- ENTREE de SECOURS -



vendredi 9 décembre 2016

Rony (slovaque) 12 ans joue de la guitare


https://www.youtube.com/watch?v=Pwv_L0u-8s8
https://www.youtube.com/watch?v=Mjs2AvYi-5Y
https://www.youtube.com/watch?v=S3BK8lzKbpE

jeudi 8 décembre 2016

Acheter un terrain au Costa-Rica - 4 dangers à scanner


Costa Rica: 51 100 km² (1/13è de la France). Population: 5 millions d'hab.
Entre Nicaragua au Nord, Pacifique à l'Ouest, Panama au Sud et Atlantique à l'Est.

25 000 $ pour faire planter les poteaux et fixer les fils électrique dans une propriété éloignée et plus de 3 ans d'attente pour avoir l'électricité demandée ! 

http://www.objectifeco.com/expatriation/mode-demploi/pour-expatries-confirmes/acheter-un-terrain-au-costa-rica-4-dangers-a-scanner.html

Nord-Ouest s'arrête pour "le plongeon polaire" quand les températures devraient tomber de 35 degrés au-dessous de la moyenne

Par Tyler Durden
Dec 7, 2016 4:50 PM


Alors que la bataille d'Al Gore contre l'insaisissable ManBearPig rage dessus, les prévisionnistes avec le service météorologique national avertissent des résidents du nord-ouest des États-Unis pour s'arrêter pour des températures basses record severes de jusqu'à 35 degrés au-dessous de la moyenne et des chutes de neige extrêmement lourdes.

Polar Plunge
 - voir photo sur site -

Bien sûr, la tempête d'hiver prévue pour les deux prochains jours ne fera qu'ajouter à l'agonie de ceux qui ont déjà été touchés par la plus grande tempête de neige en 75 ans. Par WJBC, l'aéroport O'Hare a obtenu 6,4 pouces de neige le dimanche qui a dépassé le précédent record de 4,8 pouces mis en arrière en Novembre 1940.

State climatologue Jim Angel a déclaré le total des chutes de neige le dimanche a été la plus importante accumulation de neige pour une première saison de l'automne-hiver à l'aéroport international O'Hare et probablement d'autres sites ainsi.

«C'était le plus grand total quotidien de la première saison de Chicago à l'aéroport O'Hare», a déclaré Angel. "C'est le plus grand saut d'une journée pour la saison des chutes d'hiver."

Dimanche 6,4 pouces de chutes de neige à O'Hare a soufflé passé l'ancien record de Chicago de 4,8 pouces en Novembre 1940.

Pendant ce temps, les familles du Dakota du Nord se sont réveillées ce matin à des niveaux massifs d'accumulation de neige, des vents de 30-40 mph et des températures de -30 degrés.

Polar Plunge
- voir photo sur site -

Selon la vidéo suivante de Weather Nation, des vents de 55 mph, combinés à de fortes chutes de neige, ont créé des conditions de white-out dans la majeure partie de l'état.

 - voir photo sur site -

Par Weather.com, le début de l'hiver extrême a été apporté sur la courtoisie d'un énorme jet d'air arctique qui est attendu pour balayer à travers le pays entier cette semaine ...

Il vient après qu'il a été prévu lundi l'arrivée de froid sauvages massifs de l'ouest a commencé à pousser les températures vers le bas d'un océan à l'autre.

"L'air froid des profondeurs de l'Arctique va plonger aux États-Unis alors que le courant d'air (un rapide courant d'air le long duquel les tempêtes voyagent) tombe vers le sud", a déclaré le prévisionniste en ligne.

Les vents glacés devraient avoir des répercussions sur les températures dans le Midwest mercredi et jeudi, avant que la côte est ne le fasse vendredi.
Polar Plunge

 - voir photo sur site -

... atteignant des températures records atteignant près de -30 degrés dans certaines zones ...

Polar Plunge
- voir photo sur site -

 ... et la neige s'accumulant à plus de 2 pieds dans certin parties du Nord-Ouest tout le chemin au Colorado.

Polar Plunge

Et juste parce qu'il semble approprié, nous concluons avec l'alerte épique d'Al Gore de la «plus grande menace pour notre planète», le réchauffement climatique (alias ManBearPig).

http://www.zerohedge.com/news/2016-12-07/northwest-braces-polar-plunge-temps-expected-fall-35-degrees-below-average

mercredi 7 décembre 2016

L'Inde confisque de l'or, même des bijoux, des raids sur de l'argent caché

Par Tyler Durden
Dec 7, 2016 4:25 PM
Soumis par Michael Shedlock via MishTalk.com,


La répression financière mondiale reprend de la vapeur, dirigée par l'Inde. Après avoir déclaré illégales de grandes dénominations, l'Inde cible désormais l'or.

Ce n'est pas seulement des lingots d'or ou des lingots. Le gouvernement a fait des descentes dans les maisons, sans poser de questions, confisquant des bijoux.

Pour l'arrière-plan de cet article, s'il vous plaît voir mon article du 27 Novembre Cash Chaos en Inde, 86% de l'argent en circulation retirée; Cash Still King au Japon.

La grande dénomination signifie 500-rupee ($ 7.30) et billets de 1000-roupies ($ 14.60), qui représentent plus de 85 pour cent de la masse monétaire. Ils n'ont plus cours légal, entrent en vigueur immédiatement.

Comme on pourrait l'imaginer, le chaos s'ensuivit. Et ça continue.

L'Inde confisque de l'or

Inde-or

Reprenant où nous l'avons laissé, s'il vous plaît envisager Message à Modi: Do No More Harm de Mihir Sharma.

Le chaos qui accompagne la «démonetisation» n'a pas diminué sensiblement. Il semble probable que la perturbation de l'économie, en particulier dans l'Inde rurale centrée sur l'argent comptant, connaîtra une forte croissance pendant au moins quelques trimestres. Il est difficile de dire pour combien de temps et combien; Nous sommes dans un territoire inexploré ici et les suppositions ont varié largement. Mais de nombreux analystes sont d'accord avec l'ancien Premier ministre Manmohan Singh, qui prédit que la nouvelle politique frappera 2 points de pourcentage au-dessus de ce taux mondial de croissance du PIB.

La démonetisation a été vendue à l'origine comme une «grève chirurgicale sur l'argent noir» - les piles illégales de trésorerie de nombreux Indiens riches ont accumulé hors de vue de l'agent de taxe. Il est maintenant clair que la politique a été autre chose que chirurgicale. Pire encore, des questions inconfortables sont posées quant à savoir si les règles compliquées et les exemptions qui ont accompagné la démonetisation ont permis aux détenteurs d'argent noir de blanchir la majeure partie de leur argent. Dernièrement, Modi a choisi de se concentrer plutôt sur la démonétisation comme moyen de faire avancer une économie sans numéraire.

Pourtant, l'idée d'une guerre contre la richesse non comptabilisée reste au cœur de l'appel populaire de la démonetisation, ce qui signifie que Modi devra trouver d'autres moyens de maintenir ce récit. Ainsi, le gouvernement a maintenant commencé à pousser les fonctionnaires de l'impôt sur le revenu à mener des raids sur ceux qui pourraient dissimuler des actifs sous d'autres formes que l'argent, comme l'or.

Il y a déjà assez de peur que de tels raids deviennent de plus en plus fréquents que le gouvernement a senti le besoin d'intervenir pour apaiser une partie de l'anxiété. Cela n'a pas beaucoup aidé. Le gouvernement «a clarifié», entre autres, les règles régissant le moment où les agents fiscaux pourraient saisir l'or: rien ne se passerait «si l'exploitation est limitée à 500 grammes par femme mariée, 250 grammes par femme et 100 grammes par homme». A déclaré qu'il n'y aurait pas de limites sur les bijoux «à condition qu'il soit acquis ... à partir d'héritage». De plus, «l'officier effectuant la recherche a le pouvoir discrétionnaire de ne pas saisir une quantité encore plus importante de bijoux en or».

Ce que cela signifie, malheureusement, est que les agents de l'impôt sur le revenu de l'Inde viennent de gagner la loterie. Lors d'un raid, ils peuvent, sur place, décider de confisquer ou non les avoirs d'or d'une famille. Et rappelez-vous, l'Inde a une énorme quantité d'or - 20.000 tonnes métriques, dont une grande partie héritée. (Les règles régissant les recherches simples sont différentes, mais peu le savent.) Plutôt que de nettoyer l'administration fiscale, le gouvernement a remis aux fonctionnaires des impôts plus de pouvoir qu'ils l'ont fait depuis des décennies. Les riches paieront ce dont ils ont besoin pour échapper au harcèlement; Le reste souffrira.
Évasion riche, pauvre et classe moyenne souffrent

La dernière ligne de l'article précédent dit tout ce que vous devez savoir sur ce qui se passe: «Les riches paieront ce dont ils ont besoin pour échapper au harcèlement; Le reste souffrira.

Les preuves suggèrent que les personnes politiquement connectées, et leurs amis, étaient au courant de l'interdiction des espèces et ont agi à l'avance. Tout le monde est bloqué.

L'incursion de l'Inde sur l'or renforce son interdiction de trésorerie. Court terme à part, ce genre d'actions va augmenter la demande d'or.

Et après ?

Je me demande toujours: qu'est-ce qui va suivre ? Les gens font semblant de savoir, j'avoue que non. Cependant, je suis persuadé qu'une crise monétaire est à venir. Là où il frappe d'abord est inconnu, mais la liste des candidats probables augmente chaque année.

Mon attention a porté sur le Japon, la Chine et l'UE. L'Inde m'a pris au dépourvu, mais il adhère à ma théorie générale que ce pot finira par bouillir dans une cascade d'un endroit inattendu, à l'extérieur des États-Unis.

Actions américaines peuvent causer une crise monétaire, mais je crois qu'une crise va frapper ailleurs d'abord. Si j'ai raison, l'or sera le refuge sûr, quelle que soit la monnaie, mais surtout là où la crise frappe.

http://www.zerohedge.com/news/2016-12-07/india-confiscates-gold-even-jewelry-raids-hidden-money

Superstructures - Le 2è Canal de Panama



http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/05/16-porte-containers-polluent-plus-que.html

14 000 bateaux/an - 150 000 € le passage

https://www.youtube.com/watch?v=r7xP4VGlxLM

mardi 6 décembre 2016

Ce n'est pas fini: Rogue électeur républicain annonce qu'il ne votera pas pour Trump et exhorte les autres à se joindre à lui

Par Michael Snyder, 
le 5 décembre 2016


Donald Trump a déjà perdu un de ses votes électoraux, et il y a des indications qu'un certain nombre d'électeurs supplémentaires pourraient être prêts à l'abandonner. Avant l'élection, j'ai prévenu mes lecteurs que nous ne saurions pas officiellement qui serait le prochain président jusqu'au 19 décembre. Ce lundi, les 538 membres du Collège électoral se rassembleront dans leurs capitales dans les 50 États pour élire officiellement le prochain président. Tout au long de l'histoire des États-Unis, les électeurs ont voté selon la volonté du peuple plus de 99 % du temps, mais en 2016 il y a un effort concerté pour persuader les électeurs républicains de ne pas voter pour Trump. Si 37 électeurs républicains peuvent être convaincus de voter pour quelqu'un d'autre que Trump, cela garderait Trump sous le seuil de 270 voix nécessaire pour gagner et il jetterait l'élection à la Chambre des représentants. La plupart des gens avaient considéré que c'était un longshot, mais lundi un électeur républicain nommé Christopher Suprun a annoncé publiquement dans le New York Times qu'il ne votera pas pour Donald Trump. De l'autre côté, il y a au moins 8 électeurs démocratiques qui ont déjà publiquement promis de passer leurs votes de Hillary Clinton à un compromis républicain alternative à Trump.

Nous savons donc qu'il y aura beaucoup des «électeurs sans foi» le 19 décembre. La question sera de savoir si oui ou non ils sont capables de rallier assez d'électeurs à leur cause pour nier Donald Trump de la présidence.

Ce que Christopher Suprun a choisi de faire est vraiment sans précédent dans l'histoire de la politique américaine moderne. Non seulement il a annoncé publiquement qu'il ne vote pas pour Trump, mais il essaie également de convaincre d'autres électeurs républicains de se joindre à lui. Il a expliqué son raisonnement pour ce mouvement dans son éditorial pour le New York Times ...

Il y a quinze ans, en tant que pompier, je faisais partie de la réponse aux attaques du 11 septembre contre notre nation. Cette attaque et l'élection de cette année peuvent sembler sans rapport, mais pour moi, la relation devient plus claire chaque jour.

George W. Bush est un homme imparfait, mais il nous a conduits dans les jours tragiques qui ont suivi les attaques. Son leadership a montré que l'Amérique était une grande nation. C'est aussi la dernière fois que je me souviens de la nation unie. Je regarde M. Trump échouer à unir l'Amérique et de conduire un coin entre nous.

M. Trump se débrouille pour attaquer le casting de "Saturday Night Live" pour ses préjugés. Il tweets jour et nuit, mais a attendu deux jours pour offrir de la sympathie à la communauté de l'État de l'Ohio après une attaque là-bas. Il n'encourage pas le discours civil, mais choisit de nourrir la peur et de créer l'indignation.

Bien sûr, ce mouvement a commencé bien avant que Suprun ait fait son annonce surprise. Un groupe de huit «électeurs de Hamilton» démocratiques ont fait pression pour que les électeurs républicains rejettent Trump et se joignent à eux pour convenir d'un compromis républicain alternatif pendant un certain temps. Et selon Politico, ceux qui sont associés à ce groupe ont été en contact actif avec la campagne de Clinton ...

Les partisans de la tentative à long terme de tourner le collège électoral contre Donald Trump ont été en contact avec des alliés proches de Hillary Clinton, selon de multiples sources familières aux discussions, mais le camp Clinton - et Clinton elle-même - ont refusé de peser sur Les mérites du plan.

L'équipe de Clinton et le Comité national démocratique ont fermement refusé de soutenir les efforts menés par un groupe d'électeurs dans le Colorado et l'état de Washington. Mais, comme dans le cas de la candidate du Parti Vert Jill Stein, l'équipe de Clinton n'a pas catégoriquement rejeté ces derniers, laissant la collection d'électeurs majoritairement démocrates sans le soutien explicite du candidat démocrate ni des autres leaders du parti .

Bien sûr, l'équipe de Clinton est désespérée de faire quelque chose pour sauver cette élection. La voix de Clinton dans le vote populaire a maintenant augmenté à plus de 2,5 millions, et il pourrait se retrouver autour de 3 millions d'ici le temps tous les votes ont été comptés.

Il ya des partisans de Clinton qui font valoir que le peuple américain a clairement choisi Hillary Clinton pour être le prochain président et que, par conséquent, le Collège électoral devrait choisir de rejeter Trump le 19 Décembre. Mais pour Christopher Suprun, le vote populaire n'a pas vraiment d'importance. Pour lui, il s'agit de «le bien du pays». Voici plus de son éditorial dans le New York Times ...

L'élection du prochain président n'est pas encore terminée. Les électeurs de conscience peuvent toujours faire la bonne chose pour le bien du pays. Les électeurs présidentiels ont le droit légal et le devoir constitutionnel de voter leur conscience. Je crois que les électeurs devraient s'unir derrière une alternative républicaine, un homme honorable et qualifié ou une femme comme le gouverneur John Kasich de l'Ohio. Je prie mes collègues de faire leur travail et de se joindre à moi pour découvrir qui devrait être cette personne.

Il y a quinze ans, j'ai juré de défendre mon pays et ma Constitution contre tous les ennemis, étrangers et nationaux. Le 19 décembre, je le ferai de nouveau.

Il est très intéressant qu'il ait fait venir le gouverneur de l'Ohio, John Kasich, parce que Politico rapporte que Kasich est précisément le candidat de compromis que les «électeurs d'Hamilton» poussent ...

Kasich est de plus en plus considéré comme l'alternative républicaine la plus acceptable aux électeurs des deux côtés de l'allée, selon plusieurs électeurs qui connaissent les conversations. Ils ont noté que Kasich a vaincu Trump dans la primaire de l'Ohio, que le gouverneur possède une cote d'approbation élevée dans son état et que Kasich aurait été considéré comme le vice-président de Trump avant de choisir Indiana Gov. Mike Pence.

«De nombreux électeurs disent que le gouverneur John Kasich serait le meilleur pour notre pays. Un consensus commence à se former que le Gouverneur Kasich serait le mieux placé pour unir l'Amérique », a déclaré Micheal Baca dans un communiqué à Politico dimanche. D'autres électeurs impliqués dans l'effort ont confirmé cette ligne de pensée.

Bien sûr, si ce n'est que Christopher Suprun qui commute son vote qui ne va pas faire assez de différence.

Les «électeurs de Hamilton» ont besoin d'un total de 37 électeurs républicains pour changer leurs voix pour nier Trump la présidence, et selon un rapport, ils ont déjà 15 ...

Dans un développement sensationnel nouveau, l'animateur David Pakman dit qu'il a été dit par une source de haut niveau que 15 électeurs dans les États Trump a gagné refusera de voter pour Donald Trump.

Pakman a poursuivi en disant que les électeurs font aussi du lobbying auprès d'autres membres du collège électoral pour ne pas voter pour Trump.

L'objectif est d'empêcher Trump d'obtenir les 270 votes électoraux dont il a besoin pour devenir président.

Si Trump perd 37 votes électoraux, il le placera sous la référence 270 et jettera l'Amérique dans une crise constitutionnelle.

Bien sûr, le seul électeur républicain «sans foi» qui s'est présenté publiquement est Christopher Suprun. Donc, s'il y en a effectivement d'autres, nous ne connaissons pas leur identité.

Mais sans aucun doute, cette élection n'est pas encore terminée. Les votes qui décideront du prochain président des États-Unis ne seront pas émis avant le 19 décembre, et le prochain président ne sera inauguré que le 20 janvier.

Nous sommes donc toujours dans la «zone dangereuse», et les partisans de Trump ne peuvent pas se reposer tranquillement jusqu'à ce qu'il soit officiellement à la Maison Blanche.

http://theeconomiccollapseblog.com/archives/its-not-over-rogue-republican-elector-announces-he-will-not-vote-for-trump-and-urges-others-to-join-him

lundi 5 décembre 2016

La marée se retourne contre les oligarques

Paul Craig Roberts
5 décembre 2016


"Plus une société dérive de la vérité, plus elle détestera ceux qui la parlent." George Orwell

L'oligarchie au pouvoir et leurs médias de presse sont devenus désespérés maintenant qu'ils perdent le contrôle des explications et des esprits des Américains. Ainsi, ils accusent des journalistes Internet indépendants comme moi d'être des agents russes vendant de fausses nouvelles. La législation récente de la Chambre des représentants, la liste des 200 prétendus agents russes et les attaques contre le président élu Trump au sein de la communauté de renseignement des États-Unis montrent clairement que les pressions exercées sur les véridiques augmentent. 

http://www.paulcraigroberts.org/2016/12/03/is-the-us-government-behind-the-fake-news-media-attacks-on-president-elect-trump/

Les sites Internet qui comportent des sections de commentaires permettent aux trolls de gagner leur argent en diffamant et dénaturant les véridiques, aidant ainsi les oligarques dans leur attaque contre la vérité.

J'ai certainement attiré l'attention des oligarques. Je suis sûr que vous êtes aussi fier que moi que www.paulcraigroberts.org figure sur la liste des ennemis de l'oligarchie. Si j'avais à parier, je parierais que la liste des 200 ennemis de l'oligarchie était préparée avec de l'argent de la CIA, du National Endowment for Democracy (dollars des États-Unis) et de George Soros (argent volé Du peuple britannique dans la manipulation des devises).

Un lecteur m'a écrit que, comme Thor dans la vieille mythologie nordique, nous avons déplacé l'univers. J'ai lu l'autre jour un rapport selon lequel plus d'Américains se méfiaient que ne faisaient confiance aux médias de la presse. Peut-être l'ère de tromper les Américains trompés est à sa fin. Il est clair que l'oligarchie dirigeante est préoccupée par le fait que les sites sur la Liste 200 contrôlent maintenant les explications bien que non les leviers du pouvoir. Néanmoins, si la plume est plus puissante que l'épée, la puissance retournera aux gens alors que nous continuons à leur livrer la vérité.

Ce site Web que votre insistance a créé a 400 000 lecteurs, et mes colonnes sont reproduites sur des dizaines d'autres sites aux États-Unis et à l'étranger, traduits dans de nombreuses langues dont le chinois, le russe et l'allemand. Une personne m'a écrit que mes colonnes sont régulièrement affichées sur 17 sites sur la Liste 200. Tout cela est un service gratuit, de sorte que vous pouvez prendre la satisfaction que votre soutien financier affecte la vision du monde de millions de personnes.

La liste des ennemis de l'oligarchie a créé des problèmes pour les trolls qui me décrivent dans les sections de commentaires comme un outil de Reagan de l'oligarchie. Comme il n'est pas possible d'être à la fois un ennemi de l'oligarchie et un outil de l'oligarchie, je suppose que les trolls devront maintenant dire que mon inclusion sur la liste des ennemis est une couverture profonde protectrice.

Comme le dit le vieil adage, ceux qui tissent des ficelles de tromperie se retrouvent en eux, et c'est là que l'oligarchie américaine et leurs pressistes sont, pris dans une toile de mensonges.

La lutte est loin d'être terminée. Maintenant que l'oligarchie dirigeante comprend leur danger, les choses deviendront très risquées. Veuillez répondre à mon appel trimestriel pour votre soutien. Servir votre besoin d'informations fiables m'apporte des ennemis puissants.

Mes remerciements aux nombreux lecteurs qui ont exprimé leur souhait d'être le secrétaire au Trésor de Trump et à Rahul Manchanda pour son hommage dans Anciens Combattants Nouvelles. 

Http://www.veteransnewsnow.com/2016/11/28/dr-paul-craig-roberts-is-a-former-treasury-secretary-who-actually-cares/

L'oligarchie n'a pas perdu l'élection par une assez grande marge pour que je sois confirmé en tant que Secrétaire du Trésor. J'apporterais au Trésor des gens comme Michael Hudson, James Galbraith, Herman Daly, Pam Martens, Nomi Prins. Je mettrais Dave Kranzler en charge de la réglementation financière et lui demander de casser le gréement de la Fed sur le marché des lingots. La campagne d'Ellen Brown pour les banques publiques serait stimulée. La question de l'abolition de la Réserve fédérale et du retour du pouvoir dans le Trésor serait examinée.

L'électorat américain a donné trop d'appui au candidat de l'oligarchie pour que de tels changements majeurs soient possibles. Le peuple américain a un peu plus de réveil à faire. Le changement majeur exige une victoire électorale effrénée pour le peuple américain, l'équivalent d'une révolution.

Si Trump s'avère sincère, soutenons-le sur les principaux enjeux et construisons l'élan pour l'avenir.

http://www.paulcraigroberts.org/2016/12/05/the-tide-is-turning-against-the-oligarchs-paul-craig-roberts/

dimanche 4 décembre 2016

Les tours du 11 Septembre 2001

Le magazine scientifique Europhysics News conclut que les 3 tours du World Trade Center ont fait l'objet d'une démolition contrôlée

Fawkes News
lun., 12 sept. 2016 12:21 UTC


Dans un silence assourdissant des médias (pas un média francophone n'en a parlé), le magazine scientifique Europhysics News a fait paraître il y a 3 semaines une étude confirmant que les 3 tours du World Trade Center ont bien fait l'objet d'une démolition contrôlée. 

- voir photo sur site -

15 ans plus tard : Sur la physique de l'effondrement des gratte-ciels.

Europhysics News n'est pourtant pas un site que les médias pourraient qualifier de « complotiste » et c'est bien ça le problème. C'est un magazine renommé de la communauté de la physique européenne détenu par l'European Physical Society. Leur objectif est de fournir aux physiciens de tout niveau, allant des étudiants avec un diplôme supérieur aux cadres supérieurs travaillant aussi bien dans l'industrie que dans le service public, un large spectre sur les aspects scientifiques et organisationnels de la physique et disciplines apparentées, en Europe. Y sont publiés des articles de synthèse, des articles sur des thèmes avancés, des nouveaux rapports et des domaines d'intérêt général. 

Les auteurs du rapport sont Steven Jones (ancien professeur de physique au Brigham Young University), Robert Korol (professeur émérite de génie civil à l'Université McMaster en Ontario et diplômé de La Société canadienne de génie civil et de l'Institut canadien des ingénieurs. Ses principaux intérêts de recherche ont été dans les domaines de la mécanique des structures et des structures en acier), Anthony Szamboti (ingénieur en conception mécanique avec plus de 25 ans d'expérience dans le domaine du design structurel de conception dans l'aérospatiale et l'industrie des communications) et Ted Walter (directeur de la stratégie et du développement pour Architects & Engineers for 9/11 Truth, AE911Truth), une organisation sans but lucratif qui aujourd'hui représente plus de 2500 architectes et ingénieurs. 

Des incendies font s'effondrer des gratte-ciels en acier ? Du jamais vu. 

Tout d'abord, les auteurs rappellent que jamais avant ni après le 11 septembre un gratte-ciel avec une structure en acier ne s'était totalement effondré suite à un incendie. On voudrait pourtant nous faire croire que cet exploit est arrivé 3 fois le même jour au même endroit. La seule raison pouvant expliquer ces effondrements serait une démolition contrôlée. Le rapport explique pourquoi un feu ne peut produire la chute d'un tel bâtiment : 

1) Les feux ne sont pas assez chauds et ne durent pas assez longtemps dans une zone déterminée pour générer suffisamment d'énergie pour chauffer les éléments structurels importants jusqu'au point de rupture. 

2) La plupart des gratte-ciels ont des systèmes d'extinction d'incendie qui empêchent un feu de libérer suffisamment d'énergie pour chauffer l'acier jusqu'à un état de défaillance critique. 

3) Les éléments de structure sont protégés par des matériaux ignifuges, qui sont conçus pour les empêcher d'atteindre des températures de défaillance dans des délais déterminés. 

4) Les gratte-ciels en acier sont conçus pour être hautement redondants au niveau de leurs structures. Ainsi, si une défaillance localisée se produit, cela ne conduit pas à un effondrement de la structure entière. 

Tout au long de l'histoire, trois gratte-ciels en acier sont connus pour avoir subi des effondrements partiels dus à des incendies; aucun n'a conduit à un effondrement total. D'innombrables autres gratte-ciels ont connu des incendies importants et de longues durées sans subir d'effondrement partiel et encore moins total. 

Le cas du bâtiment 7 

John Skilling, l'ingénieur en chef des tours a affirmé suite aux attentats de 93 que les tours avaient été construites de manière à supporter l'impact d'avions de ligne et que la seule façon de détruire le bâtiment serait une démolition contrôlée. 

Or, en 2001, le WTC 7 est tombé en chute libre totale et de façon symétrique sur les 2,25 premières secondes. Le bâtiment s'est entièrement effondré en moins de 7 secondes. Sa structure en acier a été quasiment entièrement démembrée et la plupart de son béton a été pulvérisé en minuscules particules. 

Étant donné la nature de l'effondrement, toute enquête avec une méthode scientifique sérieuse devrait avoir considéré comme hypothèse la démolition contrôlée, si ce n'est commencer par celle-ci. Au lieu de cela, le NIST (ainsi que la Federal Emergency Agence de gestion (FEMA), qui a mené une étude préliminaire avant l'enquête du NIST) a commencé avec la conclusion prédéterminée que l'effondrement était causé par les incendies. 

Essayer de prouver cette conclusion prédéterminée était apparemment difficile. L'enquête de neuf mois de la FEMA a conclu en disant: "Les particularités des incendies dans le WTC 7 et la façon dont ils ont causé l'effondrement du bâtiment restent inconnus pour le moment. Bien que la quantité totale de carburant diesel sur les lieux constituait un énorme potentiel énergétique, la meilleure hypothèse n'a qu'une faible probabilité d'occurrence". 

Le NIST, quant à lui, a dû reporter la publication de son rapport concernant le WTC 7 initialement prévu pour la mi-2005 à novembre 2008. Jusqu'en mars 2006, l'enquêteur principal du NIST, le Dr Shyam Sunder, a été cité affirmant: "En vérité, je ne sais pas vraiment. Nous avons eu du mal à obtenir une conclusion sur le bâtiment n°7." 

Le rapport d'Europhysics News rappelle également que le modèle du NIST ne correspond pas à ce que l'on peut observer dans les vidéos, notamment les 2,25 premières secondes en chute libre, ce qui représente tout de même huit étages. 

Le cas des tours jumelles 

Alors que le NIST a tenté d'analyser et de modéliser l'effondrement du WTC 7, il ne l'a pas fait pour les tours jumelles. Selon les propres déclarations du NIST, "L'objectif de l'enquête s'est focalisé sur la séquence d'événements à partir de l'instant de l'impact de l'avion jusqu'à l'initiation de l'effondrement de chaque tour ... .cette séquence est désignée sous le nom de "la séquence d'effondrement probable", "même si elle comprend peu d'analyse du comportement structurel de la tour après que les conditions du début de l'effondrement ont été atteintes et que l'effondrement est devenu inévitable". 

Ainsi, le rapport définitif sur l'effondrement des tours jumelles ne contient aucune analyse des raisons pour lesquelles les sections inférieures ont échoué à arrêter ou même ralentir la descente des étages supérieurs dont le NIST reconnaît qu'elle s'est opérée "essentiellement en chute libre". Il n'explique pas non plus les différents autres phénomènes observés lors de l'effondrement. 

Lorsqu'un groupe de pétitionnaires a déposé une demande officielle de correction demandant au NIST d'effectuer une telle analyse, le NIST a répondu qu'il était "incapable de fournir une explication complète de l'effondrement total" parce que "les modèles informatiques n'étaient pas en mesure de converger vers une solution." 

D'autres preuves inexpliquées 

Les mécanismes d'effondrement évoqués ci-dessus ne sont qu'une fraction des données disponibles indiquant que les impacts d'avions et les incendies qui ont suivi n'ont pas causé l'effondrement des tours jumelles. 

Les Vidéos montrent que la partie supérieure de chaque tour s'est désintégrée dans les quatre premières secondes de l'effondrement. Après cela, pas une seule vidéo ne montre les niveaux supérieurs qui sont descendus soi-disant avant de s'écraser au sol. 

Les vidéos et photos montrent également de nombreux éclats de débris à grande vitesse étant éjectés à partir de sources ponctuelles (voir Fig. 5). NIST fait référence à ces éclats comme des « bouffées de fumée », mais ne parvient pas à les analyser correctement. 

Le NIST ne fournit également aucune explication concernant la pulvérisation en plein ciel de la majeure partie du béton des tours, le quasi total démembrement de leurs cadres en acier, ou l'éjection de ces matériaux jusqu'à 150 mètres dans toutes les directions. 

Le NIST évite d'évoquer la présence bien documentée de métal fondu à travers le champ de débris et affirme que le métal fondu orange aperçu se déversant du WTC 2 pendant les sept minutes avant son effondrement était de l'aluminium provenant de l'appareil combiné avec des matériaux organiques. 

Pourtant, les expériences ont montré que l'aluminium fondu, même lorsqu'il est mélangé avec des matières organiques, a une apparence argentée, ce qui suggère que le métal fondu orangé était plutôt une réaction aluminothermique étant utilisée pour affaiblir la structure. Entre temps, de la nanothermite qui n'a pas réagi a été découverte dans plusieurs échantillons indépendants provenant de la poussière du WTC. 

- voir photo sur site -

Des éclats de débris à haute vitesse ont été éjectés du WTC 1 et WTC 2, certains 20 à 30 étages sous la zone d'effondrement.

- voir photo sur site -

Du métal fondu a été vu jaillissant continuellement du WTC N°2 pendant les 7 minutes qui ont mené à son effondrement (Sources : WABC-TV, NIST).

Concernant les récits de témoins oculaires, 156 témoins, dont 135 secouristes, ont affirmé avoir vu et/ou entendu des explosions avant et/ou pendant les effondrements. Le fait que les Twin Towers ont été détruites à l'explosif semble avoir été l'opinion initiale dominante pour la plupart des secouristes. « Je pensais qu'il était en train d'exploser, en fait », a déclaré John Coyle, un pompier. « Tout le monde, je pense à ce point pensait qu'on avait fait exploser ces bâtiments ». 

Conclusion 

Il convient de répéter que des incendies n'ont jamais causé l'effondrement total d'un gratte-ciel en acier avant ou depuis le 11 septembre. Avons-nous assisté à un événement sans précédent à trois reprises le 11 septembre 2001 ? Les rapports du NIST, qui tentent de soutenir cette conclusion peu probable, ne parviennent pas à convaincre un nombre croissant d'architectes, d'ingénieurs, et scientifiques. Au lieu de cela, les preuves mènent clairement à la conclusion que les trois bâtiments ont été détruits par une démolition contrôlée. 

Compte tenu des implications de grande portée, il est moralement impératif que cette hypothèse soit l'objet d'une enquête véritablement scientifique et impartiale par les autorités responsables. 
On peut toujours rêver... 

Références: RAPPORT D'EUROPHYSICS NEWS: 15 ANS PLUS TARD, SUR LA PHYSIQUE DE L'EFFONDREMENT DES GRATTE-CIELS 

Synthèse et traduction : Fawkes News

https://fr.sott.net/article/29550-Le-magazine-scientifique-Europhysics-News-conclut-que-les-3-tours-du-World-Trade-Center-ont-fait-l-objet-d-une-demolition-control

SHARPSHOOTER - James Remar, Mario Van Peebles

https://www.youtube.com/watch?v=QfDIyn0j25k

vendredi 2 décembre 2016

Dans l'Ohio, Donald Trump annonce la fin de l'interventionnisme américain à l'étranger

2 déc. 2016, 14:57


Lors d'un discours à Cincinnati (Ohio) retransmis à la télévision américaine, le président américain élu Donald Trump a assuré que les Etats-unis n'interviendraient plus dans des pays étrangers afin d'y changer les régimes politiques.

«Nous sommes prêts à collaborer avec tout Etat qui souhaitera se joindre à nos opérations militaires pour détruire l'Etat islamique et tous les groupes terroristes islamistes radicaux», a martelé Donald Trump devant une foule en liesse.

«Oui, nous allons détruire Daesh. Mais dans le même temps, nous allons poursuivre une nouvelle politique étrangère en prenant en compte nos erreurs commises dans le passé. Nous allons cesser de renverser les gouvernements d'Etats étrangers [...] Notre objectif est la stabilité, non le chaos. Le temps est venu de reconstruire notre pays», a-t-il ajouté.

Après avoir assuré qu'il mettrait fin à l'interventionnisme de Washington à l'étranger, Donald Trump a précisé qu'il ne renoncerait pas à ses promesses de campagne, dont la construction d'un mur à la frontière mexicaine et les changements dans la loi sur le système de santé.

Lire aussi : Retrait immédiat du TTP et autres mesures annoncées par Trump pour le début de son mandat

Donald Trump s'est rendu à Cincinnati dans l'Ohio pour effectuer un discours devant ses partisans. Ce déplacement s'inscrit dans le cadre de sa tournée intitulée «Thank You» et qui consiste à parcourir le pays pour remercier les électeurs ayant voté pour lui.  

Dans le même temps, un groupe de personnes s'était rassemblé dans les rues de Cincinnati, à côté de la salle où Donald Trump faisait son discours, pour protester contre son élection. Les manifestants étaient notamment munis de pancartes aux slogans tels que «This is very bad» [tout cela est très mauvais] et «Love Trumps hate» [un jeu de mots signifiant «L'amour triomphe de la haine»]. 

Lire aussi : Donald Trump évoque des «conséquences» pour les entreprises quittant les Etats-Unis

https://francais.rt.com/international/30061-ohio-donald-trump-annonce-fin-interventionnisme-americain

mardi 29 novembre 2016

Du scepticisme au je-m'en-foutisme

Le pessimiste est quelqu'un qui n'a pas confiance en l'avenir et souscrit donc une assurance et/ou fait des provisions au cas où. Donc, faut-il avoir confiance en un pessimiste ou se tourner plutôt vers une personne optimiste qui ne prévoit aucun danger et n'a donc aucune économie en poche ?

Bien sûr là vous me direz "Comme des clochards ?" Là, effectivement, le 'sans-le-sou' désigné ne peut donc qu'être optimiste et se contenter de l'avenir radieux en son esprit, qu'une personne de passage lui jettera toujours une pièce comme pour partager un instant l'espace de ses illusions d'en recevoir lui-même 'à la prochaine pluie' voire - si l'averse ne suffisait pas - de son travail constructif auquel il se consacre sans réfléchir à la cause dont il en défend l'objectif.

Mais alors, ce malheureux optimiste, ne confond-il pas l'usage de ses biens avec ses 'conformités/quadrature-du-cercle' avec ses dispositions réelles d'en toucher l'élément ?

Là, vous constaterez que j'ai fait un usage abusif de la préposition 'avec' qui signifie à la fois l'intérieur/le contenant et l'extérieur/la comparaison qui ne lui appartient pas. C'est volontaire.

Le clochard est donc optimiste d'avoir un avenir tracé tout propre tandis que le pessimiste est celui qui recherche à faire une tâche en la société afin qu'elle se souvienne de son passage ! Telle est construite l'histoire de France comme celle de tant d'autres pays où chacun ère en sa fortune qu'il s'imagine pouvoir détenir alors que sa valeur est en lui et s'éteindra à sa mort.

lundi 28 novembre 2016

Que se passe-t-il en Corée (du sud) ?

Jacqueshenry
le 28 novembre 2016


Au mois d’août dernier l’affréteur Hanjin, le sixième plus gros de sa catégorie dans le monde, a fait faillite en entrainant de graves perturbations dans le monde entier depuis Los Angeles jusqu’à Rotterdam. L’affaire a été promptement dénouée par une aide massive du gouvernement coréen car Hanjin était considéré comme une compagnie « too-big-to-fail ». Quelques semaines plus tard, comme par un effet du hasard, les batteries des tablettes Samsung prennent feu précipitant cette société dans un embarras incommensurable. Dans le même temps des remous politiques faisant état d’une corruption généralisée dans les hautes sphères gouvernementales se font jour. Les Coréens finissent par descendre dans la rue par centaines de milliers pour manifester leur désapprobation à l’encontre de la présidente actuelle Park Geun-hye, digne descendante de son père Park Chung-hee, un despote controversé à la solde de la CIA.

Si on ajoute aujourd’hui la totale déconfiture des chantiers navals coréens, les deuxièmes du monde en volume et représentant plus de 7 % des emplois de la Corée, ça fait vraiment désordre. Les chantiers navals coréens se partagent entre les trois grands conglomérats Hyunday, Daewoo et Samsung, trois pouvoirs incontournables dans ce pays. Ces trois gigantesques entreprises appartiennent à des familles privées dont l’anonymat fait partie du non-dit de la vie politique coréenne et leur gestion est pour le moins opaque, de même que leurs relations incestueuses avec le monde politique coréen. Je n’en dirai pas plus car je ne suis pas journaliste d’investigation mais il y a ici un sujet intéressant à creuser.

Vient, comme par hasard aussi, l’affaire des missiles anti-missiles déployés par l’armée américaine sur le sol coréen à la fin du mois de septembre afin – faut-il le souligner – protéger les USA des missiles balistiques nord-coréens pouvant éventuellement transporter des bomb(inett)es au plutonium vers le sol américain. Il n’en a pas fallu plus pour que les relations commerciales entre la Corée et son premier partenaire, la Chine, entrent dans une période de grosse froidure. En effet, la couverture radar déployée par l’armée américaine qui est aussi un état dans l’état en Corée depuis la fin des évènements de 1954 n’a pas vraiment plu au gouvernement chinois. La dévaluation du renminbi au mois d’octobre n’a pas non plus vraiment aidé l’économie coréenne. Avec les troubles politiques récurrents, les scandales et la corruption, la Chine mais aussi le Japon, du moins pour le moment, se frottent les mains et attendent de voir ce qui va se passer.

Il ne faut pas oublier tout de même que la Corée est le leader mondial des « chips » électroniques et qu’une défaillance de Samsung, entre autres sociétés coréennes, pourrait être catastrophique pour le monde entier. Alors les deux principaux partenaires de la Corée, la Chine et le Japon, jouent pour l’instant en caressant le velours dans le bon sens. Il en ressort tout de même qu’en dehors des difficultés des chantiers navals qui ont vu ces six derniers mois leurs commandes plonger de plus de 89 % obligeant le gouvernement coréen, comme par hasard encore, à passer en urgence des commandes pour des petits bateaux en tous genres, l’affaire des missiles américains reste en toile de fond des déboires actuels de ce pays qui compte 50 millions d’habitants alors que son voisin en compte 27 fois plus et n’aime pas que les Américains orientent leurs radars vers le ciel chinois et également la Mer de Chine Méridionale. Si la Corée, comme les Philippines viennent de l’annoncer, ne tente pas de privilégier la Chine comme principal interlocuteur régional – elle n’a d’ailleurs pas trop le choix – et cesse d’être une marionnette des Américains, alors elle risque bien d’entrer dans de graves difficultés économiques. En se débarrassant de Park Geun-hye les dirigeants du « Deep State » coréen, en d’autres termes les grandes firmes industrielles et commerciales entre les mains d’une poignée de familles de haut rang, pourraient profiter du changement d’administration à Washington pour, soixante années plus tard, s’affranchir définitivement de la soumission sans condition aux USA, un peu comme le Japon d’ailleurs … Il ne faut pas oublier la corruption institutionnalisée qui ne transparait pas aux yeux des médias occidentaux et qui mine de l’intérieur la vie politique de ce pays.

Sources : diverses dont Reuters et Wolfstreet.com. Illustration Wikipedia

https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/11/28/que-se-passe-t-il-en-coree-du-sud/

dimanche 27 novembre 2016

Pianiste prodige le plus talentueux de tous les temps (5 ans)

https://www.youtube.com/watch?v=rZPZkciMQJ8

et aussi:
Lyonya Shilovskya le batteur le plus incroyable de tous les temps

https://www.youtube.com/watch?v=8zATFLvbjxM

Li-sa-X japonaise de 8 ans à la guitare électrique

https://www.youtube.com/watch?v=6ePrj0G5nMM

A. Vivaldi - Summer Presto guitar cover

https://www.youtube.com/watch?v=FVa37f67Hnc

vendredi 25 novembre 2016

jeudi 24 novembre 2016

Combien de dette du gouvernement repose sur vos épaules ?

Par Tyler Durden
24 nov 2016 18h15


Avec la dette nationale des États-Unis se clôturant sur la barre des 20 billions de dollars, il y a eu beaucoup de conversation à Washington au sujet de la dette et de son rôle au sein du gouvernement. Et la plupart de ces conversations tournent maintenant autour du président élu Donald Trump.

D'un côté, la campagne Trump avait une rhétorique précoce dans la campagne présidentielle selon laquelle l'élimination du déficit et de la dette publique existante serait primordiale s'ils étaient élus. L'administration Trump a également été très critique de la Réserve fédérale, disant que les politiques de la Fed créer une «fausse économie». En conséquence, certains voient Trump embrasser l'occasion unique de mettre son empreinte sur la façon dont la Réserve fédérale fait des affaires au début de 2017.

D'autre part, même de nombreux think tanks conservateurs sont préoccupés par ce que les politiques Trump signifie pour la dette publique. Reconstruire l'infrastructure n'est pas bon marché, et les estimations largement citées voient la dette nationale augmenter entre $ 5.3 trillion à $ 11.5 trillion au cours des 10 prochaines années.

QUELLE DETTE DU GOUVERNEMENT EST-ELLE SUR VOUS ?

Alors que des chiffres gigantesques comme 20 billions de dollars sonore abstraite et sans signification, Jeff Desjardins de Visual Capitalist note que les convertir en dette par habitant peut rendre les choses plus intuitive. Le montant par habitant montre le montant de la dette qui existe par citoyen, et rend les choses simples et simples.

L'infographie d'aujourd'hui de HowMuch.net, un site d'information sur les coûts, montre la dette publique par habitant dans tous les pays du monde, y compris les États-Unis.

- Voir carte ci-dessus -
Courtoisie de: Visual Capitalist

Voici les pays où les gens doivent le plus d'endettement par personne:

Japon: 85 694,87 $ par personne
Irlande: 67 147,59 $ par personne
Singapour: 56 112,75 $ par personne
Belgique: 44 202,75 $ par personne
États-Unis: 42 503,98 $ par personne
Canada: 42 142,61 $ par personne
Italie: 40 461,11 $ par personne
Islande: 39 731,65 $ par personne
Australie: 38 769,98 $ par personne
Royaume-Uni: 36 206,11 $ par personne

Bien sûr, la dette par habitant n'est pas la seule lentille à voir la dette du gouvernement.

Nous avons déjà montré la dette mondiale par pourcentage par pays, la dette publique par rapport aux recettes fiscales, la dette accumulée par rapport aux marchés et la masse monétaire, et une carte à l'échelle des ratios dette / PIB.

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-24/how-much-government-debt-rests-upon-your-shoulders

L’exode des Français fortunés se poursuit

Audrey Duperron 
24 novembre 2016


L’exode des Français fortunés se poursuit, montre le rapport annuel du ministère des Finances. Il indique que 4109 foyers français avec un revenu fiscal de plus de 100 000 € ont quitté le pays en 2014, alors qu’ils n’étaient que 3744 à en faire de même l’année précédente. Cela implique une hausse de 10 % en un an.

Le nombre des départs pour l’étranger a augmenté chaque année entre 2007 et 2014 (dernière année pour laquelle on dispose de ces données). Toutefois, la hausse est devenue particulièrement forte à partir de 2011 ; et alors que l’on n’avait enregistré que de 1100 à 1330 départs entre 2007 et 2010, ce nombre a doublé, pour atteindre 2024 l’année suivante.

Au total, ce sont 0,6 % des foyers disposant d’un revenu annuel de plus de 100 000 € qui décident de quitter la France. Mais l’impact sur l’impôt sur le revenu est très important, puisque ces familles contribuent pour près de 38 % du total de ses recettes.

Les données du ministère montrent également que la baisse semble se ralentir chez les familles les plus fortunées. Ainsi, on a dénombré 589 départs de familles avec un revenu supérieur à 300 000 € en 2014, contre 659 en 2013. Par ailleurs, les exils de famille disposant d’un patrimoine de plus de 1,3 millions d’euros (qui sont redevables de l’impôt sur la fortune en France) ont également légèrement diminué entre 2013 et 2014, passant de 815 à 784.

Selon le journal français les Échos, chaque année, le manque à gagner fiscal lié à ses contribuables est compris entre 15 et 30 millions d’euros.

L’exit tax

Le ministère des Finances français dispose en outre d’un autre indicateur pour mesurer l’exode fiscal des Français : « l’exit tax », une taxe qui cible les Français les plus fortunés décidant de quitter le pays pour des raisons fiscales. En 2014, on a relevé 399 déclarations, contre 437 en 2013. Entre 2011 et 2014, environ 1400 déclarations d’exit tax ont été déposées. La plupart d’entre elles émanaient de chefs d’entreprise qui ont déclaré un revenu fiscal de plus de 100 000 €.

Le journal note que l’on constate aussi une augmentation des retours. Alors qu’il n’y en avait eu que 225 en 2013, on en a recensé 300 en 2014.

https://fr.express.live/2016/11/24/lexode-francais-fortunes-se-poursuit/

mercredi 23 novembre 2016

Pratiques de messagerie sécurisée : comment empêcher votre ordinateur de devenir un zombie

Arnaud Lefebvre
 23 novembre 2016


Est-ce que votre ordinateur se comporte étrangement ces derniers temps ? Fonctionne-t-il plus lentement que d’habitude ? Des messages d’erreurs infondés vous parviennent-ils de manière aléatoire ? Est-ce que le ventilateur tourne en surrégime alors que votre appareil est censé être inactif ? Nous ne voulons pas vous alarmer, mais il se pourrait que votre machine ait été transformée en zombie.
Voilà pourquoi des pratiques de messagerie sécurisée vous seront d’une aide précieuse pour vous protéger.

« Zombie » est la terminologie employée lorsque quelqu’un prend le contrôle de votre ordinateur  à votre insu. Ce zombie peut soit voler vos données, soit faire en sorte que votre ordinateur réalise des actions qu’il ne ferait pas en temps normal.  Un zombie peut également servir à envoyer du contenu spam ou courriel indésirable ou encore dérober vos données sensibles ainsi qu’attaquer d’autres ordinateurs.

Zombies

Une machine ou ordinateur zombie est semblable à un cheval de Troie conventionnel (un mauvais code enveloppé dans un code au comportement normal). Mais au lieu de se contenter d’installer un Keylogger (enregistreur de frappe) et de voler vos données personnelles, un zombie travaille avec d’autres zombies. Les zombies forment alors que l’on appelle un botnet ou armée de zombies.

Le terme botnet est issu de la contraction en anglais des mots « robot » (bot) et « réseau » (net). Les botnets sont de vastes réseaux d’ordinateurs contrôlés et formatés dans le but de réaliser un tas de choses telles que :


  • - S’attaquer à d’autres ordinateurs (via par exemple des attaques par déni de service – DDoS)
  • - Envoyer des courriers électroniques indésirables (spam) ou de phishing (hameçonnage)
  • - S’adonner à de la fraude publicitaire
  • Et bien d’autres actes malveillants encore…

Toutes ces actions peuvent avoir lieu sans que vous n’en ayez la moindre idée. Un simple plugin d’actualisation du navigateur sur lequel vous ne cliquez pas ou un lien que vous suivez sans savoir où il vous dirige, suffisent à cela. En cette époque d’agitation effrénée et de courte durée d’attention, les cybercriminels ont toutes les chances en leur faveur. Maintenant, imaginez ce qu’une armée de millions d’ordinateurs est en mesure de réaliser à travers des attaques coordonnées.

Des pratiques de de messagerie sécurisée peuvent vous éviter d’aboutir à de fâcheuses conséquences

Les emails constituent le vecteur principal de la propagation de logiciels malveillants (malware). Par exemple, Locky, un ransomware récent a été diffusé via courrier électronique auprès d’un million d’internautes. En outre, les cybercriminels utilisent maintenant le potentiel du chiffrement afin de contourner les logiciels de détection de virus et de spams conventionnels, ce qui rend les malwares pratiquement indétectables.

Adopter des pratiques de messagerie sécurisée réduira les chances de voir votre ordinateur transformé en zombie.

Ne cliquez sur aucun lien suspect si vous n’êtes pas certain ou ne savez pas où il vous mènera, peu importe s’il s’agit de liens reçus de parents, amis ou contacts des réseaux sociaux. Leurs comptes peuvent avoir été piratés. Mieux vaut être patient et les interroger à ce sujet que se précipiter en cliquant sur le lien.

Ne téléchargez aucun fichier attaché dont vous n’avez jamais fait la demande.

Evitez d’ouvrir les messages spam et n’ouvrez surtout pas sur des liens du genre « Cliquez ici pour vous désinscrire » car pour la plupart, ils feront tout le contraire (exécuter un logiciel malveillant).

Faites attention aux plugins de navigateur/add-on ou autres applications douteuses et évitez de leur fournir des autorisations inutiles.

N’utilisez pas des copies piratées, craquées ou illégales de programmes, téléchargez uniquement ces derniers de sources de confiance.

Soyez très vigilant lorsque vous ouvrez du contenu provenant d’emails chiffrés, le chiffrement pourrait avoir été utilisé afin de cacher des programmes malveillants.

Rappelez-vous : il n’existe aucun mécanisme de prévention, la clé est la prudence.  Vous souhaitez protéger votre vie privée ?  Découvrez la messagerie chiffrée mailfence.

https://fr.express.live/2016/11/23/pratiques-de-messagerie-securisee-empecher-ordinateur-de-devenir-zombie/

mardi 22 novembre 2016

Vladimir Poutine nous a prévenu !



 Attention, nous ne sommes pas encore le 21 Janvier 2017 !

https://www.youtube.com/watch?v=DjMxcUhBpNQ

Éoliennes : la mort est proche

Ludivic Grangeon
Metamag
ven., 18 nov. 2016 22:14 UTC


Depuis dix ans, les pouvoirs publics se sont lancés dans une politique de promotion des énergies renouvelables. 

Placés le dos au mur par la pression de l'opinion, ils s'y sont lancés à corps perdus et sont vite devenus l'otage de groupes de pression affairistes sentant venir l'aubaine. Les couloirs de la Conférence de Copenhague de 2009 ont à la fois enterré le protocole de Kyoto et surtout servi à sceller des alliances plus financières qu'écologiques. 

Une filière éoliennes-solaire a été mise en place, contrôlée par quelques industriels et financiers, avec la complicité de quelques hauts fonctionnaires plus ou moins naïfs. Elle a obtenu des tarifs exorbitants pour « investir », financés par le contribuable, et l'argent des pauvres est allé aux riches. Les investissements ne sont jamais venus et des fortunes se sont faites en quelques années, comme par exemple celle de Paris Mouratoglou, patron d'EDF- énergies nouvelles, société où l'État français est actionnaire, qui a amassé une fortune personnelle d'1.5 milliard €, et en plus l'a logée au Luxembourg. 

Pendant ce temps, les éoliennes, symboles faciles, se sont installées un peu partout, de préférence dans les petites communes rurales où personne n'y comprenait rien, au prix de centaines de kilomètres de réseaux supplémentaires et inutiles. Les éoliennes ne tournent que 90 jours pleins par an. On les voit souvent tourner mais avec un vent de 20 kmh, elles ne fonctionnent qu'à 10% de puissance, à peine quelques machines à laver. Augmenter leur nombre ne changera pas les jours où le vent souffle. Les filières de centrales classiques ou nucléaires ne sont pas remplacées, bien au contraire, car elles sont nécessaires les 270 jours par an où le vent ne souffle pas. Leur puissance installée réelle est divisée par cinq. 

Pendant ce temps, une révolution silencieuse s'est poursuivie parmi des industriels, qui ont obtenu des maigres subsides de recherche bien inférieurs au pactole des promoteurs éoliens. Mais comme c'étaient de vrais industriels, ils sont parvenus à développer de vrais produits et de vraies solutions face au nucléaire. 

Aujourd'hui, en Allemagne, plus de 200 entreprises développent la filière pile à combustible avec les plus grands comme Daimler Benz ou RWE. En France, Michelin ou l'Air Liquide développent également des filières similaires. La différence ? Le rendement d'une éolienne est de 21 %, celui d'une pile à combustible, neuf fois meilleur, de 175%. En plus, elle est chez soi, sous entier contrôle, comme une chaudière individuelle, sauf qu'elle fabrique en même temps chaleur, froid et électricité à domicile, tout en émettant très peu de gaz carbonique car elle utilise la catalyse et non la combustion. 

Le tarif d'énergie pour une éolienne est de deux fois le prix du marché pour un jour sur cinq, soit dix fois trop cher. Par contre, même un tarif trois fois plus élevé pour une pile à combustible est encore trois fois moins cher que pour les éoliennes et compétitif face au nucléaire sans les inconvénients. Mais en plus il fonctionne 365 jours par an à volonté, à domicile, et diminue à la fois la facture de froid, de chaleur et d'électricité du consommateur, au lieu de la doubler. 

La production en masse des piles à combustible commence dès 2017 pour arriver à maturité en 2020. Voilà pourquoi les éoliennes vont mourir, et sans doute rouiller comme aux USA où plus de 14 000 éoliennes sont abandonnées par leurs exploitants, en dépit des lois sur le démantèlement. Dès la première sommation des organismes de protection du milieu naturel et de l'eau les propriétaires des terrains devront évacuer les débris à 700 000 € par éolienne, y compris 2000 tonnes de béton dans le sol, et les promoteurs éoliens seront disparus dans la nature avec leurs SAS fantômes au capital de quelques milliers d'euros, comme dans 95% des cas en France.

https://fr.sott.net/article/29450-Eoliennes-la-mort-est-proche


http://lebulldozerdanslatete.over-blog.com/article-14000-eoliennes-abandonnees-aux-etats-unis-120464979.html

lundi 21 novembre 2016

Des records de froid battus lors des huit derniers mois ...

France Révolution
sam., 19 nov. 2016 11:50 UTCCarte 


C'est acté, au cours des huit derniers mois, les températures mondiales ont baissé de 1,2°C sur l'ensemble de la terre. Ce mois de novembre connaît même des records de froid en Russie et en Australie... C'est le blogueur-chercheur Tony Heller (alias Steven Goddard) qui met en évidence et publie ces données sur son site web realclimatescience.com. De quoi sourire encore du réchauffement climatique soi-disant en cours. La COP 22, elle, qui se termine aujourd'hui, l'assène plus que jamais. 

Des records de froid qu'on n'entend nulle part 

Qui est Tony Heller ? Ce chercheur a passé la majeure partie de ces sept dernières années à étudier l'histoire des conditions météorologiques extrêmes, ainsi que l'histoire et la méthodologie de l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA). 

A la neuvième Conférence internationale sur le changement climatique organisée par le Heartland Institute, en juillet 2014 à Las Vegas, son discours intitulé « Le nouveau climat de l'empereur » a démonté de manière drastique et mécanique l'alarmisme climatique réchauffiste ambiant de ces trente dernières années, en démontrant le parti-pris des instituts et des organismes qui n'ont pas hésité à « oublier » des données, voire à modifier des chiffres et donc falsifier des courbes. 

Le réchauffement climatique : une distorsion volontaire de la réalité

Son exposé était flagrant. Le GIEC a volontairement produit des graphiques de températures erronés entre 1990 et 2001. Les travaux de la NASA entre 2000 et 2014 montrent aussi des graphiques aux températures bizarrement évolutives... Pire, le « United States Historical Climatology Network » (USHCN) démarre ses courbes en 1940, « oubliant » la période bien chaude des années 30, de manière à focaliser sur les années 90 et faire croire à une montée inexorable des températures. 

Le parti-pris est avéré. D'ailleurs, quand Tony Heller a fait paraître un rapport en août 2014 accusant directement les climatologues d'avoir « refroidi 1934 et réchauffé 1998, afin de faire de 1998 l'année la plus chaude de l'histoire des Etats Unis, et non 1934 », il y a eu une silencieuse modification de la part des chercheurs du centre national climatique (NCDC) sur leurs publications, tant l'histoire avait fait du bruit dans la presse.... 

La réalité est que si le XXe siècle a été globalement chaud, il n'y a pas de réchauffement mécaniquement inexorable avéré. Les glaciers, par exemple, ont recommencé à s'épaissir dans les années 60 - journaux et scientifiques s'accordaient, alors, pour le dire. Très manifestement, peuvent être davantage vérifiés des cycles climatiques qui incluent des périodes chaudes comme entre 1000 et 1400 et des mini âges glaciaires comme entre 1400 et 1900. En 1971, c'était la NASA elle-même qui annonçait pour 2020 un mini âge glaciaire... 

Un ton plus climato-sceptique dans les médias ? L'activité solaire en cause 

Et cette idée a fait lentement son chemin parmi les médias qui osent davantage donner la parole à ceux que l'on nomme les « climato-sceptiques » : on se met à penser que non seulement les périodes de réchauffement planétaire sont plus susceptibles d'être le résultat de changements cycliques naturels que de l'activité humaine et du fameux CO2 (gaz carbonique), mais que le processus de réchauffement s'est inversé et que notre Terre pourrait connaître une période de refroidissement... 

Et en vertu de quelle observation ? Celle de l'activité solaire qui, historiquement, comme l'a noté l'astrophysicien danois, Henrik Svensmark, a un lien étroit avec la température, comme on peut s'en rendre compte sur les mille dernières années. 

Or l'activité solaire diminue - c'est un fait. Il y a quelques jours, le 8 novembre, le quotidien britannique Daily Express publiait un long article étayé où l'expert solaire Piers Corbyn du groupe de prévision britannique « WeatherAction » et le physicien solaire David Hathaway de la NASA se rejoignent pour dire que l'astre se prépare à l'hibernation et que les conséquences pourraient en être terribles, « déclenchant un barrage d'événements cataclysmiques. » Cette diminution temporaire des taches solaires (que confirment l'activité sismique et volcanique et l'augmentation de la couverture de glace en Antarctique) est censée apporter un froid extrême en Europe, y compris la Grande-Bretagne, en Amérique du Nord et à travers l'hémisphère sud inférieur. Il faudrait jusqu'à 15 ans pour que l'activité solaire revienne à la normale : une mini mais extrême période hivernale qui fera moins rire que « L'Age de glace »... 

C'est aussi ce qu'avait écrit, le 7 août 2013, un grand média européen, le journal danois Jyllands-Posten : « Défiant toutes les prédictions, le globe peut être sur la route d'un nouvel âge glaciaire avec des hivers beaucoup plus froids ». Une situation qui pourrait s'avérer difficile, car « les citoyens occidentaux ont été conditionnés à penser que seul le réchauffement était possible »... 

Les climatologistes persistent et signent 

Et on cherche toujours à les conditionner ! Même si nombre d'organismes comme le « Met Office » britannique affirmaient déjà il y a quatre ans que le « réchauffement planétaire » avait effectivement cessé depuis 15 ans, il faut croire au réchauffement. 

Le gaz carbonique ne serait pas le principal facteur climatique ? Foutaise ! On jette un voile sur ce soleil noir. Et les climatologistes persistent : nous sommes au milieu du réchauffement climatique peut-être le plus important jamais arrivé, la température augmentera de 2 à 4 degrés d'ici 80 ans. 

Les températures plus froides ? Un résultat du réchauffement... 

...et la COP 22 toujours au top sur le péché carbonique 

La gent politique internationale est à la tête de cette hallucinante prétention scientifique. Aujourd'hui même, se clôture à Marrakech la 22e conférence sur le climat de l'ONU, alias la COP 22. Il n'a été question que de « priorité urgente », d'« engagement politique maximal » afin de lutter contre le changement climatique. 

« Nous, pays développés, réaffirmons notre objectif consistant à mobiliser 100 milliards de dollars » par an pour les pays en développement d'ici 2020, précise la proclamation commune du 17 novembre, reprenant cette promesse faite dès 2009 à la conférence climat de Copenhague. 

Tony Heller parle très justement du « péché carbonique » : l'homme doit payer, les grandes instances lui dictent son sacrifice... C'est ça le réchauffement climatique : une réglementation politique. 

Extraordinaire moyen de contrainte sous couvert de bien, envers et contre tout, y compris malgré l'élection de Trump, qui durant toute sa campagne a qualifié le réchauffement de « canular ».... Mohamed Adow, de l'ONG Christian Aid, observateur dans les négociations, n'a pas craint de redire « le consensus général sur le climat et la détermination des dirigeants mondiaux à ne pas laisser l'élection de Donald Trump prendre en otage le travail accompli pour préserver l'avenir de notre planète ». 

D'ailleurs, depuis l'élection américaine du 8 novembre, les pays ont multiplié les déclarations de soutien au processus, y compris la Russie. À l'heure actuelle, 111 d'entre eux, dont la Grande-Bretagne jeudi, ont ratifié l'accord entré en vigueur début novembre. Le négociateur chinois, Xie Zhenhua, qui en 2015 a largement épaulé Barack Obama, lors de l'accord de Paris, sourit en montrant les dents : « Je crois qu'un dirigeant sage doit suivre les grandes tendances historiques »... 

La messe est-elle dite ? On verra déjà si les États-Unis continuent à doter le Fonds vert pour le climat : sur les 3 milliards de dollars, ils n'en ont pour l'instant versé que 500 millions.

Commentaire : Voir aussi : Le grand gel planétaire - Prédiction que dans 4 ans surviendra un âge de glace de 15 ans, le soleil se préparant à « hiberner »


https://fr.sott.net/article/29449-Des-records-de-froid-battus-lors-des-huit-derniers-mois

Hillary Clinton exige que Trump retire cette vidéo - Trump révèle Hillary comme jamais auparavant


Cela prouve bien qu'il y a aussi des gens honnêtes chez les riches. 
Clip trouvé sur le site:
http://www.jp-petit.org/nouv_f/nouveau.htm
voir aussi:
https://www.youtube.com/watch?v=nJZYdiWkC7A

https://www.youtube.com/watch?v=6JMB9GKB8jw&feature=share&app=desktop

dimanche 20 novembre 2016

Choisir son job ou sa famille - déclarer son immobilier étranger au fisc ou pas - vive la France

http://www.objectifeco.com/expatriation/mode-demploi/pour-expatries-confirmes/choisir-son-job-ou-sa-famille-declarer-son-immobilier-etranger-au-fisc-ou-pas-vive-la-france.html

Stockage du gaz carbonique sous terre en le transformant en roche

18 novembre 2016


Un échantillon de noyau provenant d'un projet de stockage de carbone dans l'état de Washington a montré que le gaz carbonique injecté en profondeur sous terre dans la roche basaltique est devenu l'ankerite minéral carbonate en moins de deux ans. Crédit: Société américaine de chimie

En novembre, l'Accord Climat de Paris entre en vigueur pour réduire les émissions mondiales de gaz carbonique. Pour atteindre les objectifs fixés, les experts disent que la capture et le stockage du carbone doivent faire partie de la solution. Plusieurs projets à travers le monde tentent de le faire. Maintenant, une étude sur l'un de ces efforts, rapporté dans la revue ACS Environmental Science & Technology Letters, a constaté que dans les deux ans, le gaz carbonique injecté dans le basalte transformé en roche solide.

Des études de laboratoire sur le basalte ont montré que la roche, formée à partir de la lave il y a des millions d'années et se trouve partout dans le monde, peut rapidement convertir le gaz carbonique en minéraux de carbonate stable. Cette preuve suggère que si le gaz carbonique pouvait être verrouillé dans cette forme solide, il serait rangé pour de bon, incapable de s'échapper dans l'atmosphère. Mais ce qui se passe dans le laboratoire ne reflète pas toujours ce qui se passe sur le terrain. Un projet sur le terrain en Islande a injecté du gaz carbonique pré-dissous dans l'eau dans une formation de basalte, où il a été stocké avec succès. Et à partir de 2009, des chercheurs du Pacific Northwest National Laboratory et du Big Sky Carbon Sequestration Partnership de Montana ont entrepris un projet pilote dans l'est de Washington pour injecter 1 000 tonnes de gaz carbonique liquide sous pression dans une formation de basalte.

Après avoir foré un puits dans la formation de basalte du Columbia River et de tester ses propriétés, l'équipe a injecté du gaz carbonique en 2013. Les échantillons de base ont été extraits du puits deux ans plus tard et Pete McGrail et ses collègues ont confirmé que le gaz carbonique avait effectivement converti en carbonate Minéral ankerite, comme les expériences de laboratoire avait prédit. Et parce que les basaltes sont largement trouvés en Amérique du Nord et dans le monde entier, les chercheurs suggèrent que les formations pourraient aider à séquestrer le carbone à grande échelle.

http://phys.org/news/2016-11-carbon-dioxide-underground.html

jeudi 17 novembre 2016

Un clip sur Trump et Poutine visionné plus de 1,5 million de fois

https://fr.sputniknews.com/insolite/201611171028754200-president-russie-amerique-clip/

Comment voir à l'œil nu ce qui est invisible ?

L'incompréhension des gens sur les chemtrails qui recèlent des particules invisibles (de l'ordre du milliardième du mètre, du millionième de centimètre et du millième de millimètre) s'appelle la nanotechnologie, et qui est pourtant visible à l'œil nu à des kilomètres !!!

Comment peut-on voir l'invisible ?

Explication toute simple, exemple avec du sable:

Un grain de sable n'est pas microscopique puisqu'il se voit à l'oeil nu, pourtant, à 10 mètres, ce même grain de sable est invisible pour nous tous. Pareil à 100 mètres, à 1 kilomètre ou à 10 kilomètres. Pourtant... vous pouvez découvrir des plages de sables fins à 10 kilomètres ! Pourquoi ?

Il en est de même pour la nanotechnologie, si mille micro-éléments sont assemblés, ils formeront a eux tous la grosseur d'un grain de sable. Et ainsi de suite.

Ainsi, les chemtrails visibles à des kilomètres en disperseront les éléments nano-technologiques, et, en descendant peu à peu s'écarteront les uns des autres jusqu'à devenir solitaires et invisibles. Et, ce sont eux que nous respirons sans les voir. Qui pénètrent nos poumons, passent dans le sang et se fixent au cerveau, aux os, aux muscles, etc.

D'où le danger de ce que nous respirons et l'apparition entr'autres des maladies nouvelles comme l'Alzheimer, Parkinson, etc. et la possibilité fonctionnelle de capture à distance par scanners ou satellites des ensembles respirés. Les simples émetteurs relais sont les téléphones cellulaires, télé numérique terrestre (TNT), etc. Le but final étant de diriger à distance des millions d'humains (là, je ne dis pas milliards, puisqu'il est prévu de n'en garder que 500 millions !). Contrainte que nous subissons tous avec en plus le fluor qui fait partie de presque tous les dentifrices, et l'eau dans les boissons et aliments (téflon). Fluor destiné à rendre stérile et à une calme soumission toute personne en consommant.

http://huemaurice7.blogspot.fr/2011/01/comment-voir-loeil-nu-ce-qui-est.html

http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/06/abeilles-atteintes-dalzheimer-la.html

http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/06/pas-plus-loin-que-le-bout-de-leur-nez.html

http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/06/analyses-deau-de-pluie-tres.html

https://www.youtube.com/watch?v=4TFlLhhARhc

http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/09/un-tiers-du-peuple-britannique-ne-en.html

http://educate-yourself.org/mc/

https://rudy2.wordpress.com/