- ENTREE de SECOURS -



jeudi 10 décembre 2015

Climat : j’accuse

de Christian Gérondeau

Par Francis Richard
le 8 décembre 2015
.
Le dernier essai de Christian Gérondeau conteste le mythe de la responsabilité du gazcarbonique dans le réchauffement climatique.
.
Le futur accord de la COP21, si tant est qu’il soit signé vendredi prochain, est une chimère éminemment coûteuse reposant sur une imposture. Christian Gérondeau en administre la preuve dans son Climat : j’accuse, qui est un véritable réquisitoire contre les imposteurs du GIEC, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat.
.
Cette dénomination française de la créature onusienne est d’ailleurs emblématique de cette imposture, puisque sa traduction en français trahit effrontément la signification de la dénomination officielle, en anglais, de cet organisme politique, Intergouvernmental panel on climate change, où il n’est nullement question d’experts…
.
Pour ceux qui ne la connaîtraient pas, Christian Gérondeau commence son livre par une information qui devrait faire réfléchir tous les humanistes en chambre et faire honte aux idéologues du climat qui poursuivent une chimère non pas, comme ils le croient ou le prétendent, pour sauver la planète mais pour la ruiner.
.
Près de la moitié de la population de la planète, trois milliards d’êtres humains, n’a pas accès à l’électricité. Ces êtres humains vivent dans des habitations où ils font leur cuisine « dans des foyers traditionnels alimentés par du charbon, du lignite, du bois, ou même des excréments d’origine animale. Ces foyers rudimentaires servent aussi à chauffer et à éclairer les lieux si nécessaire » :
.
« Selon les enquêtes les plus récentes, rendues publiques en mars 2014, par l’OMS, 4.300.000 personnes meurent chaque année du fait de ces pratiques de « dirty cooking ». Il s’agit de la première cause de mortalité mondiale ».
.
Il est facile de démontrer que la croissance d’un pays va de pair avec sa consommation en électricité. Priver un pays de l’accès à l’électricité est le condamner indéfiniment à la misère. C’est pourtant ce qui est prémédité à Paris par les pays riches en interdisant aux pays pauvres de produire de l’électricité à partir des hydrocarbures, charbon, gaz naturel ou pétrole.
.
La chimère est en effet de croire, et l’imposture de faire croire, que l’on pourra fournir l’électricité nécessaire au développement de la planète en divisant par deux les émissions de gazcarbonique d’ici 2040, et de les éliminer complètement d’ici la fin du siècle, ce qui permettrait, dit-on, de limiter le réchauffement à 2°C. Par quel miracle ? Celui des énergies renouvelables :
.
« Les énergies renouvelables pourraient répondre en 2050 à près de 80% des besoins de l’humanité. » (Rapport spécial, SRREN, du GIEC, publié en 2011, à Abu-Dhabi)
.
Cette affirmation est contredite par une autre créature onusienne, l’AIE, l’Agence internationale de l’énergie, qui, dans son rapport annuel de 2014, prévoit que le pourcentage actuel de production d’énergie à partir d’hydrocarbures, 82%, passera à 80%, « à moins que les politiques novatrices, ambitieuses et incertaines soient mises en œuvre, ce qui le ramènerait à 74% ! ».
.
Il est donc illusoire de croire que la concentration de gazcarbonique d’origine anthropique émise dans l’atmosphère va baisser. Ce sera même tout le contraire… Les énergies renouvelables sont en réalité une arnaque, qui, comme toutes les arnaques, peuvent duper les meilleurs esprits quand ils sont oublieux des préceptes de Descartes, ou intéressés à fermer les yeux.
.
Le GIEC ose affirmer que les énergies renouvelables seront, en 2050, aux trois quarts d’origine éolienne ou solaire, donc seront des énergies intermittentes. Il n’explique évidemment pas comment sera résolu le stockage de ces énergies produites, alors que, depuis 200 ans, la recherche scientifique n’y est pas parvenue.
.
Pourquoi cette divergence entre GIEC et AIE ?
.
D’une part, ces deux organismes onusiens sont très différents :
.
le GIEC est un organisme politique qui ne comprend aucun expert permanent : « les seuls effectifs permanents du GIEC se trouvent au sein d’un secrétariat de treize personnes, hébergé à Genève par l’Organisation météorologique mondiale »
.
l’AIE, basée à Paris, est un organisme incontesté dans son domaine et « emploie 260 spécialistes permanents de l’énergie »
.
D’autre part, le GIEC, organisme politique, fait dire aux experts, auxquels il demande des contributions, le contraire de ce qu’ils pensent. Son rapport spécial de 2011 comprend en effet :
.
- un rapport illisible de 1544 pages, qui est basé sur 164 scénarios
.
- un résumé technique de 178 pages, qui mentionne l’existence de ces 164 scénarios
.
- un résumé à l’intention des décideurs, qui ne retient en fait qu’un seul scénario sur 164, les 163 autres servant d’alibi, le responsable de ce choix étant Sven Teske, dirigeant officiel de Greenpeace, payé par le lobby de l’industrie photovoltaïque…
.
- un communiqué de presse, dont est extraite la phrase du rapport citée plus haut.
.
Christian Gérondeau démontre dans son livre que ce scénario est non seulement impossible, mais impossible à financer…
.
Les énergies fossiles sont-elles à bannir ? Non, car elles permettent de nourrir les hommes :
.
- elles ont permis la mécanisation de l’agriculture, c’est-à-dire son développement
.
- elles « sont à l’origine de la production d’engrais azotés qui permettent aux terres agricoles de supporter dorénavant des plantes aux rendements inimaginables il y a peu »
.
- elles émettent du gazcarbonique : « Plus la concentration dans l’atmosphère est forte, plus la végétation se développe, et s’agissant des rendements agricoles, plus ceux-ci augmentent. »
.
Certes, mais le gazcarbonique n’est-il pas responsable du réchauffement ?
.
Pour ce qui concerne le réchauffement, l’imposture climatique est du même genre que l’énergétique. Le troisième rapport du GIEC, AR3, de 2001, est basé sur 253 scénarios et seul, à l’époque, et encore aujourd’hui, celui qui prédit à l’horizon 2100 un accroissement apocalyptique de 5.8°C est retenu, contre toute raison…
.
En réalité, en effet, « aucune preuve sérieuse n’existe en définitive de l’influence sur le climat des variations de la concentration de gazcarbonique dans l’atmosphère, qui reste marginale, puisqu’elle n’en représente que 4 pour 10000 ».
.
Tout cela est-il étonnant ? Non, finalement, parce que « le but poursuivi est politique, et n’a rien à voir avec l’environnement, encore moins avec la science ». Au nom d’une idéologie mortifère, on s’apprête à dépenser pour rien des trillions de dollars… alors qu’il faudrait laisser ces moyens gigantesques à disposition des individus pour qu’ils livrent d’autres batailles, indispensables celles-là.
.
Certes, le J’accuse de Christian Gérondeau n’épargne pas le Pape François, la FAO ou la Banque mondiale, mais il m’a paru préférable, plutôt que de faire une recension exhaustive du livre, de mettre l’accent sur le processus de l’imposture énergétique qu’il révèle et qui illustre si bien ce que disait mon cher Montaigne, cité par l’auteur :
.
« Moins une chose est connue, plus on y croit avec ferveur »
.

43 commentaires:

  1. Ne craindre de conduire au fascisme ?

    Soumis par Tyler Durden sur 09/12/2015 22:30 -0500
    Submitted par John Whitehead via L'Institut Rutherford,


    "Personne ne peut terroriser toute une nation, à moins que nous sommes tous ses complices." - Edward R. Murrow, journaliste de radiotélévision

    L'Amérique est dans le milieu d'une épidémie aux proportions historiques.

    La contagion étant se répandre comme une traînée de poudre se transforme en champs de bataille les communautés et la mise Américains l'un contre l'autre.

    Normalement, les individus aux manières douces pris dans les affres de cette maladie ont été transformées en zélotes belligérantes, tandis que d'autres inclinées au pacifisme ont prises pour stocker des armes et la pratique des exercices de défense.

    Ce fléau sur notre nation celui qui a été répand comme une traînée de poudre-est un puissant mélange de peur couplé avec des doses malsains de la paranoïa et l'intolérance, caractéristiques tragiques de la post-9/11 Amérique dans lequel nous vivons.

    Partout où vous tournez, ceux à la fois sur la gauche et la droite fomentent la méfiance et la division. Vous ne pouvez pas y échapper.

    Nous sommes étant nourris avec un régime constant de la peur: peur des terroristes, la peur des immigrants illégaux, la peur des gens qui sont trop religieux, la peur des gens qui ne sont pas assez religieuse, la peur des musulmans, la peur des extrémistes, la peur du gouvernement, la peur de ceux qui craignent le gouvernement. La liste se rallonge de plus en plus.

    La stratégie est simple mais efficace: la meilleure façon de contrôler une population est par la peur et la discorde.

    La peur rend les gens stupides.

    Les confondre, les distraire avec stupide bavardage nouvelles et de divertissement, les monter les uns contre l'autre en tournant désaccords mineurs en grandes escarmouches, et les attacher en noeuds sur les questions qui manquent d'importance nationale.

    Plus important encore, diviser le peuple en factions, les convaincre de voir les uns les autres comme des ennemis et de les garder crier à l'autre afin qu'ils étouffent tous les autres sons. De cette façon, ils ne seront jamais parvenir à un consensus à propos de quoi que ce soit et seront trop distrait pour constater l'état de la police se refermer sur eux jusqu'à ce que le rideau tombe concassage finale.

    Voilà comment les gens libres s'asservissent et permettent tyrans de l'emporter.

    Ce plan machiavélique a donc pris au piège de la nation que peu d'Américains réalisent même qu'ils sont manipulés dans l'adoption d'un «nous» contre «eux» mentalité. Au lieu de cela, alimentée par la peur et le dégoût pour les opposants fantômes, ils acceptent de verser des millions de dollars et des ressources dans les élections politiques, la police militarisées, la technologie d'espionnage et des guerres sans fin, dans l'espoir d'une garantie de sécurité qui ne vient jamais.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  2. Pendant tout ce temps, ceux au pouvoir-acheté et payé par les lobbyistes et les sociétés à déplacer leurs programmes coûteux de l'avant, et «nous les drageons" Get sellé avec les factures d'impôt et soumis à des bas de Pat, les descentes de police et de surveillance rond-le-horloge .

    Allumez le téléviseur ou retournez ouvrir le journal sur un jour donné, et vous vous trouverez accostés par des rapports de la corruption du gouvernement, malversations, la police militarisées et des équipes d'intervention en maraude.

    Amérique est déjà entré dans une nouvelle phase, celle dans laquelle des enfants sont arrêtés dans les écoles, les anciens combattants sont de force détenus par des agents en raison du contenu de leurs messages Facebook gouvernementaux, et respectueux de la loi Américains ont leurs mouvements suivis, leurs transactions financières documentées et leurs communications surveillés

    Ces menaces ne sont pas à sous-estimer.

    Pourtant, même plus dangereux que ces violations de nos droits fondamentaux est la langue dans laquelle elles sont formulées: le langage de la peur. Il est une langue parlée efficacement par les politiciens des deux côtés de l'allée, crié par les experts des médias de leurs chaires de télévision par câble, commercialisés par les sociétés, et codifiée dans les lois bureaucratiques qui font peu pour rendre nos vies plus sûres ou plus sécurisé.

    La peur, comme le montre l'histoire, est la méthode la plus souvent utilisée par les politiciens pour augmenter le pouvoir du gouvernement. Même alors que le président Obama insiste sur le fait que «la liberté est plus puissant que la peur,« les tactiques de son administration continuent de compter sur la peur d'une autre attaque terroriste dans le but de faire progresser l'agenda de la / complexe industriel de la sécurité militaire.

    Une atmosphère de peur imprègne l'Amérique moderne. Cependant, avec la criminalité à un plus bas depuis 40 ans, est telle peur du terrorisme rationnelle ?

    Même dans la foulée de la fusillade à San Bernardino et Paris, les statistiques montrent que vous êtes 17.600 fois plus susceptibles de mourir d'une maladie cardiaque que d'une attaque terroriste. Vous êtes 11.000 fois plus susceptibles de mourir d'un accident d'avion que d'un complot terroriste impliquant un avion. Vous êtes 1.048 fois plus susceptibles de mourir d'un accident de voiture que d'une attaque terroriste. Vous êtes 404 fois plus susceptibles de mourir dans une chute que d'une attaque terroriste. Vous êtes 12 fois plus susceptibles de mourir de suffocante accidentelle au lit que d'une attaque terroriste. Et vous êtes 9 fois plus susceptibles d'étouffer à mort dans votre propre vomi que de mourir dans une attaque terroriste.

    En effet, ceux qui vivent dans l'état de la police américaine sont 8 fois plus de chances d'être tué par un officier de police que par un terroriste. Ainsi, jacasser sans fin du gouvernement au sujet du terrorisme équivaut à un peu plus de la propagande de la propagande de la peur-une tactique utilisée pour terroriser, recroqueviller et de contrôler la population.

    Jusqu'à présent, ces tactiques fonctionnent.

    Les attaques du 9/11, les attentats de Paris, et maintenant le tournage San Bernardino ont réussi à réduire le peuple américain à ce commentateur Dan Sanchez appelle «des centaines de troupeaux d'esprit de millions [qui] sera Stampede à l'Etat pour la sécurité, bêlant pour plaire, s'il vous plaît être dépouillé de leurs libertés restantes ".

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. Sanchez continue:

    Je ne suis pas effrayé des terroristes; à-dire, je ne suis pas, moi-même, terrorisé. Au contraire, je suis terrifié de l'terrorisé; terrifié des masses de bovins qui sont si facilement manipulés par des terroristes, les gouvernements et les médias de terreur amplifier en permettant à notre pays de glisser vers le totalitarisme et la guerre totale ...

    Je ne irrationnelle et disproportionnée crains pas djihadistes à la bombe brandissant musulmans ou blanc, dingues armés jusqu'aux dents. Mais je crains que proportionnellement de façon rationnelle et ceux qui le font, et les régimes telle terreur responsabilise. L'histoire démontre que les gouvernements sont capables d'assassiner en masse et de l'esclavage au-delà de ce que les militants voyous peuvent rassembler. Terroristes à l'échelle industrielle sont ceux qui portent des liens, des chevrons, et des badges. Mais ces terroristes sont quelques-uns impuissante sans l'acquiescement couchée des nombreux terrorisé. Il n'y a rien à craindre, mais la peur eux-mêmes ...

    Arrêtez d'avaler l'alarmisme exagéré du gouvernement et de ses copains des médias corporatifs. Cessez de les laisser utiliser l'hystérie sur de petites menaces pour vous conduire dans les bras de la tyrannie, qui est la plus grande menace de tous.

    Comme l'histoire le montre clairement, la peur mène à fascistes, les régimes totalitaires.

    Il est une formule assez simple. Crises nationales, ont rapporté des attaques terroristes et des tirs sporadiques nous laissent dans un état constant de peur. La peur nous empêche de penser. La panique émotionnelle qui accompagne la peur effectivement arrête le cortex préfrontal ou de la partie de la pensée rationnelle de nos cerveaux. En d'autres termes, quand nous sommes consumés par la peur, nous nous arrêtons de penser.

    Un peuple qui cesse de penser pour eux-mêmes est une population qui est facilement conduit, facile à manipuler et facilement contrôlé.

    Comme je l'ai document dans mon livre Battlefield Amérique: la guerre sur le peuple américain, les éléments suivants sont quelques-uns des ingrédients nécessaires à un Etat fasciste:

    • Le gouvernement est dirigé par un chef puissant (même si il ou elle prend ses fonctions par le biais du processus électoral). Tel est le principe de leadership fasciste (ou le père figure).

    • Le gouvernement assume, il est pas retenu en son pouvoir. Ceci est l'autoritarisme, qui évolue finalement dans le totalitarisme.

    • Le gouvernement gère ostensiblement sous un système capitaliste tout en étant sous-tendue par une immense bureaucratie.

    • Le gouvernement à travers ses politiciens émet des expressions puissantes et continues du nationalisme.

    • Le gouvernement a l'obsession de la sécurité nationale tout en invoquant constamment des ennemis internes et externes terrifiantes.

    • Le gouvernement établit un système de surveillance nationale et invasive et développe une force paramilitaire qui est pas responsables devant le citoyens.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. • Le gouvernement et ses divers organismes (fédéral, étatique et local) développent une obsession avec le crime et le châtiment. Ceci est overcriminalization.

    • Le gouvernement devient de plus en plus centralisé tout en alignant étroitement avec les pouvoirs corporatifs pour contrôler tous les aspects de la vie sociale, économique, militaire du pays, et des structures gouvernementales.

    • Le gouvernement utilise le militarisme comme un point de sa structure économique et taxer centre.

    • Le gouvernement est de plus en plus impérialiste afin de maintenir les forces militaro-industriels des entreprises.
    Les parallèles avec l'Amérique moderne sont impossibles à ignorer.

    «Chaque industrie est réglementée. Chaque profession est classé et organisé ", écrit Jeffrey Tucker. «Chaque bien ou service est imposé. Accumulation de la dette sans fin est préservée. Immense ne commence pas à décrire la bureaucratie. Préparation militaire ne cesse jamais, et la guerre avec quelque ennemi étranger mal, reste une perspective quotidienne. "

    Pour le marteau finale du fascisme à l'automne, il faudra l'ingrédient le plus crucial: la majorité du peuple devra convenir qu'il est non seulement utile, mais nécessaire. En temps de «crise», l'opportunisme est confirmé que le principe qui est centrale, afin de nous garder en sécurité, le gouvernement doit militariser la police, nous dépouiller de droits constitutionnels fondamentaux et criminaliserait pratiquement toute forme de comportement.

    Non seulement la peur graisser les roues de la transition vers le fascisme en cultivant craintifs, contrôlées, pacifiées, les citoyens intimidés, mais il se embarque aussi dans notre ADN très afin que nous passons sur notre crainte et respect à notre progéniture.

    Il a appelé hérédité épigénétique, la transmission par l'ADN des expériences traumatisantes.

    Par exemple, les neuroscientifiques ont observé comment rapidement la peur peut voyager à travers les générations de souris ADN. Que les rapports du Washington Post:

    Dans l'expérience, les chercheurs ont appris les souris mâles à craindre l'odeur des fleurs de cerisier en associant le parfum des chocs de pieds doux. Deux semaines plus tard, ils élevés avec des femelles. Les chiots résultant ont été soulevées à l'âge adulte ayant jamais été exposés à l'odeur. Pourtant, quand les créatures pris une bouffée d'elle pour la première fois, ils sont soudainement devenus anxieux et craintifs. Ils sont même nés avec plus de neurones détecter cerise-fleur-de leur nez et plus d'espace de cerveau consacrées à la fleur de cerisier odeur.

    La conclusion? "Un chiot de la souris nouveau-né, apparemment innocente aux rouages ??du monde, peut effectivement nourrir la valeur des informations transmises par ses ancêtres de générations."

    Considérons maintenant les conséquences de générations héritées de craintes et d'expériences sur les êtres humains. Comme le rapporte le Post, "les études sur les humains suggèrent que les enfants et petits-enfants ont peut-être ressenti l'impact épigénétique de ces événements traumatisants tels que la famine, l'Holocauste et le 11 septembre 2001, les attentats terroristes."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  5. En d'autres termes, la peur, le traumatisme et la conformité peuvent être transmis à travers les générations.

    La peur a été un outil essentiel dans les régimes fascistes dernières, et il fonctionne maintenant dans notre monde contemporain de tout ce qui soulève des questions fondamentales sur nous comme des êtres humains et ce que nous allons abandonner afin de perpétuer les illusions de la sécurité et de la sécurité.

    Dans les mots du psychologue Erich Fromm:

    [C] une nature humaine être modifié de manière à ce que l'homme oublie son aspiration à la liberté, de la dignité, de l'intégrité, de l'amour qui est-à-dire, l'homme peut oublier qu'il est humain? Ou ne la nature humaine possède un dynamisme qui va réagir à la violation de ces besoins humains fondamentaux en essayant de changer une société inhumaine en un humain?

    Nous sommes à un carrefour critique dans l'histoire américaine, et nous avons un choix: la liberté ou le fascisme.

    Espérons que le peuple américain faire le bon choix que nous avons encore la liberté de choisir.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-12-09/does-fear-lead-fascism

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr qu'il est facile de dire "N'ayez pas peur !" mais, lorsque vous êtes victimes d'une attaque dans la rue, sur la route ou à votre domicile faut-il encore appeler la police pour 'jeter de l'huile sur le feu' ? C'est dans ce type de question qui porte à réfléchir que les gens ont peur.

      Sachant que les vols et homicides sont résolus (aux USA) en un temps record (voir des exemples en série télé !) et qu'il y a 95 % des condamnés à mort qui sont innocents !... Là, çà porte aussi à réfléchir !

      Oui la corruption fait peur, oui les faux terroristes font peur, oui l'absence de démocratie fait peur, oui des chefs d'Etats (ou condisciples) qui se prennent pour des scientifiques sans jamais avoir fait d'étude et disent qu'ils en savent plus que des millions de vrais scientifiques dans le monde çà fait peur !
      Ce que le peuple demande réellement c'est d'élire un (ou une) employé(e) chef de l'Etat qui (comme l'exige la Constitution Républicaine) est aux ordres du peuple et non l'inverse. C'est tout-à-fait le rôle de Sarah Palin à qui l'on ne demande pas d'avoir des 'idées personnelles' mais de faire UNIQUEMENT ce que le peuple demande. (Et si en plus elle est jolie et plait à 99 % de l'électorat, quoi demander de plus ?).

      Supprimer
  6. OPEP production Coups triennal haut que l'huile prix continue Slump

    Soumis par Tyler Durden sur 10/12/2015 07:51 -0500


    La dernière confirmation que le cartel pétrolier anciennement connu comme l'OPEP est effectivement inexistante, est venu un peu plus d'une heure quand, dans son dernier rapport mensuel Novembre, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole a indiqué que la production de brut mensuel total de les pays membres ont augmenté à 31.695 millions de barils par jour, la plus grande quantité produite en trois ans et demi.

    Le coup de pouce de la production a été tirée non pas tant par le caractère générique Iran (dont l'approvisionnement propre va frapper le marché mondial dans un avenir proche), mais par l'Irak, comme le deuxième plus grand producteur de pétrole de l'OPEP Pumped 4,3 millions de barils par jour, soit une augmentation de 247,500 barils de la mois précédent, compensant une légère baisse de 25 200 de canon de l'Arabie saoudite.

    - voir tableau sur site -

    Bloomberg rapporte que l'Irak a poussé la production à des niveaux records cette année que les entreprises internationales développent des champs dans le sud, tandis que la région kurde semi-autonomes augmente de vente indépendants dans le nord, selon l'Agence internationale de l'énergie. La production avait plongé en Octobre que les tempêtes ont retardé les chargements du sud et de flux à travers le pipeline du Nord ont été perturbés, selon le ministère irakien du pétrole.

    Ce fut la production mensuelle la plus élevée depuis Avril 2012, et montre que récemment annoncé le plafond de 31,5 millions de barils de production de l'OPEP même a déjà été violé avant même qu'elle a été introduite.

    - voir graphique sur site -

    Quelques autres faits saillants du rapport (lien):

    • L'OPEP dit dans son rapport mensuel que la demande pour son pétrole brut est à 29,4 M de barils / jour cette année - plus bas que sa sortie en courant et 200K moins que les estimations précédentes. Mais il est maintenant le point de vue de la demande de 2016 à 30,8 millions régulière et prévoit encore demande mondiale croissante d'environ 1,25 M de barils / jour l'année prochaine par rapport à l'augmentation prévue de 2015 de 1,5 million. OPEP garde sa «prévision d'huile à la demande pour 2016 est soumis à des incertitudes considérables - selon le rythme de la croissance économique, le développement des prix du pétrole et des conditions météorologiques, ainsi que l'impact de la substitution et de l'énergie des changements de politique." - WSJ

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. • L'OPEP versions estimations de l'approvisionnement pour l'extérieur du groupe en 2016 par 250K barils / jour à 57.1M comme il attend de la chute des prix de prendre son péage sur l'industrie pétrolière des États-Unis et d'autres producteurs à court terme. Il note la production américaine de schiste pétrole avait diminué depuis Avril, et "cette tendance à la baisse devrait accélérer dans les prochains mois compte tenu de divers facteurs, les prix principalement du pétrole bas et des activités de forage plus faibles." - WSJ
    Selon la Direction des risques gestionnaire des risques mondiale de pétrole Michael Poulsen, "rien n'a vraiment changé, même si le marché a interprété l'OPEP abandonner son objectif de production comme un signal que tout le monde va produire plus." L'OPEP a été très heureux de prouver le «marché» droit, comme la course vers le bas de la production va à plein régime.

    Comme ajoute Bloomberg, "l'offre hors OPEP diminuera de 380.000 barils par jour l'année prochaine, en moyenne 57,14 millions par jour, avec une contraction attendue aux États-Unis représente environ la moitié de la baisse, l'organisation a déclaré jeudi dans son rapport mensuel. Il a augmenté estimations de l'offre non-OPEP en 2015 par 280.000 barils par jour. Le Groupe a maintenu les projections pour la quantité de brut qu'il aura besoin de pomper l'an prochain à 30,8 millions de barils par jour ".

    D'une certaine manière nous doutons les prévisions de l'OPEP pour le non-OPEP chute d'approvisionnement se révéleront exacts, surtout si des États-Unis contnues schiste de compter sur les obligations de pacotille pour financer son argent opérations perdre que les banques sont terrifiés à révéler à quel undercollateralized leurs prêts au secteur sont, tandis que la Russie continue pour pomper de plus en plus dans sa propre bataille privé à capturer autant d'acheteurs marginaux comme il peut dans cette période de dislocation majeure dans les pays producteurs de pétrole.

    Enfin, comme on peut le voir dans le tableau ci-dessous, l'impact du rapport était d'écraser rapidement tous les espoirs que l'huile a pu avoir, même pour un prix modeste rebond aujourd'hui (au moins jusqu'à ce que les algos prendre plus de 30 minutes d'avance sur le NYMEX près 14h30 dans le "frapper la hausse proche" phénomène bien documenté).

    - voir graphique sur site -

    http://www.zerohedge.com/news/2015-12-10/opec-production-hits-three-year-high-oil-price-resumes-slump

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le prix à la pompe n'a RIEN A VOIR avec la 'hausse du $ face à €' comme çà s'est maintes fois produit dans le passé ni à la hausse du prix du baril qui bientôt sera le même qu'il y a 20 ou 30 ans !! mais à seulement des manipulations de marchés comme il y a sur TOUTES les Matières Premières !

      Supprimer
  8. Chute des prix du pétrole : Lubrifiant de crises mondiales


    Stefan Schultz


    Le prix du pétrole est tombé à un niveau record, et il peut y rester même des années. C'est très discutable. Parce que c'est déstabilisant, non seulement les pays frappés par la crise, mais le monde entier.

    Le monde est devenu plus incertain cette année, et il pourrait être encore incertain de 2016.

    Les gouvernements de l'Algérie, Libye, Nigeria, Venezuela, Equateur et d'autres pays n'ont pas l'argent pour des programmes sociaux et de sécurité - manifestations et émeutes nouvelles sont à craindre. L'Irak doit puiser ses réserves d'urgence pour sa guerre contre le « Etat islamique ». Et dans le budget russe, un trou sera bailler l'an prochain - qui pourrait conduire à la nouvelle politique étrangère distractions manœuvres selon certains experts.

    Tout cela se trouve principalement sur le prix du pétrole. 2015, il est tombé à un niveau, ce qui n'était guère possible en période de croissance rapide des flux commerciaux et le renforcement des marchés émergents. Le prix du Brent North Sea variété était en moyenne de 54 $ par baril (159 litres), qui est souvent indiqué comme un prix de référence, au cours de l'année précédente. Qui avait cessé d'exister depuis 2005. Actuellement, le coût du baril, même peu plus de 40 dollars.

    Les budgets de nombreux États d'huile il sont vivement conseillés à cause du temps creux sous pression, nouveaux hotspots sont créés, ont aggravé les crises anciennes. Lisez ce qui suit, pourquoi le prix du pétrole pendant une longue période devrait rester faible et ce que cela signifie pour la sécurité mondiale.

    I. POURQUOI CELA DEVRAIT CESSER À BAS PRIX

    La principale raison de la faiblesse des prix continues est une surabondance mondiale de pétrole. Cela provient à son tour un changement en Arabie saoudite. Jusqu'à il y a quelques années, le Royaume dans le golfe Persique a agi comme un régulateur de l'oelmarkts du monde. Était trop de la matière première disponible, elle limitée production, promotion accrue de crunch - toujours pour que le prix du pétrole à 100 $ a fluctué.

    Pendant ce temps, cependant, les Saoudiens contre de nouveaux concurrents doivent composer. L'Iraq, l'Iran et les Etats-Unis augmentent considérablement leurs exportations de pétrole. Depuis lors, saoudiens utilisent le pétrole comme une arme contre la concurrence : n'est plus ralentir leur production, peut bloquer le prix donc.

    L'Arabie saoudite produit encore des bénéfices avec son huile. Parce que son huile est facilement disponible dans le désert, il peut se faire connaître en partie pour dix dollars le baril. Dans d'autres pays, cependant, les coûts de production sont beaucoup plus élevés - surtout aux Etats-Unis, où le pétrole surtout avec la technologiquement sophistiquée et écologiquement controversé Fracking technologie est promu.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  9. Les Saoudiens voulaient se bouchée des sociétés américaines. Mais elles se sont avérées être étonnamment résistante : déplacé leur perçage des plates-formes dans les régions des États-Unis, où, pour quelque 30 dollars par baril de pétrole de la terre, fracken peut être. Ils ont développé de nouvelles procédures, les opérations de fracturation hydraulique plus par forage sont possibles avec. Ainsi, le nombre d'appareils de forage baissé et radicalement, mais la production de pétrole a diminué que légèrement.

    Certaines entreprises de fracking américaines sont maintenant en faillite. Autres pour encore plus efficace. Parce qu'en raison de la concurrence plus nette, fournisseur de matières premières de fracturation hydraulique et services de forage doit descendre bien avec des prix.

    En outre, obtenir lui-même déficient fracking entreprises prêts encore fraîches. Parce que les banques combinent les risques pour ces prêts en titres adossés à ce que l'on appelle et les revendent. Les investisseurs jugent fracking papiers pour risqué, mais faibles taux d'intérêt pour les produits d'investissement toujours suffisamment attractif.

    Et il se trouve que la guerre des prix entre les États-Unis et les Saoudiens prise beaucoup plus long que prévu. Daniel Yergin, un des plus respectés experts mondiaux sur les marchés pétroliers et gaziers, s'attend à ce que la production de fracking entreprises fermera avril 2016 encore environ 8,6 millions de barils par jour, seulement environ 1 million de barils sous le record de ventes en avril 2015.

    Dans le même temps, la production est en augmentation dans d'autres parties du monde :

    - L'Iran a annoncé pour augmenter sa production après la fin des sanctions internationales nucléaires dans les mois à jusqu'à 1 million de barils par jour.

    - En Libye , augmenter les chances d'un gouvernement unifié et donc les chances d'une production d'huile plus stable.

    Approvisionnement mondial pourrait s'élever à nouveau ce à jusqu'à 1 million de barils.

    La demande mondiale pousse mais aussi - selon l'Agence internationale de l'énergie prévu mais significativement plus lent que la production augmente.

    Conclusion : Les pays producteurs de pétrole pompé tous les cylindres. Si l'Arabie saoudite et autres exportateurs de pétrole ne sont pas « deux, les prix du pétrole pourrait trois ans à un niveau bas certains, sur une promotion en déclin », affirme Steffen Bukold, chef de Energycomment et auteur du livre « Pétrole du 21e siècle ».

    II. CE QUE SIGNIFIE CETTE SÉCURITÉ GLOBALE

    Pour les États qui dépendent fortement des exportations de pétrole, sont catastrophiques perspectives. Vous glissez chaque jour, le marché baissier se poursuit, plus profondément dans la crise budgétaire. À moyen terme, c'est inquiétant pour le reste du monde.

    La Russie Selon un rapport de l'Agence de presse TASS, gouvernement anticipe un déficit budgétaire de 6,7 % l'année prochaine. Les réserves de l'État pourraient au pire pas plus suffisantes. Les prix du pétrole bas et un taux de Rouble reste faible menace un écart équivalent à 13 milliards d'euros selon le ministre des Finances Anton Siluanow. « Les russes devraient attendre n'est plus le niveau de vie qu'ils avaient quand le prix du pétrole était élevé », a déclaré mardi le vice-ministre des Finances Alexei Moiseew.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  10. Une nouvelle crise nationale mais pourrait augmenter à tendance de m. Poutine à des manoeuvres de diversion externe, avertit REM Korteweg du think tank britannique, Centre pour la réforme européenne dans une analyse. Vu de cette façon, l'impact des prix du pétrole bas pour l'Europe sont un nouveau facteur d'incertitude.

    Irak fait également face à des problèmes majeurs. Dans l'année en cours, le gouvernement s'attend à un déficit de $ 25 milliards. Le budget selon le Fonds monétaire International serait équilibré, encore une fois, si le prix du pétrole s'élèverait à 70 dollars par baril et de la promotion de 1,3 millions de barils par jour. Les deux ne sont actuellement pas réalistes.

    Les coussins fiscales du gouvernement ont rétréci dernière sur bon $ 60 milliards. La tendance actuelle se poursuit, les ressources financières de l'Irak ont été utilisés vers le haut, encore plus vite avec la crise pétrolière accrue des prix dans deux ans. Alors que le pays devra emprunter de l'argent - également pour sa guerre contre le terrorisme réseau IS.

    Des pays comme l'Algérie, Nigeria, Equateur et Venezuela, cependant, financement d'une part en grande partie grâce aux exportations de pétrole et d'autre part, n'ont guère réserves financières. Dans le même temps, ils essaient de garder son calme à la population avec des dépenses sociales élevées. Les dépenses doivent être coupées, les troubles sociaux dans ces pays pourraient s'aggraver. Les États pourraient réagir à de nouvelles représailles. Nouvelle vague de réfugiés vers les États-Unis et l'Europe risque d'être sévère.

    Résumé: le monde est devenu incertain par le faible prix du pétrole. C'est dans le sens de l'Europe, de travailler à une solution qui peut faire revenir bientôt. Dans le cas contraire, les problèmes qui en résultent dans la forme de nouveaux conflits internationaux et encore plus grandes flux de réfugiés pourraient se réunir bientôt aussi l'Union européenne.

    http://www.spiegel.de/wirtschaft/soziales/oelpreis-sinkt-schmierstoff-der-weltkrisen-a-1066870.html

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. (...) La principale raison de la faiblesse des prix continues est une surabondance mondiale de pétrole. (...) FAUX ! Archi-faux ! Le prix du pétrole à la pompe est INABORDABLE ! Les marchés sont corrompus et veulent la mort du producteur et celle du consommateur !

      Il y a des dizaines de km de tankers qui attendent au large que les prix grimpent ou qu'il y ait des cuves vides pour décharger dans les ports !!!

      Supprimer
  11. Même en Finlande, le revenu de base universelle est trop beau pour être vrai


    Declan Gaffney


    C'est une belle idée – mais malheureusement UBI fonctionne probablement mieux comme une expérience de pensée pour tester des concepts de la sécurité sociale plutôt que comme un système de protection sociale réaliste « La question, c'est avoir des incitations financières à droite, comme promis par UBI, soit assez pour empêcher les gens de tomber dans le chômage à long terme. »

    le jeudi 10 décembre 2015 13.37 GMT

    La Finlande n'envisage pas d'abandonner son système de prestations existantes et donner à chacun une subvention inconditionnelle de 800 € par mois – contrairement à ce que quelques dernières dépèches peuvent vous l'ont dit.

    Ce qu'elle envisage promet d'être une expérience intéressante de politique portant sur un échantillon de la population, qui peuvent ou peut-être ne pas inclure une forme de revenu de base versé à tous les participants : qui à son tour ne peut pas être inconditionnelle et peut être vaut beaucoup moins de 800 €. L'enthousiasme général était encore un témoignage de l'intérêt général suscité par l'idée de revenu de base.

    Que l'idée a été autour pendant un temps très long (au moins depuis le lendemain de la première guerre mondiale), attire un soutien de gauche et de droite. Les versions ont été soutenues par les économistes aussi divergentes que Friedrich Hayek (qui a inspiré de Margaret Thatcher) et Tony Atkinson (qui n'ont pas). Une autre variante faisait partie du manifeste d'élection générale du Parti vert.

    Peut-être la version plus largement préconisée est la proposition pour un UBI – revenu de base inconditionnel – pour remplacer la plupart des prestations sociales existantes. Un UBI est un revenu fourni sans condition pour chaque adulte et enfant (ou, dans certaines versions, seuls les citoyens) de fournir au moins un minimum vital de ressources. Il n'est pas sous condition de ressources, bien qu'il soit soumis à l'impôt sur le revenu. Il est généralement supposé pour fournir un paiement égal à tout le monde, avec un tarif spécial pour les enfants.

    L'idée de remplacer les crédits d'impôt et de prestations avec UBI a énorme intuitivement. Aucun moyen-test d'avantages et donc aucune famille coincé dans les pièges de la pauvreté où le retrait de bénéfice érode toute augmentation des revenus. Pas peur de relever des offres d'emploi à court terme par crainte de perdre le droit aux prestations prestataires de hors-travail. Aucun test intrusif d'admissibilité aux prestations, aucun régime de sanctions punitives, aucun conseillers jobcentre harceler les gens à postuler pour les emplois moins bien payés. Aucune fraude et pas le système de jeu. Plupart de la bureaucratie du système de protection sociale balayé. Et la possibilité pour chacun de prendre le temps un emploi comme et quand ils veulent atteindre et pour tant qu'ils veulent, responsable devant personne.

    Si ce tous les sons trop beau pour être vrai, c'est parce que c'est. Pour être clair, il faut dire que certaines des objections plus évidentes à UBI sont déplacées. L'argument selon lequel il est « trop cher », par exemple, n'a aucun sens étant donné que UBI est un régime de redistribution du revenu où les gains et les pertes parmi la population ajoutent à zéro. Il en va de même pour l'objection selon laquelle UBI est politiquement impossible d'offrir : un grand nombre de propositions de politiques ont été politiquement impossible jusqu'à l'époque un gouvernement mis en place leur.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  12. Mais sur le trajet du concept initial à la mise en œuvre pratique UBI rencontre une foule de problèmes, plus dont peut être encapsulé dans une seule critique : il promet une division du travail entre le gouvernement et le marché qui n'est ni possible ni souhaitable, dans laquelle le rôle du gouvernement pour assurer la sécurité économique est de redistribuer les revenus et puis prendre du recul.

    Cela pourrait fonctionner dans un monde de marchés parfaits, habitée par des individus parfaitement rationnels avec clairvoyance parfaite et une mobilité parfaite. Mais ce n'est pas un monde nous vivons ou vivra toujours dans et adaptation UBI à un univers plus réaliste annule la plupart des avantages réclamés pour elle. Nous pouvons voir ceci en regardant à son tour les principaux arguments de vente de UBI : aucune conditionnalité, aucun paiement moyen-essais et égale pour tous.

    Le régime de sanctions punitives du gouvernement britannique actuel rend l'idée d'inconditionnelles avantages attrayants. Cependant, conditionnalité n'a pas besoin de prendre une forme sévère, et le risque de paiements inconditionnels encourage certaines personnes de dériver vers le chômage de longue durée ne peut être écartée. La question est de savoir si avoir des incitations financières à droite, comme promis par UBI, est suffisant pour éviter ce problème.

    Un monde de marchés parfaits, habitée par des individus parfaitement rationnelles n'est pas un monde nous vivons ou vivra à jamais dans monoparentales en Grande-Bretagne offrent un cas de test, jusqu'à 2008, ils ont effectivement reçu des quelque chose très comme un UBI, lorsque vous ne l'emploi. Ils n'avaient aucune obligation de chercher activement du travail tandis que les crédits d'impôt veillé à ce que la plupart seraient nettement mieux lotis dans le travail. Taux d'emploi avaient augmenté depuis les années 1990 en réponse aux incitations améliorées mais reste relativement faible et de 2008 pour chercher du travail des obligations ont été imposées. En 2014, le taux d'emploi à l'extérieur de Londres est passé de 57 % à 61 %. À Londres, l'augmentation est spectaculaire par rapport au niveau inférieur : de 45 à 57 %.

    La leçon est que les incitations d'importance (comme en témoigne la hausse de l'emploi avant 2008) – mais en l'absence de la conditionnalité, certains parents qui seraient autrement ont travaillé est resté hors du marché du travail. Même en tenant compte du fait que beaucoup de parents emménagé travail faiblement rémunéré à temps partiel, il est difficile de ne pas voir le changement depuis 2008 comme dans l'ensemble une amélioration. En n'ayant ne pas de conditionnalité en place et de se baser uniquement sur des mesures incitatives, le système avant 2008 a conduit à plus d'enfants vivant dans des ménages sans emploi, une situation associée de moins bons résultats en fin de vie.

    Il est difficile de voir pourquoi cette leçon ne s'appliquerait pas également à un régime de revenu de base. À moins que nous sommes complètement détendus sur le chômage à long terme – et toutes les preuves nous disent nous ne devrions pas être – une forme de conditionnalité semble être essentiel. Mais si UBI ont fait l'objet de conditionnalité, une grande partie de ce qu'elle vise à éliminer réapparaîtraient : sanctions, admissibilité tests, bureaucratie de bien-être.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  13. Éliminant les moyens-tester aussi se heurte au problème qui a hanté la politique de sécurité sociale britannique depuis Beveridge : coûts de logement. En l'absence de moyens-test UBI aurait dû inclure une composante forfaitaire afin de répondre aux loyers. Cela impliquerait des gains exceptionnels pour ceux sans coûts de logement. Pire encore, un élément de logement qui répondraient aux loyers de Londres conduirait à gains exceptionnels énorme pour les personnes louant à moindre coût dans d'autres régions. Si fixé à loyers moyens nationaux, Londres et autres villes de haute-rent deviendrait zones interdites pour n'importe qui qui a jamais censé avoir à dépendre d'UBI. Comme la mobilité géographique n'est pas parfaite, une forte augmentation de la pauvreté urbaine est probable.

    Enfin, l'égalité des paiements devienne beaucoup moins attrayant à la fois long terme maladie et invalidité sont introduits dans l'image. Si toutes les interruptions involontaires d'emploi étaient à court terme, un revenu de subsistance de niveau peut être suffisant pour dépanner les gens avec l'aide de l'épargne et d'emprunt. Quand les gens vont être hors du marché du travail pendant des mois ou des années, avec l'épargne épuisée et pas d'accès aux marchés, de crédit, la proposition est beaucoup moins attrayante. D'où les prestations de maladie de longue durée ont historiquement été supérieures à celui de chômage à court terme. Mais payer un taux plus élevé d'UBI pour ceux qui ne peuvent pas travailler à cause de l'invalidité qui nous ramène à une forme quelconque de travail-capacité d'évaluation.

    Dans un monde de marchés parfaits, les gens pourraient souscrire une assurance pour recharge UBI en cas d'incapacité à long terme de travailler. Mais les marchés ne sont pas parfaits : la plupart des risques ne sont pas assurables dans les marchés privés – c'est pourquoi nous avons des systèmes de sécurité sociale.

    Les modifications ponctuelles d'UBI nécessaires pour surmonter ces problèmes il mettre beaucoup plus près à ce que la sécurité sociale existante systèmes déjà font, toutefois insuffisamment. Et c'est peut-être pas une mauvaise chose : il peut être préférable de penser à UBI et autres propositions de revenu de base comme des expériences de pensée, ce qui nous permet de tester nos intuitions sur des sujets tels que l'équité, l'inégalité, propriété, marchés et risque. En dehors des limites de l'expérience de pensée, UBI doit être beaucoup plus à la sécurité sociale existante soit réalisable. Mais l'expérience de pensée pourrait également nous amènent à conclure que les systèmes existants de sécurité sociale doivent être beaucoup plus comme UBI pour être équitable et efficace.

    http://www.theguardian.com/commentisfree/2015/dec/10/finland-universal-basic-income-ubi-social-security

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi la solution ne peut que marcher ? Parce que... avec quoi sont payés les millions de fonctionnaires ? Il y a des millions de caméras dites 'de surveillance' dans toutes les villes ! c-à-d qu'à Londres (par exemple) il y a 500 000 caméras. Soit 50 000 personnes payées pour regarder chacune 10 écrans de contrôle. Mais, comme ces 50 000 ne 'travaillent' pas 24/24 il faut donc 200 000 personnes à 6 h par jour chacune (rien que pour Londres !). 200 000 personnes payées avec QUEL ARGENT ?

      Ainsi, dans CHAQUE ville sont employé des personnes à visionner des écrans de contrôle. Payées avec quel argent ?

      Supprimer
  14. Marchés de contreventement pour les taux de la Fed randonnée impact

    Cette préoccupation a joué au moins une partie dans la décision de la Fed pour éviter de soulever des taux de la dernière séance, mais une hausse des taux lors de la semaine prochaine réunion maintenant semble gagné d'avance et les marchés des changes ont déjà un prix en.

    9 décembre 2015,
    par James Corbett

    La bombe de dollar monnaie de singe grand QE vient maison pour roost. Données du Trésor des États-Unis montrent que des 750 milliards de dollars d'argent de jeu QE chaud hors-la presse qui a coulé hors des USA et dans les marchés émergents depuis 2009 économie spéculative d'ici 2014, environ $ 230 milliards de qui est revenue dans la période de juillet 2014 à septembre 2015. Cet afflux de dollars a probablement accéléré depuis lors.

    Quelle est la grande idée ici ? Deux mots : hausse des taux. Ce n'est aucun un hasard si c'était mi-2014 que la Fed a commencé tout d'abord allusion à une prochaine hausse des taux et qui a quand l'argent a commencé à la maison. Les marchés ont été préparer pour la Fed d'appeler dans les Paris de toutes les personnes qui ont été spéculer avec bon marché dollars US en investissements de marché émergentes retour plus élevés. Maintenant, ce dénouement est défaire beaucoup du marché émergent en gains au cours des dernières années sur les marchés émergents aux prises avec l'à deux punch du taux Fed imminent de randonnée et encore commercialise plus de turbulences dans le chinois.

    La hausse des taux est également produits obsédants, qui ont été gonflées par la spéculation de fonds spéculatifs et les fonds communs de placement qui ont été conduits dans les marchés des matières premières dans une recherche de retour dans un environnement de taux réduit. Maintenant que le commerce est se détendre et aider (ainsi que le ralentissement chinois) à planter l'index mondial de produits de base à son plus bas niveau en 13 ans.

    Comme le dollars reviennent, les montées d'indice dollar. Bien que la hausse du dollar cette année n'a pas été ininterrompue, la tendance observée depuis mi 2014 (lorsque l'indice hhovered autour de 80,0) à nos jours (environ 98,5) est facilement reconnaissable. Les grands perdants ici vont être ces économies émergentes qui tiennent le sac nous titres libellés en ou qui ont des besoins de grand emprunt. Monnaies-marchandise comme le dollar australien et le rand sud-africain stand à pousser encore plus bas.

    Cette préoccupation a joué au moins une partie dans la décision de la Fed pour éviter de soulever des taux de la dernière séance, mais une hausse des taux lors de la semaine prochaine réunion maintenant semble gagné d'avance et les marchés des changes ont déjà un prix en. La seule surprise serait maintenant si la Fed n'a pas relever les taux la semaine prochaine.

    Marchés émergents dette vente évier 98 %

    La baisse du prix des matières premières et le ralentissement de l'économie chinoise sont paralysantes capacité des pays en développement d'emprunter à l'étranger, alors même que les ventes de la dette internationale des pays avancés restent à un niveau élevé de cinq ans.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  15. Délivrance de nouveaux emprunteurs du marché s'est effondré à un net $1,5 milliard au troisième trimestre, une baisse de 98 % par rapport au deuxième trimestre, selon la Banque des règlements internationaux. C'était la plus grande tendance à la baisse depuis la crise financière de 2008 et a contribué à réduire les ventes mondiales de valeurs mobilières par près de 80 %, selon un rapport de BIS.

    Nouveaux actifs de marché a chuté au troisième trimestre, dirigé par le plus grand plongeon dans les prix des matières premières depuis 2008 et la dévaluation surprise de la Chine du yuan. Le rendement moyen sur les obligations de sociétés de développement de la nation a affiché la plus forte hausse en quatre ans, les stocks perdu un combiné $4,2 billions et une jauge de devises a glissé 8,3 % face au dollar. Sanctions contre des entités russes et les troubles politiques au Brésil et en Turquie a également affecté des ventes réalisées par les entreprises de ces pays.

    « Délivrance de titres de créance faible au troisième trimestre peut seulement s'expliquer en partie par la saisonnalité, » a dit le dernier examen trimestriel de la BRI. « Préoccupations grandissantes sur émergeant des fondamentaux du marché, chute des prix des matières premières et la hausse des charges de la dette sans doute joué un rôle. En outre, une attention croissante sur les marchés locaux ont pu également un facteur. »

    Un effet pervers de la baisse des ventes de la dette internationale a été l'émergence de l'euro comme une monnaie d'emprunt. L'émission nette de titres en monnaie partagée par des sociétés non financières a été $US23 milliards dans les trois mois jusqu'au 30 septembre, alors que les dettes libellées en dollars représentaient $US22 milliards. La principale raison pour cela était un saut dans les offres euro-obligation provenant des marchés émergents, où la part de la monnaie est allé jusqu'à 62 % de 18 % au deuxième trimestre.

    Les emprunteurs des économies avancées a publié un $US22 net milliards dans la dette, $US100 milliards de moins que dans les trois mois précédents. Encore, les chiffres cumulés est resté le plus élevé depuis 2010 en raison de la hausse au premier semestre de l'année.

    http://theinternationalforecaster.com/International_Forecaster_Weekly/Markets_bracing_for_Fed_rate_hike_impact

    RépondreSupprimer
  16. Les ventes automobiles bondissent en Chine grâce aux rabais fiscaux


    10 Décembre 2015
    Par AWP

    D'importants rabais fiscaux ont revigoré le marché automobile chinois au terme d'une année morose, faisant bondir les ventes d'environ 20% sur un an.

    Les ventes de véhicules en Chine ont bondi en novembre d'environ 20% sur un an, s'élevant à un niveau record, selon une fédération professionnelle, d'importants rabais fiscaux ayant revigoré le plus grand marché automobile mondial au terme d'une année morose.

    Un total de 2,51 millions de véhicules se sont vendus dans le pays le mois dernier, a annoncé jeudi l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM), ce qui représente une hausse pour le troisième mois d'affilée, après cinq mois de reculs consécutifs.

    Jamais autant de véhicules n'avaient été écoulés en un seul mois en Chine, selon la fédération. Déjà en octobre, les ventes avaient grimpé de 12%, à 2,22 millions d'unités.

    Ce net sursaut et le record de novembre ont été encouragés par une réduction de moitié de la taxe sur les achats de petites voitures individuelles, entrée en vigueur au 1er octobre et destinée à perdurer jusqu'à fin 2016.

    L'objectif était d'enrayer le désastreux ralentissement du marché auto, sur fond de vif essoufflement de l'économie et de durcissement des restrictions sur les immatriculations dans les grandes villes. Les autorités ont ramené à 5% une taxe imposée sur les achats de voitures équipées de moteurs de 1,6 litre ou moins de cylindrée --soit la grande majorité des véhicules.

    Soucieux d'encourager l'actuel rebond des ventes, le gouvernement réfléchirait désormais à ré-introduire des subventions pour les résidents de zones rurales voulant acquérir un véhicule à moteur de 1,6 litre ou moins, a par ailleurs rapporté Bloomberg, un coup de pouce qui s'appliquerait aux utilitaires comme aux voitures passagers.

    Un dispositif similaire dans les régions défavorisées du pays avait déjà été provisoirement mis en place en 2009-2010, aux débuts de la crise financière.

    Si la Chine reste de loin le premier marché automobile mondial, les ventes y ont drastiquement fondu cette année. Elles avaient ainsi notamment dégringolé de 7% en juillet, puis de 3% en août, affolant les acteurs de l'industrie.

    En 2014, il s'était vendu 23,49 millions de véhicules en Chine, soit une hausse de 6,9% par rapport à 2013, mais très en deçà des prévisions de la CAAM. Sur les 11 premiers mois de 2015, les ventes n'ont progressé que de 3,3% sur un an, à 21,8 millions d'unités.

    Les marques chinoises ont particulièrement profité en novembre de la forte hausse des ventes de voitures passagers, en s'arrogeant une part de marché plus importante (à 26,9%) selon la CAAM.

    Mais les constructeurs étrangers continuent de dominer très largement le marché chinois, via leurs coentreprises avec des partenaires locaux. Le géant américain General Motors (GM) a ainsi vu ses ventes grimper de 14% sur un an en Chine le mois dernier, à 346.000 unités, un nouveau record pour lui.

    http://www.bilan.ch/economie/ventes-automobiles-bondissent-chine-grace-aux-rabais-fiscaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voir ci-dessous exemples non-chinois !

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2014/05/ou-les-voitures-invendues-du-monde-vont.html

      Supprimer
  17. Que la guerre continue ! L'empire américain demande à la coalition d'utiliser des commandos contre Daech

    sputniknews.com
    mer., 09 déc. 2015 19:18 UTC

    Washington appelle les membres de la coalition anti-Daech et notamment les pays arabes sunnites du Golfe à intensifier leurs efforts après les attentats de Paris et en Californie.Les Etats-Unis ont demandé à leurs partenaires de la coalition d'utiliser des forces spéciales contre le groupe terroriste Etat islamique (EI), a déclaré mercredi le chef du Pentagone Ashton Carter.

    "J'ai demandé à nos partenaires d'utiliser notamment des forces spéciales, des avions d'attaque et de reconnaissance, des armes et des munitions", a indiqué M.Carter devant la commission des forces armées du Sénat. "Nous devons tous en faire plus, surtout les pays arabes sunnites du Golfe", a-t-il ajouté. "La semaine dernière, j'ai personnellement joint mes collègues d'une quarantaine de pays pour leur demander de contribuer, et dans de nombreux cas, pour améliorer le combat contre le groupe Etat islamique", a-t-il dit.

    -- Commentaire : Ce n'est pas une bonne nouvelle qu'augurent ces paroles quand on sait que la coalition appuie Daesh depuis sa création. Quand on sait aussi que c'est la population qui est la première victime des bombardements, et non les terroristes. Ils bombardent des écoles, des hôpitaux, des usines d'eau et d'électricité, des villages, des villes, tout, sauf... les terroristes. --

    Selon M.Carter, les Etats-Unis sont prêts à engager des hélicoptères d'attaque contre l'EI dans la bataille pour reprendre Ramadi en Irak, si Bagdad en fait la demande.

    La coalition de 65 Etats dirigée par les Etats-Unis bombarde les positions des terroristes en Irak et en Syrie depuis 2014. La coalition opère en Syrie sans l'aval du Conseil de sécurité de l'Onu ni du gouvernement syrien.

    L'aviation russe effectue des frappes ciblées contre les sites de l'EI et du Front al-Nosra en Syrie à la demande du président Assad depuis le 30 septembre 2015. Le président russe Vladimir Poutine s'est entendu fin novembre avec son homologue français François Hollande afin d'échanger des informations sur les positions des terroristes en Syrie. En outre, la Russie reçoit des données de renseignement via le centre d'information à Bagdad, créé par la Russie, la Syrie, l'Iran et l'Irak.

    -- Commentaire : Vous pouvez continuer à lire:
    La Russie contre le Gladio de l'OTAN 2.0 : le djihad turc de la Chine à la Syrie
    Entrevue avec le président syrien Bachar al-Assad
    La guerre et l'impérialisme sont les seules réponses de l'Occident face à la situation au Moyen Orient
    Près de 34 civils syriens tués dans des frappes aériennes présumées de la coalition occidentale --

    http://fr.sott.net/article/27068-Que-la-guerre-continue-L-empire-americain-demande-a-la-coalition-d-utiliser-des-commandos-contre-Daech

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) L'aviation russe effectue des frappes ciblées contre les sites de l'EI et du Front al-Nosra en Syrie à la demande du président Assad depuis le 30 septembre 2015. (...) C'est d'ailleurs pourquoi les 'forces de la coalition' étaient mécontentes de voir leurs soldats terroristes abattues par l'aviation russe ! Hahahaha ! (d'où le retour précipités de faux-soldats/vrais terroristes (formés en Europe et aux Etats-Unis) rentrer en courant vers leurs pays de départ !!).

      Supprimer
  18. Big Brother : les enfants, ces futurs cyberdélinquants

    Guillaume Champeau
    Numerama
    mer., 09 déc. 2015 08:43 UTC


    -- Commentaire : Ces anglais, c'est quand même des petits joueurs. Nous en France, la surveillance et la délation qui va avec, on élève ça au rang d'art :
    France : au pays de la délation rémunérée
    Société de surveillance ou société surmoïque ?
    Un site de délation en France
    Loi sur le renseignement, surveillance permanente
    La France, une république de balances
    Quand l'école trouve « insupportable » que les élèves posent des questions, et en dénonce 40 à la police pour leurs propos...--
    Ne laissez plus votre enfant tomber dans la cyberdélinquance sans réagir. S'il passe son temps sur internet ou s'est acheté un livre pour apprendre à écrire des scripts Perl, inquiétez-vous. En tout cas selon la police britannique.

    Votre petit frère, votre fille ou votre voisin est-il un jeune délinquant qui déverse sur Internet toute son incivilité primaire ? Pour vous aider à le savoir ou à vous rassurer, le gouvernement britannique a mis en ligne une page dédiée à la délinquance numérique, qui liste les signes censés alerter l'entourage d'un(e) adolescent(e) qui pourrait tomber dans le Dark Net et même oser ouvrir un terminal Telnet.

    « Les comportements suivants peuvent indiquer qu'une personne personne risque d'être impliquée dans le cybercrime », prévient la National Crime Agency.
    - Votre enfant passe-t-il tout son temps sur Internet ?
    - Sont-ils intéressés par le code ? Ont-ils des documents d'apprentissage indépendant de l'informatique ?
    - Ont-ils un rythme irrégulier de sommeil ?
    - Obtiennent-ils un revenu de leurs activités en ligne, savez-vous pourquoi et comment ?
    - Résistent-ils quand on leur demande ce qu'ils font en ligne ?
    - Utilisent-ils toutes les données qui leur sont permises sur l'accès haut débit du foyer ?
    - Sont-ils devenus plus isolés socialement ?
    Heureusement, ces signes sont suffisamment précis et fiables pour que l'on ne puisse soupçonner l'adolescent qui joue à Call Of Duty toute la nuit ou discute silencieusement avec ses amis Jacquie et Michel.

    L'agence britannique contre le crime a également publié une campagne de sensibilisation en vidéo, pour demander aux parents d' « aider vos enfants à faire le bon choix ». On y voit des parents d'abord fiers des activités de petite délinquance de leur adolescent, qui réalisent que leur fils s'est progressivement attaqué à des cibles plus importantes, jusqu'à « dérober une banque ». Les trois se retrouvent face aux enquêteurs dans un commissariat :

    http://fr.sott.net/article/27069-Big-Brother-les-enfants-ces-futurs-cyberdelinquants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. - Dénoncer un internaute qui va sur des sites scientifiques: 1000 €

      - Dénoncer un basané va sur des sites islamiques: 100 €

      - Dénoncer un flic qui pirate les sites et entretient un site perso où il soutient la pédophilie et le faux 'Global Warming': 1000 € d'amende

      Supprimer
  19. En matière de religion, la tendance montante, ce n'est pas l'islam... C'est l'athéisme


    par Aude Ottevanger
    10 déc. 2015

    La montée de l'Etat islamique et du fanatisme islamiste peuvent peut-être vous faire penser que, loin de perdre du terrain, la religion revient en force, écrit Matt Ridley du Times. Mais c'est l'inverse qui est vrai : la croyance qui croît le plus rapidement dans le monde est la non-croyance, dit-il.

    En Arabie Saoudite, 5% des sondés d'une enquête réalisée en 2012 se décrivaient eux-mêmes comme athées, et 19% comme non-croyants – une proportion plus importante qu'en Italie. Au Liban, le pourcentage était de 37%.

    Les gouvernements arabes ont déclaré la guerre à l'athéisme - l'Arabie Saoudite le considère même comme un délit, et le punit en conséquence – mais "c'est un signe non pas de de confiance, mais d'alerte", tout comme le fanatisme d'un petit nombre de djihadistes révèle leur fureur devant la propagation de la laïcité.

    Mais les efforts des militants pour restaurer la foi seront vains: l'expansion du matérialisme, du rationalisme et du scepticisme est trop forte. Que vous soyez Chrétien, Juif ou Musulman, il y a "quelque chose à propos de la vie en société avec les restaurants et les téléphones mobiles, les universités et les réseaux sociaux, qui fait qu'il est plus difficile de croire" que la moralité est définie par une loi divine.

    Le djihadisme est une grave menace aujourd'hui mais soyez certains que "la laïcité et les formes moins fortes de religion gagneront à long terme", conclut-il.

    http://www.express.be/joker/fr/platdujour/en-matiere-de-religion-la-tendance-montante-ce-nest-pas-lislam-cest-latheisme/217492.htm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est tout-à-fait normal qu'au 21è siècle le monde cesse de croire au père noël ! Quand on entend qu'un 'homme qui peut TOUT faire !' laisse VOLONTAIREMENT son fils crever sur une croix où il a été cloué !!! et serait encore en liberté et même vénéré !! l'on comprend mieux maintenant pourquoi TOUTES les guerres ont été des guerres de religions !

      Supprimer
  20. FT Bombshell: Force frontalière permanente dévoile UE qui agira "Même si un gouvernement objets"


    Soumis par Tyler Durden sur 10/12/2015 20:24 -0500


    Week-end dernier, nous écrivions que dans la tentative de l'Europe pour contenir la plus grande crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale, il faudrait directement le contrôle sur le contrôle des frontières de l'un pays qui, au cours de l'été perdu sa souveraineté (mais au moins il a encore l'euro), et qui sert comme d'un tremplin pour des dizaines de milliers de migrants à poursuive leur voyage en Allemagne (où, comme signalé plus tôt, ils ne sont plus souhaitées, comme leurs résultats suite à l'arrivée à un taux d'approbation de plonger pour Angela Merkel).

    Nous avons ajouté que le déploiement d'agents supplémentaires débutera la semaine prochaine, et nous avons constaté que nos amis de continuer à parler la Grèce a écrit:

    "les masques sont tombés. Main dans la main, l'Union européenne et l'agence Frontex veulent annuler la souveraineté nationale et de prendre en charge les contrôles aux frontières dans le prétexte de "préserver les frontières de l'espace Schengen". Avec revendications controversées, ils utiliser le cas de la Grèce de créer un exemple qui pourrait bientôt arriver "dans la zone de la frontière près de chez vous. Et le plan est tout en allemand. "

    Enfin, nous avons demandé si cela était simplement Paranoïa ...

    "ou tout simplement une autre confirmation que la zone euro est d'utiliser tous les incrémentale, et produit, crise pour cimenter son pouvoir sur discrète européenne souveraineté de l'Etat et de nettoyer les frontières culturelles et religieuses l'empêchent la fusion de l'Europe en un super Bruxelles, Berlin et Francfort-contrôlée ? "

    Il était pas de la paranoïa, parce que, selon blockbuster rapport FT publié il y a quelques instants, "Bruxelles est de proposer la création d'une force européenne des frontières debout que pourrait prendre le contrôle des frontières extérieures du bloc -. Même si un gouvernement est opposé"

    Comme même le contraire pro-UE FT note prudemment, "Le déménagement représenterait sans doute le plus grand transfert de souveraineté depuis la création de la monnaie unique."

    Nous sommes d'accord, parce que cela est précisément ce que nous avons dit se passerait.

    ... La Commission européenne dévoilera la semaine prochaine des plans pour remplacer l'agence des frontières Frontex avec une force de frontière permanente et garde-côtes - déployé avec le dernier mot de la commission, selon des responsables de l'UE et des documents vus par le Financial Times.

    Le plan représente une tentative de la dernière chance pour sauver la zone de Voyage Schengen sans passeport, en introduisant le genre de la police des frontières commune demandé à plusieurs reprises par Paris et Berlin. La Grande-Bretagne et l'Irlande ont opt-out de la politique migratoire de l'UE, et ne seraient pas tenus de prendre part au programme.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  21. Naturellement, le premier cochon guniea wil être Grèce: l'Etat qui a déjà perdu sa courtoisie de la souveraineté des contrôles de capitaux qui vont probablement persister dans une certaine forme à perpétuité, et qui est le plus en difficulté et donc moins équipés pour dire non. Il se propage à partir de là et de devenir rapidement la norme pour un «projet» qui les apparatchiks européennes pensent depuis longtemps.

    En effet, comme le FT ajoute, "les dirigeants européens ont discuté d'une force frontalière commune depuis plus de 15 ans, mais toujours lutté pour surmonter les objections profondes à céder des compétences nationales pour surveiller ou appliquer frontières - l'une des fonctions essentielles d'un Etat souverain . Grèce, par exemple, que récemment décidé d'accepter l'UE propose d'envoyer des équipes frontalières, après des mois de querelles sur leur mission ".

    Mais maintenant, dans la foulée des attentats suicides de Paris et les lois d'urgence indéterminée "pré-crime» instituées en France, la sagesse conventionnelle à Bruxelles est que l'empressement des Européens au commerce souveraineté (et donc la liberté) en échange de la sécurité (de la frontière), est beaucoup plus grand.

    Le résultat: une perte de souveraineté de la frontière, qui woul effectivement faire de l'Union douanière d'un grand super-contrôlé par Bruxelles:

    Un des éléments les plus controversés de la réglementation serait part, la Commission le pouvoir d'autoriser le déploiement d'une frontière, sur la recommandation du conseil de gestion de la frontière européenne nouvellement formée et la Garde côtière. Ce serait également applicable aux membres non européens de Schengen, comme la Norvège.

    Et le kicker absolue:

    Bien que les Etats membres seraient consultés, ils ne seraient pas avoir le pouvoir d'opposer son veto à un déploiement unilatéralement.

    Et juste comme ça, la souveraineté d'adieu ... tout cela au nom de stopper l'assaut sans fin de réfugiés syriens, qui, ironiquement, a été déclenchée en premier lieu juste si l'Europe pouvait obtenir ses fournitures de gaz naturel du Qatar à la place de la Russie.

    L'Europe a une réponse prête, bien sûr, en disant que les Etats individuels sont clairement incapables de se défendre contre les hordes barbares de réfugiés:

    "Dimitris Avramopoulos, qui est responsable de la politique migratoire de l'UE, a déclaré:« La crise des réfugiés a montré les limites de l'agence actuelle de frontières de l'UE, Frontex, d'aborder et de remédier à la situation créée par la pression sur l'Europe externe efficace.?.?. frontières. "Il a dit l'EBCG serait un moyen de« protéger et renforcer Schengen ".

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  22. En fait, ce serait une façon de remettre tout contrôle militaire à un corps de bureaucrates non élus. Voici pourquoi:

    Si le plan est approuvé par les Etats de l'UE, le remplaçant de Frontex aura une flopée de nouveaux pouvoirs, y compris la capacité d'embaucher et de contrôler ses propres gardes-frontières et acheter son propre matériel. Il sera également autorisé à opérer dans les pays non UE - comme la Serbie et la Macédoine, qui sont devenus des pays de transit pour les personnes essayant de rejoindre l'Europe du Nord - si demandé.
    On n'a pas besoin d'être encore un membre de l'UE plus de devenir un Etat vassal de Bruxelles. Mais l'aspect le plus effrayant est le suivant:

    La nouvelle agence sera en mesure d'expulser des personnes qui ne possèdent pas le droit de rester en Europe - une puissance Frontex manquait.

    Et juste comme ça, la décision de qui peut et qui ne peut pas rester dans un pays européen sera déléguée à un bureaucrate sans visage à Bruxelles, contourner toutes les lois souveraines.

    La nouvelle force sera également en mesure de faire appel à une équipe de gardes-frontières mis de côté par les Etats membres dans la réserve, ainsi que ses propres gardes. Les capitales nationales conservera le contrôle au jour le jour de leurs frontières, mais la nouvelle agence sera en mesure de surveiller leurs efforts et intervenir si elle se sent la protection sur l'offre est insuffisante.

    * * *

    Maintenant, nous admettons que certains cela peut venir comme un choc pour certains europhiles naïfs, qui ne réalisent pas encore que tout cela était planifié à l'avance, et prédit que il ya longtemps que 2008, lorsque une présentation interne AIG répond à la simple question: Qu'est-ce que l'Europe veut. La réponse:

    Pour utiliser les questions mondiales comme excuses pour étendre son pouvoir:

    • questions environnementales: accroître le contrôle sur les pays membres; idée avance de la gouvernance mondiale

    • le terrorisme: l'utilisation excuse pour un plus grand contrôle sur la police et les questions judiciaires; augmenter étendue de la surveillance

    • crise financière mondiale: tuer deux oiseaux (marché libre; anglo-saxons économies) avec une pierre (à l'échelle européenne de réglementation; les tentatives de la gouvernance financière mondiale)

    • UEM: créer une crise pour forcer l'introduction de "gouvernement économique européen"
    Tous ont été sur place, mais même pas cette prévision agressif et précis prédit que l'Europe serait assez hardi pour prendre efficacement sur la frontière et le contrôle de la population la souveraineté sur l'ensemble du continent. Il est sur le point de le faire.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-12-10/ft-shocker-eu-unveils-standing-border-force-will-act-even-if-government-objects

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après la mise en place de la Loi martiale NWO (sous couvert de 'Flic22' à Paris), voici qu'arrive le 'Jade Helm' européen où les gardes-frontières ne sont pas là pour empêcher les étrangers à l'Europe d'y entrer mais... pour empêcher les européens de s'échapper !

      Supprimer
  23. La guerre est à l'horizon: Est-il trop tard pour l'arrêter ?

    Soumis par Tyler Durden sur 10/12/2015 22:50 -0500
    Authored par Paul Craig Roberts,


    Une leçon d'histoire militaire est qu'une fois que la mobilisation pour la guerre commence, elle prend une dynamique propre et est incontrôlable.

    Ce pourrait être ce phénomène se produit méconnu sous nos yeux.

    Dans son discours du 28 Septembre au 70e anniversity des Nations Unies, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que la Russie ne peut plus tolérer l'état des affaires dans le monde. Deux jours plus tard, à l'invitation du gouvernement syrien la Russie a commencé guerre contre ISIS.

    La Russie a été rapidement réussi à détruire ISIS dépôts d'armes et d'aider l'armée syrienne pour faire reculer les gains ISIS. La Russie a également détruit des milliers de pétroliers, dont le contenu finançaient ISIS en transportant pétrole syrien volé en Turquie où il est vendu à la famille du gangster actuel qui gouverne la Turquie.

    Washington a été pris au dépourvu par l'esprit de décision de la Russie. Craignant que le succès rapide de cette action décisive de la Russie découragerait l'OTAN vassaux de Washington de continuer à soutenir la guerre de Washington contre l'utilisation d'Assad et Washington de son gouvernement fantoche à Kiev pour faire pression sur la Russie, Washington disposé pour la Turquie d'abattre un chasseur-bombardier russe malgré l'accord entre la Russie et l'OTAN qu'il n'y aurait aucune rencontre air-air dans la zone de la Russie d'opération aérienne en Syrie.

    Bien que niant toute responsabilité, Washington utilisé à faible réponse clé de la Russie à l'attaque, pour laquelle la Turquie n'a pas excusé, pour rassurer l'Europe que la Russie est un tigre de papier. Les presstitutes occidentaux claironné: "La Russie Un tigre de papier."

    Faible réponse clé du gouvernement russe à la provocation a été utilisé par Washington pour rassurer l'Europe qu'il n'y a aucun risque à continuer de faire pression sur la Russie au Moyen-Orient, l'Ukraine, la Géorgie, le Monténégro, et ailleurs. L'attaque de Washington sur l'armée d'Assad est utilisé pour renforcer la croyance qui est inculqué dans les gouvernements européens que le comportement responsable de la Russie pour éviter la guerre est un signe de peur et de faiblesse.

    On ne sait pas dans quelle mesure les gouvernements russes et chinois comprennent que leurs politiques indépendants, réaffirmées par les présidents russe et chinois le 28 Septembre, sont considérés par Washington comme des «menaces existentielles» à l'hégémonie américaine.

    La base de la politique étrangère des États-Unis est l'engagement à empêcher la montée des puissances capables de contraindre une action unilatérale de Washington. La capacité de la Russie et la Chine de faire ce qui les rend à la fois une cible.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  24. Washington est pas opposé au terrorisme. Washington a été crée délibérément le terrorisme depuis de nombreuses années. Le terrorisme est une arme que Washington a l'intention d'utiliser pour déstabiliser la Russie et la Chine en l'exportant vers les populations musulmanes de la Russie et de la Chine.

    Washington utilise la Syrie, comme il l'habitude Ukraine, pour démontrer l'impuissance de la Russie à Europe et à la Chine, comme la Russie impuissante est moins attrayante pour la Chine comme un allié.

    Pour la Russie, réponse responsable à la provocation est devenu un handicap, car il encourage plus provocation.

    En d'autres termes, Washington et la crédulité de ses vassaux européens ont mis l'humanité dans une situation très dangereuse, car les seuls choix laissés à la Russie et la Chine sont d'accepter la vassalité américain ou pour se préparer à la guerre.

    Poutine doit être respectée pour mettre plus de valeur à la vie humaine que ne le font Washington et ses vassaux européens et éviter des réponses militaires aux provocations. Cependant, la Russie doit faire quelque chose pour les pays de l'OTAN au courant qu'il y a des coûts importants de leur logement de l'agression de Washington contre la Russie. Par exemple, le gouvernement russe pourrait décider qu'il n'a aucun sens de vendre de l'énergie aux pays européens qui sont dans un état de fait de la guerre contre la Russie. Avec l'hiver sur nous, le gouvernement russe pourrait annoncer que la Russie ne vend pas d'énergie pour les pays membres de l'OTAN. Russie perdrait de l'argent, mais qui est moins cher que de perdre sa souveraineté ou une guerre.

    Pour mettre fin au conflit en Ukraine, ou de grimper à un niveau au-delà de la volonté de l'Europe de participer, la Russie pourrait accepter les demandes des provinces séparatistes d'être réunis avec la Russie. Pour Kiev pour continuer le conflit, l'Ukraine aurait à attaquer la Russie elle-même.

    Le gouvernement russe a compté sur des réponses non-provocatrices responsables. La Russie a pris l'approche diplomatique, en se fondant sur les gouvernements européens à venir à leurs sens, se rendant compte que leurs intérêts nationaux divergent de Washington, et de cesser de permettre à la politique hégémonique de Washington. La politique de la Russie a échoué. Pour répéter, discret de la Russie, des réponses responsables ont été utilisés par Washington pour peindre la Russie comme un tigre de papier que personne ne doit craindre.

    Nous sommes partis avec le paradoxe que la détermination de la Russie pour éviter la guerre mène directement à la guerre.

    Si oui ou non les médias russes, le peuple russe, et l'ensemble du gouvernement russe à comprendre cela, il doit être évident pour l'armée russe. Tout ce que les chefs militaires russes doivent faire est de regarder la composition des forces envoyées par l'OTAN pour «combat ISIS.» Comme le note George Abert, l'Américain, Français, et des avions britanniques qui ont été déployés sont des chasseurs à réaction dont le but est l'air -À-air combat, pas d'attaque au sol. Les avions de chasse ne sont pas déployés pour attaquer ISIS sur le terrain, mais de menacer les chasseurs-bombardiers russes qui attaquent des cibles au sol ISIS.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  25. Il ne fait aucun doute que Washington est de conduire le monde vers Armageddon, et l'Europe est le facilitateur. Washington a acheté et payé-pour-marionnettes en Allemagne, en France et au Royaume-Uni sont soit stupides, indifférents ou impuissants à échapper à l'emprise de Washington. Moins que la Russie peut réveiller l'Europe, la guerre est inévitable.

    Ont totalement mauvais, les fauteurs de guerre néoconservateurs dumbshit qui contrôlent le gouvernement nous a enseigné Poutine que la guerre est inévitable ?

    - voir clip sur site -

    http://www.zerohedge.com/news/2015-12-10/war-horizon-it-too-late-stop-it

    RépondreSupprimer
  26. Texas chef de la police met en garde Obama de "Approaching Révolution", appelle les citoyens à s'armer eux-mêmes

    Soumis par Tyler Durden sur 10/12/2015 21:50 -0500
    - voir clip sur site -


    Randy Kennedy, le chef du département de police de Hughes Ressorts (au Texas), est le dernier d'une série de chefs de police à travers le pays en incitant les citoyens à s'armer à la suite des récentes fusillades de masse à Colorado Springs et San Bernardino.

    Dans cette brève séquence, Kennedy met en garde le président Obama que d'essayer d'enlever les armes de l'Américain Will "provoquer une révolution", ajoutant que le 2ème amendement est "là pour nous protéger contre un gouvernement qui a trop atteint sa puissance," criant "vous êtes pas notre potentat, monsieur. Vous êtes notre serviteur. "

    Comme rapporte l'AP, Kennedy a déclaré que son appel aux armes était le résultat de sa déception avec le discours Bureau ovale d'Obama dimanche dans lequel le président a promis aux États-Unis permettra de surmonter une nouvelle phase de la menace terroriste qui cherche à «empoisonner les esprits» des gens d'ici et autour du monde. Le chef de la police a déclaré à l'Associated Press mercredi qu'il ne demande pas aux résidents de se transformer en justiciers ou "devenir des héros d'action de super."

    Il a averti les gens dans sa ville pour se préparer: "Soyez prêts quand le loup vient à la porte, car il est sur son chemin."

    Kennedy est pas le premier à mettre en garde ses citoyens ... Les officiers de police en Arizona, en Floride et à New York ont également récemment poussé les citoyens à se armer - certains à l'aide des commentaires similaires visant à le terrorisme.

    Wayne Ivey, le shérif du comté de Brevard, Floride, a déclaré dans un message vidéo sur la page Facebook du ministère au cours du week-end que les dirigeants politiques semblent plus intéressés à être politiquement correct que de protéger les gens. Il a exhorté les habitants à se armer comme une première ligne de défense contre un tireur actif.

    "La seule chose qui arrête un mauvais gars avec une arme à feu est un bon gars avec une arme à feu», a déclaré Ivey.

    Un autre shérif de la Floride, Steve Whidden au comté de Hendry, cette semaine a encouragé plus de gens à porter des armes parce que «nous sommes en tant que nation sous attaque par des terroristes islamiques radicales."

    Maricopa County Sheriff Joe Arpaio en Arizona a publié un communiqué mardi demandant "citoyens légalement armés de prendre position, et prendre des mesures lors d'une fusillade de masse / événement terroriste jusqu'à ce que l'application des lois arrive."

    Et la semaine dernière, l'Ulster shérif du comté de Paul Van Blarcum dans l'État de New York, a appelé à des propriétaires d'armes sous licence dans son comté à se armer au moment de quitter la maison, citant des fusillades en masse à Paris et à San Bernardino, en Californie.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-12-10/maybe-texas-police-chief-warns-potentate-obama-approaching-revolution-urges-citizens

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme l'a dit Randy Kennedy:

      (...) "vous êtes pas notre potentat, monsieur. Vous êtes notre serviteur. "(...)

      C-à-d que dans toutes République c'est: Le Peuple qui gouverne et choisi (élection) son chef des employés (fonctionnaires) pour gérer les comptes de la nation et faire appliquer les lois votées au Congrès, et non l'inverse où - sous fausse élection - un dictateur passe outre à la Constituition et applique SES règles et tue n'importe qui sans motif ni procès.

      Supprimer
  27. TEPCO admet que des fuites à Fukushima radiques ont connu une forte poussée

    Soumis par Tyler Durden sur 10/12/2015 21:20 -0500



    Quelques semaines juste après l'achèvement (et l'échec) d'une supposée mur »de confinement» (et que la construction du "mur de glace" commence), TEPCO, l'exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima paralysée, a admis que les les niveaux de radioactivité dans des tunnels souterrains ont fortement augmenté (les niveaux de 4000x dernière année). Comme le rapporte NHKWorld, les responsables de TEPCO ont déclaré qu'ils avaient l'intention d'enquêter sur ce qui a causé la flambée des radiations ... oui, cela semble être une bonne idée.

    Avec le 780 mètres mur »de confinement» nouvellement construit "penchant déjà," nouvelles que les fuites de rayonnement sont de plus en plus est une grave préoccupation. Comme les détails NHKWorld,

    Tokyo Electric Power Company a détecté 482.000 becquerels par litre de césium radioactif dans des échantillons d'eau prélevés dans les tunnels, le 3 Décembre. Voilà 4000 fois plus élevé que les données prises en Décembre l'année dernière.

    Les échantillons contenaient également 500.000 becquerels d'une substance bêta-émetteur de rayons, jusqu'à 4100 fois à partir de la même période

    Autour de 400 à 500 tonnes d'eau radioactive, y compris l'eau de mer échoués dans le tsunami Mars 2011, est toujours mis en commun dans les tunnels.

    Les tunnels se trouvent à côté d'une structure utilisée pour stocker temporairement l'eau hautement radioactive, ce qui refroidit le combustible nucléaire fondu à l'intérieur des réacteurs endommagés.

    TEPCO fonctionnaires disent qu'il est peu probable que les eaux usées stockées dans le bâtiment est infiltrée dans les tunnels.

    Ils disent que le niveau d'eau dans les tunnels est plus élevé que dans le bâtiment et des mesures sont en place pour empêcher l'eau toxique de fuir.

    Ils ont l'intention d'enquêter sur ce qui a causé la flambée des radiations.

    Ne paniquez pas si, depuis ...

    Ils disent qu'il n'y a pas eu de fuites sur les tunnels que les niveaux de radiation dans l'eau souterraine à proximité n'a pas augmenté.

    Car pourquoi mentiraient-ils (encore) ?

    http://www.zerohedge.com/news/2015-12-10/tepco-admits-fukushima-radiation-leaks-have-spiked-sharply

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ce tremblement de terre se serait avéré 'venir du ciel' (et non du sol/rapports sismographes), c'est-à-dire 'Le bonjour de Gakona', ce n'est pas pour rien. D'abord, il ne s'agit pas d'un pays libre républicain mais d'une dictature impériale sous-administrée par de la racaille Yakuza (mafia nippone) qui... gère les centrales nucléaire !!!

      Donc, on peut librement s'imaginer le chantage quotidien qu'ils peuvent faire à l'international de vidanger les cuves comme l'a fait - par une autre mafia - cette pluie de billets verts sur des pays qui seraient tentés de gagner l'Europe.

      Supprimer
  28. Rapport déclassifié gouvernement américain sur Fukushima: "100% des dépenses totales de carburant a été libéré dans l'atmosphère par l'unité 4"

    Soumis par George Washington le 10/12/2015 21:22 -0500



    On a rapporté en 2011 que la Commission internationale de l'énergie atomique dans les semaines savait que Fukushima avait fondus ... mais a échoué et a refusé de dire au public.

    La même année, nous avons rapporté en 2011 que les Etats-Unis savions quelques jours après l'accident de Fukushima que Fukushima avait fondus ... mais a omis de dire au public.

    Nous avons constaté en 2012:

    Les piscines et les tiges carburant à Fukushima semblent avoir "bouillie", a pris feu et / ou éclaté peu de temps après le tremblement de terre a frappé sur les systèmes d'alimentation. Voir ceci, ceci, ceci, ceci et cela.

    Maintenant, un rapport déclassifié écrit par la Commission de réglementation nucléaire des États-Unis le 18 Mars 2011, - une semaine après le raz de marée a frappé Fukushima - Unis:

    Le terme source fourni à NARAC était: (1) 25% de la quantité totale de carburant dans l'unité 2 rejeté dans l'atmosphère, (2) 50% du total du combustible usé provenant de l'unité 3 a été libéré dans l'atmosphère, et (3) 100% du carburant total dépensé a été libéré dans l'atmosphère par l'unité 4.

    NARAC est le Centre national américain atmosphérique sortie consultatif, situé à l'Université de Lawrence Livermore National Laboratory en Californie. NARAC "fournit des outils et des services qui cartographier la propagation probable des matières dangereuses accidentellement ou intentionnellement libéré dans l'atmosphère".

    Les piscines de combustible dans les unités 3 et 4 contenaient d'énormes quantités de rayonnement.

    Par exemple, il y avait "plus de césium dans ce [Unité 4] piscine de combustible que dans tous les 800 bombes nucléaires a explosé au dessus du sol."

    http://www.zerohedge.com/news/2015-12-10/declassified-us-government-report-%E2%80%9C100-total-spent-fuel-was-released-atmosphere-unit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est nullement besoin de parler de 'déclassification' quand TOUT le monde a vue les images où des pompiers projetaient de l'eau dans les réacteurs béant après déchapeautage par explosion d'hydrogène ou par hélicoptère portant des outres d'eau !

      C'est-à-dire qu'ils ont essayé d'éteindre une 'plaque électrique' en y balançant de l'eau dessus !!!

      Comme le corium (uranium + zirconium) fondu apportait une température intérieure aux réacteurs de 3000°C ! il était donc PARFAITEMENT IMPOSSIBLE QU'UNE SEULE GOUTTE PUISSE ATTEINDRE LE CORIUM dans le cuvier des réacteur ! C'est ainsi que, des milliards de milliards de milliards de Becquerels se sont envolé vers le ciel comme une colonne verticale de chaleur et gouttes d'eau radioactives retombées en pluie de partout sur le Japon (depuis le 11 Mars 2011) !

      Supprimer
  29. Jouer aux échecs avec Poutine


    Soumis par Tyler Durden sur 10/12/2015 20:50 -0500
    Soumis par Nick Giambruno via InternationalMan.com,


    "Qu'est ce que ça fait de jouer aux échecs avec Obama ?", Demande une aide supérieure de président russe Vladimir Poutine.

    Poutine répond: «Il est comme jouer aux échecs avec un pigeon. D'abord, il renverse toutes les pièces, alors il chie sur la planche, et, enfin, il se pavane comme il a gagné. "

    Maintenant, Poutine n'a pas vraiment dit ce record. Il est juste une blague populaire circulant en Russie.

    Mais je ne serais pas surpris si il a vraiment le dire. Il est pas loin de base.

    Poutine déjoué l'Occident en Ukraine et plus récemment en Syrie. Plus important encore, il a débordé les sanctions occidentales par une coopération financière et économique avec la Chine et d'autres puissances eurasiennes.

    Peu importe ce qui se passe dans l'Ouest, jeux de puissance récente de la Russie créent des mouvements tectoniques dans la géopolitique. Cela pourrait être le plus grand changement dans la puissance mondiale depuis la Seconde Guerre mondiale.

    En fin de compte, cela pourrait menacer le rôle du dollar américain comme monnaie de réserve par excellence du monde. Cela aurait d'énormes conséquences négatives pour votre liberté personnelle et à la prospérité financière.

    Ce que la Russie la fin du monde unipolaire ?
    En fait, il n'y a pas que la Russie nous avons à regarder. La Chine, l'Iran et d'autres puissances eurasiennes travaillent avec la Russie sur un objectif ambitieux. Ils essaient de mettre fin à la domination américaine dans le commerce mondial, la finance, et la puissance militaire.

    Ces pays veulent créer ce que les responsables russes appellent un «monde multipolaire». Il remplacerait le monde unipolaire qui a existé depuis le début des années 1990, lorsque l'Union soviétique effondré. Les États-Unis a été la seule superpuissance du monde depuis.

    En bref, la Russie et ses partenaires veulent redessiner complètement les lignes de puissance mondiale. Voilà comment ils le font ...

    Premièrement, il y a la Nouvelle Route de la Soie en Chine. Il est le plus grand projet et la plus complète des infrastructures dans toute l'histoire humaine. Le plan est de relier l'Asie à l'Europe via modernes couloirs de transit des terres.

    Le projet comprend des lignes ferroviaires à grande vitesse, autoroutes modernes, des câbles à fibres optiques, les pipelines d'énergie, les ports maritimes et les aéroports. Une grande partie de cette nouvelle infrastructure aura circuler à travers la Russie.

    Si tout va comme prévu, la nouvelle route de la soie sera une réalité d'ici à 2025.

    Cela permettra de libérer la Russie, la Chine, l'Iran, et d'autres de la dépendance sur le transport maritime. À ce moment, le contrôle de la haute mer, qui aux États-Unis a eu pendant de nombreuses décennies, ne sera pas aussi importante.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  30. En plus de la Nouvelle Route de la Soie, un ensemble de verrouillage organisations internationales est en train d'émerger. Ces nouvelles organisations appuient les plans de la Russie pour un monde multipolaire.

    Commerce - L'Union économique eurasienne

    L'Union économique eurasienne (de EEU) est un bloc commercial dirigée par la Russie.

    L'EEU permet la libre circulation des biens, des services, de l'argent et des personnes à travers la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizistan et l'Arménie. Il est élargissant progressivement que les pays le long de la Nouvelle Route de la Soie supprimer les barrières commerciales.

    Sécurité - L'Organisation de coopération de Shanghai

    Dans le domaine militaire et de la sécurité, il ya l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS). Il pourrait devenir une OTAN de l'Est.

    Les membres actuels comprennent la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. Inde et le Pakistan se joindront en 2016. L'Iran est également susceptible de se joindre à l'avenir.

    Un parallèle système financier international

    Infrastructure asiatique de la Chine Investment Bank (AIIB) accordera du financement pour des projets d'infrastructures internationaux. Il est une alternative au Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale, qui sont à la fois dominée par les USA

    Les pays du BRICS - Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud - tous appuient l'objectif de la Russie de créer un monde multipolaire. Comme le AIIB, la Banque de développement du Nouveau BRICS (NDB) est une institution financière internationale basée en Chine. Il est une autre alternative au FMI et à la Banque mondiale.

    Le NDB et AIIB viendront compléter, pas rivaliser avec, l'autre dans le financement de projets Nouvelle Route de la Soie. Le NDB permettra également de financer des projets d'infrastructure en Afrique et en Amérique du Sud.

    Il est important de noter que le NDB va utiliser les monnaies nationales des membres, pas le dollar américain. Il ne dépendra pas des institutions sous contrôle américain pour rien. Cela réduit l'exposition de la NDB à la pression américaine.

    Les pays du BRICS cherchent également à construire une alternative à SWIFT, le principal système de paiements internationaux.

    SWIFT est vraiment essentiel pour le système financier international actuel. Sans elle, il est presque impossible de déplacer de l'argent d'une banque dans le pays A à une banque dans le pays B.

    L'Iran nous a chassés hors de SWIFT en 2012. Cette paralysé le commerce international de l'Iran. Il a également montré que les USA pourraient utiliser SWIFT comme une arme politique. Les pays du BRICS veulent leur propre système de sorte qu'ils peuvent neutraliser ce pouvoir.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  31. AIIB, NDB, et l'alternative de SWIFT potentiel sont les graines d'un système financier international parallèle. Ensemble, ils permettront de réduire l'importance et de la demande pour le dollar américain.

    Qu'est-ce que cela signifie pour vous
    Aujourd'hui, la plupart du commerce international se fait en dollars américains. Quand un pays veut faire du commerce avec un autre, il a presque toujours à acheter des dollars américains sur le marché des changes en premier. Cela crée une demande pour le dollar américain - beaucoup plus que ne le serait autrement. Qui augmente la valeur du dollar.

    Imaginez combien cet arrangement soutiens le dollar US. C'est incroyable.

    Cet arrangement a permis au gouvernement des États-Unis (et les citoyens des États-Unis) à vivre bien au-delà de ses moyens pendant des décennies. Il donne également aux États-Unis décochée levier géopolitique. Les États-Unis pourraient exclure pratiquement tous les pays du système financier basé dollar américain ... et, par extension, la grande majorité du commerce international.

    Le États-Unis prend cette position unique pour acquis. Mais il va disparaître une fois que le dollar perd son statut de premier ministre.

    Ce sera probablement le point de basculement ...

    Par la suite, le gouvernement américain sera assez désespéré pour mettre en œuvre des contrôles de capitaux, les contrôles de personnes, la nationalisation de l'épargne-retraite et d'autres formes de richesse de confiscation.

    Il serait sage de se préparer pour les retombées économiques et sociopolitiques pendant que vous le pouvez encore. Attendez-vous à un gouvernement plus gros, moins de liberté, de prospérité et audacieuses ... et peut-être pire.

    Il ne va probablement pas se passer demain. Mais il est clair où les gouvernements en faillite des États-Unis et la plupart de l'Ouest sont dirigés.

    Une fois que le dollar perd son statut de premier ministre la monnaie de réserve du monde, vous aurez peu ou pas d'options, pour vous protéger.

    Voilà pourquoi il est essentiel d'agir avant que cela arrive.

    Si Poutine continue de déjouer les États-Unis sur l'échiquier géopolitique, le dollar pourrait effondrer plutôt tôt que tard.

    La triste vérité est, la plupart des gens ne savent pas comment mauvaises choses pourraient obtenir, sans parler de la façon de préparer ...

    Il y a des mesures simples que vous pouvez commencer à prendre aujourd'hui pour protéger votre épargne et vous-même. Vous ne devez pas être sur l'équipe perdante dans ce high-stakes partie d'échecs avec le président Poutine.

    Cette vidéo vient de paraître va vous montrer où commencer. Cliquez ici pour regarder maintenant:

    http://www.zerohedge.com/news/2015-12-10/playing-chess-putin

    RépondreSupprimer