- ENTREE de SECOURS -



samedi 26 novembre 2016

LONG COURS - Benoit Magimel, Hélène de Fougerolles

https://www.youtube.com/watch?v=zIFTZ_Fsgtc

15 commentaires:

  1. - Fidel Castro Dead
    BIZ 11.25.16 | 10:05PM PT
    Fidel Castro Dies at 90

    Cuba’s former president, revolutionary leader Fidel Castro, died Friday, according to Cuban state media via the Associated Press. The cigar-smoking dictator’s influence lasted over the terms of 11…


    - Leon Russell Dead
    MUSIC 11.13.16 | 08:34AM PT
    Leon Russell, Rock Songwriter and Musician, Dies at 74
    BY PAT SAPERSTEIN

    Leon Russell, the musician and songwriter who worked with artists including Joe Cocker, George Harrison, the Rolling Stones, and Bob Dylan, died Sunday in Nashville at 74. His website quoted his…


    - Robert Vaughn Dead
    FILM 11.11.16 | 09:53AM PT
    Robert Vaughn, ‘The Man From U.N.C.L.E.’ Star, Dies at 83

    Robert Vaughn, who starred as Napoleon Solo on TV’s “The Man From U.N.C.L.E.” from 1964-68, died Friday morning of acute leukemia, his manager Matthew Sullivan told Variety. He was 83. Vaughn…


    - Leonard Cohen Dead
    MUSIC 11.10.16 | 05:49PM PT

    Leonard Cohen, the Canadian poet and novelist who became a singular international presence as a singer-songwriter, died on Nov. 7 in Los Angeles. He was 82.

    RépondreSupprimer
  2. Washington Post nomme Drudge, Zero Hedge, et Ron Paul comme anti-Clinton "sophistiqués outils de propagande russes"


    Par Tyler Durden
    Nov 25, 2016 11:36 AM


    Le déchaînement désespéré d'un média traditionnel luttant à travers les cinq étapes de la douleur continue comme aucune fondation impartiale impartiale de la quatrième succession que le Washington Post pousse en avant avec son récit "faux nouvelles, blâmer les Russes" pour pourquoi leur candidat a échoué si misérablement.

    Citant "deux équipes de chercheurs indépendants" (qui ont sûrement une provision substantielle de litige de diffamation) qui ont trouvé "la machine de propagande de Russie de plus en plus sophistiquée ... a échoué et a amplifié des sites de droite à travers l'Internet comme ils ont décrit Clinton comme un criminel" Les noms de sites Web appartenant à Bezos, Drudge, Zero Hedge et l'Institut Ron Paul, et d'innombrables autres points de vente parmi les «idiots utiles» que les vrais patriotes américains devraient se méfier.

    "La façon dont cet appareil de propagande appuyé Trump a été équivalente à une quantité massive d'un achat de médias», a déclaré le directeur exécutif de PropOrNot, qui a parlé sur la condition de l'anonymat avec le Post.
     
    "C'était comme si la Russie dirigeait un super PAC pour la campagne de Trump."

    À la suite de l'élection, les fausses nouvelles et sa diffusion sur les médias sociaux sont à l'honneur. Pour nos dernières réflexions sur ce sujet, veuillez consulter notre note de remerciement de la nuit dernière.

    Le président Obama a dénoncé l'attention suscitée par de fausses informations la semaine dernière: "Si nous ne sommes pas sérieux au sujet des faits et ce qui est vrai et ce qui n'est pas ... si nous ne pouvons pas discriminer entre les arguments sérieux et la propagande, alors nous avons des problèmes. Hill, un effort de propagande russe sophistiqué a contribué à alimenter la diffusion de fausses nouvelles pendant le cycle électoral, a rapporté jeudi le Washington Post.

    Deux groupes de chercheurs indépendants ont constaté que la Russie emploie des milliers de botnets, des «trolls» humains sur Internet et des réseaux de sites Web et de comptes de médias sociaux pour injecter du faux contenu dans les discours politiques en ligne et amplifier les postes des sites de droite.

    "Ils veulent essentiellement éroder la foi dans le gouvernement des États-Unis ou les intérêts du gouvernement des États-Unis", a déclaré Clint Watts, un fellow à l'Institut de recherche sur la politique étrangère qui a co-rédigé un rapport sur la propagande russe.
     
    "C'était leur mode standard pendant la guerre froide. Le problème est que cela était difficile à faire avant les médias sociaux. "
    Le Washington Post affirme - sans ironie - qu'il ya maintenant des études scientifiques qui montrent comment les Russes ont influencé les élections de 2016 ...

    L'inondation de "nouvelles fausses" cette saison électorale a reçu le soutien d'une campagne de propagande russe sophistiquée qui a créé et diffusé des articles trompeurs en ligne avec le but de punir la démocrate Hillary Clinton, d'aider le républicain Donald Trump et de saper la foi dans la démocratie américaine. l'opération.
     
    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. Les machines de propagande de la Russie, de plus en plus sophistiquées - y compris des milliers de botnets, des équipes de "trolls" humains payés et des réseaux de sites Web et de comptes sociaux-médias - ont fait écho et amplifié des sites de droite à travers Internet, Les problèmes de santé et la préparation à la main de contrôle de la nation à une cabale sombre de financiers mondiaux. L'effort a également cherché à accentuer l'apparition de tensions internationales et à promouvoir la crainte de la montée des hostilités avec la Russie à armes nucléaires.

    Deux équipes de chercheurs indépendants ont découvert que les Russes exploitaient des plates-formes technologiques américaines pour attaquer la démocratie américaine à un moment particulièrement vulnérable, alors qu'un candidat insurgé exploitait un large éventail de griefs pour revendiquer la Maison Blanche. La sophistication de la tactique russe peut compliquer les efforts de Facebook et Google pour sévir contre les «fausses nouvelles», comme ils ont promis de le faire après les plaintes généralisées sur le problème.

    Le rapport de PropOrNot, fourni à la Poste, identifie plus de 200 sites Web qui ont régulièrement poussé la propagande russe à au moins 15 millions d'Américains, et a constaté que les fausses histoires poussées sur Facebook ont été vues plus de 213 millions de fois. Vous pouvez être surpris par certains des sites sur la liste (il semble même que les sites de nouvelles faux satiriques sont des propagandistes aussi) ...

    - voir liste des sites à vister pour connaître la vérité -

    Donc, en d'autres termes, tout et n'importe qui qui n'est autre chose qu'un drone libéral est maintenant une plante russe ? McCarthy serait fier.

    Comme les «scientifiques» l'expliquent, rapporter des faits revient à être un «idiot utile».

    Veuillez noter que nos critères sont comportementaux. Cela signifie que les caractéristiques des points de propagande que nous identifions sont motivées - agnostiques.
     
    Aux fins de cette définition, peu importe que les sites énumérés ici soient sciemment dirigés et payés par les services de renseignement russes, ou s'ils savaient même qu'ils faisaient écho à la propagande russe à un point particulier: s'ils remplissent ces critères, ils sont à la Tout au moins agissant comme de bons «idiots utiles» des services de renseignements russes, et méritent d'être examinés de plus près.

    Ce qui nous a rappelé l'impression d'artiste de @ SarcasmRobot de ce que le désespoir par l'établissement, et ses médias d'animal familier, ressemble.

    Pour plus de couleur sur "Idiots Utiles", Jim Quinn a découvert la vidéo suivante par un ancien membre du KGB Yuri Bezmenov qui a déféché à Canuckistan en 1970. Dans il il détaille comment le marxiste / léniniste a prévu de conquérir l'ouest de l'intérieur sans jamais tirer un coup. À quel point pensez-vous que leur plan fonctionne ? Vers 7h20 l'hôte, G. Edward Griffin, demande à Yuri "Que faisons-nous ?" (Pour contrer la prise de contrôle) et nous avons été plus qu'un peu surpris par sa réponse:

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. Depuis l'élection et même un peu avant, beaucoup ont poussé l'idée que Trump doit se concentrer sur l'éducation agressive des gens aux maux qui nous entourent ... il semble que c'est la seule façon de reculer contre la tyrannie de la quatrième succession.

    Enfin (et ce n'est pas vendredi Humour), c'est ainsi que les scientifiques ont décrit Zéro Hedge.

    ZH est une importante courroie de transmission qui transmet l'histoire des propagandistes russes / des guerriers de l'information aux consommateurs occidentaux. Ça arrive beaucoup. C'est un exemple particulièrement flagrant, mais la courroie de transmission fonctionne presque quotidiennement. ZH est autant une partie de la guerre d'information de Poutine que RT. Si vous suivez assez étroitement, c'est aussi clair que le nez sur votre visage.
    Plain assez, en effet. Cela amusantement, doit lire (nous incitons les lecteurs à le lire par eux-mêmes pour voir ce qu'est une tentative de désinformation ressemble) «analyse» - par un site Web qui est lui-même l'esprit anonyme vous - conclut par ce qui suit:

    ZeroHedge se qualifie de propagande «gris foncé», trompant systématiquement ses publics civils pour le gain politique étranger.
     
    Les articles de ZeroHedge sont fréquemment republiés par d'autres sites, mais apparaissent sur ZeroHedge en premier - les auteurs du site conduisent et façonnent les histoires, et non simplement réagir à elles. Une analyse des modèles de trafic web et des liens qui l'étayent: ZeroHedge occupe une place de choix dans le réseau de nouvelles et de propagande pro-russes.
     
    Nous à PropOrNot le taux: Cinq Shadies.

    Que ce soit intentionnel ou non, ce fléau de la diffamation - on peut dire que confortablement, car il n'y a pas de propagande russe "qui dirige" ce site, à moins de critiquer le gouvernement américain équivaut à cela - a déjà attited l'attention des goûts Glenn Greenwald et beaucoup d'autres.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-11-25/washington-post-names-drudge-zero-hedge-anti-clinton-sophisticated-russian-propagand

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. (...) ZH est une importante courroie de transmission qui transmet l'histoire des propagandistes russes / des guerriers de l'information aux consommateurs occidentaux. Ça arrive beaucoup. C'est un exemple particulièrement flagrant, mais la courroie de transmission fonctionne presque quotidiennement. (...)

      'fonctionne presque quotidiennement' !!! Hahahaha ! C'est 'presque tous les jours que ZH reçoit de la visite sur son site !!!!

      - Rappelons qu'aux Etats-Unis le Parti républicain est à droite et, le Parti démocrate est à gauche (et non le contraire ! Hahahaha !).

      - Notons que dans la liste il y a :

      http://educate-yourself.org/mc/

      et pas:

      https://rudy2.wordpress.com

      !! Hahahaha !

      Supprimer
  5. Europe: Let's Self-Destruct !


    Par Tyler Durden
    Nov 25, 2016 6:00 PM
    Soumis par Judith Bergman via The Gatestone Institute,


    Une question raisonnable que beaucoup d'Européens pourraient poser serait de savoir s'il n'est peut-être pas temps de passer en revue les priorités ?

    Peut-être est-il encore temps de voir s'il reste utile, en termes de perte potentielle de vies humaines, de rester partie à la Convention de 1961, qui interdit à un pays de retirer un combattant ISIS de sa citoyenneté afin de le prévenir d'entrer dans le pays ?

    Le terroriste en tant que victime pauvre et traumatisée qui a besoin d'aide semble être un thème récurrent parmi les politiciens européens. Mais qu'en est-il des droits des pauvres, des citoyens traumatisés qui ont élu ces politiciens ?
    Environ 30.000 combattants islamiques étrangers et européens d'une centaine de pays différents, qui sont allés en Syrie, en Irak et en Libye, pourraient se répandre sur le continent une fois que le groupe terroriste sera écrasé dans son bastion irakien, a averti Karin von Hippel, Groupe de réflexion militaire britannique, Royal United Services Institute, parlant à l'Express le 26 octobre:

    "Je pense qu'une fois qu'ils ont perdu le territoire en Irak et en Syrie et probablement en Libye ... ils vont probablement revenir à une opération de style plus insurgée contre un groupe terroriste qui veut essayer de tenir sur le territoire ... Il y a eu environ 30.000 combattants étrangers Qui sont venus d'une centaine de pays pour y adhérer. Tous n'ont pas rejoint ISIS, d'autres ont rejoint Al-Qaida, des Kurdes et d'autres groupes, mais la grande majorité est allée rejoindre ISIS. Ont déjà été capturés ou tués, mais beaucoup se disperseront et ils iront dans les pays européens ... Ils ne peuvent pas retourner d'où ils sont venus et c'est certainement garder les forces de sécurité dans la nuit dans de nombreux pays ".

    Peut-être que ces scénarios empêchent vraiment les forces de sécurité de se lever la nuit dans de nombreux pays. Cependant, à en juger par l'afflux continu de jeunes migrants masculins d'âge combattant en Europe, on peut se dispenser de penser que les hommes politiques européens eux-mêmes ne perdent pas de sommeil face à de nouvelles attaques terroristes potentielles.

    Selon un rapport de Radio Suède, par exemple:

    "Quelque 140 Suédois sont retournés après avoir rejoint les groupes violents en Syrie et en Irak. Maintenant, plusieurs municipalités se préparent à travailler avec ceux qui veulent défectuer, ce qui pourrait inclure l'offre d'un soutien pratique aux transfuges".

    La municipalité de Lund a traité de cette question, et Malmö, Borlänge et Örebro ont des vues similaires. Comme le rapporte Radio Sweden:

    "La conclusion de Lund est que les transfuges des groupes extrémistes violents devraient être traités comme des transfuges d'autres environnements, comme le crime organisé. Après une enquête sur les besoins de la personne, la municipalité peut aider avec le logement, l'emploi ou les moyens de subsistance.

    Selon le «coordinateur national contre l'extrémisme violent» de la Suède, Christoffer Carlsson:

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  6. «... Il faut être en mesure de réintégrer le marché du travail, il faut un permis de conduire, un règlement de la dette et un abri. Quand les gens partent, ils veulent partir pour autre chose, mais ils n'ont pas les ressources nécessaires, Il est difficile pour eux de réaliser leur plan. S'ils ne reçoivent pas de soutien, le risque est grand qu'ils ne puissent pas quitter l'environnement extrémiste, mais plutôt retomber en elle.

    Anna Sjöstrand, coordinatrice municipale de Lund contre l'extrémisme violent, dit que les personnes qui ont purgé leur peine devraient tous bénéficier d'un soutien. L'année dernière, la municipalité d'Örebro a reçu des critiques pour offrir un stage à un jeune homme qui est revenu après avoir été en Syrie.

    «Il y a peut-être une telle critique, mais pour moi, il est difficile de penser de cette façon: ils reçoivent la même aide que d'autres qui demandent de l'aide de nous, nous ne pouvons pas dire que vous avez fait un mauvais choix, Et de vivre dans notre société ", explique Anna Sjöstrand.

    Selon la Radio Suédoise, plusieurs municipalités soulignent que les personnes qui commettent des crimes devraient être condamnées et purger leurs peines avant qu'elles puissent recevoir un soutien. Selon Amir Rostami, qui travaille avec le coordinateur national contre l'extrémisme violent:

    "Si vous êtes soupçonné d'un crime, l'enquête sur le crime est toujours la première, mais tant qu'il n'y a pas de soupçon d'un crime, il est dans notre intérêt d'aider ceux qui sortent de cet environnement extrémiste. Pour la société sont assez grandes si vous n'avez pas. "

    Ainsi, selon les mots de Sjöstrand, se rendre en Syrie et en Irak pour rejoindre ISIS, une organisation terroriste islamique bestiale avec esclavage sexuel de femmes et d'enfants, viols, meurtres brutaux de chrétiens, Yazidis et autres musulmans est juste "un mauvais choix". Vous savez, à la manière d'un détournement d'argent ou d'une bagarre d'ivresse dans un bar, il s'agit simplement d'un crime de jardin, qui ne devrait pas intervenir dans votre «droit de revenir vivre dans notre société». En d'autres termes, il semble soutenir l'idée standard européenne que le terroriste est la victime, et non pas les innocents qu'il est capable de mutiler, de violer et de tuer.

    Selon le point de vue suédois, brûler des chrétiens et des Yazidis en vie, gang-violer et assassiner des femmes et des enfants, et d'autres tels «mauvais choix» ne devraient pas entrer dans la voie de ses «droits». Il semble également ignorer les droits des membres de la société pacifique qui sont vulnérables à être attaqués. Il serait logique de considérer que le déplacement dans le but exprès de rejoindre une organisation terroriste telle que l'ISIS, qui a pour objectif explicite la destruction de nations occidentales comme la Suède, devrait effectivement conduire à la confiscation du «droit de revenir et Vivent dans notre société "- surtout que les anciens combattants ISIS évidemment ne considèrent pas la société suédoise" leur société ".

    Un autre mot qui vient à l'esprit est la trahison. Mais pas pour la Suède, ces choix logiques morale et politique. Il est préférable d'avoir une autre politique politiquement correcte, vouée à l'échec, au détriment de la sécurité (et de l'argent des contribuables) des citoyens suédois respectueux des lois, dont le droit de vivre sans crainte d'agressions violentes, de viols et de terrorisme a clairement cessé d'être important Autorités suédoises il y a longtemps.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. Cette attitude malheureuse envers ISIS ressemble de plus en plus à une négligence criminelle de la part des autorités suédoises. Il a été récemment signalé que la police suédoise a reçu une plainte d'incitation à la haine raciale, après un sans-nom syrien de 23 ans a utilisé une image du drapeau ISIS comme une image de profil sur les médias sociaux. Le Procureur Gisela Sjövall a décidé de ne pas poursuivre l'action contre l'homme. La raison, selon Sjövall?

    "IS exprime tout genre de manque de respect, il est contre tout le monde sauf ceux qui appartiennent à l'IS elle-même.Il est le dilemme, il [offenses] trop grand groupe ... On pourrait dire que simplement agitant un drapeau de IS dans la situation actuelle Ne peut pas être considéré comme un discours haineux, ce n'est pas l'expression d'un manque de respect envers un groupe ethnique [particulier], on a dit qu'il pourrait y avoir une forme d'incitation, c'est-à-dire exhorte les autres à commettre des actes criminels comme le meurtre. l'affaire."

    Puisque ISIS déteste absolument tout le monde, selon la loi suédoise, ils peuvent apparemment s'engager dans autant de discours haineux que leurs coeurs désirent. Les terroristes, qui rivalisent pour un califat qui domine le monde, doivent se moquer de la tête.

    Sjövall a ajouté que parce que la croix gammée nazie est intrinsèquement liée à l'incitation à l'antisémitisme, cela contrevient aux lois suédoises et que peut-être le drapeau ISIS serait considéré comme contrevenir à la loi suédoise en 10 ans.

    Au rythme où la société suédoise se détruirait elle-même, il se peut même que la Suède ne parle pas d'ici 10 ans.

    Le 7 juin 2016, il a été rapporté que la citoyenne britannique Grace "Khadija" Dare avait amené son fils de 4 ans, Isa Dare, à vivre en Suède, afin de bénéficier de soins de santé gratuits. En février, le garçon a été présenté dans une vidéo ISIS, faisant sauter quatre prisonniers dans une voiture (photo ci-dessus). Le père du garçon, un djihadiste de nationalité suédoise, a été tué en combattant pour ISIS.

    Dans le Danemark voisin, en mars 2015, un député danois pour les sociaux-démocrates, Trine Bramsen, a déclaré au sujet du retour des combattants ISIS:

    «Certains constituent un danger ou peuvent devenir dangereux, d'autres ont besoin d'aide, nous avons vu que beaucoup de ceux qui rentrent à la maison ont connu de telles horreurs qu'ils ont besoin d'aide psychologique».

    Le terroriste en tant que victime pauvre et traumatisée qui a besoin d'aide semble être un thème récurrent parmi les politiciens européens. Mais qu'en est-il des droits des pauvres, des citoyens traumatisés qui ont élu ces politiciens?

    Danemark se trouve être le pays européen avec le plus de combattants ISIS revenant de la Syrie, selon un rapport publié en avril par le Centre international de lutte contre le terrorisme à La Haye. Le rapport montre que 50% des personnes qui ont quitté le Danemark pour combattre ISIS en Syrie sont retournées au Danemark. Le Royaume-Uni est deuxième avec 48%, puis l'Allemagne (33%), la Suède (29%), la France (27%) et l'Autriche (26%).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  8. Au Danemark, quatre combattants syriens ISIS ont été arrêtés en avril lorsqu'ils sont rentrés de Syrie.

    Le responsable de l'Institut stratégique de l'Académie de la Défense au Danemark, Anja Dalgaard-Nielsen, a déclaré à un journal danois en avril qu'il n'y avait pas assez de ressources pour surveiller tous les combattants ISIS qui revenaient et garantir ainsi leur arrestation.

    «Mais tous les combattants de l'ISIS ne sont pas tous identiques: certains rentreront chez eux et seront une menace pour la société, tandis que d'autres retourneront désillusionnés ... Si nous traitons tout le monde de la même manière, nous risquons de pousser certains de ceux qui sont dans le doute Plus loin encore. Si quelqu'un retourne et qu'on ne peut pas prouver qu'il a commis des crimes et s'il est désabusé, il devrait obtenir de l'aide pour sortir.

    Comment pouvez-vous déterminer avec certitude que quelqu'un est «désabusé», alors qu'il pourrait en fait être une bombe à retardement en attente de terrorisme ?

    Au Danemark, les autorités ont décidé d'interdire de se rendre en Syrie pour rejoindre ISIS. Cela, cependant, ne résout pas le problème de quoi faire avec les combattants ISIS de retour. Cela ne fait pas grand chose pour empêcher les ISIS potentiels qui ont été frustrés dans leurs efforts de rejoindre ISIS, de libérer leur terreur sur le sol européen au lieu - comme ISIS a en fait commandé qu'ils le fassent.

    Plusieurs pays, dont le Royaume-Uni et l'Australie, ont envisagé de révoquer la citoyenneté du retour des combattants ISIS, ce qui les empêche de revenir. Cela est certainement possible dans les cas où la personne en question a une double nationalité. Toutefois, l'un des principaux obstacles juridiques à l'accès des pays à cette voie est la Convention des Nations Unies de 1961 sur la réduction des cas d'apatridie, qui interdit aux gouvernements de révoquer la nationalité d'une personne si elle les laisse apatrides.

    Une question raisonnable que beaucoup d'Européens pourraient poser serait de savoir s'il n'est peut-être pas temps de passer en revue les priorités? Peut-être est-il encore temps de voir s'il reste utile, en termes de perte potentielle de vies humaines, de rester partie à la Convention de 1961, qui interdit à un pays de retirer un combattant ISIS de sa citoyenneté afin de prévenir Il d'entrer dans le pays?

    On peut supposer que les Européens s'intéressent davantage à rester en vie que les subtilités du droit international. Quand les dirigeants européens mobiliseront-ils la volonté politique d'agir?

    http://www.zerohedge.com/news/2016-11-25/europe-lets-self-destruct

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bon sujet traité que celui du Retour des terroristes au pays et du combien qu'ils vont toucher de pension (les points-retraite obtenu à l'étranger comptent double ?)

      Supprimer
  9. Maroc : quand la TV apprend aux femmes battues à dissimuler leurs hématomes, ça ne passe pas (VIDEO)


    26 nov. 2016, 16:16 - Avec AFP


    Une chaîne de la télévision publique marocaine s'est excusée après la diffusion «inappropriée» d'un programme apprenant à dissimuler les ecchymoses des femmes battues, une émission qui a suscité de vives critiques sur les réseaux sociaux.

    A l'occasion de la Journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes, l'émission matinale «Sabahiyate», diffusée sur la chaîne 2M, avait voulu «montrer le type de maquillage à utiliser quand une femme est battue».

    On pouvait y voir une femme au visage faussement tuméfié, assise dans un fauteuil. Ce ne sont que des «effets cinématographiques», et non de vraies blessures, a rassuré la présentatrice.

    «Le vert est utilisé à l'aide d'un pinceau pour camoufler la partie rougeâtre», «un correcteur orange puis jaune, puis un fond de teint» permettent de recouvrir l'œil au beurre noir, expliquait-elle, disant «espérer avoir donné des solutions aux femmes qui ont besoin de ces conseils, afin qu'elles puissent elles aussi continuer à vivre et se rendre à leur travail».

    Diffusée mercredi matin, la séquence est passée inaperçue. Mais l'émission, mise en ligne jeudi sur le site internet de la chaîne, a été repérée par des internautes et suscitait vendredi une foule de commentaires outragés sur les réseaux sociaux. Elle a été retirée du site dans la foulée.

    «2M a donc décidé de célébrer la Journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes avec du maquillage anti-coups !», s'emportait un internaute.

    Hier, sur 2M (chaîne marocaine) on donnait des conseils maquillage aux femmes battues. Oklm.

    «La chaîne 2M vous propose mesdames et demoiselles la solution pour cacher le bleu de votre visage si vous vous faites défoncer la gueule par votre mari ou père ou frère», commentait un autre. «Oeil au beurre noir, des bleus, pas grave ! La maquilleuse de 2M a le produit miracle», ironisait un troisième.

    Dans un communiqué diffusé vendredi, la direction de 2M a jugé la «rubrique complètement inappropriée» et présenté «ses excuses les plus sincères pour cette erreur d'appréciation, (...) compte tenu de la sensibilité et de la gravité du sujet».

    Selon l'ONG internationale Human Rights Watch, «les brutalités commises à l'encontre des femmes sont monnaie courante» au Maroc. «Une étude effectuée en 2009-2010 par le gouvernement a établi que près des deux tiers des femmes avaient subi des violences physiques, psychologiques, sexuelles ou économiques. Parmi elles, environ 55% ont signalé avoir subi des violences conjugales», selon l'ONG.

    https://francais.rt.com/international/29640-maroc-quand-tv-apprend-femmes-battues-dissimuler-bleus

    RépondreSupprimer
  10. Bernard de la Villardière dénonce «l'idéologie multiculturaliste à la con» des «bobos de merde»


    26 nov. 2016, 17:04


    Interviewé par le magazine Society, Bernard de la Villardière est revenu sur la polémique suscitée par son émission Dossier Tabou consacrée à l'islam en banlieue. Il accuse la presse d'être soumise à «l'idéologie bobo de merde».

    Dans un entretien accordé au magazine Society, paru vendredi 25 novembre, le présentateur Bernard de la Villardière a livré sa vision des médias et de la situation du journalisme en France, en des termes pour le moins directs.

    «C'est difficile pour les journaux en ce moment. En même temps, quand on regarde le contenu...», a-t-il commencé, avant d'ajouter : «L'Express, bon bah c'est devenu un journal bobo con, avec cette idéologie bobo de merde que je déteste de plus en plus.» Invité à préciser ce qu'il entendait par le terme «bobo», le présentateur a développé : «Bobo, c'est l'idéologie multiculturaliste à la con. Tout va bien dans le meilleur des mondes, etc. C'était sympa dans les années 70. Mais là, c'est juste con.»

    Dans un langage plutôt fleuri, Bernard de la Villardière a fait allusion à la polémique qu'avait déclenchée la diffusion d'un épisode de son émission Dossier Tabou, intitulé «L'islam en France, la République en échec». Une séquence dans laquelle on le voyait se faire violemment prendre à partie par des jeunes de Sevran avait suscité de nombreuses réactions jusque dans la presse. Si certains y voyaient là la preuve de l'existence de «zones de non-droit» sur le sol français, d'autres avançaient que le présentateur aurait eu recours à un montage malhonnête et aurait «manqué de respect» à ses agresseurs.

    «J'ai eu beaucoup de retours positifs sur cette séquence, vous savez ? Mais, comme d'habitude, la presse bobo s'est offusquée. À chaque fois qu'il y a une polémique, ce sont les mêmes !», note Bernard de la Villardière dans son entretien.

    https://francais.rt.com/france/29643-bernard-de-la-villardiere-denonce-ideologie-multiculturaliste-bobo-de-merde-

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Évidemment, de vouloir introduire le 'multiculturisme' dans une société ne passe pas et ne passera jamais car, nul au monde accepterait que n'importe qui entre chez lui et diffuse des idées d'attardés mentaux voire des menaces d'assassinats. C'est ce qu'il appelle les 'bobo de merde' qui s'étalent tous les jours dans les merdias (ce terme ne s'invente pas !).

      Supprimer
  11. Quand un vibromasseur silencieux secoue la politique locale en Allemagne


    26 nov. 2016, 23:28


    Il était destiné à un tout autre usage... ce vibromasseur nouvelle génération vient de déclencher une polémique en Saxe, où il a obtenu un prix gouvernemental pour l'innovation. De quoi faire se raidir les défenseurs des bonnes mœurs.

    Depuis plusieurs jours, la Saxe est le théâtre d'un débat pour le moins original. L'objet du scandale est une tige en caoutchouc souple d'environ 30 centimètres, disponible dans différents coloris, et dont la caractéristique principale réside dans sa discrétion : ce vibromasseur, contrairement aux produits du genre classiquement vendus en magasin, est particulièrement silencieux.

    Lire aussi
    Le parti bavarois allié de Merkel veut inscrire les valeurs allemandes et chrétiennes dans la loi

    Cela semble constituer une telle révolution sur le marché des plaisirs solitaires que l'organisation FutureSax, créée en 1999 et destinée à accompagner et récompenser les start-ups innovantes, a attribué son troisième prix annuel aux concepteurs de l'engin. Le prestige est de taille. Néanmoins, la distinction fait l'objet d'un soutien financier officiel du ministère de l'Economie de Saxe... de quoi faire se dresser les représentants du parti Alternativ für Deutschland (AfD), qui se pose en défenseur des mœurs et de la famille.

    «Si vous tenez le développement d'un vibromasseur silencieux pour quelque chose d'innovant au point de lui attribuer un prix officiel, alors je me demande quelle est votre conception de la technologie», a réagi le chef de file du parti en Saxe, Thomas Hardung.

    L'affaire aurait pu s'arrêter là, mais l'AfD a lancé une offensive médiatique afin de dénoncer la récompense attribuée au «vibro-Dulig», du nom du ministre de l'Economie de Saxe, membre du Parti social-démocrate (SPD). «Le SPD veut se poser en défenseur des familles : c'est précisément tout l'inverse de ce dont il s'agit ici», a déclaré Thomas Hardung.

    Le ministère a réagi par l'intermédiaire de son porte-parole, critiquant le «retour au code moral des années 1950» que souhaiterait, selon lui, les responsables de l'AfD. «Cela en dit long sur ce parti», a-t-il ajouté, évoquant les rapprochements qu'établissent souvent les médias et les politiques allemands entre l'AfD et les mouvements fascistes.

    En dépit des polémiques et des débats que suscitent ses prises de position parfois à contre-courant des autres partis, l'AfD connaît une poussée électorale sans précédent en Allemagne. Lors des dernières élections en Saxe en 2014, le parti a recueilli près de 10%, alors qu'il se présentait pour la première fois.

    https://francais.rt.com/international/29656-vibromasseur-silencieux-secoue-politique-locale-allemande

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Cet appareil destiné aux régions anales et vaginales pour les excisé(e)s répond au marché exponentiel d'arrivées d'immigré(e)s comme aux Dirigeants de Bruxelles.

      Supprimer