- ENTREE de SECOURS -



jeudi 24 novembre 2016

Combien de dette du gouvernement repose sur vos épaules ?

Par Tyler Durden
24 nov 2016 18h15


Avec la dette nationale des États-Unis se clôturant sur la barre des 20 billions de dollars, il y a eu beaucoup de conversation à Washington au sujet de la dette et de son rôle au sein du gouvernement. Et la plupart de ces conversations tournent maintenant autour du président élu Donald Trump.

D'un côté, la campagne Trump avait une rhétorique précoce dans la campagne présidentielle selon laquelle l'élimination du déficit et de la dette publique existante serait primordiale s'ils étaient élus. L'administration Trump a également été très critique de la Réserve fédérale, disant que les politiques de la Fed créer une «fausse économie». En conséquence, certains voient Trump embrasser l'occasion unique de mettre son empreinte sur la façon dont la Réserve fédérale fait des affaires au début de 2017.

D'autre part, même de nombreux think tanks conservateurs sont préoccupés par ce que les politiques Trump signifie pour la dette publique. Reconstruire l'infrastructure n'est pas bon marché, et les estimations largement citées voient la dette nationale augmenter entre $ 5.3 trillion à $ 11.5 trillion au cours des 10 prochaines années.

QUELLE DETTE DU GOUVERNEMENT EST-ELLE SUR VOUS ?

Alors que des chiffres gigantesques comme 20 billions de dollars sonore abstraite et sans signification, Jeff Desjardins de Visual Capitalist note que les convertir en dette par habitant peut rendre les choses plus intuitive. Le montant par habitant montre le montant de la dette qui existe par citoyen, et rend les choses simples et simples.

L'infographie d'aujourd'hui de HowMuch.net, un site d'information sur les coûts, montre la dette publique par habitant dans tous les pays du monde, y compris les États-Unis.

- Voir carte ci-dessus -
Courtoisie de: Visual Capitalist

Voici les pays où les gens doivent le plus d'endettement par personne:

Japon: 85 694,87 $ par personne
Irlande: 67 147,59 $ par personne
Singapour: 56 112,75 $ par personne
Belgique: 44 202,75 $ par personne
États-Unis: 42 503,98 $ par personne
Canada: 42 142,61 $ par personne
Italie: 40 461,11 $ par personne
Islande: 39 731,65 $ par personne
Australie: 38 769,98 $ par personne
Royaume-Uni: 36 206,11 $ par personne

Bien sûr, la dette par habitant n'est pas la seule lentille à voir la dette du gouvernement.

Nous avons déjà montré la dette mondiale par pourcentage par pays, la dette publique par rapport aux recettes fiscales, la dette accumulée par rapport aux marchés et la masse monétaire, et une carte à l'échelle des ratios dette / PIB.

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-24/how-much-government-debt-rests-upon-your-shoulders

9 commentaires:

  1. Il faudra 398 879 561 ans pour rembourser la dette du gouvernement américain

    jeudi 23 octobre 2014

    http://huemaurice5.blogspot.fr/2014/10/il-faudra-398-879-561-ans-pour.html

    RépondreSupprimer
  2. Sur une note personnelle ...


    Par Tyler Durden
    24 nov 2016 19h05


    Avec un flux de nouvelles brutales dans les royaumes financiers, politiques, économiques et géopolitiques qui s'élancent de plus en plus vite - se débrouillant vers un climax encore inconnu - facilité par un monde qui n'a jamais été plus interconnecté et où le rapport bruit / signal (surtout ces derniers mois) De certains événements ...) a atteint des niveaux sans précédent, parfois nous sommes tellement concentrés à essayer de partager notre propre, unique (nous l'espérons) la vision et de prendre sur les choses, que nous perdons la connexion, et la communication directe, avec la seule chose qui vraiment Questions pour ce petit projet: nos lecteurs.

    Ce serait vous.

    Sans vous, cher lecteur, ce site n'existerait pas.

    La vérité est que si nous essayons toujours de représenter, d'interpréter et d'expliquer les événements comme ils se produisent objectivement et en temps réel (un défi qui parfois est littéralement douloureux), nous ne pouvons pas tout obtenir correctement ou précis, mais nous essayons.

    Nous essayons de faire aussi bien que nous le pouvons dans les limites de notre modeste dotation en personnel, les infrastructures et les capacités financières. Contrairement aux géants des médias et aux «titans» de l'industrie, dont beaucoup ont infiniment plus de ressources et en dehors de «l'accès», notre croissance n'est possible que si vous, cher lecteur, revenez toujours. Incidemment, et contrairement à diverses rumeurs amusantes, Zero Hedge n'a pas, et n'a jamais eu aucune affiliation ou relation financière, politique ou autre à une entité ou organisation externe; Non, nous ne sommes pas financés par le KGB, non, nous ne sommes pas sur la paye secrète de Trump, non, nous n'avons jamais levé un dollar de financement extérieur. Dès le premier jour, tous nos revenus ont été à travers la publicité et vos dons aimables.

    Ce qui, simplement déclaré, signifie que nous écrivons ce que nous croyons, même si elle est finalement prouvé être complètement faux. Et souvenez-vous toujours: il n'existe pas de «vérité absolue».

    Ce qui ne veut pas dire que les lecteurs devraient accepter tout, ou n'importe quoi, à leur valeur nominale. Bien au contraire: comme nous l'avons prévenu depuis le début, notre intention principale, tout en informant les lecteurs, a été de leur faire penser de façon critique - de présenter un côté différent des choses, même si c'est finalement faux. Pour le bien de Pete, c'est un blog, après tout, pas un pilier établi de la quatrième succession avec des éditeurs, des sous-éditeurs, des journalistes, des journalistes, des fabricants de mots croisés, des back office, etc.

    Cela ne devrait pas être nouveau: pour ceux qui ne sont pas encore familiers, voici un bref extrait de notre politique de «divulgation complète», que nous espérons que la plupart d'entre vous connaissent:

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. La réalité est que les lecteurs critiques devraient lire les messages analytiques et le reste de Zero Hedge avec l'hypothèse générale que l'auteur est totalement "en conflit". (Phrasé plus logiquement, que l'auteur peut bénéficier d'être juste-imaginez que). Cela transforme la conversation en le contenu, et loin de l'auteur, la biographie de l'auteur et le contenu de leur compte IRA / confiance aveugle. Ce (le contenu) est, bien sûr, où l'accent devrait être. Si vous pensez autrement vous pourriez être une de ces personnes qui pense que c'était une bonne idée pour un programme d'actualités accueilli par Dan Rather, et où les téléspectateurs consacrent 66% du temps non commercial à regarder sa tasse, pour être en HDTV. Si vous obtenez toujours quelque chose de notre écriture avec l'hypothèse que nous sommes investis dans notre position et stand pour gagner personnellement de vous nous croyant, eh bien, nous avons fait notre travail. Si ce n'est pas le cas, alors notre «non-conflits» ne va pas changer le fait que nous avons un argument faible ou prose mal motivée. Au moins, si vous n'êtes pas un des «optiques» idiots.
     
    Les gens, vous ne testez pas un coffre-fort dans des conditions idéales pour le coffre-fort et l'appellent bon. Vous tester avec tous les avantages pour le cambrioleur. Et vous laissez le cambrioleur tricher. Si elle reste fermée après cela, alors elle est sécurisée.

    Nous avons écrit ce qui précède en 2009. À la lumière de l'implosion récente sans précédent de la confiance dans le «mainstream», il n'a jamais été plus pertinent, et nous l'évoquer parce que ces dernières semaines la tension entre le soi-disant «mainstream» et «alternative "Les médias n'ont jamais été aussi grands. C'est peut-être une bonne chose.

    Quoi qu'il en soit, peu importe la façon dont se développe le conflit au sein du quatrième domaine, nous aimerions que vous - notre lecteur - sache que nous avons survécu à ce long, presque huit ans depuis notre début modeste en janvier 2009, Milliards de pages vues, en raison de votre foi en nous et le fait que vous - pour une raison quelconque - continuer à revenir.

    Et pour cela, de tout le personnel minuscule ici à Zero Hedge, nous vous remercions.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-11-24/personal-note

    RépondreSupprimer
  4. Jill Stein soulève suffisamment d'argent pour forcer Wisconsin Recount - Michigan & Pennsylvania Up Next


    Par Tyler Durden
    24 nov 2016 10h59


    Il y a quelques jours, nous avons écrit à propos d'un groupe de scientifiques, dont John Bonifaz et J. Alex Halderman, directeur du Centre pour la sécurité informatique et la société de l'Université du Michigan, qui annonçaient avoir trouvé des "preuves persuasives" Qui se traduit par le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie peuvent avoir été manipulés ou piratés. Bien sûr, ils n'ont présenté absolument aucune preuve à l'appui de leur affirmation surprenante autre que de souligner que Clinton a reçu, en moyenne, 7% moins de voix dans les comtés qui utilisaient des machines à vote électronique plutôt que des scanners optiques et des bulletins de vote.

    Apparemment, tout cela prouvait que Jill Stein avait besoin d'être convaincue qu'elle pourrait avoir une chance au Wisconsin, en Pennsylvanie et au Michigan où elle a reçu respectivement 1,1%, 0,8% et 1,1% des voix. Elle a donc lancé une campagne de financement en ligne pour recueillir les millions de dollars nécessaires pour forcer les racontages.

    Nous blaguons, bien sûr, comme les efforts de Jill Stein pour amasser des fonds pour les comptes rendus dans WI, PA et MI est évidemment fait au nom de la campagne Hillary Clinton. C'est une approche très intelligente (nous ne nous attendrions à rien de moins) car elle permet à Hillary de maintenir la route haute en tant que perdant gracieux tout en permettant à quelqu'un d'autre de jouer le méchant ... politique Clinton typique vraiment.

    Ainsi, en moins d'un jour, Jill Stein a recueilli plus de 3 millions de dollars, ce qui est plus que les 2 millions de dollars nécessaires pour forcer un dépouillement dans le Wisconsin. Bien qu'elle ait attribué l'accomplissement à «la puissance de l'organisation de base», nous aurions tendance à être un peu plus sceptiques et aimerions voir exactement d'où ces dons sont venus. Encore une fois, peut-être que nous avons tort et il y a vraiment juste que beaucoup de flocons de neige mécontents là-bas prêt à souffler leur argent sur un coup extrême long.

    "Félicitations pour avoir répondu aux frais de dépouillement pour le Wisconsin. Le fait de collecter de l'argent pour payer le premier tour si rapidement est un exploit miraculeux et un hommage au pouvoir de l'organisation de base", a déclaré sa campagne.
     
    "Maintenant que nous avons presque fini de financer le dépouillement du Wisconsin (qui est dû vendredi), nous pouvons commencer à s'attaquer au financement pour le dépouillement du Michigan (dû lundi) et le dépouillement de la Pennsylvanie (dû mercredi).
     
    Stein a déclaré mercredi que de nombreux Américains se demandent si les résultats des élections étaient fiables après une «divisive et douloureuse» course et a signalé hacks dans les bases de données des électeurs et des partis et comptes de messagerie individuels.
     
    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  5. "Ces préoccupations doivent être étudiées avant que l'élection présidentielle de 2016 ne soit certifiée", at-elle déclaré dans un communiqué publié par sa campagne.

    Pendant ce temps, ce que les «scientifiques» et l'espoir NY Mag n'a pas signalé, c'est exactement quels comtés dans le Wisconsin ont utilisé les machines à voter électroniques contre les bulletins de vote papier. Comme tout le monde peut facilement voir en jetant un coup d'oeil à la répartition des élections dans le Wisconsin, les marges de victoire de Trump ont été plus de 40 points dans plusieurs comtés ruraux. Ainsi, alors que 7% peuvent sembler une énorme marge à un tas d'électeurs mécontents Hillary, il n'est pas déraisonnable du tout une fois que vous commencez à creuser dans les détails.

    Et, bien sûr, Trump a remporté la plupart des comtés dans le Wisconsin en dehors des grands centres de population.

    Mais ne permet pas à la logique d'obtenir de la manière ... en avant à la Pennsylvanie et le Michigan!

    Elle espère également lever 500 000 $ pour les frais de dépôt en Pennsylvanie et 600 000 $ pour les frais dans le Michigan.
     
    Le coût total de l'effort dans les trois États pourrait être aussi élevé que 7 millions de dollars, sa campagne a déclaré.
    Bien sûr, tout cela vient après des mois de Hillary et de la gauche en train de donner des leçons à Donald Trump au sujet de son refus d'accepter aveuglément les résultats de l'élection ... quelque chose qu'elle appelait à plusieurs reprises «une menace directe pour notre démocratie».

    http://www.zerohedge.com/news/2016-11-24/jill-stein-raises-enough-money-force-wisconsin-recount-michigan-pennsylvania-next

    RépondreSupprimer
  6. Paul Craig Roberts demande "Que faire si Trump échoue ?"


    Par Tyler Durden
    24 nov 2016 22h20
    Auteur de Paul Craig Roberts,


    Donald Trump a-t-il gagné l'élection parce qu'il est raciste et misogyne et le peuple américain aussi ?

    Non. C'est BS des putes bien rémunérées des médias dans les médias, des groupes d'activistes libéraux progressistes, des groupes de réflexion et des universités.

    Trump at-il gagné parce qu'il a volé l'élection ?

    Plus BS. Les Oligarches contrôlaient les machines à voter. Ils n'ont pas réussi à voler les élections, parce que les gens les ont devancés et ont dit aux sondages qu'ils votent pour Hillary. Cela a conduit à la propagande des pressistes que Hillary était le vainqueur certain, et les Oligarches ont cru leur propre propagande et n'ont pas cru nécessaire de s'assurer de leur victoire.

    Trump a gagné la présidence parce qu'il parlait directement et sincèrement au peuple américain, leur disant ce qu'ils savaient être vrai et n'avait jamais entendu parler d'un politicien:

    «Notre mouvement consiste à remplacer un establishment politique défaillant et corrompu par un nouveau gouvernement contrôlé par vous, le peuple américain. L'établissement a des billions de dollars en jeu dans cette élection. Ceux qui contrôlent les leviers du pouvoir à Washington et les intérêts spéciaux mondiaux avec lesquels ils s'assoient n'ont pas votre bon sens à l'esprit. L'establishment politique qui essaie de nous arrêter est le même groupe responsable de nos désastreux accords commerciaux, de l'immigration illégale massive et des politiques économiques et étrangères qui ont saigné notre pays.
     
    "C'est une structure de pouvoir mondiale qui est responsable des décisions économiques qui ont volé notre classe ouvrière, dépouillé notre pays de sa richesse et mettre cet argent dans les poches d'une poignée de grandes sociétés et entités politiques. La seule chose qui peut arrêter cette machine corrompue, c'est vous. La seule force assez forte pour sauver notre pays, c'est nous. Les seuls qui ont le courage de voter contre cet établissement corrompu sont vous, les Américains.
    Trump n'a pas promis aux électeurs un tas de documents. Il n'a pas dit qu'il réglerait ça et cela. Il a dit que seul le peuple américain pourrait réparer notre pays brisé et s'est identifié comme un agent du peuple.

    Le peuple a gagné l'élection, mais l'Oligarchie est toujours là, aussi puissante que jamais. Ils ont déjà lancé leur attaque en utilisant leurs prostituées dans les médias et les groupes progressistes libéraux dans les tentatives de délégitimer Trump avec des protestations, des pétitions, et des rapports de nouvelles faussement sans fin. George Soros, utilisant l'argent qu'il a fait par son attaque contre la monnaie britannique, paiera des milliers de manifestants pour tenter de perturber l'inauguration.

    Et le gouvernement de Trump ? Comme l'a constaté Trump, trouver des personnes nommées qui ne font pas partie de l'oligarchie de l'économie et de la politique étrangère est très difficile.

    Washington n'est pas un foyer pour les critiques et les dissidents. Pensez à Pat Buchanan, par exemple. En tant que fonctionnaire de la Maison Blanche dans deux administrations et candidat à deux reprises à la présidence, il est expérimenté, mais Washington l'a marginalisé.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. De plus, même s'il y avait une écurie d'étrangers, ils seraient mangés vivants par les initiés. Trump devra prendre des initiés. Mais il doit choisir des initiés qui sont dans une certaine mesure leur propre personne. Le général Michael Flynn, conseiller en sécurité nationale, n'est pas un mauvais choix. Flynn est l'ancien chef de la Defense Intelligence Agency qui a conseillé le régime Obama contre l'emploi d'ISIS contre la Syrie. Flynn a déclaré publiquement à la télévision que l'apparition d'ISIS en Syrie était une "décision délibérée" du régime Obama. En d'autres termes, ISIS est agent de Washington, c'est pourquoi le régime d'Obama a protégé ISIS.

    Le chef d'état-major de Trump (Priebus) et le stratège en chef (Bannon) sont des choix raisonnables.

    Sessions (Procureur général) et Pompeo (CIA) sont des nominations inquiétantes basées sur leur réputation créée par les médias. Mais aux États-Unis où il n'y a pas de médias honnêtes, nous ne savons pas la vérité de la réputation. Néanmoins, si Sessions soutient la torture, il est disqualifié en tant que procureur général, parce que la Constitution interdit la torture. Les États-Unis ne peuvent pas se permettre un autre procureur général qui ne soutient pas la Constitution américaine.

    Si Pompeo est si mal informé qu'il s'est opposé à la colonisation iranienne, il n'est pas apte à être directeur de la CIA. La CIA elle-même a déclaré que l'Iran n'avait pas de programme d'armes nucléaires, et avec l'aide de la Russie la question a été résolue. Trump veut-il un directeur de la CIA que les néo-conservateurs pourraient utiliser pour relancer le conflit?

    Les vues de Sessions et de Pompeo pourraient être des produits du temps et non viscéraux. Quoi qu'il en soit, Trump est une personne forte et volontaire. Si Trump veut la paix avec les Russes et les Chinois, les personnes nommées qui obtiennent dans le chemin sera congédié. Alors voyons ce qu'est un gouvernement Trump avant de le damner.

    Les rapports de presse du néoconservateur extrême John Bolton et de l'ancien procureur américain et du maire de NY Rudy Giuliani étant candidats au poste de secrétaire d'État ne semblent pas crédibles. Si Trump a l'intention de s'entendre avec Poutine, comment peut-il faire cela si son secrétaire d'État veut la guerre avec la Russie? Trump devrait trouver un diplomate expérimenté qui négocie avec les Soviétiques. Richard Burt, qui a joué un rôle important dans le Traité sur la réduction des armements stratégiques, est le genre de personne qu'il serait judicieux d'examiner. Un autre candidat judicieux serait Jack Matlock, l'ambassadeur de Reagan en Union soviétique.

    Si Trump veut la paix avec la Russie, le Secrétaire d'Etat est l'important rendez-vous.

    Si Trump veut arrêter l'arnaque de l'oligarchie du peuple américain, le secrétaire du Trésor est la nomination importante.

    Sous les trois derniers présidents, les secrétaires du trésor ont été des agents pour les banques-too-big-to-fail et pour Wall Street. Il est maintenant une tradition pour les gangsters financiers de posséder le Trésor. Il reste à voir si la tradition est trop forte pour que Trump puisse casser.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  8. L'oligarchie essaie de discréditer la Présidence Trump avant qu'elle n'existe. Cet effort discrédite les groupes libéraux et progressistes en les identifiant par le non-respect des lois sur l'immigration et des droits homosexuels et transgenres, questions qui ne figurent pas à l'ordre du jour d'un électorat dont la fortune économique a diminué et qui sont fatigués de 15 ans de guerre qui ne sert que L'agenda hégémonique des néoconservateurs et les profits et le pouvoir du complexe militaire / de sécurité.

    Selon le Saker, Poutine a commencé à éliminer les Intérioristes atlantistes, la Cinquième Colonne russe, de l'influence. Voyons si Trump peut supprimer nos cinquième colonnes - néoconservateurs et économistes néolibéraux - qui ont vendu le peuple américain et l'intégrité américaine.

    Si Trump échoue, la seule solution est pour le peuple américain de devenir plus radical.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-11-24/paul-craig-roberts-asks-what-if-trump-fails

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même s'"il n'y a pas de vérité absolue" (comme dirait Tyler Durden), ce qui arrive aujourd'hui est que: personne ne croit en l'élection du Réveil de l'Amerique !! Chacun doute, est sceptique, remet en cause les résultats du 8 Novembre et demeure interrogatif !

      Interrogatif jusqu'aux prédictions, perspectives, lignes à venir du comment sera notre futur !!

      Supprimer