- ENTREE de SECOURS -



samedi 28 novembre 2015

Femmes de flics violents, sacrifiées au nom de la réputation de l'institution

Mediapart
mer., 25 nov. 2015 12:27 UTC
.
La violence conjugale concerne quinze fois plus les femmes de flics que la population générale. Pour elles, partir est un défi car leurs conjoints ont les moyens de tout savoir. Pire : ces agresseurs ont beaucoup moins de risques que les autres d'être inquiétés. Alex Roslin, dans 'Police Wife' (une enquête réalisée sur 12 ans, outre-Atlantique), brise ce tabou édifiant des flics intimes bourreaux.
.
« Une femme battue qui appelle le 911 a deux chances sur cinq » de tomber sur un homme qui, chez lui, est auteur de violences domestiques. « De quel côté pensez-vous qu'il penchera ? » Alex Roslin, journaliste d'investigation, publie une impressionnante enquête réalisée outre-Atlantique : Police Wife, The Secret Epidemic of Police Domestic Violence.
.
Accompagnée du témoignage fort et bouleversant d'une ex-femme de flic violent, Susanna Hope, cette enquête très documentée découvre un tabou scandaleux : les représentants des forces de l'ordre sont à la fois plus couramment violents dans l'intimité et bien plus protégés que les autres hommes violents.
.
« Les membres de la Gendarmerie Royale du Canada sont punis plus sévèrement pour avoir menti ou volé quelque chose que pour de la violence conjugale », confie Alex Roslin. Durant ses douze ans d'enquête, il s'est heurté à la loi du silence. La GRC lui a même demandé « 29.000$ de frais » lorsqu'il a souhaité des informations sur le nombre d'hommes qui auraient été réprimandés pour de la violence conjugale.
.
Quinze fois plus de violences conjugales chez les flics
.
A ce sujet, un ancien officier n'hésite pas à dire que l'omerta des forces de l'ordre sur la violence domestique pratiquée dans ses rangs est plus grande encore que celle d'une mafia cherchant à se protéger.
.
Pourtant, il est désormais connu que dans « chaque pays dans lequel la police a la même structure et le même rôle social - préserver l'ordre public avec la force - on va voir un niveau élevé de violence conjugale parmi les policiers », explique Alex Roslin. Très élevé, en fait : la violence conjugale concerne jusqu'à quinze fois plus de foyers de flics que de foyers de la population générale.
.
Pour les femmes concernées, les obstacles sont immenses. « Comment appeler le 911 [17 en France] ? Que faire si un collègue de son mari répond ? [...] Où se cacher ? Il sait généralement où sont les refuges, [...] peut avoir une formation et des outils pour suivre son utilisation du Web, ses appels et voyages, savoir si elle a cherché de l'aide ou, si elle a fui, où elle est allée. »
.
De fait, « les familles vivent dans une terreur silencieuse, abandonnées par la société. Les agresseurs sont des employés du gouvernement dont les actes sont tolérés par les autorités et intimement liés à leur service. »
.
Si intimement lié que l'épidémie est réelle. 40% des policiers américains reconnaissent avoir été auteurs de violences domestiques dans les six derniers mois ; 8% reconnaissent des violences graves. Mais le phénomène n'est pas qu'intime. « Des recherches ont montré que quand un service de police ne traite pas sérieusement la violence conjugale parmi ses policiers, ce service va aussi malmener des enquêtes sur la violence conjugale dans la population », expose Alex Roslin. De même que des policiers violents dans l'intimité de leur foyer seront plus facilement abusifs avec les citoyens, moins tolérants envers leurs collègues féminines.
.
Des affaires étouffées
.
Pourtant, ils restent protégés. Même après une condamnation, l'écrasante majorité restera en service actif : outre-Atlantique, jusqu'à 86% d'agresseurs reconnus par la justice n'ont pas eu à changer de travail. Pire encore, ils ne vont que rarement en justice.
.
« Les services de police essaient souvent d'étouffer les plaintes en les faisant passer en commission de discipline plutôt que devant une juridiction pénale. Ces audiences internes n'aboutissent généralement à rien de plus qu'une petite tape sur la main de l'agresseur. »
.
Ainsi, un policier auteur de violences domestiques n'a qu'une chance sur cent d'en répondre devant un tribunal. Un gendarme, une sur plus de six mille. La protection dont ils bénéficient est jouée par leurs collègues autant que par leur connaissance des rouages de la justice : « Généralement à l'aise avec les procédures, [le policier] a peut-être travaillé dans le passé avec le procureur ou le juge. Les agents appelés à témoigner sont connus pour se couvrir l'un l'autre. Dans le jargon policier, cela a même un nom : le testilying (*). »
.
Avec Police Wife, Alex Roslin commet un travail indispensable, difficile à mener dans le tabou général que représentent à la fois les violences conjugales et le milieu policier. Officiellement, les forces de l'ordre - en France notamment - ne tolèrent aucune entorse au droit familial et aucune violence intime.
.
Officieusement, les gradés étouffent les affaires et les hommes concernés se couvrent mutuellement lorsqu'une femme ose parler.

Loin de s'en tenir à leur devoir d'être un modèle, de nombreux états refusent même de tenir ou livrer des statistiques sur les violences conjugales commises par leurs policiers et gendarmes. Et au-delà des répercussions individuelles, il convient de rappeler que ces comportements sont nécessairement délétères sur la façon dont seront traitées en général les femmes victimes de violences.
.
(*) En référence au terme 'testifying', qui correspond au fait de promettre de dire la vérité à la Cour. Le 'testilying' est un engagement tacite entre agents qui consiste à mentir pour se protéger mutuellement.
.
Police Wife : The Secret Epidemic of Police Domestic Violence, de Susanna Hope et Alex Roslin, 18 septembre 2015. Voir aussi le blog des auteurs.
.
-- Commentaire : Et ces policiers sont censés protéger la population...--
.

98 commentaires:

  1. L’UE va financer des agents pour contrer les eurosceptiques sur Internet

    By lejournaldusiecle
    14 février 2013

    Le Parlement européen va débourser environ 2,5 millions d’euros environ pour lancer une armée de "trolls" sur Internet, et en particulier les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter pour lutter contre l’euroscepticisme en vue des élections de 2014, qui auront lieu entre le 5 et le 8 juin 2014.

    C’est le Daily Telegraph qui a révélé l’information le 3 Février 2013. Le journal a eu accès à des documents confidentiels qui révèlent la planification d’une campagne sans précédent de réorientation de l’opinion publique, avant et pendant les élections de juin 2014.

    Au cœur de cette nouvelle stratégie : "des outils de contrôle de l’opinion publique" destinés à déterminer si certains débats de nature politique ayant lieu entre participants des médias sociaux et autres blogs sont susceptibles d’attirer l’attention médiatique et publique.

    Les communicants des institutions parlementaires devront être capables de décrypter les "sujets tendances" au sein des conversations et d’y réagir rapidement, de manière ciblée et pertinente ; il s’agit pour eux de "se joindre aux conversations et de les influencer, par exemple en fournissant des faits et des chiffres déconstruisant les mythes".

    Selon le document mis à jour par le Daily Telegraph, les "trolls" européistes auront pour mission de subvertir le sentiment qu’expriment de plus en plus d’Européens, à savoir que "l’Europe est le problème", et de le retourner, de sorte que chacun en vienne à considérer que la réponse aux défis actuels est "plus d’Europe", et non pas "moins d’Europe".

    Une attention toute particulière doit être accordée, nous dit-on, aux pays qui ont connu une montée de l’euroscepticisme. La France, qui a massivement rejeté le Traité constitutionnel européen le 29 mai 2005 (55%), devrait donc être particulièrement ciblée par cette campagne de propagande, visant à redresser les jugements inadaptés – incorrects – sur la construction si prometteuse de ce "premier empire non impérial" qu’est l’UE, dixit Barroso.

    En pleine crise économique, et alors que l’austérité est imposée aux États, l’UE ne devrait pas rechigner sur les moyens de sa propagande, puisqu’une augmentation de près de 2 millions d’euros des dépenses en "analyse qualitative des médias" serait prévue, principalement tirée de budgets pré-existants, et plus de 900.000 euros additionnels devraient être collectés l’an prochain.

    Nigel Farage a été l’un des premiers députés européens à réagir aux révélations du Telegraph, le 7 février sur Russia Today, estimant que l’UE ne valait pas mieux qu’une "république bananière".

    Sources : Daily Telegraph / Agoravox / Russia Today / Le Journal du Siècle

    http://lejournaldusiecle.com/2013/02/14/lue-va-financer-des-agents-pour-contrer-les-eurosceptiques-sur-internet/

    RépondreSupprimer
  2. Comment la Turquie exporte ISIS huile au monde : Les preuves scientifiques

    Soumis par Tyler Durden le 27/11/2015 15:00 -0500

    Au cours des semaines dernière quatre ou plus, les médias a versé un peu d'attention au commerce lucratif de l'Etat islamique « volés » brut.

    Le 16 novembre, dans un effort très médiatisé, l'aviation américaine détruit 116 camions d'huile ISIS en Syrie. 45 minutes avant, des tracts ont été largués conseillant des pilotes (qui Washington est absolument sûr sont pas ISIS membres eux-mêmes) à « sortir de [leurs] camions et s'enfuir. »

    La chose étrange sur les frappes américaines est qu'il a fallu le Pentagone près de 14 mois pour comprendre que le moyen le plus efficace de paralyser le transport pétrolier de l'État islamique est de bombe... l'huile.

    Avant novembre, la stratégie"américaine" tournait autour de bombardements des infrastructures pétrolières du groupe. Comme il s'avère que stratégie était très peu efficace au mieux et ce n'est pas tout à fait clair qu'un effort a été fait pour informer à quel point peu de dégâts les frappes aériennes ont été effectivement infliger de The White House, Congrès, et/ou le public. Il y a deux explications possibles quant à pourquoi Centcom peut ont cherché à le faire sonner comme si la campagne allait mieux qu'il était en réalité, directeur de i) national du renseignement James Clapper a tiré un Dick Cheney et fait pression sur le major-général Steven Grove en fournissant des évaluations optimistes, ou ii) le Pentagone et la CIA se sont contentés avec pistes de bombardements inefficaces parce que les responsables du renseignement étaient désireux de garder les revenus du pétrole de l'Etat islamique, qui coule alors que le groupe pourrait continuer à fonctionner en tant que une grande déstabilisation élément visà-vis du régime Assad.

    En fin de compte, la Russie s'écria immonde à la facilité avec laquelle ISIS transporté son pétrole illégal et lorsqu'il fut clair que Moscou a été mis à frapper les convois de l'huile du groupe, les Etats-Unis restait pratiquement pas d'autre choix que d'aller le long de la balade. Avions de guerre de Washington a détruit un autre 280 camions plus tôt cette semaine. La Russie prétend avoir vaporisé de plus de 1 000 véhicules de transport en novembre.

    Bien sûr les questions plus intéressantes lorsqu'il s'agit à l'État islamique $400 millions + par entreprise d'huile de l'année, sont : où cette huile finisse et qui facilite la livraison ? Dans le but de commencer à répondre à ces questions, nous avons écrit :

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. • La Question la plus importante sur ISIS que personne ne demande
    • Rencontrer l'homme qui finance ISIS : Erdogan Bilal, le fils du Président de la Turquie
    Rôle de la Turquie pour faciliter la vente de pétrole de l'Etat islamique a fait l'objet d'un débat pendant un bon moment. De "l'OTAN abrite l'État islamique : brave nouvelle guerre pourquoi France sur ISIS est une plaisanterie malsaine, et une insulte aux victimes du Paris des attaques", de Nafeez Ahmed :

    "La Turquie a joué un rôle clé en facilitant la pierre angulaire de l'expansion de ISIS : ventes de pétrole de marché noir. Principal politique et sources de renseignement en Turquie et en Irak confirment que les autorités turques ont facilité activement ventes huile ISIS à travers le pays. L'été dernier, Mehmet Ali Ediboglu, un député de l'opposition, parti républicain du peuple, a estimé la quantité de ventes de pétrole de ISIS en Turquie à environ $ 800 millions — qui prit fin il y a un an. Maintenant, cela implique que la Turquie a facilité plus de $ 1 milliard d'une valeur de marché noir ISIS des ventes de pétrole à ce jour. »

    Voici ce qu'ancien député CHP Ali Ediboglu dit l'an dernier :

    "$ 800 millions d'une valeur de pétrole qu'ISIS provenant de régions il occupé cette année [les gisements de pétrole de Rumeilan en Syrie du Nord — et plus récemment de Mossoul] est vendu en Turquie. Ils ont posé des conduites de villages près de la frontière turque à Hatay. Les tuyaux similaires existent également au [les régions de la frontière turque de] Kilis, Urfa et Gaziantep. Ils transférer le pétrole vers la Turquie et il faire fructifier en argent. Ils prennent l'huile depuis les raffineries à coût zéro. Utilisation primitive signifie, ils raffiner le pétrole dans des zones proches de la frontière turque et ensuite le vendre via la Turquie. C'est une valeur de $ 800 millions."
    Plus tôt ce mois-ci, Ediboglu a déclaré aux médias russes que "ISIL détient la clé de ces dépôts et ainsi qu'un certain groupe de personnes, composée de ses proches Barzani et certains hommes d'affaires turcs, ils sont engagés dans la vente de ce pétrole" ("Barzani" est une référence à Masoud Barzani, Président de la région du Kurdistan irakien).

    Mais alors même que les liens de la Turquie pour le commerce du pétrole ISIS ont été cachés à la vue pendant la majeure partie de deux ans, les médias occidentaux ignore largement la question (ou du moins le champ d'application de celui-ci et l'éventuelle complicité du gouvernement Erdogan) parce qu'après tout, la Turquie est membre de l'OTAN.

    Malheureusement pour Ankara, déménagement d'Erdogan à abattre un russe Su-24 près de la frontière syrienne mardi a incité un Vladimir Putin en colère de jeter la Turquie sous le bus d'huile ISIS pour le monde entier voir. Voici ce que Poutine dit hier après une rencontre à Moscou avec le Président Français Francois Hollande :

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. « Véhicules, transportant du pétrole, aligné dans une chaîne allant au-delà de l'horizon. Les vues ressemblent à une vie oléoduc s'étendait de ISIS et rebelle contrôlée des régions de Syrie en Turquie. Jour et nuit, ils vont à la Turquie. Camions a toujours y aller chargé et retour à partir de là – vider. Il s'agit d'un approvisionnement à l'échelle commerciale d'huile des territoires syriens occupés saisis par des terroristes. C'est dans ces domaines [que l'huile provient de] et pas avec les autres. « Et nous pouvons le voir depuis les airs, où vont ces véhicules ».

    "Nous supposons que les hauts dirigeants politiques de la Turquie pourraient ne pas savoir quoi que ce soit à ce sujet [le commerce illégaux de pétrole même si c'est] difficile à croire," Poutine a continué, ajoutant que « si les hauts dirigeants politiques ne sait rien à ce sujet, laissez-les trouver. »

    Evidemment, Poutine est sarcastique. Il croit très clairement que le gouvernement Erdogan est fortement impliqué dans le transport et la vente du brut d'ISIS. Au lendemain de l'incident de Su-24, Poutine a dit ce qui suit sur Ankara :

    • POUTINE : L'HUILE DE L'ÉTAT ISLAMIQUE EST EXPÉDIÉE VERS LA TURQUIE
    • POUTINE DIT ÉTAT ISLAMIQUE OBTIENT L'ARGENT COMPTANT PAR LA VENTE DE PÉTROLE À LA TURQUIE
    Dans le cadre de nos efforts continus pour piste et document du transport pétrolier ISIS, nous présentons les extraits suivants d'une étude par George Kiourktsoglou, Visiting Lecturer, Université de Greenwich, Londres et Dr Alec D Coutroubis, Principal Lecturer, Université de Greenwich, Londres. Le document, intitulé "ISIS porte d'entrée vers les marchés mondiaux du pétrole brut," examine tarifs pétrolier d'au port de Ceyhan dans le but de déterminer si l'État islamique brut est expédiée du sud-est de la Turquie.

    * * *

    De "ISIS porte d'entrée vers les marchés mondiaux du pétrole brut"

    Les commerçants/passeurs responsables pour le transport et la vente de l'or noir envoyer des convois de jusqu'à trente camions vers les sites d'extraction de la marchandise. Ils s'installent leur métier avec ISIS sur site, encouragée par les amicales remises client et reporté des systèmes de paiement. De cette façon, brut laisse gérée par l'Etat islamique puits promptement et traverse les pièces tenu par les insurgés de la Syrie, l'Irak et la Turquie.

    Étant donné que les raids aériens alliés américains ne ciblent pas le camion camions par crainte de provoquer une réaction brutale de la population locale, les opérations de transport sont gérés efficacement, se déroulant la plupart du temps en plein jour. Commerçants, attirés par des profits élevés sont actifs dans le sud-sud-est de la Turquie, l'Irak et la Syrie (même dans les territoires détenus par le gouvernement).

    La chaîne d'approvisionnement comprend les localités suivantes : Sanliura, Urfa, Hakkari, Siirt, Batman, Osmaniya, Gaziantep, Sirnak, Adana, Kahramarmaras, Adiyaman et Mardin. La chaîne de trading hubs finit à Adana, abrite le pétrolier majeur expédition port de Ceyhan.

    - voir carte sur site -

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  5. Ceyhan est une ville du sud-est de la Turquie, avec une population de 110 000 habitants, dont 105 000 vivent dans la grande région métropolitaine. C'est la deuxième plus développée et la plus populeuse Province ville d'Adana, après la capitale Adana avec une population de 1 700 000. Elle est située sur la rivière de Ceyhan qui traverse la ville et il est situé à 43 km à l'est d'Adana. Ceyhan est la plaque tournante du transport pour moyen-orientale, d'Asie centrale et Russie pétrole et du gaz naturel (municipalité de Ceyhan 2015).

    - voir carte sur site -

    Au port de Ceyhan accueille un terminal hydrocarbures en milieu marin se trouve dans la Méditerranée turque, qui opère depuis 2006. Il reçoit des hydrocarbures pour charger plus loin en camion-citerne, qui transportent les produits vers les marchés mondiaux.

    En outre, le port dispose d'un quai de chargement et un terminal pétrolier-, tous deux de 23,2 m de profondeur qui peut charger les pétroliers de plus de 500 pieds de longueur (Ports.com 2015). La capacité d'exportation annuelle du terminal s'exécute aussi élevée que 50 millions de tonnes de pétrole. La borne est exploitée par Botas International limitée (BIL), une société d'État turc qui exploite aussi l'oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan, sur le territoire de la Turquie.

    Les quantités de pétrole qui sont exportées au terminal de Ceyhan, dépasser la marque de 1 million de barils / jour. Mettre ce nombre dans leur contexte et compte tenu de cette ISIS n'a jamais été en mesure d'échanger chaque jour plus de 45 000 barils de pétrole (voir la Section 2, « The en amont huile Business of ISIS », page 2), il devient évident que la détection de quantités semblables de brut de contrebande ne peut se faire par des méthodes de comptabilisation des stocks. Toutefois, les auteurs du présent document croient qu'il y a un autre proxy-indicateur, beaucoup plus sensible aux quantités de brut de contrebande ultracheap. Il s'agit des tarifs de la Charte pour les pétroliers de chargement à Ceyhan.

    L'échange de la Baltique (2015 un) suit les tarifs de la Charte sur les grandes routes commerciales maritimes de pétrole brut. Pour rendre ses services plus efficaces et faciles à comprendre, il utilise le système de Baltic Dirty Tanker Indices (Baltic Exchange 2015 b). Un de ces indices utilisé pour être le BDTI TD 11, 80 000 Cross Méditerranée de Baniyas, Syrie Laveras, France (Voir carte VI). Route 11 a cessé en septembre 2011, en raison de la Syrie la guerre civile et peu après, il a été remplacé par BDTI TD 19 (2015 TD19-TCE_Calculation), d'exactement les mêmes spécifications techniques que BDTI TD 11, à l'exception du port de Ceyhan de chargement au lieu de Baniyas.

    À partir de juillet 2014 jusqu'en février 2015, la courbe de 19 TD propose trois inhabituelles pointes qui ne correspondent pas les tendances présentées par le reste des routes commerciales au Moyen-Orient (voir le graphique IV) :

    1. La première flambée se développe à partir de 10 juillet 2014 jusqu'au 21, durant environ dix jours. Elle coïncide avec la chute du plus grand champ de pétrole de la Syrie, la AlOmar, entre les mains d'ISIS (Reuters 2014) ;

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  6. 2. La seconde pointe se déroule de la fin du mois d'octobre jusqu'à la fin de novembre 2014, une durée d'un mois. Il arrive en même temps avec des combats acharnés entre fondamentalistes et l'armée syrienne sur le contrôle de matière du gaz Jhar et Mahr, ainsi que la compagnie de gaz Hayyan dans l'est de la province de Homs (International Business Times 2014 ; News Albawada 214) ;

    3. La troisième pointe dure de la fin de janvier 2015 jusqu'au 10 février, s'étendant environ dix jours. En même temps, il arrive avec une campagne soutenue menée par les Etats-Unis de frappes aériennes battant bastions ISIS dans et autour de la ville de Hawija, à l'est de la riche en pétrole Kirkouk (Rudaw 2015) ;

    - voir graphique sur site -

    Les auteurs de cet article tiens pour le rendre clair dès le départ que cela n'a pas été le cas d'un « smoking gun ». La preuve a été peu concluante. Mais même si les volumes de pétrole brut ISIS se retrouvèrent, hors de tout doute raisonnable, aux marchés internationaux du pétrole brut via le terminal de Ceyhan, ce fait ne rappelle pas avec certitude à la collusion entre les autorités turques et le réseau de l'ombre des contrebandiers, a fortiori operatives ISIS.

    Avoir précisé un sujet aussi sensible politiquement, cependant, les auteurs croient qu'il y a des conseils solides pour une chaîne d'approvisionnement illicite qui est livré brute ISIS de Ceyhan. Recherche primaire pointe vers un réseau d'ombre considérablement active des contrebandiers de pétrole brut et des commerçants (voir la section 2.1, page 3), qui canal ISIS brute au sud-est de la Turquie du nord-est de la Syrie et l'Irak du Nord-Ouest. Compte tenu de l'existence de Route E 90, le transport correspondant du pétrole pose aucun défis géographiques et topologiques insurmontables.

    Une manifestation supplémentaire du lien invisible entre Ceyhan et ISIS est devenu évidente à travers l'étude simultanée des taux Charte du port pétrolier et la chronologie des engagements militaires les terroristes (voir la section 3.4 sur cette page). Il semble que chaque fois que l'État islamique se bat situés à proximité de l'hébergement des actifs de l'huile, les 13 exportations de Ceyhan doper rapidement. Cela peut être attribué à une impulsion supplémentaire à la contrebande de pétrole brut dans le but de générer immédiatement des fonds supplémentaires, absolument nécessaires pour la fourniture de munitions et de matériel militaire. Malheureusement, dans ce cas aussi, les auteurs ne peut pas être catégoriques.

    * * *
    Non, il ne peut pas être catégorique et franchement, si les auteurs ont affirmé avoir découvert la preuve incontestable, nous serions immédiatement sceptiques. Ce qu'ils ont fait, cependant, est identifier une anomalie statistique et de développer une théorie plausible pour l'expliquer.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. L'important à noter est qu'il s'agit d'un terminal géré par l'Etat et il semble certainement que taux de Charte spike autour d'événements importants liées au pétrole, impliquant l'État islamique. En effet, le fait que les auteurs mentionnent collusion entre autorités turques et coopératives d'ISIS (même si ils le font sur le chemin de la couverture de leurs conclusions) indique que les chercheurs pense qu'un tel partenariat est possible.

    Enfin, Notez que Ceyhan est moins de deux heures en voiture depuis Incirlik air base, d'où les Etats-Unis vole sorties anti-ISIS. En d'autres termes, l'huile ISIS est expédiée au monde à droite sur la route du Moyen-Orient préféré de Washington base d'opérations avancées.

    Maintenant que nous pouvons ajouter à ce qui ressemble à des preuves quantitatives que huile ISIS est expédié de la Turquie à la volumineuse preuve qualitative fournie par les législateurs de l'ex-turc, journalistes d'investigation et le gouvernement russe (pour ne citer quelques sources), nous pouvons maintenant se prononcer sur une dernière question : où le brut qui aide au califat de fonds Bakr al-Baghdadi finissent ? Plus à ce sujet au cours du week-end.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-11-27/how-turkey-exports-isis-oil-world-scientific-evidence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le but - constaté par tous - des gouvernements malfaisants aujourd'hui est: de déclencher la guerre mondiale à tous prix !

      Cela n'est pas un manque d'argent puisqu'ils le fabrique ! Et de plus, ils arrosent/subventionnent/forment/arment et protègent les terroristes.

      C'est seulement la peur de perdre leur siège, car, ils savent TOUS que les citoyens d'aujourd'hui savent ce qui se passe et peuvent assurer la gestion des comptes tout seul sans 'aide de l'Etat', car l'Etat: c'est le peuple. Uniquement le peuple.

      Supprimer
  8. « À l'aube d'une vague énorme de défaut": Energy Intelligence émet un avertissement apocalyptique pour le secteur de l'énergie

    Soumis par Tyler Durden le 27/11/2015 21:24 -0500


    L'Energy Intelligence nouvelles et analyses créateur et agrégateur n'est pas un haphazradly jettent autour de revendications hyperboliques et prévisions. Alors, quand il devient carrément apocalyptique, comme il l'a fait cette semaine dans un rapport intitulé "est la bombe de la dette sur to Blow Up nous schiste ?", les gens écoutent... et si elles sont des obligations à haut risque énergie encore longue, ils paniquent.

    Le Résumé :

    "Le secteur nous E & P pourrait être sur le point de défaut massive et faillites tellement énormes qu'ils posent une menace sérieuse pour l'économie américaine. Sans plus de pétrole et de gaz des prix - dont quelques spécialistes prévoient dans un avenir proche - un effet de levier excessif, sous couverte nous E & P industrie fait face à un 2016 vraiment sombre. Comment le mauvais pourraient choses passer ? »

    Le rapport complet par Paul Merolli, rédacteur en chef et correspondant à l'Intelligence de l'énergie :

    Bombe de dette à retardement pour nous schiste

    Secteur de la E & P pourrait être sur le point de défaut massive et faillites tellement énormes qu'ils posent une menace sérieuse pour l'économie américaine. Sans renchérissement du pétrole et du gaz — dont peu d'experts prévoit dans un avenir proche — une industrie trop effet de levier, sous couvert de nous E & P fait face à un 2016 vraiment sombre. Comment le mauvais choses pourraient obtenir et quand ? Il ressemble plus à un certain nombre des sociétés les plus faibles va manquer d'endurance financière au premier semestre de l'année prochaine et avec chaque dollar de revenu va au service de la dette dans plusieurs fortement mobilisé indépendantes, il y a des vagues d'autrui que rencontrent aussi des ennuis graves si le scénario de prix du pétrole bas et de long s'étend plus loin.

    « Je pouvais voir une vague de valeurs par défaut et les faillites sur l'échelle des télécommunications, qui a déclenché la récession de 2001, "Timothy Smith, Président du Conseil Petro Lucrum, a dit la semaine dernière à une conférence sur l'énergie Platts à Houston. Beaucoup a été fait sur la résilience de la production pétrolière américaine face à bas prix, mais la vérité est que beaucoup de producteurs est maximiser leur production — même les volumes non rentables — parce qu'ils ont besoin les flux de trésorerie au service de leur dette (connexes). « En tant qu'industrie, nous sommes au point où chaque dollar de cash flow libre va maintenant à rembourser la dette, » Steve Ilkay de la capitale Angle a déclaré à la même conférence. Ilkay, qui conseille les producteurs nord-américains sur la gestion d'actifs, a déclaré pendant les années fastes de 2012-14 environ 55 % des flux de trésorerie libre du secteur, qui est calculé en soustrayant dépenses en immobilisations de cash flow opérationnel, ont été alloué pour le remboursement de la dette.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  9. Avec West Texas Intermediate (WTI) coincé en dessous de 50 $ par baril depuis août — et plus proche de 40 dollars récemment, l'industrie a réagi avec des réductions plus importantes de capex et davantage l'accent sur l'efficacité (FEI Nov.4'15). Toutefois, les experts disent que cela ne suffira pas à éviter un sanglant règlement de comptes avec huile faible persistant et les prix de l'essence, car le secteur est aux prises avec quelques 200 $ milliards dans la dette à haut rendement, dont elle a absorbé pour financer le boom de l'huile de schiste. Qualité du crédit a été constante détérioration depuis juin 2014, quand WTI a atteint 108 $/ BBL Standard and Poors dit il y a eu 19 paramètres par défaut jusqu'en 2015 dans l'ensemble de l'industrie pétrolière et gazière américaine, alors qu'un autre 15 entreprises ont fait faillite. En plus de ceux qui ont manqué des paiements d'intérêt ou de principal, catégorie par défaut inclut également des sociétés qui sont entrés en « échanges en détresse » avec leurs créanciers, y compris Halcon, SandRidge, Midstates, Goodrich, Warren, Exco, Venoco et XXI de l'énergie (FEI Jul.8'15).

    Des sociétés pétrolières et gazières 153 que S & P s'applique des notations de crédit, environ les deux tiers sont des entreprises E & P. Parmi ces E & Ps, 77 % ont maintenant des cotes de rendement élevé ou « junk » de BB + ou moins. 63 % sont notés B + ou pire et 31 % — ou 51 entreprises??? sont notées en dessous de B-. Que signifie tout cela signifie en d'autres termes ? « Franchement, il y a beaucoup de tristesse et de malheur, » explique Thomas Watters, directeur général de S & P ratings de pétrole et de gaz. « J'ai perd le sommeil au cours de ce qui pourrait se dérouler. » Dit-il, entreprises avec cote de B - ou ci-dessous sont « en vie, » alors que les autres vers le bas de l'échelle de notation à C + ou moins sont "peut-être à la recherche à un an, an-et-demi avant ils par défaut ou banqueroute. » Alors que les marchés de capitaux étaient encore ouvertes aux entreprises qui luttent d'E & P dans la première moitié de l'année, ils ferment vite que les investisseurs acceptent un scénario de prix de pétrole « bas et de long ». Rendement élevé des entreprises E & P a soulevé $ 29 milliards de 44 émissions de dette publique en 2014. Jusqu'en 2015, $ 13 milliards dans la dette indésirable au prorata été porté de 23 textes — mais seulement deux sont venus après juin (FEI Jul.29'15).

    Après affichage négatif free cash flow de $ 24 milliards en 2015, réductions de dépenses en immobilisations et les mesures d'efficacité devraient aider l'industrie post free cash flow positif de $ 8 milliards en 2016, S & P estime. Toutefois, le rendement élevé E & Ps devraient voir cash-flow négatif de $ 10 milliards, alors que le groupe qui peuvent le moins permettre une crise de liquidités obtiendra exactement cela. Meilleure couverture aurait pu, mais les données de IHS Energy montre un secteur E & P cruellement sous couverte en 2016. Petits producteurs ont 27 % de leur production de pétrole couverte à un prix moyen de 77 dollars le baril ; les entreprises de taille moyenne ont 26 % couvert à partir de 69 $; et gros producteurs ont juste 4 % couvert à 63 $. C'est beaucoup moins protégés que les entreprises d'E & P avait mis en place pour 2015 (FEI Aug.19'15).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  10. Producteurs de petites et moyennes, lesquelles s'appuient fortement sur la rotation des lignes de crédit auprès des banques, n'ont pas encore vu ces lignes de liquidité vie coupée. Certains analystes ont été choqués après que banques réduit les lignes de crédit à E & Ps par seulement 10 % en moyenne au cours des négociations de révision octobre (FEI Oct.14'15). Les banques semblent être mise hors tension de l'inévitable dans l'espoir d'un rebond des prix. Beaucoup ont utilisé les prévisions de prix au-dessus de la moyenne bande avant 12 mois — suggérant la douleur pourrait s'étendre aux prêteurs d'énergie si les marchés ne récupérer parce qu'ils attendent. En position redéterminations octobre, enquête sur prêt de Macquerie Tristone énergie a montré les banques à l'aide d'une perspective de prix WTI de 2016 moyenne de 54 $. Qui a depuis chuté à environ 47 $ ce trimestre, plus proche de la 46 $ indiquée au Nymex.

    Encore une autre source d'inquiétude pour E & Ps et leurs bailleurs de fonds sont lié au prix des déficiences et des réductions de valeur (FEI Nov.11'15). Année à ce jour, il y a eu $ 70,1 milliards de dépréciations en 2015, approchant le $ 94,3 milliards au total pour les 10 années précédentes de 2005-14, selon Stuart Glickman, directeur de la recherche d'actions de huile S & P de la capitale. Et il s'attend encore plus de dépréciations et de déficiences à émerger en fin d'année. "Entreprises mettent hors tension pendant un long comme ils peuvent. Vous ne voulez pas négocier sur les marchés financiers avec une main affaiblie, » dit Glickman. Il s'agit d'un problème dans le secteur de l'e & P, non seulement pour les petits gars. Chesapeake Energy, parmi les plus importants producteurs indépendants américains, choqués ce mois-ci en indiquant une réduction de $ 13 milliards dans la soi-disant PV-10, ou « valeur actualisée,"de son pétrole et de gaz se réserve de $ 7 milliards. Chesapeake utilisait à terme 12 mois bande prix — au lieu de la Securities and Exchange Commission mandaté fin 12 mois prix pour des valeurs de PV — la valeur serait ont chuté à $ 4 milliards. "C'est ahurissant, alarmant juste pour moi, « dit Watters, notant capacité d'emprunt est subordonnée à de telles mesures (FEI Jul.22'15 des que les entreprises E & P).

    Beaucoup pensent que toutes ces questions viendront à une tête en premier semestre 2016, car l'effet de haies moins se fait sentir et banques réévaluer une fois de plus les lignes de crédit au mois d'avril. Prix du gaz naturel pitoyablement faible pourraient également jouer un facteur important, surtout si les Etats-Unis connaît un hiver doux. La confluence de ces facteurs pourrait être le catalyseur qui incite enfin une vague de marée attendue des fusions et acquisitions dans le secteur (FEI Oct.28'15). Nouvelles de rampant par défaut, les faillites et les provisions pour dépréciation, combinées à des marchés de capitaux fermés, peut-être assez pour abaisser les valorisations d'actifs en amont jusqu'au point où les acheteurs et les vendeurs peuvent plus facilement s'entendre aubaines. Watters décrit une « playland M & A » pour les entreprises fortes avec des cotes de crédit de bonne qualité, notant que les six "majors" intégrées plus grands ensemble détiennent un trésor de guerre de quelque $ 500 milliards. Smith dit que ça pourrait être une excellente occasion pour les majors améliorer leurs positions dans le schiste américain, où ils étaient notoirement tard dans le jeu. "Partie de la superficie de schiste meilleure est détenu par les sociétés avec les bilans des pauvres. Il semble être un choix naturel,"dit-il.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  11. Mais il y a aussi quelques $ 100 milliards en capitaux privés assis à l'écart, ce qui signifie des majors et gros indépendants peuvent faire face à une concurrence féroce (FEI Oct.28'15). Anadarko est ouvertement plaint en surenchère des actifs par les équipes de gestion soutenues par des capitaux privés. "Cela signifie-t-il que nous sommes trop cher ? « Non, » insiste un dirigeant de capital-investissement. « Cela signifie que nous sommes prêts à payer un peu plus parce que nous pensons que nos gars peuvent exécuter les actifs mieux que des tenues plus grandes, qui peuvent lutter avec les structures de coûts. »

    http://www.zerohedge.com/news/2015-11-27/cusp-staggering-default-wavapocalyptic-warning-energy-s

    RépondreSupprimer
  12. Sale maire de Connecticut (condamné à la prison pour corruption) est réélu dans le glissement de terrain


    Soumis par Tyler Durden le 27/11/2015 16:30 -0500


    Après qu'East Chicago ait réélu un trafiquant de drogue accusé et meurtrier comme conseiller municipal, nous avons pensé que la barre était tombé aussi bas qu'elle obtient pour l'ignorance d'un électorat. Mais, non ! Les résidents de Bridgeport (Connecticut) a juste pris le biscuit proverbial en réélisant le maire Joseph P. Ganim - qui, au cours de son dernier « règne » a été reconnu coupable de 16 crimes incluant racket, extorsion de fonds et la corruption.

    As TheAntiMedia.org's Lou Colagiovanni details, Ganim a passé sept ans de sa vie dans une prison fédérale à la suite des déclarations de culpabilité.

    Experts politiques initialement vu la candidature de Ganim comme un sideshow sans espoir d'electability, mais la blague était sur eux,. En septembre, Ganim bat le maire sortant de Bridgeport, Bill Finch, par 400 voix lors de la primaire démocrate.

    Mary-Jane Foster, le Vice Président de l'Université de Bridgeport, était l'adversaire le plus proche de Ganim et perd l'élection par une majorité écrasante de presque 2-1. Imaginez que — le préféré des électeurs un criminel condamné connu pour faire des backroom traite sur un illustre membre de la communauté qui a consacré sa vie à l'éducation.

    Foster a été abasourdi par la victoire de Ganim. "je ne pouvais pas être plus surprise. Je m'attendais que je serais élu la prochaine maire de Bridgeport. Les électeurs ont été clairement disposés à donner une seconde chance à Joe Ganim, " elle a commenté.

    Le Gouverneur du Connecticut Dannel P. Malloy a reconnu triomphe de Ganim. «, Les électeurs ont parlé, et je tiens à féliciter Joe Ganim pour sa victoire. Je m'engage à faire progresser de Bridgeport, et, comme je l'ai dit, je vais continuer de mettre d'abord l'intérêt de la communauté, » dit-il.

    Si inhabituelle, un maire, être déclaré coupable d'un crime ne signifie pas automatiquement le candidat ne peut pas gagner réélection. Marion S. Barry Jr., l'ancien maire de Washington, a été reconnu coupable de crack de fumer en 1990 et condamné à six mois de prison. Arrestation de Barry signifiait il ne pouvait pas courir pour la réélection, mais les électeurs lui apporta à la Mairie de 1995 à 1999.

    Dans un affichage de pure politique tactique de diversion, Ganim a réussi à convaincre un des agents du FBI qui lui en 2003 pour appuyer sa campagne appréhendées. Ganim a été également approuvé par le syndicat de la police locale.

    Ganim a été aimable dans la victoire. «Nous fait non seulement l'histoire, nous avons défini une voie nouvelle pour cette grande ville. Certains appelleront cela une histoire de retour, mais pour moi, c'est une ville que je pense que j'ai jamais quitté. J'ai jamais cessé de s'occuper, » dit-il.

    Le temps nous dira si Ganim va retourner à ses vieux trucs, mais pour l'instant, il semble que les électeurs de Bridgeport préfèrent un homme qui avoue à tordre le bras sur un candidat plus politiquement correct, docile.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-11-27/dirty-connecticut-mayor-sentenced-prison-corruption-reelected-landslide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Etats-Unis N'ONT PAS LE MONOPOLE de la corruption !
      Et sont d'ailleurs loin derrière l'Europe !

      Et si nous parlions des vrais-faux acte de naissance d'un certain kenyan.... HAHAHAHA !

      Supprimer
  13. Fiscalité comme une insulte grave


    Soumis par Tyler Durden le 27/11/2015 22:00 -0500

    Soumis par Tibor Machan par intérim Man.com,


    Qui est mieux qualifié pour décider comment comment utiliser votre patrimoine ?

    Avant, j'ai remarqué que mes concitoyens et j'ai sont les meilleurs redistributeurs de richesse on peut trouver. On sait très bien, seulement de rares exceptions près, où la richesse, nous avons obtenu doit aller – comment nous devons dépenser ou investir ou économiser notre bénéfice, etc..

    Mais un grand nombre de penseurs politiques et les joueurs sont en désaccord. Ils tiennent que nos ressources doivent être prélevés sur nous et ils ont, pas nous, devraient être ceux qui décident de ce qu'il faut faire avec eux. Pourquoi ? Qui sont ces gens à bout à bout et nous retirer le siège du conducteur et placer eux-mêmes et leurs rares élus là-dedans à la place ?

    Spooner avait la bonne idée. Comme le fait remarquer Joseph Schumpeter dans capitalisme, socialisme et démocratie: «... l'État a vécu sur un chiffre d'affaires qui était produite dans la sphère privée à des fins privées et a dû être détourné de ces objectifs par la force politique. La théorie qui interprète les taxes sur l'analogie des cotisations à un club ou de l'achat des services de, disons, un médecin seulement prouve comment loin cette partie des sciences sociales est de scientifiques habitudes d'esprit. "

    Considérez comment insultant c'est ! Pourquoi est le Président du pays qualifié mieux que nous le sommes pour déterminer où nos ressources feront le plus grand bien ? Pourquoi les membres du Congrès ou de politiciens locaux ? Qui sur terre ces gens, selon qu'ils sont ?

    Dans le passé on pensait autrefois que certaines gens dans la société avaient des qualités spéciales de répartir la richesse qui a été produite ainsi que de tirer meilleur parti des décisions importantes qui ont besoin de faits. Rois, seigneurs, barons et telle savait mieux que les hymnes – vous et moi, jusqu'à ce que nos travaux devrait financer. Ergo, fiscalité et autres recettes !

    Gouvernement – compassion forcée

    Ne vois-tu pas comment méchant c'est, comment il conteste nos capacités à être prudent, prudent, raisonnable, sage et ainsi de suite ?

    Partisans de la redistribution des richesses gouvernement insultent ouvertement le reste d'entre nous en nous privant le bon sens qu'il faut pour passer de notre richesse. Redistribution des richesses signifie exactement cela. En quelque sorte, nous devons être contraint – ou orientées dans ce sens ou intimidé – en faire ce que ces tyrans ont décidé doit être soutenue avec nos richesses.

    Pourquoi ? Qui sont ces gens ?

    Dans le passé, il y avait une excuse – par pure naissance certaines gens, venant de certaines familles ou classes ou autre – avait la qualification de gérer nos richesses et en effet nous aussi bien.

    C'est certainement arrivé – dès l'instant où l'État a vu le jour (c.-à-d., peu de temps après la phase de conquête violente).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  14. Mais c'est pure préjudice ! Ils n'ont vraiment aucune idée plus que vous ou moi savoir où dépenser les fonds nous sommes venus par ! En effet, comme le démontre la tragédie des communs, les plus de gens sont impliqués dans la diffusion de la richesse, le moins bien la richesse est susceptible d'être dépensée. La plupart est gaspillée au lieu de bien passé, même si l'intention est de faire la bonne chose avec elle.

    Nous devrions considérer la redistribution des richesses et il est la source, imposition, non seulement forcé prenant mais une insulte grave envers les citoyens et le rejeter dans la mesure du possible.

    Un rituel bien usé...

    * * *
    Additif : Bernie Sanders a déjà gagné

    Le sénateur Bernie Sanders a pour objectif de devenir le candidat du parti démocrate pour la présidence des États-Unis d'Amérique. Il considère comme un socialiste démocratique. Mais sa mission est en fait superflue.

    En fait, le sénateur Sanders a déjà réussi. Amérique a pendant longtemps été gouvernée selon les principes du socialisme démocratique, comme de nombreux autre Western pays.

    Cela est devenu clair pour moi que je tentais de « adopter l'énergie solaire ». Afin d'installer l'énergie solaire chez moi à Silverado, CA, j'avais besoin de soumettre le plan à la commission d'aménagement du comitat. Leur approbation était nécessaire pour aller de l'avant avec le plan.

    Processus de demande de permis solaire pour les entreprises

    Toute autre transformation substantielle de ses biens, l'ajout d'un garage ou un nouvel article — doit être approuvée par ces commissions. En effet, dans tout le pays pour procéder à une installation comme je contemplais, propriétaires doivent obtenir l'autorisation de diverses commissions, qui sont supposés ont été établies par la voie démocratique !

    Selon moi, cela signifie que le pays est actuellement régi par les principes du socialisme démocratique.


    Il sont a « maintenant même les études sur la procédure d'autorisation solaire », aussi absurdes que cela puisse paraître.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-11-27/taxation-severe-insult

    RépondreSupprimer
  15. Cyber Monday : c'est le plus beau moment de l'année pour les cyber-pirates Magasinage des fêtes déclenche le pic de la cybercriminalité, experts disent, donc ignorent les e-mails douteux-à la recherche et les médias sociaux messages et vérifier que les commandes sur les sites Web des détaillants

    le samedi 28 novembre 2015 07.12 EST

    Ce week-end débute la saison shopping plus achalandée dans de nombreuses régions du monde – et, départ Cyber lundi, la saison des plus populaire pour les cyber-attaques.

    Les attaques malveillantes sur shoppers augmenté de 40 % sur Cyber lundi en 2013 et 2014, selon la compagnie EnigmaSoftware.com, un anti-malware et spyware, par rapport au nombre moyen d'attaques les jours durant le mois précédent. Autres fournisseurs de logiciels de cybersécurité ont identifié la saison comme le moment le plus dangereux de l'année pour effectuer des achats en ligne de magasinage des fêtes de décembre.

    « Les attaquants savent qu'il y a plus de gens en ligne, il n'y aura plus d'attaques, » a dit Christopher Budd, gestionnaire des communications menace globale de Trend Micro. « Cyber lundi n'est pas une chose un jour, c'est le début d'une attention soutenue sur les attaques qui vont après les gens dans la saison de magasinage des fêtes. »

    Budd ajoute que les cyber-attaques ciblent souvent les éléments les plus chaudes de cette saison de magasinage des fêtes.


    « Si vous lisez à ce sujet dans la presse grand public autant que ce qui a vraiment chaud cette année, les hackers sont trop, » a-t-il dit. « Quel que soit le gadget dernière chaud, qui est presque toujours va être utilisé comme un spam ou phishing ou médias sociaux arnaque leurre, et c'est quelque chose qui a la longévité au travers de la saison des achat. »

    Produits Apple ainsi que PlayStation et Xbox liés ont été des cibles clés dans les années passées. Les attaquants annoncera souvent offres qui peuvent sembler trop beau pour être vrai, soit par le biais de spams, piraté messages de médias sociaux ou de faux sites Web, dit Budd.

    "Au lieu d'aller à Amazon.com, quelqu'un pourrait aller à Google et la recherche 'bons plans sur une Xbox One","a déclaré Ryan Gerding, un porte-parole de EnigmaSoftware.com. « Il y a des méchants qui sont particulièrement sophistiqué et rendent donc que peu haute vers le haut dans les résultats de recherche Google qu'il pourrait y avoir une page que promet qu'un prix ridiculement bas pour une Xbox et quelqu'un pourrait cliquer sur qui, à leur tour obtenir une infection quand ils le font ».

    Girard a ajouté que bien que le risque d'attaque est en cours, Cyber lundi marque le début d'une décentration annuel pour les cyber-pirates.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  16. "La majeure partie des infections pendant le reste de l'année que nos clients obtiennent, très honnêtement, vient à cause de leur visite sites pour adultes et en cliquant sur les zones qu'ils probablement ne devrait pas," dit-il. « Cette période de l'année il semble comme si un pourcentage plus élevé sont juste des gens qui essaient de faire du shopping ».

    L'un des principaux modes d'attaque, selon les experts de la cybersécurité, ya des hacks de médias sociaux qui envoient des liens par le biais de messages directs, des tweets et des messages sur le mur, publicité en ligne promotions. Ces attaques sont particulièrement réussis, parce que les utilisateurs ont tendance à faire confiance à des recommandations qui sont postés ou envoyés directement des amis et des sources fiables, sans considérer que leurs comptes peuvent avoir été piratés.

    « Vous pouvez envoyer des centaines de milliers de courriels, ou vous pouvez obtenir une seule personne sur les médias sociaux [de cliquer sur un lien malveillant], et ils se retrouvent tous leurs amis, infectant », a déclaré Kevin Haley, un expert pour Nortonen sécurité. « Il va sur les murs de tous leurs amis et un petit pourcentage de ces personnes cliqueront dessus et il cascade à travers très rapidement. »

    Une autre attaque commune au cours de la période des fêtes tire parti du fait que plus de gens sont attendent à cette période de l'année, y compris les dons qu'ils ne pourraient pas avoir acheté eux-mêmes livraisons.

    "Vous envoyez un ensemble de spams qui dit" nous avons eu un paquet que nous ne pouvions pas livrer. Si vous souhaitez connaître les détails, cliquez sur cet attachement, "faire semblant d'être UPS ou FedEx, » dit Haley. « Ça marche parce que les gens veulent vraiment connaître un paquet qu'ils n'étaient pas attendre. Pense que sur l'efficacité, c'est au cours de la période des fêtes, quand les gens obtiennent beaucoup de paquets livrés à leur porte".

    Attaquants utilisent également l'augmentation des livraisons paquet suivant Cyber lundi pour envoyer de fausses mails qui semblent être envoyés à partir d'Amazon, Best Buy et autres détaillants en ligne.

    "Si vous recevez un email vous indiquant qu'il y a un problème avec un de vos commandes en ligne, au lieu de cliquer sur le lien dans l'email, il suffit de lancer votre navigateur web et tapez l'adresse pour le détaillant en question, connectez-vous et vérifiez votre panier d'achat," dit Girard. « Il ya des moments où il pourrait très bien être une raison pour vous d'obtenir un email vous indiquant de qu'il y a un problème avec votre commande, mais vous pouvez confirmer que si vous visitez le site Web directement plutôt que de cliquer sur un lien [dans un courriel]. »

    Voici 10 façons plus se protéger en ligne au cours de la période des fêtes, selon les experts de la cybersécurité :

    1. Activer la vérification d'adresse e-mail en deux étapes
    2. Méfiez-vous des messages suspects de médias sociaux
    3. Ne cliquez pas sur les liens dans les courriels et sur les médias sociaux sans confirmer qu'ils ont été envoyés intentionnellement, quel que soit l'expéditeur

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  17. 4. Seulement faire des achats en ligne de sites Web avec les certificats SSL (généralement indiqués par une petite icône d'un cadenas en bas à droite de la fenêtre)
    5. Ne pas télécharger des applications mobiles en dehors de l'App Store d'Apple, Amazon App Store et boutique jeu Google
    6. Ne pas utiliser le même mot de passe pour plus d'un site Web, notamment bancaires et sites par courriel
    7. Utilisez un logiciel anti-spyware et anti-malware
    8. Confirmer l'historique des commandes et expédition d'informations via le site Web du détaillant en ligne directement, pas par le biais de liens e-mail
    9. Se méfier de toute transactions achats en ligne qui semblent trop beau pour être vrai
    10. Garder vos applications et systèmes d'exploitation à jour.

    http://www.theguardian.com/business/2015/nov/28/cyber-monday-cyber-attacks-email-social-media-deliveries

    RépondreSupprimer
  18. Pendant ce temps en Grèce, le prix d'une prostituée tombe à 4 € / heure


    Soumis par Tyler Durden le 28/11/2015 09:00 -0500


    Six ans de crise financière invalidante ont envoyé des étudiants grecs dans la rue. Cependant, pas de protestations anti-austéritées, mais pour le sexe. Ils auraient été «vendre très bon marché, "pour le prix"une tarte au fromage ou un sandwich", « offrant ainsi le prix le plus bas de l'industrie à travers le Continent. »

    "Certaines femmes le faire juste pour une tarte au fromage ou un" sandwich "dont ils ont besoin de manger parce qu'ils ont faim", Gregory Lazos, professeur de sociologie à l'Université Panteion d'Athènes a dit The Times et parle sur les résultats d'une étude qu'il a menée.

    Lazos a mené l'étude auprès de 400 femmes qui travaillent dans les rues. L'étude a duré 3 ans. Beaucoup de ces femmes étaient des étudiants.

    Ils vendent le sexe pour un morceau de pain – pour ainsi dire – "afin de manger ou de couvrir les besoins essentiels et des dépenses supplémentaires car ils n'ont pas d'argent, « The Times et Lazos sur réclamation de The Times.

    "80 % des prostituées en Grèce sont des femmes grecques âgées de 17 à 20 ans".

    Le prix pour le sexe a diminué de façon spectaculaire 50 euros pendant 60 minutes à "2 euros pour une demi-heure. " "

    « De la 18 500 prostituées qui travaillent principalement dans les rues dans tout le pays, puisque la plupart des bordels exploités sans licence, la majorité maintenant grecs qui sont désespérés. »

    Comme KTG a accès seulement partiel à La fois en raison de la paroi de la paye et ramassé quelques informations supplémentaires de médias grecs qui traduit l'article, il n'est pas très clair quand exactement l'étude a été menée, sa méthodologie et autres outils scientifiques indiquant "l'âge", "région" et autres données. Ni les KTG n'a réussi à trouver le pourcentage d'étudiants parmi les 400 cas des travailleuses de rue. Un pourcentage qui devrait être assez élevé pour justifier le titre de l'article.

    Gregory Lazos a affirmé en outre que, avant la crise économique "il n'existait pas de tendance de la prostitution chez les les femmes grecques." Il a souligné que « le phénomène semble croître à un équilibre et rythme cohérent. " Avant la crise de la majorité des prostituées est des femmes d'Europe orientale.

    Ainsi, The Times et Gregory Lazos vécurent heureux, et les femmes grecques qui utilisé pour être Saints peu mais maintenant de vendre et de le faire dans les rues ont enfin quelque chose à manger. Pas même un souvlaki, cependant. Il en coûte 2,00 € – 2,20 € et a 23 % taxe à valeur ajoutée pour avoir le sel et les épices à ce sujet. Une tarte au fromage petit peut être achetée pour 1 € – 1,20 €. Il y a donc un euro à gauche pour couvrir les besoins essentiels et des dépenses supplémentaires...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  19. Maintenant certains Grecs étonnant, pourquoi tous les films grecs de la 50 s 60 ? et le début des années 70 ont été mettant en vedette des femmes grecques comme prostituées avec le plus célèbre étant Ilia (Melina Merkouri) dans jamais le dimanche. Et certains Grecs de l'habituelle moyenne Catégorie grec compter toutes les demoiselles fines dans les nobles bars et restaurants de certaines banlieues haut de gamme d'Athènes avant la crise... OPS ! Ils étaient des « escorts ». – Et parce qu'ils étaient nombreux, les bordels vidé et qu'il n'a pas renouvelé leur licence – Just kidding !

    PS au moins dans l'industrie du sexe semble de Grèce ont développé dans un pays super compétitif j'ai étonnant, comment Lagarde du FMI ferait des commentaires sur ce et si elle soutiendrait le secteur en plein essor avec ses deux pouces vers le haut.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-11-28/meanwhile-greece-price-prostitute-drops-%E2%82%AC4-hour

    RépondreSupprimer
  20. L’arme psycho-historique contre la Russie


    Extrait du rapport de l'historien A. Foursov au forum international «La russophobie et la guerre d'information contre la Russie»


    Une conférence sur la russophobie dans notre situation est en retard au moins d'un quart de siècle. Je dis «notre situation» me référant à ce qui suit. Les trois ou quatre dernières années ont démontré à tout le monde – à tous ceux qui ne sont pas aveugles, qui voient – que l'Occident restera un ennemi de la Russie indépendamment du régime politique que nous aurons ; et voici que les militaires américains disent déjà que les relations entre les États-Unis et la Russie resteront conflictuelles même après le départ de Poutine. Alors que la ministre de la Défense allemande, mère de sept enfants, a déclaré le 22 juin 2015 qu'il fallait traiter la Russie à partir d'une position de force. Apparemment, la date de la déclaration n'a pas été choisie par hasard. Mme la ministre a oublié comment la tentative de son compatriote et fondateur de la première Union européenne [Adolf Hitler, NdT] de commencer le 22 juin 1941 [invasion de la Russie par les nazis, NdT] la conversation avec la Russie à partir d'une position de force s'est terminée. Elle pourrait au moins plaindre ses enfants ; le sort des enfants de Goebbels et le drapeau rouge sur le Reichstag sont-ils déjà oubliés ?


    Cette conférence est tardive, mieux vaut tard que jamais, mais la perte de temps ou de rythme, comme diraient les joueurs d'échecs, est évidente. La clarté est toujours nécessaire, en particulier la clarté au regard des adversaires historiques, pour parler franchement, les ennemis. L'affaiblissement et la soumission de la Russie, l'effacement de l'identité russe en tant que nation formant l'État, dans le but de la prise de contrôle de ses ressources et de l'espace russe (l'importance et la valeur de ce dernier augmentent avec la menace de la catastrophe géoclimatique) est un objectif de longue date des groupes dirigeants de l'Occident. Dans sa forme systématique, cet objectif a été formulé dans le dernier tiers du XVIe siècle dans les versions catholique (les Habsbourg) et protestante (Angleterre, John Dee).


    Le désir de subjuguer le vaste territoire, détruire l'État le contrôlant, soumettre et briser le peuple constituant l'État était justifié par le caractère prétendument hostile aux Européens de l'État et du peuple russes, par leur agressivité – imaginaire, bien sûr: «Tu es coupable parce que j'ai faim». Un accent particulier était mis sur l'altérité religieuse des Russes, leur orthodoxie. Jusqu'aux années 1820, l'accentuation de l'altérité des Russes par rapport aux Européens de l'Ouest était principalement de nature religieuse, même s'il y avait une composante nationale, ou plus précisément, ethnique. Depuis les années 1820 la situation a changé : à la pointe de la guerre d'information et psychologique (psycho-historique) contre la Russie sont concentrées les composantes ethno-historique, nationale, culturelle et politique, formant la russophobie dans le sens strict. C'est là où la guerre psycho-historique de l'Occident contre la Russie commence sérieusement. C'est un changement qualitatif, mais avant que nous en parlions, il faut déterminer ce que l'on entend par les termes la guerre psycho-historique et la russophobie.

    Par Andreï Foursov – Le 25 novembre 2015 – Source traduitdurusse.ru

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  21. La guerre psycho-historique est un ensemble d’actions systématiques, ciblées et à long terme, ayant pour but d’établir un contrôle sur la psychosphère de la société, principalement sur la psychosphère de son élite intellectuelle et dirigeante, en allant progressivement au-delà des groupes cibles primaires, d’effacer la psychosphère attaquée et de lui substituer la sienne.

    Les domaines principaux, ou les fronts, pour mener la guerre psycho-historique sont : l’éducation, les sciences sociales, les médias – qu’on peut appeler les médias de publicité, de propagande et de désinformation – conçus pour les pauvres d’esprit, bavant de plaisir à la vue de crétins de salon qui discutent de ce soi-disant «Tout le monde parle» le soir, en plaisantent.

    Les médias multinationaux de publicité, de propagande et de désinformation, associés formellement aux États, cherchent à dépeindre la Russie, son régime de pouvoir et celui qui le personnifie, presque comme l’ennemi numéro un de l’humanité. «Le régime est criminel», «les Russes ont annexé la Crimée», «la Russie mène une guerre contre l’Ukraine», «la Russie est à blâmer pour le Boeing malaisien abattu», «la Russie s’est appropriée les ressources de la Sibérie qu’elle n’est pas en mesure de mettre en œuvre», «en Russie on persécute les homosexuels», etc.

    Il est clair qu’à la fin du XXe siècle le journalisme classique comme celui de la TV s’est dégradé, étant devenu obsolète, transformant la profession en une occupation alimentaire ; il est également clair que l’homme de la rue occidental est un philistin indifférent et croit en ses médias de publicité, de propagande et de désinformation ; il est clair que la cinquième colonne en Russie interprète son show de strip-tease principalement à destination des consommateurs étrangers, profitant des voyages à l’étranger, des récompenses ; il est clair qu’argumenter avec eux est inutile. Et, néanmoins, je voudrais poser une question : si de 1991 à nos jours plus de guerres ont balayé le monde que de 1945 à 1991, si ces guerres ont été, d’une manière ou d’une autre, attisées par l’Occident, en quoi cela peut-il concerner la Russie ? Il n’y a aucune preuve que le Boeing malaisien a été abattu par les miliciens, en revanche il y a beaucoup de preuves que c’est le fait des Ukrainiens. En Russie il n’y a pas de loi sur la persécution de l’homosexualité. Celle-ci, aux yeux de beaucoup, non seulement n’est plus une perversion sexuelle, mais est devenue quelque chose de beaucoup plus important, à savoir une mode dans les cercles de l’élite et/ou quasi-élite, un signe d’appartenance : l’empressement à transgresser la nature biologique et les normes sociales traditionnelles est un signe d’allégeance aux Maîtres du monde, un symbole de la volonté de soumission, non seulement au sens figuré, mais littéralement : quelle est la différence avec l’humiliation sexuelle en prison ? Le caractère volontaire ? Ou la différence avec l’épouillage d’un dominant dans une bande de babouins ? Le fait que ce sont des êtres humains qui font ça ? Sont-ils vraiment humains ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  22. Derrière toutes les fausses accusations proférées par les dirigeants occidentaux contre la Russie, si l’on creuse bien, se cache la crainte du seul pays non occidental qui non seulement ne s’est pas couché devant l’Occident capitaliste comme une colonie ou un protectorat, non seulement lui a résisté avec succès, mais pendant quatre siècles lui infligé des défaites, et au XXe siècle a créé un système alternatif au capitalisme, le communisme – un anticapitalisme systémique. La Russie n’est pas l’Occident, mais en même temps, les Européens (les autres Européens) ont créé une culture européenne alternative à la culture occidentale et basée sur des valeurs russes. Quelqu’un a dit à juste titre que si les écrivains occidentaux de premier rang (Balzac, Dickens, Zola) évoquent l’argent et le carriérisme, les écrivains russes de premier rang (Tolstoï, Dostoïevski) sont préoccupés par le sens de la vie et les questions morales. La Russie, c’est l’Europe chrétienne d’Occident, une autre Europe qui s’est propagée sur l’ensemble de l’Eurasie du Nord et qui vit selon ses propres règles. Ce qui est déjà, en soi, désagréable et inacceptable pour l’Occident. De là émerge une russophobie agressive comme arme psycho-historique fondamentale dans la guerre contre la Russie.

    Les niveaux principaux pour mener la guerre psycho-historique sont ceux de l’information, de la manipulation des concepts, et de la métaphysique (du sens). Au niveau de l’information, le niveau primaire, se fabrique la distorsion des faits ; au niveau conceptuel se trouve l’interprétation et le formatage de l’information (des faits qui, par une interprétation erronée, se muent en faits mensongers) en vue d’imposer à un groupe cible une vision prédéterminée ; le niveau métaphysique (sémantique) – c’est la haute voltige de la guerre psycho-historique où l’essentiel se passe : la destruction de la signification originelle chez le groupe cible et son remplacement par une signification étrangère importée, afin de priver la cible de ses références métaphysiques structurantes et briser ainsi sa volonté de résistance.

    Une des stratégies pour affecter les trois niveaux consiste à créer une image négative de la cible et, in fine, de l’introduire dans le psychisme des groupes dominants de la société cible (l’auto-phobie, la haine de tout ce qui est sien, la haine de soi et l’amour pour l’étranger). On essaie de leur instiller l’idée qu’ils sont presque comme nous, presque Européens/Américains aux yeux de l’Occident ; ils n’ont qu’à faire un petit effort pour se débarrasser de ce presque ; ou alors intégrer la haine ou au moins le mépris de leur propre pays pour le livrer à l’Occident, devenant une sorte de collaborateurs sous un régime d’occupation. Un des exemples de l’auto-phobie est la russophobie. En tant que concept, il s’agit de l’inimitié – jusqu’à la haine – dirigée contre les Russes en tant que tels, leur type physique, leur histoire, leurs caractéristiques identitaires – valeurs, psychologie, mentalité et genre de vie. La russophobie comme pratique est un ensemble d’actions – informationnelles, économiques, politiques et autres – ayant pour but la suppression de la nature russe comme complexe psycho-historique. La russophobie comme stratégie est le désir d’établir un contrôle sur les Russes en tant qu’entité ethno-historique particulière formant un État, pour ensuite l’anéantir, le sortir de l’histoire, le dissoudre parmi les autres peuples.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  23. La mise en œuvre pratique de la russophobie n’est pas rare. Les nazis pendant la Grande guerre patriotique l’ont démontré massivement sous une forme extrême ; de nos jours les autorités des pays baltes et de l’Ukraine sympathisent avec les nazis, avec l’assentiment ou l’approbation silencieuse de l’Union européenne et des États-Unis, réalisant la russophobie sous la forme de la discrimination des Russes [et de leur culture] dans ces pays. Au niveau de la propagande, la russophobie effrénée caractérise les actions des sphères politique et médiatique de l’Occident au cours des dernières années. Dans son acharnement elle dépasse la propagande antisoviétique et anticommuniste pendant la guerre froide ; si on touchait les Russes à cette époque, c’était plus indirectement, plus ou moins à mots couverts : on attaquait le communisme, le système soviétique, l’idéologie communiste.

    Cependant, les marionnettistes et leurs agents de service accompagnateurs étaient parfaitement conscients que la lutte était dirigée contre la Russie – soit, à l’époque, l’URSS. Zbigniew Brzezinski s’est prononcé à ce sujet ouvertement et clairement dans les années 1990 dans une entrevue avec le magazine parisien Le Nouvel Observateur. Interrogé sur la lutte de l’Occident et en particulier des États-Unis contre le communisme, Brzezinski a répondu dans le sens qu’il ne fallait pas se faire d’illusions : l’Occident «ne combat pas le communisme, mais la Russie, peu importe comment elle s’appelle». Il est significatif que Yakovlev, un des «directeurs de la perestroïka», ait parfaitement compris cette approche de ses maîtres : dans une interview il a déclaré qu’avec la perestroïka, ses agents abattaient non seulement l’Union soviétique, mais l’ensemble du modèle millénaire de l’histoire russe. Dans les deux cas (Brzezinski et Yakovlev), nous traitons de la russophobie dans sa mise en œuvre.

    Il est important de noter que la soviétophobie n’est qu’une forme voilée de la russophobie. Bien que les détracteurs du passé soviétique s’efforcent de justifier leur position par le patriotisme russe, l’orthodoxie, la grandeur de l’Empire russe – opposé à l’Union Soviétique – comme quelque chose de positif (l’ensemble de la monarchie, de la révolution de février 1917, de la Garde blanche comme positivité de l’histoire du pays), le rejet du stalinisme et ainsi de suite, en fait leur dénigrement est de caractère russophobe. L’Union soviétique est à bien des égards un sommet du développement de la civilisation russe : c’est une véritable modernité russe, un développement réel, une phase mondiale de l’histoire de la Russie ; enfin, c’est le seul système social dans l’histoire basé sur une valeur centrale de la Russie, la justice sociale.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  24. Les ennemis de la Russie, les russophobes à l’étranger et en Russie, le comprennent parfaitement : la campagne de soviétophobie, le dénigrement du passé soviétique, des réalisations soviétiques, des victoires soviétiques, est un coup porté à la Russie, sur le «siècle court» russe (1917-1991), qui a prouvé la solidité historique, le triomphe de la nature russe dans sa forme soviétique. Ce n’est pas par hasard si la communauté des experts soviétologues a joué un rôle important dans le développement de la russophobie en Occident et en particulier aux États-Unis. Beaucoup de ses représentants ont travaillé à différents moments dans les diverses administrations américaines. Parmi ces gens il y avait beaucoup d’immigrants en provenance d’Europe de l’Est et leurs descendants – les Polonais, les Tchèques, les juifs, les Ukrainiens, les Roumains, etc. En règle générale, tous : Zbigniew Brzezinski, Paula Dobriansky (la fille d’un collaborateur de Bandera qui travaillait dans l’administration de Bush junior), Wolfowitz ou Perle – leurs noms sont légion – détestaient l’Union soviétique comme une manifestation de puissance de la Russie historique. L’empreinte de cette haine transparaissait dans les études de soviétologie ; pas dans toutes les études, bien sûr, il y avait quand même beaucoup de travaux sérieux et intéressants, et parmi les immigrants en provenance d’Europe de l’Ouest tous n’étaient pas les ennemis de l’Union soviétique ou de la Russie. Mais… il y avait la tendance.

    Avec l’effondrement de l’URSS ils semblaient avoir perdu leur utilité et leur travail, mais ils se sont rapidement recyclés en kremlinologues, spécialistes du Kremlin post-soviétique. La haine persistait, maintenant sans besoin de se cacher dans les vêtements anticommunistes. Avec chaque nouvelle administration, après Bush père, ces experts devenaient de plus en plus nombreux, leur activité augmentait et a atteint son apogée au cours de l’hystérie anti-Poutine ; de nombreuses bévues au sommet du pouvoir étasunien contre la Russie devraient être attribuées à cette image que créait le segment russophobe de la communauté des experts. Le problème est que ce public russophobe est toujours pris au sérieux, en tant que scientifique, alors qu’en fait, ce sont des agents ordinaires de la guerre de l’information (indépendamment de la nationalité – que ce soit Fiona Hill ou Lilia Shevtsova) ; mener avec elles des discussions purement scientifiques afin de trouver la vérité serait pour le moins stupide. Le but de l’ennemi n’est pas de rechercher la vérité, mais de porter préjudice à la Russie : dans ce cas-là, par la guerre psycho-historique d’information. Et si les russophobes antérieurs se drapaient dans la toge de l’anticommunisme, maintenant ils portent l’affublement des «critiques du régime de Poutine» et des «combattants pour la véritable démocratie en Russie». Ce genre de démocratie, nous l’avons vu en 1993, 1996 et 1998. La démocratie avec le visage de Eltsine–Gaïdar–Tchoubaïs ? Non merci. La russophobie ne change que sa forme, l’essence reste la même et n’a pas sensiblement changé depuis les années 1820.

    C’est à cette période que la russophobie comme arme de base des élites occidentales dans la guerre psycho-historique «contre la Russie, peu importe la façon dont elle s’appelle», a été lancée. Ce moment n’a pas été choisi par hasard : la Russie est alors devenue un ennemi mortel des trois forces qui avaient organisé la Révolution française de 1789-1799, ou avaient activement contribué à son émergence et à son développement, et qui ont commencé à construire un nouvel ordre mondial immédiatement après l’achèvement de sa «version d’exportation» – les guerres napoléoniennes.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  25. Premièrement, c’est le Royaume-Uni qui, se disputant avec la France l’hégémonie dans le système capitaliste mondial, a remporté une victoire au premier chef grâce aux forces de la Russie. En raison de la victoire de l’armée russe sur Napoléon, qui a fait de cette dernière une forte puissance continentale, elle est devenue l’ennemi numéro un aux yeux des Britanniques.

    Deuxièmement, c’est le capital financier européen, relativement nouveau, qui a pris son essor pendant la Révolution française et les guerres napoléoniennes – en raison de ces phénomènes. Nous parlons surtout des Rothschild, qui déjà en 1818, dictaient leurs volontés aux grandes puissances d’Europe occidentale (Allemagne, Autriche, Prusse, France) – mais pas à la Russie. Immédiatement après la défaite de Napoléon, les Rothschild (dans les intérêts financiers), aussi bien que les francs-maçons et les Illuminati, ont commencé à parler de quelque chose qui ressemblerait à un gouvernement mondial, montrant ainsi clairement leurs revendications. Les Rothschild ont été soutenus par d’autres banquiers, britanniques et suisses. Cependant, la Russie était un obstacle à la mise en œuvre de ces plans – d’abord sous Alexandre Ier, puis sous Nicolas Ier – concernant les plans non seulement politiques, mais aussi économiques : les tsars russes n’autorisaient pas le capital financier occidental à se déployer dans toute son ampleur en Russie, en le limitant.

    Dans les années 1820-1840 commence l’opposition entre les Rothschild – une force de frappe du capital occidental (essentiellement juif) – et les Romanov, c’est-à-dire la Russie de ce temps-là, son régime au pouvoir. Fait révélateur, lorsque les émissaires d’Alexandre II et d’Alexandre III ont essayé de faire la paix avec les Rothschild (demandant que ces derniers cessent de financer les mouvements antigouvernementaux en Russie entre 1870 et 1890), on leur a dit que, pour les Rothschild, la paix avec les Romanov était impossible. Il va sans dire que les Rothschild sont les alliés (et soutiens financiers) principaux de la Couronne britannique, aussi bien que d’une certaine partie de l’establishment britannique, pas seulement juif. Il va aussi sans dire que dans leur hostilité à la Russie, les Rothschild ont agi avec le Royaume-Uni comme s’ils étaient eux- mêmes un État.

    Troisièmement, la fin du XVIIIe et la première moitié du XIXe correspondent à une période de forte activité de la maçonnerie européenne, cette forme historiquement première des structures supranationales fermées pour l’harmonisation et la gestion mondiale. «L’ère des révolutions» (Cf. Eric Hobsbawm) des années 1789-1848 a été largement l’ère des révolutions maçonniques – dans le sens où ces dernières se déroulaient sous les slogans maçonniques «liberté, égalité, fraternité». Les francs-maçons étaient la principale force de base qui guidait et supervisait les révolutions, qui utilisait les véritables contradictions structurelles de l’ancien ordre pour les tourner en contradictions systémiques. Les structures maçonniques représentaient une forme déguisée d’organisation politique de la bourgeoisie, en procurant – «par des liens fraternels» – des formes institutionnelles de collusion et de compromis avec une partie de l’aristocratie. Enfin, les francs-maçons (ou leurs représentants) se trouvaient souvent à la tête des États post-révolutionnaires, la franc-maçonnerie a adopté une forme étatique comme un ensemble fermé de structures supranationales de coordination et de gestion.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  26. C’est pendant cette «ère des révolutions» qu’a fortement augmenté l’expansion pratiquement libre de la franc-maçonnerie en Europe – à nouveau, à l’exception de la Russie. Ici, malgré le nombre croissant de loges maçonniques, ils se sont heurtés à la puissance de l’autocratie russe. Inutile de dire que l’autocratie russe (surtout pendant le règne de Nicolas Ier) est devenue un ennemi mortel de la franc-maçonnerie, qui s’était ancrée solidement à la tête d’un certain nombre de pays européens. Pratiquement toutes les loges d’Europe continentale ont été contrôlées par les Britanniques – par les loges britanniques insulaires, étroitement liées à l’establishment britannique et la haute finance. Dans leur hostilité à la Russie ils ont coïncidé, créant ainsi une seule alliance anti-russe, une sorte d’hydre russophobe à trois têtes (Royaume-Uni, finance, francs-maçons).

    Chaque tête dans la lutte contre la Russie poursuivait ses objectifs. Le Royaume-Uni cherchait à affaiblir la Russie pour prévenir l’apparition ou l’existence d’une force continentale prédominante capable, en raison de sa position, de la contester à l’Est. Les financiers cherchaient à mettre la Russie et ses autorités sous leur contrôle financier pour faire leurs juteuses affaires. Les maçons visaient la destruction de l’autocratie et son remplacement par une République soumise aux loges européennes fraternelles et qui serait certainement plus malléable que la monarchie autocratique. Et ça n’a pas manqué après le coup de février de 1917, dans lequel les intérêts de l’hydre occidentale coïncidaient avec les intérêts de certains groupes révolutionnaires en Russie utilisés discrètement par l’Occident. Toutefois, février 1917 a été le résultat d’un long chemin, presque séculaire, sur lequel les adversaires de la Russie – le Royaume-Uni et les forces économiques et politiques supranationales de l’Occident – s’étaient engagés dans les années 1820. Pour saper la Russie, tous les membres de l’union s’épaulaient les uns les autres : le Royaume-Uni épaulait les financiers et les francs-maçons; les financiers les maçons et le Royaume-Uni; les maçons le Royaume-Uni et le capital financier.

    En fait, ces participants représentaient un ensemble, un système politique et économique unique, qui s’est formé en grande partie pour lutter contre la Russie, s’est renforcé au cours de cette lutte pour partager les fruits de la victoire. La victoire en question exigeait une guerre – une guerre contre le vainqueur de Napoléon. Les préparatifs pour une telle guerre, à leur tour, impliquaient le traitement psycho-historique, principalement par l’information, des élites intellectuelles et du pouvoir, à la fois en Europe et en Russie elle-même. La russophobie conçue et lancée dans les années 1820 a été un moyen pour ce traitement. Pendant les années 1830-1840, la russophobie a préparé à la guerre, moralement et politiquement, toute une génération d’Européens. Les Européens avec des vues politiques fondamentalement différentes ont commencé à manifester des signes de russophobie : les quasi-libéraux (Disraeli), les archi-conservateurs (archevêque de Paris), les ultra-révolutionnaires (Marx). La leçon de ce qui a précédé de 25 ans la première guerre globalement occidentale contre la Russie – la guerre de Crimée – est simple : la guerre de l’information, toutes choses égales par ailleurs, prépare toujours pour la guerre conventionnelle (que celle-ci, pour une raison quelconque, n’ait pas eu lieu, n’est pas la question).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  27. En 1820-1830 la russophobie commence à pénétrer en Russie elle-même et à se répandre dans une partie des élites intellectuelles et du gouvernement. Le niveau de vie des 20% à 25% de la classe dirigeante de la Russie conformément au standard occidental exigeait une exploitation de la population de plus en plus forte. M.O. Menchikov a appelé le XIXe siècle «le siècle du déclin d’abord progressif et, à la fin, rapide et alarmant de la richesse nationale en Russie. Nos gens souffrent de malnutrition chronique et tendent à dégénérer, tout cela dans le but de maintenir l’éclat de l’européisme et permettre à une petite couche de capitalistes de marcher au pas avec l’Europe».

    Il est important de noter que l’objet de la russophobie était non seulement le peuple russe, la culture russe et ainsi de suite, mais aussi – dans de nombreux cas – l’État russe, le pouvoir autocratique. Le fait est que le centre autocratique limitait, en partie dans ses propres intérêts, les appétits de l’élite russe pour l’exploitation et devenait donc aussi la cible de la critique russophobe comme despotisme asiatique, système de la tyrannie, etc. Dans cette approche, une partie de l’élite et du capital russe coïncidait dans sa russophobie avec les adversaires occidentaux de la Russie – tant étatiques (le Royaume-Uni, la France) que supranationaux (la maçonnerie). Les russophobes sont caractérisés par l’hostilité et la haine envers le peuple russe et le pouvoir russe – et plus ce pouvoir est fort et indépendant par rapport à l’Occident, plus il prend en compte les intérêts du peuple, de l’ensemble social, plus la haine est forte, plus la russophobie est féroce. L’un des principaux motifs de la haine des antisoviétiques envers le pouvoir des Soviets était qu’ils le percevaient comme le pouvoir du peuple, ou au moins comme un pouvoir qui protégeait plus ou moins les intérêts du peuple, ne permettant pas aux prédateurs éventuels de prospérer. Leur rictus féroce s’est manifesté dans les années 1990 et plus tard au cours des dernières années, s’exprimant en termes de «vatnik» (traîne-savates) etc. Ainsi, la russophobie est autant et même plus un phénomène de classe qu’un phénomène socio-culturel ou civilisationnel. C’est-à-dire un phénomène de civilisation dans la forme, et de classe (géopolitique) dans le fond. Il faut toujours bien s’en souvenir.

    Andreï Foursov est directeur du Centre d’études russes de l’Université de Moscou pour les sciences humaines, directeur de l’Institut de l’analyse stratégique, académicien de l’Académie internationale des sciences (Innsbruck, Autriche)

    http://lesakerfrancophone.net/larme-psycho-historique-contre-la-russie/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme il en est tous les jours de l'affichage de faux-drapeaux dans la presse nausée-abonde sur sa non-reconnaissance de paternité des attentats, comme il en est du soutien aux terroristes du 'Global Warming' et sa fameuse 'montée des eaux', s'affichent en continue des chefs d'Etats qu'il serait d'un devoir patriotique de détester puisqu'ils osent oeuvrer pour la paix et, appel/rappel de continuer de soutenir (moralement & financièrement) les assassins d'enfants, de femmes et d'hommes qui meurent déchiquetés sous les bombes pour avoir osé aimer leur pays et leur président !

      Supprimer
  28. Un deal Merkel-Erdogan: arrêt de mort pour l'Europe ?

    28.11.2015

    Les chefs européens se rendront, ce dimanche, en Turquie pour discuter affaires: des milliards d'euros en échange du règlement de la crise migratoire. Une UE impuissante convoite un règlement rapide et voit en Recep Erdogan un sauveteur. Pourtant, c'est une grande illusion, selon Deutsche Wirtschafts Nachrichten.

    Or il semble que les faits concernant la coopération turque avec Daech suffisent largement pour rendre la rencontre des chefs des pays-membres de l'UE avec le président turc Recep Tayyip Erdogan impossible, fait remarquer le journal allemand Deutsche Wirtschafts Nachrichten. Pourtant, la chancelière allemande Angela Merkel montre de plus en plus sa bienveillance à l'égard d'Ankara, bien que cette affaire soit déjà profitable pour M.Erdogan. Outre l'argent du contribuable européen, il aura un énorme bonus: le silence de la chancelière allemande sur tous les thèmes embarrassants.

    Plus de questions embarrassantes

    Ainsi, le président pourra éviter les questions sur les raisons des frappes sur l'avion russe, ce qui a exacerbé la colère dans le monde. Il ne sera pas non plus obligé de s'expliquer sur les liens qu'entretient sa famille avec Daech et son financement, ni sur ce qui est arrivé aux journalistes qui avaient découvert la coopération d'Ankara avec Daech. Personne ne se posera plus la question de savoir sur quels fondements la Turquie demande de l'accueillir au sein de l'UE. Et, ce qui est le plus important, personne ne se souciera de savoir si les milliards de l'UE seront bien destinés aux besoins des refugiés, explique l'auteur de l'article.

    Mme Merkel ne peut pas garantir que son deal avec M. Erdogan, compte tenu de toutes ses relations opaques avec les djihadistes, ne transformera pas les citoyens européens l'ignorant en sponsors indirectes de Daech. L'accord avec Ankara, s'il a lieu, signera l'arrêt de mort de toutes ces personnes qui pourraient souffrir d'une nouvelle résurgence du terrorisme, déplore Deutsche Wirtschafts Nachrichten. Voilà pourquoi Angela Merkel doit éviter cette faute avant qu'il ne soit trop tard, conclut l'auteur.

    Turquie: adhésion à l'UE en échange de l'accueil des migrants ?

    Le 18 octobre, Mme Merkel s'était déjà rendue à Istanbul, où elle s'est entretenue sur la crise migratoire avec Recep Tayyip Erdogan et le premier ministre Ahmet Davutoglu. Selon le plan rendu public après le sommet, la Turquie devrait jouer un des rôles principaux dans la résolution de la crise migratoire.

    http://fr.sputniknews.com/international/20151128/1019888943/merkel-erdogan-turquie-ue-crise-migrants-refugies-daech-ei.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) la Turquie devrait jouer un des rôles principaux dans la résolution de la crise migratoire. (...) !!!?

      Faut-il s'attendre à payer des allocation chômage/logement aux terroristes qui accepteraient de s'arrêter en Turquie ? (en attendant son entrée dans l'UE ?!)

      Supprimer
  29. COP21 ou bonnet blanc, blanc bonnet pour le réchauffement climatique ?

    28.11.2015

    La somptueuse conférence sur le climat à Paris, la COP21, ouvre demain ses portes. Le sort de notre planète est censé se jouer du 29 novembre au 11 décembre 2015.

    Cependant, vu les derniers évènements observés sur la scène internationale, le sommet auquel participent des dirigeants de tous les coins du monde court de grands risques de se transformer, entre autres, en séance de négociations sur les enjeux de la lutte antiterroriste, le règlement du conflit syrien et les conséquences entraînées par l'incident de l'avion russe abattu par la Turquie.

    COP 21, projet de réduction massive de la population mondialeMais revenons à nos moutons: où en est le climat ? Il n'a pas bougé, ne paniquons pas. Ban Ki-moon, secrétaire général de l'Onu, l'a confirmé, tout en précisant que, pour le 25 novembre, 166 pays, collectivement responsables de plus de 90 % des rejets de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, ont déposé leur plan national de lutte contre les changements climatiques.

    Le but principal de cette démarche est bien clair: réduire les émissions mondiales de manière à maintenir la hausse des températures en dessous de la barre des 2 degrés Celsius d’ici la fin du siècle.

    Pourtant, la conférence sera une véritable épreuve non seulement pour les diplomates, mais également pour les entrepreneurs et pour les organisations non-gouvernementales. Les premiers devront apparemment faire adopter le document final à tous les pays participants, tandis que les seconds devront déployer des efforts non négligeables afin de réaliser ces projets hasardeux, lit-on dans le journal scientifique Nature.

    Parallèlement, le journal Science propose quatre versions du déroulement des évènements suite à la COP 21, dont la plus positive prévoit la baisse annuelle des rejets de gaz à effet de serre dans l'atmosphère de 5% d'ici l'année 2030. Le scénario le plus sombre dépeint le 21 siècle sans aucun nouvel effort visible pour réduire ces émissions.

    Les chercheurs ont notamment souligné qu'afin que soit maintenue la hausse des températures en dessous de 2 degrés Celsius d’ici la fin du siècle, les émissions de gaz à effet de serre devraient atteindre la barre de zéro, ce qui serait quasiment impossible.

    http://fr.sputniknews.com/france/20151128/1019887038/cop-paris-climat.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) La France rétablit le contrôle frontalier pour la COP21 (....) afin d'éviter la pollution du charbon venue d'Allemagne et celle des porte-containers:

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/05/16-porte-containers-polluent-plus-que.html

      Supprimer
  30. COP21. L’effet de serre : devrons-nous un jour payer une taxe pour avoir le droit de respirer ???

    le 28 novembre 2015
    par jacqueshenry

    La climatologie, cette science (onusienne) dont on parle abondamment, jusqu’à la nausée, depuis plus de 20 ans n’est pas originellement une science du futur mais une science du passé. Que connaît-on du climat futur ? Rien, absolument rien puisqu’il est strictement impossible de procéder à des observations sur des faits qui n’ont pas encore eu lieu, par définition. La climatologie telle qu’elle est abordée aujourd’hui pour prédire l’avenir du climat de la Terre à l’aide de modélisations toutes aussi éloignées les unes que les autres d’une réalité qui n’est pas encore survenue n’est pas une science, tout au plus une sorte de jeu numérique sans signification. Toute discipline scientifique expérimentale se doit d’apporter des preuves sinon irréfutables du moins vérifiables pour étayer des hypothèses de travail. Si ces dernières ne sont pas vérifiables par des tiers, alors ces hypothèses ne sont pas valables. Dans le cas de la climatologie prospective au sens strict il est impossible d’apporter des preuves tangibles permettant d’affirmer telle ou telle évolution du climat futur. En conséquence et selon les critères fondamentaux de la déontologie scientifique toutes les prédictions relatives au futur du climat, ou au climat du futur, ne sont que des errements intellectuels sans fondement. Seuls des modèles étayés par des observations passées et étant validés par ces mêmes observations peuvent éventuellement aboutir à quelques tendances mais prédire l’état futur du climat à un ou deux degrés près relève de la plus pure spéculation.

    Effet de serre

    La théorie de l’effet de serre n’a jamais été démontrée et ne le sera jamais car l’atmosphère terrestre est un système ouvert vers l’espace et non une boite de verre comme une serre d’horticulteur. Il suffit de contempler cette belle photo (NASA) de la Lune avec l’atmosphère terrestre en premier plan. Cette théorie est en contradiction avec les principes fondamentaux de la thermodynamique. Cette contradiction est formulée simplement ainsi : un corps froid ne peut pas transmettre d’énergie sous quelque forme que ce soit, par collision moléculaire ou par rayonnement électro-magnétique, à un corps plus chaud. Considérer que des gaz comme le CO2 ou le méthane puissent induire un effet de serre et puissent « réchauffer » de ce fait la Terre est une violation claire de ce deuxième principe de la thermodynamique. Cette imposture a été formulée par James Hansen (NASA), spécialiste de l’atmosphère de la planète Vénus. Son idée erronée devait expliquer pour la Terre la différence de température moyenne entre le sol et la couche atmosphérique (à environ 5000 mètres d’altitude) où on retrouve une température de – 18 °C, la température théorique du modèle du corps noir expliquant le comportement thermodynamique de la Terre dans l’Espace (voir note 1). Ce monsieur a tout simplement oublié de prendre en considération dans l’élaboration de sa théorie de l’effet de serre que l’atmosphère était soumise au champ gravitationnel terrestre (gradient adiabatique) et que du fait de la gravité, la pression atmosphérique est plus élevée au sol qu’à 5000 mètres d’altitude et par voie de conséquence, selon trois lois physiques fondamentales qui décrivent le comportement des gaz en fonction de la température et de la pression, la loi de Boyle-Mariotte, la loi de Charles et la loi d’Amontons (voir note 2), la température moyenne au sol est de 15 °C. Apparemment Hansen avait « oublié » ce détail, voir aussi la note 3 en fin de billet.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  31. Après avoir donc ignoré d’une manière pas très élégante la loi de Henry décrivant la dissolution des gaz dans l’eau, à nouveau quatre autres lois fondamentales appartenant également à la discipline générale de la physique appelée thermodynamique ont été mises de côté pour échafauder la théorie de l’effet de serre et le rôle du CO2 dans cet effet. Ça commence à faire vraiment désordre !

    Peut-être qu’un jour nous devrons payer une taxe pour avoir le droit de respirer puisque nous rejetons du carbone dans l’atmosphère : est-ce le but ultime de cette COP21 ?

    Note 1. Appliquer le modèle du corps noir de Max Planck est une approximation hasardeuse car elle suppose que les courbes de Planck soient continues quand on applique les lois de Stefan-Boltzmann à la Terre. Or, en raison des propriétés spectroscopiques des gaz constituant l’atmosphère, cette courbe appliquée à la Terre considérée comme un corps noir à la température de – 18 °C dans l’Espace n’est pas continue et introduit donc des incertitudes inacceptables. Ces incertitudes ont été exploitées à dessein pour conforter la théorie de l’effet de serre.

    Note 2. Les trois lois physiques mentionnées ci-dessus sont combinées pour formuler la loi dite des gaz parfaits qui n’a jamais été remise en cause : PV = nRT où P est la pression du gaz (pascals), V le volume de ce gaz (m3), n la quantité de substance de ce gaz (moles), R la constante des gaz, produit de la constante de Boltzmann et de la constante d’Avogadro (8,31 joules par degré K par mole) et T la température exprimée en degrés Kelvin. L’application stricte de cette loi à l’atmosphère requiert d’introduire la vapeur d’eau. Or la vapeur d’eau atmosphérique subit en permanence des changements d’état du gaz vers le liquide et/ou vers la glace. Il était très « ennuyeux » d’inclure dans la formulation de l’effet de serre la présence de vapeur d’eau atmosphérique, il n’en a tout simplement pas été tenu compte : ça s’appelle de l’honnêteté scientifique.

    Note 3. Il faut toutefois insister sur la notion de température moyenne au sol car elle introduit une importante approximation dans les estimations des variations des températures et de leur évolution. De ce fait ces approximations ont permis de développer des modèles climatiques prédictifs totalement erronés en choisissant des températures moyennes de référence fantaisistes mais qui « arrangent » les développeurs des modèles climatiques. Plutôt que de mentionner des températures moyennes et leur évolution par rapport à une référence, il serait beaucoup plus honnête de considérer les données brutes. C’est ce à quoi se sont attaché un certain nombre de scientifiques et ils sont allés de surprise en surprise. L’ensemble des données passées a été largement truqué pour satisfaire à la théorie de l’effet de serre comme par exemple les relevés de température effectués dans l’Indiana depuis 1895 :

    - voir schèma sur site -

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  32. En rouge la courbe d’évolution des températures issue des données brutes. En bleu la même courbe « ajustée » par la NOAA selon des critères permettant de faire ressortir un réchauffement conforme à la théorie de l’effet de serre. À partir des données brutes la régression linéaire fait apparaître un refroidissement ténu de 0,01 degré F par décade …

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/11/28/cop21-leffet-de-serre-devrons-nous-un-jour-payer-une-taxe-pour-avoir-le-droit-de-respirer/

    RépondreSupprimer
  33. Le cerveau de l'attaque terroriste de Bamako est-il un agent de la CIA ?

    Michel Chossudovsky
    Global Research
    dim., 22 nov. 2015 11:17 UTC
    Traduction par Jacques pour Mondialisation.ca


    En réaction aux événements tragiques de Paris du 13 novembre dernier, le directeur de l'Agence centrale de renseignement (CIA) John Brennana lancé une mise en garde : « Le groupe État islamique (EI) prépare de nouvelles attaques... À mon sens, il est clair qu'il prépare des attaques à l'étranger, qu'il est déterminé à perpétrer ce type d'attaques. » (Cité dans le Daily Telegraph du 16 novembre 2015)


    Cinq jours après la prémonition du chef de la CIA, l'Hôtel Radisson Blu de Bamako, capitale du Mali, était la cible d'une attaque terroriste qui a fait 21 morts. Après l'attaque et la prise d'otages par les terroristes, les forces spéciales françaises et maliennes ont effectué une descente sur l'hôtel. Le Commandement des États-Unis pour l'Afrique (AFRICOM) a lui aussi confirmé la présence de forces spéciales US.


    Selon les allégations, l'opération terroriste de Bamako aurait été coordonnée par Mokhtar Belmokhtar (alias Khaled Abu al-Abbas), chef d'une filiale d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), la brigade islamiste Al-Mulathamin (ou « brigade masquée »), ou « Ceux qui signent par le sang ».


    Le groupe de Belmokhtar a été créé en 2012 au lendemain de la guerre contre la Libye. Son organisation se livrerait aussi au commerce de la drogue, à des activités de contrebande ainsi qu'à des opérations de kidnapping d'étrangers en Afrique du Nord. Même si les allers et venues de Belmokhtar sont prétendument connus, les services français l'ont surnommé « l'insaisissable ».


    En juin dernier, on le déclarait mort au cours d'une frappe aérienne US en Libye, déclaration qui a ensuite été démentie.


    À partir de preuves peu convaincantes, un article du New York Times du 20 novembre (ci-dessous) conclut que le groupe de Belmokhtar (avec AQMI) se trouve de toute évidence derrière les attaques de Bamako :

    Un membre d'Al-Qaïda en Afrique a confirmé samedi que l'attaque de vendredi ayant visé un hôtel de Bamako au Mali a été menée par un groupe djihadiste loyal à Mokhtar Belmokhtar, un agent algérien d'Al-Qaïda. Le membre d'Al-Qaïda, qui a parlé par l'entremise d'échanges en ligne, a affirmé qu'un message audio et qu'une déclaration écrite similaire dans lesquels le groupe revendique la responsabilité de l'attaque étaient authentiques. Le SITE Intelligence Group, qui surveille les groupes djihadistes, confirme lui aussi l'authenticité de la déclaration.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  34. Le membre d'Al-Qaïda, qui souhaite conserver l'anonymat pour des raisons de sécurité, dit que les hommes de M. Belmokhtar ont collaboré avec l'émirat saharien d'Al-Qaïda au Maghreb islamique... Dans l'enregistrement audio, le groupe, connu sous le nom d'Al Mourabitoun, dit avoir mené l'opération de concert avec la branche d'Al-Qaïda au Maghreb islamique.


    L'enregistrement a été remis à la chaîne Al Jazeera et, simultanément, à Al Akhbar... On peut y entendre ce qui suit : « Nous, du groupe des Mourabitoun [groupe rebelle arabique], de concert avec nos frères d'Al-Qaïda au Maghreb islamique, la grande région désertique, revendiquons la responsabilité de la prise d'otages de l'Hôtel Radisson de Bamako. » (C'est nous qui soulignons.)

    SITE Intelligence Group est présenté comme un groupe de réflexion « indépendant » établi à Washington qui a pour mandat d'analyser des données se rapportant aux organisations terroristes affiliées à Al-Qaïda. SITE travaille aussi comme contractuel auprès d'un certain nombre d'organismes du gouvernement US et entretient des liens étroits avec les services secrets US.


    SITE n'a présenté aucune preuve concrète corroborant l'authenticité de l'enregistrement de l'échange audio en ligne, qui est considéré comme une source fiable. Mais il pourrait très bien s'agir d'un élément de preuve volontairement introduit.


    Après la diffusion du document audio, les médias occidentaux ont immédiatement déclaré en chœur qu'il s'agissait d'un acte de revanche dirigé contre la République française du fait de l'intervention militaire française au Mali de 2013, qui avait été ordonnée par le président François Hollande.

    « La France a sauvé le Mali d'Al-Qaïda, mais elle n'a jamais enrayé la menace terroriste »... « La France a sauvé le nord du Mali du joug brutal d'Al-Qaïda... Mais le pays demeure sous la coupe d'étrangers et, comme l'ont démontré les événements de l'Hôtel Radisson, extrêmement vulnérable aux pires actes de terrorisme. » (The Independent, 20 novembre 2015)

    À son tour, le ministre français de la Défense a reconnu - avant même la conduite d'une enquête policière - que les auteurs de l'attaque étaient « très vraisemblablement » dirigés par le groupe de Mokhtar Belmokhtar en association avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  35. Ce que le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a omis de mentionner c'est qu'aussi bien Belmokhtar qu'AQMI entretiennent des liens de longue date avec la CIA, qui, à son tour, collabore avec la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) de la France.


    Les médias occidentaux omettent tout bonnement de signaler que les chefs d'AQMI, dont Belmokhtar, ont été recrutés et entraînés par la CIA en Afghanistan, ce que reconnaît le Council on Foreign Relations (CFR) à Washington :

    La plupart des principaux chefs d'AQMI auraient suivi leur entraînement en Afghanistan durant la guerre de 1979 à 1989 contre les Soviétiques alors qu'ils faisaient partie du groupe de volontaires nord-africains connu sous le nom d'« Arabes afghans » et qui sont retournés dans la région au cours des années qui ont suivi pour y radicaliser des mouvements islamistes. Le groupe se divise en « katibas », ou brigades, qui se regroupent en différentes cellules, souvent indépendantes les unes des autres.


    Depuis 2004, le principal chef du groupe, ou l'émir, est Abdelmalek Droukdel, alias Abou Moussab Abdelwadoud, un ingénieur de formation et expert en explosifs qui a combattu en Afghanistan et dont la carrière a débuté en Algérie au sein du GIA. (Council on Foreign Relations, Al Qaeda in the Islamic Maghreb, cfr.org, pas de date)

    Ironiquement, le cerveau terroriste d'origine saoudienne Oussama ben Laden a été recruté en 1979 sous les auspices de la CIA. Lancé en 1919, le programme d'entraînement, de recrutement et d'endoctrinement des moudjahidines était considéré comme « la plus vaste opération secrète de l'histoire de la CIA » et se voulait la réponse au soutien militaire de l'Union soviétique au gouvernement afghan laïc et procommuniste de Babrak Kamal.


    En arabe, al-qaïda signifie « la base ». Cette appellation renvoyait à la « base de données » de recrues moudjahidines de la CIA, que le président Ronald Reagan qualifiait de « combattants de la liberté » :

    Peu avant sa mort survenue à un moment inopportun, l'ancien secrétaire aux affaires étrangères britanniques Robin Cook affirmait devant la Chambre des communes qu'« Al-Qaïda » n'est pas vraiment le nom d'un groupe terroriste, mais celui d'une base de données de moudjahidines et de trafiquants d'armes internationaux utilisés par la CIA et par les Saoudiens pour faire passer des guérilleros, des armes et de l'argent en Afghanistan sous occupation soviétique. (Voir Pierre-Henri Bunel, Al Qaeda: The Database, Global Research, 20 novembre 2005.)

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  36. Mokhtar Belmokhtar : un « agent » de la CIA de l'après-guerre froide?

    Le Council on Foreign Relations décrit à tort Mokhtar Belmokhtar comme « le vétéran borgne de l'insurrection afghane antisoviétique ». (CFR, op. cit.) Belmokhtar (né en 1972) n'a pas combattu durant la guerre soviéto-afghane (1979-1989). Il a été recruté en 1991 à l'âge de 19 ans au lendemain même de la guerre froide.

    Les activités de recrutement de la CIA se sont poursuivies au lendemain de la guerre froide. Elles étaient en grande partie dirigées contre la Fédération de Russie et les anciennes républiques soviétiques, mais aussi contre le Moyen-Orient.

    Ce recrutement tardif visait à constituer un réseau d'« agents des services secrets » qui devait servir dans le cadre des insurrections armées de l'après-guerre froide orchestrées par la CIA. Les chefs des mouvements d'insurrection islamistes tchétchènes ont eux aussi suivi leur entraînement dans des camps de la CIA de l'Afghanistan et du Pakistan, notamment le tristement célèbre chef de l'insurrection tchétchène Ibn al-Khattab (un citoyen de l'Arabie saoudite).

    Après son entraînement et son recrutement et au bout d'une période de service de deux ans en Afghanistan (1991 à 1993), Mokhtar Belmokhtar a été renvoyé en Algérie en 1993 à l'âge de 21 ans, où il a rejoint le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) (voir l'emblème à gauche). Ce dernier faisait initialement partie du prétendu Groupe islamique armé (GIA)) en Algérie, qui cherchait à renverser le gouvernement algérien laïc pour instaurer un état islamique théocratique.

    Avec l'appui clandestin de la CIA, Belmokhtar a combattu dans le sud de l'Algérie dans la guerre civile opposant les forces islamistes au gouvernement laïc. Il a aussi contribué à l'intégration et à la fusion des forces « djihadistes ».

    En janvier 2007, le GIA changeait officiellement son nom pour celui d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), et ce, après avoir été au centre de l'attention dans les années 1990.

    Depuis 2007, l'organisation nouvellement formée d'AQMI a de son côté noué des liens étroits avec leGroupe islamique combattant en Libye (GIGL), groupe qui, durant la guerre de 2011 contre la Libye, a bénéficié du soutien direct de l'OTAN, « qui a entraîné ses membres, leur a fourni des armes, des forces spéciales et même des aéronefs pour les aider à renverser le gouvernement libyen ». (Tony Cartalucci,The Geopolitical Reordering of Africa: US Covert Support to Al Qaeda in Northern Mali, France "Comes to the Rescue", Global Research, janvier 2013).

    Les forces spéciales du SAS britannique avaient elles aussi été amenées en Libye avant le début de l'insurrection pour y servir de conseillers militaires auprès du GIGL.

    En fait, ce qui est advenu depuis la guerre contre la Libye c'est la fusion des forces du GIGL et d'AQMI. À leur tour, nombre des agents du GIGL ont été envoyés en Syrie pour combattre dans les rangs d'Al-Nosra et d'ISIS.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  37. Il convient de noter que la restructuration de 2007 des forces djihadistes d'Algérie et du Maghreb a coïncidé avec la nomination de Robert Stephen Ford au poste d'ambassadeur US en Algérie en août 2006. Ford, en poste à Bagdad, avait été réassigné à Alger par le Département d'État. De 2004 à 2006, il avait travaillé en étroitement collaboration avec John Negroponte, ambassadeur à Bagdad, dans le but de soutenir la création en Iraq d'escadrons de la mort tant sunnites que chiites.

    Ce projet consistait à recruter et à entraîner des terroristes en s'inspirant du modèle dit de « l'Option Salvador », que la CIA avait mis en œuvre en Amérique centrale. Rappelons-nous que Negroponte a joué un rôle central dans le soutien aux terroristes Contras au Nicaragua à titre d'ambassadeur au Honduras de 1981 à 1985. Pour en savoir plus à ce sujet, voir l'article de Michel Chossudovsky intitulé"The Salvador Option For Syria": US-NATO Sponsored Death Squads Integrate "Opposition Forces", Global Research, 28 mai 2012.

    La nomination en 2006 de Robert Stephen Ford à la tête de l'ambassade US d'Algérie arrivait à point nommé. Elle coïncidait avec la consolidation des groupes djihadistes en Algérie et au Maghreb. Elle a précédé les insurrections libyennes et syriennes de 2011 soutenues par les États-Unis et l'OTAN.

    En 2010, la nomination de Ford au poste d'ambassadeur US en Syrie recevait l'approbation du Congrès. Ford a présenté ses lettres de créances au président Bachar al-Assad en janvier 2011, à peine deux mois avant le début de l'insurrection terroriste dans la ville frontière de Daraa, à la mi-mars 2011. Ford a joué un rôle central en favorisant l'acheminement du soutien US et allié aux groupes de l'« opposition » syrienne, dont Al-Nosra et ISIS.

    Pour conclure

    L'histoire de Belmokhtar et sa présence en Afghanistan confirment son instrumentalisation depuis le début par les services US. Même s'il agit avec un certain degré d'autonomie par rapport à ses parrains, lui-même et son organisation sont d'authentiques « agents » de ces mêmes services, qui peuvent les utiliser dans le cadre d'un programme clandestin.

    Il existe différentes définitions de ce qu'est un « agent des services secrets ». Du point de vue des services US, les « agents » associés à des organisations terroristes ne doivent pas savoir qu'ils ont le soutien des services occidentaux et qu'ils font l'objet d'une surveillance par ces mêmes services.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  38. En ce qui concerne Al-Qaïda, la CIA a choisi dès le début, en 1979, d'agir par le truchement de diverses organisations de front, mais aussi indirectement par l'intermédiaire de ses partenaires des services saoudiens, qataris et pakistanais. Milton Beardman, de la CIA, qui a joué un rôle central dans la guerre soviéto-afghane, confirme que les membres d'Al-Qaïda, dont Oussama ben Laden, n'étaient pas conscients du rôle qu'ils jouaient pour le compte de Washington. Comme le dit Ben Laden lui-même (cité par Beardman), « ni moi ni mes frères n'avons vu de preuves d'une aide américaine » (Michel Chossudovsky, Who is Osama bin Laden, Global Research, 12 septembre 2001) :
    Motivés par le nationalisme et leur ferveur religieuse, les guerriers islamiques n'étaient pas conscients de combattre l'armée soviétique pour le compte d'Oncle Sam. Même s'il y avait des contacts aux échelons supérieurs des services, les chefs des rebelles islamiques présents sur le théâtre d'opérations n'avaient pour leur part aucun contact avec Washington ou avec la CIA. (Ibidem)
    Fait amplement documenté, Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et ses groupes affiliés, y compris le Groupe islamique combattant en Libye (GIGL), servaient les intérêts de l'alliance militaire occidentale. Comme le confirme le Washington Post du 29 juin 2011 (voir ci-dessous), la France approvisionnait le GIGL en armes au plus fort des raids de bombardement de l'OTAN.

    À son tour, AQMI recevait des armes du GIGL, qui bénéficiait de l'appui de l'OTAN. De plus, les mercenaires du GIGL s'étaient ralliées aux brigades d'AQMI.

    Selon le prétendu cerveau terroriste Mokhtar Belmokhtar, qui a aussi coordonné en 2013 l'opération de kidnapping d'In Amenas au Mali :
    « Nous sommes parmi ceux qui ont le plus profité des révolutions du monde arabe. Et quant au fait d'avoir bénéficié des armes (libyennes), c'est une chose tout à fait naturelle dans ce genre de circonstances. » http://www.hanford.gov/c.cfm/oci/ci_terrorist.cfm?dossier=174
    Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) est lié de façon indélébile aux activités des services occidentaux. Alors qu'il est décrit comme « l'un des groupes de militants parmi les plus riches et les mieux armés de la région », financé secrètement par l'Arabie saoudite et le Qatar, en France Le Canard Enchaîné a révélé (juin 2012) que le Qatar (un fidèle allié des États-Unis) finance diverses entités terroristes au Mali :
    Le rapport original cite un rapport des services de renseignements militaires français qui indique que le Qatar fournit un soutien financier aux trois principaux groupes armés du nord du Mali : le mouvement Ansar ed-Dine d'Iyad ag-Ghaly, Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et le Mouvement pour l'unité et le djihad en Afrique de l'Ouest (MUJAO).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  39. Le montant de l'aide financière accordée à chacun de ces groupes n'est pas mentionné, mais il est dit que dans plusieurs rapports remis au ministère de la Défense français la DGSE mentionne le soutien du Qatar au « terrorisme » dans le nord du Mali. (Cité parJeune Afrique en juin 2012)
    Le Qatar est un État allié interposé, un territoire du golfe Persique largement contrôlé de fait par Washington et qui abrite un certain nombre de dispositifs militaires et de renseignement occidentaux.

    L'émir du Qatar ne finance pas le terrorisme sans le consentement de la CIA.

    Et en ce qui concerne le Mali, la CIA coordonne ses activités en liaison avec ses partenaires et homologues des services français, dont la Direction du renseignement militaire (DRM) et la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

    Les implications de tout ceci sont évidentes et devraient être bien comprises de l'opinion publique occidentale. Dans la mesure où Belmokhtar et AQMI sont des « agents des services secrets », aussi bien les services US que les services français se trouvent (indirectement) derrière l'attaque de Bamako.

    Tant les services US que français sont complices de terrorisme d'État.

    -- Commentaire : Encore un bel exemple du chaos créé par l'impérialisme occidental dans le but de contrôler les ressources naturelles du Mali. --

    http://fr.sott.net/article/26907-Le-cerveau-de-l-attaque-terroriste-de-Bamako-est-il-un-agent-de-la-CIA

    RépondreSupprimer
  40. Échec et mat ! Le loupé turc en abattant le bombardier russe

    Algarath
    reseauinternational.net
    sam., 28 nov. 2015 00:19 UTC

    À quelque chose malheur est bon, dit-on, et cela se vérifie une fois de plus. Les Turcs ont abattu un bombardier russe, comme chacun sait, ce qui est évidemment déplorable et constitue indéniablement, comme le dit Poutine, un coup de couteau dans le dos. Cependant, à mon sens, cet acte de guerre a deux conséquences très positives pour la Russie, qui ressortent clairement quand on examine les choses à tête reposée.

    Cette agression au vu et au su de tous a précisé la vraie position de la Turquie, alors qu'elle était fortement suspectée. Rien n'est pire que d'avoir un joueur-clé parmi les multiples états qui s'affrontent au Moyen-Orient sans que son jeu soit retourné sur la table. Au poker on ne connaît le jeu de l'adversaire que quand il étale ses cartes pour que chacun puisse les découvrir. La Turquie étant marquée maintenant du sceau « adversaire déclaré », son double jeu pervers n'est plus possible, en dépit de la duplicité byzantine d'Erdogan, de cet individu trouble, mégalomaniaque, paranoïaque, psychopathique et mafieux. Aucun de ces qualificatifs n'est injustifié, hélas.

    Les choses sont claires en ce qui le concerne. Elles étaient plus que fortement suspectées, mais maintenant elles ne font plus aucun doute et pour tout le monde. Il pouvait louvoyer, maintenant il ne le peut plus, même s'il rétropédale et l'armée turque avec lui en soutenant que la Turquie était dans son droit de défendre sa frontière et qu'il ne savait pas que l'avion abattu était russe ! Justement, une duplicité byzantine digne de ce nom aurait exigé autre chose que ces pauvres explications enfantines. Grisé par sa réélection, Erdogan perd le sens des réalités et devrait le payer très cher, à la mode russe.

    La réplique, massive, a déjà commencé. La Turquie sera frappée au portefeuille : coup de frein sur les destinations de vacances de 4 millions de Russes annuellement, remise en question de contrats très importants. Et les Russes vont aider les Kurdes, cauchemar de la Turquie. L'ambassade turque en Russie a été déclarée persona non grata et les diplomates éjectés en 24 heures.
    La Russie aurait été noyée dans une coalition avec les US et les Européens. La mise au point d'Obama qui déclare hors de question que la Russie soit un allié dans la coalition contre les terroristes laisse les coudées franches à Poutine. C'est le gain très important suite à l'agression turque contre l'avion russe, et bien plus que la mise au point avec le faux-nez turc.
    Dans un nouveau développement dramatique, auquel il fallait s'attendre, on vient d'apprendre que la Russie déploiera un système antiaérien S-400 en Syrie en représailles après l'attaque de son bombardier SU 24, abattu par les Turcs. Les capacités du S-400 font frémir. Le radar du système S-400 est capable de viser simultanément 300 cibles, et possède une capacité antimissile. 72 missiles peuvent y être chargés simultanément.
    « Tout objectif constituant une menace potentielle pour la Russie sera détruit, a mis en garde le général-lieutenant Sergueï Roudski de l'état-major de l'armée russe. « Tous les contacts militaires avec la Turquie seront suspendus et désormais, toutes les sorties aériennes seront effectuées sous la protection de chasseurs » a t-il rajouté.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  41. Ces mesures renforcent la position russe en Syrie envers des menaces aériennes des US, de l'Otan, des Européens et des acteurs locaux comme la Turquie, les monarchies du Golfe et les Israéliens.

    Le crash du bombardier russe suite à l'agression injustifiée des Turcs s'est traduit in fine en un renforcement considérable de la position stratégique russe en Syrie envers à la fois la Turquie et les « coalisés », cet assemblage de bric et de broc sans autre substance que de vouloir à tout prix l'éviction d'Assad. Au-delà de l'émotion suite à l'indignation d'un tel acte, la Russie consolide considérablement ses points forts. Nous, occidentaux, avons l'habitude de raisonner en joueurs de jeux d'échec à la Clausewitz. Un gagnant, un perdant. Les orientaux jouent à la Sun Tzu, au jeu de go, où cela consiste à étendre son territoire, mais le jeu n'est pas à somme nulle. Le gagnant finit par gagner et s'approprie la part du lion, le perdant obtient la portion congrue et rentre chez lui la queue entre les jambes. On subodore cette fin au Moyen-Orient.

    Pour ces deux raisons, l'incident s'avère avoir des conséquences extrêmement positives pour Poutine. Le piège grossier de la Turquie, qui avait pour but de provoquer le maître du jeu d'échec et draguer l'Otan dans le jeu Syrien n'a évidemment pas fonctionné, et on continue d'assister à un affrontement larvé avec d'un côté un stratège au jeu d'échec, et du jeu de go également, qui joue contre des gens qui jouent à la belote, et mal, en plus !
    -- Commentaire : Vous pouvez également lire:
    Poutine selon ses proches : un homme de conscience
    Poutine et la Russie, un homme et son pays
    Damas : l'aviation russe a été 100 fois plus efficace que la coalition menée par Washington
    L'affaire Turque : les nouveaux standards orwelliens de l'information --

    http://fr.sott.net/article/26906-Echec-et-mat-Le-loupe-turc-en-abattant-le-bombardier-russe

    RépondreSupprimer
  42. Sous l'État d'urgence, si vous êtes un musulman, vous êtes un terroriste potentiel

    Vincent Larouche
    LP
    jeu., 26 nov. 2015 16:53 UTC


    Depuis l'adoption de l'état d'urgence, la police peut mener ses perquisitions et imposer ses assignations à résidence sans intervention d'un juge, et sans allégation de crime, sur la base de craintes quant à la sécurité.

    Dans la France de l'état d'urgence, mieux vaut ne pas embêter vos voisins. Ils pourraient vous dénoncer à la police. Et vous faire perdre vos libertés.

    Mohamed (prénom fictif) l'a appris à ses dépens. Ce père de famille parisien a vu une vingtaine de policiers portant des cagoules investir sa demeure en pleine nuit. En présence de ses enfants, ils ont fouillé les lieux avant de lui signifier un ordre d'assignation à résidence.

    La Presse a pu consulter le document. Il explique simplement que «compte tenu de son comportement, l'intéressé, de confession musulmane, attire régulièrement l'attention de son voisinage par son discours prosélyte et radical» et qu'il aurait été «entendu comparant les djihadistes à des résistants». C'est tout.

    Joint par La Presse, Mohamed raconte être tombé des nues. «Sur une simple calomnie d'un voisin, je me retrouve privé de mes libertés! «J'aurais» comparé les djihadistes à des résistants. Déjà, je n'ai pas tenu ces propos. Si je l'avais fait, je l'assumerais. Mais en plus, on nous a soulés pendant des années avec la liberté d'expression», s'exclame-t-il.

    Mohamed n'est accusé de rien, mais il doit rester à l'intérieur entre 20h et 6h le matin en plus de se présenter au commissariat quatre fois par jour. Pour sortir de son arrondissement, il lui faut une permission spéciale.

    Depuis l'adoption de l'état d'urgence, la police peut mener ses perquisitions et imposer ses assignations à résidence sans intervention d'un juge, et sans allégation de crime, sur la base de craintes quant à la sécurité.

    La mesure a été adoptée à la quasi-unanimité par les élus et jouit d'un fort soutien populaire, selon les sondages. Elle a permis de découvrir beaucoup d'armes et de placer sous surveillance plusieurs islamistes radicaux, dont certains liés à des djihadistes. Selon le gouvernement, elle a aussi aidé à faire progresser l'enquête sur les attentats et à découvrir le plan pour une nouvelle attaque.

    Dur de se défendre

    Mais l'état d'urgence enlève aussi la possibilité de se défendre pour une personne qui serait accusée à tort. Mohamed dit songer à porter plainte en diffamation contre le ou les voisins qui ont affirmé qu'il tient un discours radical. Il pense notamment à un individu qui aurait des «problèmes psychiatriques» près de chez lui.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  43. «Qu'il y ait de la sécurité, qu'ils fassent enquête, ça va. Mais là, on me demande de prouver que je n'ai pas dit ça, c'est incroyable», dit-il. Ce qui le dérange le plus, c'est la façon dont il a été qualifié dans le document.

    «On m'a qualifié de musulman, pas de Français! Je ne vais presque pas à la mosquée, je ne suis pas fier, je devrais y aller plus. Je suis né ici! J'étais à la place de la République après les attentats et j'ai allumé des bougies. Mon père s'est battu pour la France. La balle qui lui a traversé la cuisse en Indochine, elle ne lui a pas demandé d'où il venait», dit-il avec colère.

    Suspicion conjugale

    Claire (prénom fictif), une mère de famille française de 42 ans convertie à l'islam, est elle aussi assignée à résidence. Résidante d'un petit village de l'Île-de-France, elle a vu son mari partir pour une «terre d'islam» il y a six mois. Elle n'a pas voulu le suivre, mais le considère toujours comme l'homme de sa vie. Elle croit qu'il est en Syrie, mais dit ne pas avoir de nouvelles.

    Son ordre d'assignation à résidence précise qu'elle représente un risque en raison de «l'emprise que son mari exerce sur elle».

    «Ils considèrent que mon mari me manipule à partir d'un État considéré terroriste, que je suis une islamiste radicale», explique-t-elle au bout du téléphone, la voix très calme.

    Questionnée par La Presse, elle dit songer à quitter le pays si ses restrictions de mouvement sont levées. «Quand ce sera terminé, je ne crois pas que je pourrai vivre en France. C'est une guerre psychologique qu'ils mènent», dit-elle.

    L'avocate de Mohamed et de Claire, Me Isabelle Coutant-Peyre, est une habituée des procès pour terrorisme. Elle s'insurge qu'on cible «des comportements et des discours» pour restreindre la liberté de gens «qui n'ont commis aucune infraction», ce qui évoque carrément pour elle des images de «coup d'État».

    Toute tentative de contestation devant les tribunaux risque d'être extrêmement difficile, selon elle. «Il y a un tel aveuglement, et de l'opinion publique, et du pouvoir administratif, que je pense qu'ils vont tout couvrir, au nom du principe de précaution», lance-t-elle, attablée dans son grand bureau, à quelques pas du musée d'Orsay.

    Sa voix n'est pas la seule à s'élever. À quelques kilomètres de là, près du musée du Louvre, Me Patrick Kempf s'active dans son cabinet. Des gens vont et viennent, le téléphone sonne constamment et la salle d'attente est pleine, même s'il est déjà passé 20h. L'avocat prépare une contestation d'une perquisition liée à l'état d'urgence.

    «C'est hallucinant! On perd des libertés fondamentales. On croit que c'est seulement contre les terroristes, mais toute la population peut être touchée», déplore-t-il.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  44. «Il y avait urgence»

    Devant les critiques, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a envoyé une circulaire à tous les préfets pour insister sur l'importance de mener les opérations «dans le respect du droit». Plusieurs élus ont été envoyés dans les médias pour défendre l'utilité de l'état d'urgence dans un contexte de menace imminente, afin d'éviter un nouveau carnage.

    Une position que partage le syndicat Synergie des officiers de police. «Il y avait urgence. On a eu une déclaration de guerre à la France, des attentats avec des kamikazes. Il fallait absolument vérifier rapidement que nous n'avions pas d'autres personnes en sol français avec ce même genre de projet», affirme sa porte-parole, Isabelle Trouslard.

    Commentaire : La Quadrature du net a créé un Wiki recensant tous les actes islamophobes et fascistes liés à l'Etat d'urgence:

    -Recensement des joies (ou pas) de l'état d'urgence en France

    http://fr.sott.net/article/26905-Sous-l-Etat-d-urgence-si-vous-etes-un-musulman-vous-etes-un-terroriste-potentiel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette guerre 'mondiale' déclarée contre 'les arabes' date du 11 Septembre où les musulmans n'y étaient pour rien mais sont apparus comme coupables des faits reprochés comme l'a été l'adolescent 'pas très blond' à l'école Sandy Hook (à Newton) en 2012, voire d'autre supercheries de type 'Boston', d'où, le malaise évident de toutes personnes au teint 'pas très clair' qui (hors les politiciens embauchés aux gouvernements) devront désormais 'raser les murs' et autre chose s'ils veulent sortir 'de chez eux'.

      Supprimer
  45. Avec Erdogan, en route vers la Troisième Guerre mondiale ?

    Michel Collon
    RT
    ven., 27 nov. 2015 22:39 UTC

    Le monde retient son souffle : la Turquie a abattu un avion russe engagé contre Daesh. Et chacun se pose deux questions : 1. Pourquoi ? 2. Avec quelles conséquences ? L'écrivain Michel Collon répond.

    Sur le pourquoi, on a eu - comme d'habitude dans ce genre d'incidents - des versions successives et contradictoires. D'abord, Ankara a prétendu que cet avion aurait menacé l'espace aérien turc. En supposant que cela soit vrai, il existe d'autres méthodes pour intercepter et dérouter un avion jugé «dangereux». Ensuite, c'est devenu une «erreur». Me trouvant en ce moment à Belgrade à l'occasion d'une conférence internationale sur la paix, cet événement me rappelle une autre «erreur» de la guerre de l' OTAN contre la Yougoslavie.
    Le 7 mai 1999, l'aviation US bombarde l'ambassade chinoise à Belgrade : trois morts. Une «erreur», affirme l'aviation US, nous ne savions pas que l'ambassade chinoise avait deménagé en cet endroit (depuis quatre ans !), nous ne disposions pas d'un plan récent de la ville. Sans rire. En vérité, le bombardement était un avertissement : la Chine soutenait discrètement la Yougoslavie agressée illégalement par l'OTAN.
    L'avion abattu, c'est un acte de guerre, point.

    Passons au véritable pourquoi. Erdogan a voulu jouer des muscles, n'aimant pas qu'on accuse la Turquie et ses proches de profiter de la vente du pétrole de Daesh. Mais Ankara ne peut avoir agi sans l'aval de Washington. Et quel message le patron a-t-il voulu envoyer ? Celui-ci : Nous n'allons pas vous laisser détruire «nos» terroristes, nous avons trop investi dans cette armée de sous-traitants que nous avons patiemment mise sur pied avec l'Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie pour renverser Bachar, et nous permettre ensuite de liquider les résistances palestinienne et libanaise, tout cela afin de renforcer Israël et notre emprise sur le Moyen-Orient.

    La Syrie est-elle la seule cible des Etats-Unis dans cette guerre ? Pas du tout. Chaque guerre US se déroule toujours à plusieurs niveaux. Cible directe cette fois : la Syrie. Cible indirecte : Moscou qu'il faut priver de sa seule base en Méditerranée. Derrière Moscou : les BRIC'S, l'alliance Russie - Chine - Brésil - Inde - Afrique du Sud et tous les pays du Sud ; leur montée en puissance dérange Washington qui entend rester le gendarme du monde. Il s'agit de montrer que ces pays ne peuvent compter sur une protection militaire de la Russie.

    C'est tout ? Non. Il s'agit aussi de montrer à Berlin et Paris que le patron en Europe reste Washington et qu'il ne leur est pas permis de se rapprocher de Moscou. Or, une partie de l'élite française consciente qu'Hollande et Fabius ont joué avec le feu en s'alliant aux terroristes, cherche maintenant une issue de secours. Pour un rapprochement durable avec Moscou ou juste une tactique temporaire vu l'émotion après les attentats ? En tout cas, Obama craint de perdre la main en Europe et au Moyen-Orient. Un moment crucial pour la suprématie mondiale.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  46. Cet épisode me rappelle un autre incident de la guerre contre la Yougoslavie : en 1993, le médiateur européen David Owen avait obtenu un cessez-le-feu de toutes les parties en conflit en Bosnie. Au dernier moment, l'ambassadeur de Washington fit pression sur le président Izetbegovic à Sarajevo pour qu'il ne signe rien, et laisse les Etats-Unis organiser une solution militaire. David Owen déclara en 1995 : «J'ai beaucoup de respect pour les Etats-Unis. Cependant, ces deux dernières années, la diplomatie de ce pays a inutilement prolongé la guerre en Bosnie.»(2)

    -- Commentaire : Pourquoi beaucoup de respect pour un pays qui prolonge une guerre au seul profit de ses intérêts ? Mais est-ce que nous serions tous un peu comme David Owen, victime de confusion mentale face à ce pays que nous aimons mais qui a été préempté par des dirigeants déviants ? --

    Ce phénomène de la guerre à plusieurs niveaux n'est pas une nouveauté. Quand Clinton attaque la Yougoslavie en 1999, c'est aussi pour imposer l'OTAN comme gendarme de l'Europe face aux désirs de Paris et Berlin de constituer une armée européenne plus indépendante. Quand Bush attaque l'Irak en 2003, c'est aussi contre la France, assez proche de Bagdad. Quand Obama attaque la Libye en 2011, cette fois avec la complicité de Paris, c'est aussi contre l'Allemagne et l'Italie qui ont de meilleures relations avec Kadhafi. Et quand l'Allemagne, avec l'UE, obtient un accord pour une solution pacifique et des élections anticipées en Ukraine, Washington organise immédiatement un coup d'Etat pour reprendre la main. On se souvient du très distingué «Fuck the EU!» ("on emmerde l'EU") de l'envoyée spéciale US Victoria Nuland. Toute guerre US a un double, voire un triple fond.

    Constatant le déclin des USA et le bouleversement des rapports de force, tout le Moyen-Orient s'agite : tout le monde discute avec tout le monde, cherchant de nouvelles alliances ou simplement à faire monter les enchères. Cela rend Obama nerveux. Faire monter la tension pour empêcher que les Turcs et les Européens discutent avec Moscou. Resserrer les rangs de l'OTAN.

    L'avion abattu, c'est donc un bras de fer. Washington menace la Russie. Que va faire Poutine ? S'il ne fait rien, Washington aura marqué un point. S'il réagit trop fort, certains faucons de Washington seraient trop heureux de lancer l'escalade. Dans notre série Obama envisage un conflit mondial, nous évoquions ce danger.

    Erdogan nous a-t-il fait faire un pas de plus vers la Troisième Guerre mondiale ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  47. -- Commentaire : Espérons que Poutine, qui semble le politicien le plus intelligent pour l'instant sur cette planète, réponde sans enclencher l'escalade attendue par les provocateurs. Espérons encore que ce soit à sa façon : avec fermeté, diplomatie, tact et aussi avec force et une bonne stratégie sur le terrain à la fois en Syrie et dans les couloirs de la politique.

    Vous pouvez lire aussi:
    Le monde au bord de la dépression nerveuse : attentats terroristes, déclarations officielles incompréhensibles, menaces, perquisitions, explosions...
    Damas : l'aviation russe a été 100 fois plus efficace que la coalition menée par Washington
    La Turquie a violé 2244 fois le ciel grec - Hypocrisie ou bien...
    La Turquie a détruit l'espoir de la Russie pour une coopération avec l'Occident --


    http://fr.sott.net/article/26904-Avec-Erdogan-en-route-vers-la-Troisieme-Guerre-mondiale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention ! Les 'chefs d'Etats' qui se croiraient invincibles et à l'abri de tout si la guerre mondiale désirerait de les épargner, sont bel et bien ceux qui sauteront en premier si la véritable 3è guerre mondiale éclate ! Car, les 'hommes de l'ombre' n'ont que faire d'ête entourés d'assassins comme cour ou garde du corps et préfèreront plutôt les citoyens honnêtes avec les mains propres.

      Supprimer
  48. Vous souvenez vous quand le vendredi noir a effectivement encore été importé en Amérique ?

    Par Michael Snyder,
    le 27 novembre 2015


    Once upon a time, « Black Friday » a été un événement majeur aux États-Unis. Oui, les médias traditionnels sont toujours sans cesse hyping il vers le haut et grandes enseignes sont toujours dérouler leurs « offres incroyables », mais il semble que la plupart des américains sont fatigants de ce gimmick particulier. Ou peut-être c'est juste que les consommateurs américains n'ont pas autant de revenus discrétionnaires comme ils le faisaient auparavant. Comme vous le verrez ci-dessous, le trafic de détail ce vendredi noir était « beaucoup, beaucoup plus lent » que prévu. Et attentes n'étaient pas beaucoup en tout cas – le nombre d'acheteurs a diminué l'an dernier, et elle a été projetée qu'il y aurait une nouvelle baisse en 2015. Oui, il y avait encore quelques combats sur fond noir vendredi, mais surtout les "vacances" a été marquée par la gigantesque tas de marchandises invendues assis autour de collecte de la poussière. L'inventaire ratio ventes aux Etats-Unis a augmenté à des niveaux sans précédent depuis la dernière récession, et donc la vérité est que la plupart des détaillants espéraient beaucoup plus artificiel chaos sur fond noir vendredi que nous avons assisté en fait.

    Personnellement, je souhaite que ce phénomène entier disparaîtrait tout simplement, parce qu'il n'est pas vraiment faire ressortir le meilleur dans le peuple américain.

    Qui veut voir concitoyens piétinant les uns les autres et combats entre eux pour un prix avantageux en électronique qui ne sont pas encore fabriqués dans ce pays quand même ?

    Black vendredi a toujours été un spectacle dégoûtant, et maintenant il semble s'effacer.

    Commençons par les ventes de Thanksgiving. Plus que jamais s'ouvrent le jour de Thanksgiving, lui-même et selon SunTrust qui avait un total de magasins "bust" cette année...

    Nous croyons Thanksgiving shopping a été un buste. Nous notons que le trafic semblait ci-dessous l'année dernière deux sur - et hors-centre commercial. Les membres de notre équipe qui se sont rendus aux centres n'avaient tout d'abord aucun problème à trouver de stationnement ou de naviguer dans les magasins. Des foules ont été apprivoisés et, à quelques exceptions près il semblait y avoir une navigation plus que l'achats et moins des articles achetés. Nous avons entendu beaucoup de gens discutant qu'offres n'étaient pas que convaincant par rapport aux années passées. Fait intéressant, de nombreux détaillants levée à minuit-qui a contribué à une forte diminution de la circulation peu après. OFF-centre commercial, membres de notre équipe s'est rendue de Wal-Mart et Target pour les ouvertures et n'eu aucun problème à trouver un parking. Clients à la fois portaient sur l'électronique. Lignes, étaient encore très tôt, environ la moitié de ce qu'ils ont été l'an dernier et rapidement dissipée. Le détaillant uniquement hors-centre commercial grande surface nous avons visité avec toujours de longues lignes et clients faisant des achats multiples d'un objet était Kohl — où achète portaient sur des affaires n'est pas disponibles en ligne.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  49. Une fois que le Black Friday enroulé autour, les choses n'ont pas faire mieux. Par exemple, un analyste a déclaré que le trafic au Mall of America n'a pas "l'air beaucoup plus occupé qu'une moyenne samedi matin"...

    Au Mall of America à Minneapolis, le plus grand du pays, Edward Yruma, managing director chez KeyBanc Capital Markets, dit qu'il voit ainsi moins de trafic que les années précédentes. Il était là de 18:00 à 01:00 la nuit dernière et est arrivé à nouveau à 08:00 ce matin.

    "Qu'il ne semble pas beaucoup plus occupé qu'une moyenne samedi matin", a déclaré Yruma.
    Et en Caroline du Nord, les détaillants ont vu "beaucoup moins de trafic qu'était prévu"...

    Jeff Simpson, directeur à la pratique de vente au détail de Deloitte Consulting LLP, interrogés des centres commerciaux en Caroline du Nord et j'ai vu des foules plus petites que prévu, pour le noir, vendredi.

    «Dans tous les domaines, beaucoup moins de trafic qu'était prévu», a-t-il dit. «Beaucoup, beaucoup plus lent. »

    Bien sûr ce n'était pas une grande partie d'une surprise. Une récession mondiale a déjà commencéet les investisseurs ont été dumping de stocks de détail avant Thanksgiving en prévision d'une saison de shopping horrible. Ce qui suit provient Du New York Post...

    Wall Street, craignant que les consommateurs sont exécutent hors position de trésorerie dans le temps des fêtes au détail crucial, se vendent hors stocks de détail et tout autre sensible aux dépenses de consommation.
    Alors pourquoi sont consommateurs court de trésorerie ?

    Eh bien, c'est parce que la classe moyenne est en train de mourir, la pauvreté en Amérique explose et le coût de la vie continue d'augmenter.

    Il suffit de regarder ce qui se passe aux frais de soins de santé. Il s'avère que les employés qui travaillent pour les moyennes et grandes entreprises aux États-Unis sont maintenant payer plus du double pour l'assurance qu'ils étaient il y a une dizaine d'années...

    Employés de moyennes et grandes entreprises en 2015 versée en moyenne de 4 700 $ pour leur assurance maladie, jusqu'à concurrence de 2 001 $ en 2005, selon une analyse récente de Aon Hewitt.

    Pour beaucoup plus d'informations sur comment le coût de la vie est absolument rédhibitoire familles partout dans cette nation, voir mon précédent article intitulé "l'Inflation est écrasant The Middle Class".

    Pendant ce temps, les choses continuent de s'aggraver dans le reste du monde aussi bien. Le nombre de demandeurs d'emploi inoccupés juste touché un nouveau record en France, Porto Rico est sur le bord d'un défaut majeur de la detteet le vendredi il y avait un marché boursier absolument énorme déclin en Chine...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  50. En Chine, equities scier une vente importante la suite des enquêtes de l'organisme de réglementation des titres chinois dans plusieurs maisons de courtage pour avoir enfreint les règlements. Le Shanghai Composite fermé 199 points, ou 5,48 %, plus bas ; le Composite de Shenzhen fermé 6,1 pour cent inférieur, le Chinext a diminué de 6,1 % et l'indice de CSI300 ont connu une baisse de 5,38 %.

    Maisons de courtage chinoises a pris hits majeurs, avec Citic Securities, fondateur des valeurs mobilières, et China Merchants fermeture 9,98 % inférieur 10.1 et 10 nouvelles qui venait de se la China Securities Regulatory Commission (CSRC) a lancé des enquêtes sur ces entreprises pour éliminer les ventes à découvert et de la spéculation.

    J'espère que vous avez apprécié l'action de grâces autant que vous pourriez peut-être, parce que tous le sous-jacent des chiffres économiques sont absolument crier ce moments difficiles sont à venir.

    Cette année, les Américains vont dépenser en moyenne de 130 $ sur "les dons" et plus de 800 $ sur la période des fêtes ensemble. On a dépenser de l'argent qu'ils n'ont pas sur des choses qu'ils n'ont pas besoin, et Pendant ce temps, très peu d'entre nous préparent activement pour ce qui promet d'être un très difficile 2016.

    Alors oui, laissez-nous profiter du temps que nous avons avec nos familles, mais aussi ne soyons pas complètement insensible aux changements énormes qui sont passent littéralement tout autour de nous.

    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/do-you-remember-when-black-friday-actually-still-mattered-in-america

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figurez vous aussi qu'en cas de guerre ou 'd'interventions musclées des forces de l'ordre' le nombre d'habitants (de consommateurs) d'un pays diminue ? D'où, faute de clients l'on accuse la pauvreté !

      Supprimer
  51. La fin de la libre circulation est en place : Plus de 1000 personnes interpellées aux frontières depuis le rétablissement des contrôles en France

    RT
    sam., 28 nov. 2015 16:26 UTC

    Près de 1000 personnes ont été empêchées d'entrer sur le territoire français depuis la mise en place du contrôle aux frontières, a indiqué samedi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. C'est une mesure symbolique : le contrôle aux frontières. Instaurée dans le cadre de la COP21, mais renforcée suite aux attentats de Paris du 13 novembre et la mise en place de l'état d'urgence, Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, en a fait un premier bilan, ce samedi.

    Depuis le rétablissement de ces contrôles, «ce sont près de 1,000 personnes qui ont été empêchées d'entrer sur le territoire national en raison du risque que ces personnes pouvaient représenter pour l'ordre public et la sécurité dans notre pays», a déclaré le ministre lors d'une visite à Strasbourg.

    Depuis les attentats de Paris, la France a en effet remis en place des contrôles très visibles sur de nombreuses frontières. Une mesure qui aussi doit dissuader l'entrée d'éventuels terroristes en France et qui mobilise «près de 15,000 policiers, gendarmes et douaniers (...) sur l'ensemble de nos frontières, et notamment sur la frontière septentrionale», a expliqué Bernard Cazeneuve lors d'une visite à la frontière franco-allemande.

    Des forces de police que le ministre a salué «pour leur engagement dans cette opération de contrôle qui est une opération lourde, avec de très nombreux points de passages qui sont contrôlés». Surtout, lors de sa rencontre avec les douaniers d'un poste-frontière, le ministre de l'Intérieur a rappelé que cette mesure forte pourrait être maintenue «aussi longtemps que la menace terroriste subsistera».

    Déplacement de @BCazeneuve à #Strasbourg : présentation du dispositif de contrôle aux frontières @PNationale pic.twitter.com/RlLaBDgCbz— Ministère Intérieur (@Place_Beauvau) noviembre 28, 2015
    Pour Bernard Cazeneuve, ces contrôles sont en effet efficaces, et doivent «permettre, dans le cadre à la fois de l'organisation de la COP21, mais aussi du niveau de menace terroriste très élevé auquel nous sommes confrontés, de conforter la sécurité des Français et de procéder aux interpellations qui sont nécessaires». La mesure, avait d'ailleurs été établie avant même les attentats, afin de renforcer la sécurité en amont de la conférence internationale sur le climat, la COP21, qui débute officiellement lundi à Paris.

    Cette mesure est en contradiction avec le principe de libre circulation au sein de l'espace Schengen, mais les règles européennes prévoient des situations exceptionnelles dans lesquelles le contrôle peut être rétabli.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer

  52. -- Commentaire : Si ces mesures avaient déjà été mises en place avant les attentats, elles n'ont pas empêché que les attentats à Paris se produisent. Donc ou bien les mesures n'étaient pas assez efficaces et maintenant elles vont être plus "fortes" ou bien on essaie de nous dire que même avec des mesures mises en place les attentats peuvent se produire. Ce qui est certain c'est que l'Europe redevient un continent avec des frontières et plus rigoureuses que dans le passé.

    Vous pouvez continuer à lire:
    « Bienvenus en enfer » : des réfugiés accueillis par des têtes de porc aux Pays-Bas
    SOTT Focus: Le monde au bord de la dépression nerveuse : attentats terroristes, déclarations officielles incompréhensibles, menaces, perquisitions, explosions...
    Le Premier ministre hongrois accuse George Soros d'alimenter la crise des migrants en Europe
    Manuel Valls toujours aussi solidaire : « ce n'est pas la France qui a dit 'venez' aux immigrants »--

    http://fr.sott.net/article/26919-La-fin-de-la-libre-circulation-est-en-place-Plus-de-1000-personnes-interpellees-aux-frontieres-depuis-le-retablissement-des-controles-en-France

    RépondreSupprimer
  53. Attentats de Paris : les services secrets algériens avaient alerté la DGSE

    Louise Dimitrakis
    Mondafrique
    jeu., 19 nov. 2015 00:46 UTC

    Au cours du mois d'octobre dernier, les services secrets algériens, le DRS, ont transmis une note exhaustive à la DGSE dans laquelle il prévenaient leurs homologues français d'un fort risque d'attentats terroristes dans la région parisienne au niveau des « centres abritant des grands rassemblements de foules ».

    Le DRS a fourni une liste de noms de certains « radicaux » français d'origine algérienne et maghrébine qui sont entrés en contact avec les combattants algériens de Daech. Placés sous surveillance depuis plusieurs mois par les renseignements algériens, ces combattants ont longuement conversé avec des radicaux français qui ont séjourné, pour certains d'entre eux, dans les camps syriens.

    Le DRS, selon nos sources, dispose aussi d'agents très bien entraînés qui ont infiltré les rangs de Daech depuis plusieurs mois en se faisant passer pour des candidats au djihad.

    Le DRS s'est procuré, ainsi, grâce à ces agents infiltrés, des informations très précieuses sur les plans de l'organisation terroriste. « C'est ce qui explique, d'ailleurs, pourquoi nous n'avons pas subi d'attaques d'une aussi grande cruauté que celles de Paris », se targue un officier du DRS qui ne comprend pas le manque de réactivité de la DGSE face aux informations qui lui ont été transmises.

    Le DRS inquiet

    Dans sa note, le DRS avait signalé les agissements suspects de Omar Ismaïl Mostefaï, l'un des kamikazes français du Bataclan dont la radicalisation avait été signalée par les services du contre-espionnage algérien lors de ses séjours successifs en Algérie auprès de sa famille. Le DRS avait aussi demandé dans sa note des échanges d'informations au sujet des réseaux belges qui s'activent énormément pour envoyer des renforts à Daech en Syrie.

    L'incapacité de la Belgique à contrôler les va-et-vients de ces radicaux a suscité une profonde inquiétude chez les responsables du DRS. Ces derniers ont même élaboré une liste nominative des « frères », ces jeunes radicaux originaires de France, dont des jeunes issus des banlieues ou des Français convertis, qui arrivent dans les aéroports algériens pour rallier ensuite des centres de formation « théologique » proches du courant salafiste.

    Pistés et surveillés, ces curieux visiteurs retournent en France après avoir amélioré leur arabe et leur connaissance de la religion. Et comme par hasard, plusieurs d'entre eux ont été repérés par le DRS en Syrie ou à la frontière turque. Mais, dans les esprits de plusieurs officiers du DRS, quelque chose ne tourne pas rond en ce moment au sein des services de la DGSE.

    http://fr.sott.net/article/26921-Attentats-de-Paris-les-services-secrets-algeriens-avaient-alerte-la-DGSE

    RépondreSupprimer
  54. Exclusivité SOTT : des djihadistes barbus du Moyen-Orient, ou des tueurs à gages professionnels, blancs et rasés de près ? Quelques questions sur les attentats de Paris

    Harrison Koehli
    Sott.net
    mer., 18 nov. 2015 20:03 UTC

    Quelque trois cents personnes ont été tuées ou blessées dans les attaques terroristes de la semaine dernière à Paris. On nous dit que six des terroristes se sont fait exploser : deux au cours de la descente de police au Bataclan, trois à l'extérieur ou à proximité du Stade de France, et un au restaurant Voltaire. Voici une chronologie des attentats, adaptée du résumé de la chronologie du Guardian, fournie par le procureur de Paris, François Molins :
    - 21h20 Une victime a été tuée lorsque la première explosion a retenti à Saint Denis, près du Stade de France lors d'un match de football entre la France et l'Allemagne. Le corps d'un terroriste a été retrouvé sur les lieux, avec une ceinture d'explosifs remplie d'éclats d'obus.

    - 21h30 Une deuxième explosion a eu lieu devant le Stade de France. Le corps d'un autre kamikaze a été découvert sur les lieux avec une ceinture d'explosifs semblable.
    Bilal Hadfi, 20 ans, qui aurait combattu avec l'ÉI en Syrie après avoir été radicalisé l'année dernière, et Ahmad Al Mohammad, 25 ans, syrien qui serait passé par la Grèce et la Serbie en octobre dernier et dont le passeport a été trouvé sur ou à proximité de son corps, ont été identifiés par les autorités françaises comme les deux kamikazes décrits ci-dessus. Cependant, un jour après que les autorités françaises ont « confirmé » que l'homme était en effet Al Mohammad, la police serbe a arrêté un homme possédant un passeport identique à celui trouvé au Stade de France - seule la photographie est différente - ce qui suggère que l'un ou l'autre des passeports est faux. Est-ce que l'homme sur lequel le passeport a été retrouvé est le même que celui qui a utilisé ce passeport pour entrer en Grèce et en Serbie ?
    - 21h40 Une personne a été grièvement blessée quand une explosion suicide - similaire à celles utilisées dans les autres attaques - s'est produite à l'intérieur du restaurant Voltaire, sur le boulevard Voltaire, dans le 11e arrondissement de Paris.
    Ce terroriste a été identifié comme étant Ibrahim Abdeslam, le franco-belge de trente-et-un ans qui aurait loué la Seat noire, et dont le frère, Salah (qui a loué la Polo noire), est actuellement poursuivi par les autorités européennes. (Les derniers rapports l'ont placé dans le quartier du Neudorf de Strasbourg, mais il n'a pas été trouvé par la police.) Son autre frère, Mohammed, était parmi les sept personnes arrêtées lors d'un raid de la police au cours du week-end en Belgique. Il a été libéré, avec quatre autres personnes, et a fait cette déclaration dans laquelle il avoir eu connaissance de l'implication de ses frères dans les attaques. Les deux autres sont détenus sur des accusations de terrorisme.
    - 21h40 Quatre-vingt-neuf personnes ont été tuées et « plusieurs » blessées par trois hommes armés qui ont pris des otages et ont ouvert le feu sur la foule lors d'un concert de rock au Bataclan. Pendant le massacre, on a entend les assaillants mentionner la Syrie et l'Irak. Ils sont arrivés sur les lieux dans une Polo noire.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer

  55. Deux sur les trois ont été identifiés à ce jour :

    1) Omar Ismal Mostefai, un franco-algérien de vingt-neuf ans qui aurait voyagé en Syrie à la fin 2013. La Turquie dit qu'il est entré chez eux en 2013, sans laisser de trace, et qu'ils ont notifié la France en décembre 2014 et en juin 2015 à son sujet. La seule réponse des autorités françaises fut une demande d'information envoyée le samedi 14 novembre, le lendemain des attaques terroristes.

    2) Samy Animour, un Français de 28 ans qui avait été arrêté en octobre 2012 sur des soupçons d'association avec des terroristes. Il a été détenu pendant quatre jours après avoir supposément voulu visiter le Yémen. Il aurait violé sa liberté conditionnelle en septembre 2013 en se rendant en Syrie, sans doute pour se battre pour l'État islamique.

    - 21h53 La troisième explosion a eu lieu dans la rue de la Coquerie, à proximité du Stade de France. Le corps d'un troisième kamikaze portant une ceinture d'explosifs a été trouvé sur les lieux.

    - 00h20 Les trois terroristes au Bataclan sont tués. L'un est abattu par la police française, les deux autres se sont fait exploser.

    Les trois terroristes qui ont attaqué les amateurs de concerts au Bataclan ont montré un degré de « professionnalisme » meurtrier, exécutant froidement les otages avant de se faire exploser au cours de la descente de police, près de deux heures après le début de l'attaque. Selon un survivant, Massimiliano Natalucci, la fusillade a duré seulement quinze à vingt minutes et a repris au cours du raid de la police, ce qui soulève la question : qu'ont fait les terroristes entre la fusillade et l'assaut des forces d'intervention (un intervalle d'1 heure 20) ? Natalucci a dit qu'il avait eu l'occasion d'observer d'un bon œil l'un des visages des terroristes. Espérons - une fois que la police française aura publié les photos de tous les suspects - qu'il sera en mesure d'identifier avec certitude l'homme qu'il a vu.

    Curieusement, un rapport affirme qu'une femme a aidé les terroristes au Bataclan. Le rapport n'a pas eu de suite dans les jours suivant les attentats :
    Sur Europe 1, un couple de spectateurs a déclaré avoir vu une femme parmi les tueurs au Bataclan. Les deux témoins disent aussi qu'ils ont vu trois terroristes sur place - non pas quatre. Trois armes et trois corps ont également été trouvés à l'intérieur de la salle de concert. Les deux témoins ont dit que la femme de l'équipe était désarmée.

    Qui était cette femme ? La seule autre mention d'une femme a été faite dès le 18 novembre. Au cours d'une descente de police à Saint-Denis, à deux km au nord du Stade de France, et annoncée comme étant liée à la recherche de Salah, une femme serait morte après s'être fait exploser. Le RAID est toujours en action, et on rapporte au moins sept explosions, une heure de coups de feu, au moins cinq policiers blessés, cinq arrestations effectuées (y compris l'homme qui louait les chambres aux Belges et une femme de ses amies), et un suspect tué en plus de la femme.

    En contraste avec le professionnalisme des terroristes du Bataclan, les quatre autres kamikazes semblent avoir complètement échoué dans leur « mission ». Sur un total de quatre attaques, ils ont tué une personne et en ont blessé une autre, en plus d'eux-mêmes. Le premier terroriste du Stade de France aurait eu un billet pour le match, mais sa ceinture d'explosifs a été découverte lors d'une fouille et il l'a faite exploser tout en s'éloignant des agents de sécurité. Non seulement ils ne sont pas parvenus à viser le match (leur cible, apparemment), mais ils semblent s'être tout simplement fait sauter eux-mêmes sans viser personne. Pourquoi donc ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  56. Les terroristes qui ont ciblé les restaurants et les bars ont sans doute fait montre d'un niveau encore plus élevé de professionnalisme que les terroristes du Bataclan. Voici la chronologie de la fusillade selon le Guardian :

    - 21h25 Quinze personnes ont été tuées et dix blessées dans le bar Le Carillon et le restaurant Le Petit Cambodge, rue Alibert dans le 10e arrondissement de la ville. Les terroristes armés de kalachnikovs ont été vus dans une Seat noire, ils ont pilé avant d'ouvrir le feu. Des rapports font état d'un ou plusieurs tireurs, et d'une ou deux voitures (dont une Ford Focus). Un témoin a déclaré que le conducteur avait l'air très jeune, 18-20 ans.

    - 21h32 Cinq personnes sont mortes et huit ont été blessées dans une fusillade à l'extérieur du bar La Bonne Bière, dans le 11e arrondissement. Les hommes armés sont arrivés dans la même voiture et portaient des armes similaires à la première fusillade.

    Un témoin oculaire danois a dit que l'un des tireurs de La Bonne Bière était très professionnel et tirait avec sa kalachnikov de la main gauche, des rafales de trois/quatre coups de feu, « entièrement intentionnels » : « Tout ce qu'il portait était très ajusté, des bottes ou des chaussures et des pantalons serrés, le pull qu'il portait était serré, pas de fermeture éclair ou de col. Tout ce qu'il portait était dans les tons noirs. Si vous pensez à l'apparence d'un soldat, c'était exactement cela - sans le treillis. Juste un homme en uniforme militaire, pull noir, pantalon noir, chaussures ou bottes noires et une mitrailleuse ». Le tireur décrit est sans doute toujours en liberté, à moins que l'équipe impliquée dans la série de fusillades ne soit la même que celle qui a sévi au Bataclan.

    - 21h36 Dix-neuf personnes ont été tuées et neuf autres blessés au restaurant La Belle Équipe de la rue de Charonne dans le 11e arrondissement. Une Seat noire a été repérée sur les lieux et les tireurs étaient, là aussi, armés de Kalachnikovs. Encore une fois, des rapports font mention d'un ou plusieurs tireurs, et d'autres véhicules.

    Le rapport suivant, tiré du UK Mirror, n'a pas été suivi ou mentionné par d'autres agences de presse. Au lieu de la Seat noire qui permettrait de relier l'attaque de la Belle Équipe aux autres attaques, il mentionne une Mercedes noire aux vitres teintées, et fait une description du terroriste qui va franchement à l'encontre des hommes identifiés à ce jour :

    Mahoud Admo a déclaré : « Le tireur n'a montré aucune émotion quand il a commencé à cribler de balles les clients du bar. Il ne cessait de recharger sa mitraillette et de tirer, sans dire un mot... ».

    M. Admo, 26 ans, qui séjournait à l'auberge de l'Armée du Salut, rue de Charonne en face de La Belle Équipe, a raconté comment des hommes armés ont exécuté les clients depuis leur véhicule.

    « À environ 21h30, une Mercedes noire apparemment neuve aux vitres teintées à l'arrière et aux vitres ouvertes à l'avant a surgi. J'ai pu clairement voir le visage du passager puisqu'il ne portait pas de chapeau ni de masque.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  57. Dès que la voiture s'est arrêtée, il a ouvert doucement la porte et est sorti pour faire face au bar. C'est à ce moment-là que j'ai vu qu'il tenait une mitraillette, au niveau de la hanche. Je n'arrivais pas à en croire mes yeux. Les gens à l'extérieur ont repéré le tireur qui approchait avec son fusil et ont essayé de se réfugier à l'intérieur en courant, mais il leur a tiré dessus.

    Ensuite, les gens à l'intérieur se sont avancés pour voir ce qui se passait et le tireur les a criblés de balles. J'ai tenté d'enregistrer la scène avec l'appareil photo de mon téléphone portable, mais le tireur a vu la lumière sur mon portable et je me suis baissé derrière le mur alors qu'il tirait sur mon auberge. Le tireur a calmement rechargé son arme à plusieurs reprises. Il s'est ensuite tourné vers les fenêtres de la rue pour s'assurer que personne ne filmait ou ne prenait des photos. Cela a duré plus de six minutes.

    Il a tiré beaucoup de balles. Il était blanc, rasé de près et avait les cheveux noirs soigneusement taillés. Il était habillé tout en noir, et portait un foulard rouge. Le tireur était âgé d'environ trente-cinq ans et avait une constitution extrêmement musclée, ça se voyait à la taille de ses bras. Il ressemblait à un haltérophile. Il ne portait pas de gants, et son visage était inexpressif tandis qu'il se dirigeait vers le bar.

    Le conducteur avait ouvert sa portière peu avant le début de la fusillade, il se tenait debout, le bras sur le toit de la voiture, où reposait une mitrailleuse. Il se tenait là, le pied dans la portière, comme s'il faisait le guet. Je le décrirais comme grand, avec des cheveux noirs et aussi assez musclé.

    Ils ressemblaient à des soldats ou des mercenaires et ont tout exécuté comme une opération militaire. Il était clair qu'ils étaient tous les deux très lourdement armés et le tireur portait plusieurs chargeurs sur lui. Ensuite, ils se sont tous deux calmement assis dans la voiture et ont filé en direction du Bataclan. »
    Un bref rapport de l'Independent décrit également un terroriste comme « blanc » :

    Les informations émergeant de la scène indiquent que l'un des agresseurs du Stade de France pourrait avoir été français. Des témoins ont décrit un attaquant comme « blanc », « de type européen », selon BFMTV.
    Pepe Escobar résume joliment quelques-unes des observations ci-dessus :
    L'équipe affectée au Stade de France était composée de pigeons à deux sous qui ont tenté d'entrer dans un stade au moment d'un match de football jouissant d'une grande visibilité avec une forte présence policière, en portant leur veste de suicide. De simples martyrs considérés comme quantité négligeable, avec passeport syrien et tout.

    L'équipe du Bataclan était formée de tireurs calmes et relativement expérimentés, mais des martyrs quand même. Ils savaient qu'une prise d'otages en France ne pouvait finir qu'avec leur martyre. Une quantité moins négligeable, mais négligeable quand même.

    Le cœur du problème, c'est l'équipe à la voiture. Ou plutôt les équipes. L'enquête ne semble rien savoir à ce sujet. D'après les témoins, les tueurs de La Belle Équipe sont arrivés en Mercedes noire. On ne parle de cette Mercedes nulle part. Les tueurs étaient ultra-pros, musclés, méthodiques... et blancs.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  58. Ceux-là ne sont pas considérés comme quantité négligeable. Ce sont des mercenaires payés au prix fort. Pendant que tout le cirque médiatique s'étend de Grenoble et Toulouse à Bruxelles et même à Raqqa, ils ont tout simplement disparu sans laisser de trace. Personne ne sait qui les a embauchés. Ce serait étonnant que ce soit le djihadiste des réseaux sociaux al-Baljiki.
    - voir photos des terroristes sur site -

    Ces types vous paraissent « blancs » ? (De gauche à droite en partant du haut) Abdeslam Salah (en fuite), Bilal Hadfi, Ahmad Almohamad, Abdelhamid Abaaoud (chef de file présumé), Samy Amimour, Omar Mostefai
    Maintenant, la police française fait état d'un neuvième suspect après avoir, semble-t-il, trouvé des séquences vidéo de l'une des fusillades, dans lesquelles trois hommes (dont l'un serait Brahim Abdeslam) sont visibles dans la Seat noire. Cet homme correspond-il aux descriptions données par les témoins oculaires ?

    Mais que dire de ce conducteur d'environ dix-huit/vingt ans ? Ça ne pouvait pas être Hadfi, âgé de vingt ans, qui s'est prétendument fait exploser au Stade de France cinq minutes avant ou après le début des tirs. Et qu'en est-il du rapport du Figaro qui affirme que deux des terroristes morts étaient âgés de quinze et dix-huit ans ? Jusqu'à présent, cinq des sept terroristes ont été identifiés par les autorités, mais à l'exception de Hadfi, ils ont tous entre vingt-cinq et trente-et-un ans : 25, 28, 29, 31. Si le rapport du Figaro est exact, au moins un des deux terroristes restants devrait être identifié comme un adolescent.

    Les récits ci-dessus suggèrent plusieurs possibilités :

    1) Les rapports sont faux, résultant soit de témoins peu fiables (peu probable) soit d'inventions médiatiques (plus probable).

    2) Les identités publiées par les autorités ne sont pas celles de tous les hommes (et de la femme ?) impliqués dans les attentats. Les survivants des attaques devraient être en mesure de confirmer ou de réfuter ceci - puisque les terroristes ne portaient pas de masques - et plusieurs d'entre eux ont une idée assez bonne de leurs visages.

    3) Il y avait plus de 8 terroristes impliqués dans les attentats.

    En ce qui concerne la possibilité # 3, peut-être que les Irakiens - qui avaient averti France la veille que l'ÉI projetait des attentats - savent quelque chose ?
    Parlant à l'Associated Press sous couvert d'anonymat, six hauts responsables irakiens ont confirmé les information du message, et quatre de ces fonctionnaires ont déclaré qu'ils avaient spécifiquement mis la France en garde contre une éventuelle attaque. Deux fonctionnaires ont déclaré à l'Associated Press que la France avait été avertie à l'avance de détails supplémentaires, que les autorités de ce pays n'ont pas rendus publiques.

    Les fonctionnaires ont déclaré que les attentats de Paris semblaient avoir été planifiés à Raqqa en Syrie - de facto la capitale de l'ÉI - où les attaquants se préparaient de façon spécifique pour cette opération. Après leur formation, les assaillants se sont rendus en France, où ils ont rencontré les membres d'une cellule dormante qui les ont aidés à mener à bien les attaques meurtrières. Au total, vingt-quatre personnes auraient été impliquées dans l'opération : dix-neuf attaquants et cinq autres personnes responsables de la planification et de la logistique.

    http://fr.sott.net/article/26918-Exclusivite-SOTT-des-djihadistes-barbus-du-Moyen-Orient-ou-des-tueurs-a-gages-professionnels-blancs-et-rases-de-pres-Quelques-questions-sur-les-attentats-de-Paris

    RépondreSupprimer
  59. Exclusivité SOTT : morts du cerveau des attentats et de la femme kamikaze : quelques questions sur le raid de Saint-Denis

    Harrison Koehli
    Sott.net
    jeu., 19 nov. 2015 06:22 UTC

    Cet article fait suite à celui-ci : Des djihadistes barbus du Moyen-Orient, ou des tueurs à gages professionnels, blancs et rasés de près ? Quelques questions sur les attentats de Paris.

    Jusque-là, l'identité des autres terroristes n'a pas été publiée. Nous ignorons toujours qui s'est fait exploser Rue de la Coquerie, et nous n'en savons pas plus sur l'identité du troisième kamikaze du Bataclan. Nous ignorons également combien de personnes sont impliquées dans les fusillades des restaurants, bien qu'on pense que Salah Abdeslam, qui est toujours en fuite, y ait participé. Le tireur « blanc, corpulent et rasé de près » demeure également un mystère, tout comme la Mercedes noire flambant neuve que son complice et lui conduisaient.

    La police française affirme avoir en sa possession une vidéo de l'une des fusillades qui montre trois individus dans une Seat noire (la même qui fut retrouvée par la suite dans la banlieue parisienne, à Montreuil, avec 3 fusils d'assaut AK-47 à l'intérieur) tirant des coups de feu par les vitres. Selon la police, Brahim Abdeslam faisait partie du trio, tout comme son frère Salah, ce qui vient grossir la liste des fugitifs. Donc, d'après la police, 9 individus sont directement impliqués dans les fusillades et les attentats-suicides du vendredi 13. La vidéo n'a pas été diffusée publiquement.

    La police a également donné d'autres détails sur l'implication présumée de Salah. Une troisième voiture, une Renault Clio noire, qui d'après les déclarations de la police avait été louée par Salah, a été retrouvée dans le 18e arrondissement de Paris. L'ÉI, dans son communiqué revendiquant les attentats, mentionne les 10e et 11e arrondissements (où ont eu lieu les attentats), ainsi que le 18e, conduisant la police à soupçonner qu'un attentat avait également été planifié dans cet arrondissement, mais que ce projet a été abandonné pour X raison.

    La police a également identifié deux repères potentiels utilisés par les terroristes : deux chambres d'hôtel à Alfortville louées par Salah avec sa carte de crédit deux nuits avant les attentats (une vidéo de la chambre montre des seringues et des boîtes de pizza jonchant le sol), et un appartement à Bobigny loué par Brahim du 10 au 17 novembre. Les trois hommes qui séjournaient dans l'appartement ont dit à la propriétaire qu'ils travaillaient pour une agence de sécurité belge. « Ils étaient très gentils », a-t-elle déclaré à Europe 1. « C'était des gens sympas, corrects, bien habillés, ils n'avaient pas de barbes, pas de djellabas. »

    Samedi, au petit matin, Salah, qui conduisait une Golf en compagnie de deux autres hommes - Mohammed Amri (27 ans) et Hamza Attouh (21 ans) - a été contrôlé par la police à la frontière franco-belge, dans le cadre d'un contrôle de routine. On les a laissés passer, car leurs noms ne figuraient encore sur aucun avis de recherche. Les deux autres hommes font partie des 7 personnes arrêtées lors d'un raid qui a eu lieu le lendemain en Belgique. 5 d'entre elles (dont le frère de Brahim et de Salah) ont plus tard été relâchées, mais Amri et Attouh ont été inculpés pour terrorisme. Ils nient ces accusations, Amri déclarant qu'il ne s'était rendu à Paris que pour ramener son ami Salah en Belgique, et Attou affirmant qu'il n'était venu que pour tenir compagnie à Amri.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  60. Des détails supplémentaire concernant Salah ont émergé :
    Dans une interview pour Reuters, un ami, Nabil, a affirmé que Salah Abdeslam et son frère Ibrahim - l'un des terroristes qui a abattu des spectateurs au Bataclan avant de se faire exploser avec une ceinture d'explosifs - étaient « normaux, ils aimaient bien se marrer. », tandis qu'un autre, Hicham, a déclaré : « On jouait aux cartes, on parlait de foot, de tout et de rien. Rien sur le jihad, pas de l'islam. »

    Sheraz Sheik, un voisin, décrit Salah Abdeslam : « C'était un type super sympa. Il était super bien habillé, il portait des marques, pas de barbe. Un type vraiment intelligent, il avait fait des études et était très intelligent. »

    Habile couverture ou business légitime, toujours est-il que les frères avaient ouvert un bar dans leur ville deux ans auparavant (le Café des Béguines, d'après un ordre monastique chrétien). Ils y servaient de l'alcool, une substance qu'Ibrahim Abdeslam consommait ouvertement, en violation des interdits islamiques.
    Le scoop concerne l'assaut lancé contre une autre planque : un appartement situé à Saint-Denis, à deux kms du Stade de France. Mercredi matin, des explosions et des coups de feu ont retenti dès 4h20. Selon les récits, au cours des deux premières heures, plusieurs policiers ont été blessés et trois personnes sont mortes : une femme kamikaze, un passant (non mentionné dans les rapports suivants) et un homme. Les rapport initiaux mentionnent que ce dernier a été tué par un sniper de la police ; les rapports suivants disent qu'il a été tué par une grenade, ou par la bombe actionnée par la femme kamikaze. Une centaine de soldats ont été appelés à 7 h du matin. Deux ou trois hommes étaient toujours supposément barricadés dans l'appartement, échangeant des tirs avec la police. Après plusieurs moments d'accalmie, suivis de coups de feu et d'explosions, le raid a finalement pris fin à 11h37. La police française et les forces armées auraient tiré 5000 balles et utilisé plusieurs grenades.

    Une demi-heure après le début de l'assaut, trois hommes ont été arrêtés après avoir fui l'appartement. À 6h15, une femme est apparue à la fenêtre de l'appartement. D'après le Guardian :
    Un ingénieur du son a enregistré l'échange : la police a crié à deux reprises : « Il est où ton ami ? ». À chaque fois, elle a répondu, éperdue : « C'est pas mon ami ! » Une seconde plus tard, une forte explosion a retenti.

    [Le Guardian a plus tard rapporté cet échange en ces termes : Il est où ton (petit) copain ? », et elle a répondu avec colère : « C'est pas mon (petit) copain ! », après quoi une énorme explosion a retenti.]

    Un témoin, Christian, 20 ans, a déclaré au Parisien : « Ça s'est arrêté pendant 10 ou 15 minutes. Là, il y a une femme qui a crié par la fenêtre du 3 étage : "Au secours, au secours, aidez-moi". J'ai entendu les policiers lui demander de s'identifier, de se montrer. Elle a sorti les mains, mais elle n'a pas montré son visage. Elle a retiré ses mains, et elle les a remontrées plusieurs fois. Ils lui ont crié de mettre ses mains en l'air, de les montrer. Ils lui ont dit qu'ils allaient tirer. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  61. « Les coups de feu ont repris. Les policiers tiraient depuis le toit de l'immeuble d'en face. Il y a eu plein plein plein de tirs, dans l'appartement. Et là il y a eu une explosion énorme. C'est probablement la femme qui s'est fait exploser. Les vitres ont éclaté. Beaucoup d'objets de l'appartement ont été projetés dans la rue, des morceaux de chair humaines aussi. Ils sont toujours dans la rue, on peut voit un morceau de la tête, de la peau, des côtes... »

    Un autre témoin, Thibault Chaffotte, raconte : J'ai entendu les policiers qui parlaient d'une femme blonde aux cheveux longs. Je crois que c'était la kamikaze. Ils lui ont dit de ne pas baisser les bras, de mettre les mains en l'air et après il y a eu une explosion très forte. Je pense que c'est quand elle a actionné sa bombe. C'était vraiment une explosion très forte. Beaucoup de vitres dans la rue se sont brisées. »
    Voici l'enregistrement :
    - voir clip sur site -

    Et d'autres témoignages publiés sur le Daily Mail :
    « La femme terroriste a crié avant de détonner sa bombe », raconte un témoin, Yasmine, au MailOnline. « J'ai entendu crier la femme, en arabe. Elle a dit Allah Akbar - Dieu est grand - et ensuite il y a eu un grand boum. » Yasmine, 36 ans, a appelé la police mais on lui a répondu de ne pas s'inquiéter, que c'était une dispute conjugale.
    ...

    Un autre témoin a donné au MailOnline la première description complète de la femme qui s'est fait exploser au petit matin :

    Mahdi Hadi, 22 ans, raconte qu'il était en train de fumer dans la rue l'après-midi précédent le raid (qui a débuté vers 3h30 du matin) lorsqu'elle est passée devant lui pour aller acheter des plats à emporter au KFC du coin. MailOnline n'a pas pu confirmer ce témoignage de façon indépendante.

    « Elle n'était pas jolie. Elle portait une veste en jean, un jean et une écharpe blanche. Elle ne me semblait pas française, peut-être brésilienne. Elle avait des cheveux crépus et ne portait pas de foulard. Elle était de corpulence normale et mesurait environ 1,75m. Elle est passée devant moi et est entrée au KFC, puis est ressortie avec des plats à emporter ; ensuite, elle est rentrée dans l'appartement. Elle était totalement décontractée et détendue, rien ne semblait l'inquiéter. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  62. Alors, qu'est-ce qu'elle a dit ? « Aidez-moi ! Aidez-moi ! » ou « Allah Akbar » ? Et qu'est-ce qui leur fait croire que c'était un attentat-suicide ? Pourquoi pas une grenade du RAID, ou une bombe actionnée par quelqu'un d'autre dans l'appartement ? Sur l'enregistrement, la femme a l'air nettement bouleversée, et tout comme pour les attentats au Stade de France, cet « attentat-suicide » ne ciblait personne d'autre que le prétendu kamikaze - ça ne ressemble pas à un attentat-suicide typique. Quant à l'homme, comment est-il mort ? Sniper, blessures par balles multiples, grenade, veste-suicide ? S'il est mort de la même manière que la femme, comme le laissent entendre certains comptes-rendus, et s'il a été tué par une grenade, est-il possible que la femme ait été tuée de la même manière ? Ce genre de déclarations contradictoires rappellent également le dénouement des attentats de Toulouse de 2012.

    À 6h20, le propriétaire de l'appartement, Javad Bendaoud, et une de ses amies ont été arrêtés. Il venait de déclarer à BFMTV : « Un ami m'a demandé d'héberger deux de ses potes pour quelques jours. On m'a demandé de rendre service, j'ai rendu service, je n'étais pas au courant que c'était des terroristes ». Les deux hommes qui s'étaient supposément barricadés dans l'appartement ont également été arrêtés. On les a retrouvés enfouis sous les décombres de l'appartement dévasté. Un homme blessé a également été arrêté dans la rue. Bizarrement, dans la vidéo montrant l'une des arrestations, la police s'adresse au suspect en anglais :

    - voir clip sur site -

    À 19h09, le procureur de la république de Paris, François Molins, a déclaré que la police ne pouvait toujours pas identifier les corps. L'argument invoqué : les dégâts causés par les explosions et les armes lourdes ont fait s'effondrer le 3e étage, et les corps ont été mutilés au point de les rendre méconnaissables, ce qui nécessite des expertises médicolégales pour les identifier. En dépit de rumeurs (dont un rapport du Washington Post) selon lesquelles les victimes incluaient le supposé « cerveau » belge Abdelhamid Abaaoud et sa cousine Hasna Ait Boulahcen, ce n'est que le lendemain que la police a confirmé ces identifications. Elle a identifié Abaaoud à partir d'échantillons cutanés trouvés sur les lieux et d'empreintes digitales. Son corps était « criblé de balles ».

    La raison de cet assaut : sur la base d'un tuyau donné lundi, la police avait placé la cousine d'Abaaoud sous surveillance et identifié l'appartement comme cache susceptible d'être utilisée par Abaaoud. Les premiers rapports affirmaient que l'assaut concernait le 3e attaquant non identifié et le fugitif Salah Abdeslam. On nous dit que Salah et Abaaoud étaient des amis d'enfance. Quand Salah avait été emprisonné pour braquage en 2010, Abaaoud avait été mentionné comme complice.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  63. Les autorités pensaient qu'Abaaoud se trouvait toujours en Syrie. Il avait quitté la Belgique en janvier 2014 et s'était rendu en Syrie via la Turquie ; il avait combattu pour l'ÉI. Il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international et européen ordonné par la Belgique, ayant été condamné par contumace à 20 ans de prison pour recrutement de terroristes. Il était supposément lié à plusieurs projets d'attentats terroristes en France et en Belgique, et était connu des autorités. Ce n'est que 3 jours après les attentats de Paris que la France a appris « par un service de renseignements intérieur non européen » qu'il avait été aperçu en Grèce. Il est possible qu'il ne soit arrivé en France que trois jours après les attentats. Aucun représentant officiel n'a expliqué comment il s'y est pris au juste pour pénétrer dans l'UE.

    Entretemps, la France a voté sa loi sur l'état d'urgence, qui autorise les perquisitions administratives (non judiciaires) de n'importe quel domicile, entre autres mesures. Bruxelles a lancé neuf raids supplémentaires et placé 9 personnes de plus en détention, et le gouvernement belge a introduit « une série de nouvelles mesures de sécurité pour le moins draconiennes ».

    MISE À JOUR

    Les autorités françaises ont confirmé qu'une troisième personne a été tuée lors de l'assaut à Saint-Denis. Les récits sont contradictoires : s'agissait-il d'un homme ou d'une femme ? :
    The Independent: Le bureau du procureur de la république de Paris a affirmé que les restes de la femme avaient été retrouvés à Saint-Denis dans la nuit, pratiquement deux jours après l'assaut des forces armées contre l'immeuble.
    The Guardian : Nous avons parlé au bureau du procureur de la république de Paris, qui a déclaré qu'à la suite du raid de Saint-Denis, il avait découvert :
    Le corps d'Abdelhamid Abaaoud
    Le corps d'une femme - et le passeport d'Hasna Ait Boulahcen
    Un troisième corps non identifié, qui d'après les déclarations d'une porte-parole au Guardian, était « en toute probabilité celui d'un homme.
    Davantage d'infos sur les allées et venues de Salah Abdeslam, sur le site belge Sudinfo.be :
    Un ami présumé des fugitifs affirme qu'Abdeslam se trouvait encore à Molebeek mardi soir, malgré une chasse à l'homme dans toute l'Europe :

    « Salah est à Molenbeek. Je l'ai rencontré mardi soir. Il est là, mais plus pour longtemps » aurait déclaré cet ami au site web. Il affirme qu'Abdeslam aurait voulu le rencontrer dans le but de faire passer un message à son frère Mohamed.

    « Il m'a dit qu'il avait été trop loin. Il était dépassé par ce qu'il se passait. Mais il ne pouvait pas se rendre. Cela pourrait avoir des conséquences pour sa famille », rapporte cet ami, insinuant apparemment qu'Abdeslam craignait des représailles de l'ÉI contre sa famille.
    D'autres questions : Salah et Brahim étaient-ils des musulmans pratiquants ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  64. D'abord, il y a les frères Abeslam, Brahim et Salah. Les deux hommes tenaient un bar à Bruxelles : Les Béguines, et étaient réputés consommer - en grandes quantités - des substances que le groupe terroriste auto-proclamé ÉI voit typiquement d'un mauvais œil. « Nous sommes encore sous le choc », déclare un résident nommé Youssef à l'Agence-France-Presse. « Ce sont des amis, de gros buveurs, de gros fumeurs, mais pas des radicalisés. »

    Non seulement des drogues étaient consommées aux Béguines, mais le bar avait apparemment été fermé par les autorités belges. L'AFP rapporte : « Il y avait une forte odeur de drogue, et de nombreux cendriers, dont certains contenaient des joints partiellement consumés », selon l'arrêté de fermeture administrative, qui précise que bar avait été épinglé pour « consommation de substances hallucinogènes prohibées. »

    « Le vendredi (jour de prière pour les musulmans), il restait toujours à fumer sur la terrasse. Je ne l'ai jamais vu à la mosquée », raconte Karim, 27 ans, dont l'appartement est situé juste au-dessus des Béguines. « Ils n'étaient ni pratiquants, ni pieux. Pas de grosse barbe, un jeans et des baskets, et ils buvaient leur (bière) Jupiler comme tout le monde », lance en riant Jamal, éducateur et copain des frères Abdeslam. « Ils avaient la vie de tous les jeunes : ils aimaient le foot, sortaient en boîte, revenaient avec des filles... »

    -- Commentaire : Dernière mise à jour : Paris suspects update: Salah still on the run from police AND ISIS; police release 7 out of 8 suspects arrested during St-Denis raid [suspects des attentats de Paris : Salah cherche à échapper à la police ET À L'ÉI ; la police relâche 7 des 8 suspects arrêtés lors de l'assaut de Saint-Denis]--

    http://fr.sott.net/article/26917-Exclusivite-SOTT-morts-du-cerveau-des-attentats-et-de-la-femme-kamikaze-quelques-questions-sur-le-raid-de-Saint-Denis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme l'ont été les 'attentat de Boston' ou 'Tuerie à Sandy Hook' ou encore le fameux '11 Septembre', les USA n'ont PAS le monopole de la désinformation et des goures de pros ! Car, en France, il y a eu 'Charlie' avec cette vidéo (que tout le monde a vu) ou un 'terroriste' cagoulé marche sur un trottoir avec une kalachnikov tenue le long de sa jambe, puis, il y a un homme (face contre terre) qui est allongé au sol (blessé ou 'fait le mort' ?) et là, le 'terroriste' tire sur ce qui est décrit par la presse gouvernementale comme étant la tête de l'homme au sol. Or, à l'instant ou l'homme debout presse la gâchette, l'on ne voit qu'un peu de fumée, de poussières sorties du trottoir bétonné sous l'impact de la balle au sol et non une vaste éclaboussure sur plusieurs mètres de sang de la tête qui aurait dû éclater comme un melon ! Donc, même si l'homme au sol n'avait été que blessé (par exemple par un éclat de ciment de trottoir) il aurait dû sursauter. Or... rien ne s'est produit ! Il est demeuré immobile au sol.

      Deuxièmement, le dit 'terroriste' (en tant que 'pro') aurait dû se rendre compte de son coup raté et revenir sur ses pas pour re-tirer. Mais rien ne s'est passé ! Cà alors ! L'homme armé continu à marcher calmement et s'en va.

      C'est pourquoi, comme pour la longue attente de l'arrivée des secours pour l'épisode 'Charlie', il en a été de même pour l'épisode 'Vendredi 13' ! Voyons çà de plus près:
      Pour les attentats contre 'Charlie Hebdo' ou 'Vendredi 13' les 'secours' ont mis 20 MINUTES POUR VENIR !!! Là, j'écris 'attentat' et non 'accident de la route'. Donc, imaginez qu'un missile s'abatte sur le 'Palais de l'Elysée' et que... les secours mettent 20 MINUTES pour arriver ! HAHAHAHAHA !
      Vous avez vu/compris la différence ?
      ILS VOUS PRENNENT POUR DES CONS !

      Lors du 'dernier attentat', des témoins ont téléphoné immédiatement à 'Police-secours' (jusqu'à 80 fois pour un !) et... PERSONNE N'A DÉCROCHÉ ! Cà alors !

      Supprimer
  65. Dr Bonnot : « Guère mieux que les secours de la guerre de 14-18 » pour les attentats de Paris

    Lequotidiendumedecin.fr
    dim., 15 nov. 2015 11:45 UTC

    Riverain de deux restaurants cibles, vendredi soir, de fusillades, le Dr Michel Bonnot s'est précipité sur les lieux vendredi soir et s'est trouvé bien démuni, même après l'arrivée des pompiers.

    Il a fait parvenir son témoignage au « Quotidien ». Le voici :
    Je suis anesthésiste - réanimateur et il se trouve que j'ai une grande expérience des blessures de guerre. J'habite à quelques dizaines de mètre de la rue de la Fontaine au Roy. J'ai tout de suite reconnu le staccato des fusils d'assaut et sans perdre une minute je me suis précipité pour porter secours. La Casa Nostra n'avait pas encore été attaquée et 4 corps gisaient à la terrasse de la « Bonne Bière ». Je découvrirai les autres corps et blessés à l'intérieur plus tard. Les deux hommes étaient morts. Sans appel. Deux jeunes femmes agonisaient. Avec un sapeur en civil nous avons essayé de réanimer la première. Massage, bouche à bouche... L'autre allongée sur le côté respirait et parlait à faible voix... J'ai pensé qu'elle allait s'en sortir seule.
    Que le temps a semblé long d'attendre l'arrivée des camions de sapeur ! 20 minutes c'est une éternité ! J'ai demandé d'urgence le renfort du médecin. Il n'y en avait pas. Le brigadier m'a dit que le SAMU arrivait. Alors j'ai demandé du matériel pour commencer le déchocage de la petite : pour la perfuser et l'intuber afin de la mettre sous assistance cardio-respiratoire. Il n'y avait rien ! Seulement de l'oxygène, des couvertures de survie et des garrots pour les membres. Même pas de morphine pour les blessés qui hurlaient de douleurs ! La petite a alors lâché et est partie entre mes mains... La fusillade à la Casa Nostra a commencé et il a fallu en catastrophe se replier à quatre pattes dans la brasserie en tirant les corps des morts et des blessés graves dans les éclats de verre et le sang comme des sacs de pommes de terre.

    -- Commentaire : 20 minutes pour avoir des secours en plein Paris semble assez long. Heureusement qu'il y avait une répétition des secours le matin même. Il est vrai qu'il y a eu plusieurs sites touchés.--

    La deuxième jeune femme a commencé à sombrer... nous l'avons massée et ventilée au masque ... en vain elle est partie aussi... Que pouvions-nous faire de plus avec seulement de l'oxygène ! Alors on a empilé son corps sur ceux des autres, à coté du bar... cela m a rappelé les charniers en Bosnie.
    Monsieur Pelloux, inutile de faire de la gloriole sur notre système de secours et de jouer au héros. Je n'ai jamais vu arriver vos camions qui étaient tous concentrés Place de la République ou il n'y avait pas grand-chose et pas encore l'attaque du Bataclan.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  66. Et en résumé, je dirais que tous les blessés graves de la Fontaine au Roy sont morts. Certains auraient pu être sauvés. Seuls les blessés légers (balles dans les jambes ou bras) sont survivants. Pas de quoi pavoiser. Et guère mieux que les secours de la guerre de 14-18 il y a plus d'un siècle ! Nous n'avons pas assez de moyens de SAMU, allez vous me répondre ! Alors pourquoi ne pas donner aux véhicules de sapeur pompier une trousse d'urgence et de réanimation en dotation, avec morphine et perfusions, afin que des les médecins présents sur les lieux des attentas puissent faire leur travail. Fini le temps ou les secours devaient transporter des entorses ou des malaises cardiaques... maintenant il convient de véhiculer des corps affreusement mutilés par des blessures de guerre. Cela ne s'improvise pas ! Il faut tout repenser. »

    -- Commentaire : une réaction à l'article :
    L' EFFROYABLE FIASCO POLICIER !

    481 personnes touchées dont 129 tuées.

    Paris, vendredi 13 novembre 2015

    ( et selon les informations disponibles dans les médias )

    - 21 h 40 : début de l'ATTAQUE TERRORISTE ISLAMIQUE au « BATACLAN » par 3 fanatiques armés de fusils d'assaut A.K. 47 et ceinturés de dispositifs explosifs, qui ouvrent immédiatement le feu, sans discontinuer, sur une foule compacte et confinée dans la salle de spectacle ( = assassinat de masse mais pudiquement et unanimement intitulé « prise d'otages » dans tous les médias ! ).

    Bilan ( encore provisoire ) : près de 300 personnes touchées par balles ou par explosifs ( 89 morts, et plus de 220 blessés dont de nombreuses personnes très gravement atteintes, certaines victimes auraient même été peut-être égorgées, cette dernière information ne paraissant toutefois pas vérifiée ).

    - 00 h 20 : intervention du RAID et de la BRI ( 2 terroristes se font alors sauter, le 3° étant préalablement atteint par des tirs de policiers avant d' activer sa ceinture d' explosifs ).

    Délai d' intervention des forces de police :
    2 heures et 40 minutes.

    En plein Paris et alors que le dispositif VIGIPIRATE est censé être renforcé depuis janvier 2013 ( plan SENTINELLE ), il a donc fallu attendre près de 3 heures avant que la Police n' intervienne enfin ! ( cela est d'autant plus stupéfiant quand on constate qu' en déplacement, le moindre ministricule, doté d' une escouade de sirènes hurlantes, peut traverser Paris en diagonale, en moins de 20 minutes ! ).

    Entre temps, les criminels islamiques auraient vidé l' intégralité de leurs chargeurs d'armes de guerre dans une foule civile compacte et désarmée.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  67. Il paraît donc et en définitive, fort probable que cette intervention des policiers, incroyablement tardive, n'ait permis de sauver aucune vie ( ...quand il y a le feu dans une maison et que les pompiers arrivent 3 heures après, il n' y a évidemment plus qu' un tas de gravats et de cendres à arroser ). --

    [...]


    http://fr.sott.net/article/26916-Dr-Bonnot-Guere-mieux-que-les-secours-de-la-guerre-de-14-18-pour-les-attentats-de-Paris

    RépondreSupprimer
  68. ISIS huile commerce Full Frontal: « de Raqqa Rockefeller », Bilal Erdogan, Ark brut et la connexion d'Israël

    Soumis par Tyler Durden le 28/11/2015 15:32 -0500


    "Effectivement, nous avons été financièrement discrimination pendant une longue période. Début 2014, quand on n'a pas reçu le budget, nous avons décidé nous devons commencer à réfléchir aux ventes de pétrole indépendants"-- Ashti Hawrami, ministre des ressources naturelles du Kurdistan

    En juin de 2014, l'Altaï SCF (pétrolier) est arrivé au port d'Ashkelon. Heures plus tard, la première livraison de pétrole du pipeline kurde a été déchargée en Israël. « Sécurisation de la première vente de pétrole de son pipeline indépendante est crucial pour le gouvernement régional kurde (ARK), puisqu'il vise une plus grande indépendance financière d'Irak déchiré par la guerre, » Reuters a noté à l'époque, ajoutant que "la nouvelle route d'exportation jusqu'au port turc de Ceyhan, conçu pour contourner le système de pipeline fédéral de Bagdad, a créé un conflit sur les droits de vente de pétrole entre le gouvernement central et les Kurdes."

    Une semaine plus tôt, l'Altaï SCF a reçu l'huile kurde lors d'un transfert de navire à navire du l'emblème unie au large des côtes de Malte. L'emblème des États-Unis chargé du brut à Ceyhan , où un pipeline reliant le port turc au Kurdistan.

    Les Kurdes aller vendre brut indépendant de Bagdad provient un contentieux budgétaire de longue durée. Sans entrer trop dans les détails, Erbil a droit à 17 % des revenus pétroliers irakiens et en retour, l'ARK est censé pour transférer quelque 550 000 barils/jour à SOMO (société de pétrole gérée par l'Etat de l'Irak). Presque immédiatement après que la transaction a été frappée l'an dernier, Bagdad a réclamé que les Kurdes n'étaient pas garder leur fin de contrat et donc, seulement une fraction du budget affecté a été envoyée à Erbil pendant les cinq premiers mois de l'année.

    C'était simplement une continuation d'un désaccord prolongé entre Erbil et Bagdad sur combien de revenu brut de l'État devrait s'écouler à l'ARK. Pour sa part, l'Iraq a menacé de poursuivre en justice toute personne que le pétrole kurde achète produite de façon indépendante. Par exemple, quand le Kalavrvta Uni - qui a quitté Ceyhan en juin dernier - prêts à s'amarrer à Galveston (Texas) un mois plus tard, un officiel de le SOMO dit Reuters qu'équipe d'avocats étranger de l'Irak était "observer de près le mouvement du navire et [était] prête à cibler n'importe quel acheteur potentiel indépendamment de leur nationalité".

    Vous voyez l'idée. Erbil veut un plus gros morceau de la tarte, Bagdad ne veut pas leur donner, et donc quelque temps auparavant, l'Ark a décidé de simplement découper le gouvernement irakien et exportation de pétrole brut sur ses propres. Le litige est en cours.

    - voir photo sur site -
    (dans une raffinerie de pétrole d'Erbil, les Kurdes montent la garde)

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  69. OK, alors pourquoi nous vous racontons cela ? Rappelons qu'au cours des dernières semaines, nous avons passé un peu de temps documenter marché noir lucratif transport pétrolier de l'État islamique. Plus tôt ce mois-ci, Vladimir Putin a détaillé la portée de l'opération à des réunions avec ses collègues du G20. « J'ai montré photos prises depuis l'espace et des avions qui démontrent clairement l'ampleur du commerce illégal de pétrole et produits pétroliers, » il a déclaré aux journalistes en marge du sommet du G20 à Antalya. Le même jour, les Etats-Unis détruit quelque 116 camions d'huile ISIS, un effort qui a été largement diffusé dans les médias occidentaux. Dans les deux semaines depuis, Moscou et Washington ont vaporisé un véhicules de transport de pétrole de ISIS 1 300 combinée.

    Personne ne sait pourquoi il a fallu aux États-Unis 14 mois de grève les convois. La ligne officielle est que le Pentagone s'inquiète des « dommages collatéraux », mais nous doutons, c'est la raison (pour une discussion détaillée de cette, voir ici). Eh bien maintenant que les médias traditionnels ont été contraints de regarder de plus près à la source principale de l'État islamique du revenu (le groupe rend presque un demi-milliard par an dans le commerce illicite de pétrole), , nous avons décidé de regarder de plus près à exactement qui facilite le transport du brut volé et où il finit finalement par parce que vous pouvez être sûr que l'histoire vous obtenez des fils majeurs va être colorée par une tendance servile afin d'éviter toutes les révélations « dérangeantes ». Il s'agit de la quatrième d'une série d'articles sur le sujet et nous vous encourageons à examiner les trois premiers :

    • La Question la plus importante sur ISIS que personne ne demande
    • Rencontrer l'homme qui finance ISIS : Erdogan Bilal, le fils du Président de la Turquie
    • Comment la Turquie exporte ISIS huile au monde : Les preuves scientifiques
    Le vendredi nous a mis en évidence une étude académique par George Kiourktsoglou et Dr Alec D Coutroubis qui ont pris un coup d'oeil aux taux de pétrolier à Ceyhan autour de siginifant manifestations liées au pétrole impliquant ISIS. Voici ce que les chercheurs trouvent :

    - voir graphique sur site -

    Dans leurs mots, « il semble que chaque fois que l'État islamique se bat situés à proximité de l'hébergement des actifs de l'huile, les 13 exportations de Ceyhan spike promptement. On peut attribuer à une impulsion supplémentaire à la contrebande de pétrole brut dans le but de générer immédiatement des fonds supplémentaires, absolument nécessaires pour la fourniture de munitions et d'équipements militaires. »

    Maintenant, vous pouvez commencer à voir la connexion. Ceyhan est le port d'où le pétrole kurde (techniquement "illégale" de laisser Bagdad lui dire) est transportée, et comme Kiourktsoglou et Coutroubis note, "les quantités de pétrole qui sont exportées au terminal de Ceyhan dépasse la marque de 1 million de barils / jour et étant donné que ISIS n'a jamais été en mesure d'échanger quotidiennement plus de 45 000 barils de pétrole il devient évident que la détection de quantités semblables de brut de contrebande ne peut se faire par des méthodes de comptabilisation des stocks. » En d'autres termes, si l'huile ISIS a été expédiée de Ceyhan, il serait essentiellement invisible.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  70. Voici où les choses deviennent intéressantes. Il y a quelques semaines, Reuters a publié un rapport exclusif détaillant comment Erbil cache ses livraisons de bruts de Bagdad. Voici quelques détails :

    La plupart des clients avaient peur de toucher avec Bagdad menace de poursuivre n'importe quel acheteur. Grandes compagnies pétrolières - dont Exxon Mobil et BP - ont des milliards de dollars de projets conjoints avec Bagdad.

    Certains acheteurs ont pris des tankers à Ashkelon, en Israël, où il a été chargé dans des installations de stockage pour être revendu plus tard aux acheteurs en Europe. Huile de Kurdes a également été vendu Malte offshore par transfert de navire à navire aidant à dissimuler les acheteurs finales et donc de les protéger contre les menaces de cabinet d'Etat irakienne SOMO.

    C'était un match à enjeux élevés. A navire serait ancrer au large de Malte en attente pour un autre d'arriver pour prendre une cargaison à destination finale. Parfois deux navires seraient envoyés - un voile au large de vide et un autre de plein - de compliquer le suivi de la cargaison.

    "Tout le monde devenue tout à coup un navire suivi expert. Nous avons donc dû élever notre jeu trop... Mais une chose a été prouvée correcte - lorsque l'huile est sorti, il coule, » a déclaré Hawrami.

    OK, donc un régime impliquant navire-navire transfère au large de la côte de Malte a été utilisé pour obtenir les Kurdes brut dans des endroits comme Israël. « Raffineries israéliennes et les compagnies pétrolières importé plus de 19m de barils de pétrole kurde entre début mai et le 11 août, selon les données de navigation, trading sources et pétrolier satellite tracking, » FT a signalé la semaine dernière. "C'est l'équivalent d'environ 77 % de moyenne demande israélienne, qui se déroule à peu près de 240 000 barils / jour. Plus d'un tiers de l'ensemble des exportations irakiennes du Nord, qui sont expédiées à partir port méditerranéen de Ceyhan de la Turquie, est allé en Israël au cours de la période. »

    À ce stade, nous commençons à avoir une idée de ce qui se passe ici. Huile de kurde est déjà techniquement illégal et Turquie est heureuse de faciliter son voyage aux acheteurs étrangers par l'intermédiaire de Ceyhan. Quoi de mieux pour ISIS obtenir son propre marché de l'huile en le déplaçant via un port qui s'occupe déjà de suspect brut? Al-Jadeed al-Araby (appartenant à un média basé à Londres par les médias Qataris Fadaat) affirme avoir obtenu une mine d'informations sur l'itinéraire à Ceyhan d'un colonel anonyme dans les Services de renseignement iraquiens. Voici leur compte:

    L'information a été vérifiée par les responsables de la sécurité kurde, employés au poste frontalier entre la Turquie et le Kurdistan irakien, Ibrahim Khalil et un fonctionnaire d'une des trois sociétés pétrolières qui traitent en IS-contrebande de pétrole.

    Le colonel irakien, qui, avec des chercheurs américains, travaille sur un moyen d'arrêter le flux de financement du terrorisme, a dit al-Araby sur les étapes que la contrebande de pétrole passe par des points d'extraction dans les gisements de pétrole irakiens à sa destination - notamment le port d'Ashdod, Israël.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  71. "Après que l'huile est extraite et chargé, les pétroliers à quitter la province de Ninive et dirigez-vous vers le Nord à la ville de Zakho, à 88km au nord de Mossoul,", a déclaré le colonel. Zakho est une ville kurde dans le Kurdistan irakien, à la frontière avec la Turquie.

    "Après huile IS camions arrivent à Zakho - normalement 70 à 100 d'entre eux à la fois - ils sont accueillis par les mafias, un mélange des Syriens et des Kurdes irakiens, en plus de certains turcs et iraniens, la contrebande de pétrole" a poursuivi le colonel.

    « La personne responsable de l'expédition d'huile vend l'huile au plus offrant, » a ajouté le colonel. La concurrence entre bandes organisées a atteint son paroxysme, et l'assassinat de dirigeants de la mafia est devenue monnaie courante.

    Le meilleur enchérisseur paye entre 10 et 25 % de la valeur de l'huile en cash - dollars US - et le reste est payé par la suite, selon le colonel.

    Les pilotes remettent leur véhicule aux autres conducteurs qui transportent des permis et les papiers à traverser la frontière vers la Turquie avec l'expédition, a déclaré l'agent du renseignement irakien. Les pilotes d'origine figurent des camions vides du retour vers les zones contrôlées par les IS.

    Une fois en Turquie, les camions continuent de la ville de Silopi, où l'huile est remis à une personne qui passe par les alias du Dr Farid, Hajji Farid et oncle Farid.

    Oncle Farid est un israélien-grec double nationalité dans la cinquantaine. Il est généralement accompagné de deux hommes forts construits dans une Jeep Cherokee noir.

    Une fois à l'intérieur de la Turquie, IS huile est indistinguible de pétrole vendu par le gouvernement régional du Kurdistan, comme tous les deux sont vendus comme « illégale », « source inconnue » ou « non autorisé » huile.

    Les entreprises qui achètent de l'Ark huile également acheter de l'huile de IS-en contrebande, selon le colonel.

    Maintenant, évidemment que c'est un remarquable degré de détail, mais peu importe si vous croyez dans "Oncle Farid" et sa Jeep Cherokee noire, l'essentiel est qu'il sont contrebande itinéraires en Turquie et une fois l'huile à travers la frontière, il pourrait aussi bien être kurde brut parce qu'après tout, c'est tous les "illégaux", produit "sans permis" en tout cas, tout comme nous avons dit plus haut.

    Ensuite, al-Jadeed Al-Araby dit une poignée d'huile entreprises (dont ils déclinent pour identifier) expédier l'huile entre les ports turcs de Mersin, Dortyol et Ceyhan en Israël.

    - voir graphique sur site -

    Voici l'itinéraire présumé :

    - voir carte sur site -

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  72. Alors que le graphique qui illustre le brut va directement à partir de Ceyhan à Ashdod, on peut se demander si ISIS brut est également « blanchi » (comme on veut) via la connexion Malte même utilisée par les Kurdes « illegal » brut de contrebande (qui finit également en Israël). Nous demandons que parce qu'uns il s'avère, Bilal Erdogan possède une compagnie maritime maltaise. " Le groupe BMZ, une société détenue par le fils du Président Recep Tayyip Erdogan Bilal aux côtés d'autres membres de la famille a acheté deux pétroliers dans les deux derniers mois pour un coût total de $ 36 millions,"Zaman aujourd'hui a indiqué en septembre. «Les pétroliers, qui seront enregistrés pour le transport de pétrole & Shipping company en octobre--une filiale du groupe BMZ mises en place à Malte--ont été précédemment loué à la société Palmali Denizcilik pendant 10 ans. "

    Voici un regard sur les données récentes de port de Ceyhan et Ashdod via Fleetmon.com (des navires battant pavillon de Malte huile sont en surbrillance).

    Ceyhan

    - voir photo sur site -

    Ashdod

    - voir photo sur site -
    Certes, tout cela est indirecte et il y a toutes sortes d'ambiguïté ici, mais il semble tout à fait possible que Erdogan est sciemment traite ISIS brute compte tenue de ce que nous savons sur les relations d'Ankara avec l'huile kurde illégale. Tenez compte de cet al - moniteur:

    Détails des offres énergétique entre la Turquie et l'Ark restent sommaires au milieu des revendications qu'Erdogan et son entourage bénéficient financièrement de leur part. Selon Tolga Tanis, le correspondant à Washington pour le grand tirage Hürriyet, qui a enquêté sur les revendications, Powertrans, la société qui a obtenu une licence exclusive pour le transporter et le commerce de pétrole kurde par le Cabinet d'Erdogan en 2011, est dirigé par son gendre Berat Albayrak. Il n'a pas fallu longtemps pour le Erdogan notoirement litigieux de déposer des frais de diffamation contre Tanis.

    Plusieurs responsables kurdes irakiens qui ont refusé d'être identifié par son nom, a confirmé que Ahmet Calik, un homme d'affaires ayant des liens étroits avec Erdogan, avait obtenu l'appel d'offres pour transporter du pétrole kurde via par voie terrestre par camions vers la Turquie.

    En d'autres termes, Erdogan se déplace déjà brut illicite de l'Ark (avec lequel Ankara est sympathique par ailleurs, malgré le fait qu'ils sont kurdes) via un gendre et en grande quantité. Ce qui veut pour dire qu'il n'est pas déplaçait ISIS brute via les réseaux de mêmes par l'intermédiaire de son fils Bilal ? Ou peut-être par le biais de son autre fils Burak qui Zaman d'aujourd'hui nous rappelle "possède aussi une flotte de navires [et] a été présenté dans un rapport de le Sözcü par jour en 2014 [lorsque son] bateau Safran 1 était ancré dans le port d'Ashdod israélien." Voici une photo diffusée sur les médias sociaux qui est censé montrer Bilal Erdogan avec ISIS commandants (parce que nous essayons en permanence d'être impartiale, il faut aussi noter que les hommes ci-dessous pourraient être simplement trois gars ordinaire à barbes non lié à des bandits du désert drapeau noir) :

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  73. Fils de Recep Tayyip Erdogan « BILAL ERDOGAN » avec son ISIS frères #StopTurkeySuppportOfISIS pic.twitter.com/5IBfXeFo9w

    — Dilxaz Sofiyan (de @Dilxazsofi) 20 septembre 2014

    Médias russes affirme que les hommes sont des « Dirigeants ISIS qui est [pensée] participée à des massacres en de Syrie Homs et Rojava, le nom kurde du Kurdistan syrien ou le Kurdistan occidental. »

    - voir photo sur site -

    Une personne qui pense certainement que les Erdogans sont traite huile ISIS est ministre syrien de l'Information Omran al-Zoubi, qui dit ce qui suit le vendredi :

    "Toute l'huile a été livré à une compagnie qui appartient au fils de Erdogan Recep [Tayyip]. C'est pourquoi la Turquie est devenue anxieuse lorsque la Russie a commencé à livrer des frappes aériennes contre l'infrastructure IS et détruit plus de 500 camions avec de l'huile déjà. Ça a vraiment bien sur Erdogan et les nerfs de son entreprise. Ils vous importez non seulement l'huile, mais blé et artefacts historiques aussi bien. »

    Et puis, il y a ancien National sécurité conseiller Mowaffak al-Rubaie de l'Iraq qui a posté ce qui suit à sa page Facebook le samedi :

    "Tout d'abord, l'aide des Turcs les militants vendre volé de pétrole irakien et syrien pour 20 $ le baril, qui est la moitié du prix de marché. »

    Pendant ce temps, les États-Unis se prépare à une guerre généralisée de la propagande du pétrole ISIS. Comme le Wall Street Journal a signalé mercredi, "le Trésor [a] accusé un entrepreneur d'origine syrienne, George Haswani, qui son la double nationalité syrienne et la Russie, de l'utilisation de son cabinet, HESCO Engineering and Construction Co., pour faciliter l'huile trades entre le régime Assad et l'État islamique." Pourquoi Assad pourrait acheter de l'huile d'un groupe qui utilise l'argent à sa disposition pour faire la guerre contre Damas, c'est une question ouverte, surtout quand on considère que les alliés les plus proches que Assad (Russie et l'Iran) sont producteurs de pétrole principaux. Bien sûr entre tous les intermédiaires véreux et double face, il n'y a vraiment aucun dire.

    En fin de compte, nous allons probablement jamais connaître toute l'histoire, mais ce que nous savons (et encore une fois, la plupart des éléments de preuve est soit circonstancielle, anecdotique, en grande partie qualitative) semble suggérer que, en plus de fournir des armes et l'argent de la FSA et al-Nusra, la Turquie pourrait bien être chargée d'assurer $ 400 millions de l'État islamique par entreprise de pétrole de l'année. Et en ce qui concerne les clients finals, envisager le bit suivant d'al-Jadeed Al-Araby :

    Selon un fonctionnaire européen à une compagnie pétrolière internationale qui s'est entretenu avec al-Araby dans une capitale du Golfe, Israël affine l'huile seulement "une ou deux fois" car il n'a pas avancé de raffineries. Elle exporte l'huile aux pays méditerranéens - où l'huile "gagne un statut semi légitime" - pour 30 $ à 35 $ le baril.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  74. "Le pétrole est vendu dans un jour ou deux à un certain nombre de sociétés privées, alors que la majorité va à une raffinerie italienne appartenue à l'un de ses principaux actionnaires dans un club de football [nom supprimé] où le pétrole est raffiné et est utilisé localement," a ajouté le fonctionnaire pétrolières européennes.

    "Israël a dans un sens ou l'autre devenir le principal distributeur de pétrole IS. Sans eux, la plupart huile produite IS serait restées passe entre l'Irak, la Syrie et la Turquie. Même les trois sociétés ne recevraient pas l'huile, s'ils n'avaient pas un acheteur en Israël," a déclaré le responsable de l'industrie.

    Enfin, vous remarquerez que c'est tout un effort pour répondre à ce que nous appelions « la plus importante question sur ISIS que personne ne demande » - à savoir, « qui sont les intermédiaires » ? Comme nous le mentionnions plus d'une semaine auparavant, "nous ne savons pas qui ils peuvent être : les mêmes noms qui étaient très visibles sur le marché en septembre lorsque Glencore a eu son premier et certainement pas le dernier, expérience de mort imminente : la Vitols, le Trafiguras, les Nobels, le Glencores, la Mercurias du monde. » Considérez qu'et examiner ce que Reuters dit sur le commerce illicite huile Ark: " "marché sources ont dit à plusieurs maisons de négoce y compris Trafigura et Vitol ont traité avec de l'huile de Kurdes. Les Trafigura et Vitol a refusé de commenter sur leur rôle dans les ventes de pétrole."
    De même, FT note que "les deux Vitol et Trafigura avaient payé l'Ark d'avance pour l'huile, dans le cadre de ce qu'on appelle « prépayez » offres, aidant à Erbil pour combler son budget."

    En effet, lorsque le Kurdistan est allé chercher pour un conseiller aider dans les efforts visant à contourner Bagdad, l'Ark a choisi « Murtaza Lakhani, qui travaillait pour Glencore en Irak dans les années 2000, pour aider les navires conclusion. »

    "Il savait exactement qui fait et qui n'aurait pas un lien avec nous. Il a ouvert les portes pour nous et identifié disposé à travailler avec nous, les compagnies maritimes " A déclaré Ashti Hawrami (cité plus haut).

    En effet. Et compte tenu de tout ce que dit plus haut sur regrouper les Ark bruts et illicites ISIS huile cargaisons illégales, c'est probablement une fatalité que ces mêmes entreprises aident à des modalités de transport d'État islamique.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-11-28/isis-oil-trade-full-frontal-raqqas-rockefellers-bilal-erdogan-krg-crude-and-israel-c

    RépondreSupprimer
  75. Comment une élite secrète a créé l'Union européenne de créer un gouvernement mondial

    Soumis par Tyler Durden le 28/11/2015 22:15 -0500

    Rédigé par le professeur Alan Sked - fondateur original de l'UKIP, via The Telegraph,


    Les électeurs au référendum de la Grande-Bretagne doivent comprendre que l'Union européenne a été sur la création d'un super-État fédéral dès le premier jour.

    Que le débat sur le prochain référendum EU se prépare, il serait sage peut-être se rappeler comment la Grande-Bretagne fut conduite dans l'adhésion en premier lieu. Il me semble que la plupart des gens ont peu d'idée pourquoi l'un des vainqueurs de la seconde guerre mondiale aurait dû devenir presque désespéré pour rejoindre ce « club ». C'est une honte, parce que répondre à cette question est essentielle pour comprendre pourquoi l'UE est allé tromper à ce point.

    La plupart des étudiants semblent penser que la Grande-Bretagne était dans les détroits économiques désastreuses, et que la Communauté – telle qu'elle s'appelait alors – fourni un moteur économique qui pourrait revitaliser notre économie. D'autres semblent croire qu'après que la seconde guerre mondiale la Grande-Bretagne nécessaire de refondre sa position géopolitique de l'empire et vers un plus réaliste au cœur de l'Europe. Aucun de ces arguments, rend cependant, aucun sens du tout.

    La CEE dans les années 1960 et 1970 a été pas en mesure pour régénérer tout le monde économie. Il a passé la plupart de ses maigres ressources sur l'agriculture et de la pêche et n'avait pas des moyens ou des politiques pour générer de la croissance économique.

    Lorsque la croissance se produisait, il ne vient pas de l'UE. De réformes sur l'offre de Ludwig Erhard en Allemagne de l'ouest en 1948 à la privatisation de Thatcher de l'industrie nationalisée dans les années 80, la croissance européenne provenait des réformes introduites par certains pays qui ont été ont été copiée ailleurs. Politique de l'UE a toujours été positivement nuisible ou hors de propos (comme ce fut le cas avec l'euro).

    Ni fait la croissance britannique jamais vraiment à la traîne de l'Europe. Parfois il a bondi à venir. Dans les années 1950, l'Europe occidentale avaient un taux de croissance de 3,5 % ; dans les années 1960, il a été de 4,5 %. Mais en 1959, quand Harold Macmillan a pris ses fonctions, le taux de croissance réelle annuelle du PIB britannique, selon l'Office des statistiques nationales, était de près de 6 %. Il était encore presque 6 pour cent lorsque de Gaulle opposé son veto à notre première demande à rejoindre la CEE en 1963.

    En 1973, quand nous sommes entrés dans la CEE, notre taux de croissance national annuel en termes réels a été un record de 7,4 pour cent Le chancelier actuel allait mourir pour ces chiffres. Si l'argument économique de cas désespéré ne fonctionne pas.

    Qu'en est-il géopolitique ? Quel argument dans la lumière froide du recul aurait pu être tellement convaincant au point de nous rendre nos alliés de la seconde guerre mondiale du Commonwealth le coup dans les dents à se joindre à une combinaison de Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, France, Allemagne et Italie ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  76. Quatre de ces pays qui s'est tenues à aucun poids international que ce soit. Allemagne a été occupé et divisé. France, entre-temps, avait perdu une guerre coloniale au Vietnam et un autre en Algérie. De Gaulle avait accédé au pouvoir pour sauver le pays de la guerre civile. Plus réalistes doivent sûrement avoir considéré ces États comme une bande de perdants. De Gaulle, lui-même un réaliste suprême, a souligné que la Grande-Bretagne avait des institutions politiques démocratiques, les liens commerciaux monde, nourriture bon marché du Commonwealth et a été une puissance mondiale. Pourquoi il veut entrer dans la CEE ?

    La réponse est que Harold Macmillan et ses conseillers les plus proches faisaient partie d'une tradition intellectuelle qui a vu le salut du monde dans une certaine forme de gouvernement mondial issu des fédérations régionales. Il a également une connaissance étroite de Jean Monnet, qui a cru la même chose. Il était donc Macmillan, qui fut député du mouvement fédéraliste européen dans le cabinet britannique.

    Dans un discours à la Chambre des communes il a même préconisé une Communauté européenne du charbon et l'acier (CECA) avant que la chose réelle avait été annoncée. Il plus tard s'est arrangé pour un traité d'Association doit être signé entre le Royaume-Uni et la CECA, et c'est lui qui a veillé à ce qu'un représentant britannique a été envoyé à des négociations de Bruxelles suite à la Conférence de Messine, qui a donné naissance à la CEE.

    Dans les années 1950, il a conduit les négociations concernant une Association européenne de libre-échange vers l'adhésion à la CEE. Puis, quand général de Gaulle a commencé à transformer la CEE en moins corps fédéraliste, il a pris le risque de présenter une demande d'adhésion britannique dans l'espoir de frustrantes ambitions gaulliste.

    Son but, en alliance avec les promoteurs américains et européens d'un ordre de fédéraliste mondial, a été à l'encontre de l'alliance franco-allemande émergente qui était considéré comme l'un du nationalisme Français et allemand.

    L'homme d'État Français Jean Monnet (1888-1979), qui, en 1956, a été nommé président du Comité d'Action pour les États-Unis d'Europe

    Monnet a rencontré secrètement Heath et Macmillan en innombrables occasions pour faciliter l'entrée Britannique. En effet, il a été informé avant le Parlement britannique des termes dans lesquels l'approche britannique à l'Europe pourrait être encadré.

    Malgré les conseils de Lord chancelier, Lord Kilmuir, que l'adhésion signifierait la fin de la souveraineté parlementaire britannique, MacMillan a délibérément trompé la Chambre des communes — et pratiquement tout le monde, des hommes d'Etat du Commonwealth à ses collègues du cabinet et le public — que les négociations commerciales simplement mineures étaient impliquées. Il a même essayé de tromper de Gaulle qu'il était un anti-fédéraliste et un ami proche qui prendrait des dispositions pour la France, comme la Grande-Bretagne, de recevoir des missiles Polaris des américains. De Gaulle vu complètement à travers lui et opposé son veto à la candidature britannique à entrer dans.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  77. MacMillan a laissé Edward Heath pour faire avancer les questions, et Heath, ainsi que Douglas Hurd, arrangé — selon les documents de Monnet — pour le parti Tory devenir membre corporatif (secret) du Comité d'Action de Monnet pour les États-Unis d'Europe.

    Selon biographe, François Duchene et assistant chef de Monnet, tant le travail et les partis libéraux plus tard a fait de même. Pendant ce temps le comte de Gosford, un des ministres de la politique étrangère de Macmillan aux Chambre des Lords, informé en fait la maison que l'objectif de la politique étrangère du gouvernement était de gouvernement mondial.

    Comité d'Action de Monnet a également apporté un soutien financier par CIA et le département d'Etat américain. La création anglo-américaine était maintenant engagée à la création d'États-Unis d'Europe fédérale.

    Aujourd'hui, c'est toujours le cas. Puissants lobbies internationaux sont déjà au travail d'essayer de prouver que toute autonomie retour à démocratique la part de la Grande-Bretagne sort doom. Les responsables américains ont déjà été amorcées à déclarer que tel une Grande-Bretagne serait exclue de tout accord de libre-échange avec les Etats-Unis et que le monde a besoin du traité de commerce de faite qui repose sur la survie de l'UE.

    Heureusement, les candidats républicains aux Etats-Unis sont de plus eurosceptiques et il des magazines comme The National Interest publient le cas pour Brexit. La coalition internationale derrière Macmillan et Heath y trouverez des choses beaucoup plus difficile cette fois ronde, surtout compte tenu des difficultés évidentes de la zone euro, l'échec de la politique de migration de l'UE et l'absence de toute politique de sécurité communautaire cohérente.

    Surtout, après avoir été trompé une fois, le public britannique sera beaucoup plus difficile à tromper à nouveau.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-11-28/how-secretive-elite-created-eu-build-world-government

    RépondreSupprimer
  78. Détresse quatrième tournant - Social & culturel divisant la Nation

    Soumis par Tyler Durden le 28/11/2015 19:15 -0500
    Soumis par Jim Quinn via la plate-forme Burning blog


    J'ai écrit les trois premières parties de cet article en septembre et prévues pour le finir au début d'octobre, mais la vie est intervenu, et honnêtement, je ne pense pas que j'étais prêt à affronter Comment mauvaise volonté les choses deviennent susceptibles, comme cette quatrième rotation se déplace dans la scène de guerre violente et chaotique à l'horizon.

    Les développements dans le Moyen Orient, Europe, Etats-Unis, Chine et dans le monde entier dans les derniers mois ont confirmé mes tambours de guerre de croyance bat plus fort, global guerre tyrannique, et d'effusion de sang sera le résultat. Tournures quatrième procéder à leur propre rythme dans le cadre de crises de 20 à 25 ans, mais il y a une garantie-ils jamais hors intensifient mesure qu'ils progressent. Tout comme l'hiver est plus froid, tumultueuses et plus amer que vous avancez entre décembre et février, quatrième tournures obtenir plus méchant, plus sombre, plus périlleuse, avec notre mode de vie dans la balance.

    Dans la partie 1 de cet article, j'ai abordé l'étincelle de catalyseur qui enflamme cette Quatrième tournant et le regeneracy apparemment retardée. Dans la partie 2 , j'ai médité les dirigeants de génération du prophète gris Champion possibles qui pourraient survenir au cours de la regeneracy. Dans la partie 3 , je me suis concentré sur la chaîne économique de détresse qui est susceptible d'être la principale force motrice dans la prochaine phase de cette crise. Dans la partie 4, j'évaluerai les canaux sociaux et culturels de détresse divisant la nation, Partie 5 les canaux technologiques, écologiques, politiques, militaires, de détresse susceptible d'éclater avec les ingrédients fondus de cette Quatrième tournantet enfin dans la partie 6 notre rendez-vous avec le destin, avec un potentiel culmine à cet hiver de notre mécontentement.

    Le chemin à parcourir sera pénibles pour tous ceux qui vivent aux Etats-Unis, car nous connaissons les horreurs de la guerre, l'effondrement économique, civile chaos, des bouleversements politiques et la déchirure du tissu social de la société. La douleur et les souffrances rencontrées aujourd'hui dans le monde entier n'ignore pas le peuple des États-Unis d'Amérique. L'hiver est arrivé et tempêtes mortelles sont amoncellent à l'horizon. Ne pense pas que vous pouvez échapper. Vous pouvez préparer, mais cette crise va remodeler notre société pour le meilleur ou le pire, et vous ne pouvez pas contourner les conséquences ou les cruel environnement que nous devons survivre.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  79. « Réfléchir sur ce qui se passe quand une tempête de neige hiver terrible frappe. Vous entendez l'avertissement météo mais probablement n'agissent pas sur elle. Le ciel s'assombrit. Puis la tempête frappe avec fureur complète, et l'air est une blancheur hurlement. Un par un, vos liens vers l'âge de la machine se dégradent. Électricité vacille, coupant la TV. Batteries se fanent, coupant la radio. Téléphones aller morts. Les routes deviennent impossibles, et les voitures se coincer. Denrées alimentaires s'amenuiser. Jour le jour les vestiges de la civilisation moderne – guichets bancaires, fonds communs de placement, Kimia, ordinateurs, satellites, avions, gouvernements – tous reculent dans l'insignifiance. Image de vous-même et vos proches au milieu d'un blizzard hurlement qui dure plusieurs années. Pensez à ce que vous auriez besoin, qui pourrait vous aider, et pourquoi votre destin peut importe à quiconque autre que vous-même. Voilà comment planifier un hiver se. Ne pense pas que vous pouvez échapper à la quatrième rue. Histoire avertit qu'une crise va remodeler l'environnement social et économique de base que vous tiennent désormais pour acquis."– Strauss & Howe – The Turning quatrième

    Détresse sociale

    Le vaste et croissant Grand Canyon taille écart entre les nantis et sont démunis et aux conséquences sociétales d'une minorité élitiste d'uber-riche capture les leviers de nos systèmes économiques, financières et politiques, à l'aide de ce contrôle pour s'enrichir davantage aux dépens de la classe ouvrière isolée, peut être clairement compris par suite du dialogue entre les trois milliardaires bavarder sur scène lors d'une conférence levée par un criminel condamné de Wall Street.

    Sheryl Sandberg : "Oui, nous allons donc suivre un tas de choses nous parlions. Commençons par l'inégalité des revenus."
    Hank Paulson : "Ok, Eh bien... inégalité des revenus. Je pense que c'est quelque chose, que nous avons tous pensé. Vous savez que je travaillais sur le sujet quand j'étais encore chez Goldman Sachs.. "
    Robert Rubin : « Dans quel sens ? Vous travaillez sur l'augmentation d'it."
    Hank Paulson puis éclate de rire : "Oui ! Nous avons été ce qui en fait plus large !"

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  80. Paulson et Rubin a passé de vastes portions de leur vie en travaillant pour le vampire des abysses sur le visage de l'Amérique-Goldman Sachs. Ce cabinet représente tout le mal avec notre ordre social, car ils utilisent tous les moyens (légal ou illégal) pour enrichir eux-mêmes, si il se poignardant retour clients, doubles crossing partenaires, éviscérer concurrents vulnérables, voler les pauvres, gréement marchés, achat influence, plaçant des cadres dans les plus hauts niveaux du gouvernement ou vissage du contribuable lorsque leurs gambles risqués sauter le monde. Paulson et Rubin sont les parfaits représentants de la. classe de 1 % au pouvoir qui protègent leurs intérêts et ceux de leurs collègues de capitalisme de copinage à tout prix. Ils croient vraiment qu'ils sont avertis, plus astucieux, plus intelligents, méritant des milliards qu'ils ont esquivé par le biais de truquer les marchés, devrait être diriger le pays dans les coulisses et mérite l'adoration de la paysannerie humble.

    L'écart entre le 1 % les plus riches et les bas 90 % n'a jamais été plus grande dans l'histoire. L'écart le plus grand précédent a eu lieu en 1929, au début de la dernière Quatrième tournant. Lorsque le revenu réel médian des ménages n'a pas avancé au cours des 26 dernières années et les salaires réels des hommes sont où ils ont été en 1971, alors que le PDG de S & P 500 entreprises font 331 fois leurs travailleurs et gestionnaires de hedge funds de Wall Street font des milliards tout en ne payant aucuns impôt, vous devez construire la colère, de déception et de réclame de retribution.

    Certaines personnes sont réveillent jusqu'à le fait le Ben Bernanke dirigée réserve fédérale et le Hank Paulson/Tim Geithner trésor sauvé leurs copains à Wall Street tout en jetant les gens sur la rue principale sous les moyennes Quand Paris de levier risque de Wall Street rembourser, ils récoltent toutes les richesses – comme c'est le cas aujourd'hui. Lorsque leurs mises colossales se gâtent, la propagande sur échec systématique est sortie et le peuple américain est coincé avec les pertes. L'objectif a toujours été de relancer le marché boursier et s'assurer que les banques de Wall Street continuent de générer des milliards de profits, tout en laissant le contribuable sur le crochet pour leurs mises en échecs.

    L'OWS et Tea Party ont été les deux racines de l'herbe a lancé des mouvements comme une réaction de la société à la détresse créée par Wall Street et leurs cohortes de copinage de gouvernement. Les banques de Wall Street était de connivence avec DHS et capturé des hommes politiques des deux parties pour écraser OWS et subvertir le Tea Party. Succès de l'état profond en écraser la dissidence de ce qu'ils considéraient les humbles paysans a seulement été temporairement tapissée par les $ 10 billions de dette émise pour garder les masses sous sédation, trompés et l'ignorance au sujet de la véritable nature de la crise en cours. L'intrigue sur le 1 % est trompeur, car beaucoup de gens dans le 1 % est propriétaires de petites entreprises, les médecins et les ouvriers professionnels. L'histoire vraie est l'augmentation exponentielle de richesse de la. 1 % au cours des 35 dernières années que la financiarisation de l'économie a enrichi psychopathe, très instruits hommes qui ne produisent rien mais la misère, la dette et des troubles sociaux en bout de ligne.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  81. Décomposer le 1 % révèle haut. 1 %, augmentant leur part de la richesse nationale de moins de 9 % en 1980 à plus de 21 % aujourd'hui. Ce sont dos achat du PDG leurs actions de la société à sommets afin de dynamiser leur stock basé compensation, les dirigeants de Wall Street qui a commis la plus grande fraude de contrôle dans l'histoire mondiale tout en affichant sans vergogne des lois & règlements, gérants de hedge funds qui manipulent et truquer les marchés tout en ne payant aucun impôt sur leurs bénéfices de milliards de dollars et les copains milliardaire qui profitent de la militaire industrielle complexe et malade soins complexes en épongeant les politiciens pour écrire les lois dans leur favoriser et contrats de gouvernement à eux de l'entonnoir. Le saccage et le pillage des richesses de la nation par des psychopathes qui ne sont jamais satisfaits de leur niveau actuel vaste de richesses, de puissance et de contrôle, s'expose à la formidable reprise à Wall Street et de la dépression en cours sur la rue Main.

    Une rage qui mijote bouillonne sous la surface que 20 % des ménages américains s'appuient sur les timbres de nourriture pour survivre, le pourcentage d'américains dans les peuplements de force de travail à un revenu faible, réel des ménages de quatre décennie reste stagnant aux niveaux de 1988, les bénéfices des sociétés ont atteint un niveau record, tandis que les sociétés continuent à tirer des américains – expédition leurs emplois à l'étranger, et les six méga-corporations représentant les principaux médias dissimuler la vérité , induire en erreur le public avec la propagande, alors qu'ils célébraient le. 1 % pour des sauveurs de notre économie. Il n'y a rien de plus volatile à la stabilité sociale que des millions d'hommes au chômage, de plus en plus en colère et le ressentiment envers la classe dirigeante pour leur sort dans la vie.

    Le vaste fossé entre les nantis et démunis vont stimuler davantage la violence entre les classes, comme notre société effilochage est déjà bouillonnant de colère entre les races, les religions, les partis politiques et les sexes. Le plus en plus brutale État policier, la militarisation des forces de police locales, secouer les des citoyens au moyen d'amendes et la surveillance illégale de nos communications électroniques, donnera lieu à une réaction brutale contre la police.

    Le mouvement noir vit question, commencé après un certain nombre d'incidents de brutalité de police contre les noirs, a été détourné par baiters course politiquement dévoué et exacerbe les tensions entre noirs et blancs. Le faux scénario perpétué par les médias ne tient pas compte des noirs fait, qui représentent 13 % de la population, commit 22 % de tous les crimes violents et 93 % des noirs victimes de tir sont abattus par les autres noirs. La population blanche, respectant les lois, est tomber malade d'être blâmé pour la violence armée et l'anarchie dans les bastions libéraux ghetto comme Philadelphie, Baltimore, Chicago, St. Louis et Detroit.

    Détresse culturelle

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  82. Même si la grande majorité des armes à feu liées crimes se produisent dans les ghettos urbains et les fusillades de massives très médiatisés sont commis par des hommes jeunes mentalement dérangés sur les substances psychotropes, politiciens freak contrôle libéral utilisent des tactiques de peur et de désinformation dans leur effort pour saisir les armes des respectueux de la loi américains vivant dans les régions rurales. C'est les politiciens élitiste hypocrite vivant sur les côtes, protégé par des gardes armés, qui veulent perdre tout son sens à la 2ème amendement et pense que c'est très bien pour la 4ème amendement à être ignorées par les voyous de police partout au pays. Désarmer les citoyens est indispensable à la mise en œuvre d'un régime dictatorial. Les guerres de course sont sont intensifiées, comme le noir vit question meme s'est propagé aux campus universitaires dans le Missouri et dans l'enceinte sacrée Ivy League à Yale et Princeton.

    Les tactiques d'intimidation de la génération de trophée de participation choyés de génération y droit, soient induits en erreur par les idéologues de la justice sociale de guerrier, sont porteuse d'une réaction par des générations plus âgées qui étudié, travaillé dur, obtenu son doctorat en ordre utile, remboursée leurs prêts étudiants et de ne pas utiliser de race, de sexe ou micro-agressions comme excuses lorsqu'ils n'ont pas. Les campus universitaires, qui une fois défendu la liberté d'expression et la liberté de pensée, sont maintenant devenues des bastions de la censure, idéologie de l'aile gauche, la suppression de l'opinion, criant vers le bas de la dissidence, pensé contrôle et dompter les droits de la majorité au profit d'une minorité outrée qui ont recours à une rhétorique violente pour atteindre leurs résultats.

    Établissements d'enseignement supérieur sont devenus rien de plus que le glorieux garderies pour les enfants qui jamais a grandi, appris la responsabilité personnelle ou développé des compétences de pensée critique. Les professeurs de collège ineptes et les administrateurs ont permis des considérations financières substituer l'apprentissage, comme le programme d'études a été dumbed pour satisfaire les capacités dégradées de leurs élèves de haute intelligence self-estime de soi/basse. La réalité d'un environnement économique de plus en plus brutale et la forte probabilité d'une guerre sont sur crash tête la première dans le parent choyé, choyé, protégé, les iGadget, les mondes de facebook de millions de génération y.

    Ils seront rien mais chair à Canon pour l'état profond à moins qu'ils développent un réseau de base, démarrer pensée critique sur ce qui se passe dans ce monde, commencer à traiter avec la réalité, arrêter de faire confiance au gouvernement pour les sauver et prendre position contre la tyrannie fasciste entreprise consommant de notre nation. Le Syndrome de Peter Pan, où les gens avec le corps d'un adulte, mais l'esprit d'un enfant, plus en plus dominer le paysage, comme un plus grand nombre d'adultes supposés manifester des comportements émotionnellement immatures. La stérilisation automatique de jeunes hommes, c'est le résultat de douze années de l'ingénierie sociale féministe au sein du gouvernement contrôlé par les écoles publiques. La wussificiation est terminée.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  83. La combinaison des guerriers de la justice sociale, poussant les ordres du jour complètement déphasée par rapport à des Américains ordinaires, ainsi qu'une presse héritée mourante fournissant infotainment déguisé en nouvelles, carburants plus détresse culturelle d'un océan à l'autre. Avec le libéralisme effréné et dominant sur les côtes et le conservatisme qui régissent le cœur, la fracture culturelle dans le pays est un gouffre béant. Moyennes américains essayant de vivre leur vie, payer leurs factures et élever une famille n'ont aucune des opinions bien arrêtées sur le mariage gay, les hommes s'habiller comme les femmes, ou autres comportements déviants jouée par des adultes consentants dans l'intimité de leur propre foyer. Mais quand les médias libéraux et justice sociale guerriers élites Hollywood pousser le « droit » au mariage gay, la crucifiant de personnes pour leurs croyances religieuses, le « courage » d'un homme se faisant passer pour une femme et la glorification du comportement odieux, dans le gosier des américains essayant d'occuper leurs propres affaires, une réaction imprévue est inévitable.

    La guerre sur l'unité familiale traditionnelle, les hommes blancs, des normes sociales, décence et normes communautaires a été trop loin et le contrecoup des gens de classes moyenne décents communs a commencé. C'est un fait avéré que les ménages avec les parents mariés sont en moyenne plus riche, enfants de relance qui mieux à l'école, peut supporter des revers économiques mieux et ont constitué l'épine dorsale de ce pays depuis sa création. La croyance féministe que les femmes peuvent élever des enfants sans hommes s'est avéré pour être une catastrophe.

    Avec le pourcentage de ménages mariés, plongeant de plus de 70 % en 1970 à moins de 50 % aujourd'hui, un point de basculement inquiétant a été conclu. Plutôt que de l'adresse ce problème vraiment désastreux, les féministes radicales et baiters course portent sur leurs guerres de culture. Les guerriers de la justice sociale, poussés par les médias libéraux et l'ordre du jour axé sur les idéologues, sont choqués par la liberté d'expression, les blancs, hommes, couples mariés, la liberté religieuse, avoir à rembourser les prêts, les propriétaires d'armes, capitalisme, dioxyde de carbone, viande, yoga et toute personne qui ose être en désaccord avec leurs bêtises antagonistes, ampoulé, vide de sens.

    Étonnamment, ils ne sont pas offensés par les freaks tatoués, percés, errent dans les rues, en colère parce que personne ne va embaucher. Ils ne sont pas offensés par les millions d'armée de classe volontairement ignorants, faible de paresseux électeurs d'Obama qui se sentent le droit au logement gratuit, gratuité des soins médicaux, nourriture gratuite, téléphones gratuits et gratuité de l'enseignement au détriment de la classe moyenne de travail. Ils ne sont pas offensés par 70 % des bébés noirs nés hors mariage et hommes noirs se dérober à leurs responsabilités comme pères. Ils ne sont pas offensés par la criminalité rampante et taux d'homicides dans le démocrate contrôlée des ghettos urbains, créés par les politiques de protection sociale mis en œuvre au cours des 50 dernières années.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  84. Ils ne sont pas offensés par 93 % des noirs meurtres commis par des noirs. Ils ne sont pas offensés par un président monotones des fêtes de mariage et de bombardements d'hôpitaux, tout en luttant contre les guerres non déclarées dans des pays étrangers. Ils ne sont pas offensés par la fraude généralisée de l'assurance-maladie, SSDI et bons d'alimentation, coûtant aux contribuables des milliards par an. Les gens normaux vivent une vie normale sont malades et fatigués de l'hypocrite, creux horseshit frotté dans leurs visages par un mourant médias existants et l'ordre du jour axé sur les réseaux sociaux sur une base quotidienne. La sottise et la folie de ces guerriers d'esprit faibles ineptes contre la normalité seront exposés lorsque confronté à la dure réalité d'un Quatrième tournant .

    L'émergence de Donald Trump et Ben Carson dans les sondages au début pour le candidat républicain à la présidentielle est alimentée par une montée de colère et le mécontentement avec les médias corporatifs promotion offensives programmes sociaux, l'étalage de la Constitution par un président statuant par décret exécutif, un établissement de GOP corrompu par le pouvoir et irréfutable à leurs électeurs, le désintérêt des hommes politiques dans les deux parties dans la sécurisation de nos frontières poreuses du sud de l'invasion étrangère par des hordes illégales. Maintenant les répercussions de Obama, ignorant les menaces de l'extrémisme islamique et permettant à des dizaines de milliers de réfugiés syriens sans papiers aux inondations dans le pays immédiatement surcharger notre système de protection sociale insolvable et refusant de s'assimiler à notre culture qu'ils adorent dans les mosquées où on leur enseigne à détester tout ce qui concerne la culture américaine, est encore porteuse d'une réaction politique.

    Comme Aldous Huxley s'est rendu compte il y a six décennies la vérité est sans importance pour ceux qui contrôlent la presse « libre » et peu profondes distractions gardera les masses occupés tandis que les contrôleurs à atteindre leurs objectifs.

    "En ce qui concerne la propagande les défenseurs début d'alphabétisation universelle et une presse libre ne prévu que deux possibilités : la propagande peut être true, ou il pourrait être faux. Ils n'avaient pas prévu ce qui en fait s'est passé, surtout dans nos démocraties capitalistes occidentales — le développement d'une industrie des communications de masse immense, concerné pour l'essentiel, ni le vrai ni faux, mais avec l'irréel, le plus ou moins totalement hors de propos. En un mot, ils ont omis de prendre en appétit presque infinie de l'homme compte pour distraction. " – Aldous Huxley, 1958, dans l'article The Free Press capitaliste

    Les médias utiliseront leurs techniques de propagande standard d'affichage des pleurs de femmes et d'enfants pour tirer sur la corde sensible d'un naïf, un peuple ignorant pour permettre aux réfugiés d'un conflit créé par les Etats-Unis en Syrie à venir dans notre pays. Vous connaissez la rhétorique fatiguée – Donnez-nous votre fatigue, vos pauvres, vos exténuées aspirent à respirer librement. Mais il s'agit d'un Quatrième tournant où la dure réalité s'écrase tête baissée dans la rhétorique, les mèmes et des scénarios.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  85. Si le gouvernement américain est responsable ou ne pas pour la création de la vague d'islamistes radicaux de pratiquer leurs croyances religieuses déformés à travers le monde en commettant des meurtres contre des personnes innocentes, le fait demeure que seuls les musulmans mènent cette guerre contre les non-croyants. Il n'y a pas catholiques, baptistes, luthériens, Juifs, bouddhistes ou athées diffusion leurs croyances religieuses à commettre des actes de terrorisme ou de guerre. Une guerre de religion se prépare et les conséquences seront bien atteindre et sanglante pour ceux qui pratiquent l'Islam. Il peut y avoir seulement une petite minorité de djihadistes radicaux, mais le silence de la majorité en dit long sur les non-musulmans dans le monde entier.

    Comme cette quatrième rotation continue d'intensifier, le s'inclinant vers le bas au politiquement correct et soucieux de leur ordre du jour des bigots de guerrier de justice sociale par traditionnels américains va s'arrêter. Le refoulement peut être violent, car les tactiques agressives de ces fascistes haïr de la liberté d'expression sont remplie avec des affrontements armés, qu'ils ne sont pas anticiper. Ces « guerriers » ne sont pas exactement la génération de héros qui a fait le gros du travail au cours de la dernière Quatrième tournant. Millennials privilégié, droit, ignorants intimidation faible pétrir Collège professeurs et administrateurs peureux sur les campus des arts libéraux collèges exactement n'est pas prise d'assaut les plages de Normandie ou luttant à travers les jungles sur Guadalcanal.

    Lorsqu'ils sont confrontés avec les américains qui ont vu leur niveau de vie baisse depuis vingt-cinq ans et marre d'audience radotage privilège blanc, matière noire vie, sain et sauf, gay et transgenres « droits », micro-agressions, viols culture, misogynie, salaire minimum 15 $, et une myriade d'autres offenses contre le féminisme, ces « guerriers » facilement offensés vont pisser leur pantalon. Ces trivialités semblera tellement pittoresques lorsqu'ils sont confrontés à un mec en colère avec une arme à feu dans la rue ou quand ils sont dit se présenter au travail comme nous faire la guerre avec la Russie et la Chine. La folie de la guerre de la culture va devenir effondrement remarquablement apparent lorsque économique et choix de vie ou de mort face à notre génération de flocon de neige spéciale.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-11-28/fourth-turning-social-cultural-distress-dividing-nation

    RépondreSupprimer
  86. Week-end noir de l'Europe


    Soumis par Tyler Durden le 28/11/2015 16:15 -0500
    Soumis Raul Ilargi Maiejer via The Earth automatique blog


    Comment noir l'aimeriez-vous que votre Thanksgiving week-end slash vendredi ? Beaucoup d'américains ne même apprécie le terme ou les événements, en tout plus (ou ce qu'ils disent), mais l'idée de faire ce que vous n'avez pas besoin ou envie, à bon compte, se révélera toujours irrésistible. Mais alors, alors tous vos désirs sont remplies, nourriture sage et gadget sage et vous vous sentez toujours vide, peut-être que nous pouvons aider et offrir une redéfinition radicale du terme noir vendredi.

    Étant donné que nous vivons à une époque qui voir beaucoup d'autres choses sur le point d'être redéfini emporte-pièce, trop et très prochainement, peut-être qui convient. Comment à ce sujet, pour les débutants ? Noir, assez pour vous ?
    Six enfants migrants se noient sur la façon de Grèce

    Médias de l'Etat turc dire six enfants sont morts noyés lorsque les bateaux transportant des migrants vers la Grèce a coulé lors de deux incidents au large de la côte turque. Un bateau en bois, la contrebande de quelque 20 personnes de l'île de Kos a chaviré par gros temps au large de l'Aegean de Bodrum tôt le vendredi. L'Agence Anadolu étatique explique la plupart des migrants faits à terre avec l'aide des sauveteurs, mais les deux soeurs âgées de 4 et 1 s'est noyé. Leurs nationalités n'étaient pas immédiatement connues. L'Agence indique un second bateau transportant des migrants que 55 de Syrie et de l'Afghanistan a coulé heures plus tard au large de la ville de Ayvacik, plus loin vers le Nord. Quatre enfants afghans se sont noyés dans cet incident, a rapporté Anadolu. Ayvacik est un point de passage principal pour les migrants essayant d'atteindre l'île de Lesbos.

    Ou nous ont déjà tout obtenu trop blasé sur les bébés morts maintenant ? Ils ont été laver vers le haut sur les plages pendant six mois ou si, après tout. Que diriez-vous ceux qui survivent à la mer et puis se coincer derrière une clôture de barbelés à lames à mi-chemin à leurs destinations préférées ?

    N'oubliez pas les hommes qui avaient cousu leurs lèvres ? Même pas ça ne suffit plus de quelques heures d'attention médiatique plus. Pas presque autant comme étant soupçonnés de terrorisme ; qui vend beaucoup mieux que le désespoir. Donc, vraisemblablement, sera étant dans la voie de marchandises des entreprises « importants » comme des produits Sony et HP pour atteindre leur destination, même si vous ne pouvez atteindre vôtre. La vie est priorités.

    Trains-blocs migrants au poste frontalier de l'ARYM

    Une protestation par les migrants à la frontière de la Grèce avec l'ex-République yougoslave de Macédoine (ARYM) est de mettre l'opérateur ferroviaire Trainose risquent de perdre des grands clients internationaux. Migrants ces jours derniers protestent décision FYROM ne pas de les laisser traverser de la Grèce. De nombreux migrants ont campé sur les lignes de chemin de fer reliant les deux pays, ce qui signifie qu'aucun trains ne viennent dans ou hors de Grèce depuis la semaine dernière. Cela signifie que le fret Trainose est responsable de transport n'a pas été en mesure d'atteindre ses destinations. La compagnie de chemin de fer sert des grands clients internationaux tels que Hewlett-Packard et Sony.

    Y a-t-il une meilleure façon de résumer que ce signe à la frontière Grèce/ARYM (Macédoine) ? On en doute.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  87. Ou peut-être y a-t-il une meilleure façon après tout. L'ignorance absolue des 'Dirigeants européens'. Voici un exemple brillant de l'écart entre eux et le monde réel :

    Afflux de réfugiés risque de chute de l'Union européenne, met en garde contre le néerlandais PM

    L'UE risques subir le même sort que l'empire romain si elle ne pas reprendre le contrôle de ses frontières et arrêter le "afflux massif" de réfugiés en provenance du Moyen-Orient et d'Asie centrale, le premier ministre néerlandais a mis en garde. Mark Rutte, dont le gouvernement assume la présidence tournante de l'UE en janvier, dit sud du pays de l'UE avait encore pour mettre en œuvre des politiques est d'accord endiguer le flot [..] M. Rutte dit la Grèce, où plus de 700 000 ont débarqué cette année, pourrait avoir à augmenter sa capacité de « réception » au moins 100 000. Athènes s'est engagé jusqu'à présent à environ la moitié, insistant sur le fait qu'il ne veut pas devenir un camp de réfugiés de géant.

    "Nous savons tous que de l'empire romain, grands empires descendent si les frontières ne sont pas bien protégés", a déclaré M. Rutte dans un entretien avec un groupe de journaux internationaux. « Donc nous avons vraiment un impératif qu'elle est gérée. » [..] M. Rutte, a déclaré l'Union européenne avait besoin d'agir rapidement afin d'endiguer le flux migratoires, ajoutant qu'il était optimiste que sommet de dimanche à Bruxelles entre le Président Recep Tayyip Erdogan de dirigeants de Turquie et l'UE contribuerait à des conditions de facilité en fournissant € 3 milliards pour améliorer les camps de réfugiés en Turquie et en perturbant le « business model » de passeurs canaliser les migrants dans les bateaux en Grèce.

    C'est encore tout sur « arrêter la circulation ». En fait, c'est plus sur que de jour en jour, et c'est précisément parce que ne fonctionne pas 'arrêter la circulation'. L'idée est que les Grecs en faire plus... Oui, quoi exactement ? Dire les canots chargés de familles de réfugiés désespérés, la moitié d'entre eux souffrent d'hypothermie, qu'ils devraient tourner autour ? Ce qui, pour revenir à la Turquie ? Donc la Turquie eux peut renvoyer à la Syrie ?

    C'est tout simplement absurde, bien sûr, le produit des neurones défectueux. Et puis, il y a trop de ceux qui autour de l'Europe à parler. Cette citation est plus remarquable pour quelques autres choses. Tout d'abord, pour réclamer que l'empire romain est descendu car il ne protège pas ses frontières est donc contestable, aucun historien sérieux ne voudrait revendiquer comme sien.

    Et c'est sans demander comment les Romains doivent ont mis en place cette protection. Seconde, disons nous prenons assertion de M. Rutte à leur valeur nominale, puis les seuls peuples ces frontières devraient ont été protégés contre, ceux qui réellement pillèrent Rome, étaient les barbares. Rutte, ergo, compare les réfugiés syriens aux barbares. Et qui ne semble pas si intelligents que ça.

    Et maintenant que l'article mentionne Erdogan et le € 3 milliards que lui est promis par l'Europe, ainsi que l'itinéraire de la voie rapide dans l'adhésion à l'UE, nous allons voir ce qu'il a de contribuer à la noir week-end.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  88. Tout d'abord, il a eu deux éminents journalistes arrêtés sur l'espionnage et les frais connexes pour avoir publié un article en mai sur son propre service secret peuple armes de contrebande frontière de la Turquie avec la Syrie. Et Bruxelles va récompenser cette interprétation de « la liberté de la presse » avec € 3 milliards ?

    Alors bien sûr il a eu un avion russe abattu cette semaine, peut-être juste comme un patsy vers les États-Unis - et d'autres-, peut-être pour se venger de bombes russes tombant sur les transports tels que qui menée par ces mêmes services secrets, ou des livraisons de pétrole de ISIS géré par son fils. C'est Thanksgiving Turquie Erdogan : bras, huile po

    Ce qui doit être clair, c'est que de tir vers le bas d'un avion russe et sous prétexte douteux pour démarrer, n'est pas fait. Si vous le faites pour faire plaisir à quelqu'un d'autre ou simplement vous-même. La Turquie va perdre beaucoup plus que ces € 3 milliards dans le tourisme et le commerce avec la Russie une fois Poutine obtient sur les cas d'Erdogan pour de vrai (et la Russie ne pardonneront pas cela n'importe quelles autres politiques ont besoin d'attention), alors que Bruxelles peut figurer dehors où ira l'argent. Tourisme russe en Turquie seule apporte $ 2,7 milliards par an. Et c'est été interrompue.

    La Turquie réclame il y a eu 10 avertissements à un avion qui aurait pu être dans son espace aérien pour 17 secondes (une revendication très contestée), uniquement pour le tournage dans l'espace aérien syrien? ! Il prétend, qu'il n'avait pas reconnu l'avion comme étant russe ? Puisqu'ils sont apparemment déclenchés à tout ce qui bouge, ce que pensons-nous se serait passé si cela avait été un avion américain ? Ou un Français ? Il ne semble pas être ce que la Turquie a dit au sujet de l'incident qui sonne vrai.

    Mais alors, c'est le cas pour beaucoup de gens dit beaucoup de choses. Dans l'intervalle, notre moralité - sans parler de la terre haute - se lave vers le haut sur les plages grecques avec ces bébés dont nos sociétés ne jugent utile de sauver, la vie nous juger pour n'être ne pas digne de vivre la vie.

    Notre honnêteté, notre sens de l'équité, notre décence, fondamentalement toutes les choses que divers prophètes ont proclamé sont les qualités les plus importantes dans la vie, sont à vaisselle sans vie sur froids parcelles désertes de sable. Et « nous » sommes à la recherche afin de diffamer la Russie et il tenter en actes à que nous « devons » répondre. Nous harmonisons nous-mêmes à cette fin avec Erdogan et l'Arabie saoudite, les principaux soutiens de ceux que nous prétendons qu'en public pour être en guerre avec.

    Voici comment cela fonctionne : si la fin justifie les moyens, et nous nous assurons il n'est jamais une fin à cela, alors armes continueront à être commercialisé, bénéfices continueront d'être déployés et mensonges dira jusqu'à ce que personne ne peut dire vers le haut vers le bas, étant donné que tous les moyens sont justifiées jusqu'à la fin des temps.

    Que cela nous laisse moralement totalement sans gouvernail alors qu'il devient juste un autre un de ceux qui justifie les moyens. Tout est permis.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-11-28/europes-black-weekend

    RépondreSupprimer