- ENTREE de SECOURS -



dimanche 8 mai 2016

Tout est fait pour que le peuple se révolte !

S'il y a autant de personnes qui abandonnent les USA et leur nationalité ce n'est pas pour rien et pour faire comme beaucoup d'autres en d'autres pays. Ces mouvements ont de quoi inquiéter ceux qui restent et qui croient que ces agitations ne sont que passagères !
.
L'Europe envahie par les étrangers ! et... 350 000 euros à payer par les contribuables du pays qui refuse l'entrée à un seul terroriste (alors qu'ils sont des millions payés par qui l'on sait pour faire le voyage en attendant de recevoir le ordres de tuer autour d'eux !).
.
Tout est fait pour que le peuple se révolte ! TOUT ! Et, si les étatsuniens ont des armes chez eux ils sont bien les seuls au monde à avoir cette chance !
.
.
Prenons le simple exemple de la fausse opposition des partis politique, promet-elle (si elle est élue) d'arrêter immédiatement la circulation des véhicules diesel qui tuent plus de 40 000 personnes chaque année en France ? Non ! (Au Japon, le diesel est interdit. Les poids-lourds comme les autobus roulent à l'essence). Le gasoil est plus cher à décanter que l'essence et est vendu volontairement moins cher ! Pourquoi ? Pour faire crever plus de 40 000 personnes chaque année en France !
.
.
Pourquoi des idiots parlent-ils que la mer va monter (si la glace font !) ? Pourquoi des attardés mentaux parlent-ils que le gazcarbonique est un poison alors que TOUS les scientifiques affirment le contraire ?
.
.
.
Pourquoi pensez-vous que votre travail ne sert à rien aujourd'hui face aux machines-robots qui vous remplacent 7/7 et 24/24 ?
.
.
Pourquoi TOUS ceux qui investissent dans les panneaux photo-voltaïque ou éoliennes sont-ils en faillite (hors subventions des contribuables) ?
.
.
Pourquoi la fausse dette a été créée ?
.
.
Pourquoi la dépopulation n'est-elle pas un conte de fée ?
.
.

57 commentaires:

  1. Les violences policières, en bonne béquille du gouvernement français


    Mehdi Fikri/Alexandre Fache/Loan Nguyen/Marion d'Allard
    L'Humanité
    dim., 08 mai 2016 04:46 UTC

    -- Comment: N'oublions pas que les citoyens qui font partie des forces de l'ordre, au choix aussi sadiques ou fatigués ou excédés ou apeurés qu'ils soient pendant les manifestations, ne sont que des exécutants. Tout aussi responsables sont les hommes politiques qui permettent et encouragent officieusement ce type de comportements. Qui produisent à moyen terme une augmentation de la violence, lorsque les parties s'affrontent. Les exactions policières sont les émanations d'une peur sous-jacente, celle de la classe dirigeante qui préfère contraindre par la force plutôt que de se remettre en question. Chose qui lui est presque impossible, bien entendu : on ne demande pas à un malade mental de se soigner lui-même et à un prédateur de changer sa propre nature.

    Et qu'attendre d'une demande de changement, certes légitime, faite par le peuple aux politiciens quand on réalise aussi que ceux-ci ne sont que les sous-produits d'un système qui, par nature, est un système de domination et qui ne peut qu'être cause de souffrances et de destructions ?
    - La Connaissance et la Liberté, antidotes au fascisme montant
    - Luttons contre la tyrannie et la psychopathie
    On pourra finir par une citation d'un Russe quelque peu... célèbre et avisé :
    « Le gouvernement est une réunion d'hommes qui fait violence au reste des hommes. » --
    Flash-Ball, tonfas, grenades en tous genres... Les manifestants sont confrontés à l'arsenal policier et le nombre de blessés augmente à une vitesse astronomique. À Paris et en province, les militants témoignent d'une volonté de stopper le mouvement social à tout prix.

    Des quartiers en état de siège, des manifs survolées par des drones ou des hélicos. Et des blessés, d'innombrables blessés. Un nouveau chapitre s'est ouvert dans l'histoire déjà bien chargée des exactions de la police française. « C'est complètement dingue, estime Pierre, militant nantais. Lors du CPE, Dominique de Villepin s'inquiétait, du moins publiquement, qu'un jeune ne se fasse tuer. Les socialistes font mieux?: ils s'en foutent complètement. » Pierre avait 16 ans lors du CPE et un tir de Flash-Ball l'a privé de l'usage de son œil droit. Alors que la chasse semble ouverte et la bride lâchée sur le cou des agents, Pierre redoute un nouveau Rémi Fraisse ?:

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  2. « C'est parti très fort dès le début. Et si ça continue comme ça, la police va finir par tuer un manifestant. »
    Pierre Douillard est auteur du livre l'Arme à l'œil, violence d'état et militarisation de la police. Derrière les techniques « d'encagement » des cortèges et les policiers qui ne retiennent pas leurs coups, il voit « la volonté politique de marquer les chairs de la jeunesse, le corps des gens, pour casser le mouvement à tout prix. La répression et l'antiterrorisme, ce gouvernement n'a plus que cela pour tenir debout, de toute façon ».

    Difficile de tenir le compte des lycéens qui se font ouvrir le crâne, des artères sectionnées par des tirs de Flash-Ball, des yeux éclatés et des commotions diverses.
    « Effectivement, c'est un vrai miracle que personne ne soit encore mort », estime Gaspard Glantz, en insistant sur le terme « miracle ».
    Gaspard est le fondateur du site Taranis News, spécialisé dans la vidéo coup de poing filmée en tête de manif. Depuis 2009, il a observé les affrontements lors du contre-sommet de l'Otan, ceux de Sivens ou encore de Notre-Dame-des-Landes. « On a franchi un cap par rapport à cette époque. Le niveau de violence policière que j'observais une ou deux fois par an, aujourd'hui, je le vois deux fois par semaine. Et en plein Paris », raconte Gaspard Glantz. Il évoque les tirs tendus de lance-grenades fumigènes Cougar, les grenades de désencerclement tirées en l'air alors qu'elles sont censées être utilisées au niveau du sol. « C'est devenu le grand n'importe quoi, poursuit Gaspard. J'espère qu'il est clair pour tout le monde que la jeunesse de ce pays exprime autre chose que son rejet de la loi travail. Il est temps que le gouvernement entende cela et lâche du lest. »

    « Il y avait tellement de lacrymo que même les CRS se sont mis à vomir ?! »

    À Paris, la manif du 1er Mai a tourné à la bataille rangée. Juliette, étudiante en anglais, hallucine encore?: « Il y avait tellement de lacrymo et de bombes au poivre que même les CRS se sont mis à vomir ?! » Dans le trajet entre Bastille et Nation, cinq rangées de policiers ont coupé le défilé en deux, pour séparer le bloc de tête et le reste cortège. Une fois les gens à peu près immobilisés, ils ont essuyé tirs de lacrymo et coups de matraque. « J'ai vu un homme d'une quarantaine d'années s'évanouir au pied des CRS, la police charger les gens assis dans l'herbe à Nation et tirer des grenades lacrymo jusque dans les bouches de métro. » Plus tard, à Nuit Debout, Juliette voit « des personnes se faire frapper au sol, dans une atmosphère de guerre civile ».

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. Un photographe présent à la manif du 28 avril raconte comment la BAC et les CRS les ont pris pour cible, à coups de grenades lacrymo et de « Alors, on fait moins les malins ?! » Selon lui, l'objectif était de les empêcher de travailler ?: « Une fois neutralisés, nous ne pouvions plus prendre de photos des violences. » Ce n'est pas beaucoup mieux en province. Alors que l'usage du Flash-Ball reste - relativement - limité à Paris, c'est un véritable festival, à Rennes, Bordeaux, Lyon ou encore Nantes. Après avoir été lui-même blessé, le militant nantais Pierre Douillard s'est penché sur l'usage du Flash-Ball. L'engin arracheur d'œil a été mis entre les mains des policiers par Nicolas Sarkozy en 2002 mais ce sont les socialistes qui ont fait monter en gamme les agents, en généralisant l'usage du LBD ?40. Cette version « fusil » du Flash-Ball, plus puissante et plus précise, fournit actuellement aux hôpitaux le gros des blessés graves.
    « Cette arme a réhabitué les policiers à tirer sur la foule et cela n'a rien d'anodin, pointe Pierre. C'est une rupture avec l'ancienne doctrine du maintien de l'ordre qui consistait à faire barrage et à repousser les manifestants. Aujourd'hui, les policiers nous rentrent dedans et font une utilisation industrielle de leur matériel contre toutes les composantes du mouvement social. »
    Vincent, un tranquille expert-comptable de 66 ans, en a fait les frais alors qu'il défilait à Lyon le 28 avril. Il se croyait pourtant en sécurité, à une trentaine de mètres de la zone de confrontation. « J'ai été touché par un tir de Flash-Ball et une grenade de désencerclement. Une amie a également été touchée et j'ai été demander de l'aide aux policiers. » Ce qui lui a valu un coup de matraque d'un policier énervé, calmé de justesse par ses collègues qui l'ont empêché de frapper le sexagénaire.

    Les techniques mises au point lors des guerres coloniales ?

    Mathieu Rigouste, militant à Toulouse, n'est pas étonné par cette montée en puissance de la répression. Auteur de la Domination policière, une violence industrielle, véritable archéologie des pratiques répressives françaises, Mathieu pointe une nouvelle fois la très ancienne expertise de la police française, en matière de répressions de mouvements populaires. Les matraquages meurtriers et les techniques d'intimidation n'ont rien de nouveaux ?: les jeunes de banlieue en font les frais tout les jours.
    « Ces techniques, mises au point lors des guerres coloniales et utilisées en permanence dans les quartiers populaires ou les prisons, sont aujourd'hui déployées contre le mouvement social, pour protéger un pouvoir à la dérive. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. Dans les rues de Paris, des policiers de commissariat, sans contrôle direct de leur hiérarchie, sont équipés de tenues anti-émeute et lâchés dans la foule où ils frappent à tout-va. Et pour le chercheur en sciences sociales, leur violence est tout à fait délibérée.
    « La férocité des unités répressives est en fait très maîtrisée, poursuit Mathieu Rigouste. Cette manière de faire a été observée lors des printemps arabes. Frapper la foule au hasard, et non plus seulement les meneurs, c'est transmettre un message clair ?: les anonymes seront touchés pour ce qu'ils sont, juste parce qu'ils sont là, parce qu'ils veulent protester. Ils veulent nous instiller la peur d'aller en manifestation. »
    Il remarque ?: « On observe ces effusions de violence dans tous les pays où le capitalisme traverse une crise et où l'État craint de perdre la main et s'attache à réagencer son système de contrôle. » De l'état d'urgence antiterroriste à des étudiants laissés en sang sur le trottoir, la même logique est à l'œuvre.

    Face à la répression, les manifestants apprennent, parfois dans la douleur, à réagir. « La foule en tête de cortège augmente de manif en manif et cela aussi c'est nouveau, témoigne Gaspard Glantz. J'y vois des personnes de la quarantaine, des classes moyennes, avec des casques, des lunettes de plongées ou des masques à gaz. Les manifestants commencent à prendre le réflexe de se protéger les uns et les autres. Et lors du 1er Mai, lorsque la police a voulu « nasser » la foule, les manifestants ne se sont pas laissé faire et ont refusé d'être séparés du cortège de tête. » Il y a aussi les « street medics », des médecins volontaires, qui ont fait leurs armes lors de la COP21 et qui, ces dernières semaines, ramassent des blessés à la pelle. « Ils s'occupaient de sept personnes pour des brûlures, des arcades sourcilières explosées », racontait un manifestant le 28 avril.
    Quand le préfet de mai 68 calmait ses troupes... En Mai 68, le préfet de police de Paris, Maurice Grimaud, a tout fait pour calmer les ardeurs de ses troupes. Le 29 mai, il s'adresse aux forces de police ?: « Frapper un manifestant tombé à terre, c'est se frapper soi-même en apparaissant sous un jour qui atteint toute la fonction policière. »

    Le gouvernement interpellé « M. le ministre, allez-vous enfin renoncer à l'intimidation et à la stratégie de la tension pour faire respecter le droit constitutionnel de manifester ? » Pierre Laurent, sénateur (PCF), lors des questions au gouvernement hier.

    https://fr.sott.net/article/28170-Les-violences-policieres-en-bonne-bequille-du-gouvernement-francais

    RépondreSupprimer
  5. Tesla et GM sera probablement être fait faillite en 10 ans (vidéo)

    Soumis par EconMatters le 07/05/2016 20:06 -0400

    Je cherchais initialement à Tesla d'un point de vue commercial, mais en comparant les GM, les deux société de rouages financiers look sombre plus long terme. GM est une machine accumulation de la dette, et Tesla est la version starter de ce modèle. L'Automobile, l'industrie manufacturière est une entreprise à forte intensité de capital, mais ces deux entreprises sont des retardataires aux meilleures pratiques de l'industrie dans son ensemble. Il y a des ennuis majeurs à venir pour les deux sociétés à ce niveau de mauvaise gestion financière. Tesla essaie de grandir trop vite, et GM est une bureaucratie de style de gouvernement pléthorique qui nécessite de grande taille pour dire le moins.

    - voir clip sur site:

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-07/tesla-and-gm-will-probably-both-be-bankrupt-10-years-video

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Suffit d'arrêter les subventions des contribuables et c'est immédiat !

      Supprimer
  6. Sécurité intérieure de mener faux « bioterrorisme » métro terreur attaque à New York City

    Soumis par Tyler Durden le 08/05/2016 11:26 -0400


    À la suite de « Jade heaume » l'été dernier, 2016 semble avoir vu une escalade dans l'agitation sociale et domestique terrorisim réaction de menace entre les autorités de l'Amérique. FEME entreprise des riot formation dans le sud le mois dernier, roulant à travers de Houston la semaine dernière des chars de combatet maintenant le que Department of Homeland Security prévoit un exercice d'attaque de bioterrorisme ensuite dans le métro de New York.

    L'été dernier que l'Etat du Texas a été feu sur les préoccupations entourant la barre Jade des exercices militaires qui s'est tenue à travers l'État a incité certains à spéculer que le gouvernement fédéral préparait pour soit une insurrection locale, sécession contencies pour le Lone Star state ou même une "prise de Texas de planification."

    Semblable confusion retournée plus tôt cette année, où des dizaines d'étudiants de McLennan Community College posés des manifestants turbulents dans le cadre d'un programme de formation de Federal Emergency Management Agency. Cet exercice de trois jours « premier en son genre » à Waco (Texas), a été supervisé par le Department of Homeland Security, au cours de laquelle policiers de quinze différents départements ont participé à des exercices sur la façon de faire face à des émeutes et de procéder à des arrestations massives. »

    Et maintenant, uns Intellihub Recueil, que DHS s'apprête à entreprendre des exercices de bioterrorisme à New York...

    La semaine prochaine le Department of Homeland Security sortira "matières particules inoffensives" les tunnels de métro dans le but de comprendre comment les gaz ou particules voyagerait à vol d'oiseau, dans le cas où un incident réel bioterrorisme se produisait en fait à une date ultérieure.

    Le « gaz non toxique et sans danger mateial » sortira à Queens, Manhattan et Brooklyn stations, tandis que les agents de suivre le flux à travers le système. Les renseignements obtenus de la perceuse pourraient être la clé et peuvent aider les autorités et officiel réagissent plus rapidement si un événement réel devait prendre place.

    La perceuse est semblable à un autre qui a été menée en Californie l'hiver dernier pour l'Anthrax.

    Bien que ces types de forets soulève la suspicion du gouvernement et de la prescience de l'Agence de renseignement, ils font aussi tout simplement depuis en raison de la nature du monde d'aujourd'hui.

    Comme des maintenant les responsables disent qu'il y aucune menace crédible ou actuel de terreur dans la ville.

    Ce qui, exactement, sont américains dit pas ?

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-08/homeland-security-conduct-fake-bioterrorism-subway-terror-attack-new-york-city

    RépondreSupprimer
  7. Erdogan « Prince de l'Europe » rejette les demandes de l'UE pour la réforme Loi antiterroriste

    Soumis par Tyler Durden le 08/05/2016 03:00 -0400
    Soumis par Mike Shedlock via MishTalk.com,


    Faire semblant de période est plus
    La crise des réfugiés en Europe a obtenu plus intéressant cette semaine.

    Dans les heures de Bruxelles, donnant le feu vert sur Merkel malavisée traitant de la Turquie, le président turc Recep Tayyip Erdogan a limogé licenciés Ahmet Davutoglu, le premier ministre qui a négocié l'accord avec la chancelière allemande Angela Merkel.

    Pour plus de détails voir l'UE approuve Deal avec Turquie (puis tous les Hell Breaks Loose).

    Vendredi, Erdogan a annoncé qu'il ne serait pas mettre pleinement en œuvre l'affaire que Davutoglu a négocié avec Merkel.

    L'Union européenne peut prétendre n'est plus qu'Erdogan a l'intention de réformer la Turquie.

    L'UE a un choix ? Le Financial Times affirme no je dis oui.

    Erdogan rejette les demandes de l'UE
    S'il vous plaît envisager de Recep Tayyip Erdogan rejette demandes de l'UE pour la réforme de loi anti-terroriste.

    Recep Tayyip Erdogan, Président de la Turquie, a rejeté les demandes de Bruxelles pour une révision d'une loi contre le terrorisme, ce qui suggère qu'il est prêt à abandonner une affaire crédit dirigeants EU à freiner le flux des migrants.

    Bruxelles a demandé que Ankara d'apporter la modification avant que l'UE fournisse de voyager sans visa pour 80 millions de turcs, une des plus grandes concessions de l'opération de migration.

    Mais M. Erdogan a insisté vendredi la législation était nécessaire à un moment où son pays est visé par des militants islamistes et Kurdes et a déclaré qu'il n'était pas disposé à changer.

    Merkel s'incline à Erdogan « Prince de l'Europe »
    La Loi antiterroriste en question donne Erdogan la possibilité d'étiqueter quelqu'un at-il un terroriste pour la moindre des raisons.

    Erdogan a arrêté des journalistes et des universitaires, essentiellement quiconque publiquement est en désaccord avec lui.

    Mais Merkel ne se soucie pas. Elle est même prête à embrasser les pieds d'Erdogan dans son trône d'or nouvellement mis en service.

    Le spectateur, explique Comment Recep Erdogan est devenu l'homme le plus puissant en Europe.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  8. Erdogan est un patient islamiste. Il a utilisé son pouvoir pour resserrer son emprise et de consolider la puissance derrière une des parties — et un homme. Il a même commandé un nouveau trône d'or et de s'asseoir dessus. Le calife putatif se mit à prendre la Turquie dans une direction trop prévisible tous — consolider le pouvoir autour de lui de le prendre loin de l'armée et le pouvoir judiciaire et étouffer la dissidence interne chaque fois qu'il le pouvait.

    La mesure à laquelle Erdogan a pu prendre la Turquie vers l'arrière est une tragédie moderne. Lorsque les accusations de corruption ont émergé autour de son entourage immédiat, il y a un peu plus de deux ans, il rapidement banni de YouTube et Twitter, la commission enquête qui s'ensuivie en peluche avec des membres de son propre parti et a rejeté les enquêtes comme une « tentative de coup d'Etat » par les gens qui servent de « puissances étrangères ».

    Erdogan ne vous inquiétez pas que son autoritarisme lui rendrait pure et simple [de l'adhésion à l'UE] ?

    Il a parié que l'Union européenne, pour l'ensemble de ses mots pieux, pourrait être acheté plus tard. En une seule nuit en janvier 2014, il a enlevé et remplacé environ 350 policiers. Son parti s'est donné de nouveaux pouvoirs permettant d'espionnage domestique sur les banques et les entreprises sur les questions relatives aux « renseignements étrangers ».

    À la fin de 2013, Erdogan a dit qu'il ne considérera aucuns plusieurs conférences de Bruxelles et qu'il « sincèrement devrait fortement critique de ses pays membres, l'UE devrait critiquer elle-même et écrire son propre rapport d'activité ». En mars il a pris le contrôle de Zaman, jusqu'au Journal de plus fort tirage – puis de la Turquie. Et il a pris des mesures contre des milliers de citoyens pour le délit d'offense au Président. Le mois dernier, un homme turc a été arrêté pour avoir insulté Erdogan en demandant aux policiers pour se rendre au zoo.

    Quand un spectacle d'humour de fin de soirée en Allemagne, a souligné l'absurdité d'une loi allemande interdisant les insultes contre les dirigeants étrangers en attaquant d'Erdogan, la Turquie a exigé que Berlin a agi. Erdogan appelait Angela Merkel au talon. Et avec succès : elle a approuvé la poursuite du comédien incriminé.

    La Turquie est de 2,7 millions de réfugiés syriens — ce qui Erdogan est traiter comme étant en possession d'une arme chargée.

    Et si l'UE a accepté le traitement abominable de la Turquie des Kurdes. Il a ignoré l'occupation illégale de Chypre du Nord. Et il a ignoré à chacune de ses propres putatifs « critères ». En essayant d'éviter des millions de plus de migrants, l'UE a ouvert les portes aux 75 millions de Turcs.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  9. En privé, Erdogan doit être étonné de voir à quel point il peut disputer. Le pire son comportement, plus son influence en Europe. Il peut envoyer la police allemande à l'arrestation de comédiens allemands dont il n'aime pas les plaisanteries. Il peut demander à l'Union européenne de retarder ses « rapports » sur la Turquie à un moment qui convient le mieux à ses fins électorales. Il y a quelques semaines, une fuite transcription d'une conversation a montré m. Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne, plaidant Erdogan à considérer que « nous avons traité vous comme un prince à Bruxelles ».

    Y a t-il un choix ?
    Le Financial Times estime Europe a Limited Options sur la Turquie Visa Deal.

    Deux mois auparavant, l'UE a accepté de verser 6 milliards d'€ à Ankara pour aider à couvrir le coût de mise à l'abri des dizaines de milliers de migrants supplémentaires sur son sol. Maintenant, Bruxelles offre à la Turquie un prix politique substantiel sous la forme de voyager sans visa vers l'Europe pour ses 80 millions de citoyens. Compte tenu de l'autoritarisme croissant du président turc Recep Tayyip Erdogan, cette proposition, que la Commission européenne a dévoilé mercredi, est controversée. Mais le besoin pressant de l'Europe pour régler que la crise migrant signifie qu'il a peu de choix mais au signer cet accord désagréable.

    L'Europe doit pincer son nez et inscrivez-vous au Pacte qu'il a frappé avec Ankara. Quel que soit ses défauts, la Turquie au moins respecte sa part du marché, gérer les numéros à venir dans la mer Égée. Après avoir commis tant d'erreurs dans cette crise, l'UE a d'autre choix peu mais appuyer sur comme le meilleur, il peut avec son voisin de l'est difficile.

    Proposition de folle
    On n'accorde pas l'accès visa à 75 millions de citoyens turcs dans l'espoir d'arrêter l'écoulement de 1 million de réfugiés.

    Le Financial Times affirme « les visas seront accordées aux Turcs pendant trois mois et il n'y a aucune raison de croire qu'un grand nombre est dépassent la durée de leur accueil. »

    Ce qui ? Comment diable le Financial Times pourrait éventuellement savoir ?

    Remonter les bateaux
    L'UE devrait remercier sa bonne étoile que Erdogan ne remplira pas sa fin du deal et annuler avec gratitude.

    Couplé avec l'annulation (pour lesquels l'UE peut blâmer Erdogan), l'UE devrait annoncer un plan d'Australie-type forçant retour tous les bateaux, tout en arrêtant et en poursuivre les contrebandiers.

    Appel à l'armée pour faire respecter les frontières. C'est ce qu'a fait l'Australie.

    S'il vous plaît envisager de Tony Abbott est le droit de l'Immigration – et tournant retour bateaux.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  10. Pendant de nombreuses années, l'Australie a tourné loin bateaux remplis de migrants. Retirez un, cela ressemble à froid – cœur — une nation construite par des immigrants ne montrant aucune compassion pour les autres qui veulent une vie meilleure. Mais c'est précisément parce que l'Australie est une nation d'immigrants qu'il comprend la situation : Si vous laissez la terre de bateaux, plus de personnes viennent. Trafiquants seront encouragés, migrants vont être escroqués et leurs corps se laveront sur vos côtes. N'importe quel pays sérieux au sujet de l'immigration nécessite une approche plus efficace et robuste.

    Approche sensible
    De retour en arrière des bateaux peut être plus difficile pour l'UE, qu'il est pour l'Australie, mais il peut être fait.

    Fait un pacte avec le diable puis laisser le diable à revenir sur un élément essentiel de sa fin n'est pas une option viable.

    Accepter les nouvelles exigences d'Erdogan ferait quatre choses, tout peu recommandables.

    1. Ouvrir l'Europe à 80 millions de citoyens turcs, tous avec une hache à moudre.
    2. Faire Erdogan le prince de l'Europe.
    3. Accepter le rôle de dictateur de la Turquie d'Erdogan.
    4. Sous réserve de l'UE exige en outre que la Turquie pourrait déclencher les réfugiés en tout point à l'avenir.
    Veuillez accorder une attention particulière au point numéro 4.

    Le 7 mars, j'ai noté diable demande et reçoit plus de Concessions de Merkel : au lit avec un dictateur.

    Nous y revoilà. Le diable veut encore plus des concessions. Cette fois, les demandes de diable l'UE acceptent Erdogan comme le prix de l'Europe et le dictateur de la Turquie.

    Il s'agit d'une affaire, que l'UE serait folle d'accepter.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-07/erdogan-prince-europe-rejects-eu-demands-reform-terrorist-law

    RépondreSupprimer
  11. Le monde multipolaire accouchera dans la douleur : l'utopie des BRICS doit résister

    Chems Eddine Chitour
    Mondialisation.ca
    ven., 06 mai 2016 18:50 UTC

    -- Commentaire : Comme le résumait Pepe Escobar :
    Voilà ce qui est en jeu maintenant contre les BRICS : le Brésil en état de siège, la chute de l'Afrique du Sud, la faiblesse de l'Inde, la Chine et la Russie progressivement encerclées. Les variations de la guerre hybride de l'Ukraine au Brésil, une pression croissante en Asie centrale, le baril de poudre en Syraq, tout se focalise sur une offensive de Full Spectrum Dominance pour briser les BRICS, le partenariat stratégique russo-chinois, et, finalement, les nouvelles Routes de la Soie unifiant l'Eurasie. La guerre des prix du pétrole, l'effondrement du rouble, le flot de réfugiés dans l'UE - causé par l'erratique Sultan Erdogan - , partout le remix des Opérations Gladio au XXIe siècle, la distraction des masses vers des ennemis imaginaires, tandis que le terrorisme de la variété d'opérette Daesh est manipulé comme une tactique de diversion sophistiquée.

    Le plan est peut être brillant, magistral même, dans sa conception et dans son exécution, et le scénario est si flashant dans un sens cinématographique. Mais ne vous méprenez pas ; il y aura un retour de manivelle. --

    «La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C'est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort.»François Mitterrand, confidences à Georges Marc Benhamou

    Cette boutade est là pour nous rappeler que le monde actuel est une jungle, les pays occidentaux donnent l'impression d'une unité de façade contre les adversaires de l'Empire. Mais entre eux c'est une lutte à mort. Il n'est que de voir comment les Etats-Unis tentent d'imposer le traité transatlantique Tafta. On comprend dans ces conditions comment ces pays occidentaux feront tout pour casser la dynamique de la Chine, de l'Inde, de la Russie surtout depuis qu'ils se sont organisés (BRICS).

    En effet, «avec un PIB de 14 milliards de dollars, ils comptent pour 18% du PIB mondial. Avec un produit intérieur brut (PIB) de près de 14 milliards de dollars, ce groupe de pays, qui compte pour 18% du PIB de la planète, s'affirme de plus en plus comme le moteur de la croissance mondiale. L'an dernier, le seul commerce interne aux BRICS a atteint 230 milliards de dollars, soit 8% du commerce de la planète tout entière. «D'ici à 2016, ils compteront pour 37% de la croissance» du globe, prédit le dernier rapport économique de Grant Thornton.» (1) C'était il y a quatre ans...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  12. Les BRICS dit-on, font figure de colosses aux pieds d'argile. Devenus les poids lourds de l'économie internationale à hauteur du quart du PIB mondial et de 17% des échanges de biens et services, les cinq grands émergents (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud. Depuis, des problèmes ont surgi. Ceci n'est pas naturellement pour déplaire aux pays occidentaux industrialisés. Tensions sociales ou géopolitiques, consommation ou investissements en berne... Bien que les racines de leurs difficultés soient diverses, les économies du Brésil, de la Russie, de l'Inde, de la Chine et de l'Afrique du Sud montrent toutes des signes d'essoufflement. Nous allons dans ce qui suit tenter de voir clair entre ce qui est structurel et ce qui est fomenté, voire provoqué d'une façon exogène - sans recourir à la théorie du complot pour cacher des indigences et pour faire diversion- sur un terreau de tensions sociales. On annonce régulièrement un affaissement de la Russie, du fait que les ventes de pétrole représentent la moitié des exportations russes. Très logiquement, le rouble chute. Du fait dit-on, que les épargnants russes, (les richissimes oligarques) sont inquiets. Car une petite baisse du taux de change entraîne une petite sortie de capitaux, qui affaiblit la monnaie et encourage de nouvelles fuites, et le cycle continue en s'amplifiant.

    Le cas de la Chine

    Dans le même ordre, en mars 2015, Patrick Saint Paul écrivait à propos du début du ralentissement de l'économie chinoise:

    «La seconde économie mondiale continue de s'installer dans la nouvelle norme" d'une croissance plus modérée, après trois décennies de développement fulgurant. L'activité dans le secteur des services en Chine s'est accrue en mars. Cependant, la croissance de l'emploi et des nouveaux contrats a nettement ralenti, ce qui pourrait inciter la Banque populaire de Chine et le gouvernement à prendre de nouvelles mesures pour relancer une économie en perte de vitesse. (...) Ce ralentissement tient à plusieurs facteurs, dont les difficultés du marché intérieur de l'immobilier, le poids de l'endettement et la consommation extérieure et intérieure à l'arrêt. Exportations, investissement, productions manufacturières sont en recul. La Chine s'achemine cette année vers une croissance autour de 7%, soit la plus faible depuis 25 ans.» (2)
    La déstabilisation du Brésil

    En ciblant le Brésil, la City et Wall Street veulent casser les BRICS. Karel Vereycken écrit à ce propos: «Dans son article du 7 mars, Ambrose Evans-Pritchard, le chroniqueur ultraconservateur du quotidien anglais Daily Telegraph, affirme que la déstabilisation de la présidente brésilienne entre dans sa phase finale, et que l'objectif n'est pas la lutte contre la corruption, mais la guerre anglo-américaine pour briser le groupe des BRICS. Sous le titre La chute de Lula marque la fin du fantasme des Brics, Evans-Pritchard claironne que le Brésil est le premier pays du quintette des BRICS à s'effondrer sur autant de fronts en même temps, bien que la Russie et l'Afrique du Sud sont plongés dans une grave crise et que la Chine dépense 100 milliards de dollars par mois de ses réserves de devises. Seul l'Inde a le vent en poupe. Le concept de BRICS est désormais dépourvu de tout sens".»(3)

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  13. Avec l'arrestation-spectacle de l'ancien président Lula da Silva, un proche de la présidente Dilma Rousseff, pour le Britannique :
    «l'élan pour destituer Mme Rousseff semble soudainement inarrêtable». Il précise immédiatement que «les marchés» (c'est-à-dire les grandes banques internationales) espèrent que le vice-président, Michel Temer, pourra prendre rapidement le relais et «saisir l'austérité et les réformes à la tête d'un gouvernement pro-business». (...) «En même temps, la Couronne britannique sort du placard sa mascotte, Marina Silva, la candidate verte qui dispose du soutien non dissimulé de la famille royale britannique. En 2008, elle a été récompensée pour son agitation écologiste par le Duke of Edinburgh Conservation Award, un prix offert par le prince Philippe d'Edinbourg, le très malthusien fondateur de World Wildlife Fund (WWF).» (3)

    «Dans son article, Lula et les BRICS pris dans une lutte à mort, Pepe Escobar rappelle que: déjà en 2009, WikiLeaks exposait comment les majors pétrolières étaient actives au Brésil, en essayant de modifier - par tous les moyens d'extorsion nécessaires - une loi proposée par l'ancien président Lula da Silva, positionnant la lucrative compagnie nationale Petrobras comme opératrice en chef de tous les blocs offshore de la plus grande découverte de pétrole de ce début de XXIe siècle, les gisements pré-salifères. Lula n'a pas seulement maintenu hors du tableau les majors pétrolières - en particulier ExxonMobil et Chevron - mais il a également ouvert l'exploration pétrolière au Brésil à la chinoise Sinopec, dans le cadre du partenariat stratégique sino-brésilien (BRICKS entre BRICS) » (3).

    «Le scandale de la corruption contre Petrobras, poursuit Escobar a démarré avec les révélations de Snowden sur la façon dont la NSA espionnait la Présidente brésilienne Dilma Rousseff et les dirigeants de Petrobras. Elle s'est poursuivie avec le fait que la police fédérale brésilienne coopère aussi bien avec le FBI que la CIA, qui lui prodiguent entraînement et formation et/ou qui la nourrissent, étroitement (surtout dans la sphère de l'antiterrorisme).

    Et cela a continué à travers l'enquête «Car Wash», qui dure depuis deux ans (...) Mais pour les procureurs de l'opération «Car Wash», le véritable objectif, depuis le début, est de prendre Lula au piège" (...)» Une partie de l'oligarchie brésilienne, est terrifiée à l'idée que Lula se représente en 2018, et remporte l'élection. (...) Le 26 février, le Parti des travailleurs brésiliens (PT) a adopté un plan d'urgence national" (NEP) demandant à Rousseff de couper les ailes du secteur financier prédateur. (...)»(3)

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  14. Daniel D. nous décrit la marche suivie pour la destitution de Dilma Rousseff :

    « Le président de la Chambre basse du Congrès brésilien, Eduardo Cunha, impliqué dans un réseau de crime organisé, selon les déclarations Mardi à la Cour suprême de Rodrigo Janot, procureur général du Brésil, est précisément le moteur de toute l'opération qui voudrait destituer Dilma Rousseff au Brésil. (...) Le 17 avril 2016 les deux tiers de la chambre des députés brésilienne ont voté pour le lancement d'une procédure de destitution contre la présidente actuelle Dilma Rousseff. Si à la mi-mai le sénat s'y joint également, Rousseff sera destituée de ses fonctions officielles pour 180 jours au maximum. Après ce délai, le sénat devrait voter pour une destitution définitive de Dilma Rousseff. Sinon elle réintégrera ses fonctions. (...) La première réaction de Dilma Rousseff face au vote a été de se montrer combative et elle a désigné la procédure de ses adversaires comme étant un nouveau « coup d'Etat ». Le vote serait une « Violence contre la vérité, contre la démocratie et contre la prédominance démocratique du droit. » Pourrait-il vraiment s'agir d'un « coup d'Etat » et qu'est-ce qui se cache derrière la procédure de destitution ? » (4)

    « Pour rappel poursuit Daniel D. cinq des plus grands Etats BRICS totalisent 40% de la population et presque 25% de la puissance économique. La présidente du Brésil Dilma Rousseff a annoncé une coopération renforcée avec Moscou lors du 7e sommet des Etats BRICS en juillet 2015. (...) Cette stratégie de guerre économique manifeste des Etats-Unis, qui consiste à mettre sous pression la Russie par le biais des marchés financiers dominés par l'Occident, serait alors plus difficile à appliquer. La présidente brésilienne Dilma Rousseff n'est pas le seul chef d'Etat qui a tout à coup dû faire face à un combat pour le pouvoir en politique intérieure et qui doit être destitué par tous les moyens. Cela a aussi été le sort de nombreux autres chefs d'Etat dont le gouvernement a une attitude amicale envers la Russie ou bien s'est engagé dans une coopération politique et économique plus étroite avec la Russie. (...) sous cet angle, des événements de politique intérieure tels que la procédure de destitution contre Dilma Rousseff deviennent alors plus clairs » (4)
    Les autres manoeuvres de déstabilisation

    Naturellement toutes les techniques pour couler ces économies sont mises en oeuvre. C'est comme nous l'avons vu au Brésil la tentative d'empêchement de Dilma Rousseff. C'est aussi la déstabilisation de la Russie du fait de ses positions en Ukraine et en Syrie, notamment par l'arme du pétrole et des sanctions économiques. La manipulation de l'or et du dollar est une autre spécialité américaine qui a fait dire un jour à De Gaulle en 1983, énervé par la flambée du dollar et la hausse des taux d'intérêts américains:

    «Les États-Unis nous font payer leur chômage et leur déficit. C'est nous qui permettons à Reagan de continuer une politique qui nous écrase.»

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  15. De fait, quelles seraient les réserves américaines ? Il semble que les Américains ont été les premiers à manipuler les cours de l'or du fait que la monnaie de référence, le dollar, est en principe garantie par son équivalent en or au cours du jour, or qui devrait être disponible à la requête des pays qui en font la demande. Y a-t-il une évaluation objective des réserves? On comprend que dans ces conditions de sauve-qui-peut, ceux qui peuvent acheter de l'or par tous les moyens:

    «En 1975 écrit F. William Engdahl, quand l'Allemagne, le Japon et d'autres pays essayèrent de payer le pétrole de l'Opep avec leurs propres monnaies nationales, Washington fit aussi en sorte que les pays de l'Opep et l'Arabie saoudite n'acceptent que du dollar en échange de leur or noir. Le prix du pétrole en dollar s'est effondré depuis septembre 2014 dans le monde. Passant de 103 dollars le baril à près de 30 dollars aujourd'hui. Dans ce contexte politique et financier, les banques centrales russe et chinoise achètent de l'or pour leurs réserves à un rythme enfiévré. En plus de cela, la Banque populaire de Chine a annoncé dernièrement qu'elle abandonnait l'arrimage (peg) au dollar US, et se diversifiait dans un panier de devises portées par l'euro. Or, les mesures prises à l'égard de l'or par les banques centrales de Russie et de Chine, sont bien plus stratégiques.» (5)

    Dans le droit fil de la non-dépendance du dollar et des places financières occidentales, la Chine a mis en place sa propre Bourse. Christophe Burgeau écrit: «Le 19 avril a commencé à Shanghai une nouvelle cotation du cours de l'or souhaitée par les autorités chinoises. Ces dernières n'ont semble-t-il qu'une confiance limitée dans les cotations de Londres et de New York qui font jusqu'ici référence. Il est vrai que la Chine est le premier producteur d'or au monde et le premier importateur.» (5)

    Le bonheur des pays riches fait le malheur des BRICS

    Un article partial où on sent comme un goût de revanche, à savoir la nécessité d' une remise au pas par l'Empire qui «refait plus que jamais surface». Charles Wyplosz professeur d'économie à Genève, écrit:

    «Il n'y a pas si longtemps les pays dits BRICS étaient encensés comme le succès économique du siècle. (...) Exit les États-Unis en déclin, exit la vieille Europe, l'avenir du monde avait enfin changé de camp. Le grand rattrapage était en route et on pouvait entrevoir le moment où il n'y aurait plus de pays pauvre. Et voilà que tout a changé. La locomotive économique du monde, c'est de nouveau les États-Unis. En Europe, la reprise arrive, certes un peu trop doucement et trop modeste. Mais le Brésil est en crise, la Russie est à genoux, la Chine fait face à la déflation et l'Afrique du Sud a replongé. Il reste l'Inde, qui n'a jamais été un foudre de guerre et qui suit son petit bonhomme de chemin, trop limité pour sortir des dizaines de millions de personnes de la pauvreté profonde.» (6)

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  16. Constant dans son réquisitoire il parle de tentative pour un autre monde plus juste comme d'une mode:

    «Que s'est-il passé ? D'abord, que les modes ne sont pas destinées à durer. Trop de paillettes illusoires entouraient les promesses de ceux qui annonçaient un monde nouveau. (...) Ce sont des centaines de milliards de dollars qui sont partis vers les pays de la nouvelle frontière de la croissance économique, Il est encore un peu tôt pour savoir à quoi tout cet argent a servi, mais il n'est pas difficile d'imaginer beaucoup de gaspillages, des investissements justifiés par l'illusion de la croissance forte éternelle.» (6)

    «Ensuite, les pays riches ne concentrent certes plus 85% du revenu mondial comme il y a vingt ans, mais tout de même encore les deux tiers. (...) La Chine avait voulu échapper à ce problème en engageant la grande politique de rééquilibrage: elle allait dépendre moins de la croissance étrangère -essentiellement les États-Unis et l'Europe- et plus de sa propre demande interne. Les autorités ont encouragé un accroissement rapide du crédit et il s'est passé ce qui était prévisible: une bulle immobilière. Le soufflé est retombé. Les prix des matières premières aussi, et la belle croissance des pays producteurs de tout ce qui sort de terre s'est arrêtée net. La Russie, qui n'exporte pas grand-chose d'autre que ses ressources naturelles, n'avait pas besoin de sanctions pour plonger, tout comme le Brésil allait aussi connaître les affres de la récession même sans scandales politiques.» (6)

    Utilisant la méthode Coué il annonce:

    «La reprise économique des pays riches va maintenant progressivement requinquer le reste du monde, mais de très gros nuages se sont accumulés et l'orage menace. (...) Ceux qui ont emprunté des dollars, parce que le taux d'intérêt était très bas, vont maintenant devoir rembourser des dollars. Or la période de taux nuls arrive à sa fin aux États-Unis. Du coup, l'argent commence à y revenir et le dollar s'apprécie. Or, pour un Chinois ou un Brésilien qui a des revenus en yuans ou en reals, un dollar plus cher signifie une dette plus lourde. (...) C'est pour ça que les mêmes financiers qui chantaient les louanges des pays émergents sont maintenant en train, non seulement de cesser de prêter à ces pays, mais aussi de rapatrier l'argent qu'ils y ont mis. Le reflux est pour l'instant modéré, mais on a trop souvent assisté à la manoeuvre pour ne pas redouter une brutale accélération.» (6)

    C'est à se demander si ces pays auront la paix un jour! La Chine avec 7% de croissance est déclarée cliniquement morte! Elle qui a sorti de la pauvreté 500 millions de Chinois autant que la population de l'Europe! En Occident on essaie de détecter le moindre frémissement de la croissance: «La croissance est là...disait Hollande, sans qu'on la voit», une croissance de 0,2% est fêtée en France comme une prouesse. Sachant qu'elle est due en grande partie à la chute des prix du pétrole et comme l'écrit:

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  17. «(...) Parmi les hirondelles qui pourraient faire le printemps de l'économie française, figure la baisse du prix du pétrole, et avec elle celle de l'ensemble des hydrocarbures. Par rapport au prix de 100 dollars du baril que nous connaissions depuis 5 années, une telle baisse de l'ordre de 50% représente pour la France un chèque annuel d'environ 20 milliards d'euros, soit une bouffée d'air du même ordre de grandeur que l'ensemble du pacte de compétitivité et de responsabilité, péniblement mis en place par le gouvernement depuis plus de deux ans. On pourrait se contenter de recevoir ce cadeau tombé du ciel, en espérant qu'il se perpétue au cours des prochaines années.» (7)

    Il n'y a ni morale ni amitiés en l'occurrence. Le monde nouveau, nécessairement multipolaire, tarde à accoucher. Ce qu'il y a de sûr est que le barycentre s'est déplacé vers l'Asie. Ces combats d'arrière-garde ne doivent pas nous empêcher d'être vigilants! Un proverbe bien connu nous apprend que les adversaires d'hier sont les amis de demain et inversement...

    Notes :

    1. http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/03/01/20002-20120301ARTFIG00669-les-brics-locomotive-de-la-croissance.php

    2.Patrick Saint Paul:http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/04/03/20002-20150403ARTFIG00229-chine-la-croissance-en-plein-ralentissement.php

    3. http://www.solidariteetprogres.org/bresil-city-wall-street-veulent-casser-brics.html

    4.Daniel D. http://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr

    5.Chems Eddine Chitour http://www.lexpressiondz.com/chroniques/analyses_du_professeur_ chitour/240306-un-nouveau-bretton-woods.html

    6.Charles Wyplosz: http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/04/07/31007-20150407ARTFIG00115-reprise-de-la-croissance-quand-le-bonheur-des-pays-riches-fait-le-malheur-des-brics.php

    7.http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/02/13/31007-20150213ARTFIG00275-baisse-du-prix-du-petrole-comment-en-profiter-au-maximum.php

    https://fr.sott.net/article/28173-Le-monde-multipolaire-accouchera-dans-la-douleur-l-utopie-des-BRICS-doit-resister

    RépondreSupprimer
  18. Trois scénarios pour la destruction du système monétaire

    le 29 avril 2016
    par Eric J. Fry

    Dans certaines circonstances, une imagination fertile peut être l’actif le plus précieux d’un investisseur. Par exemple, au seuil d’une crise, une imagination fertile est la seule capacité analytique qui importe vraiment.

    Nous nous approchons peut-être d’un tel moment.
    Si, comme je le crains, le système monétaire mondial se dirige vers une crise, le pouvoir d’imaginer « ce qui se passerait si… » pourrait devenir une compétence de plus en plus précieuse.

    Pour illustrer le pouvoir bénéfique de l’imagination, feuilletons ensemble quelques pages de l’histoire monétaire récente…

    Au cours de la crise monétaire asiatique de 1997, le baht thaïlandais et le ringgit malaisien ont tous deux perdu la moitié de leur valeur en quelques mois. Une année plus tard, le défaut russe a entraîné l’effondrement du rouble d’environ 80%. Puis, en 2002, au commencement de la crise économique argentine, le peso argentin a perdu environ trois quarts de sa valeur. Le Brésil a connu la même histoire lorsque le real s’est effondré au cours du deuxième semestre 2002 — perdant près de 50% par rapport au dollar en à peine cinq mois.
    I.M.P.A.C.T.

    Jim Rickards vous dévoile sa stratégie exclusive pour réaliser des gains potentiels à trois ou quatre chiffres grâce à la Guerre des devises qui se déroule actuellement…

    … Et cela sans investir sur le Forex… ni prendre de risques inutiles !
    http://pro.publications-agora.fr/AGDOF02/WAGDS407?h=true

    Dans chacune de ces situations, les investisseurs qui ont imaginé les conditions de crise en avance et qui ont transformé leur richesse en dollars US ou en or ont pu tirer leur épingle du jeu.

    Ceci étant, il est relativement facile d’imaginer qu’une crise monétaire puisse avoir lieu en Russie ou au Brésil — des pays qui ont une longue histoire d’incompétence monétaire et de magouilles.

    Il est beaucoup moins facile d’imaginer une crise du dollar, et encore moins une crise qui toucherait la globalité du système monétaire mondial
    Mais il est beaucoup moins facile d’imaginer une crise du dollar, et encore moins une crise qui toucherait la globalité du système monétaire mondial. Imaginer une telle crise nécessite une imagination si fertile et débordante qu’elle avoisine la folie. Le dollar reste l’une des monnaies les plus fortes de la planète et aucune menace ne semble poindre à l’horizon.

    Alors, qu’est-ce qui pourrait ne pas aller ?
    Pour essayer de répondre à cette question, laissons-nous guider par notre imagination…

    Voici une idée : une grande cyberattaque paralyse le système monétaire mondial, ne serait-ce que temporairement. Peut-être cette attaque cause-t-elle des dégâts en corrompant les données des opérations de change du système SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  19. Le système SWIFT traite environ 6 000 milliards de dollars de transactions électroniques par jour — soit environ 1,5 millions de milliards de dollars par an. Pour information, 1,5 millions de milliards de dollars représentent près de 20 fois le PIB annuel mondial. De toute évidence, une attaque à l’encontre du système SWIFT entraînerait une grande instabilité.

    Autre scénario : une cyberattaque plus directement centrée sur le dollar US — peut-être en entraînant la disparition de milliers de milliards de dollars électroniques ou, pire, en entraînant l’apparition de milliers de milliards de dollars électroniques. Un cyberattaquant pourrait ébranler ou détruire la valeur des dollars américains en les hyper-contrefaisant.

    Sur son site web, la Réserve fédérale se vante que son Fedwire Funds Service « permet aux participants de lancer des transferts de fonds immédiats, définitifs et irrévocables ». Par conséquent, si une cyberattaque surgit dans le système Fedwire, elle pourrait produire des milliers de milliards de nouveaux dollars numériques puis les disperser vers les millions de comptes via des transactions qui seraient « immédiates, définitives et irrévocables ».

    Des milliers de milliards de dollars américains deviendraient instantanément sans valeur

    Des millions de personnes sur Terre deviendraient instantanément millionnaires, ce qui signifie que des milliers de milliards de dollars américains deviendraient instantanément sans valeur.

    Je ne sais pas si une telle attaque serait possible. Mais si je me fie aux cyberattaques qui ont déjà eu lieu, comment ne serait-il pas possible que les futures attaques soient de plus en plus ambitieuses, culottées… et couronnées de succès ?

    Crise de foi

    Troisième idée : les banques centrales du monde entier abusent des bonnes choses. Elles continuent de mener leur contrefaçon institutionnalisée jusqu’à détruire les monnaies qu’elles sont censées protéger.

    Cette idée nécessite très peu d’imagination puisqu’elle existe déjà.

    La Réserve fédérale prétend mener une politique monétaire extrêmement sophistiquée. Mais elle ne fait qu’imprimer de la monnaie, comme des centaines d’autorités monétaires l’ont déjà fait des centaines de fois depuis ses 2000 dernières années. Derrière des euphémismes comme « assouplissement quantitatif » et des acronymes comme TWIST, ZIRP et NIRP, la Fed ne fait rien de plus que d’appuyer sur le bouton « imprimer dollars » encore et encore.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. Ce « système » monétaire fonctionne très bien tant que toutes les parties continuent d’y croire. C’est la foi, plutôt qu’un actif corporel comme l’or, qui soutient la valeur du dollar US et de toutes les autres monnaies dans le monde.

    Là réside le plus grand risque du système. Les banquiers centraux peuvent influencer la foi mais ils ne peuvent la contrôler.

    En tant que grands prêtres du système monétaire, les banquiers centraux peuvent prêcher à tout va ; ils peuvent réciter leurs liturgies ; ils peuvent conduire leurs rites et rituels, tout cela dans l’espoir que leurs ouailles s’engagent dans des actes de foi encore plus grands.

    Mais ils ne peuvent contrôler la foi.

    Si un signe du Ciel — ou des marchés financiers — entraîne leurs ouailles à remettre en question leur foi dans le régime monétaire actuel, cela pourrait se transformer en une foi qui nécessite de croire en beaucoup moins de choses. Les ouailles pourraient se tourner vers quelque chose de plus concret comme, par exemple, l’or.

    Je ne prédis pas un tel scénario, je me contente simplement de l’imaginer.

    Il est vrai que dans le contexte de calme apparent et de stabilité du système monétaire mondial, une crise monétaire grave semble quasiment inimaginable. Mais le temps est peut-être venu de commencer à imaginer l’instabilité… pas parce qu’elle est certaine, mais parce qu’elle est devenue moins inimaginable.

    http://la-chronique-agora.com/destruction-systeme-monetaire-dollar/

    RépondreSupprimer
  21. Un projet de loi pour interdire l’école à la maison

    Par Jean-Baptiste Noé,
    le 9 mai 2016 dans École & éducation

    Un projet de loi visant à interdire l’école à la maison aurait pour but… de lutter contre la radicalisation. Le prétexte semble bien éloigné de la réalité.

    Jusqu’à présent, 100% des terroristes islamistes de France sont issus des écoles publiques. Donc, pour lutter contre la radicalisation et l’islamisation, le député LR des Alpes-Maritimes Éric Ciotti vient de déposer un projet de loi visant à interdire l’école à la maison et à restreindre les conditions de création d’école hors-contrat. Si son objectif réel est d’éviter de nouveaux attentats en France, son projet de loi est complètement inapproprié. Sans vouloir faire de procès d’intention à ce député, l’objectif inavoué de ce projet de loi est peut-être autre, c’est-à-dire interdire la liberté pédagogique et accroître encore davantage le monopole de l’Éducation nationale.

    En France, c’est l’instruction qui est obligatoire, non la scolarisation. Quelques parents choisissent, pour des raisons qui leur sont propres, de faire eux-mêmes l’école à leurs enfants. Peut-être n’ont-ils pas envie que leurs enfants fassent partie des 30% d’heureux élus touchés par l’illettrisme. Ou bien que leurs enfants soient confrontés à la violence des autres enfants scolarisés ou des trafics qui gangrènent les écoles. Ou tout simplement qu’ils habitent loin d’écoles valables.

    On sait que la République se méfie de l’école libre, car l’école de la République est d’abord un projet politique qui a pour finalité non l’instruction des enfants mais le formatage des esprits. Le hors-contrat est dans le collimateur de ce gouvernement, qui a diligenté de nombreuses inspections aux mois de novembre-janvier dernier afin de les surveiller et d’accroître la pression sur ces établissements. L’école à la maison, qui ne cesse de se développer depuis quelques années, est-elle aussi vue avec inquiétude. Comme il est difficile d’avouer ouvertement que l’on restreint les libertés fondamentales, il faut bien trouver un prétexte qui puisse passer.

    Ici, c’est l’islamisme. Car, c’est bien connu, toutes les écoles hors contrat sont des madrasas qui apprennent aux élèves à manier des kalachnikovs, et toutes les familles qui instruisent elles-mêmes leurs enfants sont des salafistes en recherche de radicalisation. Sauf que, jusqu’à présent, les terroristes sont les fruits de l’école d’État, non de l’école libre. Mais cette réalité, comme l’illettrisme et comme le coût exorbitant de l’école gratuite, doit être cachée.

    Comme le rappelle une mère de famille qui pratique l’éducation à la maison :

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  22. « Ne sait-il pas que les familles instruisant leurs enfants sont déjà contrôlées une fois par an par un inspecteur de l’Éducation Nationale et tous les deux ans par les services sociaux ?

    Je suis contrôlée tous les ans depuis des années, quand les enseignants le sont en moyenne tous les 5 ans. Je connais des enseignants qui ont été contrôlés deux fois en plus de 25 ans de carrière !

    Pour ma part, pour rassurer ces hommes politiques qui parlent sans connaître le détail du dossier IEF, je ne serais pas opposée à :

    – un contrôle de l’EN tous les ans pour tous les enfants qui ne sont pas scolarisés en présentiel
    – un contrôle social tous les ans au lieu de tous les deux ans
    – un test écrit obligatoire lire-écrire-compter à l’âge supposé d’entrée en 6e pour tous les enfants. »

    On notera une des perles du projet de loi : « Les écoles doivent demeurer des lieux où se transmettent les savoirs et non les idéologies. » C’est effectivement tout à fait le cas des écoles publiques… Si ces députés étaient cohérents avec leur projet de texte législatif ils devraient dissoudre le ministère de l’Éducation nationale.

    On apprend par ailleurs dans ce projet de loi que l’instruction à domicile a augmenté de 54,6% en trois ans. « Ce phénomène a été rendu possible par les nombreuses lacunes dont souffre notre législation » dit le projet de loi. Il ne semble pas venir à l’esprit des rédacteurs du texte que ce phénomène puisse être la conséquence des errements de l’école d’État et de ses innovations pédagogiques désastreuses.

    La liberté scolaire est toujours un combat.
    Pétition pour demander le retrait du projet de loi.

    http://www.contrepoints.org/2016/05/09/252178-un-projet-de-loi-pour-interdire-lecole-a-la-maison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il existe un point fort, incomparable, insurmontable et supérieur en tout c'est bien le net. Or, le web qui dit la vérité mieux des milliards de bibliothèques dans le monde et qui est remis à jour presque à chaque seconde et l'exemple-même de la démocratie puisque l'on peut discuter tous les mensonges répandus sur la toile et donc de les effacer tandis que ceux qui paraissent dans les merdias ou à l'école... les profs font comme les journalistes: ils disent ce que leur dit de dire.

      Or, il est à noter que 'l'indiscipline se répand de plus en plus dans les classes et que les savantologues au tableau chargés d'instruire les élèves se font de plus en plus malmener sans qu'ils ne sachent quoi répondre car il y en va de perdre leur place s'ils disaient ce qu'ils pensent !

      Supprimer
  23. La nouvelle normalité : guerre froide 2.0

    Soumis par Tyler Durden le 08/05/2016 22:00 -0400
    Rédigé par Pepe Escobar, Op-Ed par SputnikNews.com,

    Nous vivons tous en temps de guerre hybride. De la R2P ("responsabilité de protéger ») à des révolutions de couleur, des attaques de la monnaie à des manipulations de marché boursier.

    Judiciaire-financier-politico-médiatique permis coups « soft » – comme au Brésil – à l'appui pour les djihadistes "modérées", des étapes multiples de guerre hybride maintenant croiser et générer un vortex de nouveaux virus mutants.

    Guerre hybride, un concept de la rocade, a même été bouleversée par le conceptualizers. L'OTAN, qui affectent la perplexité à l' existence du concept, interprète russe "invasion" de l'Ukraine comme guerre hybride. Que sert amorce pourvoyeurs de guerre hybride comme la RAND corporation pour aller plus loin, en colportant des scénarios de jeu de guerre de la Russie étant capable d'envahir et de conquérir les pays baltes : Estonie, Lettonie et Lituanie — en moins de 60 heures.

    Et qui, à son tour, fomente encore plus occidentale militaire hystérie, encapsulées par le nouveau commandant de l'OTAN, alias Dr. Strangelove ; Genèse Curtis Scaparrotti, qui fait en sorte qu'il serait venu avec une entrée stade digne de son prédécesseur, Philip Breedlove / Breedhate.

    Un peu amusé au cirque ensemble conceptuel, russes réagissent avec des actions. Déploiements supplémentaires dans notre Ouest borderlands ? Pas de problème ; Voici votre réponse asymétrique. Dire Bonjour, bientôt, pour notre nouveau jouet : le S-500s.

    Ce que veut Hillary
    La notion que Moscou aurait tout intérêt à tout pour capturer les pays baltes est ridicule en soi. Mais les preuves d'occupation directe de l'Afghanistan (les Taliban ne quittera jamais) et R2P dans l'échec lamentable de la Libye (un État en déliquescence dévasté par les milices) orthographe, l'OTAN doit mal un « succès ». Entrez rhétorique belliciste et manipulation conceptuelle – et cela quand il est en fait de Washington est le déploiement hybride guerre partout l'échiquier.

    Réalité se produit au-delà de miroir de l'OTAN. La Russie est en avance sur le Pentagone et de l'OTAN en A2AD — anti-accès/zone de refus ; Sous-marins et missiles russes peuvent facilement empêcher avions de chasse de l'OTAN volant en Europe centrale et les navires de l'OTAN de « patrouilles » de la mer Baltique. Pour la « nation indispensable », qui fait – si mal.

    Hystérie rhétorique implacable masque le jeu real game high-stakes en jeu. Et c'est où le candidat à la présidentielle américaine Hillary Clinton s'inscrit dans. Tout au long de sa campagne, Clinton a vanté « un objectif stratégique majeur de notre alliance transatlantique ». Le principal « objectif stratégique » n'est autre que le commerce transatlantique et Investment Partnership (faite) – une OTAN-CHD en complément des politique et militaire de l'OTAN.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  24. Le fait que faite, après les dernières fuites hollandais, dirige maintenant le risque d'être embourbé dans Walking Dead territoire pourrait être un revers temporaire. L'impérial « projet » est clair ; pour configurer l'OTAN, qui a déjà muté en un Robocop mondial (Afghanistan, Libye, Syrie), une alliance politique et économique-commercial-militaire intégrée. Toujours sous le commandement de Washington, bien sûr. Et y compris les périphériques vassaux/contributeurs clés, telles que le golfe petromonarchies et Israël.

    L'impériale « ennemi », bien sûr, devra être le seul authentique projet disponible pour le 21e siècle : intégration d'Eurasie – qui varie entre les routes de soie nouvelle axée sur le chinois et l'a conduit la Russie Eurasie Union économique ; Intégration de BRIC, qui comprend leur nouveau développement Banque (NDB), en tandem avec le chinois asiatique Infrastructure Investment Bank (AIIB) ; un Iran résurgent, encore indépendant – Eurasie-connecté ; et tous les autres pôles indépendants entre les pays du mouvement des non-alignés (NAM).

    Il s'agit de l'affrontement ultime, en cours 21 qui va garder générant de multiples, localisées des formes hybrides guerre – comme elle a lieu non seulement en Eurasie, mais dans l'ensemble de l'hémisphère Sud tout. Il est tous contrefil – de Maidan aux négociations secrètes faite ; de provoquer la Chine en mer de Chine du Sud à une guerre de prix du pétrole et une attaque contre le rouble ; de l'espionnage de NSA de Petrobras alimentant un ralenti, régime légaliste modifier les processus au Brésil à une UE ravagée par les fléaux jumeaux ; en fin de compte, une crise de réfugiés provoqué par les guerres de l'OTAN (et instrumentalisés par la Turquie) couplé avec le terrorisme salafiste-jhadi également engendré par les guerres mêmes.

    Même avec la France et l'Allemagne encore tramage – comme payer un prix trop lourd des sanctions vis-à-vis de la Russie — "Projet" de Washington compte sur une UE ravagée en otage perpétuel de l'OTAN. Et en fin de compte, un otage de l'OTAN sur le commerce – en raison de ces impératifs géostratégiques US contre l'intégration de l'Eurasie.

    Cela implique une autre nécessité ; la guerre conceptuelle – c'est le mal de russes qui sont en guerre de hybride, pas nous ! — doit gagner à tout prix, en instillant la peur constante dans le citoyen européen moyen. En parallèle, il est également essentiel de monter un spectacle ; ainsi, l'un des plus gros conçu par U.S. opérations militaires sur le sol européen depuis la fin de la guerre froide – toutes avec marine et armée de l'Air affichant la capacité nucléaire.

    Il s'agit de la nouvelle normalité ; Guerre froide 2.0, 24/7.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-08/new-normal-cold-war-20

    RépondreSupprimer
  25. Albert Edwards: "laissez-moi vous dire comment ce tout finit"

    Soumis par Tyler Durden le 08/05/2016 19:50 -0400


    Toboggan rapide récente du dollar a été accompagnée par une toile de fond constante de dovish roucoulement de la Fed. Jusqu'à cette semaine, Albert Edwards de SocGen note que les capitaux propres des produits marchés et avaient embrassé la faiblesse du dollar comme l'élixir de résoudre tous leurs maux. Cet allégement, a cependant, instant fugace prouvées comme peur de faible activité économique a réaffirmé son influence sur les investisseurs. La faiblesse du dollar, Edwards avertit, doit être considéré comme simplement un brassage des chaises longues sur le Titanic avant que l'économie mondiale disparaît sous les vagues glacées.

    Recentrage des actifs à risque sont une fois de plus sur les perspectives de plus en plus lamentables de la croissance mondiale plutôt que le soulagement à court terme de la faiblesse du dollar, selon inimitable Albert Edwards de SocGen. Les États-Unis demeurent la principale préoccupation, bien que le détricotage rapide de Abenomics au Japon et un probable resserrement imminent de la politique monétaire en Chine pour étouffer une autre bulle immobilière dans les grandes villes disposent également de haut sur la liste des inquiétudes des investisseurs.

    Mais c'est aux États-Unis que les inquiétudes de croissance demeurent plus intenses, avec faiblesse renouvelée à l'ISM de fabrication alors que nous entamons Q2 à la suite de l'exécution de Q1 PIB moribonde 0,5 % t/t. Mais il y avait un optimisme autour après la sortie de PIB que les inventaires d'entreprises non agricoles ont augmenté à un rythme plus lent c'est à dire seulement 61bn $ Q1 2016 contre 87bn $ en 2015 de T4 et une beaucoup plus rapide $110bn le rythme en 2015 H1. Le rythme plus lent d'augmentation signifie que les stocks non agricoles ont été un frein sur le PIB pendant trois trimestres successifs, déduction un annualisés 0,22 % du PIB de Q1 (et 0,12 % et 0,8 % dans les deux trimestres précédents). Si vous pensez que les moyens que le problème de l'inventaire est résolu mais, détrompez-vous. Il n'est pas le niveau des stocks qui sont le problème, mais le niveau par rapport aux ventes qui sont à des hauteurs normalement vus qui précède ou dans les profondeurs de la récession (voir tableau ci-dessous).

    - voir graphique sur site -

    C'est inquiétant pour les taureaux de croissance que le récent rythme plus lent de l'accumulation de stocks n'a fait absolument aucune dent sur ce surplomb. Nous rappelons les lecteurs de notre avis que c'est le cycle d'investissement économique (fixes et l'inventaire) qui, composée de seulement 15 % du PIB, malgré les « causes » récessions au sens comptable. Le graphique ci-dessous montre, lorsqu'en glissement annuel, le PIB est négatif, la contribution de l'investissement des entreprises à ce déclin est pratiquement de 100 %, c'est à dire les récessions produirait rarement en l'absence du cycle investissement économique. Avec l'économie des États-Unis ensemble maintenant plongeant, le surplomb de l'inventaire permanent est une plus en plus précaire épée de Damoclès au-dessus des têtes des investisseurs comme bénéfices multi-standard swoon et liquidation.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  26. - voir graphique sur site -

    En plus de la vérification de la réalité Edwards, Andrew Lapthorne, gourou du SG de quant a été marquant le tableau suivant pour les clients... Tout d'abord, nous savons tous par maintenant que les sociétés américaines constamment mis l'essorage plus optimiste sur les revenus pour satisfaire les deux analystes qui suivent leurs entreprises et les investisseurs qui veulent entendre la bonne nouvelle. Ces gains manipulées sont ce qui est signalé chaque trimestre et dénommé bénéfice pro forma. Andrew souligne bien que même modérément « nettoyée » MSCI traîne un bénéfice d'exploitation ont été tomber loin précipitamment aux Etats-Unis (il s'agit d'un gommage modéré par opposition à un lourd lavage tel que défini par l'EPS rapportés selon les PCGR). Cela rejoint place exactement avec ce que l'ensemble de l'économie bénéfices données aussi nous dit. Plus particulièrement la divergence actuelle entre les bénéfices d'exploitation et les mesures de pro forma de fuite seulement normalement se produit comme une récession commence à se dérouler. C'est important parce que le marché boursier a finalement cesse de réagir pour le bénéfice pro forma manipulé et s'effondre en ligne avec ce qui se passe vraiment sous le capot (ou le clapet pour mes lecteurs américains).

    - voir graphique sur site -

    Revenons sur les banques centrales et les jeux qu'ils jouent avec les marchés. Le tableau ci-dessous montre à quel point détaché US stocks sommes devenus des gains (dans ce cas nous avons utilisé le MSCI fonctionnement métrique discuté ci-dessus). Il s'agit d'un exercice d'étirement de l'élastique par l'intermédiaire de la politique monétaire lâche PE aussi loin que vous pouvez tenter de stimuler l'activité économique réelle. En fin de compte, cependant, si la rémunération n'arrive pas, l'élastique va brusquement en arrière et frapper vous place en face. Si vous pensez que la situation des États-Unis semble mauvais, jetez un oeil à la carte de la zone euro à droite en dessous où les revenus restent morts dans l'eau et expansion PE représente bien plus de 100 % de la hausse des indices boursiers. Nous avons déjà loué bulle de Mario Draghi soufflage des informations d'identification comme comparables à celles d'Alan Greenspan.


    Mais Edwards conclut en préparant le terrain pour ce qui est à venir...

    Laissez-moi vous raconter comment tout cela se termine.

    Il se termine par les investisseurs acceptant qu'ils peuvent faire semblant n'est plus et bénéfices sont glisser dans la récession.

    Il conclut que les spirales de marché de capitaux propres dans un profond marché baissier en direction de l'entreprise atteignent la fin de la route face à la conjoncture récessionniste et « évier de cuisine » années de manipulation de l'EPS.

    Il conclut que les spreads d'obligations de sociétés explosent comme années d'accumulation de l'excès de dette conduisent à des Faillites corporatives généralisées, rendant la récession beaucoup plus profonde.

    Il se termine par des troubles sociaux et les déficits budgétaires à deux chiffres (à nouveau).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  27. - voir graphique sur site -

    Il se termine par les investisseurs, perdre la foi avec la Fed que la reprise de QE s'avère inefficace pour relancer l'économie.

    Il se termine par profondément négative des taux d'intérêt, guerres monétaires et commerciales, hélicoptère argent et au bout du compte l'inflation.

    En un mot, elle se termine mal.

    Une dernière pensée : sur la première page du Fitchburg Sentinel du 31 juillet 1920, une presse Affaires exubérante titrait: "Ponzi ne révélera pas le secret d'affaires."

    - voir fac-similé sur site -

    Cela a été publié moins d'un mois avant le régime de Charles Ponzi a soufflé vers le haut

    Comme le conclut Edwards, en fait, n'est-ce pas exactement ce que les banques centrales ont fait au cours de ces dernières années sur les marchés financiers ?

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-08/albert-edwards-let-me-tell-you-how-all-ends

    RépondreSupprimer
  28. Tout d'un coup, les poissons meurent par MILLIONS sur toute la planète

    Par Michael Snyder,
    le 8 mai 2016

    Pourquoi des millions et des millions de créatures de la mer mortes subitement étendues sur les plages du monde entier ? Certainement, il n'est pas rare pour les poissons et autres habitants de nos océans à mourir. Cela arrive tout le temps. Mais le mois dernier, nous avons vu une série de très alarmante des incidents de mort massive partout sur la planète. Comme vous le verrez ci-dessous, beaucoup de ces incidents de mort massive ont impliqué plus de 30 tonnes de poissons. Dans des endroits comme le Chili et le Vietnam, il a déjà obtenu au niveau où il a commencé à devenir une grande crise nationale. Les gens voient leurs côtes absolument enterrés dans les créatures de la mer morte, et ils commencent à paniquer.

    Par exemple, il suffit de cocher ce qui se passe au Chili dès maintenant. Ce qui suit provient d'un article de Smithsonian Magazine intitulé "pourquoi sont les plages chiliennes couvertes avec des animaux morts ?" …

    Comparé à d'autres pays, le Chili est presque tout le bord, et ce hasard géographique signifie que le pays est connu pour ses belles plages. Mais cette réputation est peut-être sur le déclin grâce à un nouveau spectacle sur les côtes chiliennes : cadavres d'animaux. Beaucoup d'entre eux. Tas d'entre eux, en fait. Comme Giovanna Fleitas rapports pour l'Agence France-Presse, plages du pays sud-américains sont couverts avec des tas de créatures de la mer morte, et les scientifiques cherchent à comprendre pourquoi.

    Contes d'animaux morts étendus sur la rive sont relativement fréquents ; Après tout, l'océan a une façon bizarre de déposer ses morts sur le rivage. Mais le problème du Chili devient légèrement incontrôlable. Comme l'écrit Fleitas, ces derniers mois n'ont pas été tendre envers la côte chilienne, qui a accueilli des carcasses dévastés par de plus de 300 baleines, attrapent 8 000 tonnes de sardines et près de 12 % du saumon annuel du pays, pour n'en nommer que quelques-uns.
    Au Chili, les autorités sont bousculent pour arriver à une raison de pourquoi cela se passe, mais personne ne semble être tout à fait sûr ce qui est à l'origine ce tsunami de la mort.

    Au Vietnam, les choses sont encore pires. À ce stade, autant de palourdes et de poissons morts ont été laver vers le haut le long de la côte que les soldats ont été déployés pour enterrer...

    Des millions de poissons ont échoués morts le long d'un tronçon de 125 kilomètres des côtes vietnamiennes dans l'une des pires catastrophes environnementales du pays communiste.

    Soldats ont été déployés pour enterrer des tonnes de poissons, palourdes et la baleine occasionnelle qui a débuté au début d'avril en train de mourir le long des côtes du Centre-Nord, y compris certaines plages touristiques populaires.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  29. Les fonctionnaires vietnamiens face à la colère grandissante sur la catastrophe n'ont pas annoncé la cause officielle de la mort, qui ont affecté la subsistance de dizaines de milliers de familles.

    Ailleurs en Asie, il y a eu des incidents similaires. Par exemple, CNN rapporte qu'un lac du sud de la Chine est actuellement traitant de 35 tonnes de poissons morts...

    Au moins 35 tonnes de poissons morts est apparu dans un lac dans le sud de la Chine, qui les habitants laissent pantois.

    Les tas de poissons échoués dans un lac dans la province de Hainan mercredi, rapporté des médias d'Etat chinois.

    Résidents d'inquiétudes sur la pollution, mais les autorités locales, a déclaré que le poisson mort à la suite de changements de salinité.

    De l'autre côté du monde, des incidents similaires survenus également dans les grands lacs. Voici un exemple de la Bolivie...

    Des milliers de poissons morts ont échoués sur les rives d'un lac en Bolivie.

    Juste avant de mourir, certains poissons avaient juste éclos de leurs œufs dans le lac Alalay, dans le centre ville bolivienne de Cochabamba.

    Personne ne sait encore le nombre de poissons morts, mais ils ont stocké des cinq mètres cubes (177 pieds cubes) jusqu'ici, il est donc possible, il n'y a plus d'une tonne de poissons morts dans le lac.

    Et voici un exemple du Brésil...

    More than 200 tons of dead fish were removed from the Furnas Lake on Sunday (1st) in Alfenas (MG). According to the Military Police of the Environment, both fish raised in ponds, networks and those who are released, all of the tilapia species in the lake were affected. The damage to the psicultores is estimated at around R $ 900 thousand.
    Je pourrais continuer encore et sur toute la journée avec des exemples comme ceux-ci.

    Juste dans le dernier mois, 40 tonnes de poissons morts en Inde, 65 tonnes de poissons morts au Cambodge, 70 tonnes de poissons morts en Colombie, et des millions de poissons "mort subitement" en Indonésie.

    Alors pourquoi est-ce qui se passe ?

    Je ne sais pas.

    Serait-ce possible que ces décès en massives sont en quelque sorte liés à l' alarmante change de terre que nous observons tout autour de nous ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  30. Sans aucun doute, nous avons vu une augmentation spectaculaire de l'activité sismique durant les premières portions de 2016. Il y a eu une série de séismes très destructeurs dans le monde ces derniers mois, et les volcans endormis une fois viennent à la vie dans le monde entier avec régularité de pénibles.

    Bien sûr, l'humanité a grandement contribué à détruire la planète aussi bien, et nous continuons à faire face aux conséquences de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Je crois que c'est très intéressant de noter que la plupart de ces morts massives de poissons arrivé dans les pays qui bordent l'océan Pacifique.

    J'ai certainement pas la prétention d'avoir une réponse à pourquoi autant de poissons meurent. Tout ce que je sais est que des millions et des millions de poissons morts sont détergent sur les rives du monde entier et, vraiment, les gens commencent à paniquer à ce sujet.

    Nous vivons dans un monde qui devient de plus en plus instable, et les catastrophes majeures semblent devenir plus fréquentes et plus intenses. Il suffit de regarder ce qui est passe en hausse en Alberta dès maintenant.

    Je crois que nous entrons dans la « tempête parfaite » que moi-même et beaucoup d'autres avons été avertissant depuis si longtemps.

    Ou serait-ce possible que je vais être trop dramatique ?

    S'il vous plaît n'hésitez pas à nous dire ce que vous pensez en postant un commentaire ci-dessous...

    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/all-of-a-sudden-fish-are-dying-by-the-millions-all-over-the-planet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne s'agit pas là d'un manque d'oxygène ou eau trop chaude (Chili en milieu d'automne maintenant), ni d'effluves radioactives mais seulement... d'ordre scalaire !

      Ce sont là des essais sur des animaux comme il y a eu il y a quelques années des morts très spécifiques seulement sur certains oiseaux ou certains poissons ! Ce qui prouve bien que le scalaire peut reconnaître les battements de coeurs de telle ou telle catégorie. Ces essais sont mis en place comme ceux qui testent les populations en colère lors des manifestations en envoyant des ondes assourdissantes ou brûlantes sur les contestataires !

      Supprimer
  31. France à mettre en place une douzaine de centres déradicalisation
    Plan de lutte contre le terrorisme d'origine locale vise à établir le système d'alerte précoce pour ramasser les extrémistes

    Lundi 9 mai 2016 09.13 EDT

    La France est à mettre en place une douzaine de centres déradicalisation dans tout le pays pour identifier les extrémistes et les empêcher de se joindre à des groupes djihadistes.

    La mise en place de « centres de réinsertion et de la citoyenneté » dans chaque région fait partie d'un plan de 80 points pour combattre le terrorisme cultivés, par le gouvernement socialiste a été dévoilé lundi.

    Le plan de deux ans comprend une série de mesures de lutte contre le terrorisme visant à lutter contre le nombre croissant de jeunes en France tirée de groupes djihadistes et à mettre en place un système d'alerte précoce pour ramasser ceux tentés de rejoindre.

    Le premier ministre de France, Manuel Valls, a déclaré l'appel des « meurtriers » doctrines de combat était le plus grand défi, le pays fait face à plus de 70 ans. Il devait y avoir une « mobilisation générale » de tous les secteurs de la société pour lutter contre le problème après les attentats terroristes à Paris l'année dernière, dit-il.

    "La radicalisation et le terrorisme sont liés. "Nous sommes confrontés à un phénomène tenace qui s'est largement propagé par l'intermédiaire de la société et qui menace elle parce qu'elle risque de s'étendre massivement, a déclaré Valls.

    « La radicalisation d'une partie de notre jeunesse, séduit par un modèle mortel antisocial, est à mon avis le plus grave défi que nous avons rencontrés depuis la seconde guerre mondiale, parce qu'il endommage profondément le Pacte républicain ».

    Le document stratégique qui met l'accent sur la détection et la prévention de la radicalisation a été dévoilé par Valls en présence de plusieurs ministres dans le gouvernement socialiste de la France, y compris les responsables de la justice, défense, éducation, santé, culture, jeunesse et des sports.

    Le Comité interministériel pour la prévention de la délinquance et de la Radicalisation (CIPDR) supervisera le programme, qui demande aux publics, privés, des groupes religieux et séculaires pour unir leurs forces sous l'égide d'un groupe de coordination nationale.

    Un numéro anonyme pour les membres du public aux suspects extrémistes de rapport à la police et l'aide pour les familles de ceux qui ont été prises par radicalisées, tous deux mis en place en 2014 en vertu d'un précédent plan de deradicalisation sont d'être étendues. Mesures visant à protéger les sites sensibles et vulnérables et infrastructures, y compris les centrales nucléaires et des transports en commun, contre les attentats terroristes doivent être serrées.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  32. Un Comité scientifique à la recherche les raisons de la radicalisation et le terrorisme est également établi, avec des bourses universitaires d'études connexes. Les services de renseignement et de la sécurité de la France sont à donner plus de personnel et d'argent.

    Les centres de la deradicalisation volonté maison jeunes qui « pourrait s'est repenti et qui nous permettra de tester la sincérité et la volonté d'être réinsérés dans la société à long terme », Valls a dit.

    L'objectif des centres serait à endiguer le flux des jeunes à la Syrie et l'Irak et de lancer le processus de deradicalising eux, dit-il.

    Au moins la moitié des nouveaux centres tiendra ceux jugés par un juge à risque de radicalisation, mais ne peut pas être placées en détention, a ajouté Valls.

    La France estime il y a plus de 9.000 personnes radicalisées ou aspirants djihadistes en son sein. Environ 2 000 ressortissants Français ou résidents sont censés se sont rendus en Syrie et l'Irak à se battre avec l'État islamique.

    http://www.theguardian.com/world/2016/may/09/france-to-set-up-a-dozen-deradicalisation-centres

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Comptez pas sur les tapettes pour dératiser !

      Supprimer
  33. Voici les 8 déclencheurs pour une nouvelle crise financière


    Soumis par Tyler Durden le 09/05/2016 09:00 -0400
    Rédigé par de Carvalho (auteur d'un Banquet des conséquences), par l'intermédiaire de l'Independent,


    Il y a un certain nombre de déclencheurs potentiels à une nouvelle crise.

    Le premier déclencheur potentiel peut-être être des cours boursiers.

    Le marché boursier américain s'exécute dans le pétrin. Un appréciation du dollar affecte les exportations américaines et revenus étrangers. Nouveaux marché faiblesse affecte les entreprises de la technologie, aéronautique, automobile, produits de consommation et industries de produits de luxe. Combiné avec une capacité excédentaire, entraînée par la dette fonctionnant au surinvestissement en Chine, les dévaluations maintiennent une pression déflationniste prix pouvoir réducteur. Baisse des prix de l'huile réduisent les revenus, les flux de trésorerie et les valeurs liquidatives des producteurs d'énergie. Surgonflé stocks technologie et bio-tech décevront.

    Les revenus et la liquidité des pressions réduisent les rachats de l'activité et le stock de fusion qui ont soutenu les valeurs d'équité. Faiblesse des actions US se jette dans les marchés boursiers mondiaux.

    - Le deuxième déclencheur potentiel peut-être être des marchés de la dette. Énergéticiens lourdement endettés et emprunteurs des marchés émergents font face à un risque accru de détresse financière.

    Selon la Banque des règlements internationaux, total des emprunts par l'industrie pétrolière et gazière mondiale atteint US$ 2,5 billions en 2014, jusqu'à 250 pour cent d'US$ 1 billion en 2008.

    La précontrainte se concentrera dans l'industrie de gaz qui est fortement mis à profit avec des emprunts qui sont brutes de plus de trois fois les bénéfices d'exploitation et de huile de schiste aux États-Unis. De nombreuses entreprises ont des flux de trésorerie négatif même lorsque les prix étaient élevés, devoir sans cesse mobiliser des capitaux pour recevoir de nouveaux puits afin de maintenir la production. Si les entreprises ont des difficultés à satisfaire les engagements existants, puis une diminution des fonds disponibles et des coûts plus élevés crée une spirale négative toxique.

    Un certain nombre de grands emprunteurs des marchés émergents, comme la Petrobras, mexicaine brésilienne Pemex et de la Russie Gazprom et Rosneft, est également vulnérable. Ces entreprises ont augmenté de levier ces dernières années, en partie en raison des faibles taux d'intérêt à financer une expansion opérationnelle significative sur l'hypothèse de prix élevés du pétrole.

    Ces emprunteurs ont, ces dernières années, utilisé des marchés financiers plutôt que des prêts bancaires pour lever des fonds, encaissant dedans sur la demande des investisseurs affamés de rendement. Depuis 2009, Petrobras, Pemex et Gazprom (avec sa banque éponyme) ont émis à US$ 140 milliards de dette. Petrobras seul a US$ 170 milliards dans l'encours de la dette. Les compagnies russes comme Gazprom, Rosneft et grandes banques ont vendu à US$ 244 milliards d'obligations. Le risque de contagion est élevé comme institutionnels et investisseurs obligataires de détail dans le monde sont exposés.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  34. - Un déclencheur possible troisième peut être des problèmes dans le système bancaire alimenté par la baisse des prix de biens et de prêts improductifs. Les banques européennes ont environ € 1,2 billions prêts troublée. Prêts douteux de la banque chinoise et indienne sont également élevés.

    - Un déclencheur potentiel quatrième peut être à l'évolution des conditions de liquidité aggraver le stress. Depuis 2009, les prix des actifs ont été touchés par les tentatives relance les banques centrales. Aujourd'hui, autant qu'US$ 200 milliards en liquidités nouvelles chaque trimestre peut être nécessaire de maintenir simplement les prix des actifs. Cependant, le monde est dans une phase de la politique monétaire asynchrone, avec les divergences entre les différentes banques centrales.

    La réserve fédérale américaine n'additionne pas la liquidité, que c'était le cas entre 2009 et 2014. Alors que la Banque du Japon et des banques centrales européennes continuent d'étendre leurs bilans, il n'est peut-être pas suffisante pour soutenir les prix des actifs.

    Chute des marchandises prix réduit également la liquidité globale. Depuis le premier choc pétrolier, pétro-dollars, recyclage, les recettes excédentaires des exportateurs de pétrole, est une composante essentielle des flux de capitaux mondiaux, fournissant le financement, augmentant le prix des actifs et à maintenir des taux d'intérêt faible. Une période prolongée des prix du pétrole bas réduira pétrodollar liquidité et pourrait nécessiter des investissements étrangers, les ventes.

    Baisses de liquidité globale pilotée par chute pétrodollar liquidité et monnaie de marché émergentes se réserve affect prix des actifs et des taux d'intérêt au niveau mondial.

    - Un déclencheur potentiel cinquième sera la volatilité de la monnaie et la guerre des monnaies qui n'est pas, du moins selon les décideurs politiques, en cours. Un dollar plus fort risque d'affaiblir la croissance aux États-Unis. Mais un dollar plus faible signifie un Euro plus fort et un Yen plus fort qui affectent les perspectives de la zone Euro et du Japon.

    - Un déclencheur potentiel sixième peut être la faiblesse de l'activité économique mondiale. Un facteur sera le secteur de l'énergie plus faible. La croyance que la baisse des prix de pétrole conduira à une augmentation de croissance peut être égarée, avec les problèmes des producteurs de compenser les avantages pour les consommateurs. Environ US$ 1 billion de nouvel investissement peut être rentable à plus bas prix du pétrole, surtout si ils continuent pendant une période prolongée de temps. Lorsqu'il est combiné avec la réduction des investissements prévus dans d'autres secteurs de la ressource en raison de la baisse des prix, l'effet sur les économies seront importante.

    Il augmentent également des problèmes sur les marchés émergents. La croissance se ralentit en raison de la demande à l'exportation plus lente des marchés développés, une dette insoutenable et Médiaposte sans faiblesses structurelles. Des marchandises en produisant des nations, baisse des revenus seront affaiblira déclenchant une redéfinir la performance économique. Les problèmes seront répartis sur les marchés émergents.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  35. Ralentissement de la croissance, faible inflation et problèmes financiers seront recentrer l'attention sur le niveau et la viabilité de la dette souveraine. Les questions non résolues de la dette publique du Japon et des États-Unis vont attirer surveillance renouvelé. En Europe, les problèmes de dette souveraine affectera des Nations Unies de base tels que l'Italie et la France.

    - Un déclencheur potentiel septième peut être une perte de confiance dans les responsables des politiques. Une appréciation critique du gouvernement et de la centrale politiques de la Banque et trouvez-les voulant. La stabilité financière artificielle conçue par taux d'intérêt bas et QE est minée par l'inquiétude sur les effets à long terme des politiques et l'absence de reprise auto-entretenue.

    - Un déclencheur final est contrainte politique. Avec les élites politiques existantes vus comme capturé par les entreprises, les banques et les riches, électorats sont tournent vers des extrêmes politiques à la recherche de solutions et de représentation. L'incertitude politique qui en résulte et l'incohérence encore supprime la récupération. La situation géopolitique s'est détériorée aussi brusquement.

    En réalité, il ne sera pas un facteur unique, mais une concaténation inattendue des événements, qui donnent lieu à une crise financière, conduite de contagion mondiale et un ralentissement de l'économie.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-09/these-are-8-triggers-new-financial-crisis

    RépondreSupprimer
  36. La dernière victime de contre les immigrés contre les surtensions l'Europe : démission du chancelier autrichien Faymann

    Soumis par Tyler Durden le 09/05/2016 07:18 -0400


    Deux semaines après le résultat spectaculaire de l'Autriche dans ses premières élections présidentielles rondes qui a vu l'aile droite, anti-immigrés FPÖ balayant son concours, réunissant plus de 35 % des suffrages et en laissant les cinq autres candidats loin derrière, il y a des moments où l'Autriche a dévoilé la dernière victime de contre les réfugiés de l'Europe, dégoût de l'aile droite lors le chancelier Werner Faymann du pays a démissionné après avoir perdu le soutien de ses collègues au sein du parti social-démocrate.

    « Je suis reconnaissant pour sept ans et demi ans et souhaite beaucoup de chance à mon successeur, » il a dit lors d'une conférence de presse hâtivement organisée, a signalé le site d'information oe24.at. « Je suis debout vers le bas parce que je n'ai plus prise en charge au sein du parti. »

    Comme le souligne Guardian, l'Autriche a été étayée pour agitation politique depuis de droite populiste Norbert Hofer a remporté une victoire écrasante au premier tour de l'élection présidentielle du pays le mois dernier.

    Hofer, de la droite du parti de la liberté, défié les prédictions des sondeurs à battre Alexander Van der Bellen du parti des verts à la deuxième place, gagne 36 % des suffrages. Les deux candidats vont aller tête à tête dans un bulletin de vote de second tour le 22 mai.

    M. Faymann fait face à des appels à la démission après le vote, disant au moment où le résultat était « un signal clair au gouvernement que nous devions coopérer plus fortement ».

    De nombreux commentateurs dire que la crise de l'establishment politique en Autriche a beaucoup à voir avec le fait que les deux partis centristes ont gouverné le pays dans une « grande coalition » pour ces 10 dernières années.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-09/latest-casualty-europes-anti-immigrant-surge-austrian-chancellor-faymann-resigns

    RépondreSupprimer
  37. Les organisations criminelles ont gagné 6 milliards d’euros avec le trafic d’êtres humains

    Reeva Verlinden
    9 mai 2016

    Les organisations criminelles ont réalisé €6 milliards de bénéfices en menant illégalement les migrants en Europe en 2015, car 90% de ceux qui arrivent sur le continent recourent à des passeurs, affirme Rob Wainwright, de l’agence de police européenne Europol.

    L’arrivée en masse des migrants en Europe l’année dernière a provoqué la croissance du secteur des passeurs illégaux au sein des groupes criminels, en c’est désormais le secteur criminel à la croissance la plus rapide, a-t-il déclaré. “Nous sommes très préoccupés par une possible connexion entre les organisations terroristes et les réseaux de passeurs.”

    La traite des êtres humains, combinée parfois à l’esclavage sexuel et à l’exploitation dans des emplois sous-payés, est “probablement le business le plus profitable” de toutes les activités criminelles, devançant même le trafic d’armes et celui de la drogue”.

    Cette déclaration, c’est celle qu’Izabelle Cooper, porte-parole du Frontex, l’agence européenne de surveillance des frontières, avait faite en septembre dernier. Ces propos ont été corroborés par une étude de l’association The Migrant Files (TMF), menée en collaboration avec le journal français Libération. Elle avait montré que ces trafiquants auraient gagné 16 milliards d’euros depuis l’année 2000. En outre, les Etats-membres de l’UE auraient dépensé 13 milliards d’euros dans des technologies pour juguler cette immigration clandestine, ainsi que pour expulser les migrants illégaux.

    L’itinéraire de la Libye

    En 2015, plus d’un million de personnes sont arrivés en Europe, majoritairement depuis la Syrie et la Libye. Plus de 184.000 personnes de plus sont déjà arrivées cette année, principalement en Grèce et en Italie, selon l’agence de réfugiés des Nations Unies, bien qu’un accord avec la Turquie ait fait diminuer les arrivées via la route Turquie-Grèce.

    Mais beaucoup de migrants utilisent encore l’itinéraire allant de la Libye en Italie, le plus dangereux.

    En février, Europol a ouvert le centre européen contre le trafic des migrants. L’agence a aussi constitué une banque de données reprenant des informations sur plus de 40.000 personnes impliquées dans le trafic des réfugiés. Les officiers de l’agence ont été envoyés dans les centres de réfugiés d’Italie et de Grèce (les “points chauds”), en renfort des autorités locales.

    https://fr.express.live/2016/05/09/organisations-criminelles-ont-gagne-6-milliards-deuros-trafic-detres-humains/

    RépondreSupprimer
  38. Londres or HSBC Vault : est la cachette secrète de l'or ?


    Soumis par Tyler Durden le 09/05/2016 02:36 -0400

    Soumis par Ronan viril de Bullionstar

    Banque d'or principale de HSBC à Londres vient régulièrement sous les projecteurs des médias pour un certain nombre de raisons. Ces raisons comprennent :

    a) la voûte HSBC Londres enregistre une très grande quantité d'or au nom de convertible à l'or Exchange Traded Funds, principalement le bien connu SPDR Gold Trust (GLD)

    b) avec les voûtes de la Banque d'Angleterre et de la voûte de JP Morgan, la voûte de la HSBC est l'un des 3 plus grandes voûtes or à Londres

    c) l'emplacement de la chapelle HSBC à Londres n'est pas médiatisé et donc le secret crée intrigue

    d) HSBC jette de temps en temps quelques appâts médias visuels ou audiovisuels sur la voûte, plus célèbre dans le cas Bob Pisani de CNBC et ses camerman et producteur visiter et filmer à l'intérieur de la voûte réelle

    Malgré tout ce qui précède, personne ne semble avoir jamais essayé de comprendre où se trouve réellement cette voûte or. Jusqu'à présent.

    À certains égards, HSBC a fait un très bon travail de garder l'emplacement de sa voûte de Londres or sous le boisseau. Le principal défi est où on commence à chercher une voûte à Londres à partir de zéro. Dans un premier temps, il semblerait qu'il n'y a rien dans le domaine public, pointant vers l'emplacement de Banque HSBC. Ce n'est cependant pas tout à fait vrai. Les activités de lingots d'or de HSBC à Londres proviennent de deux sociétés qui, au fil du temps, est devenu une partie du Groupe HSBC. Mon approche a été tout d'abord la réflexion sur les emplacements de Londres HSBC utilisées qui sera affecté au. J'ai pris cette approche parce qu'il est devenu évident que la voûte de HSBC Londres or utilisée était encore un battues à la recherche vieux caveau espace en 2004 et 2005, qui était après que la société toute entière de la HSBC a déplacé à son siège de Londres flambant neuf à Canary Wharf en 2003.

    À New York, l'emplacement de la chapelle de métaux précieux de HSBC Bank USA à Manhattan est bien connu et est même figure dans les documents de la CFTC comme ici. La voûte est à 1 West 39th Street, SC 2 niveau, New York, New York 10018, qui est le même bâtiment que 450 Fifth Avenue, qui est l'ancienne Republic National Bank building que HSBC a repris en 1999-2000. Ce bâtiment de la République au 450 Fifth Avenue, quand il a été construit, "avaient des besoins spéciaux voûte qui aurait été ajouté considérablement dans le coût du projet". Si c'est difficile de voir pourquoi HSBC fait une grosse affaire de ne pas révéler son London vault emplacement.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  39. Histoire des opérations de HSBC or à Londres

    En 1993, HSBC Holdings plc a déménagé son siège social à Londres après avoir acquis Midland Bank de la Grande-Bretagne l'année précédente. Midland avait acquis à son tour entièrement Samuel Montagu en 1974 pour former Midland Montagu. Samuel Montagu & Co est un courtier de bullion City de Londres et l'un des 5 membres or fondateurs de fixation de la fixation d'or de Londres, et à son tour, Midland Montagu était aussi un fixateur d'or. En 1999, HSBC a commencé à utiliser le nom « HSBC » pour le siège de fixation de l'or de Midland Montagu.

    Entre 1999 et 2000, HSBC a finalisé l'acquisition de la Republic National Bank de New York. Republic National Bank of New York avait été un grand joueur dans les marchés mondiaux en or et en 1993, République nationale avait acheté un des sièges de Mase Westpac London Gold fixation, ce qui signifie que depuis 1993 République nationale et Midland Montagu or fixation sièges, et qu'HSBC a fini avec 2 des 5 sièges or fixation. C'est pourquoi, en 2000, après la République nationale reprise, HSBC à Londres vendu l'un de ses sièges nouvellement acquises à Credit Suisse.

    J'ai toujours pensé que la voûte de la HSBC est au centre de Londres et non dans un endroit très éloigné de Londres externe. Le LPMCL site Web (www.lpmcl.com) toujours affiche le texte qui dit que les lingots plus claire de voûtes sont en « lieux de Londres central » :

    "Les cinq London bullion adhérents chacun maintenir confidentiel sécurisé installations de voûtes dans les localités du Centre de Londres , en utilisant leurs propres locaux, ou celles d'un agent de stockage sécurisé..."

    Quiconque connaît Londres comprendront que « central London » se réfère à un petit nombre des quartiers centraux et pas des plus large à l'intérieur de la définition de M25 (périphérique). Avant de s'installer à Canary Wharf en vers 2003, que HSBC a occupé un certain nombre de bâtiments regroupés autour de la rive nord de la Tamise, y compris 10 Lower Thames Street (siège des banques), 3 inférieur Thames Street (St Magnus House), 10 Queen Street Place au coin de Upper Thames Street (Thames Exchange – contenant une salle de marché) et Place des vignerons (jouxtait à Vintners Hall de l'autre côté de la Place de Queen Street et Upper Thames Street).

    HSBC Bank USA NA (London branch)

    Jusqu'en fin 2014, l'entité HSBC qui était le gardien le SPDR Gold Trust était « HSBC Bank USA NA (London branch) ». NA signifie Association nationale. Sur 21 novembre 2014, compter 22 décembre 2014, le gardien pour le SPDR Gold Trust passé de HSBC Bank USA, National Association à HSBC Bank plc.

    HSBC Bank USA NA (London branch), jusqu'en 2015, a été également l'entité HSBC qui a été répertoriée en tant que membre de Londres des métaux précieux de compensation limitée (LPMCL) sur le site LPMCL. Voir, par exemple, septembre 2009 mentions légales du site Internet LPMCL. La prochaine étape est donc de voir où se trouvait autrefois le HSBC Bank USA NA (London branch).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  40. Le Registre de Services financiers (FSA Register) répertorie HSBC Bank USA, numéro de référence : 141298, compter du 24 janvier 2000, avec un siège social d'Échange de Thames, Place 10 Queen Street, London EC4R 1BE. Rappelant la République nationale connexion, le nom enregistré précédent pour cette entité est "République National Bank of New York", avec la même adresse, vigueur du 18 décembre 1995 au 24 janvier 2000. L'entrée de Registre FSA répertorie également plusieurs noms connus du monde aux côtés de cette entité de HSBC Bank USA, dont Jeremy Charles, Peter Fava et David Rose HSBC or.

    Rappelant le Samual Montagu / connexion Midland Montagu à HSBC, une entité appelée Montagu en métaux précieux est également répertoriée avec une ancienne adresse au "2e étage, échange de Thames, 10 Queen Street Place, London EC4R 1BQ.

    Un vieil or site appelé GoldAvenue depuis l'an 2000, écrit par Timothy Green, répertorie également les adresses de HSBC Bank USA (London branch) comme :

    HSBC Bank USA
    Succursale de Londres
    Échange de Thames
    10, rue queen Place
    London EC4R 1BQ

    Cette même Avenue or web page répertoriés aussi correctement l'adresse de voûte HSBC New York comme :

    HSBC Bank USA
    452 fifth Avenue
    New York, NY 10018

    qui est le même bâtiment comme West 39th Street, New York, à Manhattan.

    Le précurseur de la SPDR Gold Trust s'appelait Gold Bullion Ltd, un véhicule mis en place par Graham Tuckwell, promus par le World Gold Council et cotée à la bourse australienne. Du Gold Bullion Ltd premier jour de négociation était le 28 mars 2003. Lancement suivant Gold Bullion Ltd, le Trust or SPDR (GLD) a été ensuite lancé en 2004, mais à l'origine, il s'appelait STREETracks actions or, et il y avait même un autre ancien titre de travail « Equity Gold Trust » au début de 2004.

    Un mai 2003 Marketwatch article sur Gold Bullion Ltd et l'incarnation précoce le SPDR Gold Trust (Equity Trust or) peut être vu iciet un discours par Graham Tuckwell sur Gold Bullion Ltd pour la LBMA Conférence annuelle à Lisbonne en 2003 peut être vu ici. Plus important encore, une première ébauche de Prospectus de Gold Bullion Ltd (en MS Word), daté du 10 février 2003, répertorie le gardien de Gold Bullion Ltd comme :

    BANQUE DÉPOSITAIRE
    HSBC Bank USA
    Échange de Thames
    10, rue queen Place
    London EC4R 1BQ

    Thames Exchange va donc, vers le haut de la liste pour un examen plus approfondi, comme il est voisin Place du vigneron. Échange de Thames et Vintners Place étaient tant HSBC et les deux bâtiments sont situés juste en face la route de l'autre, avec Queen Street Place coupant littéralement les 2 bâtiments. Place de la rue de la Reine est aussi la route qui sert de la route d'approche de Southwark Bridge, avec la construction de Queen Street Place 10 et la Place de vignerons bâtiment littéralement créant un canyon de part et d'autre de la route.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  41. Vous pourrez voir ci-dessous pourquoi Queen Street Place est intéressant. Queen Street Place est très près de la Banque d'Angleterre et dans la City de Londres, est sous la protection de la Police de la ville de Londres. Il est également très près de la Tamise, comme la voûte de la JP Morgan London. Pour accéder à la Banque d'Angleterre d'endroit de Queen Street, vous marchez littéralement une minutes vers le nord jusqu'à la rue Queens, et puis quelques minutes au nord-est le long de la rue de la Reine Victoria et vous êtes à la Banque d'Angleterre.

    Dans une note officielle d'en-tête du HSBC documentant l'adresse Exchange Thames et prouvant HSBC ont occupé cet immeuble peut être vu ici. De même, dans une note officielle de tête de lettre documentant l'adresse Place du vigneron et prouvant que HSBC occupé cet immeuble peut être vu ici.

    HSBC se déplace hors de la ville de Londres – 2002/2003
    Un article de la semaine de la propriété du 20 avril 2000, intitulé «JLL de cerveau Exode ville de HSBC», couvert l'énorme HSBC déménagement hors de la ville vers Canary Wharf dans le début des années 2000 :

    «L'armée des entreprises appelés à aider réinstallation de la Banque de coordonner à Docklands en 2002»
    « HSBC a renforcé sa retraite de la ville de Londres par des agents ordonnatrice d'ouvrir des négociations sur l'élimination de ses dettes non réglées de la ville.

    Dans l'un des emplacements plus chaudement disputées de l'année dernière, Jones Lang Lasalle a battu ses rivaux pour obtenir le rôle principal de conseiller stratégique pour la relocalisation de la Banque à Docklands [Canary Wharf] en 2002.

    En plus de JLL, la Banque a chargé un autre sept entreprises de cerveau à la disposition de ses 121 000 m2 (1 302 445 pi2) portefeuille ville."

    « HSBC a exclu d'acquérir la pleine propriété ou long-tenure et a chargé des agents pour négocier le meilleur abandon ou la cession des baux au travail sur ses 12 bâtiments de la ville. »

    «Morgan Pepper avise le bail de 17 ans de la HSBC à Thames Exchange, 10 rue Queen Place, CE4. Le bâtiment écossais amiable est en cours d'offre de Blackstone Real Estate Advisors pour 73m £ .

    Insigne de Richard Ellis, Chapman Swabey, Strutt & Parker et Wright Oliphant ont des positions relative aux garanties Vintners Place EC3 restants de la Banque; Cour de l'évêque à la rue de l'artillerie et 37 160 m² (400 000 pi2) complexe de bureaux de la HSBC à St Magnus House et Montagu House.

    Au moment où STREETracks Gold Trust (le nom original pour le SPDR Gold Trust) a été lancé en 2004, adresse de HSBC Bank USA avait déménagé au nouveau siège de la HSBC à Canary Wharf, dans les Docklands, à l'est de la City de Londres. Au début de 2003, Equity Trust or figurant également le dépositaire HSBC avec l'adresse de Canary Wharf.

    Un article de la société d'ingénierie Arup, siège de la HSBC – Canary Wharf – Arup), décrivant le nouvel édifice HSBC Canary Wharf, datée du 21 avril 2004 a déclaré :

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  42. « L'occupation progressive du bâtiment [Canary Wharf] a été terminée en février 2003 lorsque le personnel de plus de 8000 déplacés, avec groupe Président de HSBC, Sir John Bond ouvre officiellement le bâtiment comme nouveau siège social du groupe le 2 avril 2003. »

    Cependant, l'ancienne chapelle HSBC or ne pas « » au moment le reste de la HSBC s'installe lock, stock et baril de Canary Wharf entre 2002-2003. En effet, la voûte de la HSBC est resté où il était dans un espace un peu délabré minable avec des murs couleur crème. Voir plusieurs photos de l'espace de voûte ci-dessous. La voûte de la HSBC a fait cependant transformer d'une voûte « ancienne » dans une « nouveau » forte entre 2006 et début 2007. Ma conviction, dont je vais vous expliquer ci-dessous, est que cette chapelle n'a pas bougé, il vient de recevoir une rénovation complète.

    Un diagramme de la siège de la HSBC à Canary Wharf où l'ensemble de la main-d'œuvre HSBC Londres déplacé au début de 2003 peut être vu ci-dessous. Notez les parkings en sous-sols, B2, B3 et B4. Vous pouvez également lire sur la construction du sous-sol dans le document de Arup ci-dessus. Ce n'est pas l'emplacement d'une ancienne chapelle beat-up qui peut être vu dans la sous les coups de voûte vieil or. En outre, les piliers/pieux verticaux dans le caveau HSBC ancien et nouveaux y a rien de tel que l'énorme piliers structurels/tas trouvés au siège de la HSBC à Canary Wharf.

    Les piliers dans les vieilles photos de voûte HSBC sont les piliers qui se trouveraient dans un vieux caveau voûté, tandis que les piliers de soutien dans les nouvelles photos de voûte HSBC sont ceux qui se trouveraient dans des espaces relativement peu profonds sous une route, tels que les piliers/supports utilisés dans le système de métro de New York coupe et le couvercle.

    Arup diagramme du siège de la HSBC, Canary Wharf. plus faible section et sous-sol

    Photos HSBC or Vault
    Décembre 2004 :
    Ici vous pouvez voir une photo de voûte or début de Graham Tuckwell, mixte, directeur général de Gold Bullion Securities et Stuart Thomas, directeur général de World Gold Trust Services, dans le caveau HSBC « ancien » en décembre 2004, vérifier une liste de bar HSBC :

    Source : https://web.archive.org/web/20051125081854/http://streettracksgoldshares.com/images/DSC_0130_800.jpg

    Et une autre photo, prise dans le même temps, de Stuart Thomas dans le caveau de décembre 2004 :

    Notez la très vieille tuyauterie autour de la partie supérieure des murs.

    Source :https://web.archive.org/web/20051125082702/http://streettracksgoldshares.com/images/dsc_0178_800.jpg

    En fait, il y a beaucoup plus de photos de l'intérieur de le « ancienne » voûte sur le site StreetTRACKS ici https://web.archive.org/web/20060518124841/http://streettracksgoldshares.com/us/media/gb_media.php

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  43. Juin 2005 :
    Voir cinq photos ci-dessous de voûte en juin 2005 :

    « Anciens » voûte ressemble assez battu avec des piliers de béton, vieux plancher, vieux climatiseur et décor terrible et un certain type de bureau une chaise et le câblage sur la même droite de la photo.

    http://Web.archive.org/Web/20070112174208/http:// www.streettracksgoldshares.com/images/DSC_0008_800.jpg

    http://Web.archive.org/Web/20070112174517/http:// www.streettracksgoldshares.com/images/DSC_0010_800.jpg

    http://Web.archive.org/Web/20070117114104/http:// www.streettracksgoldshares.com/images/DSC_0023_800.jpg

    http://Web.archive.org/Web/20070112174136/http:// www.streettracksgoldshares.com/images/DSC_0034_800.jpg

    http://Web.archive.org/Web/20070112174218/http:// www.streettracksgoldshares.com/images/DSC_0056_800.jpg

    Octobre 2005 :
    Managing directeur Stuart Thomas, directeur des Communications, George Milling-Stanley World Gold Trust Services et chef des finances et trésorier James Lowe (porte une cravate or) du monde Gold Trust Services

    http://Web.archive.org/Web/20070223040356/http:// www.streettracksgoldshares.com/images/DSC_0137_800.jpg

    6 plans de voûte plus de lingots empilés sur des palettes :

    http://Web.archive.org/Web/20061110002622/http:// www.streettracksgoldshares.com/images/DSC_0061_800.jpg

    http://Web.archive.org/Web/20070109203025/http://streettracksgoldshares.com/images/DSC_0055_800.jpg

    http://Web.archive.org/Web/20070110123058/http://streettracksgoldshares.com/images/DSC_0042_800.jpg

    http://Web.archive.org/Web/20070110204026/http://streettracksgoldshares.com/images/DSC_0149_800.jpg

    Lorsque l'or est empilé 6 palettes de hautes, comme sur la photo ci-dessus, il va presque jusqu'à où les piliers commencent à élargir. Rappeler un instant la définition d'une voûte. Une voûte est tout espace couvert de voûtes, ou un plafond voûté sur un vide. C'est pourquoi la Banque d'Angleterre « voûtes » sont appelés des voûtes, parce que dans les vieux coffres de la Banque d'Angleterre (avant que la Banque d'Angleterre a été reconstruite dans les années 1920/1930), l'or a été stocké dans les caves voûtées arqués. Les piliers dans les plans de ce « vieux » look de voûte HSBC comme piliers/pieux qui sont les parties inférieures des arches, puisqu'ils conique vers l'extérieur car ils aller plus haut et ils sont placés dans une grille comme formation.

    http://Web.archive.org/Web/20061110002907/http:// www.streettracksgoldshares.com/images/DSC_0037_800.jpg

    http://Web.archive.org/Web/20070111113411/http://streettracksgoldshares.com/images/DSC_0065_800.jpg

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  44. Vous pouvez voir comment toutes les palettes d'or étaient situés dans un espace avec pas mal de murs et piliers de soutien chunky qui élargissent en haut (c'est-à-dire les piliers de soutien). Piliers très similaires peuvent être vu dans les vieux quartiers de London Underground tunnels piétons, ainsi que dans les voûtes de Hall vin du vigneron, qui se trouve à côté de la voûte sous la Place de la rue Queen.

    La nouvelle chapelle HSBC 2007
    Au cours de la seconde moitié de 2007, une série de 4 photos est apparu sur le site STREETTracks d'une voûte HSBC or « Nouvelle » à Londres. Le titre de titre de cette série d'images a été
    « Saut de l'or en fiducie à l'or de la HSBC à Londres. L'or est détenu en fiducie pour les actionnaires de GLD. Ces images comme à juin 2007 ?

    Cette page de web STREETTracks est accessible via le lien suivant, cependant, les photos ne rendent correctement.
    https://Web.archive.org/Web/20080412044513/http:// www.streettracksgoldshares.com/us/media/gb_media.php

    Cependant, j'ai source des photos dans d'autres cas datés depuis un lien semblable et téléchargé. Voir ci-dessous.
    2007 George Milling-Stanley et, éventuellement, un barbu Stuart Thomas – juin 2007

    Montre de George Millin-Stanley met du temps à 11:45.

    https://www.bullionstar.com/blogs/Ronan-Manly/wp-content/uploads/2016/04/dsc_0127_800.jpg

    Fraisage-Stanley et 3 autres – probablement de State Street et osseux – June2007

    https://www.bullionstar.com/blogs/Ronan-Manly/wp-content/uploads/2016/04/dsc_0102_800.jpg

    Nouveau coffre-fort – grand angle tourné 2007

    https://www.bullionstar.com/blogs/Ronan-Manly/wp-content/uploads/2016/04/dsc_0018_800.jpg

    2e saut de nouveau grand angle tourné 2007

    https://www.bullionstar.com/blogs/Ronan-Manly/wp-content/uploads/2016/04/dsc_0005_800.jpg

    Le site MarketWatch et un GLD SEC soumission mentionné le passage voûte "nouveau" dans un article sur 11 janvier 2008 :

    “… StreetTracks Gold actions, une manière extravagante populaire exchange-traded fund tellement inondé en investisseur encaisse que ses appuis récemment brouillés pour trouver un coffre plus grand pour accueillir leur horde sans cesse croissant du métal précieux, maintenant une valeur de $ 18 milliards".

    « Parce que la réserve de StreetTracks progressé plus vite que prévu, j'ailes gestionnaires ts a dû déménager les magasins à un plus grand coffre environ six mois pour faire plus de place, dit George Milling-Stanley, un porte-parole du Conseil or. »
    Graham Tuckwell, Chairman d'ETF Securities, dénommé également les « anciens » et « nouveau » voûtes Lors de la Conférence de la LBMA à Hong Kong en novembre 2012. À la page 3, section C « Est vraiment là, l'or? », Tuckwell montre 2 photos pour le public, celui de « il y a dix ans » et l'autre une photo récente. Sur la photo ancienne, qui est sans doute cette

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  45. photohttp://Web.archive.org/Web/20051125081854/http://streettracksgoldshares.com/images/DSC_0130_800.jpg

    "le garçon sur la gauche est une version plus jeune de 10 ans de moi", dit-il. Il dit aussi: "c'était l'ancienne chapelle, lorsque nous avons commencé à le faire, et vous pouvez voir que nous faisons un peu d'un chèque".

    Puis Tuckwell poursuit en disant: "cette photo a été prise juste plus d'un an il y a une récente visite de la chapelle"... "Notre or, à partir du produit de Londres, le GBS, se trouve sur la gauche et la médaille d'or du produit aux États-Unis, le GLD, est sur la droite sur cette photo". GBS est le produit australien GLD étant le produit de State Street, inscrit en novembre 2004.
    Il s'avère que, il y a des voûtes sous la route sous la Place de rue Queen, entre 10 Queen Street Place (Thames Exchange) et Place des vignerons, et ces voûtes ont été rénovés durant la période qui coïnciderait avec la voûte or HSBC Londres transformant d'une voûte « ancienne » à un « nouveau caveau ».

    Southwark Bridge et les voûtes de Place rue Queen
    Southwark Bridge est un pont sur la Tamise reliant la ville de Londres (quartier financier) sur la rive nord du fleuve, dans la région de Southwark sur la rive sud. Le premier pont de Southwark (pont de la rue Queen) ouvert en 1819 et était un pont voûté avec "voûtes sous la culée nord du pont". Il y a aussi une référence pour les voûtes sous Queen Street Place dans un enregistrement de Corporation de Londres Record Office de 1908.

    Un second pont, le pont actuel de Southwark, remplaça le pont antérieur et son ouverture en 1921.

    Un livre intitulé «Conception des Applications de radeau fondations», lors de l'examen de la mise au point qui est devenu lieu de Vintners, mentionne les voûtes sous la Place de la rue Queen et montre que l'espace de voûte commence peut-être à 2,0 mètres sous la chaussée et avec la hauteur espace étant environ 5 mètres de haut qui ressemble à une hauteur très semblable aux deux "anciens" et "nouveaux" HSBC voûte espaces.

    En fait, il y avait jusqu'à 17 voûtes sous la Place de la rue Queen à en juger par une application de planification de 1992 qui énumérait une voûte Q (en supposant que des voûtes A – Q), et la demande, a déclaré que les voûtes avaient été utilisés pour le stockage.

    Modifications des voûtes sous la Place de la rue Queen

    Gardant à l'esprit que la voûte HSBC or « ancienne » est devenu une « nouvelle » voûte HSBC or quelque temps en 2006 ou début 2007, ce qui suit, à mon avis, deviendrait alors très pertinent. En septembre 2004, un bâtiment de contrôle application de planification a été soumis au service d'urbanisme ville de Londres pour les modifications des voûtes dans la circonscription de Thames bâtiment au 10, rue Queen Place. Voir le lien de l'application. Voir aussi les captures d'écran.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  46. http://www.planning2.cityoflondon.gov.UK/Online-applications/buildingControlDetails.do?activeTab=Summary&keyVal=ZZZZWDFHXC664

    Tenir hors de voûtes sous la Place de la rue Queen
    Par la suite en novembre 2005, un autre bâtiment contrôle application de planification a été reçu par le service d'urbanisme ville de Londres pour "monter hors de voûtes entre 10 Queen Street lieu et Place des vignerons". Voir le lien ci-dessous et aussi des captures d'écran.

    http://www.planning2.cityoflondon.gov.UK/Online-applications/buildingControlDetails.do?activeTab=Summary&keyVal=ZZZZWDFHXC269

    Échangeur de la Tamise – Place 10, rue Queen

    Blackstone a acheté Thames échange de Scottish amiable en 2000 alors qu'il était toujours loué à HSBC. HSBC remis ensuite le bail du bâtiment lorsqu'il s'installe à Canary Wharf en 2003. Blackstone puis renommé Thames échange 10 Queen Street Place et a commencé à rénover il tout en louer au cabinet d'avocats ville SJ Berwin pour son nouveau siège à Londres. Cependant, SJ Berwin seulement quitta son siège londonien Inn Road de Gray pour 10 Queen Street Place quelque temps entre février et avril 2006, donc les rénovations semblent ont poursuivi au cours de 2003-2005. Norwich propriété Trust a acheté 10 Queen Street Place de Blackstone en 2006, après que qu'il avait été rénové. Notamment, Norwich conservé TFT Consultants pour inspecter le lieu 10, rue de la Reine. États de TFT Consultants dans une étude de cas sur son site Web qui :

    « Nous avons inspecté ce bâtiment à usage mixte riverside éminent, dont les vastes voûtes sous le pont de Southwark approchent route et établi un rapport de TDD pour Norwich propriété Trust. »

    Propriété investisseur Jaguar acheté la Place 10, rue Queen, bâtiment de Norwich en 2008, et puis les pèlerins malaisiens haji fonds acheté 10 Queen Street Place de Jaguar en septembre 2012.

    Par coïncidence, Vintners Place, qui jouxte Queen Street Place de l'autre côté de la voûtes a également été vendu en septembre 2012 , quand au centre-ville de propriétés et un consortium sud-coréen achètent d'Atlas Capital. Les locataires à l'époque comprenaient Jefferies International et Sumitomo et Thomson Reuters. Place des vignerons jouxte également Thames House, cinq Kings House, et La Worshipful Company of Vintners a également son siège dans un bâtiment appelé Hall vigneron à l'angle de la Place de la rue Queen et Upper Thames Street.

    Les Plans des voûtes sous la Place de la rue Queen

    Plans des voûtes sous Queen Street Place détaillés avant et après le « Modifications » et « Fit Out » peuvent être vu ici (Vault Plans – avant 10 Queen Street Place – voûtes – Plan de rez de chaussée bas – avant modifications) et ici (Vault Plans – proposé 10 Queen Street Place – voûtes – rez-de-chaussée Plan bas – après les modifications). Les deux séries de plans ont été établis par Hurley, architectes Robertson. Cliquez sur les liens pour afficher les fichiers pdf réelles des plans complets.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  47. Voûtes sous Queen Street Place – ancien tracé – en date du 28 novembre 2002

    Et plus zoomée dans. Notez tous les coffres individuels et les portes et tous les murs avec des rangées de piliers marqués entre les murs.

    Voûtes sous Queen Street Place – ancien tracé zoomé

    Comparer les plans ci-dessus aux plans « proposés ». Dans les plans proposés, qui sont la révision que C08 datée du 6 avril 2006, tous les coffres individuels ont été supprimées en supprimant toutes les portes et les murs, en laissant quelques rangées de piliers et poutres (étant donné que c'est une vue de haut en bas, regardant vers le bas).

    Voûtes sous mises à jour de Queen Street Place – voûtes proposées – 2006

    Vous pouvez voir que les changements un peu plus clair dans ce qui suit est légèrement zoomé en version. Remarquez que les installations ajoutées sur la droite, comme les toilettes, cuisine, vestiaires, bureau, salle de télécommunications etc., et aussi les rangées de supports / piliers sur la gauche, qui est environ 7 rangées de supports / piliers dans l'espace ouvert, 5 qui s'exécute sous le même angle, il y a une forme de V, où les piliers puis exécutent à un angle différent.

    Voûtes sous mises à jour de Queen Street Place – voûtes proposées – 2006 – zoomé

    Quiconque a l'inclinaison, compte tenu de ces ensembles de plans des voûtes sous Queen Street Place, s'il vous plaît vérifier sur les photos de la voûte HSBC « ancien » et les « nouveaux » HSBC voûte et décider par vous-même si les photos dans le caveau étroit « ancien » avec les piliers et un mur crème est réminiscent des plans avant modifications ci-dessus. De même, de décider par vous-même si le « nouvel » or HSBC Londres vault avec la conception ouverte et mise en page des colonnes de support en acier vertical ressemble les plans ci-dessus des « modifications » et « Fit Out » des voûtes sous la Place de la rue Queen.

    Quand G4S construit sa voûte souterraine or dans Park Royal, Londres en 2013 / 2014, il il aménagé la zone à côté de la voûte avec toilettes et une cuisine – voir avant dernière phrase dans la case rouge ci-dessous de la G4S document d'entrepreneur de construction. Car, si vous travaillez vers le bas dans une chambre forte toute la journée, il faudra être des toilettes et un coin cuisine, ainsi que des vestiaires, les téléphones et les ordinateurs de bureau etc.. Pour G4S Vault, voir "G4S Londres or Vault 2.0 – ICBC Standard Bank à, Deutsche Bank dehors".

    Les fichiers Pisani – « ça y est les gens, c'est le filon! "
    Maintenant, nous arrivons aux vidéos Bob Pisani qui ont été filmés par CNBC dans le caveau de HSBC Londres or en 2011. Je dis des vidéos au pluriel car il y a 4 segments vidéo et en fait 5 segments au total dont une remorque. Les vidéos sont très excitant et rapide mais frustrant parce que la caméra est assez fragile et se déplace autour rapidement pour un grand nombre de segments de la voûte, peut-être à dessein. La musique de fond est assez accrocheuse aussi (au début).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  48. 1. le Motherlode

    La première vidéo est sur une page web CBNC et intégré dans un article intitulé « Secret de l'or cachette », mais la vidéo est intitulée "ruée vers l'or – The Mother Lode". Sa date du mercredi 31 août 2011 avec une signature de "Bob Pisani de CNBC a récemment obtenu une exclusivité à l'intérieur de l'oeil sur les voûtes HSBC or à Londres, où l'or pour le SPDR Gold Trust (GLD) est stockée. » La vidéo est 04:55 minutes long et introduit par Pisani le studio de New York. Les coups de voûte commencent à 01:18 et interestnigly, à 0:40 minutes, l'appareil est dans un véhicule qui circulait vers le bas de Lower Thames Street.

    http://www.CNBC.com/ID/44343442

    2. cachette secrète d'or

    Appelons cette 2ème vidéo « Cachette secrète de l'or ». Cette version, qui est différente pour le filon, est sur YouTube. Je ne suis pas sûr du nom officiel de segment. Cette version est 05:06 minutes de long et Bob dit la voûte est "dans un endroit super secret connu seulement de quelques personnes". C'est également la version où Bob mains dans son téléphone portable et se déplace dans un véhicule de black-out, disant: "nous ne savons pas où nous allons. Nous ne savons que notre destination finale. La voûte!"

    Il y a une application en ligne soignée, appelée maison de Pause qui vous permet de regarder n'importe quel YourTube clip image par image et peut être utilisé sur le clip ci-dessus pour ceux qui veulent obtenir un bon aperçu de la voûte intérieure. (Pause maison).

    3. la troisième version

    Permet d'appeler cela la troisième version. Sa 02:43 minutes de long. Pisani démarre sur Waterloo Bridge sur la Tamise et il pointe vers le pont de Westminster (l'exact opposé du sens de Southwark Bridge). Alors il est dans le véhicule noirci et ensuite dans le caveau de 01:04 min. À ce stade, la musique peut être ennuyeux, donc, heureusement, il n'y a aucune musique de fond lorsque Bob parle dans le caveau.

    4. à l'intérieur de la voûte secrète

    Ce clip est 02:42 minutes de long et sont daté du jeudi 8 mars 2012 avec une signature de « Bob Pisani de CNBC obtient un accès sans précédent à l'intérieur de la plus grande réserve d'or privée dans le monde. » Son un peu similaire à la version 3 ci-dessus

    http://Video.CNBC.com/Gallery/?Video=3000077579

    5. version 5 est juste un deuxième trailer 31 sur la série de CNBC 2011 or, publié en mars 2012, avec des images de voûte or seulement apparaissant pendant quelques secondes.

    https://www.youtube.com/watch?v=gUSqbqYOnRY&feature=youtu.be

    vs 2005 2011
    Il y a une phrase en « Motherlode » et « Cachette secrète de l'or » que je considère comme très intéressante. Et ce qui a trait aux « anciens » et « nouveau » voûtes. Ce que dit Bob Pisani a évidemment été dit de lui par une personne à la HSBC, car il ne saurait pas quoi que ce soit sur la voûte à l'avance.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  49. À 03:37 minutes en Motherlode, Pisani, dit "en 2005, il y avait moins de 200 tonnes d'or ici, il y a maintenant 6 fois plus cher".

    À 04:05 minutes en or secret de cachette, Pisani, dit "en 2005, il y avait moins de 200 tonnes d'or dans cette voûte soutenant la GLD. Maintenant, il est 6 fois plus. "
    Pisani est essentiellement dire, probablement sans le savoir, que c'est la même voûte. c'est-à-dire que la voûte en 2005 est la voûte même qu'en 2011. Toutefois, étant donné que la voûte en 2005 était la voûte « ancienne », et que la voûte en 2011 était le « nouveau vault », cela donne à penser que c'est le même espace, et que l'espace de la voûte a été juste rénové. Il soutient donc que les voûtes sous Queen Street Place sont un candidat très solide à la voûte d'or de Londres HSBC qui stocke la GLD or et l'or de ETF Securities.

    Passage de fruitiers
    Vous pourriez ont repéré au-dessus qu'une des voûtes existantes sous le pont de Southwark a été transformée en une promenade de bord de la rivière. Ce fut probablement vault Q, qui semblait pour être le caveau le plus proche de la rivière. Cette promenade s'exécute sous le début de la culée sur le nord de SouthWark Bridge et est appelée nom légèrement humoristique « Passage fruitiers ». Le Passage a été ouvert vers l'an 2000 (et nommé d'après la Worshipful Company of fruitiers) et est richement carrelé avec céramique, même autour de ses enceintes de pilier. Jetez un oeil à la photo du Passage de fruitiers et comparez-le à une photo de la nouvelle voûte « HSBC » or qui présente les piliers de soutien en acier verni jaune. Les dimensions et l'espacement des piliers dans les deux photos regarde très similaires, voire identiques.

    Une revue de projet vidéo (02:45 minutes) de fruitiers Passage peut être vu ici. Les premières 20-30 secondes montre Southwark Bridge, et commence alors la promenade à travers le Passage :

    Bien qu'il y a beaucoup de caméras de sécurité autour de la City de Londres, les caméras dans les avertissements de Passage de fruitiers et de la sécurité près de l'entrée au Passage semblent particulièrement explicites.

    Size Matters
    Un article de MarketWatch du 11 janvier 2008 cité George Milling-Stanley en disant que la voûte était importante mais «pas tout à fait aussi grand comme un terrain de cricket. » Une autre fois, fraisage-Stanley utilisé une autre analogie sportif et décrit la voûte « nouvelle » comme "apeu près la taille d'un terrain de football". Une analogie sportif (ou deux) peut-elle déterminer la taille de la voûte de la HSBC Londres or ? Éventuellement, mais ce n'est pas aussi claire que vous pourriez penser.

    Nonobstant le fait qu'un "terrain de cricket' est la bande yard 22 (assez petite) entre les guichets, la citation faisait probablement référence à un « champ de cricket ». Cependant, il n'y a aucune forme standard d'un « terrain de cricket », sans parler de dimensions normalisées, car les règles de la CCI que constater que le champ peut être circulaire ou ovale avec un diamètre variable entre 450 et 500 pieds sur le côté « long » (donnant parfois 16 000 yards carrés). Au sujet 'terrain de football"de fraisage-Stanley, analogie, il n'est pas clair si cette analogie était destinée à un public américain ou public autres que les États-Unis. Donc, cela pourrait signifier « Américain » football, ou de football ou de rugby.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  50. En football, il n'y a aucune taille standard « champ ». Marge (lignes touch) doit se situer entre 100 et 130 yards (110 à 120 yards pour les matches internationaux), tandis que les lignes de but (lignes de fond) doit se situer entre 50 et 100 yards (70 à 80 yards) en matches internationaux. Cela pourrait entraîner dans plus de 7000 mètres carrés ou plus de 1,75 acres. Le terrain de football américain est heureusement normalisé, soit 120 de 53,33 yards ou 6400 yards carrés.

    Dans l'ensemble, les descriptions de fraisage-Stanley donnent un goût pour les dimensions admissibles, mais basé sur la visite vidéo de Bob Pisani, je vois la voûte comme un espace rectangulaire, mais pas tout à fait aussi grand comme un terrain de soccer. Alors regardons l'espace dans Google Earth. Je viens d'ajouter un rectangle jaune pour fins d'illustration montrer où se trouvent les voûtes sous la Place de la rue Queen.

    Vue d'ensemble – Queen Street Place vue vers le nord de Southwark Bridge – 10 rue Queen Place à droite, Place des vignerons à gauche

    Voir aussi quelques plans transversaux qui faisaient partie de l'échange de Thames de Blackstone 2004 demandes de planification (largeur de coupe 10 rue Queen Place – de la vue sur le fleuve et longueur de coupe 10 rue Queen Place).

    Tir de nuit – Queen Street Place sans circulation

    Le Marketwatch janvier 2008 article dit aussi que la Banque HSBC a été « situé à la périphérie de Londres », mais comment le journaliste sait cela depuis le même article aussi dit que « un porte-parole de HSBC déclina l'offre de fournir des détails de voûte, politiques de sécurité ». Comme les journalistes financiers surtout répéter ce qui est dit à eux, je pense que cet OS "situé à la périphérie de Londres" a été jeté comme un hareng-saur et signifie exactement le contraire.

    Conclusion
    Ses fonds de pointe en décembre 2012, le SPDR Gold Trust mémoriser 1353 tonnes d'or. Quelques observations de regarder l'espace de voûte dans les vidéos de Pisani et de parler à d'autres personnes, sont les suivantes :

    a) la voûte HSBC ressemble tout à fait complète en 2011, mais il semble encore que l'espace serait dur poussé stocker les 1200 tonnes d'or qui Pisani dit étaient là

    b) basé sur la modélisation du nombre de palettes de taille réaliste qui pourraient éventuellement s'intégrer dans l'espace de voûte Queen Street Place (conformément aux plans de la voûte), il semble également qu'il serait dur pressé pour stocker 1 200 tonnes, sauf s'ils ont été entassés dans. Et les palettes dans les segments CNBC sont entassent pas entièrement dans l'espace.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  51. N'oubliez pas aussi que les 1200 tonnes de référence or ne mentionnait les avoirs SPDR Gold Trust mi-2011, à l'époque le segment vidéo de CNBC a été filmé. Voir ligne bleue dans le tableau ci-dessous (tableau de www.sharelynx.com) pour les exploitations de GLD au cours de sa vie. HSBC est également le gardien or d'ETF Securities adossés à gold ETF qui eu lieu à environ 170 tonnes au moment de la visite de Pisani. Que serait être presque 1 400 tonnes d'or entre les avoirs GLD et ETFS, qui seraient environ 228 piles de palettes empilées 6 haute entassent dans. De plus, qui n'est pas même en tenant compte des réserves d'or d'autres clients de la HSBC et Pisani dit aussi dans les vidéos que HSBC lui a confirmé que sa voûte stocke également médaille d'or pour un éventail de clients.

    Lorsque GLD tenue 1353 tonnes en décembre 2012, ce qui en soi serait 225 piles de palettes, chaque 6 de haut. ETFS a tenu environ 170 tonnes en décembre 2012, qui serait un autre 28 piles de palettes empilées 6 de haut. Si cet emplacement est la zone de stockage célèbre pour le SPDR Gold Trust, puis éventuellement pendant les périodes de boom quand holdings GLD a atteint un sommet, la voûte de la HSBC peut ne pas avoir été assez grand pour accueillir la GLD or laisse n'importe quel autre or. Ce qui voudrait dire que HSBC était stocker GLD or ailleurs comme à la voûte de la Banque d'Angleterre, ou la voûte de JP Morgan, les deux tout près de Place de la rue Queen. Cela signifierait également que GLD sources or de nouveaux apports d'or qui est à la Banque d'Angleterre, c'est-à-dire louée Banque centrale or.

    Un autre point à considérer est que si les voûtes sous Queen Street Place sont l'emplacement correct de la voûte HSBC, alors d'où vient l'or qui était entreposé là fin 2005 / début 2006 aller pendant les altérations de la voûte ? Cela aurait au moins 200 tonnes d'or à partir de la fin de 2005, s'élevant à plus de 350 tonnes d'or d'ici fin 2006. Comme la Banque d'Angleterre est littéralement sur la route de la Reine rue Place, déplacez-les vers la Banque d'Angleterre voûtes serait l'option la plus probable lors de la rénovation.

    En résumé, à l'aide des renseignements accessibles au public et la preuve, j'ai décrit où je pense que la voûte de la HSBC Londres or peut-être être localisée. Si je ne m'abuse est une autre affaire.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-08/hsbc%E2%80%99s-london-gold-vault-gold%E2%80%99s-secret-hiding-place

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre les questions idiotes de la reine descendue dans les bas-fonds de la Capitale "Combien d'or sont à nous ?" (Hahahaha !) et 'les caches secrètes' qui ne renfermeraient que du vent, il est bien temps de s'en remettre à l'idée que tout l'or n'est plus là et, celui qui reste appartient à d'autres pays qui se voient (comme l'Allemagne) dans l'IMPOSSIBILITÉ de le récupérer !!!

      Or, le coup de ''la cachette secrète de Rakam-le-rouge ou trésor des Piratos'' ne marche plus ! et pour cause ! Hahahaha L'Allemagne devra attendre jusqu'en 2020 pour 'récupérer son or' déposé à N-Y ! Pourquoi ?.... Bêh: y en a plus ! Hahahaha ! C'est aussi pourquoi le métal or a été remplacé par 'l'or-papier(-cul)'.

      Ainsi, ces photos prises dans les studios d'Hollywood où sont stockés quelques centaines de mètres cubes d'or en bois doré ou plastique, montre bien qu'il NE FAUT PAS SE FAIRE DU SOUCIS ! Hahahaha !

      Cela me rappelle la fois où ils avaient dit qu'en France les voutes sous Paris étaient aussi grandes que... 2 terrains de foot-ball !!! Hahahaha ! 1 lingot tout les 50 m ! Hahahaha !

      Faut dire qu'un pays qui a de l'or... n'est PAS en faillite !

      Supprimer