- ENTREE de SECOURS -



vendredi 29 septembre 2017

incommode ? Enregistrement de la croissance de la glace de mer arctique en septembre

par Tyler Durden
28 sept. 2017 13:24


Selon les données de l'Institut météorologique danois, depuis 1997, la glace de mer de l'Arctique s'est développée à un rythme phénoménal.

Étant donné que les détails du blog ne sont pas connus, il est déjà supérieur à la même date en 2007, 2008, 2010, 2011, 2012 et 2015.

Autrement dit, c'est la quatrième plus grande mesure au cours des dix dernières années.

Encore plus remarquable, la croissance de la glace depuis le début du mois est en réalité la plus importante, car les chiffres quotidiens ont commencé à être conservés en 1987.

Les experts appellent ce phénomène l'effondrement final de la glace de mer !

* * *

Alors que nous sommes sûrs que ce n'est que «transitoire», il semble que la «science» n'est pas aussi «réglée» que nous pensions ...

mercredi 27 septembre 2017

Comment la Californie a-t-elle permis à Tesla à forcer les concurrents à subventionner un modèle d'entreprise perdant

par Tyler Durden
26 septembre 2017 14h05


Ce n'est pas une grande surprise que Tesla hémorragie l'argent comptant. Comme nous l'avons souligné le mois dernier, lorsqu'ils ont déclaré des gains au deuxième trimestre, les produits qui génèrent réellement un rendement du capital pour les actionnaires ne sont pas un moyen solide de la centrale de Silicon Valley. En fait, Elon Musk a réussi à brûler un record de 1,2 milliard de dollars de trésorerie au deuxième trimestre, soit environ 13 millions de dollars tous les jours.

Mais, comme le souligne Bloomberg aujourd'hui, le «produit» unique que Tesla peut effectivement vendre à but lucratif est celui qui a été créé par l'état de Californie et est peut-être la seule raison pour laquelle Elon Musk a même une entreprise pour gérer. Bien sûr, nous parlons des crédits "Zero Emission Vehicle" qui sont toujours controversés, moins de "produit" et plus d'une subvention fournie par les concurrents de Tesla, ou plus précisément les consommateurs de ces concurrents qui sont obligés de payer des prix plus élevés pour leurs Ford Focus tout, afin que Elon Musk puisse pratiquer le creusement de tunnels.

Tesla Inc. a généré près de 1 milliard de dollars de revenus au cours des cinq dernières années à partir d'une source peu probable: les constructeurs automobiles Rival. Les paiements font partie d'un système impopulaire en Californie qui est prêt à proliférer ailleurs.

La Californie exige que les constructeurs automobiles vendent des véhicules électriques et autres véhicules non polluants en proportion de leur part de marché. Si les fabricants ne vendent pas assez d'entre eux, ils doivent acheter des crédits de concurrents comme Tesla pour compenser la différence.

Tesla, qui vend exclusivement des modèles à piles, a vendu 302,3 millions de dollars en crédits réglementaires l'année dernière. La Chine et l'Union européenne - deux des plus grands marchés automobiles au monde - envisagent des mandats et des systèmes de crédit semblables à ceux de la Californie. Si la Californie est un guide, les constructeurs d'autos se contenteront d'acheter auprès de leurs homologues, y compris le constructeur d'automobiles conduit par Elon Musk.


"Il est vraiment fâché que Tesla ait été tellement stimulé par être le seul constructeur automobile purement électrique", a déclaré Mary Nichols, présidente du California Air Resources Board, lors d'une interview vendredi au siège de Bloomberg à New York . "En effet, ils ont aidé à financer cette société de haut niveau qui a maintenant tout le glamour".

En revenant au début de 2013, la vente de ces crédits a de plus en plus remis les bénéfices de Tesla, les prenant au-dessus des prévisions consensuelles à plus de quelques reprises:

L'ironie, bien sûr, est qu'une étude récente de Morgan Stanley a illustré comment les véhicules «à zéro émission» comme Teslas produisent réellement plus de gaz carbonique qu'ils ne sauvent ... peut-être que les politiciens californiens avaient l'impression que l'électricité ne circulait que magiquement depuis les prises murales d'être produit par des centrales au charbon et au gaz ?

"Alors que les véhicules électriques et les batteries au lithium fabriqués par ces deux entreprises contribuent effectivement à réduire les émissions directes de gaz carbonique des véhicules, il faut de l'électricité pour les alimenter", a déclaré Morgan Stanley. "Et avec leurs marchés primaires encore largement pondérés en faveur de l'énergie fossile (72% aux États-Unis et 75% en Chine), les émissions de gaz carbonique de cette production d'électricité sont encore importantes".

En d'autres termes, «les émissions de carbone générées par l'électricité requise pour les véhicules électriques sont supérieures à celles économisées en réduisant les émissions directes des véhicules».

Morgan Stanley a calculé qu'un investissement de 1 million de dollars dans Canadian Solar entraîne une économie annuelle de près de 15 300 tonnes métriques de dioxyde de carbone. Pour Tesla, un tel investissement ajoute près d'un tiers d'une quantité métrique de gaz carbonique.

Oh bien, du moins en tant que contribuables, nous faisons tous notre part pour aider à polluer la terre et à enrichir simultanément un milliardaire excentrique dans la Silicon Valley ... ce qui semble logique pour certains politiciens à Sacramento.

lundi 25 septembre 2017

Suite de la controverse sur le glyphosate : affligeant !

le 25 septembre 2017

Glyphosate : pourquoi les agriculteurs sont-ils si attachés à ce produit toxique

C’est le titre en rouge d’une dépêche de l’Agence France Propagande (voir le texte ci-dessous) : le glyphosate est passé au fil des jours de « cancérigène probable » à toxique ! Je rappelle à mes lecteurs que j’ai souvent dans ce blog disserté au sujet de cet herbicide qui excite les folliculaires des écologistes car ils associent ce produit à leur bête noire Monsanto et aux plantes génétiquement modifiées résistantes à cet inhibiteur d’un enzyme qui n’existe que chez les plantes, certains champignons et bactéries. Le glyphosate est une molécule très simple, un dérivé substitué sur l’azote de l’acide aminé glycine qui a la particularité de comporter un groupement phosphonate, c’est-à-dire une liaison carbone-phosphate qui n’existe pas dans la nature. Pour ce qui est des effets cancérigènes « probables » de ce produit, selon le Centre International de Recherche sur le Cancer, c’est tout simplement une vue de l’esprit car cette molécule, de par sa structure et ses propriétés ioniques, ne peut pas interagir avec l’ADN et par conséquent ne peut pas être cancérigène. Maintenant, en toute honnêteté, les détracteurs de cet herbicide devraient par la même occasion demander l’interdiction de tous les détergents couramment utilisés dans l’industrie et à la maison comportant un groupement phosphonate … et il y en a des multitudes.

Je rappelle également à mes lecteurs qu’une seule personne est décédée à cause du glyphosate : une Australienne qui, voulant mettre fin à ses jours dans les années 1990, a pris un bidon de RoundUp et a avalé plusieurs grosses gorgées de ce produit « formulé ». Elle a succombé à un grave oedème pulmonaire provoqué par les détergents et tensioactifs présents dans la formulation, diagnostic confirmé par le corps médical. D’autre part, aucune étude sérieuse sur des cultures de cellules humaines n’a pu démontrer une quelconque toxicité (cytotoxicité) de ce produit. Par contre le produit « formulé » est létal pour ces mêmes cellules. Le problème nouveau du glyphosate est apparu à la suite de la publication mensongère de l’IARC (Centre International de Recherche sur le Cancer), un ramassis onusien (encore un !) de personnages totalement incompétents et j’écris cela parce que je connais bien cet endroit sinistre infiltré de fonctionnaires internationaux écolos bien-pensants ! (Voir addendum et illustration en fin de billet).

Comme pour le fipronil dans les oeufs, cette histoire de glyphosate est un non-évènement organisé par des ONGs qui sèment la terreur dans les esprits sans aucune espèce de commencement de preuve scientifique. Il en est exactement de même pour le climat et bien d’autres sujets de société. Ci-après la dépêche de l’AFP. Voir l’addendum en fin de billet.

« IL FAUT SOIGNER LES PLANTES POUR PROTÉGER LES ANIMAUX ET LES HOMMES »: CHRISTIANE LAMBERT, PATRONNE DU PREMIER SYNDICAT D’AGRICULTEURS FNSEA, DÉFEND UNE UTILISATION « RAISONNÉE » DU GLYPHOSATE, DÉSHERBANT CONTROVERSÉ, CLASSÉ « CANCÉROGÈNE PROBABLE » PAR LE CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHE SUR LE CANCER (CIRC) DE L’OMS EN 2015.

QUESTION: POURQUOI BEAUCOUP D’AGRICULTEURS, RÉPUTÉS ÊTRE PROCHES DE LA NATURE, DÉFENDENT-ILS BEC ET ONGLE L’UTILISATION DU GLYPHOSATE, JUGÉ DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET LES NAPPES PHRÉATIQUES PAR LES DÉFENSEURS DE L’ENVIRONNEMENT ?

RÉPONSE: « C’EST L’HERBICIDE LE PLUS UTILISÉ AU MONDE, QUI N’A PAS D’ÉQUIVALENT SUR LE MARCHÉ, ET LES AGRICULTEURS ONT BESOIN DE TUER LES MAUVAISES HERBES, CHARDONS ET PLANTES VIVACES, AFIN DE PRÉSERVER LES PLANTES QU’ILS CULTIVENT. SINON, LES MAUVAISES HERBES ASPIRENT L’EAU ET LES RESSOURCES DU SOL, ET EMPÊCHENT LES CÉRÉALES OU LES LÉGUMES DE SE DÉVELOPPER CORRECTEMENT.
NOUS PRÉCONISONS UNE UTILISATION RAISONNÉE DE CE PRODUIT, EN FAIBLE QUANTITÉ, AVEC 1,5 LITRE PAR HECTARE MAXIMUM, SURTOUT POUR NETTOYER LES COUVERTS VÉGÉTAUX DE L’HIVER AVANT DE PLANTER LES GRAINES AU PRINTEMPS. 
AUX ETATS-UNIS, IL EST UTILISÉ À PLUSIEURS REPRISES SUR UNE MÊME PARCELLE, ET NOTAMMENT JUSTE AVANT LA MOISSON, POUR DESSÉCHER LES PLANTS DE BLÉ. C’EST CE QUI EXPLIQUE, À MON AVIS, QU’ON PUISSE RETROUVER DES TRACES DE GLYPHOSATE JUSQUE DANS LES CÉRÉALES DU PETIT-DÉJEUNER, HEUREUSEMENT PAS EN PROPORTIONS DANGEREUSES POUR LA SANTÉ, CAR CELLES-CI SONT SOUVENT DES CÉRÉALES NON PRODUITES EN FRANCE. »

Q: LES RISQUES DU GLYPHOSATE ONT JUSTEMENT ÉTÉ ÉVALUÉS EN SE FONDANT NOTAMMENT SUR DES ÉTUDES D’EXPOSITION AGRICOLE MENÉES AUX ETATS-UNIS ET AU CANADA. NE PEUT-ON PAS LE REMPLACER OU UTILISER DES MOYENS MÉCANIQUES POUR DÉSHERBER, COMME DANS L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE, OÙ, DU COUP, LES RENDEMENTS DES CULTURES SONT PLUS FAIBLES ?

R: « ON PEUT LE REMPLACER, MAIS PAR DES PRODUITS À DOSES PLUS IMPORTANTES, CAR ILS SONT MOINS EFFICACES. PAR EXEMPLE, POUR OBTENIR LE MÊME EFFET, IL FAUT 4 LITRES PAR HECTARE D’UN ANTI-GRAMINÉE ET 3,5 LITRES D’UN ANTI-DICHOTYLEDONE. CE QUI VEUT DIRE AUSSI PASSER DEUX FOIS LE TRACTEUR DANS LE CHAMP AU LIEU D’UNE, TASSER LES SOLS ET BRÛLER DU CARBURANT. IL NOUS FAUT BIEN ENLEVER LES MAUVAISES HERBES, SINON NOS RÉCOLTES NE SONT PAS ACCEPTÉES PAR LES MOULINS !
POUR CE QUI EST DES OUTILS DE DÉSHERBAGE MÉCANIQUES, ILS NE SONT PAS UTILISABLES POUR TOUTES LES CULTURES ET LES ROBOTS EN COURS D’EXPÉRIMENTATION, COÛTENT ENCORE TRÈS CHER. 
PLUS LARGEMENT, LES PRODUITS PHYTOSANITAIRES SONT DES MÉDICAMENTS POUR SOIGNER LES PLANTES MALADES. SI MON BLÉ EST MALADE DE LA FUSARIOSE, ET QUE JE N’AI PAS LE DROIT DE LE TRAITER, IL DÉVELOPPE DES MYCOTOXINES NATURELLES, QUI, UNE FOIS INGÉRÉES PAR L’ANIMAL, PRODUIT DES AVORTEMENTS, NOTAMMENT CHEZ LES TRUIES. ET JE NE VOUS PARLE PAS DES DÉGÂTS SUR LES HOMMES. »

Q: ALLEZ-VOUS RENCONTRER NICOLAS HULOT QUI EST SOUCIEUX DES « EFFETS COCKTAILS » CROISÉS DES PESTICIDES SUR LA SANTÉ ET L’ENVIRONNEMENT AFIN DE DISCUTER DES DIFFÉRENDS QUI OPPOSENT LES ÉCOLOGISTES ET UNE PARTIE DES AGRICULTEURS ?

R: « NOUS DEVONS NOUS VOIR LUNDI, POUR ÉVOQUER LES ETATS GÉNÉRAUX DE L’ALIMENTATION. LE RENDEZ-VOUS ÉTAIT PRIS IL Y A UNE SEMAINE.  
LES AGRICULTEURS SONT PRÊTS À UNE ALTERNATIVE DÈS QU’ELLE SERA PRÊTE SUR LE PLAN TECHNIQUE, MAIS NOUS NE POUVONS PAS ACCEPTER UN ARRÊT BRUTAL CAR IL EST IMPOSSIBLE DE LIVRER DES PRODUITS AGRICOLES QUI ONT DES PROBLÈMES. LES UTILISATIONS DE PESTICIDES ONT BEAUCOUP BAISSÉ EN FRANCE AVEC LE PLAN ECOPHYTO LANCÉ PAR STÉPHANE LE FOLL ET NOUS SOMMES PRÊTS À RELEVER LE DÉFI DE PARVENIR À -25% D’ICI 2020 ET -50% D’ICI 2025.

PROPOS RECUEILLIS PAR ISABEL MALSANG
(©AFP / 22 SEPTEMBRE 2017 16H12)

Addendum. La classification du glyphosate comme cancérigène « probable par l’IARC a précédé une publication émanant du National Cancer Institute (NCR) relative à la totale innocuité du glyphosate, étude conduite par l’éminent Professeur Aaron Blair (illustration), spécialiste en épidémiologie du cancer et dont les travaux ont concerné plus particulièrement les pesticides durant toute sa carrière. Questionnés par l’Agence Reuters à ce sujet, les « spécialistes » de l’IARC ont répondu laconiquement qu’ils ne prenaient pas en compte les travaux non publiés dans leurs « recommandations ». Lorsque l’IARC a publié son pamphlet mensonger, plus d’une centaine de résidents de Californie ont déposé plainte auprès des tribunaux pour empoisonnement par le glyphosate, ces personnes ayant souffert ou souffrant de cancers.

La société Monsanto a naturellement réagi lorsqu’elle a pris connaissance des travaux du NCR. Le Docteur Blair, interrogé par Reuters, a confirmé que le glyphosate ne pouvait en aucun cas être classé parmi les substances cancérigènes y compris « probables » comme l’a fait l’IARC. Lorsqu’au mois de mars 2015 le Docteur Blair assista à une réunion à l’IARC entouré de 17 « spécialistes » du sérail il ne mentionna pas ses travaux en cours sur le glyphosate car ils n’avaient pas encore été publiés. Le Docteur Blair, interrogé au sujet de la décision de l’IARC, déclara qu’à l’évidence cet organisme (photo, source Reuters) avait délibérément ignoré systématiquement toutes les études déjà publiées qui montraient que le glyphosate n’était pas (et ne pouvait pas être) cancérigène, ce que j’ai écrit noir sur blanc au début de ce billet. Il apparaît donc clairement que cette histoire de glyphosate (RoundUp) a été montée de toute pièce, entrainant des décisions politiques européennes totalement infondées qui non seulement ternissent la réputation des dirigeants politiques, ce qui n’est pas un fait nouveau, mais mettent en péril l’agriculture dans son ensemble, ce qui est beaucoup plus préoccupant. Tout ça pour satisfaire des groupuscules écologistes politiques pour qui la science n’a aucune importance en comparaison de leur idéologie déconnectée de la réalité.

Source et dernières illustrations (Aaron Blair et IARC) : Reuters, 14 juin 2017

Le temps de cerveau disponible


On s'habitue à la violence au cinéma en sachant que les coups sont faux. Puis le cinéma porte la violence, l'horreur aux extrêmes. Vous voulez participer ? Faire parler de vous ? Vite, allez sur 'Télé-réalité' vous inscrire. Des millions de gens vont rigoler de vous (qui n'êtes ni acteur, ni journaliste ou politique) et vous traiter de tous les noms ! Pas suffisants ? D'autres inscrits viendront vous dire en face ce que vous êtes ! Vous répondez ! Bravo ! L'audience augmente ! Frappez-le ! Tuez-le ! Allez-y quoi ! Vous allez faire la une des journaux ! Ils vont parler 'du monstre' !

51:00 Freud dit "Dans chaque homme il y a une pulsion de vie et une pulsion de mort" ! EN DICTATURE ! Pas en Démocratie, car, si on demande à l'humain ce qu'il veut, ce n'est CERTAINEMENT PAS LA MORT ! ni de lui ni celle des autres !

samedi 23 septembre 2017

Crise climatique : les incroyables magouilles de l’IPCC

Le 23 septembre 2017


Pour faire passer la toxicité du gaz carbonique vis-à-vis du climat l’IPCC a d’abord construit la courbe de réchauffement dite en crosse de hockey, une fabuleuse escroquerie, qui a été ensuite effacée des rapports annuels (Assessment Reports) destinés aux décideurs politiques et aux parasites qui veulent se goinfrer avec toutes les technologies dites « vertes » en passant par les universitaires pas très scrupuleux travaillant peu ou prou sur des sujets ayant une liaison directe ou très indirecte avec le « changement climatique ». Ces climatologues d’opérette, plus motivés par leur idéologie que par la déontologie scientifique de base, ont donc « trafiqué », comme on dirait dans n’importe quel laboratoire de recherche en mal de notoriété, les données existantes et bien réelles pour masquer l’effet du Soleil sur le climat et faire ainsi ressortir artificiellement celui du gaz carbonique. C’était le but de la magouille qui après une propagande internationale fantastiquement bien organisée a été imprimée dans les esprits tant des politiciens que du grand public qui de toutes les façons sont perméables à toutes sortes de racontars puisqu’ils n’y comprennent rien du tout.

L’activité du Soleil se manifeste par ce que les spécialistes appellent l’irradiance c’est-à-dire l’énergie sous forme de radiations électromagnétiques, ultra-violet, visible et infra-rouge atteignant la surface de la Terre en provenance du Soleil. Il existe toutes sortes d’indices appelés « proxys » pour recalculer ce flux d’énergie exprimé en watt par mètre-carré durant les années passées et depuis l’arrivée des satellites il est encore plus facile de mesurer cette énergie à une distance du Soleil de une unité astronomique, la distance moyenne entre la Terre et le Soleil. Cette reconstruction a aussi pu être corrélée au nombre de taches solaires depuis que l’on dispose d’observations fiables et régulières depuis le début du XVIIIe siècle. L’irradiance solaire a ainsi pu être rapprochée de ce nombre de taches solaires et des proxys, que ce soient les cernes de croissance des arbres, l’abondance en carbone-14 et béryllium-10 (pour l’activité magnétique solaire) et oxygène-18 (pour les températures) dans les carottes de glace, les concrétions calcaires ou encore les coraux et les coquilles de mollusques. Bref, le scientifique dispose d’une quantité immense de données toutes disponibles au public.

Il suffit donc pour un scientifique un tant soit peu honnête d’analyser ces données et de constater que le climat est intimement dépendant de l’activité du Soleil et par voie de conséquence de l’irradiance solaire qui varie en gros entre 1364 et 1367 W/m2 à la surface de la Terre dans la zone intertropicale, par temps clair et quand le Soleil est au zénith. Il est intéressant de noter ici que la mission satellitaire SORCE a mesuré l’irradiance solaire dans l’espace à une distance de une unité astronomique du Soleil entre les années 2003 et 2013 et est arrivée à la conclusion qu’au cours d’une année cette grandeur varie entre 1319 et 1407 W/m2 soit un variation de 6,5 % par rapport à la moyenne de 1360 W/m2 pour deux raisons : l’orbite de la Terre est une ellipse et l’axe de rotation de la Terre n’est pas perpendiculaire au plan de son orbite autour du Soleil. Néanmoins une grande partie de cette énergie est captée par les hautes couches de l’atmosphère, en particulier par l’ozone, dans les longueurs d’onde de l’ultra-violet lointain, le rayonnement le plus énergétique provenant du Soleil, puis elle se dissipe dans l’espace.
Capture d’écran 2017-09-19 à 11.46.15.png

Les variations passées du climat depuis le début du XVIIe siècle sont bien documentées et elle suivent très fidèlement les variations de l’irradiance solaire telle qu’elle a pu être reconstruite à l’aide de ces proxys. Malheureusement pour les fonctionnaires de l’IPCC ces observations allaient à l’encontre de l’hypothèse de l’effet de serre du gaz carbonique et des conséquences de cet effet de serre sur l’évolution du climat. Ces spécialistes, ou auto-proclamés comme tels, ont donc tout fait pour masquer l’effet de l’activité solaire sur le climat terrestre, quitte à carrément devenir malhonnêtes. Ce fut le cas grossier de la courbe en forme de crosse de hockey mais quel a été le cheminement de cette incroyable imposture ? Elle date de la fin des années 1990 et a été constamment modifiée pour satisfaire la mise en place du forcing radiatif provoqué par le gaz carbonique. Les curieux peuvent aller se délecter en lisant le rapport décrivant le « Coupled Model Intercomparison Project Phase 5 » (CMIP5) utilisé dans les rapports de l’IPCC (voir le lien). Pour établir une comparaison et faire ressortir cette imposture le Docteur Willie Soon du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, en collaboration avec deux scientifiques irlandais indépendants (voir le lien) ont pris la peine de mettre dans une même illustration les évolutions réelles de l’irradiance solaire en regard des données trafiquées par les sbires de l’IPCC en normalisant à la même échelle toutes ces représentations et c’est tout à fait clair : il y a eu de la grosse magouille, une grosse magouille inacceptable pour n’importe quelle personne ayant un tant soit peu d’esprit critique mais que les politiciens du monde entier ont pris pour argent comptant !

L’autre falsification sciemment organisée a concerné le choix à faire par l’IPCC entre deux cas de figure : un Soleil avec une variabilité réelle – telle qu’elle a été déduite de tous ces proxys mentionnés ci-dessus – ou une activité solaire réduite. Car pour faire « passer » l’effet de serre du gaz carbonique et le forcing radiatif en résultant, l’activité solaire sous forme d’irradiance totale (TSI) réelle et telle que mesurée par ces proxys et rapprochée du comptage des taches solaires constituait une véritable épine dans le pied de ces menteurs patentés et mandatés par les Nations-Unies. Même chose ! Ils ont falsifié toutes les données en mettant au point des modèles uniquement écrits pour cette falsification finale.
Capture d’écran 2017-09-19 à 10.04.48.png

L’illustration ci-dessus demande quelques explications. Les tracés en rouge représentent l’irradiance solaire totale telle que reconstruite à partir des divers proxys disponibles et en pointillés bleus le nombre de taches solaires (SSN) selon les observations disponibles. La courbe supérieure est la plus proche de la réalité. Elle a pourtant été réactualisée par le même auteur entre les années 1995 et 2000 pour des raisons obscures. Ces même données ont été à leur tour reprises par Wang et collaborateurs en 2005 et n’importe quel enfant de 5 ans dira que ce ne sont pas les mêmes courbes alors que les mêmes données ont été utilisées pour en arriver à ces représentations graphiques très différentes les unes des autres. La courbe de Wang et al. est plus conforme aux hypothèses de l’IPCC car un quelconque effet significatif de l’activité solaire sur les variations du climat terrestre ne peut plus être invoqué.

Toute cette histoire rocambolesque de réchauffement climatique provoqué par le gaz carbonique est basée sur des mensonges réitérés et ça n’a pas l’air de déranger qui que ce soit, en tous les cas certainement pas le ministre français de pacotille en charge de la transition énergétique solidaire, je crois que c’est à peu près le libellé de son maroquin, qui prend des décisions totalement injustifiées quand les mensonges de l’IPCC sont ainsi dévoilés clairement, que ce soient les primes à la casse pour les vieilles voitures, la construction de milliers d’éoliennes dans la campagne profonde française ou encore le combat contre le chocolat qui provoque la disparition des forêts tropicales humides de la Côte-d’Ivoire (objet d’un prochain article) entrainant donc une insupportable augmentation du gaz carbonique atmosphérique. Pour un ancien scientifique que je fus j’en reste ahuri de stupeur …

Source : Willie Soon, Ronan Connolly, Michael Conolly, Earth-Science Reviews (2015) « Re-evaluating the role of solar variability on northern hemisphere temperature trends since the 19th century« , article aimablement fourni par les auteurs qui sont chaleureusement remerciés ici et que je tiens aimablement à la disposition de mes lecteurs curieux, https://doi.org/10.1016/j.earscirev.2015.08.010 , accès payant.


La PURE VÉRITÉ sur le 11 septembre 2001 (9/11) "Complot" DOCUMENTAIRE CENSURÉ


  ReOpen911.info

https://www.youtube.com/watch?v=4tWbmIVp1tc

vendredi 22 septembre 2017

L'annonce en Australie décrit ce que ressemble vraiment le changement climatique

Climate Study Group, Ice Age, Advert.
September 22nd, 2017 


Une annonce aujourd'hui décrit le véritable changement climatique dont nous devrions avoir peur, explique comment les niveaux passés de gaz carbonique n'ont pas causé un réchauffement climatique dangereux et le gaz carbonique supplémentaire a un effet plus petit et plus petit, puis relie les modèles climatiques échoués avec des factures d'électricité croissantes.

Changement climatique vraiment dangereux - La prochaine période glaciaire

Les agriculteurs australiens prudents tiennent compte des événements climatiques passés et prévoient le risque de sécheresses et d'inondations potentielles. Aucun tel événement climatique passé n'a été pris en compte avec les modèles climatiques basés sur la théorie et les hypothèses pour prédire l'avenir. Malheureusement, les prédictions de la température de tous les modèles climatiques ont enregistré un dépassement des températures mesurées d'une large marge depuis vingt ans.

Les échecs modèles démontrent la théorie sous-jacente et les hypothèses utilisées ne sont pas supportées par les résultats. Cette conclusion est également étayée par la preuve que la planète a continué à se réchauffer, avec des interruptions de la tendance, indépendamment des niveaux de gaz carbonique depuis la dernière ère glaciaire. Par exemple, la planète s'est refroidie de 1940 à 1976 alors que les niveaux de gaz carbonique ont continué à augmenter. L'absence de réchauffement climatique dangereux est également pertinente lorsque les niveaux passés de gaz carbonique étaient au moins quatre fois le niveau actuel.

L'effet direct des niveaux de gaz carbonique plus élevés, comme le montre le graphique, illustre l'impact décroissant du réchauffement climatique à mesure que les niveaux de gaz carbonique augmentent. Les modèles climatiques amplifient cet effet décroissant avec un multiplicateur qui entraîne un réchauffement climatique croissant.

L'échec des modèles à prédire le climat futur ne supporte cependant pas l'hypothèse du multiplicateur.

La dangereuse menace pour le réchauffement planétaire de l'utilisation des combustibles fossiles n'est donc pas soutenue ni par les modèles climatiques ni par la preuve de l'expérience climatique mondiale passée.

Comme l'a observé William Kininmonth, ancien chef du Centre national du climat du Bureau australien de la météorologie, il faut tenir compte des événements climatiques antérieurs pour comprendre l'avenir. Il ressort des dernières années de glace que la prochaine période de glace devrait être l'événement climatique le plus grave pour l'humanité. Au cours de l'ère glaciaire, il y a 22 000 ans, il y avait une vaste couverture de glace permanente jusqu'à deux kilomètres d'épaisseur. Le niveau de la mer a chuté de 126 mètres et l'extinction massive des espèces.

On n'a pas non plus apprécié que, dans le passé, le carbone et l'énergie stockés dans les combustibles fossiles étaient le gaz carbonique et l'énergie du soleil absorbé par diverses formes végétales avant leur conversion en combustibles fossiles.

Il n'y avait aucun réchauffement climatique dangereux avant cette période.

En conséquence, le même gaz carbonique lorsqu'il est libéré de la combustion de combustibles fossiles ne peut pas être la cause d'un réchauffement climatique dangereux puisqu'il ne l'a pas fait en premier lieu.

En effet, le retour du gaz carbonique, un aliment végétal, dans l'atmosphère, profitera à la planète avec une croissance améliorée des plantes et des forêts. Un avantage que les satellites ont déjà détecté.

Néanmoins, accepter le résultat des modèles climatiques échoués a entraîné des politiques qui ont rendu le pouvoir australien peu fiable et a déplacé les coûts de près du plus bas au plus proche du monde, malgré des subventions de plus de 3 milliards de dollars par an.

Les familles ont du mal à faire face à leur hausse des factures d'électricité. Les emplois sont menacés par l'industrie en difficulté en raison de l'augmentation du coût de l'électricité.

Il est urgent de réduire les coûts de l'électricité. Pour ce faire, l'Australie doit suivre d'autres pays qui planifient et installent 1200 usines de charbon à haute efficacité.

L'industrie australienne fera face à la concurrence sur les marchés domestique et d'exportation des entreprises ayant l'avantage significatif de la faible puissance de base à faible coût et fiables de ces nouvelles usines.

mercredi 20 septembre 2017

Le mensonge institutionnalisé du réchauffement climatique d'origine anthropique


Isabelle
Conscience du peuple
mar., 19 sept. 2017 21:10 UTC


De plus en plus de scientifiques, et d'études, dénoncent « l'alarmisme du réchauffement climatique d'origine anthropique » comme étant un mensonge institutionnalisé cautionné et ordonné par les plus hautes instances afin de servir les politiques internationales, restrictives et coûteuses, sur l'environnement. 

L'étendue de la glace de l'Arctique est en hausse de 40 % depuis les derniers 5 ans 


Le changement climatique n'est pas aussi menaçant pour la planète que prévu, suggèrent de nouvelles recherches 


Les alarmistes du climat font mentir leur propre science 


Le réchauffement climatique pourrait se produire plus lentement que prévu, selon une étude 


Les niveaux de la mer diminuent 


Une étude de la NASA confirme que les niveaux de la mer diminuent 


Une expédition de voile vers le pôle Nord, ayant pour objectif de sensibiliser au réchauffement climatique, a été obligée de reculer 590 miles nautiques à la limite de sa destination, après que les yachts ont été bloqués par de grandes quantités d'une substance blanche congelée ! 


Le navire russe, Akademic Shokalskiy, a été bloqué dans la glace lors d'une expédition de recherche sur le changement climatique, mais près de 98 % des reportages sur les chercheurs échoués n'ont pas mentionné le but de leur mission 


Mes 2 critères pour gagner 20% par an en bourse sans spéculer


Charles Dereeper

mardi 19 septembre 2017

L'UE a gaspillé 1000 milliards d'€ pour les éoliennes/photovoltaïque qui ne rapportent que 3,8 % !


Interview d’István Markó (Chimiste, professeur et chercheur à l’université catholique de Louvain, spécialiste de la synthèse de produits naturels et de botanochimie) par l'ADDE (Alliance pour la démocratie directe en Europe), parti "eurosceptique".

lundi 18 septembre 2017

L'ouragan Maria a dirigé pour Puerto Rico alors que l'île luttait pour se rétablir d'Irma

View image on Twitter
par Tyler Durden
17 sept. 2017 16 h 45


Le National Hurricane Center a amélioré l'ancienne tempête tropicale Maria à un ouragan de catégorie un dimanche alors qu'il se dirigeait vers le nord-ouest vers les Petites Antilles. La tempête, qui devrait marteler les îles Leeward lundi avec des vents de 75 mph (120 km/h), a inspiré plusieurs météorologues pour superposer le dernier cône prévu pour Maria sur le chemin parcouru par l'ouragan Irma. Et le résultat, pour de nombreux résidents des Caraïbes, est franchement glacial.

Après que Irma a martelé de nombreuses îles des Caraïbes, laissant un million de personnes à Puerto Rico sans pouvoir et essuyant essentiellement la petite île de Barbuda hors de la carte (sans parler des dommages qu'elle a causés en Floride, en Géorgie et en Caroline du Sud), il semble que Maria pourrait faire face à un autre souffle dévastateur aux îles avant qu'ils n'aient eu la chance de se remettre. Dans le tableau ci-dessous, partagé par Richard Dixon, un météorologue chez Cat Insight, les régions de la bande jaune dans le tableau ci-dessous ont plus de 20 % de chances d'avoir des vents de force d'émotion la semaine prochaine alors que Maria glisse sur les Caraïbes. Pendant ce temps, la bande bleue représente le chemin parcouru par Irma.

Sur le chemin direct de #Maria, à la force des ouragans:
Martinique
Dominique
Guadeloupe
Montserrat
St. Kitts & Nevis
USVI
BVI
Porto Rico
Le groupe d'îles face à un deuxième succès comprend: Martinique, Dominique, Guadeloupe, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Îles Vierges américaines, Îles Vierges britanniques, Porto Rico et République dominicaine.

Le Centre national des ouraouiles prévient que la tempête pourrait frapper les îles Vierges américaines, les îles Vierges britanniques et Puerto Rico dès la semaine prochaine.

Alors que Maria rassemble la force, l'ouragan Jose se répand dans le nord-est des États-Unis et pourrait causer des houle sur la côte atlantique d'ici la semaine, selon le National Hurricane Center. La tempête s'est fortifiée dimanche alors qu'elle se dirigeait vers le nord à travers l'océan Atlantique comme une tempête de catégorie 1, avec des vents maximums durables de 90 milles par heure (145 km/h), selon ABC 7.

https://www.ventusky.com/?p=18.0;-67.4;5&l=temperature&t=20170920/14

La dernière piste continue de garder Jose en mer, mais assez près des côtes du New Jersey et de Long Island pour engendrer des vagues importantes et destructrices, des courants de détresse dangereux, l'érosion des plages, la pluie et le vent de mardi à mercredi.

dimanche 17 septembre 2017

ADOLESCENTS CRIMINELS - Cassi Thomson, Rosa Blasi, Cassi Thomson


Parce que UNE adolescentE a (au début du film) tiré sur un convoyeur de fond à l'extérieur de la banque, le titre du film est 'adolescents criminels' ! (non au féminin !). Quant à l'autre, elle n'a fait que se défendre contre l'homme et son amie qui voulaient la tuer.

Augie Duke (1986) a le même âge qu'Olesya Rulin (Family Weekend) et parait tout aussi adolescente !

samedi 16 septembre 2017

MÉTÉO LA SUISSE A PERDU PRÈS DE 20 DEGRÉS EN 24 HEURES

Dans certaines vallées alpines d'altitude, on a même constaté du gel à deux mètres au-dessus du sol.

Samedi 16 septembre 2017 


Le gel au sol a fait vendredi à l'aube sa première irruption depuis le début de l'automne météorologique. La chute de 20 degrés est spectaculaire.

Du gel au sol vers la mi-septembre n'est certes pas extraordinaire. Mais «c'est très tôt et plutôt rare», a commenté un spécialiste de meteonews interrogé par l'ats.

Jusqu'à -1,5 degré en plaine

En plaine, la température la plus basse a été enregistrée à Berne avec -1,5 degré. A Meiringen (BE), Sion, Koppigen (BE) et Altdorf, le mercure est descendu entre 0,9 et 0,5 degré, a indiqué le service météorologique meteonews. Le thermomètre s'est arrêté à exactement 0 degré à Mühleberg (BE) et Tänikon (TG).

Dans les vallées alpines, le record négatif a été mesuré à Buffalora, au col de l'Ofen (GR), à 1970 mètres d'altitude, avec -5,9 degrés. A Andermatt (UR), il a fait -3,5 degrés. Dans la «Sibérie de la Suisse», à La Brévine (NE), à 1050 mètres d'altitude, le mercure n'est descendu «qu'à» -1,2 degré.

Un fait marquant, souligne meteonews, est la différence de température survenue en 24 heures. Ainsi par exemple à Thierachern, près de Thoune (BE), la température était encore de 22,9 degrés jeudi matin à 07h00. Vendredi matin, elle affichait 1,7 degrés, soit 21,2 degrés plus froid.

A Berne, il faisait 20 degrés jeudi matin et seulement 3 degrés à la même heure et au même endroit vendredi matin. Soit une chute de 17 degrés.

Première quinzaine décevante

D'un point de vue météorologique, la première quinzaine du mois de septembre est une déception, selon SRF Meteo: pas de prolongement de l'été, pas de journées chaudes et ensoleillées et déjà du gel.

Il y a un an, de même qu'en 2006, la Suisse a connu un mois de septembre parmi les plus chauds. Le mois d'août s'est également terminé par des températures très élevées. Pas étonnant dès lors que septembre 2017 soit décevant, note SRF Meteo. Reste qu'en 2007, 2008, 2010 et 2015, il a été encore plus frisquet.

Selon les météorologues, pas de retour de l'été en vue: aucun changement n'est prévu jusqu'à mardi. Par la suite, le mercure devrait tout de même atteindre les 20 degrés l'après-midi. (ats/nxp)

vendredi 15 septembre 2017

Broadway Rhythm (The Ross Sisters) 1944


"Broadway Rhythm" (1944) est un film musical MGM Technicolor. Il a été produit par Jack Cummings et réalisé par Roy Del Ruth.

The Ross Sisters étaient un trio de chanteuses et danseuses comprenant les sœurs Betsy Ann Ross, Veda Victoria (Vicky) Ross et Dixie Jewel Ross. Elles ont utilisé respectivement les noms de scène Aggie Ross, Maggie Ross et Elmira Ross. Elles ont réalisé et dansé des harmonies faites d’acrobaties et de contorsions. 

Leurs carrières a culminé dans les années 1940, quand elles ont occupé une place importante dans le film "Broadway Rhythm" sorti en 1944. Les trois filles de Charles Adolphe et Veda Cordelia Ross sont nées dans l'ouest du Texas. 

Peu de temps après leur apparition dans le film "Broadway Rhythm", elles se sont déplacées en Europe où elles jouèrent dans "Piccadilly Hayride", une revue de scène de Londres de 1946 à 1983. Elles ont également enregistré "Five Minutes More", une chanson plus tard reprise par Frank Sinatra.

Betsy Ann (Aggie) est née le 26 juin 1926, à Colorado City, au Texas. 
Veda Victoria "Vicky" (Maggie) est née le 8 novembre 1927, à Roscoe, au Texas. 
Dixie Jewel (Elmira) est née le 9 août 1929, à Loraine, au Texas.

jeudi 14 septembre 2017

Navires XXL. DOCUMENTAIRE SCI&TECH


13:00 Méthanier, gaz liquéfié à -160°C (600 fois moins de volume qu'à l'état gazeux).

20:00 Remorqueur mille fois plus petit qu'un porte-containers
2x1800 cv

24:00 Paquebot 160 000 t. 340 m de long. Vitesse 40 km/h
105 000 cv. 3600 passagers

36:35 Proteus Catamaran aux coques flexibles.

42:00 Overdrive à 2 m au dessus de l'eau.

mercredi 13 septembre 2017

La police suédoise "ne peut pas faire face" avec un nombre énorme de formes depuis l'arrivée des migrants

par Tyler Durden
13 sept., 2017 2:00 AM
Auteur de Paul Joseph Watson via InfoWars.com,


Un journaliste enquêtant sur le viol d'une jeune fille de 12 ans en Suède a été informé que la police n'a même pas interviewé le suspect principal deux mois plus tard, car les autorités «ne peuvent pas faire face» à l'ampleur des cas puisque la Suède a ouvert ses frontières à l'immigration de masse il y a deux années.

En juillet, la jeune fille de 12 ans a été traînée dans une toilette par un homme plus âgé au centre de Stenungsund avant d'être battue, violée et menacée de mort.

Connaissant l'identité du coupable, la mère de la jeune fille l'a immédiatement signalé à la police, mais les autorités n'ont même pas même interrogé le suspect deux mois plus tard, tout en sachant son nom et son adresse.

Selon le journaliste Joakim Lamotte, la fille est toujours confrontée et violée par le violeur dans les rues de Stenungsund.

Lorsque Lamotte a contacté les autorités, on lui a dit que l'affaire n'a pas été suivie parce que la police "ne peut pas faire face à la charge de travail" d'avoir eu tant de cas de viol pour enquêter.

"Savez-vous combien de viols nous avons ?" Lamotte a été informé par l'agent de police lors d'une conversation qu'il a enregistrée et téléchargée sur YouTube.

"Non, je ne le sais pas. Mais j'ai parlé à la mère et sa fille se sent très mal à cause de cela, et je sais qui est cet homme, j'ai son nom, son adresse, son numéro de sécurité sociale et tout, et je veux dire, vous n'avez même pas interrogé lui encore, n'est-ce pas remarquable ? "demanda Lamotte.

"Eh bien, vous pourriez le penser, mais nous avons tellement de problèmes similaires et si peu de personnes disponibles, nous ne pouvons pas faire face à la charge de travail", a répondu l'agent de police.

"Cela semble incroyable. Une fille de 12 ans violée, c'est juste un enfant ", a déclaré Lamotte.

"Nous avons des enfants de 3 ans qui sont violés", a répondu l'agent de police, semblant clairement exaspéré.

Lorsqu'on leur a demandé s'ils n'étaient pas capables de poursuivre les violeurs qui agissent chez des enfants de 3 ans, la femme a répondu: «Oui ... ce sont les réalités et c'est terriblement regrettable. C'est tout ce que je peux dire à ce sujet. "

Rapes a grimpé en flèche en Suède ces dernières années. Les autorités ont affirmé que cela résultait de la définition du changement de viol, mais la pointe s'est produite longtemps après la modification. Les crimes sexuels dans le pays ont doublé depuis 2012. Les dernières statistiques disponibles ont montré que les immigrants étaient 5,5 fois plus susceptibles de subir des agressions sexuelles.

Les attaques sexuelles alors que les festivals de musique de la Suède sont en plein essor, avec plus de 150 cas d'agressions et 20 viols signalés cet été.

Plus tôt cette année, Peter Springare, ancien enquêteur de la police et ancien chef adjoint de la division pour crimes graves à la police d'Örebro, a fait les manchettes après avoir écrit un article sur Facebook où il a expliqué comment le pays était en "chaos" en raison de jamais la fin de l'épidémie de crimes graves commis par des migrants musulmans.

Nous avons précédemment souligné le travail de Joakim Lamotte en février lorsqu'il a enquêté sur le brutal viol collectif d'une femme suédoise qui a été agressée par un groupe d'hommes à Göteborg qui a transmis l'assaut à Facebook.

Lorsque Lamotte a tenté de faire une mise à jour sur l'affaire de la police à Göteborg, on lui a dit qu'il était traité comme un «viol aggravé» mais que «personne n'a même commencé à travailler avec l'affaire encore».

Selon une mère concernée qui a d'abord porté la vidéo à l'attention de la police à Göteborg, elle a été choquée de voir qu'ils étaient désintéressés et «s'étaient assis et mangeaient des cheetos» tout en étant apparemment plus gênés par l'incident.

- voir clips sur site :

mardi 12 septembre 2017

En France il y a peu de pétrole et encore moins d’idées (sauf si on est écolo … )

le 12 septembre 2017


Le territoire hexagonal français est potentiellement riche en pétrole et en gaz. Il y a eu le gaz de Lacq dont le gisement s’est épuisé comme le gaz de Groningue aux Pays-Bas mais il y a aussi dans trois bassins sédimentaires, l’Aquitaine, le Languedoc-Roussillon et le Bassin Parisien, des potentialités non négligeables de gisements d’hydrocarbures à des profondeurs variées. C’est le cas du Bassin Parisien dont un peu de pétrole est pompé chaque jour à plus de 2000 mètres de profondeur par une société canadienne du nom de Vermilion. Cette même société a exploré l’Aquitaine et son plateau continental mais sans succès pour l’instant car les sondages profonds, en particulier en mer, sont coûteux et les entreprises spécialisées dans ce domaine n’investissent de grosses sommes que si le « jeu en vaut la chandelle ». Ces décisions dépendent également du prix du pétrole brut sur le marché mondial, ce qui complique la situation.

Bref, depuis déjà de nombreuses années Vermilion pompe du pétrole en Seine-et-Marne, paye une redevance aux propriétaires des champs sur lesquels se trouvent les pompes ainsi qu’une taxe aux communes dont par exemple la Commune de Saint-Méry où se trouve une unité de traitement du mélange pétrole-eau-gaz provenant de quelques puits alentour. L’activité est rentable même avec un pétrole Brent à 53,78 dollars le baril (cours du 11 septembre 2017) car les installations sont amorties depuis bien longtemps. Tout va bien, personne ne se plaint et chacun y trouve son compte.

Sauf que depuis que le clown écolo-gauchiste Hulot ayant accédé au poste de Ministre d’Etat chargé de l’ « économie circulaire », des moulins à vent et du démantèlement des centrales nucléaires décide, sur un coup de sang idéologique, d’interdire l’exploration et l’exploitation sur tout le territoire hexagonal français d’un quelconque hydrocarbure sous forme liquide ou gazeuse, tout va mal. Dans la tête dérangée de cet écolo pur et dur, il sera plus rentable (et moins coûteux) de recycler, de fermenter, de composter pour produire de l’énergie qui sera utilisée pour faire rouler des voitures électriques et faire fonctionner le peu d’industrie qui restera sur le territoire hexagonal. Ben voyons !

Selon les services techniques de la société Vermilion, il y a encore suffisamment de réserves dans le Bassin Parisien – qui n’a pas été totalement exploré à ce jour – pour pomper des hydrocarbures durant les 50 prochaines années. Pour Hulot, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire (ce titre me laisse rêveur !), c’est inacceptable, ça pollue, ça abime l’esthétique inoubliable de la campagne française profonde … Il est beaucoup plus judicieux d’installer des forêts d’éoliennes en lieu et place de ces pompes discrètes et silencieuses qui produisent tout de même 815000 tonnes de pétrole brut par an soit un petit 1 % de la consommation annuelle française de brut. Mais non, « bienvenue dans un monde meilleur » sans pétrole et sans uranium ! pour paraphraser le slogan de Rhône-Poulenc, sponsor de Hulot quand il parcourait le monde entier en hélicoptère. Selon France-Nature-Environnement, une ONG écolo-bobo hébergée par le Muséum Nationale d’Histoire Naturelle à Paris (dont c’est l’incontestable mission) : « dans le cadre de la transition énergétique, il va falloir se passer ou tout du moins fortement diminuer notre consommation en énergie fossile ». Hulot a donc décidé d’accélérer la ruine de la France, c’est une évidence.

Source et illustration : AFP (dépêche du 1er septembre 2017) qui s’est délectée comme il se doit en rapportant cette information.

lundi 11 septembre 2017

11 Septembre

Comment cela se fait-il que l'ouragan Irma (qui était d'une intensité moindre que les autres ces dix dernières années) ait pu à lui tout seul détruire plus de 95 % de l'île de st Bath ?
Tout simplement parce que l'intensité affichée ('officielle' hahahaha !) n'était pas celle reçue sur la caraïbe. Et que, c'est HAARP qui l'a augmenté voire créé de toutes pièces.

Mais pourquoi donc ? Parce que c'est 'l'île-aux-riches' et que cet avertissement va permettre 'aux équipes dites de secours' de récupérer des coffres-forts dont personne ne 'se doutait' de leurs présence en ce paradis off-shore !

#Irma Un habitant confirme le chaos à Saint-Martin et les scènes de pillages

https://www.youtube.com/watch?v=ybOp3ylrNIg

Témoignages Ouragan à St Martin

https://www.youtube.com/watch?v=zF8N9zVqMrA

Hologrammes en temps réel et réalité augmentée


Le 11 Septembre 2001 ils auraient pu projeter* des bateaux, des sous-marins ou des camions volants contre le WTC, le résultat aurait été le même ! Les tours étaient minées et prêtes à être démolies.

*depuis les hélicoptères les images d''avions' étaient tremblotantes ! Hahahaha !

Donc demain (ou un autre jour) ne soyez pas effrayé de voir des bicyclettes dans le ciel, des super-avions monstrueux, des E.T. ou 'pire'... des personnages monumentaux qui se déplacent dans le ciel et 'vous parlent', car, en plus des images, le son aussi peut-être projeté comme il l'est dans votre téléphone portable depuis un relais.

Technologie Holographique

https://www.youtube.com/watch?v=TI3Ev14WVZI

dimanche 10 septembre 2017

GANG TAPES - Darris Love, Trivell, Darontay McClendon


À la suite d'un carjacking, Kris, 14 ans et déjà membre d'un gang, hérite d'une caméra vidéo volée à des touristes. Dès lors, il va s'en servir pour filmer son quotidien dans le quartier noir de East Los Angeles, entre règlements de comptes, tabassages, fusillades, trafics d'armes et de drogue...