- ENTREE de SECOURS -



mardi 9 août 2016

La crise des migrants en Allemagne est en spirales hors de controle


http://www.zerohedge.com/news/2016-08-09/germanys-migrant-rape-crisis-spirals-out-control

56 commentaires:

  1. La crise des migrants en Allemagne est en spirales hors de controle


    par Tyler Durden
    9 août 2016 09h55
    Soumis par Soeren Kern via L'Institut Gatestone,


    Les migrants violeurs en l'Allemagne se sont maintenant répandu dans les villes des 16 Länder allemands. L'Allemagne se trouve maintenant dans un cercle vicieux: la plupart des auteurs ne sont jamais retrouvés, et les rares qui le sont sont souvent de recevoir des peines légères. Seulement un viol sur 10 en Allemagne est rapporté et seulement 8% des procès pour viol aboutissent à des condamnations, selon le ministre de la Justice Heiko Maas.

    Jusqu'à 90% des crimes sexuels commis en Allemagne en 2014 ne figurent pas dans les statistiques officielles, selon André Schulz, le chef de l'Association de la police criminelle.

    "Il y a des instructions strictes à partir du haut de ne pas signaler les infractions commises par les réfugiés. Il est extraordinaire que certains délinquants sont délibérément pas signalés au sujet et les renseignements sont classés confidentiels." - De hauts responsable de la police de Francfort, cité dans Bild.

    La violence sexuelle en Allemagne a atteint des proportions épidémiques depuis la chancelière Angela Merkel a permis dans le pays plus d'un million de migrants en majorité des hommes du moyen-orient, d'Afrique et d'Asie.

    Le Gatestone Institut d'abord a rapporté que des migrants victimes de viol de l'Allemagne en Septembre 2015, lorsque Merkel a ouvert la frontière allemande à des dizaines de milliers de migrants bloqués en Hongrie. Un rapport de suivi a été publié en Mars 2016, à la suite des attaques de masse contre les femmes allemandes par des foules de migrants à Cologne, Hambourg et d'autres villes allemandes.

    Les migrants violeurs de l'Allemagne sont maintenant répandu dans les villes et les villes dans les 16 Länder allemands. L'Allemagne est effectivement en état de siège; ses espaces publics sont de plus en plus périlleux. La police a mis en garde contre une panne potentielle de l'ordre public cet été, lorsque les jeunes migrants de sexe masculin sont susceptibles de voir les femmes légèrement vêtues.

    Pendant le mois de Juillet 2016, des centaines de femmes et d'enfants allemands ont été agressées sexuellement par des migrants (voir l'annexe ci-dessous). La plus jeune victime avait neuf ans; les plus anciennes, 79 ans. Les attaques ont eu lieu sur les plages, des pistes cyclables, des cimetières, des discothèques, des épiceries, des festivals de musique, les garages de stationnement, terrains de jeux, les écoles, les centres commerciaux, les taxis, les transports en commun (bus, tramways, trains intercity express et le métro), publique les parcs, les places publiques, les piscines publiques et les toilettes publiques. Les prédateurs se cachent partout; la sécurité est nulle part.

    Des dizaines de femmes et d'enfants ont été agressés par des migrants dans les festivals d'été et les piscines publiques - agrafes de la vie allemande ordinaire.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  2. La violence sexuelle en Allemagne a atteint des proportions épidémiques depuis que la chancelière Angela Merkel a permis dans le pays plus d'un million de migrants en majorité des hommes du moyen-orien, d'Afrique et d'Asie. Le gouvernement a été confronté à un électeur jeu passant à la politique de migration porte ouverte, y compris les manifestations publiques. Dans certaines régions, les autorités ont distribué des guides de bande dessinée, à «éduquer» les migrants que l'agression sexuelle est inacceptable.

    En Juillet, au moins 24 femmes ont été agressées sexuellement au festival de musique Breminale à Brême. Les femmes ont aussi été agressés dans des festivals en plein air à Aschheim, Balve, Gerolzhofen, Grenzach-Wyhlen Heide, Loßburg, Lütjenburg, Meschede, Poing, Reutlingen, Sinsheim, Wolfhagen et Wolfratshausen.

    En Juillet, les femmes et les enfants ont aussi été agressés sexuellement dans les piscines publiques de Babenhausen, Dachau, Delbrück, Hamm, Hilchenbach, Kirchheim, Lörrach, Marklohe, Mönchengladbach, Mörfelden-Walldorf, Oberursel, Remagen, Rinteln, Schwetzingen et Stuttgart-Vaihingen.

    La plupart des crimes ont été minimisé par les autorités allemandes, apparemment pour éviter d'alimenter des sentiments anti-immigration. Presque invariablement, on dit que les crimes incidents à isoler (Einzelfälle), ne font pas partie d'un problème national. Informations sur les agressions sexuelles peuvent généralement être trouvés seulement dans les rapports de la police locale. Viols sont parfois traitées comme des histoires d'intérêt local et couvertes par les journaux locaux ou régionaux. Seuls les incidents les plus spectaculaires de viol et d'agression sexuelle font dans la presse nationale.

    Trois cas de viol ont fait faire dans les médias nationaux de l'Allemagne en Juillet:

    Le 24 Juillet, un migrant de 40 ans de l'Erythrée a violé une femme de 79 ans dans un cimetière de Ibbenbüren. La femme, qui vit dans une maison de soins infirmiers local, était en visite à la tombe de son défunt soeur à 6h du matin quand l'attaque a eu lieu. Le migrant, qui vit comme réfugié en Allemagne depuis 2013, a été arrêté sur les lieux. Il est peu probable d'être déporté, cependant, parce que l'Erythrée est considérée comme une zone de conflit.

    Le 14 Juillet, il est apparu que l'une des femmes violées par des foules sexuelles musulmanes à Cologne sur le Nouvel An est devenue enceinte. Elle a omis de déclarer l'attaque à la police parce qu'elle avait honte.

    Le 3 Juillet, une femme de 24 ans violée par trois migrants à Mannheim en Janvier a admis qu'elle a menti sur l'identité des violeurs. Selin Gören, une femme turque-allemande, d'abord dit que ses agresseurs étaient des ressortissants allemands, alors qu'en fait ils étaient des migrants musulmans.

    Dans une interview avec Der Spiegel, Goren, la porte-parole de l'aile gauche du mouvement de la jeunesse de l'Allemagne, solide, dit-elle menti parce qu'elle avait peur d'alimenter le racisme contre les migrants. Elle a également publié une lettre sur Facebook à un réfugié fictif:

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. «Je suis vraiment désolé que votre traitement sexiste et la ligne de passage de moi pourrait contribuer à alimenter le racisme agressif. Je vais crier ... Je ne vais pas rester là à regarder, et il peut arriver que les racistes et les citoyens concernés vous nommer comme problème. Vous n'êtes pas le problème. Vous êtes habituellement un être humain merveilleux qui mérite autant que tout autre pour être sûr et libre ».

    La police et les médias allemands ont fidèlement reflété les efforts de Gören pour protéger les violeurs de migrants. les rapports de police allemands se réfèrent généralement à des criminels migrants avec des euphémismes politiquement corrects, tels que «sudistes» (Südländer), les hommes avec "peau foncée" (dunkelhäutig, dunklere Gesichtsfarbe, dunklem Hauttyp) ou une combinaison des deux: "la couleur sud de la peau" (südländische Hautfarbe).

    L'Allemagne se trouve maintenant dans un cercle vicieux: la plupart des auteurs ne sont jamais retrouvés, et les rares qui sont souvent recevoir des peines légères. La plupart ne seront jamais expulsés. Seulement un sur 10 viols en Allemagne est rapporté et seulement 8% des procès pour viol aboutissent à des condamnations, selon le ministre de la Justice Heiko Maas.

    Le 7 Juillet, le Parlement allemand des modifications au code pénal qui élargissent la définition du viol et de le rendre plus facile d'expulser les migrants qui commettent des crimes sexuels approuvé. Dans le cadre du projet de loi, également connu sous le nom "No Means No" ("Nein Nein heißt") loi, toute forme de rapports sexuels non consensuels sera désormais punissable comme un crime. Auparavant, seuls les cas où les victimes peuvent montrer qu'ils ont résisté physiquement leurs agresseurs étaient punissables en vertu du droit allemand.

    Les réformes, qui sont conçus pour le rendre plus facile pour les victimes d'agression sexuelle de déposer des plaintes pénales, sont peu susceptibles de mettre fin à l'immigration épidémie de viol de l'Allemagne. Ceci est parce que le système de justice politiquement correct de l'Allemagne est notoirement indulgence en ce qui concerne la poursuite, la condamnation et l'expulsion des délinquants étrangers.

    Dans le même temps, des statistiques fiables sur les crimes sexuels commis par des migrants sont notoirement insaisissable. Les autorités allemandes ont à plusieurs reprises été accusés de sous-déclaration de l'ampleur réelle du problème de la criminalité dans le pays. Par exemple, jusqu'à 90% des crimes sexuels commis en Allemagne en 2014 ne figurent pas dans les statistiques officielles, selon André Schulz, le chef de l'Association de la police criminelle (Bund Deutscher Kriminalbeamter, BDK).

    Le 25 Février, le journal Die Welt, a rapporté que les autorités de l'état allemand de Hesse ont été suppriment des informations sur les crimes liés migrants, apparemment en raison d'un «manque d'intérêt du public."

    Le 24 Janvier, Die Welt a rapporté que la suppression de données sur la criminalité des migrants est une "toute l'Allemagne phénomène." Selon Rainer Wendt, le chef du syndicat de la police allemande (Deutschen Polizeigewerkschaft, DPolG), «Chaque agent de police sait qu'il doit répondre à une attente politique. Il est préférable de garder le silence [sur la criminalité des migrants] parce que vous ne pouvez pas vous tromper. "

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. Le 22 Janvier, le magazine, Focus, a rapporté que l'Agence fédérale anti-discrimination (Antidiskriminierungsstelle des Bundes, ADS) a fait pression sur la police de Rhénanie du Nord-Westphalie (NRW) pour supprimer une référence aux "groupes criminels d'Afrique du Nord" dans une presse Libération. Selon Focus, l'ADS a écrit: «Il y a un danger que les gens de ces pays sont placés sous une suspicion générale Nous vous encourageons à supprimer la référence à l'origine nord-africaine du communiqué de presse.". La police NRW plus tard enlevé les mots offensants, car «il ne pouvait être exclu que notre formulation dans le communiqué de presse pourrait être interprété comme une déclaration discriminatoire." L'article original par Focus a depuis été retiré de la page Web du magazine.

    Le 8 Janvier, le journal, Bild, a publié un article intitulé, "sont la police étant interdit de dire la vérité ?" Le journal cite un fonctionnaire de police de haut rang à Francfort, qui a dit:

    "Il y a des instructions strictes à partir du haut de ne pas signaler les infractions commises par les réfugiés. Seules les demandes directes des représentants des médias en ce qui concerne les crimes spécifiques devraient être répondues. ... Il est extraordinaire que certains délinquants sont délibérément pas signalés au sujet et les renseignements sont classés comme confidentielles (nicht pressefrei). "

    Pendant ce temps, Boris Palmer, le maire «progressiste» de Tübingen, croit avoir trouvé une solution au problème des migrants qui violaient les femmes et les enfants allemands dans les piscines publiques. Il veut migrants à devenir la natation surintendants de la piscine. Dans un post Facebook, Palmer a écrit: «Notre municipalité a adopté une grande mesure de prévention et de l'intégration Nous avons un maître nageur syrien qui peut faire connaître en arabe et avec autorité ce comportement est autorisé et ce qui l'est pas.».

    La première location de Palmer est un syrien de 24 ans nommé Aiham Shalghin. Dans une interview avec Schwäbisches Tagblatt, Shalghin dépeint les migrants comme des victimes de leur situation:. «Beaucoup de réfugiés de sexe masculin ont jamais nagé avec les femmes. En Syrie, la plupart des piscines publiques sont séparés par sexe. Les hommes ne veulent pas voir les femmes en tenue de bain.

    Annexe - Agressions sexuelles et viols commis par des migrants en Allemagne, Juillet ici 2016.
    Gatestone Institut d'abord rapporté migrant épidémie de viol de l'Allemagne en Septembre 2015, et à nouveau en Mars 2016. Le problème est maintenant répandu dans les villes et les villes dans les 16 Länder allemands. Voici quelques cas de Juillet 2016:

    Juillet 1. A 25 ans, migrant du Pakistan agressé sexuellement une jeune fille de 15 ans sur une place publique à Perleberg. Un gars "sud" (südländischer Typ) a agressé sexuellement une jeune femme à Nuremberg. Un homme "à la peau sombre" (dunkelhäutig) à tâtons une fille de 15 ans à Magdeburg. A 34 ans, migrant lui-même exposé aux passants à Oldenburg. Un homme qui parle "cassé allemand" agressé sexuellement une femme de 20 ans à Ibbenbüren.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer

  5. Juillet 1. La police a été la recherche d'un "homme sud d'apparence" (südländisch aussehende Mann) qui a agressé un homme de 73 ans, promenait son chien à Sindelfingen. Le migrant est arrivé derrière le vieil homme, a saisi son entrejambe et a exigé d'avoir des relations sexuelles avec lui. Le vieil homme a essayé de fuir en entrant dans sa voiture garée, mais le migrant a sauté dans le siège du passager et a demandé à nouveau sexe. Le migrant se sont enfuis quand un passant marchant ses trois chiens approché de la voiture garée. Pendant ce temps, un migrant de 32 ans en provenance d'Afghanistan a photographié deux filles, âgés de 12 et 14 ans, qui se baignaient dans la rivière Iller à Illertissen. Comme ils sont sortis de l'eau, l'homme a proposé de les payer pour le sexe.

    2 juillet A 24 ans, migrant de l'Albanie a agressé sexuellement plusieurs femmes dans un train de banlieue à Hambourg. A 20-year-old man "Black African" (Mann aus Schwarzafrika) a tenté de violer une femme de 27 ans dans les toilettes des femmes à Fribourg.

    Juillet 3. A (dunkler Teint) l'homme "à la peau sombre" agressé sexuellement une femme de 44 ans à Kressbronn. A "Sudiste" (Südländer) a tenté de violer une femme de 21 ans à Meppen. Un homme avec une "apparence européenne du sud-est" (südosteuropäischem Aussehen) a agressé sexuellement une femme de 19 ans à Kühlungsborn. Un homme avec une "apparence européenne du sud-est" lui-même exposé à une femme de 40 ans à une gare de Mannheim-Lindenhof.

    Juillet 4. "Sudiste probablement d'origine turque" (Südländer, vermutlich türkischer Abstammung) a agressé sexuellement une femme à Nordhorn. La police croit que l'auteur a agressé sexuellement une autre femme dans la même région à la fin de Juin. A 16 ans, migrant de l'Afghanistan lui-même exposé à une mère et son enfant dans un parc à Chemnitz. L'homme a été arrêté et relâché. A (dunklen Teint) l'homme "à la peau sombre" à tâtons une femme à Düsseldorf. A 28 ans iranienne harcelée sexuellement un 18-year-old femme dans Sundern.

    5 juillet A 27 ans, migrant du Pakistan à tâtons une femme de 33 ans, à Chemnitz. La femme, un officier de police hors-service, aurait donné à l'homme un «cours d'intégration douloureuse" par lui coups de pied dans l'aine. Après avoir interrogé par la police, il a été libéré. Un "Black African" (Schwarzafrikaner) a tenté de violer une femme jogger 37 ans à Dortmund.

    6 juillet Deux migrants en provenance d'Afghanistan ont été formellement accusés d'avoir agressé sexuellement un garçon de 14 ans à une piscine publique à Delbrück. A 22 ans, demandeur d'asile en provenance d'Afghanistan a agressé sexuellement deux jeunes filles, âgés de 14 et 15, à Ravensburg. Un «homme arabe" (arabisch aussehenden Mann) a agressé sexuellement une femme de 20 ans à Heilbronn. Deux migrants ont tenté de violer une femme de 25 ans dans le centre de Mayence.

    7 juillet Deux «peau noire» (Dunkle Hautfarbe) les hommes a tenté de violer une femme à Friedrichshafen. A 20 ans, migrant du Pakistan a été arrêté pour avoir agressé plusieurs femmes à Kirchheim. Après avoir interrogé, il a été libéré.

    Juillet 8. Deux migrants adolescentes d'Afrique du Nord ont agressé sexuellement une femme à la gare centrale de Krefeld. Ils ont été arrêtés, interrogés et relâchés.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  6. 9 juillet A 29 ans migrant d'Irak a violé une femme dans une discothèque à Kiel. A 16 ans, migrant d'Afghanistan agressé sexuellement une jeune fille de 14 ans lors d'un festival de musique à Reutlingen. A 28 ans, migrant d'Afghanistan a agressé sexuellement une femme à un festival à Lütjenburg. Un migrant d'Afghanistan agressé sexuellement plusieurs femmes lors d'un festival à Wolfratshausen. Deux migrants en provenance d'Afrique du Nord ont agressé sexuellement deux femmes à la gare centrale de Duisburg. A (südländisches Aussehen) homme "sud regardant" agressé sexuellement une jeune fille de 14 ans à la station centrale de bus à Calw. A (dunklere Hautfarbe) l'homme "à la peau sombre" molesté une femme de 19 ans à un festival en plein air à Poing. A (südländisches Aussehen) homme "sud regardant" s'exposait à un garçon de 16 ans à Xanten. Trois (dunklem Teint) hommes "peau foncée" agressé une femme de 40 ans à Böblingen.

    Juillet 10. A 19 ans, demandeur d'asile du Pakistan agressé sexuellement une jeune fille de 16 ans à une piscine publique à Mörfelden-Walldorf. Il a été arrêté et libéré. A 17 ans, migrant agressé sexuellement un enfant de 11 ans, fille à une piscine publique à Hamm. A "Sudiste" ou "africain" (südländisch, afrikanisch) homme agressé sexuellement une femme de 24 ans à une piscine publique à Babenhausen. A 27 ans, migrant d'Afghanistan a agressé sexuellement deux de 13 ans, les filles à une piscine publique à Rinteln. Deux hommes âgés de 16 ans et 21 agressés sexuellement une jeune fille de 13 ans à une piscine publique à Stuttgart-Vaihingen. A (dunklen Teint) l'homme "à la peau sombre" agressé sexuellement une femme de 37 ans dans une piscine publique à Dachau.

    Juillet 10. Deux migrants en provenance d'Iran agressées sexuellement trois femmes au centre-ville de Munich. A 28 ans, demandeur d'asile syrien lui-même exposé à une femme de 48 ans à Schweinfurt. Un groupe de migrants en provenance d'Afrique du Nord a harcelé plusieurs femmes dans le centre-ville de Flensburg. Quand un passant est intervenu pour aider les femmes, les migrants ont utilisé une arme électrochocs pour lui immobiliser. Deux «étrangers» agressées sexuellement à des femmes dans le centre de Chemnitz. L'attaque a conduit à un combat de rue entre les non-Allemands et les Allemands, dont plusieurs ont été blessés. La police a arrêté un migrant de 19 ans, de la Libye pour avoir agressé une des femmes. Après avoir interrogé, il a été libéré. Un chauffeur de taxi turc a tenté de violer un 26 ans passagère en état d'ébriété à Heidelberg. Un homme "sans doute d'origine étrangère" (vermutlich ausländischer Herkunft) à tâtons une jeune fille à Hammelburg.

    Juillet 11. "Black African" (Schwarzafrikaner) a violé une femme de 21 ans qui faisait du jogging dans un parc public à Chemnitz. Un "sud à la recherche" (südländischen Teint) a tenté de violer une femme à Falkensee. A (südländischen Teint) homme "sud regardant" s'exposait à une femme de 52 ans sur une piste cyclable à Kleinmachnow. A (dunkelhäutig) l'homme "à la peau sombre" à tâtons une femme de 78 ans à Kempten.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. Juillet 12. A 16 ans, migrant d'Afghanistan a agressé sexuellement deux femmes sur une piste cyclable à Kelheim. Un gars "sud" (Südländischer Typ) lui-même exposé à une femme de 56 ans à Stolberg. A 23 ans, migrant de la Tunisie et un migrant de 30 ans en provenance du Kazakhstan ont agressé plusieurs femmes à Olsberg. A (südländisches Aussehen) homme "sud regardant" tenté de violer une femme à Göttingen.

    Juillet 13. A 35 ans, l'homme avec un "phénotype sud" (südländischen Phänotyps) a tenté de violer une femme de 43 ans en Mücheln. La femme a échappé à son agresseur après qu'elle lui aspergé de gaz poivre au visage. A (südländisches Aussehen) homme "sud regardant" à tâtons une fille de 15 ans à Meschede. Un homme «peau sombre» s'exposait à une fille de neuf ans à Stuttgart. La jeune fille a essayé de traverser la rue quand l'homme a conduit dans une voiture et lui a demandé des directions. Quand elle a approché la voiture, elle a remarqué que l'homme ne portait pas de pantalon et a été lui-même caresser. Un «étranger» (Ausländer) a agressé sexuellement une femme à un arrêt de bus à Marburg.

    14 juillet A 36 ans, migrant de la Tunisie a été accusé d'avoir violé une femme de 61 ans à Freiberg. La police croit que l'homme est responsable d'au moins trois autres agressions sexuelles dans la ville. A 27 ans migrant agressé sexuellement une femme de 37 ans à un festival en plein air à Wolfhagen. Dans le même festival, un migrant de 25 ans de l'Algérie a agressé sexuellement une femme de 34 ans, et un migrant de 19 ans harcelé sexuellement plusieurs femmes. A (dunkelhäutig) l'homme "à la peau sombre" agressé deux de 18 ans, les femmes à Friedrichsdorf. A 17 ans, migrant mineur non accompagné (minderjährige unbegleitete Flüchtlinge) a agressé plusieurs jeunes filles entre les âges de 13 et 15 dans une gare à Bensheim.

    Juillet 15. Au moins 24 femmes ont été agressées sexuellement à un festival de musique à Brême. Les attaques étaient similaires aux attaques de taharrush à Cologne sur la Saint-Sylvestre. La police a trouvé seulement cinq auteurs, qui sont tous des migrants en provenance d'Afghanistan. Harald Lührs, l'investigateur principal pour des crimes sexuels à Brême a dit:.. «On n'a jamais connu de telles attaques massives à Brême Ce groupe d'hommes entourent les femmes afin de les tripoter, cela n'a jamais passé ici dans cette ampleur Ceci est un nouveau problème que la police doivent faire face à ".

    Juillet 15. A 22 ans, demandeur d'asile en provenance du Pakistan a agressé sexuellement une femme de 19 ans à Meppen. Un migrant harcelé sexuellement une jeune fille de 17 ans sur les transports publics à Ludwigsburg. A 36 ans, migrant de la Syrie à tâtons deux femmes dans un supermarché de Rottenburg. A (dunkler Haut) l'homme "à la peau sombre" agressé sexuellement une femme de 28 ans à Würzburg. Un migrant a harcelé sexuellement quatre filles, âgées de 10 et 11 ans, sur un train dans la Forêt Noire.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  8. Juillet 16. Cinq femmes ont été agressées sexuellement à un festival en plein air à Sinsheim. Un "Black African" a violé une femme de 21 ans lors d'un festival à Aschheim. Deux Nord-Africains ont tenté de violer deux de 18 ans, les femmes à la gare centrale de Trèves. A 25 ans, migrant d'Afghanistan agressé sexuellement une femme de 30 ans à Übersee. A 17 ans, migrant d'Afghanistan agressé sexuellement une femme de 21 ans à Meppen. La police a déclaré sexuellement migrant agressé quatre autres femmes à Meppen au cours des dernières semaines. A (dunkle Hautfarbe) l'homme "à la peau sombre" s'exposait à une femme de 37 ans à Paderborn. Un groupe de «étrangers» a agressé sexuellement une femme de 27 ans à Jena. A 36 ans, migrant d'Afghanistan agressé une jeune femme à Eichstätt.

    Juillet 17. Deux hommes "looking-arabe" agressé sexuellement une femme de 20 ans, en face de la basilique de Constantin à Trèves. A 25 ans, migrant d'Irak à tâtons à plusieurs reprises une femme de 25 ans dans une discothèque à Landau. Quand un étranger est intervenu pour protéger la femme, l'Irak est entré dans une rage. La femme a fini avec un nez cassé. A (dunkle Haut) l'homme "à la peau sombre" tenté de violer une femme de 45 ans sur une piste cyclable à Rüsselsheim. A 38 ans, migrant lui-même exposé à deux femmes dans un parc de stationnement à Würzburg. Trois migrants tâtons une jeune fille de 15 ans dans un bus à Rostock. A 36 ans migrant agressé sexuellement une femme de 34 ans à un festival en plein air à Wolfhagen.

    18 juillet agressé Trois migrants sexuellement une femme de 25 ans alors qu'elle marchait à travailler dans le centre-ville de Sarrelouis. Un homme "à la peau sombre" (dunkelhäutigen Mann) a agressé sexuellement une jeune fille de 15 ans à Grassau. Deux hommes "peau foncée" (dunkelhäutigen Männern) agressées sexuellement deux jeunes filles, 14 et 15 ans, à la gare centrale à Gießen. A 25 ans, demandeur d'asile de Syrie agressé sexuellement une jeune fille de 16 ans à Güsten. A 17 ans, migrant d'Afghanistan agressé sexuellement une jeune fille de 13 ans à une piscine publique à Hamm. Un 18 ans migrant d'Afghanistan a agressé sexuellement deux jeunes filles, âgés de 13 et 16, à une piscine publique à Oberursel. Un 18 ans migrant en provenance d'Afghanistan a agressé sexuellement deux enfants, âgés de 10 et 12, à une piscine publique à Remagen. Un gars "sud" (südländischer Typ) a tenté de violer une jeune fille de 16 ans à Delitzsch. A "Sudiste" (südländisch) a agressé sexuellement une femme de 48 ans qui promenait son chien à Darmstadt.

    Juillet 19. Cinq migrants en provenance d'Afghanistan et l'Érythrée ont agressé sexuellement deux femmes lors d'un festival à Gerolzhofen. Deux 17 ans demandeurs d'asile ont agressé sexuellement deux jeunes filles, âgés de 11 et 13, à Triptis. A (dunkler Hauttyp) l'homme "à la peau sombre" s'exposait à une jeune fille de 17 ans à Weinheim. La police a publié une photographie composite d'une «personne de la Syrie ou du Liban" qui a agressé sexuellement une femme dans le centre de Dortmund. Trois migrants ont agressé trois femmes dans le centre-ville d'Oldenburg. Lorsque l'une des femmes a exigé que les migrants quittent eux seuls, un Algérien de 23 ans, l'a frappée au visage. Les trois hommes ont été arrêtés puis relâchés.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  9. Juillet 20. Un groupe d'hommes avec des «racines arabes» (de arabischstämmig) agressé sexuellement cinq jeunes filles, âgées de 10 à 14, à une piscine publique à Kirchheim. Les hommes, tous âgés entre 20 et 30, à tâtons filles et arrachaient les hauts et les bas de leurs maillots de bain. Le maire Angelika Matt-Heidecker, qui a dit qu'elle était "horrifié" par les voies de fait, a révélé qu'elle avait donné les migrants piscine permanente passe, gratuitement. Les citoyens locaux sont tenus de payer € 90 (100 $) pour la même passe.

    Juillet 20. Un homme "peau foncée" (dunkelhäutigen Mann) a violé une femme de 49 ans à Oldenburg. Un homme "originaire vraisemblablement de l'étranger" (mutmaßlich aus dem Ausland stammende Mann) a tenté d'agresser une jeune fille de 17 ans dans un bus à Bietigheim-Bissingen. Selon la police, une recherche de l'auteur a été «infructueuses». Trois migrants en provenance d'Afghanistan agressé sexuellement au moins huit femmes dans une piscine publique à Mönchengladbach. A 52 ans, migrant d'Afghanistan agressé sexuellement une jeune fille de 12 ans dans une piscine publique en Marklohe. Un groupe de "Black Africains" (Schwarzafrikaner) agressé sexuellement plusieurs femmes dans une piscine publique à Lörrach.

    20 juillet A 31 ans, demandeur d'asile en provenance de Syrie a été arrêté pour avoir agressé sexuellement une jeune fille de 17 ans à Regensburg. Quatre "à la recherche du sud" (südländischem aussehen) les hommes ont agressé une femme à Varel. Un homme "pakistanais prospectifs" agressé sexuellement une femme de 23 ans dans un magasin d'épicerie à Lüneburg. A 34 ans, migrant de l'Iran a agressé sexuellement une femme de 20 ans dans le métro de Munich. A 44 ans, migrant du Soudan a agressé sexuellement trois enfants entre les âges de 13 et 17 à un centre de jeunesse à Aurich.

    Juillet 21. Un migrant arabe (arabischen Raum stammende Mann) a agressé sexuellement un enfant de 11 ans, fille à une piscine publique à Hilchenbach. Deux «étrangers à la peau foncée" (Ausländer mit dunkler Hautfarbe) ont agressé une jeune fille de 14 ans à Wolgast. A (dunkelhäutig) l'homme "à la peau sombre" s'exposé à deux de 18 ans, les femmes à Kempten. A 26 ans, migrant d'Irak lui-même exposé à une femme de 64 ans, à la gare centrale de Dresde. Deux hommes "du sud à la recherche" (südländischen Aussehen) agressées sexuellement à 18 ans, une femme sur un train à Bestwig. Lorsque son petit ami est intervenu, les migrants l'ont attaqué. L'altercation transformé en coups de poing dans lequel les fenêtres du train ont été brisées. Après l'arrêt du train, les migrants ont fui. Ils restent en général.

    Juillet 22. A 52 ans, migrant d'Afghanistan agressé sexuellement une jeune fille de 12 ans dans une piscine publique en Marklohe. A 40 ans, demandeur d'asile a été arrêté pour avoir agressé sexuellement une jeune fille dans une piscine publique à Grenzach-Wyhlen. A 23 ans, migrant d'Afrique du Nord a violé une femme de 26 ans à Mannheim. La femme a été grièvement blessé dans l'attaque. L'homme a été accusé de tentative assassiner.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  10. Juillet 23. Un migrant non identifié a violé une jeune fille de 15 ans, à la gare centrale de Krefeld. Alors que sur un train de Duisburg, la jeune fille a remarqué qu'un groupe de six migrants ont été la regardait. Après son arrivée à son arrêt, elle entra dans une toilette publique. À la sortie, l'un des migrants empoignée et l'a violée pendant que les autres y ont assisté. Un passant est intervenu pour sauver la jeune fille. Les auteurs se sont échappés.

    Juillet 23. Un 18 ans migrant du Nigeria a violé une femme de 28 ans à Kassel. Un homme avec un "teint foncé" (dunkler Teint) a agressé sexuellement une femme de 19 ans à Recklinghausen. Un «homme à la peau sombre" (dunkelhäutigen Mann) a agressé sexuellement une femme à Braunschweig. Un groupe de «sudistes» agressé sexuellement au moins quatre femmes lors d'un festival à Meschede.

    Juillet 23. Un groupe de migrants a accosté une femme de 40 ans, en face de l'hôtel de ville de Kerpen. Comme elle a essayé de fuir, la foule a suivi son criant: «Nous allons f ** k vous, Lady." Après que la femme a écrit au sujet de son expérience sur Facebook, quelqu'un a jalonné la zone en face de l'hôtel de ville et a constaté que de nombreux passants féminins ont également été accostés. Comme il se trouve, des groupes de jeunes migrants se rassemblent devant l'hôtel de ville à cause d'un signal Internet sans fil gratuit. Les fonctionnaires municipaux ont dit qu'ils allaient installer une connexion Internet gratuite dans un refuge de réfugiés voisin, dans l'espoir que les migrants ne seront plus se rassemblent devant l'hôtel de ville.

    Juillet 24. A 40 ans, migrant de l'Erythrée a violé une femme de 79 ans dans un cimetière de Ibbenbüren. La femme, qui vit dans une maison de soins infirmiers local, était en visite à la tombe de son défunt soeur à 6h du matin quand l'attaque a eu lieu. Le migrant, qui vit comme réfugié en Allemagne depuis 2013, a été arrêté sur les lieux.

    Juillet 24. Un groupe de cinq à sept migrants en provenance d'Albanie a agressé sexuellement deux adolescents sur une plage de Travemünde. Les hommes encerclèrent des filles, âgées de 15 et 16, afin de les séparer du reste de leurs amis. Un des hommes a alors traîné celle de 16 ans dans l'eau et a essayé de retirer le fond de son bikini. Tous les hommes ont réussi à échapper à la police.

    Juillet 24. Cinq "Africains noirs" (Schwarzafrika stammenden Männern) agressé sexuellement une femme de 18 ans lors d'un festival à Loßburg. Un "Black African" (Schwarzafrikaner) a agressé une femme à la gare de Maulburg. Deux «sombres peau» (Dunkler Hautfarbe) agressées sexuellement au moins trois femmes à un festival à Balve.

    Juillet 24. A 23 ans, migrant d'Afghanistan agressé sexuellement une jeune fille de 16 ans à une piscine publique à Schwetzingen. L'homme a nié avoir agressé la jeune fille et la police le laisser partir. A 24 ans, migrant à tâtons une femme dans un bar à Mayence. Il a été arrêté après qu'il ait commencé à jeter des bouteilles à des voitures garées à l'extérieur des locaux. Une «peau noire» (dunkelhäutig) homme lui-même exposé à une femme de 22 ans à Mönchengladbach-Wickrath. Un «homme à la peau sombre" (dunkelhäutigen Mann) s'exposait à deux femmes dans une rue au centre-ville Erlenbach.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  11. Juillet 25. La police a publié un croquis composite d'un "Sudiste" qui a tenté de violer une femme en Schwarzenbek. Cinq "sud-looking" (südländischem Erscheinungsbild) les hommes se sont exposés à des femmes et des enfants au bord d'un lac à Potsdam.

    Juillet 26. A 13 ans, syrien et irakien de 15 ans, à tâtons une femme de 19 ans à un parc aquatique à Wismar. Deux migrants érythréens agressé sexuellement une femme de 45 ans dans le centre de Gera.

    Juillet 27. Quatre garçons âgés entre 11 et 13 agressé sexuellement une jeune fille de 12 ans à Königsbach-Stein. Les garçons, qui sont tous des enfants de demandeurs d'asile syriens et irakiens, épinglé la jeune fille contre le mur d'un bâtiment et l'ont forcée à des actes sexuels sur eux. Selon la police, les garçons sont trop jeunes pour être tenu pénalement responsable de leur comportement. Par conséquent, les travailleurs sociaux ont été chargés d'aider les garçons «comprendre l'illicéité de leurs actions" au moyen de "conversations intensives" sur les "valeurs et la compréhension locale des rôles de genre."

    Juillet 27. Un homme qui parle "cassé allemand" (gebrochenes Deutsch) agressé sexuellement une femme de 36 ans sur un train express interurbain à Karlsruhe. Il chercha à plusieurs reprises la femme et a exigé qu'elle accomplir des actes sexuels sur lui. Après que le train est arrivé à Karlsruhe, la femme a appelé la police, mais l'auteur a échappé avant leur arrivée.

    Juillet 27. A 19 ans, migrant a tenté de violer un volontaire de 24 ans dans un refuge de réfugiés en Röhrmoos. A (dunklen Teint) l'homme "à la peau sombre" agressé sexuellement une femme de 24 ans à Erfurt. La police a libéré un croquis composite d'un «homme sud-recherche" (südländischen Aussehens) qui s'exposée aux femmes dans les transports publics à Cologne.

    Juillet 28. Un groupe de quatre migrants en provenance du Maroc harcelé passants femme à la gare centrale de Düsseldorf. La police est intervenue et les migrants ont attaqué les officiers. Les migrants ont tous des casiers judiciaires. Une avec un ordre d'expulsion exceptionnelle a été arrêté. Les trois migrants ont exigé que la police de libérer leur compatriote: «Vous sortez, On va vous écraser, Nous vous slash !"

    Juillet 29. A 29 ans, migrant d'Afrique du Nord a été accusé de tentative de viol et assassiner une femme de 26 ans à Mannheim. A 40 ans, migrant (ausländischer Mann) a agressé deux femmes à Cloppenburg. A 27 ans, migrant d'Irak à tâtons une fille de 17 ans à l'Alexanderplatz à Berlin.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-09/germanys-migrant-rape-crisis-spirals-out-control

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La religion fabrique des assassins qui condamne le sexe et glorifie le meurtre !

      Supprimer
  12. «La France est une terre de conquête pour l’Etat islamique»


    9 août 2016, 11:47


    La guerre avec Daesh n'est pas seulement un conflit militaire mais aussi un affrontement culturel, estime le député de l’Aube Nicolas Dhuicq. Pour RT, il évoque les mesures qui, selon lui, permettront de gagner cette «guerre pour la civilisation».

    Renoncer au financement étranger des mosquées françaises ne suffit pas pour combattre la radicalisation, estime le député-maire (Les Républicains). Pour Nicolas Dhuicq, il faut apprendre aux jeunes Français le «roman national» à l’école. Ils peuvent, certes, le contester après, mais dans les conditions d’une «guerre pour la civilisation», il est urgent pour les gens de réapprendre la fierté d’être Français.

    Si cela n'est pas fait, pour Nicolas Dhuicq, la bataille est perdue...

    https://francais.rt.com/entretiens/24879-france-terre-conquete-etat-islamique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exemple même d'un député dit 'représentant de la Nation' !!! qui ne se limite qu'à une phrase pour faire briller les pompes des arabes !

      Supprimer
  13. “Ne venez pas en France, nous ne pouvons pas assurer votre sécurité”


    Redactie Express Business 9 août 2016


    Martine Aubry, la maire de la ville de Lille, dans le Nord de la France, a annulé la semaine dernière -“avec le cœur gros” – la plus grande braderie d’Europe, qui se tient chaque année dans sa ville.

    “Le risque d’un attentat terroriste est trop grand,” a dit Aubry.

    L’événement attire quelque trois millions de personnes par an et cette année, il devait avoir lieu les 3 et 4 septembre. “Nous avons vraiment tout fait pour, mais il y a des risques que nous n’arrivons pas à réduire. C’est une décision douloureuse”, a déclaré la célébrité PS lors d’une conférence de presse. “Je me suis dit que s’il y avait seulement un enfant mort ou une personne morte parce que je n’ai pas eu le courage de prendre la décision qui s’imposait et bien, je m’en voudrais toute ma vie”, a-t-elle ajouté.

    Supprimer tous les événements populaires

    Dans le journal l’Est Républicain Alain Dusart évoque l’envoi du pire des signaux :

    “Le jour où François Hollande s’efforce de vendre à Rio la candidature olympique de Paris, Martine Aubry a annulé la mythique braderie de Lille. […]

    Notre pays, première destination touristique au monde, envoie le pire des signaux à l’étranger. Traduit autrement : ne venez pas en France, nous ne pouvons pas assurer votre sécurité”.

    La généralisation de ce cas d’espèce implique la fermeture systématique de toutes les grandes manifestations ou fêtes populaires, telles que le marché aux puces de Clignancourt, ou les fêtes de la Saint-Nicolas, par exemple. Il conclut :

    “L’application massive de ce principe de précaution antiterroriste mérite un débat national et ne doit sans doute pas procéder d’une aléatoire logique d’ouverture de parapluie”.

    https://fr.express.live/2016/08/09/annulation-braderie-lille-securite/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) “Ne venez pas en France, nous ne pouvons pas assurer votre sécurité” (...) mais par contre: nous pouvons vous assurer une allocation de riches et retraite sans JAMAIS avoir cotisé !

      Voyez dans quels pays vous pouvez après voyager sans visa dans 177 pays !!!:

      https://fr.express.live/2016/08/08/infographie-quels-sont-les-meilleurs-passeports/

      Supprimer
  14. «La honte du gouvernement» : vives réactions face à la promulgation de la loi travail


    9 août 2016, 11:54


    Adoptée après cinq mois de mobilisations sociales et trois recours du gouvernement au «49-3», la loi El Khomri a été promulguée par François Hollande et publiée au Journal officiel le 9 août. La twittosphère a de nouveau fait part de son indignation.

    Cette fois, c'est officiel : la fameuse loi travail est définitivement adoptée. Mardi 9 août, elle a en effet été promulguée par le chef d'Etat et publiée au Journal officiel de la République.

    Le texte avait été adopté en dernière lecture par le Parlement le 21 juillet, à la suite d'une troisième utilisation par le gouvernement de l'article 49-3 de la Constitution, puis avait été validé le 4 août par le Conseil constitutionnel, après censure de cinq mesures secondaires.

    Décrite par une partie de la gauche comme défavorable aux salariés, la «loi du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels» a mobilisé contre elle les syndicats CGT et FO, des députés frondeurs, ainsi que des dizaines de milliers de manifestants tout au long du printemps. Le texte, en outre, s'est également attiré les foudres d'une partie du patronat qui reproche au gouvernement et au Parlement d'avoir dénaturé sa version initiale.

    La ministre du Travail, Myriam El Khomri, qui a porté ce projet de loi controversé, était satisfaite jeudi 4 août de l'approbation par la plus haute juridiction du pays d'un «progrès social», qui profiterait aux salariés comme aux entreprises.

    «Voulue par l'UE et promulguée contre la volonté des Français»

    L'annonce de la publication de la loi au Journal officiel n'a toutefois pas fait que des heureux.

    Le vice-président du FN Florian Philippot, qui s'est vigoureusement opposé à la loi El Khomri au cours des derniers mois, a dénoncé un texte voulu par l'UE et «promulgué par son serviteur Hollande contre la volonté des Français». Le leader frontiste a également sous-entendu que l'accès au pouvoir de son parti en 2017 permettrait son abrogation.

    A gauche, la sénatrice EELV Esther Benbassa a elle aussi insisté sur le décalage entre l'opposition de la majorité des Français à la loi et l'enthousiasme du gouvernement à son sujet.

    «Le parti socialiste et le gouvernement viennent de promulguer leur arrêt de mort»

    Un certain nombre d'internautes ont également exprimé leur indignation face à l'officialisation de la loi, contestée par une grande partie de la société. Certains ont accusé le gouvernement d'avoir mené à son terme un projet «honteux» et d'avoir bafoué les principes démocratiques...

    La promulgation de la loi, ont avancé certains internautes en colère, devrait être extrêmement coûteuse pour le Parti socialiste lors des élections de 2017.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer

  15. Enfin, des utilisateurs de Twitter n'ont pas manqué de souligner l'absence de mouvement social contre la loi travail durant cet été, après des mois de manifestations et de grèves générales régulières.

    Une discrétion soudaine des opposants que certains commentateurs ont mis sur le compte, notamment, du phénomène estival «Pokémon Go»...

    https://francais.rt.com/france/24880-promulgation-officielle-loi-travail-souleve

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Le silence assourdissant de la soi-disante 'opposition-lèche-culs' comme celle qui soutien la dictature montre bien qu'en 2017 : RIEN NE SERA CHANGÉ !

      Regardez simplement la suppression de la République le 7 Janvier 1973 au profit de la réprivée gérée par... des banques privées étrangères !!! et les réactions des 'chefs d'Etat' qui ont suivi !!!

      Supprimer
  16. “Certaines personnes iront voter 10 fois”


    Mylène Vandecasteele
    9 août 2016


    Depuis que le candidat présidentiel américain Donald Trump est à nouveau dépassé dans les sondages par Hillary Clinton, il a repris sa rhétorique portant sur une potentielle manipulation des résultats des élections :

    “Je crains que les élections soient truquées. Je dois être honnête. L’identification des électeurs s’avère de plus en plus imprécise. Nous pourrions voir des gens voter 10 fois”, a déclaré le candidat républicain à la présidentielle la semaine dernière lors d’un meeting dans l’Ohio.

    Le New York Times a exploré la possibilité “d’élections truquées” sur la base d’études de tous les événements électoraux américains entre 2000 et 2014 :

    “Les élections ne seront donc justes que si Trump en est désigné vainqueur.

    […] Justin Levitt de l’école de droit Loyola a étudié les élections nationales entre 2000 et 2014, et examiné un total de 834 millions de votes exprimés. Il a trouvé un total de 31 cas plausibles de fraude électorale électorale. Oui, 31. L’administration Bush, après une enquête de 5 ans qui s’est conclue en 2007, n’a trouvé aucune preuve d’un plan organisé pour falsifier les élections. Un juge fédéral du Wisconsin a conclu qu’il n’y “avait virtuellement aucun cas d’électeur se faisant passer pour un autre”.

    […] Quand Mitt Romney a été battu en 2012 avec près de cinq millions de voix d’écart [contre Barack Obama, et ce malgré que les sondages donnaient le républicain vainqueur, ndlr], Trump a déclaré: “Ces élections sont une imposture et une parodie. Nous ne sommes pas une démocratie”.

    https://fr.express.live/2016/08/09/trump-elections-truquees

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès lors que les 'machines-à-voter' sont admises et obligatoires !...

      Supprimer
  17. Est-ce une condamnation à mort pour les décapants américains ?


    par Tyler Durden
    9 août 2016 09h17
    Soumis par Michael McDonald via OilPrice.com,


    Il y avait beaucoup de prédictions l'année dernière que 2016 conduirait à la disparition de nombreux décapants - les producteurs de puits de pétrole qui prendre à peu près épuisées puits "décapant" et de les garder en cours d'exécution et la production de quelques barils par jour. Cette année est la preuve que les décapants sont beaucoup plus difficile que de nombreux analystes leur a donné le crédit. Alors que de nombreux décapants ont pris des mesures pour réduire certains de leurs puits moins rentables, en gros, la production de décapant est beaucoup plus résistant que beaucoup avaient prévu. Cette réalité a des implications importantes pour l'industrie en général - plus sur cela plus tard cependant.

    Les puits Stripper sont généralement exploités par les très petites entreprises - souvent familiale, avec un accès limité au capital et opérations moins économiques que la plupart des producteurs de fracturation à grande échelle. Pourtant, contrairement à la plupart des grandes entreprises de fracturation qui sont de grandes organisations avec la bureaucratie et les frais généraux associés, décapants sont les petites entreprises qui ont souvent pas le choix, mais de garder leur âne hochements pompes en cours d'exécution. Strippers semblent faire tout leur possible pour conserver leurs puits maigres qui produisent un total d'environ 10 % de la production des Etats-Unis à travers le pays.

    Les puisatiers poursuivent une variété de techniques pour garder leurs baux actifs sur les puits et minimiser leurs pertes. Le résultat est que tandis que la production a chuté de décapants, il est encore important en tant que partie de la production des Etats-Unis selon l'EIA. Obtenir des données fiables sur exactement combien la production provient de puits de raclage est presque impossible en raison du grand nombre de puits, et l'informalité du marché.

    Les strippers sont confrontés à de nouveaux problèmes de règlements fédéraux de pétrole et de gaz proposés cependant. Le prix du pétrole crunch n'a pas réussi à forcer les décapants à genoux, mais les nouvelles règles fédérales pourraient. Les règles proviennent des États-Unis d'EPA et se rapportent à la production de méthane à partir des puits. Pour les grandes entreprises et les puits les plus productifs, les nouvelles règles sont une nuisance, mais pas une menace sérieuse pour la viabilité économique. Pour décapants produisent totalement 5, 10, peut-être 15 barils de pétrole par jour à chaque équipement peu coûteux, et souvent vétustes et en utilisant, les règles pourraient être une condamnation à mort.

    "Ces nouvelles règles vont paralyser stripper et bien marginal propriétaires et les exploitants, et au-dessus des prix historiquement bas du pétrole, nous sommes à la recherche au désastre total», selon l'Association nationale Bien Stripper présidente Darlene Wallace. «En exigeant l'ajout de nouvelles exigences en matière d'équipement coûteux et la détection des fuites coûteuses l'économie au sein de l'industrie du pétrole et du gaz dans son ensemble seront fondamentalement changé, sévèrement et pour toujours."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  18. Pourtant, il est trop tôt pour compter sur les décapants à ce stade. Les rapports de décès de raclage de l'automne dernier ont été grandement exagérées, et même peut se révéler vrai encore cette année. De plus, il est important de réaliser que les décapants ne semblent pas simplement par magie - à la place, ils viennent à la suite de la vieillesse dans les puits de pétrole. Tous les puits deviennent finalement des puits de décapant. Si les coûts pour être une hausse de décapant, la valeur de récupération des puits va tomber, mais décapants restera. Les aspects économiques peuvent changer, mais les joueurs ne seront pas. Ceux qui recherchent une chute drastique de la production de décapant puis peuvent se trouver déçus.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-09/death-sentence-us-strippers

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Les gisements pétroliers (presque aussi nombreux que les puits pour pomper de l'eau !) vont aux USA être soumis à de nouvelles dictatures qui vont bientôt faire fermer la totalité des derricks !!! C'est vrai qu'après la grosse merde de l'Administration inventant que ceux qui se servent de l'eau... en usent ! et donc qu'elle n'y sera bientôt plus !!! avec ses non-barrage du Colorado qui - tous les jours - jette/gaspille des millions de m3 d'eau vers le Pacifique plutôt qu'ils servent à l'arrosage des cultures nécessaire pour nourrir la nation !

      Supprimer
  19. Utiliser votre côté malicieux pour contourner la désinformation qui fait perdre


    lundi, 08 août 2016 17:44


    Depuis 10 ans, j’ai pu réaliser la désinformation quotidienne et la montagne de mauvaises infos disponibles pour les sujets dont le thème central est l’argent

    Vous pouvez êtes sûr, hélas, que 80% de ce que vous lisez ou visionnez est faux.

    Les gens, en général , ne comprennent pas pourquoi ils perdent méthodiquement de l’argent pourtant c’est simple…

    La clé en finance comme dans la vie d’ailleurs c’est l’information.

    Avoir accès à une information de qualité, fiable, qui apporte directement de la valeur c’est cela qui fait la différence.

    Il y a quelques années je me rappelle avoir bâtis un système de traitement de l’information.

    En gros, je classais l’information reçue dans un tableau de catégories qui uniformisait la diversité de tout le bordel qui m’abreuvait l’esprit sous des noms de classes cohérentes.

    Ensuite j’avais un système de rating dans une colonne horizontale à gauche qui permettait de voir en un coup d’œil la qualité : une étoile pour de l’information de comptoir et 5 étoiles pour de l’info de prix nobel.

    Ensuite, j’avais une méthode de re-checking sur deux sources différentes des infos supérieur à 3 étoiles que je gardais dans un carnet classé pour faire une sorte d’annuaire des expériences et observations vécues.

    C’est d’ailleurs grâce à cela que j’ai pu cartonner en trading.

    Je vous invite à batir votre propre annuaire des expériences et observations vécues classées dans un ordre précis ; ça sera un vrai plus pour vous et donnera une autre perspective aux choses qui se passent.

    Grosso modo on fonctionne tous sur ce pattern :

    Premièrement, il y a la phase : réception de l’information.

    Donc là les deux variables c’est l’appareil qui capte (le bonhomme) ; sa cervelle, sa capacité de mémorisation, sa vitalité du moment ( on capte mieux le matin bien frais que le soir après un demi litre de Saint-Emilion dans le nez).

    Ensuite il y a traitement de l’information qui veut dire interprétation du message reçu.

    Là, ça se complique car l’information reçue va passer à travers tous vos filtres inconscients des patterns destructeurs incrustés depuis l’enfance et répétés des millions de fois à votre insu.

    Et en général le message compris est loin du message reçu.

    C’est valable dans tous les plans de la vie.

    Puis enfin en dernier point, il y a l’utilisation de cette information interprétée.

    J’ai vu tellement de mecs brillants, qui savaient tellement de choses en trading.

    De vrais encyclopédies mais qui une fois arrivés au moment de passer à l’acte, de concrétiser ce savoir en action profitable : plus personne.

    C’est là que la psychologie-psychanalyse est ultra-importante, on peut avoir accès à une information de qualité, par contre si on à trop de pattern destructeurs vicieux dans le crane on est capable de tout massacrer sans même s’en rendre compte…

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. Si vous réduisez tous les concepts cités ci-dessus jusqu’à atteindre le plus petit niveau de l’atome financier, donc le point central à surveiller c’est les flux et reflux de monnaies dans les actifs que vous surveillez.

    C’est ça qui fait bouger la terre des billets verts.

    Le pognon il bouge toujours des petits porteurs vers la big money.

    C’est comme un impôt déguisé sur les moins informés^^

    Très concrètement c’est vraiment quelque chose que vous devez apprendre à observer, analyser, comprendre puis utiliser cette histoire des flux monétaires.

    Et j’ai un petit quelque chose pour vous, un petit truc pour mettre tout ça en perspective, en guise d'apéro.

    1 / Faites la liste des 10 meilleures gérants qui opèrent dans le secteur qui vous intéresse : action ; matière première…

    2/ Regardez attentivement de quoi leur portefeuille est constitué.

    3/ Surlignez les redondances, si plusieurs gérants détiennent la même valeur c’est qu’il y a une raison.

    4/ Mais le mieux reste de suivre les opérations de restructurations, de fusions-acquisitions ou de spin-off des gérants qui ont un CV à faire pâlir un éléphant rose.

    La une fois l’opération identifiée, voir anticipée, ils vous restent juste à faire une petite analyse pour identifier si il y a une décote ou pas.

    Et derrière, Banco en faisant différemment du troupeau.

    http://www.objectifeco.com/bourse/trading/les-traders/utiliser-votre-cote-malicieux-pour-contourner-la-desinformation-qui-fait-perdre.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a qui n'aurait pas dû se lever aujourd'hui !!!

      (...) une étoile pour de l’information de comptoir et 5 étoiles pour de l’info de prix nobel. (...) ???!!! Hahahahaha !

      'l’info de prix nobel' quand on voit à qui est donné le 'Prix Nobel'... HAHAHAHA !

      (...) C’est d’ailleurs grâce à cela que j’ai pu cartonner en trading. (...)

      C'est d'ailleurs en se tapant le carton qu'il a investi dans la bière ?

      (...) on capte mieux le matin bien frais que le soir après un demi litre de Saint-Emilion dans le nez (...)

      Oops ! c'était du st Émillion !

      Primo: L'investisseur et le trader... çà fait deux !

      L'investisseur est le plumé. Sauf s'il a accès aux ordinateurs super-plus-ultra-puissants qui algoritmisent toutes les données et prennent des décisions (vente ou achat) à la vitesse de la lumière ! Car faut dire que 'le trader derrière son XP/Vista/Win 18+' est complètement largué !

      Secundo: Le trader lui, il n'est qu''agent de change' ou plutôt qu'il doit prendre (par tous les moyens) le pognon des autres et le placer dans sa poche (sous l'œil discret de leurs maîtres les ''Hommes de l'ombre''.

      Supprimer
  21. 1er train de conteneurs réfrigérés quitte la Chine pour Moscou


    Xinhua, le 9 Août, 2016


    Le premier train de conteneurs réfrigérés de la Chine est parti vers Moscou du nord de Dalian de Chine lundi, marquant l'ouverture d'une nouvelle liaison de transport entre les deux pays.

    La nouvelle ligne fret-réfrigéré est de 8.600 km de long, avec des trains qui prennent environ 10 jours pour atteindre Moscou. Le train transporte des produits d'une valeur de 150 000 $ US, y compris les poires de Hebei, pomelos du Guangdong et l'ail du Shandong.

    Après avoir traversé la frontière, les marchandises passeront à un train de marchandises russe Baïkal, en Sibérie.

    La nouvelle liaison de transport permettra de réduire le temps de trajet de 60 % que l'ancienne route utilisée mer et voyage ferroviaire.

    Les produit réfrigérés des exportations chinoises vers la Russie ont été à la hausse.

    http://www.china.org.cn/business/2016-08/09/content_39050950.htm

    RépondreSupprimer
  22. Big agriculture a la chance d'aider ou nuire à nos pollinisateurs les plus importants


    9 août 2016


    Une nouvelle recherche publiée aujourd'hui dans peerj a identifié les plus graves menaces futures, mais aussi des opportunités pour les espèces pollinisatrices, qui fournissent des services agricoles et écologiques essentiels à travers le monde.

    De l'expansion de l'agriculture d'entreprise, de nouvelles classes d'insecticides et les virus émergents, les pollinisateurs sont confrontés à l'évolution et de plus en plus difficiles risques. En réponse, les chercheurs appellent à des politiques globales de prévention proactive, plutôt que l'atténuation réactive pour assurer l'avenir de ces espèces vitales.

    L'étude a été menée par un groupe international de scientifiques, des chercheurs du gouvernement et des ONG dirigée par le professeur Mark Brown de Royal Holloway University of London, soutenu par le SuperB réseau financé par l'UE.

    Prévention, pas de panique

    Ils ont utilisé une méthode d'analyse de l'horizon pour identifier les menaces futures qui nécessitent des mesures préventives et des occasions d'être mis à profit, afin de protéger les insectes, les oiseaux, les mammifères et les reptiles qui pollinisent des fleurs sauvages et des cultures.

    "35% de la production agricole mondiale, et 85% des plantes à fleurs sauvages comptent sur laborieux pollinisateurs de prospérer. Nous sommes de plus en plus d'adopter des pratiques qui portent atteinte à ces espèces. Ensuite, nous regardons plutôt absurdement pour atténuer leur perte, plutôt que de prévenir en la première place", a expliqué le professeur Brown.

    "Ceci est un cher et back-to-front solution à un problème qui a des conséquences très réelles pour notre bien-être," Brown a poursuivi: «La plupart des recherches se concentre sur les batailles déjà combattu, non pas sur la guerre à venir."

    Défis Priorité pollinisatrices

    Sur une longue liste de soixante risques pour, et les opportunités pour les pollinisateurs l'équipe a identifié 6 questions hautement prioritaires, y compris:

    - Le contrôle des entreprises de l'agriculture à l'échelle mondiale

    - Sulfoximine, une classe systémique roman d'insecticides
    virus émergents Nouveaux

    - Augmentation de la diversité des espèces pollinisatrices gérées

    - Effets des conditions météorologiques extrêmes dans le cadre du changement climatique

    - La réduction de l'utilisation chimique dans les milieux non agricoles

    La recherche met en évidence la consolidation des industries agro-alimentaires comme une menace potentielle importante pour les pollinisateurs, avec un petit nombre d'entreprises ayant maintenant un contrôle sans précédent de la terre.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  23. La hausse des transactions foncières transnationales pour la production agricole, par exemple l'utilisation de grandes régions du Brésil pour le soja à l'exportation vers la Chine, occupe désormais plus de 40 millions d'hectares.

    "L'homogénéisation de l'agriculture signifie effectivement que les entreprises appliquent des systèmes de production de couverture aux paysages qui sont très différents, ce qui réduit de manière significative la diversité et le nombre de pollinisateurs indigènes», a expliqué Sarina Jepsen, directrice des espèces menacées d'extinction et programmes aquatiques, la Société Xerces et vice-président , Groupe UICN de spécialistes Bumblebee.

    Positifs à l'horizon

    Le professeur Brown a poursuivi: «Toutefois, il est catastrophique. Par exemple, une telle domination mondiale offre l'occasion d'influer sur la gestion des terres pour le rendre favorable pour les pollinisateurs à d'énormes échelles, mais cela nécessiterait l'industrie agro-alimentaire à travailler en étroite collaboration avec des ONG et des chercheurs ".

    Parlant de l'influence des nouveaux insecticides, co-auteur, Lynn Dicks du Département de zoologie à l'Université de Cambridge a dit: «Identification des questions environnementales à l'avance, avant qu'ils ne deviennent à grande échelle, permet à la société de planifier des réponses et de réduire les risques environnementaux avant qu'ils soient sur nous. il est une partie de la routine de la planification stratégique dans la gestion financière, et il devrait également être systématique dans la planification de l'environnement et l'élaboration des politiques. la plupart des questions pollinisatrices que nous avons identifiés à l'horizon peut être répondu à ce moment, par exemple en travaillant avec sociétés contrôlant déjà de vastes zones de terres agricoles à élaborer des stratégies de gestion des pollinisateurs, ou en planification de la recherche sur les effets sub-létaux de sulfoxaflor avant qu'il soit largement utilisé. "

    Toutefois, l'étude a également montré plus d'opportunités explicitement positifs pour les pollinisateurs. Par exemple, la réduction actuelle et future utilisation de produits chimiques dans les terres non agricoles, des jardins et des parcs, pourrait être fructueuse pour pollinisatrices populations.

    «Nous devons continuer à encourager ces pratiques dans l'industrie, le gouvernement et le public, de sorte que nous donnons à nos espèces de pollinisateurs importants le soutien dont ils ont besoin pour faire leur travail vital», a conclu le professeur Brown.

    http://phys.org/news/2016-08-big-agriculture-chance-hinder-important.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) - Le contrôle des entreprises de l'agriculture à l'échelle mondiale (...) !!!! Interdiction de semer/récolter ce que vous voulez !

      (...) - La réduction de l'utilisation chimique dans les milieux non agricoles (...) !!! C'est-à-dire promouvoir une politique de réserves pour insectes avec protection des maladies !!! Quoi de meilleur que d'interdire aux petits jardinier d'apporter des remèdes à l'invasion de maladies et bestioles diverses ! Grâce à ces nouvelles 'pépinières d'insectes' qui vont se développer, les agriculteurs des environs devront désormais traiter 10 fois plus pour pouvoir nourrir tous les habitants du monde !

      (...) La hausse des transactions foncières transnationales pour la production agricole, par exemple l'utilisation de grandes régions du Brésil pour le soja à l'exportation vers la Chine, occupe désormais plus de 40 millions d'hectares. '...)

      Notez que l'exemple n'est pas anodin ! Le Brésil (qui concurrence les USA) ose nourrir la Chine !!! (et pourquoi pas la Russie !!?). HAHAHAHA !

      (...) a conclu le professeur Brown (...) ???

      Mais qui est ce 'Pr Brown' ???!

      Supprimer
    2. http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/06/abeilles-atteintes-dalzheimer-la.html

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/06/pas-plus-loin-que-le-bout-de-leur-nez.html

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/06/analyses-deau-de-pluie-tres.html

      https://www.youtube.com/watch?v=4TFlLhhARhc

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/09/un-tiers-du-peuple-britannique-ne-en.html

      http://educate-yourself.org/mc/

      https://rudy2.wordpress.com/

      Supprimer
  24. Les pollinisateurs sauvages soutiennent la productivité agricole et de stabiliser le rendement


    17 août 2012


    La plupart des gens ne sont pas conscients du fait que 84% des cultures européennes sont partiellement ou entièrement dépendant de la pollinisation des insectes. Alors que les abeilles pollinisent gérés certaines cultures, les abeilles sauvages, les mouches et les guêpes couvrent un très large spectre de plantes, et sont donc considérés comme des pollinisateurs les plus importants en Europe.


    La baisse importante du nombre d'abeilles gérées et les abeilles sauvages signalés en Europe au cours des dernières décennies a le potentiel de provoquer des baisses de rendement avec des menaces pour l'environnement et de l'économie de l'Europe. L'avenir des services de pollinisation fournis par les abeilles est donc très préoccupante. Les mesures efficaces pour atténuer les baisses de pollinisateur doivent être prises dans toute l'Europe.

    Bien que les abeilles sont des pollinisateurs importants dans de grandes plantations, pour certaines cultures, y compris les tournesols, une combinaison des abeilles et les abeilles sauvages sont essentielles pour assurer la pollinisation optimale. Les abeilles sauvages peuvent soutenir la productivité agricole lorsque les abeilles ne peuvent pas faire le travail, par exemple lorsque leur nombre est insuffisant, ou lorsque les conditions météorologiques les empêcher de voler. De plus, il est bien connu pour plusieurs cultures, que les abeilles sauvages sont plus efficaces que les abeilles pollinisatrices, comme les abeilles maçonnes sur les pommes et les bourdons sur les haricots. En outre, les abeilles sauvages peuvent être une alternative à moindre coût pour les abeilles, car ils ne doivent pas être loués dans le commerce si l'habitat du pollinisateur de qualité suffisante est disponible dans et autour des fermes.

    Pour sensibiliser les agriculteurs à l'importance des pollinisateurs sauvages, le projet STEP CE FP7 - «Situation et tendances des pollinisateurs européens» a publié la fiche d'agriculteurs dans 15 langues européennes. Le factsheet encourage les agriculteurs à utiliser les avantages des services de pollinisation des insectes sauvages, et réduire ainsi les risques de compter sur l'abeille comme une seule espèce pour la production agricole. Les agriculteurs sont encouragés à prendre des mesures pour protéger les pollinisateurs en sélectionnant des programmes agro-environnementaux appropriés et la modification des pratiques agricoles pour devenir plus pollinisateur amical.

    En même temps, STEP entreprend une enquête à grande échelle de l'opinion publique par le biais de questionnaires en ligne disponibles en sept langues européennes. L'enquête vise à révéler si, et dans quelle mesure, les gens sont conscients du rôle des pollinisateurs dans les écosystèmes agricoles et les conséquences pour l'environnement du déclin des abeilles et autres insectes pollinisateurs. Les gens sont également invités à donner leur avis sur l'importance de la pollinisation par les insectes pour l'agriculture à partager leur perception sur l'état des pollinisateurs en Europe, leur importance pour la santé publique, de la faune et de l'économie européenne et à quel point ils croient que cette question soit. Les lecteurs de toutes nationalités sont invités à exprimer leurs opinions à travers cette enquête en ligne.

    http://phys.org/news/2012-08-wild-pollinators-farm-productivity-stabilize.html

    RépondreSupprimer
  25. Une nouvelle recherche dévoile une réduction de 80% dans l'atmosphère de monoxyde de carbone à la suite des politiques d'émissions automobiles


    24 mai 2016


    Une nouvelle recherche publiée aujourd'hui (23 mai) dans les rapports scientifiques ont mis en évidence le succès des technologies et des politiques de l'automobile dans la réduction du monoxyde de carbone atmosphérique (CO) de 80% au sein du sud-est de l'Angleterre au cours des 18 dernières années.

    Les scientifiques du Département des sciences de la Terre au Royal Holloway, Université de Londres ont constaté que la réduction pourrait être attribuée à des initiatives introduites dans les années 1990 pour réduire les émissions de l'essence.
    La réduction réussie de monoxyde de carbone au Royaume-Uni est également compensée par des réductions de pourcentage élevé dans toute l'Europe au cours de la même période. Cela donne à penser que les récentes hausses de monoxyde de carbone dans les pays nouvellement développés peuvent être inversées dans un laps de temps de 20 ans avec des implémentations technologiques et politiques similaires.

    Dr David Lowry, a déclaré: " Le monoxyde de carbone à des concentrations très élevées signifie qu'il y a une offre réduite d'oxygène dans le sang et le cerveau, ce qui entraîne de la somnolence et des maux de tête Cela peut tuer des gens, par exemple dans les chambres avec des systèmes de chauffage mal entretenus extérieur.., Le monoxyde de carbone est présent uniquement en parties par milliard de plein air, mais il est très important dans de nombreuses réactions chimiques qui créent la pollution de l'air en milieu urbain, qui est si dangereux pour la santé. la réduction de monoxyde de carbone contribue de manière significative dans la lutte contre la pollution de l'air. "

    Il a poursuivi: «Notre recherche montre que en mettant l'accent sur les politiques et technologies spécifiques, les émissions particulières peuvent être freinées, ce qui a semblé fonctionner dans le cas du monoxyde de carbone. Le défi est maintenant de traduire ce succès dans des mesures pour réduire d'autres polluants nocifs. Alors que l'air peut être dit plus propre en termes de monoxyde de carbone, les oxydes d'azote et les émissions de carbone noir ont grimpé en flèche."

    L'équipe a utilisé un équipement de mesure de haute précision basée au Royal Holloway College à Egham, mais a également constaté des baisses similaires, même dans les régions les plus peuplées de la circulation à Londres, y compris Marylebone Road, spectacle. Les auteurs soutiennent que le nettoyage des voitures à essence a été efficace, mais reconnaissent le défi des véhicules diesel.

    Le professeur Euan Nisbet, a déclaré: "Il est peut-être une dizaine d'années avant de voir le même genre d'impact positif sur les émissions diesel. Les événements récents dans la mesure des émissions, avec des sociétés comme VW étant pris pour des mesures imprécises ont porté cette question à l'avant-garde des consommateurs et décideur pensée que nous espérons traduire en action positive".

    http://phys.org/news/2016-05-unveils-reduction-atmospheric-carbon-monoxide.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) monoxyde de carbone atmosphérique (CO) (...) A ne pas confondre avec le DIOXYDE de carbone qui n'est rien de moins que le commun gaz carbonique appelé aussi 'CO2' pour faire plus con et plus savant alors que l'oxygène continu à s'appeler oxygène et non O2 !

      (...) initiatives introduites dans les années 1990 pour réduire les émissions de l'essence. (...) Notez bien qu'il s'agit là d'essence (qui brûle propre) et non du diesel qui tue plus de 40 000 personnes par an en France (idem au R-U ?).

      (...) Alors que l'air peut être dit plus propre en termes de monoxyde de carbone, les oxydes d'azote et les émissions de carbone noir ont grimpé en flèche. " (...) !!!

      Il est certain que le bas prix du diesel (qui est plus cher à fabriquer que l'essence !) y est pour beaucoup dans la pollution mortelle qui passe en second plan en Angleterre et en dernier chez Vokswagen !

      Supprimer
  26. Les Etats-Unis vendent des chars à l'Arabie saoudite sur fond de reprise des raids au Yémen

    9 août 2016, 21:52


    Un contrat de vente d'armes dont le montant est estimé à plus d'un milliard de dollars est conclu entre les Etas-Unis et l'Arabie saoudite, le royaume étant accusé de crimes de guerre au Yémen où Riyad dirige la coalition arabe contre les rebelles.

    Lire aussi
    Au moins 14 civils sont morts suite à la reprise des raids de la coalition au Yémen

    Washington va vendre à Riyad des chars, véhicules blindés, mitrailleuses lourdes et munitions, représentant un contrat de 1,15 milliards de dollars, a annoncé mardi le département américain de la Défense.

    Dans le détail, Washington va fournir à Ryad, entre autres, 153 structures de chars de type Abrams, 153 mitrailleuses de calibre 50 (12,7 mm) , 266 mitrailleuses de calibre 7,62 mm, des lance-grenades, des véhicules blindés et des milliers de munitions, selon un communiqué du Pentagone.

    Conformément à la procédure américaine en la matière, c'est le département d'Etat qui a approuvé cette vente importante d'équipements de défense à Ryad, contrat qui sera concrétisé par le feu vert technique du Congrès, selon un communiqué du Pentagone.

    Mais interrogé sur l'hypothèse que des armes américaines servent aux opérations militaires de Riyad au Yémen, le département d'Etat a réaffirmé qu'il restait «très préoccupé» par les victimes civiles dans ce pays pauvre et en guerre de la Péninsule arabique.

    L'Arabie Saoudite est en effet engagé dans un conflit militaire de grande ampleur au Yémen, guerre dans laquelle le royaume est régulièrement pointé du doigt par l'ONU et les ONG pour ses violations répétées des droits de l'Homme.

    L'Arabie Saoudite sur la liste noire de l'ONU des pays responsables de la mort d'enfants dans des conflits

    En effet, depuis mars 2015, l'Arabie Saoudite est à la tête d'une coalition militaire d'Etats arabes soutenue par les Etats-Unis, dans le but d'aider le président du Yémen dans sa lutte face à l'insurrection des Houthis chiites, appuyés par l'Iran. Ces derniers, alliés à l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh, contrôlent actuellement une importante partie du territoire national, dont la capitale Sanaa.

    Environ 10 000 personnes ont été tuées depuis le début de l'intervention du royaume saoudien au Yémen.

    Le rapport annuel des Nations unies sur les enfants en zone de conflit affirme que 60% des enfants tués ou blessés (510 morts et 667 blessés) au Yémen, l'an dernier, l'ont été en raison de bombardements de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite.

    En conséquence, les Nations Unies ont placées l'Arabie Saoudite sur la liste des pays violant les droits des enfants lors de conflits.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  27. D'ailleurs, l'annonce par Washington de la vente d'armes à l'Arabie saoudite arrive quelques heures après la reprise des raids aériens de la coalition arabe au Yémen. Au moins 14 civils sont morts suite au bombardement d'une usine dans la région de Sanaa.

    Un royaume régulièrement pointé du doigt pour les atteintes aux droits de l'Homme sur son propre sol

    L'Arabie Saoudite est régulièrement accusée de multiplier les atteintes aux droits de l'homme. Le pays pratique en effet massivement la peine de mort : 87 personnes ont été exécutées en 2014, 153 en 2015 et l'année 2016 pourrait bien battre des records, avec déjà plus de 70 exécutions. Le système judiciaire saoudien est particulièrement dur, et la liberté politique, quasi-nulle: le poète et écrivain Raïf Badawi a été condamné récemment à 10 ans de prison et à 1000 coups de fouet pour promotion de la liberté d'expression et un jeune de 17 ans a été condamné à mort pour avoir participé à une manifestation anti-gouvernement.

    Les femmes saoudiennes quant à elles n'ont pas le droit de sortir du pays sans leur mari ou un tuteur masculin, ni le droit de conduire une voiture.

    https://site aux publicités-de-merde

    RépondreSupprimer
  28. Terrorisme, mal incurable ou mode de gouvernance ?


    9 août 2016


    Le contre-amiral (2S) Claude Gaucherand se penche pour RT France sur les racines du terrorisme islamiste et les moyens pour s’en préserver.

    Claude Gaucherand est un contre amiral et écrivain français. Attaché naval à Londres (1981/1984), il a servi au SGDN de 1986 à 1988. Il a assumé de 1992 à 1996 le commandement interarmées des forces françaises du Cap Vert (Sénégal) et de la zone maritime de l’Atlantique sud. Il a quitté la Marine en 1996.

    Chaque jour des experts du monde entier se penchent sur le terrorisme islamique ; c’est bien sûr la même chose en France, plus particulièrement touchée depuis un an. Le précédent algérien n’est pourtant pas souvent évoqué, pour ne pas dire jamais. La bataille d’Alger pour éradiquer, victorieusement, le mal dans cette ville en 1957 est un sujet idéologiquement tabou, et parmi, les personnes politiquement responsables, jamais publiquement évoqué sinon pour en condamner les méthodes. De façon paradoxale mais bien dans la tradition de notre nation, il est de bon ton d’avoir plus de considération pour les poseurs de bombes d’alors que pour leurs innocentes victimes ! Ce fut là la victoire politique des terroristes, leurs bombes avaient provoqué chez le fort, qu’ils combattaient sans considération pour les droits de l’homme, une réaction en proportion allant jusqu’à l’usage de la torture, réaction qui fut retournée contre les défenseurs des populations terrorisées car incompatible avec notre Etat de droit. Dans cette bataille, selon le côté considéré, il y avait deux poids et deux mesures pour condamner les atteintes aux droits de l’homme.

    C’est ainsi que, peu à peu, une guerre militairement gagnée non seulement à Alger mais sur l’ensemble du territoire fut politiquement et moralement perdue, conclue par le massacre des harkis par les nouveaux maîtres du pays, ce qui ne dérangea aucune grande conscience, et le nettoyage ethnique de la population d’origine européenne. Soit un million de personnes nées et ayant vécu sur cette terre depuis plusieurs générations.

    Lire aussi
    La course du semi-marathon de Lille Menace terroriste : le préfet des Hauts-de-France interdit deux courses à pied à Lille
    Il est de bon ton d’exprimer la crainte qu’inspirent les groupuscules dits d’extrême droite, considérés comme fomenteurs de guerre civile plutôt que celle qu’inspirent les terroristes

    Bien sûr si le rapprochement entre le terrorisme algérien des années 50, qui avait aussi frappé la métropole, et le terrorisme islamique qui nous frappe aujourd’hui peut être fait, il doit toutefois l’être avec prudence. Pour le FLN il n’y avait aucune inspiration religieuse mais un but, l’indépendance de l’Algérie, l’Istiqlal, ce mot magique qui sonnait aux oreilles d’une population majoritaire qui ne bénéficiait pas de l’entière citoyenneté française.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  29. Dans le cas de l’Etat islamique et d’Al-Qaïda si l’on veut bien admettre que l'objectif est la promotion d'une vision religieuse et radicale du monde et que les organisations qui l'utilisent le perçoivent comme un commandement divin, à l’ère de la mondialisation et des transmissions instantanées servant d’amplificateur à la publicité accordée à chaque exaction, il nous faut bien alors conclure qu’il n’y a pas de fin au mal qui se répand. La pandémie n’aurait donc aucune raison de s’arrêter, il n’y aurait alors aucune médecine pour un traitement curatif mais seulement pour un traitement de confort comme aiment à dire les médecins. Plus de police, plus de forces de sécurité, plus de mesures restrictives de liberté, plus de contrôles. A l’échelle planétaire, l’objectif est de faire vivre par six milliards d’individus la situation vécue par les citoyens d’Irlande du nord des années Sinn Fein ou par les Israéliens depuis des décennies. Le tout entrecoupé d’opérations punitives par des armées coalisées sur les centres contrôlés par les dites organisations islamiques sans pour autant parvenir à les écraser, que soit par manque de moyens ou de volonté politique .

    Lire aussi
    Belgique : un jeune homme déambule dans les rues et appelle au meurtre des chrétiens (VIDEO)

    La France face au terrorisme

    Dans le cas de la France, il est clair que l’arsenal juridique et les mesures dites de sécurité ont été prises mais qu’un certain nombre de mesures plus radicales concernant, à titre d’exemple, les zones dites de non droit dans les banlieues, les imams prosélytes du djihad, certaines écoles coraniques, l’expulsion du territoire ou la perte de la nationalité, ne sont toujours pas prises, faute de moyens en hommes sans doute, mais plus encore par manque d’une volonté politique affirmée autrement qu’en paroles, par des actes.

    Curieusement dans les plus hautes instances gouvernementales il est de bon ton d’exprimer la crainte qu’inspirent les groupuscules dits d’extrême droite, considérés comme fomenteurs de guerre civile plutôt que celle qu’inspirent les terroristes. Le peuple français est requis de se faire à l’idée qu’il n’y a pas grand-chose qui puisse être fait pour les empêcher à coup sûr de nuire tandis que ce même peuple est soumis à des mesures dites sécuritaires toujours plus sévères et attentatoires aux libertés individuelles.

    La France, membre permanent du Conseil de sécurité, n’a-t-elle pas, plus que tout autre Etat, l’obligation de respecter les règles internationales ?

    A titre d’exemple au lendemain de l’attentat de Nice du 14 juillet, le Président de la République décide de proroger de six mois l’état d’urgence, qualifié d’état d’exception, dont les mesures les plus sévères sont les assignations à résidence, la fermeture de certains lieux, l'interdiction de manifester et les perquisitions de jour et de nuit, dessaisissant ainsi la Justice de certaines de ses prérogatives. Chef des armées, François Hollande ne déclare-t-il pas sur un ton ferme :

    « Rien ne nous fera céder dans notre volonté de lutter contre le terrorisme et nous allons encore renforcer nos actions en Syrie comme en Irak. Nous continuerons à frapper ceux qui nous attaquent sur notre propre sol, dans leurs repères. »

    Ce qui faisait dire à Jean Pierre Chevènement : « Croit-on que c’est par des bombes que l’on règlera la question du terrorisme ? »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  30. C’est justement là la bonne question à poser !

    Lire aussi
    La messagerie Telegram est souvent utilisée par les djihadistes pour communiquer Une mineure «très radicalisée», qui se disait prête à commettre un attentat, présentée à la justice

    En effet, le mardi 19, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), près de 60 civils syriens ont péri dans des raids de la coalition internationale dans la province d'Alep, donnant l’opportunité au ministère syrien des Affaires étrangères d’accuser le gouvernement français d’avoir conduit une attaque aérienne sur le village d’Al Tukhar, ayant provoqué la mort de 85 civils. Ce qui est injuste car les avions français n’étaient à l’évidence pas les seuls représentants de la coalition conduite par les Etats Unis.

    Pour Amnesty international, il pourrait s’agir du « bombardement [de la coalition] le plus coûteux en vie de civils » depuis le début de ses opérations anti-djihadistes en Syrie. Selon Rami Abdel Rahmane, directeur d’une organisation basée à Londres, les habitants du village d’Al-Toukhar, près du fief djihadiste de Minbej, fuyaient les combats quand les avions de la coalition ont effectué leurs frappes.

    Effectivement ce n’est pas la réponse appropriée à apporter à la question, d’autant que les avions français n’ont aucun droit de survoler la Syrie, Etat légal reconnu par l’ONU, avec lequel notre pays n’entretient plus de relations diplomatiques depuis 2012. La France, membre permanent du Conseil de sécurité, n’a-t-elle pas, plus que tout autre Etat, l’obligation de respecter les règles internationales ?

    L’acte de naissance du terrorisme islamiste c’est l’aide apportée par les Etats-Unis à la création de ce qui devait devenir Al-Qaida

    Emergence du terrorisme islamiste

    Si ce ne sont pas les bombes, de quels autres moyens dispose notre pays pour se préserver du mal terroriste islamiste dont il convient de rappeler qu’il frappe des hommes et des femmes sans discrimination d’âge, de sexe et de religion ? Non pour l’éradiquer mais à tout le moins le soigner afin d’en atténuer les effets.

    Pour répondre à cette question, il convient de revenir sur les conditions de l’émergence de cette forme particulière d’un mal endémique en rappelant tout d’abord l’épisode du renversement du docteur Mossadegh le 19 août 1953 par un coup d’Etat fomenté en Iran par la CIA pour cause – déjà ! – de contrôle des gisement pétroliers, de ce qui sera effectué plus tard en Irak sous des formes plus violentes.

    Mais l’acte de naissance du terrorisme islamiste, dont on peut rappeler qu’il est essentiellement sunnite, c’est l’aide apportée par les Etats-Unis à la création de ce qui devait devenir Al-Qaida dans la guerre conduite par les rebelles Afghans contre les forces soviétiques.

    Depuis lors, les agressions militaires de grande envergure contre le monde arabe, conduites par Washington, se sont multipliées.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  31. Lire aussi
    France : le tourisme mis à mal à cause de la vague d'attentats terroristes

    En 1991, première guerre contre l’Irak, pays en voie de développement, arabe et laïque. Une formidable coalition sous la conduite des Etats Unis, alliant les nations dites de l’Occident, l’Arabie saoudite et les autres principautés richissimes et sunnites du golfe arabo-persique. La France de François Mitterrand ne manque pas à l’appel.

    L’Irak sera ramené à l’âge de pierre, proclame James Baker en juin de la même année. L’âge de pierre pour le pays héritier d’une des plus anciennes civilisations. « 500 000 enfants irakiens morts ? Le prix à payer », déclare Madeleine Albright en 1995.

    2002 : L’OTAN sous la conduite des Etats Unis fonce sur l’Afghanistan pour une guerre de dix ans et plus. La France de Jacques Chirac ne s’y presse pas mais, un peu plus tard, si, sous la présidence de Nicolas Sarkozy. L’OTAN s’y cassera le nez.

    2003 : la deuxième guerre d’Irak avec les « démocraties » rassemblées sous la bannière étoilée pour mettre enfin l’Irak à l’heure du paradis occidental et démocratique. La France de Chirac et de Villepin, refuse de s’y rendre. Le monde, celui des pays du tiers et des non alignés dit son admiration, Le mensonge des armes de destruction massive (ADM) propagé par Washington et Londres est dénoncé.

    2010 : Nicolas Sarkozy Président, Londres et Paris s’unissent pour semer le chaos en Libye et faire assassiner dans des conditions pornographiques le président Kadhafi. Belle opération militaire sous-traitée par Washington à ses vassaux auxquels il apporte le soutien logistique comme pourvoyeur d’armes et de munitions. Mais cela ne suffit pas. Un autre chaos est en préparation.

    2012 : Après Sarkozy va-t-en guerre voilà François Hollande et son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius dont l’obsession est la destitution d’un chef d’Etat légitime «qui n’a pas le droit de vivre» et la guerre à un Etat membre de l’ONU. La Syrie sombre à son tour dans le chaos, attaquée par Al-Qaida, l’Etat islamique et quelques autres entités baptisées opposition forcément démocratique, armés et soutenus par l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie mais pas seulement. Guerre médiatique mensongère, diabolisation à outrance, rien n’y fait, l’armée syrienne se bat et résiste bientôt aidée par l’Iran, le Hezbollah chiite du Liban voisin et la Russie.

    Une France laïque et au mode de vie radicalement différent de ce que prône le Coran, cela fait une cible toute désignée car particulièrement vulnérable

    France : quelles mesures politiques pour s’en preserver ?

    C’est le tableau d’un chaos organisé que nous avons là pour le Proche- et le Moyen-Orient, conforme à la stratégie d’une Amérique forte d’un dollar qu’elle contrôle et de forces armées à nulles autres comparables, d’une doctrine et d’une idéologie dominatrices. Al-Qaida, l’Etat Islamique, ce sont ses enfants nourris aux pétro-dollars du Qatar et de l’Arabie saoudite et armés par eux par Washington avec l’assistance de la Turquie du président Erdogan et, de façon moins lisible, par l’Etat d’Israël de monsieur Netanyahou.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  32. Alors une France qui s’engage sur tous les fronts de l’atlantisme, un peuple français affaibli qui doute de ses élites et de ses dirigeants, une France où la deuxième religion est l’islam, une France laïque cependant et au mode de vie radicalement différent de ce que prône le Coran, cela fait une cible toute désignée car particulièrement vulnérable. L’islamisme radical ne s’est pas trompé d’objectif, d’autant que ce qui se passe dans notre pays a une résonnance planétaire sans proportion avec l’importance de sa population, qu’il s’agisse du tour de France cycliste ou d’un attentat spectaculaire.

    La France qui s’est faite la complice de la stratégie du chaos chère à Washington, doit rompre avec ce passé récent de valet de l’empire

    Face sombre de l’islam, c’est bien la stratégie du chaos qui l’a fait ressurgir au sein de ces peuples humiliés, combattus à coups de bombes, ramenés à l’âge de pierre, avec une économie ravagée et un développement forcément négatif, soumis pour plusieurs d’entre eux à une guerre de religion où les attentats ô combien meurtriers sont quotidiens et ne suscitent plus l’émotion dans le monde depuis longtemps.

    Lire aussi
    Attentats du 13 novembre : Salah Abdeslam avait touché 19 000 euros d'aides sociales

    Pour ces peuples il n’est plus d’autre référence que la religion et la jeunesse, y compris une part de celle qui vit sur le sol français, issue de l’immigration, s’y précipite avec toute la violence et le fanatisme – pour ne pas dire la haine – de gens qui n’ont aucune autre perspective, loin des promesses de la vraie vie. Cette jeunesse française a été habituée depuis quelques décennies à n’entendre pratiquement jamais faire l’éloge des qualités foncières de son peuple mais plutôt la dénonciation de ses défauts putatifs. Peuple présenté jour après jour dans les médias comme homophobe, raciste et xénophobe, antisémite et islamophobe, colonialiste et esclavagiste, portrait caricatural d’une France déstructurée dont on n’apprend plus l’histoire que de façon déformée. L’image, ainsi présentée, de la France ne donne pas envie de l’aimer. C’est sans doute aussi pourquoi les terroristes de France viennent de cette jeunesse issue de l’immigration.

    Alors oui, l’islamisme et le terrorisme du même nom sont la réalité ressuscitée par le chaos. Nous n’avons d’autre choix que de le combattre fermement avec toutes les armes dont nous disposons pour ce faire et une volonté clairement affichée. Mais ce n’est là que le traitement de confort.

    La France qui s’est faite depuis vingt ans la complice, même en Europe, que ce soit pour le dépècement de la Yougoslavie ou la guerre civile en Ukraine, de la stratégie du chaos chère à Washington, doit rompre de façon radicale et claire avec ce passé récent de valet de l’empire et retrouver la voie d’une politique arabe comme on la pensait au temps de De Gaulle, conforme à notre philosophie des relations internationales qui doit être d’ouverture, de respect des autres et en premier lieu de soi, qui cesse de fixer son regard à l’ouest pour le porter au sud et à l’est, jusqu’à l’Oural et à l’océan Pacifique.

    C’est là sans doute pour la France la voie à suivre pour se préserver autant que faire se peut du terrorisme islamique en laissant à l’Amérique et à ses alliés la pleine responsabilité de leurs actes, tout en posant la question de savoir si en définitive, pour cette démocratie nord américaine donnée comme exemplaire, le terrorisme n’est pas part d’un mode de gouvernance mondiale.

    Du même auteur : «Un électrochoc salutaire pour réveiller les peuples de l'UE»

    https://site aux publicités-de-merde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notons que l'on parle ici de 'terrorisme islamiste', terrorisme qui se rapporte donc comme toujours à une religion. Pourquoi la religion attaque t-elle un autre pays qui n'est apparemment pas 'anti-religieux' ou 'anti-islamiste' ? Parce que justement ce pays attaquable (devenu attaqué) n'as PAS de religion ! D'où une place à prendre. Sérieux ? Mais pourquoi ? Parce que à trop raconter continuellement des conneries devant des gens éduqués qui ne croient donc en aucun dieu, le peuple devient donc ingouvernable. C'est pourquoi, en plus des tonnes de mensonges merdiatiques quotidiens il devient nécessaire de partager le pouvoir avec d'autres idiots mais qui seraient de leur parler autrement ! Mais là se pose la question: Le peuple du pays attaqué est-il prêt à se convertir ? QUE NON ! Diantre ! Pour qui le prenez-vous ? Mais alors, pourquoi avoir fait rentrer des religieux ?... Pour la guerre ! Et oui, le but n'est pas de 'protéger' des gens non assimilable aux ordres du berger-maître-chiens mais bien de détruire/d'écraser ceux qui refusent encore à se plier/se soumettre !

      Les 'chiens 'édentés' vont-ils se laisser attacher/museler ? Que non. C'est le combat entre chiens et loups. Le combat sanglant où toutes informations seront redirigées/censurées et celles et ceux qui les lancent/les postent seront châtiés. Le châtiment de 'l'homme invisible' où les disparus réapparaîtront sous forme de boites pour les chats ou pour les chiens. Après tout, ne mangent-ils pas tous pareils ?

      Supprimer
  33. Suisse : hausse des mariages forcés et notamment ceux de mineurs dès l'âge de 10 ans



    9 août 2016, 17:49


    Les autorités constatent un nombre croissant de cas de mineurs mariés avant 16?ans. Depuis le début de l’année, le centre d’aide et d’accueil pour les victimes de mariage forcé, à Zurich, a enregistré plus de 100 cas.

    Lire aussi
    Un ministre allemand veut mettre fin à la polygamie et aux mariages de mineurs chez les réfugiés

    Le centre d’aide et d’accueil pour les victimes de mariage forcé tire la sonnette d'alarme : ses statistiques sont en nette augmentation depuis 2015, où moins de 60 cas avaient été signalés.

    Les alliances concernant des mineurs n’ayant pas encore atteint la majorité sexuelle ont en effet atteint un pic. De 2005 – année de création du centre – jusqu’en 2015, seuls cinq cas avaient été découverts. Mais ces sept?derniers mois, 26 victimes âgées de moins de 16?ans ont été signalées.

    Anu Sivaganesan, présidente du centre, a livré au quotidien suisse NZZ am Sonntag un témoignage édifiant, dans lequel elle raconte le calvaire des petites filles qu'elle rencontre : toutes, bien qu'âgées en moyenne de 10 ans, ont subi des abus sexuels, et proviennent en majorité des communautés érythréenne, somalienne, irakienne, afghane et syrienne installées en Suisse.

    Concernant l'inquiétante recrudescence des mariages forcés, Anu Sivaganesan l’impute non seulement à l'augmentation des flux migratoires, mais aussi à une meilleure prise de conscience de la part des médecins, des assistants sociaux ou des professeurs, ce qui conduit à davantage d’attention sur ce problème et donc de signalements.

    Pour les autorités suisses qui luttent depuis plusieurs années contre le mariage forcé, la tâche est rude : les jeunes victimes, par crainte ou par attachement à leur famille, se risquent rarement à parler et sont difficiles d'accès.

    Autre problème : l'augmentation des flux migratoires, qui accroissent les risques de mariages forcés parmi la population immigrée. En 2015, quelque 39 500 demandes d'asile ont été déposées en Suisse. Pour le secrétaire d'Etat aux migrations Mario Gattiker, il est «envisageable» qu'il y en ait beaucoup plus d'ici fin 2016.

    https://site aux publicités-de-merde

    RépondreSupprimer
  34. En France, la guerre civile viendra si l'Etat continue à "se mettre la tête dans le sable"


    17:27 09.08.2016


    Le fantôme de la guerre civile ne cesse d'énerver l'Etat français. Il peut vraiment y avoir une guerre civile si l'Etat est faible et si cela pousse certains à l'autodéfense et à l'autoprotection, explique l'auteur de l'essai "La guerre civile qui vient" et éditorialiste au Figaro Ivan Rioufol dans un entretien à Sputnik.

    La France est-elle au bord de l’explosion ?

    En l'espace de ces derniers mois, Patrick Calvar, le patron de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a mis en garde contre une guerre civile à plusieurs reprises: "Les extrémismes montent partout et nous sommes, nous, services intérieurs, en train de déplacer des ressources pour nous intéresser à l'ultra-droite qui n'attend que la confrontation".

    Le mouvement clandestin Corse du 22-Octobre (FLNC) a mis de son côté le feu aux poudres des polémiques anti-terroristes en mettant en garde les "islamistes radicaux de Corse" qu'une attaque déclencherait "une réponse déterminée sans aucun état d'âme". La réponse du président nationaliste de l'assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, a été aussi déterminée. Il a appelé les Corses à "repousser toute tentation de réponse individuelle ou d'initiative désordonnée" en cas d'attentat islamiste dans l'île.

    Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro et auteur de l'essai "La guerre civile qui vient", n'est pas hostile à l'idée que ces confrontations reflètent certaines tendances sous-jacentes.

    "Il peut y avoir une guerre civile, si l'Etat est faible et si cela pousse certaines individualités à l'autodéfense, à l'autoprotection. Il y a aussi le deuxième risque de guerre civile: que l'Etat lui-même se décide à prendre les armes face à un ennemi intérieur qui porte la nationalité française. Ces deux hypothèses de guerre civile sont à examiner aujourd'hui. Je ne dis pas qu'elles sont imminentes, mais en tout cas la première, celle d'une irritation d'une partie de la population, est à prendre en compte. Et le FLNC a révélé cet état d'exaspération", a affirmé à Sputnik M. Rioufol.

    Les réservistes sauveront-ils la France ?

    Par ailleurs, il a pointé du doigt les "endormissements" et "somnambulismes" face à ce qu'il appelle la "défrancisation de l'Hexagone" et qu'il considère comme frein au combat lucide de l'islamisme radical. Pourtant, la réaction des nationalistes corses peut paraître communautaire:

    Comment le terrorisme a impacté le tourisme en France

    "La réaction du FLNC est une réaction identitaire, d'une défense d'une identité. Je ne vois pas matière à faire grief à ceci. La menace islamiste est moins grave que notre propre prétention à savoir nous défendre, nous aimer, à ne plus vouloir récupérer nos racines, notre mémoire, notre passé", a-t-il estimé ajoutant que les Corses étaient forts "précisément de ce qui nous a rendu faibles sur le continent".

    Il y a un vrai travail de reconstruction, de reconquête de soi-même du peuple français avant qu'il ne puisse envisager d'affronter ce totalitarisme islamiste. Sans se couper bien sûr de la grande majorité des Français musulmans qui aussi subissent, naturellement, ce totalitarisme. Il n'est pas acceptable qu'une idéologie puisse vouloir imposer la charia — la loi de Dieu dans une démocratie — la loi du peuple.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  35. Donc, il y a une incompatibilité qui n'est pas posée pour l'instant dans le débat public, a poursuivi M. Rioufol.

    "La guerre civile viendrait si l'Etat continuait à se mettre la tête dans le sable et à ne pas vouloir interdire les prêches incendiaires ou fermer les 150 mosquées salafistes (il parait qu'il n'y en a eu que 10 de ferme, pourquoi pas et les autres?) et de mettre sous surveillance ou interdire le salafisme dans ces prêches qui attisent la violence. Tous ces éléments de logique qui n'ont rien de stigmatisant pour les musulmans français".


    Armer ou ne pas armer ? Ces villes françaises disent oui à l'armement de leurs policiers

    En fin de compte, que ça soit en Corse ou ailleurs, c'est à l'Etat qu'incombe la responsabilité de la lutte anti-terroriste. Alors qu'on met en garde contre le gouvernement qui ne veut pas ouvrir les yeux sur cette menace-là et qui par la voix du président de la république encore le 14 juillet a déclaré "Ce qui nous menace, c'est la montée des populismes", la menace n'est pas là.

    Ivan Rioufol : alerter sur cette guerre civile qui est déjà dans les esprits

    "Non, ce qui nous menace, ce n'est pas la montée des populismes, la montée de l'extrême-droite, de l'ultra-droite où que sais-je encore", a signalé l'interlocuteur de Sputnik. "Nous n'avons pas vu l'ultra-droite mener des ratonnades comme certains l'avaient prédit. Au contraire, le peuple français se tient parfaitement responsable et n'entre pas dans cette course à la violence, dans cette course mimétique".

    Mais en revanche, il faut s'attendre à ce que les islamistes radicaux poursuivent leur offensive, leurs tentatives de conquête à travers la multiplication d'actes de terreur. Il ne suffit pas, de son point de vue, d'une mobilisation sécuritaire de l'Etat français qui n'est pas à la hauteur des événements. Ils peuvent craindre qu'il puisse avoir des initiatives des gens excédés qui se sentant isolés et désarmés, décident par eux-mêmes d'assurer leur propre sécurité. C'est naturellement quelque chose qui peut très bien se comprendre et qu'il faut éviter à tout prix.

    L'important est ainsi que l'Etat assume ses responsabilités, qu'il s'affronte et soit plus violent encore que la violence qui lui est imposée.

    "Il ne peut pas se dérober à la guerre qui lui est déclarée. S'il se dérobe à cette guerre-là, cela voudrait dire qu'il renonce et qu'il se soumet", a résumé M. Rioufol.

    https://fr.sputniknews.com/france/201608091027219106-france-corse-menace-terrorisme/

    RépondreSupprimer
  36. La Turquie lance un ultimatum migratoire à l’UE


    19:35 09.08.2016


    La crise migratoire est loin d’être résolue et les acteurs concernés font face à des difficultés croissantes. Actuellement, la Turquie se dit prête à renoncer à ses obligations dans le cadre de l’accord migratoire avec l’Union européenne, si Bruxelles n’annonce pas la date de la levée des restrictions de visas.

    Selon la déclaration d'Omer Celik, ministre turc des Affaires européennes, si Bruxelles n'annonce pas la date de la levée des restrictions sur les visas pour les citoyens turcs, Ankara refusera d'accomplir ses obligations dans le cadre de l'accord migratoire UE-Turquie, rapporte l'agence Reuters. Ainsi, la Turquie lance un vrai ultimatum migratoire à l'Union européenne.

    Le ministre turc souligne que l'adoption de changements dans la loi antiterroriste, qui sont tellement demandés par les représentants de l'Union européenne, pourrait remettre en cause la sécurité de l'Europe.

    Les désaccords sur le sujet migratoire entre l'Union européenne et la Turquie ont marqué ces dernières semaines. La polémique s'est poursuivie avec la participation de Mevlut Cavusoglu, ministre turc des Affaires étrangères, et Sigmar Gabriel, vice-chancelier allemand.

    Les principes clés pour résoudre la crise migratoire avaient été définis par Ankara et les pays de l'UE lors d'un sommet en Belgique en mars dernier. La Turquie était d'accord pour récupérer des migrants ayant atteint l'UE. De son côté, l'Union s'était engagée sur plusieurs points, notamment financiers.

    https://fr.sputniknews.com/international/201608091027223445-turquie-lance-ultimatum-migratoire-ue/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ceux qui passeront 'au travers des mailles du filet imaginaire' auront droit aux allocations perpétuelles et de faire des regroupement familial limités à 30 000 personnes pour chacun.

      Supprimer
  37. Benjamin Constant défenseur de l’éducation libre


    le 10 août 2016


    Dans ses Mélanges de littérature et de politique (1829, p.240-254), Benjamin Constant a inséré un vif plaidoyer en faveur de la liberté de l’éducation et contre les prétentions monopolistiques des gouvernements. « En éducation, soutient-il, comme en tout, que le gouvernement veille et qu’il préserve, mais qu’il n’entrave ni ne dirige ; qu’il écarte les obstacles, qu’il aplanisse les chemins ; on peut s’en remettre aux individus pour y marcher avec succès. »

    Un article de l’Institut Coppet

    Benjamin Constant défenseur de l'éducation libre

    L’éducation peut être considérée sous deux points de vue. On peut la regarder en premier lieu comme un moyen de transmettre à la génération naissante les connaissances de tout genre acquises par les générations antérieures. Sous ce rapport, elle est de la compétence des gouvernements. La conservation et l’accroissement de toute connaissance est un bien positif; le gouvernement doit nous en garantir la jouissance.

    L’éducation pour s’emparer de l’opinion

    Mais on peut voir aussi dans l’éducation le moyen de s’emparer de l’opinion des hommes, pour les façonner à l’adoption d’une certaine quantité d’idées, soit religieuses, soit morales, soit philosophiques, soit politiques. C’est surtout comme menant à ce but que les écrivains de tous les siècles lui prodiguent leurs éloges.

    Nous pourrions d’abord, sans révoquer en doute les faits qui servent de base à cette théorie, nier que ces faits fussent applicables à nos sociétés actuelles. L’empire de l’éducation, dans la toute-puissance qu’on lui attribue, et en admettant cette toute-puissance comme démontrée chez les anciens, serait encore parmi nous plutôt une réminiscence qu’un fait existant. On méconnaît les temps, les nations et les époques, et l’on applique aux modernes ce qui n’était praticable qu’à une ère différente de l’esprit humain.

    Parmi des peuples qui, comme le dit Condorcet1, n’avaient aucune notion de la liberté personnelle, et où les hommes n’étaient que des machines dont la loi réglait les ressorts et dirigeait les mouvements, l’action de l’autorité pouvait influer efficacement sur l’éducation, parce que cette action uniforme et constante n’était combattue par rien.

    Mais aujourd’hui la société entière se soulèverait contre la pression de l’autorité, et l’indépendance individuelle que les hommes ont reconquise réagirait avec force sur l’éducation des enfants. La seconde éducation, celle du monde et des circonstances, déferait bien vite l’ouvrage de la première2.

    De plus, il serait possible que nous prissions pour des faits historiques les romans de quelques philosophes imbus des mêmes préjugés que les écrivains qui, de nos jours, ont adopté leurs principes ; et alors ce système, au lieu d’avoir été, du moins autrefois, une vérité pratique, ne serait qu’une erreur perpétuée d’âge en âge.

    Où voyons-nous, en effet, cette puissance merveilleuse de l’éducation ? Est-ce à Athènes ? Mais l’éducation publique, consacrée par l’autorité, y était renfermée dans les écoles subalternes, qui se bornaient à la simple instruction ; il y avait d’ailleurs liberté complète d’enseignement. Est-ce à Lacédémone ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  38. L’esprit uniforme et monacal des Spartiates tenait à un ensemble d’institutions dont l’éducation ne faisait qu’une partie, et cet ensemble, je le pense, ne serait ni facile ni désirable à renouveler parmi nous. Est-ce en Crète ? Mais les Crétois étaient le peuple le plus féroce, le plus inquiet, le plus corrompu de la Grèce. On sépare les institutions de leurs effets, et on les admire d’après ce qu’elles étaient destinées à produire, sans prendre en considération ce qu’elles ont produit en réalité.

    On nous cite les Perses et les Égyptiens. Mais nous les connaissons très imparfaitement. Les écrivains grecs ont choisi la Perse et l’Égypte pour donner une libre carrière à leurs spéculations, comme Tacite avait, dans le même but, choisi la Germanie ; ils ont mis en action chez des peuples lointains ce qu’ils auraient désiré voir établi dans leur patrie. Leurs mémoires sur les institutions égyptiennes et persanes sont quelquefois démontrés faux par la seule impossibilité manifeste des faits qu’ils contiennent, et presque toujours rendus très douteux par des contradictions inconciliables.

    Ce que nous savons d’une manière certaine, c’est que les Perses et les Égyptiens étaient gouvernés despotiquement, et que la lâcheté, la corruption, l’avilissement, suites éternelles du despotisme, étaient le partage de ces nations misérables.

    Nos philosophes en conviennent dans les pages mêmes où ils nous les proposent pour exemples, relativement à l’éducation : bizarre faiblesse de l’esprit humain qui, n’apercevant les objets qu’en détail, se laisse tellement dominer par une idée favorite, que les effets les plus décisifs ne l’éclairent pas sur l’impuissance des causes dont il lui convient de proclamer le pouvoir !

    Les preuves historiques ressemblent, pour la plupart, à celle que M. de Montesquieu allègue en faveur de la gymnastique. L’exercice de la lutte, dit-il, fit gagner aux Thébains la bataille de Leuctres. Mais sur qui gagnèrent-ils cette bataille ? sur les Lacédémoniens, qui s’exerçaient à la gymnastique depuis quatre cents ans.

    Les pétitions de principe de l’éducation publique

    Le système qui met l’éducation sous la main du gouvernement repose sur deux ou trois pétitions de principes.

    On suppose d’abord que le gouvernement sera tel qu’on le désire. On voit toujours en lui un allié, sans réfléchir que souvent il peut devenir un ennemi ; on ne sent pas que les sacrifices que l’on impose aux individus peuvent ne pas tourner au profit de l’institution que l’on croit parfaite, mais au profit d’une institution quelconque.

    Cette considération est d’un poids égal pour les partisans de toutes les opinions. Vous regardez comme le bien suprême le gouvernement absolu, l’ordre qu’il maintient, la paix que, selon vous, il procure. Mais si l’autorité s’arroge le droit de s’emparer de l’éducation, elle ne se l’arrogera pas seulement dans le calme du despotisme, mais au milieu de la violence et des fureurs des factions.

    Alors le résultat sera tout différent de ce que vous espérez. L’éducation, soumise à l’autorité, n’inspirera plus aux générations naissantes ces habitudes paisibles, ces principes d’obéissance, ce respect pour la religion, cette soumission aux puissances visibles et invisibles, que vous considérez comme la base du bonheur et du repos social.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer

  39. Les factions feront servir l’éducation, devenue leur instrument, à répandre dans l’âme de la jeunesse des opinions exagérées, des maximes farouches, le mépris des idées religieuses qui leur paraîtront des doctrines ennemies, l’amour du sang, la haine de la pitié. N’est-ce pas ce qu’aurait fait le gouvernement révolutionnaire s’il avait duré plus longtemps ? et le gouvernement révolutionnaire était pourtant un gouvernement.

    Ce raisonnement n’aura pas moins de force si nous l’adressons à des amis d’une liberté sage et modérée. Vous voulez, leur dirons-nous, que, dans un gouvernement libre, l’autorité domine l’éducation, pour former les citoyens, dès l’âge le plus tendre, à la connaissance et au maintien de leurs droits, pour leur apprendre à braver le despotisme, à résister au pouvoir injuste, à défendre l’innocence contre l’oppression.

    Mais le despotisme emploiera l’éducation à courber sous le joug ses esclaves dociles, à briser dans les cœurs tout sentiment noble et courageux, à bouleverser toute notion de justice, à jeter de l’obscurité sur les vérités les plus évidentes, à repousser dans les ténèbres, ou à flétrir par le ridicule tout ce qui a rapport aux droits les plus sacrés, les plus inviolables de l’espèce humaine.

    N’est-ce pas ce que feraient aujourd’hui, s’ils étaient revêtus de quelque pouvoir, ces ennemis ardents de toute lumière, ces détracteurs de toute philosophie, ces calomniateurs de toute idée noble, qui, trouvant la carrière du crime déjà parcourue, s’en dédommagent au moins amplement dans celle de la bassesse ?

    On croirait que le Directoire avait été destiné à nous donner de mémorables leçons sur tous les objets de cette nature. Nous l’avons vu, pendant quatre ans, voulant diriger l’éducation, tourmentant les instituteurs, les réprimandant, les déplaçant, les avilissant aux yeux de leurs élèves, les soumettant à l’inquisition de ses agents les plus subalternes et des hommes les moins éclairés, entravant l’instruction particulière, et troublant l’instruction publique par une action perpétuelle et puérile.

    Le Directoire n’était-il pas un gouvernement ? Je voudrais connaître la garantie mystérieuse que l’on a reçue, que jamais l’avenir ne ressemblera au passé.

    Dans toutes ces hypothèses, ce que l’on désire que le gouvernement fasse en bien, le gouvernement peut le faire en mal. Ainsi, les espérances peuvent être déçues, et l’autorité que l’on étend à l’infini, d’après des suppositions gratuites, peut marcher en sens inverse du but pour lequel on l’a créée.

    Seule compte l’instruction

    L’éducation qui vient du gouvernement doit se borner à l’instruction seule. L’autorité peut multiplier les canaux, les moyens de l’instruction, mais elle ne doit pas la diriger.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  40. Qu’elle assure aux citoyens des moyens égaux de s’instruire ; qu’elle procure aux professions diverses l’enseignement des connaissances positives qui en facilitent l’exercice ; qu’elle fraie aux individus une route libre pour arriver à toutes les vérités de fait constatées3, et pour parvenir au point d’où leur intelligence peut s’élancer spontanément à des découvertes nouvelles ; qu’elle rassemble, pour l’usage de tous les esprits investigateurs, les monuments de toutes les opinions, les inventions de tous les siècles, les découvertes de toutes les méthodes ; qu’elle organise enfin l’instruction de manière à ce que chacun puisse y consacrer le temps qui convient à son intérêt ou à son désir, et se perfectionner dans le métier, l’art ou la science auxquels ses goûts ou sa destinée l’appellent ; qu’elle ne nomme point les instituteurs, qu’elle ne leur accorde qu’un traitement qui, leur assurant le nécessaire, leur rende pourtant désirable l’affluence des élèves ; qu’elle pourvoie à leurs besoins, lorsque l’âge ou les infirmités auront mis un terme à leur carrière active ; qu’elle ne puisse point les destituer sans des causes graves et sans le concours d’hommes indépendants d’elle4 ; car les instituteurs soumis au gouvernement seront à la fois négligents et serviles. Leur servilité leur fera pardonner leur négligence ; soumis à l’opinion seule, ils seraient à la fois actifs et indépendants5.

    En dirigeant l’éducation, le gouvernement s’arroge le droit et s’impose la tâche de maintenir un corps de doctrines. Ce mot seul indique les moyens dont il est obligé de se servir. En admettant qu’il choisisse d’abord les plus doux, il est certain du moins qu’il ne permettra d’enseigner dans ses écoles que les opinions qu’il préfère6.

    Il y aura donc rivalité entre l’éducation publique salariée et l’éducation particulière : il y aura des opinions investies d’un privilège ; mais si ce privilège ne suffit pas pour faire dominer les opinions favorisées, croyez-vous que l’autorité, jalouse de sa nature, ne recoure pas à d’autres moyens ? Ne voyez-vous pas, pour dernier résultat, la persécution, plus ou moins déguisée, mais compagne constante de toute action superflue de l’autorité ?

    Les gouvernements qui paraissent ne gêner en rien l’éducation particulière, favorisent néanmoins toujours les établissements qu’ils ont fondés, en exigeant de tous les candidats aux places relatives à l’éducation publique, une sorte d’apprentissage dans ces établissements.

    Ainsi, le talent qui a suivi la route indépendante, et qui, par un travail solitaire, a réuni peut-être autant de connaissances, et probablement plus d’originalité qu’il ne l’aurait fait dans la routine des classes, trouve sa carrière naturelle, celle où il peut se communiquer et se reproduire, fermée tout à coup devant lui7.

    Ce n’est pas que, toutes choses égales, je ne préfère l’éducation publique à l’éducation privée. La première fait faire à la génération qui s’élève un noviciat de la vie humaine plus utile que toutes les leçons de pure théorie, qui ne suppléent jamais qu’imparfaitement à la réalité et à l’expérience.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  41. L’éducation publique salutaire

    L’éducation publique est salutaire surtout dans les pays libres. Les hommes rassemblés à quelque âge que ce soit, et surtout dans la jeunesse, contractent, par un effet naturel de leurs relations réciproques, un sentiment de justice et des habitudes d’égalité qui les préparent à devenir des citoyens courageux et des ennemis de l’arbitraire. On a vu, sous le despotisme même, des écoles dépendantes de l’autorité, reproduire, en dépit d’elle, des germes de liberté qu’elle s’efforçait en vain d’étouffer.

    Mais je pense que cet avantage peut être obtenu sans contrainte. Ce qui est bon n’a jamais besoin de privilèges, et les privilèges dénaturent toujours ce qui est bon. Il importe d’ailleurs que si le système d’éducation que le gouvernement favorise est ou paraît être vicieux à quelques individus, ils puissent recourir à l’éducation particulière, ou à des instituts sans rapport avec le gouvernement.

    La société doit respecter les droits des individus, et, dans ces droits, sont compris ceux des pères sur leurs enfants8. Si son action les blesse, une résistance s’élèvera, qui rendra l’autorité tyrannique, et qui corrompra peut-être ce respect que nous exigeons du gouvernement pour les droits des pères. On objecte que les classes inférieures du peuple, réduites, par leur misère à tirer parti de leurs enfants, dès que ceux-ci sont capables de les seconder dans leurs travaux, ne les feront point instruire dans les connaissances nécessaires, l’instruction fût-elle même gratuite, si le gouvernement n’est autorisé à les y contraindre. Mais cette objection repose sur l’hypothèse d’une telle misère dans le peuple, qu’avec cette misère, rien ne peut exister de bon. Ce qu’il faut, c’est que cette misère n’existe pas.

    Dès que le peuple jouira de l’aisance qui lui est due, loin de retenir ses enfants dans l’ignorance, il s’empressera de leur donner de l’instruction ; il y mettra de la vanité, il en sentira l’intérêt. Le penchant le plus naturel aux pères est d’élever leurs enfants au-dessus de leur état ; c’est ce que nous voyons en Angleterre, et ce que nous avons vu en France pendant la révolution.

    Durant cette époque, bien qu’elle fut agitée, et que le peuple eût beaucoup à souffrir sous son gouvernement ; cependant, par cela seul qu’il acquit plus d’aisance, l’instruction fit des progrès étonnants dans cette classe : partout, l’instruction du peuple est en proportion de son aisance.

    Nous avons dit, au commencement de ce chapitre, que les Athéniens n’avaient soumis à l’inspection des magistrats que les écoles subalternes ; celles de philosophie restèrent toujours dans l’indépendance la plus absolue, et ce peuple éclairé nous a transmis à ce sujet un mémorable exemple. Le démagogue Sophocle ayant proposé de subordonner à l’autorité l’enseignement des philosophes, tous ces hommes qui, malgré leurs erreurs nombreuses, doivent à jamais servir de modèle et comme amour de la vérité et comme respect pour la tolérance, se démirent de leurs fonctions.

    Le peuple réuni les déclara solennellement affranchis de toute inspection du magistrat, et condamna leur absurde adversaire à une amende de cinq talents9.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  42. Direction et répression

    Mais, dira-t-on, s’il s’élevait un établissement d’éducation, reposant sur des principes contraires à la morale, disputeriez-vous au gouvernement le droit de réprimer cet abus ? Non, sans doute, pas plus que celui de sévir contre tout écrit et toute action qui troubleraient l’ordre public. Mais la direction est autre chose que la répression, et c’est la direction que j’interdis à l’autorité.

    D’ailleurs, on oublie que, pour qu’un établissement d’éducation se forme et subsiste, il faut des élèves, que pour qu’il y ait des élèves, il faut que leurs parents les y placent, et qu’en mettant à part, ce qui néanmoins n’est nullement raisonnable, la moralité des parents, il ne sera jamais de leur intérêt de laisser égarer le jugement et pervertir le cœur de ceux avec lesquels ils ont, pour toute la durée de leur vie, les relations les plus importantes et les plus intimes.

    La pratique de l’injustice et de la perversité peut être utile momentanément et dans une circonstance particulière, mais la théorie ne peut jamais avoir aucun avantage. La théorie ne sera jamais professée que par des fous, que repousserait incontinent l’opinion générale, sans même que le gouvernement s’en mêlât.

    Il n’aurait jamais besoin de supprimer les établissements d’éducation où l’on donnerait des leçons de vice et de crime, parce qu’il n’y aurait jamais d’établissements semblables, et que, s’il y en avait, ils ne seraient guère dangereux, car les instituteurs resteraient tout seuls. Mais au défaut d’objections plausibles, on s’appuie de suppositions absurdes ; et ce calcul n’est pas sans adresse ; s’il y a du danger à laisser ces suppositions sans réponse, il paraît y avoir, en quelque sorte, de la niaiserie à les réfuter.

    J’espère beaucoup plus, pour le perfectionnement de l’espèce humaine, des établissements particuliers d’éducation que de l’instruction publique la mieux organisée par l’autorité.

    Qui peut limiter le développement de la passion des lumières dans un pays de liberté ? Vous supposez aux gouvernements l’amour des lumières. Sans examiner ici jusqu’à quel point cette tendance est dans leur intérêt, nous vous demanderons seulement pourquoi vous ne supposez pas le même amour dans les individus de la classe cultivée, dans les esprits éclairés, dans les âmes généreuses.

    Partout où l’autorité ne pèse pas sur les hommes, partout où elle ne corrompt pas la richesse en conspirant avec elle contre la justice, les lettres, l’étude, les sciences, l’agrandissement et l’exercice des facultés intellectuelles sont les jouissances favorites des classes opulentes de la société. Voyez, en Angleterre, comme elles agissent, se coalisent, s’empressent de toutes parts. Contemplez ces musées, ces savants voués uniquement à la recherche de la vérité, ces voyageurs bravant tous les dangers pour faire avancer d’un pas les connaissances humaines.

    En éducation, comme en tout, que le gouvernement veille et qu’il préserve, mais qu’il n’entrave ni ne dirige ; qu’il écarte les obstacles, qu’il aplanisse les chemins ; on peut s’en remettre aux individus pour y marcher avec succès.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  43. http://www.institutcoppet.org/2016/08/07/de-juridiction-gouvernement-leducation-benjamin-constant-1829

    1 - Mém. sur l’Instruct. publique. ?
    2 - Helvétius, de l’Homme. ?
    3 - On peut enseigner les faits sur parole, mais jamais les raisonnements. Condorcet. ?
    4 - Pour les détails de l’organisation de l’instruction publique qui ne sont pas du ressort de cet Ouvrage, je renvoie le lecteur aux Mémoires de Condorcet, où toutes les questions qui se rapportent à cette matière sont examinées. ?
    5 - Smith, Richesse des Nations. ?
    6 - Condorcet, Premier Mémoire, page 55. ?
    7 - Tout ce qui oblige ou engage un certain nombre d’étudiants à rester à un collège ou à une université, indépendamment du mérite ou de la réputation des maîtres, comme, d’une part, la nécessité de prendre certains degrés qui ne peuvent être conférés qu’en certains lieux, et, de l’autre, les bourses et assistances accordées à l’indigence studieuse, ont l’effet de ralentir le zèle et de rendre moins approfondies les connaissances des maîtres, ainsi privilégiés sous une forme quelconque. Cf. Smith, V, I. ?
    8 - Condorcet, Premier Mémoire, page 44. ?
    9 - Diogène-Laërce, Vie de Théophraste. ?

    http://www.contrepoints.org/2016/08/10/262638-benjamin-constant-critique-de-leducation

    RépondreSupprimer
  44. Des Russes prêts à fournir une alternative à un réacteur thermonucléaire ?


    18:58 09.08.2016


    C'est dans le cadre de recherches pour concevoir un réacteur thermonucléaire à piège ouvert que les scientifiques de l'Institut de physique nucléaire de Moscou ont réussi à atteindre un réchauffement stable du plasma jusqu'à une température de 10 millions de degrés, a déclaré le directeur adjoint de l'institut pour les travaux de recherche.

    "Nous avons confirmé les résultats des dernières années pour le réchauffement du plasma jusqu'à une température de l'ordre de 10 millions de degrés, c'est un moment très important pour l'avenir de notre travail. Aujourd'hui nous pouvons commencer à étudier sérieusement les possibilités de créer un système thermonucléaire basé sur un piège ouvert", a déclaré le directeur adjoint de l'institut pour les travaux de recherche Alexandre Ivanov.

    Les spécialistes de l'institut travaillent sur un projet de réacteur thermonucléaire à piège ouvert qui pourrait être conçu d'ici 20 ans en tant qu'alternative au réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER). Les chercheurs supposent qu'au cours des expériences suivantes la température du plasma augmentera considérablement, sachant que l'indice minimal nécessaire pour la création d'un réacteur thermonucléaire est déjà dépassé.

    "Il y a eu de très grands changements d'attitude envers ces systèmes. Dans notre institut, nous envisageons la possibilité de développer des pièges de nouvelle génération, dont les caractéristiques seront significativement améliorées. Et nous songerons sérieusement au réacteur", a indiqué Alexandre Ivanov.

    La Russie créera un nouveau propulseur spatial à plasma

    Les chercheurs ont également élaboré une méthode avancée de génération de plasma grâce à un puissant rayonnement micro-onde dans un grand piège magnétique ouvert, ce qui a permis de mener avec succès des expériences pour améliorer le maintien du plasma avec des caractéristiques "thermonucléaires".

    "Aujourd'hui, nous pouvons obtenir du plasma dans des conditions plus propres et plus contrôlées", a noté Ivanov.

    Plus tôt, l'Institut de physique nucléaire avait fait part de son projet d'élaborer un réacteur alternatif qui serait commercialement plus intéressant qu'ITER. L'institut compte définitivement poser les bases techniques et économiques du projet appelé GDML (piège gazodynamique) dans le cadre du programme de l'institut avec le financement du Fonds russe pour la recherche, prévu jusqu'en 2018.

    https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201608091027222456-reacteur-thermonucleaire-alternative-plasma/

    RépondreSupprimer