- ENTREE de SECOURS -



samedi 26 septembre 2015

Les asticots

Ci-contre, photo d'avion ayant rencontré des oiseaux en vol !
.
Déjà dans les années 60 apparaissaient des 'trucs étranges venues d'ailleurs' sous la forme insolite autant qu'hilarante de 'soucoupes volantes'. Engins bien-sûrs attribués à des 'êtres venus d'autres planètes' et, qui d'après 'témoins' seraient même verts !
.
Çà y est, les 'écologistes' (adultes n'étant jamais allé en écoles qui se prennent pour des professeurs !) étaient lancés ! Mais là, pas de chance, ils se heurtèrent déjà aux scientifiques qui osaient contester ces 'doubles-assiettes-volantes' et leur mode de propulsion. Mais là encore, la célèbre 'NASA' en remettait une couche avec d'autres soucoupes volantes et encore de nouveaux témoins qui l'assuraient au 'journal télévisé'. Puis vinrent des films de sciences-fiction où là - effectivement - des 'petits hommes verts' (opposés au 'Géant vert' ?) faisaient la fiesta (avec des billets verts ?) jusqu'à 'Mars Attack' où ils étaient trop bien réussis pour en convaincre tout le monde que ce type d'extraterrestre n'existera jamais !
.
Puis, les hologrammes reprirent de l'actualité le 11 Septembre 2001 à New-York sous forme maintenant plus constructives et admissibles d'avions. Oui mais, ces 'avions' (qui n'étaient pas censés être extraterrestres et donc en bon vieux aluminium comme tous les autres Boeing) ont réussi la très haute performance d'entrer dans des immeubles sans ralentir ! et, de plus, de les perforer au point de disparaître complètement dedans en... sciant les piliers verticaux en acier comme de traverser le béton armé des constructions ! Alors là: chapeau ! Même les constructeurs d'avions du monde entier ainsi que les architectes qui s'y connaissent en performance des métaux n'en revenaient pas ! Pas de blague ! Les vidéos existent encore sur Internet !
.
Puis, toujours la Nasa, publia conjointement des images satellites des pôles où la glace aurait fondu (sur des milliers de kilomètres carrés) et, des textes qui annonçaient ce qui allait arriver: la mer allait monter ! (sur quoi ? hahaha !). Mais là encore, malgré toujours le soutien inconditionnel des 'écologistes', la mer refusa de monter ! Une honte ! Mais que fait la police ?!
.
Puis, vint l'époque où (çà, fallait le trouver pour faire le rapprochement) ces 'hommes verts' qui 'attaquaient l'Amérique (en réalité: seulement N-Y !) étaient donc des: islamistes ! Islamistes/drapeau vert/libye. Oui mais, ces écolos aux 'Armes de Destructions Massives' allaient maintenant s'attaquer à toute l'humanité (pas le journal) qui osait rejeter du gazcarbonique alors qu'il est si bon pour les arbres. Oui mais, dans le "Nous ne respirerons que de l'oxygène" il n'est pas écrit que l'on devrait tous se suicider pour éviter de mourir ni de faire partager ce geste salvateur avec sa descendance. Donc, oui au rejet du bon gazcarbonique (qu'insufflent les secouristes dans les poumons des victimes d'asphyxie) a condition... de payer !
.
Donc, faire appliquer la règle du 'pollueur-payeur'. Sauf peut-être que d'autres... ne l'entendraient pas de cette oreille !
ou d'accuser de faux pollueurs:
et de remplacer la sale vapeur d'eau qui sort des cheminées des centrales nucléaire par de la bonne fumée bien noire du charbon-qui-tue ! Ou, de faire 'de l'énergie verte' ! (menthe-à-l'eau ?), de l'énergie gratuite (comme au bon vieux temps des esclaves) a condition de payer et de tuer des millions (milliards ?) d'oiseaux et d'abeilles chaque jour avec des pales d'éoliennes ! Là, effectivement, ça se bouscule moins à la mecque des écologistes !
.
Donc, en conclusion, on attend toujours les extraterrestres (qui viennent et qui se barrent sans dire un mot après avoir parcouru des milliards de kilomètres !), la mer de monter (c'est plus de 70% de couverture planétaire !), et, l'énergie gratuite promise par les verts qui ruinent les cons qui en ont acheté !

57 commentaires:

  1. Longmay coupe 100 000 emplois de charbon

    China Daily, 26 septembre 2015

    Le plus grand groupe de mines de charbon en Chine est de couper 100 000 emplois dans les trois prochains mois pour réduire ses pertes - parmi les plus grands licenciements ces dernières années.

    Heilongjiang Longmay Mining Holding Group Co Ltd, qui a un effectif de 240 000, dit qu'un centre spécial serait créé pour aider ceux qui perdent leur emploi à délocaliser ou démarrer leur propre entreprise.

    Président du groupe Wang Zhikui dit que les pertes d'emplois sont un moyen d'aider la société à « arrêter l'hémorragie ».

    Elle envisage également de vendre ses entreprises connexes non-charbon pour aider à rembourser ses dettes, a déclaré Wang.

    Le groupe minier appartenant à l'État a des filiales à Qitaihe, Shuangyashan et Hegang, Jixi dans la province de Heilongjiang, qui représentent environ la moitié du charbon production régionale.

    Industrie minière de la Chine a été aux prises avec la surcapacité et chute des prix du charbon depuis 2012.

    L'an dernier, Longmay a lancé une restructuration de la gestion et couper des milliers d'emplois pour rester rentables, au milieu le déclin de l'industrie dans son ensemble.

    Toutefois, la société disposait encore environ 5 milliards de yuans ($ 815 millions) des pertes.

    Il a eu une baisse dramatique de la grâce pour l'entreprise, qui en 2011 a rapporté 800 millions de yuans au profit avec une production annuelle supérieure à 50 millions de tonnes métriques.

    Experts a déclaré des dépenses de personnel demeurent des principales raisons pour poursuite lourdes pertes de la société.

    L'an dernier, sa production de charbon s'établissait à 49 millions de tonnes, seulement 10 pour cent que plus grand de la Chine de charbon de Shenhua Group Corp Ltd, producteur. Mais les effectifs de Longmay demeure nettement supérieur à celui de 214 000 de Shenhua au total.

    Les données officielles montrent que la production annuelle moyenne par habitant à Longmay est d'environ 250 tonnes, contre une moyenne nationale de l'industrie entre 500 à 600 tonnes.

    Longmay a également 180 000 retraités pour prendre soin de, avec toute la vie paiements couvrant les pensions et l'assurance-maladie, qui sont également considérés comme un fardeau financier énorme.

    "Le personnel est probablement son coût le plus important, a déclaré Deng Shun, analyste au Conseil en énergie basé à Shanghai SICI C1 énergie.
    "En fait beaucoup d'entreprises traditionnelles charbon publiques subissent le même genre de problème. Il est devenu plus sévère que l'industrie reste sur une tendance à la baisse. »

    Deng a aussi averti sur les problèmes sociaux que peuvent causer des licenciements massifs, ce qui suggère une réduction de l'aide sociale ou les salaires pourraient être une meilleure façon de réduire les coûts.

    http://www.china.org.cn/business/2015-09/26/content_36688362.htm

    RépondreSupprimer
  2. Du ZIRP d'INEP - accélération de la fin des monnaies Fiat

    Soumis par Tyler Durden le 25/09/2015 19:30 -0400
    Soumis par Alasdair Macleod via GoldMoney.com,

    La fin soudaine de l'ambition de la Fed de relever les taux d'intérêt au-dessus de la limite zéro, couplé avec le FOMC minutes, qui a exprimé des préoccupations concernant les économies de marché émergentes, a obtenu les cahiers financiers écrire au sujet des politiques de taux d'intérêt négatif (INEP).

    Par coïncidence, Andrew Haldane, l'économiste en chef à la Banque d'Angleterre, publié un bien commenté sur discours ce qui nous donne une fenêtre dans l'esprit des banquiers centraux, avec zéro politiques de taux d'intérêt (ZIRP) ayant échoué dans leurs objectifs.

    Bien sûr, Haldane n'admet pas ouvertement à défaut ZIRP, mais le fait que nous sommes là où nous sommes est difficilement une publicité pour des politiques monétaires réussies. La récupération de statistique nu au Royaume-Uni, Allemagne, et éventuellement aux États-Unis est mince preuve de certains résultats, mais si c'est uniquement en raison de la politique de taux d'intérêt ne peut être prouvé avec conviction. Et maintenant, des facteurs exogènes, comme la bulle du crédit dégonflage de la Chine et ses répercussions sur les autres économies de marché émergentes, sont étant responsables de la détérioration des perspectives économiques auxquels sont confrontés les États-providence, et l'éventuelle contribution de la politique monétaire à cet échec n'est jamais discutée.

    Toute façon, la stabilité relative dans l'économie de bien-être semble être touche à sa fin. Inquiétant pour les banquiers centraux, avec des taux d'intérêt à zéro la limite, leur arme de taux d'intérêt conventionnel est de munitions. Ils semblent maintenant croire en seulement deux grandes options si un ralentissement est à proscrire : plus d'assouplissement quantitatif et INEP. Il n'y a toutefois un problème de marché avec QE, non mentionnée par Haldane, car il est homologue à un retrait d'une garantie financière de haute qualité, qui soulève des questions de liquidité du système bancaire de shadow. Cela laisse INEP, quel espoir de banquiers centraux réussira là où ZIRP a échoué.

    Voici un bref résumé de pourquoi, INEP fondée sur la théorie économique pure est une notion absurde. Il va à l'encontre des lois de préférence temporelle, commandant de diktat que cash est une valeur inférieure à crédit. Cela force les gens dans l'inconfort pratique de traiter la possession matérielle de l'argent d'une valeur de possédant moins de ne pas. Tout à coup, nous nous trouvons sur le train des illusions macroéconomiques à grande vitesse dans les buffers à la fin de la ligne. Bien sûr, certains banquiers centraux peuvent ressentir cela, mais ils sont toujours contraint vers INEP faute d'autres options, auquel cas tenant en espèces devront être interdits ou imposés par un moyen ou un autre. Cela, Haldane affirme, leur permettrait d'imposer des taux d'intérêt bien en deçà de la limite de zéro et sans doute les y maintenir si nécessaire.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. Un des objectifs de l'INEP consistera à stimuler l'inflation des prix, et Haldane nous dit aussi que la modélisation économique postule un objectif en augmentation de 4 %, au lieu de 2 % actuellement, pourrait être plus approprié pour lancer hausse des prix et s'assurer il n'y a aucun déflation des prix. Mais pour atteindre une cible d'inflation où ZIRP a échoué, INEP peut s'attendre à être imposée pour aussi longtemps que cela prend, et toutes les voies d'évacuation d'elle devra être fermée. Ceci est développé derrière l'intérêt de la Banque d'Angleterre dans la technologie de bloc-chaîne pour bitcoin, car argent numérique émise par le gouvernement permettrait un taux d'intérêt négatif à imposer à volonté avec pas d'échappatoire pour le grand public.

    Heureusement pour le grand public ce remède ne peut être appliqué encore, donc elle peut être écartée comme une réponse aux marchés boursiers chute d'aujourd'hui et de la contraction du crédit de la Chine. Ce qui est très inquiétant est l'intention de mener des politiques de taux d'intérêt actuels même au-delà une reductio ad absurdum, avec ou sans l'aide de la technologie.

    En examinant l'INEP, papier de Haldane ne parvient pas à résoudre un problème potentiel encore plus grand, qui pourrait facilement devenir cataclysmique. En forçant les gens à payer pour maintenir des liquidités et des dépôts bancaires, les banquiers centraux jouent rapide-et-lâche avec l'acceptation du public qu'argent État émis a fait n'importe quelle valeur à tous. Il existe une tension entre cette attitude cavalière macroéconomique et ce qui revient à un impôt éventuel sur la liquidité personnelle. En outre, INEP rend la taxe déguisée de l'inflation monétaire, dont le public n'est généralement pas au courant, tout à coup très visible. Déjà ZIRP a créé passif énorme de retraite non financés en privé et secteur public, en exigeant des niveaux plus élevés de capital pour financer un flux de revenu donné. Épargnants sont généralement pas conscients de ce problème. Mais comment voulez-vous valeur des passifs de pension avec INEP ? Toute personne ayant des économies, ce qui représente la majorité des consommateurs, est prévue pour un réveil très difficile.

    On ne doute pas que la sensibilisation du public du coût réel pour les gens ordinaires des politiques monétaires, par le biais de la discussion qui seraient créées par l'introduction de l'INEP, pourrait avoir des conséquences très dangereuses pour la monnaie. Et une fois alerté, le public rapidement n'oublieront pas. Donc non seulement les banques centrales se lancer sur un parcours vers l'inconnu, ils pouvaient également écouler une inflation incontrôlable en créant une aversion publique répandue au maintien des soldes de trésorerie du tout.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. Est la seule raison pour laquelle aucune forme particulière de l'argent a valeur d'échange parce que les gens sont prêts à échanger des marchandises pour elle, c'est pourquoi les préférences relatives entre argent et biens donnent de l'argent sa valeur. Normalement, personnes ont une gamme de préférences sur une moyenne, avec certains préférant l'argent par rapport aux marchandises plus que d'autres et certains préférant moins. L'utilité évidente de l'argent signifie que le solde de ces préférences rarement déplacements sensiblement, sauf en cas de menace à une vue complaisante. Pour cette raison, l'inflation monétaire la plupart du temps ne porte pas atteinte à l'État comme l'argent de la Banque centrale a publié la monnaie.

    L'ennui vient quand la balance de ces préférences penche résolument un sens ou l'autre. À un extrême, si personne ne veut tenir une forme particulière de l'argent, il deviendra rapidement sans valeur, quelle que soit sa quantité, à l'instar de tout autre produit non désiré. Il s'agit de l'aboutissement logique des taux d'intérêt négatifs, et les hausses subséquentes des taux d'intérêt suffisants à stabile le pouvoir d'achat des monnaies n'est plus une option, étant donnée les niveaux élevés de dette publique et privée dans le monde.

    Par conséquent, nous devons surveiller de près l'évolution de ce débat sur l'INEP. Si la Banque d'Angleterre est à la recherche Comment surmonter la limite zéro en permanence, c'est un pari juste que c'est être regardé par les autres banques centrales à huis clos, ainsi. Et si INEP acquiert de traction à la Table du sommet, l'espérance de vie de toutes les monnaies fiat pourrait devenir considérablement raccourcie.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-09-25/zirp-nirp-accelerating-end-fiat-currencies

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. La fin du fiat ne peut se terminer qu'en modifiant les modes de paiements. C'est-à-dire qu'il n'y aura plus de billets ni de pièces mais seulement des valeurs électrique ! (afin d'en saisir/vider les comptes quand ils veulent !). Le prix de l'or montera à un certain plafond afin que toutes les personnes investissent dans ce métal sans aucune valeur réelle puisque: 1°) Il en existe plus, et 2°) il n'existe que de l'or-papier !

      (le principal, n'est-il pas que TOUS les gens soient ruinés ?).

      Ainsi, l'Etat, prononcera la faillite et, l'or, mis a prix plancher vaudra moins qu'une poignée de clous !

      Supprimer
  5. 1 « Syrien » réfugiés sur 3 est a un faux IDs, autorités allemandes admettent

    26 Sep, 2015 13:02

    Pratiquement un tiers des demandeurs d'asile venant d'Europe ont forgé des passeports syriens et IDs pour faciliter la naturalisation, le gouvernement allemand reconnaît que déploie des troupes pour gérer la crise des réfugiés.

    Quelque 527 000 migrants sont arrivés en Allemagne cette année. Environ 30 pour cent d'entre elles faisant semblant d'être syriens viennent de différents pays, Tobias Plate, un porte-parole du ministère de l'intérieur, a déclaré vendredi.

    L'explication est assez simple : les demandeurs d'asile de la Syrie sont enregistrés plus vite. Données officielles suggèrent que 87 pour cent des réfugiés syriens obtenir l'asile en Allemagne. Si les affaires de faux passeports syriens et IDs vendus pour moins de 1000 $ chacun sont en plein essor.

    Les plus récentes statistiques EU estiment syriens forment environ 20 pour cent des réfugiés venant de l'UE, mais à certaines frontières traversées 90 % affirment être de la Syrie.

    L'échelle du « phénomène » implique il y a plus de 150 000 réfugiés qui viennent d'entrer dans l'Europe, dont l'identité véritable est un mystère pour les autorités.

    Dans la seule Bulgarie, 10 000 faux passeports syriens ont été saisis, les rapports de télégraphe, "qui est susceptible d'être seulement une fraction de ceux en circulation ailleurs."

    « Nous assistons faux passeports syriens. Il y a des gens qui prétendent provenir de Syrie, mais ne parlent pas un mot d'arabe," ministre de l'intérieur allemand Thomas de Maizière a déclaré aux journalistes à Berlin vendredi.

    De Maizière, qui fait la des journaux jeudi en reconnaissant que la crise des réfugiés était "hors de contrôle", a reconnu que même si un demandeur d'asile n'est pas de la Syrie, ils pourraient éventuellement gagner le statut de réfugié après avoir été traitées correctement.

    "Quelle que soit la vitesse de la procédure, pour des raisons d'équité, de justice et de sécurité, qu'il doit se passer bien," a déclaré le ministre, exhortant les migrants à dire la vérité sur leur identité.

    De Maizière a expliqué que préparation de Berlin aux migrants de l'hôte a été mal interprétée par des gens de pays ravagés par des conflits.

    D'une part, "nous ne pouvons fermer l'Europe," de Maizière a déclaré dans un entretien vendredi avec le Washington Post. Mais d'autre part, « nous ne pouvons pas ouvrir l'Europe totalement pour des millions et des millions de pauvres dans le monde ou même pour toutes les personnes venant de zones de conflit. Impossible, » a-t-il déclaré, appelant à un changement pour le système d'asile européen.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  6. Berlin a l'intention de réduire les prestations en espèces aux réfugiés, leur fournissant des aliments au lieu de cela, et s'engager dans une pratique de « regroupement familial » , prometteur "années" d'efforts pour ceux qui voudraient mettre leurs parents en Allemagne après s'y installer avec le statut de réfugié.

    « Le nombre est trop grand, » a dit l'officiel. "Il doit être vérifié".

    En août, de Maizière dit Qu'allemagne estime qu'avoir reçu 800 000 réfugiés cette année, qu'il croit maintenant produit un « effet pervers, » envoi d'un message aux migrants que c'est leur dernière chance, car après les 800 000, puis la porte est fermée. C'est donc un effet de traction énorme. »

    Pour mettre l'Allemagne avec ses avantages lucratifs au large de la liste de souhaits des migrants entrants, de Maizière proposé d'élaborer une normes de tout-l'UE des avantages, avec fixes minimales et maximales des chiffres, ce qui rend tous les pays tout aussi attrayant.

    "Nous devons trouver une solution européenne commune," dit-il. "En fin de compte, nous aurions besoin d'avoir les mêmes avantages sociaux".

    Thomas de Maizière dit Europe pourrait non seulement redistribuer quelque 120 000 demandeurs de Grèce et d'Italie, mais aussi de transport aérien 500 000 à 1 million de réfugiés des zones de conflit.

    Cependant, pas tous les fonctionnaires de l'UE se sentent aussi accueillants que le ministre allemand de l'intérieur. Reuters cite un autre EU officiel qui disait: « l'Europe veut prendre sa part des réfugiés et va faire, mais syriens devraient rester aussi près que possible de leur domicile. »

    http://www.rt.com/news/316570-eu-false-syrian-refugees/

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Il est bien certain que ces même offreurs de dollars pour laisser passer des terroristes ont aussi pensé a leur donner de faux papiers qui vont avec !

      Supprimer
  7. Nouveau sondage : près d'un tiers aux USA dit que le « changement climatique est un canular total »

    27 septembre 2015

    Comment le paysage évolue. Si nous donner aux gens la bonne question au lieu des habituelles enquêtes chargées, elles nous surprendront. Voici un sondage d'opinion avec une option outrageusement sceptique: « le changement climatique est un canular total ».

    Sondage National de politique de Bloomberg

    31 % des électeurs américains interrogés ont répondu qu'ils fortement ou convenu pour la plupart.

    Voir ce qui se passe quand vous posez une bonne question ?

    QUESTION :

    Je vais vous lire les stances, que certains candidats ont pris sur des questions clés. Pour chacun, s'il vous plaît me dire si vous êtes entièrement d'accord, plutôt d'accord, plutôt en désaccord ou fortement en désaccord.

    Total d'accord 31
    Désaccord total 65
    Fortement d'accord 17
    Plutôt d'accord 14
    Plutôt en désaccord 20
    Fortement en désaccord 45
    Pas sûr 4

    Le changement climatique est un canular total

    En mars 2015 un Gallup poll sur le changement climatique , a suggéré que 24 % de la population américaine n'inquiète "Pas du tout". J'ai appelé ces sceptiques « implacables ». Je dirais maintenant que le groupe sceptique implacable s'élève à 31 % qui sont d'accord que c'est un « canular total ».

    Il vraiment devenu cela beaucoup depuis mars ? Peut-être la montée en puissance de la campagne présidentielle américaine, avec des candidats républicains comme Trump en compétition à être ouvertement sceptique et même un air de défi sceptique a déplacé la fenêtre Overton (la diversité des opinions qui sont acceptables dans la société polie). Il est vraisemblable que dans 6 mois seulement 5 % de la population qui étaient indécis sont devenus confortable c'est un canular « total ».

    Le sondage Gallup a montré que le seul secteur de la population qui était de plus en plus étaient sceptiques.

    Le climat est la partie la moins populaire de la nouvelle religion du pape du politiquement correct
    Le pape se transforme progressivement catholicisme dans l'Eglise du politiquement correct, n'importe qui peut nommer un sujet les supports fixes de pape qui va à l'encontre de politiquement correct ? Le pape prend le changement climatique, immigration, gays et l'avortement, mais pas tellement de Jésus Christ.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  8. Étonnamment, malgré tous ces sujets chauds-pomme de terre, au point que les grilles avec de loin les plupart des gens est "foi" du pape sur les changements climatiques. Plus de la moitié des électeurs interrogés dit qu'ils pensaient que c'était une « mauvaise direction ». Ce fut le point de discorde de plus avec le pape — plus de gens a estimé qu'il était mauvais pour le pape d'être pro climat, que protestent contre sa dénonciation de l'économie (37 %), ou sa clémence sur l'avortement (15 %), les homosexuels (18 %), Preussag mariages (33 %) et l'immigration (25 %).

    QUESTION :

    Je vais parler de certaines positions que pape Francis prend qui représentent un changement pour le catholicisme. Pour
    chacun, et peu importe que vous soyez catholique, s'il vous plaît me dire si vous pensez que c'est une bonne direction ou mauvais
    direction de l'église catholique d'aller.

    Bon sens 33
    Mauvaise Direction 56
    Pas sûr 11

    Châtier ceux qui nient une connexion humaine au climat
    changer

    Combien de ces 33 % qui approuvent le pape nous remontrance pour notre climat péchés sont catholiques ?

    Le sondage politique de Bloomberg interrogé 1001 personnes,
    18 septembre -21. 2015.

    http://joannenova.com.au/2015/09/new-survey-nearly-one-third-in-us-say-climate-change-a-total-hoax/

    RépondreSupprimer
  9. Si un journaliste grand public disait la vérité les piliers de la réalité s'effondreraient


    Jon Rappoport
    Pas plus de fausses nouvelles
    25 septembre 2015


    "Imaginez la situation suivante. Le public est dit qu'une nouvelle maladie déferle sur le monde, menaçant la population mondiale avec la souffrance et la mort. Des millions et des millions de mots sont vomies, détaillant et en renforçant la menace. Chaque jour des rapports officiels sont délivrés, hurle la nouvelle numérotation des cas. Les chercheurs se précipitent pour développer un vaccin efficace. Et puis, soudain, quelqu'un découvre qu'il n'y a pas d'épidémie. Il n'existe pas. Que se passerait-il ?" (Métro, Jon Rappoport)

    Dire la vérité, bien sûr, doit conduire à la publication de la vérité.

    Et puis les enquêtes de suivi se ferait pour étoffer l'histoire plus loin ; pour inviter des personnes avec connaissances sortir de leurs placards et confesser leur complicité à l'intérieur.

    Je veux parler d'une certaine forme de vérité, auquel cas une vache sacrée est détruite ; le genre de vache que tout le monde croit immédiatement est évident, universel et vitale, qui représentent les meilleurs motifs et les impulsions des gens au pouvoir.

    Ce genre de vache sacrée.

    Une vache maintenant tout le monde, pour ainsi dire.

    Détruits.

    Il y a beaucoup de mensonges important qui ne taux tout à fait de ce statut. Si ils ont été exposés à la lumière du jour, gens diraient: « Oui, c'est choquant, mais nous avons toujours eu des doutes. »

    Et vie irait.

    Une vache sacrée monumentale a la qualité d'être cru dans les façon dont les gens même croire que le soleil va se lever le matin.

    Par conséquent, quand elle tombe, le choc est volcanique.

    Cependant, j'ai besoin d'ajouter cette clause de non-responsabilité. La plupart des esprits et des globes oculaires simplement ne remarquent pas la vache sacrée descendant et l'éclatement comme la porcelaine. Il arrive, mais il n'est pas l'attention parce que les gens feront tout que leur possible pour maintenir leur emprise sur l'illusion.

    Il faudrait quelque chose de l'ordre de Kansas en train de disparaître de la carte au jour le jour pour éveiller la population — et même dans ce cas, un grand nombre de personnes réclamerait il n'est pas arrivé, parce qu'il ne pouvait pas arriver.

    Alors maintenant, je vais décrire un exemple.

    À l'été 2009, le monde était émoi comme une pandémie balayage appelée grippe porcine envahi leur vie. Le virus serait responsable de cette catastrophe était H1N1.

    Les Centers for Disease Control (CDC), dont le travail consistait à nombre de rapport de cas, demandés il y ont environ dix mille victimes de la grippe porcine en Amérique.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  10. Comprendre : repenser les numéros était la première mission de la CDC. En l'absence de cela, ils n'avaient aucune raison d'exister en tant qu'agence suivi d'une épidémie.

    À l'automne 2009, un journaliste d'investigation de CBS, Sharyl Attkisson, découvert quelque chose d'assez étrange. Elle a frappé le filon d'un scandale :

    En juillet, la CDC avait cessé de compter les cas de grippe porcine .

    L'Agence n'a pas fait ce public. Il n'a pas mis l'article à des journalistes. Mais Attkisson découvert la vérité.

    Elle est allée plus loin. Elle a découvert la raison pour laquelle les CDC arrêté de compter.

    Voici ce que Attkisson a écrit, le 21 octobre 2009, dans un article publié sur le site Web de CBS News, intitulé, "Overestimated de cas de grippe porcine ?" :

    "Si vous avez été diagnostiqué « probable » ou « présumé » 2009 H1N1 ou « grippe porcine » ces derniers mois, vous serez peut-être surpris de savoir ceci : les chances sont que vous n'aviez pas H1N1 grippe [porcine]. En fait, vous n'avez probablement pas de grippe du tout. »

    « C'est selon état de résultats obtenus dans une enquête de CBS News depuis trois mois. »

    "Fin juillet, la CDC a brusquement conseillé Etats d'arrêter les tests pour le virus H1N1 grippe [porcine] et arrêtés comptage des cas individuels. La justification donnée pour la direction de la CDC de renoncer à test et le suivi de cas individuels a été : pourquoi gaspiller des ressources de test pour la grippe H1N1, lorsque le gouvernement a déjà confirmé il y a une épidémie ? "

    ".. .nous [CBS News] a demandé à chacun des 50 États pour leurs statistiques sur État confirmé en laboratoire H1N1 [cas de grippe porcine] avant l'arrêt des essais individuels et de comptage en juillet. Les résultats révèlent une tendance qui a surpris un certain nombre de professionnels de la santé que nous avons consultés. La grande majorité des cas était négatif pour la grippe H1N1, mais aussi contre la grippe saisonnière, malgré le fait que de nombreux États testaient spécifiquement les patients semblent plus susceptibles d'avoir la grippe H1N1, basée sur les symptômes et facteurs de risque, tels que voyager au Mexique."

    Et la boucheuse stupéfiante sur ce conte ? Environ trois semaines après que les révélations de la grippe porcine de Attkisson parut, la CDC, évidemment dans une grande détresse sur la zone exposée, a décidé de doubler. Le meilleur mensonge de dire serait un énorme mensonge.

    Ici, un 12 novembre 2009, WebMD article réponse de la CDC est: "choquant, 14 millions à 34 millions de résidents américains — meilleure estimation de la CDC est 22 millions — est descendu avec la grippe porcine H1N1 par le 17 octobre [2009]. » (« 22 millions cas de grippe porcine en nous, » par Daniel J. DeNoon)

    J'ai interviewé Sharyl Attkisson. Elle m'a dit ce qui suit :

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  11. ".. .nous avons découverts dans le cadre de nos efforts FOI qu'avant la CDC mystérieusement cessé de compter les cas de grippe porcine, ils avaient appris que presque aucun des cas ils avaient compté comme la grippe porcine a été, en fait, la grippe porcine ou n'importe quelle sorte de grippe à tous ! L'intérêt pour l'histoire d'un dirigeant [CBS] était très enthousiaste. Il dit qu'il est « l'histoire plus original » qu'il avait vu sur l'épidémie de grippe porcine ensemble. Mais d'autres [CBS] a poussé pour l'arrêter et, en fin de compte, aucune diffusion [les nouvelles de télévision CBS] ne voulait le toucher. Nous a diffusé de nombreuses histoires de pompage de l'idée d'une épidémie, mais pas celle qui éclairerait original, nouveau tout le battage médiatique. Il [enquête de Attkisson] était juste, exacte, légalement approuvé et un diable d'une histoire. Avec la CDC, gardant les stats de la grippe porcine vrais secret, cela signifiait que beaucoup dans le public a pris et donnaient à leurs enfants un vaccin expérimental qui a ne peut-être pas été nécessaire. »

    En d'autres termes, l'épisode entier de la grippe porcine a été un raté. Un canular.

    Elle a été exposée sur le site Web de CBS News. En outre, il n'est jamais devenu une grande histoire à CBS ou toute autre sortie grand public majeur dans le monde. Il a été écrasé.

    Pour recevoir toute la force de ce canular, vous devez comprendre que ce que l'on appelle épidémies sont très grandes entreprises. Affaires du vaccin. Entreprises Pharma. Affaires du gouvernement.

    Quand les gouvernements annoncent une épidémie, le public croit. La croyance est de l'ordre de la foi religieuse. C'est aussi la foi scientifique. Une fois annoncé, il n'y a pas de revenir. Ces « épidémies » sont, comme les grandes banques, trop grosses pour faire faillite.

    Mais la grippe porcine n'a manqué. Juste dehors dans l'ouvert. Sur le site Web de CBS News. Elle a été exposée comme un grand canular.

    Se rendant compte qu'ils avaient juste laisser se produire, CBS a baissé le rideau. Il n'y aurait pas de suivi. L'histoire ne rendre à la télévision nationale soirée diffusée.

    Et la plupart des gens qui ont lu l'histoire sur le site CBS serait clignoter et se déplacer. Leur esprit ne serait pas inscrire les implications. Kansas venait de disparaître, mais pour eux, il était toujours là.

    Voilà comment fonctionne la réalité d'un consensus. C'est là même quand il n'est pas. C'est là même après qu'il est été supprimé, scié, dissous.

    C'est le sou mauvais proverbial qui revient. Il continue d'afficher vers le haut.

    Le public est marié à l'idée de virus. Les virus sont embrassés comme des graines de base de la réalité médicale. De ces graines fleurir toutes sortes de faits inébranlables au sujet de la maladie. Cela, virus, virus provoque qui, éviter virus empare avec un tir — nouvelles sur les virus est aussi banal et familier que les pots et les casseroles sont dans les cuisines. « Everybody knows sur les virus ».

    Bien sûr, tout le monde ne sait pas sur les virus, mais ils pensent qu'ils font.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  12. Et voici un cas, la grippe porcine, où ce que tout le monde savait comme un fait fondamental de la réalité a eu tort.

    Le virus n'était pas là.

    Comme un chercheur m'a une fois écrit, « Pepsi, Coke, McDonald, crème glacée, virus. Ils sont les piliers, les pierres de Fondation. Mais vous seriez surpris de savoir combien de fois nous sommes deviner sur les virus. Nous disons qu'ils sont là, causant une maladie. Nous donnons un nom à la maladie et le public salue. Nous prenons un coup de poignard dans le noir. Si nous avons admis il, notre ensemble de l'opération serait crash..."

    Vous pouvez douter de ce que dit le Président. Vous pouvez douter le Congrès, le FBI, la CIA et l'administration fiscale. Vous pouvez douter tous les méga-corporations. Vous pouvez douter de Mickey Mouse et le pape. Mais lorsque vous doutez de virus, vous êtes commis hérésie, parce que la science médicale est une super-religion. Ses fondements sont « évidentes ». Ils doivent être. Ils doivent être.

    Surtout quand ils ne sont pas.

    http://www.thedailysheeple.com/if-a-mainstream-reporter-told-the-truth-the-pillars-of-reality-would-crumble_092015

    RépondreSupprimer
  13. Renverser le régime d'Assad, c'est ouvrir les portes de Damas à l'EI

    26.09.2015

    Une nouvelle crise dans le style de celui de la Guerre froide se répand au sein de l'Europe de l'est et du Moyen Orient, prenant la forme de tensions croissantes entre la Russie et l'Occident, qui aspire à mettre fin au régime de Bachar al-Assad, oubliant le résultat de son ingérence dans la politique intérieure des pays comme l'Irak et la Lybie.

    Crise syrienne: Poutine avance sa solution En tant qu'Etat peuplé par une diversité d'ethnies, la Russie comprend bien la situation géopolitique fragile en Syrie, et a élaboré une approche plus subtile à son égard que les Etats-Unis, a estimé Stephen F. Cohen, spécialiste américain de la Russie et professeur aux universités de Princeton et de New York, dans son entretien à l'auteur américain John Batchelor.

    Qui paye pour les démarches des Etats-Unis ?

    "Chaque fois que les USA entament un soi-disant changement de régime, le résultat s'avère toujours désastreux", a fait remarquer M. Cohen.

    "La Russie pointe le doigt vers ce qui est survenu suite à la guerre d'Irak, et elle rappelle ces derniers temps les conséquences de notre excitation à renverser le gouvernement de Mouammar Kadhafi en Lybie. Et quand tout cela arrive: Etats détruits, guerres civiles, extrémistes… qui paye ? Pas les Etats-Unis. Ce sont ces pays qui payent".

    "Et aujourd'hui on voit l'Europe qui vit elle-même une crise migratoire", a ajouté M. Cohen.

    On renverse le régime de Bachar al-Assad, mais ensuite ?

    L'important est donc qu'on reconnaisse que si les USA renversent le gouvernement de Bachar al-Assad, l'EI s'emparera de Damas comme conséquence, ce que la Russie dénonce justement.

    D'ailleurs, le renversement engendrera un afflux de centaines de milliers ou même de millions de réfugiés qui se lanceront à coup sûr sur le continent eurasiatique en quête d'asile.

    Syrie: la coopération russo-iranienne empêche Washington de renverser Assad "La Russie voit les événements en Syrie de manière similaire à sa conception de la crise ukrainienne", a expliqué l'expert. Ces deux fléaux du monde contemporain sont géopolitiquement liés pour Moscou, Bruxelles et Washington, et ainsi la Russie les considère comme deux périls principaux menaçant la stabilité de notre avenir.

    Les préoccupations géopolitiques de la Russie ne manquent pas d'arguments, compte tenu de l'expansion agressive de l'OTAN après l'effondrement de l'URSS, selon M. Cohen.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  14. Depuis la fin de la guerre froide, Washington a effectué plusieurs dizaines d'invasions dans différents pays, a renversé plusieurs régimes, a poussé l'OTAN plus près des frontières russes, et a de plus instauré ce que la Maison Blanche appelle "un système post-guerre de sécurité" en Europe, une formation où l'on a naturellement barré la route à la Russie.

    Pourquoi la Russie comprend-t-elle mieux les risques des projets géopolitiques des USA ?

    Washington en appelle à la Russie pour négocier avec Assad Basée sur son expérience historique, l'approche de la Russie par rapport à l'Etat syrien, ainsi que sa politique extérieure en général, diffère considérablement de l'américaine. A la différence des USA, la Russie héberge des centaines d'ethnies possédant leurs propres territoires et leurs propres langues.

    Toujours d'après M. Cohen, c'est la raison d'une meilleure compréhension russe de ce qui se passe actuellement dans ces pays du Moyen Orient qui ont connu des périodes de paix imposée par la force et qui ensuite se sont embourbés dans des guerres civiles.

    Ainsi, étant apparemment incapables de prévoir les conséquences, les USA risquent d'inviter littéralement les djihadistes aux portes de Damas s'ils ne renoncent pas à leur détermination à renverser le pouvoir de Bachar al-Assad.

    http://fr.sputniknews.com/international/20150926/1018417320.html

    RépondreSupprimer
  15. La Chine économie de marché: les conséquences pour l'Europe et les USA

    26.09.2015

    Selon des chercheurs américains, l'attribution éventuelle du statut d'économie de marché à la Chine en 2016 menace l'économie européenne. 3,5 millions de chômeurs supplémentaires, ainsi que des économies française, allemande, italienne et britannique largement impactées, pourraient être une conséquence directe.

    Est-ce une menace réelle où une fausse alerte? Le nouveau statut de la Chine est-il si épouvantable que ce que le voient les chercheurs américains ? Des experts apportent des réponses à ces questions pour Sputnik.

    L'impact chinois sur l'économie européenne, d'après les experts américains

    Selon une étude du think-tank américain Economic Policy Institute (EPI), l'afflux de produits chinois en Europe pourrait augmenter de 25-50% en 2016 grâce à son nouveau statut économique. Les européens n'auront plus de mécanisme de réduction des importations chinoises qu'ils utilisent contre la Chine dans son statut actuel, explique l'EPI.

    La Chine fera perdre 3,5 millions d’emplois à l’Union européenne
    L'expansion chinoise impactera d'abord les producteurs de textile, de vêtements, d'appareils informatiques et optiques ainsi que d'autres branches de production. Suite à cela, plus de 3,5 millions de salariés perdront leur travail entre 2017 et 2020. La France, l'Allemagne, l'Italie et le Royaume-Uni seront les pays dont les économies seront les plus impactées, estiment les experts de l'EPI.

    "Une volonté des Etats-Unis d'affaiblir l'économie européenne"

    Grafian Cinak, expert du Centre d'analyse géopolitique polonais, estime que cette recherche traduit la volonté des Etats-Unis d'affaiblir l'économie européenne. Actuellement, l'Union européenne est un compétiteur majeur des Etats-Unis et c'est pour cela qu'ils sont intéressés par un affaiblissement de l'économie européenne: Washington se rend compte que la coopération sino-européenne serait avantageuse pour les deux pays, estime M. Cinak.

    Dans le même temps, les Etats-Unis sont "stratégiquement intéressés par un affaiblissement du potentiel d'exportation chinois, d'où les efforts pour semer la peur et le doute envers tout ce qui est chinois", poursuit l'expert polonais interrogé par Sputnik. Les Etats-Unis se servent du nouveau statut éventuel de la Chine aux mêmes fins. Mais plusieurs pays européens ont déjà reconnu la Chine comme une économie de marché, estime-t-il.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  16. M. Cinak fait remarquer que le scénario des relations sino-européennes dépend de la politique qui sera choisie par l'UE envers à la Chine. Si Washington et Bruxelles signent l'accord sur le Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement, il faut s'attendre à une résistance européenne à l'expansion chinoise. Mais si les Vingt-Huit choisissent une politique économique indépendante, ils seront plus loyaux envers la Chine et se rendront compte que les marchés orientaux constituent une possibilité de développement de l'économie européenne, plongée actuellement dans une crise.

    Les Etats-Unis "aiment faire peur à l'Europe"
    Vladimir Bacišin, économiste slovaque et professeur de l'institut Paneuropéen à Bratislava, estime pour sa part que les experts américains "aiment faire peur à l'Europe". "Pourquoi? Mais parce que l'afflux de produits bon marché impactera probablement les Etats-Unis eux-mêmes. C'est une première chose. Deuxièmement, avec le changement de statut de l'économie chinoise les innovations de la Silicon valley pourraient se retrouver dans l'Empire du Milieu… Et cela impacterait gravement les Etats-Unis", lance l'expert.

    Pas de mondialisation réussie sans la Chine, l’Inde et la RussieLe chercheur de l'Institut de l'économie et de la politique mondiale chinois Xiao Licheng considère que les experts américains ne cherchent pas à faire peur aux européens et que les résultats de cette recherche ne sont que leur propre opinion. Dans le même temps, M. Licheng appelle à constater si leurs conclusions correspondent à la réalité. "La Chine et l'Europe sont étroitement liées au niveau commercial. Dans ce contexte, l'opinion des experts américains en question n'a pas de légitimité", estime-t-il.

    http://fr.sputniknews.com/economie/20150926/1018418137/chine-europe-economie-de-marche.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareillement que sont les marchés truqués du pétrole (baril à 46$ = 1,35€/l. !!), ceux qui prennent des marges exorbitantes seront toujours là ! (regardez aux supermarchés le prix d'une salade ou d'un oeuf achetés à 7 cts d'€/pièce !).

      Supprimer
  17. Sarkozy: « La France a toujours été du côté des dictateurs »

    huffingtonpost.fr
    sam., 05 sept. 2015 18:13 UTC

    Une jolie photo de famille et... un beau lapsus. Au beau milieu de son discours à La Baule samedi, au cours de l'université d'été de Les Républicains des Pays de la Loire, qui a réuni les principaux rivaux en vue de la primaire LR de l'automne 2016, la langue de Nicolas Sarkozy a fourché au moment où il évoquait l'identité française, un de ses thèmes de prédilection.

    Commentaire : Est-ce vraiment un lapsus ou a-t-il réellement dit la vérité pour une fois ?

    « Dans l'identité française à laquelle je crois, il y a quelque chose que je suis très attaché (sic), c'est que la France, de toute éternité, a toujours été du côté des opprimés et toujours été du côté des dictateurs, toujours été du côté de celui qui était jeté en prison car il croyait dans ses idées ».

    « La France a toujours été du côté des dictateurs »? L'ancien président qui s'exprimait sans lire de notes, comme l'a remarqué LCP, est sans doute allé un peu vite dans la présentation de ses idéaux.

    - voir clip sur site:

    http://fr.sott.net/article/26474-Sarkozy-La-France-a-toujours-ete-du-cote-des-dictateurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par 'la France' il faut entendre le nano-groupuscule de Dirigeants (flaiblarde et peureuse face à l'ennemi) et non l'entière population.

      Dans toute son histoire, la France n'a eu que 3 chefs d'Etat:

      (...) Citons au passage qu'à propos de 'chef', la France en a eu 3 en tout et pout tout ! Trois dont Vercingétorix pour le premier qui 'méritant ce titre de chef' a su donner son corps à l'ennemi pour sauver son peuple comme l'a fait plus tard le second chef: Jeanne d'Arc et, bien sûr le 3ème: notre Maréchal Philippe Pétain pour les mêmes services rendus à la Nation.(...)

      Supprimer
  18. Oliver Stone : les États-Unis « ne sont pas menacés. Nous sommes la menace »

    James Reinl et Oliver Stone
    mondialisation.ca
    jeu., 24 sept. 2015 12:00 UTC

    Alors qu'il lance une nouvelle série documentaire offrant un point de vue critique sur les actions américaines outremer, le réalisateur explique à MEE qu'il n'a pas toujours vu les choses de cette manière .

    NATIONS UNIES - Les controverses américaines sont le fort d'Oliver Stone. Le réalisateur hollywoodien a braqué ses caméras sur l'assassinat de John F. Kennedy, la guerre du Vietnam et les attentats du 11 septembre 2001.

    Lors de la préparation de sa nouvelle série documentaire pour la télévision, The Untold History of the United States (Une Autre histoire de l'Amérique), ce sont les « exploits » américains au Moyen-Orient qui l'ont le plus marqué, a-t-il déclaré à Middle East Eye mercredi dernier.

    « En étudiant ces non-dits de l'histoire, une chose qui m'a vraiment beaucoup frappé a été l'histoire de notre implication au Moyen-Orient » a-t-il dit.

    « Une implication abjecte. »

    Stone retrace l'interventionnisme de Washington dans la région depuis les années 30, indiquant que celui-ci a atteint son apogée lors de l'envoi par l'ancien président George H. W. Bush de centaines de milliers de soldats américains pour libérer le Koweït après son invasion par l'Irak en 1990.

    L'Union Soviétique s'était effondrée depuis peu et la porte était alors grande ouverte pour la domination de la région par une unique superpuissance, a-t-il expliqué.

    « Nous n'en sommes jamais sortis. Une fois que nous y étions, nous y étions pour toujours. »

    « Nous avons déstabilisé toute la région, semé le chaos. Et maintenant, nous accusons l'État islamique du chaos que nous avons nous-même créé », a-t-il ajouté, en référence à la milice extrémiste qui contrôle désormais de larges pans de la Syrie et de l'Irak.

    Stone a préparé et écrit la série et le livre qui l'accompagne en partenariat avec Peter Kuznick, un professeur de l'American University spécialiste de la question des frappes nucléaires américaines sur le Japon qui ont mis fin à la Seconde Guerre Mondiale.

    « Tout tourne autour du pétrole. Vous vous souvenez de cet autocollant pour voiture où était écrit : ''Qu'est-ce que notre pétrole fait sous leur sable ?" », a demandé Kuznick à MEE.

    La soif américaine de l'or noir est au fondement de l'alliance des États-Unis avec l'Arabie Saoudite, du coup contre le Premier ministre iranien Mohammad Mossadegh en 1953, appuyé par la CIA, et du soutien américain aux miliciens religieux qui combattaient les Soviétiques en Afghanistan dans les années 80, a-t-il poursuivi.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  19. « Nous avons créé ces pagailles, et ensuite nous avons élaboré un plan militaire grandiose pour y mettre un terme. Mais les solutions militaires ne marchent tout simplement pas. »

    Les opinions de Stone et de Kuznick ne risquent guère de faire froncer les sourcils dans les rues du Caire, de Moscou ou de Paris.

    En revanche, aux États-Unis, elles sont loin d'être majoritaires.

    Selon Stone, les Américains vivent dans un bulle, influencés par un système éducatif, une classe politique et des médias qui dépeignent les États-Unis comme un symbole de stabilité et une force bienveillante dans le monde.

    Un exemple célèbre est la description faite par l'ancien président Ronald Reagan des États-Unis comme d'une « ville scintillante sur une colline ».

    « Être américain est très confortable », a avancé Stone. « Vous avez le sentiment d'être en sécurité et de jouir de la prospérité des biens matériels. Mais en même temps, vous pensez que vous avez des ennemis partout - en Russie, en Chine, en Iran, en Corée du Nord.

    « Vous habitez dans ce cocon qu'est ce grand pays entouré de deux océans, mais avec l'impression de vivre toujours sous la menace. »

    Oliver Stone a déclaré comprendre ce sentiment pour l'avoir lui-même vécu.

    Stone est né à New York, d'un père républicain exerçant la profession d'agent de change, Louis Stone. Oliver a toujours été créatif - il écrivait souvent de courtes pièces de théâtre pour amuser sa famille - mais n'avait jamais remis en question la manière dont ses professeurs d'histoire enjolivaient les actes des États-Unis, a-t-il raconté.

    « J'avais toujours entendu une seule partie de l'histoire, celle qui met en valeur l'exceptionnalisme américain, qui présente l'Amérique comme un pays altruiste et bénéfique pour le reste du monde. »

    En 1967, Stone se porta volontaire pour aller combattre dans l'armée américaine au Vietnam. Il fut blessé deux fois et, à son retour, il fut décoré de l'Étoile de bronze de l'héroïsme et d'un Purple Heart, une médaille accordée aux personnes blessées ou tuées au service de l'armée américaine.

    « Je suis revenu du Vietnam perplexe, complètement désorienté vis-à-vis de ce qui s'y passait.

    « J'avais été soumis à une lourde dose de langue de bois, de langage militaire. »

    Il a commencé à poser des questions et à lire les travaux d'« historiens progressistes », tout en étudiant la réalisation de films à l'université de New York avec Martin Scorsese et d'autres enseignants.

    Ces idées ont inspiré les films à caractère politique qu'il a produits dans les années 80.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. Ainsi, l'un de ses premiers films, Salvador (1986), se déroule dans le contexte d'une guerre en Amérique centrale dans les années 80. Platoon (1986), l'opus qui l'a rendu célèbre, met en scène un jeune soldat, interprété par Charlie Sheen, servant au Vietnam. Il a continué à enquêter sur cette guerre dans Né un 4 juilet (1989), avec Tom Cruise.

    Puis en 1991, il a réalisé JFK, un film qui expose ses théories sur l'assassinat de l'ancien président, et qui sera suivi par deux autres portraits de commandants en chef des États-Unis, Nixon (1995) et W (2008).

    Quant à son dernier film sur le lanceur d'alerte de la NSA Edward Snowden, sa sortie a été ajournée à 2016, a-t-il indiqué.

    Oliver Stone a également à son palmarès des interviews de chefs d'État étrangers ayant défié Washington - du révolutionnaire cubain Fidel Castro au président russe Vladimir Poutine, en passant par le président ukrainien déchu Viktor Ianoukovytch.

    The Untold History of the United States, une série documentaire en dix parties et un livre de 750 pages, offre aux Américains une version alternative de l'histoire de leur pays depuis la Seconde Guerre Mondiale jusqu'à nos jours.

    Oliver Stone a affirmé que l'un de ses objectifs était de combattre le « crime éducatif » consistant à tromper les écoliers américains.

    « Nos programmes scolaires doivent être débarrassés de l'exceptionnalisme américain », a-t-il insisté.

    « Nous ne sommes pas menacés. Nous sommes la menace. »

    http://fr.sott.net/article/26472-Oliver-Stone-les-Etats-Unis-ne-sont-pas-menaces-Nous-sommes-la-menace

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant ! Pour l'instant ! car, si elle s'attaquait à la Chine ou à la Russie, sa destruction totale ne durerait pas 24 h.

      Supprimer
  21. Paul Craig Roberts met en garde contre "Tout le monde peut descendre les Tubes ensemble"

    Soumis par Tyler Durden le 26/09/2015 22:00 -0400
    Soumis par Paul Craig Roberts,

    IQ de Washington suit le taux d'intérêt de la Fed - c'est négatif. Washington est un trou noir dans lequel toute santé d'esprit est aspirée hors de délibérations du gouvernement.

    Défaillances de Washington sont partout visibles. Nous pouvons voir les échecs dans les guerres de Washington et dans l'approche de Washington à la Chine et la Russie.

    La visite du Président chinois, Xi Jinping, a été prévue pour la fin de semaine après la visite du Pape à Washington. Permettait de cette Washington de rétrograder le statut de la Chine en ayant son Président à jouer les seconds fiddle au pape ? Le Président de la Chine est là pour la couverture de nouvelles de fin de semaine ? Pourquoi Obama n'a juste lui dire d'aller en enfer ?

    De Washington cyber incompétence et incapacité à maintenir la cyber sécurité est attribué à la Chine. La veille de l'arrivée de Xi Jinping à Washington, le Secrétaire de presse de maison blanche réchauffé visite du Président Jinping en annonçant qu'Obama pourrait menacer la Chine avec des sanctions financières.

    Et ne pas rater l'occasion pour menacer ou insulter le Président de la Chine, le Secrétaire américain au Commerce tiré un avertissement que le régime Obama était trop malheureux avec les pratiques commerciales de la Chine pour le Président chinois de s'attendre à une réunion sans heurt à Washington.

    En revanche, quand Obama a visité la Chine, le gouvernement chinois lui traités avec courtoisie et respect.

    La Chine est le plus important créancier de l'Amérique après la réserve fédérale. Si le gouvernement chinois était si incliné, la Chine pourrait causer beaucoup de graves problèmes économiques, financiers et militaires Washington. Encore la Chine poursuit paix tandis que Washington émet des menaces.

    Comme la Chine, la Russie, a aussi, une politique étrangère indépendante de Washington, et c'est l'indépendance de leur politique étrangère qui met la Chine et la Russie sur les aboutissants avec Washington.

    Washington considère que les pays avec des politiques étrangères indépendantes pour menaces. Libye, Irak et la Syrie avaient des politiques étrangères indépendantes. Washington a détruit deux des trois et travaille sur le troisième. L'Iran, la Russie et la Chine ont des politiques étrangères indépendantes. En conséquence, Washington voit ces pays comme une menace et eux dépeint au peuple américain comme tel.

    Le Président Vladimir Poutine de la Russie rencontrera Obama la semaine prochaine à la réunion de l'ONU à New York. C'est une rencontre qui semble destinée à aller nulle part. Putin veut offrir Obama Russie aide à vaincre ISIS, mais Obama veut utiliser ISIS pour renverser le président syrien Assad, installer un gouvernement fantoche et jeter la Russie hors de son port méditerranéen seulement à Tartous, en Syrie. Obama veut appuyer sur Poutine de remettre les Russes de Crimée et les républiques détachable qui refusent de se soumettre au gouvernement russophobe que Washington a installé à Kiev.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  22. Hostilité de Washington malgré, Xi Jinping et Poutine continuent d'essayer de travailler avec Washington, même au risque d'être humilié aux yeux de leurs peuples. Combien offense, accusations et noms (tels que "le nouveau Hitler") can Poutine et Xi Jinping acceptent avant de perdre face à la maison ? Comment est-ce qu'ils peuvent conduire si leurs peuples ressentir la honte infligée à leurs dirigeants de Washington ?

    Xi Jinping et Poutine sont clairement des hommes de paix. Ils sont trompés ou font-ils tous les efforts pour sauver le monde de la guerre finale?

    Il faut supposer que Poutine et Xi Jinping sont conscients de la Doctrine de m. Wolfowitz, la base de la politique étrangère et militaire américaine, mais peut-être qu'ils ne peux pas croire que quoi que ce soit si audacieusement absurde peut être réel. En bref, la Doctrine de Wolfowitz affirme que l'objectif principal de Washington est d'empêcher la montée de pays qui pourraient être suffisamment puissant pour résister à l'hégémonie américaine. Ainsi, de Washington attaque la Russie via l'Ukraine et de Washington re-militarisation du Japon comme un instrument contre la Chine, malgré la forte opposition de 80 pour cent de la population japonaise.

    « La démocratie ? » « Hégémonie de Washington n'ont pas besoin pas puants de la démocratie, » déclare le dirigeant de marionnette de Washington du Japon comme il l'a, comme serviteur fidèle de Washington, rides trop la grande majorité de la population japonaise.

    Dans le même temps, la base réelle de la puissance américaine — son économie — continue à s'effriter. Classes moyenne emplois ont disparu par millions. Les infrastructures des États-Unis sont en ruine. Jeunes femmes américaines, accablées de dettes d'étudiant, loyer et frais de transport et rien que les emplois à temps partiel faiblement rémunérés, poster sur des sites Internet leurs moyens à apporter des maîtresses d'hommes avec des moyens suffisants pour les aider avec leurs factures. C'est l'image d'un pays du tiers-monde.

    En 2004, je l'avais prédit lors d'une conférence télévisée à l'échelle nationale à Washington, que les États-Unis seraient un pays du tiers-monde dans 20 ans. Noam Chomsky dit que nous sommes déjà là maintenant en 2015. Voici une citation récente de Chomsky :

    «Coup d'oeil dans tout le pays. Ce pays se désagrège. Même quand vous revenez de l'Argentine vers les États-Unis, il ressemble à un pays du tiers-monde, et quand vous revenez d'Europe encore plus. L'infrastructure s'effondre. Rien ne fonctionne. Le réseau de transport ne fonctionne pas. Le système de santé est un total de scandale – deux fois le coût par habitant d'autres pays et pas de très bons résultats. Point par point. Les écoles sont en baisse... "

    Une autre indication d'un pays du tiers-monde est grande inégalité dans la répartition des revenus et des richesses.

    https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/fields/2172...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  23. « > la CIA elle-même, aux États-Unis possède l'un des pires distributions de revenu de tous les pays dans le monde. La répartition des revenus aux Etats-Unis est pire qu'en Afghanistan, Albanie, Algérie, Arménie, Australie, Autriche, Azerbaïdjan, Bangladesh, Bélarus, Belgique, Bénin, Bosnie-Herzégovine, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Canada, Côte d'Ivoire, Croatie, Chypre, République tchèque, Danemark, Égypte, Estonie, Éthiopie, Finlande, France, Allemagne, Ghana, Grèce, Guinée, Guyana, Hongrie, Islande, Inde, Indonésie, Iran, Irlande, Israël, Italie, Japon, Jordan, Kazakhstan, Kenya, Corée du Sud , Kirghizistan, Laos, Lettonie, Libéria, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Malawi, Mali, Malte, Mauritanie, Maurice, Moldova, Mongolie, Monténégro, Maroc, Népal, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Niger, Nigéria, Norvège, Pakistan, Philippines, Pologne, Portugal, Roumanie, Russie, Sénégal, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Taïwan, Tadjikistan, Tanzanie, Timor-Leste, Tunisie, Turquie, Turkménistan, Ouganda, Ukraine, UK, Ouzbékistan, Venezuela, Vietnam et Yémen.

    La concentration des revenus américains et de la richesse entre les mains de la très riche est une nouveauté dans ma vie. J'ai attribuer à deux choses.

    Est la délocalisation des emplois américains. Délocalisation s'installe une productivité élevée, forte valeur ajoutée des emplois américains vers les pays où l'offre excédentaire de travail provoque un salaire bien inférieur la contribution du parti travailliste à la valeur de la production. La baisse des coûts de main de œuvre à l'étranger transforment ce qui avait été des traitements et salaires américains plus élevés et, ainsi, les revenus des ménages américains, dans l'entreprise des bénéfices, primes pour les dirigeants d'entreprises et les gains en capital pour les actionnaires et le démantèlement de l'échelles de mobilité ascendante qu'avait faite aux Etats-Unis une « société d'occasion ».

    L'autre cause de l'inégalité extrême qui prévaut aujourd'hui aux États-Unis est ce que Michael Hudson appelle la financiarisation de l'économie qui permet de rediriger les revenus loin de conduire l'économie pour le paiement des intérêts dans le service des titres de créance émis par les banques, les banques.

    Deux de ces développements maximisent le revenu et la fortune pour l'un pour cent au détriment de la population et l'économie.

    Comme Michael Hudson et moi avons découvert, économie néolibérale est aveugle à la réalité et sert à justifier la destruction des perspectives économiques de l'Occident. Il reste à voir si la Russie et la Chine peuvent développer une économie différente ou si ces superpuissances montantes seront victime de « économie indésirable » qui a détruit l'Occident. Avec tant d'économistes chinois et russes, éduqués dans la tradition américaine, les perspectives de la Russie et la Chine pourraient ne pas être mieux que les nôtres.

    Tout le monde pourrait descendre les tubes ensemble.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-09-26/paul-craig-roberts-warns-entire-world-may-go-down-tubes-together

    RépondreSupprimer
  24. "Or « l'étanchéité »: Lorsqu'il n'y a plus rien à vendre, il y a plus rien à acheter (à tout prix)

    Soumis par Tyler Durden le 26/09/2015 20:20 -0400
    Soumis par Chris Martenson via PeakProsperity.com,

    Un de nos thèmes de longues ici est que la flux véritablement historiques et massives d'or d'ouest en est est (un jour) va s'arrêter, pour la simple raison qu'il y aura pas plus physique bullion gauche pour déplacer.

    C'est juste une fourniture de base par rapport à cause de la demande. Au rythme actuel des flux, tôt ou tard l'ouest est entièrement court de l'or physique de vendre à la Chine et l'Inde. Bien que bien avant cette limite, nous soupçonnons que les autres détenteurs d'or dans l'Ouest cesseront leur volonté de se séparer de leur or.

    Donc la date à laquelle "l'Occident est à court d'or à vendre" est quelque part entre maintenant et chaque fois que le dernier vendeur Ouest pièces avec leur dernière once. Chaque jour qui passe, nous obtenons plus près et plus près à ce moment fatidique.

    Ce rapport se concentre sur la prépondérance des données fascinantes qui révèlent que l'étendue de la dis-thésaurisation massive de l'Occident de l'or physique, pour la première fois, commence pour nous permettre de commencer à évaluer l'éventail de dates de fin pour la circulation vers l'est.

    Voici l'argument massue : il est un énorme et de plus en plus manque de concordance entre l'argent et des marchés physiques de l'or. C'est exactement ce que nous nous attendrions à précéder un événement majeur ébranle la marché basé sur une pénurie physique or.
    Arrêter le flux
    Il n'y a que deux résultats qui arrêtera le processus d'or Ouest qui coule est illégitime et autres légitimes.

    1. Il devient illégal de vendre de l'or. Il s'agit de l'approche favorisée des planificateurs centraux qui préfèrent pour forcer le changement de dicter, plutôt que par l'intermédiaire des marchés libres et le libre arbitre. Malheureusement, cette souche d'intervention politique est dominante en Occident, en particulier dans les États-Unis et l'Union européenne.

    2. Le prix de l'or augmente dramatiquement. Une forte augmentation dans le prix de l'or (paradoxalement) causera une plus grande demande d'or dans l'Ouest et (sagement) moins de demande à l'est. C'est ce qui devrait légitimement arriver compte tenu de la dynamique actuelle de l'offre et la demande. Mais il ne le peut pas.

    Il y a toujours une option 3rd, nous supposons que : économiquement larguant des systèmes financiers de l'Inde et de Chine pour effrayer/force certains or back out. Envisager une telle approche dans le sens de « tueur à gages économique » de la pensée.

    Cela se ferait, par exemple, par la présence hors intérêts vendent la roupie furieusement, entraînant une baisse de sa valeur et forçant les autorités monétaires indiennes pour le défendre en utilisant des réserves de devises étrangères pour acheter la roupie. Puis attendez que l'Inde à court de réserves de change et puis par hasard « suggèrent » que son gouvernement utilise des ventes d'or pour continuer à défendre sa monnaie. Les dirigeants de l'Inde devront trouver des façons d'en quelque sorte « amadouer » l'or de ses citoyens. Je pense que nous pouvons tous imaginer le genre de règles draconiennes et les pénalités qui les gouvernements désespérés seraient déploieraient dans une telle situation.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  25. Comme note latérale, je crois que c'est le même processus que celui utilisé pour « amadouer » beaucoup d'or de la fiducie GLD depuis 2012. Une fois suffisamment ours raids sur le prix de l'or, qui a débuté un peu louche presque exactement à la date annoncée QE3, or 'investisseurs occidentaux"perdu tout intérêt pour le métal jaune, vendu leurs actions GLD en masse et des centaines de tonnes d'or furent libérés de cette réserve.

    Ce qui est vraiment étrange d'un point de vue graphique : cette frappe vers le bas de l'or a commencé juste après il avait cassé à l'envers sur un triangle parfait cas d'école, quand il semblait apparemment prêt à parer à des valeurs plus élevées :

    Mais dans les jours qui suivent l'annonce de QE3, or versé 100 $, puis à peine récupéré et simplement erré bas jusqu'à ce qu'il a été violemment critiqué de 1550 $ à 1350 $ pour une nuit (bien sûr) en avril 2013.

    Or, c'était très fortuite pour le jamais-lucky Reseve fédéral. Après le lancement de l'argent plus grande impression de campagne dans l'histoire américaine, la Fed n'a pas besoin d'or rubrique plus haut, éventuellement fournir un signal qui jetterait le doute sur l'efficacité de la sagesse ou possible de ses politiques d'argent facile. Politiques, vous l'esprit, qui depuis se sont avérés pour faire peu plus que de l'enrichir la classe banquier et le 0,1 % ainsi que le système avec des niveaux extraordinaires de réendettement et la liquidité de saindoux.

    La Fed s'inquiète en effet or
    Or, lorsque sans entraves, a l'habitude d'envoyer des signaux que la Fed n'aime vraiment pas. C'est pourquoi la Fed est en haut de la liste de suspects de tous quand il vient à se demander qui pourrait être derrière les slams or suspectes. Si la Fed fait directement est plutôt douteux ; mais ils ont beaucoup de procurations utiles là-bas dans leur réseau de cartel.

    Pour révéler l'étendue à laquelle or s'assoit devant et au centre dans l'esprit de la Fed, et comment ils pensent de lui, voici un extrait de la transcription complète d'une réunion FOMC 1993. Notez que les notes de réunion complet des réunions de la Fed ne relâchent ans après les faits. Les plus récents disponibles sont uniquement à partir de 2009. Écouter ce que ce membre votant du FOMC avait à dire sur l'or :

    La dernière séance, j'étais très inquiète de ce que faisaient les prix des matières premières. Et comme vous le savez, ils ont eu de la chance encore une fois et nous a dit que le taux d'inflation était plus élevé que nous avons pensé que c'était.

    Maintenant, je sais il n'y a rien pour elle mais ils n'ont de chance. J'ai eu beaucoup d'études économétriques dites-moi quelle chance des marchandises peuvent obtenir des prix. Je vous l'ai dit au moment où la raison pour laquelle que je n'avais pas été bouleversé avant la réunion du FOMC de mars a été que le prix de l'or était bien comporté.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  26. Mais j'ai dit que le prix de l'or se déplaçait. Le prix de l'or à cette époque avait grimpé de 328 à 344et je ne sais pas ce que j'étais tellement excitée ! Je suppose que c'est que j'ai pensé que le prix de l'or allait sur place. Maintenant, si le prix de l'or Monte, taux longs obligataires ne seront pas impliqués.

    Personnes peuvent parler de prix de l'or étant due à ce que les Chinois achètent ; c'est l'absurdité plus stupide qui fut jamais. Le prix de l'or est largement déterminé par ce que les gens qui n'ont pas confiance dans le système de monnaie fiduciaire voulez utiliser pour une évasion hors de n'importe quelle devise, et ils veulent obtenir la sécurité par posséder or.

    Une étape de la politique monétaire en ce moment est un gagnant/gagnant. Je ne sais pas ce qui va se passer à coup sûr. J'espère que Mike n'est correct que le taux d'inflation remonte vers le bas à 2,6 % pour les 8 derniers mois de cette année civile. Si nous faire un geste et Mike est correct, nous pourrions prendre le crédit d'avoir accompli cela et le prix de l'or sera bientôt jusqu'au niveau 328 et nous pouvons réduire le taux de fonds nourris à ce moment dans le temps et déclarer victoire.

    (Source – nourris)

    Il est là, en noir et blanc d'un membre FOMC bouche énonçant la raison principale pourquoi je suis titulaire d'or : je n'ai pas foi en notre système de monnaie fiduciaire. Il a cloué. Ou plutôt, j'ai la très grande confiance que les personnes qui gèrent l'argent du système vont imprimer trop et finalement le détruire. Même chose, dit autrement.

    Et bien sûr les gens à la Fed sont parfaitement conscients du rôle de l'or comme un baromètre de la confiance du peuple dans "fiat money." Bien sûr ils suivre très attentivement, en discuter et s'inquiéter à ce sujet lorsqu'il envoie « mauvais signaux ». Je voudrais aussi, en cas de leurs chaussures.

    La Note de la réserve fédérale (alias le dollar US) est littéralement rien de plus qu'une idée. Il n'a aucune valeur intrinsèque. Masse monétaire de l'Amérique est juste numériques uns et zéros carénage sur la planète, accompagnée d'une quantité beaucoup plus petite du papier-monnaie réelles. La dernière chose qui qu'a besoin d'une idée doit être exposée comme frauduleux. Confiance, c'est tout pour une monnaie--quand qui meurt, la monnaie meurt.

    L'autre chose, que vous pouvez le constater de ces minutes FOMC, c'est qu'or apparaît 19 fois dans la conversation. Les membres de la Fed sont activement et délibérément discuter son prix, rôle dans la définition des taux d'intérêt et l'impact psychologique d'une hausse ou baisse des prix de l'or.

    Plus loin dans cette même séance, M. Greenspan a écrit :

    Mon inclination pour aujourd'hui--et je suis franchement plus curieux d'obtenir des vues d'autrui--serait d'aller à une inclinaison vers l'étanchéité et de regarder la psychologie mieux possible. Ce dernier que je veux dire de regarder ce qui se passe pour le marché obligataire, les marchés des changes et le prix de l'or...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. - voir graphique sur site -

      J'ai une autre question, que je voudrais jeter sur la table. J'hésite à le faire, mais laissez-moi vous raconter quelques-unes des questions qui sont en cause ici. Si nous avons affaire avec la psychologie, les thermomètres pour la mesurer, on utilise ont un effet. J'élevais la question sur le côté avec le gouverneur Mullins de ce qui se passerait si le Trésor a vendu un peu or dans ce marché.

      Il est une question intéressante ici, parce que si le prix de l'or s'est rompue dans ce contexte, le thermomètre ne serait pas seulement un outil de mesure. Elle affecterait essentiellement la psychologie sous-jacente. Maintenant, nous n'avons pas le droit de vendre de l'or, mais je suis juste franchement curieux de connaître les vues de ce que les gens sont sur les situations de cette nature parce que quelque chose d'inhabituel est impliqué dans la politique ici. Nous allons non seulement par le biais de la norme politique où la masse monétaire est en pleine expansion, l'économie est en pleine expansion, et la Fed se resserre. Il s'agit d'une chose totalement différente.

      La récapitulation de tout que cela est que la Fed regarde le prix de l'or avec soin, des frettes sur la question de savoir si le prix de l'or 'envoie les bons signaux"aux participants du marché et s'intéresse à l'impact de l'or sur la psychologie du marché (dans la perspective de tout contrôler).

      En résumé, la Fed garde un œil attentif sur le thermomètre « or ».

      Retour à l'histoire de l'approvisionnement pour l'or. Pas longtemps après que l'or a commencé son mouvement de baisse des prix en 2012, la fiducie GLD a commencé à tousser beaucoup d'or, éventuellement verser plus de 500 tonnes ; une quantité vraiment massive.

      (Source)

      Dans mon esprit, le claquement absolue de l'or en 2013 a été fait par quelques entités select et représente un des cas les plus manifestes de manipulation des prix sur le récent record. Alors que nous pouvons discuter les raisons « pourquoi » or a été manipulée bas ou « qui » fait, pour moi, il n'y a aucun doute sur la façon dont il a été fait. Ou qu'il a été fait.

      Des quantités massives d'or papier ont été déversées dans un marché d'une nuit ou plus mince dans l'intention de baisser le prix de l'or.

      C'est un cas ouvert et fermé de manipulation des prix. Manuel parfait.

      Ours même si ces raids ont été effectués par les parties intéressées qui fait de l'argent alors que faire, vous pouvez être sûr que la Fed était souriant heureusement dans le fond et que la SEC n'allait pas passer une minute regarder dans si tout droit des valeurs mobilières ont été brisées (en particulier ceux liés à la manipulation des prix). Baisse "thermomètre" de l'or était exactement ce que les planificateurs centraux voulaient que le monde de voir.

      Dans la dèche

      Les marchés du papier or sont centrées aux États-Unis, tandis que le marché au comptant de l'or est centré à Londres (mais de plus en plus de Shanghai). Il est sûr de dire que les marchés du papier défini le prix au comptant, tandis que les mouvements physiques de l'or est originaire de Londres.

      (suite en dessous:)

      Supprimer
  27. Quoi de plus en plus évident, c'est la culture manque de concordance entre les marchés physiques et le papier. C'est exactement ce que nous attendons de voir si les marchés du papier poussaient dans une seule direction (vers le bas) alors que l'or physique se dirigeait dans une direction différente (out).

    La tension entre ces mouvements « down and out » est le bâtiment et, selon un haut responsable d'une des plus grandes raffineries or au monde situé en Suisse, le prix actuel de l'or "n'a aucun corrélation sur le marché physique. »

    Il fait remarquer beaucoup d'étanchéité en cours sur le marché physique. Sans surprise, or est se déplace d'ouest en est avec des voûtes dans la fourniture de Londres une grande partie du métal physique qui est être raffiné en kilo frais bars et expulsé vers la Chine et l'Inde.

    Mais étant donné la quantité étonnante de la demande physique, pourquoi le prix de l'or dirige constamment inférieur au cours des dernières années ?

    Le raffineur Suisse susmentionné est tout aussi perplexe :

    Si je suis honnête, la seule chose que je pourrais partager aujourd'hui avec vous serait que je suis perplexe sur l'écart entre les prix et la situation du marché physique. C'est quelque chose encore, je ne comprends pas et est une énigme pour moi tous les jours. Pour toutes les personnes qui s'intéressent aux métaux précieux, l'aspect physique de cette entreprise il faudrait mettre davantage l'accent.

    (Source – transcription)

    Il n'y a aucun mystère quant à la demande monter en Chine et en Inde, comme le prix est descendu. Les acheteurs intéressés achèteront plus à un prix inférieur.

    Mais c'est un grand mystère quant à pourquoi les "Investisseurs" occidentaux semblent plus intéressés de vendre de l'or que de l'acheter dès maintenant.

    Preuve de l'étanchéité physique
    Sans compter que l'expérience de première main du raffineur Suisse, il y a de nombreuses histoires dans la presse de courant principal également pointant vers sensation d'oppression dans le marché de l'or physique Londres ainsi que la demande incessante de la Chine et l'Inde étant le pilote de cette condition :

    Or demande de la Chine et l'Inde se ramasse

    Sep 2, 2015

    Marché de l'or de Londres montre des signes provisoires de demande accrue de lingots auprès des consommateurs sur les marchés émergents, après que le prix du métal précieux est tombé à son plus bas niveau en cinq ans en juillet.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  28. Le coût d'emprunt de l'or physique à Londres a fortement augmenté ces dernières semaines. Qui a été tirée par les concessionnaires qui ont besoin d'or pour livrer aux raffineries en Suisse avant d'être fondu et envoyé dans des endroits comme l'Inde, selon les participants au marché.

    « [La naissance] indique il y a oppression physique dans le marché de l'or pour livraison immédiate, » , a déclaré Jon Butler, analyste chez Mitsubishi.

    Le déménagement est indienne demande or ramassée en juillet, avec des livraisons d'or de la Suisse à l'Inde plus que tripler. La plupart de cet or est susceptible d'origine viennent de Londres avant il est fondu en kilobars par les raffineries suisses, selon les analystes.

    Au premier semestre de cette année, total enregistré des exportations d'or du Royaume-Uni était 50 % plus élevé que le premier semestre de 2014, sur une base moyenne mensuelle, selon Rhona O'Connell, tête de métaux GFMS à Thomson Reuters. Plus de 90 pour cent se dirige vers une combinaison de la Chine, Hong Kong et en Suisse.

    Londres reste le plus grand centre mondial de trading et de stockage d'or.

    (Source)

    Les expéditions et les exportations sont en hausse très fortement et presque tout cet or est dirigée vers deux pays ; La Chine et l'Inde.

    Métaux précieux Inde importation Explosive – août 126t Gold, Silver 1, 400 t

    10 septembre 2015

    Au mois d'août 2015, l'Inde a importé 126 tonnes d'or et d'argent de 1 400 tonnes, selon les données de Infodrive India. Or import en Inde est en hausse après une forte chute en raison du gouvernement importé des restrictions mises en oeuvre en 2013.

    Année à ce jour l'Inde a importé 654 tonnes d'or, qui est de 66 % en glissement annuel. 6 782 tonnes en argent barres ont franchi la frontière indienne jusqu'ici cette année, jusqu'à 96 % y/y.

    Or import est définie pour atteindre une tonnes 980 annualisé, ce qui serait en hausse de 26 % par rapport à 2014 et serait le deuxième plus haut figure sur (mon) record – mon record remonte à 2008.

    - voir graphique sur site -

    Importation d'argent est sur la bonne voie pour atteindre une tonnes 10 172 annualisé, en hausse de 44 % y/y! Ce serait un énorme 37 % de l'industrie minière mondiale.

    (Source)

    Avec la Chine et de l'Inde combinée appétit pour l'or étant plus élevé que l'exploitation minière mondiale totale de sortie, il seulement va de soi que quelqu'un doit à la séparation avec leur or physique et ces entités semblent être essentiellement situé dans les États-Unis et le Royaume-Uni.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  29. Lorsqu'il n'y a plus rien à vendre, il n'y a plus rien à acheter
    Toute la preuve qui précède d'un serrage marché physique de l'or est juste la partie visible de l'iceberg.

    En partie 2: pourquoi l'or est dirigé à être plus élevé & peut être indisponible à tout prix nous regardons les baisses de stocks effrayant dans le stockage bullion la LBMA et le COMEX ont connu l'an dernier.

    Nous jetons ensuite comment cette suppression délibérée des prix de l'or par les planificateurs centraux est destinée à la fin : avec des prix beaucoup plus élevés de l'or et beaucoup moins de disponibilité. En fait, il y a forte probabilité que nous éprouverons un point au cours de laquelle il peut être presque impossible pour l'investisseur moyen d'acquérir de l'or physique, car il n'y aura aucun vendeurs disposées à participer avec lui.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-09-26/gold-tightness-when-theres-no-more-sell-theres-no-more-buy-any-price

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours la même idiotie de vendeurs d'or-papier. Achetez, j'ai une commission. Alors que ce métal ne vaut rien et ne sera jamais un sujet de placement.

      Supprimer
  30. L'ONU dévoile son Plan en poussant à la censure de l'Internet dans le monde entier

    Soumis par Tyler Durden le 26/09/2015 18:33 -0400Soumis par Mike Krieger via blog Liberty Blitzkrieg

    L'ONU a déshonoré lui-même infiniment au cours du dernier mois.

    Si vous avez raté les récits suivants, je suggère de rattrapage maintenant :

    "Agenda de développement durable" de l'ONU est fondamentalement une gigantesque fraude corporatiste

    Pas une blague – Arabie saoudite choisi pour diriger le Comité des droits de l'homme des Nations Unies

    Frais hors de la scène de ces deux embarras épiques, maintenant, l'ONU veut dire les gouvernements du monde comment censurer internet. Je souhaite que je plaisantais.

    Du Washington Post :

    Jeudi, l'organisation de la Commission à large bande pour développement numérique a publié un accablant « world-wide wake-up call » sur ce qu'il appelle « cyber VAWG, » ou à la violence contre les femmes et les filles. Le rapport conclut que le harcèlement en ligne est « un problème de proportion pandémique » — qui, jour ouvrable suivant, nous avons tous entendu parler avant.

    Mais l'ONU poursuit en proposent des changements politiques radicaux et proactive pour les gouvernements et les réseaux sociaux, projetant efficacement une toute nouvelle vision de comment Internet pourrait fonctionner.

    Selon la loi américaine — le droit qui, pas par coïncidence, régit la plupart des plateformes en ligne plus grands du monde — intermédiaires tels que Twitter et Facebook en général ne peuvent être tenus responsables de ce que les gens font sur eux. Mais l'ONU propose que les réseaux sociaux police proactivement chaque profil et le poste et que gouvernement organismes seulement "licence" ceux qui acceptent de faire so.

    Personnes sont l'objet de harcèlement en ligne, et la solution est de censurer tout et qui délivrent les discours ? Remarquable.

    Comment qui serait fonctionnent réellement, nous ne savons pas ; le rapport est la lumière sur les politiques concrètes et exploitables. Mais il suggère à plusieurs reprises que les réseaux sociaux doivent participer à des régimes de lutte contre le harcèlement plus forts tant que les gouvernements doivent faire respecter proactivement.

    À un moment vers la fin du livre, le Comité de l'ONU conclut que « organes politiques et gouvernementales doivent user de leur prérogative de licences » pour mieux protéger l'homme et les droits de la femme, seul à concéder des licences à « les télécoms et les moteurs de recherche » qui « superviser contenu et sa diffusion. »

    Si nous sommes censés être donné des conférences sur les droits de l'homme d'un organisme qui a nommé à la tête d'Arabie saoudite de son Comité des droits de l'homme ? Je l'ai.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  31. Peu importe si vous pense que ce sont les extrémités vaut la peine, les implications sont énormes : c'est une tentative pour transformer le Web d'une foire d'empoigne libertaire à une sorte de disparitions social commun.

    Ce rapport de l'ONU nous ne reçoit plus près, hélas : tous, mais ses propositions plus modestes sont infaisable. Nous pouvons éduquer les gens sur la violence à caractère sexiste ou enseigner « citoyenneté numérique » dans les écoles, mais persuader les réseaux sociaux à leurs utilisateurs de la police tout ce post est presque impossible. Et même si ce n'était pas, il y a des implications sérieuses pour l'innovation et de la parole : selon L'Electronic Frontier Foundation, CDA 230 — la loi qui exempte les intermédiaires en ligne de ce genre de police — est, fondamentalement, ce que le droit modern des réseaux sociaux (et articles et commentaires et forums, etc.) à vu le jour.

    Si nous sommes chanceux, peut-être le religieux saoudien chef de police (Oui, ils ont un) qui est allé sur un saccage contre Twitter une couple d'années, sera disponible pour diriger le projet.

    Quelle blague.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-09-26/un-unleashes-plan-pushing-worldwide-internet-censorship

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien-sûr qu'en premier lieu les dictateurs supprimerons l'Internet où c'est le peuple qui parle aux peuples et non le monologue des merdias.
      Mais, si cela est fait, et que le peuple ne peut avoir d'information, interviendrons ceux qui ont ces bombes propre
      IEM.

      Supprimer
    2. L’UE va financer des agents pour contrer les eurosceptiques sur Internet

      By lejournaldusiecle
      14 février 2013


      Le Parlement européen va débourser environ 2,5 millions d’euros environ pour lancer une armée de "trolls" sur Internet, et en particulier les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter pour lutter contre l’euroscepticisme en vue des élections de 2014, qui auront lieu entre le 5 et le 8 juin 2014.

      C’est le Daily Telegraph qui a révélé l’information le 3 Février 2013. Le journal a eu accès à des documents confidentiels qui révèlent la planification d’une campagne sans précédent de réorientation de l’opinion publique, avant et pendant les élections de juin 2014.

      Au cœur de cette nouvelle stratégie : "des outils de contrôle de l’opinion publique" destinés à déterminer si certains débats de nature politique ayant lieu entre participants des médias sociaux et autres blogs sont susceptibles d’attirer l’attention médiatique et publique.

      Les communicants des institutions parlementaires devront être capables de décrypter les "sujets tendances" au sein des conversations et d’y réagir rapidement, de manière ciblée et pertinente ; il s’agit pour eux de "se joindre aux conversations et de les influencer, par exemple en fournissant des faits et des chiffres déconstruisant les mythes".

      Selon le document mis à jour par le Daily Telegraph, les "trolls" européistes auront pour mission de subvertir le sentiment qu’expriment de plus en plus d’Européens, à savoir que "l’Europe est le problème", et de le retourner, de sorte que chacun en vienne à considérer que la réponse aux défis actuels est "plus d’Europe", et non pas "moins d’Europe".

      Une attention toute particulière doit être accordée, nous dit-on, aux pays qui ont connu une montée de l’euroscepticisme. La France, qui a massivement rejeté le Traité constitutionnel européen le 29 mai 2005 (55%), devrait donc être particulièrement ciblée par cette campagne de propagande, visant à redresser les jugements inadaptés – incorrects – sur la construction si prometteuse de ce "premier empire non impérial" qu’est l’UE, dixit Barroso.

      En pleine crise économique, et alors que l’austérité est imposée aux États, l’UE ne devrait pas rechigner sur les moyens de sa propagande, puisqu’une augmentation de près de 2 millions d’euros des dépenses en "analyse qualitative des médias" serait prévue, principalement tirée de budgets pré-existants, et plus de 900.000 euros additionnels devraient être collectés l’an prochain.

      Nigel Farage a été l’un des premiers députés européens à réagir aux révélations du Telegraph, le 7 février sur Russia Today, estimant que l’UE ne valait pas mieux qu’une "république bananière".

      Sources : Daily Telegraph / Agoravox / Russia Today / Le Journal du Siècle

      http://lejournaldusiecle.com/2013/02/14/lue-va-financer-des-agents-pour-contrer-les-eurosceptiques-sur-internet/

      https://www.youtube.com/watch?v=4TFlLhhARhc

      Supprimer
  32. Le monde ramènera sa médaille d'or des USA ?

    17.09.2015

    Combien or a-t-il la Federal Reserve Bank des États-Unis à Fort Knox ? Seulement les auditeurs savent la réponse à cette question. Cependant, la quantité d'or dans la Banque a diminué régulièrement, parce que les banques centrales étrangères ont tendance actuellement à retirer les réserves d'or qu'ils ont gardé là pendant de nombreuses décennies.

    En 1949, le Fort Knox gardait 19 872 tonnes d'or. Par exemple, France avait pris la plupart de sa médaille d'or à l'étranger avant WWII n'éclate. L'or Français a trouvé un nouveau foyer à travers l'océan Atlantique. Il est apparu que tout cet or était censé pour être rentré après la guerre a pris fin, mais Fort Knox ne voulaient pas faire ses adieux à lui.

    Aujourd'hui, la Federal Reserve Bank of the United States conserve près de 6 000 tonnes d'or - c'est la plus petite quantité dans les 20 dernières années.

    Aux États-Unis a réussi à obtenir les avoirs en or d'au moins 60 pays, y compris la Russie. Toutefois, il s'avère que reprendre cet or n'est pas si facile.

    "Il est très typique des empires garder le Trésor d'or de leurs colonies et États dépendants, a-t-il dit dans son interview avec la chaîne d'information russe RT La décision de réclamer qu'il ne plait pas retour Washington en tant que tel, mais il est très importante pour l'indépendance de ces États », estime Lew Rockwell, éditeur et commentateur politique.
    Remarquable, aux États-Unis une fois essayé de tungstène recouvert d'or au lieu de vrai or revenir en Chine. Allemagne a essayé de renvoyer sa médaille d'or des griffes des États-Unis depuis très longtemps, mais en vain. Ceci peut expliquer la complaisance de l'Allemagne dans les relations avec les États-Unis. Les promesses de ce dernier pour donner de l'or allemand de retour d'Allemagne, mais pour l'instant, les comptes allemands n'ont pas accès au stockage. Réserve d'or de l'Allemagne est le deuxième à des tonnes d'one-3 400 américains, et près des deux tiers de celui-ci est stocké en outre-mer.

    Les Pays-Bas a tenté de suivre l'exemple de l'Allemagne. La presse locale a informé le grand public que 90 % des réserves or néerlandaises (612,5 tonnes) était stockée outre-mer. Par la suite, Autriche se trouvait dans la ligne aussi bien.

    Selon Lew Rockwell, la réserve fédérale américaine a dit que l'or ne joue pas un rôle monétaire dans le monde actuel. Dans ce cas, toutefois, ils ont besoin d'expliquer pourquoi donc beaucoup or, y compris l'or étranger, est conservé dans la Banque de réserve fédérale. L'expert est convaincu que le retrait de l'or de la Banque fédérale de réserve va montrer une influence positive sur l'économie mondiale.

    alya Pustova
    Politonline

    http://english.pravda.ru/business/finance/17-09-2015/132023-gold_usa-0/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L’or de l’Allemagne et de la Fed est parti en Chine

      Publié le 16 juil. 2013

      https://www.goldbroker.fr/actualites/or-allemagne-fed-parti-asie-chine-288

      Supprimer
  33. Nouvelle Science 5: Erreur 2: modèle d'architecture signifie toutes les rétroactions fonctionnent grâce à la température de surface ?

    27 septembre 2015

    Et la série continue, piquer un autre trou dans les modèles, avec des trous plus gros à venir.

    - voir graphique sur site -

    Que se passe-t-il si le gazcarbonique a causé plus de verdure, qui produit plus de gaz organiques volatils, qui a augmenté les précipitations et changé la couverture nuageuse ? Les modèles seraient aveugles à elle. Ils sont "superordinateur compliqués", mais manquez beaucoup d'entre les rétroactions sur la terre. Les rétroactions seules considèrent les modèles sont ceux qui se produisent en raison de des changements de température. Et pire encore, il n'est pas juste un changement de température, mais plus précisément, les changements de température en surface.

    Si, disons, rayons cosmiques provoque un changement dans la couverture nuageuse ou le soleil sous l'influence d'ozone qui a provoqué à son tour les courants-jets passer plus près de l'Équateur, il n'y a aucun rétroactions à noter selon les grands modèles GCM. Le modèle conventionnel de base suppose, repose sur l'idée que rien provoque des changements de climat de la terre à moins que cela fonctionne par le biais de chauffage surface — et les MCG ont la même architecture. Couverture nuageuse ne change pas la couverture de glace. Courants océaniques ne changent pas la couverture nuageuse. Changements en biologie ne changent pas nuages. Seules les modifications dans les changements de température de surface de couverture nuageuse.

    C'est un bon endroit pour commencer à chercher des rétroactions négatives manquantes (bien que, techniquement, « feedback », un « feedback au réchauffement en surface » dans une grande partie de la littérature de climat). Drôle comment la langue importe n'est pas elle ?

    Cette caractéristique architecturale est héritée par les MCG. Ici David montre comment le modèle conventionnel pourrait être structuré si rétroactions ont été systématiquement introduites. Pas de bébé...
    – Jo

    5. erreur 2: L'omission de rétroactions qui ne sont pas dépendantes de la température. Dr David Evans, 27 septembre 2015, Intro, précédent, Accueil projet Nomenclature.

    La seconde erreur dans le modèle climatique de base conventionnelle est une erreur architecturale, une erreur systématique dans la structure : il omet toutes les rétroactions qui ne sont pas des réponses au réchauffement en surface.

    De manière générale, un « feedback » est une réponse à une modification qui affecte tout ce qui a causé le changement en premier lieu. Par exemple, réchauffement en surface provoque plus d'évaporation des océans et de la vapeur d'eau donc plus, mais la vapeur d'eau est le principal GES, donc cela pourrait à son tour causer réchauffement en surface plus — donc la vapeur d'eau est un feedback (et le plus grand retour à la surface réchauffement ; voir les composants de la rétroaction total f avant l'équation (10) de poster 3).

    L'architecture du modèle conventionnel est un bilan radiatif. Pour chaque pilote de climat et la température de surface, il calcule le forçage (ou déséquilibre de rayonnement, l'augmentation des flux nets de la baisse de TOA) — et bien sûr ces forçages somme à zéro dans l'état stationnaire.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  34. Cet arrangement est symétrique dans les facteurs climatiques et la température de surface (autrement dit, dans chaque élément de l'ensemble {pilote climat 1,..., climat pilote n, la température de surface}). (Il y a une asymétrie de calcul dans l'état de ces variables, parce que le réchauffement en surface est inconnu alors que les forçages pour les autres variables sont connues, comme le montrent les flèches sur le schéma du modèle classique (Fig. 2 du post 3), qui indiquent ce qui est calculé à partir de ce que. Autrement dit, le forçage du réchauffement en surface doit être exactement opposée et égale pour les forçages combinés des autres influences climatiques.)

    Lorsque les rétroactions ont été introduites au modèle conventionnel (voir post 3), ceux-ci sont appliqués à la température de surface, mais pas les facteurs climatiques : toutes les rétroactions classiques sont en réponse au réchauffement en surface. Ce qui rend l'architecture fondamentalement asymétrique .

    L'introduction symétrique mais non conventionnelle de rétroactions est montrée dans la figure 1 ci-dessous, où chaque conducteur, non seulement la température de surface, a ses propres réactions (qui vont toujours dans la direction opposée à la circulation de l'information existante, car ils rétroagissent).

    - voir graphique sur site -

    Figure 1: L'application symétrique des rétroactions sur l'architecture de rayonnement – Equilibre symétrique : chaque pilote ainsi que la température de surface a ses propres réactions spécifiques. Le modèle classique (Fig. 2 du post 3) a uniquement rétroactions en réponse au réchauffement en surface, il omet les rétroactions en pointillés. (Le non-rétroactions-ASR n'a aucun retours, donc fA est égal à zéro, on montre juste par souci d'exhaustivité.)

    Dans le modèle conventionnel, tous les « retours » sont en réponse au réchauffement en surface : elles dépendent directement de la température de surface, mais pas sur les facteurs climatiques ou autres rétroactions.

    S'il existe des rétroactions qui répondent faiblement au réchauffement en surface, mais réagissent fortement aux changements dans un pilote de climat, ou s'il y a des rétroactions aux facteurs climatiques qui ne sont pas aussi des rétroactions en réponse au réchauffement en surface, puis le modèle conventionnel donne sur eux.

    On pourrait arguer que tout pilote climatique affectera la température de surface, au moins indirectement, donc toutes les rétroactions de modélisation comme réponses au réchauffement en surface est suffisant. Mais cela implique que les rétroactions à n'importe quel type d'influence sont les mêmes — que rétroactions « ignore » pilote qui leur a causé : par exemple, un réchauffement en surface de 0,2 ° C pourrait être due au gazcarbonique supplémentaire (ce qui laisse le rayonnement de grande longueur d'onde sortant (OLR) constant, sans tenir compte des rétroactions de l'albédo) ou une augmentation de TSI (ce qui augmente l'OLR), mais dans le modèle conventionnel, les rétroactions sont identiques dans les deux cas. Physiquement, cela risque de grave trop grande simplification — sûrement les rétroactions climatiques différentes influences peuvent être différentes.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  35. Ces omissions seraient être corrigées en ajoutant des rétroactions à chaque conducteur, comme dans la Fig. 1 ci-dessus. Rétroactions du conducteur pourraient modifier sensiblement puis le forçage ultime du pilote. Cela ferait le modèle conventionnel de base beaucoup plus difficiles à résoudre (il y aurait beaucoup de termes supplémentaires dans l' équation (3) de la poste 3, qui pourrait devenir un inextricable désordre).

    Une rétroaction qui répond beaucoup plus fortement à l'évolution de gazcarbonique que de réchauffement en surface est proposée dans le post après l'autre, correspondant à une valeur négative fC sur la Fig. 1.

    http://joannenova.com.au/2015/09/new-science-5-error-2-model-architecture-means-all-feedbacks-work-through-the-surface-temperature/#more-44779

    RépondreSupprimer
  36. "Goldman Strikes Again : Avez-vous une sonde sur la fraude « Réchauffement climatique » coût de travail du premier ministre

    Soumis par Tyler Durden le 26/09/2015 16:26 -0400


    Quand Tony Abbott est devenu le premier ministre australien en septembre 2013, l'enchaînement des événements qui mettrait fin prématurément à son mandat aurait pu déjà en mouvement : quelques mois plus tard Chine ordonnerait son hors de l'ombre de contrôle bancaire de système pour mettre en attente son mécanisme d'émission de dette, qui comme nous l'indiquions par an il y a motif à un arrêt complet autour de novembre 2014 (qui était aussi l'explication pour le ralentissement spectaculaire de l'économie américaine au cours de l'hiver dans l'effondrement dans le financement Social Total de la Chine croissance a envoyé un effet d'entraînement déflationniste dans le monde entier), qui - comme nous avons averti à l'époque - aurait des conséquences désastreuses sur l'ensemble des économies de "relève" de la Chine, Brésil et l'Australie.

    Mais alors que nous avons suivi l'implosion de l'économie du Brésil depuis décembre, bien avant le reste du monde a remarqué l'effondrement catastrophique de ce qui était autrefois économie plus dynamique de l'Amérique latine, ce fut un événement très récent en Australie - pas le ralentissement de l'économie parallèle également en raison de l'atterrissage brutal de la Chinedu pays : cela a été douloureusement clair long à l'avance - qui a eu beaucoup de surprise. À savoir, la démission de Tony Abbott presque exactement deux ans après être devenu premier ministre.

    Et s'il est facile de blâmer son constat d'échec sur des facteurs externes, à savoir le ralentissement chinois, un constat très surprenant a émergé au cours de ces derniers jours, celle qui révèle "Éviction" d'Abbott sous un jour totalement différent.

    Selon la liberté de l'Information les documents obtenus par l'ABC de l'Australie, maintenant-ancien premier ministre Ministère de le Tony Abbott discuté mise en place d'une enquête sur le Bureau de la météorologie au milieu des médias affirme que c'est exagérer estimations du réchauffement.

    Oui, il semble que le premier ministre lui-même avait osé interroger à Hugues Aufray qui prévaut sur le « réchauffement de la planète. »

    Rapports de l'ABC qui en août et septembre 2014, le journal australien publié rapports questionner le Bureau of Meteorology (BoM) méthodologie pour l'analyse des températures, déclaration prétend BoM "volontairement ne prêtait une preuve qui contredit sa propre propagande."

    Naturellement, la nomenclature a vigoureusement rejeté les assertions qu'il fait un changement de relevés climatiques pour exagérer les estimations du réchauffement. Néanmoins, comme le document suivant, obtenu par l'ABC montre, quelques semaines seulement après que les articles ont été publiés, Département d'Abbott Monsieur a démarché en utilisant un groupe de travail à effectuer « due diligence » sur des relevés climatiques de la nomenclature.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  37. Il s'avère que, vers la fin de 2014, le gouvernement de l'Australie, a mis en place un groupe de travail pour fournir des conseils sur le post des objectifs de réduction des émissions de le 2020 devant le climat de l'ONU Paris change Conférence en décembre 2015. Le ministère du premier ministre et le Cabinet voulaient la Task-Force pour mener aussi « due diligence pour données de climat et les émissions de l'Australie soient les meilleurs possibles, y compris le Bureau du dataset température australien de météorologie ».

    Un accompagnement bref vu par M. Abbott a noté que "dans les articles récents dans The Australian, la nomenclature a été accusée d'altérer ses enregistrements de données de température pour exagérer les estimations du réchauffement global". À savoir de l'ABC :

    « La façon dont le Bureau gère ses relevés climatiques est internationalement reconnu comme parmi les meilleurs au monde, » a dit le mémoire.

    « Néanmoins, le public a besoin informations de confiance sur l'Australie et le climat mondial est fiable et basé sur les meilleures données scientifiques disponibles. »

    Inexplicablement, au lieu de le laisser aller, comme la plupart des gouvernements de "status quo" font toujours, le cabinet poussaient vers avec des demandes d'audits : audits qui, si pris trop loin, peut révèle certains vraiment très « vérités incommodes » si ce n'est tellement sur le réchauffement de la planète, comme sur la propagande derrière elle et les firmes qui se tenait à tirer profit de ce type de propagande.

    La pression intensifiée lorsque la Présidente du Conseil consultatif de l'entreprise par M. Abbott Maurice Newman a écrit un article d'opinion dans le livre, exigeant une vérification financés par le gouvernement et l'examen du Bureau.

    Les préoccupations centrées sur le processus d'homogénéisation du Bureau de la température, la méthode dans laquelle il ajuste les températures pour les sites de météo basée sur des facteurs comme arbres ombre de moulage ou d'influencer le vent ou si la station est déplacée.

    C'est alors que le refoulement a commencé dans sérieux : saisir le ministre de l'environnement de l'Australie de Greg Hunt, qui ferait tout en son pouvoir pour stopper la croisade d'Abbott « audit » de la nomenclature. Dans une lettre à Abbott en novembre 2014, Hunt a réclamé le retrait du due clause de diligence raisonnable, faisant remarquer que lui et son Secrétaire parlementaire, Simon Birmingham, avait déjà « établi un contrôle de renforcement de la gouvernance des travaux en cours du bureau dans ce domaine ». En d'autres termes, « nous font confiance » - nous sommes le gouvernement... nous travaillons pour vous.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  38. Le ministère de l'environnement et ministre de l'environnement Greg Hunt a soutenu contre ayant la Task-force à enquêter sur le Bureau. Un département du premier ministre et le Cabinet bureaucrate décrit un fonctionnaire du ministère de l'environnement comme étant "une campagne" pour obtenir les références à BoM a retiré les responsabilités de l'équipe de travail.

    Autres documents semblent montrer M. Hunt convaincu de hauts membres du gouvernement de supprimer toutes les références de « due diligence » ou « assurance qualité ».

    Dans une lettre à M. Abbott écrit le 18 novembre l'année dernière, M. Hunt a fait ressortir le "projet de mandat se réfère à la taskforce faisant diligence sur le Bureau de l'ensemble de données de température australien de météorologie ».

    "En faisant cela, il est important de noter que la confiance du public dans les données du Bureau et des prévisions, notamment en ce qui a trait aux feux de brousse et aux cyclones, est primordiale," il dit. "Compte tenu de la récente publicité sur les jeux de données du Bureau de la température, sénateur Birmingham et j'ai mis en place une surveillance de renforcement de la gouvernance des travaux en cours du Bureau dans ce domaine."

    Dit autrement, vous n'osez pas question le réchauffement climatique ou encore le public peut perdue foi dans les prévisions du Bureau of Meteorology «feux de brousse et les cyclones. » On ne pouvait pas éventuellement composent ce si on a essayé.

    Comme pour l'assurance, Greg Hunt a donné à Abbott à abandonner sa vérification, c'était essentiellement une promesse de "Self"mieux réglementer par a, roulement de tambour, un forum consultatif technique :

    Le renforcement de la gouvernance du Bureau que M. Hunt mentionné est la mise en place d'Un Forum consultatif technique d'examiner et de donner des conseils sur les données de température du Bureau — une recommandation d'une étude antérieure du processus du Bureau.

    "Il est important de souligner c'est essentiellement une question d'assurance de la météorologie, des statistiques et des données", M. Hunt a écrit dans sa lettre à M. Abbott.

    Ceci, bien sûr, est une page dès la sortie de la playbook Keynesian/monétariste : on ne peut pas semer les graines du doute dans l'esprit du public que les hypothèses plus sacro-sainte sur le monde sont fausses par des sondes de transparence du gouvernement qu'il s'agisse de l'audit de la Fed, ou serveur de messagerie d'Hillary... ou les données météorologiques de l'Australie, pour remédier à cela nous allons juste prendre leur parole que toutes les données vont être frottées et double vérifiés.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  39. Un examen 2011 trouvé du Bureau données et analyse les méthodes se sont réunis les meilleures pratiques du monde mais a recommandé un groupe mis sur pied pour examiner les progrès réalisés sur le développement et l'exploitation des données sur la température.

    Le panneau 2015 inclus éminents statisticiens et membres ont dit l'ABC qu'ils étaient en fait aucun doute qu'il a été créé en réponse à des articles de journaux. Un projet de lettre de M. Abbott adressée à M. Hunt a montré que M. Abbott a voulu des mises à jour personnelles sur l'examen.

    "La crédibilité des agences gouvernementales est importante et doit être assurée," la lettre lue.

    Et alors que l'examen naturellement la nomenclature de toute données « recherche d'objectif » quand il est sorti en juin, peut-être la menace d'avenir telles vérifications était tout simplement trop - trois mois plus tard Abbott avait disparu.

    Ce n'est pas première préoccupation d'Abbott soit remplies de données, ou le réchauffement climatique. Comme les notes de Guardian, Abbott précédemment mis en doute la fiabilité de la climatologie, mais lorsqu'il était premier ministre il dit à plusieurs reprises qu'il a accepté le climat changeait et les humains apporté "une contribution". Dans d'autres déclarations publiques, Abbott dit charbon était « bon pour l'humanité » et éoliennes sont « visuellement affreux ».

    Peut-être le récent sonder « statistiques et données » derrière le Bureau australien de météorologie ont été la goutte d'eau qui fait déborder le vase : clairement Abbott n'allait pas être apaisée et continuerait ses sondes et des audits dans la « sagesse conventionnelle » derrière le réchauffement climatique, une persistance qui menaçait une entreprise plus que tout autre.

    Goldman Sachs.

    Alors que nous avons peine à rappeler aux lecteurs que c'est Goldman qui a imaginé le marché du crédit-carbone et est à l'origine de plafonnement et d'échange, voici un (en) Résumé pratique de ce que le vrai maître de marionnettes est derrière l'engouement dans le monde entier avec arrêt « réchauffement global », et qui bénéficiaire le plus alors que le monde est manipulé en fait tout pour tuer le réchauffement de la planète morte dans son élan , avec la permission de Matt Taibbi :

    … Avance rapide jusqu'à aujourd'hui. C'est début juin à Washington, D.C., Barack Obama, un jeune politicien populaire dont principal bailleur de fonds de campagne privée était une banque d'investissement Goldman Sachs – ses employés rémunérés quelques $ 981 000 à sa campagne – se trouve à la maison blanche. Après avoir navigué en toute transparence le champ de mines politique de l'ère du plan de sauvetage, Goldman est une fois de plus vers son ancienne entreprise, scoutisme des failles dans un nouveau marché de gouvernement créé à l'aide d'un nouvel ensemble d'anciens élèves occupant des emplois gouvernementaux clés. Allés sont HankPaulson et Neel Kashkari ; à leur place sont du Trésor de l'état-major Mark Patterson et CFTC chef Gary Gensler, les deux anciens Goldmanites. (Gensler était co-responsable du Cabinet des Finances). Et au lieu de dérivés de crédit ou à terme du pétrole ou CDO adossés à des hypothèques, le nouveau jeu dans la ville, la prochaine bulle, est dans les crédits de carbone – un marché de milliards de dollars en plein essor qui à peine même existe encore, mais si le parti démocrate qu'il a donné $ 4 452 585 à lors des dernières élections parvient à pousser à l'existence une nouvelle bulle de produits révolutionnaires, déguisé en un « plan environnemental "appelé cap-and-trade.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  40. Le nouveau marché de crédit-carbone est une répétition virtuelle du casino du marché des produits de base qui a eu la gentillesse de Goldman, sauf elle a une délicieuse nouvelle Ride : si le plan se met en marche comme prévu, la hausse des cours seront ordonnées par le gouvernement. Goldman n'aurez même pas à truquer le jeu. Il vont être truquée à l'avance.

    Voici comment cela fonctionne : si le projet de loi passe, il y aura des limites pour les centrales au charbon, les services publics, les distributeurs de gaz naturel et les nombreuses autres industries sur la quantité d'émissions de carbone (alias les gaz à effet de serre), ils peuvent produire chaque année. Si les entreprises vont dépassant leur limite, ils seront en mesure d'acheter des « parts » ou des crédits d'autres entreprises qui ont réussi à produire moins d'émissions : le président Obama a prudemment estime qu'environ $ 646 milliards d'une valeur de crédits de carbone seront mis aux enchères dans les sept premières années; un de ses principaux assistants économiques émet l'hypothèse que le nombre réel pourrait être deux ou même trois fois ce montant.

    La caractéristique de ce plan qui a un appel spécial aux spéculateurs, c'est que le « bouchon » sur le carbone sera continuellement réduit par le gouvernement, ce qui signifie que les crédits carbone deviendront plus rares avec chaque année qui passe. Ce qui signifie qu'il s'agit d'un marché de produits flambant neuf où le principal produit à être commercialisé est garanti à la hausse prix au fil du temps. Le volume de ce nouveau marché sera plus de 1 billion de dollars par an; à titre de comparaison, l'annuel combiné recettes de tous les « fournisseurs d'électricité aux États-Unis total $ 320 milliards.

    Goldman veut que ce projet de loi. Le plan est (1) de mettre la main sur le rez de chaussée de la législation de paradigme, (2) Assurez-vous bien sûr qu'ils sont la tranche de dégager un bénéfice de ce paradigme et (3) s'assurer que la tranche est une tranche de grosse. Goldman a commencé à pousser dur pour cap-and-trade il y a longtemps, mais les choses vraiment rampe jusqu'à l'an dernier lorsque la firme a dépensé $ 3,5 millions pour faire pression sur les questions climatiques. (Un de leurs lobbyistes à l'époque n'était autre que Patterson, maintenant des ofstaff chef du Conseil du Trésor.) En 2005, alors que Hank Paulson était chef de Goldman, personnellement contribua à la politique environnementale de la Banque de l'auteur, un document qui contient des éléments surprenants pour une société qui, dans tous les autres domaines, a été constamment opposée à toute forme de réglementation gouvernementale. Rapport de Paulson a soutenu que « l'action volontaire ne peut pas résoudre le problème du changement climatique ». Quelques années plus tard, chef de carbone de la Banque, Ken Newcombe, insisté sur le fait que cap-and-trade seul ne suffira pas à résoudre le problème climatique et réclamé davantage les investissements publics dans la recherche et le développement. Qui est commode, étant donné que Goldman fait premiers investissements dans l'énergie éolienne (il a acheté une filiale appelée Horizon Wind Energy), diesel renouvelable (c'est un investisseur dans une ferme appelée changeant World Technologies) et l'énergie solaire (il en partenariat avec BP Solar), exactement le genre d'offres qui prospéreront si le gouvernement force les producteurs d'énergie à utiliser l'énergie plus propre. Comme Paulson a indiqué à l'époque, « nous ne faisons ces investissements à perdre de l'argent. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Banque détient une participation de 10 pour cent dans le Chicago Climate Exchange, où les crédits de carbone seront cotées. En outre, Goldman possède une participation minoritaire dans Blue Source LLC, une société basée à Utah qui vend des crédits de carbone du type qui sera en grande demande si le projet de loi passe. Lauréat du prix Nobel Al Gore, qui est intimement impliqué dans la planification de plafonnement et d'échange, mis en marche une société appelée Generation Investment Management avec trois bonzes anciens de Goldman Sachs Asset Management, David Blood, Mark Ferguson et Peter Hanis. Leur entreprise ? Investir dans les compensations de carbone, il y a aussi un $ 500 millions que Green Growth Fund, mis en place par un Goldmanite à investir en vert-tech... la liste s'allonge encore et. Goldman est en avance sur les titres encore une fois, juste attendre que quelqu'un faire pleuvoir au bon endroit. Ce marché sera plus grand que le marché de l'énergie-futures?

      «Oh, il va nain, » dit un ancien membre du personnel, le Comité de l'énergie de la chambre.

      Eh bien, vous pourriez dire, qui s'en soucie ? Si cap-and-trade réussit, ne nous tous être sauvés de la catastrophe du réchauffement global ? Peut-être – mais cap-and-trade, tel qu'envisagé par Goldman, est vraiment juste une taxe carbone structurée de sorte que les intérêts privés recueillent les revenus. Au lieu de simplement imposer une redevance fixe de gouvernement sur la pollution carbone et forçant les producteurs d'énergie impure à payer pour les dégâts qu'ils font, le cap-and-trade permettra une petite tribu de porc Wall Street gourmands comme l'enfer à tourner encore un autre marché de produits de base dans un régime de recouvrement des impôts privé. C'est pire que le plan de sauvetage : il permet à la Banque de s'emparer de l'argent des contribuables avant qu'il soit encore collecté.

      Cap-and-trade va se passer. Ou, si ce n'est pas, quelque chose comme il va. La morale est la même que pour toutes les autres bulles que Goldman a contribué à créer, de 1929 à 2009. Dans presque tous les cas, la même banque qui s'est comporté avec insouciance pendant des années, alourdir le système des prêts toxiques et dette prédatrice et rien d'autre que des bonus énormes accomplir pour quelques patrons, a été récompensée avec des montagnes d'argent pratiquement gratuit et garantissait – tandis que les victimes réelles dans ce désordre, les contribuables ordinaires, sont les payer pour cela.

      En bref : des milliards sont en jeu pour Goldman tant que la « lutte » contre le réchauffement climatique se poursuit. Et comme indiqué plus haut, le cap-and-trade qui va se passer ou « quelque chose comme il va » - les futurs revenus de Goldman en dépendre.

      En fait, la seule chose qui peut écraser ce plan finement orchestré pour générer des milliards à huis clos, profite de l'euphorie de masse pour « sauver la planète » financé, naturellement, entièrement par le contribuable, est un élément essentiel de la preuve que les données et les statistiques derrière le « réchauffement climatique » a été fabriquée, il fallait quelque chose qui a pu très bien se produire plan d'Abbott pour une vérification allée trop loin.

      Et si Abbott est subitement devenue une plus grande responsabilité, si non pas tant pour l'Australie, puis certainement pour Goldman Sachs.

      (suite en dessous:)

      Supprimer
  41. Avec le recul, alors que la sortie tout à fait inattendue Abbott le 14 septembre a été un choc, son remplaçant du premier ministre devrait s'étonner du tout : Malcolm Turnbull, comme nous l'avons, vient de se passer d'être Président de Goldman Sachs Australie entre 1997 et 2001. Le même Turnbull qui a été destitué de son poste de chef de l'opposition en 2009 sur son soutien à une taxe sur le carbone et un régime de droits d'émission, un « régime » qui, s'il est totalement mis en œuvre, conduirait à une manne monétaire énorme pour rien d'autre que l'ancien employeur de Turnbull : Goldman Sachs.

    Goldman était donc la partie responsable derrière l'éviction d'Abbott ? On ne peut que spéculer, mais une chose est certaine : des préoccupations et des craintes de « sondes » ou « vérifications » en Australie le réchauffement climatique « données et statistiques » sont maintenant de l'histoire.

    * * *

    ABC complète FOIA révélant la sonde d'Abbott de BoM « données » ci-dessous :

    - voir fac similé sur site:

    http://www.zerohedge.com/news/2015-09-26/did-goldman-sachs-sacrifice-australias-prime-minister-his-doubts-about-global-warmin

    RépondreSupprimer
  42. Maître Goupil : à malin, malin et demi

    La Russie va acheter d’occasion les porte- hélicoptères Mistral à l’Égypte

    Le 23 septembre 2015 –
    Source Moon of Alabama

    Les voitures neuves sont souvent proposées par les constructeurs dans leurs catalogues à des prix élevés. Les concessionnaires automobiles ont imaginé un truc pour contourner les prix catalogue et vendre plus de voitures : ils vendent la nouvelle voiture à des hommes de paille pour un jour ou deux. Ces voitures sont qualifiées de voitures de démonstration ou de voitures déjà immatriculées. La voiture d’occasion est rendue au concessionnaire qui la vend à l’acheteur initialement prévu à un prix inférieur au prix catalogue du fabricant.

    Il semble qu’on soit en train de recourir à un artifice de ce genre, bien que ne comportant pas de prix, pour ce qui concerne deux navires de guerre qui ont défrayé la chronique.

    La France a accepté de vendre à l’Égypte les deux porte-hélicoptères Mistral qui étaient à l’origine destinés à la Russie.

    ***

    Le contrat des Mistral, d’une valeur de 1,2 milliard d’euros (1,3 milliard de dollars), a été signé par DCNS / STX de France et Rosoboron export de Russie en 2011. Le contrat précisait que deux porte-hélicoptères français seraient livrés à la Russie, le premier en 2014 et le second en 2015. La Russie devait fabriquer une partie des coques des navires et fournir son propre matériel électronique militaire pour les navires de guerre.

    Cependant, le gouvernement français a décidé de ne pas remettre les navires à Moscou, du fait d’intenses pressions politiques de la part des États-Unis et de leurs alliés européens, suite à la réunification de la Crimée avec la Russie et à l’éclatement du conflit armé dans l’est de l’Ukraine.

    L’Égypte n’a pas vraiment besoin de ces porte-hélicoptères très coûteux et difficiles à utiliser. J’ai beau me creuser la cervelle, je ne vois pas du tout à quoi ils pourraient lui servir. Il y a donc probablement une autre raison à cette acquisition.

    L’Égypte va acheter ces deux navires grâce probablement à un crédit de la Russie. Les spécialistes russes les équiperont avec des systèmes d’armement russes. Puis, dans un an ou deux, l’Égypte vendra d’occasion les porte-hélicoptères à la Russie. Les inévitables pots de vin et autres gratifications destinés à faciliter cette transaction seront considérés comme des bonus que les dirigeants égyptiens ont bien mérités.

    Je ne doute pas que les Français, qui n’ont jamais voulu annuler le contrat conclu avec les Russes, font partie du stratagème depuis le début.

    Il ne reste qu’une seule question : Washington peut-il y faire quelque chose, et quoi ?

    Traduction : Dominique Muselet

    http://lesakerfrancophone.net/maitre-goupil-a-malin-malin-et-demi/

    RépondreSupprimer
  43. Temps pour l'Option nucléaire : pleuvoir l'argent sur MainStreet

    Posté le 22 septembre 2015
    par Ellen Brown

    Les prévisions sont que nous allons bientôt voir l'option « nucléaire » — argent Banque centrale créée à injecter directement dans l'économie réelle. Toutes les autres options n'ayant pas réussi, gouvernements se réduira à l'émission de monnaie pure et simple pour couvrir les déficits budgétaires. Donc, met en garde contre un article 18 septembre sur ZeroHedge intitulé "il commence : plus grande banque d'investissement australienne vient de dire « Hélicoptère argent » est de 12 à 18 mois loin."
    Les réformateurs de l'argent vont dire qu'il est temps. Aujourd'hui, pratiquement tout l'argent est créé comme dette bancaire, mais personnes ne peut plus prendre le plus de dette. La masse monétaire a diminué ainsi que de la capacité des gens à emprunter de l'argent de nouveau à l'existence. L'assouplissement quantitatif (QE) tente de re-gonfler la masse monétaire en donnant de l'argent aux banques de créer plus de dette, mais cette politique a échoué. Il est temps d'essayer de déposer de l'argent dette-libre sur Main Street.
    La prédiction de Zerohedge est issue d'un communiqué de la plus grande banque d'investissement de l'Australie, Macqurie. Il note que PIB se contracte, les pressions déflationnistes sont accélération, public et du secteur privé ne conduisez pas la vitesse de l'argent plus élevé et Banque centrale injections de liquidités perdent de leur efficacité. Les politiques actuelles ne fonctionnent pas. En conséquence :

    Il y a plusieurs stratégies qui pourraient être et seraient probablement considérées au cours des 12 à 18 prochains mois. Si le secteur privé manque de confiance et visibilité pour augmenter la vitesse de l'argent, alors (sans doute) secteur public pourrait. En d'autres termes, au lieu d'agir par les marchés obligataires et le secteur bancaire, pourquoi du secteur public ne devrait pas contourner complètement les marchés et injecter relance directement dans le' sang'? Alors qu'il pourrait ou ne pourrait pas qualifier de QE, il aurait un impact beaucoup plus fort et contrairement au cours des sept dernières années, la reprise pourrait imiter réellement un cycle économique classique et investisseurs auraient bientôt commencer à discuter des effets multiplicateurs et de positionnement dans les zones de plus grand investissement.

    Willem Buiter, économiste en chef mondial Citigroup, est également de recommander « gouttes d'argent d'hélicoptère » pour éviter une récession mondiale imminente, indiquant :

    Une récession mondiale à partir de 2016 conduite par la Chine est maintenant scénario principal de l'équipe de notre économie mondiale. Reste de l'incertitude, mais la probabilité d'une réponse rapide et efficace de la politique semble diminuer....

    Hélicoptère argent gouttes en Chine, la zone euro, le Royaume-Uni et U.S. et restructuration de la dette... peuvent atténuer et, si mises en œuvre immédiatement, empêcher une récession au cours des deux prochaines années sans augmenter le risque d'une récession plus profonde et plus longue, plus tard.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  44. De Corbyn PQE

    Au Royaume-Uni, quelque chose s'apparente à un hélicoptère goutte d'argent était juste mettre sur la table par Jeremy Corbyn, le leader travailliste nouvellement élu. Il se propose de donner à la Banque d'Angleterre un nouveau mandat pour mettre à niveau l'économie d'investir à nouveau à grande échelle du logement, l'énergie, des transports et des projets numériques. Il l'appelle "quantitative assouplissement" pour les gens au lieu de banques"(PQE). Les investissements seraient feront par une banque d'investissement National mis en place pour investir dans de nouvelles infrastructures et dans les industries de haute technologie innovantes de l'avenir.

    Blogueur australien que Prof. Bill Mitchell est d'accord que d'expérience est économiquement saines. Mais, dit-il, qu'il ne doit pas être appelée « assouplissement quantitatif ». QE est juste un échange actif – trésorerie fédérale des valeurs mobilières ou des titres adossés à des hypothèques sur les bilans des banques. Ce que propose Corbyn est effectivement manifeste argent financement (OMF) – injectant de l'argent directement dans l'économie.

    Mitchell reconnaît que OMF est une notion taboue dans l'économie mainstream. Apparemment, c'est parce que cela conduirait à l'hyperinflation. Mais les vraies raisons, dit-il, sont les suivantes :

    1. Il coupe les commerçants obligataires du secteur privé de leur dose de bien-être social qui, contrairement à d'autres formes de protection sociale, comme la maladie et des allocations de chômage etc a fait les destinataires riche à l'extrême....
    2. Il enlève le « singe de dette » qui sert à écraser les gouvernements qui cherchent à exécuter les plus grands déficits budgétaires.
    OMF comme Solution à la crise de l'UE

    Mitchell, observe que OMF a effectivement été mis sur la table par le Parlement européen. Selon Un projet de rapport de la Commission économique et monétaire, sur le rapport annuel de la Banque centrale européenne pour 2012, le Parlement européen :

    9. Considère que les outils de politique monétaire que la BCE a utilisé depuis le début de la crise, tout en offrant un soulagement bienvenu sur les marchés financiers en difficulté, ont montré leurs limites en ce qui concerne la stimulation de la croissance et l'amélioration de la situation sur le marché du travail ; estime, par conséquent, que la BCE pourrait étudier les possibilités de mise en œuvre de nouvelles mesures non conventionnelles visant à participant à un programme favorable à la croissance grand, ensemble de l'UE, y compris l'utilisation du mécanisme de soutien de liquidité d'urgence pour entreprendre un "financement argent manifeste" de la dette publique afin de financer les réductions d'impôts ciblées sur les ménages à faible revenu et/ou de nouvelles dépenses de programmes axés sur les objectifs de la stratégie Europe 2020 ;

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  45. 10. Estime qu'il est nécessaire de revoir les traités et les statuts de la BCE afin d'établir la stabilité des prix ainsi que de plein emploi, comme les deux objectifs, sur un pied d'égalité, de la politique monétaire dans la zone euro ;

    Ces dispositions ont été modifiées par le rapport, dit le professeur Mitchell, en grande partie à cause de la paranoïa de l'hyperinflation allemande. Mais il maintient que manifeste le financement d'argent est le moyen le plus efficace pour résoudre la crise de la zone euro sans déchirure vers le bas de l'union monétaire :

    1. Cela revient à la BCE en disant des États membres qu'ils fourniront des Euros afin de permettre suffisamment de déficit budgétaire visant à accroître l'emploi et la production.
    2. Aucune dette publique n'est émise.
    3. Aucuns taxes ne sont déclenchés.
    4. Taux d'intérêt augmenteraient pas.
    5. Une garantie d'emploi pourraient être introduite immédiatement.
    6. La troïka ne peuvent prendre leur retraite – aucuns plus de sauvetages.
    7. Comme la croissance revient, les changements structurels – amélioration des services publics, de meilleures écoles, meilleure santé etc. peuvent être implémentées. La croissance permet des changements structurels se produire plus rapidement parce que les gens sont heureux de se déplacer entre les travaux si il y a des offres pour vous déplacer entre.

    L'Inflation fausse Objection

    Tim Worstall, écriture au registre UK, objets de Corbyn d'expérience (ou OMF) au motif qu'il ne peut pas être « stérilisé » la manière QE. Lorsque l'inflation atteint, le processus ne peut pas être inversé. Si l'argent est dépensé sur les infrastructures, il sera dehors là qui circulent dans l'économie et ne seront pas récupérable. Worstall a écrit :

    QE est conçu pour être temporaire,... car une fois récupérer les taux de dépenses du peuple nous avons besoin d'un moyen de prendre tout ce que plus d'argent de l'économie. Donc nous le faisons en utilisant imprimé argent pour acheter des obligations, qui injecte de l'argent dans l'économie, et vendre les obligations retour une fois nous devons retirer l'argent de l'économie et tout simplement détruire l'argent nous avons amassé....

    Si nous n'avons pas toutes les obligations de vendre, il n'est pas clair comment nous pouvons réduire [l'offre de monnaie] si l'inflation à grande échelle frappe.

    Le problème aujourd'hui, cependant, n'est pas l'inflation mais la déflation de la masse monétaire. Certains prix à la consommation peut être vers le haut, mais cela peut se produire même si la masse monétaire se rétrécit. Prix des denrées alimentaires, par exemple, sont en hausse ; mais c'est à cause de l'augmentation des coûts, y compris la sécheresse en Californie, les changements climatiques et les fusions et les acquisitions de grandes entreprises qui éliminent la concurrence.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  46. Ajout d'argent à l'économie ne sera pas grimper les prix jusqu'à ce que la demande est saturée et que la production a atteint la pleine capacité ; et nous sommes bien loin de la pleine capacité maintenant. Avant cela, la « demande » croissante va augmenter « approvisionnement ». Les producteurs créera plus de biens et de services. Offre et la demande va augmenter ensemble et les prix resteront stables. Aux États-Unis, l'écart de production – la différence entre la production réelle et la production potentielle – est estimé à environ $ 1 billion annuellement. Cela signifie que la masse monétaire peut être augmentée par au moins $ 1 billion annuellement sans grimper les prix.

    Ne pas faire stériliser – l'impôt !

    Si PQE excède la capacité de production totale, le gouvernement n'a pas besoin de s'appuyer sur la Banque centrale de retirer l'argent. Elle peut le faire avec les taxes. Tout comme les prêts augmentent la masse monétaire et rembourser leur il rétrécit encore une fois, donc les impôts et autres paiements au gouvernement seront contractera une masse monétaire augmentée avec la monnaie émise par le gouvernement.

    En utilisant les chiffres de 2012 (dessin tiré d'un article antérieur de cet auteur), la vitesse de M1 (les pièces, les billets d'un dollar et les dépôts à vue dépensés par les consommateurs ordinaires) était alors de 7. Cela signifie mains M1 a changé sept fois au cours de 2012 – de femme au foyer à l'épicier au fermier, etc.. Étant donné que chaque destinataire redevable impôts sur cet argent, M1 a augmenté d'un dollar a augmenté l'assiette fiscale de sept dollars.

    Recettes fiscales totales en pourcentage du PIB en 2012 était de 24,3 %. En extrapolant ces chiffres, $1,00 changer sept fois de mains pourrait augmenter les recettes fiscales de $7.00 x 24,3 % = 1,70 $. Cela signifie que le gouvernement ne pouvait, en théorie, revenir plus d'impôts qu'il a versés. Même avec quelques fuites de ces chiffres et des déductions pour frais, tous ou la plupart de l'argent de nouveau investi dans l'économie pourrait être taxée au gouvernement. Nouveaux fonds pourraient être pompés chaque année et la masse monétaire augmenterait peu voire pas du tout.

    Après impôts, autres façons de récupérer de l'argent dans le Trésor sont : fermeture des niches fiscales, taxation au $ 21 billions ou plus cachés dans les paradis fiscaux offshore et mise en place d'un système de banques publiques qui renverrait l'intérêt sur les prêts au gouvernement. Intérêts nets perçus par les banques américaines en 2014 a été $ 423 milliards. À son sommet en 2007, il était de $ 725 milliards.

    Ainsi, il y a plusieurs façons de recycler un problème d'argent neuf au gouvernement. La même somme d'argent pourrait être dépensé et recueilli revenir année après année, sans créer de l'inflation des prix ou hyperinflating la masse monétaire.

    Cela pourrait se faire non seulement ; Il faut faire. Politique monétaire conventionnelle a échoué. Les banques centrales ont épuisé leurs boîtes à outils existants et ont besoin d'explorer des alternatives innovantes.

    _______________________

    Ellen Brown est une avocate, fondatrice de l'Institut bancaire Publicet auteur de douze ouvrages dont le Best-seller De la dette du Web. Son dernier livre, La Solution de banque publique, explore les modèles réussis bancaire public historiquement et dans le monde. Ses articles de blog 300 + sont à EllenBrown.com. Vous écoutez "c'est notre argent avec Ellen Brown" sur PRN.FM.

    http://ellenbrown.com/2015/09/22/time-for-the-nuclear-option-raining-money-on-main-street/#more-10046

    RépondreSupprimer