- ENTREE de SECOURS -



mercredi 24 août 2016

Phagothérapie et bactériophages: un remède aux antibiotiques

https://www.youtube.com/watch?v=_SrnUSQy1qI

31 commentaires:

  1. Les bactériophages : nos amis pour la vie


    C'est maintenant de notoriété publique nous sommes plus bactériens qu'humains ! Notre flore intestinale contient 100 trillions (milliards de milliards) de bactéries. Cela représente 10 fois plus de bactéries que de cellules dans notre corps entier. Ces milliards de bactéries se répartissent entre environ 1000 espèces différentes qui vont former notre microbiote ou ce qu'on appelait notre flore intestinale.
    Cette flore, pour être en bonne santé, doit être équilibrée. La qualité de notre flore intestinale est définie dès la conception par la flore buccale de la mère, puis selon le type daccouchement, elle va être définie dans les premiers jours de notre vie et elle va évoluer en fonction de notre alimentation, de nos maladies, des médicaments que lon va consommer, des antibiotiques qui vont la malmener parfois de façon irréversible etc.
    Nous avons déjà largement étudié ce qui pouvait altérer cette flore : alimentation raffinée, transformée, riche en sucres, en céréales, en gluten, bref, toute lalimentation industrielle, les polluants environnementaux, les antibiotiques, les métaux lourds et le stress en général.

    Les bactériophages

    J'ai rencontré le docteur Paul Hervé Riche* il y a quelques mois. Médecin à la retraite hors-pair, humaniste et surtout spécialiste des bactériophages dont il a écrit un livre. Il sera par ailleurs présent au congrès de Tous mutants demain.
    Voici notre entretien :
    « - MK: Au vingtième siècle on a découvert la pénicilline et les antibiotiques qui nous ont rendu de grands services…
    - PHR: La pénicilline a été découverte en 1897 par un médecin lyonnais militaire qui s'appelait Docteur Ernest Duchesne. Il avait testé sur des souris atteintes de la typhoïde et il s'est rendu compte qu'en donnant des moisissures comme le pénicillium glaucom, il arrivait à éradiquer cette maladie. Il est mort en 1914 d'une pneumonie alors quil avait découvert la pénicilline ! Quelque temps plus tard Monsieur Fleming a « inventé » la pénicilline ! Il avait dû avoir accès à ces documents et il a monté tout un scénario pour faire croire que c'était lui linventeur.. Ceci est une autre histoire…
    En 1917 un nommé Félix DHerelle a travaillé avec le professeur Roux de l'institut Pasteur et a découvert les mécanismes du bactériophage. Il va décrire une destruction bactérienne et tout dans ses écrits démontre quil avait compris les mécanismes du bactériophage. Le bactériophage est un virus qui est présent dans l'intestin de tous les êtres vivants, de tous les mammifères, les poissons, même dans les végétaux il y a un équilibre qui se fait entre les bactéries et les bactériophages, qui sont des virus qui mangent les bactéries.
    Un virus est 100 fois plus petit qu'une bactérie. Dès les premières tétées du nourrisson, la mère n'a pas encore de lait, elle a du colostrum. Ce liquide va installer la flore intestinale c'est-à-dire présence de Colibacilles et de virus qui vont ensemencer le duodénum puis à partir de là, l'intestin.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  2. – MK: Alors, quand tu es né par césarienne et que tu n'as pas été allaité, comment les bactériophages vont-ils pouvoir se développer ?
    – PHR: À ce moment-là tu n'as pas de bactériophages au départ et tu vas les développer plus tard. Au bout de 3 jours le lait va apparaitre pour remplacer le colostrum, et en réaction à la présence du calcium du lait, l'enfant va sécréter de lacide chlorhydrique dans l'estomac.
    – MK: Ah bon ! Le calcium du lait va stimuler l'acide chlorhydrique dans l'estomac ?
    – PHR: Oui, le calcium c'est du calcaire et cela stimule la sécrétion d'acide chlorhydrique dans l'estomac, ce qui va verrouiller la flore intestinale.
    À partir de cet ensemencement de flore intestinale dans le duodénum de l'enfant, avec la circulation lymphatique, le bactériophage va se promener dans le corps de tout l'être humain. Si des bactéries arrivent, elles sont assaillies immédiatement par un ou 2 bactériophages qui vont se fixer dessus, (ça ressemble à un petit Lem, vous savez ces petites capsules spatiales), il va injecter son acide nucléique à travers la paroi de la bactérie, utiliser le mécanisme de reproduction de la bactérie pour se reproduire lui-même et la bactérie va éclater en libérant une centaine d'autres bactériophages qui vont chercher le même type de bactérie pour la manger et se reproduire. Ce qui fait que en 2 ou 3 jours toutes bactéries pathogènes entrant dans un corps humain est naturellement détruite si le bactériophage est efficace.
    – MK: Quest-ce qui va altérer le développement du bactériophage ?
    – PHR: Il faut dabord comprendre une chose. Il y a des théories fumeuses en médecine, qui ont encore cours aujourdhui, du genre l'enfant est protégé par les anticorps maternel, pourquoi le prématuré ne l'est pas ? On met le prématuré en couveuse en évitant toute contamination. Et s'ils naissent un mois plus tard ils sont protégés par les anticorps maternels ! Quel mystère ! C'est parce quils ne veulent pas reconnaître l'importance du bactériophage qui est un moyen de défense naturel du corps humain.
    – MK: Donc, le nourrisson même s'il n'a pas de contact avec le lait maternel ou la mère, va quand même développer des bactériophages ?
    – PHR: Il le développera au hasard des rencontres. Les mains des infirmières, les objets qu'il touche.. Si vous avez une bactérie qui est infectée par du bactériophage, il va automatiquement se reproduire dans votre corps ! Il y a d'ailleurs souvent des pathologies liées à l'excès d'hygiène, car on tue ainsi les bactériophages.
    – MK: Donc ce virus est hyper important et on ne peut pas s'en passer !
    – PHR: Même dans la nature. Par exemple les légumineuses fixent l'azote dans leurs racines. Ce sont les bactéries qui fermentent et qui fabriquent l'azote au niveau des racines. S'il n'y a pas de bactériophages, les bactéries vont foisonner, cela va acidifier le milieu, cela va tuer le bactériophage et les racines pourrissent à cause de bactéries. Inversement s'il n'y a pas assez de bactéries, les bactériophages meurent car il se nourrissent des bactéries, on appelle cela la fatigue de la Luzernière. Il faut alcaliniser le terrain avec du bicarbonate de soude et vous aurez de nouveau un terrain fertile.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. – MK: Est-ce qu'il y a plusieurs types de bactériophages ?
    – PHR: Non un bactériophage est polyvalent au départ. Il a besoin de se reproduire et il va donc se fixer sur une bactérie. Au fur et à mesure du passage sur cette même bactérie il va développer une spécificité par rapport à elle. Il vit en symbiose avec le Colibacilles dans l'intestin. Par exemple s'il arrive un staphylocoque dans le flux sanguin, le bactériophage va se fixer sur ce staphylocoque ainsi que les enfants qui vont naître du développement de cette bactérie. Le bactériophage va être plus rapidement attiré par cette bactérie et petit à petit il va acquérir une spécificité, une caractéristique tellement extrême, que les bactériophages vont se fixer sur cette bactérie en 10 secondes, alors qu'ils mettront peut-être une demi-heure à être attirés par une autre sorte de bactérie.
    http://www.vitaliseurdemarion.fr/officiel/wp-content/uploads/2015/11/BACTERIOPHAGES-VIDEO.mp4
    La vidéo présente les bactériophages attaquant une bactérie.
    - MK: donc quand tu arrives dans un nouveau pays et que tu as la fameuse tourista, cela ne sert à rien de prendre un traitement ?
    - PHR: en effet, il faut environ 3 jours pour que le bactériophage réussisse à enrayer l'infection. Pour le confort du patient, on peut lui faire boire un peu d'eau de cuisson du riz et faire baisser la fièvre en le mettant dans un bain à température de sa fièvre et laissez couler un filet d'eau froide jusquà arriver à 37°. Jamais d'aspirine pendant l'infection car cela tue les bactériophages ! Noublions pas que l'acidité tue les bactériophages !
    MK: Quand une personne est malade, pourquoi elle s'infecte ?
    - PHR : Il y a 3 conditions pour qu'une personne s'infecte :
    Première condition : Le taux de sucre
    Le sucre favorise la prolifération bactérienne qui en même temps va acidifier le milieu et donc tuer le bactériophage.
    – MK: Lacidité tue le bactériophage !
    – PHR: Oui, c'est ce que je viens d'expliquer. Le pH normal du sang et entre pH 7. 2 et 7. 4 il est légèrement alcalin. Si vous avez un sang qui est trop acide du fait que vous mangez trop de sucre, vous faites des boutons avec du staphylocoque, de lacné, et vous allez à terme, décompenser sous forme de diabète car vous aurez épuisé votre pancréas. Le bactériophage va être tué par l'excès de sucre qui va faire fermenter les bactéries, ce qui va acidifier le milieu. Les diabétiques décompensent en acidose. C'est la raison pour laquelle les diabétiques s'infectent si facilement et quils cicatrisent très mal. Il faut d'abord surtout équilibrer le diabète avant de faire quoi que ce soit d'autre. Quel que soit le traitement les diabétiques qui commencent à avoir des nécroses, il faut les mettre sous insuline de façon à mettre leur pancréas au repos. Il faut absolument régler les flèches d'hyperglycémie.
    Quand je fais un traitement à un malade infecté je lui dis de boire au moins 1 l deau de Vichy, c'est-à-dire une eau riche en bicarbonates ce qui contribue à alcaliniser le milieu.
    – MK: On m'a toujours dit que l'estomac devait être acide !
    – PHR: Oui et quand tu rajoutes du bicarbonate de soude tu vas sécréter un peu plus d'acide chlorhydrique pour équilibrer le contenu digestif.
    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. - MK: C'est donc bon de prendre un peu de bicarbonate de soude ?
    – PHR: Oui, pendant le traitement pour éliminer l'infection, ce qui peut durer 1 ou 2 mois. Ensuite il faut reprendre l'alimentation normale. Il faut pas en prendre tout le temps sinon tu vas emballer ton estomac !
    – MK: Comment faire pour avoir une bonne acidité de l'estomac ?
    – PHR: Un jus de citron au réveil dans un peu d'eau cela ne peut pas faire de mal. Utilisez également un peu de choucroute bio, de préférence cuite à la vapeur car il faut avoir de bonnes dents pour la mâcher crue !
    – MK: Doit-on prendre des probiotiques ?
    – PHR: Non, ça sert pas à grand-chose, c'est en général industriel. Je préfère un bon yaourt K philus. Le K philus apporte beaucoup de protéines et il a un pH très particulier à plus de 8.2 ! Je m'en suis beaucoup servi pour les personnes sous chimiothérapie. Cela les aidait beaucoup sur le plan intestinal. Je leur disais également de prendre 2 cuillères à soupe de choucroute cuite le matin à jeun. Il suffit de préparer des petites quantités placées dans un film de plastique et les mettre au congélateur.
    Deuxième condition : le terrain acide tue le bactériophage.
    La Malbouffe, les céréales, tous les amidons, la viande rouge, l'alcool, le stress, les polluants de toutes sortes, les métaux lourds tous ces éléments contribuent à acidifier l'organisme. Il va donc falloir alcaliniser le terrain une fois qu'on a équilibré le sucre. C'est-à-dire adopter un régime plutôt végétarien, beaucoup de légumes, pas de viande rouge absolument, en revanche du poisson, du poulet, des œufs. Pendant le traitement on évitera la banane qui est trop riche en sucres et en amidon.
    - MK: tu parles de régime végétarien et pourtant tu dis de manger du poisson, du poulet je ne comprends pas ?
    - PHR: oui, un régime végétarien contient beaucoup de légumes, à peu près 70 % et cela contribue à alcaliniser le milieu. Mais je n'ai jamais dit de supprimer les protéines animales. Ce qu'il faut c'est alterner les sources de protéines animales. Par exemple des œufs une ou 2 fois par semaine, de la volaille une ou 2 fois par semaine, du poisson une ou 2 fois par semaine, du fromage de chèvre ou de brebis une ou 2 fois par semaine toujours accompagnés de beaucoup de légumes. Attention aux fruits qui sont très sucrés. Il vaut mieux pendant le traitement en manger peu. Ceux à index glycémique bas comme les fraises et les petites baies ne posent pas de problème.
    – MK: Que penses-tu de cette vague de personnes qui veulent tout manger cru ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  5. – PHR: Ça na pas de sens. Il y a plusieurs types de progrès qui ont été faits dans l'alimentation humaine depuis la Préhistoire. Au départ l'Homme préhistorique mangeait tout cru mais il avait un certain nombre de maladies, car dans la nature il ny a pas que des bactéries amies. Notre planète est dangereuse et il y a de nombreuses bactéries pathogènes ! Actuellement on serait incapable de manger ce que mangeaient nos ancêtres ! Ils mangeaient par exemple au Moyen Âge, des oiseaux qui étaient tellement pourris, que la tête se détachait toute seule ! Ils arrivaient à digérer ça ! Aujourdhui on n'en serait incapable et on mourrait de septicémie. Notre intestin s'est fragilisé et absorbe plus de toxines qu'autrefois. C'est l'évolution de l'espèce. Il y a beaucoup moins de fibres et de ballast qu'avant. On a diminué notre capacité d'absorption ainsi que le volume de ce que l'on mangeait car c'est davantage raffiné. C'était courant à l'époque de manger les légumes avec un petit peu de sable ce qui contribuait à renforcer la paroi intestinale. Aujourdhui notre paroi intestinale est tellement fine, du fait du raffinage intensif, de l'alimentation molle et aseptisée, que le moindre toxique passe la paroi qui devient perméable et c'est la porte ouverte à l'imprégnation de nombreux toxiques qui vont envahir l'organisme via le flux sanguin. C'est comme si tu avais toujours porté des chaussures et que tout d'un coup je te demande de marcher pieds nus pendant des heures dans un sous-bois bourré de pierres et de branchages pointus. Tes pieds seraient ensanglantés ! Pour renforcer sa paroi intestinale il faut donc y aller progressivement en mélangeant des légumes crus et cuits à la vapeur douce, mais surtout en mâchant rigoureusement ces aliments avant de les avaler.
    Le premier progrès a donc été la cuisson et l'autre bon en avant qui a libéré le corps humain, ça a été la fermentation ! La fermentation des féculents sous forme de levure etc., la fermentation du lait avec l'apparition des fromages qui permettaient de conserver les laitages pendant les périodes de famine, et la fermentation des fruits avec les alcools qui ont amené aussi une amélioration à partir du moment, bien entendu, qu'on n'en abuse pas.
    Donc pas d'excès de cru, la cuisson vapeur est recommandée. En revanche les légumes racines sont meilleurs crus. On évite les mauvaises huiles, les grillades etc. de tout un peu, pas de religion en alimentation !
    Troisième condition : Les anti-phages
    - PHR: Nous avons abusé des antibiotiques. Les antibiotiques actuels de synthèse, sont cytotoxiques et s'attaquent aux cellules à reproduction rapide, c'est-à-dire les bactéries mais aussi les cellules intestinales. Les antibiotiques, contrairement à ce que lon croit, ne tuent pas les bactéries. Ils les stérilisent. C'est-à-dire qu'ils ont un effet pilule. Les bactéries ne pouvant plus se reproduire meurent et affaiblissent le bactériophage. Quand l'effet pilule est passé plusieurs mois après, vous aurez de nouveau des infections récidivantes. C'est comme cela qu'on se retrouve avec des cystites chroniques ! Les bactéries, au bout d'un certain temps, deviennent résistantes à tout. La dernière condition pour que la phagothérapie soit efficace est de supprimer les anti phages du sérum sanguin. On utilise pour cela l'auto hémo thérapie qu'il vaut mieux pratiquer avec une personne du corps médical. Je donne la technique dans mon livre page 231.
    Pendant le traitement il faudra boire beaucoup d'eau alcaline, Vichy, Vittel ou de l'eau avec une pincée de bicarbonate de soude par litre d'eau pour que les reins puissent fonctionner correctement et éliminer l'urée résultant du catabolisme des protéines issues du conflit bactéries/bactériophages. Tout peut rentrer dans l'ordre en quelques heures.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  6. – MK: Comment trouver des bactériophages en France ?
    - PHR: On en trouvait jusqu'en 1980 mais depuis ils ont été interdits. Il faut aller dans les pays de l'Est pour en trouver… Sinon, si vous habitez au bord de la mer, vous prélevez un petit verre à Porto le matin avant le lever du soleil et cette eau contiendra des bactériophages. Il n'y en a plus dès que le soleil se lève !
    Vous voyez qu'il est inutile d'utiliser des thérapeutiques lourdes pour venir à bout dinfections parfois graves. La thérapeutique par bactériophages est une guérison naturelle dirigée mise au point en France avec une certitude totale de succès quand elle est comprise et bien menée.

    Marion Kaplan
    *MK: Marion Kaplan
    *PHR: Paul Hervé Riche
    *Docteur Paul Hervé riche, ancien attaché des hôpitaux du CHU de Montpellier, a soutenu sa thèse à la faculté de médecine de Montpellier il y a plus de 30 ans, en juillet 1976, sur ce sujet : « lutilisation du bactériophage en thérapeutiques anti infectieuse ». Le docteur Riche a utilisé avec succès cette méthode sur des malades présentant des infections résistantes en service de neurochirurgie et réanimation.

    Bibliographie :
    « Manuel de Phagothérapie pratique à lusage des médecins du XXI eme siècle » du Docteur Paul Hervé Riche et Philippe Garrigues,www.W3edition.com et www.manueldephagotherapie.com
    « Paléobiotique« de Marion Kaplan aux éditions Thierry Souccar, sortie le 25 novembre
    http://www.amazon.fr/Pal%C3%A9obiotique-Marion-Kaplan/dp/2365491537/ref=cm_wl_huc_item

    http://www.vitaliseurdemarion.fr/officiel/le-mag-de-marion/marion-vous-dit-tout/les-bacteriophages-amis-vie/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) Il y a d'ailleurs souvent des pathologies liées à l'excès d'hygiène, car on tue ainsi les bactériophages. (...)


      (...) – PHR: Même dans la nature. Par exemple les légumineuses fixent l'azote dans leurs racines. Ce sont les bactéries qui fermentent et qui fabriquent l'azote au niveau des racines. S'il n'y a pas de bactériophages, les bactéries vont foisonner, cela va acidifier le milieu, cela va tuer le bactériophage et les racines pourrissent à cause de bactéries. Inversement s'il n'y a pas assez de bactéries, les bactériophages meurent car il se nourrissent des bactéries, on appelle cela la fatigue de la Luzernière. Il faut alcaliniser le terrain avec du bicarbonate de soude et vous aurez de nouveau un terrain fertile. (...)

      (...) Jamais d'aspirine pendant l'infection car cela tue les bactériophages ! Noublions pas que l'acidité tue les bactériophages ! (...)

      (...) – PHR: Oui, c'est ce que je viens d'expliquer. Le pH normal du sang et entre pH 7. 2 et 7. 4 il est légèrement alcalin. Si vous avez un sang qui est trop acide du fait que vous mangez trop de sucre, vous faites des boutons avec du staphylocoque, de lacné, et vous allez à terme, décompenser sous forme de diabète car vous aurez épuisé votre pancréas. Le bactériophage va être tué par l'excès de sucre qui va faire fermenter les bactéries, ce qui va acidifier le milieu. (...)

      (...) La Malbouffe, les céréales, tous les amidons, la viande rouge, l'alcool, le stress, les polluants de toutes sortes, les métaux lourds tous ces éléments contribuent à acidifier l'organisme. Il va donc falloir alcaliniser le terrain une fois qu'on a équilibré le sucre. (...)

      Supprimer
  7. La phagothérapie : une alternative efficace aux antibiotiques


    Psychomedia
    mer., 02 mar. 2016 10:21 UTC


    -- Commentaire : La montée en flèche de l'antibiorésistance est un phénomène mondial. La phagothérapie pourrait être d'une aide précieuse dans la lutte contre certaines bactéries surpuissantes, mais comme de bien-entendu, là ou il y a de la guérison, il y a peu de profit, et du danger, pour les laboratoires pharmaceutiques, de voir une partie de leur "clientèle" se détourner des traitements classiques pour s'orienter vers des thérapies efficaces et moins onéreuses.
    Phagothérapie, cette médecine qui vient de l'Est --
    La phagothérapie, qui est l'utilisation de virus, dits bactériophages, pour traiter des infections bactériennes, fait son retour comme alternative potentielle aux antibiotiques pour les bactéries devenues multirésistantes aux antibiotiques comme l'Escherichia coli ou le staphylocoque doré.

    Elle a été largement utilisée dans le monde avant la découverte des antibiotiques. Abandonnée par les pays occidentaux, elle est toujours employée et développée dans les pays de l'ancienne Union Soviétique. Le 18 février s'est tenu à l'Assemblée nationale française, un colloque afin de discuter du cadre réglementaire pour réintroduire ces médicaments biologiques.

    Ces virus ont une activité plus limitée que les antibiotiques, ne détruisant que certaines souches spécifiques d'une bactérie, mais ne provoquent pratiquement jamais d'effets secondaires graves, explique le Dr Alain Dublanchet qui travaille depuis plusieurs années sur la phagothérapie. Il précise avoir guéri une quinzaine de patients ces dernières années.

    Le développement de la phagothérapie se heurte au manque d'intérêt des grands laboratoires parce que les phages sont issus de la nature et donc non brevetables. Quelques start-up commencent néanmoins à s'intéresser à ces bactériophages. Aucun phage n'est encore autorisé chez l'homme en raison notamment de la nécessité de procéder à des essais cliniques qui peuvent prendre de nombreuses années et qui coûtent cher, explique le Dr Jean-Paul Pirnay, de l'hôpital militaire Reine-Astrid à Bruxelles, l'un des rares hôpitaux qui travaillent sur la phagothérapie en dehors de l'ex-bloc soviétique.

    Aux États-Unis, les seuls phages commercialisés actuellement sont destinés à protéger les aliments contre des infections bactériennes. L'UE a lancé en 2013 un premier projet, baptisé « Phagoburn » pour tester des phages contre des bactéries résistantes s'attaquant aux plaies de grands brûlés. Sans attendre les résultats de l'essai, l'Agence du médicament (ANSM) a donné une première autorisation de traitement à titre compassionnel en novembre 2015 pour un brûlé grave.

    http://fr.sott.net/article/27816-La-phagotherapie-une-alternative-efficace-aux-antibiotiques

    RépondreSupprimer
  8. Dernières réponses du Venezuela aux pénuries alimentaires: Lignes de Ban Bakeries extérieurs


    par Tyler Durden
    23 août 2016 14h15
    Soumis par Anthony Fisher via le Hit & Run Reason.com blog,


    La tragédie du Venezuela se poursuit sans relâche, mais cela ne signifie pas que le gouvernement du président Nicolás Maduro a cessé d'essayer de résoudre les problèmes tels que la rareté dévastatrice de la nourriture qui a conduit à la malnutrition, les émeutes, les détournements de camions de nourriture, les lynchages d'autodéfense de petits voleurs, et la famine des animaux de zoo.

    Non, Maduro n'a pas admis l'échec de chavisme - la marque du socialisme bolivarien imposé au pays riche en pétrole par son défunt prédécesseur Hugo Chavez - à la place, leader assiégé du Venezuela a lancé une guerre contre «l'anxiété».

    La Surintendance nationale des prix raisonnables aurait mis en place une politique de collage boulangeries qui permettent des lignes d'étirer leurs portes avant, selon PanAmPost. La tête de cette bureaucratie particulière, William Contreras, affirme que les lignes ne sont pas un véritable indicateur d'une grave pénurie de pain, mais plutôt une politique "stratégie de génération de l'anxiété."

    Contreras prétend qu'il n'y a pas de pénurie de Matières Premières pour faire du pain, mais semble ne pas comprendre que les boulangeries juste cuire du pain, ils ne traitent pas les différents types de blé utilisés pour fabriquer la farine qui est ensuite utilisé pour faire du pain.

    Mais cela est révélateur de la pensée magique du gouvernement socialiste du Venezuela: l'effondrement de l'économie ne pouvait pas en raison de la politique économique a échoué, et la rareté doit être le résultat d'une plus grande conspiration.

    Contreras a également été cité par El Tiempo en disant les longues lignes représentées "intentions et à des fins politiques assez claires" telles que "déstabiliser l'économie et de briser [ant] le moral du peuple." Ceci est en accord avec la déviation de Maduro du blâme qu'il mérite pour détruire l'économie du Venezuela, qu'il met aux pieds des agitateurs américains soutenus engagés dans la «guerre économique» en gardant les choses comme le papier hygiénique sur les étagères des supermarchés.

    Même dans une période de crise lorsque les nourrissons meurent dans les hôpitaux d'électricité privés, Maduro a insisté sur la mise sur un visage courageux et conformément à la pratique de son gouvernement des dépenses luxueusement stupide en faisant tomber plus de $ 400,000 sur une semaine de célébrer le 90e anniversaire du président de une autre nation socialiste latino pauvre - Fidel Castro.

    Toute cette bataille à la fois la cause et une plus grande signification de longues lignes à la boulangerie doit venir comme un choc pour l'ancien candidat présidentiel et a noté démocratique socialiste Bernie Sanders, qui a déjà fait valoir que les lignes de pain dans les pays socialistes ou communistes étaient une «bonne chose» parce qu'ils a prouvé que tout le monde souffre également.

    Pendant ce temps, un grand rassemblement de l'opposition vénézuélienne qui réclame le rappel de Maduro est prévue à Caracas pour Septembre 1. 80 % du peuple vénézuélien veut censément Maduro être démis de ses fonctions.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-23/venezuelas-latest-response-food-shortages-ban-lines-outside-bakeries

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Le peuple n'est pas aussi con que ne le décrit Durden ! Il est 100 % derrière Maduro comme il a été 100 % derrière Chavez !

      Ils savent qur Maduro est contré par des agents étrangers pour importer des Matières Premières. Tous les ports et aéroports sont surveillés et aux mains de la mafia étrangère.

      Supprimer
  9. STOP ! L’application Stop Danger, révolutionnaire dans ce monde menacé de terrorisme


    22:52 23.08.2016


    Dans le contexte des attentats qui se sont produits ces derniers mois partout dans le monde, on a l’impression que la menace nous a encerclés. Mais il y a des gens pour qui le danger n’est que motivation pour agir. L’interlocuteur de Sputnik Dominique Lorre qui a développé une application qui envoie des alertes en cas de danger, en fait partie.

    Dans une interview accordée à Sputnik, Dominique Lorre, le développeur de l'application en question, explique la différence entre son application et celle élaborée par le gouvernement français, présente ses avantages et explique le principe de fonctionnement de cette application. Il est à souligner qui M.Lorre, âgé de 50 ans, est informaticien professionnel, auto-entrepreneur et conçoit des sites Internet et des applications mobiles.

    La question qui intéresserait les lecteurs au premier lieu, certainement, concerne la différence entre cette nouvelle application qui s'intitule Stop Danger, et celle qui a été élaborée auparavant par le gouvernement français. On sait qu'après les attentats de Paris le gouvernement français a également lancé une application qui envoie des alertes, des conseils directement sur les portables en cas d'attentat.

    Ainsi, M.Lorre explique:

    "L'application SAIP du gouvernement envoie des alertes aux utilisateurs alors que mon application envoie l'alerte à vos amis, à vos proches, à votre famille et aussi peut appeler les services d'urgence. Donc, il fait l'inverse. Et aussi, il géolocalise".

    En plus, ces deux applications se distinguent même au niveau des conseils.

    "Les conseils sont plus développés sur mon application", poursuit le développeur de Stop Danger. "Il y a 3-4 lignes sur SAIP et moi, j'ai beaucoup de lignes, j'ai surtout beaucoup de liens vers des sites".
    En ce qui concerne les fonctions principales de Stop Danger, M.Lorre en dénombre quatre: l'envoi d'un sms géolocalisé ou d'un email, la liste de plus de mille services d'urgence, un mode cartographie et les conseils.

    Si certains trouveront le nom de l'application incohérent, parce qu'au fond, l'application n'est pas capable de vous aider à éviter le danger, mais plutôt aide à se comporter dans ses conditions, Dominique Lorre a préparé une explication assez claire et logique:

    "J'ai appelé Stop Danger parce que j'ai eu l'idée après les attentats du Bataclan. Donc j'ai cherché un mot rapide et j'ai trouvé ça".

    En travaillant sur son application, M.Lorre a cherché des informations différentes sur le comportement des gens dans des conditions de situations dangereuses pour mieux adapter le programme.

    "J'ai cherché plusieurs sites dont le vôtre d'ailleurs, parce que j'ai trouvé quelques informations sur Sputnik News — il y avait une infographie sur ce qu'il faut faire en cas d'attaque terroriste", affirme-t-il. "Sinon, j'ai cherché sur wikiHow et surtout beaucoup de sites gouvernementaux".

    Pour l'Euro-2016, la France lance une application "alerte attentat"

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  10. Pourtant, au cours de ses recherches, le développeur de l'application révolutionnaire a rencontré quelques difficultés. Il y avait, certainement, beaucoup de contradictions: "certains sites disaient de faire quelque chose, d'autres disaient de faire le contraire. Donc j'ai préféré laisser les liens, laisser l'utilisateur choisir".

    En plus, maintenant, plusieurs utilisateurs, même si la plupart est d'avis positif, pensent que cette application est un site en cas d'attaques terroristes, alors que ce n'est pas cela.

    "En fait, son intérêt principal c'est que si vous êtes pris dans un feu de forêt ou une inondation ou un accident de la route. Donc en fait il y a très peu de téléchargements parce qu'ils disent: c'est très bien mais j'en ai pas besoin parce que je ne vais pas me faire attaquer par les terroristes".

    Stop danger

    Concernant le futur de son application, M.Lorre prévoit déjà quelques nouvelles fonctions qu'il pourrait rajouter: un mode alarme, l'écran qui clignote ou le buzz avec le son.

    "Je peux aussi éventuellement mettre un enregistrement vidéo et audio mais c'est quand même délicat, c'est quand même très dangereux de faire une chose comme ça. Et sinon je peux le traduire en d'autres langues sous réserve que je trouve [des traducteurs] parce que moi je parle que français et anglais".

    https://fr.sputniknews.com/international/201608231027424590-application-stop-danger-attentats/

    RépondreSupprimer
  11. La filière laitière et la ronde de ses fossoyeurs


    18:06 23.08.2016



    Il faisait déjà nuit quand plusieurs centaines d'agriculteurs ont tenu un meeting improvisé devant l'enceinte d'usines Lactalis à côté de Laval.

    "La situation ne peut plus durer, — clame Jeremy Tremeau, président des Jeunes Agriculteurs de Mayenne, — On ne peut pas remettre en cause toute la filière laitière juste en faisant crever les producteurs pour que nos industriels s'engraissent." C'est la position des manifestants et c'est le message qu'envoient les agriculteurs biens déterminés à se relayer sur le site tout au long de la semaine: "aucun camion Lactalis ne sortira de l'usine tant que nous n'avons pas été entendus" disent-ils.

    Filière laitière en France: comment désamorcer la crise?

    Aujourd'hui, ils dénoncent le prix du lait trop bas pratiqué par Lactalis. Sur le fond de crise laitière généralisée, pour Christiane Lambert, vice-présidente de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants, ce prix a atteint un niveau insoutenable:

    "La question ce n'est pas pourquoi il y a une crise, la vraie question c'est pourquoi Lactalis paye moins cher que les autres ? Lactalis affiche aujourd'hui 256 euros tonne, Sodiaal, la première coopérative française, affiche 270. (27cts/l). Pourquoi ?

    Alors que Lactalis a le panier de marques le plus garni. Lactalis est aujourd'hui l'une des marque les plus prestigieuses: Président, Lactel, et c'est eux qui paient le moins cher. Lactalis a acheté un sacré nombre d'entreprises à l'étranger jusqu'en Inde et Lactalis sous-considère ses producteurs.

    Oui, c'est vrai que la production augmente en Europe et partout dans tous les pays il y a une très grande différence de prix payés entre les producteurs des différents pays et c'est lié à la valorisation par ces pays-là. Lactalis est l'entreprise qui a le meilleur panier de valorisation avec des marques et des produits prestigieux, tant mieux, c'est bien, mais ça ne justifie pas qu'elle puisse payer moins cher les producteurs »

    Sanctions antirusses: la filière laitière tchèque en crise

    Depuis le début de l'été, Lactalis est pris pour cible par les producteurs. Des actions se multiplient: le hashtag "Lactel ruine les éleveurs" se décline sur Twitter, il est inscrit sur une banderole tirée par un avion, on le retrouve sur des autocollants placés sur des produits dans les supermarchés… Pourquoi un tel acharnement, sinon harcèlement de Lactalis ?

    « Les autres entreprises sont confrontées aux mêmes difficultés.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  12. Lactalis a deux défauts majeurs: ils ne publient pas leurs comptes et, deuxièmement, ils ont toujours refusé tout rendez-vous. Ils disent: oui, on veut bien vous rencontrer, mais il ne faut pas de blocus. Mais ça fait des semaines, des mois qu'il y a des souhaits de rencontrer, de discuter avec les dirigeants et ils ne répondent pas présent. Une chose est sûre: il y a une augmentation de la production en Europe, ce n'est pas le fait des producteurs français, c'est l'Irlande, les Pays-Bas, la Belgique dans une moindre mesure qui ont augmenté. En France les producteurs ont été très raisonnables puisqu'ils ont produit sur la base des quotas qu'ils avaient auparavant. Par contre, ils sont victimes de l'effondrement des cours. Les autres jouent sur plus des volumes, on a en plus le coût de production plus élevé parce qu'un niveau sanitaire, environnemental, coût du travail — tout est plus cher en France, ce n'est pas supportable par les éleveurs.

    Ca, Lactalis le sait et ne veut pas le reconnaître ! »

    L'appel des producteurs a l'air d'être entendu, parce que ce matin même le porte-parole de Lactalis, Michel Nalet, a déclaré que "le groupe est prêt à rouvrir les discussions", précisant que "le sujet n'est pas de quelques euros, mais d'essayer de trouver la porte de sortie de cette crise laitière."

    Est-ce le début du dialogue avec le géant laitier qui produit et vend à travers le monde ?

    « Chez vous comme chez nous ils ne répondent à personne. Là, ils commencent à en parler parce qu'ils voient que le blocage arrive. En 2001 ils ont acheté Parmalat, en 2013 ils ont acheté Balkis au Brésil, en 2014 ils ont acheté Tirumala en Inde, en 2015 ils ont acheté un autre brésilien — l'activité laitière du Brasil Foods, en 2016 ils ont acheté E. Graindorge fromagerie.

    Et on a même calculé que le différentiel de les payer entre Lactalis et Sodiaal est les centimes en moins qu'ils ont versés l'année dernière, cela permet d'acheter E. Graindorge. Quand le groupe Laïta verse un centime de plus à ses producteurs l'année dernière, c'est treize millions d'euros. Moi, j'ai eu un dirigeant de Lactalis au téléphone qui me dit: « mais vous ne vous rendez pas compte, deux centimes, c'est cent millions d'euros pour Lactalis! » Les cent millions d'euros pour quelqu'un qui a le chiffre d'affaires de sept milliards, qu'est-ce que c'est ? Et deux centimes pour une exploitation française de ma région, c'est 8 400 euros. Il y a beaucoup d'agriculteurs qui ne se versent rien de tout en ce moment! S'ils ont 8 400 euros, divise par 12, déjà ils auraient quelque chose. Et on a cinquante pour cent des éleveurs qui ont une trésorerie négative »

    Nous avons entendu hier les petits exploitants qui prônent le retour d'exploitations familiales et qui accusent les syndicats majoritaires, d'hypocrisie, parce qu'ils "veulent restaurer et surtout réindustrialiser l'agriculture."

    Mais, petits ou grands, ils vont finir par toquer à la porte d'un transformateur… et c'est là qu'on saura s'il aura de quoi payer ses factures.

    Entre-temps, le blocus de l'usine Lactalis continue…

    https://fr.sputniknews.com/actualite/201608231027418593-syndicats-laitiers-cherchent-un-dialogue/

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. L'oeuf ou la tête de salade a 7 cts/pièce !!!

      A quel prix est vendu la production agricole en rayons de supermarchés ?

      Supprimer
  13. Psychanalyse montre la centrale nucléaire cesse pays cibles climatiques réunion


    August 24th, 2016


    Seul l'enseignement supérieur pourrait produire quelque chose de cette bête.

    L'Université de Sussex obtient le crédit pour un papier qui fait valoir que les pays qui se sont engagés à l'énergie nucléaire progressent plus lentement vers le Saint-Graal de la réunion des «cibles climatiques». Cette découverte vient par hasard exactement comme le Royaume-Uni Hinkley Point "est dans la balance". Quelles étaient les chances ?

    La novlangue commence dans le titre - ce qui est une «cible climatique». Mon objectif climatique personnelle est de se déplacer dans les tropiques chaque hiver, mais l'objectif climatique de l'UE ne sont pas sur la réduction des températures sur l'Espagne, mais à propos de "plus de moulins à vent". L'objectif climatique de l'UE a apparemment pas grand-chose à voir avec le climat obtenu:

    ... Stratégie 2020 de l'UE - pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20%, augmenter la part des énergies renouvelables à au moins 20% de la consommation, et de réaliser des économies d'énergie de 20% ou plus d'ici à 2020 ...

     Ils regroupent les pays en 3 groupes et découvrent que les pays qui envisagent de maintenir ou d'accroître l'énergie nucléaire (par exemple, la Bulgarie, la Hongrie et le Royaume-Uni) ne sont pas la réduction des émissions aussi rapidement que les pays qui ne disposent pas des armes nucléaires (Danemark, Irlande et Norvège).

    Pourrait-il être, je me demande, parce que les pays qui ont des armes nucléaires ont déjà réduit leurs émissions (ils ne commencent à compter les réductions à partir de 2005). Je moque, je dois manquer quelque chose. C'est trop évident.

    Mais le papier me donne tort et fait la psychanalyse nationale:

    L'équipe dit que les investissements gigantesques de temps, d'argent et d'expertise dans les centrales nucléaires, tels que le projet Hinckley point C au Royaume-Uni, peuvent créer une dépendance et «lock-in» - un sentiment de «pas de retour en arrière» dans la nation de psyché.

    Je me tourne vers le papier réel, pensant que ce doit être une erreur de marketing. Pas si.

    Vous pouvez avoir la production d'énergie de la pensée était d'environ joules par mégawatt-heure, mais il est vraiment un système de conditionnement de la gouvernance.

     Considérant que nucléaire est aujourd'hui souvent considéré simplement comme un type de régime sociotechnique parmi beaucoup, il y a plusieurs théoriciens décennies ont reconnu que la façon dont ils fonctionnent est la quintessence de la dynamique d'auto-renforcement profondément politiques dans les infrastructures et les institutions - et même plus largement, dans les économies, les cultures , et le discours politique - qui sont mieux compris que les systèmes de conditionnement de gouvernance eux-mêmes.

    L'énergie nucléaire crée des états totalitaires ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  14. Comme un écologiste a déploré dans les années 1970: «Le déploiement accru des installations nucléaires doit conduire la société vers l'autoritarisme. En effet, le recours en toute sécurité sur l'énergie nucléaire comme la principale source d'énergie peut être possible que dans un état totalitaire »(Winner, 1999Winner, L. (1999). La mise en forme sociale de la technologie. Dans MacKenzie, D., & Wajcman, J. (Eds.), La mise en forme sociale de la technologie (pp 8-40.) London:.. Longman, p 19).. Retranchement des technologies nucléaires nécessite la structuration des milieux sociaux de façons particulières (Winner, 1986Winner, L. (1986) La baleine et le réacteur. Une recherche de limites à l'ère de la haute technologie de Chicago:.. University of Chicago Press, p . 32). Dit simplement, la nature spécifique des technologies nucléaires offre un moyen pratique pour le renforcement des pressions plus larges vers la concentration du pouvoir et de l'autorité.

    Donc, les armes nucléaires sont spéciales et concentrent le pouvoir et l'autorité - à la différence d'une alerte météorologique mondiale qui ne peut être résolu par un gouvernement mondial, non ?

    Le document est disponible gratuitement. Université coûte Bien Sussex Royaume-Uni contribuables beaucoup.

     RÉFÉRENCE
    L'Université de Sussex: L'énergie nucléaire et la dépendance de sentier dans la «union de l'énergie» de l'Europe: la cohérence ou la divergence continue ? Politique climatique, Volume 16, 2016 - Numéro 5.

    http://joannenova.com.au/2016/08/psychoanalysis-shows-nuclear-power-stops-countries-meeting-climate-targets/#more-50453

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) «Le déploiement accru des installations nucléaires doit conduire la société vers l'autoritarisme. (...)

      Outre le fait incontestable que l'énergie nucléaire est de très loin La meilleure du monde, elle demeure un bouclier, une protection réputée imparable contre les envahisseurs d'en mourir de l'avoir approché. D'où l'exception que lui confère sa maîtrise et son coût.

      CAPACITÉ CALORIFIQUE DES COMBUSTIBLES

      FEU de BOIS: 16 MJ/kg
      CHARBON: 13-30 MJ/kg
      GAZ NATUREL: 39 MJ/m3
      PÉTROLE BRUT: 45-46 MJ/kg
      URANIUM (réacteur REP): 500 000 MJ/kg

      Supprimer
  15. Allemagne : distribution de tatouages dans les piscines pour éviter les viols (PHOTOS)


    24 août 2016, 13:51


    Visant à protéger les femmes d'agressions sexuelles, ces tatouages temporaires avec «non» gravé dessus sont désormais distribués afin de rappeler aux potentiels agresseurs qu'ils ne peuvent approcher une femme sans son consentement.

    Les adeptes de natation on récemment pu remarquer une étrange mode dans piscines allemandes. Sur les bras des filles et des femmes, on peut en effet désormais voir le signe «NO» ou «Nein» (non en allemand) en rouge, entouré d'ailes d'aigle noir et surmonté d'une griffure rouge.

    Initiée dans la région de Bade-Wurtemberg, dans le sud-ouest du pays, il ne s'agit pas de la dernière tendance des magazines de mode mais bien d'une tentative des autorités cherchant à dissuader les potentiels agresseurs d'avoir des comportements déplacés vis-à-vis de la gent féminine.

    Dans les vestiaires, des autocollants indiquent également qu'il ne faut pas photographier les femmes qui se changent dans les cabines, et invitent quiconque remarquerait un comportement suspect ou inapproprié à le signaler. Des instructions sur la réaction à adopter au cas où une personne tenterait d'arracher un maillot de bain sont également prodigués.

    Si de nombreuses agressions sexuelles, comme celles du nouvel an à Cologne, ont souvent été associées à l'arrivée massive de migrants, les autorités soulignent que le problème des agressions sexuelles dans les piscines est ancien, et que l'immigration n'a pas accentué le phénomène.

    https://francais.rt.com/international/25424-allemagne--distribution-tatouages-dans

    RépondreSupprimer
  16. Multiplication des cas de verbalisation de femme voilée à Nice et à Cannes (PHOTOS)


    24 août 2016, 10:59


    Des images diffusées sur Internet montrent une femme se voir infliger une amende pour le port d'un voile simple, sur une plage de Nice. Au moins trois autres événements similaires ont été relevés depuis le début de la semaine.

    Une nouvelle scène controversée due à l'application d'un arrêté anti-burkini sur une plage française a été rapportée, mardi 23 août, par le Daily Mail britannique. Selon le journal, quatre policiers équipés de matraques ont approché une femme, portant un voile islamique et qui semblait dormir, sur la plage de la Promenade des Anglais, à Nice.

    Les fonctionnaires auraient infligé une amende à la femme, et lui auraient, en plus, ordonné de retirer un haut, assorti à son voile, qui couvrait ses épaules.

    Des photos de la scène ont été relayées sur les réseaux sociaux, provoquant un certain nombre de réactions indignées.

    Au moins trois autres cas de verbalisation de femmes voilées, à Cannes et à Nice

    Dans la foulée de la décision du maire de Cannes, la municipalité de Nice a pris il y a quelques jours un arrêté visant à interdire le port du burkini, un vêtement de plage islamique couvrant l'ensemble du corps à l'exception du visage. L'arrêté, toutefois, semble être interprété de manière plus large.

    Hier, une vidéo de la verbalisation d'une jeune femme portant un voile, à Nice, avait été diffusée sur les réseaux sociaux.

    En début de semaine, c'est une jeune fille voilée sortant de l'eau avec trois amies qui avait été interpellée par la police niçoise. Une vidéo partielle de l'événement avait été mise en ligne.

    En outre, L'Obs avait publié hier le témoignage d'une touriste ayant également écoper d'une amende, sur une plage de Cannes, en raison de son hijab – un voile laissant le visage découvert. L'événement avait provoqué un attroupement, et certaines personnes en avaient profité pour insulter la jeune musulmane.

    Lire aussi : Les polémiques françaises font exploser les ventes de burkini

    https://francais.rt.com/france/25410-nice--photos-policiers-demandant

    RépondreSupprimer
  17. A Nice, la police force une musulmane à retirer son burkini


    12:39 24.08.2016


    Alors que l’arrêté interdisant le port du burkini sur plusieurs plages françaises n’est pas toujours observé, les démarches adoptées par la police créent souvent la polémique.

    Les ventes de burkini dopées par l'interdiction

    Les forces de l'ordre françaises ont forcé une musulmane se reposant sur une plage à se dévêtir en public, rapportent aujourd'hui de nombreux médias britanniques. L'histoire qui a déclenché une virulente polémique a eu lieu mardi à Nice, à quelques mètres seulement du lieu de la sanglante attaque du 14 juillet dernier.

    Quatre policiers se sont approchés d'une femme en burkini. Après l'avoir entourée, ils ont forcé la dame à l'enlever. Les photos de l'interpellation ont déclenché une vague de critiques sur les réseaux sociaux.

    Selon le quotidien britannique The Daily Mail, la femme a également dû payer une amende de 38 euros pour avoir troublé l'ordre public.

    Les autorités de Nice ont publié fin août un arrêté interdisant le port du burkini sur les plages de la ville. Auparavant, des arrêtés semblables avaient été diffusés dans 10 communes françaises. Les policiers se sont déjà mis à distribuer des amendes pour violation de la loi.

    https://fr.sputniknews.com/france/201608241027429039-burkini-plage-nice/

    RépondreSupprimer
  18. Les séismes au Texas provoqués par l'extraction pétrolière


    14:23 24.08.2016


    La conclusion ad hoc a été tirée par l'Agence américaine pour la protection de l'environnement (EPA) en continuité avec le même bilan dressé par les chercheurs de l'Université du Texas, rapporte l'agence Reuters.

    "L'EPA considère qu'il est fort probable que l'activité sismique soit due au fonctionnement des puits hydrauliques", stipule le document officiel du régulateur, cité par l'agence d'information et adressé par l'EPA à la Commission des chemins de fer du Texas qui constitue, pour sa part, un régulateur de l'industrie pétrolière et gazière dans la région.

    Les séismes sont survenus en 2016 entre Dallas, capitale du Texas, et la ville (mitoyenne) de Fort Worth.

    Selon Reuters, l'industrie américaine d'extraction de pétrole et de gaz est actuellement en proie à des difficultés.

    https://fr.sputniknews.com/international/201608241027430698-petrole-seismes-forage-regulateur-puits/

    RépondreSupprimer
  19. Une histoire qui fabrique Regime Change et les troubles civils: L'Amérique est ensuite ?



    par Tyler Durden
    24 août 2016 04h00


    Truthstream médias retrace l'histoire de élitiste changement de régime d'exécution et le renversement culturel dans le siècle passé. Comme le fait remarquer Brandon Smith Alt-Market, Truthstream reconnaît heureusement ce que certains dans le mouvement Liberté refusent de voir; à savoir que la stratégie de l'effondrement d'ingénierie des nations perpétrés par la CIA et les ONG globalistes est actuellement perpétré contre les États-Unis Oui, tout à fait, l'Amérique est tout aussi durables aux élites comme toute autre nation dans leur quête pour créer "l'ordre du chaos », ou un nouvel ordre mondial ...

    «Ces révolutions sont dépeintes dans les médias occidentaux comme les révolutions démocratiques populaires, où les habitants de ces pays respectifs exigent la responsabilité démocratique et la gouvernance de leurs dirigeants despotiques et des systèmes politiques archaïques. Cependant, la réalité est loin de ce que cette imagerie utopique suggère. Western ONG et les médias lourdement financent et organisent des groupes d'opposition et des mouvements de protestation, et au milieu d'une élection, créer une perception publique de fraude électorale dans le but de mobiliser les mouvements de protestation de masse pour exiger «leur» candidat soit mis au pouvoir. Il vient donc arrive que «leur» candidat est toujours le candidat de l'Ouest des États-Unis favorisée, dont la campagne est souvent fortement financé par Washington;. et qui propose US-friendly politiques et conditions économiques néolibérales En fin de compte, ce sont les gens qui perdent, à leur un véritable espoir pour le changement et la responsabilité est rejetée par l'influence des États-Unis exerce sur leurs dirigeants politiques ".
     
    - Via Global Research, "Color-Coded Révolutions et les origines de la troisième guerre mondiale"

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-23/history-manufactured-regime-change-and-civil-unrest-america-next

    RépondreSupprimer
  20. Le Havre : les élus contre la fermeture de la centrale thermique


    le 25 août 2016

    La centrale du Havre, à l’instar de toutes les tranches au charbon encore en activité en France, est aujourd’hui menacée de fermeture.

    Par Arnaud Daguin.

    Très attendue par les acteurs du secteur énergétique, la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) mise en consultation au début du mois de juillet par la ministre Ségolène Royal, présente les grandes orientations de la loi de transition énergétique et précise les trajectoires d’évolution des sources d’énergie jusqu’en 2023.

    Si les nouveaux objectifs de développement des énergies renouvelables ont bien été confirmés à cette occasion, la filière thermique a quant à elle eu quelques surprises de taille. La centrale du Havre, à l’instar de toutes les tranches au charbon encore en activité en France, est aujourd’hui menacée de fermeture.

    Une économie locale en péril

    Le projet de PPE dévoilé récemment a mis au jour la volonté nouvelle du gouvernement de fermer l’ensemble des moyens de production fonctionnant au charbon d’ici à 2023 contrairement à ce qu’il était prévu jusqu’à présent. Les derniers engagements gouvernementaux prévoyaient notamment l’arrêt progressif des centrales à charbon françaises et la reconversion de certains sites à l’horizon 2035, soit une dizaine d’années plus tard.

    La centrale thermique du Havre est bien sûr concernée par ce changement de cap et pourrait donc mettre la clé sous la porte plus vite que prévu malgré les importants investissements consentis ces dernières années pour améliorer ses performances techniques et environnementales.
    Cet empressement, que le gouvernement n’a pas pris soin de justifier, est d’autant plus difficile à comprendre pour les élus locaux de la ville du Havre et de toute la Seine-Maritime, qu’il aura nécessairement des conséquences catastrophiques sur l’économie régionale.

    « Cette fermeture aurait des conséquences dramatiques pour l’activité portuaire et des conséquences en termes d’affaiblissement de la place industrialo-portuaire du Havre. Elle marque une indifférence incompréhensible aux enjeux de développement économique et d’aménagement du territoire du Havre et de l’axe Seine », explique le député-maire Les Républicains du Havre, Édouard Philippe, soutenu dans ce dossier par l’ensemble des élus quelle que soit leur étiquette politique.

    Il faut dire que la centrale du Havre joue un rôle de premier ordre dans le maintien du tissu économique local en employant de la main d’œuvre bien sûr mais aussi en alimentant plusieurs centaines de prestataires en contrats et commandes en tous genres.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  21. Au quotidien, ce sont une centaine de prestataires extérieurs qui travaillent sur place et leur nombre a déjà grimpé jusqu’à 1500 dans les phases de maintenance et de modernisation comme celle connue en 2014. Pour ne rien arranger, le site du Havre, passé de trois tranches de production en activité à une seule en l’espace de trois ans a déjà vu son personnel diminuer comme peau de chagrin. Des 350 salariés employés au départ, seuls 150 travailleront encore sur ce site fin 2017.

    Poursuivre le programme d’investissements engagé

    Rappelons ici que la tranche n°4 de la centrale du Havre fait partie jusqu’à nouvel ordre des installations thermiques censées poursuivre leur exploitation jusqu’en 2035 (avec celles de Cordemais), afin d’assurer la stabilité du réseau et la sécurité d’approvisionnement électrique.

    À ce titre, le groupe EDF a entrepris en 2014, dans le cadre de son plan stratégique Charbon 2035, la mise en conformité des sites aux nouvelles normes européennes environnementales en matière d’émissions industrielles.

    La centrale thermique du Havre a accueilli pendant plusieurs mois un chantier de modernisation des installations dans le sens d’une exploitation plus propre et plus durable. Ces aménagements ont représenté un investissement total de plus de 160 millions d’euros et ont permis de changer les dépoussiéreurs, de remplacer une partie de la dénitrification et de renforcer le dispositif de désulfuration.

    Plus récente que les trois autres fermées en 1993 et 2013, l’unité 4 est, selon EDF, équipée des derniers moyens de traitement des fumées, et pourrait donc fonctionner sans problème majeur jusqu’en 2035 dans le respect des nouvelles exigences environnementales. « D’importants travaux de rénovation et de modernisation sur l’unité 4, à hauteur de 160 millions d’euros, ont été entrepris en 2014 renforçant ses performances énergétiques et lui permettant de fonctionner jusqu’en 2035 », ajoute le maire du Havre.

    De nouveaux investissements permettraient même d’assurer l’avenir de ce site de production énergétique via l’exploitation de charbon supercritique (à partir de vapeur portée à température et pression plus élevées) ou de biomasse. Les récentes expérimentations menées au sein de la centrale de Cordemais, par exemple, ont démontré que ces chaudières pouvaient absorber une proportion de bois améliorant ainsi le bilan carbone de l’unité sans pour autant affaiblir la production.

    Comme l’explique sur Paris-Normandie.fr, Lionel Olivier, directeur de l’unité depuis avril 2015, « EDF garde précieusement ses sites dans l’optique d’y exploiter de nouveaux modes de production d’énergie si la demande s’en faisait sentir. Celui du Havre est toujours identifié pour en produire à partir de charbon supercritique ».
    La volonté de fermer un site aussi prometteur d’un point de vue technologique et dans lequel il a déjà été tellement investi est donc des plus surprenantes et le gouvernement devra certainement s’en expliquer tôt ou tard.

    http://www.contrepoints.org/2016/08/25/263726-havre-elus-contre-fermeture-de-centrale-thermique

    RépondreSupprimer
  22. Selon un rapport, près de 23 000 personnes meurent prématurément à cause des centrales à charbon en Europe, induisant un coût sanitaire de dizaines de milliards d'euros. Un lourd tribut qui devrait conduire à les fermer le plus rapidement possible.


    Intitulé « Le nuage noir de l'Europe: comment les pays utilisant du charbon rendent leurs voisins malades », ce rapport analyse les impacts sur la santé en 2013 des centrales européennes pour lesquelles des données suffisantes sont disponibles, soit 257 sur 280.

    18% des émissions de gaz à effet de serre

    Le charbon a représenté 18 % des émissions de gaz à effet de serre de l'UE en 2014. Les émissions des centrales au charbon ont provoqué en 2013 22900 morts prématurées, mais aussi des dizaines de milliers de cas de maladies cardiaques, bronchites, cancers, selon ce rapport réalisé par quatre ONG --le WWF, Climate Action Network, Heal (Alliance pour la santé et l'environnement) et Sandbag.

    30 centrales en cause

    « Plus de la moitié des morts prématurées dans l'UE dues au charbon peuvent être attribuées à 30 centrales », précise le rapport. Les impacts sanitaires du charbon ont engendré en 2013 « un coût global de 32,4 à 62,3 milliards d'euros », souligne-t-il. Il réfute ainsi « le mythe selon lequel le charbon est une source d'énergie bon marché », relève Anne Stauffer, directrice adjointe de Heal.

    Top 5 des pays les plus touchés

    Les cinq pays les plus touchés par la pollution au charbon venue des pays voisins, s'ajoutant à celle provoquée par leurs propres centrales, sont l'Allemagne (3630 morts prématurées au total), l'Italie (1610), la France (1380), la Grèce (1050) et la Hongrie (700). « La France a peu de charbon dans son mix énergétique mais est lourdement impactée par les centrales de ses voisins », souligne le rapport. Les cinq pays dont les centrales ont provoqué le plus de décès au-delà de leurs frontières sont la Pologne (4690 morts prématurées à l'étranger), l'Allemagne (2490), la Roumanie (1660), la Bulgarie (1390) et le Royaume-Uni (1350).

    Particules fines

    Les particules fines constituent « l'ingrédient le plus toxique » de la pollution par le charbon : elles ont fait environ 19000 morts, soit 83 % du total. Ces particules d'un diamètre inférieur à 2,5 microns pénètrent profondément dans le système respiratoire et dans le sang. Elles peuvent se déplacer loin de leur lieu d'émission, « sur des centaines de kilomètres », rappelle le rapport, soulignant que près de 12000 nouveaux cas de bronchite ont été enregistrés en 2013.

    Problème exacerbé

    Quant au mercure produit par la combustion du charbon, il « endommage le système nerveux de milliers de fœtus en Europe tous les ans ».

    « La pollution de l'air est responsable de millions de morts dans le monde entier », et le réchauffement climatique va « exacerber le problème », souligne Roberto Bertollini, représentant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) auprès de l'UE.

    La communauté internationale s'est engagée en décembre à Paris à limiter le réchauffement à 2 °C, voire 1,5°, par rapport au niveau pré-industriel.

    http://www.ouest-france.fr/europe/le-charbon-fait-pres-de-23000-morts-par-en-europe-4347114

    RépondreSupprimer
  23. Les particules fines causent-elles vraiment 42 000 morts par an en France ?


    Par Audrey Garric


    Générées par l'industrie, le chauffage et le transport (diesel), les particules peuvent provoquer de l'asthme, des allergies, des maladies respiratoires ou cardio-vasculaires.

    "44 000 morts chaque année", du fait des particules fines, dont "au moins une bonne moitié" peut être imputée au diesel. C'est ce que lâchait Jean-Vincent Placé, sénateur et président du groupe Europe Ecologie-Les Verts au micro de Radio classique et Public Sénat lundi 4 mars, pour dénoncer les effets "catastrophiques" du diesel pour la santé. Un chiffre aussi évoqué par la ministre du logement Cécile Duflot tandis que la ministre de l'écologie Delphine Batho parlait pour sa part de 42 000 morts "prématurées". Alors, les particules fines font-elles vraiment plus de 40 000 morts chaque année en France, soit 8 % des décès annuels ? Et quel est l'impact du diesel ?

    Ce chiffre ne vient en réalité ni de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ni du ministère de l'écologie – comme l'ont répété en boucle hommes politiques, associations et médias – mais de la Commission européenne. Il est issu du rapport CAFE CBA : Baseline analysis 2000 to 2020 publié en 2005 par le programme CAFE (Clean Air for Europe, "Air pur pour l'Europe"), mené par la Commission européenne de 2001 à 2006 pour lutter contre la pollution atmosphérique.

    Les chercheurs ont ainsi étudié l'impact sanitaire des particules fines, ces éléments en suspension dans l'air d'un diamètre inférieur à 10 micromètres voire 2,5 micromètres – les fameuses PM10 et PM2,5 –, qui pénètrent profondément dans le système respiratoire et provoquent de nombreuses pathologies, surtout chez les personnes fragiles.

    Les moteurs diesel, entre subventions et dangerosité

    Résultats : les Européens perdent au total 3,7 millions d'années d'espérance de vie chaque année, soit l'équivalent de 348 000 décès prématurés par an dans la population de plus de 30 ans. En France, les chiffres sont de 480 000 années perdues et 42 090 morts prématurées, comme l'indique le tableau des impacts sur la santé par pays réalisé par le programme CAFE.

    Les statistiques datent de 2000

    Comment les experts ont-ils procédé pour évaluer l'impact sanitaire de la pollution atmosphérique ? "On ne peut pas comptabiliser directement le nombre de décès dus à la pollution atmosphérique car les affections respiratoires, cancers du poumon ou accidents vasculaires cérébraux peuvent être provoqués par de nombreux facteurs. Il n'y a pas de pathologie traceuse mais un faisceau d'éléments convergents", explique Agnès Lefranc, adjointe au directeur du département santé et environnement de l'Institut de veille sanitaire (InVS).

    "Il s'agit donc de se baser sur des études épidémiologiques qui ont établi une corrélation statistique entre les niveaux de pollution aux particules fines et des risques pour la santé, poursuit-elle. En mesurant les niveaux de pollution à un moment donné et le nombre de personnes exposées, on peut ensuite réaliser une modélisation pour obtenir le nombre d'années de vie perdues et de décès. Toutefois, les chiffres sont toujours entourés d'une marge d'incertitude."

    Dans l'étude CAFE, les mesures des concentrations de particules fines dans les différents pays européens ont été réalisées en 1997 – les résultats finaux de l'étude ont toutefois été réhaussés de 25 % afin d'être ajustés aux concentrations particulaires de 2005.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  24. L'étude épidémiologique, elle, s'avère être celle du professeur Clive Arden Pope, publiée dans le Journal of the American Medical Association en 2002, et menée auprès d'1,2 million d'Américains entre 1982 et 1998. Le scientifique avait alors conclu que chaque hausse de 10 microgrammes de PM2,5 par mètre cube d'air (µg/m3) entraînait une augmentation de 6% du risque de mortalité due à des maladies chroniques. C'est ce coefficient qu'a retenu le programme CAFE, comme l'explique sa méthodologie.

    Les émissions baissent, pas les concentrations

    Le chiffre de 42 000 morts prématurées par an, valable il y a une quinzaine d'années, l'est-il encore aujourd'hui ? La réponse n'est pas évidente. En effet, depuis 2000, les émissions de particules fines ont été réduites grâce à des normes plus strictes : elles sont ainsi passées de 350 000 tonnes en 2000 à 250 000 en 2011, selon ce graphique d'avril 2012 du Centre interprofessionnel technique d'études de la pollution atmosphérique (Citepa) :

    - voir sur site -

    Quel air sort des pots d'échappement des voitures diesel ?

    Mais dans le même temps, les concentrations de particules sont restées plutôt stables. Ainsi, dans l'agglomération parisienne, la concentration moyenne de PM10 était de 27 microgrammes par m3 d'air en 2011 contre 21 µg/m3 en 2000. Quant aux concentrations de PM2,5, elles s'élevaient à 18 µg/m3 en 2011 contre 14 µg/m3 en 2000, rapporte le bilan 2011 d'AirParif, l'organisme en charge de la surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France :

    - voir sur site -

    "La tendance générale est stable : nous avons changé notre méthode de calcul en 2007, ce qui a entraîné une hausse des valeurs moyennes annuelles de l'ordre de 30%, explique Véronique Ghersi, ingénieur d'études pour AirParif. Il faudra encore attendre quelques années de mesures avant de pouvoir tirer de véritables conclusions sur l'évolution des concentrations en particules."

    "Si les concentrations en particules fines – et non les émissions – baissent, le nombre de pathologies devrait aussi être aussi réduit", assure Agnès Lefranc. Compte tenu de l'absence de données fiables, au niveau national, sur l'évolution de ces concentrations depuis une décennie, l'experte se refuse à donner une estimation "au doigt mouillé" du nombre de décès prématurés que la pollution aux particules fines entraîne aujourd'hui.

    Il n'existe pas d'étude nationale récente

    En réalité, l'étude la plus à jour qui existe est celle issue du programme européen Aphekom, reprise par un rapport de l'InVS en 2012, qui a passé au crible 25 villes de l'Union européenne, dont 9 françaises. Sur ce bassin de 12 millions de personnes, les experts ont conclu à des espérances de vie réduites, à 30 ans, de 3,6 à 7,5 mois selon les villes. Au total, ce sont 2 900 morts prématurées par an dues aux particules fines qui pourraient être évitées si les concentrations moyennes annuelles de PM2,5 respectaient la valeur guide de l'OMS (10 µg/m3).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  25. Aucune extrapolation n'a été réalisée par l'Institut pour obtenir un bilan global à l'échelle nationale. Sachant que l'étude porte sur un cinquième de la population française, localisée dans les zones les plus polluées de l'Hexagone, un calcul grossier donne 15 000 morts en France. Mais ce serait sans compter les zones agricoles et rurales polluées : les émissions de particules fines proviennent ainsi à 21% de l'agriculture, derrière le chauffage domestique (34%), l'industrie (31%) mais devant les transports (14%). Une partie des particules est aussi importée de l'étranger. Enfin, une différence de méthodologie rend la comparaison entre les deux études malaisée : le programme Aphekom base ses calculs de morts prématurées sur une diminution de la concentration en particules, et non leur suppression. A défaut de savoir si l'on se situe en deçà de 42 000 décès par an dus aux particules fines, on peut douter sans crainte de la pertinence de ce chiffre.

    Quant à la part du diesel sur ce total, elle ne peut pas être déterminée précisément mais esquissée. La part des transports dans l'émission de particules fines est donc de 14%, mais elle augmente considérablement en ville, pour atteindre entre 40 à 80%. Sur ces véhicules, 60% roulent au diesel. A l'échelle de la France, le diesel peut donc difficilement peser pour "au moins une bonne moitié" des décès dus aux particules fines, comme l'a déclaré Jean-Vincent Placé.

    La Commission européenne pourrait toutefois actualiser les chiffres du programme CAFE cette année, afin de réviser la directive de 2008 concernant la qualité de l'air ambiant et un air pur pour l'Europe.

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/03/06/particules-fines-vraiment-42-000-morts-par-an-en-france_1842963_3244.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TOUS LES ARTICLES CENSURÉS !!!

      Alors que l'utilisation du diesel EST EN HAUSSE (en France comme ailleurs !), les articles semblent vouloir minimiser le rôle de ce carburant mortel !

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/05/16-porte-containers-polluent-plus-que.html


      + de 40000 morts en France chaque année à cause du diesel.
      Video censurée !

      http://www.youtube.com/watch?v=59j3PFQuXgk

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2014/11/pollution-et-pollution.html

      Supprimer