- ENTREE de SECOURS -



lundi 2 mai 2016

Mais à quoi servent ces éoliennes qui défigurent la France ?

Par Jean-Pierre Riou.
La France a un parc électrique remarquable
.
KPMG et l’Institut Choiseul avaient publié, fin 2012, le classement des meilleurs parcs de production d’électricité. La France y était numéro 1 mondial pour la qualité de son électricité, sa disponibilité et son accès.
Avec un solde exportateur net de 48 TWh, elle figure au 2° rang mondial des pays exportateurs d’électricité dans le classement de l’agence internationale de l’énergie (AIE) (statistiques 2015  data 2013), ce solde étant passé à 61.7 TWh en 2015.
La production électrique est de 550 TWh chaque année, (à part l’exception de 518 TWh en 2008). Les 3/4 sont fournis par nos 58 réacteurs nucléaires, d’une puissance totale de 63.3GW jusqu’à 2008, puis 63.1 GW jusqu’à aujourd’hui, auxquels s’ajoutent un peu plus de 10% d’électricité d’origine hydraulique. Permettant ainsi au système électrique français de figurer parmi les moins émetteurs de gazcarbonique au monde (23.1 millions de tonnes en 2015 contre plus de 350 en Allemagne).
La très faible part d’énergie thermique, de laquelle le charbon a pratiquement disparu (3 GW en 2015) reste nécessaire pour ajuster rapidement la production aux besoins de la consommation, ce que, bien entendu, des énergies renouvelables aléatoires sont incapable d’assurer.
.
Des risques identifiés avec le renouvelable et les éoliennes
.
En toute logique, France Stratégie vient de rappeler que le développement des énergies renouvelables était donc « sans incidence sur le volume total des émissions » mais renouvelle son alerte sur les conséquences prévisibles de leur surcoût sur la compétitivité nationale, en réduisant la valeur de nos exportations, rappelant que ce surcoût de l’énergie (3.1 milliards d’euros en 2015) s’élèverait à 8 milliards en 2025 !
Bien loin d’être en mesure de tenir leurs promesses de maîtrise des coûts, de sécurité d’approvisionnement, de respect de l’environnement ou de réduction quelconque des risques liés à la production d’énergie, les énergies dites renouvelables mais dont la production est aléatoire (éolien/photovoltaïque) risquent de signer, bien au contraire, l’arrêt de mort d’un outil industriel que le monde nous enviait.
Ce développement de capacités de production intermittentes supplémentaires à une situation déjà surcapacitaire menace également notre sécurité d’approvisionnement tout en renforçant paradoxalement notre dépendance aux énergies fossiles.
.
Les centrales intermittentes ne remplacent aucune autre centrale
.
En effet, la part de couverture de la consommation garantie par ces moyens intermittents est nulle, ou quasiment nulle. (Entre 0% et 0.7% selon les données mensuelles RTE). Si la production photovoltaïque reprend chaque matin, la production éolienne est susceptible d’être affectée plus longuement par une période anticyclonique sans vent.
Même une puissance installée supérieure à celle de notre parc nucléaire, telle que celle de l’Allemagne, est susceptible de tomber à un seul petit GW, comme le 8 avril dernier.
Production d'électricité en Allemagne
L’impossibilité de stocker l’énergie à grande échelle pour un coût acceptable par la collectivité interdit ainsi la fermeture de moyens de production « pilotables » en contre partie du développement de moyens intermittents, quelle qu’en soit la puissance.
.
Ce qui explique que cette formidable puissance intermittente allemande n’aura pas permis la fermeture du moindre moyen « pilotable » depuis 2002,  la suppression de 10 GW nucléaires en 2011 ayant été intégralement compensée par l’augmentation des seules centrales « biomasse » et « gaz ».
Capacité de production électrique en Allemagne
Crédits : Energy-charts.de
La suppression d’une seule de ces centrales poserait d’ailleurs un tel problème que l’électricien E.on a dû menacer d’un recours devant les tribunaux dans l’espoir d’obtenir le droit de fermer sa centrale à gaz d’Irshing, et que 1760 MW de nouvelles centrales au lignite, 4555 MW au charbon et 12960 MW au gaz, sont prévus en Allemagne, selon le site officiel BDEW  Auswertung der BDEW-Kraftwerksliste.
.
L’origine de la crise du système électrique européen
.
Les « surplus intermittents », au dessus du trait rouge dans le graphique précédent, se déversent prioritairement et à prix cassé sur le réseau. Ils sont la raison de la crise européenne actuelle qui a ruiné les électriciens allemands E.on ou RWE aussi efficacement qu’elle l’a fait pour EDF.
.
Georges Besse 2
.
Il convient de savoir que depuis 2013, la nouvelle unité d’enrichissement d’uranium « Georges Besse 2 » a entièrement libéré les réacteurs nucléaires du Tricastin qui étaient jusqu’alors entièrement dédiés à l’ancienne « Georges Besse 1 », 50 fois plus gourmande en électricité, avec 3 GW au lieu de 60 MW pour Georges Besse 2.
.
Et de remarquer que ces 3 réacteurs de 900MW, désormais disponibles pour la consommation, correspondent strictement aux 3 GW de centrales à charbon qui ont été fermées depuis 2013. Sachant que la puissance totale des centrales thermiques oscillait jusqu’alors autour de 25 GW (+ ou – 2.5 MW) pour une production totale équivalente, tous moyens confondus, depuis plus de 10 ans (550 TWh).
Ajoutons que dans les 18.2 GW « thermique renouvelable, solaire, éoliennes » supplémentaires dans le tableau ci dessous, la partie thermique (1.7GW) est pilotable.
Puissance électrique maximale installée

RTE Statistiques de l’énergie en France 2010,
.
Un avenir inquiétant
.
prolongé par bilan RTE 2015 .La Cour des Comptes considérait que la réduction à 50% de la consommation d’origine nucléaire que prévoit la loi sur la transition énergétique correspondait à 17 à 20 suppressions de réacteurs. L’incapacité d’un moyen de production intermittent de permettre la fermeture d’un moyen pilotable ne laisse malheureusement pas anticiper l’avenir en ces termes.
Et s’il est facile de hurler avec les loups en demandant la fermeture immédiate de centrales nucléaires, il semble moins réaliste d’espérer en abaisser significativement le nombre à moyen terme sans rupture d’approvisionnement.
C’est en ce sens qu’il semble falloir interpréter la loi sur la transition énergétique, ainsi que la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui ont eu la prudence de ne pas avoir programmé de fermetures de réacteurs dont il semble malheureusement évident qu’on ne peut pas se passer, du moins tant que le problème du stockage de l’électricité ne sera pas résolu.
.
 Le nucléaire représente déjà moins de 50% du parc électrique.
.
Avec 63.1 GW pour un parc total de 129.3 GW, le nucléaire représente, en effet, moins de la moitié de la puissance installée. Ce n’est en fait que son efficacité qui est la cible des promesses sur le sujet, avec l’objectif d’en réduire la production à moins de 50% de la consommation, au lieu de 75% actuellement, ce taux d’efficacité des éoliennes étant de moins de 25%, celui du photovoltaïque ne dépassant pas 15%.
.
La puissance nucléaire installée restera simplement plafonnée aux 63.1 GW actuels.
De fait, de plus en plus de réacteurs nucléaires sont désormais capables de varier leur puissance de 80% en moins de 30’ et pourront ainsi s’accommoder de leurs doublons renouvelables par la réduction de leur production grâce à des régimes partiels et à coups de fonctionnement au gré des caprices de la météo, à la place du régime optimum pour lequel ils ont été conçus.
Ce qui pose la question de l’intérêt d’un tel objectif d’inefficacité, dont la dramatique conséquence sera de compromettre la rentabilité de l’exploitation de ces réacteurs par EDF.
Faut-il y voir la cause du plus faible taux de production nucléaire depuis 3 ans ce mois ci ?
La priorité n’aurait elle pas été plutôt de favoriser leur rentabilité par un régime de fonctionnement optimum afin de permettre à EDF d’en tirer les moyens de leur sécurité et de leur renouvellement plutôt que de le pénaliser à nouveau ?
.
L’intermittence d’approvisionnement.
.
Parallèlement, le réseau européen ENTSO-E identifie désormais le risque lié aux situations combinant des basses températures avec une faible production éolienne.
risque lié aux situations combinant des basses températures avec une faible production éolienne
Les besoins de la France ayant même couru le risque de ne pouvoir être importés en cas de température simplement inférieure à moins 2°C.
.
Il est troublant de lire la confirmation de ce risque accompagnant le développement des énergies renouvelables dans les prévisions de l’ENTSO-E (SCENARIO OUTLOOK AND ADEQUACY FORECAST 2014-2030), qui considère que désormais les marges de sécurité vont décroître en Europe, la sécurité devenant menacée à partir de 2016 (« Margin will significantly decrease from now on to 2025, and security of supply could be threatened as soon as 2016 »), ou, plus loin, « with a considerably decreasing margin level in the 2020s », prévoyant dans le même temps que si le recours au charbon et lignite était appelé à décroître, celui au gaz, par contre, irait en s’accroissant. (gas-fired units are expected to increase their capacity in absolute values).
.
Des palliatifs inefficaces et ruineux 
.
Pour masquer le plus longtemps possible les effets de cette politique suicidaire, un système ubuesque et ruineux est actuellement mis en place. L’effacement diffus ne représentant pas grand-chose d’autre que la suppression d’une sorte de fusibles de sécurité, les 700 milliards d’euros en 10 ans prévus pour la restructuration du réseau européen n’étant appelés qu’à mutualiser les problèmes de l’intermittence et non à les résoudre, tandis que les rares capacités de stockage françaises par les STEP (5 GW) restent au service du lissage de l’intermittence de production au lieu de remplacer d’avantage de moyens thermiques par une gestion plus efficace des pics de consommation.
.
Des technologies telles que « Power to gaz » sont bien envisagées, malgré un certain nombre de risques déjà identifiés, mais sans maturité espérée avant 2030.
Cette fuite en avant chimérique des énergies aléatoires promet un fiasco retentissant, à la hauteur des centaines de milliards d’euros d’argent public engloutis, avant même qu’on ait su les utiliser en rendant durable ce qui est intermittent.
.
Des efforts dans une direction bien peu porteuse d’avenir.
.
Lev Artsimovich, inventeur du Tokamak, prophétisait il y a un demi siècle que la « fusion sera prête quand la société en aura besoin. »
.
Tout se passe comme si l’injection d’une part croissante d’intermittence cherchait à retarder ce progrès en supprimant toute visibilité aux investisseurs pour prolonger la dépendance aux énergies fossiles.
Quantité d’entreprises comme Lockeed Martin, Sandia Helion ou quantité d’autres, montrent heureusement que le progrès dans cette voie ne s’arrête pas pour autant.
Lors de l’inauguration de la grand-messe des énergies décarbonées que représentait la COP 21 à Paris, le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki Moon, a raillé les promesses de cette fusion nucléaire, objet selon lui de « beaucoup de battage et peu de progrès ».
.
Assurément, il oubliait de balayer devant sa propre porte.
.
Mais savait-il seulement qu’au même moment, l’institut Max Planck s’apprêtait à réussir la fusion expérimentale de son premier plasma à un million de degré, pendant 1/10° de seconde. Moins de 2 mois plus tard son Stellarator pulvérisait son premier record avec 80 millions de degrés et était déjà distancé, au même instant, par la Chine qui maintenait un plasma 102 secondes à 50 millions de degrés.
En attendant l’éventuel avènement de ce Saint Graal de l’énergie, pour lequel la France figure d’ailleurs à une place de choix, avec le projet mondial expérimental ITER, les progrès de la recherche et la hauteur des investissements, même privés, laissent supposer que les énergies de demain ne sont pas condamnées à être intermittentes.
.
Dans la compétition économique mondiale, qui est une guerre sans merci, il n’est pas raisonnable de payer plusieurs fois pour le même service : une fois pour produire, une fois pour stocker, une fois pour entretenir des centrales prêtes à démarrer au moindre problème et une fois encore pour subventionner un effacement de consommation ou des interconnexions supplémentaires.
Surtout lorsqu’on dispose d’un parc de production permettant d’attendre demain.
Cet argent est nécessaire dans tant d’autres domaines.
.
http://www.contrepoints.org/2016/05/02/250811-a-quoi-servent-eoliennes-defigurent-la-france

65 commentaires:

  1. Accord commercial controversé : Documents de faits secrets révélés


    Pendant des années, les Etats-Unis et l'Europe ont négocié sur l'accord de libre-échange de faite. L'opposition est de plus en plus dans la population. Maintenant, Greenpeace veut publier des documents précédemment secrets.

    Le gouvernement américain met clairement la pression sur l'Europe aux négociations connues à ce jour. Les transcriptions disponibles de négociation secrète du document, le « Süddeutsche Zeitung », WDR et NDR. Le matériel d'un total de 240 pages est mis à la disposition de Greenpeace.

    L'organisation écologiste a annoncé ce lundi de publier le matériel. Elle a critiqué que les normes environnementales significativement plus faibles de commerce accord menaçait l'Europe.

    La force jusqu'au "principe de précaution" européen qui permet aux produits que s'ils sont prouvés sans danger pour les humains et l'environnement, risquent d'être remplacé en "raison du principe de risque" appliqué aux États-Unis. Cette très controversée et non approuvée dans de nombreux pays, les cultures OGM et les aliments sont susceptibles en Europe d'être longtemps cultivés et consommés, jusqu'à ce que leur nocivité ait été démontrée.

    Ce qui était jusqu'à présent de ces négociations secrètes au public, ressemblait à un cauchemar. Maintenant, nous le savons, de cette réalité pourrait être très bientôt", dit Greenpeace commerce expert Jürgen Kaneko.

    Selon « Sud quotidien allemand » Washington menace de bloquer la facilitation de l'exportation, pour obtenir que l'UE prend plus de produits agricoles américains en échange de l'industrie automobile européenne. Par conséquent, les documents révèlent également que les Etats-Unis refusent le désir urgent européen, grâce à un modèle public pour remplacer l'arbitrage privé controversé pour les plaintes collectives.

    Perspicacités profondes dans les négociations
    Avec la sortie de documents, les citoyens recevraient premier regard non filtré sur les négociations entre les États-Unis et l'Europe, écrit le journal. Depuis le début des pourparlers de presque trois ans auparavant, le public en particulier sur des conjectures est chargé, ce que les deux parties vraiment parler. Une opposition à faite également croissante. Alors que l'UE a publié ses propositions, les États-Unis a insisté sur le secret de leurs positions.

    Il est très intéressant de voir ce que les États-Unis ont appelé, » cité le journal Klaus Müller, Conseil d'administration de l'Association fédérale des centres des consommateurs, aux documents. "Jusqu'à présent quasiment toutes nos craintes sont confirmées par les textes visés aux américains à faire en ce qui concerne le marché des aliments pour atteindre", dit de Müller.

    NOUS le président Barack Obama et allemand chancelier Angela Merkel (CDU) avions averti lors de nos réunions à Hanovre le dimanche de la semaine dernière de précipiter les négociations. Merkel a souligné que l'accord de libre-échange est très important pour la croissance économique en Europe dans une perspective européenne. Bien que, Obama a apporté son espoir pour terminer les négociations début 2017. Mais il n'était pas d'une ratification de l'accord. C'est également sur la campagne électorale américaine. Un jour avant la visite de Obama, des dizaines de milliers contre l'avaient démontré à Hanovre.

    http://www.spiegel.de/wirtschaft/soziales/geheime-ttip-dokumente-enthuellt-a-1090298.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) La force jusqu'au "principe de précaution" européen qui permet aux produits que s'ils sont prouvés sans danger pour les humains et l'environnement, risquent d'être remplacé en "raison du principe" de risque appliqué aux États-Unis. Cette très controversée et non approuvée dans de nombreux pays, les cultures OGM et les aliments sont susceptibles en Europe sont si longtemps cultivé et consommé, jusqu'à ce que leur nocivité a été démontrée. (...)

      Vouloir décrire la nocivité des OGM est de partir perdant.

      Les Organismes Génétiquement Modifiés existent depuis des milliards d'années et TOUT ce qui nous entoure est 100 % OGM. Les OGM sont fabriqués TOUS LES JOURS par le vent, la pluie ou les abeilles qui se nettoient même pas les pattes pour rentrer dans une autre fleur ! Ainsi, cette insimination idiote venant de mouvements qui n'ont fait aucune étude scientifique peuvent créer des plantes urticantes ou vénéneuses voire des plants chétifs qui seront les couveuses de demain pour xxx maladies qui traînent !

      Supprimer
  2. Divulgation de documents fait jeter un doute sur l'accord commercial UE-États-Unis Greenpeace dit documents internes montrent que les U.S.A tentent de baisser ou de contourner la protection de l'UE pour l'environnement et la santé publique

    Dimanche 1er mai 2016 13 h 00

    Les pourparlers pour un libre-échange traitent entre l'Europe et le visage de l'américain une impasse grave avec "irréconciliables" dans certaines régions, selon les textes de négociations coulés.

    Les deux parties sont également en désaccord sur les exigences américaines qui exigeraient l'UE à rompre les promesses qu'elle a faites sur la protection de l'environnement.

    Le président Obama a déclaré la semaine dernière qu'il était confiant, qu'un accord pourrait être conclu. Mais les projets de négociations coulés et les postes internes, qui ont été obtenues par Greenpeace et vus par le Guardian, donnent une image très différente.

    « Les discussions sur les cosmétiques restent très difficiles et la portée des objectifs communs assez limitée, » dit une note interne de négociateurs commerciaux de l'UE. En raison de l'interdiction européenne sur l'expérimentation animale, « les approches de l'UE et les États-Unis demeurent inconciliables et problèmes d'accès au marché EU restera donc, » dit la note.

    Entretiens sur l'ingénierie étaient également "caractérisés par continu réticence des États-Unis à s'engager dans ce secteur," dit le briefing confidentiel.

    Ces problèmes ne sont pas mentionnés dans un rapport distinct sur l'état des pourparlers, également en fuite, dont la commission européenne a préparé pour examen par le Parlement européen.

    Ces grandes lignes les positions échangent entre européens et américains négociateurs entre les 12e et 13e ronde de pourparlers faite, qui s'est tenue à New York la semaine dernière.

    Le document public offre une solide défense de droit de l'Union européenne à réglementer et à créer un système de Cour-comme pour les litiges, contrairement à la note interne, qui ne mentionne pas eux.

    Jorgo Riss, le directeur de Greenpeace UE, a déclaré: "la divulgation de ces documents nous donne un regard sans précédent sur l'étendue des États-Unis exige d'abaisser ou de contourner les protections de EU pour l'environnement et la santé publique dans le cadre de faite. La position de l'UE est très mauvaise, et la position des États-Unis est terrible. La perspective d'un compromis faite dans cette plage est terrible. La voie est en libre pour un nivellement par le bas dans l'environnementales, normes de santé publique et de protection des consommateurs. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. Propositions des États-Unis comprennent l'obligation pour l'UE d'informer ses industries de tout règlement prévu à l'avance et de leur permettre la même entrée dans le processus réglementaires de l'UE, comme les entreprises européennes.

    Les firmes américaines susceptibles d'influencer le contenu de la législation européenne en plusieurs points le long de la ligne réglementaire, notamment grâce à une pléthore de comités et groupes de travail techniques proposées.

    "Avant que "l'UE pourrait même passer un règlement, elle devra passer par un processus d'évaluation exténuant dans lequel le bloc aurait dû montrer les Américains intéressés à qu'aucun volontaire de hauteur ou moins exigeante réglementation ones, était possible, a déclaré le Riss.

    Les États-Unis propose également de nouveaux articles sur la « science and risk » pour donner des entreprises plus grand rôle réglementaire. Différends concernant les résidus de pesticides et de la sécurité alimentaire seraient traitées par le système Du Codex Alimentarius de la FAO et de l'Organisation de l'Agriculture.

    Les écologistes dire que le corps a des règles sur l'influence des entreprises, permettant aux employés de compagnies telles que BASF, Nestlé et Coca Cola s'asseoir sur – et parfois conduire – délégations nationales. Environ 44 % de ses décisions sur les résidus de pesticides ont été moins sévères que EU ceux, avec 40 % d'équivalence approximative et 16 % sont plus exigeants, selon Greenpeace.

    Les aliments OGM pouvaient aussi conclure une fenêtre grandissant en Europe, avec les États-Unis en poussant pour un groupe de travail d'adopter une « initiative de bas niveau de présence ». Cela permettrait l'importation de fret contenant des traces de souches de OGM non autorisés. L'UE bloque actuellement ces à cause de problèmes de sécurité et de la pollinisation croisée alimentaire.

    L'UE n'a pas encore accepté les exigences américaines, mais elles sont incontestées dans note des négociateurs, et aucun contre-propositions n'ont été réalisées dans ces domaines.

    En janvier, le commissaire européen au commerce Cecilia Malmström a dit [pdf] le principe de précaution, obligeant la réglementation mise en garde lorsqu'il y a doute scientifique, était un noyau non-négociable principe européen. Elle a déclaré: « Nous défendrons l'approche de précaution à la réglementation en Europe, en faite et dans tous nos autres accords ». Mais le principe n'est pas mentionné dans les 248 pages de textes de négociation de faite.

    La commission européenne a également promis de sauvegarder les lois environnementales, de défendre les normes internationales et de protéger l'UE le droit de définir des repères verts hautes à l'avenir.

    Mais la nouvelle fuite ne sera pas apaiser les critiques de l'accord, qui signalent aux tentatives faites par les entreprises de combustibles fossiles et d'autres pour influencer ses résultats, comme un signe des choses à venir.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. La note interne de négociateurs EU dit « les États-Unis ont exprimé qu'il devra consulter avec son industrie chimique sur la façon de se positionner » sur les questions d'accès aux marchés pour les produits non agricoles.

    Qui concerne l'industrie, le lobbying dans le processus de réglementation, aux États-Unis aussi « insisté sur le fait » que l'UE être « nécessaire » d'impliquer des experts américains dans l'élaboration de normes électrotechniques.

    http://www.theguardian.com/business/2016/may/01/leaked-ttip-documents-cast-doubt-on-eu-us-trade-deal

    RépondreSupprimer
  5. TAFTA : la publication de documents confidentiels pourrait ruiner l’accord entre l’UE et les USA

    2 mai 2016, 07:35

    Greenpeace a publié des documents relatifs aux négociations en cours sur l'accord de libre-échange commercial qui prouveraient que Washington essaye de porter atteinte aux normes de protection de l’environnement de l’UE.

    «Avec ces documents, nous montrerons combien l'environnement, la sécurité alimentaire et le climat sont menacés», a annoncé l’organisation non gouvernementale Greenpeace, juste avant de mettre en ligne ces documents.

    A droite comme à gauche, les appels aux référendums sur la #TAFTA se multiplient en #Europehttps://t.co/AmGBf6sMm6pic.twitter.com/jKjYrsI7KG
    — RT France (@RTenfrancais) 27 avril 2016

    Selon l'ONG, les documents représentent 248 pages du texte du traité dit Tafta, soit deux tiers de ce qui a été discuté lors du 13e cycle de négociations, en avril, à New York.

    «Ces documents confirment ce que nous disons depuis longtemps. Ce traité mettrait les intérêts des grandes entreprises au centre du processus de décision politique et législatif au détriment des enjeux environnementaux ou de santé publique», assure le directeur de l’unité européenne de Greenpeace, Jorgo Riss, cité dans un communiqué.

    Secret #TTIP papers live RIGHT NOW. Read them at https://t.co/0rCEvq2k64#greenpeace#TTIPleaks#stopTTIPpic.twitter.com/7Gkr82q1K8
    — Greenpeace Nederland (@GreenpeaceNL) 2 mai 2016

    Ayant pris connaissance du contenu de ces documents, les représentants de Greenpeace ont aussi souligné la présence d’éléments relatifs à l'importation de cosmétiques ayant fait l’objet d’expérimentations animales - ce qui est interdit en Europe. En outre, le texte en négociation évoque la possibilité pour les viticulteurs américains d'utiliser l'appellation protégée «champagne», réservée aux producteurs champenois.

    «La publication de ces documents devrait permettre à des millions de citoyens de mieux comprendre ce qui se négocie en leur nom», lit-on encore dans le communiqué.

    Selon le journal allemand Süddeutsche Zeitung qui aurait déjà eu l'occasion de consulter les documents, Washington menace de diminuer ses importations d'automobiles européennes si Bruxelles refuse d’acheter plus de produits agricoles américains. De surcroît, les Etats-Unis se seraient montrés hostiles à la politique stricte de l’UE sur la viande génétiquement modifiée. D’après le journal, Washington exigerait que les restrictions ne soient mises en place que si un quelconque danger pour la santé était prouvé par des scientifiques.

    Depuis 2013, les Etats-Unis et l’UE négocient un accord qui pourrait supprimer les frontières commerciales et réglementaires dans les échanges entre les pays. Les militants écologistes européens tirent depuis longtemps la sonnette d’alarme, estimant que l’accord discuté pourrait nuire aux standards de protection de la nature et de la santé en Europe.

    https://francais.rt.com/economie/19934-tafta-publication-documents-confidentiels

    RépondreSupprimer
  6. Les prostituées roumaines contestent la politique de l'immigration britannique
    Femmes ciblées par l'opération Nexus, qui vise à expulser les étrangers délinquants, disent qu'ils sont légitimement indépendants

    Owen Bowcott Correspondante aux affaires juridiques
    dimanche 1er mai 2016 17.53 EDT

    Une politique visant à expulser les criminels de ressortissants de l'UE « haut-mal » et ceux qui ne pas le droit de rester en Grande-Bretagne doit être contestée par des prostituées roumaines qui affirment qu'ils sont des travailleurs autonomes.

    Bien que la liberté de mouvement est garantie au sein de l' Union européenne, le droit de séjour – après les trois premiers mois – dépend de nouveaux arrivants "exercer leurs droits", par exemple, de travailler ou d'étudier.

    Opération Nexus, une police combinée et l'initiative de l'immigration portant sur l'échange des renseignements, a pris pour cible des délinquants étrangers et les personnes soupçonnées d'avoir enfreint la loi depuis 2012.

    Parmi les détenus et servi avec des papiers de déportation sont un nombre croissant de femmes originaires de l'Europe qui travaillent dans les rues et dans les locaux à travers Londres et Manchester. Beaucoup n'ont pas de convictions.

    La prostitution est légale au Royaume-Uni, bien que les activités associées telles que le racolage en voiture, de proxénétisme et de posséder une maison de prostitution sont des crimes. Certaines femmes ont été arrêtés par des agents lors de raids destinés à briser les anneaux de trafic.

    Les femmes, surtout en roumain, ont reçu des lettres d'agents d'opération Nexus en leur donnant tout préavis un mois de qu'ils risquent d'être arrêtés et mis sur un vol de retour à Bucarest.

    Retrait administratif des ressortissants de l'UE au motif de ne pas respecter leurs droits issus des traités peut être contestée en arguant du fait qu'ils sont étudiant, travail, recherche d'emploi, indépendant ou économiquement autonome au Royaume-Uni. Si enlevé, ressortissants de l'UE sont interdits de rentrer au Royaume-Uni pendant 12 mois.

    Plusieurs femmes qui luttent d'expulsion sont maintenant soutenues par le Collectif anglais des prostituées (ECP). « Il y avait un raid qui était censé pour être sauver les victimes de trafic, » a expliqué une jeune femme qui a souhaité garder l'anonymat.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. "La police a pris de paperasse et l'argent. J'ai demandé un reçu. Ils ont dit que j'ai été insolente. Ils voulaient savoir si avaient été victimes de la traite et a demandé au client si je prenais des médicaments. Il a dit non.

    "Ils ne m'arrêtent pas mais dit je devrais être expulsé et m'a demandé d'aller au poste de police. Je suis allé avec un avocat et a montré une lettre à un cours prouvant que j'étais étudiant en anglais. » La menace de lui retirer a finalement été abandonnée.

    Maria, pas son vrai nom, a été arrêtée dans la rue et emmenée à un poste de police. « J'ai été détenu pendant 24 heures », a dit le 25-year-old. « Une semaine plus tard j'ai reçu une lettre [disant que je serait supprimée]. »

    Victoria, encore une fois un pseudonyme, a été arrêtée dans son appartement et interrogée sur l'exécution d'un bordel. « J'ai été débité jamais, » le 21-year-old a dit, "mais j'ai envoyé une lettre. Ils ont pris mon passeport et dit que si mon appel ne fonctionne pas j'ai seront déporté.

    "Ici vous pouvez gagner de l'argent plus facilement qu'en Roumanie ; vous pouvez avoir un avenir meilleur. Je ne peux pas trouver un emploi normal. »

    Certaines des femmes qui ont reçu de lettre de retrait prévoient maintenant contester au motif qu'ils exercent leurs droits issus de traités en étant travailleur indépendant dans l'industrie du sexe. Précédente législation européenne cas ont établi que la prostitution constitue un emploi indépendant.

    Niki Adams, un porte-parole de l'ECP, a déclaré: "cette politique délibérée de déportation et de la misère cible les femmes immigrées, qui, en raison de la criminalisation et la stigmatisation associée au travail du sexe, trouveront plus difficile de se défendre.

    « Toutes les femmes sont des mères qui vint au travail du sexe, parce que dans d'autres emplois, les salaires étaient trop faibles pour nourrir et vêtir leurs enfants, soit parce qu'ils ont affronté le racisme des employeurs. »

    Emma Lough, un avocat du londonien Aire Centre, spécialisée dans les droits juridiques européennes, a déclaré: « souvent les gens reçoivent la procédure de renvoi du Home Office suivant information sont mis en place par des policiers de Nexus de l'opération, qui s'est avéré avoir un effet disproportionné sur certains groupes et travailleuses du sexe sont un d'eux.

    "Droit de l'UE reconnaît le travail sexuel pour les besoins d'être un « travailleur », mais il est difficile de prouver qu'il et donc de montrer que vous avez les droits pouvant être exercés. Il est difficile de montrer des relevés d'emploi.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  8. "La procédure d'expulsion administrative signifie enlever celles réputées ne pas pour être exercer des droits issus de traités. Nous voyons beaucoup de filles de 19/20 ans qui ont vécu au Royaume-Uni la plupart de leur vie, été pris dans les drogues et les délits mineurs et sont maintenant menacé d'expulsion vers un pays où ils ne doit pas parler la langue.

    "Le Bureau d'accueil doivent démontrer que quelqu'un pose un risque pour la société afin de justifier une décision d'expulsion. Cependant, nous voyons les décisions d'expulsion fondées sur très faibles niveaux de risque sans prise en compte adéquate de la probable nuire. »

    Le Centre de l'Aire prépare également un défi distinct à la légalité de l'opération Nexus issu des autres cas, non liés à l'industrie du sexe.

    Opération Nexus fonctionne grâce à l'incorporation des agents d'immigration dans les commissariats. Il cible les étrangers délinquants et ceux enfreindre le règlement sur l'immigration.

    Des milliers de personnes, dont beaucoup avec des casiers judiciaires, ont été enlevés du Royaume-Uni au titre de l'opération Nexus depuis 2012, bien que le ministère de l'intérieur refuse de confirmer le nombre exact. La coopération opérationnelle et de renseignements entre l'immigration et la police a été étalée aux forces au-delà de Londres.

    http://www.theguardian.com/uk-news/2016/may/01/romanian-sex-workers-challenge-uk-immigration-policy

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Incartade qui pourrait se résumer par "Il y en a suffisament assez chez nous, non merci !"

      Supprimer
  9. La fin de l'Amérique ?: 13 événements catastrophiques qui pourraient bientôt aboutir à une apocalypse américaine

    Par Michael Snyder,
    le 1er mai 2016


    Est la plus forte et la plus puissante nation de la planète se dirigea vers une apocalypse qui il apportera à ses genoux ? Nous vivons dans un monde qui devient de plus en plus instable, et thèmes apocalyptiques sont devenues très courantes dans les livres, films, séries télévisées et jeux vidéo. C'est presque comme si il y a une compréhension inconsciente sur le plan sociétal que quelque chose de très grand et très mauvais est à venir, même si la grande majorité de la population ne peut pas identifier précisément ce que cela est va être. La semaine dernière, la Fondation de défis mondiaux a publié un nouveau rapport intitulé "risques catastrophiques mondiaux 2016" dans laquelle ils ont discuté de divers événements apocalyptiques qui selon eux, pourrait anéantir de plus de 10 pour cent de la population de notre planète, et ils ont averti que ces types d'événements "sont plus susceptibles que nous le pensons intuitivement"...

    Sebastian Farquhar, directeur du projet Global de priorités, a déclaré à l'Association de la presse: "il y a des choses qui sont à l'horizon, ce qui probablement n'arrivera pas au cours d'une année mais pourrait se produire, qui pourrait complètement remodeler notre monde et le faire d'une manière vraiment désastreuse et dévastateur.

    « L'histoire nous enseigne que beaucoup de ces choses sont plus susceptibles que nous le pensons intuitivement. Bon nombre de ces risques évoluent et de plus en plus comme les technologies changent et croissent et remodeler notre monde. « Mais il y a aussi des choses que nous pouvons faire sur les risques ».

    Selon ce nouveau rapport, nous sommes cinq fois plus susceptibles de mourir de diverses catastrophes apocalyptiques qu'ils ont analysé que nous sommes d'un accident de voiture.

    Dans cet article, je veux discuter de certaines des plus importantes menaces qu'ils ont analysé, en plus d'ajouter certains de mes propres à la liste. Mais tout d'abord je tiens à mentionner que je ne crois pas que la Fondation de défis mondiaux est correcte identifier les changements climatiques comme l'une des menaces plus importantes catastrophiques auxquels l'humanité est confrontée. Notre climat a toujours changé, et je ne crois pas que nous verrons un climat sauvage se déplace dans les années à venir. Toutefois, l'activité humaine joue un rôle extrêmement petit dans tout cela et il n'y a pas beaucoup que nous pouvons faire pour empêcher ce qui va se passer soit. La plupart des changements climatiques que nous allons voir dans notre avenir va résulter d'autres catastrophes dans cette liste, donc je n'ai pas inclus sous un poste distinct.

    Cela étant dit, nous allons rapidement examiner certaines des menaces potentielles identifiées par la Fondation mondiale de défis...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  10. Supervolcans

    À divers endroits dans le monde entier, il y a des supervolcans gigantesques qui pourraient changer radicalement le cours de l'histoire humaine en un seul moment de l'éruption. Aux États-Unis, le supervolcan de Yellowstone devient de plus en plus activeet une éruption généralisée pourraient être jusqu'à 2 000 fois plus puissant que l'éruption du Mont St. Helens en 1980. Comme je le disais l'autre jour, des zones métropolitaines principales telles que Salt Lake City et Denver seraient essentiellement détruit, la production alimentaire dans ce pays devrait être pratiquement anéantie, et un "hiver volcanique" serait baisser les températures mondiales jusqu'à 20 degrés pour jusqu'à plusieurs années.

    Astéroïdes et comètes

    C'est quelque chose que l'administration Obama est en fait assez préoccupée. Durant son mandat, la NASA a mis en place un "Bureau de Coordination de défense planétaire" qui est chargé de suivi des roches géantes de l'espace et la NASA s'efforce d'élaborer une méthode pour détruire d'astéroïdes entrant à l'aide d'armes nucléaires.

    Les scientifiques admettent qu'ils connaissaient seulement une petite fraction des objets géocroiseurs qui sont en fait là-bas et nous sommes frappé "par surprise" tout le temps. Si nous devions être frappé à juste au bon endroit par un objet très volumineux, comme dire juste au large de la côte est des États-Unis, les conséquences seraient presque trop horribles pour les mots.

    Aujourd'hui, 39 % de tous les Américains vivent dans les comtés limitrophes directement un rivage, et la plupart de ces personnes sont le long de la côte est. Selon L'Université de Californie à Santa Cruz site Web, si un énorme astéroïde a fait claquer dans l'océan Atlantique, elle pouvait potentiellement produire un tsunami de 400 pieds de haut qui balaient intérieure pour beaucoup, beaucoup de milles et tuer des millions et des millions d'américains dans le processus.

    Pandémies naturels

    La pandémie de grippe de 1918 a tué environ 50 000 000 personnes dans le monde, et les scientifiques nous assurent que cela se produira de nouveau un jour.

    Oui, nous avons parcouru un long chemin dans la lutte contre la maladie, mais comme nous avons appris au cours de la récente épidémie d'Ebola, un virus vraiment méchant peut saisir le monde entier avec la peur dans un très court laps de temps.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  11. Ingénierie des pandémies

    C'est probablement encore une menace plus grave que les pandémies naturels, parce que maintenant nous avons la technologie pour génétiquement modifier naturellement les maladies et les rendre encore plus forte.

    Que ce soit intentionnellement ou par accident, ce n'est qu'une question de temps avant une superbactérie génétiquement modifiés est libérée dans la population générale, et quand ce jour arrive il peut faire toutes les précédentes pandémies ressemblent à un pique-nique de dimanche.

    Intelligence artificielle

    Pourraient un jour les entités que nous avons créé tourner sur nous et commencer à nous tuer ?

    Certains pourraient appellent cela « le scénario de Terminator », et il devient plus réaliste avec chaque jour qui passe, comme nos capacités technologiques continuent d'augmenter à un rythme exponentiel.

    Géo-ingénierie

    La race humaine a maintenant la capacité de modifier volontairement le temps, et cela signifie que nous avons aussi la capacité de faire énormément de dégâts.

    Avez-vous déjà levé les yeux et remarqué blanc sentiers sillonnent le ciel ? C'est fait exprès, et alors qu'ils pulvérisent des produits chimiques dans l'atmosphère pourrait en subir certains très graves conséquences à long terme que les autorités ne peuvent pas être anticiper.

    Guerre nucléaire

    Retour au cours de la guerre froide, la plupart des américains auraient probablement baptisé cela comme la menace numéro une catastrophique pour l'Amérique, mais de nos jours la plupart des gens ont tendance à croire que « la guerre froide » est plus.

    Si personne ne s'est vraiment opposée tandis que l'arsenal nucléaire stratégique américain a été réduit d'environ 95 pour cent, et Barack Obama insiste sur le fait qu'il aimerait réduire encore davantage.

    Pendant ce temps, les Russes et les chinois sont moderniser rapidement leurs forces nucléaires et ils ont tous deux ont mis au point des véhicules hypersoniques glide qui peut vaincre n'importe quel système de défense antimissile que les Etats-Unis peuvent mettre en place.

    Nos relations avec la Russie a déjà baissé les tubes, et nos relations avec la Chine se détériore rapidement. En effet, la Chine vient de rejeter une demande de l'USS John Stennis C. faire un port systématique appeler à Hong Kong. La plupart des américains supposent qu'une guerre avec l'un d'entre eux est impossible, mais la vérité est que nous pourrions nous retrouver dans un conflit avec les deux en même temps par la suite.

    Les menaces catastrophiques ci-dessus étaient ceux qui étaient mentionnés dans le rapport de la Fondation de défis mondiaux. Voici quelques éléments supplémentaires que je voudrais ajouter à la liste...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  12. Terreur islamique

    Il n'est pas juste les ISIS dont nous avons besoin de s'inquiéter. La terreur islamique explose partout sur la planète, et selon Wikipedia il ont déjà été 95 ces attaques dans le monde jusqu'en 2016.

    Jusqu'à présent, ils ont été nous tue avec des fusils et des bombes, mais que se passe-t-il lorsqu'ils forcément mettre la main sur des armes chimiques, biologiques ou nucléaires ?

    Attaques terroristes utilisant des armes de destruction massive pourraient littéralement transformer notre société complètement upside-down pratiquement du jour au lendemain, et c'est seulement une question de temps avant que cela commence à se produire.

    Panne de courant grille

    Un jour, on peut se réveiller et découvrir que le réseau électrique a totalement échoué. Essayez d'imaginer un monde sans lumières, téléphones cellulaires, ordinateurs, téléviseurs, guichets automatiques, les systèmes de chauffage et de climatisation, lecteurs de cartes de crédit, pompes à essence, caisses enregistreuses, réfrigérateurs ou équipements hospitaliers. Une énorme impulsion électromagnétique, soit du soleil ou à la suite d'une explosion nucléaire, pourrait replonger instantanément la société dans les années 1800.

    L' EMP Commission passé des années à étudier cela, et ils ont dit congrès en 20o8 que jusqu'à 90 % des États-Unis population pourrait être épuisée au bout d'un an d'un tel événement en raison de la famine, les maladies et la décomposition de la société. C'est donc une menace que les gens mieux commencer à prendre au sérieux.

    Cyber-guerre

    La troisième guerre mondiale ne sera pas combattue comme les guerres précédentes, et l'Internet est un domaine où nous sommes particulièrement vulnérables. Les chinois, les Russes et les Coréens du Nord ont tous travaillé très dur à développer leurs capacités de guerre cybernétique, et on m'a récemment dit par quelqu'un qui a des liens profonds à l'intérieur de la communauté américaine du renseignement qui pourrait être prise vers le bas de notre réseau électrique avec la simple pression d'un bouton. C'est combien il serait facile.

    Avec chaque année qui passe, nous sommes tous de plus plus en plus tributaires de l'Internet. Quelle serait notre vie comme si il avait soudainement disparu ?

    C'est quelque chose à penser.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  13. Effondrement économique

    Si vous voulez regarder la société fondre sous vos yeux, juste à emporter tous les goodies. Sur Le Blog d'effondrement économique , j'ai écrit plus de 1 million de mots sur les problèmes économiques qui viennent dans ce pays. Nous avons obtenu un très petit goût de ce qui se rapproche en 2008 et 2009, et pourtant la plupart des gens ne semblent pas avoir pris cet avertissement au sérieux. Depuis ce temps, nos problèmes économiques et financiers à long terme ont augmenté beaucoup plus désastreuses, et maintenant les premiers chapitres d'une nouvelle crise économique sont qui se déroulent devant nos yeuxet pourtant la plupart des gens ne semblent pas s'alarmer.

    Si vous voulez voir comment dévastateur, un effondrement économique peut être sur une nation, il suffit de ramasser un livre d'histoire et de commencer à lire sur la grande dépression des années 1930. Malheureusement, ce que nous nous dirigeons vers va être bien pire que cela.

    Les troubles civils & loi martiale

    Que l'économie s'effondre et autres choses sur cette liste en route qui se passe, les gens vont être absolument paniquer. Toute une série de sondages et des enquêtes ont montré que la colère et la frustration ont été mise en place aux niveaux sans précédent dans ce pays et à un moment donné il va être une énorme explosion.

    Gens désespérés font des choses désespérées, et nous avons eu des petits aperçus de ce qui surviendra dans Ferguson et à Baltimore. Les taux de crimes avec violence sont en hausse déjà dans nos grandes villes, et beaucoup parmi l'élite sont sortir alors que le faire est bon. En fait, 3 000 millionnaires gauche la ville de Chicago l'an dernier seulement.

    Bien sûr chaque fois que des troubles civils entre en éruption, le gouvernement répond en essayant de reprendre le contrôle et éventuellement les choses vont avoir si mal dans cette nation que nous commencerons à voir la loi martiale imposée dans divers domaines. Nous avons vu un peu de cette in Ferguson et à Baltimore, mais qu'était rien comparé à ce que nous connaîtra par la suite.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  14. Tremblements de terre catastrophiques

    Un tremblement de terre historique le long de la zone sismique de New Madrid fault, la zone de Subduction de Cascadia ou l'un des principaux défauts en Californie pourrait affecter des millions de vies, causer des centaines de milliards de dollars en dommages et littéralement changer la géographie de notre continent.

    Personnellement, je crois que ceux d'entre nous qui ont la chance de vivre assez longtemps seront témoin des séismes historiques dans tous ces domaines, et les scientifiques nous assurent que les trois zones sont chemin en retard lors des grands événements sismiques.

    Même si un seul des événements catastrophiques qui j'ai parlé plus haut n'ait lieu, il serait complètement changer la société.

    Malheureusement, je crois que nous entrons dans une ère de l'histoire dans laquelle une « tempête parfaite » qui se compose d'une confluence de ces événements catastrophiques va secouer cette nation dans l'âme.

    Alors, que pensez-vous ?

    Êtes-vous d'accord ou en désaccord ?

    S'il vous plaît n'hésitez pas à ajouter votre voix à la discussion en postant un commentaire ci-dessous...

    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/the-end-of-america-13-catastrophic-events-which-could-soon-lead-to-an-american-apocalypse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mélangeant à la fois les armes nucléaire qui sont obsolètes face aux technologies scalaire dont il refuse de parler et la terreur appelée 'islamiste' plutôt qu'agents de l'Etat déguisés en contestataires meutriers avec le risque de tremblements de terre et celui des volcans, tout est dit pour que le pot apocalyptique soit adopté sur tous les véhicules y compris les humains !

      Hahahaha !

      Ainsi pourrait on se demander qu'est ce qu'est l'intelligence ?

      Est-ce qu'un oiseau qui vole est plus intelligent qu'un humain qui ne sait pas se déplacer dans les airs de lui-même ou, est-ce qu'un humain est plus intelligent qu'un poisson qui sait se déplacer dans l'eau et y rester toute son existence ?!!

      Donc à chaque élément apparaît sa fonction et, qu'un tremblement de terre est un résultat chimique comme le sont les déplacements de nuages mais que la vie sur Terre n'est qu'une solution résumée à sa force physique et à son intelligence indéterminée.

      Supprimer
  15. L'Australie va dépensé plus de 11millions de dollars us à éradiquer les carpes qui libèrent le virus de l'herpès dans les rivières

    2 mai 2016

    L'Australie va passer plus d'US$ 11 millions dans le but d'exterminer la carpe européenne en libérant une souche virulente de l'herpès dans le cours d'eau plus important du pays.

    Elle consacrera autant que 15 millions de dollars australiens sur le financement de la compensation du bassin Murray-Darling à partir pire eau douce sauvages ravageur du pays. Cela figurera dans le budget fédéral de mardi, autorités australiennes a déclaré dimanche.

    – Curieusement, la guerre contre le poisson doit être menée par un moyen inhabituel – l'eau est contaminée avec un type spécial d'herpès, appelée herpès de koi.

    Des scientifiques du Commonwealth Scientific et Industrial Research Organisation (CSIRO) ont procédé à différents tests pendant près d'une décennie sur d'autres animaux, y compris les poulets, souris, grenouilles, tortues et eau dragons "pour déterminer la sécurité et l'aptitude" du virus dans le traitement avec une population de carpes excessive.

    Le virus s'est avéré d'être inoffensif pour les humains et les animaux, mais il provoque une insuffisance rénale chez les carpes, leur peau s'attaque et tue les poissons après séance serré dans son système pendant environ sept jours.

    Il provoque des taux élevés de décès chez la carpe commune en l'ornement koi carpe. Aucune autre espèce de poissons, y compris les poissons rouges n'est connus pour être touchés par le virus," CSIRO officiel site Web dit.

    « Il affecte la carpe européenne en attaquant leurs reins, leur peau, leurs branchies et en les empêchant de respirer efficacement, » Ministre des sciences australien Christopher Pyne a déclaré, selon ABC news.

    Elles ont le virus pendant une semaine avant qu'elles montrent des symptômes et qu'il les tue tout à coup dans les 24 heures" , a-t-il ajouté.

    Il est a calculé que le programme de contrôle carpe devait être lancée en 2018 va tuer 95 % des poissons ciblés au cours des 30 prochaines années.

    Le projet ne peut être amené à la vie tout de suite car il est encore à déterminer comment traiter plus efficacement les cadavres. Une partie importante de l'établissement du budget doit être consacré spécifiquement à un programme de nettoyage.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  16. Il est évident que de parler si la carpe pourrait être utilisée pour l'engrais, qu'elles pourraient être utilisés pour les aliments pour animaux familiers, si elles vont devrez être enterrés dans des grands charniers et être autorisés à se dissiper dans le système" Pyne a noté.

    Les carpes ont été décrites comme étant des « lapins de voies navigables » par l'Agriculture et de l'eau ressources ministre Barnaby Joyce de l'Australie pour la vitesse à laquelle elles se reproduisent et se propagent, ont apporté des autres populations de poissons dans le fleuve Murray au bord de l'extinction. En outre, que chaque année l'Australie perd jusqu'à 500 millions de dollars australiens (plus d'US$ 380 millions) en raison de la population incontrôlée des carpes, il a également dit.

    http://www.thedailysheeple.com/australia-to-spend-over-11mn-to-eradicate-carps-by-releasing-herpes-virus-into-rivers_052016

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. D'où des mesures de restrictions au développement des carpettes et autres marchands de tapis dans ce pays soumis à la dictature royale de sa majesté 'Trou-de-cul Première'.

      Supprimer
  17. La Chine complète mise en oeuvre du régime de TVA

    Xinhua, 1er mai 2016

    La Chine a remplacé tous les taxes professionnelles avec la taxe à la valeur ajoutée (TVA) après avoir prolongé la police pour la construction, l'immobilier, des finances et des consommateurs services secteurs dimanche.

    Ils furent les derniers quatre secteurs encore taxés selon leur chiffre d'affaires.

    TVA fait référence à un impôt prélevé sur la différence entre le prix d'une marchandise avant taxes et son coût de production. Impôt sur le revenu se réfère à un prélèvement sur les recettes brutes de l'entreprise.

    L'expansion du régime TVA devrait alléger les charges fiscales de plus de 500 milliards d'yuans (76,9 milliards de dollars) cette année.

    Secteur des services de la Chine est plus ramasser le mou de fabrication que la deuxième économie mondiale se déplace vers une croissance plus durable conduite principalement par la demande des consommateurs.

    Expansion de TVA pour les secteurs de services plus fait également partie de l'offre autorités de réformes structurelles ont été prometteurs depuis l'an dernier pour régler les déséquilibres structurels de l'économie chinoise.

    "Nous devons maintenant payer une taxe à valeur ajoutée de 11 pour cent par rapport à la taxe d'affaires de 5,5 pour cent dans le passé. Il est apparu que le taux d'imposition a augmenté, mais la base sur laquelle la taxe est perçue a donc finalement notre fardeau fiscal est réduit, s'est rétrécie", a déclaré un trésorier avec une entreprise de construction dans le nord de la ville chinois Tianjin.

    Le régime de la TVA a commencé en 2012 comme programme pilote à Shanghai, couvrant un certain nombre de services, y compris transport, informatique et logistique. Il fut plus tard développé dans tout le pays et pour couvrir les autres entreprises.

    Au cours des quatre dernières années, le régime de la TVA a sauvé 640 milliards de yuans de taxes pour les entreprises.

    http://www.china.org.cn/business/2016-05/01/content_38365219.htm

    RépondreSupprimer
  18. Voulez-vous une bombe nucléaire ?

    Manlio Dinucci
    Reseau Voltaire
    dim., 01 mai 2016 16:35 UTC

    « Merci, président Obama. L'Italie poursuivra avec une grande détermination son engagement pour la sécurité nucléaire » : c'est ce qu'écrit sur twitter le Premier ministre Matteo Renzi, après avoir participé au sommet de Washington sur ce thème en avril. « La prolifération et l'utilisation potentielle d'armes nucléaires — écrit le président Obama dans la présentation du sommet — constituent la plus grande menace pour la sécurité mondiale. C'est pour cela, il y a sept ans à Prague, que j'ai pris l'engagement que les États-Unis cessent de diffuser des armes nucléaires ».


    Cinq États non-nucléaires violent actuellement le Traité de non-prolifération en hébergeant des bombes atomiques états-uniennes. Ces armes devraient être prochainement modernisées, alors même que Washington vient d’organiser un sommet… contre les violations du Traité.

    Au moment justement où il déclare cela, la Fédération des scientifiques américains (Fas) fournit d'autres informations sur les B61-12, les nouvelles bombes nucléaires étasuniennes en phase de développement, destinées à remplacer les actuelles B61 installées par les USA en Italie, en Allemagne, en Belgique, en Hollande et en Turquie. Des tests sont en cours pour doter la B61-12 de capacité anti-bunker, c'est-à-dire celle de pénétrer dans le sous-sol, en explosant en profondeur pour détruire les centres de commandement et autres structures souterraines dans une première frappe nucléaire.


    Pour l'utilisation de ces nouvelles bombes nucléaires à guidage de précision et puissance variable, l'Italie fournit non seulement les bases d'Aviano (Frioul) et de Ghedi-Torre (Brescia), mais aussi des pilotes qui sont entraînés à l'attaque nucléaire sous commandement US. Comme le démontre, écrit la Fas, la présence à Ghedi du 704th Munitions Support Squadron, une des quatre unités de la US Air Force déployées dans les quatre bases européennes « où les armes nucléaires états-uniennes sont destinées au lancement par des avions du pays hôte ».


    Confirmé, toujours depuis les USA, par le Bulletin of Atomics Scientists (une des sources les plus sûres sur les armes nucléaires) qui, le 2 mars 2016, écrit :

    « On a assigné aux forces aériennes italiennes (avec des avions Tornado PA-200) des missions d'attaque nucléaire avec des armes nucléaires états-uniennes, gardées sous contrôle par du personnel de la US Air Force jusqu'à ce que le président des États-Unis n'en autorise l'utilisation ».

    De cette façon l'Italie, l'Allemagne, la Belgique, la Hollande et la Turquie, officiellement pays non-nucléaires, se trouvent transformés en territoire de première ligne, et donc en cible potentielle, dans la confrontation nucléaire entre les USA/Otan et la Russie. Confrontation qui deviendra encore plus dangereuse avec le déploiement en Europe des nouvelles bombes nucléaires états-uniennes, qui abaissent le seuil nucléaire : « Des armes nucléaires de ce type plus précises — avertissent divers experts interviewés par le New York Times — augmentent la tentation de les utiliser, et même de les utiliser les premiers ».

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  19. Face au péril croissant qui nous menace, non redouté par la plus grande majorité à cause du black-out politico-médiatique, il ne suffit pas de faire des appels génériques au désarmement nucléaire, terrain facile de démagogie. Pensons seulement que le président Obama, après avoir lancé une potentialisation nucléaire de 1 000 milliards de dollars, déclare vouloir « réaliser la vision d'un monde sans armes nucléaires ».

    Il faut dénoncer le fait que, en recevant et en se préparant à utiliser des armes nucléaires, l'Italie, l'Allemagne, la Belgique, la Hollande et la Turquie violent le Traité de non-prolifération des armes nucléaires, ratifié en 1975, qui stipule : « Chacun des États militairement non nucléaires s'engage à ne recevoir de quiconque des armes nucléaires, ni le contrôle sur de telles armes, directement ou indirectement » (Article 2).

    L'unique façon concrète que nous avons de contribuer à désamorcer l'escalade nucléaire et à réaliser l'élimination complète des armes nucléaires, est celle d'exiger que l'Italie, l'Allemagne, la Belgique, la Hollande et la Turquie cessent de violer le Traité de non-prolifération et, sur la base de celui-ci, imposent aux États-Unis de retirer toute arme nucléaire de leur territoire national et de ne pas y installer les nouvelles bombes B61-12.

    Y a-t-il quelqu'un aux Parlements qui soit disposé à le demander sans parler à demi-mot ?

    -- Commentaire : La folie des gouvernements est épouvantable, et l'armement atomique, du "big business". Quand une bombe nucléaire explosera dans un pays européen, qui sait si la population, pour l'instant hypnotisée par l'écran magique de son dernier smartphone, ne prendra-t-elle pas conscience, enfin, du danger nucléaire et de la menace terrible d'avoir pour chefs d'État des malades qui achètent des bombes nucléaires comme s'il s'agissait de voitures dernier modèle.

    Quand on voit comment les américains accentuent les provocations aux frontières russes, l'on se dit que cela pourrait très vite dégénérer...
    Elle pourrait peut-être nous expliquer pourquoi ces incidents ont toujours lieu près des frontières russes, jamais dans le ciel américain. Désormais, l'ours montre les crocs et il semble que ces interceptions pour le moins acrobatiques deviendront la norme. Au risque de voir un jour un incident bien plus sérieux... --

    https://fr.sott.net/article/28133-Voulez-vous-une-bombe-nucleaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce qu'est appelé 'larmes nucléaires', il y a outre les dites bombes qui peuvent être confinées dans leurs plus simples expressions par la haute technologie scalaire comme le sont aussi les centrales du même nom dans leur explosion (accidentelle ou pas).

      Ainsi, aux dires des étatsuniens d'Amérique du Nord, ces émanations sont actuellement difficilement redirigeables dans la mesure où il y en aurait plusieurs qui exploseraient en même temps et seraient aussi de contribuer au 'bouleversement climatique' qui dépendent aussi des micro-climats autant que faire se peut.

      Supprimer
  20. Sueurs froides pour le TAFTA ?

    RT
    lun., 02 mai 2016 06:43 UTC


    -- Commentaire: Plus les détails de ce traité diabolique seront exposés, plus nous voyons augmenter la possibilité qu'il ne soit pas ratifié. Au fil des mois et des révélations, la population a pris conscience qu'elle risquait (très) gros avec cet accord invraisemblable. La position des politiciens en faveur du TAFTA devient donc difficile : l'attrait d'un libéralisme pathologique plein de promesses financières ou le pouvoir est roi d'un côté ; la peur d'être exposé à la vindicte populaire pour avoir soutenu un traité littéralement indéfendable, de l'autre côté.

    Se pourrait-il que d'une manière extraordinaire, nous puissions, à force d'insistance, assister à un ultime soubresaut « démocratique » et voir ces accords disparaitre ? Rien n'est moins sûr, mais il peut être permis d'espérer...

    Retour sur le TAFTA : mis en lumière par les médias, il disparaîtra
    TAFTA : la mise en place d'un OTAN économique
    L'énergie noire qui propulse le TAFTA --

    Greenpeace a annoncé ses intentions de publier des documents relatifs aux négociations en cours sur l'accord de libre-échange commercial qui prouveraient que Washington essaye de porter atteinte aux normes de protection de l'environnement de l'UE.

    « Avec ces documents, nous montrerons combien l'environnement, la sécurité alimentaire et le climat sont menacés », a dénoncé l'organisation non gouvernementale Greenpeace, précisant que les documents en question seraient publiés pendant la matinée du 2 mai sur Internet.

    Selon l'ONG, les documents représentent 248 pages du texte du traité dit Tafta, soit deux tiers de ce qui avait été discuté lors du 13e cycle de négociations, en avril, à New York.

    A droite comme à gauche, les appels aux référendums sur la #TAFTA se multiplient en #Europe https://t.co/AmGBf6sMm6 pic.twitter.com/jKjYrsI7KG
    — RT France (@RTenfrancais) 27 avril 2016

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  21. « Ces documents confirment ce que nous disons depuis longtemps. Ce traité mettrait les intérêts des grandes entreprises au centre du processus de décision politique et législatif au détriment des enjeux environnementaux ou de santé publique », assure le directeur de l'unité européenne de Greenpeace, Jorgo Riss, cité dans un communiqué.

    TTIP: Face à la montée du scepticisme, Obama met la pression pour accélérer les négociations https://t.co/tfZ5XEwUjk pic.twitter.com/MSCRJrhc8P
    — RT France (@RTenfrancais) 26 avril 2016

    Ayant pris connaissance du contenu de ces documents, les représentants de Greenpeace ont aussi souligné la présence d'éléments relatifs à l'importation de cosmétiques ayant fait l'objet d'expérimentations animales - ce qui est interdit en Europe. En outre, le texte en négociation évoque la possibilité pour les viticulteurs américains d'utiliser l'appellation protégée « champagne », réservée aux producteurs champenois.

    « La publication de ces documents permettent à des millions de citoyens de mieux comprendre ce qui se négocie en leur nom », a-t-on poursuivi.

    Depuis 2013, les Etats-Unis et l'UE négocient un accord qui pourrait supprimer des frontières commerciales et réglementaires dans les échanges entre les pays. Les militants écologistes européens tirent depuis longtemps la sonnette d'alarme, estimant que l'accord discuté pourrait nuire aux standards de protection de la nature et de la santé en Europe.

    https://fr.sott.net/article/28136-Sueurs-froides-pour-le-TAFTA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà qui va donner de l'importance à ce nano-groupuscule d'actifs gouvernementaux de par ses révélations qui en font - depuis toujours - les porte-paroles de la dictature en place.

      Supprimer
  22. Un autre « Conspiracy Theory » confirmé : BCE conclut négoce généralisée à répandre à l'intérieur de l'Information


    Soumis par Tyler Durden le 02/05/2016 10:21 -0400


    "Les informations de nombreuses annonces macroéconomiques sont connues par certains acteurs du marché à l'avance"
    - Banque centrale européenne

    Rappelez-vous quand il était simplement une autre théorie du complot que « certains » traders "commercialisaient" (avec un risque zéro) bénéficiant de fuite information non publique ? Depuis il y a des moments, que c'est simplement le dernier fait de conspiration, confirmé par nul autre que la BCE, qui a publié plus tôt aujourd'hui un document de recherche qui trouve important "informée" négociation avant la sortie officielle dans sept des 21 annonces macroéconomiques se déplaçant marché américain.

    L'étude a étudié les tendances de négociation de janvier 2008 à mars 2014 et conclut que «prix commencent à se déplacer dans la direction « correcte » environ 30 minutes avant l'heure de sortie. La dérive des prix pré-annonce représente en moyenne près de la moitié du total des ajustements de prix."

    Traduction : chronique aux opérations d'initiés, qui jusqu'à récemment était une allégation que les points de vente sérieux seraient implacable mock comme un autre complot de tinfoil hat frange sites Web.

    Le papier conclut également "des preuves solides de pré-annonce dérive" en avance sur versions telles que l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board de la ; NAR existant de la maison et dans l'attente de ventes de maisons ; PIB préliminaire ; La production industrielle de la réserve fédérale (Oui, même les chiffres des Fed a été coulées à plusieurs reprises) ; Fabrication de ISM et des index non manufacturières, et d'innombrables autres exemples.

    Alors que la BCE ne pas blâmer l'ensemble de la « dérive » sur les fuites d'informations privilégiées, disant plutôt que « la preuve indique que la dérive de pré-annonce probable provient d'une combinaison de fuite d'informations et de prévisions supérieures » il est clair que le vrai coupable est pour surperformance devant la diffusion des données principales et - alerte spoiler - il n'est pas « prévision supérieure. »

    Le livre qui dit aussi d'après les calculs de la dos-de-la-enveloppe, depuis 2008 pré-version de cotation de S & P E-mini futures marché bénéfices s'élèvent à environ $ 20 millions par an. Curieusement, la BCE n'a pas trouvé les preuves de "dérive de pré-annonce" dans les données sur l'emploi non agricole. Nous doutons qu'autant juste ce site a attiré à plusieurs reprises de données BLS être divulguées à l'avance, un exemple dont nous avons signalé il y a plusieurs années "Bureau Of Labor Statistics Caught Red Handed fuites de données confidentielles de l'emploi."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  23. Résumé non technique du journal :

    Indicateurs macroéconomiques jouent un rôle important dans la prévision des cycles économiques et sont étroitement surveillés par les marchés financiers. Certains de ces indicateurs semblent influencer les prix du marché financiers avant même leur temps de relâchement so cial. Cette étude examine la prévalence de la dérive des prix pré-annonce en stock américain et les marchés obligataires et cherche des explications possibles.

    Nous étudions l'impact des annonces sur seconde par seconde E-mini S & P 500 indice boursier et contrats à terme de 10 ans du Trésor note de janvier 2008 jusqu'en mars 2014. L'étude est basée sur 21 annonces marché de terrassement auprès d'un échantillon de 30 annonces macroéconomiques aux États-Unis. Onze de ces 21 annonces présentent certaines dérive prix pré-annonce dans la \correct"direction, c'est-à-dire dans le sens de la variation de prix conforme à la surprise de l'annonce. Pour sept de ces annonces, la dérive est importante. Les prix commencent à passer environ 30 minutes avant l'heure de libération cial o, et ce prix pré-annonce déplacer des comptes en moyenne pour environ la moitié du total des ajustements de prix.

    Ces faits sont révélées par une procédure aberrantes-robuste (MM pondérées des moindres carrés), mais sont de la même façon frappante en graphiques retour moyennes cumulatives et ordre OE déséquilibres.

    L'étude montre que ces résultats sont robustes à contrôler pour, entre autres, valeurs aberrantes, données snooping, annonces et le choix de la longueur de fenêtre événements voisins.

    Prorogeant la période d'échantillonnage remontent à 2003 avec données minute par minute révèle les deux un impact plus important de l'annonce et une pré-annonce plus forte dérive depuis 2008, notamment sur le marché à terme de P E-mini S &. Nous avons basé sur un calcul de retour-de-la-enveloppe, estiment que, depuis 2008 dans le P E-mini S & futures marché seul le ts pro associé à la négociation avant l'heure de libération annonce so cial se sont chiffrées à environ 20 millions USD par an.

    Le début tardif de la dérive des prix pré-version, qui devient signi cative seulement environ 30 minutes avant l'heure de sortie so cial, révèle une propriété intéressante de stratégies de trading répandues. En supposant que les traders informés possèdent leur avantage d'information déjà plus de 30 minutes avant la publication, se pose la question pourquoi ils attendent avec négociation sur leur connaissance peu de temps avant l'heure de sortie. Une explication possible est que trading près au temps de relâchement minimise l'exposition aux autres risques non liés à des annonces macroéconomiques.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  24. La difficulté d'identifier les causes de la dérive de pré-annonce découle du nombre relativement restreint d'annonces qui fait bouger les marchés financiers. Néanmoins, nous constatons qu'une implémentation de procédures strictes de libération rend pré-version dérive moins susceptibles. Cela vaut en particulier pour les données publiées conformément aux directives du Principal indicateur économique fédéral (PFEI), qui imposent des procédures strictes de sécurité. Il n'y a aucune preuve que modifier le calcul des attentes du marché, par exemple, mettant l'accent sur les réponses au sondage plus récents, aide à prédire la surprise annonce couramment utilisés.

    Information du public, tels que les données d'activité internet, prédit la surprise dans certains cas où l'information du public correspond étroitement à la prévision cible. Par analogie, des améliorations dans le traitement des données rendent privé collecte de grandes quantités d'informations comparables réalisables, qui peut être utilisé pour générer des prévisions exclusives avance. Cette information précoce-fuite ou self-calculated-n'a pas besoin d'être précis afin d'un ont une incidence sur les prix de gros. Vertu d'apprentissage bayésien, même si les informations disponibles avant la sortie officiel de o sont bruyantes, il peut avoir une incidence sur les prix de gros en raison de son calendrier. Pour un apprenant bayésien, disponibilité rapide compense moins de précision et une surprise potentiellement plus petite. Ainsi, les mesures incitatives pour la collecte d'informations privées et des fuites sont élevés.

    Les implications de politique principal de cet article sont de deux ordres. Tout d'abord, l'impact total des nouvelles macroéconomiques est plus grand que mesurée dans la plupart des études événement, qui ignorent la dérive des prix de la version préliminaire. Par conséquent, l'impact total de nouvelles macroéconomiques sur les marchés fi nanciers est plus grande, et marchés fi nanciers sont liés plus étroitement à l'économie réelle que habituellement. Deuxième, informations de nombreuses annonces macroéconomiques sont connues par certains acteurs du marché à l'avance. Pour assurer l'équité en fi nanciers marchés, communiqué de strictes procédures doivent être appliquées pour toutes les annonces de marchés de terrassement y compris les annonces provenant du secteur privé.

    Traduction : l'ensemble du marché est gréé.

    Pour ceux qui ont été accusés pour des années d'être fou pour réclamer précisément ce que la BCE vient de « confirmée », vous pouvez lire l'article complet ici.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-02/another-conspiracy-theory-confirmed-ecb-finds-pervasive-trading-inside-information-a

    RépondreSupprimer
  25. Crise de Migration de l'Europe : aucune fin en vue

    Soumis par Tyler Durden le 02/05/2016 09:26 -0400
    Soumis par Judith Bergman via l'Institut Gatestone,


    • Fonctionnaire ministre de la défense de France, Jean-Yves Le Drian dit que 800 000 migrants sont actuellement en territoire libyen, attendant de traverser la Méditerranée.

    • La multitude des problèmes sociaux très coûteux qui les migrations musulmanes en Europe a suscité jusqu'ici, n'existent pas dans ce rapport de l'Union européenne blanchies à la chaux, où la « recherche » indique que les migrants sont toujours une aubaine. De même, toute mention des coûts très réels de sécurité rendues nécessaires par l'islamisation en Europe et la nécessité de surveiller d'éventuels djihadistes, va tout simplement sous silence.

    • Plusieurs Etats européens ont une image moins optimiste de la perspective d'un autre 3 millions migrants arrivant aux frontières de l'Europe que le pape ou le do de la Commission européenne.

    Francis pape, lors de sa récente visite à l'île grecque de Lesbos, a déclaré que l'Europe doit réagir à la crise migrant avec des solutions qui sont « dignes de l'humanité. » Il aussi dénoncé « cette pall dense d'indifférence que nuages les cœurs et les esprits ». Le pape a ensuite démontrer ce qu'il croit, c'est une réponse « digne de l'humanité » en apportant 12 musulmans syrien avec lui sur son avion vers l'Italie. "C'est une goutte d'eau dans la mer. Mais après cette baisse, la mer ne sera jamais plus la même," le pape réfléchit.

    Le discours du pape ne contenait pas une seule référence pour les dures conséquences de la migration musulmane dans le continent européen pour les européens. Au lieu de cela, le discours a été ponctué de réflexions tels que ".. .barrières créent des divisions au lieu de promouvoir le vrai progrès des peuples, et divisions de conduisent tôt ou tard à des affrontements" et ".. .notre volonté de continuer à coopérer afin que les défis que nous rencontrons aujourd'hui pas mener au conflit, mais plutôt à la croissance de la civilisation de l'amour."

    Le pape est retourné à son pratiquement exempt de migrants du Vatican -- ces 12 musulmans syriens seront accueillis par l'Italie, pas par le du Vatican, bien que le Saint-Siège soutiendrait eux--laissant aux européens ordinaires pour faire face aux conséquences de « la croissance de la civilisation de l'amour. »

    Il n'y a rien tout à fait indemne dans ce monde comme n'exerçant pas ce que vous prêchez, et ce que le pape est prédication est l'acceptation de migration plus en Europe et plus--beaucoup plus--est en effet ce qui est dans les cartes pour l'Europe.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  26. À la Conférence de la Genève de l'ONU sur les réfugiés syriens le 30 mars, le ministre des affaires étrangères de l'Italie, Paolo Gentiloni, mettre le nombre total de demandeurs d'asile en Italie dans les trois premiers mois de 2016 at 18 234. C'est déjà 80 % par rapport à la même période en 2015.

    Selon Paolo Serra, conseiller militaire de Martin Kobler, l'envoyé de l'ONU Libye, migrants actuellement en Libye présidera à l'Italie en grand nombre si le pays n'est pas stabilisé. "Si nous n'interviennent pas, il pourrait être 250 000 arrivées [en Italie] fin 2016," il a dit. Fonction de ministre de la défense de France, Jean-Yves Le Drian, le nombre est beaucoup plus élevé : 800 000 migrants sont actuellement en territoire libyen, attendant de traverser la Méditerranée.

    Déjà en novembre 2015, l'Union européenne estime --dans son automne 2015 Européen de prévision économique, rédigé par la Commission européenne--que la fin de 2016, un autre 3 millions migrants seront rendent dans l'Union européenne.

    Néanmoins, l'européen la Commission avec optimisme a noté que, « quoique inégalement répartie entre les pays, les dépenses publiques supplémentaires estimés liés à l'arrivée des demandeurs d'asile reste limitée pour la plupart des États membres. » Il a même conclu que la crise migrant pourrait avoir un petit impact positif sur les économies européennes dans les prochaines années en citant que « les recherches indiquent que les immigrés non européens reçoivent généralement moins dans les avantages individuels qu'ils contribuent en impôts et cotisations sociales. »

    Il s'agit de la négation classique, politiquement correcte des faits sur le terrain. La multitude de problèmes sociaux très coûteux migration musulmane en Europe a provoqué jusqu'à présent n'existent pas dans le présent rapport blanchies à la chaux, où les « recherches » indiquent que les migrants sont toujours une aubaine. De même, toute mention des coûts très réels de sécurité rendues nécessaires par l'islamisation qui se produit en Europe et la nécessité pour la surveillance des éventuels djihadistes, va tout simplement sous silence. On peut se demander si les bureaucrates de EU, qui a rédigé ce rapport, jamais descendant de leur tour d'Ivoire et se déplacent dans la véritable Europe.

    Faire plusieurs européen États ont une image moins optimiste de la perspective d'une autre immigrés 3 millions qui arrivent aux frontières de l'Europe que le pape ou la Commission européenne. En février, Autriche a annoncé qu'il introduirait des contrôles frontaliers aux postes frontaliers le long des frontières avec la Hongrie, la Slovénie et l'Italie. Le 12 avril, Autriche a entamé les préparatifs pour l'introduction de contrôles aux frontières sur le côté du col du Brenner, le principal de la traversée Alpine en Italie, de commencer à travailler sur un mur entre les deux pays.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  27. La décision autrichienne de fermer le col du Brenner a reçu une critique acerbe de l'UE. Porte-parole de la Commission européenne Natasha Bertaud critiqué la mesure comme injustifiée, affirmant que "il n'est en effet aucune preuve que les flux de migrants en situation irrégulière sont déplacent de la Grèce à l'Italie". Est Bertaud déformer délibérément la question ? La question n'est pas si les migrants sont déplacent de la Grèce à l'Italie après deal douteux de l'UE avec la Turquie (ils seront probablement) mais jusqu'à 800 000 migrants sont déjà en attente de passer en Italie depuis la Libye.

    Migration de Benita Dimitris Avramopoulos a rejoint dans la critique de l'Autriche, en disant: « ce qui se passe à la frontière entre l'Italie et l'Autriche n'est pas la bonne solution. » Il avait critiqué l'Autriche déjà en février, quand Vienne a annoncé qu'il serait cap de demandes d'asile à 80 par jour. À l'époque, Avramopoulos a dit,

    « C'est vrai qu'Autriche est sous une pression énorme... Il est vrai qu'ils sont débordés. Mais, en revanche, il y a quelques principes et lois que tous les pays doivent respecter et appliquer... Les Autrichiens sont obligés d'accepter des demandes d'asile sans mettre un chapeau."

    En réponse, le chancelier Werner Faymann a dit à l'UE qu'Autriche ne pouvait pas laisser juste l'afflux de migrants de l'Autriche continuent décochée--presque 100 000 ont demandé l'asile en Autriche--et il a appelé l'UE à agir. L'UE n'a pas encore statué.

    L'UE devrait guère s'étonner qu'un État souverain décide de prendre les choses en main face à l'échec de l'Union européenne à tenir compte de cet appel et qu'elle anticipe une répétition du chaos de migration de l'an dernier--qui, étant donné les estimations prévues, est tenu de se produire cette année avec encore plus de force.

    Comme prévu, Italie a également critiqué la décision, avec le ministre de l'intérieur italien Angelino Alfano disant que la décision de l'Autriche d'ériger la barrière est "inexplicable et injustifiable". Italie, cependant, n'a lui-même à blâmer pour les restrictions de l'Autriche au col du Brenner. En 2014 et la première moitié d'ici 2015, près de 300 000 migrants sont arrivés en Italie, principalement de la Libye. Malgré les règles de l'UE qui exigent l'Italie inscrire ces migrants, Italie tout simplement laisse la plupart d'entre eux passent par le pays et continuer en Autriche. A partir de là, la plupart est allé plus loin en Allemagne et en Europe du Nord. De toute évidence, Autriche n'attend pas les italiens de modifier leurs pratiques.

    La police autrichienne se prépare à tenir la ligne à la frontière du Brenner avec l'Italie, comme une foule tente de percer au cours d'une violente manifestation le 3 avril 2016, contre l'introduction de l'Autriche des contrôles aux frontières pour endiguer le flot des migrants. (Source image : capture d'écran vidéo de RT)

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  28. Tandis que les bureaucrates de l'UE se chamaillent avec leurs États membres au cours de la réticence de ces États à suivre les règlements de l'UE--évidemment ne pas faites pour faire face à une crise de la migration de ces énormes proportions--Président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan est menaçant d'abandonner ses obligations en vertu d'une récente affaire de migration UE-Turquie. Ces obligations comprennent reprenant tous les nouveaux « migrants en situation irrégulière » traversait entre la Turquie et îles grecques, mais aussi de prendre toutes les mesures nécessaires empêche l'ouverture de la nouvelle mer ou terre des itinéraires pour la migration de la Turquie à l'UE. "Il y a des conditions précises. Si l'Union européenne ne prend pas les mesures nécessaires, alors la Turquie ne mettra pas en œuvre l'accord,"Erdogan a mis en garde récemment lors d'un discours à Ankara.

    Erdogan sait que dans la réalité européenne actuelle, ses paroles ont l'effet qu'il a l'intention : quand il menace d'inonder l'Europe avec les migrants, à moins qu'il fasse ce qu'il veut--en d'autres termes, faire du chantage - dirigeants de l'UE vont faire ce qu'il dit. La chancelière allemande Angela Merkel, une des forces motrices derrière l'accord UE-Turquie, a récemment cédé à la demandes d'Erdogan qu'Allemagne poursuivre le satiriste Jan Böhmermann, après avoir raillé et insulté le président turc dans un poème. Le code pénal allemand interdit les insultes contre les dirigeants étrangers, mais laisse au gouvernement de décider s'il faut autoriser les procureurs à poursuivre de tels cas. Angela Merkel a donné son autorisation, une décision largement critiquée. Ses propres ministres--ministre des affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier et le ministre de la Justice Heiko Maas--dit qu'ils ne croyaient pas que l'autorisation aurait dû être accordée.

    Une autre indication que Erdogan n'a pas lieu de craindre une mauvaise conduite de l'Union européenne au sujet de l'accord UE-Turquie, c'est que le Parlement européen seulement voté en faveur de fabrication turque une langue officielle de l'Union européenne. Apparemment, le vote est venu environ afin de soutenir une initiative par le Président de Chypre, Nicos Anastasiades, qui a demandé à la présidence néerlandaise de l'UE pour ajouter turc à 24 langues officielles le bloc afin de relancer les tentatives de parvenir à un accord de réunification de Chypre.

    Dans sa lettre à la présidence de l'UE, Anastasiades a souligné que Chypre avait déjà déposé une demande semblable lors de son entrée dans l'UE parle en 2002, mais, à ce moment-là, il "a été informée par les institutions [européennes] ne pas d'insister, prenant en compte le but limité de pratique d'une telle évolution... ainsi que le coût considérable". Occupation par la Turquie du Nord de Chypre, dont la Turquie a envahi en 1974, est un des problèmes de blocage des négociations d'adhésion de la Turquie avec l'Union européenne.

    Faire turc langue officielle est considéré par la Turquie, selon un haut fonctionnaire turc, comme "un geste très important et très positif" pour la Chypre pourparlers de paix et pour l'UE-Turquie lie plus largement. "Si le blocage est levé à cause de Chypre soient résolu, alors nous pouvons procéder très rapidement," l'officiel turc dit.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  29. Toutes les autres langues officielles et de travail de l'Union européenne sont liées aux États qui sont membres à part entière de l'UE. Bien que le vote doit être approuvé par la Commission européenne, avant que la décision puisse entrer en vigueur, il en dit long sur la retenue de l'Union européenne à Erdogan.

    à la lumière de ces développements, l'octroi de voyager sans visa pour les États de l'Union européenne pour regards 80 millions de Turcs, comme si c'était un fait accompli, malgré les 72 conditions, dont la Turquie, au moins sur le papier, est censé vivre jusqu'à. Celles-ci consistent à accroître l'utilisation des passeports biométriques et autres exigences techniques. Jusqu'à présent, la Turquie seulement satisfait la moitié de ces conditions. C'est peut-être pourquoi Président du Conseil européen Jean-Claude Juncker récemment ressenti le besoin de mentionner que, "la Turquie doit remplir toutes les autres conditions afin que la Commission peut adopter sa proposition dans les prochains mois. Les critères ne seront pas être édulcorés. » La question est si Juncker lui-même croit même ses propres mots.

    Aux dispositions sur la possibilité de voyager sans visa pour 80 millions de Turcs, l'UE peut seulement sont allés de la poêle dans le feu. L'admission sans visa des Turcs en Europe serait donner le cours offert gratuitement Erdogan pour contrôler l'afflux de migrants vers l'Europe. En outre, toute personne estimant qu'Erdogan ne prendrait pas grand avantage de cette occasion devra être dangereusement naïf. L'Union européenne peut encore conclure que la crise migrant, dans toute son ampleur, est un bien moindre mal.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-02/europes-migration-crisis-no-end-sight

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) La multitude des problèmes sociaux très coûteux que sont les migrations musulmanes en Europe (...)

      Notons bien que:

      Ce ne sont pas les étrangers d'un pays qui sont rejetés dans le monde (il n'y aurait plus de touristes) mais SEULEMENT les excisés. Ce n'est donc pas une attaque contre les religions mais SEULEMENT contre des pratiques criminelles qui profitent que l'enfant ne peut se défendre pour l'handicaper à vie. Ainsi, interdit de jouir (même en solitaire) il ne lui restera que le mal contre ceux qui jouissent. C'est depuis toujours le pourquoi de l'existence des guerres.

      Notons donc que: ce n'est pas l'étranger qui fait peur mais les destinées criminelles qui l'accompagnent dans certaines religions.

      Supprimer
  30. Erreur de « Cauchemar »: Visa de voyage gratuit pour 80 millions de turcs à venir

    Soumis par Tyler Durden le 02/05/2016 11:13 -0400
    Soumis par Mike « Mish » Shedlock de MishTalk


    De toutes les ineptes, égoïstes, offres que la chancelière allemande Angela Merkel faite avec la Turquie, de voyager sans visa pour 80 millions de Turcs islamiques en tête de liste.
    « C'est tout un cauchemar, » a déclaré un diplomate chargé de faire le travail de deal.

    Cauchemars, Bruxelles prépare juridique sur le terrain de voyager sans Visa pour les Turcs.

    Bruxelles cette semaine proposera de voyager sans visa vers l'Europe pour 80m de turcs mais dit à qu'ankara doit encore satisfaire à plusieurs conditions de réforme politiquement explosive dans les semaines, y compris la révision de ses lois anti-terroristes et partie des règles de financement.

    Les droits de voyage améliorées ont été manne principale de la Turquie d'un accord historique de EU au mois de mars, dans laquelle Ankara a aidé considérablement coupe flux de migrants vers l'Europe en acceptant de reprendre tous les migrants arrivant sur les îles grecques.

    Mercredi la Commission européenne recommandera légalement que Turcs devraient bénéficier à court terme de voyager sans visa dans l'espace Schengen. Mais soulignent que jusqu'à concurrence de neuf de l'éligibilité 72 conditions requises de la Turquie restent incomplètes, selon des personnes familières avec la proposition.

    Le décor est maintenant planté pour une confrontation avant l'échéance du visa juin, avec des conséquences de la crise de la migration, politique intérieure à travers l'Europe et de la Turquie des relations à long terme avec le bloc. Décisions sur les droits de visa pour l'Ukraine, la Géorgie et du Kosovo sont réglées pour être pris en même temps.

    « C'est tout un cauchemar, » a déclaré un diplomate impliqué dans les négociations. Un autre diplomate européen a décrit l'accord UE-Turquie comme porteuse de « les graines de sa propre destruction ».

    C'est un pari que certains hauts fonctionnaires de l'UE « est une grosse erreur » et va se retourner contre la peur. « Ce sera le parfait échappatoire pour les Néerlandais, les Français et les allemands, qui sont confrontés à des problèmes nationaux majeurs et souffrant de remords de l'acheteur depuis l'accord de la Turquie, » a dit l'officiel. « Et le Parlement européen n'acceptera pas une politique fudge, les Turcs ne pourront par le biais de ram »

    Conditions appropriées (par ordre d'apparition)
    Aubaine pour la Turquie
    À court terme
    Étape prévue pour Standoff
    Cauchemar
    Graines de sa propre Destruction
    Grosse erreur
    Retour de flamme
    Fudge politique

    Fudge politique, les graines de sa propre destruction et cauchemar sont mes trois descriptions préférées.
    Un solide argument peut prévoir « court terme » étant donné les énormes problèmes à long terme devrait cette affaire effectivement passer par.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-02/%E2%80%9Cnightmare%E2%80%9D-mistake-visa-free-travel-80-million-turks-coming

    RépondreSupprimer
  31. Pourquoi les robots créeront des emplois

    Par Philippe Silberzahn,
    le 17 mars 2015 dans Entreprise et management

    … et pourquoi il faut arrêter de s’inquiéter chaque fois qu’on parle du développement de la robotique.

    Nouvel épisode dans l’hystérie anti-moderniste française, la peur des robots. Chaque fois que je présente les récents développements en matière de science et technique dans un cours d’innovation, et quelle que soit l’audience, la première réaction de celle-ci est toujours celle de l’inquiétude. Les promesses de la biologie synthétique ? On va nous fabriquer des Frankenstein. Les miracles de l’informatique ? C’est Big Brother. Les développements incroyables de la robotique ? Ils vont nous piquer nos emplois. Revenons spécifiquement sur la question des robots.

    Les progrès récents de la robotique couplée à l’intelligence artificielle sont très rapides et font légitimement penser que de nombreux métiers seront à terme plus ou moins automatisés. Cela ne va pas sans traumatisme. On a tous en tête la révolte des Canuts de Lyon. Il existe toujours une substitution en matière de travail et de capital avec ses impacts sur l’économie. Lorsqu’une filature s’automatise, il y a trois impacts :

    - Elle abaisse ses coûts, ce qui lui permet de vendre ses produits moins chers. Cela bénéficie donc aux consommateurs. Les progrès humains des deux derniers siècles sont au moins autant dus aux inventions scientifiques qu’à la baisse considérable des coûts des produits qu’elles ont permises. Cet aspect essentiel de la démocratisation des produits n’avait pas échappé à Schumpeter.
    - Elle emploie moins de travailleurs, ce qui les rend disponibles pour d’autres industries.
    - Elle achète des machines, ce qui alimente la croissance du secteur de la machine-outil (et de la robotique).

    Évidemment, une économie sans croissance ne sait quoi faire des travailleurs « libérés » et ils finissent au chômage. C’est le problème français : l’Allemagne a deux fois plus de robots que la France et un taux de chômage pourtant deux fois inférieur. Mais les deux autres impacts restent importants, et potentiellement plus importants que celui-ci. En tout état de cause, la clé pour cette transition est l’émergence de nouvelles industries et de nouveaux marchés.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  32. Mais il y a un quatrième impact qui n’est que rarement mentionné et qui pourtant est fondamental : c’est que l’innovation permet la création de nouveaux marchés. Prenez l’exemple de l’automobile. Elle a mis les maréchaux ferrants au chômage, mais elle a créé un nombre incroyable de métiers et de marchés : chauffeur de taxi, location de voiture, station essences, assureurs, équipementiers, constructeurs de routes, auto-écoles, coureurs automobiles, campings, fabricants d’auto-radio, parkings payants, etc. De même, Internet a créé les webmasters, les sociétés spécialisées en optimisation de moteurs de recherche, les designers web, les spécialistes du big data, et nombre d’autres. Une innovation génère d’autres innovations en cascades qui sont autant d’opportunités économiques et sociales qui changent notre société et créent de l’emploi : l’économiste Tyler Cowen indique ainsi que pour faire voler un drone (avion sans pilote embarqué), il faut 168 hommes au sol, que l’armée US a du mal à recruter car les compétences sont nouvelles, alors qu’il n’en faut que 100 pour un chasseur F16 avec pilote.

    Il ne faut donc pas commettre l’erreur de raisonner à propos de l’impact des robots sur notre économie en imaginant celle-ci est immuable, en utilisant le terme horriblement trompeur des économistes « toutes choses étant égales par ailleurs ». Car les choses ne sont jamais égales par ailleurs. Au contraire, les robots, comme toute innovation, vont permettre de créer des marchés inimaginables aujourd’hui, et ce sont ces marchés qui créeront de l’emploi. Lesquels ? Je ne sais pas. Mais des milliers d’entrepreneurs sont déjà en train de travailler sur la question pendant que nous pleurons. Faites l’exercice et essayer d’imaginer ces nouveaux marchés. Ça vous semble impossible ? Ridicule ? Sachez que chaque génération a été incapable d’imaginer l’impact économique et social des inventions de son époque. Le téléphone était un gadget. Le train un danger. Le phonographe servirait à écrire des lettres dictées. Le laser un gadget scientifique inutile (laser à rien !). Etc.

    À moins de souscrire à une vue malthusienne de l’économie, fausse depuis 200 ans, et à l’idée également fausse selon laquelle nous avons atteint les limites de la croissance, c’est en tout cas sur cela qu’il faut miser : la capacité d’imagination de l’homme, sa seule vraie ressource, et inépuisable celle-ci.

    Voir sur le même sujet l’article bienvenu de Robin Rivaton: L’offensive des roboptimistes. Sur la démocratisation des produits permise par l’innovation, lire mon article Le low-cost c’est le coeur du capitalisme. Sur Malthus, lire mon article « 200 après Malthus a toujours tort: vers une société d’abondance durable. » Sur le marché de l’emploi du futur, voir le livre « Average is over » de Tyler Cowen*.

    https://www.contrepoints.org/2015/03/17/201389-pourquoi-les-robots-creeront-des-emplois

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. *Ne pas confondre avec Tyler Durden de Zero Hedge

      Supprimer
  33. Les robots vont-ils vous mettre au chômage ?

    Par Thierry Weil
    le 3 mai 2016 dans Travail & emploi

    Les robots vont-ils mettre fin au travail ? L’analyse économique de la situation appelle à la prudence plutôt qu’à la paranoïa.

    L’usine du futur met en œuvre des processus plus flexibles et automatisés. Des postes d’opérateurs sont remplacés par des machines autonomes, automates ou robots. Est-ce la fin du travail ?

    Des phénomènes contradictoires à la résultante incertaine

    La question dépend largement du périmètre considéré. En effet, l’impact de l’automatisation de la production sur l’emploi est la résultante de quatre phénomènes :
    - sur le site de production, des robots, automates ou convoyeurs se substituent à des postes d’opérateurs : il y a donc moins d’emplois d’ouvriers pour une production donnée
    - l’amélioration de la compétitivité de l’usine peut faire gagner des parts de marchés à l’entreprise (ou lui permettre de les conserver) et induit donc une augmentation des quantités produites et éventuellement des emplois nécessaires à cette production
    - la conception, la fabrication, l’installation, la programmation, la mise en œuvre, la maintenance des robots, logiciels et automates demandent du travail, ceux qui le fournissent peuvent être proches du site de production où le robot est utilisé (mais parfois dans d’autres entreprises), mais peuvent aussi être dans d’autres territoires
    - le temps libéré et le surplus de richesses produites grâce aux gains de productivité peuvent conduire à la création de nouvelles activités, marchandes ou non

    Les analystes, selon le phénomène qu’ils privilégient, nous prédisent la fin du travail ou une nouvelle prospérité partagée. Thibaut Bidet-Mayer, dans une étude éclairante de La Fabrique de l’industrie, présente et commente certains de ces travaux.

    L’augmentation de la productivité dans l’agriculture, puis dans l’industrie, liée à l’utilisation de machines et d’énergie (vapeur, puis électricité ou produits pétroliers), puis d’automates et de robots, a longtemps été compensée par le « déversement sectoriel » : s’il fallait moins de main d’œuvre pour produire la nourriture, le poids de celle-ci diminuait dans le budget des ménages et ces derniers achetaient des équipements ou des services qu’ils ne pouvaient pas s’offrir avant. Si les voitures devenaient suffisamment bon marché, les ouvriers de Ford pouvaient en acheter et la production d’automobiles augmentait. Une fois le consommateur nourri, logé, équipé, suréquipé d’objets divers, il consacrait plus de moyens à ses loisirs, son bien-être, sa santé ou son éducation.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  34. Les techno-optimistes ironisaient donc sur le « sophisme de la masse de travail fixe », arguant qu’on n’observe pas de corrélation historique entre les gains de productivité et le taux de chômage. On voit quels emplois sont détruits sans toujours deviner où apparaissent les nouvelles activités, ou comme le dit un proverbe africain, « un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse ».

    Peu d’évidences empiriques

    Faute de pouvoir prédire ce qui va l’emporter du remplacement des hommes par les machines pour effectuer certaines tâches ou de l’apparition de nouvelles activités, on peut chercher des indices dans les statistiques historiques ou les comparaisons géographiques. Les gains historiques de productivité peuvent se faire en période de plein emploi, comme pendant les trente glorieuses, ou de chômage de masse. L’histoire ne nous donne pas d’indication claire.

    Au niveau géographique, des recherches de Roland Berger sur la période 2002-2012 montrent que les pays qui ont le plus de robots (rapportés aux effectifs salariés) sont ceux qui ont la croissance de la valeur ajoutée industrielle la plus soutenue.

    La corrélation avec l’emploi dans l’industrie, elle, est presqu’indétectable : la croissance de la production ne ferait que compenser – en moyenne – la décroissance de la main d’œuvre nécessaire pour fabriquer une unité de production. Toutefois cette dernière statistique ne prend en compte que l’emploi dans l’industrie (résultant des deux premiers phénomènes décrits plus haut) et non le fait que les emplois suscités par la robotisation le sont largement dans les services (conception, programmation).

    D’une manière générale, la production industrielle repose de plus en plus sur l’achat de services (parfois réalisés jadis dans l’entreprise et donc non comptabilisés comme tels) et la vente de produits industriels s’accompagne de plus en plus de services associés. Si on prend en compte ce dernier phénomène, il est probable que l’amélioration de la productivité et de la compétitivité permise par l’investissement dans l’appareil de production, et notamment l’automatisation et la robotisation de la production, a un effet positif sur l’emploi global.

    Mourir certainement ou vivre dangereusement

    L’absence de certitude n’empêche pas d’apprécier certaines conséquences des choix qui s’offrent à nous.

    Si nous n’investissons pas dans la modernisation de notre appareil de production, nous sommes alors condamnés à perdre nos parts de marché et à terme nos emplois. Une politique protectionniste ne pourrait que ralentir un peu le rythme de ce déclin.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  35. Si nous montons en gamme et modernisons l’outil de production, nous pouvons espérer maintenir, voire augmenter nos parts de marché. Des emplois seront perdus dans les sites de production (sauf si, comme en Allemagne, nous produisons justement les biens d’équipements qui permettent aux industriels du monde entier de moderniser leurs usines). D’autres pourront être gagnés si nous sommes pionniers sur les nouveaux marchés qui s’ouvrent. La France acquiert des positions enviables sur certaines technologies d’avenir (objets connectés, transactions sécurisées, informatique embarquée, simulation, certains dispositifs médicaux), mais a pour l’instant moins de succès sur d’autres (biotechnologies, plateformes logicielles).

    La modernisation ne garantit pas le succès et peut conduire à des transitions difficiles, le repli sur soi mène inéluctablement au déclin. Le syndicat allemand IG Metall, l’a bien compris, dont un représentant déclarait lors d’une table ronde récente du Printemps de l’économie qu’il avait tiré les leçons de ses réticences passées face à l’automatisation des usines et qu’aujourd’hui il s’impliquait dans le pilotage du programme Industrie 4.0 (l’équivalent de notre programme « industrie du futur »), afin que les aspects sociaux soient bien pris en compte.

    Une certitude : un immense besoin de formation

    Une chose sûre est que beaucoup d’emplois vont disparaître, notamment des emplois peu qualifiés, mais aussi des emplois relativement qualifiés mais facilement automatisables : le succès de la banque et de l’achat de produits financiers en ligne se traduit par un moindre besoin de conseillers clientèle dans les agences bancaires. La principale incertitude porte sur le rythme de leur attrition.

    D’autres emplois vont apparaître, de natures très diverses, certains dans la haute technologie, d’autres dans les services à la personne ou le secteur des loisirs. Certains de ces emplois (comme les services, qualifiés ou non, nécessitant une présence près du bénéficiaire) seront nécessairement sur notre territoire, d’autres (comme l’édition de logiciel ou le service en ligne ou la fabrication d’objets) pourront être chez nous, notamment si nous avons les compétences requises pour ces nouveaux emplois.

    Tout ceci pose un immense défi à notre système de formation, tant pour ceux dont la tâche risque de disparaître (parce qu’elle est automatisée ou parce que l’unité de production en France est fermée faute d’une compétitivité suffisante) que pour ceux qui souhaitent profiter des nouvelles opportunités. Ce sera l’objet d’une prochaine chronique.

    Thierry Weil est membre de l’Académie des technologies, et Professeur au centre d’économie industrielle, Mines ParisTech – PSL.

    http://www.contrepoints.org/2016/05/03/251105-le-robot-tue-t-il-lemploi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout en reconnaissant la suprématie des robots et autres ordinateurs programmables il ne faudrait pas pour autant baisser les bras. C'est vrai qu'à voir le nombre de machines-outils présentes en Chine alors qu'ils sont déjà 1 milliard 400 millions d'habitants (à côté du marché indien qui lui 'n'a que' 1 milliard 300 millions de consommateurs), c'est plus qu'un peu dur de remonter la pente (même en les achetant en Chine pour assurer leur rentabilité en moins de 100 ans) c'est pas gagné-gagné !

      Bêh oui, 'faut vivre avec son temps'. Que ferait-on sans machines-à-laver ? Laver le linge à l'eau froide du lavoir ou de la rivière ?

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/12/la-grande-lessive.html

      D'où le retard non rattrapable quand on sait que çà coûte moins cher de faire venir une voiture de Chine à Marseille que de la faire transporter de Marseille à Marignane !... mais, l'espoir fait vivre, non ?

      L'espoir que les 'chefs d'Etat'/gouvernements/syndicats prennent enfin en compte le POUVOIR d'ACHAT et non la fixation bêtisside d'attardés mentaux de toujours relever les salaires pour avoir des produits fabriqués plus chers et donc moins exportables ou plus souvent NON-exportables !

      Supprimer
  36. Pourquoi les robots créeront des emplois

    Par Philippe Silberzahn,
    le 17 mars 2015 dans Entreprise et management

    … et pourquoi il faut arrêter de s’inquiéter chaque fois qu’on parle du développement de la robotique.

    Nouvel épisode dans l’hystérie anti-moderniste française, la peur des robots. Chaque fois que je présente les récents développements en matière de science et technique dans un cours d’innovation, et quelle que soit l’audience, la première réaction de celle-ci est toujours celle de l’inquiétude. Les promesses de la biologie synthétique ? On va nous fabriquer des Frankenstein. Les miracles de l’informatique ? C’est Big Brother. Les développements incroyables de la robotique ? Ils vont nous piquer nos emplois. Revenons spécifiquement sur la question des robots.

    Les progrès récents de la robotique couplée à l’intelligence artificielle sont très rapides et font légitimement penser que de nombreux métiers seront à terme plus ou moins automatisés. Cela ne va pas sans traumatisme. On a tous en tête la révolte des Canuts de Lyon. Il existe toujours une substitution en matière de travail et de capital avec ses impacts sur l’économie. Lorsqu’une filature s’automatise, il y a trois impacts :

    - Elle abaisse ses coûts, ce qui lui permet de vendre ses produits moins chers. Cela bénéficie donc aux consommateurs. Les progrès humains des deux derniers siècles sont au moins autant dus aux inventions scientifiques qu’à la baisse considérable des coûts des produits qu’elles ont permises. Cet aspect essentiel de la démocratisation des produits n’avait pas échappé à Schumpeter.
    - Elle emploie moins de travailleurs, ce qui les rend disponibles pour d’autres industries.
    - Elle achète des machines, ce qui alimente la croissance du secteur de la machine-outil (et de la robotique).

    Évidemment, une économie sans croissance ne sait quoi faire des travailleurs « libérés » et ils finissent au chômage. C’est le problème français : l’Allemagne a deux fois plus de robots que la France et un taux de chômage pourtant deux fois inférieur. Mais les deux autres impacts restent importants, et potentiellement plus importants que celui-ci. En tout état de cause, la clé pour cette transition est l’émergence de nouvelles industries et de nouveaux marchés.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  37. Mais il y a un quatrième impact qui n’est que rarement mentionné et qui pourtant est fondamental : c’est que l’innovation permet la création de nouveaux marchés. Prenez l’exemple de l’automobile. Elle a mis les maréchaux ferrants au chômage, mais elle a créé un nombre incroyable de métiers et de marchés : chauffeur de taxi, location de voiture, station essences, assureurs, équipementiers, constructeurs de routes, auto-écoles, coureurs automobiles, campings, fabricants d’auto-radio, parkings payants, etc. De même, Internet a créé les webmasters, les sociétés spécialisées en optimisation de moteurs de recherche, les designers web, les spécialistes du big data, et nombre d’autres. Une innovation génère d’autres innovations en cascades qui sont autant d’opportunités économiques et sociales qui changent notre société et créent de l’emploi : l’économiste Tyler Cowen indique ainsi que pour faire voler un drone (avion sans pilote embarqué), il faut 168 hommes au sol, que l’armée US a du mal à recruter car les compétences sont nouvelles, alors qu’il n’en faut que 100 pour un chasseur F16 avec pilote.

    Il ne faut donc pas commettre l’erreur de raisonner à propos de l’impact des robots sur notre économie en imaginant celle-ci est immuable, en utilisant le terme horriblement trompeur des économistes « toutes choses étant égales par ailleurs ». Car les choses ne sont jamais égales par ailleurs. Au contraire, les robots, comme toute innovation, vont permettre de créer des marchés inimaginables aujourd’hui, et ce sont ces marchés qui créeront de l’emploi. Lesquels ? Je ne sais pas. Mais des milliers d’entrepreneurs sont déjà en train de travailler sur la question pendant que nous pleurons. Faites l’exercice et essayer d’imaginer ces nouveaux marchés. Ça vous semble impossible ? Ridicule ? Sachez que chaque génération a été incapable d’imaginer l’impact économique et social des inventions de son époque. Le téléphone était un gadget. Le train un danger. Le phonographe servirait à écrire des lettres dictées. Le laser un gadget scientifique inutile (laser à rien !). Etc.

    À moins de souscrire à une vue malthusienne de l’économie, fausse depuis 200 ans, et à l’idée également fausse selon laquelle nous avons atteint les limites de la croissance, c’est en tout cas sur cela qu’il faut miser : la capacité d’imagination de l’homme, sa seule vraie ressource, et inépuisable celle-ci.

    Voir sur le même sujet l’article bienvenu de Robin Rivaton: L’offensive des roboptimistes. Sur la démocratisation des produits permise par l’innovation, lire mon article Le low-cost c’est le coeur du capitalisme. Sur Malthus, lire mon article « 200 après Malthus a toujours tort: vers une société d’abondance durable. » Sur le marché de l’emploi du futur, voir le livre « Average is over » de Tyler Cowen.

    https://www.contrepoints.org/2015/03/17/201389-pourquoi-les-robots-creeront-des-emplois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De tous temps, l'esclavage a existé. D'abord l'humain servile (surtout les enfants) puis vint l'heureux temps de la domestication animale ! Enfin un cheval pour tirer la charrue ! (en parallèle de l'esclavage présent sous la monarchie française où, jusqu'en Martinique il y avait plus d'esclaves blancs que noirs, mais çà 'faut pas le dire' !). Puis arriva le 'Métier de Jacquard' ! Aaaa le 'Métier de Jacquard' ! C'est qu'il en a fait parler des langues lui ! Rendez vous compte: Il remplaçait des centaines de tricoteuses à la main ! Mais où va t-on ? Mais où va t-on ?! Puis, après le métier à tisser vint le moteur qui remplaçait les chevaux ! et, aujourd'hui, certaines personnes mal intentionnées, voudraient remplacer les machines par... des chômeurs !

      Plus con que çà y a pas ! Non, y a pas !

      De quoi vivent ces millions de fonctionnaires aux salaires confortables et vacances/retraites dorées ?... Hahahaha ! Du salaire des travailleurs ! Oui, vous avez bien lu ! Du salaire des travailleurs ! Salaires qui servent aussi à faire vivre les soldats sur le dos des travailleurs comme le sont les enfants et les chômeurs. Salaires qui servent à construire des routes et des ponts, des bâtiments administratifs, des rond-points-à-la-con, des éoliennes qui tuent, des panneaux solaires prouvés non rentables et puis aussi des avions pour l'armée, des bateaux, des sous-marins, des tanks et des milliards de munitions, de missiles, de fusées, de bombes et de morts !

      Voilà où va l'argent de ceux qui travaillent. Il ne va pas dans leurs poches.

      Supprimer
  38. Ron Paul : Rédaction des femmes signifie l'égalité dans l'esclavage

    Soumis par Tyler Durden le 02/05/2016 21:25 -0400
    Soumis par Ron Paul, par l'intermédiaire de l'Institut de Ron Paul pour la paix et la prospérité,

    La semaine dernière le House Armed Services Committee a approuvé un amendement à la National Defense Authorization Act, obligeant les femmes à s'inscrire auprès de Service sélectif. Cela signifie que si le Congrès ramène toujours le projet, les femmes seront par la force envoyées à War

    L'amendement est une réponse à la décision du Pentagone pour permettre aux femmes de servir au combat. Partisans de rédaction femmes soulignent que l'interdiction sur les femmes au combat était la raison pour laquelle que la Cour suprême a confirmé un projet exclusivement masculin. Par conséquent, affirment-ils, il est logique de maintenant forcer les femmes à s'inscrire pour le Service sélectif. En outre, partisans de l'extension du projet soulignent, pas tous les conscrits sont envoyés au combat.
    La plupart de ceux qui s'opposaient à la rédaction de femmes l'ont fait parce qu'ils étaient en désaccord avec les femmes sont éligibles pour les positions de combat, non pas parce qu'ils s'opposaient à la conscription. Peu, voire aucune, au Congrès s'interrogent sur la moralité, la constitutionnalité et la nécessité de l'enregistrement de Service sélectif. Ainsi, ce débat est juste un autre exemple de comment, peu de nos soi-disant « représentants » soucient réellement de notre liberté.

    Certains promoteurs d'un projet militaire justifient comme « récupération » pour la liberté, le gouvernement fournit à ses citoyens. Ceux qui font cet argument adoptent le principe collectiviste que puisque nos droits viennent du gouvernement, le gouvernement peut retirer ces droits si cela convient à leurs fins. Ainsi des partisans du projet sont tournent le dos à la déclaration d'indépendance.

    Alors que l'opposition au projet est considérée comme une position progressiste ou libertaire, de nombreux conservateurs, dont Ronald Reagan, Barry Goldwater et Robert Taft, où ouvertement adversaires de la conscription. Malheureusement, le militarisme qui a dévoyé les conservateurs autant en politique étrangère a également tourné beaucoup d'entre eux en partisans d'enregistrement de Service sélectif obligatoire. Encore bon nombre de ces mêmes conservateurs fortement et correctement s'opposent d'enregistrement obligatoire de pistolet. Dans une société libre, vous ne devriez jamais avoir inscrire votre enfant ou votre pistolet.

    Malheureusement, certains adversaires de l'état de guerre, y compris certains libertaires, appuient le projet au motif qu'un projet provoquerait une soulèvement contre l'état de guerre de masse. Les partisans de ce point de vue point au rôle du projet à galvaniser l'opposition à la guerre du Vietnam. Cet argument ne tient pas compte de ce fait qu'il a fallu plusieurs années et la mort de milliers de conscrits américains pour le mouvement de guerre anti-Vietnam pour succéder à.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  39. Une variante de cet argument est que la rédaction femmes provoquera une réaction brutale contre la guerre car américains recul forme l'idée de forcer les mères dans le combat. Mais personne ne pense pas que le gouvernement rédigerait des mères ayant de jeunes enfants ?

    Rétablit l'ébauche ne diminuera pas influence du parti de la guerre tant que les gens continuent de croire la propagande de guerre nourrie à eux par la chambre d'écho médiatique du complexe militaro-industriel. Évolution de la population vis-à-vis de l'état de guerre et de ses organes de propagande est la seule façon de revenir à une politique étrangère de paix et de commerce avec l'ensemble.

    Même si le projet pouvait servir à vérifier sur l'état de guerre, ceux qui soutiennent la liberté individuelle doivent encore s'opposer à it. Libertaires qui soutiennent la violation des droits individuels pour atteindre un but politique, même un objectif aussi noble que paix, saper leurs arguments contre la non-agression et ainsi discréditer tant notre mouvement et, plus important encore, notre philosophie.

    Un projet militaire est l'un des--si pas--les pires violations des droits individuels commis par les gouvernements modernes. Le projet peut également faciliter la croissance de l'état de guerre par lowing le coût du militarisme. Tous ceux qui apprécient la paix, la prospérité et la liberté met opposition sur le projet à la tête de leurs priorités.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-02/ron-paul-drafting-women-means-equality-slavery

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rendez vous compte que, dans le programme mondial de la dépopulation (par guerres, chemtrails, épidémies et eaux fluorées)... il avaient oublié les femmes !

      Rétablissons vite cette inégalité des sexes à l'heure où les transgenres (nouveaux pédés/gouines) cherchent encore un endroit pour pisser, voici venir la bombe qui va finir par tout couper !

      Supprimer
  40. La première victime est la vérité

    Soumis par Tyler Durden le 02/05/2016 19:20 -0400
    Soumis par Jeff Thomas via InternationalMan.com,

    Au cinquième siècle avant j.-c., le dramaturge grec Eschyle a dit, "Dans la guerre, la vérité est la première victime." Oui tout à fait. Chaque fois que les dirigeants nationaux décident d'aller sur le sentier de la guerre pour le bien de leur propre ambition ou un agrandissement, c'est l'ensemble des citoyens qui paieront le prix sanglant pour leurs aspirations. Puisque la guerre est rarement souhaitée par l'ensemble des citoyens, il doit être vendu à eux. Une forme de tromperie, exagération ou mensonges éhontés doit être avancée pour escroquer la populace en monter à bord avec l'idée.

    Guerre, après tout, représente un échec monumental de dirigeants nationaux pour servir les objectifs nationaux légitimes d'une citoyenneté – la paix et de prospérité. Bien sûr, dans le cas d'un empire allant à la guerre, il s'agit d'un échec monumental sur les stéroïdes – le résultat est peut-être la guerre mondiale dans un tel cas.

    Lecteurs de cette publication seront sans doute bien versés dans la connaissance qui, quand un empire arrive à la fin de sa période de domination, guerre est presque toujours utilisé par les dirigeants comme une ultime tentative pour maintenir l'ordre. (En temps de guerre, une population a tendance à se concentrer davantage sur la guerre que l'échec de ses dirigeants. En outre, ils sont susceptibles de tolérer la suppression des libertés de leurs dirigeants à être « patriotique ».)

    C'est le cas, nous pourrions supposer qu'un empire en déclin serait susceptible d'afficher des symptômes similaires à un pays en guerre. Un de ces symptômes pourrait bien être la perte de la vérité, ne pas seulement en ce qui concerne la guerre, mais en ce qui concerne la société dans son ensemble. Une nation en déclin pourrait même accueillir la disparition de la vérité, car elle permettrait au peuple de continuer à se sentir bien dans leur peau à un moment où un regard sincère serait trop désagréable d'être tolérable. En outre, le plus proche de l'effondrement du pays peut être (économiquement, politiquement et socialement), l'extrême plus la perte auto-créé de vérité serait probablement.

    Nous allons jeter un oeil à quelques exemples culturels et voir si cette prémisse semble viable.

    Argent contre chocolat
    Comme je l'indiquais en janvier de "manquer de bonbons", californien Mark Dice se tenait sur un coin de rue offrant des passants soit un bar gratuit de dix onces d'argent ou de chocolat d'un bar gratuit de Hershey. Sans faute, chacun d'eux a choisi le chocolat. Même si Mister dés se tenait debout devant un magasin de pièce de monnaie où la barre d'argent pourrait être rachetée, ils ont rejeté l'argent qu'ils savaient était d'avoir une plus grande valeur.

    Il y a seulement vingt ans des personnes auraient été beaucoup moins susceptibles de nier la vérité en faveur d'un mensonge qui a été plus acceptable – la gratification instantanée de bonbons. En effet, c'est l'abandon de la vérité fondamentale en faveur de toute perception est plus agréable.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  41. Kim Jong-Un sur « Dancing With the Stars »
    Animateur de talk show Jimmy Kimmel a récemment demandé à des gens dans la rue s'ils avaient vu le leader coréen Kim Jong-Un sur la populaire série télévisée "Dancing With the Stars". Clairement, ils n'avaient pas, comme c'était l'idée absurde, mais beaucoup ont répondu oui, puis passait pour décrire leur appréciation de son rendement comme s'ils avaient vu. (Certains sont allés dans la profondeur, exposant sur l'art et de la valeur sociale de la performance n'existe pas). L'intervieweur a continué pour rappeler aux personnes interrogées que Kim Jong-Un est en fait un dictateur et a demandé s'ils pensaient que c'était de bon goût pour lui d'avoir dirigé une mitrailleuse lors de l'audience. Malgré l'absurdité maintenant-flagrante, les interviewés se prétendre alors qu'ils avaient effectivement assisté à la performance, d'offrir leurs opinions sur la façon dont il avait fait. Ils ont répondu conformément à ce qui semblait être attendu d'eux plutôt que de choisissent l'option moins agréable de dire, « je suis désolé, mais je ne l'est pas vu. »

    Maintenant, la vidéo a été clairement offerte par Jimmy Kimmel pour montrer son auditoire "Comment les gens stupides peuvent être," mais elle montre quelque chose de plus. Il nous montre qu'un important segment de la population est tout à fait prêt à abandonner tout simplement la réalité, tout d'abord, prétendant avoir été témoin de quelque chose qu'ils n'ont pas et, en second lieu, offrant des opinions fermes et même complexes sur quelque chose qui n'a pas eu lieu.

    Candidatures électorales
    Certes, les espoirs politiques ont toujours eu la réputation d'être moins que véridique et tout électeur responsable serait avisé de regarder tous les candidats avec un oeil aigri. Mais que se passe-t-il si les électeurs choisissent de mentir à eux-mêmes afin de valider les candidats ?

    A l'époque où les États-Unis est devenu l'empire incontesté dans le monde (juste après la seconde guerre mondiale), les Américains prennent beaucoup de fierté dans la vérité et honneur. Un candidat pourrait être soupçonné de comportement immoral personnel et/ou la corruption et toujours élu, mais si c'était flagrante, il ne le ferait pas.

    Aujourd'hui, les médias libéraux se référer régulièrement au dossier du candidat à la présidentielle Donald Trump, mettant en valeur les entreprises qui ont fait faillite et ceux qui ont été ruiné financièrement en raison de ses relations. Ils également mettre en évidence ses tendances politiques changeantes, arrogance et du dédaignent pour pratiquement tout le monde sauf lui-même. Encore, partisans de Mister Trump pratiquement bloquent les rapports répétés, en se concentrant uniquement sur leur capacité d'exercer sa grandiloquence vers la mise en place.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  42. Et les médias conservateurs ont été tout aussi persistants en appelant l'attention depuis longtemps du candidat Hillary des relations d'affaires louches, elle n'avait pas en ce qui concerne l'incident de Benghazi, sa vente d'influence, tout en agissant officiellement comme Secrétaire d'État, son acceptation de dons de la vaste campagne de Wall Street et, surtout, sa violence (très probablement illégale) des documents gouvernementaux top-secret.

    Pourtant, la moitié de tous les démocrates à l'heure actuelle se contente de traiter simplement tout ce que la preuve comme si elle n'a aucune importance.

    Pour mettre cela en perspective, comme récemment, en 1974, le public américain était tellement outré sur leur Président ayant satisfait un camouflage d'un cambriolage de renseignements qu'il a été contraint de démissionner de ses fonctions. Aujourd'hui, cependant, on observe pas un président de séance, mais les candidats à la présidence, chacun d'entre eux, quel que soit leur inaptitude flagrante, est capable d'attirer une partie importante de l'appui du public et de continuer à faire campagne.

    Ici, nous avons besoin de ne pas se focaliser sur les lacunes des candidats, peu importe comment impropres à l'office, qu'ils soient, mais sur les électeurs, qui choisissent d'Ignorer la vérité évidente.

    Abandon de la vérité fondamentale en faveur de toute perception est encore plus agréable.

    Tout ce qui précède, je crois que sont les symptômes d'un problème plus grave. Comme un Britannique, je suis très consciente que, pendant le déclin de l'Empire britannique, beaucoup de mes collègues que britanniques fait semblant qu'il n'était pas passe, disant: "il y aura toujours une Grande-Bretagne" et « le soleil se couche jamais sur l'Empire britannique. » Et, ce qui est révélateur, ils continuèrent à se comporter comme si la Grande-Bretagne était toutou encore supérieure dans le quartier. (Nous avions encore des vestiges de cette, jusqu'à les années 1980, des dizaines d'années après qu'il était clairement partout.)

    Aux États-Unis, dans son propre déclin, montre cette même tendance autodestructrice. Obtenir les choses pires, plus l'inclinaison de l'ensemble des citoyens en disant: « Exploiter sur, le tout est bien. »

    Lorsqu'un navire est en baisse, l'eaction très pire rest de faire semblant que tout va bien et qu'il tournera tous dehors OK. Pourtant, tout comme elle a eu lieu en Grande-Bretagne, nous voyons aujourd'hui dans le peuple américain un désir de prétendre que, même si tout n'est pas bien, il y a un arc en ciel un peu plus la montée suivante, et que si le peuple (et leurs candidats à la présidence) fera seulement leurs espoirs et promesses assez grands, la grandeur sera de retour avec une bonnes fois pour toutes.

    J'aimerais que tel était le cas, mais je suis enclin à croire que l'aveuglement n'améliore pas la situation ; il exacerbe l'il. Mieux à la réalité du visage puis Élaborez un plan pour répondre à cette réalité.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-02/first-casualty-truth

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Parlons plutôt de la redirection des pensées et de leur asservissement par les ondes depuis Gakona.

      Supprimer
  43. Venezuela, ce naufrage se sentant

    Soumis par Steve H. Hanke le 02/05/2016 08:00 -0400
    Rédigé par Steve H. Hanke de l'Université Johns Hopkins. Suivez-le sur Twitter @Steve_Hanke.

    Le Venezuela a été accablé par la corruption du gouvernement et incompétence pour années. Pour une excellente introduction, qui relate ces problèmes endémiques dans l'ère avant Chavez, je recommande le livre de Moises Naim, Tigres de papier & Minotaurs : réformes de la politique du Venezuela. Washington, D.C.: Le Carnegie Endowment for Peace, 1993.
    Depuis que Hugo Chavez a injecté sa marque du socialisme dans les artères du Venezuela en 1999, la corruption et l'incompétence a été sur les stéroïdes.

    Deux tableaux racontent l'histoire des malheurs du Venezuela. Tout d'abord, jetez un oeil à la production de pétrole du Venezuela Chavez après : il a été l'affaissement et non ne pas à cause de diminution des réserves.

    - voir graphique sur site -

    Deuxièmement, alors que la production pétrolière a chuté, Venezuela implicite du taux annuel d'inflation a grimpé en flèche, selon mes calculs dans le Projet de monnaies troublée de l'Institut Cato. À l'heure actuelle, le taux d'inflation annuel du Venezuela est de 304 %, la plus haute du monde.

    - voir graphique sur site -

    Le taux d'inflation élevé du Venezuela ont été reflété par un bolivar s'effondrent et étrangers en chute libre des réserves. Avec l'armoire presque nu, entreprises impossible d'obtenir des billets verts de la Banque centrale, dont ils ont besoin pour les importations. En conséquence, les magasins et usines sont étant fermées avec chaque jour qui passe. Le 29 avril, Empresas Polar SA, le producteur de 80 % de la bière du Venezuela, arrêtez. Cela pourrait être la goutte qui fait déborder le. Un pays dans la misère, sans alcool, est un pays au bord de la révolte.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-01/venezuela-sinking-feeling

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Dans un pays modèle où 100 % de la population est à voter Chavez/Maduro (c'est à dire contre la dictature étatsunienne qui payent et surpaye des fonctionnaires infiltrés pour massacrer le travail et faire fermer les usines), ce n'est pas une tentative d'effondrement qui fera changer d'avis la population qui veut rester libre !

      Supprimer
  44. 9/11 Damage Control commence : directeur de la CIA avertit « 28 Pages » contient des informations inexactes

    Soumis par Tyler Durden le 02/05/2016 14:00 -0400


    Il apparaît la réalité des les soi-disant « 28 pages » - retirées du rapport de la Commission 9/11 - être non classifiées peut être se rapprocher et beaucoup soupçonnent. Pourquoi dit-on que ? Parce que nul autre que le directeur de la CIA John Brennan a fait le circuit d'émission-dimanche pour démarrer la propagande, jouant déroulante signification du rapport, mise en garde cette information dans les 28 pages n'a pas été validée ou corroborée, ajoutant que la communication d'informations donnerait des munitions à ceux qui veulent lier les attentats terroristes en Arabie saoudite - "Je pense qu'il y a une combinaison de choses qui sont exactes et inexactes [dans le rapport]."

    "Ce chapitre a été écarté en raison de préoccupations au sujet des méthodes sensibles, les mesures d'enquête, et l'enquête de 9/11 était toujours en cours en 2002" Brennan a déclaré sur NBC « Meet the Press ». Rapports comme The Hill,

    Informations contenues dans les 28 pages n'a pas été validées ou corroborées, ajoutant que la communication d'informations donne munitions à ceux qui veulent lier les attentats terroristes en Arabie saoudite, a-t-il déclaré.

    Je pense qu'il y a une combinaison de choses qui sont exactes et inexactes [dans le rapport]" Brennan a déclaré. "Je pense que la Commission 9/11 a pris cette enquête conjointe et ces 28 pages ou plus et a donné suite à l'enquête et puis est sorti avec un jugement très clair que il y avait aucune preuve que... Gouvernement saoudien comme une institution ou des autorités saoudiennes ou des individus avait fourni un soutien financier à al-Qaïda."

    Ancien et actuel membres du Congrès font valoir que les pages montrent l'existence d'un réseau de soutien saoudien pour les pirates de l'air impliqués dans les attentats terroristes. Tles 28 pages he ont été coupés d'un rapport sur les attentats du 9/11 en 2003 par l'administration Bush dans l'intérêt de la sécurité nationale.

    Les critiques disent que le libellé vague dans le rapport a laissé ouverte la possibilité que moins hauts fonctionnaires ou autres parties du gouvernement saoudien aurait pu jouer un rôle.

    Ancien sénateur Bob Graham (D -FLA.), qui a aidé l'auteur du rapport, dit qu'il croit il montre des pirates de l'air de 9/11 "largement" appuyés par le gouvernement saoudien, ainsi que les organismes de bienfaisance et les gens riches dans ce pays.

    Je pense qu'il est invraisemblable de croire que 19 personnes, la plupart des qui ne parlent pas anglais, dont la plupart n'avait jamais été aux États-Unis avant, dont un grand nombre n'a pas eu une éducation secondaire — pourrait avez effectué cette tâche compliquée sans un soutien aux États-Unis, « Graham a déclaré dans une interview avec « 60 Minutes » en avril.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  45. On ne peut pas s'empêcher mais sensation de Brennan apparence - et ton - ont un sens de l'inévitabilité de la libération des 28 pages', dont nous sommes bien sûr sera jouée vers le bas par les grands médias maintenant comme des informations inexactes qui sont complot plus que fait... parce que Brennan dit alors... et pourquoi serait mensonge?

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-02/911-damage-control-begins-cia-director-warns-28-pages-contains-inaccurate-informatio

    RépondreSupprimer
  46. « L'équité » & plus grand manipulateur de monnaie de la terre

    Soumis par Tyler Durden le 02/05/2016 11:55 -0400
    Exceprted d'un fleuve Asset Management Eric Peters,

    "Nous avons créé de nouveaux outils afin de déterminer si une économie peut être change conduisent une politique qui pourrait lui procurent un avantage concurrentiel injuste contre les Etats-Unis," a annoncé le Conseil du Trésor, vendredi soir.

    “Chine, Japon, Allemagne et la Corée seront suivi de près par suite d'un important excédent de courant combinée avec un excédent significatif d'échanges bilatéraux avec les États-Unis."

    "Taïwan se fera à la suite de son surplus de matériel compte courant et son intervention persistante et partiale dans les marchés des changes," a poursuivi le Trésor, flexion aux vents du changement politique, balayant la nation raides.

    L'élection de 2016 a mis à nu l'insécurité profonde du vieillissement de l'Amérique ouvrière, leur ressentiment envers les étrangers, concurrence, changer.

    Alors que les jeunes de l'Amérique clameur pour l'équité, un avenir exempt de s'écraser la dette étudiante, l'oppression d'un gouvernement appartenu à et exécuté pour les grandes entreprises, la du Trésor américain répond, nos partenaires commerciaux en garde contre l'affaiblissement artificiellement leur monnaie, voler notre croissance, en appuyant sur nos salaires, détruire nos emplois.

    Mais en distinguant les pays ayant des excédents du compte courant plus grands du monde, ils sont aussi exigeants qu'ils dépensent leur épargne nationale, déclenchant le plan de relance budgétaire.

    Chef de la Banque centrale du Japon a surpris les marchés, tenant inchangées, des mesures de stimulation annonçant qu'ils, « veulent prendre plus de temps pour évaluer l'impact des taux d'intérêt négatifs. » Le Yen a grimpé de 3,6 %, l'indice Nikkei a coulé à 5,2 %, du mal à s'adapter à la possibilité d'une nouvelle réalité ; un monde moins favorable aux échanges, pressé les limites politiques de la politique monétaire extraordinaire.

    Bien sûr, l'Amérique est le plus grand manipulateur de devises de la terre et aussi longtemps que nous conservent le pouvoir qui vient de frapper la monnaie de réserve mondiale, nous sera toujours. Naturellement, personne n'aime un hypocrite, notamment une aboyer des ordres, proféré des menaces.

    C'est pourquoi ce nouveau chapitre de la grande expérience monétaire sera tellement fascinant. Imprévisible, volatil.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-02/fairness-earths-greatest-currency-manipulator

    RépondreSupprimer
  47. MH 17, climat, Saddam Hussein : même combat, même complot ?

    le 2 mai 2016
    par jacqueshenry

    Personne n’entend plus parler de l’avion de Malaysia Airlines abattu dans l’espace aérien ukrainien et pour cause. Les Néerlandais qui payèrent un lourd tribut à cette « bavure militaire » n’ont toujours pas divulgué les renseignements fournis par les boites noires qui leur ont été confiées alors qu’elles auraient du être analysées par un organisme international indépendant, si tant est qu’il en existe un. Selon les renseignements qui sont aussi à la disposition des Hollandais, il se trouve que l’avion présidentiel russe se trouvait dans les parages 40 minutes après le vol MH 17 selon les contrôleurs aériens polonais. L’hypothèse qui fait donc surface est une erreur de la part de l’armée ukrainienne qui avait l’intention d’abattre l’avion du Président Poutine probablement avec l’appui, ou l’injonction, de la CIA et qui, ne pouvant déterminer l’identité de l’avion, a tiré un missile Buk un peu au hasard.

    La promptitude avec laquelle le secrétaire d’Etat John Kerry a affirmé détenir des preuves que c’étaient les Russes qui avaient abattu l’avion malais sème le doute dans les esprits car la « bavure militaire » ukrainienne devait être à l’évidence immédiatement couverte par de fausses informations. Curieusement les médias occidentaux ont soigneusement omis ce détail et les Hollandais sont aujourd’hui bien embarrassés par la patate chaude que leur a refilé Washington. Il ne faut pas se faire d’illusions, la CIA, le Pentagone et la Maison-Blanche ne divulgueront jamais la vérité et les Européens continueront placidement à se ranger du côté des USA, manipulés tels des marionnettes.

    Les conséquences économiques des sanctions décrétées contre la Russie sont toujours immenses pour l’économie européenne, il n’y a qu’à constater les graves problèmes du secteur agricole français qui a perdu près d’un cinquième de ses parts de marché à l’export en étant privé de la Russie comme client. L’Europe qui ne dispose toujours pas d’une réelle autorité en matière de politique étrangère est et restera longtemps asservie aux décisions américaines n’ayant qu’un seul but, asseoir l’hégémonie américaine sur le monde.

    Dans le même ordre d’idées la mascarade climatique peut être considérée comme une manoeuvre de Washington pour paupériser l’ensemble des économies du monde développé en les obligeant à investir massivement dans des domaines énergétiques dont on sait très bien qu’il n’en sortira rien de bon ni techniquement ni économiquement. Ces investissements dans les énergies renouvelables ou dites « vertes » sont faits en pure perte et n’ont comme seul but d’affaiblir les économies européennes. Le Congrès américain ne ratifiera jamais les accords de Paris, tout le monde le sait mais les Européens, subissant la pression du Département d’Etat américain, ratifieront ces accords et signeront également leur récession économique car une énergie au coût renchéri ne pourra qu’être un facteur pénalisant pour les économies.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  48. Il est donc logique de considérer que la politique américaine pousse le plus de pays possibles à l’autoflagellation énergétique, la nouvelle arme économique que les USA ont minutieusement mis au point dans le seul but de préserver leur hégémonie économique. Et c’est l’Europe, première puissance économique du monde, qui est naturellement visée. Jamais la Chine, l’Inde ou encore la Russie ne ratifieront le traité de Paris sur le climat. L’Europe, asservie militairement, et donc politiquement par voie de conséquence, avec l’OTAN, se devait d’être également asservie économiquement avec le TTIP et la grande escroquerie climatique initiée, faut-il le rappeler, par les USA avec Al Gore en premier chef.

    L’Europe, via l’OTAN, a été entrainée dans les conflits initiés par les USA au Moyen-Orient, conflits qui ne la concernaient pas. Il suffit de se souvenir des affirmations mensongères de la Maison-Blanche au sujet des stocks d’armes de destruction massive de Saddam Hussein ou encore des agissements anti-démocratiques du chef d’Etat libyen puis de Assad en Syrie. Chaque fois que les USA ont décidé d’un conflit armé dans la région, les Européens n’ont pas eu d’autre choix que d’abonder dans le sens du Département d’Etat américain, l’Union Européenne ne disposant d’aucune autorité diplomatique ou stratégique. Des premiers ministres anglais comme Tony Blair ou David Cameron ou encore le Président Sarkozy, marionnettes notoires de Washington, ont poussé le reste de l’Europe dans ces conflits, abandonnant toute autorité et, pire encore, toute dignité.

    Enfin, une information passée largement inaperçue par les médias européens vendus à la propagande américaine laisse rêveuse. La FAS (Federation of American Scientists) a révélé que l’Italie, l’Allemagne, la Belgique, la Hollande et la Turquie ont récemment accepté de voir stationner sur leurs territoires les nouvelles bombes nucléaires américaines B61-12 en parfaite violation du traité de non-prolifération des armes nucléaires que ces pays avaient pourtant ratifié en 1975. Il ne fait aucun doute que pour encore longtemps l’Europe restera une colonie américaine et tous les chefs d’Etat européens applaudissent …

    Source partielle : Paul Craig Roberts

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/05/02/mh-17-climat-saddam-hussein-meme-combat-meme-complot/

    RépondreSupprimer
  49. Un nouveau système numérique a été juste dévoilé lors d'une réunion secrète pour les banquiers à New York

    Par Michael Snyder,
    le 2 mai 2016


    Le mois dernier, une « réunion secrète » qui a impliqué plus de 100 dirigeants de certaines des plus grandes institutions financières aux États-Unis a eu lieu à New York. Au cours de cette "réunion secrète", une société appelée "lachaîne" a dévoilé une technologie qui transforme des dollars américains en "pures actifs numériques". Selon les témoignages, il y avait des représentants du Nasdaq, Citigroup, Visa, fidélité, Fiserv et Pfizer dans la salle et la chaîne réclame également de s'associer à Capital One, State Street et First Data. Cette technologie « révolutionnaire » est destinée à changer complètement la façon dont nous utilisons l'argent, et ceci représente une avancée majeure vers une société sans argent liquide. Mais si ce nouveau système de trésorerie numérique va être si bon pour la société, pourquoi était il a dévoilé un secret de réunion pour les banquiers de Wall Street ? Y a-t-il quelque chose de plus passe ici qu'on nous dit ?

    Aucun d'entre nous sans doute aurait ont déjà entendu parler cette réunion secrète s'il ne s'agissait pas d'un rapport de Bloomberg. Ce qui suit provient de leur article intitulé «Inside the Secret réunion où Wall Street testé Digital Cash"...

    Un récent lundi d'avril, plus de 100 dirigeants de certaines des plus grandes institutions financières du monde se sont réunis pour une rencontre privée au bureau de Times Square de Nasdaq Inc. Ils n'étaient pas là pour simplement parler de blockchain, la nouvelle technologie que certains prédisent transformera les finances, mais afin de construire et d'expérimenter avec le logiciel.

    La fin de la journée, ils avaient vu quelque chose de révolutionnaire : dollars américains transformés en purs actifs numériques, pouvant être utilisé pour exécuter et installer un commerce instantanément. C'est la promesse d'un blockchain, où le système lourd et source d'erreurs qui prend des jours à transférer de l'argent à travers la ville ou dans le monde entier est remplacé avec une certitude presque instantanée.

    Il n'est donc pas seulement Michael Snyder de Le Blog d'effondrement économique qui fait référence à cette rencontre comme une "réunion secrète". En fait, c'est comment il a été décrit par Bloomberg. Et je pense qu'il y a une très bonne raison pourquoi cette rencontre a eu lieu en secret, parce que beaucoup dans le grand public auraient certainement être alarmés par ce pas de géant vers une société sans argent liquide. Voici plus sur ce nouveau système de Bloomberg...

    Alors que les espèces sur un compte bancaire se déplace électroniquement tout le temps aujourd'hui, il existe une distinction entre ce système et ce que veut dire argent est numérique. Paiements électroniques sont vraiment justes messages que cash doit passer d'un compte à l'autre, et ce rapprochement est ce qui ajoute le temps pour le processus de paiement. Pour les clients, déplacement d'argent entre comptes peut prendre jours comme banques attendent des confirmations. Digital dollars, cependant, sont pré-chargés dans un système comme un blockchain. A partir de là, ils peuvent être permutés immédiatement pour un actif.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  50. « Au lieu d'un document ou un message déplacé, c'est l'actif réel, » a déclaré Ludwin. « Le paiement et le règlement devient la même chose. »

    Pourquoi c'est si alarmante, c'est parce que nous voyons d'autres déménagements importants vers un système de paiement sur toute la planète. En Suède, 95 pour cent de toutes les transactions de vente au détail sont déjà sans numéraire et guichets automatiques sont supprimés par centaines. Au Danemark, des représentants du gouvernement ont en fait un objectif déclaré de le "éradication de trésorerie" à l'horizon 2030. Et en Norvège, la plus grande banque dans le pays, a appelé publiquement à l'élimination complète de toutes les espèces.

    Autres nations d'Europe ont déjà interdit les transactions au comptant sur un certain nombre. Voici juste quelques exemples...

    Comme j'ai écrit au sujet auparavant, opérations en espèces de plus de 2 500 euros ont déjà été interdites en Espagne et France et l'Italie ont tous deux interdits de toutes les transactions en espèces de plus de 1 000 euros.

    Peu à peu, comptant est en cours d'éradication, et ce que nous avons vu jusqu'à présent est que le début. les opérations scripturales 417 milliards ont été réalisées en 2014, et le nombre final pour 2015 devrait pour être beaucoup plus élevé.

    La Poussée globale vers une société sans argent liquide seulement va s'intensifier, parce que les banques et les gouvernements ont tendance à vraiment aimer l'idée d'un tel système.

    Les banques aiment vraiment le concept d'une société sans argent car elle obligerait tout le monde à leurs clients. Il n'y aurait pas plus d'argent se cachant dans un matelas à la maison ou que vous essayez de payer la totalité de vos factures avec l'argent de papier. En vertu d'un système de paiement, nous serions tous dépendants sur les bords, et ils font beaucoup d'argent chaque fois que nous avons passé nos cartes ou notre « chips » ont été balayées.

    Les Gouvernements considèrent beaucoup d'avantages dans une société sans argent liquide ainsi. Ils nous disent qu'ils seraient en mesure de sévir contre les trafiquants de drogue, les fraudeurs de l'impôt, les terroristes et les blanchisseurs d'argent, mais la vérité est qu'il leur permettrait de regarder, de suivre, de surveiller et de contrôler pratiquement toutes nos transactions financières. Notre vie allait devenir livres ouverts au gouvernement, et la confidentialité financière serait une chose du passé.

    En outre, le risque de tyrannie serait absolument outre des diagrammes.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  51. Imaginez un monde où le gouvernement pourrait servir le portier qui est autorisé à utiliser le système de paiement et qui ne l'est pas. Elles pourraient exiger que tous nous soumettre à une sorte de forme émise par le gouvernement d'identification avant d'être autorisé à opérer au sein du système, ou il est même concevable qu'il faudrait un serment de fidélité.

    Bien sûr si vous n'avez pas envoyé à leurs demandes, vous ne pourriez pas acheter, vendre, ouvrir un compte bancaire ou obtenir un emploi n'ayant pas accès au système sans numéraire.

    J'espère que les gens puissent comprendre où cela se passe. Monnaie de papier est une composante très importante de notre liberté, et si elle est prise loin de nous qui ouvrira la porte à toutes sortes d'abus.

    Même maintenant, cash est lentement étant « criminalisé » en Amérique. Par exemple, si l'argent sert à payer pour une chambre d'hôtel qui est considérée par les autorités fédérales comme «toute activité suspecte» qui doit être signalé au gouvernement. Bien sûr, ce n'est pas illégal de payer votre facture d'hôtel comptant tout de suite, mais selon le gouvernement, c'est quelque chose qui « terroristes » faire, il doit être étroitement surveillé.

    Il ne faut pas beaucoup d'imagination pour voir où tout cela se passe. Et pour ceux d'entre nous qui comprenons quelle heure il est, c'est une indication claire qu'il se fait tard dans le jeu.

    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/a-new-digital-cash-system-was-just-unveiled-at-a-secret-meeting-for-bankers-in-new-york

    RépondreSupprimer
  52. La plupart des principaux investisseurs agissent comme si ils sont sceptiques

    3 mai 2016

    Les investisseurs de honte qui gèrent des dizaines de milliards ne sont pas bonnes à évaluer le risque. Ils manquent quelque chose de grand et évident :

    La moitié des principaux investisseurs en ignorant le changement climatique – étude

    – Reuters : Un rapport par le projet de divulgation actifs propriétaires (AODP), une organisation à but non lucratif vise à améliorer la gestion du changement climatique, qui révèle un peu moins un cinquième des premiers investisseurs – ou gérer un total de $ 9,4 billions (6,4 billions de livres) en actifs – étaient en prenant des mesures concrètes afin d'atténuer le réchauffement climatique de 97.

    Citons investir dans faible polluant actif ou encourageant les compagnies qu'ils investissent dans d'être plus écologiques.

    Comment faible est ce bar. Moins d'un cinquième font quelque chose de « concret ». Pour même obtenir le décompte jusqu'à un demi "pas ignorant climate change", les chercheurs devaient inclure une catégorie appelée "first steps", rien de tangible en vous l'esprit. Peut-être quelqu'un a envoyé un email ?

    N'importe qui pourrait penser que les quatre cinquièmes des premiers investisseurs pense que le changement climatique est un non-événement complet.

    Autres 157 investisseurs gérant un total de 14,2 billions de $ prenaient "premiers pas" pour lutter contre le changement climatique, tandis que 246 14 billions de $ de gestion ne faisaient rien du tout, dit le rapport.

    Si seulement les gestionnaires de fonds ont été assez intelligents pour faire une diplôme de l'environnement et le développement durable à l'USQ. Tous les élèves savent comment dangereux climat changement est. Un jour les diplômés du MIT et Wall St fusées scientifiques obtiendront trop.
    ——
    Essayez d'imaginer un monde où un changement important est à venir qui va tuer des millions, noyer des villes, causer la mort, les maladies et les poissons téméraire et la plupart des gars ambitieux haute adrénaline numéro-junkie ne payaient pas toute l'attention.

    http://joannenova.com.au/2016/05/eighty-percent-of-leading-investors-act-like-they-are-skeptical/

    RépondreSupprimer