- ENTREE de SECOURS -



mardi 23 août 2016

6 raisons pour lesquelles l’éolien est inutile et nuisible

Par Michel Gay
le 23 août 2016 


L’implantation d’éoliennes en France n’obéit qu’à une volonté idéologique qui profite à quelques affairistes astucieux sans aucun gain écologique, financier ou climatique en retour pour la collectivité.

1/ Inutile, parce que la France produit déjà un excédent d’électricité.

En 2015, la France a exporté 11 % de sa production électrique, le plus souvent pendant les pointes de productions éoliennes qui ne correspondent pas à la demande d’électricité.

Quand la France cherche à se débarrasser d’un excédent d’électricité (dû notamment aux éoliennes), ses voisins qui ont aussi des éoliennes (comme l’Allemagne) ont le même problème au même moment.

2/ Inutile dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Dans notre pays, la production thermique fossile est déjà une des plus basse d’Europe (6,2% seulement du total de l’électricité produite en 2015) et donc les émissions de gaz carbonique sont aussi parmi les plus faibles (autour de 45 grammes par kilowattheure). Cette production fossile minimum doit être conservée, pour pallier les creux des productions éoliennes (et photovoltaïques), notamment lorsque la consommation est importante pendant les nuits froides et sans vent d’hiver, par exemple.

En réalité, l’objectif des partisans des éoliennes n’est pas de remplacer l’électricité d’origine fossile qui émet des gaz à effet de serre, mais la production nucléaire… qui n’en émet pas. Du point de vue de la lutte contre le réchauffement climatique, cet objectif est dépourvu d’intérêt.

3/ Enfin, inutile pour améliorer l’emploi en France

Les éoliennes sont fabriquées en Allemagne, au Danemark et en Espagne. De plus, les équipes de montage viennent surtout de pays de l’Est, sous le régime des travailleurs détachés. La part du travail français est faible.

L’éolien est aussi NUISIBLE

1/ Nuisible au marché de l’électricité en faisant chuter artificiellement les prix de gros.

La production subventionnée des éoliennes en Europe a provoqué un effondrement des cours de l’électricité, et donc des recettes pour financer les futurs investissements. Cette baisse des prix ne profite pas au consommateur / client qui paie les subventions dans sa facture d’électricité. Le jour de Pâques 2016, par exemple, la production éolienne excédentaire a fait chuter le cours de l’électricité sur le marché de gros au dixième du prix garanti par l’État aux producteurs éoliens grâce aux subventions des consommateurs et des contribuables.

2/ Nuisible par son intermittence qui nécessite un couplage avec du gaz ou du fioul.

En France, les éoliennes ne tournent en moyenne sur l’année qu’à 24 % de leur puissance installée. La plupart du temps, elles fonctionnent au ralenti, ou bien les pales tournent « à vide » sans rien produire, ou elles sont à l’arrêt.

Or, la production d’électricité doit en permanence égaler la consommation sinon le réseau s’effondre. Qui prend le relais ?

En France, les centrales hydroélectriques existantes, ou à venir, ne peuvent pas et ne pourront jamais jouer ce rôle. Seules des turbines à gaz ou à fioul (combustibles importés et polluants), sont suffisamment souples pour être actionnées rapidement.

Les statistiques publiées par le Réseau de transport d’électricité (RTE) indiquent que la puissance fournie par les éoliennes en France varie d’environ 1% (souvent) à 80 % (rarement) de la puissance installée.

Par conséquent, tout pays qui demande à l’éolien une part importante de son alimentation électrique doit créer ou maintenir en parallèle des installations « fossiles » de secours d’une puissance égale à celle de l’éolien. Ces centrales à combustibles fossiles, peu utilisées, ne seront pas rentables, et donc leurs productions auront un coût élevé. Les exploitants européens de centrales à gaz ont déjà averti les pouvoirs publics qu’ils ne les maintiendraient pas en fonctionnement sans subventions. Si l’éolien devait assurer une part importante de l’alimentation électrique, il y a là un coût caché potentiellement très élevé qui n’est jamais présenté au public.

L’éolien couplé avec le gaz est une fausse énergie propre.

3) Nuisible par ses inconvénients visuels, sonores et financiers pour les habitants proches.

Les éoliennes implantées aujourd’hui en France mesurent jusqu’à 180 mètres de haut en bout de pales. En Belgique et en Allemagne, des engins de 200 mètres apparaissent (soit les deux tiers d’une tour Eiffel). Il en résulte une altération du cadre de vie et une dépréciation des habitations proches. Des décisions de justice ont admis des pertes de valeur allant jusqu’à 40 %.

De plus, ces engins risquent de ne jamais être enlevés. La caution réglementaire n’est aujourd’hui que de 50 000 € par éolienne. Or, le coût d’enlèvement est d’environ 150 000 € par éolienne de 2 MW (le socle de béton restant enfoui). Aux États-Unis, 14 000 éoliennes sont abandonnées et rouillent sur pied.

Accepter un projet éolien c’est donc, probablement, dégrader le paysage et la qualité de vie pour longtemps.

Enfin, les ressources engrangées par les communes sont artificielles. C’est l’ensemble des contribuables et des consommateurs français qui s’appauvrissent en finançant les revenus versés aux promoteurs des éoliennes.

La loi « transition énergétique » de 2015 prévoit le remplacement du tiers de la production nucléaire par des énergies renouvelables à l’horizon de 2025. Cet objectif est une folie, en raison :

1) de son coût monstrueux,

2) de l’insupportable densité d’éoliennes qui en résulterait (il faudrait implanter 22 000 engins de 2 MW supplémentaires, à ajouter aux 6 000 éoliennes de puissances diverses qui existent déjà),

3) de son intermittence qui obligerait à reconstruire des centrales thermiques fossiles pour assurer la continuité de l’approvisionnement les jours (et les semaines) sans vent.

Au nom de quoi ces sacrifices pseudo-écologiques et financiers devraient être acceptés ?

L’implantation d’éoliennes en France n’obéit qu’à une volonté idéologique antinucléaire qui profite à quelques affairistes astucieux sans aucun gain écologique, financier ou climatique en retour pour la collectivité. Son développement inutile et nuisible doit être arrêté.

http://www.contrepoints.org/2016/08/23/263573-leolien-inutile-nuisible-6-raisons

74 commentaires:

  1. TOUS LES JOURS elles tuent des millions d'oiseaux et d'abeilles !! Des millions de goélettes, cormorans, mouettes, etc

    RépondreSupprimer
  2. La France croule sous le poids de ses 600 000 élus [Replay]


    le 22 août 2016 dans Politique


    La France n’a pas de pétrole, mais elle a des élus, beaucoup trop d’élus rappelle le Cri du Contribuable. Avec 600 000 élus en France, c’est quasiment 1% de la population qui est concernée (record mondial), mais l’ensemble de la population qui en paye les frais.

    Il y a les mandats de proximité, souvent populaires, comme celui de maire ; les mandats moins bien identifiés par le public (conseiller général ou conseiller régional) ; et les mandats nationaux (députés, sénateurs, parlementaires européens), souvent perçus comme lointains et ne comptant pas forcément parmi les plus appréciés, du fait du gouffre institutionnel et financier qui se creuse entre la « France d’en bas » et la « France d’en haut ».

    La France compte la plus importante concentration d’élus de la planète.

    Une pléthore d’élus

    Députés : 577
    Sénateurs : 343
    Conseillers régionaux : 2 040 (en comptant les 51 membres de l’assemblée territoriale corse, auxquels s’ajoutent les 131 représentants des assemblées de la Nouvelle-Calédonie, de Polynésie et de Wallis et Futuna).
    Conseillers généraux (+ conseillers de Paris) : 4 042
    Maires : 36 635
    Conseillers municipaux : 519 417
    Députés européens : 78
    Élus intercommunaux : 38 000 environ*.
    Total : 601 132 élus

    Données en juin 2011.

    *Les chiffres des élus intercommunaux sont très difficiles à obtenir. Il semble que la Direction générale des collectivités territoriales (DGCT) du ministère de l’Intérieur n’en ait même pas un état précis !

    Un élu pour 108 habitants

    Selon l’INSEE, au 1er janvier 2011, notre pays était peuplé de 65 027 000 habitants. On compte aujourd’hui en France, environ un élu ou – pour être plus exact car il y a souvent cumul – un mandat électoral pour 108 habitants. Si la démocratie se mesurait à l’aune du nombre d’élus, notre pays serait un modèle universel !

    Avec un mandat pour 108 habitants, le taux de représentation français est quatre fois et demi supérieur à celui des États-Unis. Pourtant, la vie démocratique américaine n’a rien à envier à la nôtre. Plus d’un électeur français sur cent est conseiller municipal !

    Un parlementaire pour 71 000 habitants

    poids des élus rené le honzecAu seul échelon parlementaire (Assemblée nationale et Sénat confondus), le ratio français est d’un élu pour quelque 71 000 habitants. La France entretient quelque 400 parlementaires de plus que les États-Unis.

    Si la France n’est pas le pays qui compte le plus de députés par habitant, elle se situe néanmoins dans le peloton de tête. La Chambre des représentants des États-Unis dispose de beaucoup plus de pouvoirs que notre Assemblée nationale, tout en ayant, proportionnellement, 6 fois moins d’élus. En Allemagne, le Bundestag, qui a pourtant accueilli de nouveaux députés au moment de la réunification, compte moins de députés par habitant que notre Assemblée nationale.

    Au Sénat, la situation est très similaire. Le Bundesrat allemand compte 178 élus. Les États-Unis se contentent de deux sénateurs par État, soit seulement 100 sénateurs, mais très influents. Au Brésil, il y a trois sénateurs par État, soit 81 au total.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. En France, deux sénateurs par département seraient encore en surnombre par rapport à ces pays. Il n’empêche : en 2004, il a été décidé d’augmenter le nombre de sénateurs, en contrepartie de la baisse de la durée de leur mandat, ramené progressivement de neuf à six ans. Le nombre de sénateurs passera en septembre 2011 de 321 à 348.

    Il est un pays, l’Espagne, qui a un nombre de sénateurs particulièrement élevé (264) au regard de sa population (46 millions d’habitants) : cela s’explique par la diversité et l’autonomie de ses régions, dans le cadre de sa structure fédérale. Il se trouve que, même par rapport aux sénateurs de l’Espagne fédérale, les nôtres, censés représenter équitablement les territoires, sont en surnombre.

    Comparaison internationale du nombre de parlementaires par habitant

    Députés + Sénateurs - Nombre d’habitants du pays (en millions) - Nombre d’habitants représentés par chaque parlementaire

    États-Unis D=435 + S=100 303hab. 566 000hab.
    Brésil 513 + 81 190 320 000
    Allemagne 622 + 178* 83 104 000
    Espagne 350 + 264 46 75 000
    France 577 + 343 65 71 000

    *Membres suppléants et titulaires

    http://www.contrepoints.org/2016/08/22/41517-la-france-croule-sous-le-poids-de-ses-600-000-elus

    RépondreSupprimer
  4. La peur de rappeler les racines socialistes du fascisme [Replay]


    Par Daniel Hannan, depuis Oxford, Royaume Uni.
    le 22 août 2016


    L’ascendant culturel de la gauche est si fort que plus personne n’ose rappeler les racines socialistes du fascisme.

    « Je suis Socialiste, et un Socialiste plus authentique que votre riche ami le Comte Reventlow », disait Hitler en 1930 à Otto Strasser.

    À l’époque, personne n’aurait considéré cette phrase comme controversée. Les nazis auraient difficilement pu afficher plus ouvertement leur socialisme, ils se définissaient avec la même terminologie que notre SWP [Socialist Workers Party, le plus grand parti d’extrême gauche anglais, NDT] : Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands.

    Il était évident pour tous que le fascisme est une émanation de la gauche révolutionnaire. Ses militants défilaient le premier mai sous des drapeaux rouges. Ses dirigeants défendaient le collectivisme, la nationalisation de l’industrie, le protectionnisme, les conseils d’ouvriers. Partout en Europe, ils pensaient comme Hitler qui dit à un Mussolini enthousiaste en 1934 : « le capitalisme a fait son temps ».

    Une des réussites les plus impressionnantes de la gauche moderne est d’avoir imposé un climat culturel qui refuse d’entendre ces simples faits. L’Histoire est réinterprétée en partant du principe que le fascisme est de droite, la logique étant semble-t-il que « gauche » signifie gentil, « droite » méchant, et que les fascistes étaient très méchants. Cette analyse qui semble sortie tout droit de Twitter est déplacée de la part de commentateurs sérieux.

    Quand avez-vous entendu pour la dernière fois la BBC évoquer le BNP [British National Party, parti nationaliste anglais NDT] sans l’épithète « extrême droite » ? Cette terminologie délibérément tendancieuse nuit à la droite mainstream plus qu’au BNP puisqu’elle implique que son programme se réduit finalement à une forme plus intense de conservatisme.

    On ne peut croire ça qu’en fermant les yeux sur la plus grande partie de ce que le BNP défend.

    Comme l’écrit le New Statesmen :

    Un simple survol des textes du BNP permet de trouver les propositions suivantes : forte augmentation des retraites, plus d’argent pour la santé publique, meilleure protection des travailleurs, nationalisation d’industries stratégiques. Sous Griffin, l’extrême droite moderne se positionne à gauche du Labour [équivalent anglais du PS, NDT].

    L’ethno-nationalisme n’est d’ailleurs qu’une autre forme de protectionnisme. Ce parti refuse la libre circulation des personnes de la même manière qu’il refuse celle des biens. Pas étonnant qu’il se vende à présent comme « le Labour Party tel que vos parents le connaissaient ».

    Je ne dis pas que le BNP et le Labour sont équivalents. Ce serait commettre la même erreur, en symétrique, que la populace de Twitter. Il y a de toute évidence d’énormes différences entre les convictions de Nick Griffin et celles d’Ed Miliband. Le BNP partage aussi des propositions avec les verts, les libéraux démocrates et les conservateurs. Avoir des propositions en commun ne signifie pas forcément qu’on partage la même doctrine.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer

  5. J’espère simplement que les personnes de gauche qui m’ont lu jusqu’ici savent maintenant ce que peuvent ressentir les conservateurs quand on leur affirme qu’il n’y a qu’une différence de degré entre eux et le fascisme. Chaque fois que quelqu’un souligne les racines socialistes du fascisme on entend des cris d’indignation, pourtant ceux qui hurlent le plus fort sont souvent les premiers à soutenir qu’il y a un lien idéologique entre fascisme et conservatisme. Peut-être que les deux camps devraient songer à cesser d’utiliser cet argument

    http://www.contrepoints.org/2016/08/22/115302-la-peur-de-rappeler-les-racines-socialistes-du-fascisme

    RépondreSupprimer
  6. Un million de déserteurs : baisse sans précédent du tourisme en Ile-de-France


    23 août 2016, 10:56


    Selon une étude du Comité régional du tourisme, les hôteliers franciliens ont accueilli un million de touristes en moins entre janvier et juin par rapport à l'année dernière. Les Japonais sont ceux dont l'absence se fait le plus remarquer.

    Lire aussi
    Face aux risques terroristes, de plus en plus d'événements culturels et festifs sont annulés

    Une «catastrophe industrielle». C'est en ces termes que Frédéric Valletoux, président du Comité régional du tourisme (CRT) d'Ile-de-France présente la baisse du tourisme, selon France Info.

    Cette baisse touche l'ensemble de la chaîne touristique : les hôtels, les musées, les grands magasins ou encore les restaurants. En tout, ils enregistrent une baisse de 749 millions d'euros de leur chiffre d'affaires.

    Les violences liées à l'Euro 2016, les grèves à répétition, les intempéries mais surtout les attentats, ont eu des conséquences dramatiques sur le tourisme. La baisse des réservations d'hôtels est spectaculaire.

    Parmi les nationalités les plus échaudées à l'idée de se rendre en France, la palme revient aux Japonais : le nombre de réservations de touristes venus de l'archipel nippon est en baisse de 46% par rapport à l'année dernière.

    Mais les Italiens et les Russes qui sont habituellement très nombreux, les talonnent : depuis janvier, la clientèle russe enregistre un recul de 35 % et de 27% pour les Italiens.

    Même les Américains et les Chinois, qui continuaient pourtant à venir, se détournent de la capitale française. Seuls les touristes français restent fidèles à Paris et ses environs, le comité notant une baisse de leur fréquentation de seulement 3%.

    Seul point positif : le tourisme d'affaires progresse, lui, de 14 points. Les professionnels du secteur sont confiants, puisque 64% d'entre eux prévoient, selon France Info, une amélioration de leur activité.

    https://francais.rt.com/france/25367-baisse-sans-precedent-tourisme-ile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on touche '50 briques-par-mois' que pourrait-on encore penser au sujet du tourisme-immigrationnophobe' ?? dont se revêt désormais la minorité immigrationnophile des 'Nouveaux Européens' ??!!

      (Seul point positif : le tourisme d'affaires progresse, lui, de 14 points. Les professionnels du secteur sont confiants, puisque 64% d'entre eux prévoient, selon France Info, une amélioration de leur activité. (...)

      Supprimer
  7. Nombre record de migrants à Calais, alors que les incidents se multiplient


    23 août 2016, 09:28


    La crise migratoire est à son comble dans la ville du nord de la France, où la préfecture dénombre près de 7 000 personnes dans la «Jungle». Les rixes se font toujours plus fréquentes et les poids lourds sont de plus en plus pris d'assaut.

    Jamais le nombre de migrants n'avait été aussi important dans le campement de la lande de Calais – la fameuse «Jungle» –, espace de transition théorique pour les réfugiés espérant gagner les côtes britanniques. La population du camp a augmenté de plus de 50% en un an selon les autorités, pour atteindre cet été 6 900 individus... alors que le gouvernement s'était fixé pour objectif, fin 2015, de ramener celle-ci à 2 000 personnes.

    Au cours des derniers mois, pourtant, les autorités ont pris une batterie de mesures visant à amoindrir l'afflux migratoire en direction de la ville, comme par exemple la réduction de près de moitié de la superficie de la «Jungle».

    Les associations d'aide aux migrants elles-mêmes se disent surprises par l'accroissement du nombre de réfugiés sur place, et font état, selon l'agence AFP, de l'installation de 2 000 nouvelles personnes au cours du dernier mois.

    Heurts, bagarres et raids sur les camions

    Surpeuplés, le camp et ses environs sont en outre le théâtre d'incidents de plus en plus fréquents, en dépit d'une présence policière massive. Parmi ceux-ci, les plus courants sont les rixes entre migrants – l'une d'entre elles ayant causé la mort d'un Ethiopien fin juillet – et les prises d'assaut de poids lourds se rendant au Royaume-Uni.

    Vendredi 19 août, la préfecture du Pas-de-Calais a fait savoir que le campement de Calais ne pouvait pas être considéré comme «un projet de vie acceptable», rappelant à l'Etat son engagement de démanteler la «Jungle» et de trouver une solution pérenne pour chaque migrant.

    Lire aussi : Calais : le tribunal rejette le démantèlement des commerces illégaux et suscite l'incompréhension

    https://francais.rt.com/france/25364-nombre-record-migrants-calais

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. 7000 terroristes ? Ce n'est qu'un début !!!

      Supprimer
  8. L'afflux de réfugiés en Europe organisé par les États-Unis ?


    lun., 22 août 2016 10:08 UTCCarte


    Immigration. La vidéo a un an, mais est toujours - de plus en plus - d'actualité.

    Des pièces à l'appui et une présentation qui semble plausible. Si l'on prend en compte la volonté d'hégémonie des US, qui lui suggèrerait d'éviter qu'un continent (Europe) ne devienne fort (et lui fasse concurrence ?). NB : Nous savons la détestation des USA envers la Russie qui a toujours été, peu ou prou, une puissance souveraine susceptible de lui faire concurrence.

    https://fr.sott.net/article/28849-L-afflux-de-refugies-en-Europe-organise-par-les-Etats-Unis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des milliers d'immigrés ('sans-les-sou' provenant de pays pauvres) arrivent... par avions !!

      Supprimer
  9. Plus fort que la Stasi : près de 6 000 agents secrets turcs seraient présents en Allemagne


    23 août 2016, 16:24


    Selon un responsable de la sécurité allemande, près de 6 000 agents des services de renseignements turcs seraient en poste en Allemagne, c'est plus que le réseaux d'espionnage mis en place par la RDA en Allemagne de l'Ouest pendant la guerre froide.

    L'information a été révélée par le grand quotidien allemand Die Welt : la Turquie aurait établi en Allemagne un important réseau d'espionnage chargé de récolter des informations, mais aussi de surveiller la diaspora turque présente en Allemagne, la plus importante d'Europe.

    Selon un haut responsable du renseignement allemand interrogé par Die Welt, le MIT, les services secrets turcs, disposeraient d'un réseau d'environ 6 000 agents, actifs dans toute l'Allemagne et présents au sein-même de la communauté turque.

    Lire aussi
    Tentative de coup d'Etat en Turquie : un ministre belge dénonce des troubles en Flandre

    «Ils ne se limitent plus seulement à la collecte de renseignements, ils exercent aussi une véritable répression politique» explique Erich Schmidt-Eenboom, directeur de l'Institut de Recherche Politique pour la Paix, interrogé par Die Welt. «Même la Stasi au cœur de la guerre froide, n'a jamais réussi a mettre en place une telle armée d'agents secrets en Allemagne de l'Ouest», continue-t-il.

    Toujours selon le grand quotidien, plusieurs fonctionnaires allemands auraient confirmé que ce réseaux d'agents aurait participé à la répression contre les partisans de Fethullah Gulen présents dans la communauté turque d'Allemagne. En effet, après la tentative de coup d'Etat contre le président Erdogan, l'onde de choc s'est propagée : dans plusieurs communautés turques européennes, les partisans de Gulen (ou perçus comme tel) ont été menacés et violentés par des soutiens au président Recep Tayyip Erdogan. «Beaucoup d'entre nous ont fait face à des menaces de mort», déclare ainsi à Die Welt Ercan Karakoyun, un des soutiens affichés de Fethullah Gulen en Allemagne.

    Selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, des écoles et des locaux d'associations suspectés d'être gérés par des partisans de Gulen ont été saccagés dans de très nombreux Lander allemands.

    «Les Turcs se livrent à des activités clandestines incroyables», estime le député Vert Hans-Christian Stroebele. Selon le parlementaire, les services de renseignement allemands et la police devraient même révoir leur coopération avec leurs homologues turcs.

    D'ailleurs, le président du Comité de contrôle du parlement allemand et député CDU Clemens Binninger a déclaré que les récents événements en Turquie, notamment la tentative de coup d'Etat, avaient un impact sur la situation sécuritaire de l'Allemagne, mais aussi sur la coopérations entre les services de renseignements turcs et allemands.

    Le relations entre les deux pays se sont considérablement détériorées ces dernières mois notamment à cause de la crise des migrants et la tentative ce coup d'Etat à l'encontre du Président Erdogan le 15 juillet dernier. Ankara accuse les partisans de Fethullah Gulen d'avoir orchestré le putsch, tandis que Bruxelles et Berlin accusent la Turquie de profiter de la situation politique pour persécuter les opposants politiques au pouvoir de Recep Tayyip Erdogan.

    https://francais.rt.com/international/25383-pres-6-000-agents-secrets

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Outre le fait avéré que 'les réfugiés ont une drôle de gueule' quand ces 'sans-le-sou' débarquent en Allemagne dans leur jet privé ou voitures avec chauffeur et que les 'autorités' germanique demandent alors aux allemands de 'faire des provisions' (comme au Venezuela sous la coupe de la dictature des centrales d'achat approvisionnant les supermarchés), là, on se pose questions !!

      Passons sur l'actualité où est jugé: "crime de guerre toute personne détruisant (partiellement ou complètement) un monument religieux inscrit à l'UNESCO" !!!!!

      Supprimer
  10. Environ 14 900 nouveaux emails de Clinton révélés, sa fondation mise en cause


    23 août 2016, 09:23


    Le FBI a mis la main sur 14 900 nouveaux emails de l’ancienne secrétaire d’Etat américain montrant comment des responsables étrangers octroyaient des millions de dollars à la Fondation Clinton pour gagner ses faveurs.

    Dans la soirée du 22 août, la justice américaine a exigé du département d'Etat d'organiser la diffusion de 14 900 documents relevant de la correspondance électronique de Hillary Clinton dans le cadre de l'enquête du FBI sur l'utilisation par l’ancienne secrétaire d’Etat d'un serveur privé dans le cadre de l’exercice de ses fonctions publiques. Le calendrier de publication de ces lettres doit être établi lors d’une prochaine audience, fixée au 23 septembre.

    Le département d’Etat examine à l'heure actuelle ces 14 900 documents pour comprendre s’ils ne font pas doublons avec les 30 000 emails déjà révélés.

    Quelques-uns d'entre eux ont été déjà révélés par le groupe conservateur Judicial Watch. Ces messages laissent voir une «instruction» intéressante quant à la démarche à entreprendre faire pour contacter Hillary Clinton.

    En juin 2009, le prince héritier du Bahreïn, Salman, avait ainsi pu rencontrer Hillary Clinton, mais en passant par sa fondation. Entre 2005 et 2010, Salman a opéré le versement, via son programme d’études internationales, de plus de 32 millions dollars à la Global Initiative de Hillary Clinton. En parallèle, le royaume de Bahreïn aurait octroyé entre 50 et 100 000 dollars à sa fondation. En outre, Bahrain Petroleum lui aurait versé 25 000 dollars additionnels.

    «Salman est le chef d’un gouvernement étranger qui ne pouvait pas obtenir de rendez-vous via les voies officielles. Pour cette raison, il devait s’adresser à la Fondation Clinton pour rencontrer Hillary Clinton», a déclaré Tom Fitton, le président de Judicial Watch.

    Malgré les rumeurs qui entourent les emails de l’ancienne secrétaire d’Etat, le FBI essaye de clore l’affaire le plus vite possible et recommande de ne pas engager de poursuites contre elle, même si le Bureau considère qu’elle a été «d’une extrême négligence» dans le traitement d’informations de grande importance en utilisant son serveur privé.

    Lire aussi : Les parents des Américains morts à Benghazi portent plainte contre Hillary Clinton

    https://francais.rt.com/international/25363-nouveaux-emails-clinton-reveles-sa-fondation-mise-en-cause

    RépondreSupprimer
  11. Le président chinois Xi Jinping appelle la Russie à se joindre à la Chine dans la formation d'un « nouvel ordre mondial » pour rendre l'OTAN impuissant


    JP Algarath
    Algarath
    lun., 22 août 2016 09:23 UTCCarte


    Le président chinois Xi Jinping a appelé la Russie à se joindre à la Chine dans la formation d'un «nouvel ordre mondial» dominé par les deux pays qu'il prévoit de réaliser au cours des 10 prochaines années.

    Dans un discours au vitriol délivré lors du 95e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois en Juillet, Xi Jinping a exhorté la Russie et de son président Vladimir Poutine à se joindre à la Chine dans une alliance militaire qui rendra l'OTAN (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord) «impuissant», et "mettre un terme aux désirs impérialistes de l'Occident."

    Cette alliance sino-russe est destinée à mettre plus de pression sur les Etats-Unis, le principal antagoniste de la Chine dans la mer de Chine du Sud, en étirant ses forces militaires avec des déploiements navals plus importants en Europe.

    Mais le plus important pour la Chine, une alliance militaire avec la Russie le long des lignes de l'OTAN se traduira par le fait que la Russie sera obligée de se battre aux côtés de la Chine, si une guerre éclate en Asie contre les États-Unis.

    "Le monde est sur le point de changement radical", a déclaré Xi à ses camarades communistes. "Nous voyons comment l'Union européenne est progressivement effondrée, tout comme l'économie américaine - tout est fini pour le nouvel ordre mondial. Donc, ce ne sera plus jamais comme avant. En 10 ans, nous aurons un nouvel ordre mondial dans lequel la clé sera l'union de la Chine et de la Russie", a déclaré Xi.

    Poutine n'a jusqu'à présent pas publiquement réagi à l'offre d'une alliance militaire. Poutine, cependant, a longtemps été en faveur d'une relation militaire et économique plus large avec la Chine. Il a décrit la coopération existante à la fois comme un «accord total et un partenariat stratégique."

    Le discours de Xi a été décrit comme incendiaire par l'Occident.

    Les commentaires amers de Xi sont venus du fait que la Chine fait face à des défis de conflits militaires et une censure internationale découlant de son refus obstiné d'accepter la décision de la Cour permanente d'arbitrage de La Haye. Ce tribunal a statué le 12 Juillet que la Chine n'a aucun fondement juridique à revendiquer des droits historiques au sein de la mer de Chine méridionale.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  12. Xi est également confronté à un défi de leadership dangereux au sein du Parti communiste de Chine face à de puissantes factions alliées avec les anciens dirigeants chinois Hu Jintao et Jiang Zemin. Xi a purgé des dirigeants du parti communiste et de l'Armée de libération du peuple, allié avec Hu et Jiang, et il cherche à transformer la Chine en une dictature sous son règne d'un seul homme, dans le moule de Mao Zedong.

    Pékin appelle les citoyens à faire preuve de vigilance contre les agitateurs anti-gouvernementaux qui peuvent être des agents de l'Occident.

    Source : Xi Calls for 'New World Order' Dominated by China and Russia and the Elimination of the US

    https://fr.sott.net/article/28847-Le-president-chinois-Xi-Jinping-appelle-la-Russie-a-se-joindre-a-la-Chine-dans-la-formation-d-un-nouvel-ordre-mondial-pour-rendre-l-OTAN-impuissant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Distinction à faire entre "nous aurons un nouvel ordre mondial" qui serait de signifier: 'un rétablissement des choses, une remise en forme, une restructuration, un côté bienveillant à remettre les choses en place là où elles l'étaient, voire une mise en colonnes et, le fait de qualifier ses propos d'autoritarismes indiscutables 'ordre donné' ou le terme de liberté serait exclu.

      Faut dire que les termes choisis dans l'ambivalence - même s'ils ne prêtent à discuter sur la défense de la liberté de chacun de s'écarter des crimes commis par 'les gendarmes du monde' quant à la complicité qu'elle se confère - se juxtaposent malencontreusement avec celui de dictature annoncée !

      D'où le questionnement du "Pour ou contre le 'nouvel ordre mondial' ?

      Or, dans la mesure où il n'y a pas de 'chef suprême élu pour gouverner la planète', que pourrait-on (doit-on ?) entendre par 'ordre' (contraire du désordre) voire dans 'ordre' (ton péremptoire/dictature) sans l'acceptation unanime des 7 milliards d'habitants ?!

      - Exclu le sens de 'rentrer dans les ordres' qui est de se soumettre à l'esclavage, à l'acceptation de sa déchéance et à sa suppression de liberté au profit d'un système monarchique.

      Supprimer
  13. Grâce aux ondes Wi-Fi, on peut deviner qui se trouve dans une pièce


    Guillaume Champeau
    Numerama
    mar., 23 août 2016 10:49 UTCCarte


    Comment: Y a t-il une limite aux possibilités d'espionnage offertes par les nouvelles technologies ? A celles que nous avons laissé entrer dans nos maisons ? Sans doute pas. Avec des algorithmes améliorés, un fichage universel, du matériel encore plus performant et toujours plus diversifié, il n'existera bientôt plus d'échappatoire possible à la surveillance totale et absolue que nos sociétés malades nous promettent. Imagination, anticipation, science-fiction, nous pouvons laisser tout cela de côté :

    - Pokémon Go, la CIA, le «totalitarisme» et l'avenir de la surveillance
    - Surveillance : des programmes pour percevoir les émotions
    - Surveillance : les caméras prédictives débarquent à Marseille
    - Surveillance : l'identification biométrique comportementale
    - Société sous surveillance : l'intimité coupable
    - Société de surveillance ou société surmoïque ?

    Des chercheurs en informatique chinois ont développé une solution pour identifier des personnes grâce aux perturbations qu'elles provoquent dans le champs électromagnétique d'un réseau Wi-Fi.

    L'une des clés du succès de la domotique auprès du grand public résidera dans la capacité des systèmes à comprendre avec une grande fluidité qui se trouve dans la maison ou qui l'a quittée, pour réaliser automatiquement les actions appropriées en anticipant les besoins de chacun. Mais jusqu'à présent, les méthodes utilisées sont soit trop exigeantes envers les utilisateurs (signaler sa présence par RFID, interfaces tactiles, etc.), soit trop invasives (caméras de reconnaissance faciale, géolocalisation permanente,...). Des ingénieurs cherchent donc de nouvelles méthodes plus transparentes.

    C'est le cas de chercheurs en sciences informatiques de l'Université polytechnique Northwestern basée à Xi'an, en Chine, qui ont publié ce mois-ci des travaux visant à identifier grâce aux ondes Wi-Fi les individus présents dans une pièce. Le principe repose sur le fait qu'à l'instar des meubles, chaque corps humain perturbe la qualité du signal Wi-Fi émis sur les ondes hertziennes. Le corps influence différemment le signal, selon sa taille, sa corpulence ou sa manière de se déplacer.

    Or il est possible de capter ces variations subtiles à travers le Channel State Information (CSI), un ensemble de données concernant les propriétés d'un canal de communication sans fil, qui varient constamment. Toute la tactique des ingénieurs chinois consiste donc à analyser finement les variations du CSI en fonction de chaque individu pour repérer les traits caractéristiques que provoque une personne lorsqu'elle se trouve dans le champs électromagnétique, et la reconnaître lorsque ces traits sont à nouveau détectés.

    La modification du CSI lorsque trois personnes (A, B et C) marchent sur un chemin prédéterminé

    Pour tester leur idée, les chercheurs ont donc créé un appartement meublé fictif, en plaçant un émetteur et un récepteur de chaque côté de la porte d'entrée, à 2,5 mètres de distance l'un de l'autre. Le récepteur était un simple PC portable Lenovo X200 avec un module Wi-Fi Intel Link 5300 Wifi, sous Ubuntu 14.04. L'émetteur était un routeur TP-Link TL-WR1043ND, qui coûte moins de 60 euros en prix public. Le tout était configuré pour opérer en 802.11n AP sur la bande 2,4 Ghz.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  14. Ils ont ensuite demandé à 9 volontaires d'entrer dans l'appartement en suivant le chemin indiqué. Il a fallu répéter l'opération 40 fois pour que l'algorithme baptisé FreeSense saisisse les caractéristiques des perturbations qu'ils provoquent sur le CSI. Mais après cette étape d'éducation de l'algorithme, le système était capable de reconnaître qui des 9 personnes était présent dans l'appartement, avec une précision de 75 %.

    Lorsqu'on ne lui laisse le choix qu'entre deux personnes — ce qui limite les risques de confusions entre deux individus de corpulence similaire, l'algorithme atteint une précision de 91,7 %.

    En toute logique, plus le nombre de possibilités connues est élevé, moins l’identification est précise.

    Au final, les universitaires estiment qu'ils atteignent 88 % de précision pour reconnaître chacun dans une famille de 6 personnes, ce qui est déjà très satisfaisant. Ces sont des résultats impressionnants qu'il faut toutefois nuancer puisque les conditions d'analyse étaient ici parfaites, avec un chemin parfaitement identifié au sol qui exigeait même que les cobayes marchent sur la ligne en commençant d'abord par le pied gauche ou le pied droit, pour qu'ils aient toujours la même démarche. Mais c'est une base de travail encourageante.

    À terme, les chercheurs espèrent améliorer la précision dans des conditions moins favorables, et être aussi capables de reconnaître des groupes d'individus dans une pièce (pour l'instant c'est une seule personne en même temps dans l'appartement).

    https://fr.sott.net/article/28850-Grace-aux-ondes-Wi-Fi-on-peut-deviner-qui-se-trouve-dans-une-piece

    RépondreSupprimer
  15. LA FIN DES CLASSES MOYENNES OCCIDENTALES


    Jean Aubignat
    lundi, 22 août 2016 13:45


    Je viens aujourd'hui vous parler d'un phénomène que chacun d'entre nous peut ressentir confusément pour soit même ou dans son entourage et qui a été calculé et établi précisément par le cabinet MC Kinsey dans un rapport récent.

    Je parle ici de l'appauvrissement généralisé de la population du Monde Occidental et de la disparition, à terme, de la notion de "classe moyenne" dans le sens entendu jusqu'alors dans nos pays.

    La synthèse du rapport Mc Kinsey peut être consultée sous ce lien (en anglais) :

    http://www.mckinsey.com/global-themes/employment-and-growth/poorer-than-their-parents-a-new-perspective-on-income-inequality

    En bref, il est établi que le revenu réel des deux tiers de la population des 25 pays les plus développés (incluant donc une partie de l'UE, les USA, le Canada, l'Australie et le Japon) est soit inchangé soit en baisse depuis 2005.

    Depuis 1995, seule une très faible proportion de la population (2 %) a connu une amélioration de ses conditions de vie.

    Il s'agit d'un phénomène de masse pratiquement sans exception. Cela concerne entre 540 et 580 millions de personnes. La baisse généralisée des revenus d'une population aussi importante est un phénomène qui n'a existé que dans l'immédiat après-guerre.

    Les enfants ont donc vocation à être plus pauvres que ne l'ont été leurs parents, et potentiellement à le rester. L'ascenseur social est réellement en panne.

    Certes, la crise de 2008 est passée par là, mais on peut voir que le phénomène était né quelques années auparavant.

    Tous les pays occidentaux sont concernés mais pas d'une manière égalitaire :

    - voir graphique sur site -

    L'Italie se distingue négativement : 97% des familles sont, à la fin de la décennie 2005-2015, restées au point de départ ou sont plus pauvres qu'il y a dix ans.

    La seconde place du podium revient aux Etats-Unis : la stagnation ou le retour en arrière concerne 81 % de la population. Puis viennent la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et la France.

    Mc Kinsey a ensuite calculé la situation après prise en compte de la redistribution étatique des prestations sociales et le lissage des revenus via la fiscalité.

    Cela change considérablement la donne.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  16. Les pays dont les politiques sociales publiques de nature à atténuer le phénomène sont soit inexistantes soit inefficaces n'atténuent pas l'impact négatif mais l'accentuent : voir par exemple l'Italie où 100 % de la population est finalement concernée, une fois que les impôts ont été ponctionnés aux rares qui ont conservé un peu de cash et que rien n'a été redistribué efficacement par le système des aides sociales :

    - voir graphique sur site -

    Etonnons-nous, dans ces conditions, du fait que les banques italiennes soient au bord du gouffre car les emprunts ne sont pas remboursés et que le mouvement M5S, du comique Beppe Grillo, soit en passe de gouverner.

    Avec de tels chiffres, on ne voit pas comment ce pays peut s'en sortir.

    Rappel : il s'agit d'un des plus importants pays de l'UE et sa dette publique est gigantesque.

    - voir graphique sur site -

    Bonne chance à nous tous ceux qui pensent que l'UE va bien ...

    Le modèle « social » français ou nordique attenue considérablement le choc : seuls 10 % de la population française reste appauvrie après redistribution sociale.

    - voir graphique sur site -

    Mais ne crions pas victoire pour autant.

    D'abord parce cela conduit la France a compter, en 2013, 8 648 000 personnes ont un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté (compté à 60 % du niveau de vie médian), soit 14 % de l'ensemble de la population. Si on place le seuil à 70 % du niveau de vie médian, on arrive à 13 601 000 personnes, soit 22 % de la population.

    On ne peut pas vraiment dire que le système assure la prospérité pour tous.

    Ensuite, parce qu'il convient de se poser la question essentielle d'un point de vue politique : lorsque l'Etat assure le revenu de la partie la plus importante de la population, est-ce que nous sommes toujours dans un régime libéral ?

    Enfin, d'un point de vue économique, in fine, qui paye le "repas gratuit" ?

    C'est la fiscalité pesant sur les agents économiques (ménages et entreprises), qui est en France une des plus lourdes du Monde :

    - voir graphique sur site -
    Source : Le Figaro

    On comprend tout de suite que tout le baratin sur les baisses d'impôts est de la poudre aux yeux en attendant les prochaines élections.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  17. Le système actuel fait qu'il ne tient qu'avec une pression fiscale haute, et qui a vocation à être de plus en plus haute.

    Mais cela ne suffit pas !

    Ce qui fait flotter le bateau qui coule, c'est la dette, qui ne cesse de croître !

    - voir graphique sur site -
    Source : Insee

    Jusqu'à quand cette fiction de la (relative) propérité française durera, alors qu'elle est alimentée par une fiscalité intenable et une dette non maîtrisée ?

    Question à 2000 milliards d'euros de dettes rien que pour la France !

    Nous avons donc sous les yeux la mise en œuvre d'une fuite en avant par laquelle les gouvernements des pays occidentaux tentent, par tous moyens, de maintenir artificiellement le niveau de vie passé de leurs populations par des programmes sociaux non financés, qui fonctionnent plus ou moins en fonction des pays.

    D'un coté de la balance, il y a ceux qui s'inquiètent de voir gonfler la dette de manière incontrôlée et se plaignent d'une confiscation croissante des richesses privées via la fiscalité. Ceux qui peuvent quittent la France et généralement l'Occident vers d'autres cieux.

    D'un autre coté de la balance, on voit la montée de mouvements de rejet des élites politiques et économiques en place, qui ne satisfont plus les besoins du plus grand nombre (Podemos en Espagne, M5S en Italie, l'Aube Dorée puis Syriza en Grèce, le Brexit en UK et le Front National en France) ainsi qu'un rejet concomitant du capitalisme, de la mondialisation et de l'UE telle qu'elle fonctionne actuellement. Que proposent-ils comme solution ?

    D'un point de vue conceptuel, c'est très intéressant à regarder et je suis curieux de savoir où cela nous conduira.

    D'un point de vue concret, je suis inquiet.

    http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/pauvrete/ou-comment-les-enfants-seront-plus-pauvres-que-les-parents.html

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Très bonne évaluation/regard et décomposition du système ambiant, notre économie fout le camps, notre politique va-à-l'eau et, notre liberté n'est plus qu'un lointain souvenir pour celles et ceux qui l'auraient connu !

      Supprimer
  18. Follow The Trail Money For Source de la "menace russe" Paranoia


    par Tyler Durden
    22 août 2016 23h05
    Soumis par Neil Clark, initialement posté op-ed via RT,


    Vous auriez à avoir été enfermé dans une garde-robe si vous habitez dans l'Ouest de ne pas avoir entendu des phrases inquiétantes comme "La menace russe", "l'agression russe en Europe" et "la Russie prète à envahir la Pologne / Estonie / Ukraine / Finlande. "

    Certaines personnes tentent de nous faire peur avec la Russie et la «menace» que le pays pose apparemment. L'hystérie rappelle à l'accumulation de la guerre en Irak, quand nous avons été prévenus chaque jour à propos de la «menace» des ADM meurtrières de Saddam, qui - surprise, surprise - s'est avéré ne pas exister.

    Maintenant, nous pouvons parler des heures de grandes théories ronflants dans le domaine de la géopolitique et des relations internationales dans les tentatives pour expliquer pourquoi cela se passe.

    Mais «suivre l'argent» sentier est tout ce que nous avons vraiment faire. Demandez-vous qui bénéficie financièrement de tout cela alarmisme et alors vous comprenez.

    Cette semaine, Le Intercept a révélé comment les entrepreneurs américains de la défense ont été de dire aux investisseurs que la soi-disant "menace russe" était bonne pour les affaires.

    Le général de l'armée à la retraite Richard Cody, vice-président de la septième plus grand entrepreneur de la défense, L-3 communications des États-Unis, a déploré le fait que «lorsque l'ancienne guerre froide" budgets de défense sont allés au sud. "Maintenant, si une« résurgence de la Russie "signifiait un" légère hausse venait ".
     
    Il y avait un message similaire optimiste de Stuart Bradie, directeur général de RBC, qui a parlé des "opportunités" la situation actuelle présente.
     
    Le cas pour les dépenses de défense plus élevé pour contrer la «menace russe» a été faite par une série de groupes de réflexion. Et devine quoi ? Le plus belliciste de ces lobbyistes - désolé, "think tanks" - reçoivent un financement considérable des entrepreneurs américains de la défense !
    Le Intercept cite les exemples de l'Institut Lexington et le Conseil de l'Atlantique.

    Mais il y a beaucoup d'autres aussi. Retour en Février, je l'ai écrit au sujet d'un "non partisane" institut de la politique américaine a appelé le Centre d'analyse de la politique européenne. Le CEPA a publié un document attaquant média russe Sputnik pour donner une voix aux «anti-establishment protestation politiciens" qui étaient critiques de l'OTAN.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  19. Et qui finance la LCPE «non partisane»? donateurs récents incluent le Département américain de la Défense, Boeing, Raytheon Company, Textron Systems, Sikorsky Aircraft, Bell Helicopter et Lockheed Martin Corporation.

    Qu'est-ce qui se passe en Europe aujourd'hui est le même que qui se passe au Moyen-Orient depuis des années.

    Les États-Unis crée le chaos, puis va dans la vente de pays de la région le dernier matériel militaire pour «protéger» du chaos. Il est tout à fait une raquette et clairement calqué sur les systèmes d'extorsion de la mafia. Les pays qui ne veulent pas payer, comme la Yougoslavie dans les années 1990, sont susceptibles d'être bombardés.

    Voyez comment la crise en Ukraine a commencé. Les États-Unis dépensé des milliards de dollars dans un «changement de régime» op pour renverser le gouvernement démocratiquement élu de Viktor Ianoukovitch et le remplacer par une administration fantoche pro-américain. Nous avons même entendu Victoria Nuland du Département d'Etat - après avoir remis les cookies pour les manifestants anti-gouvernementaux dans le Maidan - discuter qui devrait et ne devrait pas être dans le nouveau "démocratique" gouvernement ukrainien, avec l'ambassadeur des États-Unis Geoffrey Pyatt.

    Quand le peuple de Crimée prévisible dit "Niet" au fonctionnement du Département d'Etat, et ont voté massivement pour rejoindre la Russie lors d'un référendum, la Russie a été jeté comme le «agresseur» qui avait «envahi» l'Ukraine. Les États-Unis aurait su que son changement de régime op en Ukraine entraînerait le chaos et d'accroître les tensions avec la Russie. Et c'est exactement pourquoi ils l'ont fait!

    Pour contrer la nouvelle Russie "menace" pas seulement "démocratique" l'Ukraine, mais à d'autres pays d'Europe de l'Est, nous avons dit que nous devons une grande augmentation de l'OTAN «défense» des dépenses. Et qui est-ce que bénéficier ? Pourquoi, les entrepreneurs de la défense des États-Unis !

    L'année dernière, comme je l'ai signalé ici, la Pologne a pris les Etats-Unis a fait Patriot Missiles - fabriqué par des hélicoptères militaires Raytheon et d'Airbus pour une mise à niveau militaire 5.53bn $.

    En Novembre 2014, "menacé" l'Estonie a acheté 80 missiles Javelin des États-Unis à un coût de 40m d'euros. En Février, nous avons entendu que le pays passerait 818m euro sur les nouvelles armes et équipements d'ici à 2020.

    Comme Charlie Chaplin a commenté dans son classique 1947 la comédie noire Monsieur Verdoux, «Les guerres, les conflits, il est toutes les affaires!"

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. Par une évaluation objective, il est l'OTAN - pas la Russie - avec son accumulation d'armes et de soldats sur les frontières de la Russie, qui menace la paix de l'Europe. Mais tous ceux qui le signale, et mentionne implacable Drang nach Osten l'alliance militaire, menace les bénéfices des sociétés de défense des États-Unis et est attaqué comme un «pacificateur» ou «larbin Kremlin» par ceux qui ont un intérêt financier dans le respect des tensions élevées.

    Considérez les attaques hystériques sur le chef du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn pour ses commentaires récents, très sensibles sur l'OTAN et la Russie. Corbyn a été posée dans un débat télévisé de leadership: «Comment voulez-vous en tant que Premier ministre réagit à une violation par Vladimir Poutine de la souveraineté d'un homme d'Etat de l'OTAN ?"

    Il a répondu:

    Vous souhaitez évidemment essayer d'éviter que cela se produise en premier lieu. Vous construire un bon dialogue avec la Russie pour leur demander, de les soutenir dans le respect des frontières. Nous allions essayer d'introduire une démilitarisation entre la Russie et l'Ukraine, et tous les autres pays vers le bas sur la frontière entre la Russie et l'Europe de l'Est. Ce que nous ne pouvons pas permettre une série de continus accumulations de troupes des deux côtés qui ne peut conduire à un grand danger à l'avenir. Il commence à ressembler terriblement comme la politique de la guerre froide à l'heure actuelle. Nous devons engager avec la Russie, engager avec la démilitarisation dans ce domaine, afin d'essayer d'éviter ce danger qui se passe ... Je ne veux pas aller à la guerre, ce que je veux faire est de parvenir à un monde où nous ne sommes pas besoin d'aller à la guerre, où il n'y a pas besoin. Cela peut être fait.

    Comme Carlyn Harvey, écrivant dans The Canary, souligne: "Pour des millions de citoyens du monde entier, cette (position anti-guerre de Corbyn), sont d'excellentes nouvelles Mais pour ceux qui cherchent à maintenir la politique du pouvoir et les industries lucratives qui prennent en charge. que, la vision de Corbyn est rien d'une catastrophe ".

    Corbyn est dépeint par le lobby de la guerre sans fin comme un «extrémiste dangereux» parce que si d'autres hommes politiques occidentaux ont emboîté le pas, et de promouvoir le désarmement et le dialogue, au lieu de la confrontation et la guerre, les bénéfices de la défense prendraient un grand succès.

    Il était un président américain Dwight D Eisenhower, qui le premier nous a mis en garde sur le complexe militaro-industriel des États-Unis, en 1961: «Nous devons nous prémunir contre l'acquisition d'une influence injustifiée, qu'elle soit recherchée ou non, par le complexe militaro-industriel."

    Personne ne pouvait accuser Ike, le commandant suprême des forces alliées en Europe dans la Seconde Guerre mondiale, d'être un «pinko» ou un «larbin Kremlin." Mais la situation est bien pire aujourd'hui qu'elle ne l'était de retour à l'époque d'Eisenhower.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  21. Néocons se sont noyés dans les couloirs du pouvoir. Ils affirment être intéressés par la diffusion de «démocratie», mais la réalité est que le mouvement néo-conservateur est tout au sujet de l'argent et des profits. Henry «Scoop» Jackson, le politicien américain qui pestait contre la détente avec l'Union soviétique dans les années 70, était, avec une très bonne raison, surnommé le «sénateur pour Boeing."

    Trente ans plus tard, la première réunion post-lancement de la Henry Jackson Society discuté de la façon d'obtenir des frottis au sujet de l'enseignement anti-guerre Noam Chomsky étant un «denier» du massacre de Srebrenica en circulation.

    Pour certaines personnes, il semble, la vieille guerre froide n'a jamais pris fin.

    Combien de temps seront les citoyens du monde mis en place avec une situation dans laquelle bellicistes ayant des liens avec le complexe militaro-industriel sont autorisés à attiser les tensions internationales? La prochaine fois que vous lisez ou entendez quelqu'un émet un avertissement sévère au sujet de la "menace russe" - et pourquoi l'OTAN a besoin de faire de la randonnée ses dépenses pour y faire face - il suffit de suivre la piste de l'argent.

    Il est susceptible d'être révélateur.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-22/follow-money-trail-source-russian-threat-paranoia

    RépondreSupprimer
  22. Lorsque les camions sont en cours d'arrêt ...


    par Tyler Durden
    22 août 2016 21h25
    Soumis par Adam Taggart via PeakProsperity.com,


    Alice Friedemann est une experte de transport la sonnette d'alarme sur le caractère non durable de notre système de transport routier moderne, qui est essentiel pour la fourniture de biens là où ils doivent être, quand ils ont besoin d'être, dans notre économie juste-à-temps.

    La flotte de camions au monde est remarquablement dépendante du pétrole et, pour un certain nombre de raisons qu'elle expose dans cette interview, n'est pas réaliste en mesure de passer plus à l'électricité ou d'autres carburants de remplacement.

    Pour prévenir les risques et les conséquences d'un effondrement dans le camionnage, elle a fondé EnergySkeptic.com et auteur du livre Lorsque The Running Trucks Arrêter: l'énergie et l'avenir du transport. Et tandis que peu probable, sa suite projetée d'un arrêt complet soudain de la flotte de camions est à réfléchir, révélant à quel point nous sommes dépendants:

    En une semaine, à peu près cet ordre, les épiceries seraient hors de produits laitiers et d'autres éléments qui sont livrés plusieurs fois par jour. Et la semaine, les tablettes seraient vides.
     
    Les hôpitaux, les pharmacies, les usines, et de nombreuses autres entreprises obtiennent également plusieurs livraisons par jour, et ils seraient à court de choses le premier jour.
     
    Et le deuxième jour, il y a la panique et la thésaurisation. Et les restaurants, les pharmacies fermeraient. ATM serait d'argent. Construction arrêterait. Il y aurait des mises à pied de plus en plus. L'augmentation des quantités énormes de déchets ne se ramassa, 685.000 tonnes par jour. Les stations-service seraient fermées. Très peu de gens allaient travailler. Et le bétail commencerait à avoir faim, du manque de livraisons d'aliments.
     
    Ensuite, dans les deux semaines, l'approvisionnement en eau potable seraient épuisées. Dans les quatre semaines à huit semaines, il n'y aurait pas de charbon livré aux centrales électriques et l'électricité commencerait arrêter. Et quand cela est arrivé, environ un quart de nos pipelines utilisent l'électricité, et les usines de gaz si naturel ne serait pas alimenté au gaz naturel et ils avaient commencer à arrêter.
     
    Il est un grand système interdépendant. Cela fait partie du problème. Il est comme la loi de Liebig du minimum. Une plante a besoin d'environ 20 éléments différents de croître, et vous prenez une suite et la plante peut croître moins ou cesser de croître.

    Cliquez sur le bouton de lecture ci-dessous pour écouter l'interview de Chris avec Alice Friedman (44m: 27s).

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-22/when-trucks-stop-running

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) Alice Friedemann est une experte de transport (...) !!!???
      HAHAHAHAHA !

      Cette 'experte' a 'oublié' de parler du transport électrique (nucléaire) ferroviaire qui peut desservir autant de villes que de villages puisqu'une route peut être réemménagée pour le type de transport sur rails comme sur pneumatiques pour tramways.

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2012/11/si-demain-le-petrole-abiotique-devenait.html

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2014/10/a-propos-denergie-gratuite.html

      Supprimer
  23. Le totalitarisme économique se met en place …


    le 23 août 2016


    Si j’ai mentionné hier dans ce blog le totalitarisme rampant qui se met progressivement en place dans les soit-disantes démocraties occidentales je n’ai cependant pas précisé quelles raisons me poussent à dénoncer – et je ne suis pas le seul – une telle évolution. Il ne s’agit pas d’un totalitarisme à la Staline ou à la Maduro (hier en Union-Soviétique et aujourd’hui au Vénézuela) mais d’une forme beaucoup plus insidieuse de la main-mise des puissances financières sur l’ensemble des populations. Les acteurs de ce lent processus imparable sont les banques centrales qui échappent à toute législation et sont contrôlées par ce que les Américains appellent le « Deep State », une petite poignée d’individus richissimes qui infléchissent pour leurs propres intérêts la politique économique mondiale *. Les deux premiers signes avant-coureurs de cette privation de liberté de chaque individu sont les taux d’intérêt négatifs et la suppression déjà programmée de l’argent liquide.

    Les Etats sont eux-mêmes devenus prisonniers de cette situation aberrante : les obligations émises par ces Etats ont maintenant des rendements négatifs. En d’autres termes – et c’est du jamais vu dans l’histoire de l’humanité – si vous prêtez de l’argent à votre banque, votre compte courant en banque est un prêt consenti à celle-ci, il vous en coûtera de l’argent ! Sous l’impulsion de la Banque Centrale Européenne et pour le Japon de la BoJ, les banques commerciales ont tout simplement décidé de taxer les comptes courants et de dépôt de leurs clients. C’est déjà le cas en Europe de la Royal Bank of Scotland, de Postbank, une filiale de Deutsche Bank, de Reiffeisen également en Allemagne, de Ulster Bank, de HSBC et encore de Alternative Bank Schweiz. À n’en pas douter un seul instant toutes les autres banques vont suivre ce mouvement avant la fin de l’année, tant en Europe qu’au Japon : il faut bien que les banques réalisent des profits, elles prennent donc l’argent là où il se trouve, c’est-à-dire dans les comptes de leurs clients, petits et grands …

    Comme les obligations des Etats ne rapportent plus rien du tout et au contraire coûtent de l’argent aux banques prêteuses, entre le Japon et l’Europe ce sont aujourd’hui quelques 10000 milliards de dollars de dettes des Etats qui coûtent de l’argent aux banques :

    - voir graphique sur site -

    RépondreSupprimer
  24. Rançonner tout le monde est donc la seule alternative qui reste aux banques pour survivre ! Avec la mise en place d’une société sans cash le piège se refermera donc sur tous les citoyens qui n’auront même plus aucun droit de propriété sur leurs biens car il ne faut pas se faire d’illusion ce mouvement totalitaire d’un nouveau genre ne s’arrêtera pas au cash mais touchera tous les biens, l’épargne, les retraites constituées par capitalisation qu’on appelle pudiquement assurances-vie dans certains pays et au final … le patrimoine immobilier et la liberté des individus. Tout s’organise pour que des milliards de personnes soient réduites à une sorte de nouvel esclavage par un capitalisme supranational qui ne veut pas dire son nom. Il ne faut pas se méprendre, le monde politique est complice de cette évolution contre laquelle personne ne dispose d’armes efficaces pour la contrer tout simplement parce qu’il n’y en a pas. Ce ne sera pas une répression par les armes, les camps d’internement et les déportations des récalcitrants (comme dans le bon « vieux » temps) mais une répression financière qui ne veut pas avouer publiquement ses desseins finaux.

    Oh certes, de nombreuses personnes commencent à comprendre que si l’économie stagne lamentablement c’est parce que les faux-billets de banque mis en circulation par les banques centrales sont détournés au profit de l’élite, le « Deep State », les 0,01 %. Mais combien de politiciens sont prêts à avouer qu’ils sont complices de cet état de fait : aucun. En tous les cas certainement pas la Chancelière Merkel qui s’en lave les mains et n’hésitera pas à rançonner la population de son pays pour éviter la faillite de Deutsche Bank dont le montant des produits financiers dérivés figurant dans son bilan est supérieur au PIB de toute l’Europe. Ça ressemble à la République de Weimar : l’hyperinflation des produits dérivés, le seul outil qui restait aux banques pour réaliser quelques profits avant de se servir directement dans les comptes de leurs clients.

    On en est là. Cette situation ne peut qu’empirer au détriment de tous !

    Il est aussi intéressant de relever qu’ici ou là, à l’occasion d’élections variées, les partis extrêmes – de droite comme de gauche – émergent et ce phénomène est très révélateur de l’anxiété de la population qui n’est pas toujours consciente de ce qui se trame sans qu’elle en soit informée. Les TTP et TTIP, dont j’ai dénoncé la finalité dans ce blog, font partie de cette stratégie de main-mise totalitaire des 0,01 % sur le maximum de pays de par le monde sans que jamais un vote démocratique du genre référendum ne soit organisé pour avaliser ces traités.

    Que le climat vienne à se refroidir comme le prévoient de nombreux scientifiques, alors la coupe sera pleine et un chaos indescriptible s’en suivra. Et puisque je viens de mentionner le climat cette imposture de réchauffement créé par les émissions de CO2 a été depuis le tout début organisée par les membres du Club de Bilderberg, c’est-à-dire les 0,01 %, la parasitocratie apatride, que dénoncent à longueur de commentaires la Chronique Agora et bien d’autres commentateurs non inféodés au système.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  25. Source : inspiré d’un article de mishtalk.com . Le néologisme « Hitlery » est de son cru …

    * Note : L’un des acteurs les plus actifs du « Deep State » est la firme Goldman-Sachs qui place ses éléments à tous les postes stratégiques dans le monde. L’embauche de Manuel Barroso en est l’illustration récente. Un autre acteur est le Club de Bilderberg. On peut aussi mentionner le complexe militaro-industriel américain, Raytheon, Martin-Marietta, General-Dynamics, Boeing, Lockheed-Martin et même Google qui a conclu des contrats très juteux avec le Pentagone … toutes ces entités financent la campagne électorale d’Hitlery Clinton qui brigue la présidence des USA afin que ses amis, les 0,01 %, organisent une bonne et belle guerre mondiale pour redonner un peu de vigueur à l’économie américaine et au passage récolter des milliers de milliards de dollars de la poche des contribuables, pas seulement des USA mais immanquablement des Etats vassaux de l’Amérique, je veux parler de l’Europe, de la Corée, du Japon et aussi des Philippines, de l’Australie, de l’Afrique du Sud ou encore du Canada.

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/08/23/le-totalitarisme-economique-se-met-en-place/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) Il ne s’agit pas d’un totalitarisme à la Staline ou à la Maduro (hier en Union-Soviétique et aujourd’hui au Vénézuela) mais d’une forme beaucoup plus insidieuse de la main-mise des puissances financières sur l’ensemble des populations. (...)

      Il y a une différence entre Staline et... Maduro !! L'un avait tout pouvoir et dirigeait tout et, l'autre (au Venezuela) le président (élu et encore reconnu par tout le peuple) n'a... presque aucun pouvoir dès lors où il a osé donner la liberté à chacun !
      Imaginez un pays riche (ruiné par la main-mise étrangère sur son pétrole à domicile !) décide de donner (carburant gratuit) son pétrole à son peuple ! (d'où les 'voitures americaines de 5 m de long et qui consomment 25 l aux 100 et la cuisine et chauffage gratos !!), les soins hospitaliers gratuits, la presse libre ! (même les journaux étrangers sont imprimés et diffusés sur place !! comme les télés ou radios !) et l'électricité des centrales au fioul.

      Le seul revers de la médaille est que Maduro n'est PAS propriétaire des centrales d'achat ou supermarchés ! Et donc, que ces dernières font ce qu'elles veulent ! D'où: les rayons vides pour affamer la population !

      (...) Rançonner tout le monde est donc la seule alternative qui reste aux banques pour survivre ! (...)

      Les banques (qui gèrent le monde et non les 'Républiques' autonomes, fabriquent les billets (électrique aujourd'hui) et donc: ne peuvent pas être en faillite réelle mais uniquement supposées.

      Les 'financiers' ou du moins ceux qui gèrent le monde, se sont aperçu que ses habitants vivaient... à rien faire ! (à cause des machines de plus en plus sophistiquées qui remplaçaient la main-d'œuvre esclave humaine. D'où, la création de FAUSSES DETTES afin de justifier l'élévation de l'imposition et de conserver la maîtrise du troupeau !

      Supprimer
  26. Detroit est passé d'un The Greatest Ville Manufacturing dans The World To A Joke mondial
     

    Par Michael Snyder,
    le 22e Août, 2016


    La ville de Detroit était la plus grande ville de fabrication que le monde ait jamais vu. Près de deux millions de personnes vivaient là-bas, et il y avait le revenu le plus élevé par habitant aux États-Unis. Cela peut être difficile à croire, parce qu'aujourd'hui, il a en fait l'un des plus faibles revenus par habitant de l'ensemble de nos grandes villes. Au fil des décennies, plus d'un million de personnes ont quitté la ville, et des milliers de maisons abandonnées ont été démolies. Mais il y a encore des dizaines de milliers de logements abandonnés qui restent debout, et certains ont vendu pour aussi peu que un dollar au cours des dernières années. Une fois que Detroit était l'envie de toute la planète, mais maintenant il est devenu une blague mondiale et dans d'autres pays qu'ils aiment à faire des reportages sur «les ruines de Detroit" pour montrer comment rapidement l'Amérique est en train de pourrir et en décomposition. Malheureusement, Detroit est loin d'être seul, parce qu'il ya d'autres grandes villes anciennement de fabrication qui ont diminué aussi vite que Detroit a.

    Plus tôt aujourd'hui, je suis tombé sur une vidéo qui contient des images que quelqu'un a récemment capturé alors qu'ils se rendaient dans la ville de Detroit dans la nuit. Dire que le film est inquiétant serait un énorme euphémisme ...

    Il est devenu connu comme un haut lieu de la criminalité violente et la pauvreté, et maintenant une vidéo virale donne une vue désagréable de Detroit après l'obscurité.

    Le clip, appelé Conduire à travers Detroit la nuit, a été filmé par une femme qui était un passager dans une voiture qui va autour de la Motor City et a été affecté à Twitter ce week-end.

    Il montre des scènes terrifiantes de gangs se sont rassemblés sur le trottoir, les prostituées soulevant leurs jupes et de la danse, et même un homme se faire écraser par une voiture sur le but.

    Je l'aurais aimé partager la vidéo avec vous tous, mais il est tout simplement trop graphique. Il y a vraiment des prostituées soulevant leurs jupes dans la vidéo, et un homme est vraiment frappé par un véhicule. Si vous voulez regarder pour vous-même, il est très facile à trouver sur YouTube. Mais s'il vous plaît soyez averti que les enfants ne devraient pas être regarder cela.

    Si vous vivez dans un milieu rural ou suburbain paisible, le genre de comportement affiché dans cette vidéo peut sembler très étranger à vous. En Amérique aujourd'hui, il est trop facile pour permettre à nos téléviseurs pour définir la réalité pour nous. Mais la vue déformée de la réalité que nous obtenons grâce à nos téléviseurs est rien comme le monde réel. Le monde réel est froid, cruel et très impitoyable.

    Si vous êtes au mauvais endroit au mauvais moment, le monde réel va vous manger vivant.

    Dans la ville de Detroit aujourd'hui, près de la moitié de la population est illettrée, et une enquête a révélé que 60 % de tous les enfants de la ville vivent dans la pauvreté. Il a été rapporté que 40 % des lampadaires ne fonctionnent pas, et comme vous pouvez le voir dans la vidéo, il est un endroit très effrayant d'être après l'obscurité.

    Et ne comptez pas sur la police pour vous aider. La taille de la force de police de Detroit a été réduit d'environ 40 % au cours des années, et il a été estimé qu'il faut la police de Detroit une moyenne de 58 minutes pour répondre à un appel.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  27. Si elle était juste une grande ville où toutes ces choses se passaient, ce serait assez mauvais.

    Malheureusement, la vérité est que ce qui se passe à Detroit qui se passe partout dans le pays. En fait, Saint-Louis et Memphis ont maintenant des taux plus élevés de criminalité des armes à feu que Detroit ne ...

    La liste place St Louis au-dessus du Detroit notoirement dangereuse qui a en tête de liste dans les années précédentes grâce au taux élevé de criminalité des armes à feu de la ville.

    Detroit est désormais répertorié en tant que troisième après Memphis, Tennessee, qui avait 84,2 crimes violents par 10.000 habitants.

    Birmingham, Alabama vient en quatrième place avec 82,8 crimes violents par 10.000 habitants tandis Rockford, Illinois, a terminé cinquième avec un taux de 76,3.

    Plus tôt ce mois-ci, nous avons vu comment une grande ville comme Milwaukee peut éclater en flammes en seulement quelques heures. Et à Chicago, quelques-uns des principaux gangs ont convenu d'utiliser des armes automatiques et des tirs isolés dans leur combat contre la police.

    Un esprit de chaos et de la violence est descendu sur l'Amérique, et les choses vont devenir bien pire pendant les mois et les années à venir.

    Pendant ce temps, la criminalité continue d'augmenter dans nos petites villes et nos banlieues ainsi. Pendant un moment, je veux que vous considériez un court extrait d'un article récent Bloomberg intitulé «Out-of-Control Walmart problème de la criminalité est le moteur de police Crazy" ...

    Le journal des appels sur le magasin étire 126 pages, documentant plus de 5000 voyages au cours des cinq dernières années. Dernière, la police de l'année ont été appelés à la boutique et trois autres Walmarts Tulsa un peu moins de 2.000 fois. Par comparaison, ils ont été appelés à quatre magasins Target de la ville environ 300 fois. La plupart des appels vers le nord-Supercenter étaient pour vol à l'étalage, mais il ne manque pas de crimes plus graves, y compris cinq vols à main armée jusqu'à présent cette année, un suspect assassiné qui se tua d'un coup de feu à la tête dans le stationnement de l'an dernier, et, en 2014, un groupe d'hommes qui sont entrés dans une fusillade de stationnement qui a tué un et grièvement blessé deux autres.

    Les rapports de police de dizaines de magasins suggèrent que le nombre de petits crimes commis sur les propriétés Walmart nationale cette année sera dans les centaines de milliers.

    Avez-vous saisi cela ?

    Ce rapport Bloomberg dit qu'il y aura des «centaines de milliers» de crimes commis seulement dans les magasins Wal-Mart cette année seulement.

    Si les gens se comportent comme cela alors que les temps sont encore relativement stable et relativement bon, ce qui aurait des choses ressembler pendant une véritable crise?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  28. Beaucoup de gens se demandent ouvertement ce qui est arrivé à Detroit, mais il est vraiment pas beaucoup de mystère du tout.

    Au fil des décennies, nos politiciens ont resté les bras croisés alors que des dizaines de milliers d'entreprises et des millions d'emplois bien rémunérés ont quitté le pays. Notre infrastructure économique a été absolument vidé, et par conséquent anciennement grandes villes de fabrication sont devenues pourriture, décomposition hellholes.

    Et il ne contribue certainement pas que les électeurs dans plusieurs de ces villes ont volontairement choisi de mettre gauchistes radicaux dans le temps de la puissance après le temps.

    Malheureusement, il semble que la nation dans son ensemble est sur le point de remettre les clés à la Maison Blanche à un radical de gauche qui a un tempérament violent qui est absolument légendaire. Si elle obtient le pouvoir, qui pourrait bien être le dernier clou dans notre cercueil.

    Ce qui a déjà eu lieu à Detroit se passe lentement à l'ensemble du pays, mais nous ne semblent jamais apprendre de nos erreurs passées.

    Alors maintenant, nous allons en subir les conséquences de nos décisions très folles, et ce ne sera pas assez.

    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/detroit-has-gone-from-being-the-greatest-manufacturing-city-in-the-world-to-a-global-joke

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) Detroit est désormais répertorié en tant que troisième après Memphis, Tennessee, qui avait 84,2 crimes violents par 10.000 habitants.

      Birmingham, Alabama vient en quatrième place avec 82,8 crimes violents par 10.000 habitants tandis Rockford, Illinois, a terminé cinquième avec un taux de 76,3. (...)

      'Bizarre' que Snyder ne parle plus du Venezuela où il serait terrible de vivre !! Hahaha !

      Or, Obama (Sénateur de l'Illinois-Chicago au Sud du Michigan-Detroit) n'a rien fait pour changer le cours des choses !!

      Supprimer
    2. PS: Voir clip sur site:

      http://theeconomiccollapseblog.com/archives/detroit-has-gone-from-being-the-greatest-manufacturing-city-in-the-world-to-a-global-joke

      Supprimer
  29. Non, pas comme ça, LIDL !


    22 Août 2016 ,
    par Seppi

    Schillipaeppa*


    Il faut le voir pour le croire ! En pleine crise des prix du lai ! Lisez l'épilogue !

    Le discompteur LIDL essaie d'attirer des clients avec une nouvelle campagne de verdissage : des produits laitiers frais sont vendus depuis la mi-juillet avec l'étiquette « sansOGM ». Aujourd'hui [16 août 2016], une pleine page de publicité a paru dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).

    Les agriculteurs devraient obtenir une compensation pour les coûts supplémentaires de l'alimentation « sans OGM ». Selon un communiqué de presse daté du 7 juillet 2016 :

    « Pour les frais supplémentaires encourus par les agriculteurs du fait de l'utilisation d'aliments sans OGM et de préférence d'origine nationale, Lidl paie aux producteurs laitiers un supplément fixé d'un commun accord. »

    Cependant, ce supplément ne devrait pas être répercuté sur les clients :

    « Ce supplément, nous ne le répercuterons cependant pas sur nos clients et nous sommes heureux d'être en mesure de créer de la valeur réelle pour nos clients et les agriculteurs à nos prix bas habituels. »

    Le communiqué de presse cite Julian Beer, directeur général responsable des achats pour la gamme de produits laitiers. En septembre, les fromages certifiés « sans OGM » devraient suivre.

    Cette déclaration m'agace, car elle suggère que le génie génétique est mauvais et qu'il faut l'éviter. Ce n'est pas le cas à mon avis. Au contraire : c'est précisément dans les pays en développement que le génie génétique vert rend d'éminents services quand il s'agit d'économiser les pesticides et d'améliorer les revenus des petits agriculteurs. L'étiquette « sans OGM » consolide la superstition au sujet de la maléfique agro-industrie dans l'esprit de la population, et donc dans l'opinion publique. Cette opinion publique influence à son tour la politique, qui répugne à prendre des décisions impopulaires. Pour nous, cela ne nous coûte presque rien de renoncer aux OGM dans notre pays. Cependant, cette idéologie est exportée dans les pays pauvres, où elle nuit aux gens.

    Dans les pays en développement, ce sont souvent les enfants qui font le travail de protection des végétaux, même si c'est officiellement interdit. Quand on peut réduire l'utilisation des pesticides, comme pour la culture de l'aubergine génétiquement améliorée au Bangladesh, c'est un atout précieux pour la santé des populations locales.

    Tout bien considéré, le lait « sans OGM » n'a aucune valeur ajoutée pour le consommateur. Du point de vue nutritionnel, il n'est pas meilleur ni plus sûr. À l'évidence, le consommateur ne sait pas apprécier la valeur ajoutée présumée ; comment devrions-nous comprendre autrement l'offensive sur le prix – 42 centimes pour un litre de lait frais à 1,5% MG ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  30. L'agriculteur peut nourrir ses vaches en remplaçant le soja par du tourteau de colza ou acheter du soja « sans OGM » à un prix plus élevé. Toutefois, l'alimentation animale est soumise à des fluctuations de prix. J'ai demandé à Lidl par courriel comment ils compenseront les écarts de prix dans leur compensation, et j'ai obtenu la réponse suivante:

    « La rémunération se fait sous la forme d'un supplément convenu avec les agriculteurs et les laiteries. Celui-ci – c'est clairement établi par voie contractuelle – est transmis par les laiteries directement aux agriculteurs. Ce supplément fera plus que compenser les coûts réels des aliments sans OGM. Les fluctuations de prix ne sont pas prévisibles. Cependant LIDL propose du lait sans OGM depuis environ sept ans, dans le cadre du concept régional "Une bonne tranche de Bavière". Par conséquent LIDL a une excellente expérience dans ce domaine et a pu plus que compenser les coûts, sans exception, durant toute cette période. »

    Willi l'Agriculteur avait écrit sur "Une bonne tranche de Bavière" sur son blog : des 230 exploitations agricoles du début ne sont restées que 60, et, selon les recherches entreprises par Willi, ces 60 produisent plus de lait « sans OGM » que le marché ne peut en absorber.

    Selon les données commerciales de la Faz (page 15) LIDL a allongé 78.990,00 euros (net !) pour la publicité de ce jour. Le discompteur aurait mieux fait de donner cet argent aux agriculteurs !

    Gene over ? Je dirais plutôt : « Deal over ! ». Je n'achète plus ces produits laitiers.

    _________________

    * L'auteure a fait des études de philosophie, est éditrice et a atterri il y a déjà plus de dix ans à la campagne. Sur son blog, elle (d)écrit – miracle ! La traduction peut être fidèle – ce qui la préoccupe, lorsqu'elle n'est pas en train de curer l'écurie des poneys, de chercher des gants de gardien de but, de s'occuper de quantités de denrées alimentaires ou de linge, ou encore de tenter d'arracher les mauvaises herbes plus vite qu'elles ne poussent.

    Source : https://schillipaeppa.net/2016/08/16/so-nicht-lidl/

    Épilogue

    Agrarheute s'est renseigné : le kilo de lait « sans OGM » (ben oui... on paye au poids) coûte 1 à 1,5 centime de plus à produire. La fameuse « surcompensation » est de... 1 centime.

    http://seppi.over-blog.com/2016/08/non-pas-comme-ca-lidl.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Primo un aliment 'non-ogm' n'existe pas ! Donc: escroquerie publicitaire que de dire que le vent, la pluie et/ou les abeilles ne fabriquent pas des organismes génétiquement modifiés !

      Voir 'chez Lidl' des boites d'allumettes où il n'y a que... 100 allumettes et non 240 !!! Astuce: Au lieu de ranger 240 allumettes courtes en travers remplir la boite avec 100 allumettes posées en long ! (même prix !!).

      Supprimer
  31. Les comptes et mécomptes de Greenpeace


    23 Août 2016,
    par Seppi


    Dans le monde glauque des « ONG », Greenpeace se distingue par son caractère de multinationale pratiquant une optimisation financière et fiscale avec son siège au Pays-Bas, le paradis des Stichtings.

    Le véritable objectif de cette entité est d'assurer son existence et son fonctionnement continus. La défense de l'environnement, alléguée comme mission, n'est que l'instrument à cet effet ; ce n'est pas vers elle que va l'essentiel de l'argent collecté.

    Les comptes, au niveau mondial, européen, et français présentent des caractéristiques surprenantes.

    Du fait des déductions d'impôts, qui n'alimentent pas le budget de l'État et doivent être compensées par d'autres impôts et taxes, c'est le contribuable qui paye pour une partie de la « générosité » des donateurs et pour le fonctionnement de la cash machine et l'alimentation de la nébuleuse internationale.

    Le monde glauque des « ONG »

    Les entités que l'on désigne globalement par « organisations non gouvernementales » – en France elles sont généralement constituées en associations loi 1901 – naissent souvent d'un motif fort louable. Mais souvent aussi, elles finissent par devenir des machines dont l'objectif principal est d'assurer leur propre pérennité et survie, et la perpétuation des avantages pour leurs dirigeants (et, pour nombre d'entre eux, fondateurs) ; si ceux-ci se contentent pour la plupart d'une rémunération modeste, cela est très largement compensé par les avantages en nature (les voyages, les carnets d'adresse parfois suivis de « portes tournantes »...) et la possibilité d'assouvir les pulsions d'égos surdimensionnés.

    Leur domaine, c'est l'influence, et elles n'ont généralement rien de tangible à vendre – si ce n'est leur âme (qui n'est pas tangible, et quand elles en ont une).

    Elles dépendent de financements volontaires par des mécènes, certains désintéressés, d'autres poursuivant un objectif socio-politique en quelque sorte par délégation ; certains partageant les options de l'ONG, d'autres instrumentalisant celle-ci ; certains véritablement mécènes, d'autres œuvrant comme faux-nez à la prospérité de l'entreprise-mère... C'est un monde extraordinairement complexe. Mais pour l'ONG, l'équation est simple : il faut faire entrer l'argent et, pour cela, construire une « mission » qui rapporte.

    « La façon dont Greenpeace traite les cibles qu’elle a choisies peut clairement être définie comme du fascisme ou du fondamentalisme religieux. Toute personne imaginant que l’argent de Greenpeace est dépensé pour l’environnement fait fausse route. Ils ne voyagent qu’en classe affaires, mangent dans les meilleurs restaurants et mènent une vie de jet-set écologiste. (…) La principale raison expliquant la priorité accordée aux baleines, c’est que cela rapporte de l’argent. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  32. Bjorn Oekern (ancien directeur de Greenpeace Norvège) –dans Reclaiming Paradise : The Global Environmental Movement, John McCormick, 1993.

    Greenpeace International sert de support pour la publicité de Philips

    La multinationale Greenpeace

    Greenpeace est-il encore une « ONG non violente, indépendante et internationale de protection de l'environnement » comme elle le prétend en France ? Ou la protection de l'environnement – enfin, cela se discute au vu de certains thèmes d'action... – n'est-elle pas devenue un simple support pour collecter des dons qui entretiennent une véritable multinationale ?

    Fondé à l'origine au Canada, son siège a été transféré à Amsterdam (Pays-Bas), le paradis fiscal pour certaines formes de sociétés, notamment les stichtings – des entités à responsabilité limitée sans membres et sans capital. Celui qui se présente au civil comme Greenpeace International est au juridique la Stichting Greenpeace Council... laquelle – apprend-on au détour d'un rapport financier, en vertu d'une obligation légale – contrôle quatre autres Stichtings : Stichting Phoenix, Stichting Iris, Stichting Rubicon, Stichting Theseus ; ainsi qu'une société détenue à 100 % : Greenpeace Licensing B.V. Amsterdam.

    La complexité organisationnelle permet aussi quelques arrangements en matière de comptabilité et de communication.

    Greenpeace France se targue d'être une organisation « financée à 100% par ses donateurs privés ». C'est probablement vrai... mais un donateur personne morale peut acheminer son don vers la maison-mère... Greenpeace International écrit que ses « activités mondiales sont financées presque entièrement par des donations de personnes physiques dans beaucoup de pays autour du monde, et par des contributions [« grants »] de fondations privées ». Le coup des fondations ? On a eu un parfait exemple avec une célèbre « étude » sur les rats.

    Ailleurs, Greenpeace International écrit :

    « Pour maintenir une indépendance absolue, Greenpeace n'accepte pas d'argent d'entreprises, de gouvernements ou de partis politiques. Nous prenons cela très au sérieux, et nous vérifions les chèques, et les renvoyons en fait quand ils ont été tirés sur un compte d'entreprise. »

    Et ailleurs encore :

    « Lorsque des donations sont faites pour un objectif spécifique, nous faisons tout notre possible pour honorer la demande du donateur ».

    Selon le site de l'Unité européenne – la succursale de lobbying de Bruxelles :

    « Globalement, Greenpeace se fonde essentiellement sur les dons volontaires de près de 3 millions de personnes physiques (86 % des ressources totales de 2013) et sur un appui sous forme de subventions [grant support] de fondations indépendantes (2 % des ressources totales en 2013). »

    86 + 2 = 88. à quoi correspondent les autres 12 % ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  33. Il y a aussi :

    « Greenpeace European Unit est financé par Greenpeace International. »

    Le hic, c'est que les comptes de Greenpeace International ne font pas état des fonds versés à l'Unité européenne (en 2015, un budget global de 1.655.727 euros, dont 952.627 pour le lobbying, selon le Registre de transparence de l'Union européenne).

    Greenpeace International vit essentiellement des contributions que lui versent ses succursales nationales et régionales. En 2014, il a ponctionné 70.649.000 euros ; en 2015, ce furent 82.166.000 euros, soit une modeste augmentation de... 16,3 %. La quote-part de Greenpeace France a été de 4.170.000 et 4.687.000 euros, respectivement (+ 12,4 %). Ce qui est pudiquement désigné par « autres contributions et dons » a représenté 2.232.000 euros en 2014 et 2.271.000 euros en 2015

    L'année 2014 s'était terminée par un déficit de 811.000 euros, conséquence d'une perte boursière de 3,8 millions d'euros liée à une spéculation sur le marché des changes ; 2014, par un bénéfice – oups ! Un surplus – de 6.808.000 euros (8,3 %... pas mal...).

    « Greenpeace est devenu la caricature du nouveau riche. Ils ne savent pas quoi faire de leur argent mais ils le gardent soigneusement pour eux. »

    Jacky Bonnemains (président de Greenpeace France jusqu’en 1985).

    - voir tableau sur site -
    La succursale Greenpeace France

    On devrait retrouver la contribution de Greenpeace France au fonctionnement de Greenpeace International dans ses propres comptes... Ce n'est pas le cas.

    Rappel : Greenpeace International affiche une contribution française pour 2015 de 4.687.000 euros.

    Dans les comptes français, on trouve trois rubriques :

    Sous « missions sociales » (!) des « Versements à un organisme central ou d’autres organismes » pour 3.823.000 euros ;

    Sous « Frais d’appel à la générosité du public », des « Frais d’appel à la générosité du public via Greenpeace Global » pour 332.000 euros ;

    Sous « frais de fonctionnement » des « Frais de fonctionnement Greenpeace Global » pour 745.000 euros.

    Total : 4.900.000 euros. Manquent à l'appel, dans le rapport international : 213.000 euros.

    Association indépendante ou vassale ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  34. Remarquons d'emblée que le site de Greenpeace France ne comporte aucune formule d'adhésion. Il y a un onglet (orange, pas vert...) « faire un don » et un onglet « rejoignez-nous », mais ce dernier n'est que pour être « les premiers informés de nos principales actions ».

    Qui sont alors, selon les Statuts, les « adhérents » – qui ont « adressé [leur] bulletin d’adhésion à l’association et [sont] à jour de [leur] cotisation » – qui sont éligibles à l'Assemblée statutaire et en composent la moitié « conférant à l’Assemblée statutaire une assise démocratique », l'autre moitié étant composée de « membres nommés par l’Assemblée statutaire sur la base de leurs références personnelles » ?

    Remarquons aussi que l'association Greenpeace France, malgré ses revendications d'indépendance, est étroitement dépendante de Greenpeace International.

    Celui-ci écrit notamment, en réponse à la question de l'ouverture d'un bureau (« office ») national :

    « "Greenpeace" est une marque enregistrée sur le plan international appartenant à Stichting Greenpeace Council aux Pays-Bas, et donc l'utilisation du nom nécessite une autorisation. Une fois qu'une décision a été prise d'ouvrir un nouveau bureau, Greenpeace International conclut un accord de licence avec le nouveau bureau, en lui permettant d'utiliser le nom de Greenpeace. L'utilisation de ce nom est subordonnée à l'accomplissement de toute une série d'obligations envers l'organisation internationale. »

    En fait, tout se décide à Amsterdam :

    « La seule obligation de résultat de l’organisation est de faire la une des médias de temps en temps. C’est un système très pervers. L’important est de trouver quelques mots magiques qui feront « tilt » dans l’opinion publique. En outre, Greenpeace International décide de tout ce qui se fera en France et l’organisation fait preuve d’un intégrisme inouï. »

    Philippe Lequenne (président de Greenpeace France de 1988 à 1991)

    La subordination est en fait admise, avec quelques circonlocutions, par Greenpeace France :

    « Chaque NRO [bureau national ou régional] signe un accord à durée indéterminé ("licence agreement") l’obligeant à respecter la "marque" Greenpeace pour son territoire. Et chaque année, un Organisational Development Plan (ODP) est validé par les deux parties (GPI et GPF par exemple) pour formaliser les engagements financiers et humains. GPF ne peut exister sans ces deux documents et doit les respecter. GPI peut retirer l’usage du nom de marque à un NRO qui manquerait à ses obligations contractuelles. »

    Au besoin, Amsterdam limoge les dirigeants de Paris.

    M. Fabrice Nicolino a un jugement lapidaire :

    « Chez Greenpeace, les campagnes sont décidées au niveau international, au nom d’une sorte de "centralisme démocratique à la mode Staline". »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  35. Pour un euro donné...

    Mais qu'importe – pourra-t-on dire – le mode de fonctionnement, pourvu que le donateur en ait pour son argent.

    En 2015, Greenpeace France a récolté, tout compris, 18.751.000 euros. La partie prétendument affectée aux « missions sociales » en France est réduite à 6.478.000 euros. Ça fait juste un peu plus du tiers !

    Comme nous l'avons vu, les « versements à un organisme central ou d’autres organismes » ont engloutit 3.823.000 euros, soit 20 %, sous le libellé « missions sociales » (4.900.000 en tout, soit 26 %).

    Il faut entretenir la flamme contributrice des donateurs et en recruter des nouveaux. Les « frais de recherche de fonds » ont représenté la modique somme de 5.459.000 euros, soit 29 %.

    Et il y a les frais de fonctionnement : au total, 2.336.000 euros, soit 12,16%. En fait, ce sont 1.695.000 euros pour Greenpeace France et 745.000 euros pour « Greenpeace Global ».

    Greenpeace France ne fait évidemment pas de « bénéfice » – la loi dit que... n'est-ce pas... – mais il y a un excédent de ressources de 473.000 euros (2,5 %) qui s'ajoute aux excédents des années précédentes.

    Un euro donné ? 36 centimes affectés – sur le plan comptable – aux « missions sociales » en France.

    C'est curieux...

    Mais est-ce bien exact ?

    Le rapport financier de 2013 comporte, en gros caractères, des chiffres clés. Ils ne correspondent pas tous à ceux du tableau...

    Le lecteur curieux pourra aussi consulter les comptes de Greenpeace France... et essayer de comprendre comment ils s'articulent avec les rapports financiers. Les derniers disponibles sont ceux de 2014.

    Le rapport financier donne un total de 8.830.000 euros pour les « missions sociales » (5570 en France et 3470 à l'international). On retrouve ce dernier chiffre dans le « tableau des charges après ventilation ».

    Mais les campagnes réalisées en France ne sont comptabilisées que pour 4.390.541 euros... auxquels s'ajoutent 215.413 euros pour les appels de fond, 867.768 euros pour les frais de fonctionnement et 248.734 euros pour les dotations aux provisions.

    Comment arriver aux 5.570.000 euros du rapport financier ? Réponse : campagnes + frais de fonctionnement +provisions. Mais ces frais de fonctionnement ne sont-ils pas ceux portés au rapport financier sous « frais de fonctionnement Greenpeace Global » ? Et les dotations aux provisions figurent dans une rubrique séparée dans le rapport financier...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  36. La rubrique « missions sociales » du rapport financier serait-elle donc gonflée ? Sur les 16.058.000 euros collectés, ce ne seraient donc pas 5.570.000 euros, mais 4.391.000 euros qui auraient été affectés – directement – aux missions sociales en France ; le « rendement » de l'euro investi par le donateur passerait de 34,7 % à 27,3 %.

    Tout cela est bien obscur pour un béotien !

    On sera peut-être aussi surpris de trouver des lignes « marketing » dans les comptes.

    « Marketing » ? Vous avez dit « marketing » ? La cash machine...

    La cash machine aux frais de qui ?

    Cliquez sur « faire un don »... et vous pouvez lire :

    « 66% de votre don est déductible de vos impôts dans la limite de 20% de vos revenus imposables. »

    Traduction : c'est le contribuable qui paye pour le fonctionnement de la cash machine et l'alimentation de la nébuleuse internationale. Car les déductions d'impôts doivent être compensées par d'autres impôts et taxes pour alimenter le budget de l'État.

    - voir photo aérienne sur site -
    Le vandalisme des lignes de Nazca : les exonérations fiscales françaises ont contribué à financer ce scandale.

    http://seppi.over-blog.com/2016/08/les-comptes-et-mecomptes-de-greenpeace.html

    RépondreSupprimer
  37. Viols en Centrafrique : des dizaines de témoignages de victimes n'auraient pas été pris en compte


    23 août 2016, 22:10


    L'ONG Yamacuir Centrafrique a recueilli des dizaines de témoignages de victimes de militaires français venues chercher de l'aide dans son centre d'écoute. Alors que l'Unicef parle d'une douzaine, les victimes de viols seraient «plus d'une centaine».

    En 2012, le président de la République centrafricaine François Bozizé est menacé par la rébellion des Seleka qui sont aux portes de la capital, Bangui. Bozizé appelle alors à l'aide la France et les Etats-Unis. En décembre 2013, conformément à une résolution des Nations unies, la France lance l'opération Sangaris et commence à déployer ses soldats à Bangui afin d'éviter les massacres. Mais la suite est moins glorieuse, et dès décembre 2014, des témoignages de viols commis par les soldats français de l'opération Sangaris commencent à faire surface.

    Des témoignages recueillis dans un centre d'aide et d'écoute

    L'ONG Yamacuir Centrafrique a reçu dans son centre d'écoute des victimes venues pour trouver de l'aide. Yvan, un responsable et un écoutant de l'ONG, témoigne : «Si je prends le cas des enfants, certains disent qu'ils sont approchés par les militaires Sangaris car ils jouent avec les enfants. Et c'est souvent en exerçant ces activités-là que les choses se passent.»

    Yvan rapporte ainsi ce cas d'un enfant qui jouait avec les militaires quand il a été conduit dans l'école et conduit dans une salle de classe.

    Deux femmes, Yacinthe et Barbara, qui n'ont pourtant pas été comptabilisées parmi les victimes officielles, ont raconté leur calvaire à deux envoyés spéciaux de Sputnik. En 2014, les Sangaris français étaient stationnés à Begoua et avaient réquisitionné l'école primaire.

    Lire aussi
    Les soldats de la Force de maintien de la paix de l’ONU en patrouille Abus sexuels en Centrafrique : «Il est indispensable d’éviter toute impunité»

    Barbara, elle, était alors vendeuse de fruits. Elle avait 15 ans quand elle a été violée : «Souvent j'en apportais aux militaires, ils aimaient ça. Ils en achetaient, ils achetaient même tout le plateau», se souvient-elle. «Un jour, j'en ai apporté comme j'en avais l'habitude, et ils m'ont dit de leur en apporter dans leur tank. Donc je leur en ai apporté, et là, l'un d'eux m'a attrapée et m'a violée dans le tank. [...] Après ce qu'ils m'ont fait, j'étais tellement furieuse, ça m'a tellement blessée... J'ai cherché une ONG et j'y suis allée. Quand je suis arrivée, c'est Yvan qui m'a aidée. Il m'a amenée à l'hôpital où ils m'ont donné des médicaments et des soins au centre d'écoute. Après ce qui s'est passé, personnes ne m'a présenté des excuses.»

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  38. Impossible de recenser toutes les victimes

    Pour Yvan, il y a certainement beaucoup plus de victimes, car, explique-t-il, seules les personnes qui ont fait la démarche active de venir au centre d'écoute ont pu être comptabilisées. Si une personne reste isolée dans son coin, on ne peut pas l'identifier et l'aider.

    Je n'ai jamais eu d'excuses ni de compensation
    Yacinthe, une petite vendeuse d'oranges, a été violée dans l'école de Bégoua : «Je les vendais dans la cour d'école car les Sangaris y avaient leur base. Un jour, ils m'ont demandé de leur apporter mes oranges dans une salle [d'école]. Quand je suis arrivée là-bas, l'un d'eux m'a attrapée et ils m'ont violée. Je ne connais même pas son nom. Il m'a attrapée de force et je n'ai rien pu faire. Il y a des sœurs qui travaillent aux urgences, j'y suis allée et elle m'ont aidée. Je n'ai jamais eu d'excuses ni de compensation.» Yacinthe avait 13 ans.

    Et les chiffres pourraient se révéler plus importants encore. Yvan pointe ainsi le fait que les soldats de l'opération Sangaris ont été déployés «dans toutes les préfectures du pays. Dans ces préfectures des actes ont aussi été commis contre des femmes adultes et des enfants.»

    En savoir plus : Soldats français soupçonnés de sévices physiques en Centrafrique : la justice ouvre une enquête

    https://francais.rt.com/international/25399-viols-centrafrique-dizaines-temoignages

    RépondreSupprimer
  39. L'Allemagne pourrait rétablir le service militaire obligatoire


    23 août 2016, 20:33


    Une note du ministère de l'Intérieur allemand suggère de remettre en place la conscription dans le pays afin, notamment, de protéger les frontières de l'OTAN. D'autres mesures, comme le stockage de vivres par les foyers, sont également au programme.

    Lire aussi
    Allemagne : les forces spéciales dépassées par les récents attentats

    Le gouvernement allemand doit se pencher mercredi 24 août sur un document rédigé par le ministère de l'Intérieur, intitulé «Projet de défense civile», qui énumère un certain nombre de propositions devant permettre aux citoyens de participer de manière plus active aux questions de sécurité et de défense. Celles-ci s'inscrivent, notamment, dans le cadre de la «défense des frontières extérieures» de l'alliance militaire atlantique.

    Parmi les suggestions en question figure, d'après les médias allemands, le rétablissement du service militaire. Celui-ci n'est toutefois abordé que de manière succincte, dans une section du document intitulée «soutien civil aux forces armées».

    L'adoption d'une telle mesure constituerait un profond bouleversement pour la société allemande, qui a mis fin à la conscription en 2011, à la suite de longs débats publics. L'un des arguments phare des opposants à celle-ci, alors, était que le pays n'avait plus besoin de préserver une armée importante, dans la mesure où la menace soviétique avait disparu du continent européen.

    En juin dernier, la ministre de la Défense Ursula von der Leyen avait assuré que le service militaire ne serait pas rétabli, en dépit du développement inédit de la menace terroriste islamiste dans le pays et de la Russie, qui constitue selon elle «un défi à la sécurité» de l'Europe. Selon le magazine allemand Die Zeit, toutefois, la conscription est autorisée par le Constitution du pays, et pourrait être réintroduite par le simple vote d'une loi au Parlement.

    Demander aux civils de constituer des stocks de vivres

    La note du ministère de l'Intérieur fait en outre référence à l'obligation pour les citoyens et les organisations civiles de soutenir l'armée par d'autres biais, par exemple en aidant «les organismes de recrutement [militaire] et les infrastructures d'hébergement [des militaires]».

    Lundi, le journal Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung avait déjà révélé que le «Projet de défense civile» incluait l'idée de demander aux foyers de stocker des vivres permettant de se nourrir durant dix jours, afin de faire face à tout «événement qui pourrait menacer l'existence» de la population.

    Menace terroriste et doléances de l'OTAN

    La rédaction de ce document s'inscrit dans un contexte intérieur et européen tendu pour l'Allemagne. Le 15 août dernier, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, avait regretté que les relations russo-germaniques se trouvent au plus bas depuis la fin de la Guerre froide, en raison du soutien allemand au déploiement de forces de l'OTAN en Pologne et dans les pays baltes, ainsi qu'au parti pris de Berlin en faveur de Kiev dans le conflit ukrainien.

    Sur le plan intérieur, l'Allemagne a fait face, cet été, à une série d'attentats terroristes sans précédent. Au cours des deux dernières semaines de juillet, un réfugié afghan a attaqué les passagers d'un train à la hache, un jeune homme a tiré sur la foule à Munich, un autre a réalisé une attaque à la machette à Reutlingen et, enfin, un homme s'est fait exploser à Ansbach, en Bavière.

    Lire aussi : Les Allemands se ruent sur les armes d'autodéfense dans la peur de nouvelles attaques

    https://francais.rt.com/international/25398-lallemagne-pourrait-retablir-service-militaire

    RépondreSupprimer
  40. "En préparation de crise» l'Allemagne considère Bringing Back Service militaire


    par Tyler Durden
    23 août 2016 20h23


    Si les Allemands ordinaires ne sont pas traumatisés assez par l'annonce officielle choquante de ce week-end qu'ils devraient se préparer à stocker plusieurs jours de nourriture et de l'eau "dans le cas d'une attaque de catastrophe» dans le cadre de la révision "Civil Defense Concept" du pays, puis les dernières nouvelles de l'agence de presse allemande DPA, qui cite un document confidentiel préparé par le gouvernement selon laquelle le gouvernement envisage de «ramener la conscription nationale en temps de crise», comme les situations dans lesquelles le pays a besoin de «défendre les frontières extérieures de l'OTAN," sera sûrement les mettre sur le bord.

    "Une attaque sur le territoire allemand qui nécessiterait la défense conventionnelle est peu probable", a déclaré le document. Toutefois, les mesures de protection civile sont nécessaires car une «menace majeure pour la sécurité à l'avenir ne peut pas être exclue," a t-il ajouté.

    Le gouvernement allemand a aboli le service militaire obligatoire en 2011, en faisant valoir qu'il n'y avait pas plus besoin géopolitique pour elle. Même avant cela, de nombreux jeunes hommes avaient évité le service militaire en optant pour effectuer un service non militaire, comme le travail dans les foyers de soins ou dans les hôpitaux.

    Cependant, il semble que le gouvernement envisage maintenant tranquillement sa réintroduction dans le cadre du plan de défense civile controversée, qui doit être discuté par le cabinet allemand mercredi, et se concentre sur le respect des obligations de l'Allemagne pour défendre la frontière extérieure de l'OTAN. Cependant, comme DPA ajoute, la proposition visant à relancer le service militaire est pas évidente et ne peut être trouvé enterré dans une section intitulée «soutien civil pour les forces armées."

    Selon DPA, l'Allemagne envisage de nouvelles stratégies de sécurité après deux attaques terroristes et une masse de tir le mois dernier, ainsi que les tensions entre l'alliance militaire de l'OTAN et de la Russie à propos de 2014 l'annexion de la Crimée et l'implication militaire subséquente dans l'est de l'Ukraine.

    "Livraison rapide et fiable du courrier particulièrement important pour la Bundeswehr (en particulier, appelez-les papiers et les avis de la performance en temps de réintroduction de la conscription) est assurée Loi Post- et Télécommunications de sécurité sous,« le projet de lit selon la presse allemande agence.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  41. Ajoutant à la militarisation inattendue de la société allemande, ministre de la Défense Ursula von der Leyen a dit plus tôt ce mois-ci que la Bundeswehr serait suivre une formation avec la police fédérale en préparation pour le déploiement dans les opérations de lutte contre le terrorisme domestique.

    Si le gouvernement décide qu'il ya des motifs suffisants pour elle, la conscription peut être facilement réintroduite comme il est expressément autorisée dans la constitution allemande et peut être retourné avec une simple loi approuvée par le Parlement, selon Die Zeit.

    En dehors de la conscription, le document du ministère de l'Intérieur allemand mentionne également les obligations des civils et des organisations civiles pour aider la Bundeswehr à d'autres égards, notamment en aidant les «organisations de recrutement et de l'infrastructure d'hébergement." Certaines des fonctions de l'armée de soutien pourraient également être confiées à des sociétés civiles , comme «une disposition limitée de la restauration pour les troupes au cours des opérations," indique le document aurait. En d'autres termes, si la guerre éclate le PIB allemand va monter en flèche.

    Cependant, le document va bien au-delà des tâches de sous-traitance militaires modernes et examine d'autres propositions qui ressemblent à des mesures de temps de guerre. Cité par RT, en temps de crise, le projet de lit, le gouvernement fédéral peut assurer "la préparation d'urgence nutritionnelle" en imposant des «obligations fiscales relatives à la culture, la transformation, la distribution et la vente de produits alimentaires." Le plan comprend également la suggestion susmentionnée à alimentaire de la ration et de l'eau en cas de crise.

    Comme nous l'avons signalé le dimanche, le projet de «Concept de la défense civile" est la première fois depuis la guerre froide que le gouvernement allemand a examiné ces mesures, mais le plan a été conçu dès 2012, selon le journal FAZ de l'Allemagne.

    Le cabinet allemand examinera et se prononcer sur le «concept de défense« plan demain, à quel point - si elle est approuvée - nous allons probablement avoir plus de détails sur la façon dont l'Allemagne se prépare à la crise de la guerre.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-23/preparation-crisis-germany-consider-reviving-military-service-ahead-potential-nato-d

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Demain, nous étudierons comment enterrer ses morts" !

      Supprimer
  42. Impôt et prélèvement à la source : comment se faire en... tourlouper par l'État


    Ferghane Azihari
    La chronique agora
    mar., 23 août 2016 12:57 UTCCarte


    Comment: Le prélèvement à la source ne vise certainement pas à faciliter la vie du citoyen ; il rend plus opaque encore une fiscalité incompréhensible, et ce, pour la majorité des français ; il supprime le peu de contrôle et de réflexion que nous pouvions avoir sur le devenir d'un argent souvent durement gagné, celui que l'on nous prend sans que nous ayons le choix ; il renforce la dépendance et la soumission d'une population vis-à-vis de l'État, nourrissant le sentiment diffus d'être démuni, sans pouvoir, face à des décisions bureaucratiques, arbitraires, prises par des inconnus : a-t-on seulement consulté la population afin qu'elle puisse décider elle-même de la façon dont on va ponctionner son propre argent ? Bien sûr que non.

    On s'en doute, l'hydre administratif prend lui-même les décisions propres à assurer sa survie, renforçant ainsi sa prédation financière puisque celle-ci limite la liberté de ce qui le nourrit et pourtant le menace : une population consciente comprenant la nuisance d'un système qui favorise l'inhumanité, l'injustice, la folie, le parasitisme. Et à ce propos, en passant :

    La France n'a pas de pétrole, mais elle a des élus, beaucoup trop d'élus rappelle le Cri du Contribuable. Avec 600 000 élus en France, c'est quasiment 1% de la population qui est concernée (record mondial), mais l'ensemble de la population qui en paye les frais.

    Il y a les mandats de proximité, souvent populaires, comme celui de maire ; les mandats moins bien identifiés par le public (conseiller général ou conseiller régional) ; et les mandats nationaux (députés, sénateurs, parlementaires européens), souvent perçus comme lointains et ne comptant pas forcément parmi les plus appréciés, du fait du gouffre institutionnel et financier qui se creuse entre la « France d'en bas » et la « France d'en haut ». La France compte la plus importante concentration d'élus de la planète.

    Inutilement coûteux pour les entreprises et l'économie françaises, le prélèvement à la source dégrade notre capacité à exercer pleinement notre contrôle sur l'appareil d'État. Il s'agit d'une mesure anti-démocratique qui exonère davantage les hommes politiques et l'administration de rendre des comptes aux contribuables.

    "L'art de l'imposition consiste à plumer l'oie pour obtenir le plus possible de plumes avec le moins possible de cris" disait Colbert à Louis XIV. Certaines traditions françaises sont multiséculaires. Le gouvernement a dévoilé son projet d'imposition à la source. A compter du 1er janvier 2018, la fonction de collecteurs d'impôts des entreprises - jusque-là limitée à la TVA et aux charges sociales - s'élargira à la collecte en amont de l'impôt sur le revenu de leurs employés.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  43. Pour que l'impôt soit consenti, il doit être senti

    Derrière le masque officiel de la simplicité se cache en réalité un tout autre objectif : rendre l'exercice du mythique consentement à l'impôt plus difficile. Le prélèvement à la source est déjà à l'œuvre pour le financement de la protection sociale puisque les "contributions" sont prélevées en amont en toute discrétion selon une distinction parfaitement artificielle entre les cotisations "salariales" et "patronales", alors que l'incidence fiscale de ces prélèvements est la même. Le résultat est catastrophique. Les travailleurs ne s'acquittant pas eux-mêmes du paiement de leur protection sociale, ils n'ont aucune idée du rapport qualité-prix des services rendus par notre chère (trop chère ?) social-démocratie. C'est par ce subterfuge que nous devenons perméables aux discours politiques qui vantent la fiction de la générosité de l'État - providence français. De tels discours confortent les intérêts clientélistes des élites politiques tout en neutralisant notre capacité à contrôler l'appareil d'État. Ce prélèvement à la source dissimule par ailleurs l'inefficacité de la protection sociale publique. Il n'est en effet pas sûr que nous continuerions à plébisciter les monopoles sociaux français si nous avions une parfaite connaissance du rapport qualité-prix des services rendus par les administrations.

    Les démocraties contemporaines sont pourtant supposées être fondées sur la notion de consentement à l'impôt. Mais pour que l'impôt soit consenti, il doit être senti. Autrement dit, il doit être le plus visible possible sans quoi la bureaucratie se trouve dans la capacité de croître insidieusement à notre détriment, sans que nous puissions réaliser l'amenuisement de nos espaces de liberté.

    Violer le consentement et détruire toute dissidence fiscale

    L'extension du prélèvement à la source à l'impôt sur le revenu favorise l'irresponsabilité politique et administrative. Il affaiblira notre capacité à évaluer correctement la qualité et l'efficacité des politiques publiques. Pour le défendre, les partisans de ce dispositif invoquent la lutte contre ce que la bureaucratie appelle la "fraude fiscale", c'est-à-dire le fait de soustraire ce qui nous appartient à la prédation des hommes politiques. Pourtant, la dissidence fiscale n'est pas sans vertus politiques et économiques. Nous tendons injustement à associer fraude et économie informelle. Mais beaucoup de populations en Europe ne pourraient tout simplement pas survivre sans soustraire de temps à autres leurs transactions des radars des bureaucrates. C'est particulièrement vrai dans les pays gangrénés par de hauts taux de chômage comme l'Espagne et la Grèce.

    Notre économie serait donc beaucoup moins productive si les agents privés n'avaient pas recours à divers moyens pour réduire le montant de leur imposition. La dissidence fiscale freine l'accroissement du gouvernement au détriment de la sphère civile, et constitue un contre-pouvoir plus efficace vis-à-vis des administrations que les Parlements, hélas devenus de vulgaires chambres d'enregistrement de l'action administrative. Elle force donc les administrations à se montrer plus économes et plus responsables dans la gestion des deniers publics. Elle promeut une forme d'égalité entre les industries publiques et les activités privées en soumettant davantage les premières au consentement qui fonde la loi du marché. Elle limite la préemption par l'État de notre pouvoir d'achat et de notre propriété. Elle freine l'expansion des activités improductives consubstantielles à l'administration. Elle sauvegarde l'épargne, l'investissement et l'entrepreneuriat. La dissidence fiscale favorise donc la bonne affectation des ressources, la production de richesses et l'élévation du niveau de vie.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  44. Compliquer la vie des particuliers pour simplifier celle de l'administration

    Les gains d'une telle réforme en matière de simplicité et de gestion pour les entreprises sont contestés. Le dernier baromètre KPGM-CGPME relaie les inquiétudes des chefs d'entreprise concernant la complexité de la procédure, le temps à y consacrer ainsi que le coût de sa mise en place. Le conseil des prélèvements obligatoires révélait en 2012 qu'une telle mesure pourrait coûter aux entreprises entre 1,3% et 3,5% des sommes prélevées. Le Conseil d'État a quant à lui fait valoir que cette mesure porterait atteinte à la vie privée des employés puisqu'elle impliquerait le dévoilement de données personnelles aux employeurs, tout ceci pour des sommes qui ne représentent finalement que 3,8% du PIB, soit moins de 10% des prélèvements obligatoires selon l'Institut économique Molinari.

    Les relations employeurs - employés s'en trouveront compliquées. Il est heureusement encore possible pour ceux qui sont désireux de s'affranchir de ces contraintes bureaucratiques d'opter pour d'autres statuts juridiques plus respectueux de la liberté contractuelle. Il s'agit du travail indépendant, lequel peut se décliner en une multitude de formules juridiques (auto - entrepreneur, entreprise individuelle, entreprise unipersonnelle à responsabilité limité, société par actions simplifiée unipersonnelle...).

    https://fr.sott.net/article/28854-Impot-et-prelevement-a-la-source-comment-se-faire-en-tourlouper-par-l-Etat

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Exemple: "Vous avez 200 €/h ! " "Whooah !" "Oui mais, les impôts vous en prélèvent 199"

      Supprimer
  45. La fortune de Bill Gates atteint le niveau record de 90 milliards de dollars


    23 août 2016


    Grâce à ses participations dans la Canadian National Railway Company et dans Ecolab qui ont encore gagné de la valeur récemment, la fortune de Bill Gates, co-fondateur de Microsoft et homme le plus riche du monde, a atteint le niveau record de plus de 90 milliards de dollars, indique un rapport du bureau de presse Bloomberg.

    C’est la première fois que la fortune de Gates franchit la barre des 90 milliards de dollars, même si auparant cette année, il s’était déjà approché de cette limite.

    « Bill Gates est de loin la personne la plus riche au monde », affirme Fortune. « Sa fortune, faite de cash et d’actions dans diverses sociétés, ne cesse de croître ».

    Philanthropie

    Au début de cette année, Gates disposait d’une fortune de 75 milliards de dollars, mais entre-temps 15 milliards s’y sont ajoutés. La fortune actuelle d’Amancio Ortega, le milliardaire espagnol de la distribution, deuxième homme le plus riche au monde, se monte à environ 76 milliards de dollars.

    Parallèlement, Bill Gates se présente comme l’un des plus grands philanthropes au monde. La Fondation Bill et Melinda Gates que Gates a créé avec son épouse, a soutenu dans le monde entier des projets caritatifs, comme la lutte contre la malaria en Afrique.

    Avec son collègue-milliardaire Warren Buffett, Gates a en outre créé The Giving Pledge, institution qui demande aux milliardaires de s’engager à offrir la moitié de leur fortune, soit de leur vivant, soit après leur mort. Gates lui-même a déjà annoncé qu’il donnerait la majorité de sa fortune à des causes.

    En dépit de ces engagements, la fortune de Gates ne cesse de grandir. Il y a 4 ans, sa fortune valait 60 milliards de dollars.

    https://site_aux_publicités_de_merde

    RépondreSupprimer
  46. Children Of The State Police américaine: Just Another Brick In The Wall


    par Tyler Durden
    23 août 2016 22h30
    Soumis par John Whitehead via L'Institut Rurtherford,


    Il ne faut pas d'éducation
    Nous ne devons pas le contrôle de la pensée
    Pas de sarcasme foncé dans la salle de classe
    Les enseignants laissent les enfants seuls…
    Dans l'ensemble, il est juste une autre brique dans le mur
    Dans l'ensemble, vous êtes juste une autre brique dans le mur.
    -Pink Floyd, "Another Brick in the Wall"

    Les jeunes de la nation ont été donnés aux premières loges pour un drame policier qui se déroule qui est classé R pour le blasphème, la violence et le contenu adulte.

    En Arizona, une fille de 7 ans a regardé panique comme un soldat de l'Etat a pointé son arme sur elle et son père lors d'un arrêt de la circulation et aurait menacé de tirer sur son père dans le dos (deux fois) sur la base de la croyance erronée qu'ils conduisaient une voiture de location volée.

    Dans l'Oklahoma, un garçon de 5 ans a regardé comme un agent de police a utilisé une carabine de gros calibre pour tirer ses multiples fois chien Opie dans la cour de sa famille tandis que d'autres enfants étaient également présents. L'agent de police a été à tort, tente de délivrer un mandat au cas 10 ans pour quelqu'un qui n'a pas vécu à cette adresse en une décennie.

    Dans le Maryland, un garçon de 5 ans a été tué lorsque la police a échangé des tirs avec la mère-éventuellement de l'enfant lui-over tuant un différend qui a commencé quand Korryn Gaines a refusé d'accepter un billet de trafic pour la conduite sans plaque d'immatriculation de sa voiture.

    Il est assez difficile d'élever un enfant dans un monde ravagé par la guerre, la maladie, la pauvreté et la haine, mais quand vous ajoutez l'état de la police dans le mélange, il devient presque impossible de se prémunir contre le malaise croissant que certains des monstres de notre époque viennent habillés en uniformes du gouvernement.

    La leçon enseignée à notre plus impressionnables-citoyens le plus jeune et est la suivante: dans l'état de la police américaine, vous êtes soit un prisonnier (enchaîné, contrôlé, surveillé, commandé environ, limité dans ce que vous pouvez faire et dire, votre vie ne votre propre) ou un bureaucrate de prison (de politique, officier de police, juge, geôlier, espion, profiteur, etc.).

    Malheureusement, maintenant que l'école est de retour en session, la vie est bien pire pour les enfants de l'état de la police américaine.

    écoles-des extensions publiques de la nation du monde au-delà des portes école, un monde qui est de plus en plus hostile à la liberté sont devenus des microcosmes de l'état de la police américaine, contenant presque tous les aspects de l'militarisée, intolérante, insensée, overcriminalized, légalistes, surveillance- criblée paysage, totalitaire qui empoisonne ceux d'entre nous sur le «extérieur».

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  47. Si votre enfant a la chance de survivre à sa rencontre avec les écoles publiques avec son individualité et des libertés intactes, vous devez compter vous chanceux.

    La plupart des étudiants ne sont pas aussi chanceux.

    Dès l'instant où un enfant entre dans un des 98.000 écoles publiques de la nation au moment où il ou elle diplômés, ils seront exposés à un régime régulier de les politiques de tolérance zéro draconiennes qui criminalisent le comportement enfantin, lois anti-intimidation aille trop loin qui criminalisent la parole, agents des ressources scolaires (police) chargés de discipliner et / ou arrêter soi-disant étudiants «perturbateurs», test standardisé qui met l'accent sur les réponses par cœur sur la pensée critique, les mentalités politiquement correctes qui enseignent aux jeunes eux-mêmes et ceux qui les entourent, censurent et de vastes systèmes biométriques et de surveillance qui, couplé avec le reste, acclimater les jeunes à un monde dans lequel ils ont pas la liberté de pensée, de la parole ou de mouvement. Il est clair que, au lieu de faire les écoles plus sûres, nous avons réussi à les rendre plus autoritaire.

    Les jeunes en Amérique sont maintenant en première ligne pour rechercher, surveillé, épié, menacé, ligoté, verrouillé, traités comme des criminels pour comportement non criminel, Tasered et dans certains cas le tir.

    Il sert à être que si vous avez parlé de retour à un enseignant, ou a joué un tour à un camarade de classe, ou tout simplement omis de faire vos devoirs, vous pourriez vous retrouver en détention ou de faire une tâche d'écriture supplémentaire après l'école.

    Ce n'est plus le cas.

    De nos jours, les étudiants sont non seulement punis pour des infractions mineures telles que jouer aux gendarmes et aux voleurs sur le terrain de jeu, ce qui porte LEGOs à l'école, ou d'avoir une bataille de nourriture, mais les peines sont devenus beaucoup plus sévères, passant de la détention et des visites au bureau du directeur en billets délit, tribunal pour mineurs, menottes, tasers et même des peines de prison.

    Les étudiants ont été suspendus dans l'école politique de tolérance zéro pour les amener à l'école "look substances semblables" comme l'origan, menthe, pilules de contrôle des naissances et le sucre en poudre.

    Les armes factices (jouets fusils-même les Lego taille, des images dessinées à la main des pistolets, des crayons tournoyé d'une manière «menaçant», des arcs et des flèches imaginaires, même les doigts positionnés comme des fusils) peuvent aussi atterrir un étudiant dans l'eau chaude.

    Considérez que par le temps, la jeune personne moyenne en Amérique termine leur éducation scolaire public, près d'un sur trois d'entre eux ont été arrêtés.

    En outre, seulement la police comme militarisées qui regardent, pensent et agissent comme des soldats sur un champ de bataille ont rendu nos collectivités moins sûres, la présence croissante de la police dans les écoles du pays se traduit dans des environnements où il est plus sûr pour les enfants à agir comme des enfants.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  48. Financé par le ministère américain de la Justice, ces agents des ressources de l'école sont devenus gardiens de facto dans les écoles primaires, collèges et lycées, distribuer de leur propre marque de justice aux soi-disant «criminels» dans leur milieu avec l'aide de tasers, poivre pulvérisation, de matraques et de force brute.

    Maintenant, plaide pour de telles tactiques policières dures et des armes vous diront que la sécurité de l'école devrait être notre première priorité.

    Qu'est-ce qu'ils pourraient manquer de mentionner dans leur zèle pour verrouiller les écoles sont les offres lucratives, plusieurs millions de dollars étant coupés avec des entrepreneurs militaires pour équiper les flics de l'école avec tasers, des chars, des fusils et 100.000 $ systèmes de détection de prise de vue.

    En effet, la militarisation de la police a été reflétée dans les écoles publiques, où la police de l'école ont été doués avec des fusils de haute puissance M16, des véhicules blindés MRAP, lance-grenades, et autres engins militaires. Un Texas district scolaire se vante même de sa propre équipe SWAT 12 membres.

    Ce que nous sommes aux prises avec est pas seulement un système scolaire public qui ressemble à une prison et est traite les jeunes comme les prisonniers, mais hausse également un système d'incarcération conduit à but lucratif a donné à une croissance dans les prisons pour mineurs et des incitations financières pour emprisonner les jeunes.

    Il a été dit que les écoles américaines sont le terrain d'entraînement pour les générations futures.

    Au lieu d'élever une génération de combattants de la liberté, cependant, nous semblons être occupés barattage citoyens nouvellement créé de l'État policier américain qui sont enseignés à la dure ce que cela signifie de se conformer, la peur et marcher main dans la main avec les diktats du gouvernement.

    Comme je le souligne dans mon livre Battlefield America: La guerre sur le peuple américain, il devient plus difficile de jour en jour pour convaincre les jeunes que nous vivons dans un pays qui valorise la liberté et qui est régie par la primauté du droit.

    Avec chaque descente de police à l'école et à la punition trop zélés qui est effectuée au nom de la sécurité à l'école, la leçon étant transmise est que les Américains - en particulier les jeunes - ont aucun droit contre l'Etat ou de la police.

    La ligne de fond est la suivante: si vous voulez une nation de criminels, de traiter les citoyens comme des criminels.

    Si vous voulez les jeunes qui grandissent se voir comme des prisonniers, exécuter les écoles comme les prisons.

    Mais si vous voulez élever une génération de combattants de la liberté, qui fait fonctionner avec la justice, l'équité, la responsabilité et l'égalité vers l'autre et leur gouvernement, puis exécutez les écoles comme des forums de liberté. Retirer les détecteurs de métaux et des caméras de surveillance, ré-attribuer les flics ailleurs, et commencer à traiter les jeunes de notre nation comme citoyens d'une république et non détenus dans un état policier.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-23/children-american-police-state-just-another-brick-wall

    RépondreSupprimer
  49. La nouvelle arme de l’EI : Les “Lionceaux du califat”



    23 août 2016


    Kurdistan 24, une chaîne de télévision basée en Irak, a diffusé une vidéo sur laquelle on voit la police irakienne procéder à l’arrestation d’un jeune garçon de 15 ans, après l’avoir dépouillé de ce qui semble être une ceinture bourrée d’explosifs, dans la ville de Kirkuk. L’adolescent est soupçonné d’avoir tenté de se sacrifier dans un attentat suicide, pour le compte de l’Etat islamique (EI).

    Les autorités irakiennes pensent qu’il était arrivé une semaine auparavant en provenance de Mossoul, un bastion de l’EI, et qu’il ciblait une mosquée chiite.

    Cette arrestation est survenue le lendemain d’un attentat commis par un adolescent en Turquie, qui visait un mariage kurde. 54 personnes ont été tuées ; une vingtaine étaient des enfants qui n’avaient pas atteint l’âge de 14 ans.

    Jusqu’à présent, l’EI avait surtout exploité les enfants pour sa propagande, mais depuis peu, le groupe terroriste a commencé à les endoctriner à son idéologie et à les entraîner pour les utiliser au combat, ou dans des attentats suicide contre des civils.

    Les “Lionceaux du califat”

    On recenserait près de 1 500 “Lionceaux du califat”, comme le groupe les surnomme. Ils peuvent être très jeunes : selon certains rapports de l’ONU, les plus jeunes ne seraient âgés que de 8 ans. Certains ont été enlevés alors qu’ils étaient à l’école, puis rééduqués et radicalisés, en utilisant les menaces et l’intimidation. Selon certains témoignages, les enfants sont parfois forcés de regarder les exécutions des plus récalcitrants d’entre eux.

    “Nous avons des rapports mentionnant des enfants, en particulier des enfants souffrant de troubles psychologiques, qui ont été employés comme kamikazes, le plus vraisemblablement sans qu’ils comprennent de quoi il s’agissait, ou ce à quoi ils devaient s’attendre”, a expliqué Renate Winter, une experte du Comité des Nations Unies sur les droits de l’enfant, lors d’une interview donnée à CNN en 2015.

    https://site_aux_publicités_de_merde

    RépondreSupprimer
  50. Cour suprême de Californie décide que les profs "Grossièrement incompétents" doivent conserver leur emploi


    par Tyler Durden
    23 août 2016 17h00


    Nous comprenons que le travail d'un enseignant est difficile et souvent ingrat. Mais sont donc beaucoup d'emplois. Nous comprenons également que les marchés du travail privé sont assez efficaces et ne sont pas les travailleurs d'attribution de la main-d'œuvre privée à peu près les mêmes «avantages» reçus par les enseignants syndiqués de la Californie. Ainsi, lorsque l'État de Californie refuse les administrateurs scolaires les droits fondamentaux accordés à chaque employeur privé de l'Etat, comme la possibilité de licencier des employés «manifestement inefficaces», nous avons un peu de difficulté sympathiser avec les enseignants "victorieux".

    Hier, les enseignants de Californie a remporté un énorme «victoire» que nous craignons, à terme, ne servira qu'à saper l'éducation de leurs élèves. Cour suprême de Californie a annulé un procès intenté par 9 élèves des écoles publiques contre l'Etat de Californie alléguant que les enseignants protections juridiques trop généreuses offertes aux étudiants directement défavorisés en gardant les enseignants dans la salle de classe qui avaient fait leurs preuves pour être «grossièrement inefficace." La poursuite présumés de ces protections ont violé la constitution de l'État comme ils, par définition, ont créé des obstacles juridiques qui empêchent les écoles de Californie de fournir une éducation efficace à tous leurs élèves. Le procès a porté sur trois protections d'enseignants spécifiques, y compris l'obligation de fournir la tenure après seulement 18 mois de travail, les lois de licenciement onéreuses qui le rendent presque impossible pour les administrateurs de tirer un enseignant pour une mauvaise performance et les statuts LIFO qui exige des enseignants mis en disponibilité conformément à l'ancienneté plutôt que l'efficacité. Par la plainte déposée en 2012 (présentée dans son intégralité à la fin de ce post):

    Le recrutement et le maintien en emploi de ces enseignants manifestement inefficaces dans le système scolaire public en Californie est le résultat direct de la poursuite de l'exécution des cinq lois de la Californie (les «Statuts Challenged») qui lui confèrent un emploi permanent sur les enseignants de la Californie, de prévenir efficacement la suppression de grossièrement inefficace les enseignants de la classe, et, en période de ralentissement économique, nécessitent des mises à pied des enseignants plus compétents. Les statuts contestées empêchent les administrateurs scolaires de priorité ou même significative compte tenu-les intérêts de leurs élèves d'avoir des enseignants efficaces lorsqu'ils prennent des décisions en matière d'emploi et de licenciement. En forçant ces décisions essentielles à apporter principalement ou exclusivement pour des motifs autres que de la nécessité pour les enseignants efficaces, et donc perpétuer l'emploi au sein du système scolaire d'un nombre d'enseignants manifestement inefficaces qui ne servent pas les étudiants de besoins et qui étudiants, en fait , ont un impact réel et sensiblement négatif sur les élèves de l'éducation, ces lois empiéter sur les étudiants de la Californie du droit fondamental à l'éducation.
     
    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  51. De nombreux directeurs et administrateurs ne tentent même pas de supprimer les enseignants inefficaces, sauf dans les cas les plus flagrants de conduite illégale ou immorale. Et même dans les graves cas, par exemple, où un enseignant se moque un huitième niveleuse récemment hospitalisé pour tentative de suicide, dit le garçon suicidaire de «[c] arve plus profondément la prochaine fois,» et permet d'autres étudiants de charger le garçon sur la façon de se suicider-enseignants protégés par les lois de la Californie en cause rester dans la salle de classe.

    La poursuite originale axée sur 3 protections juridiques clés offertes enseignants par l'Etat de Californie où elle a allégué étaient préjudiciables aux élèves:

    Statut de l'emploi permanent de la Californie

    Nécessite les districts scolaires de la Californie pour décider de fournir un emploi «permanent» après seulement 18e mois de travail. Une étude citée dans le procès a révélé que 98% des enseignants ont finalement été tenure accordée ... sonne comme il doit être un processus très compétitif.

    Conformément à l'article California Code de l'éducation 44.929,21, subdivision (b) (le «Statut permanent de l'emploi»), Californie districts scolaires doivent décider d'accorder ou non un emploi permanent aux nouveaux enseignants après moins de 18 mois.
     
    Plusieurs études ont montré qu'il est impossible de déterminer l'efficacité à long terme d'un enseignant avec un certain degré de confiance au cours des trois premières années d'enseignement. En outre, les évaluations de rendement des enseignants utilisés pour déterminer si un enseignant devrait recevoir un emploi permanent ne considèrent pas les données de test de l'étudiant, le travail des élèves, ou toute autre indication si les élèves de l'enseignant apprennent réellement. Néanmoins, dans les 18 mois, en Californie, propose plus de 98 pour cent des nouveaux enseignants les avantages complets de l'emploi permanent.

    Les statuts de licenciement de la Californie

    Fondamentalement, il rend impossible aux enseignants feu après qu'ils ont été titularisés. Particulièrement inquiétante est la quantité d'argent que le district scolaire LA Unified a passé dans une tentative de rejeter les enseignants pour mauvaise performance. Le procès fait remarquer que dans la dernière décennie, le LAUSD a passé 3.5mm $ dans une tentative de rejeter seulement 7 enseignants pour mauvaise performance (500 000 $ par enseignant). Procédures judiciaires relatives aux licenciements ont duré une moyenne de 5 ans et seulement ont entraîné le licenciement effectif de 4 des 7 enseignants, alors que 2 des enseignants a remporté de grandes colonies et la 7e est restée occupée.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  52. Les statuts de licenciement exigent que plus d'une douzaine d'obstacles sont effacés devant un district peut licencier un enseignant sous-performant. Ces obstacles se traduisent par un processus de licenciement labyrinthique nécessitant des investigations, des audiences, des griefs syndicaux, recours administratifs, les contestations judiciaires et nouvelles audiences, toutes choses qui peuvent et souvent ne prennent plusieurs années et coûter des centaines de milliers, voire des millions, de dollars.
     
    Des études récentes ont montré que les statuts de licenciement empêchent effectivement les administrateurs scolaires de licencier les enseignants pour mauvaise performance. Dans la dernière décennie, par exemple, les responsables LAUSD dépensé 3,5 millions $ en essayant de rejeter sept des enseignants du district pour la performance de la classe pauvre. Le processus a enduré pour une moyenne de cinq ans par enseignant, et le coût moyen du processus du LAUSD était de 500.000 $ par enseignant. En fin de compte, seulement quatre des sept enseignants ont été licenciés, deux des enseignants ont été payés grandes colonies, et un enseignant étaient toujours employés.

    Le procès a également allégué que les lois de la Californie étaient effectivement discriminatoires que les enseignants les moins performants se retrouvent souvent dans les districts qui desservent un nombre disproportionné d'étudiants pauvres et / ou minoritaires. Le processus a été appelé la «danse des citrons." Essentiellement, avec les administrateurs incapables de licencier les enseignants sous-performants, ils ont souvent pas d'autre choix que de les transférer à d'autres écoles dans le district et souvent aux écoles qui "servent des concentrations élevées d'étudiants économiquement défavorisés, les étudiants de couleur, et apprennent l'anglais."

    Comme décrit ci-dessus, en conséquence directe des lois contestées, un certain nombre d'enseignants manifestement inefficaces qui sont incapables de se préparer au minimum les étudiants à concurrencer sur le marché économique ou de participer à une démocratie obtenir et conserver un emploi dans le système scolaire public de la Californie. Plutôt que de licencier les enseignants grossièrement inefficaces pour leur mauvaise performance, les Statuts Challenged la cause des administrateurs scolaires pour transférer les enseignants d'autres écoles dans le district, un phénomène parfois appelé la «danse des citrons." Souvent, et de façon disproportionnée au nombre de écoles d'un district scolaire, les enseignants grossièrement inefficaces sont transférés aux écoles qui servent des concentrations élevées d'étudiants économiquement défavorisés, les étudiants de couleur, et les apprenants en anglais.
     
    Les statuts de licenciement exigent la procédure suivante à suivre dans le cadre de la tentative de congédier un enseignant pour la sous-performance:

    Les enseignants de la Californie

    Mandats que les licenciements soient menées en conformité avec l'ancienneté et sans tenir compte de la performance, l'efficacité ou de la qualité de l'enseignant.

    section Californie Code de l'éducation 44955 (le «Statut LIFO») exige des critères de sélection par lequel les enseignants doivent être inclus dans toute mise à pied de l'échelle du district. Le Statut LIFO crée un système de mise à pied à l'ancienneté, indépendamment de la performance, l'efficacité ou la qualité d'un enseignant.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  53. Par le Los Angeles Times, la représentation syndicale des enseignants a été ravi par la décision de la Cour suprême. Pour notre absence totale de surprise, il a conclu que le vrai problème avec les écoles sous-performantes de la Californie est que l'Etat a juste besoin de donner aux enseignants encore plus d'argent.

    «Nous saluons l'affirmation de l'état de la Cour suprême de la décision de la cour d'appel", a déclaré Joshua Pechthalt, président de la Fédération des enseignantes et enseignants de Californie. "Nous pouvons maintenant une plus grande attention à la résolution des problèmes réels auxquels nous sommes confrontés dans nos écoles."

    Pechthalt dit que les défis les plus cruciaux comprennent la sécurisation augmentation du financement, ce qui réduit la taille des classes et de faire face à une pénurie d'enseignants menace.

    Nous sommes sûrs que Josh a un point. Washington D.C. passe parmi les plus par élève d'un État dans le pays et les écoles sont étonnants, non ?

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-22/california-supreme-court-decides-bad-teachers-should-keep-their-jobs

    RépondreSupprimer
  54. TIME Soutient demandes "à la traîne" police formelle de Internet


    par Tyler Durden
    23 août 2016 21h30
    Via Le Quotidien Bell,


    Comment Trolls ruinent l'Internet, Joel Stein ... Troll Culture de la haine, du temps ... Ils se tournent sur le web dans un cloaque d'agression et de violence. Ce qui les fait regarder le reste d'entre nous peut être encore pire ... Cette histoire est pas une bonne idée. Non pour la société, et certainement pas pour moi. Parce que ce que les trolls se nourrissent est attention. Et ce petit bout-ces plusieurs milliers de mots-est comme laisser les ours une casserole d'baklava. Il serait plus judicieux de faire preuve de prudence, car la personnalité de l'Internet a changé. - TEMPS

    TIME magazine a écrit un autre article horrible, celui-ci essentiellement appelant à l'Internet pour être contrôlé et censuré à cause de trop de «trolls».

    On ne sait pas pourquoi il y a plus d'entre eux maintenant qu'auparavant. La seule raison pour laquelle l'article donne est que «les mœurs» sont arrachés par l'anonymat et «l'agression et la violence" sont "suintaient de nos smartphones dans tous les aspects de nos vies."

    Cela n'a pas beaucoup de sens, mais TIME souvent ne semble pas faire beaucoup de sens. Smartphones ont été autour depuis des années mais le temps a seulement décidé maintenant, apparemment, que la traîne est un assez gros problème pour justifier un article majeur.

    Et il est l'un, par la suite, que le temps suggère devrait être traitée par la police civile. On pourrait penser que l'Internet lui-même fournit suffisamment de moyens, pour la plupart, pour faire face à tous, mais le harcèlement le plus persistant. Mais le temps ne le voit pas de cette façon.

    TIME est en fait un peu en retard à la fête. L'article se fonde en fait sur les rapports (ici) que la police métropolitaine de Londres sont la mise en place d'un 1,7 million de £ "Twitter squad" pour lutter contre la traîne des médias sociaux. Certains £ 500,000 finance un Home Office en ligne crimes haineux "hub" aussi bien.

    Plus:

    Une fois qu'il était un geek avec de nobles idéaux sur la libre circulation des informations. Maintenant, si vous avez besoin d'aide l'amélioration des vitesses de votre transfert sur le web est prêt à vous aider avec les détails techniques, mais si vous lui dites que vous êtes aux prises avec la dépression, il va essayer de vous pousser à vous tuer.
     
    Les psychologues appellent cela l'effet de désinhibition en ligne, dans lequel les facteurs comme l'anonymat, l'invisibilité, un manque d'autorité et de ne pas communiquer en temps réel dépouiller le bâtiment millénaire passé de la société de mœurs.
     
    ... Les gens qui savourent cette liberté en ligne sont appelés trolls, un terme qui est venu à l'origine d'une méthode de pêche voleurs en ligne utilisent pour trouver des victimes. Il est rapidement transformé pour désigner les monstres qui se cachent dans l'obscurité et menacent les gens.
     
    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  55. Les trolls d'Internet ont un manifeste de toutes sortes, qui stipule qu'ils le font pour le «lulz», ou rit. Que trolls faire pour le lulz va de farces intelligentes pour harcèlement aux menaces violentes.

    L'article poursuit en mentionnant "doxxing" - qui est "publie des données personnelles, telles que les numéros de sécurité sociale et les comptes bancaires."

    Aussi quelque chose appelé "swatting," - "appeler en cas d'urgence à la maison de la victime de sorte que les bustes de l'équipe de SWAT en."

    Donc, nous pouvons voir l'article est l'amalgame entre les mots avec des actions. Trolling, il est implicite comprend le vol de données et de faux rapports d'une urgence. En outre, quelques-uns des exemples de pêche à la traîne semblent destinées aux hommes et aux femmes dont les structures croyance semblent être catégoriquement politiquement correct.

    Peu importe. Vers la fin de l'article, nous arrivons à l'argument selon lequel l'Internet a besoin de la police officielle.

    Comme plus à la traîne se produit, de nombreuses victimes trouvent des lois de police insuffisante et locale sans formation. «Là où nous courons dans le problème est que les plates-formes de médias sociaux sont très réticents à marcher sur les droits du premier amendement de quelqu'un», dit Mike Bires, un officier de police en Californie du Sud qui a co-fondé LawEnforcement.social, un outil pour les flics pour lutter contre en ligne crime et utiliser les médias sociaux pour travailler avec leurs communautés.
     
    "S'ils se sentent comme la vie de quelqu'un est en danger, Twitter et Snapchat sont très réceptifs. Mais quand il vient à quelqu'un de vous harceler en ligne, obtenir les sociétés de médias sociaux d'agir peut être très frustrant. "Jusqu'à ce que la police sont entièrement pris, il recommande que les victimes vont à l'officier qui dirige le département social des médias de la force.

    Cet extrait mentionne Twitter, qui (controversée) a été relativement agressive de punir les utilisateurs qu'elle juge abusive. Dans certains cas, les interdictions à vie sont perçus. Bien sûr, il n'y a pas que Twitter. Facebook et Google (via YouTube) surveiller les communications de l'utilisateur sur une base continue.

    Ceci est ironique, cependant, parce que Facebook et Google sont des installations essentiellement soutenu par la CIA et financée (ici et ici). On peut faire valoir dans ce contexte que plus importants fournisseurs de l'Internet sont essentiellement partie du complexe militaro-industriel des Etats-Unis.

    Ainsi, les mêmes groupes qui luttent contre les conflits d'outre-mer interminables blessant et tuant des millions sont également concernés par "pêche à la traîne."

    Certes, certains "trolling" peut être extrêmement malveillant et même dangereux. Mais il est évident aussi que l'Internet a donné aux gens une voix indépendante ainsi que d'importantes, d'autres points de vue. Et ceci est évidemment - et de plus - à déranger ceux qui contrôlent la société dans les coulisses.

    Conclusion: L'idée est de générer encore une autre raison faux de réglementer et de technologie de l'information de la police. La Grande-Bretagne a déjà commencé, et TIME veut apparemment pour veiller à ce que les États-Unis ne sera pas loin derrière.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-23/time-argues-trolling-demands-formal-policing-internet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, n'est pas 'troll' n'importe qui ! Bruxelles a payé des milliards pour former et employer des trolls qui sévissent sur les forums 'Global Warming' ou autre '911' !

      Ils sont là pour modifier l'intérêt de TOUS les forums (n'importe quel sujet) afin que les réponse apportées par un internautes soient incomprises/noyées dans un flot d'injures et de sujet hors-sujets !

      Supprimer
    2. L'UE va financer des agents pour contrer les eurosceptiques sur Internet

      By lejournaldusiecle
      14 février 2013

      Le Parlement européen va débourser environ 2,5 millions d'euros environ pour lancer une armée de "trolls" sur Internet, et en particulier les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter pour lutter contre l'euroscepticisme en vue des élections de 2014, qui auront lieu entre le 5 et le 8 juin 2014.

      C'est le Daily Telegraph qui a révélé l'information le 3 Février 2013. Le journal a eu accès à des documents confidentiels qui révèlent la planification d'une campagne sans précédent de réorientation de l'opinion publique, avant et pendant les élections de juin 2014.

      Au cœur de cette nouvelle stratégie : "des outils de contrôle de l'opinion publique" destinés à déterminer si certains débats de nature politique ayant lieu entre participants des médias sociaux et autres blogs sont susceptibles d'attirer l'attention médiatique et publique.

      Les communicants des institutions parlementaires devront être capables de décrypter les "sujets tendances" au sein des conversations et d'y réagir rapidement, de manière ciblée et pertinente ; il s'agit pour eux de "se joindre aux conversations et de les influencer, par exemple en fournissant des faits et des chiffres déconstruisant les mythes".

      Selon le document mis à jour par le Daily Telegraph, les "trolls" européistes auront pour mission de subvertir le sentiment qu'expriment de plus en plus d'Européens, à savoir que "l'Europe est le problème", et de le retourner, de sorte que chacun en vienne à considérer que la réponse aux défis actuels est "plus d'Europe", et non pas "moins d'Europe".

      Une attention toute particulière doit être accordée, nous dit-on, aux pays qui ont connu une montée de l'euroscepticisme. La France, qui a massivement rejeté le Traité constitutionnel européen le 29 mai 2005 (55%), devrait donc être particulièrement ciblée par cette campagne de propagande, visant à redresser les jugements inadaptés – incorrects – sur la construction si prometteuse de ce "premier empire non impérial" qu'est l'UE, dixit Barroso.

      En pleine crise économique, et alors que l'austérité est imposée aux États, l'UE ne devrait pas rechigner sur les moyens de sa propagande, puisqu'une augmentation de près de 2 millions d'euros des dépenses en "analyse qualitative des médias" serait prévue, principalement tirée de budgets pré-existants, et plus de 900.000 euros additionnels devraient être collectés lan prochain.

      Nigel Farage a été l'un des premiers députés européens à réagir aux révélations du Telegraph, le 7 février sur Russia Today, estimant que l'UE ne valait pas mieux qu'une "république bananière".

      Sources : Daily Telegraph / Agoravox / Russia Today / Le Journal du Siècle

      http://lejournaldusiecle.com/2013/02/14/lue-va-financer-des-agents-pour-contrer-les-eurosceptiques-sur-internet/

      Supprimer
  56. Président de l'UE: «Les frontières sont les pires Invention jamais faites par les politiciens"


    par Tyler Durden
    23 août 2016 15h40


    Si nécessaire, les Britanniques plus la confirmation de leur décision de quitter l'UE, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, tout leur a donné un grand. L'souvent incohérentes "quand il est important, vous devez mentir" politique vomie plus Etats-Unis d'Europe tripes ce matin quand il a appelé les nations européennes à abandonner les contrôles aux frontières, affirmant que les frontières étaient "la pire invention jamais." nouveau Premier ministre britannique, Theresa May, n'a pas apprécié ...

    Prenant la parole lors du Forum européen d'Alpbach, dans le Tyrol autrichien, M. Juncker a déclaré: «Les frontières sont la pire invention jamais faite par les politiciens» et a déclaré la solidarité doit être accordée aux réfugiés et à leurs enfants ... (bullshit Border commence à 10:15 - noter la applaudissements aveugle du public quand Juncker laisse tomber sa ligne)

    Comme le rapporte L'Express,

    Les commentaires de M. Juncker ont été pris comme un signe qu'il a l'intention de bloquer les tentatives pour renforcer les contrôles aux frontières pour faire face à la crise des migrants écrasante Europe.
     
    Il est également un défi pour la France et la Belgique qui ont poussé à la fin de la zone de libre circulation Schengen dans l'UE pour empêcher les terroristes qui traversent le continent sans contrôle après l'Europe a été secouée par une série d'atrocités.
     
    L'intervention de M. Juncker est venu comme la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande et le Premier ministre italien Matteo Renzi rencontré sur l'île italienne de Ventotene où le concept de l'UE a d'abord été imaginé, pour discuter de l'impact de Brexit.
     
    Les dernières vues de M. Juncker, qui a également déclaré que l'UE a besoin de «bloquer le nationalisme populaire" en réponse à Brexit, ont immédiatement été en désaccord avec par Theresa May. La nouvelle Premier ministre britannique Theresa May n'a pas été impressionné par de-sovereignisation la rhétorique Juncker ... (via The Telegraph)

    "Ce ne sont pas quelque chose que le premier ministre serait d'accord avec et, en fait, vous avez entendu le premier ministre parler des points de vue que les Britanniques ont exprimé lors du référendum.
     
    "Les Britanniques pensent que les frontières sont importantes, ayant plus de contrôle sur nos frontières est importante, et qui est une question que nous devons nous attaquer."
    Et, sans surprise, le porte-parole UKIP Peter Whittle a déclaré que les commentaires de Juncker étaient «au-delà de la parodie" ...

    Ce fut une autre raison "pourquoi nous devons sortir de l'UE le plus rapidement possible, sinon notre sécurité pourrait être laissée exposée par la politique anti-des frontières de Juncker.
     
    «Frontières sûres et sécuritaires aident à définir une nation, il suffit de regarder l'Allemagne pour voir ce qui se passe lorsque vous lorsque vous mettez efficacement.
     
    "M. Juncker est également bien derrière la courbe de penser qu'il, ou ses collègues parmi l'élite politique européenne, peut arrêter la démocratie populaire de prospérer à travers l'Europe après le vote Brexit historique.
     
    «Je suis heureux de prédire que la Grande-Bretagne ne sera pas le seul pays à quitter l'UE et de devenir à nouveau une nation libre et souverain", a ajouté le porte-parole de la culture nationale Ukip.

    La grande question est - bien sûr - ce qui va George Soros demande de Juncker prochain?

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-23/eu-president-borders-are-worst-invention-ever-made-politicians

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Ce n'est pas elle ni lui qui ouvrirait leurs portes de maisons à n'importe qui !

      Supprimer
  57. FBI Probing Si "Les pirates russes" ont violé le New York Times, les agences de presse


    par Tyler Durden
    23 août 2016 14h21


    Il est leur Ruskies à nouveau ! Avec la pression sur Obama sur sa visite en Louisiane, et Hillary face à une avalanche de titres sur ses «crimes de messagerie," il est temps pour une distraction ... CNN, les pirates pensé à travailler pour le renseignement russe ont effectué une série de les atteintes à la cyber-ciblage des journalistes au New York Times et d'autres agences de presse des États-Unis, selon des responsables américains informés sur la question.

    Les intrusions, détectées au cours des derniers mois, sont les rapports de CNN, sous enquête par le FBI et d'autres agences de sécurité américaines.

    Les enquêteurs pensent jusqu'à présent que l'intelligence russe est probablement derrière les attaques et que les pirates russes ciblent les agences de presse dans le cadre d'une série plus large de hacks qui ont également porté sur les organisations du Parti démocratique, ont indiqué les responsables.
     
    Le FBI a refusé de commenter et un porte-parole de The New York Times n'a pas voulu confirmer les attaques ou l'enquête.
     
    "Comme la plupart des organismes de presse, nous sommes vigilants sur la garde contre les tentatives de pirater nos systèmes», a déclaré New York Times Co., porte-parole Eileen Murphy. "Il existe une variété d'approches que nous prenons jusqu'à et y compris le travail avec les enquêteurs de l'extérieur et l'application de la loi. Nous ne commenterons pas toute tentative spécifique pour obtenir un accès non autorisé au Times."
    Malgré l'absence de preuve réelle, le blâme est rapidement réparti ...

    Les responsables du renseignement américain estiment que l'image qui émerge de la série des intrusions récentes est que les agences d'espionnage russes utilisent une vague de cyber-attaques, y compris contre les think tanks à Washington, afin de recueillir des renseignements à partir d'un large éventail d'organisations non gouvernementales avec des fenêtres dans le système politique américain.
     
    The Times a apporté des enquêteurs de sécurité du secteur privé qui travaillent avec les responsables américains de la sécurité nationale pour évaluer les dégâts et de déterminer comment les pirates ont obtenu dans, selon les responsables américains.
    Et rapidement le récit est incliné contre Trump ...

    Attention a grandi sur les hacks pensé à réaliser par les Russes depuis Wikileaks a publié un trésor de courriels volés à la DNC dans le week-end avant la convention du Parti démocratique de nommer Hillary Clinton pour le président.
     
    Les responsables du renseignement américain disent qu'il ya des preuves solides montrant l'intelligence russe derrière le DNC hack. La campagne de Clinton a affirmé le hack comme preuve que les Russes essaient de faciliter l'élection de Donald Trump.

    Nancy Pelosi "sait à coup sûr" il est ... Les Russes

    Alors, que pensez-vous besoin ?

    http://www.zerohedge.com/news/2016-08-23/fbi-probing-if-russian-hackers-breached-new-york-times-news-agencies

    RépondreSupprimer