- ENTREE de SECOURS -



lundi 17 août 2015

3 étages par chaque jour, nouvelle normalité de la Chine

.
Voir aussi jusqu'où peut aller la Très Très Haute Technologie
.

43 commentaires:

  1. Les dangers de la vérification des antécédents Universal
    AmmoLand

    17 août 2015



    Covington VA - (Ammoland.com) - Gun accapareurs poussent dur pour obtenir ce qu'ils appellent «Background Check universelle" (UBC) la législation adoptée au niveau de l'Etat. Ils ont récemment été couronnés de succès dans l'État de Washington et de l'Oregon.

    Vérification des antécédents universel (CBU) sont où toutes les ventes d'armes à feu, y compris les ventes privées, doivent être exécutés par un système de vérification des antécédents gouvernement.

    Bien que cela semble assez innocent, il est pas.

    Vous ne serez plus en mesure de vendre une arme à feu à volonté à un parent, un ami ou une connaissance dans votre salon, un parking, ou ailleurs, sauf dans le lieu d'activité d'un trafiquant d'armes pendant les heures normales d'affaires, après que vous payez une taxe et remplir de la paperasse. Oh, et un trafiquant d'armes peut choisir de ne pas manipuler les ventes privées du tout !

    Dans l'État de Washington, sous leur nouvelle Background Check loi universelle, un propriétaire d'arme ne peut prêter à quelqu'un une arme sur une gamme sans que les deux personnes qui passent par un contrôle de fond!

    Background Check législation universelle pose une menace très réelle à notre port d'armes et, en définitive, à notre liberté elle-même. Votre capacité de vendre vos armes deviendra lourd et plus cher. Pire, les lois de UBC se conduire à des systèmes d'enregistrement des armes à feu comme moyen d'exécution, à la maison "des inspections de conformité» pour veiller à ce que ces systèmes d'enregistrement ont été suivies, et, enfin, la confiscation (qui a déjà eu lieu dans d'autres Etats).

    Les antis canapé Contexte Universal vérifier les lois comme étant «bon sens» et que la fermeture d'une «échappatoire utilisée par les criminels pour obtenir des armes.» Ceux qui prennent que sur la valeur nominale et qui ne réalisent pas les conséquences, y compris de nombreux propriétaires d'armes à feu qui, trop souvent d'accord.

    Bien sûr, les criminels peuvent facilement se déplacer toute vérification des antécédents simplement les voler, de les acheter wher ils achètent leurs médicaments ou de trouver quelqu'un d'autre pour acheter le pistolet pour eux (appelé un achat de la paille).

    Des millions de dollars ont été versés dans la publicité à la fois dans l'État de Washington et de l'Oregon, par des gens comme Michael Bloomberg et Bill Gates (propriétaire de Microsoft), pour tromper la population en soutenant la vérification des antécédents universelles et, malheureusement, il a travaillé.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  2. (Le antis dans l'État de Washington, le mensonge comme d'habitude, se vantait que l'écrasante majorité des gens à Washington voulait lois UBC. Si tel était le cas, pourquoi ont-ils perdent tant de millions de dollars sur une vaste campagne de publicité?)

    HATERS GUN ont essayé de mettre les lois en Virginie UBC POUR LES TROIS dernières années
    Les bonnes nouvelles sont:

    1. Dans il y a eu beaucoup de factures de UBC présentés à l'Assemblée générale, VCDL a pu vaincre profondément jusqu'ici chacun d'eux.

    2. SO FAR, pas d'argent grave de gens comme Michael Bloomberg a été utilisé pour acheter la télévision, la radio et annonces dans les journaux à l'appui de projets de loi de UBC en Virginie, comme cela est arrivé dans certains autres Etats.

    3.Virginia n'a pas initiatives de vote comme l'État de Washington et de certains autres Etats. Ces initiatives permettent un support anti-armes couplés avec les intérêts de Big Money (Bloomberg, et al) de tromper la population en remplaçant les législateurs de l'État et en forçant l'adoption de lois UBC.

    Les mauvaises nouvelles sont que la Virginie est dans le collimateur et les attaques ici va commencer sérieusement à un certain point et nous devons préparer dès maintenant si nous voulons l'emporter.

    LE MEILLEUR MOMENT POUR ARRÊTER un incendie est quand il est petit, PAS ATTENDRE votre maison est la proie des flammes

    En ce moment, le temps est de notre côté. Cela est pas de même pour certains de nos frères dans d'autres Etats.

    Virginia Citizens Defense League besoin de vous pour commencer à sensibiliser l'ensemble de vos amis, famille, collègues de travail, voisins, et quelqu'un d'autre vous interagissez avec, qu'ils soient propriétaires d'armes à feu ou non. Ne laissez pas les commentaires à propos de canettes usagées étant acceptable position incontestée, y compris les déclarations faites dans les médias.

    Je vais demander à ce que nos gun show coordonnateurs passent des copies de la circulaire, ci-dessous, tout pistolet montre pour vous assurer que les propriétaires d'armes à feu, de toutes les personnes, de comprendre ce qui est en jeu.

    En travaillant ensemble, maintenant, pour éduquer les gens, nous permettra de se montrer fort et prévalent sur cette question.

    https://www.lewrockwell.com/2015/08/no_author/beware-universal-background-checks/

    RépondreSupprimer
  3. Perturbation climatique globale, épisode 4 : la science revue et corrigée pour la bonne cause

    le 17 août 2015
    par jacqueshenry

    L’Union Astronomique Internationale, lors de l’ouverture de son 29e congrès à Honolulu (août 2015) n’y est pas allée par 4 chemins. L’observation des taches solaires est défectueuse car elle a artificiellement amplifié l’optimum moderne et il est donc devenu urgent de redéfinir le protocole de comptage de ces taches solaires parce que ça fait désordre dans la doxa réchauffiste actuelle. Il y a comme un hiatus – et ce n’est pas le seul dans cette lamentable supercherie – et il faut le corriger. Le hiatus du réchauffement climatique qui n’arrive toujours pas alors qu’il est prédit à grands renforts de Prix Nobel, de films catastrophe, de conférences, de courbes en crosse de hockey, de meetings internationaux et de raouts mondains passés et à venir, je pense au COP21 de Mademoiselle Ségolène, brillante ministre française du rayonnement solaire et des moulins à vent, cette absence de réchauffement ça fait désordre !

    La stratégie de l’Union Astronomique Internationale est exemplaire : puisque le réchauffement tant attendu ne se manifeste pas, c’est tout simplement parce qu’il n’y a pas eu d’optimum moderne de l’activité solaire, donc et par conséquent il ne peut pas y avoir de réchauffement dû uniquement à l’activité solaire et c’est très simple à comprendre. On comptait mal les taches solaires qui sont le reflet direct de l’activité magnétique du Soleil. Il faut dorénavant les compter différemment et revoir tout ce qui a été compté depuis plus de 300 ans. Les premières observations étaient défectueuses parce que les lunettes et les télescopes étaient eux-mêmes défectueux. Par respect pour les observateurs souvent bénévoles il n’est pas fait mention de leur vue défaillante …

    La supercherie est monstrueusement grossière. Je livre l’exergue présentée au Congrès d’Honolulu traduite de l’anglais le plus fidèlement possible.

    « Le dénombrement des taches solaires, l’expérience scientifique la plus longue et toujours d’actualité, est un outil crucial pour étudier la dynamo solaire, la météorologie spatiale et le changement climatique. Ce dénombrement a été recalibré et il indique une histoire de l’activité solaire en accord avec les observations de ces derniers siècles. Ces nouvelles données ne montrent aucune tendance significative vers un accroissement de l’activité solaire depuis 1700 comme cela était suggéré précédemment. Ceci suggère que l’augmentation globale des températures depuis le début de l’ère industrielle ne peut pas être attribué à un accroissement de l’activité solaire ».

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. Il faut analyser dans le détail les arguments avancés pour faire passer la thèse du réchauffement d’origine humaine qui n’aurait finalement rien à voir avec l’activité solaire. Il s’agit d’une manipulation de données pourtant disponibles (le seront-elles encore ?) accumulées depuis Galilée (voir l’illustration de la main de Galilée) et sa fameuse lunette qui faillit le mener au bûcher quand il découvrit les satellites de Jupiter. Cette manipulation invraisemblable repose sur l’interprétation du nombre de taches et de leur taille dans un amas de taches. Une grande tache solaire est-elle le résultat de la convergence de plusieurs petites taches ou faut-il faire un comptage séparé des grandes et des petites taches, certaines de ces dernières, les petites taches, ayant pu échapper par le passé à la sagacité des observateurs ? Là est toute la question mais la démarche ne laisse aucun doute, il faut corriger la méthode de comptage de ces taches surtout quand elles sont dérangeantes, c’est-à-dire quand elles vont à l’encontre de la doxa climatique maintenant admise par 99 % des scientifiques qui s’intéressent de près ou de loin à l’évolution climatique de la Terre. La méthode de comptage des taches solaires a été empiriquement définie selon une formule mathématique simple écrite par le Suisse Rudolf Wolf en 1848 pour tenir compte des grandes taches solaires qui selon son estimation pouvaient représenter dix taches solaires de taille moyenne à elles seules :

    R = k(10g + s)

    où le nombre « relatif » de taches solaires R prend en compte le nombre de groupes de taches solaires g multiplié par un facteur arbitraire de 10 et auquel on ajoute le nombre s de taches individualisées, le tout multiplié par un facteur k dépendant de la localisation de l’observatoire et de l’éventuelle appréciation personnelle de l’observateur. Il est certain que cette formule introduit trop de paramètres sujets à caution malgré le fait que son application scrupuleuse par des centres de collecte de données a tout de même permis de rassembler des observations largement corroborées par d’autres approches comme les fameux proxys issus de la variation directe du champ magnétique solaire sur l’abondance du béryllium-10 ou encore de l’oxygène-18 dans les carottes glaciaires, les concrétions calcaires ou les cernes de croissance des arbres. Nonobstant ces évidences il a été décidé autoritairement en 1995 de reconsidérer ce comptage un peu suranné et de le repolir dans un sens pouvant satisfaire l’hypothèse du réchauffement climatique d’origine anthropique, c’est-à-dire exclusivement d’origine humaine. Et pour ce faire il fallait jeter aux oubliettes de la science l’équation pourtant prudente de Wolf et reconstruire une autre approche favorable à cette nouvelle hypothèse de l’origine anthropique du changement climatique.

    Car au XIXe siècle on faisait n’importe quoi ! Il était urgent de corriger le tir et d’introduire cette notion de groupes de taches solaires, le coefficient « arbitraire » introduit par Rudolf Wolf étant éminemment contestable. Il aura fallu attendre un travail de la NASA réalisé au Marshall Space Flight Center à Huntsville, Alabama (voir le lien) pour que l’idée d’une modification du comptage des taches solaires émerge et soit maintenant officialisée. Il n’y a pas eu d’optimum moderne d’activité solaire, c’était une erreur ! Depuis le début de la révolution industrielle la Terre se réchauffe indépendamment de l’activité solaire, c’est maintenant un fait qu’il faut croire à la lettre et par conséquent tous les comptages des taches solaires précédemment réalisés sont contestables.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  5. Il reste tout de même un gros souci et il serait par trop grossier de le nier, c’est ce fameux minimum de Maunder, en gros 1645-1715. Depuis les alentours de 1715, c’est une date facile à retenir, c’est l’année de la mort de Louis XIV, ça se réchauffe parce que l’activité humaine n’a cessé de se développer, ceci expliquant cela. L’introduction de cette nouvelle méthode de dénombrement des taches solaires est tout aussi arbitraire que celle de Rudolf Wolf puisqu’elle introduit un facteur égal à 1,4 correspondant à l’inexactitude de l’observation visuelle des taches solaires et de leur étendue. Mais qu’à cela ne tienne, les « experts » de la NASA avaient déniché la faille qui permettrait de justifier l’alarmant effet de l’activité humaine sur le climat terrestre et c’est maintenant acquis comme tout autre dogme : les fluctuations de l’activité magnétique du Soleil n’ont rien à voir avec le climat terrestre, du moins depuis 1715 … Et comme ce sont 10000 astronomes de 100 pays différents réunis en congrès à Honolulu qui l’affirment il faut les croire.

    - voir graphique sur site -

    Petite explication : GN, c’est le nombre de groupes de taches solaires, en rouge ce qui avait été observé avant la remise en question du comptage des taches, en bleu le résultat du nouveau dénombrement. Partie inférieure du graphe : rapport entre comptage original et nouveau comptage.

    Quand on examine les courbes issues de ces manipulations manifestes on ne peut que constater qu’il y a une grosse supercherie qui finalement ne change strictement rien à la situation dans laquelle se trouve la Terre. Depuis le minimum de Dalton encore appelé « petit âge glaciaire » qui frigorifia l’Europe au début du XIXe siècle il ne s’est rien passé de significatif et donc le réchauffement n’est pas dû à l’activité solaire mais seulement à l’activité humaine qui débuta justement après le minimum de Dalton (cycles solaires 4 à 7) point barre. Chaque fois que l’activité solaire diminue et que la température globale moyenne diminue de pair, les climatologues, niant systématiquement l’influence du Soleil sur le climat terrestre, incriminent le volcanisme. Pour le minimum de Dalton, c’est l’explosion du Tambora le 10 avril 1815. Curieusement le petit âge glaciaire dura de 1796 à 1820. C’est fou comme l’explosion d’un volcan peut avoir eu un effet rétroactif sur le climat …

    - voir graphique sur site -

    Toute cette histoire de perturbation climatique n’est donc à l’évidence que supercherie, mensonge et manipulation de données.
    http://permanent.access.gpo.gov/gpo54398/20140006388.pdf

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/08/17/perturbation-climatique-globale-episode-4-la-science-revue-et-corrigee-pour-la-bonne-cause/

    RépondreSupprimer
  6. L'activité solaire est en baisse, à quoi s'attendre ?

    17 août 2015
    par Tomasz Nowakowski rapport

    Le soleil par l'Assemblée de l'imagerie atmosphérique du Solar Dynamics Observatory de la NASA. — Se dirige t-on lentement vers une nouvelle ère glaciaire ? En regardant la diminution du nombre de taches solaires, il peut sembler que nous entrons dans un cycle solaire presque sans tache, qui pourrait résulter en des températures plus basses pendant des décennies. "Le cycle solaire commence à décliner. Maintenant nous avons des régions moins actives visibles sur le disque du soleil, » Yaireska M. Collado-Vega, un prévisionniste de météo spatiale à la NASA Goddard Space Flight Center, dit Phys.org.

    Mais cela signifie-t-il vraiment un climat plus froid pour notre planète dans un proche avenir ? En 1645, la période dite du Minimum de Maunder a commencé, quand il n'y a presque aucune taches solaires. Il a duré 70 ans et a coïncidé avec le célèbre « petit âge glaciaire », en Europe et Amérique du Nord a connu des températures inférieur à la moyenne. Cependant, la théorie selon laquelle une diminution de l'activité solaire a causé le changement climatique est encore controversée, comme l'a montré aucune preuve convaincante d'établir cette corrélation.

    Helen Popova, un chercheur de l'Université d'Etat de Moscou Lomonossov prédit que si les théories existantes sur l'impact de l'activité solaire sur le climat sont vraies, ce minimum conduira à un refroidissement important, similaire à celle au cours de la période Minimum de Maunder. Elle a récemment mis au point un modèle mathématique physique unique de l'évolution de l'activité magnétique du soleil et utilisé pour acquérir les patrons de l'occurrence des minima mondiaux de l'activité solaire et leur a donné une interprétation physique.

    « Étant donné que notre futur minimum va durer au moins trois cycles solaires, qui est d'environ 30 ans, il est possible que l'abaissement de la température ne sera pas aussi profonde que pendant le Minimum de Maunder », Popova a déclaré plus tôt en juillet. "Mais nous devrons l'examiner en détail. Nous rester en contact avec des climatologues de différents pays. Nous avons l'intention de travailler dans cette direction. »

    Le cycle solaire est le changement périodique de l'activité du soleil et l'apparence comme changements dans le nombre de taches solaires. Il a une durée moyenne d'environ 11 ans. L'actuel cycle solaire a commencé sur en janvier 2008, avec une activité minimale jusqu'au début de 2010. Le soleil est maintenant sur la bonne voie pour que l'activité de la plus basse enregistrée taches solaires depuis le début de relevés précis en 1750. La baisse à long terme de l'activité solaire figurant après que le dernier grand maximum solaire a atteint un sommet en 1956.

    Mais selon Collado-Vega, le minimum actuel du nombre de taches solaires ne signifie pas que le soleil ne nous montrent sa nature violente dans les années à venir.

    Il y a une évolution pour des trous coronaux, en raison de la reconfiguration du champ magnétique du soleil, qui portent les cours d'eau à grande vitesse bien connus. Ces cours d'eau à grande vitesse ont la capacité de provoquer de fortes tempêtes géomagnétiques à terre, les changements dans l'environnement radiatif dans la magnétosphère interne," a noté Collado-Vega.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. Trous coronaux sont des régions avec la plus faible densité et les températures dans l'atmosphère externe du soleil, connu comme la Couronne. Le soleil contient des champs magnétiques qui arch loin dans la Couronne des zones qui sont très minces en raison de niveaux inférieurs d'énergie et de gaz, qui causent des trous coronaux apparaissent lorsqu'ils n'entrent pas en. Ainsi, les particules solaires ou vent solaire s'échapper et créer une densité plus faible et la température plus basse dans cette région.

    La flotte existante d'engins spatiaux étudie le soleil comprend l'Observatoire solaire de dynamique (ODD), le solaire et de Heliospheric Observatory (SOHO) et l'Observatoire solaire de Relations terrestres (stéréo), qui fournissent des observations solaires continues qui permettent actuellement d'améliorer nos connaissances sur la couronne solaire. Et si cela ne suffisait pas, une nouvelle sonde de la NASA appelée sonde solaire Plus vise à révolutionner notre compréhension des phénomènes solaires. Significativement, la mission, avec un lancement prévu en milieu-2018, volera plus proche du soleil que n'importe quel engin spatial précédente. Ses objectifs scientifiques primaires sont à suivre le flux d'énergie et à comprendre le chauffage de la couronne solaire et d'explorer les mécanismes physiques qui permettent d'accélérer le vent solaire et les particules énergétiques. Serait certainement améliorer les prévisions futures de l'activité solaire et plus nous aider à prédire avec exactitude l'impact sur notre planète les caractéristiques sur le soleil .

    http://phys.org/news/2015-08-solar-decliningwhat.html

    RépondreSupprimer
  8. Fonctionnaires: « milliers de milliards de becquerels de matières radioactives encore qui se jettent dans la mer » à Fukushima — carte montre les déchets nucléaires venant du fond de l'océan loin au large — Japon TV journaliste: « l'eau de mer contaminée fera circuler partout dans monde... catastrophe comme un chiffon énorme expansion de tous les jours » (vidéo)

    Publié : 11 août 2015 à 2 h 19 HE
    Par ENENews

    Interview avec le journaliste Morley Robertson de la NHK, par le Center for Remembering 3.11, publiée le 30 juin 2012 :
    Je vais commencer par les fuites de rayonnement. Fuites de rayonnements exercent un effet à long terme sur l'environnement. Elles contaminent notre chaîne alimentaire, de l'eau souterraine et de l'océan. Et l'eau de mer contaminée circule partout dans le monde. On ne sait jamais combien cela aura un impact sur l'environnement... Nous n'allons jamais en mesure d'étudier ces questions avec certitude empirique... [En raison des essais nucléaires] nous avons déjà accumulé "caché des pertes" de rayonnement dommages... quel est le césium [Fukushima] par rapport à cela ?... Je crois que nous devrions profiter de une cuisine délicieuse, plutôt que de se préoccuper de la nourriture. J'ai apprécié la délicatesse de la ville... Je ne le dérangeais pas sur comment le boeuf a été produit ou d'où il vient. Tant il est savoureux, il n'est pas un problème pour moi. En ce qui concerne les rayonnements, je suis devenu plus optimiste. Mon hypothèse est qu'il est inutile de se soucier d'irradiation. Pour les gens de Fukushima, ils ont beaucoup à s'inquiéter de leur avenir, comme la réputation endommagée... Une des raisons pourquoi nous avons compté sur les centrales nucléaires est parce que nous ne savions pas sur les faits... Nous devons faire face aux réalités... RAD-déchets provenant du cycle nucléaire sont censée être insolubles même après 2,5 millions d'années.

    Interview de partie II de Robertson, publiée le 30 juin 2012: en 1974, puis PM Tanaka a déclaré, « de laisser passer au nucléaire ! " ... nous avons émis des cartes de crédit pour acheter des produits électriques pour consommer de l'électricité supplémentaire... C'est OK pour dire que tout était juste un mensonge... et 3/11 qui s'est passé. Donc, il faut étudier tout. C'est de ne plus savoir quoi faire avec la centrale nucléaire de Onagawa, Miyagi ou Tohoku. C'est tout ce qu'il faut faire avec le Japon. Cela a été révélé par notre vulnérabilité à l'accident... Donc quand on parle de «catastrophe», c'est comme un tissu d'emballage énorme expansion de tous les jours.

    • NHK: Morley est un journaliste... travaillant dans les domaines de la télévision, la radio et conférences réunions... il a étudié à l'Université de Tokyo et de Harvard.
    • Entrée de Wikipedia de Robertson (traduit du japonais par Microsoft): en 1968, à cause du père de travail s'installe à... Hiroshima [au travail] Atomic Bomb Casualty Commission [et] a entrepris l'étude de patients de la bombe atomique.
    TEPCO, mis à jour le 10 mars 2015 : Fukushima Daiichi contaminé l'eau question FAQ — Q1 s'il vous plaît expliquer l'impact des matériaux radioactifs coulés sur la mer. [Réponse:] TEPCO a annoncé que des eaux souterraines, y compris les matières radioactives avaient coulé dans le port... Il a été impliqué que des milliers de milliards de becquerels de matières radioactives sont toujours qui se jettent dans la mer; Toutefois, la concentration de matières radioactives dans la mer est à un niveau qui répond aux recommandations pour la qualité de l'eau potable, sauf pour certaines régions...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  9. TEPCO, 28 avril 2015: révision exhaustive des risques a été mis en œuvre, compte tenu de tous les risques possibles qui pourraient avoir une incidence en dehors du site de Fukushima Daiichi NPS... Les voies par lesquelles l'eau pourraient couler en dehors du site:...

    http://enenews.com/officials-trillions-becquerels-radioactive-material-flowing-sea-fukushima-map-shows-nuclear-waste-flowing-bottom-ocean-offshore-japan-tv-journalist-contaminated-seawater-will-circulate-around-gl

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. C'est pourquoi il a été fortement déconseillé de consommer du poisson, cocquillages & crustacées depuis mars 2011 dans le monde compte-tenu des courants marins. Les milliers de poissons morts et autres animaux marins sont là pour le prouver.

      Donc, à manger du poisson: choisir celui d'élevages ou de rivières et non mis en conserves ou gardés au froid.

      Et pire encore les saumons, éperlans (friture) et homards venus du Canada/Alaska et st Pierre & Miquelon.

      Dans les actualités antérieures il a été signalé que des poissons pêchés au Japon étaient désormais réemballés au Canada !

      Supprimer
  10. Mortalité d'oiseaux partout dans des plages de l'Alaska, flottant dans le Pacifique — « Ils semblent affamés » — flambée record des sauvetages, "telle une augmentation dramatique" — déformé et animaux anormaux ont signalé (PHOTOS et AUDIO)


    8 août 2015 à 10 h 30 HE
    Par ENENews



    KBBI, 4 août 2015 (c'est moi qui souligne): oiseau mort rapports sont vers le haut dans Homère, aliments Sources peut-être à blâmer — The Alaska Maritime National Wildlife Refuge reçoit plusieurs rapports indiquent une augmentation significative de morts et de mourants oiseaux trouvés sur les plages... Leslie Slater est le golfe d'Alaska unité biologiste pour l'Alaska Maritime National Wildlife Refuge... indique qu'il y a beaucoup de raisons possibles de l'augmentation du nombre de morts mais dominant cause est probablement liée à l'alimentation des oiseaux sources. "Ce que nous voyons plus précisément, c'est que les oiseaux semblent affamés. C'est le genre de la cause ultime de leur mort, mais quelque chose pourrait se produire avant que... biotoxines peut s'accumuler dans la chaîne alimentaire et finir par provoquer la mort de ces oiseaux." Ces décès ne semblent pas être isolés aux plages d'Homère. On a signalé des décès similaires dans l'Alaska péninsule et la bordure orientale des îles Aléoutiennes. Slater a dit qu'il est possible qu'ils pourraient être liés à des baleines mortes près de Kodiak... Elle met en garde la population de ne pas toucher les oiseaux morts parce qu'ils pourraient être porteur de maladie.

    KHNS, 13 juillet 2015: The American Bald Eagle Foundation à Haines a connu une telle hausse dramatique à des sauvetages d'oiseaux qu'ils demandent de l'aide du public [de] répondre au nombre inhabituellement élevé d'oiseaux blessés ... « Oui, il a eu une vague d'oiseaux, juste très intenses, » dit conservateur raptor Chloe Goodson... dans le passé, ils ont appelé à une ou deux sauvetages oiseaux toute l'année... "Récemment, il y a juste eu une explosion d'oiseaux", a déclaré Goodson... Alaska Raptor Center à Sitka [dit] que juin est leur mois le plus achalandé jamais... ils ne savent pas ce qui cause l'augmentation spectaculaire... «disponibilité de la nourriture peut-être pas aussi bon qu'il a été par le passé. » ... les ornithologues et compteur Pam Randles [dit] qu'elle a observé plus désespérée comportement chez les oiseaux en quête de nourriture. Elle a vu les oiseaux se disputant la nourriture, eagles, essayant de voler des poissons provenant de personnes et d'autres comportements à risque...

    Alaska Raptor Center, 7 juillet 2015:... le plus achalandée juin nous avons jamais eu avec 20 pygargue à tête blanche, qui arrivent avec les blessures ou les maladies. Juillet semble pour être encore plus occupé avec six aigles déjà...

    Alaska Native du consortium santé Tribal:

    • Région des Aléoutiennes-Pribilof, AK... Mortalité d'oiseaux... Il y a eu un certain nombre de morts des goélands vu autour de la ville. Ceux que j'ai vu n'ont pas de traces de l'attaque d'un animal.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  11. • Région des Aléoutiennes-Pribilof, AK... Die-off oiseau... on a signalé de notre directrice générale, que, alors qu'elle effectuait sa promenade du soir ordinaire, elle était spotting pies, pour la plupart les mouettes et les oiseaux morts. Elle a dit plus qui soit n'avait aucuns la tête et regardé comme si aucun animal n'a touché leur... communauté est concernée si la question de savoir si ou non il est une maladie chez ces oiseaux faisant mourir.

    • Près des îles Pribilof, AK... Vous avez peut-être déjà entendu sur ce die-off, beaucoup de discussions dans la communauté des chercheurs d'oiseaux de mer de l'Alaska. Jusqu'à présent, oiseaux signalés flottant en mer, trouvée par des chercheurs faisant transects de navire.

    • King Salmon, AK... Aigle à tête blanche a observé d' anomalie faciale... avec la forte croissance sur son œil droit. Ils sont demandaient ce que pourrait être la croissance sur l'aigle ?

    • Anchorage, AK... J'ai été voir cet oiseau tous les jours... Il a un très long bec ou un bec. Il tient dans son bec, obtient la semence hors de la mangeoire à replonger la tête pour faire descendre à sa bouche... et tombe beaucoup de graines... Il a aussi mal ranger ses aliments dans l'arborescence. C'est la première fois que j'ai vu une Sittelle comme ça. Dans les années vingt, que j'ai eu mon conducteur, c'est le premier oiseau que j'ai vu un oiseau avec un bec déformé.

    http://enenews.com/die-birds-all-alaska-beaches-floating-pacific-be-starving-record-breaking-spike-rescues-deformed-abnormal-animals-reported-photos-audio

    RépondreSupprimer
  12. Yuan/dollar : la Chine brise la paix sur les marchés des changes


    17 août 2015
    Jim Rickards

    La semaine dernière, la Chine a brisé la trêve estivale — et monétaire. Elle a interrompu la paix avec un coup à bout portant sur les marchés américains.
    Après une longue période durant laquelle le yuan est resté lié au dollar US à 6,1/1 environ, la Chine a dévalué le yuan lors d’une attaque surprise le mardi 11 août, avant de dévaluer à nouveau mercredi puis jeudi derniers.
    La dévaluation totale du yuan frôle les 5% — la plus importante en plus de 20 ans. Gardez à l’esprit que la volatilité normale sur les marchés des changes se mesure à la cinquième décimale près. 0,05% est un jour agité. 5,0% est un séisme.
    Les actions ont connu des montagnes russes, tandis que l’or s’est réveillé de son sommeil et a joliment grimpé. Les investisseurs s’inquiètent des répercussions pour leur portefeuille et leur épargne — à raison.
    Voici un petit résumé de la situation… au format "questions-réponses".
    Qu’est-ce que la Chine a fait, exactement ?
    La Chine n’a pas de compte en capitaux, de sorte que la "dévaluation" doit être envisagée dans un contexte légèrement plus technique.
    La plupart des grandes devises flottent sur les marchés des changes, et le taux croisé entre les différentes paires est fixé par le marché.
    Les banques centrales peuvent intervenir à l’occasion, mais c’est en fait rare dans les grandes devises du G7. La dernière instance remonte à mars 2011, après le désastre de Fukushima, quand les Japonais avaient besoin d’une bouée de secours.
    Le yuan chinois ne flotte pas de la même manière. Le taux est maintenu dans un canal précis par la Banque populaire de Chine (BPC).
    Jusqu’au 11 août dernier, la Chine avait strictement maintenu ce canal. Si le yuan terminait une séance vers le bas du canal, le lendemain elle commençait avec le yuan au milieu de ce même canal. La BPC intervenait et faisait ce qu’il fallait pour que ce soit le cas.
    Le 11 août 2015, la Chine a changé les règles
    A partir de maintenant, si le yuan s’échange au bas du canal, la séance du lendemain commencera à ce niveau (et non au milieu de l’ancien canal).
    Ce processus se poursuivra indéfiniment — vous pouvez donc vous attendre à de nouvelles dévaluations.
    Ce que cela signifie ? Un choc pour le dollar, qui est désormais plus fort.
    Pourquoi la Chine a-t-elle agi ainsi ?
    Pour dire les choses simplement, l’économie chinoise est en pleine implosion. Ses exportations tout comme ses importations se sont effondrées. En juin, le système de shadow banking (une part importante des marchés du crédit en Chine) s’est entièrement asséché. Le taux net de nouveaux prêts était de zéro.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  13. Ce genre de ralentissement n’est pas seulement un problème économique, en Chine : c’est aussi un problème politique. Si le Parti communiste ne peut pas créer d’emplois, des troubles civils et des émeutes s’ensuivront. Le Parti a donné la priorité à sa survie plutôt qu’aux bonnes relations avec les Etats-Unis.
    Pourquoi maintenant ?
    La Chine subit une devise forte depuis le début de l’année, et la croissance a nettement ralenti. Qui plus est, la Chine a un but supplémentaire : faire en sorte que le yuan soit inclus dans la devise mondiale de l’IMF, les droits de tirage spéciaux (DTS).
    La décision au sujet des SDR devait avoir lieu en novembre 2015. Les Etats-Unis s’attendaient à ce que la Chine maintienne le lien entre le yuan et le dollar comme "prix d’admission" dans le club des DTS… et la Chine semblait d’accord.
    La semaine dernière, le FMI a reculé la date de sa décision sur les composants des DTS au 30 septembre 2016
    Sauf que la semaine dernière, le FMI a reculé la date de sa décision sur les composants des DTS au 30 septembre 2016.
    La Chine savait que si elle maintenait le lien jusque-là, son économie coulerait plus encore. Les marchés chinois étaient déjà en plein krach et le coût d’une devise forte était trop lourd. La Chine a donc tiré parti de la marge de manoeuvre fournie par le FMI et a dévalué à peine une semaine après l’annonce du Fonds.
    La Chine peut redevenir "sage" l’an prochain. Pour l’instant, elle a choisi de "mal" se comporter (bien pour elle, mal pour le dollar) dans les guerres de devises.
    Que pense le FMI de l’action de la Chine ?
    Ce qu’a fait la Chine ne perturbe pas le FMI. Ils ne se soucient pas tant des taux croisés que des mécanismes du marché. Techniquement, la décision de la Chine est même un pas de plus pour laisser les marchés déterminer le taux de change, plutôt que la BPC.
    Le fait que le marché ait fait baisser le yuan est extrêmement commode pour la Chine, mais tant la Chine que le FMI agissent sous couverture des "forces du marché" plutôt que de la manipulation.
    Quoi qu’il en soit, le processus d’intégration du yuan dans les DTS est toujours en cours. Ce sera fait avant que le président Xi accueille le sommet du G20 en Chine l’an prochain. Xi sera le président du G20 en 2016, en plus d’être président de Chine. 2016 sera donc "l’Année de Xi"… et l’Année de la Chine, ce qui va bien au FMI.
    Les grands perdants de l’affaire sont Janet Yellen et la Fed
    Mais… et la Fed, alors ?
    Les grands perdants de l’affaire sont Janet Yellen et la Fed.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  14. Il y avait très peu de chances que la Fed fasse grimper les taux d’intérêt en septembre, même avant que la Chine dévalue sa devise.
    En effet, les créations d’emplois aux Etats-Unis ont calé en novembre dernier. L’économie américaine devrait enregistrer le pire taux de croissance depuis 2012. L’inflation est impossible à trouver — même avec un microscope. De sorte que les prévisions de Yellen — 5% de chômage, 2,5% de croissance et 2% d’inflation — sont en lambeaux.
    Il semblerait qu’on finira avec 5,3% de chômage, 1,5% de croissance et 1% d’inflation, au mieux. Les choses pourraient même être pires encore.
    La dévaluation chinoise ne fait que rendre le dollar plus fort, ce qui est déflationniste (les importations US coûtant moins cher). Augmenter les taux d’intérêt rend le dollar encore plus fort, aggravant la situation sur le front de la déflation. C’est pour cette raison que Yellen ne peut augmenter les taux.
    Voilà pour la situation dans son ensemble. Les marchés américains sont en train de se réajuster pour tenir compte d’une déflation plus lourde, d’une croissance plus basse et de revenus en baisse pour les entreprises (mises à mal par le dollar fort).
    Que se passera-t-il ensuite ?
    Si Janet Yellen n’augmente pas les taux en septembre, les actions pourraient remonter — mais ce ne sera qu’un répit temporaire ; les guerres de devises se poursuivront comme elles l’ont fait depuis 2010.
    Si elle les augmente, attachez votre ceinture : il n’y aura plus de plancher sur les marchés… et nous pourrions voir un krach similaire à celui de 1998, commençant sur les marchés émergents.
    La date la plus importante sera la réunion de la Fed du 17 septembre prochain.
    Augmentez vos positions en cash à mesure que cette date approche.
    Si ce n’est déjà fait, augmenter votre position en or à 10% de votre allocation d’actifs serait aussi une bonne idée.
    Une fois ces quelques mesures de précaution mises en place, il y a de gros gains rapides à faire pour les investisseurs avisés : cliquez ici pour en savoir plus.
    Je pense que la décision de la Chine va rendre la situation très intéressante…

    http://la-chronique-agora.com/yuandollar-chine/

    RépondreSupprimer
  15. Magnitude 4.0 tremblement de terre frappe la région de San Francisco Bay

    Par Shelby Grad
    17 août 2015, 07:15 PMA

    Magnitude 4,0 tremblement de terre a été signalé lundi matin dans le Piémont, en Californie., Près de Oakland, selon le US Geological Survey.

    La secousse a eu lieu à 06h49 heure du Pacifique h à une profondeur de 3.1 miles.

    Selon l'USGS, l'épicentre était à deux miles de Emeryville, Californie., À trois miles de Oakland, à trois miles de Berkeley et 64 miles de Sacramento.

    Le séisme a été ressenti le plus fortement dans la baie Orient, y compris Oakland, Berkeley et les régions avoisinantes. Petite secousse a été ressentie à San Francisco.

    Il n'y avait aucun rapport immédiat des dommages ou des blessures. BART, système de transport en commun rapide de la région, a rapporté délais courts.

    "Bien que de nombreux appels continuent, aucun rapport de dommages ou de blessures dans #Oakland», a déclaré le lieutenant de police d'Oakland Chris Bolton sur Twitter.

    Selon des habitants, le séisme n'a duré que quelques secondes et ressemblait à un craquage arbre de membre.

    Le tremblement de terre a été centrée près de la jonction des autoroutes 24 et 13. Sept répliques ont suivi.

    La secousse semble avoir eu lieu le long de la faille de Hayward, qui ont longtemps dit des experts pourrait produire un séisme dévastateur. La faille qui va en dessous de zones fortement peuplées de l'East Bay. La faute a produit quelques petits tremblements de terre récemment, notamment un 4.0 à Fremont en Juillet.

    Des études ont estimé qu'un puissant séisme sur la faille pourrait causer 32 milliards de $ de dommages et de laisser 20 000 morts et des blessés.

    La faute Hayward, une branche majeure du système de failles de San Andreas, fonctionne depuis plus de 60 miles de Fremont par Hayward et de poteau de but de poteau-dessous du stade de football de l'Université de Berkeley. Il fonctionne autoroutes et d'aqueducs en dessous et à proximité de la région de Bay réservoirs, les autoroutes et les hôpitaux.

    Les géologues divisent la faute en deux parties: un tronçon nord qui va de la frontière Oakland et Berkeley El Cerrito passé, et un tronçon sud en cours d'exécution d'Oakland à Fremont.

    Les documents historiques montrent que la partie sud de la faille rompue en 1868, dans un tremblement de terre qui a été connu comme "le grand" jusqu'à ce que le San Francisco en 1906 tremblement de terre. On a longtemps pensé que la partie nord de la faille avait rompu dans un grand tremblement de terre de 1836.

    Cette information provient du service de notification USGS Earthquake.

    Los Angeles Times écrivains du personnel Russ Mitchell et Ben Welsh contribué à ce rapport.

    http://touch.latimes.com/#section/1780/article/p2p-84224055/

    RépondreSupprimer
  16. Fonctionnaires admettent ISIS, comme Al-Qaïda, était une création de la politique étrangère américaine

    Soumis par Tyler Durden le 17/08/2015 21:15 -0400
    Soumis par Mike Krieger via blog Liberty Blitzkrieg,


    En Hasan en disant qu'il avait lu le document lui-même, Flynn a déclaré qu'il était parmi un éventail d'intelligence distribuée dans l'ensemble de la communauté américaine du renseignement qui avait amené à tenter de dissuader la maison blanche de soutenir ces groupes, mais sans succès.

    Malgré cela, le compte de Flynn montre que l'engagement américain à soutenir l'insurrection syrienne contre Bachar al-Assad a conduit les États-Unis à soutenir délibérément les forces d'al-Qaïda très affilié qu'il avait précédemment combattu en Irak.

    La stratégie américaine d'anti-Assad en Syrie, renforcée en d'autres termes, les factions de même al-Qaïda, que les Etats-Unis avaient combattu en Irak, en utilisant les États du Golfe et la Turquie pour financer les mêmes groupes en Syrie. En conséquence directe, les éléments laïques et modérées de l'armée syrienne libre ont été plus en plus supplantées par des extrémistes islamistes virulents soutenus par les alliés des Etats-Unis.

    Il est à noter que précisément à ce moment-là, l'Ouest, les Etats du Golfe et la Turquie, selon des rapports de renseignement intérieur de la DIA, soutenaient IQA et autres factions islamistes en Syrie de "isoler" le régime Assad. Compte de par Flynn, malgré ses avertissements à la maison blanche une ISIS d'attaquer sur l'Irak était imminente et pourrait conduire à la déstabilisation de la région, les hauts fonctionnaires Obama continuent délibérément l'aide secrète de ces factions.

    « C'était bien connu à l'époque que ISIS commençaient sérieux plans pour attaquer l'Irak. Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie a joué un rôle clé dans le soutien d'ISIS en ce moment, mais les Emirats Arabes Unis a joué un rôle plus important dans le soutien financier que les autres, qui n'est pas reconnu. »

    Springmann dit que pendant son mandat à l'ambassade des Etats-Unis à Djeddah, lui a demandé à plusieurs reprises par ses supérieurs d'accorder des visas illégaux à des militants islamistes qui transitent par Djeddah provenant de divers pays musulmans. Il a finalement appris que le bureau de visa a été fortement infiltrée par des officiers de la CIA, qui ont utilisé leur statut diplomatique comme couverture pour toutes sortes d'opérations classifiées — notamment en donnant des visas aux mêmes terroristes qui exécuteraient plus tard, les attaques de 9/11.

    Treize ans hors les 15 saoudiens parmi les pirates de l'air de 9/11 a reçu des visas américains. Dix d'entre eux ont reçu des visas de l'ambassade des Etats-Unis à Djeddah. Tous étaient en fait non qualifiéet devraient avoir été refuser l'entrée aux États-Unis.

    – De l'excellent article du Dr Nafeez Ahmed : responsables : État islamique s'est posée de soutien américain pour al-Qaïda en Irak

    Journaliste d'investigation Dr Nafeez Ahmed a été implacable dans l'exploration et la mise en évidence de la complicité de gouvernement aux États-Unis dans les origines et l'éventuel succès d'ISIS. Dans le cas où vous n'êtes pas familier avec son travail, voici une courte bio :

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  17. Dr Nafeez Ahmed est un journaliste d'investigation, auteur à succès et la sécurité internationale. Un ancien rédacteur de Guardian, il écrit la colonne « Système Shift » pour VICE de carte mère et il est également chroniqueur pour le Moyen Orient Eye.

    Il est le gagnant d'un prix 2015 projet censuré, connu comme le 'Alternative prix Pulitzer », pour le journalisme d'investigation remarquable pour son travail de gardien et a été sélectionné dans le de Evening Standard « puissance 1 000 » la plupart des Londoniens influents dans le monde.

    Reda a écrit pour The Independent, Sydney Morning Herald, The Age, The Scotsman, politique étrangère, l'Atlantique, Quartz, perspective, New Statesman, Le Monde diplomatique, New Internationalist, Counterpunch, Truthout, entre autres. Il est Visiting Research Fellow à la Faculté des sciences et la technologie à l'Anglia Ruskin University.

    Dr Ahmed a été à l'avant-garde dans les documents déclassifiés comment documenter du Pentagone prouvent que responsables du renseignement américain a averti la maison blanche que soutenant al-Qaïda juste pour déposer des Bachar al-Assad de la Syrie aurait grave blowback et finissent par le financement et l'autonomisation des islamistes radicaux. La maison blanche a ignoré cet avis.

    Deux ans plus tard, ISIS a explosé sur la scène et le public américain a été une fois de plus implacablement peur-mongered en tournant son attention exclusive et déterminée vers la lutte contre cet ennemi extérieur barbare naisse de la politique du gouvernement américain. Libertés civiles et le Trésor doivent encore une fois être léguées au complexe militaro-industriel-renseignement pour lutter contre un ennemi il financé et armé en premier lieu. La blague cruelle ; Cependant, est que, tout comme al-Qaïda avant elle, ISIS était une création directe de la politique étrangère américaine intentionnelle.

    La charade entière ressemble terriblement à donner plus de puissance pour « sauver » une économie qu'il détruit en premier lieu à la réserve fédérale. Je suis le seul à voir un patron ici ?

    Mais je m'égare. Revenons à la question à portée de main, qui est le fait que l'ancien chef du Pentagone Defense Intelligence Agency (DIA), Michael T. Flynn, a admis que la maison blanche fait une décision volontaire pour soutenir les combattants d'al-Qaïda en Syrie contre Assad malgré les avertissements de la communauté du renseignement. Ces combattants et autres, plus tard est devenu ISIS.

    Voici quelques extraits de Dr. Ahmed article incroyable. Préparez-vous à avoir l'esprit soufflé :

    Un nouveau mémoire par un ancien analyste de département d'État fournit des détails superbes sur comment des décennies de soutien aux islamistes militants liés à Oussama ben Laden a provoqué l'émergence de le « État islamique » (ISIS).

    Le livre établit un contexte crucial pour ces dernières admissions par Michael T. Flynn, le chef retraité de la Defense Intelligence Agency (DIA) du Pentagone, confirmant que les fonctionnaires de la maison blanche fait une "décision volontaire" à soutenir al-Qaïda affiliée jihadistes en Syrie? —? malgré étant avertis par le DIA que faire donc créera probablement une 'ISIS'-comme entité dans la région.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  18. J. Michael Springmann, une carrière ancienne diplomate américain, dont le dernier poste gouvernement était dans le Bureau du renseignement et de la recherche, le département d'État révèle dans son nouveau livre que des opérations secrètes américaines en alliance avec les États du Moyen-Orient, financement des groupes terroristes anti-occidentaux ne sont pas nouvelles. Ces opérations, il montre, ont été effectuées pour diverses raisons myope depuis la guerre froide et après.

    Mais dans une récente interview sur Al-Jazira phare talk-show "tête à tête,"ancien DIA chef Lieutenant général (lieutenant général) Michael Flynn dit hôte Mehdi Hasan que la naissance d'ISIS était une conséquence directe du soutien américain aux insurgés syriens étaient de combattants d'al-Qaïda en Irak dont le cœur.

    Au mois de mai, intelligence INSURGE a entrepris une enquête exclusive sur un document controversé de DIA déclassifié semblent montrer que, dès août 2012, la DIA savait que l'insurrection syrienne appuyé par les Etats-Unis a été dominée par des groupes islamistes militants, y compris "Les salafistes, les frères musulmans et al-Qaïda en Irak."

    Interrogé sur le document DIA par Hasan, qui a noté que "les États-Unis ont été aider les transferts d'armes coordonnée à ces mêmes groupes", Flynn a confirmé que l'intelligence décrit par le document était tout à fait exact.

    En Hasan en disant qu'il avait lu le document lui-même, Flynn a déclaré qu'il était parmi un éventail d'intelligence distribuée dans l'ensemble de la communauté américaine du renseignement qui l'avait amené à tenter de dissuader la maison blanche de soutenir ces groupes, mais sans succès.

    Malgré cela, le compte de Flynn montre que l'engagement américain à soutenir l'insurrection syrienne contre Bachar al-Assad a conduit les États-Unis à soutenir délibérément les forces d'al-Qaïda très affilié qu'il avait précédemment combattu en Irak.

    Loin d'être simplement en fermant les yeux, Flynn dit que décision de la maison blanche de soutenir al-Qaïda lié rebelles contre le régime d'Assad n'était pas une erreur, mais intentionnelle :

    Avant son passage comme DIA chef, le lieutenant-général Flynn a été directeur du renseignement pour la commande commune d'opérations spéciales (JSOC) et le commandant de la Joint Functional Component Command.

    Flynn est le plus haut classement ancien américaine de renseignement officiel pour confirmer que le rapport de renseignement DIA daté août 2012, publié plus tôt cette année, s'avère une stratégie secrète de maison blanche pour soutenir les terroristes islamistes en Irak et en Syrie avant 2011.

    Pontes de droite ont souvent prétendu en raison de ce contexte que la décision de retirer les troupes d'Irak a été la clé de l'activation de facteur dans la résurgence de l'IQA et son éventuelle métamorphose dans ISIS.

    Il s'agit de la clé pour comprendre. Jeb Bush et autres néo-conservateurs tentent de prétendre que l'invasion de l'Irak n'était pas ce qui a conduit à la création d'ISIS, mais que c'était la décision de retrait qui a provoqué son. Alors que les troupes ridicule sur son visage car il n'aurait pas été retirer si le gouvernement américain n'avait pas envahi en premier lieu, les révélations de Flynn réfuter cette théorie encore plus percutant.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  19. Mais les révélations de Flynn prouvent le contraire — que loin de la montée du ISIS étant uniquement due à un vide du pouvoir en Irak en raison du retrait des troupes américaines, c'est l'intervention secrète de post-2011 aux États-Unis et ses alliés, les Etats du Golfe et la Turquie, qui siphonné armes et IQA des fonds dans le cadre de leur stratégie anti-Assad.

    Là vous allez. Voilà d'où ISIS vient vraiment.

    En 2008, un RAND commandé par l'armée américaine rapport a confirmé que les Etats-Unis tentait de "créer les divisions dans le camp de djihadistes. Aujourd'hui en Irak une telle stratégie est utilisée au niveau tactique. » Cette formation inclus « des alliances temporaires » avec al-Qaïda affilié « nationalistes groupes d'insurgés » qui ont combattu aux Etats-Unis pendant quatre ans, reçoit des « armes et argent » des Etats-Unis.

    La même année, ancien officier du renseignement militaire CIA et spécialiste de la lutte antiterroriste Philip Geraldi, a déclaré que les analystes du renseignement américain « mettent en garde que les États-Unis est maintenant armement et subventionnement sinon tous les trois grands groupes en Irak. » Les analystes « croient que le château de cartes est susceptible de tomber dès qu'un groupe se sent soit fort ou assez fringants à s'affirmer. »

    Giraldi prédit :

    Durant cette période, dont les Etats-Unis, les Etats du Golfe et la Turquie soutient syriens insurgés liés à IQA et les frères musulmans, IQA a connu une recrudescence sans précédent.

    Pendant ce temps, Turquie, un allié « américain étroit » est activement bombardement des forces Kurdes qui sont battent avec succès d'ISIS. Non, je ne fais pas ceci vers le haut. Voir le morceau de la semaine dernière : Turquie bombes kurdes combattant ISIS, puis embauche même Lobbying entreprise soutenant US candidats à la présidence .

    Se déplaçant le long...

    Dans le même mois, l'Union européenne a voté pour alléger l'embargo sur la Syrie pour permettre à al-Qaïda et ISIS dominé les rebelles syriens pour vendre du pétrole aux marchés mondiaux, y compris les sociétés européennes. Partir de cette date pour l'année suivante quand ISIS ont envahi à Mossoul, plusieurs pays de l'UE achètent ISIS huile exportées depuis les champs syriens sous son contrôle.

    La stratégie américaine d'anti-Assad en Syrie, renforcée en d'autres termes, les factions de même al-Qaïda, que les Etats-Unis avaient combattu en Irak, en utilisant les États du Golfe et la Turquie pour financer les mêmes groupes en Syrie. En conséquence directe, les éléments laïques et modérées de l'armée syrienne libre ont été plus en plus supplantées par des extrémistes islamistes virulents soutenus par les alliés des Etats-Unis.

    En février 2014, le lieutenant-général Flynn a livré l'évaluation annuelle des menaces DIA à la Commission des Services armés du Sénat. Son témoignage a révélé que plutôt que de venir à l'improviste, que l'administration Obama a soutenu, américaine de renseignement avait prévu l'attaque d'ISIS sur l'Irak.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. Il est à noter que précisément à ce moment-là, l'Ouest, les Etats du Golfe et la Turquie, selon des rapports de renseignement intérieur de la DIA, soutenaient IQA et autres factions islamistes en Syrie de "isoler" le régime Assad. Par compte de Flynn, malgré ses avertissements à la maison blanche qu'une attaque d'ISIS sur l'Irak était imminente et pourrait conduire à la déstabilisation de la région, hauts fonctionnaires Obama continuent délibérément l'aide secrète de ces factions.

    Services de renseignement américains a également été pleinement conscient de l'incapacité de l'Irak pour repousser une attaque de ISIS prospective sur l'Irak, suscitant encore des interrogations sur pourquoi la maison blanche n'a rien fait.

    Renseignement n'était pas précise sur le moment exact de l'agression, une source a dit, mais on savait que les différentes puissances régionales étaient complices dans l'offensive d'ISIS prévue, en particulier, Qatar, Arabie saoudite et la Turquie :

    « C'était bien connu à l'époque que ISIS commençaient sérieux plans pour attaquer l'Irak. Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie a joué un rôle clé dans le soutien d'ISIS en ce moment, mais les Emirats Arabes Unis a joué un rôle plus important dans le soutien financier que les autres, qui n'est pas reconnu. »

    Pas de surprise. On connaissait il ya des années (voir : politique étrangère désastreuse de America – mes pensées sur l'Irak ).

    Retour à Dr Ahmed...

    "Les américains autorisés ISIS s'élever au pouvoir parce qu'ils voulaient obtenir d'Assad de Syrie. « Mais ils n'a pas prévu que les résultats seraient jusqu'au-delà de leur contrôle ».

    Ce n'était pas alors, une intelligence incapacité des américains comme tel. Plutôt, l'incapacité des américains pour freiner la montée de ISIS et son probable déstabilisation de l'Irak et la Syrie, n'était pas due à un manque d'intelligence exacte — qui était abondante et précis —, mais en raison d'une décision politique mal conçue d'imposer à tout prix les "regime change" sur la Syrie.

    Springmann dit que pendant son mandat à l'ambassade des Etats-Unis à Djeddah, lui a demandé à plusieurs reprises par ses supérieurs d'accorder des visas illégaux à des militants islamistes qui transitent par Djeddah provenant de divers pays musulmans. Il a finalement appris que le bureau de visa a été fortement infiltrée par des officiers de la CIA, qui ont utilisé leur statut diplomatique comme couverture pour toutes sortes d'opérations classifiées — notamment en donnant des visas aux mêmes terroristes qui exécuteraient plus tard, les attaques de 9/11.

    Treize ans hors les 15 saoudiens parmi les pirates de l'air de 9/11 a reçu des visas américains. Dix d'entre eux ont reçu des visas de l'ambassade des Etats-Unis à Djeddah. Tous étaient en fait non qualifiéet devraient avoir été refuser l'entrée aux États-Unis.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  21. Tas d'emplois écrou de théorie du complot, droite ? Au contraire, vous devrez être un imbécile complet de croire à ce stade les contes du gouvernement américain de 9/11. Voir :

    Les New York Post rapports – FBI est couvrant jusqu'à liens saoudiens aux attaques de 9/11

    Doit regarder vidéo – membre du Congrès Thomas Massie demande la libération de Documents secrets de 9/11 à la lecture de leur

    Deux membres du Congrès pousser pour la publication du Document de 28 pages montrant l'implication saoudienne dans 9/11

    Springmann a été congédié du département d'État après avoir déposé des dizaines de demandes d'accès à l'Information, plaintes et demandes d'enquêtes à différents niveaux dans le gouvernement américain et le Congrès sur ce qu'il avait découvert. Non seulement étaient toutes ses tentatives d'obtenir la divulgation et responsabilisation systématiquement obstruction, au bout du compte sa dénonciation lui a coûté sa carrière.

    Expériences de Springmann à Jeddah, cependant, n'étaient pas uniques. Il fait remarquer que Cheikh Omar Abdel Rahman, qui avait été condamné comme le cerveau de l'attentat du World Trade Center de 1993, a reçu son premier visa pour les Etats-Unis d'un agent CIA infiltré comme un agent consulaire à l'ambassade américaine à Khartoum au Soudan.

    Le « cheikh aveugle », comme il l'appelait a reçu six approuvés par CIA US visas de cette manière entre 1986 et 1990, également de l'ambassade des Etats-Unis en Egypte. Mais comme l'écrit Springmann :

    "Le cheikh « blind » avait été sur une liste de surveillance terroristes du département d'Etat lorsqu'il a été délivré le visa, entrer aux États-Unis par l'Arabie saoudite, au Pakistan et le Soudan en 1990."

    Nous devons tous remercier Dr Ahmed pour ce service pour la publication de cet article. S'il vous plaît l'étaler autour de tout le monde vous savez. Il est impératif que le monde comprend comment ISISI vient de naître.

    Personnellement, il me semble évident que la politique étrangère américaine a été tellement inepte et destructrice au cours des deux dernières décennies, il apporte souvent à l'esprit la citation :

    Parfois je me demande si le monde est exécuté par des gens intelligents qui nous mettent ou imbéciles qui pensons vraiment.

    J'ai demandé ce genre de question avant. Par exemple, voici un extrait de l'article, La guerre oubliée – comprendre l'incroyable débâcle Left Behind de l'OTAN en Libye .

    Il y a seulement deux conclusions logiques qui sont accessibles sur le leadership de la politique étrangère américaine au XXIe siècle.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  22. 1) leadership américain poursuit impitoyablement immorales guerres partout dans le monde avec l'intention de créer à l'extérieur des ennemis à la colère publique mise au point, comme une diversion consciente de la criminalité qui passe sur le marché intérieur. En prime, le complexe militaro-industriel-intelligence rend une somme incroyable d'argent. Le résultat final : serfs sont distraits avec une ferveur nationaliste inepte, tandis que les « élites » gagnent des milliards.

    2) leadership américain est complètement et totalement inepte ; étant facilement manipulables en coursconflits des mers par des intérêts corporatifs impitoyables et rusés "rebelles" étrangers afin de faire avancer leurs propres intérêts égoïstes, qui sont en conflit avec les intérêts du grand public.

    Je ne peux pas arriver à toute autre conclusion logique. Quoi qu'il en soit, ces gens n'ont rien diriger les affaires de ces États-Unis, et leurs actions sont simple augmentation de l'instabilité et la violence à travers la planète. Plus ils restent en charge aucune reddition de comptes, plus dangereuses de ce monde deviendra.

    Cette observation reste aussi pertinente que que jamais auparavant.

    Maintenant, voici que l'interview de Michael T Flynn référencé dans l'article du Dr Ahmed :

    - voir clip sur site:

    http://www.zerohedge.com/news/2015-08-17/officials-admit-isis-al-qaeda-was-creation-us-foreign-policy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ObamasquéÔhéÔhé comme sont nom l'indique.

      Supprimer
  23. De la crise à Confiscation - où dois-je conserver mes biens ?


    Soumis par Tyler Durden le 17/08/2015 19:05 -0400
    Soumis par Jeff Thomas via InternationalMan.com,


    Diversification internationale des richesses (n'importe comment grand ou petit) peut sauver votre liberté économique. Bien que la plupart de nos lecteurs comprennent bien ce concept, une des préoccupations plus souvent entendue est que, par la délocalisation des actifs, on ne peut-être pas en mesure d'obtenir pour eux aussi facilement qu'ils le peuvent maintenant. Voici la réponse à celle et quelques conseils pratiques sur ce que vous pouvez faire pour vous protéger.

    Disons que vous vous considérez actuellement comme étant diversifiée sur le plan économique. Vous possédez des actions et des obligations, vous avez peu d'argent, vous avez un fonds de retraite et vous avez un peu d'or farcie de suite à domicile. Sur la surface, il me semble que vous êtes couvert.

    Problème, c'est, vous avez toute votre richesse dans une juridiction, et si cette compétence se retrouver dans une crise économique, tous que la « diversification » sera sérieusement en péril.

    Bien sûr, c'est la nature humaine que nous voulons garder notre richesse à portée de main. Il se sent plus sûr que miles loin de nous l'avoir. Nous avons tendance à suivre ce concept même si nous sommes bien conscients que pour avoir notre richesse vraiment fermer (c'est-à-dire sur notre personne) nous demanderait d'avoir quelqu'un avec une arme à feu lui ôter.

    Même si nous comprenons cela, nous arrivons en quelque sorte à nous convaincre que notre propre gouvernement, s'ils décident qu'ils souhaitent mettre la main sur notre richesse, se trouve à moins d'une menace pour nous qu'un voleur. Si nous allons être vraiment honnête avec soi-même, gouvernements posent une menace plus grande que la moyenne voleur, comme ils peuvent voler légalement.

    Confiscations et bulles

    Ces dernières années, les gouvernements des États-Unis (en 2010), Canada (en 2013) et l'Union européenne (en 2014) ont légiféré en liberté sous caution, permettant la confiscation des dépôts sur des comptes bancaires. En cas de confiscation, je crois que cela se produira sans avertissement, comme il l'a fait à Chypre. Un jour, vous vous réveillez et votre argent est parti. Que pouvez-vous faire ? Rien. C'est légal.

    Mais vous pouvez être encore très bien, puisque vous êtes diversifié. Qu'en est-il votre fonds de retraite ? Eh bien, tant les États-Unis et l'Union européenne ont annoncé que, les placements de votre caisse devraient être considérées comme en péril, le gouvernement veillera à ce que vous ne perdrez pas votre argent, en exigeant que votre fonds fortement investis en obligations du Trésor, qui sont garanties. Il faut cependant une crise économique, qui garantissent la volonté rapidement aller vers le sud.

    Encore une fois, lorsque cela se produit, cela arrivera soudainement, sans avertissement.

    Eh bien, que diriez-vous ces actions et obligations ? Vous courtier vous assure qu'il a sagement investi votre argent dans une variété d'actions et d'obligations, et il déclare que votre investissement est donc diversifiée.

    Problème, c'est la liaison et les marchés boursiers sont actuellement dans les bulles plus grands que le monde ait jamais vu. Même une mini-crise peut mettre une épingle pour ces bulles sans avertissement.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  24. En fait, le seul investissement que vous avez qui n'est pas menacée par une crise financière est l'or que vous avez chez vous. Il sera en fait bénéficier d'une crise. Métaux précieux ont été décrits comme le seul investissement aujourd'hui qui n'est pas en même temps la responsabilité de quelqu'un d'autre, et c'est tout à fait vrai.

    En réalité, vos comptes bancaires, fonds de retraite, actions et obligations ne sont pas diversifiés à tous. Ils sont, en fait, totalement en péril, si vous êtes résident dans un des territoires plus haut.

    Crises et Complications

    Mais qui, bien sûr, repose entièrement sur la question de savoir si une crise peut se produire à l'avenir. Malheureusement, ces juridictions sont tous des problèmes de dette importante. En particulier, les États-Unis sont dans le plus haut niveau de la dette que le monde ait jamais vu.

    L'UE doit moins mais est également plus économiquement fragile et est déjà éclater ses boutons. Les Etats-Unis suivront et son voisin, le Canada, sera tiré vers le bas avec elle. C'est pourquoi ils sont passés tout cautionnement-dans la législation, afin qu'ils puissent utiliser votre patrimoine dans un dernier ditch effort pour acheter un peu de temps sur le chemin vers le bas.

    N'est pas une situation très prometteuse. Ainsi, tout le monde ira vers le bas avec le navire ? Pas du tout. Il y ceux qui reconnaissent que « gardera la richesse étroite » n'est pas l'aspect le plus important de conserver la richesse.

    Internationalisation : La pratique de propagation d'un soi les deux est physiquement et économiquement sur plusieurs provinces et territoires afin d'éviter d'être contrôlées ou victimisées par toute un juridiction.

    Internationalisation est simplement n'envoie pas de richesse au large, c'est l'art d'étudier les juridictions dans le monde qui, à un moment donné, n'ont aucune loi de confiscation, ont une réputation de stabilité politique et politiques nationales non intrusive fermes.

    Internationalisation et Diversification

    Ces pays dont les gouvernements de restent en dehors de votre compte bancaire, restent en dehors de votre fonds de retraite et restent en dehors de vos autres placements dans toute la mesure, se trouvent toujours les endroits les plus sûrs pour votre patrimoine. Bien qu'il n'y a aucune garantie, ces juridictions sont moins enclins à aller après votre richesse et seront le dernier à le faire, même si les autres juridictions ont pris tout ce que vous avez.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  25. Est donc l'idée de « garder la richesse étroite » sans valeur? Pas strictement, non. Une personne en Australie pourrait très judicieusement choisir Singapour ou Hong Kong comme son premier choix pour s'internationaliser. Quelqu'un en Europe serait susceptible de rendre Suisse son premier choix.

    Dans l'hémisphère occidental, les îles Vierges britanniques (BVI), les îles Caïmans et les Bahamas sont de meilleurs choix. A une heure de vol de Miami offre un gouvernement beaucoup moins avide, en plus de véritable diversification.

    Plus le niveau de richesse, la plus diversifiée, l'investisseur voudra être. Ceux qui se diversifier dans la Suisse, Singapour et BVI vont augmenter leur niveau de sécurité au-delà de ceux qui ont utilisé un ou deux endroits.

    Aujourd'hui, ceux qui vivent dans un territoire qui peut, dans un proche avenir, se pencher sur une crise économique nationale à la maison, devraient considérer toute richesse dans les banques à être sacrificielle, c'est-à-dire, qu'il pourrait très bien être englouti rapidement.

    Ainsi, la première préoccupation est d'obtenir la richesse dehors. Mais alors quoi ? Ne sont pas les banques outre-mer menacés aussi bien ? Eh bien, oui, ils le sont. Bien qu'ils soient soumis à des lois locales, plutôt que les lois de l'EU, USA ou au Canada, bon nombre de ces banques sont menacées par ces pays et sont sous pression.

    Donc, alors qu'ils représentent un pas très précis du risque, ils ne peuvent pas maximiser cette sécurité. Par conséquent, la deuxième étape est, autant que possible, de transférer de la richesse dans un formulaire qui est difficile (voire impossible) pour les autres gouvernements de confisquer.

    Les deux idéaux sont les métaux précieux et l'immobilier. Pour n'importe quel gouvernement, même un puissant, pour tenter de confisquer les biens immobiliers à l'étranger est un acte de guerre.

    Par conséquent, si l'UE devait tenter de confisquer des terres à, dire, Hong Kong, il serait un acte de guerre contre la Chine. Si les États-Unis devaient tenter de confisquer des terres, dire, les îles Caïmanes, il serait un acte de guerre contre son plus proche allié, au Royaume-Uni. Possible ? Oui. Probable ? Très loin de là.

    Les autres investissements, métaux précieux, a tendance à être hors champ des exigences de déclaration pour les fins de l'impôt. Il a en outre l'avantage d'être liquide. Bullion peut être vendue rapidement et est donc l'idéal pour des fins d'urgence.

    L'idéal, bien sûr, est de diversifier, que selon la prépondérance des lingots et des biens immobiliers est conseillé. Trésorerie, privée (encore une fois au large), devrait faire partie du mix. Si vous avez l'expertise nécessaire pour diversifier davantage dans les beaux-arts et autres objets de collection, tant mieux.

    Une grande partie du monde est allé sur une frénésie de dépenses massive et a, en effet, utilisé une carte de crédit du pour faire. Bientôt, cette facture devra être payée et les juridictions qui ont des dettes se révélera sans doute d'être insolvable.

    La crise économique, quand il frappe, sera soudaine et seront catastrophique. Tout le monde dans ces juridictions sera impacté négativement, mais ceux qui ont internationalisé leurs richesses réussiront le mieux. Quand la poussière sera retombée, ils seront ceux qui sont en place pour récupérer et reconstruire.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-08-17/crisis-confiscation-where-do-i-store-my-wealth

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) Un jour, vous vous réveillez et votre argent est parti. Que pouvez-vous faire ? Rien. C'est légal. (...)

      C'est normal puisque ce sont les voleurs-eux-mêmes qui font et votent leurs lois.

      Supprimer
  26. Installation nucléaire de Savannah River sous verrouillage au milieu de « Événement de sécurité »

    Soumis par Tyler Durden le 17/08/2015 16:17 -0400

    Selon le site de Savannah River, une menace de sécurité potentielle est en cours, qui a provoqué l'intervention d'urgence. SRS dit site barricades sont fermés au trafic entrant. Selon le SRS, il n'y a aucune indication d'une menace en dehors des limites SRS.
    Les rapports Standard Aiken,
    Le Site de Savannah River confirme que l'établissement connaît un « événement de sécurité » à la région du site H ; Cependant, Bureau du shérif du comté Aiken appelle l'événement un « lockdown ».
    A partir de maintenant, personne n'est autorisé dans ou hors de l'installation et le site barricades sont fermées au trafic entrant.
    Savannah River Site a publié un communiqué de presse: « un événement de sécurité potentielle est en cours qui a déclenché des interventions d'urgence sur Savannah River Site du département de l'énergie », et la libération » en vous est envoyée dans le cadre de notre processus d'information organisation d'intervention d'urgence. »
    SRS a également déclaré qu'il n'y a aucune indication d'une « conséquence au-delà des limites de Savannah River Site, » et le Site vont renseignera plus loin lorsqu'il sera disponible.
    La région du site H correspond à l'emplacement du Canyon de H, l'installation de séparations chimiques seulement durci encore opérant aux Etats-Unis La mission principale du complexe H-Canyon est à dissoudre, purifier et excédent de mélange déroulant uranium hautement enrichi de tant à l'intérieur des frontières américaines et les matériaux qui proviennent d'autres pays.

    - voir carte & clip sur site -

    Une mission secondaire de H-Canyon est de dissoudre les excédents de plutonium et transférez-le pour vitrification dans l'installation de traitement des déchets de défense au SRS.
    De ce mois-ci :

    * * *
    De la fiche officielle de SRS :
    Canyon de H et HB ligne demeurent et soutiennent le DOE Enriched Uranium et Plutonium Disposition programmes en réduisant la quantité de matières fissiles en stockage partout aux États-Unis. Cela prend en charge le nettoyage environnemental et les efforts de non prolifération nucléaires et de la création d'un plus petit, plus sécuritaire et plus complexe d'armes nucléaire sûre et moins coûteuse. Le canyon est utilisé pour appuyer l'utilisation de l'uranium hautement enrichi et le plutonium de travers le complexe DOE.

    - voir fac-similé sur site:

    http://www.zerohedge.com/news/2015-08-17/savannah-river-nuclear-facility-under-lockdown-amid-security-event

    RépondreSupprimer
  27. Quelques mythes économiques pour comprendre la crise actuelle

    Kevin Queral
    Orbis terrae concordia
    ven., 14 août 2015 04:10 UTC

    C'est un euphémisme que de dire que les officines libérales ont emporté, au tournant des années 80, une victoire écrasante dans la bataille des idées. Depuis lors et sans relâche, nous sommes nourris au catéchisme hébétant de quelques «experts» de mass medias, experts sur lesquels tout a déjà été dit (1) concernant l'inanité des analyses et les collusions diverses.

    Il nous faut cependant comprendre, que bien que démentis par les faits et la théorie, ces discours sont aujourd'hui doxa (2), et que penser à rebours de son temps et de ses croyances est une affaire bien délicate.

    Nous nous proposons ici de mettre à mal cinq fables modernes : /1. la mondialisation de l'économie est un phénomène récent / 2. le dessaisissement de l'État de l'émission monétaire est à dater des années 70 / 3. la financiarisation de l'économie est une dérive moderne / 4. le libre échange et l'internationalisation du capital favorisent la paix / 5. les États sont aujourd'hui déconnectés du monde financier), non par goût de l'argutie, mais afin de donner en dernier lieu des perspectives d'analyses efficientes et claires.

    1. La mondialisation de l'économie n'est en aucun cas un phénomène inédit

    Nous sommes tous, à divers titres, enfants des trente glorieuses. Il s'agit pour nous tous « du monde d'avant » la révolution libérale (3) des années 80, univers disparu, où la circulation des capitaux était restreinte et contrôlée par les États, en souvenir des crises et guerres passées. C'est en partie pourquoi il est si facile de nos jours de nous faire accroire à la modernité de la globalisation économique, alors même que celle-ci est en fait consubstantielle au capitalisme. Des niveaux comparables d'internationalisation économique (4) avait en fait déjà été atteints au XIXème et au XXème siècle.

    Mobilité internationale des capitaux de 1860 à 2000. (Obstfled et Taylor) (5)
    Il n'est pas inintéressant, en 2015, d'observer à quels moments se sont opérés les reflux des globalisations économiques précédentes : 1914 et 1929. Deux dates de sinistre mémoire qui doivent nous inviter à une inquiétude raisonnable et à chercher à éviter les écueils passés.

    2. La mainmise sur la création monétaire par des cartels bancaires non plus

    Il n'est pas question ici de réfléchir sur la création monétaire (j'encourage cependant tout un chacun à en découvrir (6) les mécanismes élémentaires). Il nous suffit toutefois de savoir qu'émettre monnaie est un véritable pouvoir régalien, au sens fort du terme, c'est à dire, un des attributs essentiels du pouvoir, quelle que soit sa nature (monarchie, démocratie, oligarchie, etc.).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  28. Sans contrôle de la création monétaire, point de souveraineté.

    De nos jours, ce privilège est essentiellement dévolu aux banques privées. Le conseil de stabilité financière (7) (FSB) en dénombrait, en novembre 2012 (8), seulement 29 à l'échelle mondiale, sur les 4000 existantes, qui avaient une importance systémique, c'est à dire dont la faillite écroulerait l'économie mondiale. Ce sont les fameuses to big to fail, dont la santé est au passage bien préoccupante (9). De fait, ces grandes banques sont en situation d'oligopole, et de là à parler du retour des cartels... On pourrait alors nuancer la situation en imaginant que les banques centrales sont dans les mains des puissances publiques ; mais la FED ne l'est pas, pas plus que la BCE : c'est la fameuse « indépendance » (oui, mais par rapport à qui ?) des banques centrales.
    Et cet état de fait n'est pas récent.

    La Banque de France fut dès sa création par Napoléon, le 6 février 1800, un conglomérat d'intérêts privés (10). Il est par ailleurs édifiant d'apprendre que chaque gouvernement de la troisième République devait présenter son budget au régent de la banque de France (privée) pour obtenir son aval et jouir de ses fameuses avances (11), afin de constituer le budget de l'État. En substance, les gouvernements étaient déjà pieds et poings liés par le mur de l'argent et ne pouvaient légiférer qu'avec l'accord des régents de la banque de France. Nos gouvernements se défient donc à tort de la comparaison avec leurs prédécesseurs.

    La banque de France ne fut temporairement nationalisée qu'à la libération (tiens donc ? Avaient-ils des raisons... ) mais finit par recouvrer son indépendance grâce à l'intégration européenne (1998).

    Encore un fois : l'exception dans l'histoire économique capitaliste reste la période des trente glorieuses.

    3. La financiarisation (12) de l'économie est tout sauf une dérive accidentelle

    Dérive de la finance, c'est la formule magique. À en croire certains, on aurait laissé délirer de jeunes mathématiciens ingénieux mais mabouls, sans se rendre compte de quoi que ce soit avant 2008 ! La financiarisation et ses produits dérivés seraient en train de tuer le bon vieux capitalisme à la papa. L'une serait l'ennemi de l'autre.

    L'histoire économique nous enseigne toutefois le contraire (13). Devant la baisse de leurs revenus, les grandes entreprises capitalistes ont toujours répondu par une concentration accrue du capital, c'est à dire par la création de groupes industriels et bancaires de plus en plus grands (14) (fusions, rachats, trust, etc.). Cependant, la baisse tendancielle du taux de profit (15) et la réalité inamovible de la loi de la valeur (16) ne leur laissent pour continuer à accroître leur gains que deux options : la guerre (comme en 14) ou la financiarisation (comme après les crises de 1870 (17) et de 1973).

    La financiarisation est une ponction parasitaire sur l'économie réelle. Qu'importe toutefois aux grands industriels, s'ils sont aussi membres des institutions financières : ils gagnent moins en vendant des voitures, mais davantage en intérêts, ou en extorquant des dividendes. La financiarisation n'est pas une nouveauté accidentelle, mais une réaction classique des grands groupes oligopolistiques. Et on sait aussi que cette solution, n'est qu'une fuite en avant...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  29. 4. Le libre échange et l'interpénétration des capitaux n'ont jamais empêché les guerres

    C'est peut-être la plus absurde des légendes modernes : le libéralisme économique et l'interpénétration des capitaux nous prémunissent contre les guerres.

    Ce serait la promesse d'une sorte de fin de l'Histoire à la sauce Fukuyama (18). Mais bien sûr ! Regardons ! Tout le XXe siècle nous le prouve (19) ! Nous n'avons qu'à évoquer l'histoire des relations économiques franco-allemandes pour comprendre à quel point cette prétention pacifique est mensongère (20). Avant les deux guerres, le capital allemand et la capital français étaient extrêmement liés (21) ; avant 14, le capital américain était essentiellement placé en Allemagne, etc. Et nous n'évoquons pas ici les conflits qui avaient pour but de rouvrir les marchés s'étant fermés suite à des options protectionnistes...

    Il y a à cela un corollaire important : le Capital, tout mondialisé qu'il soit et conscient de ses intérêts propres, n'est pas unifié. S'il sait s'entendre pour s'accroître et perdurer, il n'en est pas moins en état de guerre et de concurrence permanent.

    C'est ce que cachent malheureusement des expressions comme Troïka, finance mondialisée, oligarchie financière, etc., qui font croire à un consistoire mondial policé. Redisons-le : si nos maîtres, conscients de leur appartenance à une superclasse, savent s'entendre pour nous exploiter, ils connaissent aussi de violentes divergences d'intérêts. Et si ce monde-là est capable de faire travailler des enfants ou de choisir la misère pour contenir les salaires, de quoi le pensez-vous capable lorsqu'il s'agit de régler ses différents ?

    5. Les États ne sont certainement pas obsolètes pour le Capital

    Il est habituel pour la vulgate libérale de présenter les États comme au mieux parfaitement inutiles à l'économie, au pire tout à fait nuisibles de par leur interventionnisme, et dans tous les cas totalement dépassés et inadaptés à la modernité économique. Cette conception est absurde.

    À notre avis, le rapport du Capital à l'État est bien plus complexe dans sa dialectique.

    Les États sont des constructions historiques du temps long et seul le temps long et l'Histoire pourront les défaire. Si le Capital a cherché à détruire, et y est temporairement parvenu, tout ce que les États avaient mis en place au sortir de la dernière guerre pour lui faire contre-feu (contrôle des mouvements de capitaux, séparation des diverses activités bancaires, droit du travail, etc.), le Capital sait qu'il ne peut pour autant se passer des États : ils sont, selon une analyse classique, l'outil de contrôle des masses par la loi. Le capital ne circule en effet à sa guise que grâce aux structures légales qui l'autorisent.

    Ils permettent aussi la mutualisation des pertes, là où le Capital privatise les profits : en clair, sans les aides sociales et un minimum de bien commun, la misère engendrée par le capitalisme serait telle que les populations chercheraient à renverser la table.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  30. Enfin, les États sont les seuls détenteurs des richesses réelles : la force de travail de ses habitants et les ressources de la terre (agriculture, eau et matières premières). Qu'importe ! M'objecterez-vous, le capital pourrait faire et défaire les États à sa guise et pour son plus grand profit. Vous auriez raison, et il ne se prive pas d'essayer. Mais il se heurte alors à une autre lente construction historique : les Nations.

    Son rapport à ces entités culturelles est une nouvelle fois assez ambivalent. Pour être transnationaux, les différents acteurs du Capital sont toutefois historiquement ancrés dans un contexte national, où il sont nés, où ils ont prospéré et sur lequel ils exercent encore une certaine emprise, quand ce n'est pas leur Nation qui a encore un certain pouvoir sur eux.

    Dans ce cadre, les intérêts d'un acteur du Capital peut être particulièrement important au sein d'un zone géographique (22) particulière : les intérêts du Capital allemand dans la Mitteleuropa, du Capital Russe à l'intérieur des anciens pays de l'union soviétique, des États-Unis en Amérique du Sud, ou plus récemment et marginalement du Capital Français en Iran.

    De cette concordance entre les intérêts des différents acteurs rivaux du Capital et l'existence des Nations constituées, naissent les rapports géopolitiques. Les nations peuvent ainsi être une arme du Capital quand elles sont mobilisées pour la guerre, soit contre les peuples cherchant à fuir sa prédation, soit contre un Capital rival, avec lequel il a été décidé qu'il n'était plus possible de s'entendre.

    En substance, les États sont les leviers d'action et de destruction du Capital autant que les corps qu'il parasite.

    À contrario, les Nations ou les peuples, comme on voudra, sont les seuls à même de mettre au pas le Capital, par le poids des passions historiques, par leur relative autosuffisance et par leur capacité à se doter d'une législation, soutenue par le plus grand nombre, propre se prémunir des appétits criminels. C'est en partie cet enchevêtrement d'utilitarisme et de crainte raisonnables qui fonde le rapport du Capital à l'État et à la Nation.

    On entend souvent dire que Mayer Amshel Rothschild aurait prononcé la phrase suivante : « Donnez moi le contrôle sur la monnaie d'une nation, et je n'aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois. » La formule étonne, elle paraît sans doute assez juste. Mais, ne nous y trompons pas, elle abrite en trompe-l'œil une illusion qu'il nous faut percer : la supposée disjonction de l'économie et de la loi. La politique reste, aujourd'hui comme hier, maîtresse de l'économie.

    En substance, nous pourrions tout aussi bien dire: « donnez-nous les lois d'une nation et la force de les soutenir, et nous nous moquons de qui avait le contrôle de la monnaie ! »

    En somme, la finance mondialisée n'a mis un terme ni à la politique, ni aux conflits géopolitiques. Autant dire que l'Histoire n'est pas finie...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  31. Notes :

    1. http://www.monde-diplomatique.fr/2012/03/LAMBERT/47476

    http://www.acrimed.org/article3904.html

    http://www.acrimed.org/article3110.html

    http://blogs.mediapart.fr/blog/laurent-mauduit/260312/les-imposteurs-de-l-economie

    http://www.monde-diplomatique.fr/2008/11/LORDON/16500

    2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Doxa

    3. https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_conservatrice_%28sens_moderne%29

    4. « à la veille de la Première Guerre mondiale, plus de 40% de l'épargne anglaise est investie outre-mer (et ses exportations représentaient plus du tiers de son PIB). A la même époque, la France exporte un quart de son épargne. En conséquence, 50% du capital argentin, 40% du capital canadien et le quart du capital des États-Unis sont détenus par des investisseurs étrangers en 1913.»

    https://sites.google.com/site/henritournyolducloshomepage/reperes-d-histoire-economique/iv—1870-1913-deuxieme-revolution-industrielle-et-premiere-mondialisation

    5. http://www.melchior.fr/Les-vagues-de-mondialisation.3907.0.html?&no_cache=1&print=1

    6. https://www.youtube.com/watch?v=syAkdb_TDyo

    7. https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_de_stabilit%C3%A9_financi%C3%A8re

    8. (fac-similé)

    9. https://www.les-crises.fr/solvabilite-banques-systemiques/

    10. https://www.youtube.com/watch?v=JQdyj7Ev8qk

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Banque_de_France

    11. http://www.armand-colin.com/le-choix-de-la-defaite-9782200354916

    https://www.youtube.com/watch?v=IU3FZlKmTQA

    12. http://www.lexinter.net/JF/financiarisation_de_l'economie.htm

    http://iris-recherche.qc.ca/blogue/quest-ce-que-la-financiarisation-de-leconomie

    13. http://www.cahiersdusocialisme.org/2010/11/23/le-capitalisme-des-oligopoles-generalise-mondialise-et-financiarise/

    14. Les Trois Grandes Crises-2 (2)(1), par Jean-Jacques Perquel.

    15. http://www.wikirouge.net/Baisse_tendancielle_du_taux_de_profit

    16. http://www.wikirouge.net/Loi_de_la_valeur

    17. https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_D%C3%A9pression_%281873-1896%29

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_bancaire_de_mai_1873

    18. https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Fin_de_l'histoire_et_le_Dernier_Homme

    19. Annie Lacroix-Riz, l'intégration européenne (8h):

    https://vimeo.com/17292807

    https://vimeo.com/17515968

    https://vimeo.com/18006526

    https://vimeo.com/18324599

    20. https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=8&cad=rja&uact=8&ved=0CEgQFjAHahUKEwiUpsOc6KjHAhVE2BoKHUNlA3U&url=https%3A%2F%2Fhal.archives-ouvertes.fr%2Fhalshs-00179071%2Fdocument&ei=N__NVdSuL8Swa8PKjagH&usg=AFQjCNE4qhT_iEX98fm6fWpzoGFLEiQWPA&sig2=aQI3ryz29cow-4Zm2T1p-w&bvm=bv.99804247,d.d2s

    21. Choix de la défaite, p.190-197.

    22. Pensez aux Chaebols en Corée du Sud ou au Keiresu au Japon, par exemple.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Chaebol

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Keiretsu

    http://fr.sott.net/article/26203-Quelques-mythes-economiques-pour-comprendre-la-crise-actuelle

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. La crise vient de deux choses: d'une part le manque d'argent en circulations (ce qui contribue à nouvellement retravailler les mêmes choses pour avoir de quoi vivre) et, d'autre part, l'arrivée (avec ou sans guillemets ?) au but final où 'les' gens ont tout (c-à-d voiture, m.à laver, télé, bref confort qui devrait durer en principe).

      Donc, arrivée à ce siècle des machines perfectionnées, robotique, informatique et, surtout, l'Internet, les choses demandées se font de plus en plus 'toutes seules'. D'où le chômage (me direz-vous ?), pas du tout ! Pas du tout car, les ouvriers, manoeuvriers depuis des lustres, devraient être enfin reconnus comme étant la pièce principale de ce qui est fabriqué car, il n'est d'autre comparatif qu'avec les fonctionnaires d'être payés par les autres ! (ces autres étant appelés 'machines-outils' ou 'robots-chercheurs'). D'où les attentes de royalties qui se font attendre !

      Supprimer
  32. Le géant des télécoms AT&T a aidé la NSA à espionner des milliards d'emails

    Le Monde
    dim., 16 août 2015 15:39 UTC

    L'agence américaine de renseignement NSA a trouvé en AT&T, le géant des télécoms, un partenaire particulièrement efficace pour espionner les communications, selon de nouvelles informations trouvées dans les documents de l'ancien consultant de la NSA Edward Snowden.

    Selon le New York Times et le site d'investigation ProPublica, qui continuent de décoder les données divulguées par le lanceur d'alerte, la compagnie américaine AT&T y est décrite comme une société « extrêmement coopérative », et qui a démontré « une grande volonté de collaborer ».

    AT&T, fournisseur d'accès internet au siège de l'ONU

    On ignore, selon le New York Times, si le programme décrit par les documents, qui datent de 2003 à 2013, est encore actif aujourd'hui. Les documents montrent que AT&T a permis à la NSA d'avoir accès à des milliards de mails échangés sur le territoire américain, parmi lesquels ceux du siège des Nations unies à New York, dont AT&T est le fournisseur d'accès internet.

    La surveillance des échanges électroniques du siège des Nations unies a été ordonnée par une cour fédérale spéciale, d'après ces documents. Washington a depuis affirmé que l'ONU ne ferait plus l'objet de surveillance. Les entreprises de télécommunications Verizon et MCI (rachetée par Verizon en 2006) ont également collaboré avec la NSA.

    Plus d'un milliard de relevés de téléphones portables

    ATT a commencé en 2011 à fournir quotidiennement à la NSA plus d'un milliard de relevés de téléphones portables. L'objectif était d'obtenir un flux « opérationnel avant le dixième anniversaire du 11-Septembre », indiquent les documents étudiés par les médias.

    Après les révélations d'Edward Snowden en 2013, les autorités avaient affirmé que la surveillance concernait principalement les appels passés depuis les lignes fixes, et non les portables. Inculpé pour espionnage aux Etats-Unis, l'informaticien s'est réfugié en Russie et risque jusqu'à 30 ans de prison dans son pays.

    http://fr.sott.net/article/26200-Le-geant-des-telecoms-AT-T-a-aide-la-NSA-a-espionner-des-milliards-d-emails

    RépondreSupprimer
  33. Vos biens ne vous appartiennent plus

    Par Phoebe Ann Mo$e$,
    le 18 août 2015 dans Sujets de société

    Non, on ne fait pas ce qu’on veut avec ses propres affaires : ni son appartement, ni sa maison, ni son jardin, ni ses jeux vidéos.

    Vous avez un bien immobilier, vous pensiez le louer (éventuellement pour payer les faramineuses taxes qui vont augmenter cet automne). Ce bien est à vous. On passe sur le fait que pour l’acheter vous avez dû gagner de l’argent en travaillant et payer des impôts sur le revenu, puis payer un notaire qui a reversé une partie de cet argent à l’État, puis éventuellement payer des artisans pour le construire, somme sur laquelle vous avez encore payé une taxe pour l’État. Et enfin, quand ce bien est à vous, l’État vous fait savoir que vous n’allez pas l’utiliser comme bon vous semble.

    Notamment, qu’il n’est pas question de louer son bien de particulier à particulier. Ainsi, Airbnb est bien dans le collimateur : pas question de louer sans passer par la case TVA ! L’État veut son obole ! Mais jamais il ne le dira. En effet les deux arguments avancés sont le bruit causé par les locataires, et la fameuse concurrence déloyale. Les débats sur les locataires bruyants qui dérangent les autochtones sont hors-sujet : certains demandent déjà la modification de règlements de copropriété stipulant que la location aux vacanciers est interdite. Un règlement, encore. Plus de réglementations, plus d’infractions éventuelles, donc plus d’amendes qui rapportent. Les gens ont oublié qu’ils pouvaient aller frapper à la porte du voisin bruyant pour faire cesser le dérangement, et même, qu’il existe déjà une loi réglementant le tapage nocturne.

    Airbnb dans le collimateur encore, puisque même Didier Le Calvez, PDG du Bristol***** parle de « concurrence déloyale d’airbnb » (à prononcer exclusivement sur un ton geignard). Où est la déloyauté de concurrence entre la location d’un bien, même de luxe, et l’hôtel 5 étoiles dont les chambres ont la surface d’un appartement et qui offre un certain nombre de services ? On se croit revenu à la grève des taxis contre Uber. Didier Le Calvez préfère demander à l’État d’aligner la règlementation d’airbnb sur celle qu’il subit plutôt que de comprendre que ce qui le met à genoux, c’est justement la réglementation de l’État. Il évoque d’ailleurs comme exemple de concurrence déloyale les normes pour le handicap que n’ont pas à respecter les particuliers. Qui a fait ces normes ? Qui le taxe ? Si les charges sont plus lourdes pour les palaces, pourquoi ne pas dénoncer ces charges au lieu de s’en prendre à plus petit que soi ? Il y a un côté très sadique à demander la tête de celui qui réussit.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  34. Voilà que maintenant, vous ne pouvez plus faire non plus ce que vous voulez avec votre jardin ! Dans l’Oise, l’aéroport de Beauvais s’est développé de manière considérable : en 20 ans, le nombre de voyageurs est passé de 80 000 à 4 millions. Il a donc fallu augmenter la superficie du parking accueillant les voyageurs qui allaient embarquer. Il n’y a pas qu’eux qui se sont envolés : les prix du parking aussi. Par conséquent, loi de l’offre et de la demande : le parking est vide. Car, loi de la concurrence oblige, les passagers ont trouvé une solution pour se garer à moindre coût : ils louent à l’habitant une petite place sur sa pelouse bien tondue (ce qui diffère un peu de ce que les journalistes de TF1 appellent « parking sauvage »). Tout le monde est content : le voyageur qui fait une petite économie, et le locataire qui arrondit ses fins de mois… en cash.

    Quand l’État a entendu que certains augmentaient bel et bien leur salaire en louant leur lopin de terre, il a vu rouge : tous ces malhonnêtes gens qui n’ont pas de permis, pas de licence pour louer ce qui est à eux ! Et tous ces passagers qui ne veulent pas utiliser le beau parking très cher ! Il va falloir obliger tout ce petit monde à entrer dans les clous : il est donc prévu une amende dissuasive pour les habitants afin d’assécher l’offre de location et obliger les voyageurs à utiliser le parking-monopole très cher. C’est beau, l’État interventionniste. Dans les médias les plus regardés, la transaction entre particuliers consentants est présentée comme « illégale et dangereuse ». Ben voyons.

    Comme ces bonnes nouvelles concernant la liberté individuelle n’arrivent pas seules, on concluera avec cette énième perle de Fleur Pellerin, qui elle, s’insurge contre la vente de jeux vidéos d’occasion : la brave ministre, qui décidément ne s’y connaît pas plus en culture qu’en droit du numérique, considère que dans la vente d’occasion il y a pour les éditeurs de jeux vidéos un mankagagner1 quand les méchants gamins capitalistes revendent le jeu dont ils se sont lassés. Elle souhaiterait qu’il y ait un codage sur chaque jeu ne permettant l’utilisation que par le seul acheteur. Bien entendu, personne ne parle jamais de TVA, mais n’est-ce pas là une partie du problème : tant d’argent qui transite entre de malhonnêtes gamins, ce n’est pas bon pour les caisses vides de l’État. Et puis il faut bien caresser certaines grosses entreprises dans le sens du poil électoral. Du point de vue efficacité, évidemment c’est plus discutable : on a vu combien les ventes de livres en librairies se sont envolées depuis que le Ministère de la culture s’est occupé de faire payer des frais de port à Amazon. Pour concurrence déloyale.

    Il va falloir faire vite pour profiter des vide-greniers, et autres sites internet de l’occasion qui, si l’on suit le regard courroucé du gouvernement seront les prochains sur la liste. Immobilier et véhicules sont particulièrement attractifs, il serait bien étonnant que l’État ne fourre pas son nez dans ces affaires-là.

    Est-ce que si l’on échange 3 salades du jardin contre le prêt du râteau à feuilles du voisin, on commet un crime de lèse-magasin ? Est-ce que cela peut être considéré comme un mankagagner du magasin d’outillage et du supermarché ? Et d’arnaque à la TVA ? Enfin, comme de toute façon bientôt il n’y aura plus d’argent liquide, tracer le contrevenant et le punir sera d’une facilité déconcertante.

    http://www.contrepoints.org/2015/08/18/218373-vos-biens-ne-vous-appartiennent-plus

    RépondreSupprimer
  35. Les pirates IRS frapper 334 000 comptes, presque 3 fois pire que la première fois

    18 août 2015 00:05

    – Les pirates qui enfreint les réseaux de l'Internal Revenue Service peuvent avoir volé données provenant autant que 334 000 comptes des contribuables, l'Agence a annoncé lundi – presque trois fois plus qu'initialement estimé.
    Quand l'entaille a été tout d'abord signalé par l'IRS en mai, l'Agence a déclaré que les pirates ont pu accéder aux renseignements sur les contribuables environ 114 000 comptes via la fonction « Obtenir la transcription ». Lundi, l'IRS a dit qu'une nouvelle analyse des demandes de service 23 millions a révélé que le nombre est en réalité beaucoup plus élevé.

    « La nouvelle revue identifié un estimatif d'autres tentatives de 220 000 où les personnes ayant données sensibles spécifiques au contribuable habilitées du processus de vérification Get transcription » l'IRS a déclaré dans un communiqué. "L'examen a également identifié un autres tentatives présumés 170 000 qui n'ont pas clairement les processus d'authentification."

    En outre, l'IRS a déclaré que les pirates a essayé d'accéder à un 170 000 comptes de contribuables supplémentaires mais sans succès. Qui, en plus les 111 000 tentatives ratées a annoncé en mai, porte le nombre total de tentatives infructueuses jusqu'à 281 000.

    « Problème mineur » avec les systèmes de périphériques 29 % gauche du Trésor américain ouvert aux pirates http://t.co/UcVfahZccNpic.twitter.com/1yUcqM4kM1
    — RT Amérique (@RT_America) 24 juillet 2015

    Afin d'accéder aux renseignements sur les contribuables, les pirates auraient dû clairement les processus d'authentification de plusieurs étapes de transcription d'obtenir par la saisie des informations personnelles telles que des numéros de sécurité sociale, adresse à domicile et les dates de naissance, NBC News a signalé. Il n'est pas clair pourquoi les données a été prises ou qui était derrière l'attaque, mais l'IRS a dit elle croit que certaines de ces données pourraient servir à produire des déclarations frauduleuses pour la période de production de 2016.

    Ainsi, l'IRS commencera l'envoi des lettres d'avis aux ménages nouvellement affectés. "Quiconque reçoit une lettre devrait prendre des mesures pour protéger en profitant de la surveillance du crédit gratuit et PIN IP qui peut être utilisé pour vérifier l'authenticité de déclaration de revenus de l'année prochaine" , a indiqué l'Agence.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  36. OPM fustige tête vieux sécurité, pratiques laxistes pour la cybersécurité violations http://t.co/6XXIabgmGipic.twitter.com/wU9BEbTTbF
    — RT Amérique (@RT_America) 17 juin 2015

    Le manquement initial a eu lieu pendant plusieurs mois, entre février et mai 2015. Le programme de transcription à obtenir a été fermé suite à la révélation de la cyberattaque. Un professionnel de la cybersécurité dit que le hack montre que les systèmes d'authentification pourraient être problématiques, car il est difficile de dire quand un hacker demande données nécessitant la saisie de l'information personnelle.

    Ici, nous avons un cas où une attaque de base d'authentification réussie a été découvert en mai, et pourtant l'IRS est encore peu claire de l'étendue des dégâts de la violation mois plus tard" Jeff Hill de la compagnie de cybersécurité STEALTHbits Technologies a déclaré à USA Today. "Même maintenant, quelle confiance est l'IRS ils pleinement comprennent l'ampleur de l'attaque complètement, ou faut-il attendre encore une autre chaussure à baisser dans les semaines à venir ?"

    Annonce lundi l'IRS vient un peu plus d'un mois après il a été révélé qu'une entaille à l'Office of Personnel Management mettre les données de plus de 21 millions de personnes en danger. En juillet, l'Agence, qui gère les vérifications des antécédents des employés du gouvernement, a déclaré pirates ont été en mesure de voler des informations sensibles telles que les numéros de sécurité sociale, les empreintes digitales, les noms d'utilisateur et mots de passe, entre autres données.

    http://www.rt.com/usa/312693-irs-hackers-taxpayer-accounts/

    RépondreSupprimer
  37. 23 pays du monde où les krachs boursiers sont déjà en cours


    Par Michael Snyder,
    le 17 août 2015


    Vous pouvez arrêter d'attente pour une crise financière se produise. La vérité est que l'on se passe en ce moment. Partout dans le monde, les marchés boursiers sont déjà s'écraser. La plupart de ces accidents du marché boursier se produisent dans des nations qui sont connues comme les « marchés émergents ». Ces dernières années, les pays en développement en Asie, en Amérique du Sud et Afrique chargé sur beaucoup de prêts bon marché qui étaient libellés en dollars américains. Mais maintenant que le dollar américain a été en pleine progression, les emprunteurs trouvent que cela prend beaucoup plus de leurs propres monnaies locales au service de ces prêts. En même temps, les prix sont brisent pour bon nombre des produits d'exportation de ces pays. Le genre même exact de double coup dur causé la crise de la dette latino-américaine des années 1980 et la crise financière asiatique des années 1990.

    Lorsque vous lirez cet article, presque chaque bourse unique dans le monde est baisse significativement d'un record qui a été mis plus tôt cette année ou en fin de 2014. Mais même si les stocks ont été glissant dans le monde occidental, ils n'ont pas complètement effondré tout de suite.

    Dans la plupart des pays en développement, c'est une histoire très différente. Monnaies de marché émergentes sont brisent dur, commencent les récessions et boursières sont obtenir absolument martelés.

    Posté ci-dessous est une liste que j'ai mis en place des 23 pays du monde où les bourse accidents arrivent déjà. Pour voir le tableau de la bourse pour chaque pays, cliquez sur le lien...

    1. la Malaisie

    2. Brésil

    3. Egypte

    4. Chine

    5. Indonésie

    6. Corée du Sud

    7. Turquie

    8. Chili

    9. Colombie

    10. Pérou

    11. Bulgarie

    12. Grèce

    13. Pologne

    14. Serbie

    15. Slovénie

    16. Ukraine

    17. Ghana

    18. Kenya

    19. Maroc

    20. Nigeria

    21. Singapour

    22. Taïwan

    23. Thaïlande

    Bien sûr, c'est juste le début. Le monde occidental va se sentir ce genre de douleur aussi bien très bientôt. Je veux partager avec vous un extrait d'un article qui vient d'apparaître dans le Telegraph intitulé "Doomsday clock pour krach boursier mondial frappe une minute avant minuit, comme les banques centrales de perdre le contrôle". Vous voyez, le télégraphe n'est pas seulement un des journaux plus importants au Royaume-Uni – c'est vraiment un des journaux plus importants dans le monde entier. Quand il parle sur les questions financières, des millions de personnes écoutent très attentivement. Donc pour le télégraphe à déclarer que le compte à rebours à un «krach boursier mondial"sont"une minute avant minuit"est un très, très gros problème...

    Lors de la crise bancaire paralysé les marchés mondiaux, il y a sept ans, banquiers centraux est intervenu comme prêteurs de dernier ressort. Débauchée prêts du secteur privé ont été transférées dans le bilan du secteur public et vaste argent d'impression ont donné la chambre de l'économie mondiale pour guérir.

    Temps est rapidement maintenant compté. De Chine au Brésil, les banques centrales ont perdu le contrôle et en même temps, l'économie mondiale est broyage à une halte. C'est seulement une question de temps avant que les marchés boursiers s'effondrent sous le poids de leurs attentes élevées et valorisations Records.

    Je vous encourage à lire le reste de cet excellent article ici. Il contient beaucoup de tableaux et de graphiques, et il explique beaucoup de choses mêmes exacts que j'ai été martelage sur des mois.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  38. Quand un des journaux de record pour l'ensemble de la planète commence sonne exactement comme le Blog d'effondrement économique, alors vous savez qu'il est tard dans le jeu.

    D'autres sont la sonnette d'alarme sur un mondial imminent krach financier aussi bien. Par exemple, il suffit de considérer quel Egon von Greyerz récemment dit King World News...

    Eric, je crains que cette venue septembre-octobre, tout l'enfer va Barder dans les marchés et l'économie mondiale. Beaucoup de facteurs soulignent que les indicateurs fondamentaux et techniques et cela indique que nous pourrions avoir un certain nombre de chocs cet automne.

    Malheureusement, la plupart des investisseurs détiennent des actions, des obligations et des biens et verront toute baisse de valeur comme une opportunité. Ce sera une longue période et une très grande chute avant qu'ils se rendent compte que le système ne les aidera cette fois parce que les banquiers centraux sont à court de munitions pour sauver le système financier mondial une fois de plus. Oui, nous allons voir impression plus massive de l'argent, mais il va juste faire empirer les choses. Et à un certain stade, ce qui pourrait être très bientôt, la crainte réelle mettra dans, une peur d'une ampleur au monde n'a pas connu avant.

    Hmm, il y a un autre exemple de quelqu'un parler de septembre. C'est drôle comment souvent ce mois revient sans cesse.

    Et bien sûr la plupart des principaux marchés boursiers accidents dans l'histoire américaine ont été à l'automne. Il suffit de revenir en arrière et jetez un oeil à ce qui s'est passé en 1929, 1987, 2001 et 2008.

    La « smart money » a été tirant leur argent hors stocks pendant un certain temps maintenant, et à ce stade, beaucoup d'autres ont sauté dans le train. Ce qui suit provient de CNBC...

    Le vol de l'argent des investisseurs de titres américains s'est transformée en une bousculade.

    En fait, le $ 78,7 milliards laissant des fonds nationaux axés sur les capitaux propres a été pire en 2015, qu'il était même pendant les années de crise financière, lorsque le S & P 500 ont dégringolé de quelque 60 pour cent, selon les données publiées vendredi par Morningstar. Le total est le plus élevé depuis 1993.

    Fonds d'actions domestiques remis $ 20,4 milliards en juillet seulement et j'ont vu $ 158,6 milliards de rachats au cours des 12 mois. Même un fort flux d'argent dans des fonds négociés en bourse gérés passivement n'a pu compenser le flux vers la sortie chez les petits investisseurs, qui généralement se concentrent plus sur les fonds communs de placement que ETFs.
    Une crise financière mondiale a déjà commencé.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  39. Donc ceux qui prétendent qu'on n'arriverait pas en 2015 sont déjà mal.

    Dans les prochains mois, que nous allons découvrir comment le mauvais, il sera finalement.

    Je reçois parfois critiqué pour parler de ces choses. Il y a peu de gens là-bas qui n'aime pas tous les « doom et tristesse » que j'ai discuter sur mon site. Apparemment c'est une mauvaise chose pour parler des choses qui comptent vraiment et nous devrions tous simplement être « jonglant avec l'incroyable famille Kardashian » au lieu de cela.

    Je me considère juste comme un autre gardien sur le mur. Par nos spots sur le mur, watchmen comme moi toute la nation sonnent l'alarme au sujet de ce que nous voyons clairement venue.

    Si nous avons vu ce qui allait arriver, et on n'a pas prévenu les gens, leur sang est sur nos mains. Mais si nous avertir les gens, puis nous avons fait notre devoir.

    Chaque jour, je viens de faire le mieux que je peux avec ce que j'ai reçu. Et il y a beaucoup d'autres comme moi qui font exactement la même chose.

    Ceux qui n'aiment pas le message d'avertissement vont se sentir vraiment stupide quand les choses commencent à s'écrouler autour d'eux et ils réalisent enfin quelle erreur, ils étaient vraiment.

    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/23-nations-around-the-world-where-stock-market-crashes-are-already-happening

    RépondreSupprimer