- ENTREE de SECOURS -



lundi 12 septembre 2016

Le honte Septembre de Mille-1

Nous avons TOUTES & TOUS pu assister durant notre existence à des informations merdiques dites 'officielles' sans commun accord avec la réalité que chacune et chacun a pu comprendre. Ainsi, malgré les PREUVES IRRÉFUTABLES, visuelles, sonores autant que constituelles/contextuelles ces présentations (pour enfants déficients voire irrécupérables) demeurent bien ancrées dans le 'cerveau' de quelques êtres !!!

C'est ainsi que: face au summum de l'intelligentsia que constitue le corps des scientifiques, ont été servies des anomalies/grossièretés/escroqueries-en-tous-genres afin d'en conduire les bestiaux serviteurs et dociles autant qu'imbéciles à l'abattoir qui les attend !

Et là... je ne parle pas de quelqu'un d'autre que vous !

Niveau culturel ZÉRO ! Voir des 'avions' en aluminium qui... traversent un mur-maître ainsi que des dizaines de poteaux verticaux en acier !!! Çà, c'est: 'Onze-Septembre' ! Voir des 'avions' qui tournent/virent/braquent à 90° a plus de 800 km/h, là, ce n'est possible qu'en jeux vidéos. 'Entendre' des 'passagers' d'avions téléphoner depuis leurs portables (alors qu'en 2001 n'existait AUCUNE possibilité de parler à distance sans pylône-relais à des milliers de kilomètres !!!) était inconcevable/impossible et... malgré tout (15 ANS APRÈS !!!!!) des cons-d'enculés-de-merde continuent à croire à ces balivernes d'attardés mentaux !!!

En faites-vous parties ? Faites le test:

Pensez-vous encore que 'The chef-suprême-président est des millions de fois plus intelligent que des millions de professeurs ??!' Bien-sûr que non ! (çà se saurait !!), alors, quand cet enculé vous dit (droit dans les yeux) que: la mer va monter (sur quoi ? Hahahaha !) suite à... la 'fonte des glaces' !!! sachant que: Quand la glace font elle PERD du volume et non en gagne, à quoi ou à qui pouvez-vous être comparé ? Quand ce même enculé vous dit que la mer va augmenter de volume alors que: Depuis des milliards d'années des milliards de kilomètres cubes d'eaux des fleuves, rivières & pluies se sont déversé dans les mers & océans SANS QUE LE NIVEAU NE S'ÉLÈVE !!!  à quoi ou à qui êtes-vous évalué ?? (HAHAHAHA !)

OÙ EST PASSE VOTRE CULTURE ???!

Avez-vous encore la force de réagir, de bouger votre 'boîte crânienne' ? Vous avez regardé la télé ? Des jeux de questions ? Des 'candidats' qui gagnent des millions ? (HAHAHAHA !) Êtes-vous plus intelligent(e) après ? Faites le test lorsque vous vous couchez le soir pour dormir: "Qu'ai-je appris aujourd'hui ?" (HAHAHAHA !). De quoi ai-je été instruit(e) en regardant/écoutant le 'Journal télévisé' (HAHAHAHAHA !) ?

TSS ! RIEN QUE DES MERDES ! Même pas capable de distinguer le vrai du faux !!! Même pas capable de réagir !!! ("Mais, qu'allons-nous laisser à nos enfants ?") HAHAHAHAHAHAHA !

Pourquoi bientôt il n'y aura plus d'eau ???! Et si je crache en l'air, qu'est-ce qui se passe ? Et si je pisse contre le vent ou chie par terre, va t-on vivre sur 'une montagne de merde' ?
Pourquoi ne suis-je pas assez intelligent(e) pour comprendre cela ??

Le '11 Septembre' (2001) il n'y avait PAS des avions mais des HOLOGRAMMES d'avions. Le '11 Septembre' (2001), il y a eu 3 tours démolies (la 1, la 2 et la 7) par des explosifs placés à l'intérieur. Le '11 Septembre' (2001) a été un prétexte pour accuser l'Irak (riche en pétrole comme la Libye) d'avoir des 'Armes à Destruction Massive' alors que les experts de TOUS les pays ont prouvé le contraire. Puis accusé 'Ben Laden' (ou pourquoi pas Napoléon ou Cléopatre ?) d'avoir détruit... les 3 tours à New-York + troué le 'Pentagone' avec un 'avion' qui a replié ses ailes pour rentrer ! HAHAHAHAHA ! et, un autre qui a atterrit... sans laisser de trace en pleine forêt !!! Çà alors !

40 commentaires:

  1. La Chine se plaint de la montée du protectionnisme dans l'Ouest


    Les tendances nationalistes et isolationnistes qui sont agités dans polities à travers le monde occidental sont pas eux-mêmes la solution à l'ordre mondial; ils sont en fait une partie de la dialectique collectiviste qui finira par servir les objectifs mondialistes.

    7 septembre 2016,
    par James Corbett


    Les adeptes de Le rapport Corbett sera sans doute familier avec la déclaration de George Soros à plusieurs reprises au fil des ans que la Chine est d'être le moteur du Nouvel Ordre Mondial. Ceci est en accord avec des déclarations similaires par Kissinger et Brzezinski et les autres super gophers de haut niveau de la mise en place de la politique étrangère CFR connectés qui ont contribué à ouvrir la voie à la «ouverture» de la Chine (aux oligarques NWO).

    Mais après Sommet du G20 de cette semaine, la Chine signale le malheur avec la façon dont cette relation progresse. Dans un éditorial dans le sillage du sommet de Hangzhou cette semaine, les médias d'Etat chinois Xinhua exprime leur inquiétude à propos de la menace protectionniste croissante à la raquette globaliste qui a bien servi les oligarques chinois ces deux dernières décennies.

    "Comme le Sommet Hangzhou a la direction et a tracé l'évolution future de l'économie mondiale atone, les pays du G20 devraient faire des efforts concertés pour mettre en œuvre leur consensus pour de bon," Xinhua enseigne son public (vraisemblablement les personnes influentes de l'architecture globale). Et comment Xinhua pense que ces mondiaux (més) les dirigeants devraient s'y prendre? "Pour les grandes économies développées du monde, ils devraient freiner la montée du protectionnisme et de démanteler les mesures anti-commerciales comme l'isolationnisme économique ne constitue pas une solution à faible croissance."

    Le refrain est assez familier dans le monde post-Brexit: "hey you populistes, arrêtez de pleuvoir sur notre défilé globaliste!" Maintenant, comme je l'ai noté en détail dans ces pages mêmes, les nationalistes et les tendances isolationnistes qui sont agités dans polities à travers le monde occidental ne sont pas eux-mêmes la solution à l'ordre mondial; ils sont en fait une partie de la dialectique collectiviste qui finira par servir les objectifs mondialistes. Mais ces tendances font partie de la réaction naturelle que beaucoup ressentent la pression qui vient de la délocalisation de leurs emplois dans le monde du commerce "libre" (à savoir le commerce capitaliste copinage présidé par millier de pages et des accords presque incompréhensibles qui sont conçus pour éliminer les petites entreprises concurrentes).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  2. Le «moteur du Nouvel Ordre Mondial" décrochage ? Sont ces mouvements populistes menacent vraiment l'ordre international naissant et la place de la Chine en elle?

    Si seulement.

    En vérité, ce qui est beaucoup comme récent (et beaucoup vanté) «abandon» de Brzezinski du Nouvel Ordre Mondial. Si vous revenez en arrière et lisez l'article réel de Brzezinski à la place des titres des médias alt vantant, il ne rien abandonner. Il est simplement en reconnaissant que nous ne sommes plus dans le monde unipolaire de l'hégémonie américaine que nous étions quand lui et ses copains ont commencé leur quête pour construire ce nouvel ordre mondial. Au lieu de cela, il devra être fait pour hébergement puissances comme la Chine émergente d'avoir un plus grand rôle dans le maintien de l'ordre dans le Moyen-Orient et d'autres points chauds. Les lecteurs avisés remarqueront que la diminution de l'importance de l'Amérique sur la scène mondiale et la montée des puissances concurrentes est en fait la réalisation des objectifs de la globalistes, pas l'abandon d'entre eux.

    Dans le cas de cette torsion des mains sur les mouvements isolationnistes et nationalistes, aussi, nous voyons une certaine angoisse réelle de la part de la bureaucratie internationale croissante qui peuplent les institutions (UE, ONU, OMC, etc.) qui régissent cette incarnation du Nouveau Monde Commande. Mais, comme dans 1984 d'Orwell, il ne nécessite pas un gouvernement à gouverner le monde, mais la concurrence / conspirer gouvernements régionaux (ou même nationaux) pour maintenir un type d'équilibre dans un ordre mondial multipolaire.

    Ne vous inquiétez donc pas encore sur les globalistes. Cependant, pour trouver les oligarques de la Chine pour commencer à changer plus de leur attention à leur propre cou des bois (AIIb, mer de Chine méridionale, une ceinture One Road) et se détourner des anciennes institutions de Nouvel Ordre Mondial (FMI, Banque mondiale, ONU) qui semblent comme ils vont sortir de style.

    http://theinternationalforecaster.com/International_Forecaster_Weekly/China_Complains_About_Rising_Protectionism_in_the_West

    RépondreSupprimer
  3. Comment la Fed peut faire basculer l'élection

    La Réserve fédérale a un rôle à jouer dans le processus électoral. Nous savons déjà qu'ils dirigent cette économie de bulle-soufflé de manière banquiers centraux ont jamais fait auparavant.


    10 septembre 2016,
    par James Corbett

     
    Êtes-vous un citoyen américain inquiet que votre vote à l'élection de ce mois de Novembre va être volé ? Craignez-vous que les machines de vote sont truquées ? Que les résultats le jour (s) de l'élection ne seront pas de refléter fidèlement les votes réels exprimés ?

    Eh bien, vous n'êtes pas seul. Une fois le domaine des théoriciens de la conspiration fous (qui, bien sûr, je veux dire les dénonciateurs ayant une connaissance de première main qui a témoigné dans le dossier), la fraude électorale, le piratage et la falsification est maintenant dans la conscience du grand public grâce à nos amis du Department of Homeland La sécurité. Après tout, comme vous avez pu le voir sur la dernière édition du New World la semaine prochaine, le DHS envisage maintenant de déclarer le processus électoral comme «infrastructure critique».

    Bien que vague et amorphe, «infrastructure critique» est défini dans la section 1016 (e) de la Loi PATRIOT comme des «systèmes et actifs, que ce soit physique ou virtuel, si vital pour les États-Unis que l'incapacité ou la destruction de ces systèmes et les actifs auraient un effet débilitant sur la sécurité, la sécurité économique nationale, la santé publique ou la sécurité nationale, ou toute combinaison de ces questions". A 2013 Directive sur la politique présidentielle a souligné le rôle du DHS dans la coordination de la surveillance fédérale de ces industries et processus jugés infrastructures critiques.

    Ainsi sommes-nous censés dormir plus facile quand un cyber faux drapeau lors de l'élection 2016 nécessite le gouvernement fédéral à venir et la prise en charge du processus de vote entier ? Sommes-nous censés croire que la seule façon de faire en sorte que chaque vote est assez compté est d'avoir Big Brother compter les bulletins de vote ? Bien sûr que non. Comme Ron Paul le dit si bien:

    «Sont-ils inquiétants, quand ils parlent de faire quelque chose au sujet des élections truquées, [que] les votes sont comptés ? Non, ils font en sorte que les votes ne sont pas comptés et ils sont sans importance et le gouvernement a toute cette puissance. "

    (Ne hésitez pas à spéculer, alors, de savoir pourquoi Paul ne dit pas un peep sur les résultats des élections douteuses en 2008 ou 2012, ou comment le RNC de manière flagrante truqué le processus de garder ses délégués d'exercer une quelconque autorité sur la nomination de 2012.)

    Mais comme je le dis, vous avez probablement entendu parler de cette histoire. Voilà qui aurait glissé sous le radar dans tous les (s) frénésie électorale de ces derniers jours: "Clinton raconte Trump Shut Up sur la Réserve fédérale." Comme le rapporte Kurt Nimmo, Clinton a eu une réaction assez prévisible aux récentes critiques de Trump des taux d'intérêt artificiellement bas entretenus par la Fed au cours de cette post-Lehman (bulle) de récupération: Shut up !

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. "Vous ne devriez pas commenter sur les actions de la Fed lorsque vous êtes soit en cours d'exécution pour le président ou si vous êtes président," a t-elle déclaré plus tôt cette semaine. "Il ne devrait pas essayer de parler ou parler en bas de l'économie, et il ne devrait pas être en ajoutant la Fed à sa longue liste d'institutions et d'individus qu'il calomnier et autrement attaquer."

    Pensez à ce que Hillary admet ici: Non seulement les politiciens ne jouent aucun rôle dans le système de la Réserve fédérale d'autrefois publiques (dont la charte dérive du Congrès), mais que même critiquant leurs actions est verboten pour quiconque veut être un président. Ils sont littéralement au-dessus des critiques et leurs actions ne peuvent pas être deuxième deviné ... qui viennent à penser que cela semble assez familier. Il est presque comme si la Fed est en fait dans le contrôle du gouvernement ...

    Mais il y a encore une autre couche à cet oignon. Clinton pourrait avoir un intérêt personnel dans la protection de l'économie au cours des prochains mois. Il est difficile de voir, après tout, comment un éclatement de la bulle de la banque centrale entre aujourd'hui et Novembre travaillerait contre les démocrates en place en faveur des républicains. En fait, nous ne disposons pas de spéculer. Nous avons vu l'image exacte miroir se produit en 2008, lorsque la bulle immobilière Greenspan ère Bush a sauté, l'économie a plongé dans une crise juste avant le public est allé aux urnes, et les démocrates Obama dirigés ont battu les Repubs titulaires haut la main.

    Ce 2008 bulle pop était instructive en soi, car nous avons eu de voir que bizarre affichage de l'unité où Obama et McCain ont pris le temps de leur politique (s) élection stade-réussi à pimp 700 milliards $ $ 29 600 000 000 000 bankster renflouement. Nous avons également vu comment, quand les choses se gâtent les banksters vont littéralement menacer le Congrès avec le chaos dans les rues et la loi martiale aux Etats-Unis s'ils ne reçoivent pas exactement ce qu'ils veulent ... et puis jouer à un jeu de poulet avec l'American économie jusqu'à ce qu'ils obtiennent leur chemin.

    La leçon ici est simple: Si vous êtes leader parti au pouvoir dans une élection, vous ne voulez pas d'urgences majeures de culture avant le jour du scrutin. Tout cela prendrait est une crise économique (ou même une grosse frayeur) et un média qui est prêt à le blâmer sur Obama et les démocrates et les chances de Clinton pour devenir président serait considérablement réduit (à moins bien sûr de l'EDS intervient pour compter le vote en sa faveur).

    Cela soulève un corollaire intéressant: La Réserve fédérale a un rôle à jouer dans le (s) processus électoral. Nous savons déjà qu'ils dirigent cette économie de bulle-soufflé de manière banquiers centraux ont jamais fait auparavant. En augmentant simplement les taux trop ou trop tôt, ils pourraient tirer le tapis de dessous. Inversement, en tenue de rabais sur une augmentation de taux ou même la baisse des taux, ils pourraient acheter plus de temps pour la bulle pour continuer. Et ce faisant dans une année électorale, ils peuvent travailler pour ou contre quelque parti arrive d'être au pouvoir pour le moment.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  5. Comme Bob Murphy a récemment fait remarquer sur Twitter: «Certaines personnes (a) croient en faux drapeaux où gouv gagne en puissance et (b) pense que la Fed ne va pas marcher parce que causerait accident?" Effectivement. Si et quand la hausse de la Fed et l'économie plonge, nous pouvons être certains d'une chose: Ce ne fut pas un accident.

    Pensez-vous vraiment que Clinton ne connaît pas cela ? Pensez-vous vraiment que l'administrateur Obama n'a pas eu des mots derrière des portes closes avec le FOMC sur le maintien du statu quo jusqu'à l'élection ? Pensez-vous vraiment que la Fed va relever ses taux avant Novembre ?

    A l'inverse, pensez-vous que Trump est pas au courant de cela ? Pensez-vous que sa volte-face soudaine sur les taux d'intérêt bas (d'abord les louant maintenant les haïr) n'est pas une prise de conscience qu'un pop bulle serait à son avantage ?

    Mais regardez-moi. Ici, je suis un voluntaryist parler de l'ensemble (s) processus électoral comme s'il importe de toute façon. Équipe Coke, Pepsi équipe, le gouvernement de l'ombre est toujours en contrôle. Et la Fed est plus proche du centre du pouvoir de ce gouvernement de l'ombre que le Bureau ovale. Ou est-ce que le DHS ? ...

    http://theinternationalforecaster.com/International_Forecaster_Weekly/How_the_Fed_Can_Swing_the_Election

    RépondreSupprimer
  6. En France, l’imbécillité n’a pas de limites.


    le 12 septembre 2016


    Les Français, encore une fois, se distinguent par leur indigence intellectuelle en ce qui concerne la santé en général. Après l’odieux scandale de la reconnaissance d’une personne sensible aux ondes électromagnétiques, une première mondiale dans le registre du ridicule, c’est maintenant avec la peur des vaccins que s’illustrent les habitants de l’Hexagone.

    Une étude réalisée par le Docteur en anthropologie Heidi Larson de l’école londonienne d’hygiène et de médecine tropicale montre clairement que les Français s’illustrent encore une fois dans la bêtise mêlée d’ignorance. Dans le pays de Louis Pasteur et de Claude Bernard les vaccins sont considérés comme dangereux par 41 % de la population. Au Bangladesh seulement 0,2 % de la population pense comme ces 41 % d’idiots manipulés par des groupes de pression dont je tairai le nom et une presse subventionnée (ou non) qui raconte n’importe quoi.

    Les Français, dont l’emblème de leur pays est un coq, le seul animal suffisamment stupide pour être capable de continuer à chanter en pataugeant dans sa propre merde, pensent que le vaccin protégeant efficacement maintenant contre l’hépatite B provoque la sclérose en plaque et que le vaccin contre le virus du papillome a de nombreux effets secondaires comme la fatigue des jeunes filles qui ont été soumises à ce dernier.

    Il est vrai que les Français gardent un mauvais souvenir des errances d’une ancienne ministre de la santé dont la totale incapacité intellectuelle a conduit le gouvernement français à dépenser une fortune en doses de vaccin contre le virus de la grippe H1N1 sur le dos des contribuables, doses qui ont finalement été détruites. Mais sous prétexte que l’un des adjuvants majeurs des vaccins est de l’hydroxyde d’aluminium, l’argument était tellement tentant qu’une espèce de légende a relié l’aluminium à la sclérose en plaque et à la maladie d’Alzheimer … En France on n’est pas à l’abri des inepties de ce genre.

    On peut comprendre que les habitants de la Mongolie, pays à majorité bouddhiste, soient opposés aux vaccins pour des raisons religieuses, ce qui est également le cas de l’Iran, mais quel argument « religieux » les Français évoquent-ils ? Les Français sont tout simplement pourris par l’activisme incessant des écologistes … Et s’il ne s’agissait que des vaccins ce serait encore un moindre mal, non pas pour la santé, mais parce que ces exécrables individus vont aussi précipiter le pays dans un désastre économique et social irréversible.

    Source : Sciencemag.org et aussi : doi : 10.1016/j.ebiom.2016.08.048 et sur ce blog :
    https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/08/27/londophobie-officialisee-par-la-justice-francaise/

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/09/12/en-france-limbecillite-na-pas-de-limites/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a 'vaccin' et 'vaccin'.

      Il n'y a pas de mal à se méfier du danger de quelque chose même si cette dernière est présentée comme protectrice, salvatrice voire obligatoire par des personnes qui n'en ont la compétence de leurs responsabilité.

      Exemple-même celui de la mortalité gigantesque due aux particules émises par la combustion du diesel comme celui du charbon. Là, où TOUS les chefs d'État seraient de s'élever contre cette hégémonie nationale qui approche le 50 000 morts par an (en France) !! NUL ne l'empêche Y COMPRIS LES CANDIDAT(E)S aux élections... PRÉSIDENTIELLES !!!

      Supprimer
  7. Chasse-mythes : les agriculteurs inondent-ils leurs cultures de pesticides ?


    12 Septembre 2016,
    par Seppi

    Steve Savage*


    Dans de nombreux articles critiques de l'agriculture moderne, les récits sur les pesticides ont tendance à utiliser des termes comme « slathered », « drenched » ou « doused » (« enduit », « trempé » ou « aspergé »). Ce sont des images alarmantes qui attisent les craintes des consommateurs sur le rôle des pesticides dans l'approvisionnement alimentaire. Ceux qui sont impliqués dans la lutte contre les parasites et maladies dans les fermes savent que ces termes suscitent des impressions extrêmement trompeuses sur la façon dont les agriculteurs gèrent leurs cultures. Il est utile de faire quelques comparaisons parlantes pour offrir une perspective plus réaliste.

    Un bon exemple de ce que signifie « enduire ».

    « Enduire » est un terme que nous utilisons par exemple pour décrire le processus d'application d'une forte dose de crème solaire. Appliquer 1/2 once de crème solaire (14 grammes) sur tout votre visage (57 pouces carrés) équivaudrait à 0,009 once/pouce carré (3,7 dm2). Si un acre de culture (0,405 ha) était « enduit » de manière similaire, le dosage serait de plus que 54.000 onces par acre (3,78 tonnes/hectare). La plupart des produits de protection des cultures sont appliqués dans la gamme de 3 à 64 onces par acre (en gros 200 g à 4,5 kg/ha). Cela signifie que l'image du barbouillage avec un écran solaire est exagérée d'un facteur de 850 à 18.000. L'utilisation du terme « enduire » est tout à fait inappropriée pour décrire l'utilisation des pesticides dans l'agriculture. Les « distillats de pétrole » (essentiellement des huiles minérales ) sont des pesticides bio approuvés [également en France] qui sont appliqués à des doses allant jusqu'à 1.792 onces par acre (125 kg/ha). Même cette dose ne serait pas considérée comme donnant lieu à un « barbouillage » par rapport à l'écran solaire.

    Ce qui est dans un pulvérisateur agricole est essentiellement de l'eau dans laquelle le pesticide est très fortement dilué.

    Les gens s'imaginent que les doses de pesticides sont très élevées en particulier à cause des images d'épandage. La plupart des pesticides sont épandus grâce à une aspersion avec de l'eau. La dose réelle de pesticides peut aller de quelques onces (1 once = 70 g) à quelques livres (1 livre = 0,454 kg) par acre, mais elle est diluée dans beaucoup plus d'eau. Pour obtenir une bonne couverture des plantes dans un verger, par exemple, il peut être nécessaire d'utiliser 100 à 400 gallons d'eau par acre (environ 1.000 à 4.000 litres/hectare). Soyons clairs : ce qui sort du pulvérisateur, c'est en quasi-totalité de l'eau. Pour une application d'herbicide sur une culture en ligne, le « volume de pulvérisation » pourrait se limiter à cinq gallons d'eau par acre (environ 50 L/ha), avec, répétons-le, quelques onces à peut-être deux quarts (64 oz – 1,8 kg) de pesticide. Comment se compare l'utilisation de 5 à 400 gallons d'eau par acre par un agriculteur avec les termes émotifs « trempés » ou « arrosés ?"

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  8. Voilà ce que c'est vraiment d'être« trempé ».

    Si vous êtes pris dans un orage soudain, vous pourriez dire que vous êtes « trempé ». Si vous n'avez pas été sous la pluie trop longtemps, cela pourrait représenter cinq centièmes d'un pouce de pluie. Sur un acre (4046 m²), cette quantité de pluie représenterait 1.358 gallons (12,7 mètres cubes) – bien plus que le plus grand volume d'eau utilisé pour une pulvérisation de protection des cultures.

    Lorsque vous mettez du lait sur votre céréale de petit déjeuner (disons ¼ de tasse dans un bol de six pouces (15 cm) de diamètre), vous pourriez dire que vous que votre céréale est « trempée » dans le lait. Si ce genre de volumes était appliqué sur un acre de terrain, cela représenterait 3.465 gallons (32 m3) – huit à 700 fois plus que les volumes d'eau utilisés dans l'agriculture. Encore une fois, « trempé » est une manière extraordinairement trompeuse de décrire ce que les agriculteurs font quand ils pulvérisent.

    L'étrange tradition d'« arroser » le vainqueur d'une course avec du champagne.

    Il est de tradition d'« arroser » le vainqueur d'une course automobile avec du champagne. Cela semble être un gaspillage de bon champagne, mais supposons que la moitié de la bouteille arrive en fait sur la tête du vainqueur. Pour appliquer ce genre de volume à un acre de culture il faudrait 16.148 gallons (150 m3). Alors, ce que l'agriculteur applique, même dans le pire des cas, ne devrait vraiment pas être décrit comme « arroser » la culture.

    Les agriculteurs ne sont pas incités à pulvériser plus de produits de protection des cultures que nécessaire – ces produits coûtent de l'argent ! Un agriculteur n'a de même aucune raison de pulvériser avec un plus grand volume d'eau que celui qui est nécessaire pour que la matière active atteigne sa cible.

    Alors, quand vous entendez ou lisez que les agriculteurs « arrosent » ou « aspergent » leurs champs, ou les « noient » sous les pesticides, rappelez-vous que ces termes émotionnels et les images qu'ils suscitent sont, au mieux, trompeurs, et, souvent, manipulateurs.

    _______________

    * Steve Savage est un scientifique agricole (phytopathologie) qui a travaillé pour la Colorado State University, DuPont (développement de fongicides), Mycogen (développement de solutions de biocontrôle), et a exercé ces 13 dernières années l'activité de consultant indépendant. Son site blogging est Applied Mythology. Vous pouvez le suivre sur Twitter@grapedoc.

    Et si beaucoup de ce que vous pensez savoir sur l'agriculture et l'alimentation n'était pas vrai ? Que faire s'il y a des « mythes » qui ont été répandus intentionnellement, et surtout sans le vouloir, sur ces questions ? Que faire si la vérité sur ces questions importe pour l'avenir de l'humanité ? Voilà l'objet de ce blog. Si vous êtes intéressés à en apprendre plus sur mes activités en tant que conférencier, veuillez visiter mon site, drstevesavage.com.

    Source : https://www.geneticliteracyproject.org/2016/09/07/myth-busting-farmers-drench-douse-slather-crops-pesticides/

    qui l'a repris de :

    https://ppipblog.com/2016/09/06/do-farmers-really-drench-douse-or-slather-their-crops-with-pesticides/

    http://seppi.over-blog.com/2016/09/chasse-mythes-les-agriculteurs-inondent-ils-leurs-cultures-de-pesticides.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nota que le terme négatif de 'pesticide' (peste !!!) est inapproprié et, s'eut été plus judicieux de parler de médicaments apportés aux plantes dans le même sens que toutes les pharmacies seraient de vendre des pesticides !

      Supprimer
  9. Clinton-Google, un tandem sacré, ou quand le géant du Web aide Hillary à l'emporter


    13:37 12.09.2016


    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (250) 222416326 Les suggestions de recherche de Google dans le cadre de saisie automatique sont partiales en faveur d'Hillary Clinton, affirme à Sputnik le célèbre psychologue Robert Epstein en ajoutant que ces suggestions de recherche pourraient influer jusqu'à trois millions de votes lors des prochaines élections présidentielles aux Etats-Unis.

    En 2015, le chercheur en psychologie à l'Institut américain pour la recherche sur le comportement et la technologie à Vista, en Californie, a réalisé une étude scientifique qui a montré que le référencement des recherches favorisant un candidat pouvait convaincre les électeurs indécis de voter pour ce candidat, jusqu'à 80% des électeurs dans certains groupes démographiques.

    Dans un entretien exclusif accorde à Sputnik, M.Epstein souligne que sa nouvelle étude prouve que Google, le moteur de recherche le plus puissant du monde, peut également enlever des votes et changer les opinions avec un autre outil puissant: la saisie de recherche automatique (Google Autocomplete). "En juin, Source fed a publié une vidéo accusant Google de supprimer des suggestions de recherche négatives liées à Hillary Clinton. La vidéo est devenue virale et Google a nié les allégations de Sourcefed. Je me suis demandé si Sourcefed avait raison. Pourquoi Google supprime-t-il des suggestions négatives en faveur d'un candidat ? A quoi ça sert ?", a raconté le psychologue.

    Selon le porte-parole de la société, "Google Autocomplete ne favorise aucun candidat. Notre algorithme de saisie automatique ne répondra pas à une recherche qui est offensante ou dénigrante lorsqu'elle est présentée en conjonction avec le nom d'une personne". Partialité en faveur de Clinton Selon M.Epstein, son étude a confirmé que Google montrait souvent des suggestions de recherche très positives pour Mme Clinton alors que Bing et Yahoo, autres moteurs de recherche, montrent un mélange de suggestions positives et négatives. Une image vaut mille mots. Regardons quelques exemples L'image ci-dessous montre une recherche pour "Hillary Clinton est" menée le 3 août 2016 sur Bing, Yahoo et Google. Comme vous pouvez le voir, Bing et Yahoo affichent plusieurs suggestions négatives comme "Hillary Clinton est une menteuse" et "Hillary Clinton est une criminelle", tandis que Google ne montre que deux suggestions qui sont absurdement positives: "Hillary Clinton gagne" et " Hillary Clinton est géniale".

    Selon le psychologue américain, on peut également constater que Google montre des suggestions positives pour Mme Clinton, même lorsque leurs propres données de recherche (Google Trends) démontrent que les gens recherchent en fait des informations négatives.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  10. Le chercheur rappelle que Google admet qu'il censure les résultats de recherche négatifs. Voilà pourquoi nous ne voyons que des résultats positifs pour Mme Clinton. Mais est-ce que Google supprime vraiment les résultats négatifs ? Dans l'image ci-dessous, on peut voir Google montre des suggestions négatives pour Donald Trump tout en cachant des suggestions négatives pour Mme Clinton.

    - voir photos sur site -

    De plus, selon M.Epstein, Google supprime même des suggestions de recherche liées à des histoires au sujet de la santé d'Hillary Clinton qui se retrouvent régulièrement au cœur de débats. Comme vous pouvez le voir dans les captures d'écran du 29 août dernier ci-dessous, les suggestions sur Bing et Yahoo reflètent les nouvelles tendances, tandis que les suggestions sur Google ne le font pas.

    Comment les suggestions de recherche de Google nous influencent-elles? Dans la dernière étude de M.Epstein, un groupe de 300 personnes de 44 Etats américains devaient répondre à la question de savoir sur laquelle des quatre suggestions de recherche ils cliqueraient si elles essayaient d'en apprendre davantage sur Mike Pence, candidat républicain à la vice-présidence ou Tim Kaine, candidat démocrate à la vice-présidence. Quelles sont les conclusions?

    "Premièrement, les gens ont cliqué sur les suggestions de recherche négatives deux fois plus souvent que ce que l'on pouvait attendre. Deuxièmement, les électeurs indécis, les personnes qui décident des résultats des élections serrées, ont été particulièrement attirés par les suggestions négatives. Ils ont cliqué sur ces dernières environ 15 fois plus souvent qu'ils ont cliqué sur des suggestions neutres", a déclaré le psychologue américain. Les analystes de Google le savent également

    Comme Google s'occupe de 90% des recherches dans la plupart des pays, le chercheur estime que le géant américain a déterminé les résultats de 25% des élections nationales dans le monde entier depuis plusieurs années. Ainsi, pour faire basculer des voix en faveur d'un candidat, tout ce qu'on doit faire est de supprimer les suggestions de recherche négatives pour ce candidat et les proposer pour son adversaire. Alors, combien de votes Google peut-il faire influer en faveur d'Hillary Clinton à la prochaine élection? "La nouvelle étude suggère que la saisie automatique seule pourrait être en mesure d'influer entre 800.000 et 3,2 millions de votes", a expliqué à Sputnik M.Epstein.

    Robert Epstein a de surcroît confié qu'il n'était pas républicain, qu'il n'était pas partisan de Donald Trump et qu'il pensait même qu'Hillary Clinton serait une bonne présidente. "Les découvertes que nous faisons, nous avons fait des expériences avec plus de 10.000 personnes de 39 pays impliquant quatre élections, montrent sans aucun doute que ce que Google fait est une menace pour la démocratie", a conclu le chercheur.

    https://fr.sputniknews.com/international/201609121027712228-google-manipule-gens-aide-hillary-clinton-lemporter/

    RépondreSupprimer
  11. Ça va François ? Hollande affirme que la France est victime des USA en Irak !


    14:05 12.09.2016


    Dans un message de solidarité aux Etats-Unis, le président français François Hollande, dont le pays est confronté aux attaques des djihadistes, a rendu hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001, tout en estimant que la riposte américaine n'avait fait qu'augmenter la menace terroriste.

    Les conséquences de l'invasion américaine en Irak ont-elles provoqué les attentats en France ? Voici François Hollande comme nous ne l'avons jamais vu. Ni entendu!

    Poutine, le meilleur allié lors des événements tragiques du 11 septembre

    La commémoration des événements tragiques survenus aux Etats-Unis le 11 septembre 2011 a été l'occasion de revenir sur la lutte antiterroriste en France pour le président français. Dans un message publié ce dimanche sur Facebook, M.Hollande a rendu hommage aux "vies ensevelies" et aux "destins brisés" du 11 septembre, à l'occasion du quinzième anniversaire des attaques terroristes sur le sol américain. "Oui, ce jour-là, nous étions tous Américains", a affirmé le président français.

    Le chef d'Etat a néanmoins poursuivi son message par une critique ferme de la riposte de l'administration américaine en Irak, notamment l'invasion des Etats-Unis dans ce pays. "Les réponses que l'administration américaine a apportées à ces attaques planifiées de l'intérieur et exécutées de façon méthodique, loin d'éradiquer la menace, l'ont élargie à un plus vaste espace. Et notamment en Irak", a martelé François Hollande. Selon le président, bien que la France ait refusé légitimement de se joindre à l'intervention en Irak, et l'ait même condamnée, "elle n'en a pas moins été victime des conséquences du chaos qu'elle a engendré".

    Les remarques du président français ont été considérées comme une référence à la montée du groupe Etat islamique (EI) qui a été formé à partir d'Al-Qaïda en Irak. Déclarée cible principale, la France a été victime de plusieurs attaques terroristes perpétrées par l'EI, notamment en novembre 2015 et en juillet 2016. La France a riposté à l'attentat du 13 novembre 2015 par des bombardements sur les sites de l'EI en Syrie et en Irak.

    Après l'attaque au camion de Nice le 14 juillet dernier, le président de la République a promis d'intensifier les raids aériens français au Proche-Orient. "Le 11 septembre, avec ses vies ensevelies, ses destins brisés et ses familles endeuillées, revient chaque fois qu'un attentat sanglant se produit dans le monde. Comme une répétition du malheur. Comme une reproduction de l'horreur. Comme une réplique de la terreur", a conclu le président français.

    https://fr.sputniknews.com/international/201609121027712977-hollande-france-victime-intervention-us-irak/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre le 'Ce qu'a fait Jacques Chirac' (Président de la République au temps de GW Bush) qui répond parfaitement à l'opinion française de ne vouloir tuer des innocents, et le 'Après l'attaque au camion de Nice le 14 juillet dernier' qui ne CORRESPOND EN RIEN AVEC UNE QUELCONQUE REVENDICATION DU CHAUFFEUR ROUTIER !!!

      (armes factices à l'intérieur, aucune vitesse excessive démontrée malgré les 2 km d'avenue libre pour prendre de l'élan, absence de traces de sang sur la face et côté du camion de 5 t (circulant à vide), arrêt volontaire du conducteur, absence de photo ou de film sur l'évènement malgré les milliers de piétons en bord de mer + centaines de personnes aux balcons des habitations sur la Promenade des anglais !).

      il y a une différence de taille !!

      Supprimer
  12. Italie: Amatrice, ville martyre du séisme, poursuit Charlie Hebdo


    15:38 12.09.2016


    Une ville italienne durement frappée par le séisme a réagi aux caricatures provocatrices du quotidien satyrique Charlie Hebdo. La mairie de la ville d'Amatrice, presqu’entièrement détruite par le séisme meurtrier qui a frappé l’Italie le 24 août dernier, a porté plainte contre Charlie Hebdo suite à la publication de caricatures à ce sujet. La demande a été déposée par l'avocat Mario Cicchetti au tribunal de la ville de Rieti (centre de l'Italie), représentant les intérêts de la mairie d'Amatrice.

    "Ce matin nous avons porté plainte, car nous sommes convaincus qu'il est inacceptable d'insulter les victimes du séisme", a déclaré l'avocat à l'agence askanews. Un séisme de magnitude 6.2 sur l'échelle de Richter s'est produit le 24 août dans la partie centrale de l'Italie, à 113 kilomètres de Rome. Au moins 295 personnes ont été tuées et plus de 360 autres blessées, pour la plupart habitants du village d'Amatrice, presque entièrement rayé de la carte.

    Charlie Hebdo a réagi au séisme en publiant une caricature intitulée "Séisme à l'italienne", représentant deux personnes ensanglantées et des jambes humaines sous des décombres avec trois inscriptions: "penne sauce tomate", "penne gratinées" et "lasagnes".

    Cette publication a provoqué la colère des Italiens.

    https://fr.sputniknews.com/societe/201609121027715227-amatrice-charlie-hebdo-justice/

    RépondreSupprimer
  13. Le monopole de l'OPEP sur les prix pétroliers, une menace mondiale ?


    16:44 12.09.2016


    Alors que les prix pétroliers sont difficiles à prévoir avec précision, les acteurs du marché cherchent à stabiliser la situation. L’Iran attire l’attention sur la surproduction élevée de l’or noir et sur la domination dangereuse de l’Organisation des pays exportateurs du pétrole (OPEP), avec l’Arabie saoudite en tête. Non seulement la croissance économique de différents pays pourrait être remise en cause dans les circonstances actuelles, mais il en va de même pour la stabilité écologique à l'échelle mondiale. Tel est le message exprimé par Mohammad Sadeg Joukar, expert sur l'économie politique et les sujets énergétiques de l'Organisation d'études des problèmes internationaux d'énergétique auprès du ministère iranien du Pétrole, dans une interview accordée à Sputnik.

    "La situation sur le marché pétrolier dans les conditions actuelles est telle que la surproduction est de près de 1 ou 1,5 million de baril par jour. Et même si le projet de gel de la production du pétrole est approuvé, il est peu probable que les prix pétroliers sur le marché se stabilisent au niveau de 50 ou 60 dollars le baril. C'est pourquoi des pays comme l'Arabie saoudite misent sur le gel de la production du pétrole", explique l'expert.

    Le spécialiste estime que le projet de gel de la production du pétrole a peu de chances d'influencer la formation des prix, pour les membres de l'OPEP, ainsi que pour d'autres producteurs. Actuellement, une baisse du niveau de la production, et non un gel, est nécessaire. Pour l'expert iranien, cette idée est d'autant plus importante que, selon lui, certains membres de l'OPEP sont persuadés qu'un gel figerait automatiquement la situation actuelle de la production, alors que l'Arabie saoudite et d'autres pays sont à leur maximum.

    "Si dans de telles circonstances le projet de gel de la production du pétrole est adopté à long terme avec la possibilité d'être prolongé, ce qui est désiré par l'Arabie saoudite, ce sera un dommage énorme pour l'Iran qui a l'intention d'augmenter le niveau de sa production lors des années à venir", souligne le spécialiste. Le problème deviendra encore plus complexe si les prix du pétrole se fixent à un niveau de 40 dollars le baril, car beaucoup de pays ne pourront plus respecter les obligations prévues par l'accord sur la lutte contre les émissions du dioxyde de carbone, indique l'expert. Les pays de l'OPEP ne doivent pas avoir le monopole des décisions sur les prix pétroliers, car une telle situation menace considérablement la stabilité écologique mondiale, conclut Mohammad Sadeg Joukar.

    https://fr.sputniknews.com/economie/201609121027717682-monopole-opep-prix-petroliers-menace/

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Primo, l'OPEP ne regroupe que 14 pays producteurs de pétrole soit 42,5 % du marché. Il n'y a donc pas de 'dictat' de la part de l'OPEP.

      Secundo, le 'prix du baril de pétrole' n'est pas défini comme étant une suite aux transactions internationales mais de la part d'un groupuscule mafioso qui tend à dicter sa loi à la tête du client !

      Quant aux 'émissions de gaz carbonique'... HAHAHAHAHA ! préférons parler d'autre chose quand à sa nocivité inconstatable !

      Supprimer
  14. Le Havre : un homme tue sa mère qui l'empêchait d'aller faire le djihad en Syrie


    12 sept. 2016, 16:11


    Ce lundi 12 septembre un jeune homme a tué sa mère au Havre parce qu'elle l'empêchait d'aller rejoindre l'Etat islamique en Syrie. L'homme a été interpellé et a reconnu les faits. Il souffrirait d'antécédents psychiatriques.

    Lire aussi
    Menace terroriste : arrestation à Paris d'un mineur soupçonné de préparer un attentat

    Les faits se seraient produits très tôt le matin du 12 septembre, aux alentours de 5h30. Un jeune homme âgé d'une vingtaine d'années, a tué sa propre mère en l'étranglant avec un lacet. Pour quel motif ? Cette dernière se serait opposée à son départ pour la Syrie.

    Les forces de l'ordre ont interpellé l'individu peu de temps après les faits. L'homme a lui-même alerté la police et reconnu son acte comme sa motivation radicale.

    De sources policières, l'homme souffrirait d'antécédents psychiatriques. On ne sait pas s'il était connu des services de police et de renseignement.

    La veille, dimanche 11 septembre, un adolescent de 15 ans soupçonné de préparer une attaque terroriste était arrêté à Paris. Le domicile du jeune homme, assigné à résidence, avait fait l'objet d'une perquisition en avril dernier dans le cadre de l'état d'urgence instauré après les attentats du 13 novembre.

    https://francais.rt.com/international/26219-havre--homme-tue-mere

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) L'homme a lui-même alerté la police et reconnu son acte comme sa motivation radicale (...)

      Ainsi, dans le sens-même de radicaliser quelque chose peut-on interpréter ce terme dans la volonté de vivre en République - Le mot radicalisation peut renvoyer à un ensemble de gestes qualifiés d'« extrêmes » ou qui découlent d'une interprétation plus littérale des principes d'un système, qu'il soit politique, religieux ou économique. - et donc, se 'radicaliser', décrit une action de vouloir appliquer les termes exacts et complets d'une volonté d'une majorité de gens de faire comme de penser. Il n'y a donc pas négationnisme à vouloir appliquer ce qu'est demandé par tous. Le qualificatif d'extrême jouant donc en sa faveur.

      Un amour peut être radical lorsqu'il est au plus fort comme un parti politique qui n'accepterait que d'appliquer ses engagements de sa formation.

      Donc, dites vous bien que: la dérive de radicaliser quelque chose comme étant néfaste est une acceptation d'un méfait condamnable avec recherche d'en châtier l'acceptation du plus grand nombre.

      Supprimer
  15. Agression entre mineurs : Un lycéen poignarde très grièvement une camarade à Villefranche-sur-Saône


    La Voix du Nord
    lun., 12 sept. 2016 22:29 UTCCarte


    Un lycéen, élève de première dans un établissement de Villefranche-sur-Saône (Rhône), a poignardé lundi une de ses camarades dont le pronostic est "fortement engagé", a annoncé le rectorat dans un communiqué.

    Les faits se sont déroulés à 16H30 à la sortie des cours "dans l'enceinte" du lycée Louis Armand, au niveau du portail.

    La victime, également élève de première et mineure tout comme son agresseur, a reçu plusieurs coups de couteau.

    L'agresseur a été interpellé.

    Le procureur à Villefranche-sur-Saône a ouvert une enquête qui devra notamment déterminer le motif de l'agression. Le motif est inconnu pour l'heure. De sources concordantes, on indique que tout motif religieux ou terroriste est a priori écarté.

    Une cellule psychologique a été ouverte dans cet établissement général et technologique qui accueille 1.500 élèves, selon son site internet.

    Déjà près de Lyon en juin, un écolier de 10 ans avait blessé gravement un camarade de 12 ans devant une école de Vaux-en-Velin.

    En 2013, un lycéen de 17 ans avait poignardé mortellement un autre de 15 ans au cours d'un atelier de plomberie dans un lycée professionnel de Gironde. Il avait été condamné deux ans plus tard à sept ans de prison et sept ans de suivi socio-judicaire, sans avoir donné d'explication cohérente à son geste.

    -- Commentaire : Les agressions violentes entre mineurs, un sujet à suivre.--

    https://fr.sott.net/article/28977-Agression-entre-mineurs-Un-lyceen-poignarde-tres-grievement-une-camarade-a-Villefranche-sur-Saone

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voici maintenant qu'arrive le terme de "fortement engagé" (ne décrivant pas un couteau enfoncé jusqu'au manche) qui serait l'équivalent de 'intégriste'/'radical' pour définir le degré de croyance en dieu !

      Ainsi, des personnes ne pourraient que croire en dieu qu'à 80 %, d'autre à 40 ou 1 % ou ç 0,000001 % !

      Supprimer
  16. Pétition: arrêtez de gaspiller nos impôts sur la Russie, la Maison Blanche la suspend


    20:53 12.09.2016

    Les autorités américaines ont suspendu de force le compteur des voix de la pétition appelant à arrêter de dépenser de l'argent public pour une confrontation inutile avec la Russie. Les citoyens américains ne peuvent plus signer cette pétition. La pétition publiée sur le site officiel de la Maison Blanche a été signée par 63.289 Américains quand les autorités l'ont suspendue.

    Selon les règles, si une pétition collecte 100.000 signatures en 30 jours, l'administration du président doit l'examiner et ensuite donner une réponse officielle aux auteurs (dans une période de 60 jours). Chaque signataire recevra une lettre de la Maison Blanche précisant le "sort" du document.

    Selon le texte de la pétition, chaque année, 46 millions d'Américains utilisent les banques alimentaires, alors que le nombre d'enfants sans abri aux Etats-Unis a augmenté de 60% ces six dernières années.

    "Cependant, au lieu de dépenser nos impôts sur la résolution des problèmes dans le pays, l'Amérique les consacre à l'intervention dans les affaires de pays étrangers. Pour l'exercice 2017, le BBG (une agence chargé du contrôle des radios et télévisions internationales financées par le gouvernement américain, ndlr) a demandé au Congrès plus de 777 millions de dollars pour la propagande.

    Le budget militaire a été augmenté sur fond d'une menace russe inexistante. Le gouvernement dépense annuellement 100 millions de dollars pour le soutien de l'opposition et des médias en Russie (…). C'est dommage ! Arrêter de dépenser inutilement nos impôts! Nous avons d'autres problèmes prioritaires", peut-on lire dans la pétition.

    Il est à noter que, fin mai 2016, la Maison Blanche a refusé d'annuler la loi Magnitski (Magnitski Act) bien que cette pétition ait été signée par plus de 200.000 Américains.

    https://fr.sputniknews.com/international/201609121027721268-maison-blanche-petition-arreter-gaspiller-impots-russie/

    RépondreSupprimer
  17. Au cours des 30 dernières années, des milliers de personnes qui se définissent comme des «individus ciblés» prétendent que le gouvernement est engagé dans une guerre secrète dans leurs esprits


    vendredi 9 septembre 2016
    * Envoyez en traduction, excellent article du Daily Beast.


    The Independent: "Les brevets pour la technologie qui permet de lire dans les pensées des gens [et de modifier l'humeur] augmentent de façon massive"

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2015/05/the-independent-les-brevets-pour-la.html

    Un brevet de 1998 détaille une invention qui permet de surveiller l'activité cérébrale d'un individu par un procédé sans fil, via satellite ou infrarouge, de façon à surveiller ce qu'il pense, ce qu'il veut communiquer et prévoir ainsi ses comportements! Elle permet aussi d'induire des pensées, des sensations et des états psychologiques

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/06/un-brevet-de-1998-detaille-une.html

    Des expériences psychologiques menées par des laboratoires militaires et universitaires se déroulent depuis plusieurs décennies pour étudier comment rendre dociles les individus récalcitrants, comment briser la volonté, comment causer la dépersonnalisation et comment contrôler les masses par des procédés psycho-technologiques

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/05/des-experiences-psychologiques-menees.html

    Des recherches universitaires/militaires qui étudient l'impact des vibrations (fréquences) sur le psychique humain en lien avec la technologie RFID (expérience de contrôle de l'esprit)

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/02/des-recherches-universitairesmilitaires.html

    Brevet pour la manipulation du système nerveux par les ondes électromagnétiques émises par les moniteurs d'ordinateurs et les téléviseurs

    http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2015/06/brevet-depot-en-2001-de-manipulation-du.html

    Article du Daily Beast:
    http://www.thedailybeast.com/articles/2016/09/04/they-say-government-mind-control-is-real-and-that-they-re-part-of-it.html

    http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2016/09/au-cours-des-30-dernieres-annees-des.html

    RépondreSupprimer
  18. Nice : le tribunal administratif valide les arrêtés anti-burkini de deux communes


    12 sept. 2016, 23:32


    Une semaine après une décision similaire du tribunal de Bastia, la haute instance juridique de Nice a maintenu les interdictions prises par Cagnes-sur-Mer et Vallauris-Golfe-Juan, concernant le vêtement de bain islamique source de polémiques.

    Le feuilleton estival du burkini se poursuit : lundi 12 septembre, Nice Matin a rapporté que le tribunal administratif de Nice avait décidé de ne pas invalider les arrêtés proscrivant la fameuse tenue de plage à Cagnes-sur-Mer et à Vallauris-Golfe-Juan (deux communes du département des Alpes-Maritimes).

    Durant l'audience publique au tribunal, vendredi 9 septembre, la municipalité de Cagnes-sur-Mer avait avancé comme argument justifiant l'interdiction une altercation ayant eu lieu fin août, entre des usagers de la plage et une famille dont deux membres portaient un burkini. De même, des troubles à l'ordre public liés au maillot de bain islamique avaient été relevés par la police de Vallauris-Golfe-Juan. Des incidents qui ont conduit le tribunal de Nice à considérer les arrêtés municipaux comme justifiés.

    Sur Twitter, l'avocat du CCIF (Collectif contre l'islamophobie en France) s'est indigné de cette double décision de justice, assurant qu'il allait de nouveau porter l'affaire devant le Conseil d'Etat.

    Du coup direction Conseil d'état. Avec ce type de raisonnement on interdirait les gays dans les quartiers homophobes pour préserver l'ordre.— S. Ibn Salah (@IbnSalah) 12 septembre 2016

    Vague d'annulations des arrêtés anti-burikini... sauf en Corse

    La décision du tribunal de Nice concernant ces deux communes s'inscrit en porte-à-faux avec la récente série d'annulations d'arrêtés anti-burkini décidée par le même tribunal, résultant des plaintes déposées par la Ligue des droits de l'Homme et le CCIF.

    Le 26 août dernier, le Conseil d'Etat, plus haute juridiction française, avait invalidé l'interdiction du burkini dans la commune de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes), ouvrant par cette occasion la voie à ces annulations.

    #Corse#Burkini: le tribunal administratif de #Bastia valide l'arrêté de #Siscohttps://t.co/shdjiQs4RZpic.twitter.com/gUBRzkWl3O— RT France (@RTenfrancais) 6 septembre 2016

    Mardi 6 septembre, toutefois, le tribunal de Bastia s'était distingué en validant l'interdiction du burkini dans la commune de Sisco, considérant que «compte tenu [de la rixe intercommunautaire ayant eu le 13 août] et du fait que l'émotion n'[était] pas retombée, la présence d'une femme portant un costume de bain [de type burkini] serait de nature à générer des risques avérés d'atteinte à l'ordre public».

    Lire aussi : Corse : cinq femmes voilées auraient été empêchées d'entrer dans une école maternelle

    https://francais.rt.com/france/26244-nice--tribunal-administratif-valide

    RépondreSupprimer
  19. L'agence Associated Press fait disparaître la vidéo du malaise d'Hillary Clinton, le net s'emballe


    12 sept. 2016, 19:26


    L'une des principales agences de presse américaine, Associated Press, a annoncé ne plus diffuser la vidéo amateur d'Hillary Clinton où l'on aperçoit la candidate démocrate avoir un malaise. Pas dupes, les internautes en profitent pour ironiser.

    Sur son compte Twitter, Associated Press explique qu'elle ne postera désormais plus la vidéo d'Hillary Clinton, chancelante, devant sa voiture, pour des raisons de droits d'auteurs. La candidate démocrate avait en effet dû quitter précipitamment les commémorations du 11 septembre à cause de problèmes de santé.

    En savoir plus : Le Parti démocrate envisagerait-il de trouver un remplaçant à Hillary Clinton ?

    Seul bémol : la vidéo a déjà été téléchargée, retweetée et partagée des milliers de fois. Amusés, des centaines d'internautes se sont précipités pour partager la fameuse vidéo sous les tweets de l'agence de presse.

    Mais certains utilisateurs du réseau social accusent l'agence de presse d'avoir voulu faire disparaître délibérément cette vidéo gênante. «Traduction : nous avons juste besoin d'une excuse pour ne pas la diffuser parce qu'elle ne plaît pas à Hillary et ce sont les ordres», commente cet internaute, tandis qu'un autre crie à la censure.

    «Pourquoi ne dites-vous pas la réalité ? Hillary Clinton est morte et c'est son fantôme !» se moque, avec beaucoup de second degré, un autre internaute.

    La candidate démocrate à la présidence des Etats-Unis, Hillary Clinton, a été victime d'un malaise le 11 septembre lors de la commémoration des attentats du World Trade Center à New York en 2001. Selon un communiqué de son équipe de campagne, la candidate aurait été victime la chaleur et serait allée prendre du repos. Mais quelques heures plus tard, le docteur Lisa Bardack, médecin personnel d'Hillary Clinton, a publié une déclaration publique affirmant que la candidate démocrate souffrait en fait d'une pneumonie depuis quelques jours.

    https://francais.rt.com/international/26235-lagence-associated-press-fait-disparaitre

    RépondreSupprimer
  20. Comment les grandes entreprises paient moins d'impôts que les vendeurs de sandwich


    23:13 12.09.2016


    Le chancelier autrichien s'est indigné récemment que les compagnies internationales travaillant en Autriche payaient souvent moins d'impôts que les simples kiosques ou les snacks. Cette déclaration intervient en plein scandale concernant la décision de la Commission européenne de faire payer à Apple un arriéré de 13 milliards de dollars. Mais comment les géants mondiaux contournent-ils les exigences de la législation fiscale européenne ? Les schémas fiscaux d'Apple

    Un prix Nobel accuse Apple de fraude fiscale En période de crise, les multinationales cherchent absolument à optimiser leurs frais, y compris en rognant sur les impôts qu'elles doivent. A en croire les récentes affaires, elles semblent avoir les ressources et les leviers nécessaires… Le cas d'Apple, d'une part, montre à quel point les compagnies internationales ont avancé dans ce domaine, et de l'autre combien il est difficile de les forcer à payer. Fin août, la Commission européenne a accusé les autorités irlandaises d'avoir accordé à Apple la possibilité de ne pas payer une grande partie de l'impôt sur les revenus au budget du pays.

    L'enquête a révélé que la compagnie avait réussi à économiser 13 milliards de dollars grâce à un schéma impliquant deux filiales — Apple Sales International (ASI) et Apple Operations Europe (AOE) enregistrées en Irlande. Le quotidien russe Vedomosti explique qu'elles versaient à la société américaine Apple seulement des royalties pour l'exploitation de la propriété intellectuelle, conformément au contrat qu'elles avaient passé.

    L'accord avec Dublin permettait d'envoyer le revenu principal des entreprises Apple enregistrées en Irlande à leur société mère aux USA. Sachant que les compagnies n'avaient "ni employés ni locaux — uniquement un conseil d'administration", et que les personnes morales en question n'étaient résidents fiscaux d'aucun pays. Au final, le taux d'imposition sur le revenu en 2003-2014 a varié entre 1 et 0,005% par an. Les autorités irlandaises ont immédiatement déclaré qu'elles jugeaient "injuste" la décision de la Commission européenne.

    Anna Zelenskaïa, fiscaliste en chef chez Goltsblat, souligne qu'un régime fiscal avantageux est un moyen permettant d'attirer les investissements et les entreprises dans le pays. "C'est pourquoi, dans l'enquête de la Commission européenne sur Apple, il est question d'une violation des règles de la concurrence. Dans ses recommandations pour lutter contre l'érosion de la base fiscale, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) précise toujours qu'un tel système n'est efficace qu'en cas d'approche commune de différents pays.

    Dans le cas contraire, les pays ayant adopté un règlement plus rigide seront moins attractifs", explique-t-elle. Et d'ajouter que dans le cas d'Apple il est question d'une réclamation fiscale rétroactive sur 10 ans, "ce qui en soi suscite des questions concernant les fondements juridiques et les possibilités des instances fiscales irlandaises de réaliser cette initiative". Le règne des offshores L'histoire d'Apple n'est pas une exception: elle est plutôt la règle pour les holdings internationaux.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  21. En fin de semaine dernière, le chancelier autrichien Christian Kern s'est insurgé contre les multinationales en affirmant que les compagnies comme Amazon et Starbucks rapportaient moins aux caisses du pays qu'un "café viennois" ou un "stand de saucisson". L'automne dernier, la Commission européenne a reconnu illégaux les accords du réseau Starbucks et du géant automobile Fiat Chrysler sur les privilèges fiscaux avec les autorités des Pays-Bas et du Luxembourg, condamnant ces compagnies à verser des dizaines de millions d'euros d'amende. En décembre 2015, la Commission a ouvert une enquête contre McDonalds.

    L'évasion fiscale des multinationales est un sujet évoqué depuis plusieurs années, et la Commission européenne n'est pas la seule à s'y intéresser.

    En 2012, les représentants de la commission budgétaire du parlement britannique avaient accusé Amazon, Google et Starbucks d'évasion fiscale sur des fondements formellement légaux. Les autorités américaines cherchent également à forcer les multinationales à remplir plus activement les caisses de l'État, mais sans succès pour l'instant.

    L'étude de l'U.S. PIRG Education Fund publiée en automne 2015 stipulait que pratiquement les trois quarts des compagnies de la liste Fortune 500 avaient au moins une filiale dans les offshores — les Bermudes ou les Caïmans. Le document indique que les compagnies américaines ont fait transiter 2 100 milliards de dollars de revenus par les paradis fiscaux, dont 620 milliards auraient dû être versés en impôts. La liste des "évadés" comptait Apple mais aussi PepsiCo, Nike, American Express, Pfizer ou encore Walmart.

    Les royalties

    L'arsenal des multinationales comprend aujourd'hui également de nombreuses méthodes légales permettant de réduire leurs frais fiscaux sans recourir aux offshores. Parmi les plus répandus: le transfert du centre de revenus des pays à forte imposition grâce aux prix de transfert (quand des achats sont réalisés au sein d'un même groupe entre filiales), ainsi que le retrait des revenus grâce aux royalties, aux intérêts ou aux dividendes au profit des compagnies intermédiaires dans des juridictions fiscales avantageuses, explique Anna Zelenskaïa. Pour cela les compagnies utilisent des structures légales qui, au fond, représentent en soi des "stratifications artificielles de compagnies et de transactions sans but commercial".

    Denis Savine, juriste en chef chez BGP Litigation, remarque que la structure des systèmes fiscaux de certaines juridictions (par exemple le Luxembourg ou la Suisse) permet d'économiser sur les impôts de manière parfaitement légale. Il est ainsi possible de créer plusieurs filiales et d'effectuer les versements de la compagnie mère pour propriété intellectuelle.

    "Ainsi, dans l'affaire de Nissan, le Service fédéral russe des impôts (FNS) a réfuté les arguments de l'inspection affirmant que la compagnie suisse était transitoire et avait été créée par le consortium japonais pour l'évasion fiscale des revenus au Japon et en Russie", note Denis Savine. En général, quand il s'agit de comparer les juridictions d'un point de vue fiscal, on parle avant tout des taux d'imposition: 12,5% en Irlande et 33% en France, par exemple. Mais une simple comparaison des taux de base mène à des conclusions incorrectes, selon Anna Zelenskaïa.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  22. "Il faut prendre en compte précisément ce à quoi ils s'appliquent — le calcul de la base d'imposition, les catégories de revenus exonérés d'impôts", explique la juriste. En analysant les conclusions de l'enquête de la Commission européenne sur Apple et les cas similaires, on voit que l'économie fiscale des géants multinationaux ne se fait pas grâce à une différence de taux, mais parce qu'une importante partie des revenus était exonérée d'impôts. Rejeter la faute sur les autres Début 2016, les représentants de 31 États ont signé au siège de l'OCDE un accord sur l'échange d'informations sur les revenus et les impôts des multinationales. La Commission européenne insiste sur l'adoption de règles fiscales communes pour empêcher l'évasion fiscale des compagnies internationales.

    Aujourd'hui, pratiquement tous les accords internationaux et les mesures prises en matière de dévoilement de l'information fiscale visent à combattre l'usage des moyens d'optimisation fiscale par les plus grands contribuables mondiaux, déclare Ivan Soloviev, professeur à l'Université des finances près le gouvernement russe. Une discussion à part sur ce sujet a même eu lieu au sommet du G20 en 2013.

    L'intolérance des pays de l'OCDE, de l'UE ou encore des USA, selon l'expert, pousse le fisc et les services spécialisés à identifier plus activement de tels schémas et renforce l'attention de la société sur ce problème. Evgueni Timofeev, partenaire de Goltsblat BLP, appelle néanmoins à ne pas juger sévèrement les compagnies pour leur volonté — parfaitement logique — de faire des économies sur les impôts. "Si la loi a été enfreinte, indiquez à quel moment cela a été fait. Sinon, il faut formuler la question autrement: pourquoi n'avez-vous pas réussi à créer des lois qui forceraient à payer dans ce genre de cas ?

    Il ne faut pas rejeter la faute sur les autres. L'absence de règles adéquates est tout de même un problème de l'État, pas du contribuable", dit-il. Evgueni Timofeev est convaincu que l'échange d'informations entre les pays sera relativement efficace mais qu'un nouveau conflit d'intérêts surviendra quand ce processus sera mis au point — les pays ayant des taux d'imposition élevés vont devoir débattre avec les pays où ces taux sont inférieurs. L'expert estime peu probable l'unification des règles d'imposition entre différents pays dans un avenir prévisible.

    https://fr.sputniknews.com/presse/201609121027721978-impots-europe-legislation-fiscale/

    RépondreSupprimer
  23. Le CIP interdit de remettre des prix aux Russes à la compétition de danse en fauteuil


    23:10 12.09.2016


    Le Comité international paralympique (CIP) a interdit de remettre des prix aux athlètes russes à la Coupe du monde de danse en fauteuil roulant à cause de la disqualification du Comité paralympique russe, sans préciser quel est le lien entre les danseurs russes et l’équipe paralympique russe. Le tournoi de danse en fauteuil roulant sous l’égide du CIP a eu lieu du 9 au 11 septembre à Saint-Pétersbourg. La première journée de compétition s’est terminée par une cérémonie de remise de prix, les danseurs russes ont été parmi les sportifs décorés.

    En outre, la veille de la deuxième journée, le comité a demandé d'exclure les athlètes russes de la cérémonie de remise des prix, malgré que les Russes soient les leadeurs de cette compétition. Le service de presse du Comité paralympique russe a, à son tour, déclaré que les athlètes étrangers avaient soutenu les Russes et n’avaient pas porté leurs médailles tout juste obtenues. Le Comité international paralympique (CIP) a interdit le 7 août la participation des athlètes russes aux Jeux de Rio de Janeiro (7-18 septembre) suite à la publication le 18 juillet d'un rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA). Le manque d'informations détaillées sur les raisons du CIP a déjà provoqué des discussions concernant la vraie raison des sanctions contre l'équipe russe compte tenu de ses succès lors des Jeux paralympiques précédents.

    https://fr.sputniknews.com/sports/201609121027723187-cip-russie-danse/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'invalidité du CIP n'est plus à démontrer.

      Supprimer
  24. Le voilà ! L’Ox, le premier fourgon à monter soi-même


    Audrey Duperron
    12 septembre 2016


    L’OX, la première fourgonnette en kit type Ikea ! Ce véhicule extrêmement novateur est avant tout destiné à être expédié vers les pays en développement à des fins de missions humanitaires, et être assemblé sur place afin de transporter des personnes, de la nourriture ou des matériaux de construction.

    La fourgonnette tout-terrain, surnommée « OX» (bœuf) a été développée par Gordon Murray, ingénieur automobile et père de la MacLaren F1. L’OX peut être assemblée en 12h par une équipe de 3 personnes sans expérience particulière, et elle dispose d’une autonomie de presque 1000 km. Elle n’est pas grande, mais peut transporter presque 2 tonnes grâce à son châssis léger et très résistant.

    “Un exemplaire de l’OX dans chaque village d’Afrique”

    Le projet, en développement depuis 5 ans, est dirigé par Sir Torquil Norman, ancien banquier et fabricant de jouets. Il commente : « Nous sommes convaincus que la camionnette OX a un énorme potentiel pour les associations caritatives, organisations humanitaires et programmes de développement. Mon rêve est de voir un jour un exemplaire de l’OX dans chaque village d’Afrique ».

    M. Murray, lui, a dit à la BBC qu’il considérait ce véhicule « comme supérieur à tout ce que j’ai jamais fait », avant d’ajouter que « concevoir des voitures de sport coûteuses, cela ne touche que peu de gens. [Si] celle-ci est produite à grande échelle, cela aidera des milliers de personnes ».

    Trois prototypes ont été construits pour l’instant, et ses partisans recherchent des investisseurs pour continuer son développement avant de passer à la production à grande échelle.

    https://fr.express.live/2016/09/12/fourgon-kit-ox-humanitaire/

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Recevez votre voiture dans un carton ! (à pizza ?) Avec documentation sur comment se servir du meccano ou légo voire pâte à modeler !

      Supprimer
  25. « Cash Investigation » : Mme Élise Lucet présentera-t-elle ses excuses ?


    12 Septembre 2016 ,
    par Seppi


    Attention les yeux !

    Mardi 13 septembre 2016, France 2, prime time : les téléspectateurs auront droit, une fois de plus à une de ces émissions prétendument d'investigation... enfin attendons de voir. Mais le titre – « Industrie agroalimentaire : business contre santé » n'augure rien de bon.

    Quoique... nous en avons un avant-goût avec une tribune libre publiée par Mme Catherine Chapalain, Directrice Générale de l’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA), sur son interview avec Mme Élise Lucet. C'est malheureusement sur le site de l'ANIA, donc peu visible.

    Mais c'est un coup : Mme Chapalain dévoile avant l'émission la teneur de ses propos et ce qu'elle a retenu de l'interview. Nous pourrons comparer avec ce que Mme Lucet en aura retenu !

    On a déjà un petit aperçu.

    Voici la version de Mme Chatalain :

    « A l’ANIA, nous sommes convaincus que l’information nutritionnelle des produits doit évoluer, doit progresser, doit se simplifier. Nous faisons le constat que l’information actuelle, notamment réglementaire (ex. tableau des valeurs nutritionnelles), n’est plus suffisante pour bien informer le consommateur. Les études auprès des consommateurs et la consultation citoyenne que nous avons menées nous le confirment. Il est donc utile de mettre en place une information complémentaire simplifiée sous forme de logos.

    C’est pourquoi, nous nous sommes engagés aux côtés du ministère de la santé, des pouvoirs publics, des associations de consommateurs, des scientifiques, des enseignes de la grande distribution dans la mise en place d’une concertation puis d’une expérimentation de différents logos. L’enjeu est de permettre aux consommateurs eux-mêmes, en conditions réelles d’achat, d’évaluer le logo qui leur semblera le plus adapté. Quatre nouveaux systèmes d’information leur seront alors proposés : le Nutri-Score, le SENS, le Nutri-Repère et le Nutri-Couleurs. »

    Et la version FranceTVInfo, « "Cash Investigation". Industrie agroalimentaire : business contre santé » :

    « Pour lutter contre le fléau de l’obésité, le gouvernement français veut par exemple simplifier et rendre plus lisibles les étiquettes des produits alimentaires. "Cash Investigation" met au jour les méthodes des industriels pour torpiller ce projet. Cette guerre, où tous les coups sont permis, se livre partout dans le monde. Dans le viseur de l’industrie : les politiques mais aussi les chercheurs. Les géants de l’agroalimentaire n’hésitent pas à payer des scientifiques pour défendre leurs intérêts.

    Et si vous voulez un avant-goût du persiflage, c'est ici.

    « Produits chimiques : nos enfants en danger » : le CSA condamne...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  26. Il est un autre événement qui est passé sous notre radar : le 29 juillet 2016, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) a publié un communiqué de presse sur l'ignoble Cash investigation intitulé « Produits chimiques : nos enfants en danger », diffusé sur le 2 février 2016 (et que nous avons longuement analysé sur ce site). Le plus simple est encore de reproduire ce communiqué :

    « Le CSA a été saisi, notamment par des parlementaires, au sujet de l’émission Cash investigation intitulée "Produits chimiques : nos enfants en danger", diffusée sur France 2 le 2 février 2016. Il a également pris connaissance d’un rapport établi sur ce sujet par l’Association française pour une information scientifique qui lui a été remis.

    Après un examen de l’émission litigieuse, le Conseil a regretté que les journalistes aient indiqué de manière erronée qu’une étude de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire avait révélé que 97 % des denrées alimentaires contenaient des résidus de pesticides, alors que l’étude fait état, en réalité, de 97 % de ces denrées qui contiendraient des résidus dans les limites légales.

    En conséquence, le CSA a demandé aux responsables de France Télévisions de veiller à respecter, à l’avenir, leurs obligations en matière de rigueur dans la présentation et le traitement de l’information, telles que prévues à l’article 35 du cahier des charges.

    Par ailleurs, deux parlementaires déploraient que, dans une séquence au cours de laquelle la journaliste a interrompu un dîner co-organisé par une entreprise qui commercialise des produits phytosanitaires, seuls les parlementaires qui y assistaient aient été identifiés. Ils considéraient que cette présentation ait pu "alimenter l’antiparlementarisme".

    Le CSA a considéré que si cette présentation ne caractérisait pas un manquement de la chaîne à ses obligations en matière de droits et libertés, les parlementaires nommément visés n’avaient pas été mis en situation de pouvoir expliquer les raisons de leur présence. Il a fait part de cette observation aux responsables de France Télévision. »

    Mme Élise Lucet présentera-t-elle ses excuses ?

    L'émission de demain, 13 septembre 2016, offrira à Mme Élise Lucet l'occasion de « rectifier le tir » sur l'énorme contre-vérité des 97 %. Et, si le « débat » qui suit l'émission est en direct, de faire ce qu'il faut, le cas échéant, au sujet de la position de l'ANIA.

    Le fera-t-elle ?

    Posons le problème autrement : la direction de France 2 imposera-t-elle un début de repentance et, surtout, de respect des téléspectateurs et, comme cette affaire a très largement débordé la sphère télévisuelle, les citoyens ?

    http://seppi.over-blog.com/2016/09/cash-investigation-mme-elise-lucet-presentera-t-elle-ses-excuses.html

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Elle fait où on lui dit de faire. Depuis quand une fonctionnaire pourrait faire à son idée ???!

      Supprimer
  27. Désolé, vous ne pouvez pas avoir votre or


    par Tyler Durden
    12 septembre 2016 19:30
    Soumis par Jeff Thomas via InternationalMan.com,


    Nous avertissons régulièrement du risque encouru dans le stockage de la richesse dans les banques. Ils ont fait la suppression de vos dépôts de plus en plus difficiles, en plus de connivence avec les gouvernements pour leur permettre de geler légalement ou confisquer votre argent. Pour ajouter l'insulte à l'injure, ils créent des exigences de déclaration en ce qui concerne le contenu des coffres-forts et de limiter ce qui peut être stocké dans les - encore une fois, au risque de confiscation.

    De plus en plus, les banques sont de plus l'un des endroits les plus risqués pour stocker la richesse sous une forme quelconque. Pas étonnant, alors, que beaucoup de gens reviennent à ces installations qui traitent le stockage de la richesse de la façon dont les premières banques ont fait il y a des millénaires - installations de voûte qui stockent votre richesse pour une taxe, mais se livrent à aucune autre activité bancaire.

    Mais, en suggérant à nos lecteurs que ces installations sont un meilleur pari, je l'ai également averti à plusieurs reprises les lecteurs que beaucoup de ces installations ne stockent pas réelle or, physique. Ils fournissent à la place un contrat de vous indiquant que ils vont livrer un montant convenu d'or sur demande. Le problème avec cette idée est qu'il devient tentant pour ces installations à signer un tel contrat avec vous et de recueillir le prix d'achat mais jamais réellement acheter et de stocker de l'or. Il a été estimé que la valeur mondiale totale de ces contrats est égale à 150 fois la quantité d'or dans l'existence dans le monde.

    Uh-oh.

    Voilà pourquoi il est impératif que vous achetez seulement, l'or physique alloué.

    Et une autre mise en garde: Je l'ai dit à plusieurs reprises que, bien que beaucoup d'installations les plus sûres dans le monde sont situés en Amérique du Nord et en Europe, ces juridictions sont sur le point de la crise économique, ce qui donne à penser que, si et quand la crise arrive, le livre de règle sera jeté par la fenêtre. Les gouvernements et les installations semblables peuvent se révéler peu fiables et, à un certain moment, vous pouvez passer par le centre de retirer votre or et être dit: «Désolé, nous ne pouvons pas assurer la livraison." Il pourrait y avoir une multitude de raisons données, cerceaux à sauter à travers, et les tracasseries administratives sans fin à traiter. Et encore, à la fin, vous pouvez ne jamais être en mesure de prendre livraison.

    Il est pour ces raisons que nous conseillons que, bien que rien dans la vie est garanti, vous devez toujours protéger votre patrimoine en choisissant l'option la moins risquée.

    Cela signifie que vous devez suivre deux règles simples - Règle n ° 1: Sélectionnez la compétence avec les meilleures lois et de la réputation. Règle n ° 2: Assurez-vous que il y a une installation de stockage de bonne réputation dans ce territoire qui a une voûte III de classe et un contrat qui répond à vos besoins.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  28. Mais suis-je trop prudent quand je donc offre souvent ce conseil ? Malheureusement non. Je l'ai prédit que, dans l'avenir, que nous nous rapprochons à une crise monétaire, les banques et les installations de stockage qui sont situés dans des pays qui sont susceptibles d'être fortement affectés vont travailler plus en plus difficile d'éviter la libération soit de l'argent en dépôt (dans le cas des banques) et des métaux précieux (dans le cas des installations de stockage).

    Récemment, les rapports que je reçois des installations de stockage à partir de la richesse dans les juridictions avantageuses indiquent que cette prédiction commence à se concrétiser. Dans le cas après cas, les clients ont un moment plus difficile d'obtenir leur argent et leurs métaux sur. Dans la plupart des cas, ces institutions qui ne souhaitent pas livrer créent la paperasserie, décrochage techniques (qui sont coûteuses en temps et en argent), et, dans certains cas, le refus catégorique de livrer.

    Regardons deux exemples concrets - l'un d'une banque, l'un d'une installation de richesse stockage.

    USA: Un client demande à sa banque de virement US $ 178,000 dans des fonds à une installation à l'étranger pour acheter des métaux précieux pour le stockage. La banque a ensuite créé une série de barrages routiers:

    Requise une demande écrite, une copie originale signée pour être livré à la main.

    Une fois que cela a été fait, une autorisation de la voix de la lettre par téléphone est nécessaire.

    Une fois que cela a été fait, il a fallu que le client de recevoir un numéro d'identification, qui prendrait plusieurs jours pour créer et aurait besoin d'être envoyé par courrier.

    Après que le client a sauté par tous ces cercles, la banque a modifié ses exigences complètement, exigeant que le chèque de banque sera envoyé à la place, qui a nécessité dix jours dédouanement.

    Le temps perdu - quatre semaines à compter de la date de la première demande.
     
    Autriche: Un client tente de transférer ses alloués 138 Philharmoniques d'or de sa banque à une installation dans une autre juridiction. La banque a produit à plusieurs reprises des barrages routiers, comme suit:

    Refus d'expédier les produits eux-mêmes et a refusé d'organiser l'expédition.

    Refus de libérer les marchandises à FedEx quand ils sont arrivés, même si la preuve de l'assurance a été fournie. La banque a ensuite insisté sur la location d'un camion Brinks.
    Ils ont ensuite refusé de libérer les pièces de monnaie du tout, sauf à une autre banque.

    Ils ont ensuite déclaré qu'ils étaient "pas prêt" pour libérer les pièces de monnaie. Le client a été invité à "essayer de nouveau" s'il voulait. (Huit tentatives ont été nécessaires.)
    Enfin, ils ont accepté de libérer les pièces de monnaie, mais seulement si des frais de retrait de 1% ont été appliqués (ne faisant pas partie de l'accord initial - essentiellement une rançon).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  29. Il y a beaucoup, beaucoup d'autres exemples déjà, mais ceux-ci devraient suffire à illustrer la tendance croissante: Si vous souhaitez obtenir votre argent ou de métaux sur un territoire en voie de disparition, comme un pays de l'UE ou en Amérique du Nord, la fenêtre d'opportunité se referme. Attendez-vous à rendre difficile, coûteux, voire impossible pour vous de sortir.

    Mais pourquoi devrait-il être? Quelles sont ces institutions jusqu'à? Est-ce qu'ils ne réalisent pas qu'ils envoient un message aux clients qu'ils ne sont pas des partenaires utiles?

    Eh bien, oui ils le font, mais ils sont aussi conscients d'un autre facteur qui est plus important pour eux. Alors que la crise économique se toujours plus proche, ils comprennent que le jour viendra bientôt où une situation d'urgence bancaire est déclarée et les banques vont fermer leurs portes pour une période non encore inconnue du temps (probablement jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée). Quelles seront les nouvelles règles? Personne ne sait. Est-ce que les banques et les installations de stockage sont tenus de livrer en totalité si les portes ouvrent à nouveau? Personne ne sait.

    Par conséquent, dans le tronçon final de cette course vers le bas, ils veulent se maintenir autant de votre argent et de métaux comme ils peuvent.

    Les exemples ci-dessus ne sont que l'extrémité mince du coin et nous pouvons nous attendre à l'avenir révèlent de plus grandes restrictions. Alors que, dans une crise économique, il n'y a aucune garantie, ce que nous pouvons faire est d'opter pour la situation qui est moins susceptible de nous coûter notre richesse. Encore,

    Choisissez une juridiction qui a le meilleur bilan - une longue histoire d'un faible taux d'imposition, ou pas d'impôt, le régime; un gouvernement stable et une législation qui protège plutôt que victimise l'investisseur étranger.

    Choisissez la juridiction qui est plus facile d'accès pour vous - En Europe, cela pourrait être la Suisse ou l'Autriche. En Asie, cela pourrait être Singapour ou Hong Kong. Dans l'hémisphère occidental, cela pourrait être les îles Caïmans.

    Choisissez la meilleure installation dans cette juridiction - celui qui a la meilleure réputation et offre le meilleur contrat (tarifs compétitifs, Classe III installation du coffre-fort, 24 heures de visualisation accès, etc.).

    À ce stade, nous ne pouvons pas dire combien de temps la nécessité de sauvegarder la richesse sera aussi essentiel que ce sera dans un proche avenir. Il peut être brève (quelques années), ou il peut être plusieurs années avant que la poussière est retombée. Quelle que soit l'issue de la crise économique à venir, ceux qui ont choisi les paradis les plus sûrs pour leur richesse seront ceux qui tireront le mieux.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-09-12/sorry-you-cant-have-your-gold

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'allez surtout pas croire que votre or ne sera jamais confisqué dès lors que vous commettez l'imprudence de donner vos noms et adresses au vendeur !!!

      Supprimer