- ENTREE de SECOURS -



mardi 16 août 2016

La NASA confesse asperger du ciel les Américains avec du lithium et d’autres produits chimiques

Par Christina Sarich
Source Waking Times


Il y a la version officielle pour expliquer pourquoi la NASA pulvérise du lithium dans notre ionosphère, un produit pharmaceutique le plus souvent utilisé pour traiter les personnes souffrant de dépression maniaque ou d’un trouble bipolaire, et puis il y a les raisons probables. Il serait plus facile d’accepter l’explication officielle de la NASA, s’ils n’étaient pas si secrets sur tout ce qu’ils étudient et font dans l’espace. Mais une chose est certaine, le propre personnel de la NASA a admis que le lithium, ainsi que d’autres produits chimiques, sont intentionnellement et régulièrement placés dans notre environnement. Il est possible que bon nombre des propres employés de la NASA ne soient même pas au courant des véritables motivations pour réaliser un tel projet, affichant ironiquement les mêmes comportements que ces produits chimiques / pharmaceutiques sont destinés à inculquer.

Dans la première vidéo explosive, un employé de la NASA (Douglas.e.rowland@nasa.gov) admet que le lithium est pulvérisé dans l’atmosphère, et il dit qu’il est « sans danger pour l’environnement ».

Avant de vous donner l’explication officielle de la NASA sur la pulvérisation de médicaments psychotropes sur des centaines de milliers d’Américains, je voudrais vous indiquer quelques références afin que vous puissiez faire vos propres recherches et découvrir que ce n’est pas une théorie du complot. C’est très réel, et il existe une documentation scientifique suffisante pour corroborer ce que je mets en avant ici :

Un article titré Faisabilité des vaccinations en aérosols chez les humains expliquait comment une augmentation des volumes d’antigène peut être bénéfique en administrant des vaccins par pulvérisations, et pourrait être utilisé dans les « pays en développement et les zones sinistrées. » Le rapport admet aussi que plusieurs milliers de sujets humains ont déjà été vaccinés avec des aérosols de souches atténuées de vraie rougeole et de vaccins de la grippe A. Le rapport exécutif établit plus loin que les vaccinations par aérosol sont idéales pour les « populations nombreuses ». Cela a apparemment été mis en place depuis 2003.

Une autre discussion sur les vaccinations en aérosol peut être trouvée dans le New England Journal of Medicine. « Un essai contrôlé et aléatoire de vaccins aérosols contre la rougeole » indique que ces vaccins ont été testés sur des enfants en Inde, qui n’étaient pas âgés de plus de 9 mois.

L’Organisation mondiale de la santé a fait des recherches sur les vaccins en aérosol depuis des années, tout comme les organismes philanthropiques qui ont des objectifs clairs pour stériliser la population. Il est également intéressant de noter que l’industrie pharmaceutique a été déchargée de toute responsabilité juridique pour médicamenter les masses, car le Congrès lui a accordé une protection juridique contre toutes poursuites en 1986. Cette loi a été contestée, mais confirmée par la Cour suprême des États-Unis en 2011. Beaucoup d’organismes puissants font en sorte que nous « prenions notre médication ».

En fait, de nombreux pays participent à notre vaccination involontaire et forcée, et déversent un nombre inconnu de virus atténués, concoctions chimiques et autres chemtrails sur nos têtes avec une fréquence tenace.

Le Bureau du traitement technologique des gènes (OGTR) a réfléchi au fait de permettre une demande de licence pour PaxVax Australie (PaxVax) pour la libération intentionnelle d’un vaccin OGM constitué de bactéries vivantes dans l’environnement du Queensland, Australie du Sud, Australie-Occidentale et l’État de Victoria. Ils ont prévu de répandre le choléra sur leur peuple.

Selon le régulateur, ce vaccin OGM est défini comme étant à « libération limitée et contrôlée » en vertu de l’article 50A de la Loi de 2000 sur le génie génétique.

Bien sûr, nous ne pouvons pas ignorer les États-Unis. Michael Greenwood a écrit un article indiquant que :

« L’incidence des cas humains de virus du Nil occidental peut être considérablement réduite grâce à la pulvérisation aérienne à grande échelle qui cible les moustiques adultes, selon une étude de la Yale School of Public Health et le ministère de la santé publique de Californie. »

Voilà, j’espère que nous avons prouvé que ceci EST véritablement en train de se passer. Mais pourquoi?

Comme de plus en plus de nations refusent les aliments génétiquement modifiés, et refusent de boire de l’eau fluorée, qui a été désignée comme une neurotoxine par l’un des journaux médicaux pionniers mondiaux, la structure du pouvoir qui désire une population complice doit trouver un moyen de modifier notre neurochimie.

LIRE : La NASA porte le programme de pulvérisation aérien basé sur les chemtrails dans l’espace

Le lithium modifie la façon dont nous pensons, en changeant les niveaux de sérotonine et de noradrénaline sécrétées par notre système endocrinien. Le lithium modifie fortement le système cérébral, mais l’employé de la NASA dans la vidéo ci-dessus indique que « ce n’est pas dangereux » et ne nuit pas à la population. Même les médecins qui prescrivent normalement ce médicament pour les malades mentaux ont dit qu’il était dangereux, parce qu’il est difficile de prendre un dosage correct. Il est certain que la pulvérisation de grandes quantités de lithium dans l’air, sans discernement, par l’intermédiaire d’aérosols, doit être remise en question – mais voici la position officielle de la NASA sur cette pratique :

« Le projet étudie les particules neutres et chargées dans la ionosphère et comment chacune affecte la façon dont l’autre bouge, résultant des courants dans la zone. Les variations importent, parce que toutes nos communications et les satellites GPS envoient des signaux à travers l’ionosphère. Une ionosphère perturbée se traduit par des signaux perturbés, alors les scientifiques veulent savoir exactement ce qui fait que l’ionosphère se comporte de manière spécifique. » (NASA)

Pendant ce temps, au cas où les sur-médicamentés commenceraient à vraiment comprendre ce qui leur est fait, le gouvernement a imposé des consignes de silence au National weather service (NWS) et à la National oceanic and atmospheric administration (NOAA), qui pourraient facilement réfuter les allégations ridicules de la NASA.

The US Navy admits to conducting electromagnetic warfare drills over the Olympic Peninsula. Reader submitted photo. 
La marine américaine admet avoir mené des exercices de guerre électromagnétique sur la péninsule Olympique dans l’État de Washington.

Notamment, chaque personne qui travaille pour la NASA, le NWS ou NOAA est payée avec les dollars des contribuables. Cela signifie que nous payons pour être médicamentés et empoisonnés.

Voici, pour corroborer l’information donnée par l’employé de la NASA dans la vidéo, le Code 8440 RMMO qui précise exactement l’objectif précis de l’utilisation des infrastructures de lancement Wallops, pour lancer une fusée contenant du lithium thermite :

Objectif : L’objectif principal de cette mission était de tester les méthodes de chargement pour cartouches de lithium hissées sur les prochaines missions Kudeki (Kwajalein, avril 2013) et Pfaff (Wallops, juin 2013), et de vérifier leur fonctionnalité dans des conditions de lancement par fusée et de vol spatial.

Type de fusée : Fusée Terrier MK70 à 2 étages, des Orions améliorée

Lieu : Wallops Range

Lanceur : LMR

Date de lancement : 29 janvier 2013

Heure : 17h50 EST

Résultats des expériences : Les données de thermistance semblaient nominales. Bon rapport de la plateforme optique aéroportée en vidéo et des nuages de lithium ??enregistrés également visibles par observation du sol.
Nous apprenons aussi de cette alerte spécifique, que le lithium est déversé dans nos cieux depuis 1970. Si vous vouliez médicamenter les masses pour créer des prisonniers stupides et pareils à des esclaves qui ne savent même pas qu’ils sont emprisonnés, c’est certainement une bonne façon de faire. La pulvérisation du lithium dans nos cieux, ainsi que d’innombrables autres bactéries, les virus, les prions, les parasites, les champignons, les carcinogènes, toxines, médicaments hormonaux psychotropes, anti-flore et anti-faune, ainsi que des micro-poussières altérant les gènes ne sont rien moins que des armes biologiques contre les citoyens du monde. Vous pouvez les appeler chemtrails ou autre chose, l’effet est le même.

« La manipulation consciente et intelligente des habitudes quotidiennes et des opinions des masses est un élément important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme invisible de la société constituent un gouvernement invisible qui est le vrai pouvoir de décision de notre pays. […] Nous sommes gouvernés, nos esprits sont façonnés, nos goûts formés, nos idées suggérées en grande partie par des hommes dont nous n’avons jamais entendu parler. Ceci est une conséquence logique de la façon dont notre société démocratique est organisée. Un grand nombre d’êtres humains doivent coopérer de cette manière, s’ils doivent vivre ensemble comme une société qui fonctionne bien… Dans presque tous les actes de notre vie quotidienne, que ce soit dans le domaine de la politique ou des affaires, dans notre conduite sociale ou notre réflexion éthique, nous sommes dominés par un nombre relativement faible de personnes […] qui comprennent les processus mentaux et les modèles sociaux des masses. Ce sont eux qui tirent les fils qui contrôlent l’esprit du public. » ~ Edward L. Bernays, Maître propagandiste

Christina Sarich est écrivain, musicienne, yogi et travaille dans l’humanitaire avec de vastes compétences. Ses milliers d’articles peuvent être trouvés sur Internet, et ses idées apparaissent également dans des magazines aussi divers que Weston A. Price, Nexus, Atlantis Rising, et l’Institut Cuyamungue, entre autres. Elle a été récemment un auteur vedette dans le journal Traditions sages dans l’alimentation, l’agriculture, et l’art de guérir, et ses commentaires sur la guérison, l’ascension, et le potentiel humain informent une grande part du lexique des nouvelles alternatives. Elle a été invitée à participer à de nombreuses émissions de radio, y compris la Radio sur la conspiration de la santé, le Show du Dr Gregory Smith, et des dizaines d’autres. La deuxième édition de son livre Pharma Sutra sera publiée prochainement.

Source : State of the Nation

Traduit par Poolan Devi, vérifié par Wayan, relu par Catherine pour le Saker Francophone

http://lesakerfrancophone.fr/la-nasa-confesse-asperger-du-ciel-les-americains-avec-du-lithium-et-dautres-produits-chimiques

100 commentaires:

  1. https://www.metabunk.org/debunked-nasa-scientist-admitting-chemtrails-for-decades-actually-sounding-rockets.t2009/

    https://www.youtube.com/watch?v=O0DUoHQrew8

    et désinformation publiée sur:

    http://www.spiegel.de/wissenschaft/mensch/chemtrails-forscher-sagen-es-gibt-sie-nicht-a-1107738.html

    RépondreSupprimer
  2. Les migrants ne connaissent même pas la Danse de la pluie


    Par Porter
    Le 28 juillet 2016 – Source The Kakistocracy


    Un grand nombre de sophismes dans le discours public passe sous le radar de l’analyse. L’un d’eux, qui, je le constate, est accepté tacitement même par des gens relativement intelligents, est celui des contributions économiques. Il s’agit, bien évidemment, d’un pigeon d’argile tiré sur toute tentative de critique des invasions migratoires. A ce titre, il mérite qu’on lui tire dessus à la grenaille plus souvent que ce n’est actuellement le cas.

    Il est évident que tout procédé de dépossession volontaire d’un groupe humain basé sur l’intérêt économique pressenti par un autre groupe ne trouve pas un terrain propice sur ce blog. Même les grands manitous qui voient un intérêt à ce concept de dépossession des uns au profit des autres n’ont vraisemblablement pas sérieusement considéré les paramètres du problème.

    « Les migrants contribuent à l’économie ! », les entend-on déclarer. Peut-être, s’ils arrivaient à cueillir 70 tonnes de café chaque semaine comme le faisait le fournisseur colombien du Gringo de Jacques Vabre. Mais ils n’y arrivent pas.

    L’erreur de logique est facile à comprendre pour tout le monde, et malgré cela personne ne semble la remarquer. Si vous et trois de vos amis commandez deux pizzas XL pour 40 dollars, cela signifie que chacun de vous y contribuez pour 10 dollars et que votre taux de cholestérol va monter en flèche. Si une cinquième personne arrive à la table et contribue gentiment de 25 centimes pour une part de pizza, on peut dire qu’il a lui aussi contribué à l’achat des pizzas. Mais les quatre premiers contributeurs profitent-ils de cette contribution ?

    C’est un exemple simpliste, mais Tyler Cowen [économiste néo-classique américain, pro-immigration, pro-invasion de l’Irak et auteur de l’article Le manque de guerres pourrait nuire à la croissance économique, NdT] est à l’évidence un homme simple.

    Ainsi, pour remettre l’hypothétique contribution économique des migrants dans un contexte plus détaillé, j’ai sélectionné quelques chiffres dans l’infatigable Compteur de la Dette. Il existe de nombreuses approches différentes pour un baratineur qui souhaite faire parler les statistiques comme il l’entend. Puisque les éditos de Paul Krugman dans le New York Times semblent toujours à peu près sûrs, je vais seulement tenter de simplifier les chiffres plutôt que de les rendre plus obscurs encore. Regardons les ensemble.

    La dette combinée au niveau fédéral, des États et des collectivités locales se monte à 20 490 dollars par citoyen. Il s’agit de ce que chaque individu doit cette année au gouvernement pour que les bombes puissent continuer de pleuvoir sur l’Irak, que le HUD (Département du logement et du développement urbain des États-Unis) puisse continuer de faire déménager des Noirs dans votre quartier, et que la frontière entre les deux Corées soit toujours hermétique. Notez bien que c’est par citoyen, et non par foyer fiscal, ces deux chiffres étant eux-mêmes séparés par un abîme.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. Notez également qu’il s’agit simplement des taxes, et pas des dépenses des ménages, qui donne forcément un chiffre plus élevé. Mais ni les taxes ni les dépenses des ménages en une année ne peuvent ne serait-ce que commencer à couvrir la responsabilité des migrants en terme de solidarité sur le remboursement de la dette du pays d’accueil. En effet, le migrant est théoriquement obligé de s’acquitter d’un impressionnant arriéré fiscal fédéral, d’un total de 59 888 dollars, là encore par citoyen, et excluant la dette au niveau des États et des municipalités.

    Ainsi, les douze membres de la famille de Julio ou d’Ahmed se retrouvent submergés d’obligations fiscales dès leur entrée sur le territoire. Et malgré cela, on est loin du compte. Comme tout être humain, le migrant vieillit et va à l’hôpital. Et les foyers fiscaux blancs ne poussent pas sur les baobabs. Ainsi, la vraie responsabilité des migrants vis-à-vis de la dette de leur pays d’accueil implique qu’ils contribuent aussi aux déficits des différents filets de sécurité sociale sous-financés du pays d’accueil. Le Compteur de la Dette américaine établit ce chiffre à 860 353 dollars par personne assujettie à l’impôt. Imaginez un peu l’addition qu’on devrait présenter à chaque grappe d’immigrants qui se présente à la frontière.

    Ainsi, si notre analyse est un tant soit peu raisonnable, et que nous considérons la nouvelle famille américaine sur le modèle de quatre personnes, cela représente approximativement 1,1 million de dollars dont devrait s’acquitter tout foyer fiscal de migrants pour amortir la part de dette nationale qui lui incombe, et pour financer les services sociaux dont il va profiter. Auxquels il faut ajouter 82 000 dollars de taxes annuelles à payer au gouvernement, ainsi que les habituels crédits à la consommation. Au fait, j’ai oublié de mentionner que Julio est jardinier, et régulièrement en état d’ébriété.

    Et certains l’appellent un contributeur économique !

    Certains d’entre vous sont peut-être en train de déglutir d’émerveillement devant votre propre capacité à supporter cet énorme fardeau fiscal. Heureusement, la plupart d’entre vous [les dizaines de millions d’Américains non imposables à cause de leurs faibles revenus, NdT] n’auront pas à le faire, grâce à notre structure d’imposition hautement progressiste et aux échappatoires fiscaux permis par les arcanes du commerce. Acceptez-le comme un cadeau des riches livré à domicile par un Hondurien qui, par la même occasion, déménagera à côté de chez vous.

    En fait le point le plus important est que maintenir des sociétés développées et leur très enviable système de filets sociaux est une entreprise coûteuse, à un niveau qu’on peut difficilement concevoir. Pour y arriver, il faut que ces sociétés soient à la fois d’une haute productivité, et d’une faible viscosité sociale [libre circulation des travailleurs, forte adaptabilité des travailleurs au changement régulier d’emploi, etc., NdT]. Il est fascinant de constater comment ces deux ingrédients vont souvent de pair.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. Importer des gens qui ont la capacité de se maintenir dans un style de vie tiers-mondiste, mais qui exigent un standard de vie de pays développé ne représente absolument pas une contribution au pays hôte, mais constitue une consommation du pays hôte. C’est comme manger un cinquième de la pizza pour 25 centimes seulement. Et qu’est-ce qui arrive si dix migrants de plus arrivent avec cinquante centimes en poche ?

    J’espère vraiment que de plus en plus de gens comprendront l’étendue du problème. Même les fétichistes économiques acceptent que, peu importe que l’on parle de coûts relatifs ou de coûts sur le profit, une société doit être capable, in fine, de payer ce qu’elle consomme. Les écarts entre les deux sont pris en charge soit par les plaisirs issus d’une alchimie proche de la magie, ou par une dégradation douloureuse du niveau de vie.

    Que l’on regarde nos routes, nos écoles, nos stations d’épuration, notre système de santé, nos magasins, nos cinémas, nos institutions, l’addition pour pouvoir vivre dans une société occidentale moderne est très élevée. Et dire qu’un chauffeur de taxi africain ne pourrait même pas couvrir le coût du papier de la facture qu’on lui présenterait !

    Il est un fait qu’au fur et à mesure que notre dette s’accumule, lentement mais sûrement, notre mode de vie, en tant que nation, est bien au-dessus de nos moyens. Il est une certitude mathématique qu’on ne peut pas l’offrir en plus à des millions d’autres.

    L’État peut patrouiller les océans, ramasser toutes les épaves flottantes et scolariser leurs occupants dans nos écoles publiques, ou payer les retraites et la sécurité sociale des Américains de souche. Mais il est certain que l’État cessera de faire les trois en même temps.

    Ceux d’entre vous qui regardent les interventions publiques de la convention du Parti démocrate aux États-Unis ont peut-être déjà une petite idée sur celle des trois mesures qui va passer à la trappe en premier. Quelle que soit la première mesure sociale à être abandonnée, l’économie réelle sera aussi peu impressionnée par notre ferveur naïve que ne le sont les statues de l’île de Pâques. Le temps et le talent sont deux égalisateurs implacables. Un jour, les Américains devront vivre selon un niveau de vie que la somme de leurs capacités peut produire.

    Et rien de plus.

    Alors allez arpenter les rues de Guatemala City, et dites bien à chaque gangster que vous croisez que l’Amérique n’accepte désormais plus que des contributeurs déjà multi-millionnaires !

    Porter

    Traduit par Laurent Schiaparelli, édité par Wayan, relu par Cat pour Le Saker Francophone

    Note du Saker Francophone:

    Cet article au ton ironique est extrait d'un blog américain peu versé dans le politiquement correct, The Kakistocracy (les kakis sont ces pantalons rendus populaires par la marque GAP, en toile de coton dans tous les tons de beige, très prisés des ingénieurs de la Silicon Valley, geeks, golfeurs du dimanche et autres bobos votant pour le Parti démocrate). On constate que la crise migratoire massive à laquelle est soumise l'Europe a son pendant aux États-Unis, avec les migrants mexicains, sud-américains, cubains, et aujourd'hui syriens. Cet article explique simplement, et mathématiquement, que le fardeau d'une immigration massive ne peut être supporté par une société développée, sauf à réduire massivement le niveau de vie de la population d'origine. Le mythe de la "contribution économique" des migrants n'est destiné qu'à faire accepter par les populations le machiavélique plan de l'Empire de leur métissage planifié.

    http://lesakerfrancophone.fr/les-migrants-ne-connaissent-meme-pas-la-danse-de-la-pluie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'immigration latinos n'est pas comparable à celle des immigrés extérieurs à l'Europe, car seulement ces derniers touchent des allocations (ruineuses pour les contribuables européens) et représente donc un mépris de l'humanité développé par un nano-groupuscule de dictateurs.

      C'est aussi pourquoi des gens intelligents vont plutôt placer leur argent ailleurs (en 'paradis tropicaux') et/ou construire des entreprises là où il est possible de sauver des gens.

      Supprimer
  5. Le débat sur l'interdiction de la burqa: voile Idéologique


    Un commentaire de Christoph Sydow


    CDU militant appelant à une interdiction de la burqa en Allemagne. Mais l'Etat ne gagnera pas la bataille contre l'islamisme avec des codes vestimentaires.

    Un spectre hante l'Allemagne. Il porte une longue robe noire qui laisse de côté seulement les yeux. Presque personne n'a même jamais vu. Pourtant, le porteur de la burqa a dominé le débat politique cet été. ministre de l'intérieur du pays de l'Union sont préconise l'interdiction du voile intégral en Allemagne.

    A Berlin et Mecklenburg-Vorpommern la phase chaude de la campagne électorale de l'Etat a commencé. Les résultats de l'enquête de l'Union sont mauvais, dans les deux pays, l'AFD de la CDU sur les talons. Mecklenburg-Vorpommern ministre de l'Intérieur et candidat CDU Lorenz Caffier a donc déclaré la demande de l'abolition de la double nationalité et l'interdiction de la burqa sur les questions de la campagne.

    Combien entre Ludwigslust et Pasewalk les femmes avec le visage voilé de quitter la maison, il n'y a pas de données fiables. Mais il est clair: Dans un état dans lequel la police incapable voit à la protection des abris de réfugiés de la population locale de la violence, il y a un ministre de l'Intérieur Les problèmes les plus urgents.

    "Les citoyens concernés» qui rixes contre les camps ou les migrants réfugiés menacent forme, ni à l'idéal d'une société démocratique et ouverte comme une burqa-porteur. Néanmoins, aucun ministre de l'Intérieur interdisant la scène des vêtements typiques et les codes nécessaires, faire les extrémistes de droite leur rejet de cet état sur l'écran ouvert.

    Sur un pied d'égalité avec l'Iran et l'Arabie Saoudite

    A juste titre, parce que le problème fondamental dans les deux cas est le même: Ce qui importe est ce que les gens portent sur leur peau, ce qui compte est la burka dans sa tête. L'Etat ne gagnera pas la lutte contre l'idéologie et de l'intégration des objecteurs islamistes avec des codes vestimentaires. La «cage de tissu» de la CDU de Berlin ministre de l'Intérieur Frank Henkel parle, vous pouvez arracher par la loi. La prison de l'idéologie restera. Il sera encore plus opaque dans le doute.

    Les politiciens de l'Union supposent que les femmes concernées sont contraintes par leur mari à porter la burqa ou le niqab. Le corollaire serait que les femmes pour une interdiction de-voile intégral ne peut plus quitter la maison et de ne plus participer à la vie publique. Ainsi, les partisans de l'interdiction de la burqa atteindraient le contraire de ce qu'ils veulent réaliser ouvertement.

    Il est à noter que tous les chrétiens-démocrates et chrétiens sociaux ont si peu confiance dans l'attractivité des valeurs telles que la liberté individuelle et l'égalité qu'ils croient qu'ils doivent prévaloir au moyen d'interdictions.

    Avec une burqa interdiction Allemagne mettrait sur un pied d'égalité avec l'Iran et l'Arabie Saoudite. Là, les dirigeants présument de décider comment une femme doit s'habiller en public - à savoir avec un foulard. La République fédérale devrait vous faire la même chose, qui ne rentre pas dans une démocratie libérale.

    http://www.spiegel.de/politik/deutschland/burka-verbot-in-deutschland-waere-falsch-und-sinnlos-kommentar-a-1107920.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notez bien qu'alors qu'il est interdit de porter un masque sur la voie publique en dehors des périodes dites de carnaval et que se développerait l'usage de la reconnaissance faciale par caméras de surveillance, l'on a du mal à comprendre cette politique de merde tenue à l'égard de terroristes en suspend.

      Interviendrez-vous sur une personne vue dans la rue marcher des chaînes à ses pieds ? Tenterez-vous de sauver une personne qui se fait agresser au couteau ou partirez-vous en courant pour éviter d'être la prochaine ? Accepterez-vous qu'un groupe armé et cagoulé entre dans une banque, braqueurs de banques ? GIGN ? tournage de film ? ou seulement immigration terroriste accueillie sans mot-dire ?

      Supprimer
  6. La France divisée sur les burkinis: maillot de bain ou costume-islamiste ?


    Par Stefan Simons à Paris


    Seule la burka, maintenant le burkini: En France est vivement débattue après les attentats terroristes à Paris et à Nice, sur une interdiction du voile intégral et sa version de baignade.

    Le vêtement noir permet dévote les femmes musulmanes de se baigner, mais maintenant le burkini en France est devenue une pomme de discorde: d'abord interdit à Nice, où le 14 Juillet dans une attaque terroriste 85 personnes sont mortes, le maillot de bain sur tout le corps, a suivi à Cannes: Le vêtement était «ostensiblement "et" fait référence à toute affiliation avec les mouvements terroristes qui ont déclaré la guerre à nous », a soutenu les pères de la mode carte du festival du film de la ville.


    Après une altercation sur une petite plage elle a également attiré le maire de Sisco, une petite communauté dans le nord de la Corse a progressivement interdit la burkini: «Ce ne sont pas contre la religion musulmane", a déclaré Ange-Pierre Vivoni contre l'agence de nouvelles AFP. "Mais il est la croissance du fondamentalisme être arrêté."

    Le différend burkini donc comme une version française du débat en Allemagne: Dans le débat sur la sécurité intérieure était parmi l'Union Home Secretary, l'appel à une interdiction de la burqa, qui est le voile intégral, devenir bruyant.

    Le burkini Ainsi en France a permis que des vêtements de plage ? Laurence Rossignol, le Ministre de la Femme, a décrit le burkini comme «archaïque» et a recommandé son "combat sans arrière-pensées". L'organisation des droits de l'homme "SOS Racisme" regarda derrière l'adoption de Cannes, cependant, une «hostilité résister à la population arabo-musulmane". Et l'association locale du Parti socialiste (PS) a averti d'une «campagne de relations publiques qui est une victoire pour les fondamentalistes religieux".

    Même six ans après la «loi sur la dissimulation du visage en public» en France fait ainsi encore difficile de trouver l'équilibre entre la liberté d'expression et le principe de la laïcité - le principe républicain de la stricte séparation entre l'État et la religion.

    4 femmes BilderVerschleierte: dans la dissimulation

    Décidé sous la présidence de Nicolas Sarkozy, l'interdiction dirigée même contre des châles, des écharpes, des masques ou des casques de moto. L'avance était, mais surtout l'interdiction du voile intégral. Sarkozy, qui courtise son temps avec une campagne pour la «identité nationale» à l'appui, avait annoncé en Juin 2009: "La burqa est pas la bienvenue sur le territoire de la République française."

    Depuis la promulgation de la loi du voile intégral est donc dans les lieux publics interdits en France: Donc, dans le trafic routier, les transports en commun, dans les magasins, les hôpitaux et les administrations, dans les cinémas, les musées, les bibliothèques ou les écoles.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. «La loi est un échec"

    Depuis lors, environ 350 femmes ont été suivies pour violation de la loi chaque année. Il y avait, selon la «observation d'attente pour la laïcité" d'ici à 2015, plus de 1600 arrestations temporaires. Dans un peu moins de 1550 cas des sanctions ont été imposées. Surtout, il était jeunes femmes, beaucoup d'entre eux croyant auteurs répétition, en prenant une amende pouvant aller jusqu'à 150 euros d'achat.

    Selon les sondages d'opinion, la majorité de la population est derrière la loi. Mais certains experts estiment que les femmes musulmanes se caractérisent sentent marginalisés et alimentation islamophobie est offert. «Les quelque deux mille femmes qui portaient des voiles pleines avant 2010 ne sont guère une menace pour la culture et la société de Frank Eich», a déclaré, par exemple, le sociologue Agnès de Feo an dernier. «La loi est un échec: Nous vivons dans une société dans laquelle les gens pensent qu'il est normal d'insulter les femmes musulmanes qui portent le voile intégral, parce qu'ils agissent contraire à la loi."

    Après les attaques terroristes à Paris et à Nice, les attaques contre les musulmans ont augmenté. Surtout dans la région autour de la capitale, mais aussi dans la région Provence Côte d'Azur et en Corse. Les interdictions récentes contre burkini aggravent probablement encore les tensions entre la majorité Frank Eich et les cinq millions de musulmans.

    A Cannes l'interdiction burkini a été confirmée par le tribunal administratif compétent. Pendant ce temps, les premières amendes ont été imposées. Trois femmes d'âge de 29 à 57 ans étaient au cours des derniers jours pour excès de vitesse parce qu'ils étaient contraires à la controverse "Anti-burkini" -Erlass du maire David Lisnard, comme le journal régional "Nice Matin" a rapporté mardi. Les montants des amendes à 38 selon le règlement Euro.

    http://www.spiegel.de/politik/ausland/burka-verbot-frankreich-streitet-ueber-burkinis-a-1107925.html

    RépondreSupprimer
  8. Turquie : polémique concernant les abus sexuels sur mineurs, l’ambassadeur suédois convoqué


    16 août 2016, 12:52


    Après un tweet de la ministre des Affaires étrangères suédois Margot Wallström affirmant que la Turquie aurait autorisé les rapports sexuels avec les enfants de 15 ans, Ankara a convoqué le représentant suédois en Turquie.

    «Il est scandaleux qu'un ministre des Affaires étrangères écrive un tel tweet basé sur de fausses informations ou la spéculation», a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu. Le 14 août, son homologue suédoise, Margot Wallström, avait écrit sur le réseau social que la Turquie autorisait les rapports sexuels avec des enfants de moins de 15 ans.

    «La décision turque d'autoriser des rapports sexuels avec des enfants de moins de 15 ans doit être annulée. Les enfants ont besoin de plus de protection, pas moins, contre la violence et les abus sexuels», a en effet écrit Margot Wallström sur son compte Twitter.

    Tout en convoquant l’ambassadeur de la Suède en Turquie, le vice Premier ministre turc Mehmet Simsek a souligné que Margot Wallström était «manifestement mal informée».

    En juillet, la Cour constitutionnelle turque s'était prononcée en faveur du retrait du code pénal des distinctions entre les abus sexuels sur les enfants de moins de 15 ans et sur les bébés. Les relations sexuelles avec des enfants de moins de 18 ans restent interdites.

    https://francais.rt.com/international/25125-turquie-ambassadeur-suedois-convoque-polemique-protection-mineurs

    RépondreSupprimer
  9. «Police de la pensée» à Scotland Yard : «C’est un pas dangereux vers le totalitarisme


    16 août 2016


    Scotland Yard annonce la création d’une unité pour enquêter sur les commentaires sur internet. L’apparition d’une «police de la pensée» est un pas dangereux menaçant la liberté d’expression, selon l'ex-agent des services britanniques Annie Machon.

    Annie Machon a travaillé pour le MI5, les services secrets britanniques, puis a démissionné à la fin des années 1990 aux côtés de David Shayler pour dénoncer l’incompétence des espions et les tentatives d’intimidation. Elle est à présent conférencière, écrivaine, commentatrice, militante politique et consultante en Relations publiques.

    RT : Scotland Yard est prêt à dépenser deux millions de livres pour la création d’une «police de la pensée», censée cibler les trolls et espionner les utilisateurs du Web. Cet argent pourrait-il être dépensé de façon plus raisonnable ?

    Annie Machon (A. M.) : On peut bien sûr dépenser cet argent autrement. La Grande-Bretagne a une tradition très ancienne, noble ou ignoble, celle de la satire politique, de la liberté d’expression : les gens peuvent attaquer les hommes politiques, la classe politique et débattent des idées politiques, sociales, etc. Tout cela participe à une démocratie saine. Il y a déjà eu des préoccupations concernant la surveillance de masse effectuée par les agences de renseignement, ce qui a eu un effet paralysant sur le concept même de liberté d’expression, car les gens se demandent : «Devrais-je m’exprimer sur internet comme je l’entends ?» Toutefois, traquer les terroristes, ça n’est pas exactement l’affaire de la police, mais plutôt celle des services de renseignement. Surveiller la population à cause de la liberté d’expression, de leur satire politique, c’est un pas dangereux vers le totalitarisme. Quand les gens ne se sentent plus capables de s’exprimer librement, ils ne s’expriment pas dans le domaine politique et la démocratie meurt.

    Au lieu d’organiser des surveillances massives, il faudrait prévenir les attaques terroristes

    RT : Selon vous, qu’est devrait-il y avoir au centre des efforts de la lutte anti-terroriste ?

    Lire aussi
    La police londonienne s'arme davantage et se prépare à une attaque terroriste de grande ampleur

    A. M. : Il faudrait plutôt concentrer les efforts pour cibler les terroristes qui nuisent à la population dans la rues, en particulier ces terroristes qui font des attentats en solitaire un peu partout en Europe. Je répète déjà depuis des années qu’au lieu d’organiser des surveillances massives, il faudrait prévenir ces attaques. La police et les services de renseignement devraient plutôt organiser une surveillance ciblée en utilisant des techniques d’investigation – pas seulement la surveillance électronique, mais [aussi] le renseignement humain, la surveillance des portables. En agissant ainsi, on pourrait, avec un peu de chance, prévenir ces attentats. En surveillant les gens sur internet, on va perdre les informations précieuses qui arrivent au renseignement.

    Cette initiative de faire la police sur internet pour les soi-disant «crimes de pensée» n’est pas nouvelle, nous l’avons déjà vu au Royaume-Uni

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  10. RT : Cette nouvelle initiative pourrait-elle provoquer un changement dans le comportement des internautes ? En quoi cela pourait-il nuire au travail des services de surveillance ?

    A. M. : C’est possible, car les [internautes] se sentent surveillés sur Twitter, sur Skype, sur Facebook ou n’importe où. Du coup, ils s’empêchent de dire ce qu’ils veulent, contrôlent leur manière de communiquer les uns avec les autres. De nos jours, nous avons une sorte de conscience prolongée quand on communique sur internet, nos vies sont presque toujours en ligne. Alors, si on commence à sentir qu’on ne peut plus communiquer facilement, lire ou voir des choses en ligne, on perd cette liberté. C’est un danger pour la démocratie. Cette initiative de faire la police sur internet pour les soi-disant «crimes de pensée» n’est pas nouvelle, nous l’avons déjà vu au Royaume-Uni en 2011 à l’époque du mariage entre le prince William et Kate Middleton : il y a eu des arrestations préventives de 24 h, des gens ont été détenus pour avoir écrit sur Facebook qu’ils voulaient aller faire une manifestation contre le mariage, à cause de leur rejet du concept-même de monarchie, étant des républicains, etc. Un professeur d’université a été parmi les personnes arrêtées et a passé 24 heures en prison. Il y a eu d’autres militants qui ont été traités de la même manière. Et tout cela pour avoir dit qu’il voulaient faire quelque chose – pas pour l’avoir fait. C’est tout simplement un crime de pensée. Le fait qu’une unité spéciale de la Metropolitan Police, qui coûte très cher, se voit attribuer de telles fonctions, c’est un autre pas [vers le totalitarisme], et c’est vraiment préoccupant.

    https://francais.rt.com/opinions/25122-police-pensee-scotland-yard-pas-totalitarisme

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Les 'autorités' ne savent plus quoi faire pour inventer une fausse concurrence comme si les 'terroristes' allaient appeler quelqu'un pour lui dire "Bon, c'est ok. Je t'emmène ce soir à 20 h 03 les armes et munitions commandées avec les 800 kg de came au 3è étage porte droite, 147 bd Monfermeil Paris 18è" !!

      Supprimer
  11. La Chine lance le premier satellite impossible à hacker (VIDEO)


    16 août 2016, 12:37

    Mardi 16 août, la Chine est devenue le premier pays au monde à lancer un satellite à communication quantique. Une percée technologique non négligeable pour Pékin, qui ambitionne de mettre en place un système inviolable de communications cryptées.

    Lire aussi
    Washington va déployer un système antimissile en Corée du Sud face à la menace nord-coréenne

    Le lancement a été effectué à 01h40 heure locale (soit à 17h40 lundi 16 août, heure française) en Mongolie intérieure, dans le désert de Gobi, a annoncé l'agence officielle Chine nouvelle.

    Le satellite, nommé Mozi en l'honneur d'un philosophe chinois du cinquième siècle avant notre ère, sera utilisé pour démontrer l'intérêt de la technologie quantique dans les communications longue distance.

    A la différence des méthodes classiques de transmission sécurisée, le système utilise des photons (une particule fondamentale du champ électromagnétique) pour envoyer les clés de cryptage nécessaires au décodage de l'information.

    Les données contenues dans ces photons sont impossibles à intercepter : toute tentative d'espionnage provoquerait leur autodestruction, affirme Chine nouvelle.

    La satellite tentera d'envoyer des données cryptées entre Pékin et Urumqi, capitale de la région du Xinjiang (nord-ouest), distantes de près de 2 500 kilomètres.

    Course technologique

    L'opération est néanmoins délicate, et nécessitera que le satellite soit orienté de façon extrêmement précise vers des stations réceptrices situées sur Terre, explique Chine nouvelle.

    La Chine, qui vise à créer un réseau mondial de communications quantiques d'ici 2030, a investi d'énormes ressources financières dans ce marathon technologique. Développer cette nouvelle technologie est un objectif crucial pour Pékin, qui l'a incluse dans son nouveau plan quinquennal publié en mars. Les Etats-Unis, le Japon et d'autres nations souhaitent elles aussi s'imposer dans cette technologie.

    https://francais.rt.com/international/25123-chine-lance-premier-satellite-monde

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Enfin la liberté de communication existe !!

      Après qu'est été lancé Internet, la NSA s'est mise en faction d'intercepter la totalité des informations sans penser un seul instant que dans leur personnel pouvait exister autre chose que des 'couilles molles' ! Hahahaha !

      Supprimer
  12. Autriche : au moins deux blessés lors d'une attaque au couteau dans un train


    16 août 2016, 11:17


    Selon la police, un homme âgé d'une soixantaine d'année atteint de troubles mentaux aurait attaqué les passagers d'un train à l'arme blanche et a blessé deux d'entre eux. Le suspect serait Allemand selon un témoin.

    Un témoin, qui aurait maîtrisé le suspect, a affirmé que ce dernier était Allemand. Il a été bloqué au sol jusqu'à l'arrivée des forces de l'ordre qui ont procédé à son interpellation.

    «Il s'agit manifestement d'un déséquilibré», a précisé un porte-parole de la police, Horst Spitzhofer, soulignant que l'hypothèse terroriste pouvait être «largement exclue».

    Un jeune de 19 ans a été blessé à l'estomac et au dos, alors que l'autre homme, âgé de 17 ans, a été blessé à la gorge. Tous deux ont été hospitalisés.

    L'attaque s'est déroulée près de Sulz, dans la province de Vorarlberg, à proximité la frontière austro-helvète.

    Le 13 août, un Suisse de 27 ans avait mis le feu à un wagon et poignardé des passagers dans un train suisse, tuant une femme de 34 ans et blessant cinq autres personnes. L'assaillant était décédé le lendemain des suites de ses brûlures. La police n'a pas retenu de mobile terroriste.

    https://francais.rt.com/international/25118-autriche--moins-deux-blesses

    RépondreSupprimer
  13. Selon une étude, la plupart des recrues de l'EI n'auraient que peu de connaissances sur l'islam


    16 août 2016, 12:01


    De nombreux combattants de l'Etat islamique n'ont pas beaucoup de connaissances concernant l'islam ou ne se préoccupent pas du tout de la religion, tend à démontrer une enquête d'Associated Press (AP).

    Lire aussi
    Des bombardiers russes ont frappé des positions de Daesh en Syrie depuis la base en Iran

    70% des recrues de Daesh auraient une connaissance «basique» de l'Islam – l'un des trois choix possibles dans les formulaires de recrutement de l'Etat islamique, selon une enquête de l'AP. L'agence a étudié 4 030 documents remplis par des recrues étrangères arrivées en Syrie en 2013-2014 et diffusés sur le site syrien Zaman al-Wasl, et mené de nombreux entretiens avec des anciens combattants du prétendu califat.

    Sur l'ensemble des formulaires étudiés, 24% des déclarants affirmaient avoir une connaissance «intermédiaire» de l'islam, et 5% d'entre eux estimaient avoir un savoir «avancé». Seules cinq recrues ont affirmé connaître le coran par cœur.

    «J'ai réalisé que j'étais au mauvais endroit lorsqu'ils ont commencé à poser des questions comme "quand vous mourrez, qui devons-nous appeler ?"» a affirmé une recrue européenne de 32 ans sous couvert d'anonymat. Parmi les sujets interrogés par AP, on peut trouver un européen homosexuel converti, ainsi qu'un français et deux britanniques qui avaient acheté «Le coran pour les nuls» et «l'islam pour les nuls» afin de se préparer pour le djihad.

    Attentats suicides : ceux qui en savent le moins en font le plus

    L'enquête tend à démontrer que plus le degré de religiosité est bas, et plus il est aisé de recruter pour l'Etat islamique. «La religion vient après coup», a indiqué un ancien agent de la CIA, Patrick Skinner, à AP. Pour lui, peu de gens rejoignent l'Etat islamique à cause de la religion, la plupart des recrues le faisant davantage par recherche d'un «sentiment d'appartenance ou d'excitation».

    Selon le français Karim Mohammad-Aggad, dont le frère a participé au carnage du Bataclan en novembre 2015, le groupe terroriste a utilisé l'islam «pour [le] piéger comme un loup». La recrue homosexuelle a déclaré qu'il avait été piégé dans quelque chose qu'il ne «comprenait pas». «Je n'ai jamais voulu finir à l'Etat islamique», a-t-il ajouté.

    Une autre enquête, initiée par le centre américain de lutte contre le terrorisme, montre que ceux qui en connaissent le moins sur l'islam ont plus de chances de devenir des kamikazes. «Si le martyr est vu comme la plus haute obligation religieuse, alors on devrait s'attendre à ce que les plus savants en loi islamique se portent volontaires pour ces opérations» or, ceux-ci sont «les moins à même de mener des attaques suicides».

    https://francais.rt.com/international/25120-plupart-recrues-lei-nauraient-que

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Ils auraient dû acheter "Le trou de cul pour les nuls" !!

      Supprimer
  14. Les 30 plus grandes firmes allemandes n’emploient que… 54 réfugiés en tout


    Audrey Duperron
    16 août 2016


    La chancelière allemande Angela Merkel a invité les dirigeants de certaines des plus grandes entreprises du pays à un sommet qui se tiendra le 14 septembre. L’objectif de ce sommet est de les convaincre à recruter plus de réfugiés.

    L’Allemagne a accueilli l’an dernier plus de 1 million de réfugiés, principalement en provenance de Syrie, d’Afghanistan et d’Irak. Le gouvernement veut mettre ces gens au travail pour les rendre moins dépendants des prestations sociales. L’Allemagne est également confrontée à un déficit démographique dû au vieillissement de sa population.

    Merkel va tenter de convaincre les entreprises de proposer plus de stages aux réfugiés, rapporte le Bild Zeitung. Les grandes entreprises ont souvent été critiquées ces derniers mois parce qu’elles faisaient trop peu d’efforts pour intégrer les immigrés dans le marché du travail.

    Des entreprises comme Siemens, Evonik, Opel, VW et RWE partageront avec la chancelière les résultats d’une série de projets pilotes impliquant des réfugiés, écrit Bild.

    Ils ne parlent pas la langue, ils n’ont pas les qualifications
    Mais, selon les dires des entreprises, les nouveaux arrivants parlent à peine l’allemand et n’ont que peu ou pas de formation, ce qui implique qu’ils sont inaptes pour occuper les emplois disponibles.

    “Nous croyions avoir affaire à des médecins et des ingénieurs syriens. On réalise aujourd’hui que ces réfugiés qualifiés forment une minorité”, avait déploré une responsable de la fédération des employeurs allemands (BDA) en mars dernier. La majorité des réfugiés sont âgés de moins de 25 ans, et il faudra compter cinq ans avant qu’ils n’intègrent au marché du travail.

    Nouvelle loi sur l’intégration

    Grâce à une nouvelle loi sur l’intégration votée récemment en Allemagne, les demandeurs d’asile pourront accepter des “emplois à 1 euro”, c’est à dire à travailler pour un salaire de 64 euros par mois. Ils devront obligatoirement apprendre l’allemand dans le cadre d’une formation d’intégration. Tous ceux qui suivront ce type de formation ne pourront pas être expulsés. Les demandeurs d’asile pourront également continuer à recevoir le paiement de 700 à 800 euros qu’ils perçoivent déjà.

    Les emplois que les demandeurs d’asile peuvent occuper sont des “emplois à 1 euro” et sont souvent des emplois communautaires, tels que la maintenance d’un parc ou un emploi d’aide dans une cuisine industrielle. Ce type d’emplois est déjà proposé aux chômeurs de longue durée

    Le patronat allemand ne se montre pas très enthousiaste. Il estime que le gouvernement ferait mieux de donner plus d’argent aux entreprises pour créer de véritables formations pour les demandeurs d’asile.

    54 réfugiés

    Le Frankfurter Allgemeine Zeitung a écrit le mois dernier que les 30 plus grandes sociétés cotées allemandes employaient exactement 54 réfugiés ; plus de 50 d’entre eux travaillent pour le service de messagerie Deutsche Post. Selon le vice-chancelier Sigmar Gabriel, les efforts de ces grandes entreprises font pâle figure en comparaison de ceux des PME allemandes.

    https://site aux_publicités_de_merde

    RépondreSupprimer
  15. Pour la première fois, des bombardiers stratégiques russes attaquent ISIS à Hamadan base aérienne de l'Iran

    par Tyler Durden

    16 août 2016 07h12

    Les bombardiers stratégiques russes avec des charges utiles complètes ont livré leurs premières frappes aériennes sur des cibles terroristes en Syrie opérant à partir d'une base aérienne iranienne, le ministère russe de la Défense a déclaré, après Moscou a déployé des avions russes à une base de la force aérienne iranienne d'élargir sa campagne en Syrie. Le ministère a déclaré que les attaques, par les Tupolev-22M3 bombardiers à longue portée et les Sukhoi-34 chasseurs bombardiers, ont été lancées à partir de Hamadan la base aérienne de l'Iran.

    Soutenu par l'État Rossiya 24 le canal de la Russie plus tôt mardi diffusé des images uncaptioned d'au moins trois bombardiers et un avion de transport militaire russe apparemment à l'intérieur de l'Iran, mais a dit qu'il était difficile de savoir combien de bombardiers russes étaient arrivés là.

    Ce fut la première fois que la Russie a frappé des cibles à l'intérieur de la Syrie de l'Iran depuis qu'il a lancé une campagne de bombardement pour soutenir le président syrien Bachar al-Assad en Septembre l'année dernière.

    Moscou et Téhéran ont signé un accord militaire permettant des avions russes de la station à l'aéroport de Hamadan dans l'ouest de l'Iran, et selon Conseil de sécurité de l'Iran Natioanl la coopération entre les deux pays en Syrie est «stratégique».

    Téhéran a accepté de partager ses installations et ses capacités militaires avec Moscou, confirmant le dévouement à la coopération stratégique dans la lutte contre le terrorisme en Syrie, secrétaire de l'Iran suprême du Conseil national de sécurité Ali Shamkhani dit République islamique Nouvelles Agence (IRNA) dans une interview mardi.

    Les médias russes ont déclaré que les bombardiers Tupolev-22M3, qui avait déjà mené de nombreuses grèves sur les militants en Syrie à partir de leurs bases dans le sud de la Russie, étaient trop grands pour être logés à la base aérienne de la Russie à l'intérieur de la Syrie.

    Selon RT, le principal avantage de la force aérienne russe est une réduction drastique des temps de vol des cibles terroristes en Syrie. Russes bombardiers à long rayon livré des frappes aériennes en Syrie d'une base à Mozdok, en Russie, et a dû couvrir une distance d'environ 2000 km pour se rendre à l'espace aérien syrien. Maintenant que la distance est réduite à quelque 700 kilomètres, donc des frappes aériennes sensibles au facteur temps peut être livré immédiatement et à moindre coût.

    Le site Al-Masdar a été le premier à publier des photos d'au moins trois bombardiers Tu-22M3 et Il-76 jets de transport militaire en Iran.

    Comme le note Reuters, le mouvement montre la Russie étend son rôle et sa présence au Moyen-Orient et vient au milieu des médias russes rapporte Moscou a demandé à l'Iran et l'Irak pour obtenir la permission de tirer des missiles de croisière sur des cibles syriennes à travers leur territoire de la mer Caspienne. Le ministère a déclaré que les grèves de mardi avaient ciblé État islamique et militants précédemment connu sous le nom du Front Nusra dans Alep, Idlib et Deir al Zour provinces.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  16. Les bombardiers avaient été protégés par des combattants basés à Hmeymim la base aérienne de la Russie dans Latakia Province de la Syrie, il a dit.

    Pendant ce temps, la coopération militaire entre l'Iran et la Russie se développe rapidement. En Janvier de cette année, Moscou et Téhéran ont signé accord de coopération militaire qui implique une collaboration plus large dans la formation du personnel et des activités de contre-terrorisme. Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou et son homologue iranien le général de brigade Hossein Dehghan ont signé le document lors d'une visite en laiton haut de la Russie à la capitale iranienne.

    Le Kremlin ne sera pas arrêter là: lundi, a rapporté Interfax que Moscou a demandé une nouvelle fois l'Iran et l'Irak pour permettre des missiles de croisière à voler à travers leur espace aérien respectif pour délivrer des frappes sur des cibles terroristes en Syrie. Lundi également, la Russie a lancé des exercices navals tactiques dans la Méditerranée et la mer Caspienne. Les navires de guerre qui participent à l'exercice sont à engager dans l'artillerie en direct et le feu de missile "dans des conditions de champ de bataille simulés." La force méditerranéenne comprend deux attaque rapide embarcation de missile guidé, aussi bien armés avec des complexes de missiles de croisière Kalibr-NK équipés de huit missiles chacune.

    En même temps, un groupe de quatre attaques de missiles guidés artisanat (armés chacun avec 8 Kalibr-NK missiles de croisière) a été déployé dans la partie sud-ouest de la mer Caspienne, également pour effectuer l'artillerie et frappes de missiles en direct. Le 7 Octobre 2015, quatre navires de guerre de la marine russe dans la mer Caspienne ont tiré un total de 26 missiles à des positions en Syrie détenus par IS, Choïgou a annoncé. Les missiles ont voyagé quelque 1500 kilomètres, en changeant la route à plusieurs reprises, et en éliminant les 11 cibles.

    Alors que les États-Unis renforce sa campagne en Libye "pour combattre ISIS", la Russie est également étend sa présence géopolitique, et dans le processus d'une relation plus profonde stratégique avec l'Iran, qui, contrairement aux ouvertures répétées de l'administration Obama, semble graviter progressivement plus proche de froid nemesis de guerre de l'Amérique.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-16/first-time-russian-strategic-bombers-strike-isis-irans-hamadan-air-base

    RépondreSupprimer
  17. Activisme sans scrupules : l'affaire du bidon de Kieling


    16 Août 2016
    par Seppi
    Schillipaeppa*


    Les fabricants de « documenteurs » pour qui la vérité des faits allégués, l'honnêteté du message, ne sont pas la priorité ne sévissent pas qu'en France...

    M. Andreas Kieling a « expliqué » le glyphosate dans une vidéo sur Facebook. En voici un extrait :

    « Ce champ de blé est, comme beaucoup d'autres, traité deux fois par an avec du glyphosate. Le glyphosate est un poison environnemental et humain. Il est très fortement soupçonné d'être cancérogène. Une fois au printemps, il est pulvérisé avant le semis, et quand le blé vient à maturité mais n'est pas encore entièrement mûr, l'agriculteur pulvérise la céréale pour pratiquement la tuer. Cela vous permet d'économiser le coût élevé du séchage. Et ensuite, s'il ne pleut pas, nous trouvons ce pesticide pratiquement à 1:1 sur notre table à travers les produits de boulangerie. Au moins ceux des surfaces qui ne sont pas bio. On détecte maintenant le glyphosate partout, dans l'urine, le lait maternel et la nourriture. »

    Schillipaeppa répond.

    J'aime les films animaliers. Je les aimais déjà enfant. Et je pense que les films d'animaux sont importants pour former les gens à reconnaître les relations dans la nature et, par conséquent, à les apprécier. C'est pourquoi je tiens en haute considération les personnes qui ne lésinent pas à engager des frais, à affronter des difficultés et à déployer des efforts pour faire entrer des images aussi réalistes que possibles des animaux sauvages dans nos salons. Mais manifestement, il y a des gens qui profitent de cette réputation pour véhiculer leurs messages privés. Ainsi, le cinéaste animalier Andreas Kieling a présenté il y a quelques jours une vidéo perturbante sur le glyphosate sur sa page Facebook.

    Les lacunes techniques de l'argument de Kielings font se dresser les cheveux sur la tête. Une grosse boulette est par exemple l'affirmation selon laquelle l'extension de l'autorisation du glyphosate avait été décidée par le Bundestag. Les décisions en matière d'autorisation des produits phytopharmaceutiques sont prises au niveau européen. La Commission européenne a pris cette décision à la fin de juin.

    Le traitement des céréales avant la récolte (dessiccation) avec du glyphosate est en principe interdit [en Allemagne]. Il ne peut intervenir que dans des cas exceptionnels, lorsque la récolte serait impossible à récupérer sansle traitement. Par exemple, en cas de forte infestation de mauvaises herbes ou de présence de pommes de terre adventices issues de la culture de l'année précédente.

    De même, le traitement avec du glyphosate avant le semis n'est pas la règle : il s'applique dans le cas de l'utilisation de certains itinéraires techniques, sans labour, lesquels présentent des avantages pour la structure du sol et le contrôle de l'érosion.

    « Poison environnemental et humain », « très fortement soupçonné d'être cancérogène » : il n'y a qu'une seule organisation internationale, le CIRC, un sous-ensemble de l'OMS, qui classe le glyphosate comme « probablement cancérogène » ; toutes les autres institutions comme le BfR, la JMPR (également OMS), l'EFSA, l'EPA et d'autres ne voient pas de risque de cancer lorsqu'il est correctement utilisé. Il est du reste intéressant de noter que c'est précisément le CIRC qui a fondé son évaluation, en particulier, sur des études sur des souris, datant des années 80, qui avaient été menées pour le compte de Monsanto.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  18. Plus généralement, « un des poisons les plus puissants » : le glyphosate bloque un enzyme indispensable aux plantes pour la production de certains acides aminés. L'effet – la mort des plantes – semble énorme, mais l'intervention chimique est tout simplement minuscule. L'enzyme bloquée par le glyphosate n'est pas présente dans les organismes animaux, et c'est pour cela que la substance est considérée comme inoffensive pour les mammifères. Selon les normes toxicologiques internationales (DL50 rat par voie orale), le glyphosate est moins toxique que le sel de table ou le bicarbonate de soude.

    « Sur la demi-vie on ne sait pas grand-chose » : un rapport d'évaluation de l'Agence Fédérale de l'Environnement de 2013 relatif à une préparation particulière contenant du glyphosate fait état de diverses études et conclut :

    « Le glyphosate est dégradé dans le sol avec une demi-vie de 3,9 à 327 jours. La minéralisation après 100 jours équivaut à 23,5 à 79,6% et la formation de résidus non extractibles après 100 jours à 1,6 à 13,9%. D'après le système d'évaluation de Beek et al. (2001) et sur la base du pire des cas respectifs, le glyphosate est à ranger en termes de dégradation primaire dans la classe IV (insignifiant), en termes de minéralisation dans la classe III (faible) et en termes de formation de résidus non extractibles dans la classe II (plateau modéré). »

    « La biodiversité est beaucoup plus grande dans les villes qu'ici, dans la campagne » :lLa biodiversité est vraisemblablement bien plus grande dans mon jardin que dans une ville allemande moyenne avec ses surfaces pavées, ses allées de gravier et ses topiaires, si vous excluez les jardins botaniques. Même les parcs sont beaucoup plus cultivés que notre paysage agricole.

    Que Kieling ait tenu un bidon rouge devant la caméra, de nombreux agriculteurs l'ont mal pris. C'est que les pesticides ne sont habituellement pas livrés dans des conteneurs rouges. Brigitta Blume a fini par trouver : comparez l'étiquette sur le bidon avec la photo du produit Oekomix carburant pour moteur deux temps :

    Le bidon qu'a présenté Andreas Kieling avec les mots lourds de sens « pulvérisé avec du glyphosate » n'a jamais contenu de glyphosate. Il l'a probablement choisi parce que la couleur rouge indique un danger, et qu'il pouvait l'utiliser pour mieux diffuser son message.

    Qu'importe les faits, semble-t-il, pourvu que le message soit bon. Andreas Kieling s'est déjà fait remarquer une fois négativement quand il a « vendu » des chiens loups slovaques dociles comme des loups dans un documentaire de la ZDF, « Kielings wildes Deutschland » (l'Allemagne sauvage de Kieling). A l'époque, il s'était montré obstiné. Le Berliner Kurier a cité le cinéaste animalier :

    « Si je veux faire de la publicité pour le loup, et je le veux, je dois prendre des photos qui sont plus chics que les enregistrements de nuit granuleux et verts qui seraient authentiques. »

    J'aime toujours les films sur les animaux, mais à l'avenir, je regarderai attentivement qui les a tournés.

    _________________

    * L'auteure a fait des études de philosophie, est éditrice et a atterri il y a déjà plus de dix ans à la campagne. Sur son blog, elle (d)écrit – miracle ! La traduction peut être fidèle – ce qui la préoccupe, lorsqu'elle n'est pas en train de curer l'écurie des poneys, de chercher des gants de gardien de but, de s'occuper de quantités de denrées alimentaires ou de linge, ou encore de tenter d'arracher les mauvaises herbes plus vite qu'elles ne poussent.

    Source : https://schillipaeppa.net/2016/08/11/die-kielingsche-kanister-affaire/

    http://seppi.over-blog.com/2016/08/activisme-sans-scrupules-l-affaire-du-bidon-de-kieling.html

    RépondreSupprimer
  19. Le mystère de l’orgasme féminin enfin dévoilé


    le 16 août 2016


    C’est une étude « très sérieuse » qui le prouve : l’orgasme féminin est différent de l’orgasme masculin … comme si on l’ignorait encore. L’étude a été réalisée auprès de 6151 hommes et femmes âgés de 21 à plus de 65 ans mais restreinte à 2850 hommes et femmes célibataires ayant eu une activité sexuelle régulière avec un partenaire stable durant les 12 mois précédant la mise en place de cette étude. Il est apparu que 85 % des hommes avaient régulièrement un orgasme lors d’une relation sexuelle avec leur partenaire régulière alors que seulement 63 % des femmes étaient satisfaites. Dans la catégorie des gays le pourcentage était sensiblement identique et pour les lesbiennes ce « taux de réussite » atteignait 75 %. Ce résultat paru dans le Journal of Sexual Medicine (voir le lien) a rendu perplexes les auteurs de cette étude qui se sont finalement posé la question de savoir à quoi peut bien servir l’orgasme féminin. Que mes lectrices se rassurent les auteurs de cette étude étaient toutes des femmes !

    En entrant dans les détails, les lesbiennes déclarent avoir une relation sexuelle avec leur partenaire qui dure en moyenne entre 30 et 45 minutes alors que les femmes hétérosexuelles ont rarement une relation durant plus de 30 minutes avec leur partenaire masculin (plutôt pas plus de dix minutes), ceci pouvant expliquer la différence de satisfaction entre les femmes hétérosexuelles et les lesbiennes. Mais la question centrale qui aurait pu être décryptée par cette étude est l’utilité de l’orgasme féminin. Une autre étude parue cette fois dans le Journal of Experimental Zoology (voir le lien) tente d’apporter une explication à cette signification de l’orgasme féminin outre le fait qu’il est une source de plaisir physique que mes lectrices ne réfuteront certainement pas.

    Aristote avait déjà remarqué que l’orgasme féminin n’était pas lié à la reproduction alors qu’au contraire l’orgasme de l’homme, synonyme d’éjaculation et donc de transfert de gamètes, est par définition corrélé à cette fécondation. De plus la femme est sexuellement réceptive tout au long du cycle menstruel comme certains primates, mais ce n’est généralement pas le cas des autres mammifères. L’orgasme féminin qui s’accompagne d’une « bouffée » de prolactine et d’ocytocine n’a donc, pour les scientifiques, pas de raison d’être d’un point de vue strictement physiologique puisqu’il n’entraine pas automatiquement d’ovulation … Ça laisse rêveur !

    Sigmund Freud en rajouta une couche au début du XXe siècle en considérant que l’orgasme clitoridien était une déviation relevant de la psychiatrie. Ce sombre individu, lui-même obsédé sexuel, reporta sur ses patientes ses obsessions malsaines tout au long de sa carrière de charlatan et fit malheureusement pour un grand nombre de femmes des dégâts irréparables. Pour Freud les femmes étaient toutes plus ou moins des nympho-maniaques qu’il fallait traiter en conséquence. Pour Freud l’orgasme féminin était une déviation des sens … On croit encore aux théories absconses de ce sinistre individu, c’est dire à quel point l’opinion généralement masculine de l’orgasme féminin est encore entachée d’a priori défavorables et d’erreurs !

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. Il faut donc rechercher l’origine de l’orgasme féminin du côté de l’évolution darwinienne. Par exemple les singes macaques femelles se masturbent et cet acte provoque une ovulation qui les conduira naturellement à s’accoupler en vue d’être fécondées. Il est intéressant de noter que la position du clitoris par rapport à l’entrée du vagin se trouve être corrélée phylogénétiquement au mode d’ovulation. En d’autres termes lorsque le clitoris, l’un des éléments anatomiques centraux favorisant l’orgasme – du moins sa partie visuellement apparente – est éloigné de l’entrée du vagin, l’ovulation est spontanée et non réflexe en association avec un rapport sexuel. C’est le cas chez la plupart des primates dont la femme. L’origine embryonnaire du clitoris est identique à celle du pénis et au cours de l’évolution le clitoris a perdu ses fonctions liées à la fécondation en se retrouvant éloigné du vagin et de l’orifice urinaire. Chez la femme cet organe ne joue donc plus de rôle dans l’initiation de l’ovulation et n’est plus présent que pour le plaisir … Comme la nature a bien fait les choses pour les femmes qui ont l’immense privilège de pouvoir jouir (sans jeu de mot) de plusieurs orgasmes, ce qui n’est certainement pas le cas de l’homme !

    Sources en accès libre : http://dx.doi.org/10.1111/jsm.12669

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/08/16/le-mystere-de-lorgasme-feminin-enfin-devoile/

    RépondreSupprimer
  21. Edward Snowden explique The Historic NSA Hack: "Ce Escalation pourrait obtenir Messy rapide"


    par Tyler Durden

    16 août 2016 15h58


    Hier, nous avons signalé que dans un premier temps, un groupe inconnu historique de pirates, les "Shadow Brokers" avait piraté le cuberattack de la NSA de piratage division, "Le Groupe Equation." Beaucoup se demandaient quelles sont les implications stratégiques de cette escalade dramatique, qui a eu lieu tout comme les États-Unis accusait la Russie de pratiquement tous les autres piratage proéminente récente, et si elle a suggéré quelque chose de grand se déroulait dans les coulisses.

    Aujourd'hui, le plus célèbre NSA (ex) employé Edward Snowden, renchérit sur ce sujet dans un tweetstorm dans lequel il tente d'expliquer qui l'a fait:

    La preuve circonstancielle et la sagesse conventionnelle indique la responsabilité russe. Je soupçonne que cela est plus de diplomatie que l'intelligence, liée à l'escalade autour du hack DNC
    ... Pourquoi ils l'ont fait:

    Cette fuite est probablement un avertissement que quelqu'un peut prouver US responsabilité pour les attaques qui proviennent de ce serveur de logiciels malveillants.
    ... et les conséquences:

    Cela pourrait avoir des conséquences importantes de la politique étrangère. En particulier, si l'une de ces opérations alliés américains ciblés. En particulier, si l'une de ces opérations ciblées élections. En conséquence, cela peut être un effort pour influencer le calcul des décideurs se demandent comment fortement pour répondre aux hacks DNC.
    et conclut comme suit:

    cette fuite ressemble à une personne d'envoyer un message à une escalade dans le jeu d'attribution pourrait obtenir rapidement salissant.

    En effet, Snowden suggère que la Russie a soit eu assez d'être accusé pour chaque pirater aux États-Unis, ou d'être lui-même piraté, et est maintenant aux représailles. S'il est correct, cela est beaucoup plus transgression par le Kremlin, et qui serait absolument nécessaire une réponse américaine proportionnelle à quelque chose qui peut très bien avoir son origine en Russie. La question est de savoir si l'administration, qui a jusqu'à présent lobé softballs que Poutine pour hacks DNC qui pourrait bien avoir été effectuées par 16 ans pirate américain, aura le courage de riposter à ce qui est le premier acte réel de cyberagression mondiale.

    Voici toute sa série de tweets sur le sujet (il peut être trouvé ici dans sa version originale).

    Le hack d'un serveur intermédiaire de logiciels malveillants NSA est pas sans précédent, mais la publication de la prise est. Voici ce que vous devez savoir:

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  22. 1) NSA trace et cible les serveurs C2 de logiciels malveillants dans une pratique appelée contre Computer Network Exploitation, ou CCNE. Donc, faire nos rivaux.
    2) NSA est souvent tapi inaperçue pendant des années sur le C2 et ORB (houblon proxy) des pirates de l'Etat. Voici comment nous suivons leurs opérations.
    3) Voici comment nous volons des outils de piratage de leurs rivaux et l'ingénierie inverse pour créer des «empreintes» pour nous aider à les détecter à l'avenir.
    4) Voici où ça devient intéressant: la NSA ne se fait pas de la magie. Nos concurrents font la même chose pour nous - et à réussir à l'occasion.
    5) Sachant cela, les pirates de la NSA (TAO) sont dit de ne pas laisser leurs outils de hack (les «binaires») sur le serveur après une op. Mais les gens deviennent paresseux.
    6) Quoi de neuf? NSA serveurs intermédiaires malware se piraté par un rival est pas nouveau. Un rival démontrer publiquement qu'ils ont fait est.
    7) Pourquoi ont-ils fait? Personne ne sait, mais je soupçonne que c'est plus de diplomatie que l'intelligence, liée à l'escalade autour du hack DNC.
    8) La preuve circonstancielle et la sagesse conventionnelle indique la responsabilité russe. Voici pourquoi cela est important:
    9) Cette fuite est probablement un avertissement que quelqu'un peut prouver US responsabilité pour les attaques qui proviennent de ce serveur de logiciels malveillants.
    10) Cela pourrait avoir des conséquences importantes de la politique étrangère. En particulier, si l'une de ces opérations alliés américains ciblés.
    11) En particulier, si l'une de ces opérations ciblées élections.
    12) En conséquence, cela peut être un effort pour influencer le calcul des décideurs se demandent comment fortement pour répondre aux hacks DNC.
    Un résumé pratique:
    13) TL; DR: Cette fuite ressemble à une personne d'envoyer un message à une escalade dans le jeu d'attribution pourrait se salir rapidement.

    Et un bonus prendre:

    Bonus: Quand je suis arrivé avant, NSA aurait migré des opérations offensives sur de nouveaux serveurs à titre de précaution - il est pas cher et facile. Alors ? Alors...

    Le pirate non détecté accroupi sur ce serveur NSA a perdu l'accès en Juin 2013. Rare point de données publiques sur les résultats positifs de la fuite.

    Vous êtes les bienvenus, @NSAGov. Gros bisous.

    La balle est maintenant dans le camp de la NSA.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-16/edward-snowden-explains-historic-nsa-hack-escalation-could-get-messy-fast

    RépondreSupprimer
  23. Cette semaine en 1971: le président Nixon Ferme la fenêtre d'or


    par Tyler Durden
    16 août 2016 21h00
    Soumis par Paul-Martin Foss via l'Institut Mises,


    il y a 45 ans cette semaine, le 15 Août 1971, le président Richard Nixon a officiellement fermé la fenêtre d'or.

    Alors que les citoyens américains avaient été interdit de posséder de l'or ou de racheter leurs certificats d'or pour les pièces d'or depuis le début des années 1930, les gouvernements étrangers avaient encore le privilège de racheter leurs dollars pour l'or.

    En raison de la politique monétaire inflationniste de la Réserve fédérale au cours des années 1960, les gouvernements étrangers ont commencé à racheter de plus en plus d'argent pour l'or. Les tentatives visant à encourager d'autres gouvernements (surtout en France) de ne pas racheter leurs avoirs en dollars ont été infructueuses, et il y avait une menace très réelle que les avoirs en or des États-Unis pourraient éventuellement être épuisés.

    Donc, le président Nixon a décidé de fermer la fenêtre d'or, rompant ainsi le lien final entre le dollar américain et l'or.

    - voir graphique sur site - 

    La suppression de la limitation du rachat d'or libéré la Réserve fédérale de se livrer à une politique monétaire plus inflationniste que jamais. Les effets de cette sur l'offre de l'argent et les chiffres officiels d'inflation des prix sont facilement visibles.

    La démonétisation de l'argent dans la loi sur la monnaie de 1873 a été largement assailli par ses détracteurs comme le «crime de '73."

    Est-il pas temps que la fermeture de Nixon de la fenêtre de l'or est connu comme le crime de '71 ?

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-16/week-1971-president-nixon-closes-gold-window

    RépondreSupprimer
  24. Kunstler Rages "Racket ruine nous"


    par Tyler Durden
    16 août 2016 18h00
    Soumis par Adam Taggart via PeakProsperity.com,


    Si vous ne comprenez pas ce qui cause un problème particulier, il est assez difficile de trouver une solution efficace.

    Auteur, commentateur et ami de longue date-de-site-James Howard Kunstler retourne à notre podcast cette semaine pour discuter de l'importance d'un diagnostic précis - dans ce cas, du fléau qu'il considère comme l'accélération de downslide de l'Amérique dans le déclin économique et social: Racket .

    Plus associé avec les patrons du crime organisé d'il y a un siècle, il est pas un mot souvent utilisé ces jours-ci. Mais cela ne diminue en aucune manière la pertinence et l'impact sur nos vies aujourd'hui:

    Les troubles dans la politique que nous voyons maintenant sont vraiment expressions des plus grands désordres dans notre vie économique et notre vie financière. Cela se trouve être l'avenue que l'expression sort de. Un autre point que je voudrais faire est que la raison pour laquelle les gens sont contre Hillary ou dumping sur Hillary ou ne l'aiment pas, est parce qu'elle est un enfant d'affiche pour le racket. J'encourage les gens qui parlent de nos circonstances et les gens qui sont intéressés par les nouvelles et les élections, d'utiliser le mot racket pour décrire ce qui se passe dans ce pays. Vous avez vraiment besoin du bon vocabulaire pour comprendre exactement ce qui se passe.
     
    Racket est juste omniprésente dans toutes nos activités. Non seulement en politique mais dans les choses encore comme la médecine et l'éducation. Il est évident que le système de prêt collège est un exemple de racket. Toute personne qui doit se rendre à une salle d'urgence avec un enfant dont brisé leur doigt ou quelque chose, va se retrouver avec une facture de 20 000 $. Tu sais pourquoi? En raison de racket médical. Et donc, ce sont vraiment des efforts à l'argent-grub par tous les moyens nécessaires, souvent par des moyens qui sont contraires à l'éthique et probablement illégale. Nous allons utiliser ce mot racket pour décrire notre situation nationale.
     
    Et rappelons-nous d'ailleurs, les activités des banques centrales est juste une autre forme de racket. Utilisation de l'émission de la dette et de tenter de contrôler les taux d'intérêt afin de dissimuler notre incapacité à générer le type de richesse réelle que nous devons continuer en tant que société techno-industrielle.
     
    Les sociétés ont un moment vraiment du mal à comprendre ce qu'ils font, en articulant les problèmes auxquels ils font face et à venir avec un consensus cohérent à propos de ce qui se passe, et à venir avec un consensus cohérent sur ce qu'il faut faire à ce sujet. Combinez cela avec un autre dilemme, les relations entre l'énergie et la raquette mort pour dissimuler la formation de capital réel. Je tiens à le réduire à une formule particulière qui est assez facile pour les gens à comprendre. Il est un dilemme classique: que le pétrole au prix de plus de 75 $ le baril en dollars d'aujourd'hui tend à écraser les économies, et de l'huile à prix de moins de 75 $ le baril en dollars d'aujourd'hui tend à écraser les compagnies pétrolières. Il n'y a pas de véritable sweet spot entre ces deux endroits. Nous rochet entre eux et chacun d'eux implique beaucoup de destruction. Voilà un dilemme terrible qui nous sommes et il a été exprimée dans la banque et la finance ... et les personnes en charge de ces choses ne savent pas vraiment quoi faire d'autre, sauf continuer la déformation des institutions et des instruments.

    Cliquez sur le bouton de lecture ci-dessous pour écouter l'interview de Chris avec James Howard Kunstler (58m: 21s).

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-16/kunstler-rages-racketeering-ruining-us

    RépondreSupprimer

  25. Allemagne : les réfugiés seraient favorables à l'instauration d'un régime autoritaire


    16 août 2016, 15:49


    Ce sont les conclusions surprenantes d'une étude allemande : interrogeant les réfugiés sur leurs conceptions de la société, ces derniers s'avèrent plutôt favorables à un régime autoritaire, le plus à même selon eux d'assurer la paix sociale.

    La Haute Ecole en communication, médias et économie de Berlin a tenté de dresser un panorama des convictions et des opinions des migrants récemment arrivés en Allemagne. Interrogeant 1 000 d'entre eux, l'étude révèle quelques surprises:

    Lire aussi
    «Merkel Démission» : manifestation de grande ampleur contre la politique migratoire en Allemagne

    Si une majorité des migrants se déclarent favorables à la démocratie et à la liberté d'expression, paradoxalement, 64% d'entre eux estiment que le meilleur type d'Etat passe par l'instauration d'un leader qui gouverne «d'une main ferme et pour le bien de tous».

    Le même nombre de migrants déclare que le maintient de l'ordre «si possible par la contrainte» est d'une importance cruciale pour toute société. De plus, bon nombre de personnes interrogées estiment que l'Allemagne aurait besoin d'un parti politique «uni et fort, qui incarne le peuple», et que «dans certaines circonstances, la dictature est le meilleur type d'Etat».

    Les réfugiés s'avèrent conservateurs, mais pas fanatiques

    Simultanément, la plupart des réfugiés ont exprimé des visions plutôt conservatrices de la société, mais parfois assez permissives sur la religion. Ainsi, 43% des réfugiés ne voudraient pas avoir des homosexuels comme voisins, et 48% des réfugiés interrogés estiment qu'avoir des relations sexuelles avant le mariage «est un péché». Et si une écrasante majorité de migrants, 87%, pensent que «la religion est une affaire privée», seuls 13% accepteraient un mariage inter-religieux entre musulman et chrétien.

    Cependant, information plus surprenante : 65% des réfugiés ne condamnent pas la consommation d'alcool, et 52% ne rejettent pas le principe de conversion, de passer d'une religion à une autre. «Le fanatisme religieux n'est pas une caractéristique des réfugiés» conclut cette étude, arguant aussi que 77% des sondés masculins se déclarent favorables à l'égalité entre les sexes.

    Le Docteur Ronald Freytag, à la tête de cette étude, conclut que les opinions politiques des réfugiés sont en somme très proches de celles exprimées par les mouvements anti-immigration, comme le mouvement PEGIDA et le parti AfD.

    En Allemagne, les derniers sondages indiquent que les citoyens sont de plus en plus inquiets des flux migratoires et du risque terroriste. En 2015, environ un million de migrants sont arrivés en Allemagne, encouragés par l'annonce faite par la chancelière d'en accueillir 800 000.

    https://francais.rt.com/international/25135-allemagne--refugies-seraient-favorable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Venus de pays où les femmes sont considérées moins que des chiens...

      Supprimer
  26. Allemagne : le parti de Merkel appelle à interdire le voile intégral


    16 août 2016, 15:21


    En pleine campagne pour renforcer la lutte contre l'islamisme après que l'Allemagne a été frappée par deux attentats, l'union chrétienne-démocrate (CDU) envisage d'interdire la burqa dans les lieux publics.

    Lire aussi
    Allemagne : Thomas de Maizière veut la déchéance de nationalité pour les djihadistes binationaux

    Lundi 15 août, s'exprimant au nom des membres de la CDU, Peter Tauber, secrétaire général du parti, s'est prononcé en faveur d'une interdiction du port de la burqa dans les lieux publics, considérant qu'elle était un frein à l'intégration.

    Lors d'une conférence de presse le 11 août, le ministre de l'Intérieur, Thomas de Maizière, avait déjà annoncé une batterie de mesures pour renforcer les outils de lutte contre le terrorisme, lesquels prévoyent notamment la déchéance de nationalité pour les binationaux, et l'interdiction du voile intégral dans les lieux publics.

    L'interdiction du voile intégral ne fait pas l'unanimité au sein de la classe politique allemande. Thomas de Maizière a déclaré qu'il n'y était pas favorable, estimant qu'on ne pouvait pas interdire tout ce avec quoi on n'est pas d'accord. Peu favorable au port du voile intégral, Tarek Al-Wazir, membre du parti écologique, est lui aussi opposé à une loi qui l'interdirait.

    Surrenchère électorale

    Alors qu'Angela Merkel est accusée de laxisme pour sa politique migratoire, et vient de perdre douze points avec 47 % d’opinions favorables, dans les derniers sondages publiés début août après les attentats de juillet, son parti tente de rassurer l'opinion en multipliant les propositions musclées pour lutter contre le terrorisme et l'islam radical.

    Le CDU doit faire vite pour rassurer l'opinion : selon un sondage publié le 7 août, 76% des Allemands craignent une nouvelle attaque, alors que cinq scrutins régionaux doivent se tenir d’ici les prochaines élections générales de septembre 2017.

    https://francais.rt.com/international/25132-allemagne--parti-merkel-appelle

    RépondreSupprimer
  27. Le maire du Touquet va à son tour prendre un arrêté interdisant le burkini


    16 août 2016, 15:14


    Le député-maire du Touquet, Daniel Fasquelle (LR), va prendre à son tour un arrêté interdisant le burkini sur les plages de sa commune du Pas-de-Calais, y voyant une façon de «lutter contre le prosélytisme religieux».

    «Il n'y a pas de burkini pour le moment au Touquet, mais je ne veux pas que mes services soient pris au dépourvu si jamais nous étions touchés par ce phénomène», a déclaré le maire de cette cité balnéaire huppée, confirmant une information du quotidien Aujourd'hui en France.

    Lire aussi
    «C'est par les plages que la France se libère !» : la validation de l'arrêt anti-burkini fait réagir

    L'arrêté doit être pris dans la semaine : «Je vais envoyer un message à tous ceux qui seraient tentés de venir au Touquet avec ce type de tenue vestimentaire pour leur dire qu'ils ne seront pas bien reçus», a-t-il ajouté.

    «Il faut lutter avec détermination et fermeté contre le prosélytisme religieux. Les élus de la République doivent être fermes concernant certains comportements qui sont en contradiction avec nos valeurs et nos principes», a poursuivi le député du Pas-de-Calais.

    Selon lui, cette initiative répondrait également à des raisons de sécurité : «Ca n'aurait pas de sens d'armer des CRS sur la plage et d'autoriser des personnes à y venir le visage caché», explique le député, même si le burkini couvre tout le corps sauf le visage.

    Pour Juliette Bernard, élue de l'opposition divers-droite au Touquet, l'arrêté est ridicule. «On n'a jamais vu un burkini sur la plage du Touquet, c'est un coup de communication politique pour faire comme ses copains Les Républicains. Attiser les rancœurs de certains dans la société actuelle ne sert à rien», a-t-elle affirmé, jointe par l'AFP.

    Le 27 juillet, le maire Les Républicains de Cannes, David Lisnard, avait pris un arrêté similaire, suivi le 5 août par le maire de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes), Lionnel Luca.

    Lundi 15 août, c'est le maire socialiste de Sisco, en Corse, Ange-Pierre Vivoni (PS), qui a pris un arrêté interdisant le burkini sur les plages de sa commune, après les violents incidents survenus samedi.

    https://francais.rt.com/international/25130-maire-touquet-va-prendre-son

    RépondreSupprimer
  28. Bordeaux : un délinquant mineur libéré après trois interpellations en trois jours


    16 août 2016, 13:57


    Un jeune de 15 ans qui avait fugué de son foyer, a été arrêté et remis en liberté à trois reprises après avoir réalisé une série de vols, doublée d'actes de violence extrême.

    Lire aussi
    Capture d'écran Daily Mail. Une vidéo montre une femme passée à tabac durant la fête de la Musique à Paris

    La succession de méfaits décrite par le journal Sud Ouest débute le samedi 13 août, aux alentours de 6h du matin, lorsqu'un mineur de 15 ans ayant fugué de son foyer importune un groupe de jeunes gens ivres à la sortie d'une boîte de nuit. Le garçon bouscule une jeune fille, puis saute à pieds joints sur sa tête une fois qu'elle se trouve au sol, avant de lui dérober ses chaussures de sport fluorescentes. Il est rapidement arrêté, mis en garde à vue et finalement reconduit à son foyer.

    Dimanche, très tôt également, l'adolescent agresse une deuxième jeune fille, lui arrachant son téléphone portable après avoir échangé quelques mots avec elle. Une nouvelle fois interpellé et placé en garde à vue, il regagne de nouveau son foyer, mais se voit cette fois infliger une convocation devant le juge.

    Cela ne l'empêche pas, le lendemain aux alentours de 4h50, de fuguer une troisième fois et de tenter de voler un trousseau de clé. Surpris par la brigade anti-criminalité (BAC), il est une fois encore interpellé... puis libéré, le propriétaire des clés en question n'ayant pas souhaité porté plainte.

    https://francais.rt.com/france/25128-bordeaux--mineur-remis-liberte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) le propriétaire des clés en question n'ayant pas souhaité porté plainte. (...) ???

      Parce que le délinquant avait une tête d'immigré promettant des représailles de mort ?

      Supprimer
  29. L’Irak accorde l’accès dans son espace aérien à la Russie pour la lutte contre Daesh


    17 août 2016, 07:25


    Bagdad a autorisé les bombardiers russes à utiliser son espace aérien pour la lutte contre Daesh. Le Premier ministre irakien a souligné que les avions russes frappent leurs cibles précisément ce qui permet d’éviter des victimes parmi les civils.

    «Nous avons ouvert notre ciel à la Russie sous certaines conditions…J’ai autoirsé les bombardiers [russes] à passer parce que nous en avons reçu des informations claires. Ils effectuent des frappes précises et évitent des morts parmi des civils», a déclaré le Premier ministre irakien Haider al-Abadi lors d’une conférence de presse à Bagdad. Il a souligné que des avions russes utiliseront des couloirs convenus pour travers la frontière pour leurs frappes aériennes mais ils ne survoleront pas les villes irakiennes.

    Cette autorisation a été faite pour lutter Daesh en Syrie, a expliqué le Premier ministre irakien. «Daesh tue des civils irakiens, a saisi des villes irakiennes ayant arrivé de la Syrie en Irak… La Syrie est un pays voisin de l’Irak, et nous avons une certaine responsabilité de la défense de la population civile en Syrie», a ajouté Haider al-Abadi.

    La Russie a lancé une opération antiterroriste en Syrie le 30 septembre à la demande du président syrien Bachar al-Assad. Des avions russes bombardent des positions de Daesh en Syrie et fournit du soutien aérien aux troupes terrestres syriennes qui luttent contre les terroristes.

    Lire aussi : Des bombardiers russes détruisent une usine d'armement chimique de Daesh près de Racca (VIDEO)

    https://francais.rt.com/international/25153-lirak-accorde-lacces-dans-son

    RépondreSupprimer
  30. L'Etat Islamique aurait effectué une attaque chimique dans le nord de la Syrie


    16 août 2016, 23:25


    Daesh se serait livré à une attaque chimique au Nord-Ouest de la ville d'Alep, dans un quartier contrôlé par les forces gouvernementales. Il y aurait une vingtaine de victimes. L'Etat Islamique ferait de plus en plus usage d'attaque au gaz.

    Lire aussi
    Des morts et des blessés dans une attaque aux roquettes contenant du gaz toxique à Alep

    Selon les témoignages de sources présentes sur place rapportés par Press TV, les forces de l'Etat Islamique aurait procédé à une attaque au gaz moutarde sur les quartiers de la ville d'Alep, au nord du pays, provoquant une vingtaine de victimes. Daesh a été accusé à plusieurs reprises de faire usage d'armes chimiques en Syrie et en Irak : le 23 juin dernier, les troupes de l'Etat Islamique auraient également fait usage d'attaques au gaz, cette fois-ci dans la périphérie de Raqqa.

    Des militaires syriens ont assuré en avril 2016 avoir été victimes d’intoxication pendant l’attaque de leur base aérienne de Deir ez-Zor par les terroristes de Daesh employant des roquettes dotées de gaz moutarde. En Irak au mois de mars, les terroristes auraient attaqué le village de Tasa en mars avec «des substances toxiques», selon des témoins.

    En mars 2016, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait prévenu que l'utilisation d’armes chimiques par les terroristes était désormais une réalité. Quelques mois plus tôt, le directeur de la CIA, John Brennan déclarait que l'Etat islamique avait déjà utilisé à plusieurs reprises des armes chimiques sur le champ de bataille et pouvait fabriquer de petites quantités de chlore et de gaz moutarde.

    Alep est l'une des ville-clefs du conflit qui frappe la Syrie depuis 5 ans. Le 6 août dernier, les djihadistes ont brisé le siège de trois semaines mis en place par l'armée nationale syrienne autour de leurs quartiers dans l'est d'Alep, à la faveur d'une contre-offensive qui leur a permis à leur tour d'encercler des quartiers loyalistes dans l'ouest de la cité divisée.

    https://francais.rt.com/international/25152-letat-islamique-aurait-effectue-attaque

    RépondreSupprimer
  31. Autriche : accusés de viol collectif sur une Allemande, neuf migrants irakiens incarcérés


    16 août 2016, 20:13


    Un tribunal autrichien a placé le 16 août neuf demandeurs d’asile originaires d’Irak en détention provisoire. Ils sont accusés d’avoir violé une jeune allemande à Vienne lors de la nuit de la Saint-Sylvestre.

    Nouvelle affaire de viol en Autriche. Cette fois, c’est une jeune allemande de 28 ans qui aurait été victime d’une agression sexuelle perpétrée par neuf migrants irakiens. Les faits se seraient déroulés lors de la nuit de la Saint-Sylvestre à Vienne, la capitale. Les agresseurs présumés, âgés de 21 à 47 ans, ont été arrêtés dans différents foyers du centre et de l'est de l'Autriche, lors d'un coup de filet le week-end du 13 août.

    Cette affaire s’ajoute à la longue liste d’agressions sexuelles impliquant des demandeurs d’asile survenues ces derniers mois en Autriche. Le parti anti-immigration FPÖ se nourrit beaucoup de ces affaires pour alimenter sa rhétorique. En juin dernier, Armin Sippel, membre du FPÖ, avait créé la polémique en publiant une vidéo un brin provocante pour expliquer aux migrants comment interagir avec les représentantes locales de la gent féminine.

    Les autorités tentent de calmer le jeu

    Afin de contre-attaquer, le gouvernement actuel a décidé de publier, en juillet dernier, un rapport annuel sur la sécurité. Il y apparaît que la majorité des agressions sexuelles recensées en 2015 étaient le fait… d’Autrichiens.

    En savoir plus : Nouveau scrutin présidentiel en Autriche : Hofer confie à RT qu'il veut «convaincre la population»

    A la suite de l'invalidation du second tour du scrutin de la présidentielle autrichienne qui avait vu la victoire à l’arraché du candidat écologiste, une nouvelle élection se tiendra le 2 octobre. Alexander Van der Bellen y sera, à nouveau, opposé à son rival du FPÖ, Norbert Hofer.

    https://francais.rt.com/international/25147-autriche-accuses-viol-collectif-neuf-migrants-irakiens-incarceres

    RépondreSupprimer
  32. Violente altercation entre la police et la mère de deux mineures qui se baignaient voilées


    16 août 2016, 17:52


    A Marseille, alors que des policiers demandaient à des adolescentes qui se baignaient voilées de sortir de l'eau, leur mère s'est interposée. Conduite au poste, elle fait l'objet d'une procédure pour «outrage, menaces et apologie du terrorisme».

    Lire aussi
    «C'est par les plages que la France se libère !» : la validation de l'arrêt anti-burkini fait réagir

    La polémique sur le burkini n'en finit pas. Vendredi 12 août au soir, l'interpellation de deux jeunes filles a mal tourné. Face aux demandes des policiers qui leur intimaient l'ordre de quitter les lieux, leur mère de 38 ans s'est énervée et s'en est pris aux forces de l'ordre, à tel point que les CRS ont été contraints d'intervenir pour la maîtriser.

    Conduite au poste de police, elle fait désormais l'objet de poursuites et sera jugée par le tribunal correctionnel de Marseille.

    Cet été, le projet de journée burkini dans un parc aquatique des Bouches-du-Rhône interdite aux hommes et où le maillot islamique serait requis pour les femmes a déclenché une levée de boucliers, conduisant à l'annulation de l'évènement et donnant l'exemple à plusieurs maires de France qui ont décidé de l'interdire sur leurs plages.

    Depuis 2010, le port du voile intégral est interdit dans l'espace public. Le burkini, qui couvre les cheveux mais pas le visage, n'est pas concerné par cette loi et son interdiction relève de la seule compétence du maire.

    https://francais.rt.com/france/25141-violente-altercation-entre-police-mere

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors que jusqu'à présent seules les femmes terroristes étaient voilées, c'est désormais le tour aux 'hommes' de se déguiser (vue sur les photos de combattants armés).

      Pourquoi cacheraient-ils leur nationalité réelle ?

      Supprimer
  33. La Chine avec la Russie dans la guerre syrienne, fournira "l'aide et de formation militaire" pour Assad


    par Tyler Durden
    16 août 2016 12h49


    Depuis le retour de la guerre syrienne en 2015, qui a vu les deux forces de l'alliance des États-Unis et que - la dernière - Septembre, les forces russes aussi, joutes pour l'influence politique dans la région, sous le couvert de la lutte contre ISIS alors qu'en réalité, soit en cherchant à évincer ou préserver le régime d'Assad, un acteur majeur était absent: la Chine.

    C'est sur le point de changer à mesure que la dernière superpuissance majeure entre la plus volatile du monde - région - et dangereux.

    Pékin et Damas ont convenu que l'armée chinoise aura des liens plus étroits avec la Syrie, et de fournir une aide humanitaire à la nation la guerre civile déchirée, un officier de haut rang de l'Armée populaire de Libération dit, ajoutant que la formation du personnel syrien par des instructeurs chinois a également été discuté, selon Xinhua.

    Comme cela a été historiquement le cas, la Chine a tendance à laisser la diplomatie du Moyen-Orient pour les autres membres permanents du Conseil de sécurité U.N., à savoir les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France et la Russie, tout en comptant sur la région pour l'approvisionnement en pétrole. Mais ces derniers temps, pour des raisons inconnues, la Chine a essayé d'impliquer davantage, y compris l'envoi des émissaires pour aider à pousser pour une solution diplomatique à la violence là-bas et d'hébergement les chiffres du gouvernement et de l'opposition syrienne selon Reuters.

    Le Directeur du Bureau de la coopération militaire internationale de la Commission militaire centrale de la Chine, Guan Youfei, est arrivé à Damas mardi pour des entretiens avec le ministre syrien de la Défense Fahad Jassim al-Freij, Xinhua ajouté.

    Guan dit que la Chine a toujours joué un rôle positif dans la promotion d'une solution politique en Syrie.

    "La Chine et les militaires de la Syrie ont une relation traditionnellement amicale et militaire de la Chine est prête à continuer à renforcer les échanges et la coopération avec l'armée de la Syrie", l'agence de nouvelles paraphrasé Guan comme disant.

    Guan et al-Freij ont discuté de l'amélioration de la formation et «sont parvenus à un consensus" sur l'armée chinoise fournir une aide humanitaire à la Syrie, a rapporté Xinhua, sans fournir de plus amples détails.

    Quant à savoir qui la Chine se rangera du côté, il ne faut donc pas surprenant que la réponse est «non aux États-Unis."

    L'année dernière, il y avait des rapports des médias que la Chine avait envoyé des dizaines de conseillers militaires en Syrie pour aider le pays combattent les terroristes, mais ceux-ci ne furent jamais confirmées.

    Cette fois, cependant, nous avons la confirmation. Guan a rencontré un général russe à Damas, a rapporté Xinhua sans donner de détails.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  34. Alors que la Chine n'a montré aucun intérêt à s'impliquer militairement en Syrie, envoyé spécial de la Chine pour la crise, en Avril salué le rôle militaire de la Russie dans la guerre que le Kremlin a organisé une campagne de bombardement, il en Septembre 2015 pour Mars 2016. La Russie a encore une partie de son forces dans le pays pour fournir une assistance humanitaire et militaire au gouvernement du président syrien Bachar al-Assad.

    Ce qui signifie qu'à partir de ce moment, chaque superpuissance mondiale majeure est officiellement impliquée dans la guerre syrienne, qui a à plusieurs reprises été justement appelé un baril de poudre pour ce qui pourrait être le prochain conflit militaire mondial - pour être sûr, tous les joueurs requis sont maintenant officiellement impliqué.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-16/china-sides-russia-syrian-war-will-provide-aid-and-military-training-assa

    RépondreSupprimer

  35. Syrie : la Chine va participer à l'entraînement de l'armée d'Assad et fournir de l'aide humanitaire


    16 août 2016, 19:48


    L'armée chinoise va soutenir le gouvernement syrien en apportant de l'aide humanitaire d'une part, mais aussi en collaborant avec l'armée arabe syrienne pour ses entraînements, ont convenu les différentes parties après une réunion de défense.

    Lire aussi
    Des femmes ouïgoures du nord-ouest de la Chine. L'Etat islamique publie une chanson de propagande en mandarin pour recruter des djihadistes chinois

    La délégation militaire chinoise, menée par le directeur du Bureau pour la coopération militaire internationale de la Chine (l'amiral Guan Youfei), a rencontré Fahd Jassem al-Freij, le vice-Premier ministre syrien et ministre de la Défense afin de renforcer la lutte contre le terrorisme.

    «Ils sont arrivés à un consensus concernant l'intensification de l'entraînement des militaires, et de l'aide humanitaire apportée par l'armée chinoise à la Syrie» a indiqué l'agence Xinhua. Le vice-Premier ministre a remercié le gouvernement chinois et son armée pour leur aide, tandis que l'amiral Guan Youfei a indiqué vouloir continuer les échanges et la coopération avec l'armée syrienne.

    L'amiral Guan Youfei a aussi rencontré le général russe Sergueï Chvarkov, qui coordonne les troupes russes sur le sol syrien. Bien que la Chine ne soit pas militairement impliquée dans le conflit syrien, Beijing a salué l'engagement de Moscou aux côtés des troupes syriennes.

    La Chine est aussi confrontée à des terroristes islamistes, issus du peuple Ouïghour vivant dans la région du Xinjiang. Certains de ces combattants ont rejoint les rangs de l'Etat islamique en Syrie et en Irak.

    https://francais.rt.com/international/25144-syrie--chine-va-participer

    RépondreSupprimer
  36. Le refus du dollar par les BRICS peut conduire à des conséquences dramatiques

    22:24 16.08.2016


    Le renoncement au dollar, vu comme un des objectifs principaux des BRICS, à l'instar de Saddam Hussein et de Mouammar Kadhafi, pourrait constituer une faute grave et avoir un effet géopolitique dramatique.

    Par contre, malgré des traits de crise survenus dans chaque pays des BRICS, ils restent sur l'échiquier de l'économie mondiale et leur potentiel n'est point épuisé, assure l'expert économique allemand Ernst Wolff.

    "Ainsi, le potentiel des BRICS en ressources naturelles et humaines est utilisé d'une manière efficace, mais non pas par les pays-membres eux-mêmes, mais par les multinationales présentes sur les marchés en voie de développement. C'est-à-dire que les bénéfices s'en vont vers des pays développés, en ne laissant quasiment rien aux pays où ils mènent leurs activités", prévient l'expert.

    Selon lui, il est même difficile de dire si l'on est à l'abri en achetant les actions des BRICS, car leurs marchés ne reflètent pas leur développement économique réel. Donc, il faut être très prudent, surtout pour les petits épargnants, à cause du règne de joueurs internationaux d'envergure sur les marchés en question.

    Les BRICS ont également fondé leur propre banque New Development Bank qui suscite une vive attention de la part des Etats-Unis, mais qui est attachée et donc soumise au dollar. Pour rappel, la seule banque qui a le droit d'imprimer cette devise internationale est la Réserve fédérale des Etats-Unis, qui empêchent donc l'apparition de toute autre devise phare. Un jour, Saddam Hussein s'est résolu à vendre le pétrole irakien en euros et Mouammar Kadhafi à créer sa propre devise garantie par l'or. A noter que tous les deux ne figurent plus sur la liste de vivants…

    La Chine

    Le marché chinois reste dans le flou, notamment dans le domaine de la construction. Cependant, Pékin, malgré sa dépendance aux exportations, reste le partenaire le plus important de 120 pays, pour comparaison les Etats-Unis n'en disposent que de 70. Un autre facteur inquiétant est le niveau de l'activité des banques. Il en est de même pour le marché chinois des valeurs. Toutefois, en dépit de points faibles, la Chine a réussi à rattraper les Etats-Unis en termes de puissance économique.

    Le Brésil

    Le pays organisateur des JO de Rio traverse sa plus grave crise depuis cent ans avec trois ans de récession d'affilée et un chômage à 11%.

    La Russie

    L'économie russe, elle, est également en bonne voie, même s'il est impossible de la comparer avec le Brésil ou l'Afrique de Sud vu sa dépendance énorme au prix du baril. A noter que la Russie prône une coopération étroite avec la Chine et d'autres pays, ce qui renforce ces positions sur le marché mondial.

    De plus, la Russie et la Turquie sont en pourparlers sur la coopération bilatérale en utilisant la lire et le rouble à titre de déclaration de guerre économique aux Etats-Unis.

    https://fr.sputniknews.com/international/201608161027321080-BRICS-Russie-Chine-Etats-Unis-banque/

    RépondreSupprimer
  37. Là où l’ennemi se terre avant de nous frapper


    Guillaume Nicoulaud


    Puisqu’il est bien entendu que les terroristes se réclament de l’Islam, se pose inévitablement la question du nombre de musulmans qui vivent parmi nous. Las, ce type de statistiques étant illégales [1], on ne dispose pas de chiffres précis et, en l’absence de données officielles, l’estimation du nombre d’adeptes de l’Islam devient malheureusement une affaire de perception — et parfois même d’imagination — ce qui, par les temps qui courent, conduit nos compatriotes à le surestimer massivement.

    Quand, en 2014, l’institut Ipsos MORI demandait à un panel de français d’estimer la proportion de musulmans dans la population totale [2], la réponse moyenne était de 31% ; soit, juste pour vous donner une idée, environ deux fois et demi l’estimation du Front National (8 millions, soit un peu plus de 12%). Sur les 14 pays dans lesquels cette étude a été menée, c’est nous qui surestimons le plus ce chiffre ; nos voisins belges arrivent en deuxième position et sont suivis des canadiens.

    L’Islam, combien de bataillon ?

    Avant de se lancer dans des estimations, il faut se mettre d’accord sur ce que l’on entend par « musulman ». De façons très schématique, on peut distinguer deux groupes : celles et ceux je vais appeler les musulmans « actifs », c’est-à-dire les individus qui se réclament de l’Islam au sens religieux du terme et, par opposition, les musulmans « passifs », c’est-à-dire les gens issus d’une famille de tradition musulmane mais qui ne s’estiment pas eux-mêmes musulmans. Évidemment, ces deux cercles ne sont pas concentriques puisque les musulmans actifs compteraient dans leurs rangs, selon l’Ined et l’Insee, entre 70 000 et 110 000 convertis qui, par définition, ne sont pas issus de familles musulmanes.

    Si l’on retient l’ensemble de ces deux groupes, c’est-à-dire la « communauté musulmane » au sens large, les différentes estimations qui circulent évoquent entre 6 et 9 millions d’individus [3] — d’où, sans doute, les 8 millions de musulmans du Front National.

    Mais si l’on se concentre sur les musulmans actifs, celles et ceux qui se revendiquent de l’Islam (y-compris les convertis), le travail le plus sérieux réalisé à ma connaissance est celui de Patrick Simon et Vincent Tiberj [4] qui, en extrapolant les résultats d’une étude qu’ils avaient réalisé pour Ined et Insee en 2010 [5], estimaient que la France comptait entre 4 et 4.3 millions de fidèles. De façon assez intéressante, le chiffre de 4 millions correspond aussi au haut de la fourchette estimée, en utilisant d’autres méthodes, par Jean-Paul Gourévitch. Bref, si par « musulmans » vous entendez celles et ceux qui se définissent comme des fidèles de l’Islam, le chiffre de 4 millions d’individus — soit 6.2% de la population française — semble une estimation tout à fait raisonnable.

    Vérifiez vos biais

    Si ce chiffre vous étonne, il n’est pas peut-être inutile de corriger quelques biais. D’abord, si vous vivez en Seine-Saint-Denis, il est très vraisemblable que ce chiffre de 6.2% vous semble très inférieur à la réalité. En vous avez raison : il se trouve que la population musulmane est géographiquement très concentrée — principalement dans les zones urbaines, en région parisienne, autour de Lyon et dans le sud-est — et qu’en Seine-Saint-Denis, effectivement, il y a beaucoup plus de musulmans qu’ailleurs et que dans tout l’ouest du pays notamment.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  38. Ensuite, ce n’est pas parce que quelqu’un a vaguement l’air « arabe » ou « africain » qu’il est nécessairement musulman. Outre les très nombreux magrébins, immigrés de seconde ou troisième génération, pour qui l’Islam n’est rien d’autre qu’une vieille tradition familiale, êtes-vous certains de savoir distinguer un libanais maronite d’un libanais musulman ? Tenez-vous compte du fait que l’écrasante majorité (plus de 90%) des immigrés qui nous viennent d’Afrique guinéenne ou centrale est chrétienne ou athée ?

    Enfin, viennent tous les biais cognitifs classiques : l’Islam étant — pour des raisons parfaitement légitimes — au cœur de l’actualité, nous avons naturellement tendance à remarquer des choses qui, en temps normal, nous paraitraient parfaitement anodines et ce, d’autant plus si vous êtes convaincu par la thèse du « grand remplacement » (ça s’appelle un biais de confirmation). Ajoutez à ça la tendance de notre sphère politico-médiatique à monter en épingle la moindre anecdote liée à un sujet à la mode, et vous finissez par avoir une vision totalement biaisée de la réalité.

    Le bon grain et l’ivraie

    Et quand on dit 4 millions de croyants, encore faut-il détailler les différentes réalités que ça recouvre. La dernière enquête de l’Ifop [6] sur ce thème est particulièrement instructive puisqu’elle nous apprend, entre autre, que pas moins de 45% des croyants ne s’estiment pas pratiquants et que, même parmi celles et ceux qui se disent pratiquants, le « niveau » de pratique varie substantiellement. Typiquement, 68% des pratiquantes déclarent ne jamais porter de voile et près de 30% d’entre-elles accepteraient sans difficulté que leur fille épouse un non-musulmans [7].

    Tout confondus et en rajoutant les convertis, le chiffre de 3 millions de pratiquants n’est sans doute pas très loin de la réalité. Encore faut-il savoir combien, parmi ceux-là, souscrivent à une interprétation rigoriste, littérale ou radicale de l’Islam c’est-à-dire les fameux salafistes. D’après Samir Amghar, docteur en sociologie à l’EHESS, les renseignements généraux estiment que les salafistes sont entre 12 000 et 15 000 en France [8]. Évidemment, ça fait beaucoup de gens mais rapporté à nos 3 millions de pratiquants, ça ne pèse guère plus de 0.4% à 0.5%. On est donc assez loin d’une majorité.

    Or, au chapitre des idées reçues qu’il convient de rappeler que tous les salafistes, loin de là, ne sont pas des candidats au jihad. La plupart de ceux qui vivent en France, en réalité, appartiennent au mouvement dit quiétiste c’est-à-dire qu’ils pratiquent un Islam très rigoriste mais non-violent et sont même les premiers à s’opposer aux djihadistes. Les sbires d’al-Qaïda et de l’État Islamique sont une infime minorité ; le chiffre de 5 000 qui circule habituellement n’est probablement qu’un ordre de grandeur qui inclue les quelques 2 000 imbéciles partis en Irak et en Syrie.

    Alors évidemment, 5 000 terroristes potentiels, c’est à la fois beaucoup quand on constate les dégâts commis par un seul d’entre eux à Nice et très peu : quelque chose comme 0.1% des 4 millions de musulmans actifs et 0.06% de la communauté musulmane au sens large ; autant dire une aiguille dans une botte de foin. Mais là où les choses deviennent encore plus compliquées, c’est quand on prend en compte l’évolution qu’a connu le profil de la population djihadiste depuis 2013 : de plus en plus, ce sont des convertis.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  39. Tous suspects

    Selon l’islamologue Bernard Godard [9], les convertis seraient entre 80 000 et 100 000 (une fourchette cohérente avec celle de L’Ined/Insee citée plus haut), il y en aurait 4 000 nouveaux tous les ans et la plupart auraient été élevés dans des familles « de souche » et de tradition chrétienne. Évidemment, tous, loin de là, ne versent pas dans l’Islam radical et violent mais tous les spécialistes du terrorisme djihadiste le confirment — notamment David Thomson [10] — et c’est loin d’être marginal : si ceux qui nous ont frappé jusqu’ici restent issu de l’immigration plus ou moins récente, l’État Islamique recrute désormais massivement chez les convertis.

    Ils s’appellent Maxime, Mickaël, Hélène, Nicolas ou Jean-Daniel (ces deux-là sont frères). Ce sont des gamins sans histoire, issus des classes moyennes, français « de souche », souvent élevés dans des familles chrétiennes et ce sont aujourd’hui parmi les pires fanatiques l’État Islamique et même parfois des cadres de l’organisation. Fin 2013, le Ministère de l’Intérieur estimait [11] que plus d’un djihadiste sur cinq partis en Syrie ou en Irak avait été élevé dans une famille non-musulmane. Selon la même source, pas moins de 48% des 4 576 signalements (dont 2 700 jugés pertinents) effectués via la plateforme Stop jihadisme depuis son ouverture en avril 2014 concernaient des convertis [12].

    Ce que ça signifie, concrètement, c’est que notre ennemi ne se cache ni dans la communauté musulmane au sens large ni parmi les pratiquants ni même dans les mosquées salafistes. Notre ennemi est potentiellement partout. Homme ou femme (39% des signalements), immigré ou « de souche », religieux ou pas : nous cherchons 5 000 tueurs potentiels dans une population de plus de 36 millions de suspects (tous les français âgés de 20 à 64 ans) ; soit une fréquence de base de l’ordre de 0.014%. Autant dire que toute tentative de traitement statistique via un système de surveillance de masse — que ce soit en ligne ou dans nos rues — est vouée à l’échec.

    Alors si vous voulez considérer que nous sommes en guerre, soit. Mais de grâce, reconnaissez au moins qu’il ne s’agit pas d’une guerre conventionnelle. Notre adversaire est une organisation terroriste qui — c’est le concept — cherche à nous terroriser pour nous inciter à faire ce qu’elle attend de nous. Comme je suppose que nous sommes tous d’accord pour dire que nous voulons gagner cette guerre, je ne saurais que trop vous encourager à vous poser les deux questions les plus fondamentales : que veut l’ennemi et comment faire en sorte qu’il ne l’obtienne pas ? À l’issue de vos réflexions — que j’espère aussi froides et rationnelles que possible — vous conclurez avec moi que renoncer à nos libertés au profit d’une sécurité illusoire et taper indistinctement sur tous les musulmans (ou présumés tels) sont les pires options qui s’offrent à nous ; les germes d’une défaite assurée.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  40. [1] Loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés qui, elle-même, fait suite à une loi de 1872 et dispose dans son article 8 qu’il est interdit « de collecter ou de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses ou l’appartenance syndicale des personnes, ou qui sont relatives à la santé ou à la vie sexuelle de celles-ci. »
    [2] Voir Perceptions are not reality: Things the world gets wrong (29 octobre 2014)
    [3] Voir, notamment, Jean-Paul Gourévitch, La vérité sur le nombre de musulmans en France (janvier 2015)
    [4] Voir Patrick Simon et Vincent Tiberj pour l’Ined, Sécularisation ou regain religieux : la religiosité des immigrés et de leurs descendants (juillet 2013).
    [5] Voir Ined/Insee, Trajectoires et Origines — Enquête sur la diversité des populations en France, chapitre 16 (octobre 2010).
    [6] Ifop pour la Croix, Enquête sur l’implantation et l’évolution de l’Islam de France (juillet 2011)
    [7] 29% n’y voient aucun inconvénient et 27% l’accepteraient mais à regret. Seules 27% des musulmanes pratiquantes ne l’accepteraient en aucun cas (contre 1% des croyantes non-pratiquantes).
    [8] Voir La Dépèche, Dans les banlieues sensibles, le jihad séduit une « ultra-minorité » (mars 2012).
    [9] Cité dans Le Parisien, Paroles de nouveaux convertis à l'islam (octobre 2012).
    [10] Voir, notamment, sur Slate, « Même lorsqu'ils tuent, les djihadistes sont convaincus de faire le bien » (mars 2016).
    [11] Voir l’Express, Pourquoi y a-t-il tant de convertis parmi les djihadistes français de l’Etat islamique ? (novembre 2014)
    [12] Voir La Dépèche, Numéro vert « anti-jihad » : le nombre de signalements en forte hausse depuis un an (avril 2016).

    http://ordrespontane.blogspot.fr/2016/07/la-ou-lennemi-se-terre-avant-de-nous.html

    RépondreSupprimer
  41. Profitant de l'été, des parlementaires tentent de revenir sur le non-cumul des mandats


    16 août 2016, 20:16


    Ces dernières semaines, des élus de droite comme de gauche ont déposé plusieurs propositions de loi visant à repousser l'application de du texte sur le non-cumul des mandats, et qui pourraient être examinées à la rentrée.

    Lire aussi
    Le Conseil constitutionnel valide le 49-3 : Valls s'en réjouit, les Français, beaucoup moins

    En pleine torpeur estivale, certains parlementaires semblent vouloir discrètement repousser l'application de la loi du 14 février 2014 interdisant le cumul de fonctions exécutives locales avec un mandat parlementaire. Plusieurs propositions de loi ont été déposées, par des sénateurs et des députés, de gauche comme de droite.

    A droite, 99 des 199 députés Républicains ainsi que 80 des 140 sénateurs du parti ont déposé la semaine dernière une proposition de loi préparant le report discret du non-cumul des mandats. L'objectif ? retarder son application, en 2020 pour les maires et 2021 pour les présidents de conseils généraux et régionaux. Concrètement, les textes proposent qu’un parlementaire élu en 2017 qui dirige un exécutif local ne soit tenu de faire cesser cette situation qu’à l’expiration de son mandat local.

    «Il convient d'observer que ces règles de mise en œuvre ne sont pas satisfaisantes. En effet, les députés, en juin 2017, et les sénateurs, en septembre 2017, perdront, sans délai d'option, la fonction exécutive locale qu'ils exerceraient parallèlement au mandat parlementaire [...] alors qu'ayant connaissance de la réforme, les électeurs leur ont pourtant renouvelé leur confiance pour administrer une collectivité territoriale», expliquent les sénateurs LR dans leur proposition de loi.

    Une tentative de la droite... et de la gauche

    A gauche, le sénateur Radical Jacques Mézard a proposé un texte similaire, arguant que l’application de cette loi était incompatible avec la réforme territoriale, qui aurait bousculé le calendrier électoral. Si cette proposition de loi venait à être adoptée, un parlementaire qui aurait une fonction exécutive locale, pour laquelle il aurait été élu après février 2014, pourrait conserver ses deux mandats jusqu’à l’expiration du mandat local, mais avec des indemnités réduites.

    Les dernières élections municipales s’étant déroulées en mars 2014, ces parlementaires pourraient donc rester maires jusqu’en 2020. Cette proposition a été signée notamment par la sénatrice des Bouches-du-Rhône Samia Ghali ou encore par Luc Carvounas, sénateur du Val-de-Marne et proche de Manuel Valls.

    https://francais.rt.com/france/25148-profitant-ete-parlementaires-non-cumul

    RépondreSupprimer
  42. Alerte rouge ! Taxer les dépôts des particuliers va devenir réalité en septembre 2016 au sein de l'UE. Notre épargne est en danger !


    mardi, 16 août 2016 20:28


    Ca y est, la fiction est sur le point de dépasser le stade de la réalité. L’épargne bancaire des particuliers sera bientôt taxée, et cela se déroule juste à côté de chez nous en Allemagne.

    Comment une situation aussi inédite a-t-elle pu voir le jour ?

    Il est important de replacer les éléments dans leur contexte. Mario Draghi a réévalué le taux de dépôt qui lie les différentes banques à la BCE. Ce ratio s’applique sur le montant des liquidités que les établissements bancaires déposent auprès de la banque centrale.

    - A partir de juin 2014, le taux était devenu négatif en atteignant -0.1%.

    - Mars 2016, il s’effondrait à nouveau. Il affiche désormais -0.4%.

    Actuellement, les banques se retrouvent donc soumises en quelque sorte à une certaine forme de taxation. Pour réduire l’impact néfaste des taux négatifs, les groupes bancaires n’ont pas foule de solutions à leur disposition. Elles peuvent jouer sur 2 leviers principaux. L’un consiste à limiter leurs dépôts en prêtant toujours plus. L’autre consiste à répercuter les taux négatifs, tout cela en taxant les dépôts des épargnants. Une manœuvre qui vous l’aurez compris, s’avère houleuse et délicate à mettre en place. Difficile de faire accepter à l’épargnant des rendements négatifs !

    D’ailleurs, jusqu’à présent, les établissements bancaires, n’ont pas encore véritablement osé compenser les pertes sèches provoquées par les taux négatifs. En France, la BPCE a été la première à prendre ses responsabilités. Depuis mars 2016, la banque a décidé de facturer les dépôts appartenant aux clients professionnels dont la trésorerie se relève significative. A l’étranger, la RBS (Royal Bank of Scotland) s’est dite également prête à facturer un panel des clients de son réseau. Elle l’a fait savoir dans une note interne adressée à sa clientèle professionnelle. Les entrepreneurs indépendants, associations, clubs ou sociétés ont été mis au parfum. Dans une hypothèse où la Banque d’Angleterre se manifestait pour imposer des taux négatifs, la RBS pourrait très bien taxer les dépôts.

    Si jusque-là, l’ensemble de ces mesures touchaient les comptes des entreprises, cela ne sera plus le cas à partir de septembre 2016.

    Reuters nous apprend qu’une banque allemande (la Raiffeisenbank) va imputer l’épargne de ses clients particuliers à hauteur de 0.4%.

    Certes les clients concernés sont ceux qui détiennent un capital supérieur à 100 000 €, mais cette information nous donne des perspectives peu rassurantes quant à la fiabilité du système financier européen. L’Etat des banques de l’euro zone est désastreux, et la BCE continue d’appliquer sa politique suicidaire.

    Le message est fort, puisqu’il signifie que les banques seront capables de ponctionner votre épargne. Le contexte européen ne risque pas de s’améliorer. Et Mario Draghi est coincé avec l’histoire des taux négatifs.

    Avec ce combo explosif, inutile d’être un devin pour déterminer que nous allons droit dans le mur.

    Les français doivent-ils s’inquiéter pour leur épargne ?

    Ma réponse est simple. A court terme, je dirais qu’il n’y a pas grand-chose à craindre. On a la possibilité de choisir le chemin emprunté par la masse, en bêlant joyeusement. Par contre, à long terme, je pense que ce raisonnement n’est pas viable pour un sous.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  43. Une majorité des spécialistes se veulent rassurants. Il s’agit d’effrayer au minimum chaque français, et surtout d’essayer de ne lever aucun soupçon. Mais, le rapt a débuté il y a longtemps déjà. Les banques ont reporté indirectement l’impact des taux négatifs en augmentant leurs frais de tenue de comptes et services.

    Dans un avenir plus ou moins proche, l’Europe a de grandes chances de s’enfoncer dans la crise. L’idée d’un scénario noir où la taxation des dépôts de clients particuliers (quelque soit la somme) deviendrait systématique, n’est pas du tout délirante.

    La banque locale allemande (Raiffeisenbank) nous donne le ton avec un futur aux nuages sombres. Dès septembre 2016, 140 clients individuels seront imposés à hauteur de 0.4% sur le montant de leurs dépôts. Une manne d’environ 40 millions d’euros en faveur de la banque (permettant ainsi de combler le gap des taux négatifs) !

    La question à se poser est dorénavant la suivante : est-ce que d’autres banques européennes vont sauter le pas dans la taxation de l’épargne des particuliers ?

    Il est évident qu’elles devraient le faire pour sauver leur peau, quitte à sacrifier les comptes de leurs clients. Ce constat nous amène à réfléchir sur quelle banque miser.

    Un établissement situé hors zone euro reste une priorité, si l’on veut sécuriser son cash dans les meilleures conditions. Ensuite, il vous faudra une banque solide capable de supporter les caprices des politiques menées par les banques centrales, (BCE en tête). Pour aller plus loin, j’ai réalisé un dossier rassemblant les banques les plus sûres avec un bonus sur les devises alternatives à l’euro.

    Il sera mis à jour régulièrement à partir du mois de septembre afin de vous offrir un maximum de visibilité.

    William Finck

    http://www.objectifeco.com/economie/croissance-recession/epargne/alerte-rouge-taxer-les-depots-des-particuliers-va-devenir-realite-en-septembre-2016-au-sein-de-l-ue-notre-epargne-est-en-danger.html

    RépondreSupprimer
  44. Accablé par la dette, près de 1 jeune adulte sur 5 vit avec ses parents ou grands-parents
     

    Par Michael Snyder,
    le 16 Août, 2016


    Dans Amérique d'aujourd'hui, plus de 60 millions de personnes vivent dans des ménages multi-générationnels. Ce nombre est si grand qu'il peut sembler difficile à croire, mais la vérité est qu'un grand nombre de jeunes adultes ont dû retourner chez leurs parents et grands-parents au cours des dernières années en raison de la détérioration de l'économie. Des millions de nos jeunes ne peuvent pas trouver des emplois décents, une fois qu'ils quittent l'école, et des millions d'entre eux sont absolument dépassés par la dette. Bien sûr, certains d'entre eux sont tout simplement paresseux, mais quelle que soit la raison, il est indéniable que les ménages multigénérationnels sont à la hausse. Selon le Pew Research Center, 12 % de la population des Etats-Unis était vivant dans des ménages multi-générationnels en 1980. Aujourd'hui, ce nombre est jusqu'à 19 %. Cela signifie que près d'un adulte sur cinq américains vivent maintenant avec leurs parents ou leurs grands-parents.

    L'un des grands coupables, bien sûr, est la dette de prêt étudiant.

    Selon CNN, environ 70 % de tous les diplômés du collégial aura la dette de prêt étudiant à rembourser une fois qu'ils quittent l'école, et le solde du prêt moyen de ces diplômés est d'environ 28,950 $.

    Mais il y a beaucoup qui courent jusqu'à 50 000 $ ou 100 000 $ de la dette dans les écoles haut de gamme. Nous encourageons nos jeunes à appliquer les «meilleures écoles» qu'ils le peuvent, et nous leur disons qu'ils ne devraient pas se soucier de combien cela va coûter. Nous les assurons qu'ils seront en mesure de payer facilement retour des dettes une fois qu'ils quittent l'université en raison des «bons emplois» qu'ils obtiendront l'obtention du diplôme.

    Malheureusement, des millions et des millions de nos jeunes ont découvert que les bons emplois qui leur ont été promis simplement n'existent pas.

    Nous assistons également à d'autres formes de dette lieu à des niveaux effrayants dans cette nation. Ce qui suit provient du New York Times ...

    Dans l'ensemble, l'utilisation des Américains de cartes de crédit a récemment été rampante à nouveau: la dette des ménages aux États-Unis a augmenté de 35 milliards $, à $ 12 290 000 000 000, au cours du deuxième trimestre de 2016, une augmentation de 0,3 % hausse par rapport au trimestre précédent qui a été conduit par cartes de crédit et les prêts automobiles, selon un rapport publié mardi par la Federal Reserve Bank de New York.

    Nous critiquons souvent le gouvernement fédéral pour être 19,4 milliards de dollars de dettes, et à juste titre, mais il ne faut pas oublier que les ménages américains sont de 12,2 milliards de dollars de dettes.

    Nous sommes une société qui se sent le droit de tout, et nous ne sommes pas peur d'aller dans la dette pour l'obtenir. Et malheureusement, nous avons passé sur cette "mentalité de droit" à la prochaine génération.

    Dans un récent blog, Jenna Abrams fait un travail incroyable de décrire la crise que nous sommes confrontés à nos jeunes adultes aujourd'hui. Voici un extrait ...

    Aujourd'hui, je demandé à mes disciples comment seraient-ils décrire Millénaires et voici ce que je suis: «paresseux», «peau fine», «gâté», «égoïste», «indisciplinée», «égocentrique», «fragile", " inconscients ", etc., et je suis d'accord sur ce point. Cette génération est vraiment ce que vous appelez. Mais il y avait une description qui est la plus précise. "Elevé par négligents sur-compensant l'insuffisance, les parents égoïstes."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer

  45. Vous êtes en charge. Vous insisté vos enfants et petits-enfants doivent obtenir l'enseignement supérieur au lieu de prendre un emploi de col bleu ou tout simplement entrer dans la population active après l'école comme votre génération a fait. La plupart d'entre vous payez pour cela (souvent inutiles) l'enseignement supérieur. Vous êtes surprotecteur et empêcher leurs enfants de jouer à l'extérieur et de faire des erreurs que vous avez eu une chance de faire pour gagner cette peau épaisse. Vous ne laissez pas votre 12-year-old kid rester seul à la maison parce qu'ils sont trop jeunes. Et qui a tort quand votre enfant a un conflit à l'école ? Je parie que vous blâmez toujours de l'autre côté, pas votre "flocon spécial". Et comment vous obtenez surpris que toute la génération est offensé par la vérité en face: ils ne sont pas particulièrement. Il doit faire mal, non ?

    Cette génération de jeunes adultes est le plus «éduqués» dans notre histoire, et pourtant ils semblent également être l'un des moins compétents. Il suffit de vérifier ces chiffres de CBS Nouvelles ...

    La moitié des Millénaires américains Score inférieur à la norme minimum de compétences en littératie. Seuls deux pays ont marqué le pire par cette mesure: l'Italie (60 %) et en Espagne (59 %). Les résultats ont été encore pire pour le calcul, avec près de deux tiers des Millénaires américains ne pas respecter la norme minimale pour comprendre et travailler avec des chiffres. Ce placé Millénaires américains morts dernière en numératie parmi les 22 pays développés de l'étude.

    Dans les temps anciens, nos établissements d'enseignement supérieur avaient des normes très élevées et ils ont exigé le meilleur des étudiants. Aujourd'hui, notre système d'enseignement supérieur est une blague, et beaucoup de nos meilleurs collèges sont plus axés sur la rectitude politique et «espaces sûrs» que ce qu'ils sont sur la préparation de nos jeunes aux dures réalités du monde réel ...

    À l'Université Brown - comme Harvard, l'un des huit d'élite des universités de l'Ivy League - le New York Times a rapporté les étudiants mis en place un «espace sûr» qui a offert la musique apaisante, les cookies, Play-Doh et une vidéo de gambader chiots pour aider les étudiants à faire face à une discussion sur la façon dont les collèges devraient gérer l'agression sexuelle.

    Un étudiant de Harvard décrit dans le journal de l'université assister à un "espace sûr" avec des "cercles de massage» qui a été conçu pour aider les étudiants ont des conversations ouvertes.

    Nous avons élevé une génération de trop-dorlotés, les garçons et les filles égocentriques qui n'ont jamais appris à devenir des hommes et des femmes. Ils ne comprennent pas comment les choses fonctionnent vraiment, et ils sont complètement et totalement préparé pour les temps très difficiles qui sont à venir.

    Et puisque notre système d'éducation est complètement et totalement dominé par les progressistes, nos jeunes ont eu des décennies de propagande libérale pompée dans leurs crânes, et les résultats sont tout à fait effrayant.

    Par exemple, une enquête a découvert que 62 % des enfants du millénaire disent qu'ils sont «libéral», et 42 % d'entre eux disent qu'ils sont «socialistes».

    Une autre enquête a découvert que plus de la moitié de tous les adultes américains âgés de moins de 30 dire qu'ils rejettent le capitalisme.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  46. Si l'élection à venir devait être déterminé par les Millénaires, Hillary Clinton gagnerait par l'un des plus grands glissements de terrain dans l'histoire des Etats-Unis. Mais bien sûr, elle ne serait pas même été candidat pour les démocrates, parce que Bernie Sanders aurait écrasé Clinton.

    Si quelque chose ne se fait pas, voici ce que l'avenir de l'Amérique va ressembler.

    Je ne sais pas pour vous, mais pour moi qui est une pensée plutôt pénible.

    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/overwhelmed-by-debt-nearly-1-in-5-u-s-adults-live-with-their-parents-or-grandparents

    RépondreSupprimer
  47. Des chercheurs américains et suisses créent un réseau anonyme encore plus sûr que Tor


    17 août 2016, 12:52


    Le MIT américain et l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne affirment avoir mis au point un nouveau réseau anonyme sur Internet, baptisé Riffle, qui serait plus sécurisé et plus rapide qu'aucun autre.

    Lire aussi
    Le FBI pourrait bientôt hacker n’importe quel ordinateur aux Etats-Unis et peut-être même au-delà

    Tor, la référence en matière de réseaux informatiques censés garantir l'anonymat des internautes, risque de faire face à une rude concurrence dans les mois à venir : des scientifiques du Machusetts Institute of Technology (MIT), aux Etats-Unis, et de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en Suisse, ont annoncé mi-juillet la réalisation d'un réseau imbattable en matière de sécurité, du nom de Riffle.

    Ce dernier permettrait, théoriquement, de naviguer sur internet et de communiquer via des messageries instantanées sans que les données personnelles de l'utilisateur ne puissent être découvertes par les sites visités ni, par exemple, par les services de renseignement. Un avantage conséquent, après la découverte récente par des chercheurs de la Northeastern University de Boston de failles de sécurité dans le réseau Tor.

    En outre, Riffle, selon ses créateurs, bénéficierait d'une fluidité de navigation et d'échanges de fichiers supérieure à celle garantie par son rival.

    Pas de date de sortie à l'horizon

    L'accès à cette petite merveille technologique, toutefois, n'est pas pour tout de suite. «Il n'y a pas encore de version téléchargeable de Riffle – Albert Know [l'auteur principal de l'article de recherche présentant le réseau] a déclaré qu'il souhaitait d'abord nettoyer le code, dans la mesure où il ne s'agit pour l'instant que d'un prototype», a fait savoir un journaliste de TechCrunch, un site spécialisé dans les nouvelles technologies. «Aucun plan de commercialisation, non plus, n'est prévu pour l'instant» a-t-il ajouté.

    Lire aussi : Des hackers vendent aux enchères des «cyber-armes volées à la NSA»

    https://francais.rt.com/international/25168-chercheurs-americains-suisses-creent-reseau

    RépondreSupprimer
  48. Des forces soutenues par les Etats-Unis ouvrent un passage à des centaines de combattants de Daesh


    17 août 2016, 09:37


    De nombreux véhicules transportant entre 100 et 200 combattants de Daesh sont sortis en toute sécurité de la ville de Manbij grâce aux forces soutenues par Washington, après avoir livré leurs armes, selon des responsables américains de la Défense.

    Lire aussi
    Syrie : des femmes brûlent leur burqa après la libération de Manbij des griffes de Daesh (VIDEO)

    La décision de laisser des combattants de Daesh sortir de la ville a été prise par des commandants des Forces démocratiques syriennes soutenues par Washington, a annoncé le colonel américain Carver, porte-parole des combattants de la coalition menée par les Etats-Unis.

    Le colonel américain a justifié cette décision par le fait qu’il y avait des civils dans chaque véhicule partant de la ville. Selon lui, certains d’entre eux auraient été des otages et les terroristes les auraient utilisés comme boucliers humains.

    Entre 100 et 200 combattants de l’Etat islamique ont quitté la ville de Manbij sous la surveillance de drones de la coalition pour qu’ils ne se regroupent pas et ne reviennent pas dans la ville. Plusieurs terroristes de Daesh se sont déjà rendus en Turquie, mais nombre d’entre eux se trouvent toujours en Syrie, rapporte Associated Press citant les responsables militaires américains.

    Les forces de la coalition dirigée par les Etats-Unis ont effectué des frappes aériennes pendant trois mois sur la ville de Manbij, bastion de Daesh. En juillet, des avions de la coalition ont largué plus 1 000 munitions, bombes et missiles dans la région. Selon les autorités américaines, près de 2 000 combattants de Daesh ont été tués dans ces frappes aériennes. Le 12 août, les Forces démocratiques syriennes ont pris contrôle de la ville et en nettoient pour le moment les quartiers en cherchant combattants et bombes. Selon le Pentagone, Daesh aurait posé des bombes artisanales dans la ville en la quittant.

    Lire aussi : Syrie : un véritable attirail de torture découvert dans la ville de Manbij libérée des djihadistes

    Manbij est une ville clé du conflit syrien, car elle se trouve sur la route d’approvisionnement entre la frontière turque et la ville de Raqqa, capitale du califat autoproclamé de Daesh.

    https://francais.rt.com/international/25157-forces-soutenues-par-etats-unis

    RépondreSupprimer
  49. Un incendie ravage la Californie, près de 100 000 personnes prennent la fuite (PHOTOS, VIDEOS)


    17 août 2016, 08:40


    Les autorités de Blue Cut, à l'est de Los Angeles, ont procédé le 16 août à l'évacuation de plus de 82 600 personnes, devant la progression d'un gigantesque incendie. Le gouverneur de Californie a déclaré l'état d'urgence.

    Après cinq années de sécheresse record en Californie, un nouvel incendie s'est déclenché dans la matinée du mardi 16 août, à Blue Cut, et a déjà brûlé plus de 7 200 hectares.

    Le gouverneur de l'Etat de l'ouest des Etats-Unis, Jerry Brown, a déclaré l'état d'urgence dans le comté de San Bernardino, à environ 100 kilomètres de Los Angeles, mobilisant ainsi toutes les agences gouvernementales californiennes pour faire face au brasier.

    Plus de 82 600 personnes ont été évacuées par les autorités à l'approche des flammes.

    D'après le site d'informations sur les incendies Inciweb, environ 34 500 bâtiments sont menacés par l'incendie.

    Ces dernières semaines, des feux dévastateurs se sont multipliés en Californie, 30 000 hectares ayant notamment été consumés à Soberanes, dans la région forestière et touristique de Big Sur.

    Depuis le samedi 13 août, le nord de l'Etat de Californie fait également face à un incendie, dans les environs de Clayton, à 16 kilomètres de San Francisco.

    Le «Clayton Fire» a déjà ravagé plus de 1 600 hectares d'après Cal Fire, site d'information sur les feux de forêt californiens.

    https://francais.rt.com/international/25156-incendie-ravage-californie-fait-fuir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais que fait l'HAARP ???! Que fait-il ???!!

      Supprimer
  50. Le plus célèbre casino de Las Vegas réduit en cendres


    13:49 17.08.2016



    La décision de fermer le casino et l'hôtel a été prise en 2015. En juin 2016, les autorités ont démoli la tour "Monaco", un des deux bâtiments du casino. Après la démolition de la deuxième tour "Monte-Carlo", le complexe a été totalement détruit.

    Les autorités ont demandé aux personnes se trouvant dans les bâtiments avoisinants de ne pas les quitter pendant l'explosion.

    Un nouveau centre de conférence sera construit sur les lieux du casino démoli.

    Bâti en 1955, l'hôtel était un des casinos les plus anciens de Las Vegas. Il a hébergé le tournage de plusieurs films tels que "Ocean's Eleven" (1960), "Casino" de Martin Scorsese, sorti en 1995, et Les diamants sont éternels (1973), le 7e opus de la série James Bond.

    https://fr.sputniknews.com/insolite/201608171027326488-casino-lasvegas-explosion-usa/

    RépondreSupprimer
  51. Californie : un incendie entraîne l'évacuation de 82 000 personnes, maisons en cendres, le feu s'étend


    Le Monde
    mer., 17 août 2016 06:45 UTCCarte


    incendie parti de Blue Cut, à l'est de Los Angeles, se propageait rapidement, mardi 16 août, entraînant l'évacuation de plus de 82 000 personnes, selon les autorités. Le gouverneur de la Californie a déclaré l'état d'urgence dans le comté de San Bernardino, à environ 100 kilomètres à l'est de Los Angeles, ce qui permet de mobiliser toutes les agences gouvernementales pour lutter contre les flammes. Plus de 34 000 bâtiments seraient menacés, selon le site d'information sur les incendies Inciweb.

    L'enfer se réveille en Californie

    Le brasier a démarré mardi vers 10 h 30 (heure locale) et a déjà brûlé plus de 3 600 hectares. Deux des sept cents pompiers mobilisés ont été légèrement blessés. Il présente « une menace immédiate pour le grand public, le trafic ferroviaire et les habitations (...) des environs », avertit Inciweb. Après cinq années d'une sécheresse record, le désert californien connaît une vague de chaleur avec des températures qui dépassent les 40 °C par endroits.

    Saison des incendies

    C'est la saison des incendies en Californie, et parallèlement à celui à Blue Cut, le nord de l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis faisait face à un autre brasier. A quelque 160 kilomètres au nord de San Francisco, région déjà durement touchée par un énorme incendie en 2015, les flammes terrorisent à nouveau la population depuis samedi 13 août.

    A Clayton, un incendie qui a déjà ravagé plus de 1 600 hectares et détruit plus de 175 bâtiments continue de se propager « agressivement » vers le nord, a annoncé le site de prévention Cal Fire. Le Chimney Fire au centre de la Californie a pour sa part avalé 2 600 hectares près de la ville de San Luis Obispo, en pleine région viticole, détruisant 12 habitations. Démarré samedi, il n'est qu'à 10% maîtrisé.

    Les incendies dévastateurs se sont multipliés en Californie ces dernières semaines, à l'instar de celui de Soberanes dans la région touristique de Big Sur (30 000 hectares détruits dans la forêt nationale de Los Padres). Sur l'ensemble des Etats-Unis, 20 larges feux brûlent actuellement, essentiellement dans l'ouest du pays, dont 6 en Californie, sept dans les montagnes Rocheuses et un autre dans l'Idaho, selon le site du site du Centre national inter-agences sur les incendies (NIFC).

    -- Commentaire : Incendies, inondations, tremblements de terre, réveil des volcans, temperatures extrêmes et étranges, la terre vit des changements terrestres partout. --

    https://fr.sott.net/article/28805-Californie-un-incendie-entraine-l-evacuation-de-82-000-personnes-maisons-en-cendres-le-feus-etend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) A Clayton, un incendie (...)

      Canyon Clayton cité dans 'Retour vers le futur 3" (1990)

      Supprimer
  52. Le “burkini-gate” : une tendance au retour vers le Moyen-Âge ?

    Mylène Vandecasteele
    7 août 2016

    Désormais, cinq villes françaises interdisent le port du burkini, ce maillot de bain qui couvre tout le corps et les cheveux, et qui est parfois porté par des femmes musulmanes. Après Cannes, où la première interdiction de ce vêtement a été émise le 27 juillet, Sisco, en Corse, Villeneuve-Loubet sur la Côte d’Azur, Le Touquet et Oye-Plage, situées toutes deux dans le Pas-de-Calais, ont suivi.
    Comme le burkini ne couvre pas le visage, la loi française qui interdit la burqa n’est pas applicable. Les maires de ces villes disent qu’ils sont préoccupés par les violations de l’ordre public.

    En Corse, un certain nombre de familles musulmanes se sont affrontées avec des touristes qui ont pris des photos de femmes musulmanes qui se baignaient en burkini. 5 personnes ont été blessées et ont été emmenées à l’hôpital, trois voitures ont été incendiées. Des témoins ont rapporté qu’une machette, et même un fusil-harpon, avaient été utilisées.

    Au cours du weekend, le tribunal administratif de Nice, qui avait été saisi par trois femmes et le Collectif contre l’islamophobie et la France (CCIF), a rejeté leur demande de suspension de l’interdiction émise à Cannes. Le juge a invoqué l’attentat à Nice du mois dernier et a estimé que “le port d’une tenue vestimentaire distinctive, autre que celle d’une tenue habituelle de bain, peut en effet être interprétée comme n’étant pas, dans ce contexte, qu’un simple signe de religiosité”.

    Selon le journal Nice-Matin, 3 femmes auraient été condamnées à payer une amende à Cannes au cours des trois derniers jours, parce qu’elles refusaient de se conformer à l’interdiction de port du burkini. Six autres femmes ont choisi de quitter la plage ou de se vêtir en maillot de bain classique.

    L’interdiction de la Burqa n’a pas été très utile

    Il y a plus de six ans, la Belgique et la France ont introduit une interdiction légale de porter une burqa. Mais cette interdiction n’a pas été couronnée de succès, note le Süddeutsche Zeitung :

    “Le nombre de femmes couvertes de la tête aux pieds dans les rues de France n’a pas diminué. […] La tentative d’arrêter la propagation du fondamentalisme islamique en prenant une mesure symbolique, semble ne plus avoir de succès. […] L’interdiction de la burqa partait d’une bonne intention. Mais elle a suscité des attentes qui n’auraient jamais être réalisées dans un Etat libéral. Maintenant, une nouvelle menace, alimentée par la frustration et la colère, est en train d’émerger. La séparation de l’Eglise et de l’Etat – autrefois promesse de la liberté individuelle – est utilisée par les populistes comme une arme contre ceux qui ont des croyances différentes”.

    Les valeurs de la liberté et l’égalité sont juste entre le bikini et burqini

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  53. Le journal espagnol ABC dénonce en particulier la position de l’extrême gauche dans cette controverse :

    “[Cette position] se traduit par un mélange de multiculturalisme et d’anti-impérialisme dans lequel le burkini est accepté comme un symbole respectable de l’opposition à la dominance de l’Occident et de ses valeurs. Que les valeurs de liberté et d’égalité soient placées entre le bikini et le burkini ne les intéressent pas : d’un côté la liberté dont jouissent les femmes occidentales de porter ce qu’elles veulent et de montrer leur corps comme les hommes le font. De l’autre, l’oppression des femmes musulmanes de familles fondamentalistes, forcées de cacher leur corps dans des burkinis”.

    Un retour au Moyen-Âge ?

    L’année dernière, la militante pour les droits des femmes Sara Mohammad, qui réside en Suède, mais qui est née en Irak, affirmait qu’il n’y avait aucune raison de céder face aux demandes des islamistes :

    “Une opinion courante est que les femmes musulmanes devraient être autorisées à vivre comme elles l’ont toujours fait, c’est-à-dire habillées avec le hijabs, la burqa, et dans des espaces séparés lorsqu’elles sont à l’extérieur. Mais c’est faux !

    Les femmes musulmanes n’ont pas toujours vécu comme aujourd’hui. Au contraire. Quiconque a vu des photos de l’Iran, de l’Afghanistan et de l’Egypte dans les années 70 peut se rendre compte qu’il s’agit plutôt d’une tendance en sens inverse et d’un retour au Moyen-Âge”.

    https://fr.express.live/2016/08/17/france-interdiction-burkini-plage/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'idée de 'se baigner toute habillée' visant à en profiter pour laver ses vêtements en même temps que son cul n'est pas d'aujourd'hui comme de se torcher le cul avec des pages d'un 'livre sacré' (HAHAHAHA !)

      Supprimer
  54. Internet peut-il continuer à croître sans limites ?


    Arnaud Lefebvre
    16 août 2016


    e monde devrait se donner les moyens de limiter la croissance de l’Internet afin de maintenir sous contrôle la consommation d’énergie et de contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre, estiment des chercheurs en informatique de l’Université de Lancaster au Royaume-Uni.
    Selon ces experts, la croissance continue de l’Internet des objets a le potentiel de générer une augmentation sans précédent et presque illimitée de la consommation d’énergie des technologies intelligentes.

    L’utilisation d’Internet a considérablement augmenté ces dernières années, les personnes regardent davantage de programmes par streaming, utilisent régulièrement les réseaux sociaux ainsi que les wearables, explique Mike Hazas, professeur de science informatique à l’Université de Lancaster.

    Selon Ofcom, le régulateur britannique des télécommunications, en 2011, une famille consommait mensuellement un volume de données de 17 Gb. L’année dernière, cette consommation était de 82 Gb. En outre, bien que le volume des données pour les appareils mobiles soit encore faible, sa croissance est très rapide.

    Quotas

    La hausse de l’utilisation de données conduit à une augmentation de la consommation d’énergie et ce, malgré les efforts déployés en ce qui concerne l’efficacité énergétique. Actuellement, on estime qu’Internet représenterait 5% de la consommation mondiale d’électricité. La croissance de la consommation d’énergie d’Internet serait de 7% par an alors que celle de la consommation totale d’énergie serait de 3%.

    Selon certaines prévisions, les technologies de l’information pourraient représenter jusqu’á 20% de la consommation totale d’énergie d’ici 2030. Jusqu’à présent, il existe toujours un plafond en ce qui concerne la hausse des données sur Internet. L’activité en ligne est encore limitée par la taille de la population et le nombre d’heures pendant lesquelles les personnes peuvent accéder à la technologie en ligne, explique Hazas.

    Cependant, les milliards de données de senseurs intégrés dans le mobilier urbain, des véhicules autonomes, des maisons intelligentes et de la production industrielle en ligne annulent ces contraintes potentielles à la croissance de la consommation énergétique de l’Internet.

    Selon les chercheurs, certaines mesures pourraient être prises telles que l’application de quotas de volumes de données et de prix différents pour le trafic de données à forte intensité.

    https://site_aux_publicités-de_merde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la série "Au-delà de 3 personnes l'on ne s'entend plus parler", la décision religieuse est de tuer tout le monde pour les empêcher de parler !

      (...) Le monde devrait se donner les moyens de limiter la croissance de l’Internet afin de maintenir sous contrôle la consommation d’énergie et de contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre, estiment des chercheurs en informatique de l’Université de Lancaster au Royaume-Uni. (...)
      L'ordurocratie (des fils de putes) a parlé !!

      Alors que le volume des données acceptables serait de 100 000 fois celui d'annoncé vu que l'énergie est gratuite et ne coûte réellement qu'un millionième de ce qu'elle rapporte, voila que la dictature au pouvoir serait sur le point d'interdire la présence d'Internet chez les particuliers !!!

      Supprimer
  55. La Bundesbank : Les jeunes Allemands devront travailler jusqu’à 69 ans pour financer les pensions


    Audrey Duperron
    16 août 2016


    Les jeunes Allemands devront travailler bien plus longtemps que leurs parents pour payer les pensions de ces derniers, affirme un rapport de la Bundesbank.

    À l’heure actuelle, un travailleur en Allemagne peut prendre sa retraite après une carrière de 45 ans, et s’il a atteint au moins 65 ans. Le gouvernement allemand veut repousser progressivement cette limite d’âge à 67 ans d’ici la fin de la prochaine décennie.

    Mais selon les économistes de la Bundesbank, ce plan ne permettra pas au pays de faire face à l’explosion des coûts de retraite en raison du nombre croissant de pensionnés. Selon les experts de la banque centrale allemande, il faudrait donc retarder la retraite de deux années supplémentaires d’ici 2060. Ceci implique une retraite à 69 ans pour les jeunes Allemands de 25 ans qui viennent d’entrer sur le marché du travail.

    Démographie

    Après la publication de cette étude, le porte-parole de la chancelière allemande Angela Merkel a indiqué que le gouvernement allemand maintenait son projet de relever l’âge de la retraite à 67 ans d’ici 2029. Il a indiqué que ce choix était cohérent au regard des tendances démographiques du pays.

    Le rapport a été publié à point nommé, alors que le gouvernement est de plus en plus tenté de favoriser l’électorat âgé, plus susceptible d’aller voter que les populations plus jeunes. Dans la perspectives des élections législatives qui doivent se tenir à l’automne de l’année prochaine, Merkel souhaite éviter de mécontenter cette part de l’électorat avec un relèvement de l’âge de la retraite.

    Son gouvernement a déjà annoncé qu’il verserait une pension plus élevée aux femmes qui ont renoncé à travailler pour élever leurs enfants.

    Mais même au sein de son propre parti, Merkel essuie les critiques d’économistes qui redoutent que le gouvernement ne promette plus qu’il ne peut se permettre.

    La population allemande est l’une de celles qui vieillissent le plus rapidement dans le monde, et des économistes craignent que cela ne pose des difficultés en termes de financement des retraites, dans un contexte de marché du travail de plus en plus étroit.

    https://site_aux_publicités-de_merde

    RépondreSupprimer
  56. Allemagne : un migrant afghan viole un enfant de quatre ans dans un centre pour demandeurs d'asile


    17 août 2016, 15:54


    La scène s'est produite à Boostedt, au nord de l'Allemagne : un Irakien a découvert son fils de quatre ans dans les toilettes d'un centre pour demandeurs d'asile, en compagnie d'un Afghan de 22 ans qui l'aurait forcé à avoir des rapports sexuels.

    Lire aussi
    L'opinion publique autrichienne est très divisée concernant le flot migratoire qui a touché le pays ces derniers mois Autriche : accusés de viol collectif sur une Allemande, neuf migrants irakiens incarcérés

    La justice allemande s'apprête à juger une affaire particulièrement glauque. Les faits remontent au 29 mars dernier mais ne sont connus que depuis quelques jours : alerté par l'un de ses fils qui le prévient que son petit frère est aux toilettes avec un inconnu, un Irakien a découvert son enfant dans les cabines des toilettes publiques du camps de migrants de Boostedt, dans le Schleswig-Holstein au nord de l'Allemagne. Selon le journal allemand Holsteinischer courier cet individu est un Afghan de 22 ans, qui se justifie dans un premier temps en essayant de faire comprendre que le jeune garçon lui aurait demandé de l'aide pour aller aux toilettes.

    Mais quelques minutes plus tard, le jeune garçon, de retour auprès de sa famille, explique que cet individu l'aurait obligé à pratiquer une fellation. La famille prévient les autorités, qui interpellent le jeune Afghan. Selon le procureur, des analyses ADN corroboreraient le témoignage du petit Irakien.

    Le demandeur d'asile afghan nie ces accusation, s'en tenant à sa version des faits : il aurait juste aidé le jeune garçon à aller au toilettes. Dans le box des accusés, un autre Afghan de 29 ans est suspecté d'être son complice : alors que les deux enfants jouaient ensemble, il aurait menacé le grand frère de la victime avec un couteau pendant que l'autre demandeur d'asile se dirigeait vers les toilettes avec le petit garçon.

    Près de 600 migrants vivent dans le centre de réfugiés de Boostedt, au nord d'Hambourg.

    Ce n'est pas le premier fait divers de ce type : fin juillet, un érythréen de 40 ans bénéficiant du statut de réfugié avait été arrêté pour avoir violé une femme âgée dans un cimetière en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

    https://francais.rt.com/international/25179-migrant-afghan-viole-enfant-4

    RépondreSupprimer
  57. Face aux risques terroristes, de plus en plus d'événements culturels et festifs sont annulés


    17 août 2016, 15:34


    Une manifestation culinaire censée avoir lieu fin septembre à Paris a été annulée pour des raisons de sécurité liées à la menace terroriste. Les mesures de ce type se multiplient dans tout le pays.

    Les organisateurs de la troisième édition du «Street Food Temple», événement gastronomique qui devait réunir plusieurs dizaines de milliers de personnes au Carreau du Temple à Paris du 23 au 25 septembre, ont annoncé ce mercredi 17 août que l’événement était annulé pour des raisons de sécurité.

    «Sécuriser entièrement cette zone intérieure et extérieure dans des conditions de confort pour le public et en limitant au maximum les nuisances pour les riverains, s'avère extrêmement compliqué dans le cadre des mesures de sécurité à prendre pour toute manifestation dans l'espace public suite aux dernières tragédies», précisent les organisateurs dans un communiqué.

    Cette manifestation culinaire devait se dérouler en grande partie en extérieur, avec un marché et la participation d'une vingtaine de «food trucks».

    Multiplication des annulations pour raisons de sécurité

    Ce mercredi, un autre événement parisien avait été annulé : une troupe de spectacle japonaise qui devait défiler dans les rues de Paris à la fin du mois de septembre a annoncé l'annulation de son spectacle, par crainte d'attentats. 126 danseurs nippons étaient attendus pour défiler de l'Hôtel de Ville à la place des Vosges. Des échoppes devaient être installées dans les rues pour vendre de la nourriture et des spécialités japonaises.

    Au début du mois d'août, trois événements lillois avaient eux aussi été annulé face à la menace terroriste : deux courses à pied et la grande braderie.
    Suite aux récents attentats terroristes et en particulier l'attaque au camion de Nice qui a fait 84 victimes, de nombreux événements dans le sud de la France ont aussi été déprogrammés. Le 25 août était prévu un spectacle pyrotechnique à Avignon pour fêter l'anniversaire de la Libération de la ville. Le spectacle a été annulé. A Marseille, un festival de cinéma en plein air a été annulé, et de nombreuses autres localités du sud-est ont déprogrammé leurs manifestations, comme Collioure, dans les Pyrénées-Orientales ou Grasse, qui renonce à sa 70ème fête du Jasmin.

    - voir carte sur site:

    https://francais.rt.com/france/25178-face-risques-terroristes-plus-plus

    RépondreSupprimer
  58. Le top 10 des théories du complot «acceptables» de l'establishment occidental


    17 août 2016


    Les gardiens de l'establishment occidental usent de l'étiquette «complotiste» pour couper court aux débats et calomnier ceux qui ont l'audace de contester les récits de l’élite, mais sont aussi les plus complotistes, selon l’écrivain Neil Clarck.

    Neil Clark est journaliste, écrivain et blogueur écossais. Il a écrit pour de nombreux journaux et magazines au Royaume-Uni et dans d'autres pays, dont The Guardian, Morning Star et d'autres. Il est le co-fondateur de la campagne pour la propriété publique PublicOwnership.

    Il y a ici une grande ironie. Car ce sont les gardiens de l'establishment occidental qui mettent en avant les théories du complot de la manière la plus active depuis à peu près vingt ans. En effet, les théories les plus exotiques, infondées et même parfaitement dangereuses, sont promues par ceux qui sont les plus prompts à traiter les autres de «complotistes».

    Voici dix théories du complot de l'establishment occidental qui sont acceptables. Si vous les répandez, on ne vous traitera pas d'excentrique ou de cinglé, au contraire, vous serez considéré comme «expert» digne d'une chronique dans «un journal sérieux» comme le Washington Post ou le London Times. Et, qui sait, peut-être recevrez-vous une alléchante proposition d'une maison d'édition qui vous proposera d'écrire un livre sur les théories du complot.

    Treize ans plus tard, le royaume des experts américains et britanniques est toujours dominé par ceux qui nous assuraient que Saddam avait des armes de destruction massive

    1. L'Irak a des armes de destruction massive qui sont une menace pour le monde !

    La théorie du complot la plus sanglante, qui a donné lieu à une invasion illégale, détruit un Etat souverain et fait plus d'un million de morts. Mais ceux qui mettaient en avant cette théorie n'ont pas été punis. Treize ans plus tard, le royaume des experts américains et britanniques est toujours dominé par ceux qui nous assuraient que Saddam avait des armes de destruction massive (et que ce laïque fumeur des cigares et amateur de La mélodie du bonheur avait des liens avec Al-Qaïda). Souvenez-vous de cela la prochaine fois, quand vous allez voir un membre de l’arrogant et élitiste club néo-conservateur du journalisme traiter hautainement de «complotiste» quelqu'un qu'il considère être socialement et intellectuellement inférieur.

    2. L'Iran développe des armes nucléaires !

    On nous dit depuis le début des années 90 que la République Islamique est sur le point de développer des armes nucléaires ou les possède déjà. Les accusations du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, maintes fois répétées depuis 25 ans, ont trouvé écho dans le camp même de ces super faucons qui avaient soutenu la théorie du complot numéro 1. Si vous affirmez, sans avoir aucune preuve, que la Zambie est sur le point de développer des armes nucléaires, on vous traitera de fou. Mais si vous affirmez, sans aucune preuve, que l’Iran fait la même chose, vos chances d’être invité en tant qu'«expert» dans les studios de Fox News ou Newsnight seront nettement plus considérables.

    Lire aussi
    Les majeures révélations de Chilcot sur la participation du Royaume-Uni dans la guerre en Irak

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  59. Les mêmes personnes qui nous disent que le leader du Parti travailliste repousse les électeurs, l'accusent de ne pas avoir fait plus de choses pour persuader les Britanniques de rester dans l'UE

    3. Jeremy Corbyn a délibérément saboté la «campagne pour le maintien» dans le référendum britannique sur la sortie de l'UE.

    Cette théorie du complot a été populaire cet été dans les cercles de l’élite blairiste au Royaume-Uni. Les mêmes personnes qui nous disent que le leader du Parti travailliste repousse les électeurs, l'accusent de ne pas avoir fait plus de choses pour persuader les Britanniques de rester dans l'UE !

    En fait, le soutien que Jeremy Corbyn accordait à l'UE était beaucoup plus en phase avec l’opinion publique que le fanatisme pro-européen des blairites. Avec lui, les partisans du parti travailliste ont voté majoritairement pour le maintien. En parallèle, Islington, où Jeremy Corbyn a un siège, a eu le sixième meilleur résultat du vote pour le maintien du pays dans l’UE (75,2 %). Du «sabotage», dites-vous ?

    4. Bashar el-Assad coopère avec Daesh et veut que le groupe se développe.

    Celle-ci a été promue de manière générale par les mêmes partisans des théories numéro 1 et 2. D'après cette théorie, le méchant tyran syrien a voulu que Daesh s’empare de territoires de manière à passer pour le «bon gars» dans le conflit.

    Cependant, les documents secrets du renseignement américain de 2012 qui ont été déclassifiés nous apprennent que la perspective de la création d'une «Principauté salafiste» dans l’est dela Syrie est «exactement ce à quoi aspirent les puissances qui soutiennent l'opposition», parce que cela «isolerait le régime syrien.» Mais nous n'allons pas dire ce qui est évident, que ce n'est pas Bashar el-Assad, mais ses opposants qui se réjouissaient du renforcement et de l’expansion de Daesh. Cette idée sera rejetée en tant que théorie du complot.

    Et nous n'allons pas non plus tenir compte de la libération de Palymre des mains de Daesh par l’armée syrienne, n'est-ce pas ? Puisque cela ne correspond pas à la version officielle de «Pourquoi Assad ne lutte pas contre Daesh» !

    On ne peut pas dire d'abord que la Russie aide Daesh et que Daesh gagne du terrain à cause des actions de la Russie, et puis un autre jour prétendre que Daesh est en train de bombarder les avions russes, parce que le groupe est... en colère contre la Russie

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  60. 5. La Russie envoie des forces aériennes à Daesh

    En octobre 2015, après les frappes aériennes de Russie contre les cibles terroristes en Syrie, une nouvelle variante de la théorie du complot numéro 4 a commencé à circuler. La Russie, nous a-t-on dit, aidait également Daesh et envoyait à l'Etat islamique des forces aériennes !

    Or, lorsqu’un avion de ligne russe a été descendue par une bombe de Daesh, on nous a dit que c’était un «coup de semonce» pour Moscou. Si la Russie aidait Daesh en lui accordant un appui aérien en Syrie, pourquoi diable le groupe viserait-il un avion russe ? J'avais écrit à l'époque :

    «On ne peut pas dire d'abord que la Russie aide Daesh et que Daesh gagne du terrain à cause des actions de la Russie, et puis un autre jour prétendre que Daesh est en train de bombarder les avions russes, parce que le groupe est... en colère contre la Russie.»

    Ou bien vous pouvez, si vous êtes un néo-conservateur qui propage d’excentriques et anti-russes théories du complot.

    Les «trotskistes dans le placard» sont la variante de 2016 du «les rouges sont dans le placard» pour les complotistes maccarthistes du parti travailliste

    6. Les trotskistes prennent le dessus du Parti travailliste !

    Un nombre record de personnes rejoignent le Parti travailliste pour soutenir son leader Jeremy Corbyn, socialiste démocrate opposé à la guerre et dont la ligne politique est en nette rupture avec le blairisme. Et devinez quoi ? Ces nouveaux membres sont les disciples d’un révolutionnaire russe décédé il y a plus de 75 ans !

    Le nombre d'adhérents au parti a atteint 100 000 personnes cet été – qui aurait pu penser qu'il y avait autant de trotskistes en Grande-Bretagne ! C'est encore plus surprenant étant donné que le principal parti trotskiste, le SWP, ne compte qu'environ 6 000 membres.

    Selon le vice-chef du Parti travailliste, Tom Watson, qui s'oppose à Jeremy Corbyn, les nouveaux arrivants trotskistes «tordent les bras» des jeunes membres. Peut-être qu’ils les menacent également en invoquant de l'Armée Rouge ?

    Les «trotskistes dans le placard» sont la variante de 2016 du «les rouges sont dans le placard» pour les complotistes maccarthistes du parti travailliste qui cherchent à restreindre la démocratie de parti et à retourner aux politiques travaillistes «light», guerrières et favorables aux élites.

    Lire aussi
    Le carnaval à Mainz Poutine par-ci, Poutine par-là, Poutine partout

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  61. 7. La Russie était derrière la fuite des emails du Comité national démocrate

    On n'a encore présenté aucune preuve que le Kremlin était responsable de la fuite des emails du Comité national démocrate, nous allons donc promouvoir cette théorie du complot 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, n'est-ce pas ? Cela concerne la Russie, l'ennemi officiel, on n'a donc pas besoin d'attendre des choses aussi insignifiantes que des faits, n'est-ce pas ? Comme l'a noté Glenn Greenwald : «En plus de percevoir cette théorie du complot privée de toutes preuves comme la vérité, les démocrates, suivant la campagne d'Hillary Clinton, sont allés jusqu'à calomnier le Kremlin pour avoir organisé l'opération Wikileaks.»

    8. Vladimir Poutine a orchestré le hooliganisme de l'Euro-2016 pour faire sortir la Grande-Bretagne de l'UE

    Celle-là est un candidat solide au titre de la théorie du complot la plus folle de 2016. La Russie a vraiment envie que les sanctions occidentales soient levées. Alors, que fait le président russe ? Il incite des hooligans russes à attaquer des supporters britanniques à Marseille. Apparemment, cela influence gravement le vote britannique pour la sortie de l'UE.

    Je suis convaincu que des millions de personnes au Royaume-Uni, ayant appris la bagarre entre les fans russes et anglais en France, se sont ensuite tournés vers leurs compagnons en disant : «Ca y est. Ce jeudi je vote pour le Brexit !»

    Certaines théories conspiratrices sont plus égales que d’autres.

    9. Donald Trump est un agent russe

    L'argument de l'Occident contre Donald Trump est le suivant : comme le candidat républicain à la présidentielle n'a apparemment pas envie de déclencher la troisième guerre mondiale avec la Russie à cause de l'Ukraine ou de la Syrie, il est nécessairement un agent russe ! Consciemment ou inconsciemment !

    On a même entendu des déclarations selon lesquels Donald serait un «candidat mandchou», travaillant secrètement soit pour la Russie, soit pour Hillary Clinton.

    Encore une fois, devenez spécialiste des ces théories du complot sans preuves et vous ne perdrez jamais votre autorité aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne en tant que «commentateur digne de respect». Loin de là. Mais si vous prétendez que Tony Blair ou David Cameron, au regard de leur politique pro-américaine, étaient des agents américains, consciemment ou inconsciemment, votre carrière sera vouée à l'échec et au ridicule. Cela prouve de nouveau que certaines théories conspiratrices sont plus égales que d’autres.

    Aller à Moscou et ne pas vouloir faire la guerre avec la Russie est apparemment inacceptable et suffit pour qu'apparaîsse une nouvelle théorie du complot de l’establishment

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  62. 10. Jill Stein est une complice du Kremlin !

    La candidate des verts à l’élection présidentielle obtient beaucoup de soutien de progressistes incapables de comprendre en quoi Hillary Rodham Clinton, financée par Wall Street et soutenue par les néo-conservateurs est progressiste. Alors, devinez quoi ? Une fois sa popularité prouvée, Jill Stein est traitée de complice du Kremlin et accusée d'avoir des liens avec Vladimir Poutine.

    Les «preuves» ? Tout comme Donald Trump, elle ne semble pas vouloir commencer la troisième guerre mondiale et, tenez-vous bien, elle a été parmi d'autres personnalités publiques qui ont été présents à une conférence à l'occasion du 15ème anniversaire de RT en 2015.

    Aller à Moscou et ne pas vouloir faire la guerre avec la Russie, ou bien avec quelqu'un d’autre, est apparemment inacceptable et cela suffit pour qu'aparaîsse une nouvelle théorie du complot de l’establishment qui soit acceptable. Vous allez voir.

    Lire aussi : Trump, agent de Poutine aux USA : «ânerie et fantasme» de l'establishment américain

    https://francais.rt.com/opinions/25175-top-10-theories-complot-acceptables-establishement-occidental

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Sans parler des centaines de faux drapeaux (du '9-11' à Nice en passant par Boston, San Bernardino, Newton, etc, etc) et des faux 'jeux olympique 2O16 à Rio' où les adversaires sont écartés/éliminés pour éviter qu'ils ne grimpent sur les podiums !! Hahahaha !

      Supprimer
  63. COMPLOT OR NOT COMPLOT ?

    Quelques réflexions sur des événements qui se sont déroulés récemment dans le monde…

    Par Emmanuel Leroy
    e 8 août 2016

    https://i.ytimg.com/vi/BjaPgO6IdFc/hqdefault.jpg


    Pour déminer tout de suite le terrain et éviter les accusations de complotisme destinées à ruiner toute discussion sérieuse, je confesserais en préambule que je ne suis pas complotiste, puisque la doxa dit que ce n’est pas bien. Mais je me sens assez volontiers concertiste car dans la mesure où le(s) complot(s) n’existe(nt) pas mais qu’il est en même temps difficile pour un observateur assidu de ne pas voir un certain nombre de convergences ou de faits signifiants, j’en déduis tout naturellement que ces actions découlent d’une concertation entre différentes factions, cénacles, ONG, cercles de réflexion, fondations, agences de renseignement et autres. J’ajouterais, et cela me paraît particulièrement vrai ces derniers temps, que ces différentes organisations peuvent parfaitement entrer en concurrence les unes avec les autres, pour des raisons d’agenda ou de divergences sur la stratégie.

    Donc haro sur les complotistes et vive les concertistes !

    Cela étant posé, je voudrais mettre sur la table un certain nombre de faits qui méritent à tout le moins réflexion.

    Quelques mots sur les attentats

    Tout observateur attentif aura remarqué qu’aucun des auteurs d’attentats ne survit à ces actes et qu’après avoir revendiqué son allégeance à l’islam radical et si possible oublié sa carte d’identité dans le véhicule ayant servi à la commission de son forfait - pour bien prouver au bon peuple qu’il ne s’agit pas de terrorisme patagon ou inuit - le terroriste passe de vie à trépas avec une bonne volonté qu’il convient de mettre à son actif.

    Sur le nombre de participants aussi, il y a souvent divergence d’appréciation, un peu comme pour les manifs (1 terroriste selon la police, 2 ou plus selon les témoins). Ainsi pour l’attentat de Nice, personne n’a répondu à ce jour à la question de savoir qui est l’homme que la police tabasse puis embarque sans ménagement juste à côté du camion à l’issue du terrible carnage.

    Il y a parfois des témoins bizarres, ainsi celui qui filme l’attentat à Nice et qui se retrouve 8 jours plus tard à Munich pour filmer le massacre commis par un germano-iranien dans un restaurant Mac Donald. Il y en a qui ont le génie pour faire des circuits touristiques d’enfer pendant leurs vacances d’été.

    Ce que j’observe, c’est que juste après cet attentat, le ministre de l’intérieur allemand estime nécessaire d’« évaluer les règles qui régissent le contrôle des armes en Allemagne » et que la France prolonge l’état d’urgence de 6 mois. Autrement dit, mais il ne s’agit absolument pas d’un complot cela va de soi, tout se passe en Europe comme aux États-Unis où après les attentats du 11 septembre a été mis en place le Patriot Act qui a fait basculer définitivement les USA hors de l’état de droit.

    Il y a encore beaucoup d’autres questions sans réponse sur ces attentats : inaction de forces de sécurité (militaires) présentes sur les lieux ou interdites d’action (GIGN) durant le massacre du Bataclan, levée des barrages de la police nationale sur la Promenade des Anglais quelques heures avant l’arrivée du camion, demande hallucinante du ministère de l’Intérieur de détruire les images de l’attentat, mais puisque nous refusons radicalement de nourrir le complotisme, nous nous arrêterons là.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  64. Sur le Brexit

    Bien évidemment c’est une nouvelle de première importance puisque c’est la première fois depuis la création de cette structure mondialiste qu’un membre de l’UE, et pas le moindre, quitte le navire. Au vu des réactions de l’oligarchie européenne, toutes tendances confondues, on peut légitimement supputer que ce n’était pas le résultat qu’ils attendaient. Sans préjuger encore des modalités de départ de la Grande-Bretagne des institutions européennes ni des délais dans lesquels cela va se réaliser ou non, je vous invite à regarder avec moi quelques faits troublants ou intéressants qui se sont déroulés, en amont et en aval, à l’occasion de ce référendum.

    L’ancien ministre du Trésor britannique Danny Alexander a été coopté en janvier 2016 comme vice-président au sein de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures, structure destinée à concurrencer la Banque mondiale et le FMI et réunissant à ce jour une soixantaine de pays membres, dont la France, qui avec une participation supérieure à celle de la Grande-Bretagne, n’a pas réussi à placer une seule personnalité dans l’équipe dirigeante.

    Les États-Unis ne sont pas membres de cette institution bancaire internationale.

    Sur le référendum lui-même : une grande partie de la presse populaire anglaise a pris fait et cause pour le Brexit et notamment The Sun, journal le plus lu du Royaume-Uni et appartenant au magnat australo-américain Rupert Murdoch. Mais pour être honnête, il faut reconnaitre que The Times appartenant au même personnage, s’est prononcé lui pour le maintien dans l’UE. Qu’en déduire au-delà de la meilleure santé de la presse d’outre-Manche en regard de sa voisine française ? Tirage du Sun, près de 3 millions, tirage du Times moins de 400.000.

    Sachant que l’enjeu de ce référendum était de se disputer les classes paupérisées de Grande-Bretagne pour les faire voter par la peur dans le camp du Remain ou leur faire accepter le saut dans l’inconnu avec le camp du Brexit, on peut dire que le milliardaire eurosceptique et proche des néoconservateurs Murdoch a joué la carte du Leave, car les dockers de Liverpool ou les chômeurs de Manchester sont plutôt accros aux pin-up de la presse populaire qu’aux éditoriaux compassés du journal préféré de la gentry.

    M. Nigel Farage, patron de l’UKIP et véritable vainqueur du Brexit, annonce quelques jours après sa victoire historique qu’il se retire de la direction de son parti. Comme si on lui avait fait amicalement comprendre que ce n’était pas à lui de tirer profit de ce vote. Idem pour l’autre poids lourd du camp du Leave, l’ancien maire de Londres Boris Johnson qui annonce, contre toute attente, qu’il ne briguera pas le poste de Premier ministre.

    On nous avait annoncé l’apocalypse financière en cas de sortie de l’Angleterre de l’UE. Si les bourses mondiales, et notamment celle de Londres, ont bien connu une chute spectaculaire dans les heures qui ont suivi le référendum, le moins que l’on puisse dire est qu’elles se sont bien redressées depuis.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  65. Début juillet 2016, le ministre britannique des finances, George Osborne, a rencontré à Londres les dirigeants des grandes banques d’investissement internationales, à savoir Goldman Sachs, Bank of America Merrill Lynch, Morgan Stanley, JP Morgan et Citibank. Dans un communiqué commun, cette joyeuse équipe - qui ne complote pas sinon ça se saurait mais qui, à l’occasion, peut se concerter - a annoncé vouloir maintenir la place de Londres dans le concert financier en mettant en avant ses atouts en tant que centre névralgique pour les échanges internationaux avec le renminbi et avec la finance islamique.

    Que déduire de ces quelques informations glanées au sujet de ce référendum ? Une simple hypothèse, bien évidemment non complotiste, selon laquelle une partie de la City, probablement minoritaire en nombre mais pas en parts de marché, a décidé de jouer la carte chinoise avec sa future monnaie internationale et d’abandonner la carte américaine devenue incontrôlable entre ses dissensions internes et le probable effondrement imminent du dollar. Si cette information devait être confirmée, ce serait une sacrée révolution et le Kremlin aura intérêt à être particulièrement attentif au développement de l’OSC (Organisation de coopération de Shanghai) et de la politique des BRICS, dont entre parenthèse, le B du Brésil est virtuellement tombé depuis la destitution de Dilma Roussef.

    Sur le coup d’État en Turquie

    Je n’ai jamais eu de grande sympathie pour M. Ergogan, eu égard à ses accointances avec les Frères musulmans, création anglo-saxonne s’il en est, et surtout en regard de son rôle particulièrement abject dans la guerre que l’Occident mène contre la Syrie depuis 2011 avec l’appui direct des monarchies du Golfe et, plus discret mais manifeste quand même, de l’État d’Israël.

    Cela étant dit, en politique on ne s’occupe guère des affects, et force est de reconnaître que ce putsch, car c’en était bien un, est en train de provoquer un séisme géopolitique d’une ampleur que nous n’avons pas fini d’apprécier.

    Il semble à peu près acquis que ce coup d’État a été fomenté depuis l’étranger et que les Émirats arabes unis y ont joué un rôle probable. Il est également probable que les Occidentaux ont donné la main et notamment des Américains et en tout cas avec l’appui du camp néocon.

    Certaines sources font état d’un soutien direct de la Russie auprès d’Erdogan afin d’éviter la chute du régime. Ce qui est certain c’est que le philosophe russe Alexandre Douguine se trouvait à Ankara lors de ces événements et qu’il a rencontré, entre autres, le maire d’Ankara qui est en même temps le meilleur ami d’Erdogan. Il est peu probable, même dans une version complotiste, qu’ils aient parlé de la garde des lieux saints à Jérusalem ou de la reprise de la production de raisin à Smyrne. Mais l’intérêt du philosophe pour le pantouranisme a peut-être joué pour la mission qu’il a remplie.

    Ces mêmes sources font état également de l’action décisive que les Russes auraient entreprise pour protéger le vol de l’avion présidentiel turc durant les événements, de même qu’ils auraient menacé les avions de chasse des putschistes - partis de la base d’Incirlik où sont stockées des bombes nucléaires américaines - à partir de leurs installations militaires anti-aériennes situées en Syrie. Certains sont très au fait de l’efficacité redoutable des missiles S-400.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  66. Et question subsidiaire, l’aviation des putchistes pouvait-elle encore utiliser ses systèmes de radars embarqués ou ceux-ci étaient-ils rendus inopérants par le système de brouillage que les Russes semblent parfaitement maîtriser ? Voir pour cela les mésaventures à répétition de l’USS Donald Cook ici en 2014 et là en 2016.

    Selon certaines sources du Pentagone - non identifiées hélas et donc pouvant nourrir les craintes de complotisme - le chef d’état-major américain, le général Joseph Dunford, aurait affirmé le 31 juillet dernier à ses interlocuteurs lors de son déplacement en Turquie que le coup d’État aurait été réalisé avec l’aide de la CIA sous le couvert de la fondation Jamestown.

    Bien évidemment, ces informations sont à prendre avec des pincettes, mais si on en croit toujours cette même source, le général Dunford aurait informé ses homologues turcs que le Pentagone était en liaison étroite avec Moscou pour éviter l’embrasement nucléaire général et qu’il en avait donné une preuve en livrant aux Russes un de leurs avions espion dernier cri en guise de sa bonne foi. Cette histoire, totalement abracadabrantesque a pourtant été confirmée, de manière lapidaire, sur le site Russia Today qui confirme qu’un avion espion US, probablement en provenance d’une des cinq bases aériennes américaines situées au Japon, s’est bien posé en urgence le 27 juillet dernier sur l’aéroport de Khabarovsk suite à un incident technique avec le train d’atterrissage. Alors ? Complot ? Pas complot ? Complot dans le complot ? Je vous laisse juge. L’important c’est de refuser tout amalgame et surtout de ne pas sombrer dans le complotisme.

    Quoi qu’il en soit, ce qui est certain - et sauf hypothèse d’un nouveau putsch réussi contre Erdogan dans un futur proche - c’est que l’on peut conjecturer sans grand risque de se tromper que l’atout géostratégique essentiel aux confins de l’Europe et de l’orient que l’OTAN détenait avec la Turquie va lui échapper inéluctablement au profit de l’Organisation du Traité de Shanghai. Si le but du coup d’état était de faire rentrer la Turquie dans le rang et de l’empêcher de se rapprocher de Moscou, le moins que l’on puisse dire est que les auteurs ont raté superbement leur coup. Voilà un bel exemple d’hétérotélie à méditer dans les écoles du renseignement.

    Mais l’intérêt premier à mes yeux que révèle cette affaire est de mettre en évidence ce qu’il semble de plus en plus difficile à dissimuler, à savoir que des factions profondément antagonistes se livrent une lutte à mort dans l’establishment américain. On en avait eu des prémisses ces derniers mois en Syrie quand divers groupes de rebelles modérés s’affrontaient entre eux alors qu’ils étaient soutenus respectivement par le Pentagone et par la CIA.

    On peut également supputer que la percée de Trump est une illustration de ces affrontements entre l’État profond et une réaction anti-oligarchique dans le Nouveau Monde. Si seulement cela pouvait être vrai…

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  67. Sur la bataille d’Alep

    L’enjeu de cette bataille est capital, car le vainqueur sera celui qui l’emportera définitivement. Ou l’armée arabe syrienne avec ses alliés russes, iraniens et libanais, verrouille définitivement les factions djihadistes dans la partie orientale de la ville et leur résistance ne devrait pas dépasser quelques semaines ou quelques petits mois au plus, ou les terroristes brisent le siège et la guerre infernale se poursuivra encore de longues années avec le risque non négligeable d’une partition du pays selon le plan B concocté par les néocons à défaut du renversement de Bachar El Assad.

    Ce que l’on peut observer c’est que la diplomatie américaine poursuit son soutien indéfectible à ce qu’elle appelle les rebelles modérés, qu’elle tente de les protéger contre les frappes russes et qu’elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher une solution politique dans le cadre des accords de Genève. On peut donc légitimement en conclure que, complot ou pas complot, l’administration Obama, volens, nolens, poursuit sa stratégie de chaos lancée avec le renversement de Kadhafi et les Printemps arabes dans le but de remodeler le proche et le moyen orient.

    Mais bon, on sait que lorsqu’un gros bateau veut s’arrêter, il doit s’y prendre longtemps à l’avance pour y parvenir. Un peu comme pour la Turquie d’Erdogan qui semble trouver le Président syrien fréquentable depuis que les Russes ont sauvé sa tête lors du putsch du 15 juillet dernier, même si une grande partie des renforts terroristes venus participer à la bataille d’Alep venait principalement de Turquie. Un pays ne change pas ses habitudes comme ça du jour au lendemain, surtout quand elles durent depuis des années et qu’elles ont probablement généré la mise en place de circuits financiers extrêmement lucratifs, y compris et surtout pour les soutiens actifs de l’AKP.

    Sans penser le moins du monde à un quelconque complot, chacun aura remarqué que l’ensemble de la presse mainstream occidentale, et notamment française, a trompetté sur un air de victoire lorsque les djihadistes d’Alep ont semblé marquer des points le matin du 6 août en bousculant quelque peu les lignes de défense des soldats loyalistes. Après une étude assez exhaustive de la presse non officielle et non occidentale, il semblerait que l’encerclement ne soit pas rompu et surtout que les pertes dans les rangs terroristes soient très élevées, au point de les empêcher d’espérer toute opération sérieuse dans l’avenir pour briser la nasse.

    Sur le Donbass

    Le 6 août dernier, le président de la république populaire de Lugansk a été victime d’un attentat au cours duquel il a été blessé. En Occident, seule la presse anglo-saxonne en a fait état. Aucune information dans la presse française. Que cet homme ait été victime d’un complot visant à l’éliminer ne me viendrait pas à l’esprit, mais quand on connait les mesures de sécurité qui existent dans les deux républiques séparatistes du Donbass, entre autres pour éviter les attentats, on se dit que ceux qui ont organisé cette petite sauterie ont dû sacrément se concerter avant de passer à l’action.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  68. Les moyens qui ont été mis en œuvre dans cette tentative d’assassinat dépassent largement, à mon humble avis, les capacités techniques et budgétaires actuelles de l’État ukrainien et on peut donc en déduire qu’après avoir écarté la piste du complot sans le moindre état d’âme, il y encore des services occidentaux qui poursuivent sans relâche la guerre larvée contre les résistants du Donbass dans le but inavoué d’affaiblir la Russie en créant un foyer de fixation à ses frontières ou de la contraindre à intervenir militairement afin de ruiner sa réputation internationale, déjà largement atteinte par le matraquage systématique des médias occidentaux sur les prétendues turpitudes russes (dopage, droits de l’homme, militarisme, etc.).

    Le 3 août dernier, pas moins de 466 violations du cessez-le-feu par les troupes de Kiev ou leurs supplétifs occidentaux ont été constatées sur le front de Donetsk. Principales cibles ? Les infrastructures vitales pour l’économie et les quartiers d’habitation pour terroriser les populations et les contraindre à fuir.

    Loin de moi l’idée de voir le moindre complot dans cette guerre à bas bruit qui est menée sur cette terre slave, mais force est de reconnaître que les théories géopolitiques de Halford Mackinder ou de Nicholas Spykman sont suivies à la lettre par ceux qui ont mis Porochenko et ses amis néo-nazis à la tête de l’État ukrainien.

    Sur la réussite d’un complot

    Si les complots n’existent pas en Occident, probablement grâce à notre amour profond pour la démocratie et au respect infini des droits de l’homme dont font preuve nos dirigeants, il n’en est bien sûr pas de même dans les pays arriérés à peine sortis de l’obscurantisme tsariste ou de la répression bolchevique.

    Il est clair que dans ce pays aux mœurs moyenâgeuses, pour ne pas dire barbares, le complot est présent partout et notamment au sommet de l’État, ce qui est normal, somme toute, quand on a un président issu directement du KGB.

    Mais en l’occurrence, le complot qui vient d’être mis à jour le 27 juillet dernier - et qui semble avoir réussi - est particulièrement intéressant car il mettait aux prises les tenants de l’école économique interventionniste avec les partisans de l’école libérale, voire néo-libérale. Vous aurez compris bien évidemment que les complotistes étaient les méchants étatistes et les anti-complotistes les gentils libéraux.

    Pour faire court, le club Stolypine - du nom d’un ministre de Nicolas II ayant défendu et appliqué avec succès les théories d’un État interventionniste - était opposé aux libéraux du régime dont la figure de proue était l’ancien ministre des Finances Alexeï Koudrine.

    Après de nombreuses années passées sans autre orientation idéologique que celle du libre-marché et d’un patriotisme de bon aloi, la Russie de Vladimir Poutine vient d’accomplir un pas décisif dans la définition d’une véritable multipolarité en donnant un contenu idéologique fort dans ce qui constitue la spécificité russe en regard du monde occidental. En ayant pris fait et cause pour Sergueï Glaziev - l’un de ses proches conseillers et membre éminent du Club Stolypine - contre les libéraux de son gouvernement et la Banque centrale russe, Vladimir Poutine vient de trancher le nœud gordien qui emprisonnait la Russie depuis les années Eltsine.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer

  69. Les conséquences de cet acte politique fort seront probablement observables avant la fin de cette année. Un remaniement à court terme du gouvernement Medvedev est hautement probable de même que la remise en cause du statut d’indépendance de la Banque centrale de Russie.

    Pour ceux qui ne craindraient pas de verser dans le complotisme slave et qui souhaiteraient néanmoins avoir des informations plus précises sur cette véritable révolution copernicienne que vient d’accomplir la Russie, je vous conseille vivement cet article de William Engdahl paru ici en français et là en version anglaise originale pour les puristes.

    La réussite de ce complot est véritablement époustouflante et représente dans le monde des idées un bouleversement au moins aussi profond que le revirement géopolitique de la Turquie à l’égard de l’Occident.

    C’est bien simple, un tel succès, ça me donne tout bonnement envie de devenir complotiste moi aussi. Mais, surtout ne faites pas comme moi, sinon, ils vont croire à un complot…

    Emmanuel Leroy

    http://lesakerfrancophone.fr/complot-or-not-complot

    RépondreSupprimer
  70. Les chances d'une crise alimentaire mondiale sont en hausse


    par Tyler Durden
    17 août 2016 08h09
    Soumis par Charles Hugh-Smith via OfTwoMinds blog,


    La vulnérabilité de la production alimentaire mondiale à des conditions météorologiques extrêmes est une réalité profonde que peu portée.

    Compte tenu de l'abondance actuelle des aliments à l'échelle mondiale, la confiance dans les excédents alimentaires permanents et bas prix des céréales est élevé. Peu craignent que l'abondance actuelle de la nourriture pourrait être temporaire. Mais l'approvisionnement alimentaire mondial est plus fragile que nous pourrions penser, en dépit des prix historiquement bas des produits agricoles de céréales /.

    Le maïs et le blé ont chuté dans le prix en raison de la demande actuelle / approvisionnement:

    Commençons par un fait saillant: il y a plus de 7 milliards de bouches à nourrir par l'homme maintenant ainsi que des centaines de millions d'animaux qui sont nourris au grain pour fournir l'appétit insatiable de l'humanité pour la viande:

    - voir graphique sur site -

    Ce que peu de consommateurs saisissent est que l'abondance mondiale de l'alimentation dépend des conditions météorologiques extrêmes qui restent rares. Si des conditions météorologiques extrêmes deviennent monnaie courante, les excédents alimentaires mondiaux vont se transformer en pénurie.

    Dans le contexte plus large, la chaîne mondiale d'approvisionnement alimentaire est un système du monde réel qui ne peut pas être «fixe» avec gimmicks financiers. Aucune somme d'argent d'impression va remplacer les récoltes perdues aux intempéries extrêmes, reconstituer l'épuisement des aquifères d'eau douce, comme par magie reconstruire dessus du sol perdu à l'érosion ou de réparer les ravages environnementaux de la pollution industrielle.

    - voir graphique sur site -

    "Sur 7 milliards de personnes sur Terre:
    400 M sont entrepreneurs
    430 M sont sans emploi
    577 M sont vieux
    800 M travaillent dans l'industrie
    1,400 milliard sont dans l'agriculture
    1,700 milliard sont dans les services
    1,900 milliard sont entre 0 et 15 ans

    Dans quelques gagnants de la mondialisation et de nombreux perdants (20 juillet 2016), je discutais les failles fatales dans la découverte des prix du marché: dans le Tyrannie des prix, les risques et les coûts imposés par la dégradation de l'environnement sont ignorées dans la découverte des prix, ainsi que des baisses largement invisibles dans la valeur , la quantité et la qualité.

    Le correspondant de longue date de Bart D., qui travaille dans le secteur agricole de l'Australie, a récemment décrit le rôle extrême que joue la météo dans la réduction du rendement des cultures et la sécurité alimentaire:

    "La tyrannie de prix non seulement des résultats dans un déluge de produits de qualité inférieure qui nous fait mal financièrement. Le plus gros problème dans mon esprit est que nous avons créé une« économie de la décharge »mondiale qui dépouillait la base des ressources naturelles à l'os et la création la pollution à l'échelle que nos économies futures de plus en plus de ressources limitées trouveront difficile, voire impossible d'améliorer.

    Nous pouvons récupérer des dommages économiques causés par les manigances financières relativement facilement une fois que la décision a été prise de le faire. Mais les dommages à la base des ressources naturelles que nous dépendons tous peut être impossible à surmonter. Ce préjudice ne peut pas être rapidement fixé en ajustant la législation et des systèmes financiers.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  71. En ce qui concerne la vulnérabilité des rendements agricoles à des extrêmes de plus en plus fréquentes de la météo:

    Je pense que je peux maintenant voir les effets réels du changement climatique sur le terrain où je vis. Récemment, nous avons eu à la fois le jour le plus froid de l'hiver (première gelée, je l'ai vu dans mes 12 ans vivant dans ma maison actuelle) et le jour le plus chaud de l'hiver (pratiquement une journée d'été) dans la même semaine à la mi-hiver. Cette bizarrerie, si elle continue (et si elle s'aggrave), a une immense capacité à sertir la production alimentaire.

    La plupart des gens ne se rendent pas compte qu'il faut six mois pour développer une culture de blé et seulement une seule journée météorologique extrême pour effacer une grande partie de son potentiel de rendement. Dans ma partie du monde, une seule nuit de gel au mauvais moment peut réduire des centaines de milliers d'acres de 2 rendement tonne par acre à seulement quelques centaines de livres par acre. Quelques jours de vent chaud peuvent le couper en deux. Comme on peut une semaine de temps humide pendant la récolte d'été. Nous constatons une augmentation de tous ces types d'événements dans la région de culture du grain là où je vis. "

    La vulnérabilité de la production alimentaire mondiale à des conditions météorologiques extrêmes est une réalité profonde que peu portée. Un gel dur unique peut décimer les rendements dans un jour ou deux tout aussi efficacement que la sécheresse peut dévaster des cultures qui ne sont pas irriguées.

    En effet, l'abondance mondiale de l'alimentation dépend de la rareté des conditions météorologiques extrêmes. Si les conditions météorologiques extrêmes deviennent plus fréquentes, il suivra comme la nuit suit le jour où les rendements agricoles vont chuter en conséquence.

    Peu de gens attendent autre qu'une abondance permanente stable de céréales et d'autres denrées alimentaires quoi que ce soit. L'idée que les défaillances multiples dans de multiples cultures pourraient rendre les aliments de base rares est même pas considéré comme une possibilité.

    Pour revenir à la tyrannie du prix: la précision est le prix du marché dans la baisse de la valeur nutritionnelle des aliments que les sols sont épuisés ? Avec quelle précision fait le prix du marché dans les futurs coûts de la santé de l'eau polluée et de la terre ? Avec quelle précision est le prix que le marché les conséquences de l'abandon rapide des nappes phréatiques et l'assèchement des aquifères ? Est-ce que le prix reflète le danger clés des glaciers de fondre qui fournissent de l'eau pour des millions de personnes ?

    La réponse est le marché ne tient pas compte de tous ces facteurs critiques. Ils ne sont pas pris en compte dans le prix du marché du tout, parce que le marché seulement les prix de l'offre et de la demande dans le présent. Rien d'autre n'est pris en compte ou calculé.

    Alors que nous discutons les conséquences potentiellement dévastatrices des conditions météorologiques extrêmes, considérons également l'urbanisation / périurbanisation et le vieillissement rapide des agriculteurs du monde entier. Les terres agricoles premier a été ouvert au cours des décennies, et un jour on peut regretter cette perte énorme du sol profond à l'étalement urbain.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  72. L'âge moyen des agriculteurs au Japon est de 67 ans, et plus de 58 ans aux États-Unis. Le travail est difficile, risqué et exige d'importants investissements de capitaux et de temps, et ainsi relativement peu de jeunes sont capables ou désireux de devenir des agriculteurs. En Chine rurale, toute une génération de plus de 60 ans effectue le travail physique de punir des petites exploitations agricoles par la main pendant que leurs enfants travaillent dans les villes.

    Le vieillissement rapide des Etats-Unis Agriculteur

    Où sont les Future Farmers to Grow Notre alimentation ?

    Nous prenons pour acquis que quelqu'un va faire le gros de la croissance de notre nourriture, quelles que soient les difficultés. Mais ce qui se passe lorsque la génération d'agriculteurs vieillissants se retire en masse ? Qui va remplacer leur expertise et de l'expérience ?

    La seule façon dont les agriculteurs vieillissants seront remplacés par des jeunes est si les prix des produits agricoles augmentent au point que ceux-ci dépassent les avantages financiers du travail dans les villes par une marge importante. Lorsque l'agriculture est l'endroit pour devenir riche, il va attirer les jeunes agriculteurs et des capitaux.

    Supposons extrêmes de rendements météorologiques Décimation globalement depuis quelques années dans une rangée. Qu'est-ce qui arrive aux prix des aliments de base ? Ils montent en flèche, bien sûr, le prix sur les pauvres. Les gouvernements pauvres alors exigent des aliments subventionnés, et craintifs soit fournissent les aliments subventionnés ou ils risquent la rébellion pure et simple des gens désespérés qui ont faim.

    Dans une véritable crise alimentaire mondiale, il n'y aura pas assez pour tout le monde. Ces États-nations excédentaires à vendre seront en mesure de dicter ce que les termes qu'ils choisissent, comme je l'explique dans The Long Ultimate Game: Autarcie et résilience.

    La possibilité d'une crise alimentaire mondiale est renforcée par la confiance qu'une telle crise ne pouvait pas arriver à l'ère de l'agriculture moderne à haut rendement. Mais comme Bart observe une pénurie de nourriture ne peut pas être fixé par la prestidigitation financière.

    Le temps n'a pas été affectée par nos débats sur les causes du réchauffement climatique et les phénomènes météorologiques extrêmes mondiaux. Nous devrions peut-être nous concentrer sur faire de notre chaîne d'approvisionnement alimentaire mondiale fragile plus résistante à une époque de plus en plus des conditions climatiques extrêmes, et commencer à réfléchir le coût de dégradation du sol appauvri / et de l'eau fraîche.

    Peut-être que nous devrions commencer à penser à qui va remplacer la génération vieillissante des agriculteurs qui seront physiquement incapables de faire le travail dans quelques années.

    Ou nous pouvons attendre une «pénurie surprenante et inattendue" de la nourriture sur la population humaine avec toute sa force.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-17/odds-global-food-crisis-are-rising

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) Si des conditions météorologiques extrêmes deviennent monnaie courante, les excédents alimentaires mondiaux vont se transformer en pénurie. (...)

      Voir la déclaration des USA qui promet "Avant 2020/2025 nous seront les maîtres de la météo" !!! Car, grâce à la très haute technologie (N. Tesla) permettant de diriger le monde et sa météo depuis Gakona (AK), la supériorité incontestable de pouvoir pousser les nuages pour diriger des pluies et créer des zones arides et de fabriquer des tremblements de terre, les USA sont 'maintenant' au pouvoir de nourrir le monde comme celui de le faire disparaître !

      (...) Je pense que je peux maintenant voir les effets réels du changement climatique sur le terrain où je vis. Récemment, nous avons eu à la fois le jour le plus froid de l'hiver (première gelée, je l'ai vu dans mes 12 ans vivant dans ma maison actuelle) et le jour le plus chaud de l'hiver (pratiquement une journée d'été) dans la même semaine à la mi-hiver. Cette bizarrerie, si elle continue (et si elle s'aggrave), a une immense capacité à sertir la production alimentaire. (...)

      Pour parler des subventions (allocations, retraites, congés payés, etc), elles sont prises dans la poche des... contribuables et non fabriquées par un tour de magie. Donc: la société dépend d'elle-même et non du 'gouvernement bienfaiteur' !!
      Autre mesure discutable est celle des machineries ou robotique qui s'étendent de partout de l'industrie à l'agriculture en passant par les consommateurs qui en usent le plus. Celles-ci peuvent être mises en panne... par satellite. D'où le risque présent et insoutenable de cette 'épée de Damoclès' sur tous les terriens !

      (...) La possibilité d'une crise alimentaire mondiale est renforcée par la confiance qu'une telle crise ne pouvait pas arriver à l'ère de l'agriculture moderne à haut rendement. Mais comme Bart observe une pénurie de nourriture ne peut pas être fixé par la prestidigitation financière. (...)

      Cela dépend de ce que l'on peut entendre par 'prestidigitation financière' !!

      (...) Le temps n'a pas été affectée par nos débats sur les causes du réchauffement climatique (...)

      'réchauffement climatique' ???! Quel 'réchauffement climatique' ????!! HAHAHAHA !

      Le gros problème demeure la politique urbaniste. Pourquoi laisser venir s'agglutiner 1 million de personnes autour d'un seul robinet ? Il y a de l'eau partout (cela dépend de la profondeur des nappes) et, ce qui se voit à Las Vegas, se voit de partout dans le monde.

      - voir l'article ci-dessous:

      Supprimer
  73. Un grain ou un oeuf qui peut tout faire


    dimanche 5 janvier 2014


    Nous avons vu dernièrement que un seul humain peut faire vivre un grand nombre de personnes (fonctionnaires - salaire/primes/vacances/retraite - ainsi que les chômeurs, les militaires, les enfants, etc), plus encore, le salaire d'un seul humain permet de construire des routes et des ponts, des bâtiments, des avions, tanks, paquebots, sous-marins, etc

    Aujourd'hui, nous allons comparer l'humain a un grain de riz ou de blé. Un grain va donner un plant avec un épi de 20 ou 30 grains. Chaque grain semé va donner autant de plant et 20 ou 30 fois plus de grains. Qui à leurs tours vont donner... etc

    Pareil pour une tomate avec ses graines, ou une pomme, une orange. C'est ce qui se passe aussi dans l'eau des océans ou des rivières. Une truite pond jusqu'à 500.000 oeufs ! Sur ces 500.000 oeufs, environ la moitié sont des truites femelles qui, à leurs tours, vont pondre chacune jusqu'à 500.000 oeufs ! etc, etc ! De sorte que, si nous protégeons leurs oeufs des prédateurs qui s'en nourrissent, nous aurons donc (comme pour le caviar) des millions, des dizaines de millions, des centaines de millions de poissons, etc.

    Donc - en tant qu'êtres intelligents - nous sommes loin de connaître une famine naturelle dans les jours ou années à venir voire de notre vie. Pourtant, pourtant des personnes mal intentionnées (dissimulées sous des paravents d'organismes autant flous qu'anticonstitutionnels) nous promettent, nous menacent, nous avertissent que cette 'fin du monde' peut exister et même va exister !

    Jusqu'au... manque d'eau !!! (et pourquoi pas d'air ?!!). Alors que l'eau des rivières se jettent en fleuves/océans et s'infiltre en fond vers 'le centre de la Terre' pour y être réchauffée/bouillie qui la fera remonter et ressortir (chaude/geyser ou froide et/ou pétillante) en sources (de montagnes ou sous-marines) et toute propre. Depuis des millions d'années il n'y a pas une goutte d'eau en plus ou en moins et... et pourrait manquer ! (pour aller ou ?!) ou même, elle... elle pourrait monter ! monter jusqu'à 70 m ! Envahir, inonder, se répandre, noyer peut-être des millions de personnes suite à... la fonte des glaces ! Hahahaha !

    Rendez-vous compte que désormais un glaçon peut rendre plus d'eau qu'il ne contient ! Oui ! Vous avez bien lu ! (ou vu/entendu dans les médias), ils vous prennent pour des cons, chefs d'Etats compris, et, ils comptent sur vous pour les réélire, les conforter, les admirer, les soutenir grâce surtout à vos revenus !

    Le pétrole (comme l'eau) n'a nullement besoin d'être pompé, il sort tout seul sous pression, et, les années passant et le progrès venant, tout devrait donc être moins cher qu'avant, et surtout: l'eau gratuite ! Mais, comme l'humain est débordant et, plus il est intelligent plus il est intelligent, il va forcément (un jour ?) finir par comprendre ce qui l'entoure et se poser question du pourquoi des factures et d'où viennent les justifications ! Mais il est sans cesse 'obligé' d'avoir le dernier modèle coûteux pour être ce con qu'il est de se l'être payé alors qu'il est gratuit !

    C'est donc là un retardateur, barrière, embûche pour l'empêcher de progresser encore et encore car, l'homme d'aujourd'hui, en sait autant (sinon plus) que les 'Dirigeants' et... ils s'en sont aperçu !

    http://huemaurice5.blogspot.fr/2014/01/un-grain-ou-un-oeuf-qui-peut-tout-faire.html

    RépondreSupprimer
  74. En Alberta, les prix du pétrole apportent des pertes d'emplois, vide l'espace bureau et favorise la prostitution enfantine


    par Tyler Durden
    17 août 2016 05h00


    En Alberta, le Oil Sands roi dans le Nord, l'économie continue d'être écrasé par les prix du brut. Avec les retombées du pétrole sont venues des pertes massives d'emplois, les fermetures d'entreprises, la flambée des taux d'inoccupation des bureaux et de plus en plus la criminalité. Rien de tout cela devrait être très surprenant pour une région du monde qui est quelque peu dépendante de la production des sables bitumineux. Aux prix actuels du pétrole la plupart des projets de sables bitumineux ne peuvent même pas couvrir leurs coûts d'exploitation au comptant qui sont estimés à 50 $ par baril beaucoup moins l'estimation de 90 $ par baril pour démarrer un nouveau projet.

    Comme l'a récemment rapporté par le Huffington Post, Calgary est sur le rythme pour fermer 7000 entreprises en 2016 contre 6.337 en 2015 et 5.902 en 2014. En outre, un article du Huffington Post séparée souligne un récent rapport de CBRE qui a constaté que les taux d'espace de bureaux commerciaux de vacance à Calgary a augmenté à 22,2% au 2e trimestre 2016, le plus haut niveau depuis 1983, et jusqu'à massivement contre le taux d'inoccupation de 13% d'une année antérieure. Le rapport souligne également que 4mm sq. Ft. De l'espace de bureau est venu en ligne en seulement les 6 derniers trimestres seulement.

    Et juste pour rendre les choses encore pire, 3 nouveaux bâtiments commerciaux enveloppent jusqu'à la construction dans la prochaine année et qui devrait ajouter supplémentaires 2.4mm sq. Ft de la capacité. On dirait que le calendrier était juste un peu en retard sur ces projets.

    - voir graphique sur site -
    Calgary Taux d'inoccupation

    L'impact de la crise du pétrole est encore plus prononcée à Edmonton. Par un rapport de CBC Nouvelles, la situation économique est devenue si désastreuse que qu'ils voient un pic dans la prostitution des enfants que les enfants sont «d'avoir à trouver leurs propres ressources pour répondre à leurs besoins de base."

    Certains enfants qui ne l'ont pas encore atteint leur adolescence sont recrutés pour le travail du sexe à Edmonton, comme la prostitution des enfants devient plus répandue en raison du ralentissement économique, disent les travailleurs de première ligne dans les organismes de services sociaux.
     
    «Il y a des gens là-bas qui cherchent à faire de l'argent», dit-elle. «Ce tournant nos enfants dans leurs petites vaches de trésorerie."
     
    L'exploitation des enfants a changé au cours des dernières années, dit-il, et reflète désormais «les échos d'un ralentissement économique."
     
    "Nous allons avoir beaucoup plus d'enfants ayant de trouver leurs propres ressources pour répondre à leurs besoins de base."
    Ce qui est encore plus dégoûtant est que les enfants sont recrutés dans le commerce du sexe pour ensuite être échangé autour comme propriété.

    Recruteurs, Cautley dit, raconte souvent les enfants: "Je pense que vous seriez vraiment bon! Vous devriez essayer cela.".
     
    Bientôt, le message change, à: "Vous me devez donc vous allez revenir et gagner de l'argent pour rembourser tout ce que je vous ai acheté."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  75. Un défi Cherrington souligne que les interactions sont devenues moins visibles.
     
    "Il est pas la traditionnelle marche dans les rues», dit-il. «La grande majorité sont sur Backpages. Il est beaucoup plus sombre place un sur l'Internet."
     
    Il dit que les enfants finissent par être roulé autour entre johns de cette façon.
     
    YESS a travaillé avec la police l'année dernière pour aider une jeune fille qui était gardé dans une tente dans un ravin par un homme qui l'a vendu comme une prostituée, dit Cautley.

    Encore un autre broyage effet secondaire de nos bulles économiques modifiées. Inefficace marchés (truquées) créent des prix du pétrole non durables qui doivent être exploitées avant qu'ils ne se brisent à nouveau ... conduisant à des cycles massives expansion / récession qui laissent une traînée de destruction humaine et économique dans leur chemin lorsque les pops à bulles.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-16/canada-oil-sands

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Toute l'idiotie (gouvernementale) est dans la subvention accordée. Idem que pour des merdes éoliennes comme photovoltaïque qui n'ont JAMAIS rapporté, ne rapportent pas et ne rapporteront JAMAIS, l'exploitation pétrolière dépend uniquement de la proximité souterraine de la nappe (et de sa quantité/qualité), car, TOUS les pays du monde ont des réserves pétrolières sous leurs pieds, tout dépend de la profondeur !!

      Supprimer
  76. Le sale air de la peur


    ann FIEVET
    16 août 2016


    Un climat de peur semble envahir inexorablement le royaume de France. Le monarque et ses ministres se servent allègrement de ce climat en même temps qu’il le suscite sournoisement. D’où vient la peur montante, à quelles sources s’alimente-t-elle ? Un tri est indispensable entre causes objectives et causes subjectives du phénomène. S’agissant de ces dernières il est difficile de nier que la production d’un environnement social anxiogène ne peut qu’être que propice à l’exacerbation de la peur. Parmi les facteurs anxiogènes, la dérive sécuritaire que représente l’accentuation du rôle répressif du couple police/justice ces dernières années en France est pour le moins déterminante.

    Les raisons d’avoir peur sont multiples. Les individus ne sont pas affectés au même degré par l’anxiété que peut provoquer un évènement donné. Avant de craindre pour sa vie ou celle de ses proches il existe de nombreuses raisons de craindre que demain soit pire qu’aujourd’hui. Ainsi, cela fait près de quatre décennies que l’insécurité sociale progresse dans notre pays, comme chez nos voisins européens du reste. L’emploi et les revenus sont de plus en plus souvent précaires, le taux de chômage réel de la population n’a jamais été aussi élevé, le nombre de nos concitoyens vivant sous le seuil de pauvreté augmente chaque année. Alors, comment rester serein lorsque l’on est déjà concerné par la précarité ou que l’on est menacé d’y tomber prochainement. La dégradation de la qualité des « services publics », la panne de l’ascenseur sociale que l’Ecole a pu constituer pour d’anciennes générations, l’insuffisante prise en charge des plus démunis par le système de protection sociale, tout cela n’arrange évidemment rien. Et l’anxiété est cousine de la résignation. Demain sera forcément plus sombre : par exemple, personne ne croit vraiment que la loi « travail » va améliorer le sort de la plupart des salariés. Les attentats perpétrés en France par les « fous d’Allah » ont donc bon dos en ce sens qu’ils interviennent au sein d’une société en proie au doute quant à la quiétude nécessaire à son épanouissement.

    Ils offrent cependant l’occasion de mettre en place le cadre de contention d’une société toujours susceptible de ne plus accepter la soumission au néolibéralisme économique que l’on attend d’elle.

    Les plus précaires des précaires sont les premiers visés par le durcissement de la gestion sécuritaire de la question sociale. Ainsi, l’on constate depuis quelques semaines un usage croissant et quotidien de la violence verbale et physique de la police à l’égard des migrants. Le 22 juillet, le démantèlement du dernier camp qui s’était formé aux abords du métro Jaurès ( !) dans le 19è arrondissement de Paris a donné lieu à des charges policières aveugles à coup de gaz lacrymogènes. Dans la nuit du dimanche 31 juillet, les forces de l’ordre n’ont pas hésité à charger brutalement et à matraquer indistinctement ces déshérités, dont une vingtaine de femmes et d’enfants, pour les empêcher d’installer un nouveau campement.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  77. La brutalité policière semble devenue la réponse commune à diverses franges de la société. Elle existe depuis longtemps désormais dans les quartiers populaires où la police contrôle, harcèle, frappe et tue sans ne jamais être inquiétée. On ne compte plus les personnes arrêtées mortes par « asphyxie » – comme Ali Ziri, Lamine Dieng, Wissam El Yamni ou Adama Traoré le 19 juillet dernier à Beaumont-sur-Oise. Les manifestants des « mouvements sociaux » en font également largement les frais lorsqu’ils se heurtent à des policiers qui frappent, gazent, matraquent, blessent et mutilent. Les exemples font florès : opposants à la loi El Khomri, zadistes de Notre-Dame- des Landes, contre-manifestants lors de la COP 21 à Paris en novembre 2015 mort de Rémi Fraisse à Civens en octobre 2014, éborgnés au flash-ball ici ou là. Les conflits du travail sont eux aussi l’occasion désormais d’une répression inédite : condamnation à des peines de prison ferme pour neuf salariés de Goodyear l’an dernier, validation en août dernier par Myriam El Khomri, Ministre du Travail, de la procédure de licenciement frappant Vincent Martinez, délégué CGT d’Air France (affaire dite de « la chemise ») Alors même que l’Inspection du travail avait refusé ce licenciement.

    Ce « maintien de l’ordre » plus que musclé sonne comme autant d’avertissements lancés à l’adresse de tout citoyen à qui pourrait venir l’envie de s’opposer aux criantes injustices du temps, à l’arbitraire honteux frappant les plus faibles, aux délirants projets d’infrastructures destructeurs de l’environnement, aux reculs sociaux contenus par des lois adoptées sans vote parlementaire. Dans le même temps, le climat de tension devenu quasi permanent ne peut que favoriser le développement de l’anxiété déjà présente chez nombre de nos congénères. Enfin – et surtout - la peur n’épargne pas les « gouvernants ». Face aux attentats « islamiques » leur manque de sérénité est patent. Ils agissent dans la seule urgence, loin de la réflexion et de l’apaisement des esprits que réclame la survenue de l’inédite barbarie. Cet affolement révèle un fait : l’impuissance du Gouvernement à soulager quelque peu la crise économique et sociale n’a d’égal que la puissance sans cesse renforcée des arsenaux policier et judiciaire. Une compensation dramatique à laquelle la Droite et le Front National surenchérissent forcément. Incontestablement, le manque de sérénité des gouvernants et la surenchère de leurs opposants sont communicatifs et aggravent ainsi la dérive anxiogène de notre société. A la fin du mois de juillet dernier nos autorités – de plus en plus autoritaires à mesure qu’elles font de moins en moins autorité – ont décidé qu’à compter de la prochaine rentrée des exercices de simulation d’attaques « terroristes » auront lieu chaque trimestre dans tous les établissements scolaires. Quels seront les effets de ces simulacres sur la psychologie des enfants et des adolescents qu’il conviendrait plutôt de maintenir dans une certaine insouciance dont leur épanouissement a besoin. Là encore il faut montrer que l’on agit. Peu importe que l’action pour l’action reste impuissante si la communication de l’action redresse la popularité de ses auteurs.

    Nous marchons vers la catastrophe. En instrumentalisant le sentiment de peur - qu’ils contribuent à alimenter - au lieu de chercher à résoudre la crise économique et sociale, nos dirigeants – qui tous comptes faits ne dirigent plus grand-chose – ne font que nourrir l’animosité, pour ne pas dire la haine, envers des catégories sociales supposées ennemies de l’intérieur. La « Garde nationale » ou les milices d’autodéfense auront du pain sur la planche. Décidément, la peur a un sale air, un air de déjà vu, un air qu’il serait préférable de ne pas rejouer.

    http://www.legrandsoir.info/le-sale-air-de-la-peur.html

    RépondreSupprimer
  78. La fixation de l'azote par les plantes : le Graal ?


    17 Août 2016 ,
    par Seppi


    La fixation de l'azote ? Plusieurs mécanismes existent dans la nature et, partant, plusieurs pistes sont explorées pour la transmettre aux plantes qui en sont dépourvues. Mais elle a un coût énergétique, synonyme de rendements en moins.

    L'ambition sera-t-elle à la hauteur des espoirs ? Pour le savoir, il faut réaliser l'exploit scientifique et technologique.

    Corollaire : il n'est pas sûr que l'azote de synthèse soit condamné à terme.

    Un de nos billets précédents, « Les OGM et la frontière de la durabilité : aider les cultures à acquérir leur propre azote », traduit de M. David Warmflash, nous a permis d'entrevoir les travaux du John Inness Institute britannique sur le transfert de la capacité de fixer l'azote à des plantes comme les céréales.

    L'article de M. Warmflash vaut surtout par la description des deux filières principales, la directe (le blé, par exemple, réaliserait lui-même la fixation de l'azote) et l'indirecte (comme les légumineuses, le blé établirait une symbiose avec des bactéries), ainsi que par l'optimisme et l'esprit d'entreprise qui semble animer le John Inness Centre.

    On y a lu qu'il est « prévu que cela pourra aboutir dans quelques années à la fixation de l'azote dans le blé, ainsi que le maïs et le colza ». En fait, « quelques » désigne un horizon assez lointain. Le JIC a annoncé une avancée fin mai 2016 avec « Nuclear-localized cyclic nucleotide–gated channels mediate symbiotic calcium oscillations » ; il suffit de lire le résumé pour se rendre compte du chemin qui reste à parcourir. Quoi qu'il en soit, c'est surtout quand la route est longue qu'il faut partir tôt.

    Dans nos pérégrinations cybernétiques, nous avons aussi rencontré l'Université de Nottingham et son Centre for Crop Nitrogen Fixation. Celui-ci fait partie d'un réseau international de recherche sur la colonisation intracellulaire des plantes par Gluconacetobacter diazotrophicus (anciennement Acetobacter), un endophyte, notamment, de la canne à sucre. Un bon point de départ pour une aventure intellectuelle est cette page de Organic Soil Technology.

    Wikipedia nous rappelle aussi que la fixation d'azote existe également dans d'autres familles de plantes.

    Mais que fait l'INRA ?

    L'article précité de Myriam Charpentier et al. comporte deux auteurs français aux affiliations à rallonge (INRA, CNRS, Université) , travaillant au Laboratoire de Biochimie et Physiologie Moléculaire des Plantes du Campus SupAgro de Montpellier.

    Cela pose la question : que fait l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) ? En tout cas, en l'occurrence, la réponse est : pas de communication au public.

    L'Internet est certes devenu exubérant, rendant les recherches compliquées, et il y a des organismes qui se sont ingéniés pour rendre leur site labyrinthique. Force est de constater que des mots clés simples (INRA, fixation, azote, céréales) nous entraînent sur le site de l'INRA à la dérive. On commence par « SymbiFix : un réseau scientifique sur la fixation symbiotique de l’azote »... et on se perd ! L'INRA travaille-t-il sur le sujet du transfert de la capacité de fixer l'azote à des plantes qui en sont dépourvues ? No lo sé !

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  79. En tout cas, il nous semble qu'il y a un sérieux effort à faire pour réconcilier les Français avec la recherche, et aussi susciter une approche positive de l'avenir dans un Hexagone qui sombre dans l'hypocondrie. Nous aimerions un site qui se concentre moins sur ce que l'on cherche (et ce qui est « tendance ») et comment on s'est organisé pour chercher – et plus sur ce que l'on trouve.

    Notre exploration nous a tout de même mené à un site dont l'URL commence par « inra »... mais il y a un « a » de plus... On l'a compris : il s'agit de l'institut algérien qui sous-titre : « la recherche agronomique au service du développement agricole et rural ».

    Des plantes fixatrices d'azote pour quelle agriculture ?

    Revenons à l'article de M. Warmflash. Il fait une distinction entre l'agriculture à petite échelle et l'agriculture à grande échelle.

    Nous pensons pour notre part que cette distinction n'a pas lieu d'être, en principe : les bénéfices qui seraient retirés de la fixation d'azote dépendraient des conditions de culture qui ne sont pas nécessairement liées à la taille de l'exploitation.

    Pour les producteurs qui utilisent de l'azote de synthèse, et pour la sécurité alimentaire mondiale, l'équation est un peu compliquée, comme on le verra plus loin.

    Pour l'agriculture de subsistance... mais pas selon le monde alter et anti !

    En revanche, on peut facilement imaginer que les grands bénéficiaires seraient les agriculteurs pauvres, de subsistance, qui ont des difficultés à se procurer des engrais de synthèse (et naturels...) et dont les rendements sont limités par les disponibilités en azote. De l'azote gratuit... enfin presque...

    Mais ce n'est pas du tout – du tout – du goût du monde alter et anti. C'est qu'il y a une faute... une très grande faute dans le cas du John Inness Centre : la Fondation Bill et Melinda Gates lui a alloué 10 millions de dollars... cela suffit à rendre la fixation de l'azote satanique...

    Il faut donc des arguments pour s'y opposer. Parmi ceux-ci : « Il n'y a pas de pénurie d'azote dans le monde, mais une gestion extrêmement déficiente de celui-ci » et : « L'utilisation de céréales fixatrices d'azote (si cela s'avère possible avec des rendements acceptables) augmenterait encore davantage l'utilisation de l'agriculture industrielle fondée sur les monocultures ».

    GM Freeze fait aussi sonner la charge par Mme Mariam Mayet, directrice de l'African Centre for Biodiversity– et bien sûr fondatrice de sa petite entreprise incorporée sous forme de Nonprofit Organisation (organisation à but non lucratif, dont les revenus et biens ne peuvent pas être distribués à ses membres et dirigeants, sauf sous la forme d'une rémunération « raisonnable » pour les services rendus) :

    « Les cultures GM fixant l'azote ne sont pas la réponse à l'amélioration de la fertilité des sols en Afrique. Les agriculteurs africains sont les dernières personnes à être consultées sur de tels projets. Il en résulte souvent que de mauvaises technologies sont mises au point, que de nombreux agriculteurs ne peuvent tout simplement pas se permettre.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  80. Nous avons besoin de méthodes que nous pouvons contrôler, visant à la constitution d'un sol résilient qui est à la fois fertile et capable de faire face à des conditions météorologiques extrêmes. Nous voulons aussi recevoir un peu de respect pour nos connaissances et nos compétences, et ne pas voir des solutions inappropriées imposées par des institutions lointaines, des organismes de bienfaisance et des gouvernements. »

    Parole de Sud-africaine des quartiers chics, bobos, de Johannesburg...

    Les plantes fixatrices d'azote : quel coût énergétique ?

    S'il y a un point qui mérite attention dans ce qui précède, c'est celui du coût énergétique. La littérature est largement concordante sur le mécanisme de la symbiose : la plante fournit l'énergie à la bactérie, qui fournit en retour l'azote. Cette énergie, ce sera très vraisemblablement du rendement en moins.

    Cet article – un essai mené par John D. Mahon sur le pois – a trouvé (dans les conditions de l'expérience) qu'il fallait 19 grammes d'hydrates de carbone par gramme d'azote fixé.

    Prenons cet exemple cité par l'industrie des engrais : selon les données de Küsters et Lammel, 1999, un apport de 170 kilos d'azote a augmenté le rendement d'un blé de 47 à 82 quintaux. Le kilo d'azote a rapporté dans ce cas 20,6 kilos de grain (ainsi que de la paille et des racines). C'est en gros ce qu'il faudrait consacrer à la fixation de ce kilo d'azote selon l'expérience de Mahon sur le pois.

    La fixation de l'azote par les plantes : le Graal ?

    Ce qui précède n'est pas de la science exacte, mais quelques calculs de coin de table pour démystifier la fixation de l'azote, censée être gratuite dans l'imagerie populaire, par des plantes comme les céréales. Ce qu'il faut retenir, c'est que ce n'est pas simple, que l'équation comporte de nombreuses inconnues, mais qu'il y a des coûts.

    En fait, ce sont « les équations » : la fixation de l'azote dans un itinéraire d'agriculture de subsistance soumis à une carence en azote est susceptible d'avoir un effet supérieur à celui d'une dose d'azote apportée qui cherche à produire le rendement économiquement optimal ; c'est l'application de la loi des rendements décroissants. C'est pour cette raison que l'on peut penser que la fixation d'azote sera (peut-être...) un atout pour certains agriculteurs pauvres.

    L'azote de synthèse dira-t-il son dernier mot ?

    Admettons que l'on ait réussi.

    Pour l'agriculteur, la question sera : vaut-il mieux cultiver, par exemple, un blé fixateur d'azote au prix d'une perte de rendement (nous supposerons ici qu'il n'y a pas d'autres effets) ou un blé conventionnel en apportant de l'azote de synthèse (ou organique) ?

    La question se pose aussi au niveau de la sécurité alimentaire, et plus généralement de l'économie, nationales et mondiales : l'humanité sera-t-elle en mesure d'absorber les pertes de rendement ? La réponse n'est pas évidente.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  81. Petit rappel lancinant : on s'accorde à dire – sauf dans les milieux alter et anti – qu'il faut augmenter la production alimentaire de quelque 70 % à l'horizon 2050, quand il faudra nourrir une population de quelque 9-10 milliards d'êtres humains jouissant d'un meilleur niveau de vie et ayant par conséquent des exigences alimentaires plus élevées.

    L'humanité sera-t-elle forcée d'arbitrer entre différentes utilisations de l'énergie ?

    Posons-le de manière provocative : entre utiliser de l'énergie pour aller acheter son pain et son journal (s'il en reste), confortablement assis dans une voiture, et utiliser cette énergie pour produire le blé qui permettra de produire ce pain ?

    Dans l'état actuel des technologies, produire une tonne d'azote (N) revient à moins d'une tonne d'équivalent pétrole dans les usines les plus performantes.

    Illustrons le problème sur la base des documents précités : un litre de diesel, c'est en gros un kilo d'azote, c'est en gros 20 kg supplémentaires de blé. Un litre de diesel, avec un gros char à bœufs indispensable au bobo pour circuler en ville parce qu'il va une fois l'an en montagne, c'est dix kilomètres.

    Alors, 20 kilos de blé ou 10 kilomètres ?

    Notons que l'opinion publique se focalise sur l'énergie utilisée pour la production d'engrais azotés alors que l'agriculture n'utilise que 5 % de l'énergie mondiale...

    La fixation de l'azote par les plantes : le Graal ?

    Ne pas oublier les autres approches

    L'opinion publique se focalise aussi sur le fait que la synthèse des engrais azotés utilise de l'énergie fossile, essentiellement du gaz naturel (tout en oubliant, du reste, que cette filière est aussi utilisée pour d'autres produits chimiques). C'est oublier que le procédé Haber-Bosch et le craquage du gaz naturel par la vapeur ne sont pas les seules méthodes. Le procédé Birkeland-Eyde de l'arc électrique est certes gourmand en énergie, mais c'est de l'électricité.

    Et il y a le génie inventif humain...

    La fixation de l'azote par les plantes : le Graal ?

    L'agronomie offre aussi des contributions, par exemple sous la forme de rotations incluant des légumineuses, de cultures dérobées pièges à nitrates et fixatrices d'azote, de cultures associées, d'agroforesterie avec des arbres fixateurs d'azote, etc. Il faut cependant rester modeste et réaliste : il n'y a pas de solution miracle !

    On peut certes rêver devant les capacités d'accumulation de l'azote par la luzerne... mais le marché des bouchons de luzerne n'est pas extensible à l'infini ; devant l'intérêt des légumineuses à grosses graines pour l'agriculture biologique... mais tout le monde ne pourra pas cultiver des lentilles (à 15 quintaux/hectare en bonne année) ; devant les projections, à 50 ans !, des résultats économiques de l'agroforesterie, etc.

    Une lecture intéressante : Fonctionnement de la symbiose fixatrice de N2 des légumineuses à graines : Impacts Agronomiques et Environnementaux, Voisin A.-S., Cellier P., Jeuffoy M.-H.,
    Innovations Agronomiques 43 (2015), 139-160.

    http://seppi.over-blog.com/2016/08/la-fixation-de-l-azote-par-les-plantes-le-graal.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) Un de nos billets précédents, « Les OGM et la frontière de la durabilité : aider les cultures à acquérir leur propre azote » (...)

      Par 'OGM' il faut entendre Organismes Génétiquement Modifiés par l'homme uniquement tandis que des milliards de milliards de plantes dans la nature sont génétiquement modifiées chaque jour par le vent, la pluie et/ou par les insectes sans que l'on ne puisse intervenir/interdire quoique ce soit. D'où la prise de contrôle nécessaire par les scientifiques qui n'associent pas n'importe quoi avec n'importe qui, n'importe où, n'importe quand.

      Supprimer
  82. Chinois «ultra-riches» frappent 9000: Hurun Report


    China.org.cn,
    le 17 Août, 2016


    Le nombre de riches chinois avec une valeur nette de 100 millions de yuans (16 millions de dollars) ou une croissance à deux chiffres plus maintenu, et les soins de santé est désormais en tête de leur plus grande préoccupation, selon le rapport Hurun.

    En dépit d'un ralentissement de l'économie, les prix des maisons bond en villes de premier rang ont conduit 10,7 pour cent de croissance du nombre de chinois particuliers fortunés (HNWI). Il y a maintenant environ 89.000 ultra-riche d'une valeur de 100 millions de yuans ou plus dans le pays, environ 11.000 de plus que l'an dernier, un taux de 14,1 % de croissance.

    La province méridionale de Guangdong a dépassé Pékin pour la première fois que la maison pour le plus grand nombre d'individus riches, avec 240.000 qui ont 10 millions de yuans ou plus, un taux de 17,65 % de croissance. Guangdong, Beijing, Shanghai et Zhejiang ont eu un total de 843.000 personnes avec 10 millions de yuans ou plus, ce qui représente 63 % de la nation.

    Les dépôts bancaires, les biens et l'assurance demeurent les trois principales avenues pour l'investissement financier. En comparaison avec l'année dernière, le principal sujet de préoccupation pour les HNWI chinois était la santé, suivie par des investissements financiers et des sports.

    Dans le rapport, 57 % considéré retraite dans leur propre maison comme un premier choix, suivi par les communautés de vie supérieurs à 28 % et communautaire soutenu la retraite à 8 %. Un changement notable a été la diminution du nombre des personnes interrogées optent pour maison de retraite et une hausse dans les communautés de résidences pour personnes âgées.

    Le rapport a également montré que 95 % des répondants HNWI possédait une assurance-vie commerciale. La prime annuelle moyenne versée était 37.000 yuans, ce qui suggère que le total était de 47 milliards de yuans.

    HNWI acheter une assurance-vie commerciale principalement parce que l'assurance sociale du gouvernement qui fournit seulement une couverture de base à la population dans son ensemble a peu de pertinence pour eux, selon le rapport.

    Ecns.cn a contribué à l'histoire.

    http://www.china.org.cn/china/2016-08/17/content_39103826.htm

    RépondreSupprimer
  83. Traitement anti-rides avec du Botox : attention danger !


    le 17 août 2016


    En dehors du fait que moins d’un millionième de gramme de toxine botulique peut tuer un adulte, ce produit maintenant commercialisé par la société Allergen sous le nom de Botox® est très largement utilisé en cosmétique pour améliorer l’aspect du visage. Cette toxine est en effet un violent inhibiteur de la production d’acétylcholine dans les jonctions synaptiques des neurones conduisant à une paralysie musculaire. Cet effet est mis à profit par les esthéticiens pour prévenir la formation de rides outre bien d’autres applications à caractère strictement médical. Mais l’utilisation de Botox est-elle aussi anodine que le prétendent ces médecins esthéticiens pas toujours diplômés ? C’est la question que se sont posé des biologistes de l’Université du Wisconsin à Madison.

    La conclusion de leurs travaux parus dans le journal Cell est sans appel : l’utilisation de Botox est dangereuse pour le cerveau ! Mesdames, avant de décider de vous faire traiter le visage pour éviter l’apparition de rides, réfléchissez-y à deux fois en pensant à l’intégrité de votre cerveau …

    En cultivant des neurones dans un système à deux compartiments les biologistes dirigés par le Docteur Edwin Chapman ont montré clairement que la toxine Botox migrait vers les neurones situés en amont via les jonctions synaptiques selon un processus de transport axonal endommageant alors ces derniers neurones comme le montre la figure ci-dessous :

    Capture d’écran 2016-08-14 a` 18.32.15.png

    L’effet local recherché par les esthéticiens se situe au niveau de l’injection de Botox qui se lie à un récepteur (SNARE) conduisant à une paralysie musculaire discrète. Mais il y a aussi un autre mécanisme qui prend en charge la molécule de toxine, qui est une protéine, et la rend capable d’être transportée le long des axones pour se retrouver ensuite loin du point d’injection. La toxine se lie en effet à d’autres composants du fluide intracellulaire pour former des petits complexes schématisés dans la figure par des petits cercles gris, la toxine étant, elle, schématisée par un point bleu. La conséquence sciemment ignorée par les esthéticiens malgré des mises en garde répétés des régulateurs par précaution car il n’existait pas jusqu’à cette étude récente de preuve formelle d’un effet délétère du Botox sur le cerveau est une atteinte de certains neurones éloignés du point d’injection.

    L’utilisation du Botox en cosmétique (esthétique) est un gros business mais c’est dangereux quoiqu’en pense la société Allergen (voir le lien).

    Source et illustration : http://dx.doi.org/10.1016/j.celrep.2016.06.104

    et aussi : http://www.allergan.com/miscellaneous-pages/allergan-pdf-files/2013annualreport

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/08/17/traitement-anti-rides-avec-du-botox-attention-danger/

    RépondreSupprimer