- ENTREE de SECOURS -



mardi 29 mai 2018

O.C.R.T.I.S. – Chasseurs de narcotrafiquants



Stups, Go fast et filature

56 commentaires:

  1. Les distorsions, les détournements et le manque de responsabilité continuent de peser sur les sciences du climat


    28 mai 2018
    Dr. Tim Ball


    De nombreux problèmes ont affecté la climatologie depuis que la science du climat a pris le relais dans les années 1980. Chaque spécialiste dans un domaine différent est soudainement devenu un expert en matière de changement climatique et climatique. Ils ont apporté leurs différentes perspectives, parfois utiles, mais généralement inutiles et même déformant. La plupart sont venus pour des opportunités de financement, mais beaucoup pour les objectifs politiques. Ils manquent tous de conscience que la climatologie est une discipline généraliste. Il s'agit de rassembler, dans une approche systémique, toutes les études de spécialistes qui, parce qu'ils s'impliquent dans les études climatiques, s'appellent eux-mêmes climatologues. Cette approche fragmentaire reflète les problèmes de création de modèles de climat informatique. Les modélisateurs rassemblent autant de faits qu'ils pensent appliquer, ou vont atteindre leur résultat et ensuite, avec des mécanismes de connexion inadéquats ou inadéquats, assemblent ce qu'ils pensent représenter le climat global. C'est comme disait Henri Poincaré,

    La science est construite de faits comme une maison est construite en briques; mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'une pile de briques est une maison.

    La façon dont nous concevons et interprétons ces faits dépend de nos opinions personnelles, indépendamment des prétendues prétentions d'objectivité de la plupart des scientifiques. Une chose que j'ai apprise en travaillant avec les climatologues chinois, c'est qu'ils voient et donc évaluent le monde d'un point de vue complètement différent. Ils sont conscients, en raison des longs enregistrements historiques du climat et de la production agricole, de la nature cyclique et très fluctuante du climat.

    Les Grecs étudiaient et parlaient du climat, en fait, le mot vient de l'inclinaison de la signification du mot grec 'klima'. En d'autres termes, ils savaient que l'angle du soleil déterminait le climat et identifiaient trois zones moyennes, chaudes, tempérées et froides. Le concept de climat disparaît effectivement jusqu'au 20ème siècle. Au début du 20ème siècle, le temps devint important, principalement à cause du besoin de prévisions précises, mais cela signifiait qu'il était limité à la connaissance de la physique de l'atmosphère, à la définition de la météorologie.

    Au XXe siècle, les gens connaissaient la météorologie et l'associaient aux prévisions météorologiques. C'était parce que les prévisions officielles ont commencé pendant la Première Guerre mondiale avec l'introduction de voler dans la guerre. La relation entre la prévision et la météorologie se poursuit aujourd'hui car tous les médias ont des météorologues et non des climatologues. Il y a très peu de climatologues dans la plupart des départements météorologiques nationaux. Jusqu'à très récemment, peu de personnes ont suivi une formation sur le changement climatique et climatique. Ceci explique pourquoi la plupart des gens des médias et de la météorologie gouvernementale connaissent peu le climat et sont en phase avec la tromperie du Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC).

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est qu'en 1971 que Hubert Lamb ouvrit l'Unité de recherche climatique (CRU) et que Reid Bryson créa l'Institut d'études environnementales UW-Madison, maintenant connu sous le nom d'Institut d'études environnementales Gaylord Nelson en 1970. Fait intéressant, les deux ont travaillé comme prévisionnistes durant la Seconde Guerre mondiale, et tous deux connaissaient les limites des prévisions. Les deux ont compris le besoin de registres météorologiques à long terme si vous deviez comprendre les modèles et les mécanismes pour améliorer la prévision. Malgré cela, le climat était la plupart du temps ignoré et ne se pratiquait que de façon oblique en conservant les relevés météorologiques qui servaient à déterminer les moyennes. Le public parlait du climat d'une région ou d'un endroit, mais peu de gens savaient, comme c'est encore le cas aujourd'hui, quelle était la différence entre le climat et la météo, ou la météorologie et la climatologie.

    Il y avait quelques pionniers qui identifiaient le changement climatique, mais sur une échelle à long terme, comme l'identification de l'âge de glace par Louis Agassiz en 1840, et le travail de James Croll de 1864 sur les relations Soleil / Terre et le changement climatique. Il y a ensuite un écart significatif d'environ 100 ans dans l'étude du climat jusqu'à la publication de Milankovitch dans les années 1930, mais mis de côté par la Seconde Guerre mondiale. Pendant ce temps, la météorologie devint fermement ancrée et le climat ne réapparut académiquement qu'après la guerre avec Lamb et Bryson.

    Au cours de la période de 1930 à 1970, une nouvelle technique mathématique appliquée appelée statistique a été développée et appliquée à toutes les sciences sociales. C'est alors que le conflit s'est développé entre les sciences «dures» et l'application de la méthode et des techniques scientifiques à d'autres disciplines. Il était et reste très clair que la plupart des mathématiciens et des physiciens croient qu'aucune autre discipline ne pourrait comprendre le changement climatique ou climatique. Le fait est que la climatologie, en tant que discipline intégrative, a été enseignée dans le cadre de la géographie physique.

    L'application des statistiques à travers les sciences sociales fait partie du positivisme logique. Wikipedia le définit comme,

    "... une école de philosophie qui combine l'empirisme, l'idée que l'évidence observationnelle est indispensable pour la connaissance du monde, avec une version du rationalisme incorporant des constructions et des déductions mathématiques et logico-linguistiques dans l'épistémologie."

    Ludwig Wittgenstein a conçu l'idée au tournant du XXe siècle. Notes de Wikipedia,

    "L'influence de Wittgenstein a été ressentie dans presque tous les domaines des sciences humaines et sociales, mais il existe des interprétations très divergentes de sa pensée.

    Certaines des réponses à ce concept indiquent le problème que les gens ont eu avec son absolutisme. Evan Esar a dit,

    "Statistiques: La seule science qui permet à différents experts utilisant les mêmes chiffres de tirer des conclusions différentes."

    Ou l'observation du mathématicien et philosophe A. N. Whitehead

    «Il n'y a pas d'erreur plus commune que de supposer que, parce que des calculs mathématiques précis et prolongés ont été faits, l'application du résultat à un fait de la nature est absolument certaine.

    RépondreSupprimer
  3. Tout cela a eu une grande influence sur l'étude du changement climatique car le climat est la moyenne des conditions météorologiques dans un lieu ou son évolution dans le temps. Après la Seconde Guerre mondiale, il n'y avait que des moyennes. Puis, à partir des années 1960, et en collaboration avec d'autres sciences sociales, en particulier l'économie, les tendances sont devenues importantes en tant qu'outils prédictifs. Le climat à l'époque était dans une tendance de refroidissement qui a commencé en 1940, donc en utilisant de simples tendances linéaires, ils ont supposé que cela continuerait. Considérez cette citation du livre de Lowell Ponte The Cooling.

    "C'est un fait froid: le refroidissement global présente à l'humanité le défi social, politique et d'adaptation le plus important auquel nous ayons eu à faire face depuis dix mille ans. Votre intérêt dans les décisions que nous prenons à ce sujet est d'une importance capitale; la survie de nous-mêmes, de nos enfants, de notre espèce. "

    Remarquez qu'il s'applique aujourd'hui en changeant «refroidissement» en «réchauffement». La couverture du livre de 1977 The Weather Conspiracy disait:

    "Qu'est-ce que ça veut dire ? Beaucoup des plus grands climatologues sont d'accord. Nous glissons vers une nouvelle ère glaciaire. "

    Cette période plus fraîche est celle que les gens du CRU et du RealClimate ont ignoré, puis a déclaré qu'il n'y avait pas de consensus et finalement, à tort, qu'elle était causée par l'addition humaine de sulfates dans l'atmosphère. Ce sont les mêmes personnes qui ont déclaré plus tard que la tendance au réchauffement qui avait commencé en 1980 se maintiendrait à jamais, à moins que les politiciens ne prennent des mesures correctives spectaculaires. Maintenant, avec les sciences sociales en général, ils ignorent la troisième partie de la statistique, la variation. Chaque changement de statistiques indique un changement, mais vous avez besoin d'une bonne compréhension basée sur des données adéquates, des enregistrements longs et la relation entre les mécanismes et le changement. Le GIEC n'en a aucune, comme l'attestent leurs projections ratées.

    Il y a quelques années, lorsque le détournement d'avions était la panique du jour, j'ai souligné la valeur de la géographie pour mes étudiants. Si vous prenez l'avion, prenez la bonne direction. Aller dans un sens, et vous êtes désigné un pirate de l'air, allez l'autre, et vous êtes un réfugié politique. Bien sûr, les opinions politiques du commentateur faussent l'évaluation.

    Maintenant, nous avons un exemple classique de parti pris politique sur la direction dans le débat sur le réchauffement climatique provoqué par une variation accrue. Récemment, la NASA GISS a signalé

    "De février 2016 à février 2018 (le dernier mois disponible), les températures moyennes mondiales ont chuté de 0,56 ° C. Il faut remonter à 1982-84 pour la deuxième plus grande baisse de deux ans, 0,47 ° C, également pendant l'ère du réchauffement climatique. "

    Les deux baisses de température ont besoin de perspective pour comprendre leur signification dans le débat sur le réchauffement climatique. Notez que la déclaration alarmiste d'un réchauffement sans précédent dans la lame du bâton de hockey était que la température avait augmenté de 0,6 ° C en environ 120 ans. Comparez cela avec la baisse de 0,56 ° C en deux ans. Ajoutez à cela le fait que la marge d'erreur pour le chiffre de 0,6 ° C était de ± 0,2 ° C ou ± 33,3%. Voici comment le GIEC rapporte et illustre la revendication.

    La température moyenne à la surface du globe (moyenne de la température de l'air proche de la surface et de la surface de la mer) a augmenté depuis 1861. Au cours du XXe siècle, elle a augmenté de 0,6 ± 0,2 ° C (figure 1a).

    RépondreSupprimer
  4. - voir graphique sur site -

    Figure 1 (Source IPCC Figure 1a)

    Ce réchauffement est devenu la lame du bâton de hockey, un dispositif créé pour prouver qu'il y avait une augmentation dramatique de la température au 20e siècle. Il a également prétendu prouver que la dernière partie du 20ème siècle était la plus chaude et qu'un réchauffement précédemment réclamé connu sous le nom de période chaude médiévale n'existait pas. Le GIEC a affirmé que le gaz carbonique humain expliquait l'augmentation globale des températures mondiales depuis 1950. Si cela est vrai, alors comment expliquent-ils la baisse de 0,56 ° C en seulement deux ans, alors qu'ils prétendent que les niveaux de gaz carbonique ont continué à augmenter ? Vous pouvez être sûr que si la température augmentait d'autant, tous les alarmistes d'AGW le crieraient au monde entier. Mais nous n'entendrons pas un mot parce que cela va dans la mauvaise direction. Nous pourrions entendre une réponse concoctée si nous posons la question assez fort.

    Phil Jones, directeur de la CRU au moment où 1000 de leurs e-mails ont été divulgués, a produit le chiffre de 0,6 ° C. Jones est hydrologue. Voici ce que dit sa bio chez CRU,

    · BA en sciences de l'environnement, Université de Lancaster (1973)

    · MSc en ingénierie hydrologie, Université de Newcastle Upon Tyne (1974)

    · Doctorat en hydrologie, Université de Newcastle Upon Tyne (1977)

    Malgré cela, il prétend être un climatologue dans la même bio. Peut-être que c'est le problème, parce que, sauf dans de rares circonstances, l'eau va dans une direction, alors que la température change toujours de direction. C'est le même Jones qui a rejeté les demandes de ses données par Warwick Hughes en disant qu'il voulait trouver la faute. L'objectif de Hughes était, comme avec les demandes des gens pour le matériel de Michael Mann, le désir de réaliser le test scientifique standard de produire des résultats reproductibles. C'est le même Jones qui a réclamé la détresse extrême au-dessus des email divulgués. Voici ce que The Guardian a rapporté.

    "Jones, qui a déclaré au Sunday Times qu'il avait envisagé le suicide sur la controverse causée par la publication des courriels, a déclaré qu'il ne pouvait pas commenter les allégations selon lesquelles l'université aurait mal traité les demandes de ses données.

    Pourquoi a-t-il considéré le suicide quand il a prétendu qu'il n'avait rien fait de mal ? C'est le Jones qui, finalement coincé, a annoncé qu'il avait perdu les données.

    C'est le même que Jones qui dans les e-mails divulgués a écrit,

    "PPS Notre serveur Web a trouvé cette poubelle - tellement c'est incroyable que Tim Ball ait écrit un article décent dans Climate Since AD 1500. J'aurais parfois aimé ne jamais le dire à propos des stations terrestres dans un courriel."

    Mon chapitre sur "Le climat depuis l'an 1500" était bon parce que je suis climatologue. Mon «morceau d'ordure» était également bon pour la même raison, mais maintenant il ne correspondait pas à la direction qu'il prenait. Il a changé de direction, pas moi; tout comme les données de température changent en raison du changement climatique naturel. La variabilité accrue est associée à des changements naturels qui présagent un refroidissement global. Le débit méridien augmente et la variation augmente à mesure que toutes les variables changent. L'analyse de Jones était erronée parce qu'il est un spécialiste de l'hydrologie, pas de la climatologie et que la politique a détruit son objectivité.

    https://wattsupwiththat.com/2018/05/28/distortions-misdirections-and-lack-of-accountability-continue-to-plague-climate-science/

    RépondreSupprimer
  5. Tout le monde a droit a une vie privée, digitale ou analogique

    Utiliser du matériel qui renseigne une tierce partie sur votre situation ne devrait pas anéantir tout espoir de conserver une vie privée.


    Par Rick Falkvinge
    28 MAI 2018


    Fin décembre, Ross Ulbricht()1 a déposé son appel(2) à la Cour suprême des États-Unis, soulignant ainsi un droit à la vie privée essentiel : utiliser du matériel qui renseigne une tierce partie sur votre situation ne devrait pas anéantir tout espoir de conserver une vie privée.

    La plupart des constitutions prévoient une protection de la vie privée d’une manière ou d’une autre. La Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne consacre le droit au respect de la vie privée et familiale, du domicile et des communications. Dans la Constitution américaine, la formulation est légèrement différente, mais le résultat est le même : le gouvernement n’a pas le droit de s’immiscer dans la vie privée de quiconque sans bonne raison (« perquisitions ou saisies abusives »).

    Les tribunaux américains ont longtemps soutenu que si vous avez volontairement renoncé à une partie de vos droits à la vie privée en faveur d’un tiers, vous ne pouvez plus vous attendre au respect de votre vie privée dans ce domaine. Si l’on observe l’équivalent analogique de ces droits, cette doctrine est exécrable. Pour comprendre à quel point, il nous faut remonter à l’avènement des commutateurs téléphoniques manuels.

    Aux débuts de l’ère des téléphones, les standards téléphoniques étaient entièrement manuels. Lorsque vous demandiez à appeler quelqu’un, un opérateur téléphonique humain connectait manuellement le fil de votre téléphone à celui de votre destinataire et déclenchait un mécanisme qui faisait sonner le téléphone. Les opérateurs pouvaient écouter toutes les conversations s’ils le souhaitaient et savaient qui avait parlé à qui et quand.

    Est-ce qu’on renonçait à sa vie privée en faveur d’un tiers en utilisant ce service de téléphonie manuel ? Oui, très certainement. Selon la doctrine numérique actuelle, les appels téléphoniques n’auraient plus rien de privé, quelles que soient les circonstances.

    Pourtant, nous savons bien que les appels téléphoniques sont privés. Car en réalité, les opérateurs téléphoniques juraient sous serment de ne jamais divulguer la moindre information qu’ils auraient apprise durant leur travail, sur la vie privée des gens – pour vous dire à quel point la vie privée était prise au sérieux, même par les entreprises qui géraient les standards téléphoniques.

    Curieusement, la doctrine du « renoncement de vie privée en faveur d’un tiers » semble être apparue au moment où le dernier opérateur a quitté son travail au profit des circuits automatiques actuels. Cela s’est produit assez tardivement, 1983, pile à l’aube de l’ère de la consommation de masse des appareils numériques, tels que le Commodore 64.

    Cette fausse équivalence devrait, à elle seule, suffire à invalider la doctrine du renoncement « volontaire » à la vie privée en faveur d’un tiers numérique, renoncement de fait à toute protection de la confidentialité : l’équivalent dans le monde analogique était aux antipodes de cette doctrine.

    RépondreSupprimer
  6. Mais ce n’est pas la seule leçon à tirer, sur les services tiers privés, de cette équivalence avec le monde analogique. Ce concept suppose, en creux, que vous choisissez volontairement d’abandonner votre vie privée, c’est-à-dire par un acte conscient et délibéré – et notamment, par un choix qui sort de l’ordinaire, car les constitutions du monde entier sont très claires sur le fait que le choix ordinaire, par défaut, est que vous vous attendiez à ce que votre vie privée soit protégée.

    En d’autres termes, vu que la vie quotidienne de chaque individu est protégée par le respect de sa vie privée, il faut une situation extraordinaire pour qu’un gouvernement puisse revendiquer l’autorisation de s’introduire dans la vie privée d’une personne.

    Et cette situation « extra-ordinaire » est devenue : il suffit que la personne en question ait un téléphone portable sur elle, et donc, qu’elle ait « volontairement » renoncé à son droit à la vie privée, car le téléphone communique sa position à l’opérateur du réseau en contactant les antennes relais.

    Mais avoir un téléphone portable est un comportement normal de nos jours. Cela correspond parfaitement à la définition d’ « ordinaire ». En termes d’originalité, ce n’est pas très différent que de porter un jean ou une veste. Ce qui pose la question suivante : en imaginant que les fabricants de jeans de l’époque aient été capables de vous localiser, aurait-il été raisonnable de la part des gouvernements de dire que vous aviez abandonné votre droit à la vie privée, en portant des jeans ?

    Bien sûr que non.

    Ce n’est pas comme si vous portiez un dispositif de repérage dans le but assumé que des sauveteurs puissent vous retrouver au cours d’une randonnée à risque. Dans de telles circonstances, il est alors possible de dire que vous portez volontairement un dispositif de localisation. Mais pas lorsque vous possédez un objet dont on peut s’attendre à ce que tout le monde en ait un – pire, quelque chose que tout le monde doit avoir, pour ne serait-ce que vivre normalement dans la société actuelle.

    Quand la seule alternative pour disposer de la garantie constitutionnelle de votre vie privée est de se tenir à l’écart de toute société moderne, l’argumentaire du gouvernement doit être bien léger… En particulier parce que l’équivalent d’autrefois – les standards téléphoniques analogiques – n’a jamais été une cible légitime dans aucun dossier.

    Tout le monde mérite un droit à sa vie privée équivalent à celui du monde analogique.

    Jusqu’à ce qu’un gouvernement reconnaisse cela et rende volontairement le pouvoir qu’il s’est lui-même octroyé (ce sur quoi il ne faut pas se faire d’illusions), la vie privée demeure de votre responsabilité.


    1 - S’est illustré sur le darknet avec The Silk Road et ses activités illégales, a été condamné à la perpétuité aux États-Unis. Voir sa page Wikipédia. ?

    2 - Pour comprendre l’allusion à cet épisode judiciaire, se reporter à cet article de Vice News où est notamment abordé un point soulevé par les défenseurs d’Ulbricht :

    Cette affaire pose la question de savoir si le quatrième amendement permet au gouvernement, sans raison valable, de recueillir des données générées par des millions d’individus au cours des événements quotidiens de la vie moderne : leurs informations qui passent par le trafic Internet, a écrit Shanmugam. Il a ajouté que les internautes « ont une attente raisonnable en matière de respect de la vie privée » et que les autorités fédérales devraient avoir besoin d’un mandat pour les fouiller. ?

    https://www.contrepoints.org/2018/05/28/316924-rgpd-tout-le-monde-a-droit-a-une-vie-privee-digitale-ou-analogique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contre les publicités en ligne qui censurent des millions de films ? : Téléchargez (?) ADBLOCK (Attention, ce plugins vient de... Mozilla ! càd espion comme Firefox/GoogleChrome !)

      Alors, pour ou contre la prostitution en ligne ?

      Supprimer
  7. Comment GDPR tue l'économie de l'innovation


    par Tyler Durden
    Mar, 29/05/2018 - 02:00
    Via le blog de recherche de John Battle,


    Il est en quelque sorte approprié qu'aujourd'hui, le 25 mai, marque mon retour à l'écriture ici sur Searchblog, après une longue absence motivée en grande partie par le lancement de NewCo Shift en tant que publication sur Medium il y a plus de deux ans. Depuis, Medium a désapprouvé son support pour les publications (et abandonné son modèle publicitaire original), et je me suis encore plus habitué aux "plateformes", qu'elles soient bien intentionnées (comme je crois Medium) ou indifférentes et fondamentalement mauvaises pour publier (comme je crois Facebook pour être).

    Alors quand je me suis finalement assis pour écrire quelque chose aujourd'hui, une habitude enracinée mais rouillée a réapparu. Au cours des deux dernières années, j'ai ouvert une page blanche propre à Medium pour écrire un essai, mais aujourd'hui je me retrouve à coder des phrases dans le backend de mon site WordPress.

    Searchblog est actif depuis 15 ans - presque toujours dans le temps Internet. Il a l'air fatigué et croustillant et envahi, mais il reste debout, et bientôt il va être reconstruit, grâce aux gens de WordPress. Je vais également déménager NewCo Shift sur un site WordPress - nous garderons notre présence sur Medium principalement comme un point de distribution, ce qui est à peu près tous les «plates-formes» qui sont bonnes pour les éditeurs, à mon avis.

    Alors pourquoi aujourd'hui est-il un jour approprié pour revenir sur le web ouvert comme mon principal centre d'écriture ?

    Eh bien, le 25 mai est le jour où le règlement général de protection des données de l'Union européenne (GDPR) entre en vigueur.

    Il est fort probable que tous mes lecteurs connaissent déjà le GDPR, mais pour ceux qui ne le savent pas, c'est le nouveau cadre le plus important pour la régulation des données dans l'histoire récente. Non seulement chaque entreprise qui fait affaire avec un citoyen de l'UE doit se conformer au GDPR, mais la plupart des grandes sociétés Internet (comme Google, Facebook, etc.) ont déjà annoncé leur intention d'exporter l'esprit de GDPR à tous leurs clients, indépendamment de leur emplacement physique. Étant donné que la plupart des gouvernements ne savent toujours pas comment considérer les données comme un atout social ou juridique, le GDPR est probablement le nouveau contrat social le plus important entre les consommateurs, les entreprises et le gouvernement dans l'histoire d'Internet. Et pour éviter d'enfouir la tête, je pense que ça pue pour presque toutes les entreprises Internet, sauf les plus grosses.

    C'est une déclaration assez radicale, et je ne suis pas prêt à la défendre entièrement aujourd'hui, mais je veux expliquer pourquoi j'en suis arrivé à cette conclusion. Avant de le faire, cependant, cela vaut la peine d'exposer les principes fondamentaux du GDPR.

    RépondreSupprimer
  8. D'abord et avant tout, la législation est une réponse à ce que beaucoup appellent le «capitalisme de surveillance», un modèle d'affaires motivé en grande partie (mais pas entièrement) par l'essor du marketing numérique. Le grief est familier: les entreprises et les gouvernements collectent trop de données sur les consommateurs et les citoyens, souvent sans notre consentement exprès. Notre vie privée et notre «droit d'être laissé seul» sont en péril. Bien que nous nous soyons collectivement bousculés à ce sujet pendant des années (j'ai commencé à penser à "la base de données des intentions" en 2001, et j'ai offert une "Charte des droits" en 2007), c'était l'Europe et les sensibilités, qui ont finalement pris des mesures significatives et définitives.

    Alors que le capitalisme de surveillance est mieux compris comme un système vivant - un écosystème composé de nombreux acteurs différents - il y a essentiellement trois acteurs principaux lorsqu'il s'agit de collecter et de tirer parti des données personnelles.

    Tout d'abord, les géants de l'Internet - des sociétés comme Amazon, Google, Netflix et Facebook. Ces entreprises sont appréciées par la plupart des consommateurs et sont presque entièrement motivées par leur capacité à transformer les actions de leurs clients en données qu'elles exploitent à grande échelle pour alimenter leurs modèles d'affaires. Ces entreprises sont mieux perçues comme des «Premières parties à l'échelle» - elles ont une relation directe avec leurs clients et, parce que nous dépendons de leurs services, elles peuvent facilement obtenir notre consentement pour exploiter nos données. Ben Thompson appelle ces joueurs des «agrégateurs» - ils ont agrégé de puissantes relations avec des centaines de millions ou même des milliards de consommateurs.

    Le deuxième groupe comprend les milliers de joueurs adtech, notamment visualisés dans les différentes Lumascapes. Ce sont des entreprises qui ont grandi dans le désordre, la plupart du temps ouvert du World Wide Web, principalement au service de la publicité numérique. Ils recueillent des données sur les comportements des consommateurs sur Internet et vendent ces données aux spécialistes du marketing d'une manière étonnamment variée et complexe. La plupart de ces entreprises n'ont pas de relation «première partie» avec les consommateurs, mais sont plutôt des «tiers» - elles collectent leurs données en sécurisant les relations avec les premières parties sous-dimensionnelles comme les éditeurs et les fabricants d'applications. L'ensemble de cet écosystème vit dans une position inconfortable et de plus en plus faible par rapport aux premières parties à l'échelle comme Google et Facebook, qui ont incontestablement consolidé leur pouvoir sur le marché de la publicité numérique.

    Maintenant, certains disent que les entreprises telles que Netflix, Amazon et Apple ne sont pas animées par un modèle publicitaire, et sont donc libres des externalités négatives qui incombent à des joueurs comme Facebook et Google. À cet argument, je rappelle gentiment au lecteur: toutes les entreprises «de première partie» à échelle élevée exploitent les données personnelles pour diriger leur entreprise, qu'elles aient ou non la «publicité» comme principale source de revenus. Et il existe de nombreuses externalités, positives ou négatives, qui surviennent lorsque les entreprises utilisent des données, la puissance de traitement et les algorithmes pour déterminer ce que vous pourriez ou ne pourriez pas expérimenter à travers leurs services.

    RépondreSupprimer
  9. Le troisième acteur majeur dans tout cela, bien sûr, ce sont les gouvernements. Les gouvernements recueillent une tonne de données sur leurs citoyens, mais en dépit de nos fantasmes à propos de l'appareil de renseignement américain, ils ne sont pas aussi capables d'exploiter ces données que les entreprises de premier et de troisième rang. En fait, la plupart des gouvernements comptent beaucoup sur les acteurs de l'entreprise pour donner un sens aux données qu'ils contrôlent. Cette interaction est une histoire en soi, et je suis sûr que je vais y revenir plus tard. Il suffit de dire que les gouvernements, en particulier les gouvernements démocratiques, opèrent dans un environnement hautement réglementé lorsqu'il s'agit de savoir comment utiliser les données de leurs citoyens.

    Mais jusqu'à récemment, les entités corporatives de premier rang et de tierces parties avaient le loisir de faire ce qu'elles voulaient avec nos données. Motivée en grande partie par la philosophie américaine de "hands off the Internet" - une philosophie avec laquelle je suis entièrement d'accord avant la consolidation d'Internet par les oligarques massifs - les sociétés ont été réglementées principalement par des termes de services et des accords de licence utilisateur final, Lire rarement des contrats juridiques qui donnent aux sociétés un contrôle absolu sur la façon dont les données des clients sont utilisées.

    Tout cela a changé avec GDPR, qui est entré en vigueur aujourd'hui.

    Les sept principes énoncés par l'organisme de réglementation responsable de l'application de la loi sont l'équité, l'utilisation, le stockage, l'exactitude, la reddition de comptes, etc. Tout cela est important, mais je ne vais pas entrer dans les détails dans ce post (ça devient déjà long, après tout).

    Ce qui compte vraiment, c'est ceci: L'intention de GDPR est de protéger la vie privée et les droits des consommateurs contre le capitalisme de surveillance.

    Mais la réalité du GDPR, comme avec presque toute la réglementation radicale, est qu'il favorise les Premières Parties At Scale, qui peuvent facilement obtenir le «consentement» des milliards de consommateurs qui utilisent leurs services, et il menace considérablement la sous-échelle d'abord et l'écosystème d'un tiers, qui a des relations ténues ou passagères avec les consommateurs qu'il sert indirectement.

    En d'autres termes: vous êtes susceptible de cliquer sur «Je consens» ou «Oui» lorsqu'un formulaire GDPR est placé entre vous et votre prochain hit de dopamine sur Facebook. Vous êtes tout à fait improbable de faire la même chose lorsqu'un petit éditeur vous demande votre consentement via ce qui ressemble à un e-mail de spam.

    Un excellent exemple de ce déséquilibre de pouvoir en action: Facebook a sorti des fournisseurs de données tiers de sa plate-forme dans le sillage du scandale Cambridge Analytica, utilisant commodément GDPR comme une excuse pour consolider son pouvoir en tant que First Scale At Scale (J'ai écrit à ce sujet longuement ici).

    En bref: parce qu'elles ont l'envergure, les ressources et les relations avec les premières parties en place, les entreprises First Scale peuvent tirer parti du GDPR pour accroître leur puissance et protéger davantage leurs entreprises contre les concurrents plus petits. L'écosystème de l'innovation perd et l'oligarchie technologique est renforcée.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai longtemps soutenu que les agrégateurs de jardin clos et clos sont terribles pour l'innovation. Ils affament le web ouvert des devises les plus cruciales pour la croissance: les données, l'attention et les revenus. En fait, presque tous les «innovateurs» du web ouvert sont sous la coupe d'Amazon, Facebook, Apple et / ou Google d'une manière ou d'une autre - ils en dépendent pour les services publicitaires, pour le commerce électronique, pour le traitement des données, et / ou pour les revenus réels.

    Dans une autre série de messages, j'ai l'intention de creuser ce que nous pourrions faire à ce sujet. Mais maintenant que les premiers retours sont là, il est clair que GDPR, bien intentionné, a déjà produit une externalité massive et inattendue: au lieu de limiter la portée des acteurs les plus puissants opérant dans le monde des données, il a en fait atteint le effet opposé.

    https://www.zerohedge.com/news/2018-05-28/how-gdpr-kills-innovation-economy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème et pierre de choc vient que l'internet n'est 'pas-tout-à-fait' comme un téléphone où l'on parle avec l'appelé. L'internet permet d'envoyer des messages (audio, vidéos, texte) alors que l'appelé n'est pas encore là ! Cette fonction s'appelle le stockage des données. Stockage momentané tel que le répondeur-enregistreur de téléphone, ou, plus longuement, des textes, sons et images durant des années.

      Mais, c'est là qu'interviennent des conflits entre les honnêtes gens et les espions-criminels qui ouvrent votre courrier en transit et même se permettent de qualifier certains envoyeurs de criminels-terroristes pour avoir osé dire... la vérité ou envoyé des photos de personnes nues ! Holala !

      Supprimer
  11. La tournée européenne du modèle 3 de Tesla Enthusiast se termine lorsque le pilote automatique tombe en panne médiane


    par Tyler Durden
    Lun, 28/05/2018 - 20:15


    Quelques jours seulement après le départ d'un passionné de Tesla pour montrer son modèle 3, après que le "pilote automatique" de la voiture l'a conduit à une médiane, une nouvelle vidéo est apparue sur Twitter ce matin, donnant un aperçu de la façon dont Autopilot pouvait dysfonctionnement dans un certain nombre d'accidents récents.

    Ce matin, une vidéo a été postée montrant ce qui est censé être une Tesla en mode Pilote automatique ayant un «désarroi» lorsque la route empruntée passe d'une route droite à une section sur une autoroute qui offre une sortie par la route qui la divise. La vidéo semble indiquer que la voiture est incapable de déterminer la voie à emprunter et presque la médiane du centre qui sépare la route de la sortie.

    La vidéo originale indique que la voiture "plonge" au diviseur; il a été libéré quelques jours après qu'un autre accident provoqué par le pilote automatique 3 confirmé a été signalé, un que Elon Musk ne pourra pas consigner par les médias ou par le conducteur, comme l'accident s'est produit dans une voiture actionnée par un long temps Tesla enthousiaste et a été rapporté par electrek, un site Web qui a été le porte-parole PR de Tesla pour la majeure partie des dernières années.

    L'accident concerne le conducteur You You Xue qui, au début de l'année 2018, a fait le tour de son modèle 3 en Amérique du Nord après l'avoir acheté afin de montrer aux autres détenteurs de réservation à quoi il ressemblait. Ce voyage sur la route a été documenté dans toute sa gloire sur electrek et a été présenté comme une histoire de bien-être. Vous vous sentiez si bien qu'il a décidé de répéter le voyage à travers l'Europe pour continuer à faire de la publicité gratuite pour le modèle 3. Ce voyage était moins un succès retentissant, et s'est terminé avec la voiture se conduisant dans une médiane en Grèce.

    Sur la page Facebook de You You, il raconte l'histoire de l'accident:

    Le voyage sur la route est terminé. Je suis désolé.

    Le véhicule a été engagé sur le pilote automatique à 120 km / h. La voiture a soudainement viré à droite sans avertissement et s'est écrasée dans la médiane centrale (modifier: diviseur à la fourche de sortie). Les deux roues (édition: une roue) complètement brisées, ma porte ne s'ouvrirait même pas correctement. Je suis indemne.

    Le conducteur a également affiché des photos de la fourche dans la route où l'accident a eu lieu.

    Il a ensuite remercié tout le monde et la communauté EV dans un post mis à jour:

    Je ne fais qu'énoncer les faits dans mon message. Mon assurance est réservée aux tiers, ce qui signifie que je ne recevrai aucune indemnisation pour cette collision. J'appelle maintenant un conducteur de dépanneuse qui remorquera la voiture à Thessalonique car elle n'est pas conduite. Je vais faire d'autres plans, plus susceptibles de rapatrier la voiture à San Francisco à partir de là. J'essaie de rester positif, je suis tellement chanceux d'avoir eu l'occasion de représenter la communauté et le mouvement EV, et si malchanceux de m'avoir vu arriver après avoir roulé sans problème dans 25 pays.

    RépondreSupprimer
  12. Peut-être parce que c'était un vrai passionné et parce que ce voyage a été largement documenté, Tesla envisagerait d'employer une stratégie de relations publiques différente et montrant de l'empathie et de l'intérêt pour le conducteur. Au lieu de cela, ils ont suivi ce qui a été largement leur manuel de jeu pour ces types d'accidents jusqu'à présent, accusant le conducteur lorsque demandé par electrek:

    Mise à jour: Tesla nous a envoyé la déclaration suivante:

    "Bien que nous apprécions les efforts de You You Xue pour faire connaître le modèle 3, il a été informé que Tesla n'est pas encore présente en Europe de l'Est et qu'il n'y a pas de connectivité ou de service disponible pour les véhicules là-bas. De plus, le modèle 3 n'a pas encore été approuvé et homologué pour conduire à l'extérieur des États-Unis et du Canada. Bien que nous n'ayons pas été en mesure de récupérer des données du véhicule étant donné que l'accident s'est produit dans une zone non prise en charge, Tesla a toujours été clair que le conducteur doit rester responsable de la voiture en tout temps lors de l'utilisation du pilote automatique. Nous sommes désolés d'apprendre que cet accident s'est produit, et nous sommes heureux que vous soyez en sécurité. "

    Puis, dans une tentative de piratage, electrek a également blâmé le conducteur, portant fièrement la ligne de l'entreprise Tesla, suggérant presque que le pilote ment et suggérant que cela pourrait être «le premier exemple de pilote automatique causant un accident»:

    La prise d'Electrek

    Quand il dit qu'il atteint la médiane à une «fourchette de sortie», l'accident semble rappeler l'accident mortel du modèle X sur le pilote automatique à Mountain View, où il a confondu la médiane d'une voie.

    Mais dans ce cas, Tesla a montré que le conducteur avait beaucoup de temps pour prendre le contrôle.

    Lors de l'utilisation du pilote automatique, le conducteur doit toujours rester attentif et être prêt à prendre le contrôle à tout moment.

    Quant à You You accident, il fait comme si il n'avait pas le temps de répondre que la voiture "soudainement viré", mais je n'ai jamais vu Autopilot faire cela avant.

    Je ne dis pas que You You ment, mais c'est certainement une situation étrange. De plus, on dirait qu'il conduisait tard le soir et qu'il conduisait depuis des jours.

    Si ce n'est pas une mauvaise utilisation de l'Autopilote et que le système «a soudainement viré» dans la médiane, alors il pourrait s'agir du premier exemple d'Autopilot causant un accident, mais je pense que nous devons avoir les journaux de données avant de commencer.

    Vous avez publié le Tweet suivant à Elon Musk immédiatement après l'accident.

    Hey @elonmusk c'est ce qui s'est passé quand mon pilote automatique a mal fonctionné. Je suis content que je ne sois pas mort, pourriez-vous enquêter?
    2h59 - 26 mai 2018 · Grèce

    Il n'aurait reçu aucune réponse, bien que Musk ait tweeté une tempête la semaine dernière (au lieu d'être dans l'usine toute la nuit comme il l'a déjà dit). Vous avez écrit plus tard sur son Twitter que le pilote automatique Tesla devient inutile quand vous ne pouvez même pas détourner le regard pendant une seconde, quand votre attention doit être plus indivise alors quand vous conduisez la voiture vous-même, quand votre rôle devient celui d'un testeur bêta risquer votre vie pour tester un logiciel défectueux. "

    RépondreSupprimer
  13. @ CabanaBrown05
    27 mai
    En réponse à @ teslectrics1 et 6 autres
    Alors quel est le point du système ... c'est juste un régulateur de vitesse avancé et rien de plus ..

    @youyouxue
    @Tesla Autopilot devient inutile lorsque vous ne pouvez même pas détourner le regard une seconde, lorsque votre attention doit être plus indivise alors lorsque vous conduisez la voiture vous-même, lorsque votre rôle devient celui d'un testeur bêta risquer votre vie pour tester un défaut Logiciel.
    8h12 - 27 mai 2018

    Ce tweet a été suivi par d'autres, dans lesquels l'enthousiaste de Tesla (anciennement) Tesla accusait Tesla de ne pas faire assez pour résoudre le problème, d'autant qu'il fait maintenant face à d'importantes dépenses.

    Tout cela vient à la lumière du Centre de sécurité automobile et Consumer Watchdog qui a récemment envoyé à la FTC une demande conjointe pour examiner comment Tesla a commercialisé sa fonctionnalité "Autopilot". Leur lettre à la FTC commence:

    Deux Américains sont morts et un est blessé parce que Tesla a trompé et trompé les consommateurs en leur faisant croire que la fonction Autopilote de ses véhicules est plus sûre et plus efficace qu'elle ne l'est en réalité. Après avoir étudié le premier de ces accidents mortels, le Bureau national de la sécurité des transports (NTSB) a déterminé que le fait de trop compter sur le dispositif de pilotage automatique et de le méconnaître peut entraîner la mort. Les pratiques marketing et publicitaires de Tesla, combinées aux déclarations publiques d'Elon Musk, ont permis aux propriétaires de Tesla de croire, et d'agir selon cette croyance, qu'un Tesla avec Autopilot est un véhicule autonome capable de «conduire soi-même».

    Les consommateurs sur le marché pour une nouvelle Tesla voir les publicités proclamant, "Full Auto Driving Hardware sur toutes les voitures." Ils sont dirigés vers des vidéos de véhicules Tesla conduisant eux-mêmes à travers les routes publiques, sans aucune opération humaine. Ils voient des communiqués de presse alléguant que Autopilot réduit la probabilité d'un accident de 40%. Ils entendent également des déclarations comme "la probabilité d'un accident avec Autopilot est juste moins" du PDG de Tesla, Elon Musk. Ou ils l'entendent relier le pilote automatique dans un Tesla aux systèmes de pilote automatique dans un avion. De telles annonces et déclarations trompent et trompent les consommateurs en leur faisant croire que le pilote automatique est plus sûr et plus capable que ce que l'on sait.

    Tesla Autopilot - et cet incident en particulier - ont été récemment discutés sur un podcast au cours du week-end du Memorial Day, où les analystes Chris Irons de Quoth the Raven Research et critique de Tesla Montana Skeptic ont examiné les détails et la réponse de l'entreprise. ).

    Les critiques continuent d'insister sur les déclarations d'Elon Musk lors de l'événement de transfert du modèle 3, où il a essentiellement dit à une foule que les véhicules Tesla sont capables de conduire eux-mêmes, permettant aux opérateurs de "regarder des films, parler à des amis". roue.

    "Dans l'avenir, vraiment - le futur étant maintenant - les voitures seront de plus en plus autonomes, donc vous n'aurez pas vraiment besoin de regarder un tableau de bord si souvent, vous serez capable de faire ce que vous voulez. Vous pourrez regarder des films, parler à des amis, aller vous coucher.Tout Tesla étant produit maintenant, le Model 3, le Model S, le Model X, a tout le matériel nécessaire pour une autonomie totale. "

    RépondreSupprimer
  14. Electrek et Tesla ont pris un ton très «factuel» que le conducteur doit être particulièrement vigilant lorsque le pilote automatique est activé, malgré les vidéos de Tesla diffusées par Tesla montrant un conducteur avec le pilote automatique engagé et ses mains sur le volant.

    @Keubiko
    S'il est essentiel pour les conducteurs de garder les mains sur le volant avec Autopilot, pourquoi mettre cette personne en danger (sans parler des autres conducteurs et des piétons), et pourquoi dire que c'est uniquement pour des raisons légales ?

    A en juger par vous Vous avez des déclarations sur son expérience récente, il ne semble pas que le pilote automatique soit commercialisé de manière incorrecte; cette «commodité» peut en fait représenter une responsabilité supplémentaire pour le conducteur compte tenu des commentaires d'Elon. En fait, pourquoi Tesla ne désactive-t-elle pas indéfiniment la fonction "pilote automatique" erronée jusqu'à ce que la compagnie arrête, dans les mots de You You, de laisser les humains risquer leur vie en tant que bêta-testeurs pour expérimenter ce qui est clairement un logiciel défectueux.

    À ce stade, on se demande combien d'accidents de plus cela va prendre avant que l'entreprise arrête de blâmer le conducteur pour les accidents chroniques de «pilote automatique», et combien de blessures et / ou de victimes les régulateurs devront-ils documenter avant d'agir ?

    https://www.zerohedge.com/news/2018-05-28/tesla-enthusiasts-european-model-3-tour-ends-when-autopilot-crashes-median

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Elon Musk (qui a usurpé l'identité du prestigieux ingénieur Nicola Tesla) fête aujourd'hui son 10 000 ème mort dans ses 'voitures' ?

      Il s'est lancé dans la construction de fusées, de voitures SANS RIEN CONNAÎTRE au mécanisme de quoi que ce soit !

      Supprimer
  15. L’Allemagne a maintenant son Don Qixote !


    le 29 mai 2018


    Le puissant Ministre de l’Économie allemand, Peter Altmaier, a reconnu que l’Energiewende (en français transition « énergétique écologique et responsable ») était une vue de l’esprit, rien que ça …

    Il y a une dizaine d’années l’Allemagne opta résolument pour les énergies renouvelables afin de réduire la consommation de charbon largement utilisée pour la production d’électricité. Puis survint le grand tremblement de terre du Kanto au Japon qui provoqua l’accident de la centrale électro-nucléaire de Fukushima-Daiichi. C’est alors que le gouvernement allemand décida d’abandonner la technologie nucléaire ce qui accéléra l’ « Energiewende ». Aujourd’hui avec plus de 100 gigawatts de capacité de puissance dite « renouvelable » installée et plus de 150 milliards d’euros d’investissements, l’Allemagne émet toujours autant de gaz carbonique dans l’atmosphère car les sources d’énergie renouvelables ne sont pas fiables en raison du caractère aléatoire de leur production.

    Selon Altmaier le gouvernement a abusé de la confiance des citoyens car il faudra encore plusieurs décennies pour développer des technologies susceptibles de stocker suffisamment d’énergie pour pallier aux nuits sans soleil – c’est une évidence – et aux journées sans vent, c’est une autre évidence que semblent ignorer les écologistes. La programmation de l’Energiewende a été, toujours selon le Ministre, faite en dépit du bon sens sans intégrer un réseau correctement pensé et conçu pour être adapté à l’apport intermittent des énergies renouvelables. Pour lui, les « Verts » ont des idées mais elles ont des limites et elles créént des problèmes bien pires que la solution toute théorique des énergies renouvelables. Par exemple une isolation thermique excessive des logement, un aspect prôné par les « Verts » pour économiser de l’énergie et inscrit dans la loi allemande est souvent catastrophique. Les logements deviennent tout simplement insalubres en raison de l’accumulation d’humidité !

    Pour Altmaier il suffit de constater que les deux pays les plus avides d’énergie, les USA et la Chine – on pourrait aussi ajouter le Japon – ont bien compris que la course aux énergies vertes était perdue d’avance et qu’ils feront toujours appel aux combustibles fossiles carbonés, en particulier le charbon, pour maintenir leur industrie à un niveau compétitif sur le plan international. Maintenir l’Energiewende pourrait détruire la compétitivité de l’industrie allemande. L’Allemagne, comme le concluait le Ministre doit donc changer de politique et songer à abandonner tout simplement les moulins à vent et autres panneaux solaires car ce n’est qu’un rêve !

    Source : Die Welt via le blog de Pierre Gosselin, illustration Peter Altm

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2018/05/29/lallemagne-a-maintenant-son-don-qixote/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette immense escroquerie 'global Warming'/éoliennes & panneaux solaires est UNIQUEMENT un lobbying issu de la dictature en place obligeant TOUT LE MONDE à se prostituer pour de FAUSSES ÉNERGIES JAMAIS TESTÉES auparavant !!! ZÉRO ESSAI avant leur lancement !! AUCUNE EXPÉRIENCE EXIGÉE !! Ni intellectuelle, ni physique !

      De l'énergie 'gratuite' hors de prix !!!

      Supprimer
  16. Comment Google traduction méprise ses utilisateurs français


    08:18 29.05.2018


    Utiliser Google traduction paraît être une chose simple que l’on fait presque tous les jours. Cependant, méfiez-vous lorsque vous devez traduire de l’anglais vers le français car ce programme peut se montrer sournoisement méprisant.

    Plusieurs personnes ont remarqué une insulte dissimulée par Google traduction que le système affiche (au moins à l'heure de la rédaction de cet article) lors de la traduction de l'anglais en français.

    Pour le tester il suffit de taper dans Google Translate la phrase «I am a flat earther» qui signifie «je suis un partisan de la théorie de la Terre plate».

    Cependant, le système propose une autre traduction en français qui est «je suis un fou» tandis qu'en traduisant vers d'autres langues la phrase garde son sens initial.

    Sexisme en ligne: Google Translate sous le feu des critiques
    Pourquoi Google traduction est-il si méprisant envers les personnes qui croient que notre planète n'est pas sphérique? Cela pourrait être dû au fait que les utilisateurs sont libres de suggérer leurs propres améliorations de la traduction d'un tel ou tel mot ou phrase et que quelqu'un ait décidé de «faire une blague».

    Les membres de la Flat Earth Society (société de la Terre plate) partagent la théorie de Samuel Rowbotham selon laquelle notre planète représente un disque plat, centré sur le pôle Nord et bordé d'un haut mur de glace, le Soleil et la Lune tournant autour de la Terre à une distance approximative de 4.800 km.

    https://fr.sputniknews.com/insolite/201805291036568716-traduction-google-francais-anglais/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas nouveau, Google l'a toujours fait. Il s'agit là d'une censure pour faire dire/lire à quelqu'un le contraire de ce qui est lu ou entendu.
      Vous pouvez envoyer mille messages à Google pour contester la traduction, ils ne vous répondront JAMAIS et ne corrigeront JAMAIS !

      Supprimer
  17. L'attaquant a crié "Allahu Akbar" avant de tuer 2 flics, 1 passant à Liège, Belgique


    par Tyler Durden
    Mar, 29/05/2018 - 06:24



    Deux policiers et un civil ont été tués mardi lors d'une fusillade dans la ville belge de Liège, selon Sputnik.

    Selon une chaîne de télévision locale, un homme armé a abattu les deux policiers au café des Augustins, sur le boulevard d'Avroy, situé dans le centre-ville. Il s'est alors enfui et a tenté de prendre en otage une femme de ménage au Waha High School. La police qui a répondu à l'incident a réussi à maîtriser le tireur, mais pendant la fusillade, un passant a également été tué. Les étudiants n'étaient pas armés et n'ont pas été en contact avec le tireur, qui a été "neutralisé" depuis.

    Voici ce que nous savons jusqu'à présent:

    4 morts au total
    Plusieurs personnes blessées
    Gunman a ouvert le feu dans un café du centre de Liège, en Belgique
    J'ai essayé de prendre des otages
    Au moins deux policiers tués
    Au moins un civil tué
    L'attaquant a crié 'Allahu Akbar'
    Gunman neutralisé

    Selon un autre média local, le tireur était devant le lycée quand il a été approché par les deux policiers pour un contrôle de routine. Mais au lieu de se conformer, il a ouvert le feu.

    Des plans peuvent être entendus en arrière-plan de vidéos circulant en ligne.

    D'autres photos circulant en ligne ont montré que les premiers intervenants arrivaient sur les lieux. Des témoins ont dit avoir entendu beaucoup de tirs pendant la fusillade. Finalement, un périmètre de sécurité a été établi et des ambulances ont été dépêchées sur les lieux.

    Liège est situé dans l'est de la Belgique près de la frontière avec l'Allemagne.

    Le centre anti-terroriste belge surveille la situation, ont indiqué des responsables. Liège a également été le site d'une fusillade en 2011 où un homme armé a tué quatre personnes avant de se retourner contre lui-même.

    La Belgique est en état d'alerte depuis qu'une cellule de l'Etat islamique basée à Bruxelles a aidé à réaliser les attentats de Paris en 2015 qui ont fait 130 morts au théâtre du Bataclan. Une autre attaque à Bruxelles en 2016 a fait 32 morts. L'attaque d'aujourd'hui s'est déroulée pendant le Ramadan, le mois sacré islamique.

    https://www.zerohedge.com/news/2018-05-29/attacker-shouted-allahu-akbar-killing-2-cops-1-passerby-liege-belgium

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dictature a obligé des centaines de millions de musulmans à immigrer vers l'Europe pour l'envahir et la tuer.

      Un excisé ne peut pas savoir ce qu'est la vie. Le juif adolf hitler l'a prouvé. Les circoncis assassinent.

      Protégez-vous ! Convertissez vous à la religion Porc ! Vendez vos fruits, légumes, poissons, poulets, livres, véhicules, vêtements, etc, etc convertis 100% Porc !

      Supprimer
  18. FRANCE - MACRON EN SS: UNE ORGANISATION JUIVE RÉAGIT

    Lors d'une manifestation contre le président français, une pancarte le montre déguisé en nazi. Une représentation qui n'a pas plu.
    Une plainte a été déposée pour «diffamation envers particulier».


    29.05.2018, 11h15


    Une organisation juive a porté plainte en France après qu'une pancarte eut été exhibée lors de la manifestation anti-Macron du 26 mai montrant le président dans un uniforme SS, la manche frappée du drapeau israélien, selon le texte de la plainte consulté mardi par l'AFP.

    Cette association, le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA), a porté plainte auprès du parquet de Paris notamment pour «diffamation envers particulier», «provocation à la discrimination» raciale ou religieuse et «injure publique».

    @aurelien_veron
    Belle affiche #FranceInsoumise avec une pointe antisémite : le drapeau d’Israel sur la mâche de #Macron en SS. Les nouvelles chemises brunes de l’extrême-gauche n’ont aucun scrupule
    08:39 - 27 mai 2018

    «Jusqu'où iront l'indécence ?»

    Cette pancarte, dont des photos ont été relayées sur les réseaux sociaux, avait été brandie par une participante à la «marée populaire» organisée le 26 mai à Paris contre la politique d'Emmanuel Macron par un collectif d'organisations de gauche et d'extrême gauche, dont le parti La France insoumise.

    Christophe Castaner, délégué général du parti présidentiel La République en marche et secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, s'est ému sur Twitter de cette représentation du chef de l'Etat «en nazi avec brassard israélien», relevant en outre que son effigie avait été pendue et sa marionnette brûlée lors de précédents cortèges.

    «Jusqu'où iront l'indécence, la haine et la bêtise la plus crasse?», s'est interrogé le responsable macroniste. «Les (...) porteurs de cette pancarte instillent un antisémitisme patent par cet odieux amalgame», indique l'avocat du BNVCA, Me Charles Baccouche, dans sa plainte. «Ce dessin, en soi, est une insulte aux victimes de la Shoah qui, par millions, ont été assassinées dans des conditions de souffrances et d'humiliations permanentes dans les camps de la mort nazis», poursuit le texte. (afp/nxp)

    https://www.lematin.ch/monde/macron-ss-organisation-juive-reagit/story/29758325

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela prouve bien que la nazional socialiste n'est pas morte et est remontée sur scène en 1981 !

      Le juif adolf hitler (dessinateur de la coccinelle de VW) était le chef de la nazional socialiste.

      Supprimer
  19. CANTON DE LUCERNE SUISSE - ARRÊTÉ POUR TRAFIC DE DROGUES SUR LE DARKNET

    Le trafiquant présumé se faisait envoyer en Allemagne les drogues achetées sur le darknet en payant avec des bitcoins.
    Le darknet représente une partie d'internet non référencée sur les moteurs de recherche.


    28.05.2018


    Un Suisse de 34 ans est soupçonné d'avoir acheté des drogues à 800 reprises sur le darknet pour ensuite les revendre en Suisse. Il a été arrêté dans le canton de Lucerne. Il est aussi accusé d'avoir cultivé de la marijuana.

    Selon les enquêteurs, l'homme a acheté d'importantes quantités de cocaïne et d'amphétamines sur le darknet, une partie obscure d'internet non référencée sur les moteurs de recherche. Il a ensuite revendu ces drogues ainsi que de la marijuana à ses clients en Suisse, a indiqué lundi la police lucernoise. Il a opéré de 2014 à 2016.

    Le trafiquant présumé se faisait envoyer en Allemagne les drogues achetées sur le darknet en payant avec des bitcoins. Il allait ensuite récupérer la drogue et l'introduisait en Suisse avant de l'envoyer à ses clients suisses dans des boîtiers de DVD vides.

    L'homme a été arrêté en août 2016 à son domicile. Au cours d'une perquisition, les enquêteurs ont saisi des drogues et du matériel d'emballage. (ats/nxp)

    Créé: 28.05.2018, 16h06

    https://www.lematin.ch/faits-divers/suisse-arrete-trafic-drogues-darknet/story/29204545

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La NSA contrôle 100 % des communications et sait très bien qui est qui. Ce suisse ne faisait plus partie des employés ?

      Supprimer
  20. Google, Facebook, Microsoft… Comment contourner l’espionnage de la NSA ?


    Par Lerebelle -
    mars 25, 2018



    En plein scandale Prism, ce vaste programme d’espionnage élaboré par les Etats-Unis, on vous explique comment protéger votre vie numérique.

    Microsoft, Yahoo!, Google, Facebook, PalTalk, AOL, Skype, YouTube, Apple… La liste des entreprises compromises dans le scandale Prism, du nom de ce vaste programme d’espionnage élaboré depuis 2007 par la NSA, l’agence de sécurité nationale américaine, a de quoi faire frémir. A travers elles, c’est toute votre vie numérique, et parfois davantage, qui se retrouve dans la ligne de mire de Big Brother. Heureusement, il y a encore une vie en ligne en dehors des services de ces neuf géants du web. Vous saviez déjà comment plaquer Google. Voici comment sortir (presque) entièrement du prisme, quitte à sacrifier votre confort et vos habitudes.

    Votre téléphone

    Si vous utilisez un smartphone, c’est le moment d’en faire votre deuil. Google (Android), Apple (iPhone) et Microsoft (Windows Phone), les trois fers de lance de Prism, fournissent le système d’exploitation d’une écrasante majorité de smartphones. Considérez donc qu’ils sont bons pour la poubelle, ou assumez votre penchant exhibitionniste. Notez qu’il en va de même pour les tablettes et les ordinateurs personnels… A ceci près que pour ces derniers, le système Linux, qui est open source, offre une solution de rechange assez crédible.

    Votre navigateur internet

    Inutile de noyer plus longtemps le poisson, votre navigateur internet vous mène en bateau depuis un moment déjà. A commencer par Chrome (Google), Internet Explorer (Microsoft) et Safari (Apple), qui représentent environ 80% du marché.

    Vous ne comprenez rien à l’informatique. La solution la plus simple consiste à se passer de leurs services pour leur préférer les navigateurs Opera ou Firefox. Ensuite, vous pourrez utiliser un serveur proxy pour masquer votre adresse IP. Cela n’arrêtera probablement pas la NSA, mais si l’agence en avait après vous, cela pourrait la ralentir. Pour utiliser un tel système, vous n’avez rien à installer et presque rien à faire. Il vous suffit de vous rendre sur une plate-forme dédiée, par exemple ici, et de choisir une adresse de serveur dans la liste qui vous est proposée. Vous êtes ensuite redirigé vers la page du serveur choisi, à partir de laquelle vous pourrez aller consulter n’importe quel site (par exemple nsa.gov) de façon anonyme, c’est-à-dire sans trahir votre véritable adresse IP.

    Vous êtes un peu geek sur les bords. Le réseau Tor et son navigateur ont déjà fait leurs preuves, notamment lors du « printemps arabe ». Après avoir téléchargé le programme, vous n’avez qu’à décompresser l’archive pour commencer à l’utiliser.

    Vous êtes geek et complètement paranoïaque. Dans ce cas, vous avez certainement déjà installé et configuré un réseau privé

    virtuel (VPN, en anglais). Il permet de vous connecter anonymement à internet, et virtuellement depuis n’importe quel point du globe, au moyen d’un tunnel sécurisé. VyprVPN (payant) est l’un des systèmes les plus populaires dans ce registre et de nombreux tutoriels sont disponibles en ligne pour apprendre à bien l’utiliser.

    RépondreSupprimer
  21. Vos e-mails

    En matière de messagerie, c’est officiel, les géants du web vous mettent en boîte. Et subitement, le monde vous paraît nettement plus petit : oubliez Gmail, Hotmail (Outlook), Yahoo! Mail, AOL et les services de messagerie d’Apple. Tous sont compromis.

    Vous préférez vous en tenir au gratuit. Les solutions se nomment Voila.fr (France Télécom), LaPoste.net ou encore Zoho Mail. Vous ne bénéficierez sans doute pas des mêmes intégrations de services que chez votre fournisseur précédent (Google Drive, SkyDrive…), mais vous aurez accès à l’essentiel : plusieurs gigas de stockage, une taille de pièces jointes acceptable et un antispam efficace.

    Quitte à payer, vous voulez tout maîtriser. Ceux qui possèdent un nom de domaine, par exemple pour héberger leur blog, le savent bien : on est libre d’héberger sa propre messagerie. La bonne nouvelle, c’est que si vous n’avez pas déjà un site et n’en voyez pas l’utilité, vous n’aurez pas à en créer un. Vous pouvez parfaitement vous contenter de déposer un nom de domaine, souscrire à une solution d’hébergement, par exemple chez OVH, et configurer une ou plusieurs adresses e-mail du type votrenom@votrenomdedomaine.fr. C’est beaucoup plus simple à faire qu’il n’y paraît et il ne vous en coûtera pas plus d’une poignée d’euros par an.

    Vous préférez vous faire servir en y mettant le prix. Vous avez retenu la leçon, « si c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit ». Pour un service cinq étoiles et, on l’espère, une politique de confidentialité irréprochable, tournez-vous vers une messagerie payante comme FastMail.

    Si vous n’aimez pas utiliser un webmail, vous pouvez également télécharger le logiciel de messagerie open source Thunderbird (gratuit), qui vous aidera à vous passer d’Outlook ou de Windows Live Mail (Microsoft).

    Enfin, si les services tout de même bien pratiques que sont Google ou Windows Agenda vous manquent et que votre dernier agenda papier remonte aux années 1990, tournez-vous vers Zoho Calendar, qui remplit très bien cette fonction.

    Vos recherches en ligne

    Google Search, Yahoo!, Bing (Microsoft) l’auront bien cherché. Ce n’est pas parce qu’ils représentent 98% du marché qu’ils sont indispensables. Vous aurez même un choix assez large pour les remplacer.

    Si vous préférez le made in France. Foncez découvrir LeMoteur.fr, un outil 100% français développé par des ingénieurs d’Orange, ou tournez-vous vers Qwant, le dernier-né des moteurs de recherche qu’on avait oublié un peu vite depuis son lancement.

    Si vous êtes geek, snob ou les deux à la fois. Optez pour Wolfram Alpha, le moteur scientifique qui a réponse à presque tout, ou osez le retour vers le futur avec Alta Vista, un outil presque aussi vieux que le web, fondé en 1995.

    Si votre vie privée passe avant toute autre considération. DuckDuckGo, sous ses airs de vilain petit canard de la recherche en ligne, est l’un des rares services qui vous propose d’effectuer des requêtes anonymes, n’hésitant pas à moquer au passage les pratiques de Google. Le moteur IxQuick affiche le même positionnement.

    Une liste exhaustive des moteurs en activité, ainsi que leurs liens avec les géants du web, est consultable sur Wikipédia.

    RépondreSupprimer
  22. Les réseaux sociaux

    Les réseaux sociaux sont sans doute le domaine où le caractère antisocial de Prism transparaît le mieux.

    Vous êtes accro. Exit Facebook ou Google+, seul Twitter échappe miraculeusement au scandale à ce stade de l’affaire. Il faut dire que presque tout y est déjà public, à l’exception des rares Direct Messages que les utilisateurs s’y échangent. Les tweets sont même soigneusement archivés depuis 2010 à la bibliothèque du Congrès américain, comme le rapportait Libération à l’époque.

    Vous êtes résigné. A moins de revenir d’un long voyage sur Mars, vous savez de toute façon depuis longtemps à quoi vous en tenir avec ce type de sites et avez appris à ne pas trop vous dévoiler sur Facebook.

    Vous êtes curieux. Il existe tout de même quelques solutions de rechange éthiques. On peut citer Reddit, qui ne conserve vos données (notamment votre adresse IP) que 90 jours, mais dont l’interface austère fera fuir plus d’un geek. Ou encore Diaspora, un réseau social open source encore très loin d’avoir atteint la masse critique qui suffirait pourtant à le rendre attrayant.

    Les services annexes

    La liste des services sur lesquels les révélations d’Edward Snowden ont jeté l’opprobre est encore longue, et touche à vos usages les plus quotidiens et les plus anodins. Dans certains cas, elle nous renverrait presque à la préhistoire du web.

    Vos itinéraires et vos plans. Faites une croix sur Google Maps et retournez à vos premières amours, Mappy ou Via Michelin.

    Vos messages instantanés. Dites au revoir à Skype et consorts, ce sera l’occasion de découvrir ou de redécouvrir ICQ, une vieille gloire d’internet passée sous pavillon russe depuis longtemps déjà.

    Le partage vidéo. On risque de moins entendre ces jours-ci ceux qui dénonçaient avec force le refus du gouvernement de céder Dailymotion à Yahoo!. Cela tombe bien, ce sera votre meilleur substitut à YouTube, avec Vimeo.

    L’hébergement de vos photos. Bye-bye Instagram (Facebook), Picasa (Google) ou Flickr (Yahoo!) et bonjour au vide presque absolu laissé derrière eux. En désespoir de cause, essayez donc PhotoBucket, mais ce sera nettement moins beau.

    Vos outils collaboratifs. Adieu Google Drive et Microsoft Office 365. Profitez-en pour tester Ulteo, qui offre un accès en ligne à la suite Open Office, ou tournez-vous une nouvelle fois vers Zoho et ses outils maison.

    Vos partages de fichiers. Il semblerait que DropBox était le prochain sur la liste à rejoindre Prism au moment où le scandale a éclaté. On peut sans doute faire confiance à Kim Dotcom et son site Mega pour rester le plus longtemps possible à l’écart du FBI et de la CIA.

    http://lesmoutonsrebelles.com/google-facebook-microsoft-comment-contourner-lespionnage-de-la-nsa/

    RépondreSupprimer
  23. Enfin du mouvement !


    lundi 13 janvier 2014


    Notre monde d'aujourd'hui produit trop, il devrait donc (en principe) y avoir un effondrement des marchés; mais, pour conserver la clientèle contribuable et bête à manger du foin, l'État fait donc tout pour entretenir les chômeurs afin qu'ils cessent de produire et d'en créer de nouveaux aussi vite que possible vue qu'au loin des usines tournent encore et même qu'il y en a qui en ouvrent de nouvelles ! Ajoutons à celà une multiplication exponentielle du nombre de taxes sur tout (y compris sur les taxes !!) et, retour à la science: perte du pouvoir d'achat.

    Cette non-consommation se traduit donc par un effondrement des ventes et une restriction des produits exportables fabriqués chez les pays producteurs. Donc, cela s'appelle 'calmer le jeu'. Les stocks se gonflent. Il y a qq années l'on aurait dit "Et pourquoi pas donner une voiture aux arabes ?!" mais, comme aujourd'hui ils en ont tous une... Il y a qq années l'on aurait dit "Et si l'on augmentait la vitesse sur les routes ? Cela créerait des emplois, non ?!" mais comme aujourd'hui cela n'est pas ce que l'on recherche... Il y a qq années, l'on avait encore de l'espoir de trouver un emploi, donc, on été créées des zones de danger tout autour de la Terre ! afin que les rêveurs d'aller ailleurs chercher du boulot restent et crèvent chez eux. Belle mentalité, non ?

    Ainsi quel pays au monde n'a pas son soulèvement intérieur, son attentat qq part, sa dette incommensurable, sa famine, ses épidémies ou ses tempêtes et tremblements ?

    Maintenant, si nous observons cette particularité bien particulière qu'est l'autorisation du survol de la planète par des drones sous les nuages, l'on s'émeut, se questionne, se surprend qu'une telle largesse soit accordée à des terroristes ! Car c'est bien le mot, ne soyons pas dupe, dès lors que 150 objets volants non identifiés sont dans le ciel, comment faire la distinction entre celui ou ceux marqués 'POLICE' et ceux marqués 'GANGSTERS' ? (sans compter les anonymes et ceux qui prennent un pseudonyme !!). La 'Stars War' a portée de main ! (sans compter les balles 'perdues'). Fini l'espion 'James Bond' qui devait porter un masque et passible d'arrestation aux détecteurs de métaux, maintenant: c'est le drone qui gouverne ! La robotique inépuisable ! Celle qui sait tout sur tout et peut modifier les ordinateurs de bord d'une voiture ou toute la domotique présente en appartements ! Celle qui peut tuer à distance, car, comme pour les messages qui seraient protégés par cryptage (Hahaha !) existe des... décrypteurs (fabriqués par le même fabricant que le crypteur) et donc, comme à toutes choses existe son contraire (le virus a son antivirus), l'avenir inscrit est donc d'asservir les drones qui vous passent sur la tête, en prendre le contrôle et les retourner méchamment d'où ils viennent !

    RépondreSupprimer
  24. Ne sortez plus de chez vous ! Envoyez votre drone faire les courses ou un hold-up pour vous et devenez comme les autres le maître de l'espace ! Car oui enfin les 'autorités publiques' n'auront désormais plus le monopole du flingue ! Devenez terroriste OHQ, piratez les données cervicales des plus grands ordinateurs ! Achetez "Comment domestiquez les satellites en 1 h" ! Enfin bref, faites-vous plaisir ! N'ayez plus peur d'être quelqu'un qui passait ses journées à chercher du boulot ! (Hahaha !), devenez 'président de la République' a vous tout seul ! Envoyez des factures ! Faites des menaces s'ils ne veulent pas raquer ! Soyez le 'Vizir à la place du vizir' et là enfin vous comprendrez ce que l'égalité veut dire !

    Qui de la planète n'a pas encore entendu que nous serions trop nombreux (et pire demain !) ? Qu'il n'y aura pas du caviar pour tout le monde et que la mer n'est pas assez grande pour contenir tout les yatchs du monde, qu'il n'y aura demain plus d'air pour tout le monde et que s'il y a 200 milliards de personnes qui pètent ensemble on sera tous morts ?! L'an goisse est à venir ! Enfin du mouvement !

    https://huemaurice5.blogspot.fr/2014/01/enfin-du-mouvement.html

    RépondreSupprimer
  25. Cela fait 20 ans que la France a blanchi cette première pièce d'euro


    par Tyler Durden
    Mar. 29/05/2018 - 03:30
    Écrit par Andrew Moran via LibertyNation.com,



    Le 11 mai 1998, lors d'une cérémonie officielle, le ministre de l'Economie, Dominique Strauss-Kahn, a activé la presse à imprimer et produit sa première pièce en euro, faisant de la France le premier des 11 pays participant au lancement de la monnaie unique. Prenant une morsure de la pièce, Strauss-Kahan a déclaré que c'est "la vraie chose, ce n'est pas une copie."

    À l'époque, la Monnaie de Paris devait produire 7,6 milliards de pièces de monnaie, soit quatre fois le poids de la Tour Eiffel, et huit dénominations de monnaie différentes d'une valeur comprise entre 0,01 et deux euros. Les pièces de monnaie ont maintenu un côté national et un côté européen.

    Les partisans se sont moqués des opposants, déclarant que cela stimulerait l'économie et stimulerait une croissance industrielle qui pourrait rivaliser avec celle des États-Unis et du Japon.

    Il y a 20 ans, il y avait beaucoup d'espoir et de promesses qu'un billet de banque et une pièce de monnaie en euros mèneraient à la prospérité, à l'épargne et à la responsabilité financière. Comme le rêve d'un enfant de devenir astronaute quand il est plus âgé, les objectifs de l'élite européenne n'ont pas été réalisés. Vingt ans plus tard, l'économie de la zone euro fonctionne sur un tapis roulant, les taux d'intérêt inférieurs à zéro sont la norme et les déficits budgétaires sont omniprésents.

    Cela fait également une dizaine d'années depuis la crise financière mondiale. L'Europe a-t-elle repris La dette monte en flèche, les déficits ne s'arrêtent pas et l'assouplissement quantitatif persiste.

    Expliquez à nouveau pourquoi une nation veut rester sur un bateau qui coule ... Pas étonnant que la moitié des Européens aient une vision défavorable de l'UE.

    L'ACTE RÉCENT DE L'EURO

    Malgré les meilleurs efforts d'avilissement de la Banque centrale européenne (BCE), l'euro a fait des gains face au dollar américain. Entre mai 2017 et mai 2018, l'euro a bondi de 10% par rapport au billet vert.

    C'est une tendance bienvenue pour les citoyens européens, en particulier les épargnants et les retraités. D'autre part, il n'y a pas eu autant d'adulation au dernier assentiment de l'euro par les planificateurs centraux, les membres endettés et les industries défaillantes. Le renforcement de la devise a été surprenant en raison de la politique monétaire de la BCE qui consiste principalement en des taux négatifs et des acquisitions d'obligations mensuelles de 36 milliards de dollars.

    Et cela risque de confondre Mario Draghi et ses cohortes keynésiennes.

    Pour les hommes les plus intelligents de la salle de Francfort, un cocktail d'euro affaibli, de taux sous zéro et d'initiatives d'achat d'obligations encouragera les dépenses de consommation, les prêts bancaires et la croissance globale. Mais cela n'a pas été le cas au lendemain de l'effondrement économique.

    RépondreSupprimer
  26. Les consommateurs européens dépensent peu et beaucoup économisent même leur argent sous leurs matelas. Les institutions financières européennes prêtent, mais il s'avère qu'elles détiennent des prêts improductifs qui causent un problème de dette toxique susceptible de transformer les banques en zombies. Le produit intérieur brut de la zone euro (PIB), qui ne devrait pas être l'indicateur économique principal pour les gouvernements, les analystes et les banques centrales, a ralenti à 0,1% au premier trimestre de 2018.

    Pour toutes les interventions de la BCE, Draghi connaît des résultats inversés: un euro en plein essor et une économie faible.

    Au cours des 20 années qui se sont écoulées depuis que Strauss-Kahn a mordu cette pièce en euro, la France et les autres ont mordu plus qu'ils ne peuvent mâcher. La zone euro s'est transformée en un désordre complet; il n'est pas surprenant que la plupart des Britanniques aient voté pour partir. La crise des migrants a eu un impact négatif sur de nombreuses juridictions européennes, les épargnants voient leurs dépôts s'éroder, la souveraineté nationale est menacée, et Draghi fait un travail terrible - le marché obligataire du bloc commercial est le risque n ° 1 pour 2018.

    Dans le monde de l'après-récession, la BCE a tiré à plusieurs reprises dans son arsenal d'armes keynésiennes. Draghi et co. ont réduit les taux d'intérêt, imprimé des milliards d'euros, renfloué les États membres et permis des dépenses imprudentes. Les résultats n'ont pas vraiment suscité la confiance des nations qui songent à une sortie rapide de l'expérience continentale ratée.

    Comme la Réserve fédérale, la BCE sera à court de balles pour contenir la prochaine contraction. À quel point les taux peuvent-ils baisser? Combien d'euros de plus peuvent être imprimés? Dans quelle mesure la dette et les déficits nationaux peuvent-ils augmenter?

    Similaire au système de Bretton Woods, le modèle de l'UE est un échec. Lorsque la prochaine crise financière frappera, la seule chose que les dirigeants de la BCE pourront faire, c'est hausser les épaules. Et peut-être que c'est pour le mieux de toute façon.

    * * *

    Andrew Moran est le correspondant économique à LibertyNation.com et est l'auteur de The War on Cash. Vous pouvez trouver plus de son travail à AndrewMoran.net.

    https://www.zerohedge.com/news/2018-05-28/its-been-20-years-france-minted-first-euro-coin

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Les monnaies factices sont de partout depuis le premier jour de l'humanité après le troc. Car, AUCUN pays au monde n'a permis à quiconque habitant de la planète de vérifier librement l'or en soute et la validité des marchés de la transaction !
      C'est pourquoi, encore aujourd'hui, chaque pays du monde se vante d'avoir chez lui le fameux cube de 20,50 m d'arête représentant tout l'or du monde depuis ses premières fouilles !

      Les pièces de monnaies valent donc le prix de la ferraille comme le prix du papier(-cul?) pour les billets.

      Supprimer
  27. SUISSE - LES ETATS DISENT «OUI» À UN CONTRÔLE DES SALAIRES
    La mesure prendra un tour obligatoire pour les employeurs occupant 100 personnes ou plus. La droite a échoué dans sa tentative de déclaration autonome.
    Simonetta Sommaruga (PS) a promis que le secteur public à s'engagera davantage et à montrera l'exemple.


    29.05.2018, 12h35


    Les entreprises devraient être plus transparentes à l'avenir en matière d'égalité salariale. Le Conseil des Etats a finalement accepté par 27 voix contre 15 et 3 abstentions d'imposer un contrôle à un peu moins de 1% des employeurs suisses.

    Le 28 février, après avoir accepté l'entrée en matière, la Chambre des cantons a par 25 voix contre 19 décidé de renvoyer en commission ce projet très contesté à droite, pour un examen des alternatives, en particulier des modèles d'autodéclaration. Le vote avait donné lieu à un tollé général.

    Mardi, après plus de trois heures de débats, les sénateurs ont finalement adopté la loi, tout en édulcorant la proposition du Conseil fédéral. Le projet oblige les patrons à analyser tous les quatre ans les salaires dans leur entreprise et faire contrôler ce travail par des tiers. Les entreprises devraient ensuite informer leurs employés des résultats des analyses.

    Moins de 1% des entreprises

    Par 26 voix contre 18, le Conseil des Etats a décidé de rendre ce contrôle obligatoire aux employeurs occupant 100 personnes ou plus. Une minorité emmenée par la gauche et soutenue par la démocrate-chrétienne Anne Seydoux (JU), aurait voulu fixer la barre à 50 personnes tout comme le Conseil fédéral.

    Le projet actuel n'est pas ambitieux. «C'est le minimum du minimum acceptable en matière d'égalité», a expliqué Didier Berberat (PS/NE). Il faut éviter de l'affaiblir encore plus, selon lui.

    Un effectif de 50 employés permet d'obtenir une analyse pertinente. Si l'on passe à 100 personnes, le pourcentage d'entreprises touchées chute de 2 % à 0,85 % et le taux de salariés concernés de 54 % à 45 %. Pour qu'elles soient efficaces, ces analyses doivent concerner plus de la moitié des employés de ce pays, a estimé M. Berberat.

    Pas d'autodéclaration

    Une minorité de droite, composée des sénateurs ayant refusé l'entrée en matière lors de la session de printemps, a tenté d'imposer un modèle de déclaration autonome. Celle-ci aurait figuré dans les rapports de gestion des entreprises privées comptant plus de 100 collaborateurs. Ladite déclaration attesterait du respect de l'égalité salariale.

    Cette solution permet aux employeurs d'utiliser l'instrument qu'ils veulent, a argumenté Hans Wicki (PLR/NW). Elle se base sur la responsabilité personnelle. Le procédé permet d'éliminer et d'éviter toute discrimination avec satisfaction.

    Trente-sept ans de contrôle volontaire depuis l'entrée en vigueur de la loi sur l'égalité c'est suffisant, a répondu Anita Fetz (PS/BS). «C'est une proposition placebo. Il ne faut pas se faire d'illusion».

    La méthode proposée n'est pas scientifique et ne fixe aucun critère, a ajouté la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. «Les femmes dans ce pays méritent une meilleure loi». Le Conseil des Etats a suivi la ministre de la justice et rejeté le principe de l'autodéclaration par 25 voix contre 17 et 3 abstentions.

    RépondreSupprimer
  28. Un seul contrôle

    Le Conseil des Etats a fait une fleur aux entreprises où l'égalité salariale a été démontrée. Elles n'auront pas l'obligation d'effectuer de nouvelles analyses. Il n'y a pas lieu d'imposer des contrôles inutiles dans des entreprises qui respectent la loi, a justifié Werner Luginbühl (PBD/BE).

    Le Conseil des Etats a également introduit une disposition spécifique qui pousse le secteur public à s'engager davantage et à montrer l'exemple. Il devra aussi publier les résultats détaillés de leur analyse. Une proposition soutenue par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga.

    Le projet ne prévoit aucune sanction et mise sur la responsabilité des entreprises. Les sénateurs n'ont en effet pas voulu d'une proposition de Raphaël Comte (PLR/NE) soutenue par la gauche pour que le nom des employeurs n'ayant pas joué le jeu soit rendu public.

    On se dote d'outils pour contrôler l'égalité des salaires sans prévoir de sanctions, a expliqué le libéral-radical. Plus le débat avance, plus les mesures adoptées s'avèrent inefficaces.

    Le Conseil fédéral avait lors de la consultation présenté une variante avec cette solution, a expliqué Mme Sommaruga. Face à la levée de boucliers des patrons, il a renoncé. La loi devrait faire l'objet d'une évaluation neuf ans après son entrée en vigueur. Le Conseil des Etats a limité sa validité à 12 ans.

    Le dossier passe au Conseil national. (ats/nxp)

    https://www.lematin.ch/suisse/etats-disent-oui-controle-salaires/story/27387832

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. (...) LES ÉTATS DISENT «OUI» À UN CONTRÔLE DES SALAIRES (...)

      L'État contrôlera les salaires mais PAS LES TAXES D'ÉTAT ajoutées tous les jours !!!

      (...) La méthode proposée n'est pas scientifique et ne fixe aucun critère (...) !!!

      HAHAHAHA !

      Même pas sur la couleur de peau ?

      Supprimer
  29. ALLEMAGNE - DAIMLER SOUPÇONNÉ D'AVOIR TRUQUÉ DES MOTEURS DIESEL

    Le gouvernement allemand a demandé lundi des explications à la maison-mère de Mercedes.
    Dieter Zetsche, le CEO de Daimler, arrive au ministère des Transports à Berlin, ce 28 mai 2018.

    28.05.2018, 13h32


    Le constructeur est soupçonné d'avoir équipé certains de ses modèles diesel de logiciels capables de fausser les niveaux d'émissions, comme l'avait fait son compatriote Volkswagen.

    L'agence fédérale de l'automobile KBA avait ordonné la semaine dernière le rappel de près de 5000 Mercedes Vito, affirmant avoir repéré de tels logiciels, ce que Daimler conteste.

    «Nous allons lancer un échange approfondi sur ces sujets techniques complexes, avec le but d'identifier le nombre de véhicules concernés», a déclaré le ministre des Transports, Andreas Scheuer, après une rencontre avec le patron de Daimler, Dieter Zetsche.

    Les résultats de cette enquête devraient être disponibles d'ici deux semaines, a précisé M. Scheuer.

    Logiciels

    Si le diagnostic de la KBA se confirmait, Daimler serait à son tour directement éclaboussé par le scandale des moteurs diesel truqués, qui a éclaté en septembre 2015.

    Volkswagen avait alors admis l'utilisation de logiciels capables de fausser les résultats des tests d'émission, dissimulant le niveau réel de la pollution aux oxydes d'azote (NOx), qui favorisent les maladies respiratoires et cardiovasculaires.

    Si Daimler est déjà visé dans ce dossier par une enquête du parquet de Stuttgart, la KBA n'avait jusqu'à présent pas identifié de logiciels suspects. (ats/nxp)

    https://www.lematin.ch/economie/daimler-soupconne-truque-moteurs-diesel/story/18235917

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HAHAHAHA ! TOUS POURRIS ! TOUS !

      De là à se qu'ils en foutent sur tous les avions et porte-containers...
      ___________

      Supprimer
  30. Combien d'esclaves travaillent pour vous ? Un site US vous offre la réponse


    20:13 28.05.2018


    Un site américain vous permet de calculer, en fonction de votre niveau de vie, le nombre d'esclaves travaillant potentiellement pour vous de façon indirecte.

    Croatie: 59 esclaves chinois affranchis par la police

    Bien que la question puisse paraître incongrue, une bien triste réalité se cache derrière: selon une récente analyse, plus de 45 millions de personnes sont aujourd'hui soumises à une forme ou une autre d'esclavage moderne dans 167 pays.

    Initié par l'organisation américaine Fair Trade Fund, le site Slavery footprint permet aux utilisateurs de calculer leur propre empreinte-esclave, c'est-à-dire le nombre de personnes qui œuvrent pour fabriquer les marchandises dont ils ont besoin.

    Libye: qui contrôle les marchés aux esclaves ?

    Le site vous propose de remplir une enquête comportant 11 questions sur votre style de vie et surtout sur les biens que vous possédez, vos habitudes alimentaires ou bien l'éventail de vos produits cosmétiques. Une fois le questionnaire rempli, vous découvrez le nombre approximatif d'esclaves travaillant potentiellement pour satisfaire vos besoins quotidiens.

    Selon les auteurs du site, son objectif n'est pas de culpabiliser les utilisateurs mais de les pousser à réclamer aux marques la transparence nécessaire pour prévenir la propagation de l'esclavage moderne.

    https://fr.sputniknews.com/economie/201805281036565422-esclavage-calculs-site/

    RépondreSupprimer
  31. 2022 : Le premier pays flottant au monde dans l’océan Pacifique, avec son propre gouvernement et sa propre cryptomonnaie


    Par Lerebelle -
    mai 22, 2018



    La Cité flottante deviendra la première nation flottante sur Terre ; une utopie libertaire libre de réglementation et de taxes. Elle comprendra des logements offshore, utilisera sa propre cryptomonnaie et fonctionnera “en dehors des réglementations gouvernementales”.

    - voir photos sur site -

    Le projet de créer la première ville flottante a commencé il y a dix ans lorsque Peter Thiel, entrepreneur américain, investisseur en capital-risque, philanthrope, activiste politique et auteur a cofondé un organisme à but non lucratif appelé Seasteading Institute.

    Dans un essai de 2009, M. Thiel a écrit : “Entre le cyberespace et l’espace, il y a la possibilité de coloniser les océans.”

    Depuis lors, le projet a fait un long saut et dans l’état actuel des choses, l’Institut est sur le point d’entreprendre un projet pilote avec le gouvernement de la Polynésie française.

    La première nation flottante indépendante du monde sera bientôt lancée dans l’océan Pacifique et fonctionnera en dehors des réglementations gouvernementales, en utilisant sa propre cryptomonnaie appelée “Vyron”.

    La ville flottante, une ville-état bornée par la mer qui compte environ 300 logements de conception complexe, un certain nombre d’hôtels, de restaurants, de bureaux et d’autres bâtiments est en construction dans l’océan Pacifique près de l’île de Tahiti.

    La ville-état flottante est un projet jamais tenté auparavant.

    Ses fondateurs imaginaient la ville flottante comme une utopie libertaire, libre de réglementation et de taxes.

    Mais le plan s’est développé au-delà de cela.

    S’adressant à Business Insider, Joe Quirk, président de l’Institut, a expliqué comment lui et son équipe voient maintenant la ville flottante comme un moyen pour l’humanité de faire face à l’élévation du niveau de la mer, qui devrait malheureusement augmenter de plus de deux mètres d’ici la fin du siècle.

    Nathalie Mezza-Garcia, politologue et chercheurs du Floating Island Project, explique comment les habitants de l’île seront à l’abri des “influences géopolitiques fluctuantes et des problèmes commerciaux” et affirme que cette nation maritime indépendante pourrait accueillir un jour des réfugiés déplacés par le changement climatique.

    “Il est important que ce projet soit mis à l’essai dans les îles polynésiennes. C’est la région où la terre repose sur le corail et disparaîtra avec l’élévation du niveau de la mer. Une fois que nous pourrons voir comment fonctionne cette première île, nous aurons une preuve de concept pour planifier des îles pour accueillir des réfugiés climatiques”, a déclaré M. Mezza Garcia lors d’une entrevue avec CNBC.

    RépondreSupprimer
  32. La ville flottante indépendante devrait coûter environ 50 millions de dollars et flottera dans les eaux internationales, tout en respectant ses propres lois, et “libérera l’humanité des politiciens”, selon l’Institut Seasteading.

    La ville flottante est un projet massif dans la société radicalisée d’aujourd’hui.

    Les bâtiments non résidentiels de l’île flottante sont conçus pour fonctionner comme des centres d’affaires, ce qui permettra à un certain nombre d’entreprises de travailler “en dehors des réglementations gouvernementales”.

    “Cela signifie qu’il y a une stabilité, en dehors des influences géopolitiques fluctuantes, des questions commerciales et des fluctuations monétaires ; c’est l’incubateur parfait”, a expliqué Mme Mezza Garcia.

    “Si vous ne voulez pas vivre sous un gouvernement particulier, les gens pourront simplement prendre leur maison et s’envoler vers une autre île”, a ajouté Mme Mezza Garcia.

    Le voyage pour que la ville-état flottant se produise a été long. L’Institut Seasteading, co-fondé par M. Thiel, travaille depuis cinq ans à la conception et à l’expérimentation de “communautés permanentes et innovantes flottant en mer”.

    Ils ont fait équipe avec Blue Frontier, une startup spécialisée dans la construction d’îles flottantes.

    La conception de la ville flottante s’inspire de la culture polynésienne, en particulier de leur navigation traditionnelle, basée sur l’observation et une vaste connaissance des éléments naturels.

    Les concepteurs de la ville-état flottante reflétaient les montagnes et les collines, la forme des récifs océaniques et de nombreux points de repère sous-marins différents, ainsi que le lever et le coucher de la Lune, le Soleil et les étoiles dans la conception.

    Il est intéressant de noter que les petites plateformes avec les villas sont alignées avec le chemin des étoiles de Sirius selon les plans.

    Comme l’explique le Daily Mail, “des plates-formes plus grandes avec des bâtiments à usage mixte alignés sur le pilier céleste Pou, à partir de la plate-forme principale, le phare étoilé ou Ta’urua, et se terminant par l’étoile guide Avei’a, en passant par le zénith de l’île flottante”.

    “Lors de plusieurs visites en Polynésie française et après s’être familiarisé avec l’environnement et les contextes locaux, une chose était sûre, le projet doit se fondre dans son environnement. Pour y parvenir, les caractéristiques environnementales locales, le climat, l’écologie et le contexte culturel ont été étudiés et jouent un rôle majeur dans le processus.”

    “Le projet, cependant, ne veut pas seulement ne pas nuire à l’environnement existant, la vision de Blue Frontiers [est de] faciliter le développement d’établissements plus conscients et équilibrés en mer où les humains peuvent coexister pacifiquement avec l’environnement et les uns avec les autres”, explique une déclaration écrite de l’Institut Seasteading.
    Sources : Ancient Code – Seasteading Institute – CNBC

    Via : anguillesousroche

    http://lesmoutonsrebelles.com/2022-le-premier-pays-flottant-au-monde-dans-locean-pacifique-avec-son-propre-gouvernement-et-sa-propre-cryptomonnaie/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après les pays 'en l'air' (Montgolfières) voici venir les bateaux pays (ou 'radeau de la méduse' ?) juste avant les 'pays sous-marins', 'sous terre' et 'extraterrestres' !

      (...) cette nation maritime indépendante pourrait accueillir un jour des réfugiés déplacés par le changement climatique. (...)

      Les réfugiés climatique du porte-feuilles !!! Car, si le climat devait se réchauffer... pourquoi choisir Tahiti plutôt que le Groenland ?

      Supprimer

  33. IL Y A UN ARTISTE DE RUE AU TALENT DE GÉNIE QUI SE BALADE LIBREMENT DANS NEW YORK, ET IL VAUDRAIT MIEUX QUE PERSONNE NE L’ARRÊTE

    - Photos sur site à voir absolument !:

    http://lesmoutonsrebelles.com/il-y-a-un-artiste-de-rue-au-talent-de-genie-qui-se-balade-librement-dans-new-york-et-il-vaudrait-mieux-que-personne-ne-larrete/

    RépondreSupprimer
  34. Une nouvelle étude révèle que les vagues océaniques jouent un rôle plus important dans le piégeage du gaz carbonique


    29 mai 2018,
    Université Heriot-Watt


    Pendant des décennies, les scientifiques ont étudié l'influence des océans dans le piégeage des gaz à effet de serre.

    Mais une nouvelle étude novatrice impliquant un universitaire de l'Université Heriot-Watt a montré que les ondes océaniques jouent un rôle plus important dans ce processus que ce que l'on avait déjà compris.

    La recherche, publiée dans Scientific Reports, montre que lorsque les vagues se brisent à la surface, comme dans les vents violents, un nombre important de bulles sont injectées à des profondeurs d'au moins un mètre. Ces bulles ont tendance à se dissoudre partiellement, libérant du gaz carbonique dans l'eau. La découverte signifie une augmentation des estimations mondiales actuelles du puits océanique de gaz carbonique et des taux d'acidification des océans.

    Dirigée par l'Université de Southampton, l'étude a été publiée en collaboration avec des scientifiques basés au Royaume-Uni, y compris le Dr David Woolf au Heriot-Watt Orkney Campus. Il a utilisé son expertise dans la modélisation des processus d'échange gazeux air-mer pour le projet et a déclaré: "Le rôle des bulles dans l'échange gazeux air-mer a été intéressant pendant des décennies, mais des conclusions fermes ont été empêchées par un manque de La participation à ce projet a été très enrichissante puisque les mesures nous donnent enfin l'information dont nous avons besoin. "

    Les résultats de l'étude, intitulée «Transfert asymétrique de gaz carbonique à travers une surface de mer brisée», indiquent un déséquilibre du gaz carbonique beaucoup plus important que suggéré précédemment, contredisant ainsi une hypothèse inhérente à la plupart des estimations actuelles du transfert de gaz atmosphérique.

    La recherche pourrait aider la communauté scientifique à mieux comprendre l'influence de l'océan sur la contribution au contrôle climatique mondial.

    Le professeur Tim Leighton, chercheur principal pour l'étude de l'Université de Southampton, a déclaré: "Si la quantité de gaz carbonique dissous dans les mers de l'atmosphère équilibrait exactement la quantité quittant les mers et pénétrant dans l'atmosphère, nous aurions une situation stable.

    "Cependant, nos données suggèrent que dans les mers orageuses, l'asymétrie induite par les bulles dans le gaz carbonique atmosphérique se dissolvant dans les océans, comparé au gaz carbonique précédemment dissous rejeté dans l'atmosphère, est plusieurs fois supérieure aux estimations actuelles des scientifiques.

    "L'excès de gaz carbonique, qui se dissout dans les mers orageuses à travers les bulles, augmentera à mesure que la proportion de gaz carbonique dans l'atmosphère augmente."

    L'étude a été publiée en collaboration entre le professeur Tim Leighton, son doctorat. David Coles, étudiant, le professeur Paul White de l'Institut de recherche sur le son et les vibrations de l'Université de Southampton, le professeur Meric Srokosz du Centre national d'océanographie et le Dr David Woolf.

    RépondreSupprimer
  35. L'équipe de recherche a transmis toutes ses méthodes, son équipement, ses codes informatiques et ses résultats à d'autres groupes du Royaume-Uni pour une enquête plus approfondie.

    https://phys.org/news/2018-05-reveals-ocean-greater-role-carbon.html#jCp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 'Le piégeage du gaz carbonique' ! Hahahaha ! Le gaz carbonique se dissout dans l'eau grâce à la présence de phytoplanctons qui le transforment en nano-particules de carbone (charbon). La présence de bulles en mer (outre les vagues qui se fracassent et piègent les gaz de l'atmosphère) est qu'il y a des bulles de gaz qui remontent du fond des océans. Car, comme il en est pour le soleil (volume ferrique entouré de gaz en combustion) notre planète continue de se consumer de l'intérieur (fer en fusion) et rejette donc par volcans terrestres ou sous-marins/sous-océanique des effluves brûlantes qui réchauffent les lames de fonds et dégazent à la fois.

      Supprimer
  36. Plus de preuves que les avocats ruinent l'Amérique: Vous ne croirez pas ce que McDonald's est poursuivi pour le moment ...


    par Tyler Durden
    Mar. 29/05/2018 - 14:17
    Rédigé par Michael Snyder via le blog The Economic Collapse,


    L'un des moyens les plus rapides de tout gâcher est de faire participer les avocats, et les avocats se déchaînent en Amérique aujourd'hui. Il y a plusieurs décennies, le juge en chef de la Cour suprême, Warren Burger, a averti que notre nation deviendrait «une société envahie par des hordes d'avocats, affamés de sauterelles», et c'est précisément ce qui s'est passé. Il y a plus de 1,3 million d'avocats aux États-Unis aujourd'hui, et on estime que ces avocats produisent plus de 40 millions de procès chaque année.

    Beaucoup de ces poursuites sont complètement frivoles, mais les poursuites frivoles sont souvent réglées parce qu'il peut être beaucoup moins cher de les régler que de se défendre contre eux devant les tribunaux. Il s'agit donc essentiellement d'une forme d '«extorsion légale» qui a échappé à tout contrôle.

    Plus tôt aujourd'hui, je suis tombé sur un autre exemple choquant de ce phénomène. McDonald's est en train d'être poursuivi pour avoir facturé le même prix pour un Quarter Pounder avec du fromage et un Quarter Pounder sans fromage ...

    Deux clients de McDonald's en Floride poursuivent le géant de la restauration rapide pour une somme considérable de 5 millions de dollars parce qu'ils disent qu'ils sont injustement accusés de fromage qu'ils ne veulent pas sur leurs hamburgers.

    Cynthia Kissner et Leonard Werner soutiennent que les hamburgers et les cheeseburgers sont des prix différents sur le menu McDonald's, mais quand ils commandent un Quarter Pounder sans les produits laitiers supplémentaires, ils sont toujours obligés de payer le même montant.

    Sérieusement ?

    En fin de compte, c'est quelque chose que personne ne se soucie, mais certains avocats ont vu l'occasion de gagner de l'argent rapidement et ils le font.

    Il était une fois, vous pouvez commander un Quarter Pounder sans fromage dès le menu. Mais si vous allez dans un McDonald's aujourd'hui, vous devez spécifiquement leur demander de laisser le fromage si vous ne voulez pas de fromage sur votre Quarter Pounder.

    Apparemment, certains avocats à Miami croient que McDonald's est «injustement enrichi» parce que le prix n'est pas réduit pour ceux qui voudraient que le fromage soit retiré de leurs Quarter Pounders ...

    Selon le procès intenté par Andrew Lavin du Lavin Law Group basé à Miami, McDonald vendait quatre articles de la famille Quarter Pounder, avec et sans fromage, avec des prix ajustés en conséquence - environ 0,30 à 0,90 cents de plus pour le fromage que sans.

    Cette pratique a continué pendant des années, dit le costume, mais maintenant McDonald, "à un moment donné," a cessé "d'afficher séparément ces produits à l'achat sur les menus, et répertorie actuellement la disponibilité de Quarter Pounder with Cheese et Double Quarter Pounder with Cheese."

    Je ne peux pas croire que quelqu'un devrait être assez stupide pour intenter un tel procès. Andrew Lavin devrait être immédiatement radié pour cela.

    RépondreSupprimer
  37. Avocats comme Lavin sont des prédateurs financiers, et heureusement, il ne semble pas que McDonald est enclin à régler ...

    "Nous ne croyons pas que les réclamations dans cette poursuite ont un mérite légal", a déclaré McDonald dans un courriel. "Le burger Quarter Pounder annoncé vient avec du fromage. Nous essayons de répondre aux demandes de nos clients en leur permettant de personnaliser leurs commandes, comme un Quarter Pounder sans fromage. "

    Il arrive rapidement au point où notre société entière devient paralysée par la peur des poursuites judiciaires et des questions juridiques. Regardez la Maison Blanche. Le président Trump aurait pu faire tellement d'autres choses s'il ne se battait pas constamment pour sa vie contre une chasse aux sorcières légale. Robert Mueller a reçu un temps illimité, du personnel et des ressources pour enquêter sur le président, et cela fait plus d'un an que Mueller n'a toujours rien trouvé.

    Mais il semble que son enquête absurde ne se terminera pas bientôt.

    Après avoir vu ce qu'ils ont fait à Trump, pensez-vous que les bonnes personnes seront encouragées ou découragées à se présenter aux élections?

    Bien sûr, ce ne sont pas seulement les politiciens qui sont ciblés pour ce genre de chose. Vous pourriez littéralement passer des années à verser du sang, de la sueur et des larmes dans la construction d'une entreprise, et il peut être détruit en un seul instant par un seul procès frivole.

    Et si vous êtes un médecin, une vie de travail extrêmement dur peut être complètement effacée par un avocat vraiment avide.

    Regardez, chaque nation a besoin d'un système légal, et nous le faisons aussi. Mais aujourd'hui, notre système a désespérément besoin d'être réformé. Il y a beaucoup trop d'avocats, beaucoup trop de procès, et toute notre société est rapidement paralysée par l'abus de pouvoir légal.

    À un moment donné, j'étais optimiste qu'un jour nous verrions des réformes très nécessaires, mais pour le moment je ne crois pas que cela va arriver ...

    https://www.zerohedge.com/news/2018-05-29/more-evidence-lawyers-are-ruining-america-you-wont-believe-what-mcdonalds-being

    RépondreSupprimer
  38. Le président pro-européen de l'Italie méprise les électeurs


    par Tyler Durden
    Mar. 29/05/2018 - 08:47
    Auteur de Soeren Kern via The Gatestone Institute,



    La situation politique reflète la mainmise sur le pouvoir exercée par l'establishment pro-UE, qui est évidemment déterminé à préserver l'austérité économique aux dépens de la démocratie.

    "Nous devons préparer un plan B pour sortir de l'euro si nécessaire ... l'autre alternative est de finir comme la Grèce". - Paolo Savona, un ancien ministre de l'Industrie qui a qualifié l'entrée de l'Italie dans l'euro d '"erreur historique".

    "En Italie, il y a un problème de démocratie: dans ce pays, vous pouvez être un criminel reconnu, condamné pour fraude fiscale, sous enquête pour corruption et être ministre ... mais si vous critiquez l'Europe, vous ne pouvez pas être ministre de l'économie en Italie. " - Le leader de M5S Luigi Di Maio.

    Le nouveau gouvernement populiste d'Italie a démissionné le 28 mai après que son choix d'un ministre des finances eurosceptique ait été rejeté par le président pro-européen, qui a plutôt demandé à un technocrate non élu de former un gouvernement pro-UE.

    Les querelles politiques mettent fin à une tentative des deux partis anti-establishment italiens - le Mouvement des cinq étoiles de gauche (M5S) et la Ligue de centre-droit (Lega) - de former un gouvernement de coalition populiste, qui aurait été le premier du genre en Europe.

    La situation politique reflète la mainmise sur le pouvoir exercée par l'establishment pro-UE, qui est évidemment déterminé à préserver l'austérité économique aux dépens de la démocratie.

    Le président italien Sergio Mattarella a refusé d'accepter la nomination du ministre des Finances de Paolo Savona, un ancien ministre de l'Industrie âgé de 81 ans qui a qualifié l'entrée de l'Italie dans l'euro d '"erreur historique".

    Dans son dernier livre, "Comme un cauchemar et un rêve", Savona a appelé l'euro une "cage allemande" et a averti que "nous devons préparer un plan B pour sortir de l'euro si nécessaire ... l'autre alternative est de finir comme la Grèce. "

    Mattarella, qui a été installé par un ancien gouvernement pro-UE, a déclaré que "l'incertitude sur notre position dans l'euro a alarmé les investisseurs italiens et étrangers qui ont acheté nos obligations d'Etat et investi dans nos sociétés". Il a ajouté que "l'adhésion à l'euro est un choix fondamental pour l'avenir de notre pays et de nos jeunes".

    Mattarella a déclaré qu'il voulait que le prochain ministre des Finances soit quelqu'un "qui n'est pas considéré comme un partisan d'une ligne qui pourrait probablement, ou même inévitablement, provoquer la sortie de l'Italie de l'euro".

    Mattarella a maintenant demandé à Carlo Cottarelli, un ancien fonctionnaire du Fonds monétaire international, de former un gouvernement de technocrates non élus. Connu sous le nom de «M. Scissors» pour avoir réduit les dépenses publiques, Cottarelli chercherait probablement à maintenir la stricte discipline fiscale imposée par l'Allemagne au bloc monétaire de l'euro.

    Le 17 mai, la Ligue et M5S, partis populistes rivaux maintenant en coalition, ont publié un accord de 39 pages intitulé «Contrat pour un gouvernement du changement». Une synthèse de deux pages ressemble beaucoup au «contrat avec l'électeur américain» du président américain Donald J. Trump.

    RépondreSupprimer
  39. Dans un effort pour stimuler la croissance économique, la Ligue a promis de réduire les impôts, tandis que M5S s'est engagée à augmenter les dépenses publiques.

    Le PIB italien devrait croître de seulement 1,5% en 2018, soit le même niveau qu'en 2017, ce qui en fait la pire performance de la zone euro des 19 pays.

    L'Italie détient déjà la troisième dette publique au monde, pour un total de 2,3 billions d'euros (2,7 trillions de dollars). Le ratio actuel dette / PIB de l'Italie est de 130% du PIB, le plus élevé de la zone euro après celui de la Grèce.

    La Ligue et M5S ont promis de réduire la dette publique en augmentant la croissance en stimulant la demande intérieure et en promouvant les exportations plutôt que «par des interventions fiscales et d'austérité».

    L'accord de coalition prévoyait également: une taxe uniforme; une simplification du code des impôts; augmentation des prestations de retraite et de maternité; une répression de la corruption et de la criminalité du gouvernement; déportations rapides de migrants illégaux; augmentation des dépenses de défense visant à faire de l'Italie un «partenaire privilégié» des États-Unis; et une révision des traités de l'UE impliquant la politique monétaire.

    Le leader du M5S, Luigi Di Maio, a dénoncé la démarche pro-UE du président Mattarella et a appelé à la destitution du président pour avoir outrepassé son autorité:

    "En Italie, il y a un problème de démocratie: dans ce pays, vous pouvez être un criminel reconnu, condamné pour fraude fiscale, sous enquête pour corruption et être ministre ... mais si vous critiquez l'Europe, vous ne pouvez pas être ministre de l'économie en Italie. "

    Le dirigeant de Lega, Matteo Salvini, a également critiqué la décision de Mattarella, mais a refusé de rejoindre l'appel de Di Maio pour la destitution:

    «Un gouvernement ne peut être formé en Italie sans l'approbation de Berlin, de Paris ou de Bruxelles, c'est de la folie, je voudrais que l'Italie redevienne un pays libre.

    Cottarelli doit maintenant former un gouvernement et ensuite le faire approuver par le parlement, où M5S et Lega détiennent des majorités dans les deux maisons. Par conséquent, M. Cottarelli ne dirigera vraisemblablement qu'un gouvernement intérimaire avant la convocation d'élections anticipées, qui pourraient avoir lieu le 9 septembre, selon le journal Corriere della Sera.

    L'Italie, troisième économie de la zone après l'Allemagne et la France, est sans gouvernement depuis les élections peu concluantes du 4 mars, lorsque la Ligue (qui faisait partie d'une coalition de centre-droite à quatre partis) a remporté plusieurs sièges à la Chambre députés et au Sénat, devenant ainsi la principale force politique.

    M5S, cependant, était le parti le plus voté et arrivait en deuxième position, tandis que la coalition de centre-gauche dirigée par l'ancien Premier ministre Matteo Renzi arrivait en troisième position. Par conséquent, aucun groupe ou parti politique n'a obtenu une majorité absolue, ce qui a abouti à un parlement sans majorité.

    "La majorité des Italiens (6 sur 10) le voit avec faveur", a déclaré un sondage publié par le quotidien La Repubblica en tant que deux dirigeants du parti, Luigi Di Maio des 5Stars.

    RépondreSupprimer
  40. Des sondages récents montrent que de nouvelles élections pourraient aboutir à une majorité encore plus grande pour le M5S et la Lega. Considérant que leur futur gouvernement de coalition s'est effondré après que Mattarella ait rejeté l'eurosceptique Savona, M5S et Lega pourraient encadrer la prochaine élection comme un référendum sur le rôle de l'Italie dans l'UE.

    https://www.zerohedge.com/news/2018-05-29/italys-pro-eu-president-flouts-voters

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Démocratie c'est le Peuple qui gouverne. Si la Démocratie existait en Italie, de quoi pourrait se plaindre la dictature en place puisqu'elle fait partie du Peuple ?

      Supprimer
  41. AVIS: WUWT commencera à migrer vers un nouveau serveur cloud - ouvrant de nouveaux horizons


    Anthony Watts
    29 mai 2018


    Bonjour tous le monde,

    Je voulais profiter de cette occasion pour remercier tout le monde pour leur soutien continu de WUWT, et pour vous faire savoir qu'au cours des derniers mois, le site a été attaqué par une variété de forces, ce qui a réduit la viabilité et la visibilité du site. Après avoir consulté les gens techniques @ WordPress.com, ils m'ont gracieusement offert de m'aider et nous sommes en train de commencer une migration de site. C'est une tâche ardue, puisqu'il y a plus de 18 500 articles et 2,6 millions de commentaires. En plus de cela, il y a environ 13 Go de fichiers image qui sont indexés sur des articles spécifiques. À l'heure actuelle, WUWT s'élève à 353 millions de vues.

    À court terme, cette migration peut signifier quelques interruptions de service, à long terme cela devrait assurer que WUWT continue à atteindre des audiences dans le monde entier sans interruption ou interception par certaines des forces néfastes qui opèrent dans l'ombre en essayant de réduire l'impact de ce site a. Cela renforcera également le site contre les attaques.

    Le lendemain, le processus de migration commencera. Si j'ai de la chance, il y aura très peu d'interruption de service. Cependant, comme ces choses vont parfois, ce n'est pas toujours le hiccup gratuit, et la chance du site devient inaccessible pendant un certain temps tandis que le cache DNS est effacé. Cependant, les ingénieurs techniques de WordPress semblent penser que tout ira bien.

    J'espère que je n'ai pas à mettre cette carte de test ;-)

    Un autre avantage à long terme de cette migration vers un nouveau serveur est qu'il va supprimer certaines des limitations que j'ai eues en étant hébergé sur WordPress.com. Au lieu de cela, je vais être hébergé sur le même groupe de serveurs de cloud qui héberge plusieurs des plus grands sites d'informations sur la planète. Tout cela sera encore sous le contrôle des gens de WordPress, mais la bonne nouvelle est que depuis près de 12 ans que je fais ça, WordPress en tant qu'entreprise a défendu avec vigueur mon droit de publier des articles qu'ils ont sans aucun doute pris un peu de flak pour. Il y a une histoire de 2009 liée à Climategate, Al Gore, et Google que je crois avoir partagé dans le passé pour vous donner une idée du genre de choses que je suis contre.

    L'autre bonne nouvelle est que le fait d'être sur ce nouveau groupe de serveurs me donnera la liberté d'installer des plug-ins que je ne pouvais pas faire auparavant. Cela améliorera notre capacité à rendre la conversation et les commentaires un peu plus fluide, en plus d'offrir d'autres fonctionnalités que je ne pouvais pas offrir auparavant. La paternité des articles invités bénéficiera également de ce changement.

    Merci pour votre patience durant ce processus, et surtout merci aux lecteurs, aux modérateurs, aux contributeurs, et même à mes détracteurs pour avoir fait du WUWT le site web sur le climat le plus consulté sur la planète.

    Je posterai une mise à jour à nouveau une fois le processus terminé.

    Anthony

    https://wattsupwiththat.wordpress.com/2018/05/29/notice-wuwt-to-begin-migration-to-new-cloud-server-opening-up-new-horizons/

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Il est certains que dès qu'un site dépasse les 10 000 vues quotidiennes il est piraté.

      Personnellement, c'est mon cas depuis des années et je subi des attaques 24/24 h !

      Supprimer