- ENTREE de SECOURS -



lundi 7 novembre 2016

Crise climatique ? Pas celle que l’on croit !

BC Absortion Optical Depth; Animated smoke graphics produced by Dr. Luke Oman



Si H. Clinton est élue présidente des USA ce mardi prochain 8 novembre 2016 il y aura une crise climatique de grande ampleur. Ce sera en effet la fin de la Guerre Froide basée sur le principe de la destruction mutuelle assurée en cas de guerre nucléaire entre les USA et la Russie, devenue le principal ennemi de Washington. Les USA, sous l’impulsion des néo-cons tenus par le complexe militaro-industriel américain tout puissant ont décidé de mettre fin à ce statut quo et de se débarrasser de la Russie, le principal obstacle à leur agenda hégémonique sur la planète entière. Il s’agit de « la priorité nucléaire » (Nuclear Primacy, voir le lien) entérinée par Obama, une doctrine qui sera reprise par H. Clinton comme elle l’a clairement laissé entendre.

Cette crise climatique de grande ampleur largement documentée par de nombreux scientifiques est appelée « hiver nucléaire » en raison des fumées – des centaines de millions de tonnes de particules – qui envahiront tout l’atmosphère, obscurcissant le ciel durablement, détruisant la couche d’ozone et aboutissant finalement à la disparition de l’espèce humaine et de plus de 80 % de toutes les formes animales qu’on connait aujourd’hui. Un refroidissement naturel du climat serait progressif et l’humanité arriverait à s’adapter pour ne pas mourir de faim mais un conflit nucléaire ne pourra en aucun cas laisser aux humains le répit nécessaire. Nous serons tous condamnés sans exception à une mort certaine due au froid – la température moyenne globale chutera de plus de 10 degrés en quelques jours -, à la radioactivité et à la famine.

Voici la progression du nuage de fumées radioactives 

https://ratical.org/radiation/NuclearExtinction/DPNE-SStarr2015-31.html

H. Clinton ne sera finalement pas poursuivie par le FBI selon les dernières nouvelles, bel exemple de non indépendance de la justice des USA, pays qui se permet de donner des leçons de démocratie au monde entier. Ce sera donc la guerre nucléaire assurée. Inutile même d’y penser car nous mourrons tous y compris Hitlery …

http://web.archive.org/web/20150727204719/https:/www.foreignaffairs.com/articles/united-states/2006-03-01/rise-us-nuclear-primacy

Sources :
http://www.strategic-culture.org/news/2016/11/03/no-new-cold-war-its-far-worse-than-that.html

https://ratical.org/radiation/NuclearExtinction/StevenStarr022815.html

http://climate.envsci.rutgers.edu/pdf/ToonRobockTurcoPhysicsToday.pdf

https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/11/07/crise-climatique-pas-celle-que-lon-croit

2 commentaires:

  1. L'UE va financer des agents pour contrer les eurosceptiques sur Internet

    By lejournaldusiecle
    14 février 2013

    Le Parlement européen va débourser environ 2,5 millions d'euros environ pour lancer une armée de "trolls" sur Internet, et en particulier les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter pour lutter contre l'euroscepticisme en vue des élections de 2014, qui auront lieu entre le 5 et le 8 juin 2014.

    C'est le Daily Telegraph qui a révélé l'information le 3 Février 2013. Le journal a eu accès à des documents confidentiels qui révèlent la planification d'une campagne sans précédent de réorientation de l'opinion publique, avant et pendant les élections de juin 2014.

    Au cœur de cette nouvelle stratégie : "des outils de contrôle de l'opinion publique" destinés à déterminer si certains débats de nature politique ayant lieu entre participants des médias sociaux et autres blogs sont susceptibles d'attirer l'attention médiatique et publique.

    Les communicants des institutions parlementaires devront être capables de décrypter les "sujets tendances" au sein des conversations et d'y réagir rapidement, de manière ciblée et pertinente ; il s'agit pour eux de "se joindre aux conversations et de les influencer, par exemple en fournissant des faits et des chiffres déconstruisant les mythes".

    Selon le document mis à jour par le Daily Telegraph, les "trolls" européistes auront pour mission de subvertir le sentiment qu'expriment de plus en plus d'Européens, à savoir que "l'Europe est le problème", et de le retourner, de sorte que chacun en vienne à considérer que la réponse aux défis actuels est "plus d'Europe", et non pas "moins d'Europe".

    Une attention toute particulière doit être accordée, nous dit-on, aux pays qui ont connu une montée de l'euroscepticisme. La France, qui a massivement rejeté le Traité constitutionnel européen le 29 mai 2005 (55%), devrait donc être particulièrement ciblée par cette campagne de propagande, visant à redresser les jugements inadaptés – incorrects – sur la construction si prometteuse de ce "premier empire non impérial" qu'est l'UE, dixit Barroso.

    En pleine crise économique, et alors que l'austérité est imposée aux États, l'UE ne devrait pas rechigner sur les moyens de sa propagande, puisqu'une augmentation de près de 2 millions d'euros des dépenses en "analyse qualitative des médias" serait prévue, principalement tirée de budgets pré-existants, et plus de 900.000 euros additionnels devraient être collectés l'an prochain.

    Nigel Farage a été l'un des premiers députés européens à réagir aux révélations du Telegraph, le 7 février sur Russia Today, estimant que l'UE ne valait pas mieux qu'une "république bananière".

    Sources : Daily Telegraph / Agoravox / Russia Today / Le Journal du Siècle

    http://lejournaldusiecle.com/2013/02/14/lue-va-financer-des-agents-pour-contrer-les-eurosceptiques-sur-internet/

    RépondreSupprimer
  2. Malgré que la défense (comme l'attaque) par bombe atomique soit réelle et que (on l'a déjà vu avec les particules radioactives de Fukushima en 2011 transportées par le jet-stream du Japon/N-Pacifique/Canada-USA/N-Atlantique/Europe déviées par la technologie scalaire vers le pôle Nord) elles peuvent être repoussées ailleurs, il est important de croire que l'HAARP de Gakona (AK) ne peut a lui tout seul maitriser l'ensemble de la planète comme des courants marins (golf-stream) qui sillonnent les océans.

    Sachez en premier lieu que les USA (qui se prétendent indispensables !! Hahahaha !) n'ont pas l'armement suffisant pour s'attaquer à une grande nation comme la Russie et son allié la Chine. Secundo qu'en cas de déclenchement de 'la 3è Guerre Mondiale' seront répliqués des milliers de 'bombes propres' appelées aussi 'EMP' pour Impulsion ElectroMagnétique qui anéantissent la totalité des fonctions de guidages et communications en un lieu, en un pays, en un continent comme sur la Terre entière (y compris l'usage des satellites). D'où la guerre contenue en quelques minutes sans qu'il n'y ait de possibilité d'autre attaque ou de défense.

    Le problème (car il y en a un) avec l'EMP c'est qu'il stoppe net aussi toutes les fonctionnalités... des centrales nucléaire dans le monde. Càd que ce qui suit est un Fukushima mondial où les réacteurs ne pouvant être approvisionnés en eau (avec des moteurs pompe), le niveau d'eau intérieur baissant et la chaleur montant, il en résultera 'une' explosion d'hydrogène dans chacun d'eux (déchapeautage) et libération de milliards de milliards (etc) de particules radioactives dans les airs !

    Dans le meilleurs des cas, les seuls pays à risque seraient les États-Unis et l'Europe si n'y sont envoyées que des EMP 'locales'.

    Voir:

    http://educate-yourself.org/mc/

    https://rudy2.wordpress.com
    English, français, deutsch, español, italiano, etc

    RépondreSupprimer