- ENTREE de SECOURS -



jeudi 12 mai 2016

L’éolien : ce montage qui repose sur du vent

Par Michel Gay,
le 12 mai 2016 dans Énergie et matières premières
.
Les investissements consacrés aux énergies renouvelables éolienne et photovoltaïque sont des aberrations incompréhensibles pour des esprits rationnels qui attendent une meilleure utilisation des fonds publics.
.
Les Européens continuent d’être les victimes d’une énorme propagande qui leur présente l’éolien et le photovoltaïque comme des solutions d’avenir.
.
C’est une idéologie distillée quotidiennement par les médias qui rivalisent de sornettes quand il s’agit d’énergies alternatives renouvelables. Ils ne fournissent jamais de véritables argumentaires avec des preuves chiffrées. Étrangement, ces affirmations trouvent peu d’échos négatifs chez les politiques et les professionnels de l’énergie. Il est vrai que l’Europe a lancé ces initiatives et qu’elle encourage ces mystifications à coups de taxes et d’impôts constituant une manne financière facile pour les affairistes.
.
Ces gadgets écolos sont pourtant des non-sens coûteux qui ne peuvent être que des appoints intermittents soumis aux caprices de la météo. Les investissements colossaux consacrés aux énergies renouvelables éolienne et photovoltaïque sont des aberrations incompréhensibles pour des esprits rationnels qui attendent une meilleure utilisation des fonds publics.
.
La puissance THÉORIQUE installée d’une éolienne de 150 mètres de haut (la plus courante avec trois pales de 72 m de diamètre) est de 2 mégawatts (MW). Pourtant, elle ne commence à produire de l’électricité que si la force du vent est supérieure à 30 km/h (en dessous de cette vitesse, les pales tournent sans rien produire), et elle ne produit sa pleine puissance qu’au-delà de 60 km/h.

.

La production réelle des éoliennes

.
En réalité, en France, la production moyenne d’une éolienne sur l’année se situe entre 15% et 20% de la puissance installée. Pour les éoliennes en mer « off-shore », elle serait comprise entre 23 et 25 % de la puissance installée.
.
Il faut au minimum 2.500 éoliennes de 2 MW (5000 MW) pour produire autant en moyenne sur l’année qu’une centrale nucléaire de 1.000 MW.
.
Mais il faut aussi y ajouter une centrale à gaz ou à charbon de 1000 MW pour répondre au besoin en électricité également les jours sans vent fort, c’est à dire pendant environ 75 % du temps.
.
Ou alors, il faut trouver le moyen (à inventer) de stocker massivement à grande échelle de l’électricité au niveau des nations en dehors des quelques pourcents provenant des barrages déjà saturés.
.
Les éoliennes ne fournissent que sporadiquement de l’énergie électrique et, la plupart du temps, la production est voisine de zéro, tandis que la centrale nucléaire fournit de l’énergie toute l’année.
.
De plus, le « foisonnement » du vent est une vaste tromperie : il y a des jours entiers sans vent sur toute l’Europe occidentale.
.
En clair, les locomotives électriques ne pourront pas être alimentées directement par l’électricité éolienne. Le réseau électrique national sera nourri avec un peu d’énergie d’origine éolienne, quand il y aura suffisamment de vent.

.

De qui se moque-t-on avec l’éolien ?

.
Y-aurait-il une consigne d’habituer les citoyens à des informations doucereuses concernant les éoliennes et le photovoltaïque en tordant le cou à la réalité ?
.
Bien sûr, le particulier peut installer des panneaux photovoltaïques… s’il les paye sans être subventionné pour l’achat et la production, et s’il veut attendre 20 ans pour obtenir son retour sur investissement incluant le prix des panneaux, de la pose et de la maintenance.
.
Sans énergie à faible coût, les industries européennes vont mourir et quelques pays d’Europe prendront le chemin du sous-développement. Nos impôts servent à satisfaire les fantaisies d’écologistes et d’affairistes avec, en prime, quelques inconvénients visuels et de santé liés aux éoliennes.
.
Et si on installait des voiles sur les trains, les voitures et les camions ? Ce serait aussi une belle escroquerie intellectuelle et financière, mais celle-là serait peut-être plus visible.
.
Comment vous le dire ?
.
Sur les capacités et la place des énergies renouvelables dans la transition énergétique, on vous balade !
.

66 commentaires:

  1. Gros mensonges de Big Pharma : pourquoi la dépendance Painkiller est des proportions épidémiques aux Etats-Unis


    11 mai 2016
    par Jake Van Der supporté


    Il y a quelques jours le Los Angeles Times a publié un long rapport d'enquête sur les dangers de l'un des médicaments plus maltraités dans l'histoire récente.

    La mise au point de cette histoire n'est pas une drogue de rue comme la méthamphétamine, héroïne ou cocaïne.

    C'est l'oxycodone, un médicament juridique qui est couramment prescrits, principalement pour les personnes souffrant de graves, la douleur chronique.

    ****

    Le fait que les analgésiques opioïdes ont des propriétés de dépendance n'est pas un secret. Mais le L.A. Times enquête a révélé que quelque chose qui n'était pas largement connu et qui est peut-être plus inquiétante : le fabricant de l'un des plus populaires analgésiques opioïdes poussé médecins d'adhérer à un programme de dosage qui, comme il s'avère, rend plus probable chez les patients à devenir toxicomanes.

    Ce schéma posologique a été également approuvé par les organismes de réglementation fédéraux.

    Du L.A. Times:

    Le médicament en question est OxyContin, une version de l'oxycodone analgésique opioïde générique que Purdue Pharma a présenté 20 ans comme une alternative de 12 heures à des produits moins cher, persistantes de l'oxycodone.

    La federal Food and Drug Administration a approuvé OxyContin basée sur des preuves que le régime de deux pilules par jour travaillé pendant la moitié ou plus des patients dans un groupe de tests. Mais la Cour scellé et les documents internes de la société revus par The Times a montré que la compagnie savait que le relief se dissipa pour de nombreux patients bien avant 12 heures.

    La promesse d'une maîtrise de la douleur soutenue conduit OxyContin pour devenir painkiller Best-seller de l'Amérique et Purdue billion dollar baby – la drogue a fait appel à plus de $ 31 milliards en revenus pour la société.

    C'est aussi la raison probable que tant de gens sont accro à la drogue :

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  2. Le médicament s'estompe heures au début de beaucoup de gens, une enquête du Los Angeles Times a. L'OxyContin est un cousin chimique de l'héroïne, et lorsqu'il ne dure pas, les patients peuvent rencontrer atroce de symptômes de sevrage, y compris une soif intense de la drogue.

    Les médecins ont dit Purdue que leurs patients ne recevaient pas une complète 12 heures de soulagement. Au lieu de recommander que ces patients prennent OxyContin plus de deux fois par jour, qui pourrait le rendre moins attrayant que les opioïdes génériques moins chers avec courtes durées, représentants de Purdue a dit médecins de s'en tenir à la posologie de 12 heures et de prescrire des pilules plus robustes.

    Les experts médicaux a déclaré au Times que cette recommandation accentue les propriétés addictives d'oxycodone :

    Lorsque les effets de l'OxyContin dissipent bien avant 12 heures, la douleur du patient retourne ainsi que des symptômes de sevrage aux opiacés, augmentant le désir pour une autre pilule. Passer à plus fortes doses offre plus profond soulagement de la douleur, mais ne sera pas nécessairement résoudre le problème d'avoir besoin d'une autre pilule moins de 12 heures.

    Des épisodes répétés de soif augmentent le risque de dépendance, les experts ont dit.

    L'enquête de temps reposait sur des milliers de pages de documents confidentiels de Purdue et autres documents. Voici un résumé de ce qui a été révélé.

    Purdue a connu sur le problème pendant des décennies. Avant même d'OxyContin est allé sur le marché, des essais cliniques ont montré de nombreux patients ne recevaient pas 12 heures de soulagement. Depuis les débuts de la drogue en 1996, la société a été confrontée à des éléments de preuve supplémentaires, y compris les plaintes faites par les médecins, les rapports de ses propres représentants des ventes et des recherches indépendantes.

    La société a tenu rapidement à la demande des 12 heures de soulagement, en partie pour protéger ses revenus. De OxyContin dominance et son prix élevé du marché — des centaines de dollars par bouteille — dépendre de sa durée de 12 heures. Sans cela, il offre peu d'avantages sur les analgésiques moins chers.

    Quand beaucoup de médecins ont commencé à prescrire OxyContin à intervalles plus courts dans les années 1990, cadres de Purdue a mobilisé des centaines de représentants des ventes de « recentrer » les médecins sur le dosage de 12 heures. Quoi que ce soit plus courte "doit être étouffée dans le œuf. MAINTENANT!", un gérant a écrit à son personnel.

    Purdue raconte les médecins à prescrire des doses plus fortes, pas plus fréquent, lorsque les patients se plaignent qu'OxyContin ne fonctionne pas les 12 dernières heures. Cette approche crée ses propres risques. Les recherches montrent que le plus puissant la dose d'un opioïde comme OxyContin, plus la possibilité de surdose et de mort.

    Plus de la moitié des utilisateurs d'OxyContin à long terme sont des doses que les autorités sanitaires considèrent dangereusement élevées, selon une analyse des données de prescription à l'échelle nationale réalisées pour le Times.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. Lorsque les effets de l'OxyContin dissipent entre les doses, les patients peuvent souffrir de douleurs musculaires, nausées, anxiété et autres symptômes de sevrage. Lorsque les symptômes sont soulagés par la dose suivante, il crée un cycle de douleur et d'euphorie qui peut conduire à la dépendance.

    Theodore J. Cicero, un neuropharmacologiste à la Washington University School of Medicine à St. Louis et un éminent chercheur sur la façon dont les opioïdes agissent sur le cerveau, dit le L.A. Times qu'OxyContin prise à intervalles de 12 heures pourrait être "la recette parfaite pour la dépendance".

    Les patients chez qui le médicament n'est pas durer 12 heures peuvent souffrir aussi bien un retour de leur douleur sous-jacente et « les étapes de début de retrait aigu », dit Cicéron. « Qui devient un très puissant facteur de motivation pour les gens de prendre plus de médicaments ».


    L'oxycodone est classé sur la liste de l'United States Drug Enforcement Agency (DEA) des drogues de l'annexe II, qui sont des substances ou produits chimiques qui sont définies comme des drogues avec un potentiel élevé d'abus, avec utilisation susceptible de conduire à une dépendance physique ou psychologique grave. Ces médicaments sont également considérées comme dangereuses.

    Pourtant, la marijuana figure actuellement en vertu de la Loi sur les Substances contrôlées comme une drogue de l'annexe 1, ce qui signifie que, pour l'application de la loi fédérale, la drogue a "aucune utilisation médicale et un potentiel élevé d'abus" et est l'un des "drogues plus dangereuses de tous les horaires de médicament avec une dépendance physique ou psychologique potentiellement grave".

    L'usine – qui, à ce jour, n'a pas causé un seul décès par overdose – actions annexe 1 État avec l'héroïne, le LSD et méthaqualone (Quaalude) et il est plus strictement réglementé que l'oxycodone.

    Selon le L.A. Times, plus de 7 millions d'américains ont abusé OxyContin au cours des 20 dernières années. Depuis 1999, les opioïdes sur ordonnance ont tué plus de 190 000 personnes.

    Avant le développement de l'OxyContin, médecins vu analgésiques narcotiques comme dangereusement addictif et sauvé leur utilisation à long terme pour les gens atteints de cancer et les malades en phase terminale. Cela a changé quand Purdue a dépensé $ 207 millions sur un lancement massif du médicament. Représentants des ventes commercialisées OxyContin auprès des médecins de famille et omnipraticiens comme traitement pour les problèmes courants comme retour et douleur de genou.

    Campagne de marketing de Purdue a été énormément de succès. OxyContin apporté des milliards pour la société, et autres fabricants de médicaments ont commencé leurs propre analgésiques narcotiques pour des douleurs communes de commercialisation.

    D'ici 2010, un sur les visites de chaque médecin cinq aux États-Unis pour la douleur a entraîné une prescription d'analgésiques narcotiques, selon une étude de l'Université Johns Hopkins.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. Avec la popularité croissante de l'OxyContin est venu des taux croissants d'overdose et de toxicomanie. Cela a amené le ministère de la Justice des États-Unis pour lancer une enquête criminelle de Purdue et en 2007, la société et trois cadres supérieurs a plaidé coupables de fraude pour minimiser le risque de l'OxyContin de dépendance. Purdue et les cadres ont été condamnés à payer $ 635 millions. L'affaire porté sur des éléments de la campagne de marketing de Purdue qui a suggéré aux médecins que l'OxyContin était moins addictif qu'autres analgésiques.

    Mais rien n'a changé. Purdue a continué à pousser les VRP pour convaincre les médecins à augmenter la force des doses plutôt que la fréquence, malgré le fait que les gens qui prennent des doses plus élevées de la drogue sont plus susceptibles de surdose et de mourir.

    ****

    Le nombre d'ordonnances pour les opiacés doublé sur une période de 15 ans de 105 millions en 1998 à 207 millions en 2013. En conséquence, le nombre de surdoses mortelles de médicaments a grimpé presque quintuplé, de 4 000 décès par an en 1999 à près de 19 000 en 2014. Qui comprend ceux qui ont utilisé illicitement des opioïdes sur ordonnance et ceux qui ont fait une overdose sur les pilules prescrites pour eux, rapports PBS News Hour.

    L'American Society for de Addiction Medicine faits de 2016 la dépendance aux opiacés & rapport de chiffres révèle quelques statistiques tragiques :

    - Quatre à cinq nouveaux usagers d'héroïne a commencé à abuser de prescription d'analgésiques. En conséquence, le taux de décès par surdose de l'héroïne a presque quadruplé depuis 2000 pour 2013.

    - 94 % des personnes interrogées dans un sondage de 2014 de personnes en traitement pour la dépendance aux opioïdes dit qu'ils ont choisi d'utiliser l'héroïne parce que les opioïdes sur ordonnance étaient « beaucoup plus coûteux et plus difficile à obtenir ».

    - En 2014, il y avait 10 574 décès par surdose liés à l'héroïne.

    - D'au moins les 12 21,5 millions d'américains qui avaient une substance utiliser trouble en 2014, 1,9 millions avaient une substance utiliser trouble impliquant les analgésiques sur ordonnance et 586 000 avaient une substance utiliser trouble impliquant l'héroïne.

    - En 2012, 259 millions d'ordonnances ont été rédigées pour les opiacés, qui est plus que suffisant pour donner à chaque adulte américain leur propre bouteille de pilules.


    Récentes recherches suggèrent que la marijuana permet aux gens de traiter leur douleur avec des doses plus faibles d'opioïdes et que la fourniture d'accès à la marijuana réduit la prévalence de l'usage des opioïdes.

    Peut-être la dépénalisation ou légalisation de la marijuana, aiderait à résoudre l' opioïde épidémie qui sévit dans le pays.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  5. Dr David Kessler, ancien chef de la FDA, a partagé ses réflexions sur l'explosion de la consommation d'opioïdes avec CBS:

    Cela a été une des grandes erreurs de la médecine moderne.

    FDA a la responsabilité, les compagnies pharmaceutiques ont la responsabilité, les médecins ont la responsabilité. Nous ne voyons pas ces médicaments pour ce qu'ils sont vraiment.

    La promotion inappropriée de médicaments a contribué à cette épidémie. Parce que les compagnies pharmaceutiques ont pris un petit morceau, un éclat de la science et fait largement la promotion comme n'étant ne pas une dépendance. C'était faux.

    Tout le monde doit faire mieux. Les CDC guidelines doivent être mises en œuvre. Les compagnies pharmaceutiques ont besoin favorise pas trop. Les médecins doivent prescrire plus judicieusement de façon plus limitée.

    http://www.jakeshealthsolutions.com/big-pharmas-big-lies-why-painkiller-addiction-is-at-epidemic-levels-in-the-us-4313

    RépondreSupprimer
  6. Dem du Congrès: « c'est beaucoup plus facile que vous pensez à manipuler une nation de naïfs moutons égocentriques »

    12 mai 2016
    Les Dykes de melissa

    Si vous pouvez le croire, il y a encore des américains qui croient réellement que ce pays est une République démocratique et leur vote compte.

    Eh bien, selon un nouveau livre qui sort dans quelques semaines appelé The Confessions de m. X, nos votes ne veux pas dire jack.

    Le livre, publié par Mill City Press, affirme avoir été écrite par un membre du Congrès démocratique anonymes comme un sombre et terrible tout dire de ce qui se passe réellement dans les coulisses de capitol de l'Amérique.

    Voici quelques lignes pour vous donner une idée de ce que bon le membre du Congrès est « avouer » :

    « La plupart de mes collègues sont des politiciens de carrière malhonnête qui se complaisent dans le pouvoir et l'argent des intérêts spéciaux qui est prodigué sur eux. »

    "Mon travail principal consiste à garder mon emploi, d'être réélu. Elle prévaut sur tout. »

    « Les électeurs sont incroyablement ignorants et savent peu de choses sur notre forme de gouvernement et comment il fonctionne. »

    "L'homme moyen dans la rue pense réellement qu'il influe sur comment voter. Sauf si c'est un problème brûlant, ses pensées sont généralement inutiles. Je vais écouter poliment, mais j'ai suivi l'argent. »

    "Il est beaucoup plus facile que vous pensez à manipuler une nation de naïve, moutons égocentrique qui implorent la gratification instantanée".

    "La collecte de fonds est donc beaucoup de temps que je lis rarement les factures que je vote. Comme beaucoup de mes collègues, je ne sais pas comment s'appliquera la législation, ou ce qu'il vous en coûtera. »

    "Nous dépensons l'argent nous n'avons et allègrement hypothéquer l'avenir avec un clin d'oeil et un clin de œil. Vissez la prochaine génération. C'est environ obtenir crédit maintenant, Lookin' good pour la prochaine élection. »

    Selon le Daily Mail, Washington est "effervescence", se demandant qui pourrait avoir écrit, ne rapports "aucun étonnant que du Congrès X veut garder l'anonymat par crainte de représailles. Ses aveux est profondément inquiétants..."

    Oh, et, « le livre prend coups de feu sur des électeurs idiots comme déconnectés qui laisse les congressistes abuser de leur pouvoir par pure incompétence. »

    Pour ceux qui ont été attentif, cependant, ces aveux ne sont pas vraiment une surprise du tout. Ce qui est surprenant, c'est qu'il y a des gens qui vont voir le livre et croient naïvement que ce mec est seul dans son point de vue ou qu'il y a peu de vérité, quand la vérité est flagrante frottée dans le visage de tout le monde parce qu'en fin de compte, ils savent que rien ne changera.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. Soyons honnêtes avec nous-mêmes ici. Nous vivons dans un pays où 91 % du temps, le Congressperson qui suscite le plus d'argent est celui qui obtient réélu. Période. Quatre-vingt-onze pour cent du temps. Peu importe quels sont ses opinions politiques ou plate-forme, ou vraiment rien d'autre que le fait qu'il ou elle a soulevé le plus de fonds. C'est tout. Si ils se rendent compte c'est comment cela fonctionne tout cela, pourquoi ils peinent à faire autre chose comme, oh, je sais pas, le travail qu'ils ont été soi-disant élus à faire ?

    En plus de cela, les études ont été réalisées qui prouvent que le Congrès ne soucie pas ce que pensent les américains.

    Congrès continue d'étonner avec quoi, un énorme classement d'approbation de neuf pour cent ? Peut-être il a sauté à 11 pour cent pendant un petit moment ?

    Mais même à 11 %, 96 % des Congrès a été réélu par les électeurs dernière fois.

    Ce qui que vous dire ?

    Malheureusement, le livre ci-dessus paraît mort.

    Récemment 60 Minutes a même fait un exposé sur la façon dont le Congrès sont littéralement télévendeurs... vous l'aviez remarqué ? Ces gens passent plus de temps dans les centres d'appels DNC et RNC dans la même rue que le Capitole qu'eux sur le plancher du Congrès lui-même.

    - voir vidéo ci-dessous:

    http://www.thedailysheeple.com/dem-congressman-its-far-easier-than-you-think-to-manipulate-a-nation-of-naive-self-absorbed-sheep_052016

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. C'est pareil sur la Pennsylvannia Ave !

      Supprimer
  8. Le secret honteux de la classe moyenne américaine

    Audrey Duperron
    12 mai 2016

    Disposez-vous d’une réserve de 400 $ (350 euros) que vous pourriez utiliser immédiatement en cas d’urgence ? Même si une telle somme ne semble pas insurmontable, des chiffres récents de la Réserve fédérale américaine (FED) montrent que plus de 47% des Américains devraient emprunter ou vendre quelque chose pour disposer de cette somme. Cette incertitude financière est évoquée par le journaliste, historien et critique de cinéma Neal Gabler dans un article du magazine The Atlantic intitulé “The secret shame of middle class Americans” (la honte secrète de la classe moyenne américaine). Il sait de quoi il parle : Gabler fait lui-même partie de ces 47%.

    Bien qu’il semble être un écrivain à succès qui possède une maison dans les Hamptons, ses finances sont dans un état déplorable, en raison d’une série de mauvais choix faits sur plusieurs années.

    Comme beaucoup d’Américains, Gabler a constamment souhaité que des jours meilleurs arrivent : “Je n’ai jamais imaginé que je ne gagnerais pas assez.” Des millions d’Américains sont tombés dans le même piège. Le “rêve américain” voudrait vous faire croire que ceux qui travaillent dur grimperont toujours plus haut. Ajoutez à cela un diplôme d’université et vous avez tout ce qu’il vous faut.

    Mais pour une grande partie du pays, cette automaticité ne fonctionne plus. Non pas parce que les Américains n’épargnent plus suffisamment, ou qu’ils dépensent trop (les deux sont souvent le cas), mais tout simplement parce que de moins en moins d’opportunités se présentent.

    Presque toute la richesse qui a été créée au cours des dernières années n’a bénéficié qu’à 10% des salariés. Une famille de la classe moyenne gagne aujourd’hui 7% de moins qu’il y a 15 ans, en tenant compte de l’inflation.

    Une histoire dévastatrice

    Pas étonnant que la reprise économique semble être un mensonge pour de nombreux Américains. Le taux de chômage n’est que d’environ 5%, et il n’y a jamais aussi peu de chômeurs depuis 1973. Mais ces chiffres cachent “une histoire dévastatrice” de perte de salaire et la situation précaire dans laquelle des millions de personnes, qui travaillent moins qu’elles ne le souhaiteraient, sont tombées.

    En 2008 67,3% des Américains travaillaient, mais ce chiffre est tombé aujourd’hui à 62,6%. En d’autres mots, des millions de personnes ont renoncé à chercher un emploi, même si elles seraient trop heureuses d’en trouver un. En outre, ce n’est plus le nombre d’emplois qui compte, mais la qualité de ces emplois.

    La classe moyenne vulnérable

    Le nombre de personnes qui sont entrées dans la “1099 Economy”, c’est à dire les freelances et autres personnes à leur compte, a augmenté depuis 2005 pour passer de 10% à 16% aujourd’hui. Ces gens tombent dans la catégorie des “personnes au travail”, même si la nature de ce travail est extrêmement précaire et imprévisible.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  9. De tous les nouveaux emplois qui ont été créés entre 2008 et 2012, 44% entrent dans la catégorie des emplois peu rémunérés du secteur des services.

    Parmi les millions de personnes qui peuvent se revendiquer de ce que l’on appelle “la réussite à l’américaine” très peu se sentent aussi prospères. Elles ne parviennent à conserver leur place sur l’échelle de carrière qu’au prix d’un dur labeur. Et il suffirait de très peu pour les en faire tomber.

    https://fr.express.live/2016/05/12/le-secret-honteux-de-la-classe-moyenne-americaine/

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. 47 % des américains ne peut pas encore arriver à 400 $ pour couvrir une visite de la salle d'urgence

      Par Michael Snyder, le 20 avril 2016

      http://theeconomiccollapseblog.com/archives/47-percent-of-americans-cannot-even-come-up-with-400-to-cover-an-emergency-room-visit

      Supprimer
  10. Amerigeddon : Êtes-vous prêt pour le Chaos qui s'ensuivra lorsque le réseau électrique est fermé ?

    Par Michael Snyder,
    le 11 mai 2016

    A quoi ressemblerait l'Amérique absolument sans électricité ? Pourrait-elle survivre dans un monde où aucune lumière, aucun téléphone cellulaire, pas d'ordinateurs, aucun téléviseurs, aucun ATMs, aucune caisses enregistreuses et aucun réfrigérateurs ? Ce monde n'est pas aussi loin que vous pourriez le penser. Une très puissante explosion nucléaire directement au-dessus du centre de la zone continentale des États-Unis pourrait potentiellement faire frire les équipements électroniques d'un océan à l'autre, et qu'il faudrait mois voire des années pour rétablir complètement l'alimentation. Pendant ce temps, tout le pays serait plongé dans le chaos et les experts nous disent que des dizaines de millions d'américains mourraient. Mais même si nous ne sommes jamais attaqués par une arme nucléaire de cette manière, les scientifiques nous assurent qu'il est inévitable qu'une explosion massive électromagnétique du soleil va produire un résultat similaire un jour quand même. En fait, en 1859 une tempête solaire géante qui allait être connu comme "l'événement Carrington" frit télégraphe machines partout en Amérique du Nord et en Europe. Si un événement semblable est arrivé aujourd'hui, la vie comme nous le savons il serait portée à un arrêt brusque et chaos en découlerait d'un océan à l'autre.

    En deux jours, un nouveau film "BOLD" sortira dans les salles qui dépeint ce qui ressemblerait au lendemain d'un tel événement dans ce pays. Il est intitulé « AMERIGEDDON », et il a été réalisé par Mike Norris, le fils de Chuck Norris. Vous pouvez voir le trailer officiel du film ici...

    - voir clip sur site -

    Je souhaite que plus de films comme ça sortirait, parce que la plupart de ce qu'Hollywood a produit ces jours-ci est absolute garbage. Notre société de divertissement-accro a besoin des films comme cela qu'éduquer et informer, et j'espère que, comme beaucoup d'américains que possible la chance de le voir parce que cette menace est bien réelle.

    En 2001, le Congrès a créé une commission pour étudier la menace de l'EMP, et ceux de la commission a examiné ce problème assez largement depuis quelques années. En 2008, membres de la commission a notifié au congrès qu'ils étaient venus à la conclusion que les conséquences de telles un événement serait absolument catastrophique pour cette nation...

    En 2008, la commission a averti que "une explosion nucléaire de haute altitude est un des quelques menaces pouvant accueillir notre société au risque de conséquences catastrophiques". Si une telle attaque devait causer une panne de courant dans tout le pays une durée d'un an, jusqu'à 90 pour cent du peuple américain pourrait mourir à cause de la famine, la maladie et l'effondrement sociétal.

    Personnellement, je pense que le chiffre de 90 % est trop élevé.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  11. Mais si c'était seulement 50 % de tous les américains qui sont morts ? Nous parlons toujours de la plus horrible catastrophe dans l'histoire américaine par une marge très importante, et cela signifierait essentiellement la fin de la République.

    Alors qu'a fait Congrès sur cette menace ?

    À côté de rien et cela a beaucoup des experts tout à fait bouleversé.

    L'un d'eux est l'ancien analyste de la CIA Peter Vincent Pry. Il sert aujourd'hui le directeur général de la Force opérationnelle EMP sur National et de la sécurité intérieure, et il avait récemment ce qui suit à propos de la menace que nous affrontons potentiellement...

    L'Europe est une civilisation électronique. Électricité gère tout, y compris l'économie. Électricité soutient la vie de 320 millions d'américains.

    Terroristes pourraient infliger « Le plus grand préjudice sur le plus grand nombre » de s'attaquer au réseau électrique national et de noircir toutes l'infrastructures critiques de maintien de la vie.

    Une panne de courant dans tout le pays ferait, en effet, le « switch off » pour les Etats-Unis. Une panne de courant de terreur que dure un an pourrait tuer autant de personnes et cause de ce chaos que les lumières pourraient jamais revenir.

    Pas moins de deux commissions du Congrès, la Commission EMP (2008) et le Conseil stratégique de la Posture (2009) et de nombreuses études indépendantes, y compris les livres récents Lights Out et Guerres de Blackout, avertissent qu'une attaque sur la grille est une menace existentielle. Un black-out de terreur pourrait avoir des conséquences catastrophiques quant à contester l'existence de notre civilisation.

    Et n'oubliez pas, aucun attaque n'est encore nécessaire pour le réseau électrique être abaissés. En fait, la plupart des américains n'ont absolument aucune idée que notre planète manqué à peine être frit par un EMP massive fait irruption du soleil en 2012 et en 2013. Ces deux « évités de justesse » étaient tous deux très proches, et si un d'entre eux nous ont directement touché vous ne liriez cet article aujourd'hui.

    Alors s'il vous plaît aider passer le mot sur ce nouveau film. Voici quelques informations à ce sujet qui vient directement du site officiel...

    AMERIGEDDON, 13 mai 2016, à venir aux cinémas dans tout le pays a été décrit comme "le film de la mise en place ne veut pas vous voir." Montrant ce qui se passe quand un gouvernement des États-Unis n'est pas-si-avenir conspire avec les Nations Unies d'organiser une attaque sur la grille de l'énergie, AMERIGEDDON représente un pays gouverné par la loi martiale dans lequel les citoyens sont dépouillés de leurs droits constitutionnels et de leurs canons. Un groupe de patriotes se défendre et sauver le pays de sombrer dans le chaos irréversible.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  12. Communiqué de AMERIGEDDON dans une année électorale n'est pas une coïncidence. Le film illustre un futur dystopique doivent se prémunir contre tous les patriotes et est un appel à l'action pour préserver le deuxième amendement et arrêter la règle exécutif de fiat. Directeur Mike Norris, fils de Chuck Norris, demande des sympathisants américains à soutenir le film.

    « Le fait qu'un récent sondage a montré une majorité d'Américains sont furieux avec le gouvernement fédéral pointe vers une frénésie d'agitation avec la manière dictatoriale dans lequel notre pays a été exécuté, » a déclaré m. Norris. "Ma famille a longtemps été impliqué en protégeant les droits des américains. Nous sommes préoccupés par l'avenir et de voir ce film comme un appel à l'action. Nous exhortons les gens à nous rejoindre dans les salles montrent Hollywood et les politiciens qui les vrais patriotes vont se battre pour leurs droits et veulent voir leurs valeurs représentées à l'écran. »

    Une collaboration entre Norris et entrepreneur et écrivain Gary Heavin, AMERIGEDDON saisit sur les menaces basées sur des faits et pose la question ultime, « que se passe-t-il lorsque le gouvernement tourne sur le peuple, il est censé pour protéger ? »

    Il est regrettable que les experts nous disent que nous pourrions aller un long chemin vers la protection de notre réseau électrique d'un événement EMP pour quelques milliards de dollars.

    Mais il n'y a absolument aucune urgence parmi nos dirigeants pour y parvenir. Ils seraient plutôt perdre nos impôts dans des milliers d'autres façons.

    Et malheureusement, il n'y a pas d'urgence pour contrer cette menace parmi les Américains ordinaires non plus. Il existe une variété de raisons à cela, mais je voudrais aborder un. Il semble être une croyance parmi beaucoup d'américains que Dieu ne laisserait jamais quelque chose de ce mauvais pour arriver à nous puisque nous sommes si spéciales. Bien sûr, c'est complètement absurde, et toute personne qui met en doute cela doit vérifier mon article de nouveau dans lequel j'ai remarquer les parallèles entre moderne de l'Amérique et de l'Allemagne nazie.

    Le producteur exécutif de AMERIGEDDON, Gary Heavin, a également souligné l'absurdité de cette croyance au cours d'une récente apparition sur l'un des plus grand chrétien montre en Amérique...

    Au cours des années, j'ai écrit à plusieurs reprises sur cette menace de l'EMP. Il y a un chapitre dans "Prêt maintenant" à ce sujet, et largement, je préviens qu'un jour du jugement est à venir pour l'Amérique dans mon nouveau livre.

    Malheureusement, la plupart des gens n'écoutent pas.

    La plupart des gens semblent croire que tout va bien se passer en quelque sorte.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  13. Mais comme cette menace EMP est concernée, les experts nous assurent qu'il est absolument certain qu'une explosion massive du soleil va inévitablement faire frire nos appareils électroniques un jour même si nous ne sommes jamais attaqués avec un engin nucléaire. En outre, des sources dans la communauté du renseignement nous disent que les pirates étrangers deviennent de plus en plus sophistiquées et qu'un jour, ils pourraient faire baisser notre réseau électrique avec la simple pression d'un bouton. C'est quelque chose que Ted Koppel est tellement inquiète de ce qu'il a écrit un livre entier à ce sujet.

    Donc je ne sais pourquoi Barack Obama ne veut pas faire n'importe quoi à ce sujet.

    Et je ne peux certainement comprendre pourquoi Congrès ne veut pas faire n'importe quoi à ce sujet.

    C'est presque comme si un nuage de la folie est descendu sur la terre et personne ne peut penser à droite.

    Nous espérons que nos dirigeants se réveillent et commencent à faire face à cette menace, parce qu'un jour nous devrons très certainement face à un événement de cette nature.

    C'est juste une question de temps.

    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/amerigeddon-are-you-ready-for-the-chaos-that-will-ensue-when-the-power-grid-is-brought-down

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Le fait de sortir un film-à-la-con (un de plus !) sur la science-fiction des catastrophes où nul ne sait ni ne peut s'en sortir marque bien de l'empreinte des Dirigeants qui tentent par ce moyen de vouloir dire "N'essayez pas de résister, vous n'y arriverez pas !" Hahahaha !
      Certes, ce 'grand jour', les 'Dirigeants' (prévenus à l'avance) seront partis pour 'affaire pressante' dans des îles lointaines hors des courants venteux qui pourraient les toucher.

      Supprimer
  14. Test-Achats: ‘Les moteurs à essence Volkswagen consomment trop d’huile’

    Arnaud Lefebvre
    11 mai 2016

    La consommation démesurée d’huile de certains moteurs à essence de Volkswagen fait l’objet depuis des mois de plaintes auprès de l’organisation de défense des consommateurs Test-Achats. Dans certains cas, les consommateurs doivent remettre 1 litre d’huile dans leur moteur tous les 1.000 kilomètres, ce qui endommage le moteur et représente un coût financier élevé pour le consommateur.

    Le problème serait dû à la hauteur incorrecte et à la dureté des segments racleurs d’huile montés dans les pistons du cylindre. Normalement, ces segments font en sorte qu’une quantité suffisante d’huile retourne au carter. Dans les moteurs 1.8 et 2.0 TFSI, 1.8 et 2.0 TSI, 1.4 TFSI et 1.4 TSI, qui équipent de nombreux modèles du groupe Volkswagen, il reste trop d’huile dans le cylindre. Cette huile brûle et laisse des traces noires sur les bougies. Dans certains cas, le moteur peut casser complètement.

    Les défauts graves ne se manifestent qu’après environ 80.000 km, soit généralement au-delà de la période de garantie de deux ans. Les conducteurs doivent alors sans cesse remettre de l’huile dans le moteur et leur véhicule émet des fumées bleu-noir anormales.

    Les plaintes de consommateurs auprès de Test-Achats concernent des modèles rencontrés fréquemment sur les routes, notamment l’Audi A4 1.8 TFSI, l’Audi Q5 2.0 TFSI, la Volkswagen Passat, la Golf, la Touran…

    Formulaire en ligne

    En Belgique, Test-Achats a mis un formulaire en ligne afin que les personnes lésées puissent se signaler. Test-Achats veut déterminer l’ampleur du problème sur le marché belge. Au bout de quelques mois, Test-Achats entamera des négociations avec l’importateur D’Ieteren pour que les consommateurs soient indemnisés pour ces dommages dus à un défaut de fabrication.

    https://fr.express.live/2016/05/11/test-achats-moteurs-a-essence-volkswagen-consomment-dhuile/

    RépondreSupprimer
  15. Cru Venezuela : Looter brûlés vif, tandis que les « Rues remplies de gens animaux tuer pour se nourrir »

    Soumis par Tyler Durden le 12/05/2016 15:55 -0400

    La situation au Venezuela est tout tendre de chaos, comme paralysant politiques socialistes ont donné lieu à une puissance dévastatrice et pénurie alimentaire, ainsi que l’instabilité politique imminente. Il s’agit Caracas aujourd'hui...

    Ce sont des affamés Vénézuéliens qui protestaient que leurs enfants meurent du manque de nourriture et de médicaments et qu’ils n’ont pas assez l’eau ou l’électricité. Comme AgainstCronyCapitalism rapports, c’est un pays avec plus de pétrole que l’Arabie saoudite et le gouvernement a volé tous les th emoney et maintenant ils goulot d’étranglement des manifestants pacifiques et les menacent avec des bombes (ou transporter leur prison et torturer).
    De l’autre côté, le vice-président Aristobulo Isturiz, s’exprimant sur la télévision d’Etat, a dit qu’un distinct mars aura lieu à l’appui de la prorogation du décret d’urgence économique du président Nicolas Maduro.

    Maintenant, la faim et la rareté ont apparemment atteint un point de basculement qui conduit les gens à pocher les animaux errants et même les animaux domestiques pour l’alimentation.

    Selon le Post de PanAm :

    Ramón Muchacho, maire de Chacao à Caracas, a déclaré dans les rues de la capitale du Venezuela sont remplis de gens tuer des animaux pour se nourrir.
    Par le biais de Twitter, Muchacho a signalé qu’au Venezuela, c’est une « réalité douloureuse » que les gens de « chasser les chats, les chiens et les pigeons » pour apaiser leur faim. Les gens sont rassemblent auraient également légumes du sol et de détritus à manger ainsi.

    …La crise au Venezuela s’aggrave quotidienne due en partie aux pénuries de 70 pour cent [...] de responsables militaires pour atteindre six vénézuéliens ont été arrêtés pour avoir volé des chèvres pour apaiser leur faim, car il n’y avait aucun nourriture à la base militaire de Fort Manaure.
    Désespoir pur coucher, le crime devient aussi inévitable.

    Un homme accusé de vol avec agression personnes dans les rues de Caracas a été entouré par une foule de badauds, battu et mis le feu, selon le Daily Mail, qui a publié une vidéo pixeled-out mais encore graphique de l’homme brûlant :

    Un voleur présumé a subi la justice populaire plus brutale à Caracas (Venezuela), lorsqu’il a été battu et brûlé vif dans la rue.

    Roberto Fuentes Bernal, 42, était aurait été surpris en train aux passants de la tasse dans la capitale vénézuélienne, et avant l’arrivée des policiers sur les lieux, la foule a pris la loi entre leurs mains.[…]

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  16. Les médias locaux rapporte que Bernal a été emmené dans un hôpital voisin et reçoit un traitement pour les brûlures qui couvrent 70 % de son corps.

    Un témoin a déclaré que Bernal avait été surprise en train de voler un homme alors qu’il quittait une banque à proximité, alors qu’une autre version de l’histoire a Bernal se disputer avec sa femme dans la rue.

    Voici la vidéo (attention : graphique) :(voir sur site)

    Il y a des factions en lice pour évincer Maduro, mais les signes qu’il peut s’accrocher et d’endurer plus de ce cauchemar socialiste de sa population.

    Nous espérons que ces événements ne viennent pas abrite les rues de l’Amérique et se préparent à les éviter dans le cas où ils le font.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-12/raw-venezuela-looter-burned-alive-while-streets-filled-people-killing-animals-food

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui s'est mis en place petit à petit un peu de partout dans le monde où les supermarchés et même les petits distributeurs dépendent à 100 % de l'oligopole des centrales d'achat ! C'est-à-dire que les supermarchés peuvent demain... fermer boutique (pour cause de non-livraison/embargo) et mettre le Peuple en danger de mort imminente pour cause de faim ! Et, lorsqu'un pays - comme le Venezuela qui est n°1 en pétrole dans le monde - est acheté de l'extérieur (a coups de milliards fourrés dans les poches des Directeurs de supermarchés ou d'arme contre la tête il s'ensuit des manifestations où s'infiltrent des agents étrangers qui tuent, tirent sur n'importe qui pour provoquer le chaos !

      C'est aussi ce qui s'est passé au Brésil (membre des BRICS) où la déstabilisation forcée a opéré. Le peuple est désormais en proie à la dictature étrangère chargée de remplacer la présidente démocratiquement élue !

      Supprimer
  17. Politique de l’OPEP : Russe roi, le Prince héritier iranien ?

    Soumis par Tyler Durden le 12/05/2016 22:05 -0400
    Soumis par Eugen von Bohm-Bawek via Bawerk.net,

    Un autre mois, une autre réunion de l’OPEP montre du doigt pour la 2ème juin. Mais, contrairement aux réunions typiques sur le Danube (et encore moins brume de poussière rempli de Doha), le groupement de producteurs pourrait bien avoir un nouveau roi dans la ville. Il est livré sous la forme de la Russie ; le producteur mondial numéro un qui n’est pas encore techniquement membre du cartel. Confus ? Ne soyez pas. L’argument est tout à fait simple.

    Contrairement à Doha où le sortant ministre saoudien du pétrole, Ali Naimi a été alignant un saoudien a conduit deal à quitter l’Iran à l’extérieur de la tente comme l’odd man out, refusant de rejoindre le pays 17 « geler », cette fois ronde, il est très probable la Russie va revenir à la table avec exactement la même affaire, mais ils ont négocié directement avec l’Iran, où la République islamique est idéalement affirmant qu’ils ont déjà atteint les objectifs de production magique 4 mb/j pour apporter un "gel accord ' retour en jeu. Rassurez-vous, si la Russie et l’Iran sont sur la même page, tout le monde sera « signer sur la ligne » compte tenu de leurs difficultés budgétaires actuelles où chaque petro-dollar compte à des fins de conservation. Qui potentiellement quitte en Arabie saoudite dehors la tente « gel » comme la dernière renégat du monde petro-État – ou pire encore de Riyad – signature d’un accord Russo-Iranian rétro-ingénierie, où Arabie saoudite a concédé un leadership stratégique du producteur.

    - voir graphique sur site -

    Peu importe combien saoudiens hurlements et Cris leur intransigeance précédent mis l’Iran sur la table, c’est n’est plus leur affaire à vendre. Si Poutine va dans pour le tuer à Vienne, contrôle stratégique du groupement de producteurs a effectivement passé à Moscou, au moins provisoirement. Sur tous les fronts, cela agit entièrement au Kremlin comment ils voulaient faire tourner les choses. Non seulement un accord Russo-iranien a-t-il un sens pour une « résurgence » Moscou jouant l’OPEP « Roi » ; abandonner l’Iran une jambe géopolitique pour devenir le numéro un 'roitelet cartel' est logique pour plus larges intérêts géo-stratégiques russes. L’Iran reste le plus vital coordonner sur carte post-soviétique de M. Putin.

    Aucun doute qui mettra le visage d’un sourire en coin M. Naimi donné le Royaume n’avait ses chances de demeurer la clé de voûte de l’OPEP à Doha, mais opta à buter le vieil homme à gagner de l’énergie interne à la place. Mais nous devons être très prudents dépouiller les qui restent deux débats ici totalement distincts autour de théâtralité politique OPEP un côté vs aucune incidence réelle sur le marché que tout ce qu’on appelle gel aurait sur l’autre. Sans surprise, nous attendons exactement le même bluff de Doha à venir à Vienne, en ce que de essentiellement « à pompe » contrat de licence tous les ronds.

    Koweït va prétendre qu’il peut faire 3,2 mb/j ; Irak va garder poisser 4,8 mb/j ;

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  18. Venezuela sera « hold firm » 2,6 mb/j. Tous les numéros ancrées dans fantasmes politiques, réalités non physiques.

    Plus important encore, par l’Iran probablement pas assez de retour à 4mb/j, ce qui renforce paradoxalement pourquoi un accord de gel de juin ne reste absolument « aucun regret » pour la République islamique d’Iran au jeu. Réclamation 4mb/j cibles sont touchées, donjon faisant des gains supplémentaires dans les prochains mois; mais fais donc marquer beaucoup de points diplomatiques contre l’Arabie saoudite le long du chemin.

    Pour couronner les choses, de Moscou Russie sera évidemment planter sa tente vers 11,5 mb/j donné actuellement éperonnage par impôt tweaks pour maintenir la production à 11.2 mb/j.

    Tout le monde arrive à la pompe. Personne n’a de « officiellement » tricher. Le prix n’est pas vraiment aller n’importe où, après un court terme valse viennoise. Mais surtout, elle laisse Arabie saoudite à prendre une décision majeure petro-diplomatie : soit accepter il appelle n’est plus les coups de l’OPEP quand il s’agit de producteur "coopération" ou complètement en vrac à ouvertures Russo-iranien et mettre leur tête dans les sables volumétriques rampe aussi loin et rapidement que possible. L’OPEP est laissé dans son sillage.

    Malheureusement pour le Royaume, qui est le vrai hic ici : il est loin d’être claire Riyad détient toujours la Couronne volumes basés soit dans l’OPEP. Pour tout le bruit qui sort du Royaume, ils peuvent faire 11.5 mb/j, 12 mb/j, 12,5 mb/j ou même de 20 mb/j ' si 'vouloir', le vrai test viendra pendant les mois d’été quand la demande intérieure sera à travers le toit. À moins que tout le monde voit « total » allant de la production saoudienne bien au-dessus de 11mb/j à maintenir ses enjeux dans le jeu de volumes, l’hypothèse de travail le Royaume peut pomper toujours à volonté simplement n’est pas crédible. Si le "roi morts qu’il en soit, mais Riyad devrait savoir mieux que quiconque, il y a aussi quelqu'un qui accepte de prendre votre place. Cotes sur la Russie porteront cette couronne regal, au moins pour les gesticulations politiques à court terme. Alors que l’Iran peut assumer son rôle logique comme le nouveau Prince héritier.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-12/opec-politics-russian-king-iranian-crown-prince

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'un côté il y a cette politique merdique appliquée (par les syndicats ?) qui demande des hausses de salaire (et non des hausses du pouvoir d'achat !!!) ce qui résulte à des produits fabriqués plus chers et moins exportables ! Les USA ont du pétrole. Beaucoup de pétrole. Mais, les milliers de compagnies indépendantes exigent des prix de vente à la pompe plus haut pour s'en sortir face à la concurrence étrangère (même lointaine) des autres pays pétroliers

      Supprimer
  19. Glencore manipule le prix du pétrole : Trader Suisse détient plus de 30 % de l’approvisionnement de Brent juin

    Soumis par Tyler Durden le 12/05/2016 20:43 -0400

    Alors que les taureaux ont été enchantés par les nouvelles DOE d’hier d’un abaissement de l’inventaire réfutant les nouvelles API de la journée précédente d’une version majeure, ce qui a été ignoré l’huile était la build dans le stockage de Cushing (plus sur cela peu de temps), qui selon Genscape frapper une peu moins de 80 %, ou plus de 70 millions de barils, un record depuis utilisation Genscape a commencé le moyeu de surveillance en 2009. Certes, le risque de manquer de stockage de la terre a été l’un nous avons déjà discuté à plusieurs reprises et laissé entendre que cela contournée consiste avec des quantités considérables de pétrole étant stocké sur des pétroliers en mer, principalement par des négociants qui profitent de la contango huile pour générer des profits de mois en mois comme producteurs choisissent de garder leur produit loin du marché jusqu'à ce que la hausse des prix des produits de base.

    Il s’avère que, non seulement c’est le cas, mais selon Reuters, négociant une énergie particulière - un nom bien connu des lecteurs de Zero Hedge - Glencore, a mis en place une participation massive de l’inventaire sur le marché du Brent où il maintenant occupe une place sans précédent de 30 % à Brent, dont il est titulaire de stockage offshore dans ses citernes dans l’espoir de pousser le prix du Brent et ainsi le complexe de toute énergie plus élevés, en limitant l’approvisionnement.

    Sous détails de Reuters, citant des sources de commerce, Glencore a constitué une des plus importantes positions dans la partie du marché brut Brent qui agit comme une référence sur les cours mondiaux du pétrole depuis le début de l’année.

    Pour ceux qui ne connaissent, le marché du Brent est basé sur quatre pétroles bruts de mer du Nord - Brent, Forties, Oseberg et Ekofisk ou BFOE. Et, selon Reuters Glencore est tranquillement dans les virages le marché du Brent, en tenant plus d’un tiers du BFOE 37 cargaisons chargement en juin et devrait acquérir plus .

    Le rapport détails que Glencore fait l’acquisition de cargaisons de June BFOE à travers les « chaînes » - un marché à terme dans les cargaisons bientôt à attribuer des dates de chargement sont échangés, selon des sources commerciales citant des données de tarification Agence Platts.

    « C’est définitivement un rapport "BOLD" de marché vue par Glencore, » a déclaré une source commerciale avec une autre société opérant dans la mer du Nord. "Vous devrez être dans leurs têtes et dans leurs livres de savoir exactement ce qui se passe."

    Pour être sûr, Glencore a été allégué à l’huile « entrepôt » précédemment, plus récemment, en janvier lorsque Bloomberg a indiqué que « Glencore est censée être stocker l’huile sur les navires au large de la côte de Singapour et la Malaisie comme une structure de marché appelée contango permet aux traders de bénéficier tenant à fournitures à vendre plus tard. Le trader de produits de base a au moins 4 très grands bruts transporteurs, dont chacun peut contenir environ 2 millions de barils, flottant en mer au large de la côte des nations d’Asie du sud-est".

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. Une chose est cependant profitant de report à des fins de report. Tenter d’accaparer le marché entier est tout autre chose et a des conséquences directes sur le prix du pétrole, quelque chose de Glencore peut encore bénéficier si elle devait être en même temps long Brent.

    Selon Reuters, un peu moins de la moitié de l’offre du mois de juin des quatre repères grades brut s’élève à près de 10 millions barils de pétrole - plus de 10 pour cent de la production mondiale quotidienne. « Glencore ont gros postes dans tous les sens en BFOE, "a dit une autre source de commerce de mer du Nord. « Ils gardent constamment des cargaisons dans les chaînes. »

    La société a adopté cette position offre sur lesquels repose le contrat de Brent est positionnée à être plus petites que dans un mois typique. En juin, sortie des bruts BFOE tombera à 740 000 barils par jour - le plus bas en près de deux ans - principalement en raison de la maintenance dans les gisements de pétrole Ekofisk. Cela, disent les analystes, a aidé à terme le Brent pour juin livraison renforcer contre le juillet contrat et éventuellement négocier à une prime - une structure connue comme déport et inhabituelle lorsque l’alimentation est généralement amplement.

    Cela signifie également que Glencore a été probablement perdre de l’argent sur le rouleau au mois réel de son inventaire, toutefois, c’était plus que compenser les pertes s’il s’agissait de Brent long en même temps que la suppression de 30 % de l’approvisionnement du marché global a certainement poussé le prix du Brent notamment plus élevé.

    Sources de Reuters est d’accord avec cette appréciation : « Glencore évidemment été très optimiste, » la première source de commerce dit. » Partie de l’explication serait qu’ils reconnu il y aurait à côté d’aucune Ekofisk autour et le marché de la mer du Nord se durcir. Alors, pourquoi pas?"

    Pourquoi pas ? Eh bien, parce que pour certains ce stockage a des relents de manipulation du prix en gardant une quantité importante d’approvisionnement mensuel du marché. Et snce Brent et le WTI ont tendance à échanger en grande partie en tandem, la réponse à « pourquoi pas » parce que des millions de consommateurs finirait par payer beaucoup plus à la pompe que si Glencore n’était pas étouffement approvisionnement juste pour stimuler son propre bénéfice.

    Une façon de voir l’impact de cette peut-être à regarder la bande, dont deux à Brent et WTI a aplani sensiblement comme on le voit sur le graphique ci-dessous, comme mois prompte de manipulation par les goûts de Glencore pousse spot plus élevés alors même que les contrepartistes et investisseurs à long terme continuent de vendre l’extrémité la plus longue sur les attentes de baisse des prix futurs.

    À l’expiration du contrat à terme de June Brent à la fin du mois d’avril, l’écart entre le contrat de Brent premier mois s’installe à un rabais pour le deuxième mois, appelé contango et une structure plus typique lorsque l’alimentation est suffisante.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  21. Négoce comme Glencore, ainsi que ses rivaux Vitol, Trafigura, Gunvor et Mercuria, achètent et vendent des marchandises physiques, de gaz naturel, au cuivre ou du pétrole brut, déplaçant des millions de tonnes de matières premières dans le monde entier chaque année. Mais parce qu’il y a un petit nombre de participants dans le Brent le marché et il est beaucoup plus facile de manipuler le prix, et c’est donc pas rare et en fait souvent, de prendre d’importantes positions, qui parfois conduisent à des tendances inhabituelles sur les marchés connexes de physiques et de papier, selon d’autres commerçants.

    Glencore n’est pas la première personne qui l’a fait : en janvier, Shell a accumulé un grand nombre de quarantaine des cargaisons et était attendu pour beaucoup d'entre eux à la Corée du Sud. Cela a coïncidé avec la dernière fois que le contrat de Brent premier mois négocie en déport à la seconde.

    En ce qui concerne l’impact sur le marché sur les deux Brent (et indirectement WTI), c’est élémentaire Finances que lorsque l’offre est limitée, le prix d’équilibre va augmenter sensiblement, comme ce fut le cas ces dernières semaines.

    Enfin, une question demeure : qui en profite ? Eh bien, il regarder le net spec Brent position longue montre qu’une personne a été très hausse le prix du Brent. En effet, à partir de ces dernières semaines, longs fiche net ont jamais été plus élevés.

    Et maintenant que nous savons quel commerçant a été dans les virages le marché physique de Brent, nous pouvons également faire une supposition quel commerçant (même) a aussi fait d’énormes profits en pariant sur la récente flambée du prix du Brent. Qui, puisque le commerçant (même) commande l’alimentation réelle de Brent, est tout aussi proche d’une « évidence » le commerce que nous ayons jamais vu.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-12/glencore-manipulating-price-oil-swiss-trader-holds-over-30-june-brent-supply

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut dire que lorsque vous avez du pétrole qui sort tout seul comme l'eau de source et ne coûte RIEN, se décante TOUT SEUL, son prix de départ est donc proche du zéro !

      C'est pourquoi les acheteurs/transporteurs/revendeurs ont créé le faux marché du pétrole (comme pour celui de l'or et de TOUTES les Matières Premières).

      Supprimer
  22. Donald Trump désavoue Butler de longue date qui veut Obama exécuté

    Soumis par Tyler Durden le 12/05/2016 19:30 -0400


    Il semble qu’étant autour de Donald Trump pendant presque deux décennies donne une tendance à parler hardiment et au pied levé...

    Le NY Daily Newsrapports, butler Trump de 17 ans Anthony Senecal, a donné tous les deux l’emporte et Facebook plus mauvaise presse, cette fois par posté que le président Obama devraient être fusillés comme agent"ennemi".

    Voici un screen grab de la poste, qui semble avoir été pris vers le bas.

    - voir sur site -

    Bien sûr cela ne jouera pas bien pour Trump lors de l’élection, toutefois, dans une diatribe de Facebook antérieure que senecal publier qu’il ne parle pas pour Trump...

    Je ne parle pas pour Donald J Trump !!! C’est mon opinion, seulement!!! Notre actuel « président » est un muzzie sale pourri!!! Période!!! Il continue sa guerre contre les chrétiens ! Ne me croyez pas ? Lire votre journal et regarder vos nouvelles locales et vous verra bientôt que [Obama] est contre le peuple d’Amérique !!!

    Voici l’original...

    Pour que ce soit qui vaudra comme le camp Clinton inévitablement ce transforme en quelque chose de beaucoup plus grand qu’il est.

    - voir sur site -
    * * *

    La campagne de trump a déjà publié une déclaration désavouant lui-même des commentaires de l’ancien majordome...

    "Tony Senecal n’a pas fonctionné à Mar-a-Lago pendant des années, mais néanmoins nous avons totalement et complètement désavouer les déclarations horribles de lui en ce qui concerne le Président," un porte-parole de la campagne Trump a déclaré dans un communiqué, selon ABC News.

    Mise à jour : Les services secrets se tourne désormais sur l’affaire, selon le Washington Post
    "Les services secrets américains est au courant de cette affaire et mènera l’enquête appropriée" Agence Robert Hoback porte-parole dans un courriel.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-12/longtime-trump-butler-says-obama-should-have-been-shot-enemy-agent

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Même 'l'opposition' americaine reconnaît aujourd'hui son échec !

      Supprimer
  23. Pirate informatique arrêté et emprisonné après avoir exposé les défauts dans le site Web des élections

    Soumis par Tyler Durden le 12/05/2016 19:10 -0400
    Soumis par Claire Bernish via la AntiMedia.org,

    Un hacker en Floride exposés des failles de sécurité dans les domaines de web élections du une comté sorte fonctionnaires pourraient résoudre le problème — mais, au lieu de cela, il se retrouve derrière les barreaux.

    Pirate David Michael Levin, propriétaire de la cybersécurité de l’avant-garde, a été arrêté mercredi après le Florida Department of Law Enforcement a reçu un renvoi du Bureau du shérif du comté de Lee, après sa tentative apparemment égaré pour aider à prévenir la fraude électorale en soulignant les vulnérabilités en ligne.

    Après avoir passé six heures en prison, où il a été détenu sous caution de $ 15 000, Levin maintenant fait face à trois chefs d’obtenir un accès non autorisé à un ordinateur, réseau ou un instrument électronique — malgré le fait qu’il avait non seulement été fait son travail, mais également alerté le comté à une préoccupation de sécurité potentiellement graves.

    Pour pirater le Bureau des élections du comté de Lee et de la Division des élections à Tallahassee, Levin a effectué les attaques par injection Structured Query Language (SQL) - qu’il a documenté en vidéo et plus tard téléchargée sur YouTube. Selon la police un peu expurgée rapport, associé de Levin, Daniel Sinclair, a envoyé un rapport sur la vulnérabilité SQL - y compris les détails de la faille de sécurité et une capture d’écran de sécurité — à «un employé dans le département d’Etat, Division des élections. »

    Cet employé a ensuite transmis toutes les informations au Special Agent Christopher Tissot, et l’enquête a commencé.

    « L’EPDF est venu à Dave et puis pour moi sur l’affaire, » a dit Sinclair. "Nous avons cru qu’ils enquêtaient sur les trous dans les serveurs et la négligence grossière. Nous avons tous deux leur a donné la seule information qu’ils ont maintenant, c’est exact. Alors que les entrevues avec moi et Agent Chris Tissot gardé me couper quand j’ai répondu à ses questions. »

    "J’ai vite compris Tissot n’enquêtait pas sur une des revendications. Son seul but était de trouver une loi obscure, avec qu'ils pouvaient l’atteindre Dave, pour discréditer l’information que Dave rentra en bourse avec (après qu’il les aidait Difficulté les trous). »

    Bien qu’à première vue, l’affaire semble s’agir d’une violation de la sécurité importun malgré qu’elle a été tentée à des fins louables dans le cas contraire. Mais certains aspects de ce qui a conduit à l’arrestation de Levin méritent d’être davantage examinées.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  24. Agrégé de Levin, Sinclair, est en cours d’exécution contre les titulaires Sharon Harrington, Lee County superviseur des élections - dont le nom et mot de passe ont été utilisées dans le hack SQL. Dans la vidéo de YouTube sur l’attaque, Levin et Sinclair expliquent comment ils ont obtient des données sur le site des élections, qui n’était pas encore chiffré.

    La possibilité Levin a choisi compte de Harrington pour effectuer l’injection SQL comme un coup de pub pour faire apparaître intenable le rendement au travail de Harrington doit être prise en considération. Cela étant dit, incursion de Levin dans les données des élections n'avait pas été entreprise avec l’autorisation appropriée — et parce qu’il n’a pas alerter les autorités dès qu’il a découvert des vulnérabilités, application de la Loi est nécessaire pour être aveugle à ses bonnes intentions.

    Toutefois, dans la défense de Levin, les préoccupations de la vie privée de millions d’électeurs, et tout autre potentiel émet des informations non chiffrées et non garanties — sur les élections officielles site devrait peut-être l’emporter sur les restrictions du droit. Levin a coopéré pleinement lors d’un raid de sa propriété — au cours de laquelle électronique ont été confisquées — et n’a en rien été trompeur concernant le hack.

    Compte tenu du volume de plaintes jusqu'à présent durant le cycle électoral de 2016, il me paraît contre-productif pour l’application de la Loi de pourchasser un individu accrédité qui a évidemment intérêt le vote du public à l’esprit.

    Plutôt une fraude manifeste priver les électeurs à travers le pays, arrêter l’un pirate qui tentait d’aider sûre élections semble étrangement ironique.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-12/hacker-arrested-and-jailed-after-exposing-flaws-election-website

    RépondreSupprimer
  25. L’érosion de la classe moyenne continue

    Soumis par Tyler Durden le 12/05/2016 13:41 -0400


    L’inégalité économique et la destruction absolue de la classe moyenne est quelque chose que nous avons couvert pendantnombreuses années (récemment ici), et que les politiques de la Banque centrale qu’exacerbent le problème, les lecteurs de Zero Hedge sans doute connaissent bien sujet. Comme d’habitude, il a fallu un certain temps, mais il semble aussi bien les médias grand public sont finalement attraper vers le haut, comme CBS a récemment publié un morceau sur l’érosion de la classe moyenne aux États-Unis.

    Alors qu’il y a certaines familles qui ont emménagé dans la tranche de haut-revenu, le fait demeure que dans l’ensemble, les ménages à revenu moyen (définis dans l’article que les familles de trois ayant un revenu familial entre $ 42 000-$ 125 000) sont plus faibles en 203 des régions métropolitaines américaines 229 a étudiéet il n’y a pas de préjugés, le changement a affecté tout le monde.

    De la SCS

    Bien que la classe moyenne perd du terrain dans toute l’Amérique urbaine, la dynamique est complexe : certaines familles a chuté dans le support de faible revenu, mais bien d’autres encore grimpé de classe moyenne et dans le support de hauts revenus. Dans l’ensemble, la part des adultes vivant dans des ménages à revenu moyen est tombé en 203 des régions métropolitaines américaines 229 Pew étudié.

    « C’est un phénomène très répandu. Nord, Sud ou ouest, la bourgeoisie a été perd du terrain dans presque chaque région métropolitaine, » a déclaré Rakesh Kochhar, associé directeur de recherches au Pew. « Ce n’est que plus peuplées ou les communautés les plus pauvres ont été touchées de façon disproportionnée. Il s’agissait d’un changement affectant presque toutes les collectivités du pays."

    Classe moyenne peut être une définition de source de confusion, étant donné que presque tous les américains se décrivent eux-mêmes comme partie du groupe économique. Il peut être considérée comme un état d’esprit, classe moyenne indique également un certain statut économique, comme ayant un niveau de base de sécurité financière. Dans l’analyse de Pew, membres de la classe moyenne sont ceux dont le revenu annuel du ménage entre les deux-tiers au double de la médiane de la nation, ou environ $ 42 000 à l’extrémité inférieure à 125 000 $ à la limite supérieure pour une famille de trois.

    Par cette mesure, la part des Américains vivant dans des ménages à revenu moyen a diminué de 55 % en 2000 à 51 % en 2014.

    Fait intéressant, sur les 4 % qui a déplacé hors de la classe moyenne, 3 % sont allés dans la tranche de revenu supérieur, tandis que 1 % a chuté vers le bas dans le support de faible revenu. La classe moyenne américaine est en fait tirée en dehors des deux côtés du spectre.

    Alors où ces familles finissent par ? Un bon nombre d'entre eux est monté dans la gamme de hauts revenus. La part des ménages riches a augmenté de 17 pour cent en 2000 à 20 % en 2014. Les ménages pauvres a également augmenté, de 28 à 29 pour cent pendant la même période de temps.

    "L’autre point commun n’est pas juste le rétrécissement de la classe moyenne, mais un mouvement à la fois haut et bas de l’échelle", a déclaré Kochhar. "Il y a une polarisation. Il y a plus dans le niveau supérieur et plus encore dans la partie inférieure et moins au milieu."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  26. En plus d’une classe moyenne mouvante, les américains font aussi moins d’argent qu’en 2000, qui est la clé pour comprendre étant donné que tous les experts continuer à dresser un portrait économique rose - beaucoup de gens simplement ne vivent pas cette réalité.

    Ainsi que l’évidement de la classe moyenne, les américains font généralement moins d’argent qu’en 2000. Le revenu médian des ménages américains en 2014 était $ 62 482 comparativement à $ 67 673 en 2000. Les revenus pour tous les groupes--faible revenu, classe moyenne et supérieure revenu--a souffert durant cette période.

    Par exemple, le groupe de revenu supérieur a gagné un revenu annuel médian de $ 173 207 en 2014, en baisse de 7 % de plus de 186 000 $ en 2000. Familles de classe moyenne et de faible revenu ont vu leur rétrécissement de revenus 6 % et 10 %, respectivement.

    Ces conclusions peuvent faire toute la lumière sur le mécontentement que beaucoup d’américains, peu importe leur revenu, vous sentez ces jours-ci. Malgré l’amélioration des indicateurs économiques tels que de la baisse du chômage, beaucoup de travailleurs se sentent comme s’ils avez toujours du mal à aller de l’avant. Dans un sondage de décembre, Pew a constaté que la plupart des américains se sentent que le gouvernement n’est pas en faire assez pour aider la classe moyenne.

    Voici où la bourgeoisie est concentrée dans les régions métropolitaines :

    - voir carte sur site -

    Faible revenu...

    - voir carte sur site -

    Et revenu supérieur...

    - voir carte sur site -

    * * *
    Inutile de dire que les planificateurs centraux continuent à libérer leur incompétence sur le monde, les riches continueront d’accumuler des richesses, les pauvres continueront à devenir plus pauvres, et bien que certains dans la classe moyenne se déplacent vers le haut un peu, le fait demeure que la bourgeoisie elle-même est détruite. Le pouvoir d’achat de ceux que l’économie de la consommation américaine dépend de tellement de choses continueront de s’éroder, et en fin de compte l’impact sur l’économie réelle se feront sentir, encore plus que ce qu’il est aujourd'hui.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-12/erosion-middle-class-continues

    RépondreSupprimer
  27. Deux autres énergéticiens faire faillite : Énergie de Linn, Penn Virgina fichier chapitre 11

    Soumis par Tyler Durden le 12/05/2016 08:59 -0400

    Selon les données compilées par Haynes et Boone, dans seulement les quatre premiers mois de 2016 déjà on double le montant de la dette de faillite de l’énergie que dans l’ensemble de 2015, par défaut garantis et non garantis total s’élevant à $ 34 milliards, double le total de $ 17 milliards pour l’ensemble de 2015.

    Nous pouvons maintenant ajouter des deux plus grands noms (du gaz de shiste) qui succombent à l’assaut saoudien contre les producteurs de schiste marginal quand overnightfirst Linn Energy a annoncé un accord Chapitre11 préemballé, suivi de Penn Virginie défaillant quelques heures plus tard.

    Dans le premier cas, producteur de pétrole et de gaz Linn Energy LLC a déposé pour le chapitre 11 faillite après avoir atteint un accord avec les prêteurs à restructurer sa dette de $ 8,3 milliards de charge et obtenir $ 2,2 milliards en frais de financement. Dans son communiqué de presse de dépôt de faillite, Linn a annoncé que les détenteurs de plus de 66 % de sa facilité de crédit ont accepté des « conditions générales » d’une restructuration de la dette, mais n’a pas fourni de plus amples détails. Les prêteurs ont également convient de laisser les Linn énergie à dépenser l’argent de sécurisation de leur dette, connu comme garantie en espèces et pour aider à financer un prêt à terme de nouveaux $ 2,2 milliards.

    LinnCo LLC, une filiale cotée, a déposé son bilan aux côtés de Linn énergie mercredi. LinnCo a été créé pour aider les Linn énergie à amasser des fonds propres complémentaires et sont imposé en tant que société, plutôt que comme une société en commandite maître comme énergie de Linn.

    Pour ceux qui se demandent si la bankrtupcy empêcherait la compagnie de pomper plus de pétrole, mauvaise nouvelle : Linn énergie dit accès à l’argent lui permettra de poursuivre leurs activités normales sans aligner le nouveau financement de faillite. Toutefois, la compagnie encore nécessite l’autorisation du Tribunal des faillites américain à Victoria, au Texas, pour commencer à dépenser.

    Ayant obtenu le consentement du créancier à l’avance dans le cadre de l’emballages, nous supposons qu’une fois les fonds propres existant sont anéanti, la société réapparaître avec un endettement beaucoup plus petit. Toutefois, un problème peut émerger si son statut de partenariat avec LinnCo pose un problème pour les investisseurs. Comme les WSJ écrit, partenariats, par opposition aux sociétés, profitez d’une structure qui permet aux entreprises d’éviter de payer des impôts sur le revenu des sociétés. La faim des investisseurs pour le rendement alimenté un boom dans ces partenariats, qui payent leurs liquidités disponibles aux investisseurs. Linn énergie a conduit à un renouveau de ce statut entre les compagnies pétrolières et gazières de pompage et une fois le plus grand producteur d’énergie ne fonctionnait comme un partenariat.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  28. Ces partenariats financé le boom de schiste, achètent les champs plus âgés et plus prévisibles qu’autres foreurs essayaient de larguer pour chasser de nouvelles perspectives dans les formations de schistes flashy. Mais les partenariats devaient continuer à acheter de nouveaux champs pour garder leur production — et des distributions en espèces, de plus en plus. Beaucoup ont pris sur l’endettement lourd pour financer leurs acquisitions.

    Avant même que le prix du pétrole a commencé à glisser en 2014, certains critiques soulève des questions à savoir si ces sociétés serait en mesure de tenir leurs promesses de gains constant et croissants. Une précédente vague de partenariats a fait faillite dans les années 1980 lorsque les prix des matières premières est tombés. Mais les partisans de la structure a fait valoir que les marchés plus sophistiqués de couverture permettrait MLP en amont produire fiables flux de trésorerie.

    Dans le but d’endiguer le succès aux investisseurs, Linn énergie complété une offre d’échange le mois dernier dans quels porteurs d’énergie Linn unités ont eu la chance de les échanger pour des actions en LinnCo. Actions dans les deux sociétés sont susceptibles d’être anéanti, maintenant qu’ils sont en faillite, mais le swap pourrait aborder la question de l’impôt pour les investisseurs.

    Après l’échange avril, Linn Energy a lancé une offre publique d’échange ensuite, semblable qui est configurée pour expirer le 23 mai. Dans son annonce de la faillite, Linn énergie dit qu'il va demander au Tribunal de la faillite de permettre aux détenteurs d’unités de continuer à échanger des unités d’énergie Linn LinnCo actions.

    La stratégie est en grande partie non testée et beaucoup nous regardent voir si c’est un succès pour l’énergie de Linn.

    La faillite de Linn n’était pas une surprise : la compagnie a averti en mars qu’un dépôt de faillite peut être "inévitable" et a dit le mois dernier qu’il a conclu une entente avec les détenteurs d’obligations sur une restructuration qui pourrait avoir lieu à travers une réorganisation du chapitre 11.
    * * *
    En cas de faillite deuxième de la journée, producteur d’énergie Penn Virginia a également déposé pour le chapitre 11 protection contre la faillite jeudi. Et à l’instar de Linn, les offres de l’Explorateur et producteur basée en Pennsylvanie a dit qu'elle avait conclu une entente préemballée avec les détenteurs de 87 %, soit $ 1,03 milliards, de ses obligations de dette consolidée totales de restructurer en vertu du chapitre 11 protection et éliminer la dette à long terme de plus de $ 1 milliard.

    Virginie Penn a déclaré qu'elle s’attend à sortir du chapitre 11 de la fin de l’été.

    Le de la Virginie de Penn histoire remonte à 1882 avec sa fondation comme une préoccupation de charbon en Virginie. Il passe au pétrole et au gaz dans les années 1980 et plus récemment a rogné ses avoirs de gaz naturel en faveur de gisements de pétrole.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  29. « Comme beaucoup d’autres entreprises d’exploration et production, Virginia Penn a été significativement affectée par la baisse spectaculaire récente et continue dans les prix du pétrole et du gaz naturel, » chef de l’exécutif intérimaire Edward Cloues dit. « Nous croyons en utilisant le processus 11 chapitre est le moyen le plus efficace pour atteindre nos objectifs financiers et endettement bilan de la société. »

    Ainsi, maintenant que les deux sociétés d’énergie plus sont sur le point de voir leurs frais d’intérêt réduit radicalement aller de l’avant, l’impact réel sur la société sera celui tout en production coûts diminuera considérablement, ce qui permet aussi bien de pomper plus de pétrole à des prix encore plus bas et ce qui ajoute au déséquilibre d’approvisionnement mondiales, quelque chose qui va exaspérer l’Arabie saoudite et ajouter encore plus de sortie à un marché qui reste chroniquement saturé.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-12/two-more-energy-companies-go-bankrupt-linn-energy-penn-virgina-file-chapter-11

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut dire que le gaz de shiste n'étant pas rentable à exploiter (comme pour l'éthanol où la dépense est supérieure au prix de vente !!!), si il n'y a plus de suventions des contribuables... c'est la clé sous la porte pour tous les escrocs !

      Supprimer
  30. Régulateurs veulent savoir ce que Goldman a été fait dans la base de données de documents de Panama

    Soumis par Tyler Durden le 12/05/2016 07:26 -0400


    Étant donné que le Consortium International des journalistes d’investigation (ICIJ) a publié ce qui est dénommé les « documents de Panama », il y a eu une multitude d’activités qui se déroulent à voir juste qui était impliqué et dans quelle mesure.
    Plus tôt cette semaine, the ICIJ sorti une base de données consultable contenant presque 214 000 entités offshore créées dans 21 pays pour le rendre plus facile pour ceux qui souhaitent continuer à fouiller dans les données.

    Il s’avère que le régulateur financier de l’état de New York, le département New York des Services financiers (NYDFS) ne voulait pas la base de données de recherche. Les enquêteurs ont découvert de la base de données publiée et autres documents de fuite est que nul autre que Goldman Sachs et trois autres banques qui sont autorisés par l’état de New York avaient mis en place des sociétés-écran panaméenne. Les autres banques sont BNP Paribas SA, la Banque canadienne impériale de Commerce et Standard Chartered Plc selon Bloomberg.

    Comme il l’a fait avec 13 autres banques le mois dernier (y compris de Deutsche Bank, Credit Suisse, Commerzbank, ABN Amro Group et Societe Generale), la NYDFS a envoyé une lettre à Goldman demandant à la Banque pour décrire toute enquête interne ou externe en cours qui ont trait au Mossack Fonseca ou les sociétés fictives qu'il parrainé, y compris des sondes lancées par les organismes de réglementation aux États-Unis ou à l’étranger.

    Aucune des banques contactés par le NYDFS ont été accusés d’actes répréhensibles.

    Alors que nous ne sommes certainement pas surpris par l’implication des banques puissantes, surtout le vampire des Abysses, qui a bien sûr ses tentacules dans tous les coins sombre du monde, nous attendons toujours pour les lettres à envoyer aux banques demandant pour toute information concernant l’implication du client avec Rothschild, le paradis fiscal domestique que personne ne semble se préoccuper - encore.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-12/regulators-want-know-what-goldman-was-doing-panama-papers-database

    RépondreSupprimer
  31. Textes d'opinion

    10 mai 2016
    Jasmin Guénette

    À quand la (vraie) fin du monde ?
    www.quebec.huffingtonpost.ca/jasmin-guenette, p. web

    Le 22 avril dernier, on a célébré le Jour de la Terre un peu partout dans le monde, notamment à New York avec une séance protocolaire de signatures à L'ONU suivant les accords de Paris de l'an dernier sur les changements climatiques.

    On a alors pu lire et entendre les opinions de nos nombreux groupes écologistes, qui nous ont dit encore une fois que les humains menacent la nature et que plus les années passent, plus nous nous dirigeons vers un mur. Si rien ne change, c'est la fatalité qui nous attend.

    Ce n'est pas la première fois qu'on entend ce genre de discours. Comme l'écrivait mon ancien collègue Pierre Desrochers sur le site de l'IEDM, le théologien Tertullien, dans son traité De l'âme publié il y a plus de 1800 ans - une époque où la population mondiale était environ 30 fois moindre qu'aujourd'hui - constatait déjà avec horreur que les humains sont « un fardeau pour le monde; à peine si les éléments nous suffisent; les nécessités deviennent plus pressantes; cette plainte est dans toutes les bouches; la nature va nous manquer ». Heureusement, ajoute-t-il, « les pestes, les famines, les guerres, les gouffres qui ensevelissent les cités » agissent « comme un remède ».

    Attendez, j'ai d'autres prédictions de fin du monde pour vous! Au début du vingtième siècle, le directeur du service forestier américain Gifford Pinchot prédisait une pénurie de bois au milieu des années 1930 et de charbon dans les années 1960. En 1972, un influent rapport rédigé à l'instigation du Club de Rome soutenait que la croissance économique et la protection de l'environnement étaient mutuellement exclusifs et que le monde serait notamment confronté à une pénurie d'or en 1981, de cuivre en 1987 et de pétrole en 1992.

    Et il y en a beaucoup d'autres prédictions de la sorte. Lisez-en davantage sur le site de FEE (en anglais).

    N'en déplaise à leurs détracteurs, le capitalisme et l'économie de marché en général ont fait plus que quiconque pour améliorer le sort des pauvres. Mais aussi, et c'est une facette moins connue, pour assurer la protection de l'environnement.

    Avec notre richesse accrue, nous développons chaque jour des façons plus efficaces et plus propres de produire et de consommer, et nous nous préoccupons de plus en plus de l'environnement. D'ailleurs, les statistiques le montrent. Selon plusieurs indicateurs, la qualité de l'environnement s'est grandement améliorée depuis plus d'un siècle.

    Comme l'a souvent souligné le professeur Pierre Desrochers, la production alimentaire a plus que doublé dans le monde depuis 1961, et triplé dans les pays en développement. Par personne, la quantité de nourriture a bondi de 26 % à l'échelle de la planète depuis 1970. Quant aux prix des denrées alimentaires, ils ont diminué de près des deux tiers depuis le milieu des années 1950.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  32. La planète en bénéficie, car nous produisons plus en utilisant moins de ressources. En 1940, les agriculteurs américains produisaient 56 millions de tonnes métriques de maïs en utilisant 31 millions d'hectares. En 2000, ils en produisaient cinq fois plus (252 millions de tonnes métriques) tout en utilisant 6,5 % moins de surface cultivée.

    Aussi, le développement du gaz naturel et de l'hydroélectricité a permis de réduire considérablement la demande pour le charbon et le bois de chauffage. Ceci a grandement amélioré la qualité de l'air dans les villes et fait en sorte que le couvert forestier a augmenté ou est resté stable dans la plupart des pays industrialisés ces dernières décennies.

    Cela risque de vous étonner, mais ce sont les acteurs du marché qui sont les grands responsables des progrès réalisés au cours des dernières décennies sur le plan de la qualité de notre environnement. En effet, la recherche de profit et la concurrence entre entreprises forcent ces dernières à améliorer leur efficacité et à toujours innover. Les entreprises cherchent également à répondre à la demande des gens pour des produits moins dommageables et un environnement plus sain.

    À titre d'exemple, on peut penser aux moteurs à essence. Ces derniers sont beaucoup plus performants et économiques qu'ils l'étaient dans le passé. Le développement des moteurs hybrides et électriques, entre autres, incite les fabricants à rendre leurs moteurs à essence moins gourmands et plus « propres ». Derrière tout ça, il y a la motivation du profit. Chaque fabricant cherche à gagner des parts de marché tout en répondant aux besoins des consommateurs.

    Les progrès réalisés dans les technologies de transport et de conservation ont fait en sorte que l'on peut importer des aliments périssables produits dans des pays parfois très éloignés, et ce à meilleur coût que si on les produisait de façon locale. Moins de coûts de production et de stockage local contribuent en retour à réduire la consommation d'énergie et les émissions de CO2 qui y sont associées.

    Grâce à un système que les écologistes aiment blâmer pour tous nos maux - l'économie de marché -, la Terre se porte mieux que l'on pense. De plus en plus de personnes semblent s'en rendre compte. C'est sans doute pour cela que le rassemblement pour le Jour de la Terre n'a attiré qu'une poignée de suspects. La plupart des gens ont voulu célébrer de la meilleure façon qu'il soit: en vaquant à leurs occupations quotidiennes avec les leurs.

    Jasmin Guénette est vice-président de l'Institut économique de Montréal. Il signe ce texte à titre personnel.

    http://www.iedm.org/fr/60928-a-quand-la-vraie-fin-du-monde

    RépondreSupprimer
  33. Risque de guerre en Europe : Obama demande le soutien militaire de l'UE en cas d'agression de la part de la Russie...

    Eric Zuesse
    Mondialisation
    lun., 02 mai 2016 09:15 UTC

    -- Comment: Précisons que chez les cinglés qui sévissent au Pentagone, il y en a certains qui carburent à la théorie de la « First Strike » ou frappe nucléaire préventive... Et dans le cas de la Russie, vu sa puissance et son étendue, inutile de dire qu'une « frappe préventive », ça veut dire balancer des dizaines de bombes nucléaires sur la tête des gens, faire des centaines de milliers de morts, au bas mot, irradier des territoires gigantesque... pour ne pas avoir à se prendre la riposte dans la figure, qui, selon toute logique, pourrait s'ensuivre. Voilà ce que nous réservent possiblement les psychopathes de services, aux États-Unis, loin, bien loin, bien sûr, du conflit qu'ils tentent de provoquer. --


    Selon un article du 23 avril publié par Deutsche Wirtschafts Nachrichten (Nouvelles économiques allemandes), le président américain Barack Obama « exige le déploiement actif de la Bundeswehr [forces armées de l'Allemagne, y compris leur Armée, la Marine et la Force aérienne] sur les frontières orientales de l'OTAN » en Pologne et dans les républiques baltes, rejoignant ainsi là-bas le quadruplement des forces américaines à proximité des frontières de la Russie.


    Ceci est une violation absolue de ce que le dirigeant russe Mikhaïl Gorbatchev avait accepté en mettant fin à l'Union soviétique et au Pacte de Varsovie - organisation miroir de l'OTAN - et c'est aussi l'aboutissement d'un processus qui a commencé peu de temps après que Gorbatchev a accepté les conditions de l'Amérique, qui incluaient que l'OTAN « ne bouge pas d'un pouce vers l'est ».


    En outre, le journal DWN rapporte que le 25 avril, le Président des États-Unis tiendra une réunion au sommet à Hanovre en Allemagne, avec les dirigeants de l'Allemagne (Angela Merkel), de l'Italie (Matteo Renzi), de la France (François Hollande) et de la Grande-Bretagne (David Cameron). L'objectif présumé de cette réunion est l'obtention d'un accord pour établir, dans les pays de l'OTAN limitrophes de la Russie, une force militaire de ces cinq pays, une force menaçant la Russie d'une invasion, si ou quand l'OTAN décide par la suite qu'il faut répondre militairement à la menace de la Russie.

    L'encerclement de la Russie par l'OTAN, avec des forces qui lui sont hostiles, est prétendument défensive - pas offensive - contre la Russie, et est présenté comme tel par nos médias. Au cours de la crise des missiles cubains en 1962, JF Kennedy n'a pas considéré le plan de Nikita Khrouchtchev d'installer une base de missiles nucléaires à Cuba comme étant défensif de la part de l'URSS - et de même le président russe Vladimir Poutine ne considère pas l'opération américaine, autrement plus vaste, d'encerclement de la Russie comme une opération défensive. Le gouvernement des États-Unis et l'OTAN agissent comme si la Russie les menaçait, plutôt que de considérer qu'ils sont eux-mêmes une menace pour la Russie en l'encerclant - et leurs médias relaient ce mensonge comme s'il s'agissait d'une vérité digne d'être prise au sérieux. En fait, l'OTAN est déjà installée sur la frontière occidentale de la Russie.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  34. Obama en rajoute donc maintenant aux sanctions économiques contre la Russie, qu'il avait imposées en raison de la prétendue annexion de la Crimée, après que les États-Unis et l'UE ont machiné un coup d'État pour renverser l'allié de la Russie, Viktor Ianoukovitch, qui avait dirigé l'Ukraine jusqu'en février 2014.


    Même si les sondages en Crimée, parrainés par les Occidentaux, à la fois avant et après le coup d'État, avaient montré que plus de 90% des Criméens voulaient rejoindre la Russie, et juste après que ces derniers ont voté massivement pour la rejoindre, Obama a lancé des sanctions contre la Russie. Les armes nucléaires ont été préparées, tant du côté des États-Unis-UE que du côté russe, pour une éventuelle guerre nucléaire.


    Ce n'est pas une simple restauration de la guerre froide - censément basée sur le désaccord idéologique capitalisme-communisme ; il s'agit de mettre en place des forces pour une éventuelle invasion de la Russie, purement et simplement - une conquête brutale - bien qu'aucun média de masse majeur dans l'Ouest ne signale ce fait tel qu'il est.


    La préparation actuelle ne signifie pas nécessairement qu'une guerre nucléaire s'ensuivra. La Russie pourrait accepter, quelles que soient les exigences de l'Occident, et donc perdre sa souveraineté. Par ailleurs, si la Russie s'accroche à son sol et refuse de céder sa souveraineté nationale, l'Occident - le leadership US et les directions dans ses pays alliés - pourrait cesser ses menaces toujours de plus en plus sinistres, et simplement se retirer des frontières de la Russie.


    Fondamentalement, depuis 2013, la direction des États-Unis a décidé de reprendre l'Ukraine et a refusé de reconnaître le droit du peuple de Crimée de rejeter la nouvelle soumission à Kiev et de décider de son propre avenir. Fin février 2014, la direction russe a décidé de protéger la Crimée du type d'invasion qui a eu lieu par la suite dans l'ancienne région du Donbass en Ukraine, où l'opposition au coup d'État d'Obama était encore plus intense.


    L'Occident continue d'affirmer que la Russie a, en quelque sorte, tort dans cette affaire.

    Cependant, étant donné que même le chef de Stratfor a qualifié ce qu'Obama a fait en Ukraine de « coup d'État le plus flagrant dans l'Histoire », et que le fait que ce soit un coup d'État orchestré par les États-Unis a été largement documenté sur les téléphones portables et autres vidéos, et dans l'enquête académique la plus minutieuse qui a été effectuée sur la question. Même Petro Porochenko, président de l'Ukraine et participant à l'événement, l'a reconnu comme étant un coup d'État.

    Et depuis, des preuves ont été apportées sur Internet, des préparatifs de l'ambassade des États-Unis, dès le 1er mars 2013, pour le coup d'État de février 2014. Des sondages commandités par le gouvernement des États-Unis ont même montré que les Criméens rejetaient massivement ce coup d'État et voulaient rejoindre la Russie.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  35. Alors il faut répondre à la question : sur quelle base sont fondées les actions agressives de l'Ouest, menaçant la sécurité nationale de la Russie, autre que les propres ambitions impérialistes envers celle-ci, camouflées par des mensonges sur une Russie et un président Poutine agressifs dont les médias occidentaux ont massivement abreuvé le public ? Et c'est une base très inquiétante, et même préoccupante en ce qui concerne, essentiellement, le type de leadership dictatorial de l'Occident, plutôt que toute autre dictature en dehors de lui.


    L'agression et la menace ici, viennent clairement de l'Occident contre l'Orient.


    En janvier dernier, le président russe Vladimir Poutine a une nouvelle fois interpellé le président américain Barack Obama sur son énorme mensonge selon lequel les armes anti-missiles, que l'Amérique installe en Europe, servent à protéger celle-ci contre les missiles nucléaires iraniens. Maintenant que les États-Unis reconnaissent que l'Iran n'a pas, et n'aura pas de missiles nucléaires, Obama intensifie ces mêmes installations en Europe au lieu d'y mettre fin, à proximité des frontières de la Russie. La seule vraie raison de leur présence, comme Poutine le soutient, est de permettre une attaque nucléaire soudaine de première frappe contre la Russie, pour désactiver ses capacités de rétorsion en quelques minutes.


    La seule réponse rationnelle, pour le public occidental, à ce qu'Obama et ses alliés étrangers fomentent, est de comprendre ce qui se passe réellement, et de prendre des mesures contre leurs propres dirigeants, avant que les enjeux de plus en plus élevés de la confrontation ne deviennent catastrophiques. Dans ce cas, les populations des pays qui composent l'Occident politique doivent se défendre contre leurs propres dirigeants nationaux. C'est une situation fréquemment rencontrée dans les dictatures.


    Pourtant, les principales questions ne sont pas posées dans la presse occidentale, qui les ignore. À moins que ces questions ne soient traitées publiquement - et vite - la réponse pourrait bien être définitive pour des millions de civils en Europe et ailleurs.

    Plus la situation se rapproche d'une guerre nucléaire, plus il sera difficile pour les deux parties de reculer - et c'est particulièrement le cas avec l'agresseur, surtout quand il prétend faussement qu'il est lui-même agressé. C'est la raison pour laquelle les mensonges colportés par les dirigeants politiques de l'Ouest doivent être exposés dans l'urgence.

    https://fr.sott.net/article/28205-Risque-de-guerre-en-Europe-Obama-demande-le-soutien-militaire-de-l-UE-en-cas-d-agression-de-la-part-de-la-Russie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ARRÊTONS - pour une fois - de parler de 'la menace nucléaire'. Car, le nucléaire est obsolète depuis plus de 40 ans et, si les americains ont Gakona, la Russie a 'Sura'.

      D'où, la langue de bois quotidienne sur la force invincible de la haute technologie scalaire.

      Donc, voyons les choses plus simplement et en hommes intelligents: En cas d'agression, la SEULE PARADE est l'IEM (ou EMP), qui met fin à tous envois de missiles guidés par satellites ainsi qu'à toutes transmission radio. Car, aujourd'hui, pratique TOUS les pays du monde sont dôtés de l'Impulsion ElectroMagnétique comme étant un moyen de défense imparable.

      Secundo, existe la technologie scalaire (chère à Nikola Tesla) qui peu réduire à néant tel ou tel pays sur Terre en le dévastant de pluies continues/vents violents ou même tremblements de terre.

      Ainsi, après des millions d'appels aux meurtres et agressions constatées en des pays extérieurs (îles Sankaku), les 'Etats unis' d'Amérique du Nord chercheraient-ils (vue du 1600 Pennsylvania Ave) à renverser les tendances humanitaires en Inde pour y installer des rangées de missiles afin de pouvoir (avec des forces armées et matériels obsolètes) à... renverser la Chine et la Russie qui sont de plus de 100 fois supérieure !!!

      Supprimer
  36. Le bouclier US en Roumanie incapable d'intercepter les missiles russes

    13:09 13.05.2016

    Le système antimissile US déployé en Roumanie plus tôt dans la semaine n'a pas pour l'objectif d'intercepter les missiles russes, affirme le Pentagone.

    D'après un communiqué publié sur le site officiel du département US de la Défense, les "capacités limitées" de l'ABM américain en Europe ne sont pas suffisantes pour intercepter les missiles balistiques russes.

    "Il est important de poursuivre notre coopération avec la Russie pour assurer la stabilité régionale et la sécurité au niveau international. Nous assurons Moscou que notre système de défense antimissile en Europe n'est pas en mesure d'intercepter les missiles balistiques intercontinentaux russes", lit-on dans le document.

    Selon les militaires américains, le déploiement de l'ABM européen a pour l'objectif principal de contrer la menace balistique émanant de l'Iran.

    "Aussi longtemps que l'Iran continuera de développer et de déployer des missiles balistiques, les Etats-Unis coopéreront avec leurs alliés et partenaires en vue de se protéger contre ces menaces", explique le Pentagone.

    Jeudi 12 mai, les Etats-Unis ont activé leur système de défense antimissile construit en Roumanie, en dépit des protestations de Moscou qui estime que le dispositif est dirigé contre son arsenal militaire.

    Le site, équipé d'un radar, d'intercepteurs de missiles et de systèmes de communication, est le premier élément d'un bouclier censé protéger l'Europe des "Etats voyous".

    Lors de la cérémonie d'inauguration du site, le vice-secrétaire américain à la Défense Robert Work a nié que le système visait à protéger l'Europe de toute menace russe.

    Le système antimissile installé en Roumanie s'inspire du système américain Aegis. Il s'appuie sur les radars qui détectent le lancement d'un missile balistique.

    La Russie a auparavant annoncé son intention de renforcer ses frontières ouest et sud à l'aide de trois nouvelles divisions face au projet de l'Otan de déployer quatre bataillons supplémentaires en Pologne et dans les pays baltes.

    https://fr.sputniknews.com/international/201605131024971273-roumanie-usa-bouclier-russie-missiles/

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. ZÉRO EN GÉOGRAPHIE ! Contre l'Iran... ils encerclent la Russie !

      Supprimer
  37. En marge de TAFTA, le CETA, tout aussi dangereux

    Terre Net
    jeu., 12 mai 2016 08:01 UTC


    -- Comment: On le voit bien, TAFTA et CETA, c'est kif-kif bourricot. On jurerait que les promoteurs de ce libéralisme pathologique ont misé sur les 2 chevaux : si l'un tombe sous la vindicte populaire et concentre l'attention de la populace, l'autre passera peut-être, qui sait.

    Sur ce traité, quelques précisions :
    Concrètement, avec l'accord Ceta, tous les services publics qui n'auraient pas fait l'objet d'une exclusion préalable pourraient être libéralisés. Une mort à petit feu des services publics que même le Tafta n'envisage pas puisque il semblerait que ce dernier, s'il venait à être conclu, retienne plutôt une approche en « liste hybride » c'est-à-dire à mi-chemin entre la « liste positive » (plus sécurisante vis-à-vis des services publics) et la « liste négative ». --

    La Confédération paysanne rappelle dans un communiqué de presse son opposition à la ratification de l'accord de libre-échange conclu entre l'UE et le Canada (Ceta). Explications.

    Les menaces mises en avant ces dernières semaines par le gouvernement français concernant le TTIP ou Tafta (accord de libre-échange entre l'UE et les États-Unis), ou encore l'ouverture des négociations entre l'UE et le Mercosur pour conclure également un accord de libre-échange ne doivent pas faire oublier le Ceta, l'accord commercial entre l'UE et le Canada.

    Dans un communiqué de presse, la Confédération paysanne revient sur cet accord conclu en 2014 puisqu'il doit être mis en discussion au Conseil européen vendredi 13 mai 2016 pour une ratification à l'automne.

    Selon le syndicat, « cet accord comporte les mêmes dispositions que le Tafta, et donc les mêmes risques. Pourtant, les fameuses "lignes rouges" de l'un ne valent visiblement pas pour l'autre... ». Et de lister les menaces que fait peser le Ceta sur l'agriculture européenne. Il va :

    - Impliquer le renforcement de la protection des investissements qui donnera aux multinationales canadiennes, et à 41 811 firmes américaines qui ont des filiales au Canada, le droit d'attaquer les lois et réglementations françaises.

    - Faciliter la participation des lobbies à l'élaboration, et donc à l'affaiblissement, des normes sanitaires, sociales et environnementales grâce aux mécanismes de coopération et dialogue réglementaire. Par ce mécanisme, l'interdiction des OGM, du traitement chimique des carcasses de viandes, des farines animales, et plus globalement notre principe de précaution, risquent d'être remis en cause !

    - Entraîner une baisse à terme de 93,8 % des droits de douane agricoles, mettant définitivement fin à un outil important de souveraineté alimentaire. Par exemple, les produits laitiers canadiens entreront librement en Europe, sans droit de douane, alors que l'Europe est en pleine crise laitière !

    - Augmenter l'entrée, sans droit de douane, en Europe de viande bovine (65 000 t/an) et porcine (75 000 t/an), secteurs très sensibles et fortement touchés par la crise de l'élevage.

    - Permettre le brevetage de toutes les semences, donc l'interdiction pour les paysans de ressemer une partie de leur récolte, savoir-faire paysan indispensable à la souveraineté alimentaire.

    - La reconnaissance et la protection de seulement 10 % de nos indications géographiques sur le marché canadien.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  38. - La fin des initiatives de relocalisation et l'ouverture de nos marchés publics aux entreprises canadiennes.

    Le syndicat craint une industrialisation de la production agricole et la disparition des paysans et souhaite que le CETA ne soit pas signé.

    -- Commentaire : Plus loin :

    « Le CETA n'est censé concerner que les échanges entre le Canada et l'Europe. Or on sait que 81 % des entreprises américaines présentes en Europe possèdent également une filiale au Canada, rappelle Arnaud Zacharie. Les multinationales américaines auront ainsi la possibilité d'utiliser ce traité pour porter plainte contre les Etats européens en cas de désaccord.» Le texte prévoit aussi une convergence des normes entre le Canada et l'UE, alors qu'il n'existe pas de règles communes au sein même de l'Europe. «Cela reviendrait à un nivellement par le bas de nos normes et à la dilution de la construction européenne dans un espace beaucoup plus large», affirme l'ONG. --

    https://fr.sott.net/article/28203-En-marge-de-TAFTA-le-CETA-tout-aussi-dangereux

    RépondreSupprimer
  39. Quand la politique passe avant le bon sens : pourquoi les Canadiens ont refusé l'aide de Moscou contre les incendies ?

    RT
    mer., 11 mai 2016 06:48 UTC

    Les citoyens canadiens sont indignés par leur gouvernement qui n'a pas encore répondu à Moscou qui lui avait proposé le 6 mai de lui envoyer ses bombardiers d'eau et des équipes de pompiers pour éteindre les incendies qui ravagent Fort McMurray. Le Canada n'a toujours pas répondu à l'offre du ministre russe des situations d'urgence, Vladimir Pouchkov, qui a proposé, le 6 mai dernier au gouvernement canadien de déployer des avions et des spécialistes russes de la lutte contre les incendies, afin de prêter main-forte aux soldats canadiens qui luttent contre un brasier apocalyptique à Fort McMurray.

    Pour rappel, plus de 80 000 personnes ont déjà été évacuées dans la province canadienne de l'Alberta, où se déroule cet incendie apocalyptique. De plus, les autorités russes se disent prêtes à envoyer des secouristes et des experts dotés des équipements nécessaires pour donner un coup de main aux équipes sur le terrain, en cas de besoin. Sans répondre directement à cette offre, Ottawa s'est contenté de dire qu'il n'y avait encore jamais eu de relations directes entre les différents corps de pompiers des deux pays.

    Les Canadiens en colère !

    Cette hésitation du gouvernement Trudeau a fait réagir les internautes qui expriment leur colère et leur incompréhension sur les réseaux sociaux. Quelques personnes s'interrogent sur les raisons qui font que cette décision tarde à venir.

    https://fr.sott.net/article/28202-Quand-la-politique-passe-avant-le-bon-sens-pourquoi-les-Canadiens-ont-refuse-l-aide-de-Moscou-contre-les-incendies

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. D'où la dissemblablité entre le 'Dirigeants' et le Peuple qui n'est pas représenté.

      Supprimer
  40. Esclavage moderne : des employés américains du secteur volailler portent des couches, faute de pauses-toilettes

    7sur7.be
    ven., 13 mai 2016 08:02 UTC

    Les employés du secteur volailler aux Etats-Unis travaillent dans un tel climat de peur qu'ils n'osent pas demander de pauses pour aller aux toilettes et portent des couches au travail, affirme l'ONG britannique Oxfam dans une étude.

    D'après l'étude publiée mardi, "la grande majorité" des 250.000 ouvriers du secteur avicole américain "dit ne pas bénéficier de pauses-toilettes adéquates", en "claire violation des lois américaines de sécurité au travail". Ils "luttent pour s'adapter à ce déni d'un besoin humain de base. Ils urinent et défèquent debout face à la ligne d'assemblage, portent des couches au travail, réduisent leurs prises de liquides et fluides à des niveaux dangereux" et risquent "de graves problèmes de santé", martèle l'étude.

    "Pas de preuves"

    L'américain Tyson Foods, l'un des plus gros groupes volaillers au monde, a répondu dans un communiqué "ne pas tolérer le refus des demandes d'aller aux toilettes" dans ses usines. "Nous sommes inquiets de ces accusations anonymes et bien que nous n'ayons pour l'instant pas de preuves qu'elles soient vraies, nous vérifions que nos règlementations sur les toilettes sont appliquées", ajoute le groupe. Oxfam cite une enquête menée auprès de 266 ouvriers en Alabama (sud) par l'association anti-discriminations Soutern Poverty Law Center, selon laquelle "presque 80% des ouvriers disent ne pas avoir le droit d'aller aux toilettes quand ils en ont besoin", ainsi qu'une autre dans le Minnesota (nord) où "86% des ouvriers disent avoir moins de deux pauses-pipi par semaine".

    Les rares employés du secteur qui disent pouvoir se soulager quand ils veulent travaillent dans des usines syndiquées. Or, les deux tiers ne le sont pas, selon Oxfam. Les ouvriers, régulièrement, voient leurs demandes de pauses-pipi ignorées par leurs supérieurs qui leur répondent avec des moqueries ou menaces de sanctions voire de renvoi. Ils doivent alors patienter pendant plus d'une heure ou "se précipiter" pendant des pauses de dix minutes. Un délai difficile à tenir lorsqu'il faut traverser de vastes plateaux d'usines où les sols peuvent être glissants, couverts de sang ou résidus d'animaux, et sachant qu'il leur faut enlever puis remettre des vêtements de protection.

    Maintenir la vitesse de production

    Les chefs de ligne refusent aux ouvriers ces pauses "parce qu'ils sont sous pression pour maintenir la vitesse de production", fait valoir Oxfam. "Le secteur volailler affiche aujourd'hui des bénéfices records" tandis que "les ouvriers gagnent de faibles salaires, souffrent de taux élevés de blessures et maladies, évoluent dans des conditions difficiles" et "un climat de peur", dénonce l'étude. Si c'est un problème qui touche toute la filière avicole aux Etats-Unis, les quatre poids lourds sont particulièrement montrés du doigt: Tyson Foods, Pilgrim's, Perdue et Sanderson Farms, qui contrôlent 60% du secteur et emploient conjointement plus de 100.000 personnes.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  41. Oxfam note que récemment, face à la pression des consommateurs, les gros acteurs du secteur ont accepté de diminuer progressivement leur utilisation d'antibiotiques et les appelle à faire de même sur ce problème. Pour l'ONG, les entreprises pourraient trouver une première solution en mettant en place suffisamment d'ouvriers "flottants" pour remplacer temporairement les employés qui s'absentent quelques instants, sans avoir besoin d'arrêter toute la chaîne.

    Dans sa réponse à Oxfam, Tyson Foods assure avoir déjà en place "assez d'ouvriers flottants" et avoir déjà "rencontré des représentants d'Oxfam" et d'une autre association. Perdue, Sanderson Farms et Pilgrim's n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour répondre aux demandes de commentaires de l'AFP.

    https://fr.sott.net/article/28201-Esclavage-moderne-des-employes-americains-du-secteur-volailler-portent-des-couches-faute-de-pauses-toilettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vous dis pas l'odeur qu'il peut y avoir dans 'cette usine à conditionnement de volailles' (Hahahaha/Beurk !) qui rappellerait les classes maternelles où les femmes de ménages tombaient raides-mortes !

      Mais... c'est à midi que tout change ! C'est la course aux chiottes pour se changer car cela deviendrait pour certain(e)s impossible de s'asseoir pour manger !

      Supprimer
  42. Salaire Minimum réel est de 0 $: Wendy à étaler Idiocracy-Style kiosques libre-service cette année

    12 mai 2016
    Piper McGowin

    Progressistes ne comprennent pas le fait (pas de la science-fiction) que les robots sont sur le point de prendre en charge la majorité des emplois (et surtout mal rémunérés emplois) dans les prochaines décennies.

    Qui et le salaire minimum réel est en fait de 0,00 $.

    Maintenant, regardez ce qui s’est passé :

    Après les grèves et la demande que le salaire minimum passe à 15 $/ heure, les chaînes de restauration rapide ont décidé qu’au lieu de payer une personne 15 $ à boutons poussoirs avec des images de nourriture sur eux, il serait beaucoup plus rentable pour les entreprises de dérouler juste libre-service qu’ils peuvent payer $0.00 heure sans prestations pour clients peuvent boutons poussoirs avec des photos de nourriture eux-mêmes.

    Problème résolu.

    Ouais. Tenir compte de tous ces emplois effectivement tués. On dirait presque une excuse parfaite pour étaler ce qui allait arriver inévitablement de toute façon.

    Mais wow sur le fait que nous sommes sur le point de vivre dans un pays qui s’apprête à avoir des kiosques libre-service Fast-Food. McDonald ' s lance une technologie similaire qui va permettre aux clients de commander et payer pour se nourrir sans avoir à traiter avec une caissière humaine... et autres restaurants sont suit le même chemin.

    Tourne le film Idiocracy est venir vrai. Suppose que c’était vraiment un documentaire tout au long.

    http://www.thedailysheeple.com/real-minimum-wage-is-0-wendys-to-roll-out-idiocracy-style-self-service-kiosks-this-year_052016

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'idiocratie est le fait de ne pas pouvoir comprendre la supériorité incontestable de la machine sur l'humain. Ainsi, alors que les ordinateurs et machines-outils et robots ont été créés PAR des humains (et demain seulement par eux), certains ne peuvent pas expliquer ce pourquoi !!

      Ainsi l'esclavage n'aurait rien appris ??!

      Depuis que 'le monde est monde', l'humain a TOUJOURS été esclavagiste et s'est contenté au début de faire travailler des enfants puis des adultes faibles et non-armés, puis des animaux domestiqués, puis, il inventa la machine. D'abord mécanique (moulins à vent, roues à aubes) il y ajouta le moteur à explosion depuis la découverte de Denis Papin et de sa machine à vapeur.

      Ainsi, l'humain intelligent a t-il toujours su reléguer ses tâches difficiles à d'autres. C'est un bien, c'est un plus dont les Dirigeants de tous pays ainsi que leurs millions de fonctionnaires (improductifs) ont su tirer profit en étant payés à rien foutre !

      Et, aujourd'hui, des idiots, refuseraient de voir des machines qui iraient travailler pour eux !!!

      Supprimer
  43. Des hackers attaquent le système de paiement Swift

    Par AWP
    13 Mai 2016


    Des hackers ont réussi à pénétrer dans le système de messages interbancaires Swift, qui est censé être ultra-sécurisé et sert à transférer des milliards de dollars chaque jour.

    Des hackers ont réussi à pénétrer dans le système de messages interbancaires Swift, qui est censé être ultra-sécurisé et sert à transférer des milliards de dollars chaque jour, dans ce qui semble être une deuxième attaque de ce type, selon les médias américains.

    Selon une lettre que Swift s'apprête à envoyer vendredi à ses utilisateurs, les méthodes de ces hackers présentent des similitudes avec l'attaque qui avait permis en février à des malfaiteurs de dérober 81 millions de dollars sur un compte de la Banque centrale du Bangladesh auprès de la Réserve fédérale à New York.

    Le FBI soupçonne que les malfaiteurs de février avaient bénéficié de complicités internes, avait affirmé mardi le Wall Street Journal.

    Le même jour, de hauts représentants de la Réserve fédérale de New York, de la Banque du Bangladesh et du système de paiement international Swift se sont rencontrés à Bâle, en Suisse, pouar discuter de cette fraude cybernétique.

    L'attaque menée contre Swift -Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication- montre une véritable tentative pour obtenir un accès à ce système indispensable pour le fonctionnement du monde financier international, selon le texte que s'apprête à publier Swift, cité par le New York Times et le Wall Street Journal.

    Cette fois-ci, l'attaque visait une banque commerciale dont elle ne donne pas le nom, et dont les malfaiteurs ont réussi à s'approprier les codes pour envoyer des messages au nom de la banque.

    En février, des messages semblant provenir de la Banque du Bangladesh avaient ordonné le transfert vers différents comptes aux Philippines de 81 millions de dollars.

    Les méthodes utilisées par les hackers dans ces deux cas "montrent clairement une connaissance approfondie et sophistiquée des opérations de ce type dans les banques visées", selon la lettre de Swift, toujours citée par les journaux.

    http://www.bilan.ch/argent-finances/hackers-attaquent-systeme-de-paiement-swift

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notons bien et prenons-en en compte que... des robots d'ordi sont aujourd'hui capables d'en dépasser la rapidité et l'intelligence humaine. Et, ce qui fait bien rire est... la 'discussion' comme quoi l'argent dit 'de-demain' serait uniquement de l'argent-électrique !!!

      D'où le soucis à se faire la nuit en cas de non production d'énergie solaire comme par un jour de vent faible ou absent sur les putains d'éoliennes à la con pour effectuer des transactions ! Hahahaha !

      Supprimer
  44. Les lecteurs de puces seraient-ils de façon « Intelligente » pour Visa et MasterCard à accroître leurs recettes ?

    Soumis par Tyler Durden le 13/05/2016 05:00 -0400

    Depuis que les marchands changé des terminaux de paiement en octobre dernier afin de se conformer à nouvelles règles et accepter les cartes à puce, marchands voient les dépenses relatives aux débit augmenter, dans certains cas autant que 20 % des frais de transaction. La raison provient des terminaux de transactions mis en place pour diriger les opérations de telle sorte que va générer le plus de revenus pour l’entreprise de traitement des données.

    Comme le Chicago Tribune, explique

    Au cours de la dernière année, beaucoup de négociants changé leurs terminaux de paiement pour consommateurs pourraient utiliser les cartes dernier cris. Que le problème est qu’environ les deux tiers des nouveaux lecteurs chez les petits détaillants ne sont pas mis en place droite, selon Richard Crone, directeur général de la firme. Leur logiciel tend à favoriser les réseaux de débit-paiement par Visa et MasterCard Inc. sur les autres systèmes, qui peuvent être moins chers pour les commerçants sur certaines opérations, dit-il.

    Par exemple, lorsque les clients insérent une carte de débit à puce dans un nouveau terminal, ils peuvent être offerts uniquement les réseau de Visa comme choix. Ou ils peuvent voir deux options: « Visa débit » ou « Débit d’US. » Étant donné que la plupart des consommateurs ne savent pas ce qui est « Débit US » - il a en fait y a un lien pour des réseaux plus petits comme NYCE - ils choisissent généralement Visa.

    Au lieu d’être invité à entrer leur NIP, shoppers sont demandés une signature, et le marchand est facturé de 1 % à 2 % par transaction lorsqu’une carte est émise par une petite Banque. Environ un tiers de toutes les cartes de débit proviennent des institutions financières avec moins de $ 10 milliards d’actifs, dont les frais ne sont pas plafonnés en vertu d’un amendement à la Loi Dodd-Frank Act.

    En revanche, la plupart de la transactions basées sur PIN carte de débit, telles que celles sur le réseau NYCE, ont moyenne des frais d’environ 25 cents - et un peu plus pour les cartes émises par des banques plus petites. Visa et MasterCard ont des réseaux axés sur la PIN débit trop, mais bon nombre des nouveaux terminaux sont mis en place pour favoriser leurs systèmes de signature plus chers.

    Une telle dépense peut influer significativement de petites entreprises qui ne peuvent pas se permettre d’absorber ces pertes. Non seulement subissent des petites entreprises, mais tellement grands détaillants comme Wal-Mart, qui est en fait engager des poursuites contre Visa pour permettre aux clients de vérifier les transactions par carte de débit à puce avec une signature au lieu d’une épingle, ainsi font les frais de transaction beaucoup plus importante.

    Les frais supplémentaires seront additionnent à plus de 7 000 $ par an, charges dit, une perte importante pour une petite entreprise comme la sienne. Plus de 1 million de magasins aux Etats-Unis peuvent prendre des cartes à puce, et plus de deux-tiers sont petites et moyennes entreprises, selon Visa.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  45. Même le détaillant au monde plus grand est affecté par la migration vers les cartes à puce. Wal-Mart a déposé une plainte fortement expurgée en Cour d’état de New York sur mardi affirmant que Visa USA veut vérifier les transactions effectuées par l’intermédiaire de certaines cartes de débit avec signatures plutôt que le protocole de puce et broches, ce qui est plus sûr et a les plus bas frais d’interchange.

    "Visa néanmoins a exigé que nous permette vérification des signatures sujettes à la fraude pour les transactions de débit dans nos magasins aux États-Unis parce que Visa s’élève à faire traiter ces transactions, plus d’argent" Porte-parole de Wal-Mart que Randy Hargrove a dit dans un courriel.

    Cela se produit est principalement parce que plusieurs entreprises de transformation et les fournisseurs n’ont pas mis à jour des terminaux clients, et dans de nombreux cas, le choix du réseau est préréglé. Marchands peuvent avoir les bornes recertifiés, mais ce serait encore un autre frais qui devront être engagés.

    "Beaucoup de systèmes ont été mis en place à la forme plus coûteuse de routage de la transaction, qui est généralement un Visa," a déclaré Mallory Duncan, un vice-président senior de la NRF.

    Alors que les logiciels des bornes peut mettre à jour afin de promouvoir des réseaux de débit de moindre coût, qui peut exiger les lecteurs à être recertifié, un processus long et coûteux, dit Duncan.

    Tous ce chaos découle de la MAJ pour ce qui est censé pour être un moyen plus sûr de traitement de transactions à l’aide d’une technologie appelée EMV, ce qui signifie Europay, MasterCard et Visa, les bailleurs de fonds de la technologie. Bien sûr, Visa et MasterCard dire le problème de routage de réseau n’est pas fait exprès, et parfois si il n’est pas une question de paramètres, il doit être la faute de clients pour choisir le mauvais réseau.

    Visa a dit qu'il n’est pas mandat toute approche particulière avec les terminaux de commerce.

    « Il est important de se rappeler que l’environnement de débit est très concurrentiel, et Visa participe activement pour les transactions », a indiqué la compagnie dans un communiqué. « Si nous ne sommes pas compétitifs, nous ne gagnerons pas affaires. »

    MasterCard a dit sa et réseaux de Visa sont souvent choisis simplement parce qu’ils sont les plus connus.

    * * *

    Oui, cela doit être elle. Le client est tout simplement stupid et sélectionne le nom de marque qui se trouve sur sa carte. Il n’y a certainement aucune autres conclusions qui seront tirées sur le mixup...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  46. Une technologie obtient mis en place qui a été conçu et soutenu par les entreprises de transformation de transaction, qui contraint les terminaux de commerce pour obtenir mis à jour et souvent préconfiguré avec le réseau plus cher. En fait, une conclusion subsidiaire pourrait être que la confusion était absolument destinée par le Visa et de MasterCard du monde comme un moyen de générer plus de revenus tout en ayant le déni plausible.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-12/are-chip-readers-clever-way-visa-and-mastercard-increase-revenue

    RépondreSupprimer
  47. Comment le système scolaire public donne l'Amérique Endless War

    12 mai 2016
    Dan Sanchez



    En 2013, l'opinion publique américaine et britannique a déclaré: «l'enfer non» à l'intention de bombarder (et sûrement un changement de régime) en Syrie, en prenant l'élan de la mars à la guerre. Cela a marqué un pic dans l'après-guerre en Irak lassitude. Mais en Août 2014, beaucoup de cœurs ont été touchés par le sort d'un groupe de Yézidis piégé sur une montagne et assiégée par ISIS. Donc, l'opinion publique a sanctionné un sauvetage militaire humanitaire. Au cours de l'opération, il a été révélé que la crise a été soufflé hors de proportion, comme des excuses pour la guerre sont si souvent.

    On pouvait s'y attendre, ISIS a riposté. Le groupe a publié des films snuff représentant la décapitation de journalistes occidentaux. l'indignation américaine était suffisamment intense pour permettre au président Obama de lancer essentiellement une nouvelle guerre sur ISIS. Et puisque ISIS était en Syrie, ainsi que l'Irak, cette couverture prévue des avions américains d'entrer et de bombarder la Syrie après tout. Cette riposte trop élicite, sous la forme d'ISIS attaques terroristes contre des civils sur le sol ouest: en France, aux États-Unis, en Belgique et ailleurs.

    Suite à ces attaques, la fatigue guerre occidentale a été éclipsée par une hostilité militante renaissante envers les peuples musulmans. Maintenant, l'Amérique est dans une humeur de combat, et peut être une attaque majeure loin de basculement tête baissée dans la fièvre de guerre à nouveau. Et il a suffi de moins de deux ans d'escalade tit-for-tat hostilités entre les forces armées occidentales et ISIS, en commençant par le sauvetage Yazidi, pour l'opinion publique pour revenir à «l'enfer non" à "roll nous allons." La machine de guerre américaine est apprêté et "Ready for Hillary» ou Trump.

    Comment sommes-nous devenus si manipulable et grégaire ? Donc, facilement effrayé en stampedes hystériques ? Donc, docile et prêt à être entraîné par nos éleveurs du gouvernement dans le précipice de la guerre ?

    En un mot, la scolarisation quasi universelle obligatoire. À l'école, les étudiants ne sont pas tellement enseignés comme ils sont conditionnés. Scolarisation profondément ingrains certaines mentalités qui favorisent le militantisme: la timidité et le tribalisme, la dépendance et la docilité, la conformité et la crédulité. Et les écoles sèment les graines spirituelles de la guerre.

    Seules les personnes climatisées de l'enfance à être facilement terrorisé va réagir à des crimes à petite échelle avec la panique de masse. Seules les personnes atteintes de rang tribalisme répondront à l'assassiner de quelques dizaines occidentaux par une poignée d'islamistes en sanctionnant la violence militaire massive contre les populations musulmanes. Seul un peuple en proie à l'impuissance acquise répondraient aux menaces perçues en offrant réflexive déférence totale aux autorités: céder leurs libertés et de l'externalisation totalement la responsibilité eux-mêmes et protéger leurs familles. Seules les personnes formées à faire confiance aveuglément les experts ordonnés se laissaient menti dans le temps de guerre et encore.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  48. La dépendance et la docilité sont cultivées en plaçant les enfants sous la direction et la surveillance constante par les enseignants et les administrateurs, qui confèrent des faveurs et infligent des punitions à volonté. Ensuite, il y a l'embrigadement: les routines de classe prescrits, constamment alignés, le P.E. exercices dans la formation des exercices militaires, les mouvements affectés de cellule à cellule selon une cloche de Pavlov. Francis Bellamy, l'auteur du Serment d'allégeance, un rituel quotidien de professer la soumission à l'État, à l'origine prévue pour être accompagné par ce qu'il a appelé "un salut militaire": le même salut désormais célèbre associé avec les nazis.

    Tout ce conditionnement est renforcée par le contenu du programme, qui met l'accent sur le respect de l'autorité: à partir de sa glorification de la police à son culte de la présidence.

    Les écoles d'usine de masse produisent lockstep «patriotes», prêt à tomber dans la ligne à l'appui de quelque guerre, son gouvernement a déclaré, et à la haine selon les étrangers que son gouvernement lui a demandé à la haine. Ils brassent également «bons soldats» prêts à engager ou être conscrit, puis de donner leur vie si commandé: «gage de la allégeance" ultime pour l'État.

    En fait, la scolarisation universelle obligatoire a été inventé spécialement à cet effet. Comme l'a écrit John Taylor Gatto dans son Histoire souterraine de l'éducation américaine:

    "L'utopie particulière croyants américains ont choisi de porter à l'école était prussienne. La semence qui est devenue l'école américaine, le style du XXe siècle, a été planté en 1806, lorsque les soldats amateurs de Napoléon a battu les soldats professionnels de la Prusse à la bataille d'Iéna. (...)

    La réaction immédiate la plus importante à Jena était un discours immortel, le «Discours à la nation allemande» par le philosophe Fichte - l'un des documents influents de l'histoire moderne menant directement aux premières écoles de compulsion viables dans l'Ouest. D'autres fois, d'autres pays ont parlé de l'école, mais tous ont échoué à livrer. formation forcée simple pour de brefs intervalles et à des fins étroites était le meilleur qui ait jamais été géré. Cette fois-ci serait différent.

    En termes non équivoques Fichte dit la Prusse la partie était terminée. Les enfants devraient être discipliné grâce à une nouvelle forme de conditionnement universel. Ils ne pouvaient plus faire confiance à leurs parents. Regardez ce que Napoléon avait fait en bannissant le sentiment dans l'intérêt du nationalisme. Grâce à la scolarisation forcée, tout le monde serait d'apprendre que «le travail rend libre» et de travailler pour l'État, même fixant la vie d'un à ses commandes, était la plus grande liberté de tous ».

    À l'école, les enseignants, les manuels, les clés et de réponse sont des distributeurs des «bonnes réponses». Ceci est la première source de notre propension à avaler crédulité les faux récits et fabrications pures et simples nourris par les «experts» au sein du gouvernement et des médias à vendre chaque guerre.

    Puis il y a les exercices d'urgence. Les exercices d'incendie sont toujours avec nous. La terreur nucléaire de forets de canard et-couverture ont été remplacés par la terreur mise à jour des exercices de tir actifs. Ceux-ci ne font rien pour améliorer la sécurité. Les exercices ne forent dans les cerveaux en développement des enfants un traumatisme, la terreur et la timidité. Ils forment le public de reporter automatiquement à l'autorité et céder à l'embrigadement et de mobilisation chaque fois qu'une menace perçue émerge.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  49. Les écoles aident aussi à semer le nationalisme tribal qui est si cruciale pour la guerre. rassemblements de Pep servent jeu d'action pour une participation ultérieure à des rassemblements de guerre préparatoire. Le genre de sentiments d'abord stimulés comme «esprit d'école» et «esprit d'équipe» sont plus tard ravivé comme le patriotisme militant. Entre les guerres, et après l'obtention du diplôme, l'attitude de chauvinisme tribal fermente que les sports d'équipe fandom, prêt à être ébullition dans le chauvinisme militant dès qu'un pays étranger est désigné comme une «équipe rivale."

    Cela aussi est renforcé par le programme, qui est imprégné par les mythes nationalistes au sujet des guerres passées. Dans les écoles américaines, les leçons les plus soulignés tournent autour de la Seconde Guerre mondiale. En grande partie sur la base du récit officiel de «la bonne guerre," nous sommes endoctrinés de l'enfance à accepter le rôle héroïque et indispensable de notre gouvernement dans le monde; la folie d'apaiser passé et Hitlers futures; et le choix difficile, mais souvent «nécessaire» à la bombe, même, des civils étrangers nuke pour le plus grand bien.

    Les écoles sont écloseries du troupeau d'esprit, et les pépinières de la guerre.

    http://www.thedailysheeple.com/how-the-public-school-system-gives-america-perpetual-war_052016

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rappelons bien aux brillants élèves et lecteurs que TOUTES les guerres sont des guerres de religion. D'où le pourquoi explique le comment.

      Supprimer
  50. La Russie termine pont énergétique avec la Crimée, met en garde contre toute ingérence Future

    Soumis par Tyler Durden le 13/05/2016 03:00 -0400

    Quand la prochaine étape logique du processus sécession de la Crimée à la Russie a été acceptée par Poutine, a été de couper de dépendance de la Crimée à l’Ukraine pour l’énergie et intégrer pleinement dans le réseau d’approvisionnement de la Russie. Cette phase est maintenant terminée, que la quatrième et dernière ligne fournit l’électricité du continent russe dans la péninsule de Crimée a été complétée selon RT...

    Le pont d’énergie relie le continent à la péninsule avec une série de câbles sous-marins qui traverse le détroit de Kertch. La nouvelle ligne fournira à la Crimée l'alimentation totale de 800 mégawatts par jour qui vise à satisfaire la demande de la péninsule, combinée avec sa propre capacité. Le coût global de la construction s’élevaient à 47,3 milliards de roubles ($ 720 millions).

    La Crimée aura donc suffisamment d’électricité pour répondre à la période des fêtes, quand les touristes sensiblement poussée de la population et la péninsule de fournissent une importante source de revenus, selon le ministre russe de l’Energie Alexander Novak.

    Ce sera un soulagement considérable après la catastrophe de novembre dernier lorsque les autorités locales devaient déclarer l’état d’urgence après les quatre lignes d'électricité ukrainiennes fournissant l’électricité de la péninsule ont été coupées, laissant la Crimée dans le black-out total.

    La baie de Sébastopol...

    Le Président russe Vladmir Poutine dit, traitant des ouvriers et des ingénieurs depuis sa résidence de la mer Noire à Sotchi, en Russie...

    Permettez-moi de vous féliciter tous pour l’achèvement de ce pont énergie reliant la Crimée au reste de la Russie.

    Le pont de l’énergie à travers le détroit de Kertch fut un projet techniquement très difficile et vous avez utilisé les dernières technologies dans ce travail. Le travail lui-même est poursuivie à un rythme vraiment rapide avec le résultat que nous avons terminé le blocus énergétique de la Crimée dans un temps très court. Je n’ai aucun doute qu’on réussirait à percer n’importe quel genre de blocus, n’importe qui il prenne dans leurs têtes pour tester nous.

    Je tiens à remercier les ingénieurs et les ouvriers, tous ceux qui ont participé au projet, pour leur travail dévoué et consciencieux et l’approche hautement responsable au travail. Il est inutile de vous dire à quel point cette tâche était important pour le pays, et vous avez fait un travail remarquable de celui-ci.
    * * *
    Une réunion sur l’énergie fournit à #Crimea: achèvement de la construction de l’énergie pont https://t.co/ziWvAT1a2u pic.twitter.com/oidzZlEGk2
    — Président de Russie (@KremlinRussia_E) 11 mai 2016

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  51. La prochaine étape à relier la Crimée et la Russie sera un projet de $ 3,2 milliards pour construire un pont routier et ferroviaire à travers le détroit de Kertch. La structure de 12 milles sera la plus longue de son genre en Europe et devrait se terminer à la fin de 2019 selon Reuters.

    Alors que l’absorption complète de la Crimée à la Russie se poursuit, nous rappelons une fois de plus tout le monde qui ainsi que de la Crimée, la Russie a hérité des ressources extracôtières potentiellement importants aussi bien. L’exploration qui est sans aucun doute partie des plans pour l’avenir de m. Poutine une fois que toute l’infrastructure est complet.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-05-12/russia-completes-energy-bridge-crimea-warns-against-any-future-interference

    RépondreSupprimer