- ENTREE de SECOURS -



mardi 27 septembre 2022

L’énergie non consommée est-elle la meilleure ?

Faire croire qu’utiliser de l’énergie serait nuisible à l’humanité est faux, et c’est même le contraire.


 le 27 septembre 2022

 Michel Gay


L’affirmation souvent entendue, même dans la bouche de journalistes et de hauts responsables politiques, « la meilleure énergie est celle qui n’a pas été produite ou consommée » se trompe d’objectif.

Ce n’est pas l’énergie source de bienfaits et de confort qu’il faut réduire, mais ses éventuelles nuisances marginales.

Ce slogan simpliste, trop souvent repris à tort et à travers, distille de manière insidieuse une idée négative : l’énergie serait mauvaise en elle-même, et celle qui ne serait pas produite, ou consommée, serait un bénéfice pour l’humanité.

Rien n’est plus faux.

Volonté « décliniste » ?

S’opposer au gaspillage en tout genre, y compris d’énergie, est une attitude saine. Améliorer l’efficacité énergétique, c’est-à-dire produire davantage de lumière, de chaleur et de travail mécanique avec le moins d’énergie possible est un excellent principe.

Mais faire croire qu’utiliser de l’énergie serait nuisible à l’humanité est faux, et c’est même le contraire.

La chaleur, la lumière et le travail mécanique (machines, voitures, etc.) sont utiles et rendent la vie des hommes plus facile (chauffage, éclairage, déplacements, nourriture…).

Le gouvernement se trompe donc de cible. Énergie et nuisances sont amalgamées par une idéologie décliniste et anti-productiviste qui a inspiré l’esprit de la loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) de 2015.

La réduction de la production d’énergie (et donc de sa consommation…) est devenue un objectif quasi sacré de la politique énergétique du gouvernement, et notamment du ministère de l’Écologie. Ce dernier veut imposer une économie fondée sur une « pseudo-écologie » de sobriété (ou de rationnements ?), et l’instauration de restrictions forcées par les taxes et les impôts.

Mais attention, lorsque les gros maigrissent, les maigres meurent !

Cependant, parfois les maigres se révoltent dans un sursaut salutaire (Gilets jaunes ?).

Lassés de la civilisation ?

La volonté de protéger l’environnement semble avoir laissé la place à une volonté abusive et injustifiée de culpabiliser les citoyens.

Par analogie avec le slogan précité sur l’énergie et pour mieux se rendre compte de son absurdité, faut-il prétendre que « le meilleur livre est celui qui n’a pas été écrit ou lu » ?

Ou bien encore que « la meilleure symphonie est celle qui n’a pas été composée ou écoutée » ?

Dit autrement, l’énergie est-elle vraiment assimilable à une maladie ou à une nuisance ?

La meilleure définition de la bonne énergie est : « Celle qui rend le meilleur service (chaleur, lumière, travail mécanique…) au moindre coût et au moindre impact sur l’environnement ».

La civilisation moderne a besoin d’une énergie abondante, disponible et bon marché. Sans cette énergie, notre civilisation s’écroule. Et c’est peut-être le souhait d’une frange de la population.

Énergies fossiles et nucléaire

Dans le monde, l’énergie produite est aujourd’hui issue à 80 % d’énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) dont les réserves ne sont pas éternelles. Elles pourraient être partiellement remplacées par de l’électricité d’origine nucléaire et, marginalement, renouvelables (notamment par de l’hydraulique).

En France, le transport routier et le chauffage des bâtiments dépendent encore majoritairement du pétrole et du gaz.

En revanche, la production d’électricité ne nécessite que 10 % d’énergies fossiles. Environ 90 % de notre électricité est produite sans émissions de gaz carbonique, grâce essentiellement au nucléaire (75 %) et à l’hydraulique (10 %).

L’énergie nucléaire peut fournir proprement une part importante des besoins en énergie de la France et de l’humanité pendant des millénaires (avec la surgénération à base d’uranium et / ou de thorium).

L’énergie nucléaire :

ne contribue pas, ou très peu à l’effet de serre (pas de rejets de gaz carbonique, ni de méthane), ni à la pollution atmosphérique (pas d’émission de particules) ;

améliore notre indépendance énergétique : l’approvisionnement en uranium est diversifié dans le monde, et la France possède déjà sur son sol environ 8 ans de réserve de combustible nucléaire, contre 4 à 6 mois pour le pétrole et le gaz ;

est durable : la quatrième génération en préparation permettra de disposer de plusieurs milliers d’années de ressources uranium et thorium ;

diminue notre déficit commercial : l’achat de moins d’un milliard d’euros d’uranium à l’étranger pour produire 75 % de notre d’électricité permet d’éviter l’importation de 20 milliards d’euros de gaz, et d’exporter annuellement jusqu’à plus de 2 milliards d’euros d’électricité.

 L’énergie non consommée n’est donc pas la meilleure

La meilleure énergie est donc une énergie disponible, abondante pour longtemps au moindre coût social et environnemental, et qui améliore le sort de l’humanité.

Dans cette optique, l’électricité d’origine nucléaire présente donc de nombreux avantages. Elle possède un potentiel considérable de croissance pour se substituer progressivement aux énergies fossiles.

https://www.contrepoints.org/2022/09/27/337562-lenergie-non-consommee-est-elle-la-meilleure-2

lundi 26 septembre 2022

BÉBÉ PANDÉMIQUE Tous les yeux noirs, bébés à évolution accélérée - Dr Delgado & Dr Brunet (2022) Bébés aux yeux noirs

 

February 10, 2022 

Clip en italien -

Dans la première vidéo, le bébé a 2 jours.* De plus, il garde également les yeux grands ouverts.

Réglez la qualité vidéo maximale à partir du bouton en bas à droite (engrenage) !
Si vous avez des problèmes en 1080p, réglez sur 720p !

Réglez la qualité vidéo maximale à partir du bouton en bas à droite (engrenage) !
Si vous avez des problèmes en 1080p, réglez sur 720p !

ATTENTION IMAGES FORTES, TESTS IMPORTANTS AVEC L'ANALYSE PRECEDENTE sur des fibres qui poussent hors de toute proportion (dans les sérums magiques)
Ces fibres mystérieuses se retrouvent dans presque tous les cadavres post "vaccins".


Choc du Dr JANE RUBY : Confirmation de fibres mystérieuses dans des caillots sanguins vaccinés (lié à des analyses précédentes)

Apparemment je voyais très bien chercher le lien entre Xenobot-Morgellons et l'agenda du Transhumanisme. Retrouvez les dernières rediffusions sur Twitch avec nos informations sur les Morgellons - LIVE LIVE HIER 03-02-2022 LIEN EN PROFONDEUR ICI :

————————
VOICI LA LISTE DES MEDECINS ET L'ANALYSE RESPECTIVE QUE NOUS AVONS TROUVEE, CONCERNANT LE PARASITE, LA CHOSE, comme on l'appelle.

Tout à votre disposition ci-dessous traduit en italien avec des images respectives !

1-Dr. Robert Jeune
2-Dr. Carrie Madej
3-Dr. Zalewsky
4-Dr. Zandre Botha et le Dr John B
5-Dr. L'AMOUR D'ARIYANA
6-Dr. Astrid Stuckelberg

(A ces analyses s'ajoutent d'autres voix compétentes comme le Dr Jane Ruby, chercheuse pharmaceutique
et le Dr Christiane Northrop nous parle de Vax et d'autres liens vers Morgellons)
7- Quinta Columna Dr. Ricardo Delgado (retrouvez notre traduction vidéo de ses analyses et études dans notre chaîne Rumble https://rumble.com/KillDogmaTv)

Dernières mises à jour du 02 2022 toujours par Quinta Columna - L'étude de Delgado - parle de connexion parasite - Morgellons dans des flacons Pfizer sur ce lien étude et photos, traduction : https://killdogma.forumfree.it/?t=78953297

-L'agence gouvernementale argentine admet que les vaccins COVID contiennent de l'oxyde de graphène.

BASE DE DONNÉES AVEC TOUTES CES ÉTUDES TRADUITES ET AVEC DES SOURCES : https://killdogma.forumfree.it/?t=78836900

Astrid Stuckelberger - Les traitements naturels anti-graphène

 

samedi 24 septembre 2022

La Libye avant et après le bombardement de l’OTAN en 2011

 

01.11.2017 
 www.kla.tv/11378
 

L'opération militaire internationale en Libye 2011

AVANT – La Libye sous Kadhafi :

La Libye avait l'un des plus hauts revenus par habitant du continent africain. Une partie des ventes de pétrole libyen était créditée directement sur les comptes des citoyens libyens. Il n'y avait pratiquement pas d’impôts, même les entreprises n'étaient que très peu imposées. Avoir un domicile, une maison, était considéré comme un droit de l’homme, tous les nouveaux mariés recevaient l’équivalent de 45 000 € de l’État libyen. L'électricité, les soins médicaux et l'éducation étaient gratuits.

Avant Kadhafi, seuls 25 % des Libyens savaient lire, après lui 83 %. Dans les années 70, Kadhafi a permis aux femmes de s'émanciper. Aucune tenue spécifique n'était prescrite et toutes les femmes avaient accès, si elles le désiraient, à une éducation de grande qualité. Il y avait des femmes médecins, des avocates, des ministres, des femmes d'affaires ou aussi de simples femmes au foyer, tout ce qu'elles choisissaient.

Kadhafi planifiait la création d'une banque et l'introduction d'une monnaie basée sur l’or pour l'Afrique, par laquelle la Libye aurait conduit toute l'Afrique dans la liberté : la liberté par rapport aux élites financières et aux impérialistes qui contrôlent les pays pauvres et leurs biens. En outre, Kadhafi était sur le point d'achever le plus grand projet de canalisation d'eau potable du monde à travers le Sahara, le projet dit « Great-Man-Made-River-Project », pour un meilleur approvisionnement en eau pour la population et pour l'agriculture. La Libye était un pays indépendant et prospère. Kadhafi a également aidé à contrôler les flux de réfugiés en provenance des pays africains. Il utilisait des standards européens pour leur accueil afin de limiter l'afflux en Europe.

APRÈS – après l'assassinat brutal de Kadhafi :

Sous prétexte de protéger le peuple libyen de son chef Mouammar al-Kadhafi, la Libye a été bombardée pendant sept mois par les forces de l'OTAN sous la direction des Etats-Unis. La guerre a coûté la vie à 50 000 civils libyens et au moins autant de civils ont été blessés. L'infrastructure économique de l'État a été détruite par les bombardements de l'OTAN.
Les installations du grand réseau d'eau ont été attaquées et bombardées par l'OTAN, comme le montrent différentes vidéos de YouTube. Selon « Global Research », un centre de recherche mondial basé au Canada, la guerre de l'OTAN contre la Libye a mis en péril l'avenir du projet d'eau potable et donc la prospérité du peuple libyen.
Les 150 milliards de dollars de réserve de liquidités libyennes ont été gelés dans le monde entier et probablement perdus à jamais. Le pays a encore été plus secoué par des combats de milices rivales ; les attaques contre le gouvernement et l'assassinat de fonctionnaires gouvernementaux sont monnaie courante. Une guerre civile acharnée fait rage depuis 2014. Après Kadhafi, la Libye est devenue un paradis pour les gangs de passeurs qui conduisent sans entrave des réfugiés en Europe.

de dd.
Sources / Liens :
https://www.kla.tv/7046

jeudi 22 septembre 2022

Masques inutiles et dangereux pour nos enfants

 

Il n'existe pas au monde de masque 'anti-virus' ou 'anti-microbes'
Nous respirons toutes et tous (AVEC ou SANS masque) 200 000 virus ou microbes PAR MINUTE, soit DES milliards depuis ce matin et DES milliards de montagnes depuis notre naissance et... NOUS NE SOMMES PAS MOOOOOORT(E)S !!

Rappel qu'un 'virus' est une POUSSIÈRE (et non un microbe). Cette poussière N'EST PAS DANS L'AIR mais UNIQUEMENT disponible en seringues ! Si vous êtes piqué(e) vous l'avez. Si vous l'avez vous mourez !

mercredi 21 septembre 2022

LE GOUVERNEMENT DÉVOILE UN PLAN VÉLO À 250 MILLIONS D'EUROS POUR 2023


  par CÉDRIC BONNEFOY

  20/09/2022 


Le gouvernement table sur un plan de 250 millions d'euros en 2023 pour faire décoller la pratique du vélo.

La Première ministre Élizabeth Borne dévoile un plan vélo. Montant total : 250 millions d’euros. Pour promouvoir la pratique, l’État veut encourager les communes à créer des pistes cyclables et des parkings sécurisés. Les associations d’usagers semblent conquises. 

D’importants moyens déployés

Le gouvernement entend accélérer sur la transition écologique. Après un été marqué par la canicule et les feux de forêt, l’exécutif passe la vitesse supérieure. La Première ministre Élizabeth Borne vient de dévoiler un plan vélo à 250 millions d’euros sur l’année 2023. D’après Le Parisien qui en révèle le contenu, ce montant équivaut à la moitié du budget mis sur le développement du vélo lors du précédent quinquennat. Pour accélérer, le gouvernement entend mettre les moyens sur la table. 

Cet argent devra servir à plusieurs choses. La première, c’est accompagner les collectivités locales dans la mise en place et le développement des pistes cyclables. Même si elles n’ont pas attendu pour enclencher des réflexions ou des travaux, ces pistes sont essentiellement dans les grandes villes. L’idée c’est donc d’améliorer le maillage même dans les territoires ruraux. 

Les associations d’usagers satisfaites

Le deuxième volet du plan, c’est la construction de parkings sécurisés dédiés au vélo pour encourager les Français à l’utiliser pour aller au travail. Autre aspect : une accélération sur l’émergence d’une filière de vélos fabriqués et conçus en France. Enfin, la promotion du vélo et la prévention auprès des scolaires seront encore intensifiés. 

Ces différentes mesures annoncées par le gouvernement ravissent les associations d’utilisateurs de bicyclette. Nombreuses sont celles qui demandaient depuis longtemps un coup de boost de la part du gouvernement. Rouler en voiture thermique coûte de plus en plus cher. L’exécutif veut donc inciter un maximum de Français à utiliser les modes de déplacements doux comme le vélo.

https://www.economiematin.fr/news-gouvernement-plan-velo-250-millions

mardi 20 septembre 2022

Pandémonium : les factures d'énergie obligent les usines européennes à s'éteindre

 

Écrit par Jo Nova

September 20th, 2022


Ayez une pensée pour les verriers et les carreleurs en Europe qui ne peuvent pas fonctionner avec des fours solaires et éoliens.

Certaines entreprises ont démarré leurs activités dans les années 1800 et ont survécu à deux guerres mondiales, mais pourraient ne pas durer l'hiver à venir. Tout change si vite, déplorent-ils. Avec des coûts énergétiques multipliés par trois ou six, les industries les plus énergétiques se replient. Les premières victimes ont été les engrais, l'aluminium et le zinc, et maintenant dans la deuxième vague, les verriers et les carreleurs se défaits, et avec eux, des villes entières qui les soutiennent vont aussi s'effondrer :

Des factures d'énergie «paralysantes» obligent les usines européennes à s'éteindre

Liz Alderman, Le New York Times

La moitié de la production européenne d'aluminium et de zinc a été mise hors ligne, selon Eurometaux, l'association européenne du commerce des métaux.

La porcelaine d'Eschenbach a survécu à la transition de l'Allemagne du communisme au capitalisme après 1989. Mais lorsque ses contrats énergétiques expireront à la fin de cette année, l'entreprise devra faire face à des factures énergétiques annuelles de 5,5 millions d'euros, soit environ six fois ce qu'elle paie actuellement, a déclaré Rolf Frowein, son directeur.

Eschenbach Porcelain a commencé il y a 130 ans. Le géant verrier Arc a démarré en 1825.

Les chiffres sont tout simplement stupéfiants :

Le tourbillon a énervé les habitants d'Arques, une ville dont la fortune est liée à la verrerie depuis plus d'un siècle. L'Arc moderne a été fondé en 1825 sous le nom de Verrerie Cristallerie d'Arques, (Pas-de-Calais. France) alors un petit fabricant local de gobelets en cristal fin.

Verre Cristal d'Argues

Le site, qui consomme autant d'énergie que 200 000 foyers, fabrique des "arts de la table", notamment des assiettes plates Luminarc et des articles de table et de bar de marque Cristal d'Arques. Au total, Arc produit quatre millions de verres par jour…

Cela nécessite une chaleur intense pour faire fondre le sable en verre dans des fours qui doivent rester allumés 24 heures sur 24. En été, la crise de l'électricité en Europe a propulsé la facture énergétique d'Arc à 75 millions de dollars, contre 19 millions d'euros il y a un an.

Encore plus intimidante était la perspective de fours Arcs inactifs. "Vous ne pouvez pas simplement fermer un four à verre - cela le détruirait", a déclaré M. Hodler. "S'ils sont éteints doucement, ils survivront, mais ils mettront ensuite plus d'un mois à se réchauffer."

https://joannenova.com.au/2022/09/pandemonium-energy-bills-force-europes-factories-to-go-dark/

Consentement non-éclairé - Uninformed Consent - (JeanneTraduction)

 

Un regard approfondi sur le récit du Covid 19, qui le contrôle et comment il est utilisé pour injecter une nouvelle technologie non testée dans presque chaque personne sur la planète.

Ce film explore notre récente perte des droits de l'homme tout en évoquant l'impact dévastateur des mandats et l'histoire très émouvante de la perte d'un être cher.
Écoutez la vérité de médecins et de scientifiques qui n'ont pas peur de s'opposer à Big Pharma et à l'élite qui profite de ces mandats.


lundi 19 septembre 2022

Une boulangerie allemande giflée avec une facture de gaz de 330 000 € après l'annulation du contrat

PAR TYLER DURDEN

LUNDI 19 SEPTEMBRE 2022 - 10:15


Une boulangerie allemande a été giflée avec une facture de gaz de 330 000 € (330 000 $ US) après qu'une nouvelle compagnie d'énergie a soudainement résilié son contrat qui garantissait les prix jusqu'à la fin de 2023, a rapporté Junge Freiheit, citant Bild.

« Sont-ils fous ? a déclaré le propriétaire Eckehard Vatter, qui dit avoir 14 jours pour payer la facture. « Il y a un an, nous payions 5 856 € par mois en frais de gaz pour nos gros fours et notre chauffage », a-t-il ajouté.

Vatter a déclaré que son nouveau fournisseur d'énergie ne lui avait pas donné de raison pour l'augmentation de prix de 1 200 %.

De plus, la boulangerie de Vatter étant considérée comme une « entreprise artisanale » au regard du droit commercial, il ne peut recevoir aucune aide de l'État. Il affirme avoir payé 19,9 millions d'euros d'impôts ces dernières années, selon ReMix.

Il y a près de trois semaines, nous avons remarqué que des Européens choqués avaient publié des photos virales de factures d'énergie absurdement élevées.

Quelques jours plus tard, le gouvernement allemand a annoncé un plan de secours de 65 milliards d'euros pour protéger les citoyens et les entreprises de la flambée des coûts énergétiques. L'accord, qui apporte un soulagement total à près de 100 milliards d'euros depuis le début de la guerre d'Ukraine, a été approuvé par la coalition au pouvoir à trois en Allemagne, composée des sociaux-démocrates de Scholz, des Verts et du FDP libéral.

Parmi les principales mesures figurent des paiements uniques à des millions de retraités vulnérables et un plan visant à écrémer les bénéfices exceptionnels des entreprises énergétiques. Bref, une nationalisation rampante du secteur de l'énergie.

Et quelques jours après l'annonce de ce paquet, le ministre de l'Économie, Robert Habeck, a promis d'aider les petites et moyennes entreprises.

"Nous allons ouvrir un large parapluie de sauvetage", a-t-il déclaré lors d'un discours le 8 septembre à Berlin. "Nous l'ouvrirons largement pour que les petites et moyennes entreprises puissent en bénéficier."

A moins que vous ne soyez une boulangerie classée 'entreprise artisanale'.

Qui aurait pu voir cela venir ?

https://www.zerohedge.com/political/german-bakery-slapped-eu330000-gas-bill-after-contract-canceled 

jeudi 15 septembre 2022

La « ville intelligente » : Ne rien posséder et être heureux ?

 

15.09.2022 
www.kla.tv/23622


Selon les mondialistes et le fondateur du FEM [Forum Economique Mondial], Klaus Schwab, nous devons à l’avenir ne rien posséder et être heureux. Le projet « The Line » promu par le FEM, montre à quoi cela devrait ressembler exactement. Dans le désert de l’Arabie Saoudite, doit être construit un gigantesque bâtiment appelé The Line.

Cette construction de 170 kilomètres de long, 500 mètres de haut et 200 mètres de large devrait accueillir jusqu'à neuf millions de personnes. À titre de comparaison, la Suisse compte environ 8,7 millions d'habitants. Les habitants de cette ville ne posséderont ni maison individuelle, ni voiture. De plus, les habitants seront exposés à une surveillance totale avec des capteurs, des caméras, des logiciels de reconnaissance faciale et des scanners d'identification biométrique. Au lieu de voitures, un train public à grande vitesse fourni par le gouvernement servira de moyen de transport.

Le projet du prince héritier d'Arabie Saoudite, Mohammed ben Salmane, a été présenté par son équipe de presse comme une « révolution de civilisation ». Pour la mise en œuvre de ce projet, le prince héritier ne recule devant rien. Ainsi, les habitants de la région, une tribu indigène Howeitat, ont été déplacés de force.

Cela a permis de commencer les premiers travaux de terrassement en novembre 2021. Au printemps 2022, la première pierre des premiers modules d'habitation a été posée. Mohammed ben Salmane a conçu la « ville intelligente » de manière à ce que les 17 objectifs de développement durable de l'Agenda 2030 soient atteints. Cet agenda a été adopté en septembre 2015 par les chefs d'État de presque tous les pays du monde.

Alors que les objectifs de développement durable donnent en apparence l'impression de servir le bien commun et d'améliorer le monde, lorsqu’on les examine de plus près, ils se révèlent être des outils de contrôle totalitaire et conduisent à l'abolition de toute liberté, comme le montre cet exemple.

Mais nous, le peuple, n'avons pas voté pour ce mode de vie « durable », ni pour la fin de la propriété privée, ni pour la dépendance totale de quelques multimilliardaires et mondialistes qui posséderaient alors tout.

de Eleonora vms
Sources / Liens :
World Economic Forum – „Du wirst nichts besitzen und glücklich sein“
https://www.youtube.com/watch?v=diGBYDcMjrU

WEF – Bauprojekt:
https://www.weforum.org/organizations/neom

Werbevideo für die Stadt:
https://www.youtube.com/watch?v=0kz5vEqdaSc

Intelligente Stadt – The Line:
https://www.neom.com/en-us/newsroom/hrh-announces-theline-designs

https://de.wikipedia.org/wiki/The_Line_(Saudi-Arabien)

https://www.morgenpost.de/vermischtes/article236046343/saudi-arabien-the-line-wueste-wolkenkratzer-hoehe-rekord.html

https://www.netzwelt.de/news/206840-interview-the-line-170-kilometer-langen-gebaeude-leben.html

https://leohohmann.com/2022/08/01/saudi-prince-offers-glimpse-of-dazzling-500-billion-smart-city-of-the-future-where-you-will-own-nothing-and-be-happy/

https://www.spiegel.de/auto/saudi-arabien-plant-stadt-ohne-autos-beim-projekt-neom-a-520a1a69-ea0a-4ab9-b1fc-d2961815384e

Vertreibung des indigenen Volks:
https://www.theguardian.com/global-development/2020/may/04/its-being-built-on-our-blood-the-true-cost-of-saudi-arabia-5bn-mega-city-neom

https://www.spiegel.de/ausland/neom-in-saudi-arabien-wie-mohammed-bin-salman-kritiker-einschuechtert-a-91bcc344-cd49-48a5-9f6a-43435d89225d

https://www.youtube.com/watch?v=b6GgaJWcbww

Interview über den Baufortschritt:
https://www.designboom.com/architecture/neom-line-saudi-arabia-vertical-city-interview-tarek-qaddumi-08-11-2022/

17 Nachhaltigkeitsziele der Agenda 2030: https://de.wikipedia.org/wiki/Ziele_für_nachhaltige_Entwicklung

Dr. Valentina Kiseleva -- Le mythe des virus ?

L’arnaque des énergies renouvelables

L’énergie est le cœur du développement des sociétés. Elle est le moteur de l’économie comme le montre l’accroissement du PIB en parallèle de la consommation d’énergie.


 le 15 septembre 2022

Par Michel Lebrun et Michel Gay.


Une désastreuse arnaque scientifique a eu lieu dans l’ex-URSS quand l’agronome Lyssenko a réussi à convaincre le Comité central du parti communiste, Staline en tête, que ses méthodes permettraient de multiplier par trois, voire quatre la production agricole. Les scientifiques soviétiques qui osèrent critiquer Lyssenko eurent le choix entre se rétracter ou aller au goulag !

Bilan : des famines abominables eurent lieu en URSS et Lyssenko mourût de sa belle mort en 1964 !

Aujourd’hui, la société française s’est engagée sur la voie des énergies dites renouvelables, mais surtout fatales et intermittentes (EnRI), notamment éoliennes et panneaux photovoltaïques, conduisant à des scandales encore plus monstrueux.

Le soutien inconditionnel des dirigeants politiques à ces « nouvelles énergies » (en réalité anciennes et déjà abandonnées) relève du type de fraude scientifique à la Lyssenko qui cache une spoliation des peuples.

Certes, il n’y a plus de goulag mais l’effacement médiatique et la suppression des crédits de recherche freinent les critiques et étouffent la contestation des scientifiques s’opposant à la nouvelle religion écologiste.

Une abondante littérature sur ce sujet (Marc Halévy dans Énergie et écologie, Fabien Bouglé La face noire de la transition écologique, Michel Gay Au diable les énergies renouvelables,…) met en évidence cette fraude monstrueuse trop peu soulignée par les grands médias.

L’énergie et l’écologie

L’énergie est le cœur du développement des sociétés. Elle est le moteur de l’économie comme le montre l’accroissement du PIB en parallèle de la consommation d’énergie.

L’énergie ne se crée pas (elle ne se décrète pas non plus), elle se transforme.

Mais sa présence dans la nature est rarement sous une forme directement utile. Il faut donc trouver des techniques pour assurer ces transformations elles-mêmes consommatrices d’énergie.

Il existe un ratio intitulé Taux de Retour Energétique (TRE) ou Energy Returned On Energy Invested  (EROI) qui exprime simplement l’idée : « Combien vais-je récupérer d’énergie utile par rapport à l’énergie que je vais dépenser pour l’obtenir ? »

Le TRE (toujours supérieur à un, sinon ce n’est pas une source d’énergie, mais un puits) tient compte de toute l’énergie dépensée lors du cycle de vie d’un produit (production, extraction, transformation de fabrication, transport, mise en œuvre, recyclage etc.).

Un TRE égale à un exprime que la quantité d’énergie utile au cours de la durée de vie d’une installation sera égale à la quantité d’énergie dépensée pour construire exploiter et démanteler cette installation.

En réalité le TRE ne tient compte que d’une partie de l’énergie dépensée car il est trop difficile d’établir tout le bilan énergétique nécessaire à l’élaboration de l’énergie grise.

Ainsi, l’Agence Internationale de l’Énergie considère qu’une transformation énergétique n’est rentable que si son TRE est supérieur à 6, ce qui n’est pas le cas ni de l’éolien, ni du photovoltaïque comme le montre le tableau ci-dessous extrait de l’ouvrage de Marc Halévy :

Transformer des énergies peu denses, comme le vent, nécessite des installations colossales elles-mêmes consommatrices d’énergie, réduisant drastiquement leur TRE. Il y a certes plus de vent en altitude ou en mer, mais aller chercher ce vent nécessite encore plus d’énergie, rendant le système global inacceptable.

Le vent est « gratuit » (comme d’ailleurs le pétrole qui jaillit de terre…), mais pas sa transformation en électricité !

La désinformation d’une population mal préparée à comprendre la vaste problématique de l’énergie ouvre une autoroute pour imposer l’idée que le vent et le soleil sont gratuits.

Les technologies aléatoirement variables et mêmes intermittentes du vent et du soleil sont rédhibitoires, surtout en y ajoutant en parallèle les moyens de stockage (batteries, hydrogène…) et de production (gaz, charbon…) pour s’accommoder de leurs productions ne correspondant pas nécessairement au besoin. Vouloir imposer cette technologie est fondamentalement anti-écologique car trop énergivore par rapport à sa production sur son cycle de vie.

Comment un tel sophisme a-t-il pu s’imposer ?

Dans l’histoire de l’humanité, l’Homme a évolué vers l’utilisation d’énergies de plus en plus denses : l’énergie animale, l’utilisation du vent pour les moulins ou les bateaux, la puissance motrice de l’eau puis de la chaleur (machines thermiques), ensuite l’utilisation de l’énergie de l’atome.

Ce retour en arrière vers le vent et le soleil que constituent les EnRI interroge sur les réelles motivations.

Les écologistes se sont engagés dans une nouvelle religion niant les lois de la physique. Beaucoup d’entre eux portent une haine du monde décrite par la philosophe Chantal Delsol (La haine du monde). Pour cette catégorie d’individus, l’homme est mauvais pour la nature. Il doit se présenter devant le rédempteur (Mère nature ?) que ces « écologistes » radicaux pensent représenter.

Par ailleurs, des opportunistes politiciens et financiers ont deviné tout le bénéfice qu’ils pourraient tirer de cette nouvelle religion imposée aux peuples par la peur, l’effroi et la terreur.

Enfin, la conquête du pouvoir mondial est toujours d’actualité. Le mouvement pour la paix et la mondialisation sert de prétexte à l’élimination des nations, considérées par certains idéalistes comme une source de conflit.

Même à l’intérieur de l’Europe, la conquête du pouvoir fait apparaitre des conflits que nos politiciens nationaux ont sous-estimés.

L’imposition des éoliennes par l’Allemagne et la destruction du parc nucléaire français s’inscrit dans le cadre d’une guerre économique qui sera perdue par la France sans un sursaut rapide.

Une éolienne est une technologie pour l’essentiel importée d’Allemagne, du Danemark et d’Espagne. Elle ne constitue pas seulement une perte de souveraineté, elle nuit aussi à l’excellence française dans l’énergie nucléaire dépassant encore toutes les nations européennes dans ce domaine.

Quand la France perd un point, nos « amis », et néanmoins adversaires commerciaux, en gagnent un !

https://www.contrepoints.org/2022/09/15/438761-larnaque-des-energies-renouvelables 

lundi 12 septembre 2022

Vers une envolée de l'inflation à deux chiffres avec Bernard Monot

 

Cet hiver, l'Europe plonge dans "The New Dark Ages"

DIMANCHE 11 SEPTEMBRE 2022 - 13:00

Écrit par Michael Snyder via le blog The Economic Collapse,


Pourriez-vous imaginer être envoyé en prison pendant trois ans si vous osiez régler votre thermostat au-dessus de 66 degrés Fahrenheit  (18,3°C) ?

Comme vous le verrez ci-dessous, il s'agit d'une proposition de règlement actuellement à l'étude dans un grand pays européen. Si vous n'avez pas prêté beaucoup d'attention à ce qui se passe en Europe, vous devez vous réveiller. Le gaz naturel en Europe est sept fois plus cher qu'il ne l'était au début de l'année dernière, et c'est à cause de la guerre en Ukraine. Au cours des dernières décennies, les Européens se sont bêtement laissés devenir extrêmement dépendants du gaz russe. En fait, plus de 55 % du gaz naturel que l'Allemagne utilise normalement provient de Russie. Mais maintenant, la guerre a tout changé, et l'Europe est confrontée à un hiver extrêmement rigoureux de pénuries sévères, de rationnement obligatoire et de factures de chauffage absolument insensées.

Les choses vont devenir très froides et très sombres partout en Europe dans les mois à venir, et les Européens qui choisissent de se rebeller contre les nouvelles restrictions mises en place pourraient littéralement se retrouver en prison…

La Suisse envisage d'emprisonner toute personne qui chauffe ses chambres au-dessus de 19 ° C jusqu'à trois ans si le pays est contraint de rationner le gaz en raison de la guerre en Ukraine.

Le pays pourrait également imposer des amendes à ceux qui enfreignent les nouvelles réglementations proposées.

S'adressant à Blick, Markus Sporndli, qui est un porte-parole du Département fédéral des finances, a expliqué que le taux des amendes sur une base quotidienne pourrait commencer à 30 francs suisses (26 £).

19 degrés Celsius équivaut à seulement 66 degrés Fahrenheit.

Si vous vivez en Europe, préparez-vous à vous habiller très chaudement cet hiver.

Certains anticipent peut-être qu'ils n'utiliseront que des radiateurs portables pour garder les choses bien au chaud, mais apparemment, l'utilisation de tels radiateurs "ne serait pas autorisée" en vertu de la nouvelle réglementation que la Suisse envisage...

Blick a également signalé que les radiateurs radiants ne seraient pas autorisés et que les saunas et les piscines devraient rester froids.

C'est sérieux.

Nous n'avons jamais rien vu de tel auparavant, et plus la guerre en Ukraine durera, plus la crise énergétique en Europe s'aggravera.

La fin de l'ère de l'énergie bon marché signifie également qu'un ralentissement économique sévère est dans les cartes, et cela commence déjà à apparaître dans les chiffres...

L'Europe montre des signes d'entrée en récession alors que de multiples enquêtes économiques montrent que les secteurs des services et de la fabrication de la région ralentissent tandis qu'un grand nombre de citoyens du continent ont du mal à faire face à la hausse des prix.

L'indice S&P Global Eurozone Composite Output est tombé à un creux de 18 mois en août à 48,9, selon un communiqué de presse du 5 septembre (pdf).

Le secteur privé de la zone euro « est entré davantage en territoire de contraction » en août. Les services et la production manufacturière ont chuté au cours du mois.

Bien sûr, ce dont nous avons été témoins jusqu'à présent n'est que le début.

Les choses risquent de se gâter cet hiver.

En fait, le ministre allemand de l'Économie, Robert Habeck, a publiquement admis que certaines parties de l'économie allemande « cesseront tout simplement de produire pour le moment ».

Ouah.

Et la vérité est que cela commence déjà à se produire…

Dans une autre annonce vraiment étonnante qui démontre le désespoir de cette heure, le sidérurgiste allemand ArcelorMittal, l'une des plus grandes installations de production d'acier en Europe, a fermé ses activités en raison des prix élevés de l'énergie. (Voir leur annonce ici, en allemand.)

"Avec les prix du gaz et de l'électricité qui ont décuplé en quelques mois seulement, nous ne sommes plus compétitifs sur un marché alimenté à 25 % par les importations", a déclaré le PDG Reiner Blaschek.

Cela survient après les fermetures annoncées de fonderies d'aluminium, de fonderies de cuivre et d'usines de production d'ammoniac au cours des dernières semaines. L'ammoniac - nécessaire pour les engrais - est désormais hors ligne à 70 % dans l'UE.

De nombreuses autres usines seront contraintes de fermer dans les mois à venir.

Profondément alarmés par ce qui se passe, 40 PDG de l'industrie métallurgique européenne ont publié conjointement une lettre ouverte dans laquelle ils avertissent que leurs entreprises sont confrontées à une "menace existentielle pour notre avenir"...

Avant le sommet d'urgence de vendredi, les chefs d'entreprise de l'industrie européenne des métaux non ferreux écrivent ensemble pour tirer la sonnette d'alarme sur l'aggravation de la crise énergétique en Europe et sa menace existentielle pour notre avenir. Notre secteur a déjà été contraint de procéder à des compressions sans précédent au cours des 12 derniers mois. Nous sommes profondément préoccupés par le fait que l'hiver qui s'annonce pourrait porter un coup décisif à bon nombre de nos activités, et nous appelons les dirigeants de l'UE et des États membres à prendre des mesures d'urgence pour préserver leurs industries stratégiques à forte consommation d'électricité et empêcher des pertes d'emplois permanentes.

50 % de la capacité d'aluminium et de zinc de l'UE a déjà été mise hors service en raison de la crise de l'électricité, ainsi que des réductions importantes de la production de silicium et de ferroalliages et d'autres impacts ressentis dans les secteurs du cuivre et du nickel. Au cours du dernier mois, plusieurs entreprises ont dû annoncer des fermetures indéfinies et beaucoup d'autres sont au bord d'un hiver de vie ou de mort pour de nombreuses opérations. Les producteurs font face à des coûts d'électricité et de gaz plus de dix fois plus élevés que l'an dernier, dépassant de loin le prix de vente de leurs produits. Nous savons par expérience qu'une fois qu'une usine est fermée, cela devient très souvent une situation permanente, car la réouverture implique une incertitude et des coûts importants.

Voilà à quoi ressemble un effondrement économique.

Les choses vont déjà si mal que les scientifiques envisagent même de fermer le Large Hadron Collider…

La crise énergétique de l'Europe est ressentie par tout le monde - y compris les scientifiques qui travaillent profondément sous terre en Suisse au Large Hadron Collider.

L'Organisation européenne pour la recherche nucléaire, mieux connue sous le nom de CERN, envisage même de mettre hors ligne ses accélérateurs de particules.

Cela est dû aux fortes demandes énergétiques des accélérateurs et à la volonté de l'organisation de maintenir la stabilité du réseau électrique de la région.

Donc au moins une bonne chose pourrait potentiellement sortir de cette crise.

Mais dans l'ensemble, les mois à venir vont être une période extrêmement inconfortable pour l'Europe.

Alors que les conditions deviennent de plus en plus difficiles, les Européens ordinaires vont devenir de plus en plus en colère.

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, admet ouvertement qu'il y aura des "troubles civils", mais il insiste sur le fait que les Européens doivent faire des sacrifices pour soutenir la guerre en Ukraine...

Le "chantage énergétique" de Vladimir Poutine sur l'Europe pourrait conduire à des "troubles civils" cet hiver, a averti le secrétaire général de l'OTAN.

Jens Stoltenberg a reconnu que l'hiver "sera dur" car "les familles et les entreprises ressentent le resserrement de la flambée des prix de l'énergie et du coût de la vie" dans les mois à venir.

Écrivant dans le Financial Times, le patron de l'alliance de sécurité occidentale a déclaré qu'il valait la peine de payer le prix pour soutenir l'Ukraine.

Finalement, il y aura également d'énormes troubles civils dans les grandes villes des États-Unis.

Nous n'en sommes encore qu'aux tout premiers stades de cette nouvelle crise énergétique mondiale, et elle va bouleverser toutes nos vies.

Pendant ce temps, nous plongeons également dans une horrible crise alimentaire mondiale. Comme je l'ai détaillé il y a quelques jours, même le chef de l'ONU admet qu'il y aura « plusieurs famines » en 2023.

La vie telle que nous la connaissons est sur le point de changer.

En ce moment, tous les yeux sont tournés vers l'Europe car les choses commencent à devenir vraiment folles là-bas.

L'Europe va sombrer dans « le nouvel âge des ténèbres » cet hiver, et le monde entier connaîtra une douleur extrême en conséquence.

https://www.zerohedge.com/geopolitical/winter-europe-plunges-new-dark-ages

dimanche 11 septembre 2022

Coronavirus: la stratégie utilisée, celle du cheval de Troie

Par Jean-Yves Jézéquel

Mondialisation.ca,

 10 septembre 2022


C’est un cheval de Troie qui trompe nos esprits et nos corps, dans le but de rendre possible la réalisation de l’agenda mondialiste sur la mutation du Génome humain dont la finalité est celle d’un contrôle radical de toutes les populations du Globe !

Le fameux virus n’a jamais été isolé dans une partie quelconque du corps humain : celui qui prétend le contraire serait bien incapable d’apporter les preuves scientifiques d’une telle affirmation qui serait tout à fait mensongère !

L’absence physique comme l’isolement du virus ou le séquençage de ce théorique SARS-CoV-2 est une fraude spectaculaire à toute épreuve, car elle est de plus cautionnée par des virologues qui, bien entendu, ont été grassement financés par le complexe médico-pharmaceutique…

On doit également signaler plus de deux siècles d’impostures : un historien comme Marc Menant, a édité chez Plon en 2022, une étude approfondie sur « L’inquiétante histoire des vaccins ». La critique historique permet aujourd’hui de connaître dans le détail l’imposture de Pasteur avec laquelle commençait ce comportement sectaire de la médecine allopathique… Je recommande vivement la lecture de ce livre de Marc Menant qui remet les pendules à l’heure sur la vérité scientifique et historique concernant les vaccins.

Les virus pathogènes n’ont jamais été clairement identifiés : lorsqu’on nous bombarde les modèles graphiques du « coronavirus », les gens ne se rendent pas compte que cette représentation imagée du virus est née d’une image générée par un ordinateur. Les médias du monde entier ont ensuite divulgué cette représentation qui passe pour la visibilité du virus invisible afin d’alimenter le délire hystérique et la peur pathologique…

Les populations ont réellement été prises en otages, car les virologues n’isolent pas le virus en ajoutant « qu’ils le font » et ne sont pas troublés par le fait que la « guerre » actuelle contre l’humanité repose entièrement sur cette fraude scientifique flagrante !

Lorsque les autorités imposent « l’isolement », cet isolement repose intégralement sur la violation et la volonté délibérée de tromper les personnes ainsi maltraitées !

La prémisse de l’existence du virus est établie sur un mensonge et son affirmation continue confirme l’existence d’un virus inexistant…

La virologie prospère sur cette affirmation, car sans elle il n’y aurait pas de virus, pas de virologie pas de tests PCR positifs non plus et donc pas de Jackpot pour Big Pharma…

Il est clair que tout ce qui va à l’encontre du récit « officiel » de l’État mafieux, se voit censuré impitoyablement par les commis du système, ainsi que par les médias inféodés. Les agences de sécurité terrorisent toutes les personnes qu’elles prétendent protéger !

Tout l’appareil d’État est dédié actuellement au service de cette fraude virologique.

Il est possible de trouver l’explication de la fraude scientifique sur le site NIH.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19246619/#affiliation-1

Il n’existe pas de consensus sur la meilleure façon d’effectuer et d’interpréter les expériences quantitatives de PCR en temps réel (qPCR).

Les chercheurs qui ont prétendu avoir « isolé » le virus ont fait une déclaration mensongère car aucun d’entre eux n’a été capable d’en apporter la preuve. Fan Wu a choisi un coronavirus de chauve-souris « in silico », comme le modèle qui permettrait de créer le WH-Human 1 ou SARS-CoV-2. « In silico » signifie une méthode d’étude réalisée par ordinateur qui analyse des données et axiomatise des phénomènes biologiques générés par la bio-informatique.

Des fragments d’ADN permettent de reconstruire peu à peu un contig. Un contig est une séquence génomique continue et ordonnée générée par l’assemblage des clones d’une bibliothèque génomique. Puis, l’assemblage des contigs entre eux permet d’obtenir un « scaffold » ou une sorte d’échafaudage de virus. Lorsque des millions de fragments uniques ont été trouvés, des programmes informatiques prennent le relais pour reconstituer le génome basé sur des paramètres définis par le programme utilisé… Les virologues ne travaillent pas avec un génome complet puisqu’ils ne travaillent pas avec un virus complet, c’est là qu’est essentiellement la tromperie… Ils travaillent avec des morceaux aléatoires de matériel biologique et disent ensuite que cela constitue la preuve de l’existence d’un virus donné ! La seule chose qui existe, c’est le séquençage d’échantillons bruts qui contiennent des fragments génétiques de provenance « inconnue » ! Il n’y a aucune preuve que le « génome » in silico qui en résulte, existe réellement dans la nature ou même qu’il n’ait quoi que ce soit à voir avec un virus ! Cette falsification opérée par une fausse science a permis aux politiciens de se transformer en dictateurs et en tyrans, cette version généralisée de l’isolement du virus donnant l’occasion aux politiciens de violer nos libertés.

Le chercheur Chinois Fan Wu s’est révélé être un imposteur tout comme cet autre chercheur Peng Zhou ! Fan Wu a été le premier inventeur du SARS-CoV-2 après avoir envoyé un échantillon extrait du liquide pulmonaire d’un patient, directement au séquençage sur deux plateformes d’assemblage de novo afin de rechercher de courts fragments génétiques appelés « lit ».

Dans cet échantillon il y avait des millions de fragments génétiques du patient lui-même, d’innombrables microbes et pour finir l’air pollué que le patient avait respiré…

C’est à partir de cette « soupe » génétique à la chinoise qu’il a prétendu reconstituer 384096 contigs sur Megahit et 1,32 million de contigs sur Trinity ! A partir de là Fan Wu a choisi la plus longue séquence, celle de 30474 nucléotides qui correspondait à 89,1% au génome in silico du coronavirus de la chauve-souris le SL-CoVZC45 inventé en 2018 !

Conclusion : un génome qui était aussi proche génétiquement qu’un humain l’est d’un chat domestique abyssin, est devenu le modèle utilisé pour la conception de l’amorce de la méthode RT-PCR pour détecter le CORONAVIRUS, dont l’existence n’a pas encore été démontrée !

Un autre médecin Chinois, le Dr Zunyou rétablissait l’équilibre rompu par son collègue. Il démontrait durant toute l’année 2020 que personne n’avait jamais prouvé l’existence du SARS-CoV-2, qui n’avait encore jamais été isolé. De plus dire que le SARS-CoV-2 avait croisé des espèces animales et humaines sur le marché de Wuhan, était une affirmation pour le moins fantaisiste, cocasse ou délirante !

Le Dr Zunyou expliquait pourquoi les gens mourraient, pourquoi le test PCR était un non-sens, inutile, trompeur, abusif ; Il expliquait comment les chiffres des morts par « COVID-19 » étaient falsifiés et les raisons pour lesquelles ce mensonge était imposé à la population mondiale ! De nombreux scientifiques ont été largement payés pour affirmer qu’ils avaient isolé le SARS-CoV-2. Il fallait ajouter que ces scientifiques peu scrupuleux, avaient torturé, déformé, inversé le sens du verbe « isoler ». 

Ce sont ces gens qui ont fourni le modèle de verrouillage à l’Occident, où Bill Gates, le CDC (Centers for Disease Control and Prevention), l’OMS, ont fait l’éloge du Régime Chinois et y ont adopté leur stratégie de confinement, étant certains que de cette manière ils détruiraient assurément les économies nationales et locales ainsi que des centaines de millions de vies !

Une opération « couverte » !

Toute cette histoire, qui serait la même pour tous, était basée sur la vente d’une affaire de virus ! La communication sur cette histoire unanime de virus non encore isolé, dont l’existence n’était toujours pas prouvée, a été orchestrée par Anser. C’est Anser qui a été l’entreprise majeure de la communication sur la campagne de peur autour de la COVID-19.

http://www.anser.org/about/

Comme vous le voyez, cette société de communication n’a pas son site Internet sécurisé : on pouvait s’attendre à un https://

Ainsi, ni la FDA (Food and Drug Administration), ni le CDC (centre américain pour le contrôle des maladies) n’ont la preuve que la COVID-19 existe et encore moins que le SARS-CoV-2 existe !

Cette fraude monumentale a été récompensée par la Fondation Bill & Melinda Gates, en 2020, par 900.000 dollars donnés aux deux institutions américaines. Or, 14 des 19 co-auteurs de cette fraude étaient affiliés à la Fondation Bill & Melinda Gates !

L’Université Fudan au titre de l’INV-006277, 2021 = 300.000 dollars

Le CDC chinois recevait au titre de l’INV-005832 = 600.000 dollars

Peng Zhou faisait partie de ceux qui disaient avoir « isolé le virus responsable de la COVID-19 », mais ce virus était resté entièrement théorique. Pourtant, la Fondation Bill & Melinda Gates n’hésitait pas à donner à l’Académie chinoise des sciences à laquelle 24 des 27 co-auteurs étaient affiliés, une subvention pour les travaux sur la COVID-19, en 2020, et dans le cadre de l’INV-006377, de 359.820 dollars avec les conditions de la destination suivante : « soutenir le développement d’une plateforme de tests de dépistage, de médicaments et de vaccins sous-unitaires contre le coronavirus, qui contribuera à l’innovation des produits de lutte contre la pandémie de COVID-19. »

La liste des imposteurs s’est considérablement allongée, au fur et à mesure que les financements étaient gracieusement offerts à tous ceux qui défendaient le narratif mensonger de la propagande sur la « crise pandémique » et les « vaccins » !

Sous prétexte du devoir de protéger « les autres », de la « responsabilité » humaine et de la « conscience morale », comme des « obligations sanitaires », ce mensonge criminel allait pénétrer les consciences encore vulnérables, aidé par la peur, afin que beaucoup d’entre nous finissent par accepter de recevoir dans leur corps une substance dont la nature réelle était absolument inconnue ! Les Gouvernements, sachant parfaitement quel en était le but réel soigneusement caché aux peuples, n’avaient pas besoin de contrôler les laboratoires pharmaceutiques, comme Pfizer qui avait pourtant été condamné à des milliards de dollars d’amendes pour fraude marketing ! 

La « pandémie de la COVID-19 » a été la plus grande escroquerie de toute l’histoire sanitaire du monde. Le SARS-CoV-2 n’a toujours pas été isolé, ses petits frères les « Variants » n’existent que dans les ordinateurs, les banques de gènes, dans le Cloud et dans l’esprit abusé d’innocentes personnes qui se laissent volontiers tromper par leurs « élites » politiques…

L’histoire de la COVID-19 est une véritable guerre déclarée contre l’humanité et menée par Anser, Fors Marsh, Palantir, propageant cette escroquerie planétaire à travers Big Pharma avec ses bailleurs de fonds et ses facilitateurs comme le FEM, L’OMS, La Fondation Bill & Melinda Gates, les conglomérats technologiques, les médias inféodés au système, les Gouvernants complices, certaines Universités comme celle de Chapel Hill, EcoHealth Alliance ainsi que l’Imperial College London…

Le 11 mars 2020, l’OMS inventait une « pandémie » inexistante, sous l’influence du généreux donateur Bill Gates !

Le docteur Astrid Stuckelberger de la Faculté de Médecine de Genève, experte en santé publique à l’OMS, dévoilait sur L’Info en question #73, le 4 novembre 2021, que Bill Gates et ses associés étaient à l’origine de ce plan de « vaccination létale mondiale » et qu’ils savaient parfaitement ce qu’ils faisaient !

C’est pourquoi, les Instituts de pharmaco vigilance de certains pays, avaient beau alerter les gouvernements du désastre qui se déroulait dans l’ombre, suite aux « vaccinations » anti-Covid-19, cela ne changeait absolument rien aux décisions prises, car le but était bien de détruire une bonne partie de l’humanité « inutile » et en surnombre, comme de pouvoir achever le plus tôt possible le programme élaboré par le Nouvel Ordre Mondial sur le Tout numérique (y compris la monnaie) et le passage au transhumanisme. 

https://soleilverseau.com/2021/11/05/linfo-en-questions-73-avec-le-docteur-astrid-stuckelberger-4-novembre-2021/

Tout a commencé en 2011/2012, avec le plan d’Action Mondial pour les Vaccins (GVAP)du SAGE. 194 États membres de l’OMS ont approuvé ce plan. Il s’agissait de donner un accès plus équitable aux vaccins pour éviter des millions de décès avant 2020 !

Or, le GVAP est le résultat des travaux d’experts sur la vaccination : les dirigeants de la Fondation Bill & Melinda Gates, l’Alliance GAVI, l’UNICEF, l’OMS, Universités, fabricants, agences mondiales, société civile, médias et secteur privé…

Les signataires de ce plan Mondial de Vaccination sont : le Dr Seth Berkley responsable de GAVI, fonctionnant grâce au généreux donateur, la Fondation Bill & Melinda Gates, encore elle ! Le Dr Christophe Elias, Président de Global Development Program de la Fondation Bill & Melinda Gates, encore elle ! Le Dr Margaret Chan, Directeur Général de l’OMS dont le sponsor principal et majoritaire est la Fondation Bill & Melinda Gates, encore elle ! Le Dr Antony Fauci, directeur du NIAID américain.

Ces gens-là veulent absolument « vacciner » la totalité de la population mondiale, pour la contrôler (sauf eux-mêmes) ; Ils sont donc prêts à inventer tous les « faux variants » que vous voulez, du moment que cela permette d’entretenir la peur, le traumatisme du confinement et du masquage dans le but de jeter les braves gens sur les seringues des génocidaires…

L’escroquerie vaccinale est au cœur de ces crimes contre l’humanité. Sur le site de l’OMS, vous trouvez des « techniques de l’évaluation du virus » alors qu’il n’y a strictement rien sur son séquençage ! Faut-il encore en rajouter pour ouvrir les yeux des traumatisés de la propagande !?

L’hécatombe est énorme : les chiffres officiels ne recensent pas les effets collatéraux destructeurs comme les pertes d’emploi pour cause de non-vaccination, les nombreux suicides d’étudiants, des entrepreneurs, des soignants, des forces de l’ordre et des enfants …

Au 15 septembre 2021, le Yellow Card, Grande Bretagne, signale 1.204.555 événements d’effets destructeurs sur les personnes « vaccinées », 1662 décès suite aux « vaccins » anti-covid.

Au 25 septembre 2021, l’AEM (Agence Européenne du Médicament) signalait 2.690.019 effets indésirables graves sur la santé de gens « vaccinés » et 26.061 décès, 30.402 handicaps irréversibles…

Au 1er octobre 2021, le VAERS (USA) totalisait 2.826.646 effets indésirables et 16.310 décès dus aux « vaccins ».

Les statistiques publiées en France démontrent que c’est une pathologie cardiaque associée aux symptômes grippaux qui entraîne 73 % des décès.

https://fr.statista.com/statistiques/1183996/victimes-coronavirus-comorbidite-france/

Le 20 septembre 2021, à l’Institut de pathologie de Reutlingen en Allemagne, les professeur Walter Lang et Burkhardt présentaient une enquête qu’ils avaient réalisée sur 10 décès de personnes ayant reçu le « vaccin » anti Covid-19, le Cominarty de Pfizer : les décès étaient liés aux « vaccins ». Les substances inoculées avaient provoqué des maladies auto-immunes rares pour trois d’entre eux.  L’une des maladies auto-immunes était si rare qu’il a fallu qu’ils regardent de près l’image numérisée : il s’agissait de la maladie auto-immune de Hashimoto. Puis, ils ont également trouvé une vascularite leuco clastique entraînant des saignements cutanés. Puis le syndrome de Sjögren qui est une inflammation de la salive et des glandes lacrymales…etc. Ils ont observé de même que les lymphocytes inondaient les cellules en les détruisant massivement. Ils ont observé des images qui montraient une accumulation de lymphocytes dans une grande variété de tissus (muscle cardiaque, foie, rein, rate et utérus) ; du coup ces tissus étaient massivement attaqués par les lymphocytes donnant à voir une série de follicules lymphocytaires dans des endroits inappropriés comme le tissu pulmonaire… Ils ont également remarqué des détachements de cellules endothéliales, des amas de globules rouges provoquant des thromboses, ainsi que des cellules géantes qui s’étaient formées autour de corps étrangers piégés. Une véritable tempête lymphocytaire avait annihilé la fonction immunitaire externe combinée à une inflammation et à une destruction des tissus par les lymphocytes et la réaction auto-immune prolongée… ! Ces injections à ARNm sont une bombe immunologique à retardement, concluait le Professeur Arne Burkhardt, pathologiste.

De plus, des images d’objets non biologiques étaient trouvées dans le liquide vaccinal injecté. C’est l’appareil immunitaire des personnes « vaccinées » qui s’attaque aux tissus de ces personnes ! Ces « vaccins » déclenchent donc des maladies auto-immunes qui peuvent très bien ne pas se manifester avant des années. Les professeurs Allemands concluaient en disant qu’il fallait s’attendre à une explosion des cancers dans les années à venir.

https://www.mondialisation.ca/coronavirus-suite-la-strategie-utilisee-celle-du-cheval-de-troie/5671029

BUFFALOED (L'arnaqueuse) - Zoey Deutch, Judy Greer, Jai Courtney, Jermaine Fowler.

 

vendredi 9 septembre 2022

Un joueur de football du lycée subit une intervention chirurgicale d'urgence pour enlever des caillots anormaux jusqu'à 6 pieds de long (1,82 m).

 

Vendredi 09 septembre 2022

 par : Lance D Johnson

 

(Natural News) Le 1er août 2022, un adolescent de Wauseon, dans l'Ohio, a été admis aux urgences après avoir ressenti une douleur soudaine et un gonflement des jambes. C'était quelques jours avant le début de la saison de football. Le jeune athlète junior, Kaden Clymer, avait hâte de s'entraîner avec son équipe et de débuter son premier match vendredi soir. C'est alors qu'il a ressenti une douleur soudaine et intense qui a irradié ses jambes et son dos. Sa mère a dit que les mollets de son fils avaient gonflé, augmentant la circonférence de ses jambes de quatre pouces. Le père de Clymer l'a emmené aux urgences. Clymer a passé neuf jours à l'hôpital pour enfants de Toledo, où les chirurgiens ont retiré des caillots sanguins anormaux en forme de fil qui mesuraient jusqu'à six pieds de long !

Un jeune athlète souffre de caillots soudains de six pieds de long

Les médecins de l'hôpital pour enfants de Toledo ont été déconcertés par les caillots sanguins, qui se sont répandus dans les veines des jambes de Clymer. Clymer a été mis sur des anticoagulants pour prévenir d'autres complications. Après la procédure, il a été autorisé à être avec ses coéquipiers sur la touche. Les médecins ont déclaré que l'incident mettrait fin à sa carrière de footballeur au lycée.

"J'étais vraiment triste", a déclaré Clymer dans une interview après le séjour à l'hôpital. "Je pleurais et j'étais bouleversé parce que j'ai joué au football toute ma vie et je voulais juste jouer avec mes amis."

Aujourd'hui, Clymer doit prendre une injection deux fois par jour dans l'estomac. "Il reçoit des coups dans le ventre tous les jours, deux fois par jour, ce qui n'est pas amusant", a déclaré la mère du garçon. "Je n'aime pas les lui donner et je sais qu'il n'aime pas les avoir. Pourtant, il le fait avec le sourire et nous l'apprécions.

"Je suis très fort et j'ai beaucoup d'esprit parce qu'il a fallu beaucoup d'efforts pour pouvoir rester à l'hôpital pendant neuf jours d'affilée", a déclaré Clymer. "Pour manger la nourriture de l'hôpital et passer par toutes ces procédures, c'est vraiment nul."

Pourquoi les caillots anormaux se sont-ils soudainement formés dans les jambes du jeune athlète ?

Le médecin de Clymer a déclaré que son rétablissement était loin d'être terminé, alors qu'ils essayaient de comprendre exactement ce qui lui était arrivé. Les médecins pensent actuellement que Clymer souffre d'atrésie de la veine cave inférieure, c'est-à-dire lorsque la plus grande veine du corps est endommagée, malformée ou complètement absente. Cette veine principale est responsable du retour du sang des membres inférieurs vers le cœur. En cas d'échec, des caillots sanguins peuvent se former, provoquant une douleur intense et un gonflement. La National Library of Medicine confirme que cette condition peut être congénitale ou ACQUISE.

Le garçon a de la chance d'être en vie car les caillots sanguins peuvent parfois se détacher et se rendre dans les poumons, entraînant des embolies pulmonaires qui peuvent affaisser les poumons et provoquer une insuffisance cardiaque. Clymer subit toujours des tests pour déterminer la cause de l'atrésie de la veine cave inférieure et des caillots sanguins soudains.

Les médecins doivent étudier la composition, la forme et la taille des caillots réels qui sont sortis de Clymer. La composition moléculaire des caillots pourrait en dire plus sur l'histoire. L'un des détails médicaux les plus pertinents qui sont laissés de côté est le statut vaccinal de l'adolescent. L'Agence britannique de sécurité sanitaire interdit actuellement les vaccins covid-19 pour les enfants de moins de onze ans en raison de problèmes tels que les caillots sanguins, l'inflammation cardiaque, etc.

Les médecins qui harcèlent généralement les patients pour leur fournir leur statut vaccinal contre le covid-19 devraient être tenus de révéler le statut vaccinal dans tous les cas où la coagulation sanguine est un problème. De cette façon, les médecins, les scientifiques et les chercheurs peuvent utiliser toute la portée de la méthode scientifique pour au moins tester l'hypothèse de caillots sanguins induits par le vaccin et discuter de la possibilité que des vaccinations aient été impliquées dans chaque cas. Les professionnels de la santé doivent à leurs patients cette transparence et cette humilité fondamentales lorsqu'ils enquêtent sur les causes des caillots sanguins dans chaque cas individuel.

Les sources comprennent :

TheWesternJournal.com

Twitter.com

NCBI.NLM.NIH.gov

TheGuardian.com

RedVoiceMedia.com

https://www.naturalnews.com/2022-09-09-hs-football-player-undergoes-surgery-blood-clots.html

La maîtrise de la météo – une guerre secrète

 

Si vous voulez tout savoir sur la genèse du conflit ukrainien

 

Katya Kopylova, diplomate russe : “La réponse en cas d’attaque sera radicale !” 

Katya Kopylova, diplomate et juriste russe francophone, a accordé à Livre Noir 2h d'entretien à Yalta en Crimée. L’occasion de tout aborder y compris les questions délicates. Cette diplomate connaît bien la France puisqu’elle a travaillé au sein de l’ambassade russe à Paris pendant plusieurs années. Elle est aujourd’hui rentrée à Moscou. Risque nucléaire, annexion ou rattachement de la Crimée à la Russie, Poutine malade ou pas, crimes de guerre, etc.