- ENTREE de SECOURS -



samedi 23 avril 2016

Fondateur de la chaîne météo claque le réchauffement climatique: « la théorie n'a pas »

Soumis par Tyler Durden le 22/04/2016 22:30 -0400
.
Si Bill Nye a sa manière, Fondateur de Weather Channel John Coleman allait se diriger vers prison. Après avoir passé plus de 60 ans comme météorologue, Coleman parqué un reproche pointu à la foi véhémente "la science de guy" dans la "science" du climat changent, s'écriant que « science a pris une banquette arrière à l'ONU... obtenir apolitique de débat sur le climat. "
.
Sur cette terre jour 2016, il y a beaucoup de frénésie sur comment notre terre va devenir inhabitable, comme les activités civilisées de l'homme qui auraient été déclenchent impossible à arrêter le réchauffement climatique et les changements climatiques.
.
Avec l'administration Obama mises à s'engager aux Etats-Unis à l'accord sur le climat de Paris en signant notre nation sur le document vendredi, il est évident que la science a pris une banquette arrière aux Nations Unies.
.
Les écologistes, les bureaucrates et les politiciens qui composent le panneau climatique de l'ONU recrutent des scientifiques à la recherche de la question climatique. Et ils placent uniquement ceux qui produiront les résultats désirés. Argent, politique et idéologie ont remplacé la science.
.
Chef du climat ONU chef Christiana Figueres a appelé à une « transformation centralisée » qui « va rendre la vie de tout le monde sur la planète très différente » pour combattre la menace de réchauffement globale présumée. Combien d'américains se réjouissent de l'ONU de transformer leur vie ?
.
Un autre fonctionnaire de l'ONU a admis que l'ONU cherche à « redistribuer de facto la richesse du monde de la politique climatique. » L'ancien chef du groupe d'experts climatiques des Nations Unies a récemment déclaré que le réchauffement climatique "est ma religion."
.
Quand tous la peur de parler est poussé de côté, c'est la science qui devrait servir de base pour le débat. Et la froide dure vérité est que la théorie de base n'a pas. De nombreux scientifiques notables rejettent artificielles craintes au réchauffement globales. Et plusieurs d'entre eux, dont un lauréat du prix Nobel, sont dans le nouveau film de climat Hustle. Le film est un informatif et même humoristique nouveau long métrage qui est la réponse ultime à une vérité qui dérange d'Al Gore. Il sera montré un jour seulement dans les salles à l'échelle nationale le 2 mai.
.
Comme un sceptique du réchauffement artificiel, j'aime notre environnement autant que n'importe qui. Je partage le plus profond engagement à protéger notre planète pour nos enfants et petits-enfants. Cependant, je veux désespérément obtenir apolitique de débat sur le climat. L'accord sur le climat de Paris est tout au sujet de responsabiliser les Nations Unies et n'a rien à voir avec le climat.
 
Source : USA Today
.

128 commentaires:

  1. Après avoir fièrement répandu le bruit que "Gakona allait être démonté" (!!) puis... reconstruite en plus fort quelques mois après !! et, parrallèlement annoncé qu'ils 'seraient maître de la météo avant 2020/2025', l'on s'aperçoit (et faut pas être un con pour le voir) qu'effectivement le temps change mais... pas naturellement ! Cà alors ! Ainsi, après avoir vu des tremblements de terre... non-enregistrés sur les sismographes !! HAHAHAHA ! donc: venant du ciel ! l'on s'est tout naturellement posé les questions qu'il fallait en se pensant quand serons nous à payer pour avoir du beau temps chez soi comme à ne pas avoir de tremblement de terre à la maison !!!

    C'est ainsi que, idiotement, crétinement, la presse gouvernementale se plait de temps à autre à faire remarquer qu'il existe encore en des lieux des 'bombes atomique prêtes à partir' alors que depuis plus de 40 ans elles sont obsolètes et remplacées par le scalaire dont il ne faut surtout pas parler ! Hahahaha !

    Tout pour éviter de parler de la chose !

    C'est ainsi que, depuis 'le 11 Septembre 2001' où la tour n°7 n'aurait pas été touché !!! et que de vrais avions en... aluminium auraient pu couper/cisailler 'à vive allure' des UPN verticaux en acier pour entrer dans les tour 1 & 2 !!!!! HAHAHAHA ! s'est-on tourné pour en savoir un peu plus.

    C'est ainsi les petits doigts verts de la merde sur site se sont agrippé où la roue mène vers le racisme (les noirs bannis d'un site) et que des meneurs-en-chefs de la NAZIonal socialiste (qui font partie des excisés) signent en vitesse (pour donner l'exemple) des oppositions FORMELLES et INDISCUTABLES à la science des scientifiques du monde entier afin de les écarter définitivement (fours crématoires ?) de ce qu'EST la vérité !! (Merci à toutes & tous qui m'envoient ces courriels de sites étrangers).

    La science EST définitivement criminalisée !! LA technologie scalaire règne en maître. Le humains ne doivent pas en discuter !!

    RépondreSupprimer
  2. Crise climatique : l’état de santé du Soleil

    le 23 avril 2016
    par jacqueshenry

    Alors que le printemps est arrivé et que les cerisiers ont déjà fini de fleurir des équipes de physiciens scrutent le Soleil comme chaque jour pour en arriver à une conclusion très claire : cet astre est déjà entré dans une longue période de grande torpeur. Pour expliquer ce phénomène il ne suffit pas de s’avouer convaincu par les travaux de modélisation du Docteur Zharkova car de nombreuses autres investigations en arrivent à la même conclusion et en particulier celles relatives aux observations directes de notre étoile dont nous tirons toute vie, car sans le Soleil, un astre vénéré par les Egyptiens comme source de la vie avec le Nil qui étaient des dieux importants et vénérés, nous n’existerions certainement pas, la Terre serait un astre mort, sombre et dénué de toute matière vivante.

    L’un des bénéfices scientifiques (inattendus) de la peur climatique a été sans aucun doute l’intensification des recherches et des analyses relatives à l’activité solaire qui est scrutée en long, en large et en épaisseur par ceux qui sont convaincus que les variations climatiques terrestres qu’ont subi nos lointains et plus proches ancêtres ne sont le fait que des soubresauts de l’activité magnétique du Soleil. Il s’agit, partant d’observations quotidiennes incontestables, d’analyser les variations de toute une série de paramètres accessibles expérimentalement et permettant, au terme de calculs parfois complexes, de comprendre intimement ce qui se passe dans les profondeurs de cette étoile.

    L’une des approches qui est peu connue est l’analyse du flux de neutrons en provenance du Soleil. Qui dit neutrons aura tendance à croire qu’il s’agit de particules sans effet notoire sur la « santé » de l’atmosphère terrestre. Il n’en est rien car les neutrons ont un effet, certes négligeable à l’échelle microscopique, mais impossible à ne pas être pris en compte quand il s’agit de l’ensemble de l’atmosphère terrestre. Les neutrons d’origine solaire parviennent vers la Terre en 8 minutes environ (s’ils se déplacent à la vitesse de la lumière) et ils produisent alors par désintégration un électron et un proton, certes peu énergétiques mais suffisants pour être considérés comme des particules ionisantes. Or comme par définition les neutrons ne sont pas chargés électriquement ils ne sont donc pas déviés par le champ magnétique terrestre et ils peuvent à discrétion ioniser modérément les molécules d’eau et d’azote de la haute atmosphère. Ce mécanisme conduit, comme pour les rayons cosmiques, à la formation de cristaux de glace à des altitudes supérieures à 10000 mètres. On se trouve alors dans une situation contraire à la théorie de l’effet de serre car la capacité de réflexion de l’atmosphère, l’albédo, se trouve amplifiée. Il en résulte donc une moins bonne captation par la Terre de l’énergie solaire incidente.

    - voir graphique sur site -

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. Ce qui se passe avec le dernier cycle solaire ( # 24 en fin de course ) est tout à fait alarmant car il rappelle ce qui s’est passé entre 1965 et 1975, une faible intermission de cette activité neutronique entre les cycles solaires 20 et 21 conduisant à un refroidissement temporaire de la Terre. Il faut noter au passage, et c’est important, que les températures moyennes de référence utilisées pour clamer la validité du « réchauffement climatique » actuel ont été judicieusement choisies durant cette période. Le flux de neutrons a peu diminué au cours du maximum d’activité du cycle solaire #20 alors que ce flux est resté soutenu durant un plus long laps de temps, de 1972 à 1975. Durant le cycle d’activité magnétique #24 qui va atteindre dans environ trois ans son minimum, à nouveau le flux de neutrons n’a pas diminué comme cela pouvait être attendu. Il faut ici rappeler que le flux de neutrons solaires est inversement proportionnel à l’activité magnétique du Soleil et que l’optimum climatique moderne comprend deux périodes distinctes, 1940-1960 et 1975-2000, cette dernière période étant la plus intense.

    Pourquoi la situation est-elle donc alarmante ? Tout simplement parce que non seulement l’activité magnétique solaire va chuter brutalement au cours des années à venir (voir l’analyse de Valentina Zharkova relatée dans un billet de ce blog) avec comme conséquence une plus faible déviation du rayonnement cosmique galactique mais le flux de neutrons solaires va rester également soutenu. Ces deux paramètres vont se conjuguer pour accélérer l’augmentation de l’albédo terrestre et ainsi précipiter le refroidissement du climat. Je ne suis pas un spécialiste du Soleil ni du climat mais je me donne la peine, par curiosité, de lire de nombreux articles sur ces deux sujets. Comme ce fut le cas par le passé, les périodes de refroidissement sont apparues souvent brutalement, en quelques années seulement. On se trouve donc aujourd’hui dans une situation telle que l’évolution de l’activité solaire comme attendue par les géophysiciens et les spécialistes du Soleil va brutalement augmenter l’albédo de la Terre de deux manières et le climat va s’orienter durablement vers un refroidissement prononcé.

    Une autre conséquence ironique sera une chute de la teneur atmosphérique en gazcarbonique en raison du refroidissement concomitant de la surface des océans où, selon la loi de dissolution des gaz dans l’eau (loi de Henry), ce gaz carbonique d’origine naturelle ou humaine aura tendance à être piégé dans l’eau plus rapidement. Finie alors la théorie de l’effet de serre !

    Autour des années 2020 l’humanité toute entière pourra commencer à constater qu’elle a été bernée par les gouvernements et les organisations écologistes politisées. Il s’agira alors d’une toute autre urgence que celle dont la propagande « réchauffiste » nous alerte depuis maintenant 30 ans, trouver des solutions rapides et radicales au refroidissement du climat … Personne à l’heure actuelle ne s’y prépare : il s’agit pourtant d’une urgence absolue car le renversement de tendance risque bien d’être brutal et immensément dévastateur.

    Source et illustration : David Archibald in wattsupwiththat.com
    et aussi :
    https://bobtisdale.files.wordpress.com/2015/11/tisdale-on-global-warming-and-the-illusion-of-control-part-1.pdf

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/04/23/crise-climatique-letat-de-sante-du-soleil/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espagne, impôt sur le soleil

      Friday, 26 Juillet, 2013 03:03

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2013/07/espagne-impot-sur-le-soleil.html

      Supprimer
  4. Le nouveau chic touristique : camper aux confins de l’Antarctique

    Sarah Liénart
    22 avril 2016

    Quelque 40 000 personnes effectuent chaque année des croisières aux confins de l’Antarctique, mais moins de 1,5% de ces touristes veulent maintenant aller plus loin, et se risquer à l’intérieur des terres, ce qui a suscité l’émergence de nouvelles offres touristiques.

    N’appartenant à personne, et avec un climat « brutal » qui « remet l’humanité à sa place » (les températures descendent à -97°C et les vents soufflent jusqu’à 320 Km/h), la « vaste étendue sauvage et inviolée » de l’Antarctique possède un paysage unique, explique Sophy Roberts dans la magazine 1843 de The Economist.

    La plupart de ces pionniers du tourisme logent dans l’un des deux camps « spartiates » – les seuls logements touristiques établis sur ce continent. À 6 heures de vol de la ville du Cap, le Camp Whichaway dans la Terre de la Reine-Maud peut héberger 12 personnes. Le camp de Union Glacier, que l’on peut rejoindre facilement par avion à partir Punta Arenas au Chili, est plus vaste. Pour la saison 2015-16, ce camp a hébergé environ 500 voyageurs dans ses 35 tentes.

    Ils sont chers – une tente se négocie à partir de 24 650 dollars pour six jours – mais les opportunités d’expédition pour les clients sont sans limites, des « vols panoramiques » au-dessus de Mont Vinson, le plus haut sommet d’Antarctique qui culmine à 4892 mètres, jusqu’aux randonnées à ski vers le pôle Sud.

    Des égards particuliers pour… les déjections

    La vie là-bas est “contrôlée” à cause des rudes conditions et des règles strictes : les explorateurs doivent ramasser leurs propres excréments et les emmener avec eux dans leur luge, afin qu’ils soient ensuite renvoyés par avion au Chili.

    Les jours nuageux, on peut avoir l’impression d’être « coincé dans une balle de ping-pong ». Mais il y a des endroits magnifiques, par exemple Elephant Head, où des bulles d’air sont suspendues dans de la glace bleue.

    https://fr.express.live/2016/04/22/tourisme-chic-camper-antarctique/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 40 000 personnes persuadées que... la glace aurait fondu ! HAHAHAHAHAHA !

      Supprimer
  5. La théorie du complot Français pour mettre fin à toutes les théories du complot
    Thomas Huchon et de Antoine Robin faux film sur le sida et la CIA est projeté dans les écoles de Français dans le but de sensibiliser les étudiants sur la désinformation

    le vendredi 22 avril 2016 11 h 30 CEST

    La CIA a inventé le virus qui cause le sida dans les années 1960 pour faire la guerre contre Cuba de Fidel Castro, selon un documentaire français qui a commencé à se répandre en ligne il y a six mois.

    Le film en ligne 42 minutes a allégué que les États-Unis ont été maintenant de lever son embargo sur les 50 ans dans un geste cynique pour donner l'accès de l'industrie pharmaceutique américaine à un vaccin mis au point par des scientifiques cubains.

    Mais rien de tout cela était vrai.

    Même Lionel Perrottin, la figure mystérieuse derrière les images, est une invention.

    Le faux film est le fruit de la documentariste Thomas Huchon et Antoine Robin, co-fondateur du site journalisme vidéo basée à Paris Spicee.

    Troublé par l'apparition de théories du complot à la suite de la fusillade de Charlie Hebdo, leur projet de « Conspi-Hunter » visait à montrer comment rapidement et facilement la désinformation peut se propager.

    Huchon posé comme son alter ego Perrottin sur les médias sociaux, construire une suite de plus de 500 personnes, avant de publier le faux documentaire.

    Le film cadencé jusqu'à 10 000 vues sur YouTube et des milliers d'actions à travers Facebook et Twitter en trois semaines avant que la vérité a été révélée sur Spicee.

    Le faux film a également été présenté par un certain nombre de blogs Français – et peut encore être trouvé sur un site qui a plus de 1 million de visiteurs uniques par mois.

    L'histoire de l'enquête de Conspi-Hunter est apparu le 12 novembre : le jour avant les attentats terroristes à Paris.

    Même si bizarres complots contre Cuba attribuée à la CIA ont fait l'objet de la recherche authentique chez les historiens et les journalistes, le projet "Conspi-Hunter" est devenue un point de parler de médias et est pris en lycées Français d'encourager les élèves à penser critique sur ce qu'ils lisent en ligne.

    « Aujourd'hui, si vous êtes âgé de 15 ou 16 ans, vous allez poser des questions – mais le problème n'est jamais la question, c'est qui donne la réponse, » Huchon dit. "Aujourd'hui – et pour les 10 dernières années – les personnes qui répondent à des questions telles que « Était Charlie Hebdo une conspiration? » sont croyants de la théorie du complot. C'est le problème. Comme les journalistes nous produire un contenu qui peut répondre à ces questions. « Mais comment pouvez-vous lutter contre ceux qui ne respecte pas de n'importe quel genre de règles journalistiques » ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  6. Huchon a ajouté: "nous avons perdu la lutte pour l'algorithme. Depuis 10 ans, les théoriciens du complot ont été écrit sur le web et elles sont surreprésentées. C'est parce qu'ils sont plus désireux de partager leurs points de vue que d'autres, ils publient plus, ils montent dans l'algorithme. C'est un combat pour la qualité de l'information. « Et la lutte dès maintenant, Eh bien, nous perdons ce pour des raisons de bonnes et mauvaises ».

    Le projet de Conspi-Hunter a été présenté au cours de la France « journée d'étude nationale sur la réponse aux théories du complot » le 9 février.

    Dirigée par le ministre de l'éducation Najat Vallaud-Belkacem, la journée d'étude vu 300 débats universitaires, les éducateurs et les enseignants la meilleure façon de désinformation de compteur en ligne.

    Il est venu au milieu de plus en plus préoccupant en France à traiter de radicalisation dans les écoles à la suite des attentats terroristes.

    Le débat au Royaume-Uni concentre sur la lutte contre le terrorisme et la sécurité Loi 2015 dont mettre un droit sur les écoles pour aider à prévenir les étudiants "tracées dans le terrorisme".

    Le ministère de l'éducation, a déclaré que son site éduquer contre la haine était destiné à aider les enseignants et les parents encouragent les "jeunes de contester les théories du complot et de bâtir une meilleure compréhension des risques de l'extrémisme".

    « Nous voulons des jeunes pour pouvoir profiter de l'énorme potentiel qu'internet et les médias sociaux offre à leur vie et de l'éducation, » a dit le ministère aux porte-parole de l'éducation.

    "Mais nous voulons aussi vous assurer qu'ils sont conscients des risques et des dangers. C'est pourquoi nous sommes renforcement des conseils législatifs, afin que les écoles sont tenus de veiller à ce qu'ils enseignent à leurs élèves sur la protection, y compris la sécurité en ligne et ont des filtres appropriés et radars en place. »

    Google a dit MPs plus tôt cette année qu'il piloterait un programme pour montrer le matériel anti-radicalisation aux utilisateurs recherchant des extrémiste matériel.

    Huchon dit les théories du complot réussis a quatre ingrédients essentiels : un méchant plausible, une victime, une théorie sous-jacente et une torsion ou l'Apocalypse.

    "Nous avons décidé au début ne pas de choisir un complot ethnique ou religieuse, ou contre l'Islam ou l'antisémitisme – tous ces sujets sont nitroglycérine", a-t-il ajouté.

    "Nous ne voulions pas le projet de s'échapper de notre part. Peut-être le point le plus était de rester le maître de l'expérience. Si une histoire folle sur le sida et Cuba pourrait se propager sur internet, imaginez ce qui pourrait arriver avec une folle histoire de l'antisémitisme ou contre l'Islam ? Nous voulions un sujet qui nous garderait un peu en dehors des grandes tendances. Nous voulions être en mesure d'expliquer comment quelque chose de totalement faux serait répétée et jamais fait-vérifié par n'importe qui. Nous regarda le "complot-sphère" et décidé de la meilleure façon de comprendre qu'il devait infiltrer il. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. Dans l'élaboration du projet de Conspi-Hunter, Huchon et l'équipe de Spicee a attiré sur les conseils de Rudy Reichstadt, fondateur de France Conspiracy Watch, l'anthropologue Dounia Bouzar, sociologue Gérard Bronner et professeur de lycée Sophie Mazet, auteur du Manuel d'autodéfense intellectuelle.

    Aujourd'hui, la bataille de Huchon et de Spicee contre les théoriciens de la conspiration va se poursuivre.

    Ils ont l'intention de suivre Conspi-Hunter de « révisionnisme en temps réel » de cartographie et de planifier comment les théories du complot émergent de briser les dernières nouvelles.

    "Nous n'avons pas le choix, nous avons à répondre aux questions en face de nous-même si nous pensons que les questions sont ridicules," dit-il.

    « Nous devons répondre avec intelligence et les plus hautes normes possibles – nous avons besoin de vérification des faits et nous devons être la pensée critique tout le temps. »

    http://www.theguardian.com/media-network/2016/apr/22/french-conspiracy-theory-thomas-huchon-antoine-robin-conspi-hunter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est indéniable que cet article vise à faire prendre des vessies pour des lanternes et oblique d'entrée sur 'Le sida inventé pour attaquer Cuba..." !!! C'est bien la première fois que je lis une telle information digne des journaux télévisés. Par contre, par contre, ce 'journaliste' omet de signaler que les informations importantes (décrites comme étant venues de complotistes) telles que celles émanant du 11 Septembre 2001, le Global Warming, les faux pots d'échappement Volkswagen et autres marques qui font plus de 40 000 morts par an rien qu'en France et que 16 porte-containers polluent autant que toutes les voitures du monde

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/05/16-porte-containers-polluent-plus-que.html
      Bizarrement, de çà, ils n'en parlent pas ! Cà alors !
      Idem pour:

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2014/10/a-propos-denergie-gratuite.html

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2013/11/photos-exclusives.html?showComment=1383630121916

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2013/05/la-chasse-deau-pour-les-nuls.html

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2014/01/bonne-annee-sabbatique.html

      et quelques centaines d'autres dont le Guardian ne veut parler:

      http://huemaurice5.blogspot.fr/

      Supprimer
  8. Tourisme djihadiste: Bruxelles comme point de départ ?

    11:43 23.04.2016

    La commune bruxelloise de Molenbeek, devenue tristement célèbre dans le monde entier à la suite des attentats de Paris et de Bruxelles, est évoquée par plusieurs partisans de Daech comme point de départ vers la Syrie afin de faire le djihad.

    Heureusement, le travail de la police est facilité par le fait que certains partisans de l'État islamique ne cachent pas leurs intentions.

    Ainsi, un jeune Français s'est rendu mercredi de Paris jusqu'à Molenbeek afin de trouver des individus capables de le conduire jusqu'en Syrie, rapporte le quotidien belge La Dernière heure.

    A peine descendu du train à la gare du Nord, le jeune homme a demandé le chemin pour rejoindre cette commune bruxelloise. Arrivé à Molenbeek, il a sollicité l'aide d'un passant pour que celui-ci l'emmène dans une mosquée.

    "Je veux combattre pour la cause en Syrie", lui a confié l'intéressé. "Je suis venu à Molenbeek pour trouver des gens qui peuvent m'y conduire".

    Son interlocuteur l'a guidé vers la plus proche mosquée, après quoi il a averti la police de la présence de ce curieux touriste. Interpellé, le jeune Français a été auditionné avant d'être envoyé dans un centre fermé en attendant son rapatriement vers la France où il devrait être poursuivi.

    https://fr.sputniknews.com/international/201604231024473266-bruxelles-tourisme-djihadiste/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelques heures aprés 'F.H.' a pu sortir 'normalement'.

      Supprimer
  9. Syrie : les sponsors des « rebelles » les lancent dans un nouveau cycle de défaite


    Moon of Alabama
    lun., 18 avr. 2016 08:52 UTC
    Traduction : Dominique Muselet

    L'administration Obama a manifestement décidé de relancer la guerre en Syrie. Elle a acheté et livré des milliers de tonnes d'armes nouvelles aux djihadistes, dont des MANPAD anti-aériens de fabrication étasunienne (texte intégral) et chinoise. La moitié des armes livrées par les sponsors à leurs mercenaires « rebelles » finissent régulièrement dans les mains d'Al-Qaïda en Syrie. On ne sera pas surpris d'apprendre, dans quelques semaines, qu'un avion civil a été abattu en Turquie ou ailleurs.

    -- Commentaire : Ce qui vient d'arriver :
    Le groupe djihadiste Daech a capturé un pilote syrien après avoir abattu son appareil à l'est de Damas, a affirmé vendredi soir l'agence d'information Amaq, proche du groupe terroriste. --

    Il y a deux semaines, les « rebelles » soutenus par l'étranger, ont déjà violé le cessez-le-feu en prenant part à une grande attaque d'Al-Qaïda, au sud de la ville d'Alep. Plusieurs attaques « rebelles » ont eu lieu contre le quartier kurde de la ville d'Alep, faisant plus d'une centaine de morts parmi les civils. D'autres attaques ont eu lieu dans la province de Latakia, au nord.

    Aujourd'hui, les « rebelles » annoncent qu'ils reprennent ouvertement les combats et ils ont ouvert de nouveaux fronts, y compris dans le nord de la province de Hama où des djihadistes « turkmènes » ouïgours ont envoyé deux kamikazes contre les positions du gouvernement syrien.

    Les pourparlers de Genève parrainés par l'ONU n'ont abouti à rien et le camp des « rebelles » les a maintenant suspenduspour reprendre les combats. Aujourd'hui, il ne restait plus que trois hommes dans l'équipe de négociation « rebelle » chapeautée par l'Arabie Saoudite. Ils continuent de poser la déchéance du président syrien comme condition à la poursuite des pourparlers sur un gouvernement d'unité, bien qu'une telle déchéance soit inconstitutionnelle.

    -- Commentaire : Tel était le seul but des pourparlers de paix et du cessez-le-feu :donner du temps aux rebelles afin qu'ils se réorganisent et se réarment. --

    L'armée syrienne a suspendu son offensive en cours contre l'État islamique. Elle avait projeté d'aller de Palmyre, récemment libérée, à Deir Ezzor, à l'est, qui est contrôlée par l'État islamique. Les troupes ont été rappelées pour protéger le peuple syrien contre la reprise des attaques des « rebelles » dans l'ouest de la Syrie. Cela correspond sans doute, aux projets qu'ont les Etats-Unis pour leur drôle de guerre contre ISIS.

    Il y aura bientôt des rapports sur le retrait de l'armée syrienne de telle ou telle ville ou colline. N'y faites pas trop attention. Depuis l'intervention russe de l'année dernière, les troupes syriennes ont ordre de se retirer quand la pression devient trop forte. Pour limiter les pertes en hommes. Dès que l'ennemi prendra position, l'artillerie et l'armée de l'air s'en occuperont. Puis, quand l'ennemi aura été assez affaibli, l'armée syrienne et leurs alliés sur le terrain viendront réoccuper la position et si possible lancer une contre-attaque.

    Suleiman, le général de la Garde révolutionnaire iranienne, est allé à Moscou, la semaine dernière. C'est après sa première visite, l'été dernier, que l'intervention russe a été planifiée et exécutée. Elle a conduit les « rebelles » au bord de la défaite. Leurs sponsors ont alors convenu d'un cessez-le feu et organisé des pourparlers à Genève. Le temps qui s'est écoulé depuis l'annonce du cessez-le-feu, le 27 février, a été utilisé par les Etats-Unis pour réarmer et repositionner les forces « rebelles ».

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  10. Il semble qu'on va assister à un nouveau cycle de combats. L'Iran a déployé au sol, en Syrie, des troupes régulières qui, même si elles n'ont pas encore reçu le baptême du feu, auront un effet certain. L'armée de l'air syrienne a été rééquipée et ses avions les plus anciens ont été rénovés. Les hélicoptères russes sont actifs sur le front syrien, et on y a vu récemment des nouveaux missiles balistiques « Iskander » de courte portée (200 km). La force aérienne russe peut en outre affréter des avions qui arriveront de Russie en quelques heures pour frapper des cibles fixes en Syrie. Des navires russes équipés de missiles de croisière croisent le long de la côte syrienne.

    Il est ridicule de penser que les MANPADS et les systèmes anti-tanks TOW pourront modifier la situation sur le terrain de manière décisive. Je pense qu'il y aura quelques semaines de violents combats, après quoi les « rebelles » n'en pourront plus et seront à nouveau au bord de la défaite.

    http://fr.sott.net/article/28084-Syrie-les-sponsors-des-rebelles-les-lancent-dans-un-nouveau-cycle-de-defaite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est-ce désormais les 'Super-puissants missiles russes indestructibles' face à la Haute technologie scalaire de Gakona ? Qu'en est-il aujourd'hui du Sura russe ?

      https://rudy2.wordpress.com/

      http://emfrefugee.blogspot.fr/

      Supprimer
  11. Le réchauffement climatique

    A Hoax Colossal Conçu pour enrichir NWO Mondialistes

    "Le processus d'examen du GIEC est totalement erronée. ... La base scientifique pour le Protocole de Kyoto est nettement insuffisant. "
    Dr. Hendrik Tennekes, directeur émérite de l'Institut météorologique royal des Pays-Bas en 2005

    "Le quatrième rapport du GIEC [Panel intergouvernemental sur le changement climatique] pourrait tout aussi arrêté et la suppression de tous les manuels de la climatologie, et de les remplacer dans nos écoles avec des communiqués de presse ... Jour après jour, le même mantra -. Que« la Terre se réchauffe »-. est égrenée sous toutes ses formes Comme '! la glace fond» et «le niveau de la mer monte" l'Apocalypse se profile toujours plus proche sans le réaliser, ou peut-être sans le vouloir, le citoyen moyen en embobiner, lobotomisé, et endormis dans l'acceptation aveugle. ... les non-croyants dans le scénario à effet de serre sont dans la position de ceux qui il y a longtemps douté de l'existence de Dieu .. ".
    - (De ce qui est mal avec le GIEC par Hans Labohm) Marcel Leroux

    "Il est un mensonge flagrant mis en avant dans les médias qui le fait paraître il y a seulement une frange de scientifiques qui ne pas acheter dans le réchauffement climatique anthropique." Dit gouvernement américain scientifique atmosphérique Stanley B, Goldenberg,
    Dans la dernière année, plus de 650 scientifiques du monde entier ont exprimé leurs doutes. Voilà 12 fois le nombre de GIEC de l'ONU alarmistes du réchauffement de la planète. Amérique et «le glas» du monde - La campagne verte (6 Juin, 2009)

    http://www.petitionproject.org/

    La grande escroquerie de réchauffement climatique - Version complète documentaire

    [Note de l'éditeur: février 3, 2007. Actuellement, nous sommes bombardés avec un torrent de propagande intitulé "Global Warming" Chaque TV et radio diffusion de nouvelles, tous les talk-show TV qui touche à la politique, chaque émission de radio, tous les magazines de stand de nouvelles importantes et les journaux chantent à l'unisson presque parfait: "The Sky is Falling à moins que nous faisons quelque chose bientôt sur le réchauffement climatique"!

    Je viens de parler au téléphone hier avec le Dr John Coleman (pas le canal météo John Coleman vu dans la vidéo ci-dessous), auteur de L'Institut Tavistock des relations humaines: Façonner le moral, culturel, politique, et déclin économique des États-Unis d'Amérique. Il souscrit vigoureusement que le blitz «Global Warming» est un classique Tavistock campagne de propagande de la plus haute priorité. Apparemment, aucun effort ou le montant d'argent ou «expertise scientifique» est épargné pour nous apporter cette «vérité qui dérange» afin que nous puissions tous devenir convaincus que la ligne d'histoire tracée par les propagandistes est vrai, et nous devons donc acquiescer à les nouveaux «règlements» ou les lois qui seront mis en place pour «prévenir les catastrophes qui va sûrement résulter si nous ne contre le réchauffement climatique" '. J'ai entendu quelques-unes des déclarations les plus absurdes et ridicules à la radio du réchauffement de la planète des «experts» sur les «conséquences» terribles qui vont suivre dans les 50-100 ans si nous ne suivons pas leurs recommandations à «mettre les freins sur Le réchauffement climatique'. Il est une insulte à l'intelligence de chaque être humain sur cette planète pour accepter cette hokum effrénée de ceux qui se posture comme «des scientifiques universitaires et des autorités sur ce sujet (lire Rockefeller / Rothchild-acheté et soudoyé« têtes parlantes »).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  12. Je vais poster des articles ici qui disséquer et exposer la mauvaise orientation, la tromperie et de fausses conclusions étant promu par les promoteurs de réchauffement de la planète. Si vous trouvez des articles, des blogs ou des forums qui traitent de la déception de réchauffement de la planète, s'il vous plaît les transmettre à moi pour une éventuelle inclusion ici.

    Mise à jour, Mars 1 2007, je suis envoyé beaucoup d'excellents articles démystifiant le mythe de réchauffement global, mais deux chefs-d'œuvre d'érudition écrit par Christopher Monckton (3e vicomte, Monckton de Brenchley) et publié le 5 Novembre et 12 Novembre 2006 à The Sunday Telegraph (Londres) a établi la vérité de la torsion de nu Al Gore et les allégations trompeuses avec des effets dévastateurs. Gore a été suffisamment piqué qu'il se sentait obligé de répondre aux accusations Monckton dans l'édition Novembre 19 du journal (voir ci-dessous).

    Le 5 Novembre Sunday Telegraph article de Monckton a été intitulé Climate Chaos ? Ne pas le croire. Dans l'article, il y a un lien vers un savant (et bien documenté) résumé de 40 pages judicieusement intitulé Apocalypse Annulé qui éventre l'ensemble du canular de réchauffement de la planète en utilisant la chose même que Gore prétend sous-tend les données de thèse scientifique Réchauffement de la planète. (Http://www.telegraph.co.uk/news/graphics/2006/11/05/warm-refs.pdf)

    Gore a répondu aux articles de Monckton avec une réfutation publiée dans le Sunday Telegraph, le 19 Novembre, 2006. Christopher Monckton à son tour, a répondu à chaque mot de réfutation-déclaration de Gore par Instruction- avec encore une autre réfutation cinglante de la calomnie pathétique de Gore et de l'indifférence à la vérité avec Gore Gored (http://ff.org/centers/csspp/pdf/20061121_gore.pdf) publiée le 21 Novembre, 2006.. .Ken Adachi].

    30.000 scientifiques mondiales __gVirt_NP_NN_NNPS<__ fraude de réchauffement de défi mondial Al Gore, mais ne peut être vu ou entendu Anywhere sur Controlled grands médias

    Initialement diffusé 8 Mars 2007, le britannique Channel 4

    The Great Global Warming Swindle
    https://www.youtube.com/watch?v=D-m09lKtYT4

    Par Ken Adachi

    http://educate-yourself.org/lte/globalwarming13sep06.shtml#top

    13 septembre 2006

    Réchauffement de la planète: A Hoax Colossal Conçu pour enrichir davantage NWO Mondialistes

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  13. Objet: réchauffement climatique
    De: Lorna
    Date: 13 Septembre 2006
    Pour: Ken Adachi

    Pourriez-vous me aider à trouver toute information sur le réchauffement climatique ? Ce que je cherche est de trouver des informations sur les emplacements qui seront touchés en raison du réchauffement de la planète et toute la montée des eaux sur la terre. Et les endroits dans le monde et en particulier au Canada et aux États qui pourraient être potentiellement des dommages peut-être?

    Merci
    UNITÉ

    Lorna

    ***

    Sujet: Re: le réchauffement climatique
    De: Ken Adachi
    Date: Jeu 14 Septembre, 2006
    Pour: Lorna

    Salut Lorna,

    «Global Warming» est une opération psychologique, un «psy-ops", pour conditionner le public à croire que nous allons être dans beaucoup d'ennuis dans un proche avenir si nous ne prenons pas des mesures "X, Y, et Z ", et le faire rapidement. Ces «étapes» sont ce que les Illuminati veulent que nous suivons afin qu'ils puissent consolider davantage leur contrôle sur nos vies-et encore faire une tonne d'argent dans le processus.

    Et du prix Nobel de B.S., nous avons son bloviousness:
    Qui peut avoir des doutes, quand ce gars dit qu'il est si?
    À l'heure actuelle, l'ancien vice-président Al Gore est l'un des principaux twirlers bâton dans ce défilé, mais vous avez une petite armée de colporteurs de propagande là-bas qui sont travaillent jour et nuit pour «vendre» cette «vérité qui dérange».

    La campagne de promotion "Global Warming" est tout à fait dans la même veine de propagande que la campagne «pic pétrolier», anciennement dirigée par la CIA anciens de la famille Michael Ruppert (qui a maintenant quitté le pays apparemment), et discuté longuement sur notre «pic page d'index Oil '.

    Ils continuent à marteler ces thèmes de propagande afin de vous faire accepter les Inconsciemment comme vrai. Voilà pourquoi ces chacals couchés emploient continuellement des mots comme «vérité», «vrai», «honnête», «sincère», etc., alors qu'ils sont couchés à travers leurs dents. Bush, Rice, Rumsfeld, Cheney, Gore, Clinton, etc., font tout le temps; menteurs pathologiques, tous et chacun bien sûr, mais menteurs pathologiques Tavistock formés.

    Ils utilisent la télévision «documentaire» des sociétés de production comme WGBH à Boston (Nova) ou Frontline pour fabriquer ces «vérités». Leurs productions sont très bien fait et le savant et naïf, ils apparaissent très convaincant et persuasif, mais si vous aviez l'avantage d'une bonne éducation et ont appris à penser sur votre propre, vous pouvez discerner les distorsions et les mensonges soigneusement élaborées qu'ils tisser dans ces productions de propagande. Récemment, je l'ai vu une émission sur la télévision publique appelée "Construire sur Ground Zero". Il est le deuxième soi-disant «documentaire» que je l'ai vu à la télévision qui prétend expliquer comment les tours du World Trade Center se sont effondrées. Le programme a fait une parodie de la physique et de la science dans le monde réel, tout en utilisant des «experts» qui prétendent parler pour la science! Il était un mensonge continu du début à la fin. Il comprenait de magnifiques graphiques et des simulations informatiques, bien sûr, mais il était une charge fantaisiste de fumier de cheval tous les mêmes.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  14. Quelque part entre 70 et milieu des années 80 au milieu, ils ont été constamment de marteler un thème de propagande similaire qui a affirmé que les hydrocarbures chlorés (CFC, fluoro-carbones chlorés), tels que le fréon, étaient responsables de la création d'énormes «trous» dans la couche d'ozone. Nous avons entendu cela comme «documentaire» de productions entreprises et les politiciens aussi bien pendant au moins dix ans.

    *- voir vérité ici:
    http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/02/trou-dozone-cfc-et-propagande-climatique.html

    L'histoire était tout à fait faux et était en fait concoctée par Tavistock. Les grandes entreprises chimiques Illuminati comme Dupont (l'une des principales familles Illuminati 13) ont fait énormément d'argent en vendant le substitut coûteux produit chimique qui a été utilisé pour remplacer le fréon réfrigérant beaucoup moins coûteux. Bien sûr, vous avez dû remplacer le fréon dans toutes sortes de réfrigération et de climatisation système existant parce qu'il a été mandaté par la loi. Ces lois ont été adoptées parce que, après dix années de propagande martelage, tout le monde simplement SAVAIT que les CFC ont causé le trou dans la couche d'ozone!

    Cordialement, Ken
    - voir liste de liens textes & clips sur:

    http://educate-yourself.org/lte/globalwarming13sep06.shtml

    RépondreSupprimer
  15. Pourquoi le gouvernement fédéral installe des boîtes mystérieuses sur l'utilisation des poteaux ?

    22 avril 2016
    Activiste Post
    Par Derrick Broze

    Le Bureau des alcools, tabac et armes à feu et explosifs a réclamé la propriété d'une boîte mystérieuse qui a été supprimée d'un poteau électrique à Phoenix, en Arizona.

    Phoenix résident Brian Clegg était préoccupé par une boîte, qu'il a été témoin en cours d'installation sur un poteau électrique. Clegg a déclaré la zone faisait face à sa maison et il croit qu'elle peut avoir de caméras à l'intérieur. Le pôle était détenu par le plus grand fournisseur de puissance de l'Arizona, SRP, qui affirmait que personne n'avait l'autorisation de mettre la boîte sur leur pôle. Brian Clegg dit peu de temps après que SRP a envoyé une équipe pour enlever la boîte.

    Peu de temps après ABC15 enquêté sur l'affaire, le bureau de l'alcool, tabac et armes à feu et Explosives(ATF), une branche de la U.S. Department of Justice, a reconnu l'installation de la boîte dans le cadre d'une enquête en cours. Les fonctionnaires avec l'ATF ne fournirait pas de renseignements sur leur prétendue enquête et ne confirmerait pas si ils étaient des activités de surveillance dans la région.

    « Je ne me sens plus sûre », a déclaré Brian Clegg. « Je sens que ma vie privée a été violée. »

    SRP dit ABC15 ils ignoraient la boîte avait été installée et que l'ATF doit notifier si elles vont installer quelque chose sur leur propriété. L'ATF a dit ABC15 qu'ils peuvent mettre des mesures de sécurité en place sans demander la permission. Évidemment le gouvernement fédéral est à l'aise de faire ce qu'il veut faire, chaque fois qu'il le veut, droit être damné.

    Un autre aspect intéressant de l'histoire de Clegg est le fait qu'il prétend l'équipage qui a installé la boîte est venu dans un camion marqué « Champ Pros. » La pensée des agents du gouvernement undercover installation d'équipement de surveillance tandis que déguisés en ouvriers sont très inquiétant et ressemble à une scène dès la sortie d'un film de Hollywood. Malheureusement, le Phoenix n'est pas la seule ville d'avoir des équipements de surveillance installé par un organisme du gouvernement fédéral.

    En novembre 2013, les résidents de Seattle repoussée contre l'installation de plusieurs noeuds du réseau maille attachés aux poteaux des services publics autour du centre-ville. Les nœuds ont été achetés par le service de Police de Seattle via une subvention de $ 2,7 millions du ministère de la sécurité intérieure. L'American Civil Liberties Union de Washington et les défenseurs de la vie privée ont été immédiatement préoccupées par la capacité des nœuds pour recueillir des informations de l'utilisateur via la connexion Wi-Fi.

    « La précision avec laquelle il peut géo-localiser et suivre les déplacements de votre téléphone, ordinateur portable ou tout autre dispositif sans fil par son adresse MAC ? Pouvez le réseau envoyer ces informations à une base de données, ce qui permet du SPD à reconstituer qui est là à un moment donné, tous les jours, sans mandat ? Le réseau ne voyez vous maintenant?"a demandé le journal de Seattle The Stranger .

    Initialement, le PD de Seattle était peu disposé à parler du réseau. Toutefois, la police a finalement cédé à l'opinion publique et a décidé, « le réseau maillé sans fil sera désactivé jusqu'à ce que le Conseil municipal approuve un projet de politique et qu'il y ait l'occasion d'un débat public vigoureux. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  16. Bien que la situation à Seattle a joué en faveur du peuple, nous devons reconnaître qu'il y a une entente de partenariat accru entre les organismes de surveillance du gouvernement fédéral et les forces de police locales plus en plus militarisées aux États-Unis. Comme militant Post signalé auparavant, une nouvelle politique de l'administration Obama facilitera pour la NSA à partager des informations entre les services répressifs avec très peu de surveillance.

    Selon le New York Times:

    L'administration Obama est sur le point de permettre à l'Office National de sécurité de plus des communications privées qu'il intercepte partager avec d'autres agences de renseignement américain sans première toute protection de la vie privée qui leur sont applicables, selon les responsables connaissant les délibérations.

    Les nouveaux changements de règle permettrait aux agences fédérales comme le FBI pour accès les flux d'informations recueillies par l'Agence d'espionnage, "y compris les courriels, appels téléphoniques et données de localisation". Ces organismes fédéraux aurait alors la possibilité de transmettre les données d'État et de la police locale. Comme le Times souligne, « tout cela peut se produire sans une surveillance judiciaire ou du Congrès en vertu d'un décret Reagan ère appelée EO 12333. »

    Le changement de règle par l'administration Obama est seulement un des outils que la police locale et les organismes fédéraux ont à leur disposition. Depuis des drones à raies pastenagues, des détecteurs de balle et lecteurs de plaque d'immatriculation automatique – l'État possède un arsenal de matériel d'espionnage. Comment le cœur libre et l'esprit du monde peut vivre une vie libre, heureuse et abondante avec l'omniprésent yeux et les oreilles de Big Brother ? Nous devons nous éduquer sur les outils utilisés pour la surveillance et à l'oppression et de commencer à travailler pour rediriger la technologie à des tyrans. Nous devons persévérer, être courageux et faire la lumière sur les ténèbres.

    http://www.thedailysheeple.com/why-is-the-federal-government-installing-mysterious-boxes-on-utility-poles_042016

    RépondreSupprimer
  17. Nouveau rapport prouve que l'US Law Enforcement prépare des des émeutes à l'échelle nationale

    22 avril 2016
    Le Anti-Media
    par Claire Bernish

    Le fascisme n'est pas souvent de balayer dans la nuit et prendre en charge le gouvernement de la nation de quelques malheureux ; au contraire, il s'infiltre progressivement dans le tissu culturel — comme c'est tranquillement se déroulant tout autour du globe, témoigne d'une recrudescence des ventes de matériel antiémeute qui est passé largement inaperçu.

    Un nouveau rapport des analystes avec le groupe industriel de la recherche, recherche de Sandler, prévoit le marché mondial du système du contrôle Riot pour les quatre prochaines années, mais au-delà un marché en plein essor à l'état de police mondiale en expansion en parallèle, il apparaît des gouvernements du monde sont aussi très conscients du mécontentement civil. Sandler prédit le marché aura une croissance annuelle de 3,5 pour cent et rend une juxtaposition éloquente, italiques ajoutés, impliquant les États-Unis :

    « Loi répressifs dans le monde sont le plus grand marché pour les systèmes de commande d'émeute. Ce marché devrait générer des revenus de plus de 3,5 milliards de dollars à la fin de 2020. Des pays comme les USA, Iran, Egypte, Russie, Chine et la Thaïlande ont commencé à se procurer le matériel antiémeute et investissent massivement dans [armes non-léthales]. Par ailleurs, des véhicules spéciaux qui sont équipés de canons à eau et des réservoirs ont été conçus pour des forces de sécurité, pour une utilisation dans les zones de conflit à gérer de démonstration et grandes foules. La demande de ces équipements devrait augmenter au cours des prochaines années. " "

    Notez la dernière phrase de son calendrier tronqué.

    Plus précisément, les analystes continuent :

    "En Amérique du Nord, les marchés importants sont le Canada et les organismes d'application de droit américain et dans ces pays sont mieux équipées avec les armes améliorées. La militarisation de la police et autres organismes d'application de loi dans les Amériques a encouragé l'utilisation de matériel antiémeute avancé."

    Alors que les pans du débat pays les subtilités du quel moindre mal devraient prendre la tête de la ploutocratie corporative, diverses lois américaines policières se préparent pour l'agitation pratiquement inévitable durant et après les élections.

    Les forces de police militarisées sont devenus de rigueur, même dans les plus petites villes du pays — mais armer les forces de l'ordre avec les armes de guerre, plutôt que de protéger les civils, a donné naissance à un gouffre de la méfiance et l'animosité des deux côtés. Il n'est pas comme si cet équipement est produit par une intention du marché, à protéger les civils contre un apparent à l'extérieur de la menace.

    Comme le rapport, qui n'offre pas une ventilation des agences spécifiques, il pourrait faire allusion à (peut-être bien dans son corps qui peut être acheté pour $2500 ici), définitivement États:

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  18. « Les lois répressives utilisent des systèmes de contrôle de riot pour maintenir l'ordre public et la sécurité et faire appliquer les lois. Ils servent à disperser, contrôler et arrêter les personnes impliquées dans les émeutes et manifestations. Systèmes de commande d'émeute comprennent des armes létales et non létales (NWLs), porté sur le corps des caméras, des véhicules blindés et systèmes de communication. "

    Car s'il est rejeté en conjonction avec un autre, un rapport de Lloyd entonne la nécessité de préparation que les émeutes de masse peut non seulement déclencher sans avertissement préalable, mais évasé vers l'extérieur, imprévisible — ce que l'assureur appelle «Contagion de la Violence politique. » Selon le rapport, les cas de violence politique "contagion (pandémies) sont devenues plus fréquentes, et la contagion effet de plus en plus rapide et percutant".

    Compte tenu des énormes manifestations dans le monde entier aux États-Unis et ailleurs — comme peuple enfin saisir les gouvernements corrompus comment sont réellement — il devient évident dans ces rapports, les politiciens et leurs organismes d'application de comprendre la plus grande menace pour leur pouvoir. Comme les caucus et primaires tomber dans le chaos et la ville de Cleveland se prépare pour la Convention nationale républicaine — votants et non-votants alike abritent une plus grande désillusion que jamais auparavant.

    Cleveland, dont les policiers sont en cours fédérale surveillance suite à un ministère de la Justice de sonde qui trouve un schéma général de brutalité, prévoit de dépenser environ $ 20 millions pour renforcer les mesures de sécurité pour le RNC. Tandis que la partie de la somme se concentrera sur la formation, les dépenses de personnel, etc., Vox a signalé 40 % seront consacrés à le « équipement et fournitures » — y compris, en partie, 2 000 ensembles de plein-corps émeute engins. En outre, si ce n'est pas inquiétant, la ville "a éteint des soumissions pour, entre autres choses, 24 ensembles d'armure ballistique, de patrouille 300 vélos et de plus de 3,7 milles d'emboîtement des barrières en acier, qui peut être utilisé pour restreindre les manifestants,"selon Vox.

    Ensemble, les rapports peignent une terrible prédiction — pas comme beaucoup pour son illustration d'un monde dans le chaos, mais pour son régime autoritaire décompté acteurs peuvent agir agressivement pour annuler le changement même positif et Pacifique par le reste d'entre nous.

    http://www.thedailysheeple.com/new-report-proves-us-law-enforcement-preparing-for-rioting-on-a-national-scale_042016

    RépondreSupprimer
  19. HARCELEMENT COLLECTIF, AGRESSION A DISTANCE PAR DES ARMES ELECTROMAGNETIQUES ET NEUROLOGIQUES A ENERGIE DIRIGEE ET CONTROLE MENTAL A DISTANCE, EN GENERAL.
    Ce blog a pour but d’informer et de sensibiliser le public sur le harcèlement en bande organisée, sur les agressions à distance par des armes électromagnétiques et neurologiques à énergie dirigée et sur le contrôle mental à distance en général.

    https://rudy2.wordpress.com/

    TELEPATHIE SYNTHETIQUE : TORTURES PERPETREES PAR 100000 ESPIONS SECRETS DU FBI ET DE LA NSA VIA LA TELEPATHIE SYNTHETIQUE ET LES ARMES PSYCHOTRONIQUES.

    Traduit de l’anglais par Rudy Andria.

    Décembre 2012.

    Note de Geral Sosbee: Voir Description des symptômes à l’adresse: http://www.sosbeevfbi.com/part19-updatefor.html .

    Sosbee Vétéran:
    http://www.sosbeevfbi.com/geralsosbeearmyf.html .

    “Des psychopathes perverts du FBI et de la NSA effectuent secrètement et illégalement des expérimentations non consensuelles et sadiques de télépathie synthétique ainsi que des agressions par des armes psychotroniques sur des centaines de milliers de citoyens innocents aux États-Unis et ailleurs.

    Envoyez cette page à tous vos amis et à vos pairs et collègues, diffusez vos connaissances, de sorte que tous les Américains et les autres citoyens, ailleurs dans le monde, soient informés sur les épouvantables dernières technologies secrètes, utilisées par le FBI et la NSA sur des centaines de milliers de citoyens innocents dans le monde entier.

    Ce serait génial si quelqu’un pouvait publier ce post et faire passer le message sur internet, dans l’intérêt de tous les Américains épris de liberté et de tous les citoyens innocents du monde entier.

    La majorité de ces personnes innocentes ne savent même pas qu’elles sont victimes de tortures et sont utilisées comme cobayes par ces tortionnaires pervers et psychopathes du FBI et de la NSA.”
    ——————————————
    Le Pentagone et les agences américaines de renseignement appelées NSA (National Security Agency), C.S.S. (Central Security Service), D.I.A. (Défense Intelligence Agency), D.A.R.P.A. (Defense Advanced Research Projects Agency ), CIA (Central Intelligence Agency), D.H.S. (Department of Homeland Security), FBI (Federal Bureau of Investigation), et Cointelpro ou Counter Intelligence Program Unit, disposent d’une technologie hautement top secrète qui permet de capter les pensées intimes des individus dans les vibrations venant des impulsions électriques du cerveau.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. Ces pensées peuvent être diffusées via des émetteurs-récepteurs infrasons à micro-ondes, des satellites, et toute autre forme de technologie qui utilise le transfert électromagnétique, la télévision, la radio, l’Internet et le téléphone.

    Le Pentagone appelle “TELEPATHIE SYNTHETIQUE” cette technologie de la lecture des pensées, bien qu’il n’y ait absolument rien de paranormal sur ce sujet. La N.S.A. ou National Security Agency est une section hautement secrète du Ministère Américain de la Défense. La N.S.A. dispose d’un budget noir, et est toujours dirigée par un officier général de l’une des branches de l’armée américaine.

    Les technologies top secrètes disponibles à l’armée américaine ont, en général, une avance d’une trentaine d’années ou peut-être encore plus sur la technologie, qui est disponible à l’économie civile des États-Unis.

    Qui auprès du grand public américain est censé savoir le niveau de développement technologique dans les laboratoires secrets de la NSA et de la D.A.R.P.A. (Defense Advanced Research Projects Agency) ?

    Le siège de la National Security Agency se trouve à Fort Meade, dans l’État américain du Maryland. Aujourd’hui, il existe des puces informatiques microscopiques basées sur la nanotechnologie, qui peuvent être insérées dans le corps d’ une personne au moyen d’une injection, d’une capsule ou d’ amalgame dentaire, à l’insu ou non du médecin ou du pharmacien.

    Ces puces informatiques peuvent traquer, par radio ou par micro-ondes, la personne implantée.
    Ces puces microscopiques peuvent également être rendues invisibles à la détection, via un scanner de Tomodensitométrie axiale, I.R.M.(Imagerie par Résonance Magnétique), T.E.P (Tomographie par Emission de Positons) et par quelques moyens de démagnétisation électromagnétique.

    Avec les tous derniers progrès technologiques top secrets et rapides à la disposition des agences américaines de renseignement militaire, la nécessité d’utiliser des implants informatiques microscopiques dans l’exécution de la télépathie synthétique contre des individus ciblés est devenue obsolète.

    On utilise, au contraire, un système à micro-ondes de contrôle à distance, un système subliminal, sans fil et lié au subconscient contre les personnes ciblées qui subissent le harcèlement par télépathie synthétique.

    La télépathie synthétique est utilisée dans l’entraînement à la torture et/ou les expérimentations humaines, comme tactiques de diversion…, fausses pistes, dissimulations, miroirs aux alouettes et écrans de fumée, comme campagnes de diffamation par des associations, comme campagnes d’intimidation indubitablement secrètes contre les dissidents, et comme méthode d’espionnage.

    Jadis, on croyait que les allégations sur les agents de la C.I.A. déversant secrètement des matières radioactives dans les bidonvilles des grandes villes des États-Unis, dans le cadre d’un programme de recherche des années 50, étaient tout simplement des théories de complot de masse, jusqu’au jour où le gouvernement fédéral américain a publiquement admis, dans les années 90, que l’allégation était bel et bien vraie.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  21. Les agents du FBI et de la NSA qui font partie d’une société secrète états-unienne sont des sociopathes et des psychopathes génétiquement enclins à agir comme tueurs à gages, tortionnaires, agresseurs sexuels, harceleurs, calomniateurs et agents provocateurs impliqués dans les meurtres et la torture de centaines de milliers de citoyens américains innocents, pendant des années et des années.

    Au dernier décompte, il existe 50.000 espions de la NSA incluant des hommes d’affaires, des prêtres, des dirigeants communautaires de tous les horizons, qui espionnent et pistent presque tous les Américains.

    Afin d’empêcher toute manifestation de sympathie envers les victimes ciblées, les stagiaires en espionnage par télépathie synthétique, les sociopathes, les tortionnaires sadomasochistes, les calomniateurs, les conducteurs d’expérimentations ou expérimentateurs et les espions, évitent délibérément de ressentir les émotions de leurs victimes, en observant les ondulations électroencéphalographiques sur les écrans d’ordinateur, ainsi que les mots pensés en silence par leurs victimes, lesquels mots, eux aussi, apparaissent sur les écrans d'ordinateur.

    Là encore, qui peut sentir toutes les émotions et les pensées qu’une personne donnée a vécues et senties, à chaque seconde de sa vie entière ?
    Les émotions et les mots silencieux des victimes des opérateurs de télépathie synthétique peuvent être diffusés, contre la volonté de ces victimes, à quiconque ces opérateurs-tortionnaires ont envie de les diffuser.
    Ils ont aussi le pouvoir de bloquer ou censurer les émotions et les mots dont ils ne souhaitent pas la diffusion. Les espions par télépathie synthétique peuvent également placer leurs propres émotions et paroles criminelles, antisociales ou négatives chez leurs victimes, par le biais d’une technologie de lavage de cerveau et de télécontrôle à micro-ondes, une technologie subliminale liée au subconscient.
    Ils peuvent, grâce à la télépathie synthétique, changer la voix derrière leurs paroles, de façon à faire croire que c’est la victime ciblée et non eux, les tortionnaires, qui sont en communication.
    Ils peuvent également stocker les émotions et les mots pensés en silence, dans une banque de mémoire d’un superordinateur qu’ils ont la possibilité de retransmettre à une date ultérieure.
    Il semblerait que les opérateurs en télépathie synthétique, bien que possédant un QI élevé, tendent, par prédisposition, vers un comportement sociopathe, en raison d’un défaut génétique ou d’une combinaison de défauts génétiques, et leur seule façon de pouvoir maintenir l’enthousiasme dans leur vie est de s’engager dans un modèle de dépendance aux activités et fantasmes sadomasochistes.

    Si vous ne croyez pas en l’existence de la télépathie synthétique, vous devriez absolument consulter les sites web suivants qui révèlent cet aspect de la guerre psychologique électromagnétique et le contrôle mental qui est aujourd’hui déclassifié.

    J’invite les lecteurs à imprimer / sauvegarder ce document ainsi que le lien suivant, où sont expliquées en détail et schéma à l’appui, les agressions et tortures sadiques, exécutées via des armes psychotroniques par la NSA, sur des centaines de milliers de citoyens innocents, cobayes et victimes, aux Etats-Unis et dans le monde entier.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  22. “Opérations secrètes de l’Agence de Sécurité Nationale américaine NSA” (lien inconnu ).
    Les lecteurs sont invités à imprimer le document dans le lien ci-dessus et à étudier les images et la technologie. Des informations importantes du lien ci-dessus pour les Américains et autres, pour s’éduquer, s’informer et se protéger eux-mêmes et leurs proches de ces expériences secrètes, non consensuelles et illégales, ainsi que des agressions et tortures exécutées par 100.000 psychopathes et espions secrets du FBI et de la NSA.
    1) La NSA possède des dossiers sur tous les citoyens américains. La NSA recueille des informations sur leurs concitoyens, en faisant appel à des agents de la NSA et à plus de 50.000 espions (HUMINT).
    2) Le personnel de la NSA dans la communauté ont généralement des “identités-écrans” comme travailleurs sociaux, prêtres, chefs religieux, avocats et chefs d’entreprises.
    3) Le personnel de la NSA peut contrôler la vie de centaines de milliers d’individus aux États-Unis en utilisant le réseau de renseignement intérieur de la NSA et les sociétés écrans.
    4) Ce réseau (DOMINT) couvre l’ensemble des Etats-Unis, implique des dizaines de milliers de membres du personnel de la NSA, et traque des millions de personnes simultanément.
    5) NSA/DOMINT a la possibilité d’assassiner des citoyens américains en secret ou exécuter des opérations secrètes de contrôle psychologique, pour que les sujets se voyent attribuer un diagnostic de maladie mentale.
    6) À l’heure actuelle, la NSA a des ordinateurs nanotechnologiques qui ont quinze ans d’avance sur la technologie informatique actuelle.
    7) Des puces de télépathie synthétique et d’autres puces d’armes psycho-électroniques peuvent être insérées sans douleur, dans le corps des victimes, à leur insu et sans leur consentement, en seulement quelques minutes, par les espions du FBI et de la NSA.
    8) la cartographie du cerveau générée informatiquement par la NSA peut surveiller en permanence l’ensemble de l’activité électrique du cerveau.
    9) A des fins de surveillance électronique, l’activité électrique dans la zone de la parole du cerveau peut être traduite en pensées verbales.
    10) les agents de la NSA peuvent utiliser ceci en secret, pour affaiblir et discréditer les sujets en simulant des hallucinations auditives, caractéristiques de la schizophrénie paranoïde.
    11) Sans aucun contact avec le sujet, la surveillance neurale à distance peut cartographier l’activité électrique venant du cortex visuel du cerveau et peut aussi montrer sur un moniteur de video des images du cerveau du sujet. Les agents de la NSA voient ce que les yeux du sujet sont en train de voir.
    12) La mémoire visuelle peut également être vue. Le Remote Neural Monitoring ou Surveillance Neuronale à Distance peut envoyer des images directement vers le cortex visuel, en contournant les yeux et les nerfs optiques.
    Les agents de la NSA peuvent utiliser ceci subrepticement, pour placer les images dans le cerveau d’un sujet sous surveillance, durant le sommeil paradoxal, à des fins de programmation du cerveau .

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  23. 13) La NSA, à Fort Meade, a mis en place un vaste système RNM bidirectionnel sans fil utilisé pour traquer les sujets et surveiller de manière non-invasive l’information audiovisuelle dans leur cerveau. Tout cela se fait sans aucun contact physique avec le sujet.
    Le RNM est l’outil ultime de la surveillance et du renseignement intérieur.
    14) Le discours, le son en 3D et l’audio subliminale peuvent être envoyés vers le cortex auditif du cerveau du sujet (en contournant les oreilles), et les images peuvent être envoyées dans le cortex visuel. Le RNM peut modifier les perceptions, les humeurs et le contrôle moteur d’un sujet.
    15) Les “Signals Intelligence” de la NSA ont la capacité exclusive de contrôler à distance et de manière non invasive l’information dans le cerveau humain, en décodant numériquement les potentiels évoqués dans les émissions électromagnétiques de Hz 30-50,5 milliwatts en provenance du cerveau.
    16) Surveillance à distance / traque d’individus en n’importe quel endroit, à l’intérieur de n’importe quel bâtiment, en permanence, partout dans le pays. Le RNM peut identifier électroniquement les individus et les traquer et pister, partout aux États-Unis.
    NDT: et dans le monde entier.

    17) Des dizaines de milliers de personnes, en tout endroit, qui font office de physionomistes et d’espions du voisinage ou des entreprises (parfois, sans qu’ils s’en rendent compte) pistent et contrôlent des sujets qui doivent être soumis au contrôle secret exécuté par le personnel de la NSA.
    Comment le FBI et la NSA rendent invalides et handicapés leurs propres concitoyens innocents avant de les assassiner?
    Dieu seul sait combien de ces meurtres non résolus et combien de ces maladies sont en fait commis par ces 100.000 agents et espions du FBI et de la NSA.
    18) La NSA possède des kits visant à répandre, dans l’eau de robinet et les gaines de ventilation de la résidence des sujets, des drogues (comme le gaz soporifique ou les drogues qui facilitent le lavage de cerveau). Ceci est une émanation de la pharmacopsychologie de la CIA.

    19) Les victimes subissent quotidiennement des introductions par effraction dans leur domicile de la part des espions secrets du FBI et de la NSA. Les victimes de ces tortures sans fin n’ont aucun moyen de prouver les effractions de domicile et l’empoisonnement de leur nourriture, puisque les espions du FBI et de la NSA détiennent une technologie pouvant facilement désactiver les systèmes de surveillance vidéo, les lignes téléphoniques et les systèmes d’alarme de sécurité des victimes de torture.
    20) Les espions du FBI et de la NSA menacent des centaines de milliers de ces victimes de torture innocentes en Amérique avec des accidents, des attentats bio-terroristes, sous forme de rougeole, de varicelle, et de variole.
    Egalement d’autres formes de virus, divers aspects mortels du sida, des maladies débilitantes (fibrose kystique, alzheimer, etc). Les espions du FBI et de la NSA affichent ces messages de menace sur Internet et seules les victimes de contrôle mental peuvent savoir que ces menaces leur sont destinées. Dans certains cas, malheureusement, ces victimes de torture souffrent sans savoir qu’elles sont victimes de torture…


    https://rudy2.wordpress.com/telepathie-synthetique-tortures-perpetrees-par-100000-espions-secrtes-du-fbi-et-de-la-nsa-via-la-telepathie-synthetique-et-les-armes-psychotroniques/

    RépondreSupprimer
  24. AGRESSIONS ELECTROMAGNETIQUES et DGA (Délégation Générale pour l’Armement)

    MOYENS D’ESSAIS EN AGRESSIONS ELECTROMAGNETIQUES DE LA DGA.
    La Délégation Générale pour l’Armement (DGA) dispose de moyens d’essais très importants afin d’assurer ses missions d’expertises dans le domaine des agressions électromagnétiques, au profit essentiellement des programmes d’armement français et européens.

    Toutefois, l’utilisation de ces moyens reste ouverte à des applications civiles.

    La DGA dispose de trois centres d’expertises et d’essais intervenant dans les agressions électromagnétiques :
    – le Centre d’Essais Aéronautique de Toulouse (CEAT), intervenant pour les aspects foudre, décharges électrostatiques, CEM et champs forts,
    – le Centre d’Études de Gramat (CEG), pour l’IEMN (Impulsion électromagnétique d’origine nucléaire) et les MFP (Micro-ondes de fortes puissances).
    - voir photo sur site -
    Le générateur “ECF” de Gramat.
    Source : http://www.jp-petit.com

    – le Centre Technique des Systèmes Navals, situé à Toulon, pour les aspects DRAM (Dommages des Rayonnements sur les Armes et Munitions).

    Ces trois centres interviennent conjointement afin d’assurer un durcissement électromagnétique global et cohérent sur les systèmes expertisés.

    L’utilisation des moyens d’essais associés à ces expertises sont coordonnés, afin d’optimiser les campagnes d’essais d’un point de vue coûts et délais.

    Dans un bâtiment entièrement diélectrique a été installé un simulateur d’impulsion électromagnétique de type strip-line
    (dimensions : L=45 m, l=14m, h=7m).
    Ce dispositif est entièrement démontable et offre deux zones de test :

    Une zone de test principale pouvant recevoir des maquettes de grandes dimensions comme des véhicules blindés, shelters sur camion, hélicoptères. (temps de montée inférieure à 0.6 nanosecondes).
    Une zone de test maquette destinée à des études EM avec des impulsions très rapides (temps de montée inférieur à 200 pico-secondes).

    Des pièces spéciales de transition autorisent le raccordement de multiples générateurs de d’impulsions haute-tension, depuis quelques kilovolts jusqu’à 400 kilovolts.

    http://www.next-up.org/pages/nouvellesdumonde65BombEMP.php

    https://rudy2.wordpress.com/agressions-electromagnetiques-et-dga-delegation-generale-pour-larmement/

    RépondreSupprimer
  25. ar. VIDEO+TEXTE sur LES ARMES ELECTROMAGNETIQUES ET A ENERGIE DIRIGEE

    Les armes électromagnétiques et à energie dirigée Texte + Video

    http://www.ovnisant.com/les-armes-electro-magnetiques-et-a-energie-dirigee.html

    RépondreSupprimer
  26. ARME BIO-ELECTROMAGNETIQUE: L’ARME ULTIME

    “Une arme qui fonctionne à la vitesse de la lumière, elle peut tuer, torturer et réduire en esclavage”, Harlan Girard.

    Article de Harlan Girard

    Traduit (en français et en espagnol) de l’anglais par Rudy Andria avec l’autorisation de Institute of Science In Society (ISIS).
    http://www.i-sis.org.uk/BWsp.php ==>Versión española.


    Les armes électromagnétiques fonctionnent à la vitesse de la lumière; elles peuvent tuer, torturer et réduire en esclavage; mais le public est en grande partie inconscient de leur existence, parce que ces armes fonctionnent dans le plus grand secret et ne laissent pas de preuves physiques. Les armes électromagnétiques ont été testées chez des êtres humains dès 1976. Grâce à une très grande dispersion des sujets non-consentants et à de véhémentes attaques de leur crédibilité, il a été possible pour les États-Unis de poursuivre ces expériences humaines, sans être jamais inquiétés par des discussions, des critiques et des points de vue opposés.

    Ce système d’arme ultime est actuellement déployé en Iraq. Les Forces Aériennes des États-Unis et l’Infanterie de la Marine s’y réfèrent sous l’expression “Active Denial System” ou ADS (Système de Dénégation Active), comme si cette arme était purement utilisée dans un but défensif, mais il n’en est rien.


    La vérité sur “la Technologie de Dénégation Active”

    Il n’existe qu’un seul spectre électromagnétique. Les armes nucléaires libèrent une grande quantité de radiations ionisantes dans la gamme à haute fréquence placée au-dessus de la lumière visible, où l’énergie de la radiation est capable de rompre des liens chimiques. Il est généralement admis que les radiations ionisantes provoquent le cancer.

    Les militaires américains ont utilisé, à des fins militaires, les radiations non-ionisantes, au-dessous de la gamme de lumière visible, ainsi que les micro-ondes et les ondes radio utilisées dans les téléphones mobiles et les télécommunications. Le gouvernement américain a nié les possibilités de risques pour la santé avec les radiations électromagnétiques non-ionisées, à la fois comme projet de recherche sur un être humain involontaire et comme moyen de défense , qu’ils ont appliqué pendant de nombreuses années, sans toutefois le reconnaitre, tout en décourageant les autres pays de développer ce type d’armes.

    Le seul effet biologique des radiations non ionisantes que le gouvernement américain ait reconnu depuis de nombreuses années est l’effet calorifique émis par la radiation et, par voie de conséquence, il est nécessaire de voir dans “l’Active Denial Technology” l’arme qui produit la douleur soudaine du réchauffement de la peau, mais ce n’est pas tout à fait de cette façon que les radiations agissent.

    La lecture des ondes cérébrales et le contrôle de l’esprit.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  27. En 1959, Saul B. Sells, professeur de psychologie sociale dans une petite université américaine, a présenté une proposition à la CIA pour leur construire la machine electroencéphalographique la plus sophistiquée qui aurait la capacité de calcul intégral apte à l’analyse et, dans le meilleur des cas, donnerait un sens aux ondes cérébrales qu’il a enregistrées. En d’autres termes, le professeur a proposé de faire une machine qui pourrait dire à la CIA ce qu’une personne était en train de penser et qui pourrait dire également que cette personne désire ou ne désire pas révéler l’information en question.

    La CIA a approuvé le projet en 1960, en y ajoutant un peu de recherche de bibliothèque avec cinq objectifs. Le cinquième objectif de la recherche était, “les Techniques pour Activer l’Organisme Humain par les Moyens Électroniques fonctionnant à distance”. L’attribution tout entière était connue à partir de ce moment-là sous l’appelation “Sous-projet 119 MKULTRA”, MKULTRA étant le scandaleux programme de contrôle mental de la CIA. Il était basé sur la notion erronée que les Soviétiques ont déjà été en possession des moyens de contrôler le cerveau et que les Etats-Unis devaient atteindre le niveau des Soviétiques aussi rapidement que possible.

    Les documents qui appartiennent au Sous-projet 119 MKULTRA sont conservés, à l’heure actuelle, dans les Fichiers de la Sécurité Nationale (une organisation non gouvernementale) à l’Université George Washington à Washington, DC. [1]. John Marks, auteur de “A la Recherche du Candidat Manchu : la CIA et le Contrôle mental”, (Times Books, New York, 1979) a fait donation des documents MKULTRA; son livre a été republié par W.W. Norton & Company, Inc, New York, 1991 et il est encore disponible .

    Le “Projet Bizarre” a succédé au Sous-projet 119 MKULTRA en 1965. Le but de Bizarre est d’enregistrer et d’analyser la complexité du “signal micro-ondes” qui aurait été projeté sur l’ambassade américaine à Moscou par les Soviétiques, à partir d’un bâtiment de la rue d’en face . Ce qu’il y avait d’intéressant à propos du Projet Bizarre c’est que, quand bien même les États-Unis auraient nié jusqu’à ce jour les éventuels effets néfastes sur la santé des radiations à micro-ondes, ils n’ont pas attendu une seconde pour soupçonner “le signal de Moscou” d’avoir eu un grand nombre d’effets sur la santé du personnel de l’ambassade, en particulier les ambassadeurs successifs dont le bureau avait été irradié par le signal . Au moment même où le Département d’État procédait auprès du personnel de l’ambassade à un test pour vérifier une éventuelle rupture d’ADN provoquée par le signal de Moscou,les Américains se sont vus contraints à ne pas se plaindre ,parce que la puissance du signal soviétique était une infime fraction inférieure à la puissance du niveau d’exposition autorisée pour l’homme .Le journaliste Barton Reppert est celui qui a écrit le document qui fasse autorité sur les signaux de Moscou . (Notes de l’éditeur : Les ruptures d’ADN dues à l’exposition aux téléphones mobiles ont été confirmées par les récentes recherches en laboratoire (Science in Society 24).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  28. Conversion du son en micro-ondes

    En 1973, Joseph C. Sharp, psychologue expérimental au “Walter Reed Army Institute of Research” a effectué une expérience qui a été cruciale pour le développement de la torture utilisée en Iraq . James Lin a mis en place l’équipement dans son laboratoire et il a converti des formes d’ondes sonores en micro-ondes, ce qui lui a permis de s’entendre lui-même prononcer des nombres de un à dix dans sa tête, en passant par ses propres oreilles. Cette expérience n’a pas été publiée mais est mentionnée dans le livre de Lin, Microwave Auditory Effects and Applications, publié en 1978 .
    L’expérience a été confirmée sur le site de US Patent 6 587 729, “Apparatus for Audibly Communicating Speech Using the Radio Frequency Hearing Effect”«Appareillage pour Communiquer Discours de Communication Audible utilisant l’Effet Auditif de Radio Fréquences” . Ce brevet est une version améliorée de l’appareil utilisé dans l’expérience de laboratoire de 1973, publié le 1er Juillet 2003 et communiqué au secrétariat des Forces Aériennes. Il prouve scientifiquement qu’il est possible d’entendre des voix dans la tête, sans souffrir de schizophrénie paranoïde.

    Pourquoi ce brevet a-t-il été révélé au grand jour par cette publication, à un moment où le gouvernement des États-Unis pratique un degré de confidentialité pouvant rivaliser avec le Kremlin de Staline ? Je n’ai pas de réponse satisfaisante, sauf d’avancer que l’appareil dans le brevet a déjà été remplacé par un matériel qui permet d’atteindre le même effet, par des moyens beaucoup plus sophistiqués. Il bloque les processus normaux de la mémoire et de la pensée à distance par des moyens électroniques, tout en fournissant des souvenirs faux, déformés et/ou mauvais et des suggestions, par le biais d’un processus appelé “télépathie synthétique”. Le matériel qui produit la télépathie synthèse est parfois dénommée “technologie d’influence”.

    Tandis que les voix et les visions, les rêves et les cauchemars sont les manifestations les plus étonnantes de ce système d’arme, il est aussi capable de mutiler un sujet humain en limitant ses mouvements normaux, en causant des douleurs aiguës équivalentes à de très graves défaillances d’organes pouvant aller jusqu’à la mort, et en interférant avec le fonctionnement normal de n’importe quel sens humain. En d’autres termes, n’importe quelle torture dont les trois mots “Baie de Guantanamo” sont devenus synonymes, peut être exécutée par des moyens électroniques déclenchés à distance.

    Les instruments de torture.

    “La technologie d’influence” est aussi capable de convaincre les sujets que leur esprit est en cours de lecture et que la propriété intellectuelle est pillée. Elle peut même inciter au suicide ou à l’assassinat d’un membre de la famille, d’un ami ou de collègues de travail. Au cours de l’année de la soi-disant “guerre contre la drogue” (qui a précédé la «guerre contre le terrorisme»), des lettres que les sujets humains involontaires avaient écrites ou étaient sur le point de recevoir, disparaissaient régulièrement du courrier , comme si le gouvernement était engagé dans une énorme opération secrète avec les bureaux de poste, partout dans le pays. Lorsque George Herbert Walker Bush devint président en 1989, les assassinats d’employés au sein des bureaux de poste étaient devenus si fréquents que l’expression «Going postal» avait commencé à remplacer l’expression courante «going crazy». Le meurtre de collègues dans d’autres lieux de travail a commencé à attirer l’attention des médias.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  29. J’estime que le coût de l’emprisonnement d’un être humain dans son propre corps et de l’application d’interminables tortures va de 5 000 000 à 10 000 000 $ par an (voir ci-dessous).

    Par “interminable torture” je veux dire exactement que l’absence de signes apparents laissés par ce nouvel équipement de torture des sujets humains (tels que les dommages causés à la peau) est la porte ouverte aux tortures de sujets involontaires 24 heures sur 24, 365 jours par an. Cela se pratique, même le jour de Noël et à Pâques [8]. Je suis arrivé à mon estimation du prix des expériences et/ou de l’utilisation d’armes électromagnétiques chez un sujet humain, lors d’une visite d’une chaîne de télévision par câble qui se spécialise dans la vente télévisée de biens 24 heures sur 24.Je me suis informé du nombre de personnel technique requis, de leurs heures de travail et de l’échelle de leurs salaires ; également du nombre d’employés de réserve requis pour préparer la programmation des émissions. Je ne me suis pas enquéri du coût du matériel électronique ni du calendrier de l’usure. J’ai estimé le montant de cette usure: il est inclus dans le coût annuel de la torture d’un sujet humain non-consentant.

    La torture est une affaire qui fait appel à beaucoup de main-d’oeuvre. Quel objectif justifierait cet investissement ? Pourrait-on être à ce point malsain pour gouverner le monde en réduisant à l’esclavage les gouvernements démocratiques des pays les plus peuplés ? Cet objectif a certainement à voir avec le dédain et l’hostilité des États-Unis envers les Nations Unies, envers les conventions et les accords internationaux qui ont été ratifiés dans le droit international passé [9].

    Le 1er mars 2001, l’Infanterie de Marine a annoncé une nouvelle arme non létale, “Active Denial Technology” (la Technologie de Dénégation Active) qui, apparemment, produit d’immenses douleurs, par l’ébullition des molécules d’eau dans la peau humaine, sans endommager la peau elle-même. Selon la description publiée dans un article du New Scientist, on emploie la radiation électromagnétique pulsée dans une fréquence de 95 GHz avec une portée d’à peu près 600 mètres [10]. Il y a eu quelques nouveaux rapports dans la revue en 2005, y compris un publié en juillet [11], décrivant les volontaires qui participent aux expériences, pour déterminer jusqu’à quel point “l’Active Denial System” (ADS) ne présenterait aucun danger s’il devait être utilisé pour le contrôle de la foule. Il a été rapporté que les radiations des armes ADS causent des douleurs en 2 à 3 secondes et deviennent “intolérables en moins de 5 secondes”.

    La technologie ADS est la pierre angulaire du système employé pour torturer 2000 personnes dans l’intimité de leur propre foyer , pas seulement aux États-Unis, mais dans le monde entier, partout où des nations ont signé des Accords de Statut de Force (“Status of Forces Agreements”) avec les États-Unis [12]. Les accusations de torture ont été reçues d’abord des pays avec lesquels les États-Unis ont une relation spéciale de partage de l’intelligence, c’est-à-dire le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. C’est ainsi que les rapports ont commencé à arriver des “pays conquis”, où les États-Unis continuent à installer un grand nombre de troupes, à savoir l’Allemagne et le Japon. Lorsque la France a réintégré le bras militaire de l’OTAN à la fin des années 90, nous commençons à recevoir des accusations de torture en France. Plus récemment, commencèrent à arriver les accusations de torture de l’Inde, où les entreprises américaines se sont mises à sous-traiter non seulement les services d’assistance en ligne, mais aussi les programmations informatiques. [13].

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  30. Et puis vient le cas de la Russie, où des expériences de torture involontaire semblent être à la fois nombreuses et bien organisées. J’ai appris, de sources dignes de foi, que tout scientifique russe qui savait parler anglais avait trouvé un foyer dans un laboratoire d’une université américaine ou un logement du gouvernement américain. C’est plausible, compte tenu de cette préoccupation américaine fréquemment propagée par la rumeur, selon laquelle les experts soviétiques en armement nucléaire et biologique pouvaient trouver un emploi en Iran. Il a été démontré qu’à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, l’Armée américaine s’est déployée à travers toute l’Allemagne dans une opération nommée “Project Paperclip”, pour recruter en particulier des scientifiques nazis et des experts en fusée, en médecine, en aérospatiale. D’autres chercheurs ont été recrutés, tout simplement pour priver l’Union Soviétique de cette ressource. Et qu’en était-il des scientifiques soviétiques qui ne savaient pas parler anglais ? Nous le saurons, en temps et en heure, c’est certain, mais pour l’instant c’est plus qu’une simple conjecture qu’au moins certains d’entre eux ont été utilisés pour étudier le système de valeurs russe et les processus de prise de décision, en torturant d’autres Russes avec la “technologie d’influence” américaine. [14].


    Deux articles intéressants et importants sur les armes bioélectromagnétiques ont été récemment publiés dans le “New Scientist” : “La douleur maximale est l’objectif des nouvelles armes américaines” et “La Police joue avec les armes moins létales”, tous les deux écrits par David Hambling [15]. Voir aussi “US Patent 6536440? du 25 mars 2003 [16].


    Après avoir achevé cet article vers la mi-juin 2005, mon attention s’est portée sur le déploiement par les Israéliens d’un dispositif appelé “The Scream” (le Cri), qui envoie des explosions de sons audibles mais pas forts, à des intervalles d’à peu près 10 secondes. Un photographe, témoin d’une manifestation, déclara qu’il continuait à entendre le son dans sa tête, même après avoir couvert ses oreilles. Cela me fait penser que l’agent actif est électromagnétique, plutôt qu’acoustique. En d’autres termes, les Israéliens sont parvenus à avoir un dispositif qui est beaucoup plus intelligent que notre “Active Denial Sytem” (ADS). Ce dispositif décourage non seulement d’éventuels agitateurs, mais signale aussi de manière audible qu’il a été allumé. Le dispositif américain ne le fait pas. Il appartient entièrement aux soldats de troupe (qui déclenchent le dispositif) de déterminer l’intensité des douleurs causées par les brûlures reçues par leurs adversaires . La marge d’erreur avec le dispositif américain est démesurée. Ce dispositif peut également avoir le qualificatif “arme létale”, parce que, dans la pratique, il le sera très fréquemment. [17].


    Voir : US.patent#39511341 , US.patent#65364401,US.patent#65877291
    http://www.i-sis.org.uk/BW.php ==> English Version.
    http://www.i-sis.org.uk/BWsp.php ==>Versión española.

    https://rudy2.wordpress.com/3405-2/

    RépondreSupprimer
  31. ARMES A ENERGIE DIRIGEE ET LEURS APPLICATIONS

    Les armes à énergie dirigée et leurs applications.

    “Les psychotechnologies combinent l’électronique et les sciences cognitives en ciblant le cerveau et sa capacité d’analyse par le biais de leur action sur toutes les portes sensorielles du système nerveux. En agissant sur le système nerveux ces radars ou autres émetteurs d’ondes électromagnétiques, acoustiques ou signaux encore secrets permettent d’influencer les émotions, les pensées et donc les actions.
    Des rapports d’experts (dont les rapports du Parlement européen et les publications du Comité pour l’évaluation des options technologiques et scientifiques -STOA- parus entre 1995 et 1999) font état du développement et de la mise en circulation en continu de technologies et d’armes à énergie dirigée antipersonnelles appelées à tort non-létales, puisqu’elles peuvent en réalité devenir mortelles si la puissance est augmentée ou si la victime est affaiblie. Ce discours sert à les faire paraître moins dangereuses et donc plus acceptables aux yeux de l’opinion. Ces systèmes portent atteinte aux grands principes et objectifs de l’Union Européenne.”

    Une pétition a déjà été mise au point en 2003 par le CAPT (COLLECTIF CONTRE LES ABUS DUS AUX PSYCHO-TECHNOLOGIES), afin d’engager à étudier plus avant la question des armes à énergie dirigée et leurs effets.

    “Il est nécessaire que les citoyens prennent conscience du danger lié à la recherche portant sur le domaine cognitif, tant de par les conditions d’expérimentation que de l’usage qui en est fait ou qui en sera fait, car l’un et l’autre mettent les citoyens en danger, et ce danger va se développer de façon exponentielle.” (Citation de Josselyne Abadie).
    ………………………………
    Voici le texte de la pétition en question:
    PETITION ADRESSEE AU PARLEMENT EUROPEEN.
    LES DERIVES DES ARMES A ENERGIE DIRIGEE.

    Nous, soussignés citoyens de l’Union européenne, saisissons le Parlement Européen, afin qu’il étudie plus avant la question des armes à énergie dirigée et leurs effets. Ces systèmes portent atteinte aux grands principes et objectifs de l’Union européenne, nous demandons que des mesures soient prises.

    Des rapports d’experts (dont les rapports du Parlement européen et les publications du Comité pour l’évaluation des options technologiques et scientifiques -STOA- parus entre 1995 et 1999) font état du développement et de la mise en circulation en continu de technologies et d’armes à énergie dirigée antipersonnelles appelées à tort non-létales, puisqu’elles peuvent en réalité devenir mortelles si la puissance est augmentée ou si la victime est affaiblie. Ce discours sert à les faire paraître moins dangereuses et donc plus acceptables aux yeux de l’opinion.

    Ces technologies qui répondent à des objectifs aussi bien civils que militaires et qui sont encore secrètes et tabous vont se banaliser car elles sont destinées à la surveillance et au contrôle des foules (manifestations, évènements) dans les villes en France, en Europe et dans les pays industrialisés en général.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  32. Parmi les évolutions de ces recherches qui ont commencées il y a plusieurs décennies, les spectres des ondes électromagnétiques ou acoustiques ont fait l’objet de développements et des bandes jusqu’à présent peu exploitées trouvent des applications pour la localisation, l’imagerie, même à travers murs et vêtements, comme par exemple les systèmes à ondes TeraHertz et l’UWB qui sont difficilement détectables.

    Des armes sonores ont été développées qui peuvent tirer des balles acoustiques ou projeter du son pour intimider, terroriser ou désorienter.

    Des armes à hyper-fréquences ou à micro-ondes ont été conçues qui provoquent de fortes sensations de brûlures, des malaises et même des invalidités.

    Les rapports d’experts relèvent qu’il n’y a pas de législation efficace pour cet arsenal. Pourtant l’obligation de secret qui pèse sur ces recherches afin d’en protéger les enjeux, associée à l’absence de législation rendent tous les abus possibles.

    L’éventail de ces risques et abus comprend :
    • l’utilisation des capacités répressives de ces technologies par des agents publics comme instrument de pouvoir afin de réaliser des vengeances ou faire subir des pressions; et la mise en place d’un système corrompu, où l’argent gagné de cette façon permet de financer le silence et la participation d’autres personnes.
    • des dérives de la part de “chercheurs dévoyés” et de “laboratoires sans scrupules” “qui se livrent à des expérimentations” pour reprendre la formule concernant la bioéthique énoncée à l’occasion des 20 ans du Comité consultatif national d’éthique français car elle peut s’appliquer dans ce domaine aussi;
    * la possibilité que de telles armes fonctionnant à plus ou moins longue portée tombent entre les mains de réseaux criminels, terroristes ou mafieux.
    Les citoyens ne sont pas protégés face à ces évolutions et actuellement des personnes se trouvent piégées dans cette zone de non droit et subissent des violences inouïes au quotidien.

    Elles ont toute la charge de la preuve alors même que ces armes fonctionnent à distance et sont invisibles et méconnues (d’un point de vue technique, pour mesurer un signal et utiliser le bon équipement, un technicien doit savoir assez précisément ce qu’il cherche et d’un point de vue juridique, pour qu’une preuve soit jugée recevable il faut qu’elle corresponde à quelque chose d’admis et de connu).

    Les signataires de cette pétition demandent que les parlementaires, les pouvoirs publics, l’opinion prennent en compte la question et que les débats mènent à la reconnaissance de ce phénomène afin que des garde-fous soient mis en place.

    Des moyens doivent être mobilisés pour investiguer les nombreuses plaintes en Europe.

    La pratique est souvent en avance sur la législation, dans beaucoup de domaines en raison du rythme auquel les avancées scientifiques se sont développées. Ces technologies présentent des risques pour la santé publique et les libertés individuelles de tout un chacun. Il est nécessaire d’agir pour faire cesser les abus et préserver les valeurs et les droits fondamentaux sur lesquels reposent la société.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  33. Références:

    • RAPPORT sur l’environnement, la sécurité et la politique étrangère, du 14 janvier 1999 A4-0005/99 Commission des affaires étrangères, de la sécurité et de la politique de défense; Rapporteur: Mme Maj Britt Theorin (n° PE227.710)
    • UNE ÉVALUATION DES TECHNIQUES DE CONTRÔLE POLITIQUE (rapport STOA) réf. n° PE166.499 Résumé analytique élaboré pour servir de document de base pour la séance de session du mois de septembre 1998
    • Un consensus scientifique croissant concernant les interactions entre biologie cellulaire et moléculaire et les champs électromagnétiques de l’environnement par le Dr W. Ross Adey du Veterans Affairs Medical Center & University School of Medicine, Loma Linda, California, 92357 USA in Transmissions électromagnétiques : les dernières évidences scientifiques, nuisances potentielles et stratégies en vue de réduire les risques. Symposium de la Communauté Européenne, Londres 27 octobre 1994.
    • New T-ray Space Camera also sees through Clothes, Walls 13/06/02 by Robert Roy Britt, Senior Science Writer of Space.com
    • X-Ray Vision for G.I. Joe, by Otis Port, October 18, 2002, Business Week Online, The McGraw-Hill Cos i/a/w ScreamingMedia, Inc.
    • The sound of things to come by Marshall SELLA, New York Times 23 mars 2003 Section 6, Page 34, Column 3
    • Le Comité national d’éthique français a 20 ans, AFP Paris 21/02/03 par Brigitte Castelnau
    • The shocking menace of satellite surveillance, The English Pravda, 14/07/2001 by John Fleming, writer, author of “The War of All Against All”
    • Les armes de l’ombre, aux Ed. Carnot déc. 1999, par Marc FILTERMAN
    • Les ondes de la mort, aux Ed. CEPHES – AURORE par Daniel DEPRIS
    • Mikrowelle als Nahkampfwaffe, Welt am Sonntag, 08/10/02 par Julia Winkenbach (mentionne 150 plaintes)
    * “Hypocrisie des armes non létales” par Steve Wright in Le Monde Diplomatique Déc. 1999.

    ———————————
    Le dossier de la pétition a été transmis fin septembre 2003 et un dossier complémentaire avec d’autres signatures a été envoyé mi-mars 2004 ……………
    Source : le site du CAPT (COLLECTIF CONTRE LES ABUS DUS AUX PSYCHO-TECHNOLOGIES).

    NB. Le CAPT a définitivement fermé ses portes. Tous les liens le concernant et que vous trouverez encore sur le web ne sont plus valides.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  34. VOIR EGALEMENT

    Commission des Pétitions du Parlement Européen
    Pétition n° 1168/2003, présentée par Mme Nathalie Luthold, de nationalité française, au nom du Collectif contre les abus aux psycho-technologies, accompagnée de 115 signatures, contre les dérives des armes à énergie dirigée

    1. Résumé de la pétition

    www.europarl.europa.eu/meetdocs/2004_2009/…/cm/544/…/544077fr.pdf

    https://rudy2.wordpress.com/armes-a-energie-dirigee-et-leurs-applications/

    RépondreSupprimer
  35. ARMES A ENERGIE DIRIGEE: MYTHE OU REALITE ?

    http://optronique.net/defense/systeme/laser-systeme/parution-armes-energie-dirigee-mythe-realite

    9 JANVIER 2012
    par OPTRO & DÉFENSE

    Les armes à énergie dirigée ont fasciné et fascinent encore. Alors qu’Optronique & Défense dresse une mythologie partielle de ces rayons de la mort (disponible via ce lien), le chercheur Bernard Fontaine en a fait un ouvrage de plus de 400 pages, pour faire le point sur ces technologies. Difficile d’être exhaustif lorsqu’on aborde des développements de matériels militaires, mais le livre parvient tout de même à montrer qu’en un demi-siècle nous sommes effectivement passés du mythe à la réalité.

    Il est maintenant possible de concentrer des faisceaux lasers de grande puissance se propageant à la vitesse de la lumière sur une cible lointaine. MBDA a par exemple dévoilé en septembre 2011 son prototype d’arme laser C-RAM dans le cadre du programme de recherche AD-HELW (Air Defense – High Energy Laser Weapon) conduite pour le compte de l’Agence Européenne de Défense, alors que les américains de l’Office Naval Research diffusaient cinq mois plus tôt une vidéo montrant un démonstrateur laser antipiraterie détruire le moteur d’une petite embarcation.

    Il reste cependant du chemin à parcourir pour que des systèmes d’armes tactiques ou stratégiques utilisant des rayonnements puissent être déployés efficacement à la place des armes conventionnelles sur terre et dans l’espace. Même si les recherches sur les énergies dirigées de grande puissance sont, depuis leur découverte, principalement financées par les différents ministères de la Défense, de très nombreuses applications civiles en ont profité, depuis la microélectronique jusqu’aux recherches sur la fusion contrôlée. Le lien entre le militaire et le civil est particulièrement fort aujourd’hui dans le domaine des énergies dirigées, notamment pour les lasers de grande puissance.

    Bernard Fontaine, titulaire d’un doctorat en sciences sur la magnétohydrodynamique, est directeur de recherche émérite au CNRS. Ses activités scientifiques majeures se sont exercées dans le domaine des lasers de grande puissance, à l’Institut de mécanique des fluides de Marseille, puis au laboratoire «Lasers, Plasmas, Procédés photoniques », unité mixte de recherche CNRS-Université de la Méditerranée, dont il est un des cofondateurs et toujours membre actif. Ses recherches ont été effectuées en grande partie dans le cadre de contrats avec la Délégation générale pour l’armement. Il est expert au plan national et européen pour les lasers de puissance et leurs applications et membre associé de l’Union Var-Corse de l’IHEDN.

    Tout au long de l’ouvrage dont le sommaire est détaillé ci-après, vous en saurez ainsi un peu plus sur les acronymes suivants : GDL, ABL, LMJ, EDL, COIL, DPSSL, HF-DF, He-Ne, TEKILA, MIRACL, LATEX, AGIL, Asterix IV, LUX, NOVA, NIF, CPA, FEL, NOVA, PALS, COMET, APR, TUIX, LASERIX, FLASH, TESLA, ARC-EN-CIEL, ZEUS, THEL, BIL, BDL, NACL, HLONS, HELEX, JHPSSL…

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  36. PARTIE 1 : Un peu de physique des rayonnements
    1. Comment cela fonctionne
    2. Quelles sources d’énergie pour alimenter ces sources ?
    3. Un peu de mécanique des fluides ou comment contrôler les paramètres d’un faisceau laser de grande puissance
    4. Quelques lasers à vocation d’arme stratégique ou tactique

    PARTIE 2 : Des armes à énergie dirigée et comment s’en protéger
    5. Pas si facile que cela d’intercepter des missiles balistiques intercontinentaux avec des faisceaux, l’histoire le montre
    6. Un bouclier spatial infranchissable ? Le projet américain « Strategic Defense Initiative » (SDI) où « Guerre des Étoiles »
    7. Où en est-on aujourd’hui dans la défense stratégique par armes à énergie dirigée ?
    8. Et si on parlait des problèmes géostratégiques et géopolitiques et des traités internationaux ?
    9. Si nous revenions sur terre ? Les armes tactiques
    10. La lutte entre le glaive et la cuirasse continue

    PARTIE 3 : Du militaire au civil
    11. Des sources bien utiles pour les puces
    12. Le Laser, un outil bien utile en médecine et en chirurgie non invasive
    13. L’environnement sauvé par les lasers ?
    14. Le laser, clef pour un monde disposant d’une énergie quasiment inépuisable ?

    PARTIE 4 : Et l’avenir ?
    15. Où allons-nous en matière d’armes laser ?
    16. Les chercheurs sont-ils des apprentis sorciers ?
    17. Les lasers de puissance du futur, outil incomparable pour les applications civiles : de la « boite à outil » à l’infiniment bref et à l’infiniment petit

    Commander l’ouvrage sur le site de l’éditeur
    Sources :
    – parutions sur le site de l’institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes du CNRS
    – article du 5 décembre 2011 de DSI presse
    – article du 5 décembre 2011 sur le blog Armée du futur
    – article du 22 octobre 2011 sur armees.com
    – article du 3 janvier 2012 sur le blog Elan Défense
    – article du 6 janvier 2012 sur SLD
    – article du 31 janvier 2012 sur Theatrum Belli

    https://rudy2.wordpress.com/armes-a-energie-dirigee-mythe-ou-realite/

    RépondreSupprimer
  37. ARMES électromagnétiques SCALAIRES soviétiques

    http://www.amessi.org/Les-Armes-Electromagnetiques
    COMPLEMENT D’INFORMATION (20/12/2009)
    http://membres.lycos.fr/frendelvel/scalar/scal-annexe.htm

    Les Armes Electromagnétiques Scalaires Soviétiques
    Source et version originale en anglais sur le site : Liberty Australia
    http://www.webaxs.net/ noel/
    à la page :
    http://www.webaxs.net/ noel/article… Traduction José Frendelvel

    Ce dossier présente les concepts de bases des armes électromagnétiques scalaires soviétiques, parmi les principaux types disponibles, ainsi que les preuves et les indices de leur utilisation largement répandue.

    L’Electromagnétisme scalaire, c’est l’Electrogravitation

    L’électromagnétisme scalaire est une extension de l’électromagnétisme (EM) actuelle qui inclut la gravitation. C’est une électrogravitation unifiée, et, ce qui est plus important, c’est une théorie unifiée. Ses bases ont été découvertes par Nikola Tesla.

    Dans l’extension EM scalaire, l’énergie du champ EM peut être transformée en énergie de champ gravitationnel et vice et versa. Cette transformation peut être structurée et localisée, dans des zones ou objets spécifiques. Un tel passage contrôlé de l’électromagnétisme à la gravitation n’est pas possible dans l’EM normal ou la physique actuellement enseignée dans les manuels occidentaux.

    Cependant des fragments et morceaux de cette théorie ont été éparpillés à travers la littérature de physique depuis quelques temps, mais aucun scientifique orthodoxe de l’Ouest ne semble avoir réalisé que ces portions anormales pouvaient être intégrées en une nouvelle physique étonnante. Des expérimentateurs non-orthodoxes, des inventeurs, et des scientifiques ont réalisés des découvertes dans cette arène depuis plusieurs décades, mais de nouveau personne n’a réalisé les implications exactes ou la manière précise dans laquelle leurs résultats pouvaient être combinés avec la physique électrique actuelle.

    Fer-De-Lance

    Une telle léthargie n’est certainement pas présente en Union Soviétique. Depuis au moins trois décennies, l’Union Soviétique a développé l’électrogravitation et l’a appliquée pour développer d’étranges nouvelles armes secrètes d’une capacité et d’une puissance incroyable. Ils ont poursuivi le plus grand programme de développement d’armes jamais lancé par aucune nation et, de manière efficace, ils l’ont tenu caché des yeux occidentaux indiscrets. J’ai appelé ce programme “Fer-De-Lance”, d’après le serpent mortel d’Amérique du Sud du même nom.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  38. Le redouté fer-de-lance est un serpent d’une grande agilité dont l’effet de la morsure est létale. Il dresse souvent une embuscade à sa proie infortunée, et frappe à l’improviste sans prévenir. Sa première frappe soudaine est habituellement mortelle à sa victime qui expire rapidement en se tordant de convulsions dans son agonie. Puisque le développement soviétique d’armes scalaires électromagnétiques a été prévu pour le même but, le nom semble approprié.
    Un effort équivalent à environ sept projets Manhattan a été placé dans Fer-De-Lance par les soviétiques, et le programme a réussi presque au-delà de l’imagination. Les sinistres armes sont maintenant développées, déployées, et testées. L’embûche est complète ; Fer-De-Lance est enroulé et prêt à frapper.

    Les armes “énergétiques” et “à énergie dirigée (DEWs)”

    Le nom soviétique ordinaire pour ce type de science de l’armement est, “énergétiques”. A l’Ouest ce terme est habituellement associé aux armes à énergie dirigée conventionnelle (DEW) [Directed Energy Weapons] comme les armes à faisceaux de particules, lasers, systèmes d’énergie dirigée en radio-fréquences (RF), etc. Les Soviétiques ne limitent pas le terme de cette façon.

    Les scientifiques occidentaux se sont uniquement familiarisés avec les armes à énergie dirigée où, des fragments, des masses, des photons, ou des particules, parcourent l’espace et entrent en contact avec la cible pour délivrer leurs effets. A partir de là, dans leur pensée, ils limitent le terme soviétique “énergétiques” aux types d’armes qu’eux mêmes comprennent — armes exotiques mais normales c’est-à-dire utilisant une énergie ou une masse traversant l’espace et allant impacter une cible.

    Cependant il est possible de focaliser un potentiel afin que les effets d’une arme aillent au travers de l’espace-temps lui-même, de manière que masses et énergies “ne parcourent pas l’espace” entre l’émetteur et la cible. Au lieu de cela, les ondulations et les structures dans la fabrique de l’espace-temps lui-même sont manipulées pour se rencontrer et interférer à, et dans, l’espace temps local depuis une quelconque distance de la cible. Là, l’interférence de ces structures ondulatoires crée l’effet énergétique désiré (d’où le terme “énergétiques”) dans et à travers la cible elle-même, émergeant de l’espace-temps (du vide) dans lequel la cible est incorporée dans le lieu où elle se trouve à distance. “Énergétiques”, comme les soviétiques l’utilise, se réfère à ces sinistres nouvelles armes, ainsi qu’aux plus banales DEW connues à l’ouest.

    En conséquence de la découverte soviétique et de décennies de développement fébrile, des armes stratégiques monstrueuses insoupçonnées à l’ouest sont déjà dans les mains des Soviétiques. Un nœud coulant est lentement et fermement resserré sur nos gorges, et il est déjà la onzième heure.

    Les Soviétiques ont planifié une supercherie.

    Parallèlement à ce programme de développement super-secret, les Soviétiques ont développé et mis en oeuvre un plan de mystification pour dissimuler ces armes étonnantes, ainsi que leur nature, des regards occidentaux jusqu’à ce qu’il soit trop tard. La mystification soviétique a si bien réussie que même lorsque les scientifiques occidentaux sont confrontés avec les tests réels de ces armes directement au dessus de leurs têtes, ils n’identifient pas l’arme de guerre ni la nature des effets produits.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  39. Dès le début de janvier 1960, Nikita Khrouchtchev a annoncé le développement en Union Soviétique d’une nouvelle arme fantastique.

    Le 10 avril 1963 l’une des premières nouvelles superarmes déployées opérationnellement a été utilisée pour détruire le sous-marin atomique U.S.S. Thresher en plongée, au large de la côte est des États-Unis. Le jour suivant, le 11 avril 1963, la même superarme déployée a été utilisée dans un mode différent pour produire une explosion sous-marine géante dans l’océan sur la Fosse de Porto Rico à 160 kilomètres au nord de Porto Rico.

    Au fil des années, différents avions ont subi des interférences ou ont été descendus par les essais de ces armes soviétiques. Un cas particulier concernait la perte mystérieuse de plusieurs F-111 dans le conflit du Vietnam. Au moins un équipage de F-111 descendu a été récupéré dans les échanges de prisonniers de guerre qui ont suivi. Sur cet avion tous les systèmes électriques se sont trouvés en difficulté simultanément. Cela était probablement dû aux équipes soviétiques spéciales convertissant des systèmes radars de missile nord-vietnamien SA-2 au mode EM scalaire, et employant une interférence de “faisceau scalaire” pour produire des bruits EM parasites dans les systèmes électriques et électroniques de l’avion.

    En fin avril/début mai 1985, l’armada entière des superarmes EM scalaires stratégiques soviétiques a été activée lors d’une célébration spéciale du 40ième anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale. L’activation de cette armada (qui comprenait probablement plus de 100 armes géantes), couplée à 27 générateurs géants et un grand nombre de commandes et de contrôles de transmissions, ont été surveillés sur un système de détection avancée appartenant à Frank Golden. Après le gigantesque exercice stratégique, qui a duré plusieurs jours, la plupart des armes et des sources d’énergie ont été désactivées pour se tenir prête à l’action.

    Les lancements de la navette de la NASA ont fourni une opportunité de choix pour les tests soviétiques de ces superarmes en mode ABM dans la phase de lancement, là où un missile lancé peut être détecté et détruit peu de temps après le décollage [NDT : ABM pour anti-missile balistique]. Au début, les explosions de la pulsation électromagnétique (EMP) sur la trajectoire que la navette venait d’emprunter, ont été délibérément décalées dans le temps, pour empêcher en fait la destruction de la cible et éviter d’alerter les U.S.A. que quelque chose d’inhabituel était en train de se passer.

    Le tir de navette du 26 novembre 1985 a vu un test particulièrement significatif dans ce domaine. Dans ce cas, une très forte explosion ou “boum sonique” a eu lieu sur le site de lancement 12 minutes après le décollage de la navette, tandis que la navette était déjà au loin sur sa trajectoire prévue. Au moins deux lancements précédents de la navette avaient été utilisés comme pseudo-cibles, avec sur le pas de tir des boums décalés dans le temps qui retentissaient bien en arrière des véhicules.

    Après que l’absence de réaction américaine à ces tests ait montré que les U.S.A. n’avaient encore aucune connaissances de cette nouvelle technologie et n’identifiaient même pas son emploi, les soviétiques ont apparemment décidés d’effectuer des tests où la cible serait réellement détruite.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  40. Le 12 décembre 1985 la même arme soviétique testée contre les lancements de la navette de la NASA a délibérément interféré avec les contrôles d’un DC-8 Arrow décollant de la base Gander Air Force à Newfoundland. A une altitude de 30 mètres, l’avion transportant plus de 250 soldats américains et les membres de l’équipage civil, a perdu sa puissance et s’est écrasé au sol, tuant tout le monde à bord. Trois Canadiens témoins du crash ont été interviewés aux informations télévisées de la Canadian Broadcast Corporation le 8 avril 1986 à 22 heures. Aucune flamme ou fumée n’est sortie de l’avion avant sa chute et son crash. Cependant l’avion a été vu mystérieusement illuminé d’une lueur jaune. Cela est la signature d’un obusier scalaire dans le mode “émergence EM continue”, similaire à la manière dans laquelle les F-111 ont été descendus au Vietnam. En résumé, les systèmes électriques du DC-8 ont subi une interférence avec un bruit électromagnétique créé à travers l’espace-temps occupé par l’avion. La charge puissante créée dans et autour de l’avion a aussi causé apparemment la perte des deux moteurs, l’un après l’autre. Avec ses contrôles inopérants et sa puissance considérablement réduite, l’avion est retombé au sol, encore dans sa configuration de décollage “nez en l’air, queue en bas”, et s’est crashé et a brûlé. La “lueur jaune” était un halo électrique dû à l’acquisition d’une haute charge électrique par la paroi de l’appareil.

    D’autres facteurs ont pu contribuer au crash en perturbant le décollage, la faiblesse de la maintenance des moteurs, le poids accru de l’avion dû à la glace et à la forte charge. Jusqu’à présent personne n’a identifié la “lueur jaune” ou ce qu’elle implique, ou la possible connexion entre la perte de l’avion et le test soviétique précédent d’un système ABM en Phase de Lancement contre les tirs de navette américaines…

    En septembre 1987, les deux derniers missiles Titan 34-D de l’Air Force mis à feux à la base de Vandenburg Air Force en Californie se sont désintégrés peu après le lancement. Le premier s’est désintégré le 28 août 1985 juste après le décollage. Cette perte a été attribuée a une panne d’une pompe de carburant haute puissance, provoquant une fuite massive de comburant et une fuite moindre de carburant. La seconde perte de Titan a eu lieu le 18 avril 1986 quand le missile s’est désintégré 5 secondes après le décollage. Son échec est encore sous investigation et aucune cause n’a été déterminée. Apparemment la navette et le Titan sont actuellement les seuls lanceurs viables pour le lancement des satellites américains “spy”. La perte de ces satellites sensitifs — si vraiment ils constituaient les charges utiles — n’aide pas mais peut être dommageable à notre capacité stratégique. Selon le Los Angeles Times (en 1986) l’unique rescapé, le satellite KH-11 a été lancé en décembre 1984 et, avec une espérance de vie de deux à trois ans, pourrait arrêter de fonctionner à la fin de cette année.

    Pour le moment nous ne savons pas s’il a existé ou non une activité significative de la grille/réseau “Pivert” dans le voisinage du lancement du Titan en août 1985. Cependant, une activité significative a eu lieu manifestement dans le réseau avant le désastre du Titan du 18 avril et le jour même.

    Le dimanche de Pâques 30 mars 1986, l’ingénieur Ron Cole a observé une interférence significative qui corrélait avec les mesures du Pivert soviétique. Le 18 avril, T.E. Bearden, peut-être le chef de recherche SEM aujourd’hui, a observé des traces d’un nuage radial sur Huntsville en Alabama et en a pris des photographies. Des rapports préliminaires de Thousand Oaks en Californie indique à nouveau une activité importante du réseau le 18 avril, le jour où le second Titan a explosé.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  41. La seconde au moins de ces deux destructions de missiles peu après le décollage est suspicieuse, puisque le réseau était positivement actif à ce moment là. Il y a également une preuve claire de l’existence de systèmes ABM en Phase de Lancement, depuis le grand exercice scalaire d’avril/mai 1985. Donc la première explosion de Titan en août 1985 tombe dans la période soviétique “maintenant testons les contre les lanceurs américains”. La perte du second Titan suit les pertes hautement suspicieuses du DC-8 Arrow du 12 décembre et de Challenger du 28 janvier 1986. La même arme soviétique qui a détruit ces cibles peut aussi avoir détruit l’un ou les deux Titans incriminés.

    Les Soviétiques furent capables également de manipuler significativement le climat sur l’Amérique du Nord depuis plus de dix ans sans être découvert. Ils ont testé une gamme fantastique d’armes de défense anti-missiles balistiques (ABM) depuis plus de deux décennies, et personne n’est plus avisé dans l’Ouest.

    Comme cela a été dit précédemment, avant la fin novembre 1985, au moins trois essais “tirs à blanc” soviétique d’un “système ABM en phase de lancement” contre les lancements réels de la navette américaine avaient été effectués directement sur Cap Canaveral lui-même et personne encore n’avait identifié ce qui se passait ou quelle sorte d’arme était en train d’être testée. Le 12 décembre, la destruction du DC-8 Arrow à Newfoundland n’à apporter aucun indice que les américains et les canadiens savaient quelque chose sur la nature de l’arme probablement employée.

    Par conséquent, après un temps d’attente suffisant pour tester nos réactions (s’il y en avait), les soviétiques se sont préparés à détruire réellement une navette après son lancement…

    Destruction de Challenger, Janvier 1986

    Comme le monde entier le sait, la navette Challenger a été lancé de Cap Canaveral en Floride après exposition à des conditions climatiques défavorables, et a explosée désastreusement peu après le décollage. L’évidence semble indiquer que, alors que le véhicule était en train de s’élever en condition difficile, une extrémité de son booster droit s’est brisée, a été projetée contre le réservoir principal provoquant sa rupture, une fuite importante de carburant, et une explosion catastrophique. Plusieurs autres anomalies existe encore cependant, et il est clair qu’un problème a existé avec au moins un des joints de booster. Les sept astronautes à bord du vol ont tous été tués dans la destruction violente du véhicule.

    Bien sûr personne n’avait pris conscience que les Soviétiques avaient déjà testé un système anti-missile balistique en phase de lancement (LPABM) contre trois de nos précédents lancements de navettes. Ces “tirs à blanc” ont utilisé délibérément un “time-offset” pour décaler l’émergence explosive de l’énergie électromagnétique dans un lieu situé sur la trajectoire de la navette qui venait de décoller. Les tirs des tests décalés ont eu pour résultats un très grand “boum” au dessus du site de lancement après que la navette soit sortie indemne de la zone, mais n’ont pas détruit les navettes elles-mêmes. Par exemple, le boum du tir décalé a eu lieu 12 minutes après le lancement au soir du 26 novembre 1985. Un faisceau traçant (grande lumière dans le ciel) a même été utilisé sur ce lancement peu après le décollage. Le faisceau traçant a été photographié. De plus une autre photographie prise d’une séquence montre un autre éclair de lumière soudain, descendant et se terminant dans une explosion de lumière. C’était probablement un test déplacé spatialement du “mode pulsé” pour la destruction de la navette. L”explosion lumineuse” a dû être détectée en Union Soviétique et repérée par rapport à sa position déplacée intentionnellement. Cependant, un autre mécanisme a été utilisé pour provoquer la destruction de la navette elle-même.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  42. Le 1er janvier 1986 la présence d’un signal réduisant la résistance des métaux, rajouté sur les émissions EM scalaires des systèmes LPABM soviétiques, a été détectée par un Frank Golden tout surpris. Il a lui-même vérifié expérimentalement à ce moment-là, la capacité du signal détecté de réduire la résistance des métaux. Golden a également annulé localement l’action du signal EM scalaire dans un test assez concluant en établissant (1) qu’il a existé et (2) ce que c’était. Le signal avait été apparemment préparé pour être utilisé contre un lancé de navette imminent.

    Juste avant le lancé de la navette en fin janvier 1986, les soviétiques avaient accompli une manipulation climatique significative sur les U.S.A. Le Jet Stream avait été sévèrement détourné vers le sud dans le milieu des Etats Unis, se détournant encore vers la droite pour traverser le “panhandle” de la Floride. De l’air froid glacé du Canada a été aspiré très bas, en Floride sur l’emplacement de Challenger sur son aire de lancement. Cette exposition au froid en deçà de ses limites testées, fut probablement un facteur additionnel qui a contribué à la faillite de Challenger. Des signatures positives de la modification du climat et de la manipulation du Jet Stream par les Soviétiques ont été observées et photographiées par plusieurs personnes, particulièrement en Alabama et en Californie…

    Le 28 janvier 1986, le système d’arme EM scalaire soviétique a été soudainement localisé dans la zone de lancement. La localisation impliquait que des fréquences plus élevées étaient présentes ; celles ci sont absolument douloureuses pour les petits cerveaux tels que ceux des oiseaux, dont les hémisphères fonctionnent comme un détecteur et un interféromètre scalaire. Comme cela a été commenté par les présentateurs des informations nationales, étrangement les oiseaux ne volaient pas ce matin-là. Au lieu de cela, ils restaient au sol ou évitaient la zone, puisque le ciel au dessus de la zone leur était néfaste.

    Alors que Challenger s’élevait, le signal réduisant la résistance des métaux a dû s’exprimer dans et autour des boosters peu après la mise à feu, puisque, la flamme du booster agit comme un détecteur/tuner spécial à “ion-plasma” pour le signal scalaire. L’effet de ce signal local est de “charger la masse dans le voisinage immédiat” avec le signal de résonance scalaire spécifique.

    L’infortunée Challenger était vouée à l’échec. Après la mise à feu, la flamme du booster a agit comme un détecteur/amplificateur de plasma pour le signal réduisant la résistance des métaux du réseau soviétique “Pivert”. Le métal dans et autour de la flamme du booster s’est lentement et progressivement affaibli en raison de l’acquisition des caractéristiques visant à réduire sa résistance. Cela a contribué à la fuite du booster à partir de l’étanchéité déjà mise à mal par le froid. De la fumée s’est échappée puis des flammes, contribuant au désastre imminent.

    Des vents substantiels et des turbulences d’air au dessus du site ont accru le stress sur Challenger alors qu’il s’élevait dans cette zone. Cela aussi a contribué au désastre et a peut-être été créé délibérément par la manipulation soviétique du climat.

    Comme Challenger était stressée, en fait un ou plusieurs étriers fragilisés ont cédé, libérant partiellement l’extrémité du booster droit. Une autre flamme ou lumière anormale a été observée sur le véhicule, et peut avoir représenté une petite “forme d’énergie en mode pulsée” supplémentaire produite par l’arme qui attaquait déjà Challenger. Le booster a oscillé, pivotant dans le réservoir et le fracturant. Une violente explosion a résulté du contact de la flamme avec l’épanchement du carburant liquide, détruisant le véhicule et tuant ceux qui étaient à bord…

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  43. En créant une exposition excessive de la navette au froid, en induisant une diminution de la résistance des métaux dans et autour des boosters mis à feux, et en ajoutant un “point intensivement chaud”, les Soviétiques ont provoqué la fragilisation et l’autodestruction de Challenger peu après le décollage, d’une manière si subtile que les scientifiques de la NASA ne suspecteraient pas ce qui a provoqué réellement la mésaventure. Les Soviétiques avaient également reculé auparavant tous leurs chalutiers et navires qui normalement espionnent un tir de navette, pour prévenir une quelconque suggestion de présence proche ou implication soviétique dans l’accident catastrophique.

    Quelques jours plus tard, des “signaux dans une gamme de haute fréquence”, sporadiquement intenses, étaient encore présents sur le réseau, au moins un “hinge-point( ?)” à Birmingham en Alabama a confirmé cela. Du 1 au 4 février 1986, de nombreux oiseaux volaient par inadvertance dans la zone lorsqu’une explosion intense eut lieu, et les oiseaux sont tombés morts du ciel en nombre important….
    Malheureusement, la suffisance bureaucratique des scientifiques orthodoxes d’occident a matériellement renforcé le processus de duperie soviétique. La plupart des cadres scientifiques d’occident – particulièrement dans les activités de développement des armes – ont continué à voir les Soviétiques comme des paysans ignorants, encore en train d’essayer de nettoyer la boue de leurs bottes. Ce point de vue est, bien sûr, totalement faux et injustifié.

    Quelques exemples suffisent pour réfuter cette attitude. Dans les mathématiques non-linéaires, l’ingénierie et la science, les Soviétiques ont devancé leurs homologues occidentaux depuis le début. L’effet (EMP) d’impulsion électromagnétique d’une explosion nucléaire est apparu dans la littérature scientifique ordinaire soviétique avant même que les scientifiques occidentaux soient conscients que l’effet existait. Les soviétiques continuent à être en tête au niveau mondial dans la soudure explosive, l’usinage et la soudure du titane, etc. Tandis que les scientifiques soviétiques montrent peu d’inclinaison à fabriquer des bonnes machines à laver, ils produisent certainement des chefs d’œuvre de technologie — et au-delà — dans n’importe quel domaine dans lequel ils ont focalisé leurs efforts principaux. (On devance les soviétiques dans certains domaines tels que le matériel informatique, les logiciels informatiques, miniaturisation, etc.).

    Une fois auparavant, une nation moderne, les Etats-Unis, avait développé secrètement une arme de grande capacité et l’a utilisée pour mettre à genoux un adversaire puissant, le Japon… Les frappes atomiques incroyables à Hiroshima, et Nagasaki, ont montré une fois pour toutes que dans l’age moderne la surprise technologique peut s’avérer désastreuse instantanément. Donc dans notre arrogance scientifique, nous avons présumé que cela ne pourrait jamais se passer pour nous, et que le scénario “arme secrète” ne sera jamais répété. Au contraire, il A EU LIEU de nouveau, quelqu’un d’autre l’a fait, et cela s’est passé pour nous.

    Il est également de bon ton à l’Ouest de croire que toutes les lois de la physique sont déjà découvertes. Nous affirmons que nous les connaissons toutes. Pendant que nous étions en train de chanter orgueilleusement cette mélodie, les soviétiques étaient en train de découvrir progressivement de nouvelles lois en secret, ainsi que de nouveaux moyens de faire échouer les anciennes lois. Notre défense est stratégique, nous comptons sur nos capacités d’attaque, notre énorme arsenal nucléaire… Si cette capacité d’attaque était annihilée ou détruite par les armes secrètes soviétiques, nous serions impuissants à prévenir notre propre destruction et la domination soviétique sur le monde.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  44. Nous nous sommes vu comme indestructible, confiant dans la force de notre défense. Donc littéralement nous avons été dépouillé de notre défense. Les armes énergétiques soviétiques sont maintenant vraiment capable de détruire notre défense, notre contrée, nos forces armées sur le champ de bataille, et notre population, rapidement et efficacement. Nous avons une nouvelle lacune de proportions monumentales : pas une lacune de missile, pas une lacune de bombardier ou de sous-marin, ni même une lacune de laser ou de rayon de particule. Nous avons une lacune “d’Electromagnétismes scalaires ou d’Electrogravitation”…..

    Après 1895, les physiciens ne pouvaient plus utiliser les mathématiques des déplacements physiques continus pour modéliser l’Univers. La théorie quantique exigeait ce qui était alors des changements radicaux dans les hypothèses de causalité. Les atomes émettaient, ou n’émettaient pas, des radiations non sur des bases déterminées mais selon des probabilités ; les constituants basiques de la matière et de l’énergie étaient soit des particules ayant des propriétés semblables aux ondes, soit des ondes ayant des propriétés semblables aux particules, selon comment et quand vous les mesuriez ; position et vitesse ne pouvaient pas être mesurées simultanément à un degré de précision quelconque ; l’état d’une particule est déterminé uniquement quand vous la mesurez, et cette mesure détermine aussi immédiatement l’état d’une particule reliée qui est si éloignée que l’information ne peut lui parvenir depuis la première particule. Ces difficultés ne signifient pas que la théorie quantique est imprécise ; elle est hautement précise. Mais, à la différence de la théorie de la relativité, elle n’explique pas l’Univers par la voie déterministe classique.

    L’un des problèmes des physiciens pour la compréhension et l’assimilation de la théorie quantique était dû au fait que l’interprétation de toutes les mesures est complètement liée aux hypothèses théoriques concernant ces mesures. Si les hypothèses qu’on établi à propos des mesures au niveau microphysique (quantique) étaient des hypothèses classiques, les mesures n’auraient aucun sens. Eisenbud (8) disait cela.

    Finalement, la théorie devient si familière que nous ne réalisons plus vraiment son importance dans l’interprétation de l’observation… Lorsque la théorie échoue, cependant, les connections familières entre ses constructions mentales et ce qui est observé sont brisées. Nous devons retourner alors aux observations pures et à leurs interrelations observées, et essayer de construire à partir d’elles de nouvelles structures théoriques adaptées.

    L’Électromagnétisme scalaire c’est l’Electrogravitation

    L’électromagnétisme scalaire est une extension de l’électromagnétisme (EM) actuelle qui inclut la gravitation. C’est une électrogravitation unifiée et, ce qui est plus important, c’est une théorie unifiée. Ses bases ont été découvertes par Nikola Tesla.

    Que ceux qui ont des oreilles entendent.

    Voici le secret de l’antigravité.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  45. La “charge électrique” d’une particule chargée — comme celle des particules chargées d’un atome ou celle des protons de son noyau — représente une différence d’intensité (potentiel) de flux entre la particule locale et son vide environnant. C’est l’épanchement continuel de la charge gravitationnelle ainsi que de la charge électrique. Si cet épanchement est inversé ou arrêté, il s’ensuit un effet radical sur la charge gravitationnelle. Le potentiel-5 et la charge-5 sont devenus un potentiel-4-G et une charge-4-d respectivement. Donc “charger” un objet avec sa structure EM scalaire revient à le charger gravitationnellement. Maintenant le seul “canal d’épanchement” est à travers le champ de force 4-G. De plus, dans un noyau les nucléons vont et viennent continuellement entre proton et neutron, ce qui fait que la charge électrique est “éparpillée” à travers le noyau et partagée par tous les nucléons.

    On peut rajouter que chaque élément (en fait chaque isotope) a son propre et unique “pattern d’ensemble” de fréquences scalaires d’expansion de Fourier, d’amplitudes, etc. Ce pattern peut, bien sûr, être reproduit artificiellement et être émis par des émetteurs EM modifiés. Il y a, cependant, une sorte de pattern (EG) d’EM scalaire “clef maîtresse” pour les nucléons (protons et nucléons s’intervertissent en échangeant des courants de charge virtuels).

    Si on inverse la charge par l’inversion de cette structure, et puis on applique cette “charge inversée à une masse”, pour l’observateur externe la masse ainsi chargée devient de plus en plus légère, et son inertie de moins en moins importante. En fait cela semble (à l’observateur) acquérir une masse négative et une inertie négative, et donc subit une accélération l’éloignant de la Terre. L’objet tombe vers le haut au lieu de tomber vers le bas.

    Il y a aussi des effets de temps étranges ; cette objet peut se déplacer plus lentement à travers le temps que l’observateur dans le laboratoire, ou même se déplacer en arrière dans le temps par rapport à l’observateur dans le laboratoire. Ne croyez pas tout ce qu’on vous enseigne sur la relativité ; aucune de ces personnes n’a jamais fabriqué une seule situation de relativité générale, et rien de ce qu’ils enseignent en relativité générale n’est basée sur l’expérience directe. Il a déjà été prouvé expérimentalement que ce qu’ils enseignent est erronée.

    Voici le concept d’un détecteur EG scalaire pour des ondes EG scalaires. Voici le détecteur d’onde scalaire Bendini, adapté d’un concept original par Dea et Faretto.

    L’idée est vraiment simple : installez une puissante barre aimantée à l’intérieur d’une cage de Faraday reliée à la terre. Ensuite installez une bobine ouverte aux extrémités longitudinalement au dessus de l’aimant de façon qu’une ligne qui traverse l’axe longitudinal de l’aimant passe au travers de l’axe longitudinal de la bobine au dessus de lui. L’extrémité ouverte de la bobine ne doit pas toucher l’aimant.

    Connectez l’autre extrémité de la bobine à un condensateur variable, afin que la bobine et le condensateur forment un circuit oscillateur-L-C-série réglable. La sortie du condensateur est connectée à un préamplificateur à l’intérieur de la cage. Une tige de réglage pour le condensateur est très soigneusement placée à travers un petit trou de la cage pour permettre le réglage depuis l’extérieur.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  46. La sortie du préampli est un câble blindé qui passe à travers un petit trou de la cage vers un oscilloscope adjacent. Le blindage du câble est aussi mis à la terre au potentiel de référence du sol.

    La théorie est celle qui suit : Supposez qu’une onde électromagnétique normale apparaisse à l’intérieur de la cage, au dessus de l’aimant ou juste à proximité, dans ce cas une oscillation accouplée apparaît dans le champ de l’aimant, et cette oscillation est transférée à la bobine qui est juste au dessus de lui. Si l’oscillation est à l’intérieur de la fourchette de fréquences sur laquelle le circuit oscillateur LC est accordé, une détection a lieu, celle-ci est amplifiée par le préampli puis elle arrive à l’oscilloscope, où elle est affichée sur l’écran.

    Remarquez que le détecteur détecte une onde EM normale. Maintenant notre problème est : Comment faire en sorte qu’une onde EG soit détectée ? Et comment s’assurer que nous ne détectons pas une onde EM ordinaire venant de l’extérieur ? En fait cela est simple. Les ondes ordinaires (excepté pour les très basses fréquences) seront mises à la terre par le bouclier Faraday, et ne pénètreront pas la cage. Donc ces ondes EM normales ne peuvent pas entrer dans la cage et apparaître au dessus de l’aimant, elles ne seront pas détectées. Les ondes EG scalaires, à l’inverse, pénétreront dans la cage puisqu’elles ne se couplent pas avec les électrons conducteurs dans le métal de la cage. Au dessus du pôle de l’aimant, l’espace-temps est localement courbé, après tout, un pôle est un potentiel scalaire magnétostatique, qui est une partie du conglomérat appelé “potentiel-G”. Le pôle représente une augmentation (ou une diminution, selon que ce soit un pôle nord ou un pôle sud) dans la composante magnétostatique du potentiel-G local. C’est une courbure de l’espace-temps. Une onde EG entrant dans cette région amène une variation de la composante du potentiel-G magnétostatique, qui s’épanche dans la bobine comme une onde EM ordinaire.

    Une autre façon de voir le détecteur est de modeler l’onde EG comme une onde longitudinale, et une onde EM ordinaire comme une onde transverse. Lorsque l’onde EG pénètre la région de l’espace-temps courbé au dessus de l’aimant, pour la bobine (“l’observateur” dans ce cas !) l’aspect longitudinal de l’onde EG apparaît comme un mouvement rotatif alterné, de telle sorte qu’une composante d’oscillation transversale est présente. Cette composante transversale apparaît à la bobine comme un champ EM ordinaire, et donc le circuit LC le détecte s’il est dans sa propre bande de fréquence.

    Une autre manière de voir la situation c’est de réaliser qu’une onde EG approchant l’aimant induit une oscillation qui a augmenté le potentiel scalaire magnétostatique (force polaire) de l’aimant. Par conséquent, l’aimant est un receveur pour les ondes scalaires, lesquelles sont détectées lors de leur propagation, comme une oscillation de la puissance du champ magnétique de l’aimant. Le couplage de la bobine au champ magnétique oscillant crée un flux de courant oscillant dans le condensateur, cela fait osciller le voltage d’entrée au préampli, qui amplifie et génère le signal pour l’affichage à l’oscilloscope.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  47. Il est important de se rappeler qu’un potentiel magnétostatique et un potentiel électrostatique peuvent être mis en oscillation par une onde EG scalaire. En plaçant un matériel magnétique dans une cage Faraday, l’oscillation du potentiel scalaire magnétostatique (puissance polaire de l’aimant) peut être utilisée en tant que mécanisme de détection EG. En plaçant un matériel chargeable (électriquement) dans une cage de Faraday, l’oscillation du potentiel scalaire électrostatique peut être détectée. (Des exemples possibles des derniers types de détecteurs ont été donnés par Hodowanec, “Radio Electronics”, Avril 1986.)

    Remarquez aussi qu’on peut détecter des ondes à un niveau de référence et pas à un autre. Le changement de potentiel de la référence zéro de la mise à la masse du détecteur Bendini affecte la détection. Pour regarder à l’intérieur d’une porteuse EM normale (telle que la porteuse du “Pivert” soviétique) et voir quels signaux scalaires elle apporte, la porteuse peut être utilisée pour référencer la mise à la masse du détecteur Bendini. Pour produire un analyseur de spectre, utilisez simplement des séries supplémentaires de circuits d’accords LC en parallèle (mettez plusieurs cosses de connexions sur la bobine, et reliez chaque cosse à un condensateur d’accord séparé de capacité différente). A nouveau, la variation du niveau de référence zéro est importante, tout comme la variation de la puissance de l’aimant. Frank Golden a aussi inventé une excellente série de détecteurs d’ondes scalaire basés sur des principes déposés complètement différents.

    Le résultat est : on peut vraiment détecter et mesurer rigoureusement des ondes scalaires EG, quand on considère les grandes sommes d’argent actuellement affectées pour enterrer de grands cylindres d’aluminium, on se demande pourquoi quelques fonds ne peuvent être alloués à quelques chercheurs non-orthodoxes par l’Académie Nationale des Sciences pour financer la détection et la création prouvées des ondes électrogravitationnelles…

    Voici expliqué un nouveau genre de résonance : la résonance électromagnétique scalaire, ou résonance électrogravitationnelle.

    En premier, imaginez que vous ayez une cavité résonnante standard, dans cette cavité on a une onde EM résonnante qui va et vient, selon les conventions, le vecteur de champ-E et le vecteur de champ-B sont à angle droit dans ce front d’onde en mouvement. Lorsque l’onde va et vient, les vecteurs varient en allant et venant ; cependant, à n’importe quel point entre les parois, les deux vecteurs ont toujours la même valeur. Donc notre onde EM résonnante forme une onde stationnaire dans la cavité.

    Maintenant imaginez qu’un second front d’onde, précisément comme le premier et de la même fréquence, est superposé au premier et voyage avec lui. Cette seconde onde — “l’anti-onde” — a ses vecteurs forces déphasés de 180 degrés d’avec les vecteurs forces de l’onde de référence. En conséquence la somme des champs-E et des champs-B des deux ondes superposées est toujours égale à zéro, en n’importe quel point de la cavité. Pour un observateur externe, la cavité contient des champs de forces électromagnétiques non-ordinaires, d’où une énergie EM non-ordinaire.

    Cependant la densité d’énergie d’une onde sinusoïdale EM dans le vide est donnée par :

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  48. Densité 2 [E + B] / 8 Pi

    Cette densité d’énergie est toujours positive, de là la densité d’énergie des deux ondes en n’importe quel point entre les murs est égale à :

    2 2 [E +B] / 4 Pi
    où E = E(x) ; B = B(x)

    Ainsi la densité d’énergie du vide varie avec X, rigoureusement, puisque la résultante des champs E et B est de zéro, cela décrit une onde gravitationnelle stationnaire. En conséquence nous avons une onde EG stationnaire existant dans la cavité, voici un exemple de résonance scalaire. Rigoureusement la cavité a une masse et une inertie, pour un observateur extérieur, en résultat des deux courbures d’espaces-temps qu’elle contient.

    Notez que dans un demi cycle la densité d’énergie du vide est plus grande qu’en ambiance, et dans l’autre demi cycle elle est moins grande ; dans la zone d’un demi cycle le temps s’écoule à un rythme plus rapide que pour l’observateur ambiant, et dans l’autre demi cycle le temps s’écoule à un rythme plus lent que pour l’observateur ambiant. Une moitié du cycle semble contenir la charge électrique et l’autre semble contenir la charge positive. Un demi cycle semble contenir un pôle nord (potentiel scalaire magnétostatique positif), et l’autre demi cycle semble contenir un pôle sud (potentiel scalaire magnétostatique négatif).

    Peut-être que maintenant on peut commencer à comprendre pourquoi un électron en continuelle accélération sur son orbite atomique n’émet pas d’énergie EM, en complète violation des équations de Maxwell, l’électron n’est pas comme tel mais un aspect complexe.

    La résonance scalaire n’est pas dans les manuels conventionnels.

    La résonance scalaire est une muli-résonance électromagnétique particulière de somme zéro, de sorte qu’elle n’agit pas d’une façon électromagnétique. Une résonance scalaire est une onde électromagnétique stationnaire, elle peut être produite électriquement, mais elle n’est pas électrique dans son comportement. Dans n’importe quelle résonance scalaire, l’espace-temps est courbé et c’est l’ampleur (et direction) de cette courbure d’espace-temps qui oscille sous forme « d’onde stationnaire ». Par rapport au stress du vide moyen, la moitié d’une onde sinusoïdale stationnaire est extensible, l’autre moitié est compressible.

    Cependant, cela est par rapport au stress ambiant local du vide. La « masse » d’une particule est juste une caractéristique exhibée par une résonance scalaire piégée, en fait ce piégeage est fait par le « spin » de la particule individuelle. Le concept de « masse » peut être comparé avec le concept de « capacité ». Ce qui signifie qu’une masse est un accumulateur d’ondes scalaires ; c’est-à-dire de résonances scalaires. Elle se « charge » et « décharge » continuellement par absorption et émission d’ondes scalaires depuis et vers le flux d’ondes scalaires du vide ambiant. En conséquence la magnitude d’une masse peut être définie en terme de valeur absolue de ce taux de « commutation » (absorption = flux entrant ; émission = flux sortant). Pour des détails sur cela voir (Bearden, T.E. « Quinton/Perception Physics : A Theory of Existence, Perception, and Physical Phenomena, » Mars 1973, AD 763210, disponible à NTIS).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  49. Dans l’espace-temps linéaire normal, « charge » et « décharge » sont égales dans toutes les directions ; donc la masse exhibée est identique dans n’importe quelle direction. Par rapport à l’équilibre du flux de « l’observateur externe », un objet en mouvement rencontre une quantité accrue de taux de flux le long de sa ligne de mouvement, exactement comme un objet se déplaçant sous une pluie torrentielle rencontre plus de gouttes de pluie par seconde dans la direction de sa trajectoire, que ne le fait un objet stationnaire. La rencontre d’un flux accru d’ondes scalaire (par rapport à l’observateur externe) force l’objet en mouvement à absorber et émettre des ondes scalaires à un taux plus élevé le long de sa direction de mouvement que lorsqu’il ne bougeait pas. Donc pour l’observateur externe, la masse de l’objet s’est accrue, en ce qui concerne n’importe quelle force perturbante le long de sa ligne de mouvement.

    Cependant, orthogonalement à sa ligne de mouvement, le taux de flux est précisément le même que quand l’objet est au repos, donc, vu par l’observateur externe, la masse de l’objet en mouvement n’a pas changé par rapport aux forces perturbantes orthogonales. Ainsi se trouve expliqué les deux parties de l’un des grands mystères de tous les temps, la relativité : (1) comment la masse d’un objet s’accroît selon son mouvement et, (2) pourquoi la masse s’accroît par rapport à sa ligne de mouvement et pas orthogonalement à elle.

    L’inertie d’une particule est due à sa masse, c’est-à-dire à la magnitude totale de sa résonance scalaire piégée. L’attraction gravitationnelle entre deux masses est due à leur courbure d’espace-temps, de plus, la masse est comme une capacité, elle peut capturer des ondes scalaires complémentaires en tant que résonance piégée et de là accroître sa magnitude ou « charge inertielle » ; ou bien elle peut se décharger de plus d’ondes scalaire qu’elle n’en absorbe et de là diminuer sa magnitude ou « charge interne »…

    Ces ondes scalaires émises par la résonance sont émises comme un ensemble de patterns de la résonance, elles peuvent donc être considérées comme constituant un courant de résonances scalaires quittant l’objet accumulateur de masse. Les ondes scalaires absorbées dans une résonance piégée peuvent être considérées comme constituant un courant de résonance scalaire pénétrant l’objet accumulateur de masse, donc il est approprié de dire qu’une résonance scalaire est capable de « couler ».

    En conséquence, il est possible d’accroître directement la masse d’un objet, en lui transmettant des ondes EM scalaires pour qu’il les absorbe. (Cela signifie qu’il y a plus d’ondes scalaires à pénétrer l’objet qu’à le quitter, donc l’objet agit comme un accumulateur augmentant sa charge interne. Cela se fait en s’assurant que le potentiel de référence de l’émetteur d’onde scalaire est plus élevé que le potentiel de référence de l’objet irradié.)

    Il est également possible de diminuer directement la masse d’un objet en lui transmettant des ondes EM scalaires, de façon qu’il émette plus qu’il n’absorbe. (Cela signifie qu’il y a plus d’ondes scalaires à quitter l’objet qu’à le pénétrer, donc l’objet agit comme un accumulateur diminuant sa charge interne. Cela se fait en s’assurant que le potentiel de référence de l’émetteur scalaire est plus bas que le potentiel de référence de l’objet irradié.)

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  50. Comme on peut le constater, « l’émetteur » d’onde scalaire est en réalité quelque peu comparable à une pompe à chaleur ; il peut agir soit comme un « émetteur d’énergie » ou soit comme un « extracteur d’énergie », selon la différence de potentiel entre « l’émetteur » et le « receveur ».

    Une résonance scalaire peut avoir une structure spécifique : tant dans ses aspects courbures spatiales et fréquences que dans ses aspects « débit d’écoulement du temps ». En effet, du point de vue scalaire chaque objet à son « modèle scalaire » individuel lequel est une empreinte digitale unique. Puisque cette empreinte est spatio-temporelle, c’est un produit de l’histoire passée entière de cet objet. Donc – d’un point de vue scalaire – deux objets ne peuvent être identiques.

    Cela montre un autre potentiel plutôt étonnant : si un modèle scalaire suffisamment précis d’un objet peut être « irradié » et mis en résonance par des ondes scalaires, on peut, à distance, créer de l’énergie à l’intérieur de l’objet ou en extraire, tout comme un diapason stimulé peut en exciter un autre à distance par résonance sympathique. Je vous laisse vérifier le rapport de cette assertion à la clairvoyance, radionique, vision à distance, etc.

    Pour le sceptique, cependant, nous devons signaler que — rigoureusement — la mécanique quantique exige que, continuellement, dans n’importe quelle région localisée de l’espace-temps, le « pattern » de n’importe quel objet dans l’univers apparaisse momentanément en l’état virtuel, d’un point de vue purement statistique seulement. Aussi longtemps que la situation reste statistique, n’importe quel lieu dans l’univers peut continuer d’avoir les « fantômes » de tout ce qui est présent là, dans un pattern fin et éthérique, et le monde observable n’en sera pas affecté. Cependant si on peut distinguer et « charger » scalairement ou « décharger » des patterns individuels dans ce « royaume-fantôme », l’action à distance est directement possible, comme l’est la matérialisation et la dématérialisation. Si on accepte que même une pensée elle-même produit un tel « pattern-fantôme » virtuel dans le flot de particules virtuelles du vide, alors il est au moins théoriquement possible de matérialiser des pensées et des images pensées.

    Nous sommes entrés dans une nouvelle sorte de réalité où les anciennes règles et les anciennes limitations ne s’appliquent pas nécessairement.

    Comme signalé, nous pouvons grandement simplifier le problème en le considérant comme des « courants de résonances scalaires », ces courants coulent du potentiel le plus élevé vers le potentiel plus bas, indépendamment de ce que nous considérons « émission » ou « réception ». En effet, émettre à un potentiel plus bas c’est recevoir, et recevoir à un potentiel plus haut c’est émettre. Donc « l’émetteur-récepteur » est un système spécial où en biaisant simplement deux nœuds différemment on détermine dans quel sens la résonance scalaire s’écoulera. On peut augmenter et diminuer la masse et l’inertie d’un objet, simplement en biaisant d’une manière appropriée les deux nœuds de l’émetteur-récepteur.

    Lors d’une expérience accidentelle d’une durée de quelques heures, Golden a chargé une zone de sorte que, localement toutes les horloges ont été faussées, cela incluait des horloges électriques, des montres à piles et une horloge ancienne à pendule, le débit du flux de temps lui-même a été apparemment altéré dans la zone locale par la charge accumulée, laquelle a mis quatre jours à s’épancher et se décharger. Au bout de quatre jours de décharge, toutes les horloges et les montres sont revenues à la normale.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  51. Si nous faisons interférer deux émetteurs dans une région de grande énergie – telle que le noyau en fusion de la Terre elle-même – et réglons l’émetteur négativement, nous pouvons extraire une énergie énorme directement de cette source !

    En effet, c’est précisément par une légère variation de cet effet que les Soviétiques obtiennent l’énergie énorme avec laquelle ils alimentent leurs armes EM sacalaires stratégiques « continent-buster » incroyablement puissantes. Des paires de fréquences scalaires – séparées de 12 kilohertz – sont émises dans la Terre elle-même sur certaines portions de la courbe de fréquence de la « gigantesque résonance scalaire » de la Terre. Le positionnement approprié des émetteurs l’un par rapport à l’autre produit une haute différence de potentielle (voltage) entre eux. En les positionnant simultanément négativement par rapport au noyau en fusion de la Terre, il en résulte un courant de résonance scalaire depuis le noyau vers les deux émetteurs.

    Dans la « boucle extérieure » entre les deux émetteurs scalaires, apparaît un voltage gigantesque et un courant électrique gigantesque qui peut être capturé par des moyens appropriés, cette puissance électrique est capturée et transmise à des systèmes d’armes EM scalaires incroyablement puissantes. Là des accumulateurs spéciaux couplés à des commutateurs sont utilisés pour fournir d’énormes quantités de puissance à chaque arme.

    Juste avant le 1er mai 1985 l’Union Soviétique a effectué un test opérationnel de son complexe entier d’armes EM scalaires stratégiques. Ce test a été détecté et surveillé périodiquement par Frank Golden, quelques 27 de ces « vannes géantes d’énergies » soviétiques ont été verrouillés dans le noyau en fusion de la Terre, produisant une résonance scalaire forcée de la planète entière sous nos pieds, sur 54 fréquences contrôlées. Le reste du spectre de fréquences scalaires était embrassé par littéralement des centaines d’émetteurs scalaires soviétiques : probablement la commande et le contrôle entier du système scalaire stratégique des sous-marins, les plus hauts centres de commandes, les commandes à distances, etc., étaient activés dans l’exercice gigantesque.

    Durant plusieurs jours le system était en action à une échelle époustouflante, apparemment faisant partie de la célébration hautement commémoré du 40ème anniversaire de la fin de la deuxième guerre mondiale.

    Ironiquement pas un seul service de renseignement, laboratoire, ou scientifique américain n’a détecté cet exercice monstrueux pour le nouveau leader soviétique, Gorbatchev. Pas un d’entre eux n’avait un détecteur de rayonnement EM scalaire, et aucun d’entre eux ne dira – officiellement – que l’exercice ait jamais eu lieu.

    Création d’énergie à distance

    Un dispositif plus utile est obtenu en utilisant un interféromètre scalaire où les deux émetteurs émettent des rayons qui se croisent à distance. Dans la zone d’interférence, une bouteille d’énergie est créée.

    En réglant les potentiels de référence de l’émetteur bien au-dessus de ceux de la bouteille d’énergie distante, une énergie EM émerge dans cette zone, dans ce cas l’interféromètre fonctionne dans le mode Exothermique.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  52. En réglant les potentiels de référence de l’émetteur bien au-dessous de ceux de la bouteille d’énergie distante, une énergie EM est extraite de la zone distante et émerge de l’émetteur, dans ce cas l’interféromètre fonctionne dans le mode Endothermique.

    Si l’émetteur émet continuellement, l’effet dans la zone distante est continu. Si les émetteurs émettent par pulsation et que les deux pulsations se rencontrent dans la zone d’intersection distante, alors une extraction ou émergence explosive d’énergie a lieu dans la zone d’interférence distante, selon que l’interféromètre fonctionne dans le mode endothermique ou exothermique.

    [Note de J.Frendelvel : un exemple photographique d’interférométrie scalaire est présenté en document annexe , ce lien est redonné à la fin de ce document] Mode exothermique (interféromètre scalaire) Pour un interféromètre scalaire, « del phi » (le gradient du potentiel) s’applique entre le site de l’émetteur et le site d’intersection distant, pas à l’espace existant entre les deux. Donc on parle du « flux d’énergie » existant entre l’émetteur et l’intersection – sans rien entre. Dans l’espace intermédiaire, toute l’énergie existe comme un potentiel artificiel verrouillé (potentiel d’écoulement du gradient).

    Dans le mode Exothermique le potentiel terre de l’émetteur est réglé bien au-dessus du potentiel terre du vide ambiant, l’énergie entre dans l’émetteur et « disparaît », pour « réapparaître » dans la zone d’interférence distante.

    Si une émission continue d’onde est utilisée, l’énergie apparaît de manière continue dans la zone distante.

    Si une émission pulsée est utilisée et prévue pour que les deux pulsations scalaires se rencontrent dans la zone distante, une énergie explosive y apparaît alors.

    Si des fréquences multiples sont émises à la manière d’une expansion de Fourier d’une forme géométrique particulière, alors une forme d’énergie tri-dimensionnelle apparaît à l’intersection distante. De cette façon une coquille (ou obus) sphérique ou hémisphérique (un globe ou un « dôme » d’énergie EM) peut être créé à distance, si une émission pulsée est utilisée, ce sera une émergence impulsive ou explosive de cette forme d’énergie, si une émission continue est utilisée, ce sera une forme rayonnante continue.

    En alimentant des émetteurs incroyablement puissants avec de grandes quantités d’énergie extraites du noyau en fusion de la Terre grâce à des « vannes d’énergies », de très vastes globes sphériques et dômes hémisphériques d’énergie EM peuvent être créés à distance. L’énergie dans la « coquille » d’interférence d’une telle sphère ou hémisphère, est suffisamment dense pour soulever le problème de Dirac depuis la mer de vide de Dirac, ainsi la coquille contient un plasma rayonnant.

    De telles signatures d’obusiers scalaires ont été vues de nombreuses fois sur les océans, particulièrement sur le nord Pacifique par des avions de ligne allant ou venant du Japon. (Rappelez-vous il y a quelques mois la grande histoire du vol JAL dans lequel tous les passagers et l’équipage ont vu un « OVNI » sphérique géant.) De tels globes et dômes de lumières ont été vus également bien à l’intérieur de l’Union Soviétique, par des observateurs en Afghanistan et par des pilotes d’avion atterrissant en Iran.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  53. Dans le mode exothermique impulsif, un grand flash visible peut avoir lieu si l’énergie EM est produite dans le spectre visible. Des flashes dans l’infrarouge peuvent également avoir lieu si l’énergie émergente est dans cette bande spectrale. En septembre 1979 nos satellites Vela ont détecté un tel grand « flash nucléaire » sur l’Atlantique Sud, au large des côtes du sud de L’Afrique, un second « flash nucléaire » a été détecté par les satellites Vela en 1980 lequel était dans l’infrarouge uniquement. Il y a quelques années, une série de « flashes » et « boums » anormaux ont eu lieu au large de la côte est des Etats Unis, ils étaient dus à l’orientation, alignement et enregistrement, d’un ou plusieurs « obusiers scalaires » — des interféromètres EM scalaires dans le mode exothermique.

    De grands « boums » ont eu lieu sur le site de lancement de la navette à Cap Canaveral, associés avec trois lancements de navettes avant la fin novembre 1985. C’étaient les essais de ces obusiers EM scalaires exothermiques, qui étaient en train d’être testés en tant que système ABM en phase de lancement soviétique, dans ce mode, les pulsations scalaires des deux émetteurs sont injectées dans des « canaux » EM scalaires référence-zéro spéciaux lesquels sont établis dans les transporteurs EM des radars au-delà-de-l’horizon de Woodpecker (Pivert). Les pulsations scalaires voyagent par ces canaux, voyageant dans le rayon EM ordinaire de l’émetteur et le suivant dans sa courbure autour de la Terre dans le guide d’ondes ionosphérique terrestre. Les pulsations scalaires sont prévues, mises en phase, et orientées afin de rencontrer la navette s’élevant. Dans ces tests les émissions étaient décalées dans le temps afin que la navette ne soit pas détruite en fait, mais le système pouvait être testé contre des lancements réels de navettes aux U.S. Les utilisations spécifiques de ces différents modes exothermiques seront abordées dans des sections ultérieures de ce dossier.

    Dans le mode endothermique, le réglage de l’émetteur est tel qu’une énergie est extraite de la zone d’intersection distante, pour ré-émerger de l’émetteur, là l’énergie doit être capturée et déployée pour ne pas griller les émetteurs. Lorsque de très grandes quantités d’énergies sont extraites de zones distantes, les Soviétiques utilisent souvent une méthode « dépôt » de capture et stockage temporaire dans un accumulateur, l’énergie calorifique émergeant des émetteurs, un second obusier en mode exothermique est alors alimenté par une « vanne d’énergie scalaire » établie dans l’accumulateur. Cet obusier est focalisé sur le site dépôt distant – souvent Bennet Island, où des échappements sont continuellement observés par des satellites météorologiques américains.

    Dans le mode endothermique impulsif, l’énergie est extraite impulsivement de la zone d’intersection distante, le résultat dans l’atmosphère est un refroidissement très pointu ou « explosion froide », il en résulte aussi un type de boum et de grondement souvent associé au tonnerre après l’éclair de la foudre.

    Le 9 avril 1984 l’Union Soviétique a testé une telle « explosion froide » au large des côtes du Japon, près des îles Kuril, la « zone froide » a soudainement induit une basse pression, l’eau océanique a été brusquement absorbée de l’océan formant un nuage dense. Puis l’air s’est précipité dans la zone de basse pression et a forcé le nuage a s’élever en formant un champignon tout comme dans une explosion atomique excepté l’absence d’un flash et l’absence d’onde de choc se répandant depuis le centre de l’explosion.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  54. Lorsque le nuage s’élève, il augmente de volume par mixage – de la même façon qu’un cumulonimbus se développe, sauf qu’il est beaucoup plus rapide, dans ce cas le nuage s’est élevé à approximativement 18000 mètres en 2 minutes environ, en gonflant jusqu’à atteindre un diamètre d’environ 300 kilomètres. L’incident a été vu par les pilotes et les équipages de plusieurs Boeing 747, des avions de lignes qui voyageaient dans le voisinage. Quelques temps après, une photo du secteur est arrivée, prise par un satellite météorologique américain, le nuage dans cette photo avait une distribution de densité anormale, différente de celle de tous les autres nuages dans cette zone.

    Le « grand oeil » de Tesla pour la vision à distance

    Nikola Tesla a conçu une utilisation très spéciale pour son interféromètre scalaire endothermique, il l’a conçue pour produire son « grand œil pour voir à distance ». Le système utilisé pour réaliser cela est juste légèrement endothermique, de manière que seule une petite quantité d’énergie est extraite de la cible distante, au fur et à mesure un receveur ouvert « scanne » les rayons, temporellement, d’un côté à l’autre et de haut en bas. En scannant un autre rayon traversant la zone d’intersection, ayant des pulsations en phases, une représentation encore meilleure peut être obtenue. Finalement le receveur génère une représentation de l’énergie qui a été extraite de différents endroits de la zone endothermique distante, en affichant les signaux reçus sur un écran de scanner approprié, une représentation de la scène distante peut être créée. C’est un genre particulier « d’interféromètre micro-ondes », et – avec les techniques modernes – les images obtenues peuvent être étonnamment bonnes. Avec le développement, cela pourrait même devenir aussi bon que les images obtenues par les radars d’acquisitions en vue de côté. Il est assez intéressant de noter que, puisque les rayons scalaires pénètreront assez facilement sous la surface de la terre et des océans, on peut aussi regarder sous la surface de la terre et des océans avec ce type de scanner par interférométrie scalaire.

    L’importance de cette capacité de reconnaissance stratégique et tactique est évidente. Camouflage, couverture et dissimulation n’ont plus aucun effet face à un tel système. On peut facilement observer l’intérieur des bâtiments et dans les équipements souterrains. Avec un petit système comme celui-là, les fusiliers marins américains à Khe Sahn n’auraient pas eu de grandes difficultés à situer les tunnels qui étaient creusés en permanence sous le périmètre par le Viet Cong, et les cibles sous les cahutes de la jungle sont directement visibles.

    Il est aisé d’imaginer que ce système est facilement adaptable à l’utilisation sous-marine. Un type de radar « sous-marin ». Avec un tel dispositif, le problème posé par les sous-marins nucléaires en plongée est résolu. Par exemple, une zone entière peut être continuellement fouillée, exactement comme des systèmes de radars d’acquisitions le font maintenant. Un sous-marin peut être détecté et suivi à la trace alors qu’aucun de ses détecteurs ordinaires ne détectera quelque chose de particulier. En utilisant une paire séparée de rayons dans le mode exothermique, de puissantes pulsations scalaires peuvent être envoyées au sous-marin, s’inter-croisant au niveau du sous-marin dans un violent effet EMP partout dans le sous-marin et son armement. Ainsi le sous-marin et tous ses missiles sont détruits instantanément.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  55. Ou bien, une transmission exothermique continue peut être employée par l’arme de visée à un niveau de puissance moindre, interférant progressivement avec les systèmes électriques du sous-marin et provoquant une perte de contrôle. Le sous-marin coule alors, puis est écrasé par la pression des profondeurs et implose.

    C’est précisément ce scénario qui semble être arrivé au sous-marin nucléaire américain Thresher. Il a laissé une signature : le sous-marin compagnon qui croisait dans son voisinage en surface, l’U.S.S. Skylark, était dans une « zone éclaboussée » par l’interférence scalaire sous-marine. C’est-à-dire qu’un bruit EM parasite a été généré dans tous les systèmes électriques du Skylark, dont certains ont été en fait mis hors service. Le « blocage électronique » était si intense qu’il a fallu plus d’une heure et demi au Skylark pour transmettre un message de secours au quartier général que le Thresher avait un grave problème et que son contact avait été perdu. Certains des systèmes de communications du Skylark était en fait hors d’usage, mais sont redevenus fonctionnels plus tard de manière inexplicable, une fois que le blocage avait disparu. Ce type de « blocage » de bandes multiples et d’équipements électroniques multiples, tout comme le fonctionnement anormal de l’équipement électronique et son rétablissement mystérieux ultérieur, étaient les signatures directes de l’interférométrie scalaire contre la cible sous-marine dans le voisinage du Skylark. Le jour suivant, le 11 avril 1963, le même système d’obusier EM scalaire soviétique a été testé dans le mode pulsé « destruction de sous-marin ». Une énorme détonation EM sous-marine a eu lieu au large de la côte de Porto Rico, à environ 160 kilomètres au nord de l’île, l’explosion sous-marine a provoqué un énorme bouillonnement de la surface de l’océan, suivi par l’élévation d’un champignon géant d’eau d’environ quatre cent mètres de hauteur, le champignon d’eau est ensuite retombé dans l’océan, achevant la signature.

    Par chance tout l’incident a été observé par l’équipage effrayé d’un jet de ligne américain qui était en train d’effectuer son contrôle de position dans ce secteur. (Voir J. Durant, “An underwater explosion – or what ?”, Pursuit, 5(2), Avril 1972, p. 30-31.)

    Ces deux incidents étaient des tests opérationnels en mode réel des superarmes nouvellement déployées de Khrouchtchev, il a probablement organisé ce coup de poing spectaculaire dans un effort désespéré de retrouver un prestige devant le parti communiste après sa désastreuse déconvenue face à Kennedy dans la crise des missiles cubains quelques mois auparavant seulement. Apparemment la tentative fut couronnée de succès, puisqu’il est resté au pouvoir encore un an avant d’en être écarté.

    Nuage en forme de champignon au large du Japon près de la zone de test Russe

    Ce qui suit concerne « l’explosion froide » du 9 avril 1984. Le site de l’explosion était seulement à environ 320 kilomètres du centre ville de Tokyo, il a été vu par les équipages de plusieurs avions de ligne, dont le vol 36 de la Japan Air Lines.

    Peu de temps auparavant les Soviétiques avaient annoncé à la hâte que des essais de missiles seraient menés dans une zone peu distante de l’ancien site d’explosion. Cela a pu être une tromperie pour couvrir cet incident, n’importe quelle nation dirait qu’elle savait ce qui était en train de se passer.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  56. C’était également un « stimulus » direct aux Japonais et au reste du monde. C’est-à-dire stimuler le système et voir si les scientifiques reconnaissent ce qui s’est passé. Si c’est le cas, alors ils connaissent les armes scalaires. Si ce n’est pas le cas, alors ces pays ne savent rien des armes EM scalaires, et ces pays sont sans défenses contre eux. Quoi qu’il en soit, vers 5 heures 14 minutes, temps standard du pacifique, le 9 avril 1984, un nuage géant en forme de champignon a surgit au dessus de l’océan au sud des îles Kuril. Le champignon s’est élevé rapidement, montant à une altitude de 18000 mètres et atteignant un diamètre de 320 kilomètres en 2 minutes. Un pilote de Boeing 747 qui a observé le nuage, était un ancien pilote de bombardier B-52. Il a décrit le nuage comme étant très similaire à celui d’une gigantesque explosion nucléaire, excepté qu’il n’y avait aucun flash de lumière visible. Optant pour une action d’évasion, il a dévié sa trajectoire pour s’éloigner de l’explosion, et il s’est préparé à encaisser le choc de la détonation qui n’est jamais venu…

    Un nuage en forme de champignon s’élevant de la mer (explosion froide)

    En effet, ce nuage fortement anormal était dû à une explosion froide – un test d’un obusier EM scalaire soviétique en mode endothermique pulsé. Ainsi un test et un beau « stimulus » ont été mené : seuls quelques avions de lignes ont été « alarmés », fournissant un stimulus de haut-niveau aux observateurs compétents. Il était certain que les informations soient rapportés de cette manière à différentes nations, il était certain que la presse s’empare de l’histoire, c’était un stimulus de niveau élevé pour voir si les Etats Unis, le Japon, ou d’autres adversaires potentiels de l’Union Soviétique reconnaissaient l’essai d’une arme à explosion froide. Par notre réaction nous les avons assurés (avec un indice de confiance élevé) que nous ne savions encore rien de l’interférométrie EM scalaire ou des explosions froides. Cinq Boeing 747 en route pour Anchorage en Alaska, ont volé au travers et à proximité du nuage, les avions ont été contrôlés à Anchorage pour la contamination radioactive, mais rien n’a été trouvé, cela démontrait que l’énorme explosion était non-nucléaire. La profondeur de l’océan dans cette zone est d’environ 6300 mètres, c’est en fait trop profond pour qu’un volcan sous-marin ait explosé et provoqué le nuage. (En plus un volcan aurait continué à renifler au moins un peu, ce qui élimine cette explication de l’incident.) Bref, un phénomène fabriqué par l’homme a tout lieu d’être.

    En conséquence, nous savons que c’était une explosion froide, en fait, l’effet de base a été reproduit en laboratoire sur une bassine d’eau, en utilisant un petit interféromètre scalaire dans le mode endothermique. Mais l’histoire ne s’est pas arrêtée là.

    Un géophysicien de l’université d’Hawaï, le Dr Daniel A. Walker, avec ses collègues, contrôlait un ensemble d’hydrophones sur le fond de l’océan, enregistrant les signaux tels que évènements sismiques, éruptions de volcan, etc.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  57. Le Docteur Walker et ses collègues ont effectué une analyse complète des données enregistrées par les hydrophones durant et aux alentours du moment de l’incident en question, les données montrent l’absence d’un quelconque séisme naturel ou évènement volcanique qui aurait pu provoquer le phénomène du 9 avril au large des côtes du Japon. Lui et ses collègues ont conclu que c’était soit un phénomène naturel inconnu, soit un phénomène d’origine humaine. Leur rapport est publié dans « Science ». (Dr Walker, « Kaitoku Seamount and the Mystery Cloud of 9 April 1984,” Science, 227 (4687), Feb. 8, 1985, p. 607-611.)

    Le bouclier Tesla

    L’obus hémisphérique d’énergie qui, il y a quelques années a été surnommé le « Bouclier Tesla », présente un intérêt particulier.

    Deux surfaces hémisphériques scalaires sont créées en utilisant des émetteurs à fréquences multiples et des expansions de séries de Fourier tronquées. L’interférence des deux hémisphères scalaires crée un grand obus hémisphérique lumineux d’énergie électromagnétique ordinaire, dans l’obus la densité d’énergie est suffisante pour soulever le problème de Dirac de la mer de vide de Dirac, l’obus est ainsi rempli d’un plasma rayonnant.

    Une telle coquille peut avoir plusieurs centaines de kilomètres de diamètre à la base. L’énorme énergie nécessaire pour former un tel bouclier de défense est obtenue par une « vanne d’énergie scalaire » dans le noyau en fusion de la Terre elle même comme cela a été expliqué précédemment. Fin avril début mai 1985, 27 de ces « vannes d’énergies » ont été placées dans la Terre par les Soviétiques, si chaque vanne est capable d’actionner 4 à 6 grandes armes EM scalaires, alors l’arsenal stratégique EM scalaire soviétique contient plus de 100 monstrueuses superarmes capables de produire des explosions exothermiques, des explosions endothermiques, de manipuler le climat, de localiser et détruire des sous-marins en plongée, de détecter et détruire des missiles balistiques très rapidement après le décollage, de détecter et détruire des bombardiers stratégiques à long rayons d’action aussitôt qu’ils sont en vol, etc.

    En tous cas, le bouclier géant de Tesla est utile contre n’importe quel véhicule essayant de pénétrer, si l’obus n’est pas si grand, sa densité d’énergie peut être très haute, dans ce cas, le chauffage intense du plasma fusionnera et vaporisera même des corps métalliques. De plus, n’importe quel véhicule rencontrant la coquille est soumis à un effet EMP extrêmement intense se générant partout à l’intérieur de ses circuits. Un blindage EMP est inefficace contre la création d’énergie à travers l’espace-temps de ses circuits ; un tel blindage protégera seulement contre un flux d’énergie circulant dans l’espace d’une manière conventionnelle.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  58. Donc l’électronique de n’importe quel véhicule rencontrant le bouclier est instantanément dégradé, qu’il soit ou non blindé contre les interférences électromagnétiques ordinaires (EMI). Cela inclut les systèmes électroniques des ogives nucléaires portées par un véhicule de rentrée, électriquement tout ce qui ce qui pénètre la coquille est totalement dégradé , ensuite les matériaux explosifs sautent quand un tel effet EMP est rencontré, et les matériaux combustibles se consument rapidement ou sont mis à feu. La protection d’ablatif subit une catastrophe intéressante, puisque l’énergie n’essaye pas de s’immiscer dans la protection mais y surgit partout simultanément, l’ablation a lieu partout à l’intérieur du matériau ablatif et le fait simplement exploser instantanément. De plus, pour les boucliers Tesla plus petits (disons de 80 kilomètres de diamètre) la densité d’énergie est suffisante pour fondre ou vaporiser les métaux tels que les structures de missiles.

    Avec un tel bouclier Tesla, il n’y a aucun besoin de distinguer les véhicules de rentrée portant de vraies ogives des leurres, balles, etc. Tout le « désordre » entrant dans le bouclier est simplement « nettoyé » et « stérilisé » ou détruit. Le bouclier peut s’occuper des ICBM/IRBM et leurs têtes nucléaires, des bombardiers stratégiques et leurs bombes nucléaires, des véhicules de rentrées et leurs ogives, des leurres, des balles, etc.

    Direction Saryshagan – septembre 1979

    Le journal “London Sunday Times” du 17 août 1980 contenait une information et une photo-croquis d’incidents dénotant les essais de très grands globes Tesla bien à l’intérieur de l’Union Soviétique, les observations ont été faites en Afghanistan par Nick Downie un caméraman de guerre britannique. Les phénomènes aperçus étaient dans la direction de la zone d’essais de missile de Saryshagan qui — selon le Département de la Défense Américaine « la puissance militaire soviétique », 1986 – contient une ou plusieurs grandes armes à énergie dirigée (DEW).

    Bien que Downie voyait le globe de lumière depuis une grande distance, il s’est enflammé silencieusement sur l’Hindu Kush et s’est élargi jusqu’à sous-tendre un arc d’environ 20 degrés, s’atténuant au fur et à mesure de son extension. (Un arc de 20 degrés sous-tendu par un objet distant de plusieurs centaines de kilomètres indique un diamètre d’objet bien supérieur à 100 kilomètres, cela donne une certaine idée des énergies énormes qui sont contrôlées et manipulées par ces armes soviétiques.) Downie a vu le phénomène en plusieurs occasions en septembre 1979.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  59. En décembre 1979, un globe lumineux stationnaire contenant une raie noire verticale au centre a été vu dans le ciel de la côte de St. Petersburg en Floride, ce type particulier d’observation dans cette zone a été auparavant relié avec les périodes d’activités connues à Saryshagan. Plus tard, dans le même mois, les satellites américains Vela d’alerte nucléaire ont détecté un « flash nucléaire » sur l’Atlantique sud, au large de la côte d’Afrique. La controverse a fait rage jusqu’à nos jours dans les services de renseignements américains et dans les cercles scientifiques, à savoir si c’était une explosion nucléaire ou une autre sorte de mécanisme qui a produit le flash. En effet, le flash peut avoir été produit par un obusier EM scalaire depuis Saryshagan comme une « sonnette » de plus envers le système des services de renseignements américains, pour vérifier s’ils connaissaient quelque chose ou non à propos des obusiers EM scalaires, de nouveau la réponse négative leur a dit avec un grand indice de confiance que (1) Nous ne connaissions pas encore les « trucs » EM scalaires, et (2) Nous étions toujours totalement sans défense contre l’armement EM scalaire soviétique. En tous cas, selon les observations de Downie, il est fortement probable que l’armement DEW de la zone d’essais de missiles de Saryshagan était actif en septembre 1979, et qu’il produisait les grands globes Tesla, si les DEW à Saryshagan peuvent produire les immenses globes Tesla lumineux, ce sont presque certainement des interféromètres EM scalaires et peuvent alors également produire les boucliers Tesla géants. Downie a rapporté d’autres observations de phénomènes similaires, faites précédemment par les Afghans, au loin à l’intérieur de l’Union soviétique dans la même direction vers Saryshagan…

    Brièvement, abordons les utilisations d’un tel globe géant ou d’une coquille sphérique d’énergie EM et de plasma lumineux. En plaçant un tel globe géant à des centaines de kilomètres de distance du centre défendu, un arc entier du ciel peut être défendu contre l’attaque de missiles balistiques à longues portées, en plein milieu de leurs trajectoires, les missiles attaquants devront pénétrer deux fois la coquille globulaire, s’exposant deux fois aux puissants effets EMP internes. Il existe donc une très forte probabilité que tous les missiles traversant l’espace occupé par le globe sont mis hors service à l’entrée et/ou à la sortie, cela inclut les systèmes électroniques dans les ogives nucléaires elle-mêmes. Cela est donc particulièrement efficace contre les porteurs de missiles MIR V et MAR V puisque les multiples véhicules de rentrée sont normalement encore sur le véhicule principal durant la plus grande partie de la course, l’utilisation de ce globe de défense d’ABM en pleine course réduit fortement le nombre de véhicules arrivant à la dernière partie de leurs courses et à la phase terminale de leurs trajectoires. En utilisant un globe plus petit et plus intense, et en le plaçant à l’encontre d’objets isolés ou de groupes d’objets entrants, l’effet EMP et l’échauffement local agissent contre ces objets, cela est approprié dans la dernière partie de leurs courses et dans la phase terminale des ICBM, IRBM, SLBM et missiles de croisières. Il est également utile contre les bombardiers stratégiques entrants et leurs missiles air-sol balistiques ou de croisières. Deux modes peuvent être utilisés pour les globes – spécialement pour les petits – en premier le mode continu peut être utilisé pour « frire » ou vaporiser les objets entrants dans un volume relativement petit (disons 15 à 25 kilomètres de diamètre).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  60. En second, le mode « pulsé » peut être utilisé pour « assurer » tous les objets entrants, qu’ils aient ou non traversé la défense de pleine course « grand globe », cela fournit une garantie complémentaire de tuer les objets ; la discrimination n’est pas nécessaire, simplement de tous les avoir. L’exposition de tous les objets entrants aux attaques multiples élève la probabilité de destruction à quasiment 100%, ou bien d’être proche de ce que l’on souhaite, bien sûr le véhicule arrivant peut encore rencontrer une défense terminale consistant en un bouclier Tesla associé à des petits globes intenses mobiles à déploiement rapide.

    En bref, avec ces systèmes, une défense anti-bombe et anti-ABM est possible quasiment à 100%, par la suite, les Soviétiques ont possédé une telle défense effective durant deux décennies, tout comme ils l’ont ouvertement exposé depuis 1960 lorsque Khrouchtchev a annoncé ses « superarmes » !!

    Le globe EMP Tesla continu

    Voici un autre incident vérifié d’un essai gigantesque d’un obusier EM scalaire soviétique à l’intérieur de l’Union Soviétique. C’est un rapport de la C.I.A. sorti sous le Décret de la Liberté d’information. On peut être tout à fait certain que l’incident a eu lieu comme il est exposé. Le phénomène a été vu depuis deux avions approchant l’aéroport de Méhrabad à Téhéran en Iran le 17 juin 1966 et rapporté par leurs pilotes. Sur l’horizon lointain à l’intérieur de l’Union Soviétique, une intense boule de lumière sphérique est apparue, « assise sur l’horizon » pour ainsi dire. Le globe de lumière a augmenté jusqu’à une taille énorme, s’atténuant au fur et à mesure, remplissant littéralement un arc du ciel éloigné quand il s’est agrandi, le phénomène a été protégé de la vue de la plupart des observateurs au sol à l’aéroport lui-même à cause d’une chaîne de montagne qui s’intercalait et qui masquait la plupart du phénomène depuis le sol. Le globe en expansion silencieuse a été observé durant quatre à cinq minutes avant qu’il ne disparaisse. De nouveau c’est une preuve positive du test d’un interféromètre scalaire géant, dans le type d’action « globe ABM en milieu de course ».

    Cependant notez la date – le milieu de 1966 ! Les Soviétiques ont donc testé de telles armes scalaires de tailles et puissances énormes pendant au moins deux décennies, cela implique que le développement doit avoir commencé au moins une décennie plus tôt, soit au milieu des années 50.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  61. Précédemment encore, en janvier 1960 Nikita Khrouchtchev avait annoncé le développement d’une « fantastique » arme soviétique, laquelle pourrait même détruire toute vie sur Terre si l’usage n’en était pas restreint. En 1962 le bouillant Khrouchtchev a été obligé de céder et de baisser le ton avant John Kennedy, dans la crise des missiles cubains. Les missiles et bombardiers de Khrouchtchev étaient en piteux états, comme le savait bien Kennedy (par la courtoisie de l’espion russe, le colonel Oleg Penkovsky). Kennedy ne savait pas que les nouvelles superarmes de Khrouchtchev s’approchaient de leur déploiement, mais n’étaient pas tout à fait prête encore. Pour sauver la face et empêcher sa mise à l’écart immédiate, Khrouchtchev a apparemment effectué une double frappe en conduisant une démonstration ahurissante de ces nouvelles armes dès qu’elles sont devenues prêtes opérationnellement. Le 10 avril 1963 il a détecté et détruit le sous-marin nucléaire américain Thresher en utilisant un obusier EM scalaire en mode « continu » immergé dans l’eau. Le jour suivant il a démontré le mode destruction sous-marine « pulsé » pour les sous-marin en plongée en produisant une explosion sous marine géante à 160 kilomètres au nord de Porto Rico. Ironiquement, alors l’Atlantique était très fréquenté par les navires de la marine américaine qui effectuaient des recherches suite à la disparition du Thresher, un second test des armes qui ont anéanti le sous-marin, a eu lieu au sud d’eux, inaperçu et méconnu, bien que vu et annoncé au F.B.I. et aux Gardes Côtes américains par un pilote et un équipage d’un avion de ligne américain, qui ont observé l’explosion sous-marine. Nous pouvons donc cerner le développement de ces armes par les Soviétiques comme commençant bien avant 1960, le premier déploiement opérationnel de cet armement stratégique gigantesque a eu lieu au début de 1963. Remarquez que le test de 1966 observé ici est complètement compatible avec ce calendrier de développement estimé. Ainsi les grandes armes EM scalaires soviétiques ont été opérationnelles sur le terrain pendant 24 ANS !!! Cela implique qu’au moins trois générations complémentaires d’armes EM scalaires ont été développées et déployées à ce jour…

    Mystérieuses lumières sur le Pacifique nord

    Des incidents de tests soviétiques des armes globe Tesla et bouclier Tesla sont observés de manière routinière par des pilotes de ligne survolant le Pacifique nord en provenance du Japon ou y allant. En voici un exemple typique. Deux avions de ligne, les vols 403 et 421 de la Japan Air Lines, ont observé et rapporté un grand globe de lumière rayonnante posé juste au delà de l’horizon et s’étendant bien au-dessus de celui-ci. L’avion était aux environs de 42 degrés nord et 153 degrés de longitude à ce moment, l’observation était donc à environ 1100 kilomètres à l’est de Kushiro. Le diamètre de la boule a été estimé à au moins 18-27 kilomètres par les pilotes, selon la distance réelle de la sphère elle peut avoir été beaucoup plus grande. Cet incident a été rapporté dans le journal de Tokio « Asahi Evening News » le 22 juin 1982. De nombreuses observations similaires ont été rapportées par des pilotes d’avions de lignes survolant ces eaux.

    Une sphère blanche vue dans l’Atlantique nord en 1976

    Voici une autre observation plus proche de chez nous. Cet incident a été observé depuis un navire de passage le 22 juin 1976 dans l’Atlantique nord, dans la fourchette 21h13mn – 21h40mn, il a été rapporté dans le « Marine Observer » Vol.47, 1977, p.66.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  62. D’abord une lueur orange a été observée derrière des nuages éloignés, quelques minutes plus tard une sphère de lumière blanche lumineuse a été observée à gauche de la lueur orange, juste au-dessus des nuages, la sphère blanche s’est lentement agrandie jusqu’à devenir une sphère beaucoup plus grande, s’affaiblissant au fur et à mesure de sa croissance. A sa taille maximum le sommet de la sphère blanche a atteint un angle d’élévation par rapport à l’observateur d’environ 24 degrés et 30 minutes, le développement pour atteindre sa taille maximum a duré environ dix minutes. A 24h40mn la sphère avait faibli et a disparu, la sphère était suffisamment ténue que les étoiles pouvaient être vues au travers à tout moment. De nouveau cet incident se conforme fortement au mode grand globe Tesla de l’interféromètre EM scalaire soviétique.
    La signification et le rôle de la lueur orange ne sont pas connus pour le moment.

    Boule de feu Tesla continue

    Voici un autre incident qui constitue un stimulus au gouvernement britannique, afin de voir si les Britanniques sont conscients de l’électromagnétisme scalaire. De nouveau c’est un rapport de la C.I.A. déclassiffié sous le décret de la Liberté d’Information, donc les détails sont fiables. Le 10 septembre 1976 le vol 831 de la British European Airways, reliant Moscou et Londres et volant au-dessus de la Lithuanie à ce moment-là, a observé une boule intense de lumière au-dessus des nuages sous l’avion, la lumière était si intense qu’elle a éclairé le ciel dans tout le voisinage. Le pilote concerné a rapporté l’objet lumineux aux autorités soviétiques au sol avec qui il était en contact, il a reçu des instructions sévères d’ignorer la lumière, et de continuer strictement son chemin pour sortir de là. Ici nous voyons un incident impliquant un intense petit globe Tesla du genre avec lequel la défense pourrait « assurer » les objets, qui auraient déjà pénétré en pleine course un grand globe, ou les avions approchant la zone défendue. Evidemment les Pouvoirs soviétiques suivaient l’avion à la trace et savaient qu’il était dans le voisinage, cela semble logique, alors qu’ils ont placé délibérément la boule fortement lumineuse sous l’avion afin que le pilote et l’équipage ne puissent pas ne pas la voir. L’étrange message au pilote a été simplement prévu pour accroître l’intensité du stimulus, le stimulus devait être quelque chose comme, « Les Soviétiques font quelque chose dans la recherche et le développement qui leurs permet de créer à distance d’intenses boules lumineuses, et de placer ces objets dans l’air dans le voisinage de l’avion, ou l’englobant, probablement pour l’intercepter ». Le but bien sûr était d’observer la réaction du gouvernement britannique après que le pilote ait rapporté l’incident à son arrivée à Londres. De nouveau la réaction des Britanniques – et celle des Etats Unis également – a été comme prévue, de nouveau nous avons montré que nous ne savions rien des armes électromagnétiques scalaires, et nous n’en avons pas reconnue une lorsque nous avons rencontré ses effets. Système ABM terminal

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  63. Des choses très propres peuvent être faites si on « niche » plusieurs boucliers Tesla – disons trois ou quatre – concentriquement, l’un à l’intérieur de l’autre, dans ce cas même les radiations nucléaires (tels que les rayons gamma) issus d’une explosion nucléaire en haute altitude d’une défense-suppression peuvent être traités. Par exemple, supposez que trois de ces boucliers soient placés sur un grand secteur vital, ensuite, supposez qu’une explosion nucléaire de haute altitude ait lieu au-dessus du bouclier externe. La radiation gamma frappe presque instantanément le plasma dans la coquille externe, où elle est absorbée, dispersée et ré-émise à une température plus basse. (C’est après tout ce que le plasma fait.) A l’intérieur de la première coquille, la radiation dispersée est maintenant dans la gamme des rayons-X et ultra-violet. Suivons à la trace le composant le plus mortel, les rayons-X. Les rayons-X dispersés frappent ensuite la seconde coquille de plasma, et sont absorbés, dispersés et ré-émis à une température plus basse ; à l’intérieur de la seconde coquille la radiation dispersée est maintenant dans le domaine du visible et de l’infrarouge, avec un peu d’ultraviolet. Cette radiation optique frappe à son tour la troisième coquille de plasma, et est absorbée, dispersée et ré-émise à une température encore plus basse ; à l’intérieur de la troisième coquille, la majeure partie de l’énergie est maintenant dans la gamme des fréquences radio (RF), avec un petit contenu d’énergie dans les bandes spectrales du visible et de l’infrarouge. A ce point, la protection des interférences électromagnétique ordinaire (EMI) des équipements électroniques au sol à l’intérieur du troisième bouclier peut gérer n’importe quelle interférence résultant du bruit RF émergent. Comme on peut le voir, trois obus sont suffisants pour convertir le rayonnement gamma et X (et ultraviolet et infrarouge) principalement en énergie RF inoffensive avant que les trois coquilles ne soient pénétrées, donc la tactique de suppression délibérée de la défense par une explosion nucléaire préliminaire en haute altitude peut être contrée par des boucliers Tesla multiples. De plus, bien sûr, n’importe quels véhicules ordinaires pénétrant les trois boucliers sont exposés aux violents effets EMP successifs et sont presque certainement détruits électriquement. Les véhicules sont aussi soumis aux multiples périodes d’échauffement intense, donc combustibles, carburants, explosifs et ablatifs sont détruits, de plus, les structures métalliques peuvent être fondues ou vaporisées. Vu de cette manière : tout ce qui frappe un de ces boucliers Tesla part en pfffuuuit ! Exactement comme une mouche frappant la grille écran électrisée d’un destructeur d’insecte. Pendant des années des navires ont observé et rapporté de tels « phénomènes lumineux » de boucliers multiples au-dessus de régions éloignées de l’océan. Les services de renseignements américains, par routine, n’ont pas pris garde aux « lumières dans la nuit » sur les zones éloignées de l’océan, et donc de cette manière les tests soviétiques sont passés relativement inaperçus par la bureaucratie…

    Les rayons de Pivert se croisent au-dessus de l’Amérique du Nord

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  64. En juillet 1976 les Etats Unis ont reçu des salutations très spéciales pour leur Bicentenaire de la part de l’union Soviétique. A ce moment, les systèmes de communications du monde dans la bande de 3 à 30 mégahertz ont soudainement rencontré une interférence substantielle en provenance d’émetteurs soviétiques extrêmement puissants qui ont été soudainement activés. Ces émetteurs continuent leurs émissions à ce jour. Les estimations de la puissance de ces émetteurs varient, mais l’échelle des valeurs s’élève à plusieurs centaines de mégawatts, avec une puissance nominal de 100 mégawatts. Ces puissants émetteurs ont été surnommés bien à propos les « Piverts » à cause du son caractéristique de la modulation du signal à la réception, c’est-à-dire que le signal reçu fait le son du « picotage » très semblable à un Pivert frappant un morceau de bois de son bec.

    Plusieurs nations ont protesté, mais les puissants signaux ont continué jusqu’à ce jour, la seule réponse soviétique a été d’ajouter un système « spectre de diffusion », afin que l’émetteur ne demeure pas trop longtemps sur une fréquence spécifique, mais permute périodiquement à d’autres fréquences. Ces émetteurs n’ont apparemment jamais été localisés précisément par l’Intelligence américaine, mais leurs rayons comportent de nombreuses caractéristiques du radar au-delà-de-l’horizon [OTH, over-the-horizon], ils ont été classés radars OTH par l’Intelligence américaine, et peuvent sans aucun doute effectuer cette mission et d’autres très intéressantes que les services de renseignements américains n’ont pas étudiées. Le « Soviet Military Power » du département de la défense (1985, p.45) montre l’intersection directe au-dessus des Etats Unis des rayons radar de Pivert utilisés dans un rôle OTH. De plus il est montré un rayon de « scanner » supplémentaire lequel peut scanné à travers la « grille » d’intersections au-dessus des Etats Unis, formée par l’interférence d’onde de forme des deux rayons Pivert principaux. D’abord, ils peuvent être employés dans un mode radar OTH conventionnel, puisque leurs rayons suivent le guide d’onde de l’ionosphère terrestre et se courbent autour de la Terre. Dans ce mode ils peuvent détecter les bombardiers et les missiles, que ce soit dans leur phase de lancement ou dans leur course. Ces armes à grilles d’interférences scalaires peuvent être employées pour attaquer biologiquement des populations entières dans un secteur ciblé, cet aspect n’est pas développé dans ce rapport, je me contenterais de dire que des signaux de modulation ELF (extrême basse fréquence) verrouillés en phase de 10 hertz et moins sont souvent détectés sur des fréquences Pivert multiples simultanément. Dans un secteur ciblé, cette modulation – qui est suffisamment plus forte que la résonance Schumann du champ magnétique terrestre – entraînera un certain pourcentage des cerveaux en « entraînement forcé ». Dans ce cas, ces cerveaux humains sont « synchronisés » aux signaux de Pivert afin que des fréquences cohérentes multiples soient verrouillées en phase en eux. C’est-à-dire que des canaux EM cohérents et multiples existent maintenant directement dans ces cerveaux entraînés. A ce point, des expansions de Fourier peuvent maintenant être employés pour attaquer géométriquement des zones spécifiques du cerveau.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  65. De plus, toujours avec les expansions de Fourier des patterns EM scalaires de maladies peuvent être modulés sur les [ondes] porteuses. Des effets biologiques spécifiques peuvent être induits à volonté dans les populations entraînées, limités seulement par l’état de l’art de la technologie soviétique utilisée pour les attaquer. Les effets possibles inclut : morts instantanées, crises cardiaques, perturbations émotionnelles sévères, pertes de contrôles des fonctions internes, maladies, déficience du système immunitaire, et même implantations de pensées, d’émotions, et d’idées qui sont interprétées par les sujets comme étant les leurs. Alors que la discussion de ce domaine est au-delà de la portée de ma connaissance, les aspects biologiques des émetteurs Piverts sont horribles. Je me bornerais à dire que, dans des milliers d’expériences, Kaznacheyev a démontré que presque n’importe quel genre de pattern de maladie et de mort cellulaire pouvait être transmis électromagnétiquement. Kaznacheyev a rapporté l’effet dans le proche ultraviolet, des expérimentateurs à l’Université de Marburg en Allemagne de l’Ouest ont répété les expérimentations dans l’infrarouge.

    Le résultat est que les photons eux-mêmes peuvent transporter des modèles de maladies et de mort entre les cellules. La technologie EM scalaire permet la synthèse du pattern potentiel réel (qui après tout représente le contrôle total de charge et la distribution de charge, et de là, la biochimie dans la cellule) d’une maladie particulière ou d’un mécanisme mortel. Les symptômes (et mort cellulaire d’eux !) de la radiation nucléaire, de l’empoisonnement chimique, de l’infection bactérienne, et d’autres mécanismes ont été induits par les expérimentations de Kaznacheyev.

    Le Dr Popp d’Allemagne de l’Ouest a publié une analyse du système de contrôle maître photon virtuel des cellules. Puisque l’EM scalaire représente l’ordre délibéré du flux de particule virtuel dans des modèles déterminés, le système de contrôle maître peut aisément être pénétré avec des techniques scalaires pour induire maladies et désordres à volonté…
    Un exemple d’interférométrie scalaire

    Comme le dossier précédent l’a bien expliqué, les ondes stationnaires sont invisibles et indétectables par des capteurs électromagnétiques conventionnels et, à fortiori, par l’œil humain.Cependant, dans certaines conditions météorologiques spécifiques (temps calme, présence de cirrus, etc.), un faisceau d’ondes stationnaires (ou électromagnétiques scalaires) peut modeler une nappe de cirrus. Dans ce cas, au niveau du faisceau scalaire, les cirrus présentent des vagues de densités parallèles, rectilignes ou en arc de cercle.

    Ce phénomène est matérialisé dans la photo ci-dessous prise en France en automne 2000, orientée vers l’ouest au coucher du Soleil (les lueurs derrière les arbres sont dues au Soleil couchant). Une nappe de cirrus présente ces particularités créées par deux faisceaux qui se croisent. Sur le second exemplaire de l’image des arcs en pointillé permettent de mieux repérer ces deux faisceaux, l’un en vert, l’autre en rouge. Sur la photo ils se croisent selon un angle aigu, mais cela est dû à un effet de perspective ; dans la réalité ces deux faisceaux sont sensiblement orthogonaux.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  66. Ces formations de cirrus sont à une altitude relativement basse, beaucoup plus basse que la nappe de cirrus qui se trouve dans l’angle supérieur droit de l’image ou encore au dessus de l’horizon en bas à gauche. Elles sont également à une altitude nettement inférieure aux quelques nuages sombres qu’on aperçoit au-dessus des arbres.A chaque fois que ces formations apparaissaient dans le ciel, un nourrisson âgé de quelques mois entrait en crise de pleurs, visiblement en état de souffrance.

    URL de cette page : http://frendelvel.multimania.com/sc…

    sources : http://frendelvel.multimania.com/sc…

    https://rudy2.wordpress.com/armes-electromagnetiques-scalaires-sovietiques/

    RépondreSupprimer
  67. EMP OU IMPULSIONS ELECTROMAGNETIQUES: armes redoutables capables d’endommager les systèmes électroniques, les ordinateurs, les véhicules personnels et même les systèmes d’armes

    EMP et armes électromagnétiques

    Les EMP ou impulsions électromagnétiques (IEM), sont des armes redoutables capables d’endommager les systèmes électroniques, qu’il s’agisse d’ordinateurs, de véhicules personnels ou encore de systèmes d’armes. Ces systèmes sont des armes de guerre électronique (EW), qui peuvent brouiller des signaux ou endommager des systèmes électroniques et informatiques, mais les IEM constituent également des armes stratégiques, de par leur capacité à endommager des systèmes critiques et à rendre inopérantes des infrastructures entières.

    EMP nucléaire

    L’impulsion électromagnétique nucléaire (IEMN ou NEMP) est un phénomène électromagnétique lié à une explosion nucléaire. Les rayonnements gamma libérés au cours de l’explosion entrent en interaction avec les molécules de l’atmosphère (effet Compton), générant un champ électrique de haute intensité (plusieurs kilovolts par mètre) qui se propage en une fraction de seconde, y compris à la surface du sol.

    Les effets produits par une IEMN, sont classés en trois catégories (components); E1 caractérise le champ électrique de haute intensité qui se propage à très grande vitesse et dans un temps très court, produisant des effets destructeurs sur les composants électroniques; E2 caractérise des effets électromagnétiques proches de ceux de la foudre; E3 caractérise une impulsion qui se propage à une vitesse relativement faible et dont les effets sont proches de ceux causés par une tempête géomagnétique, comme celles causées par les éruptions solaires.

    Le rayon de propagation de cette impulsion électromagnétique augmente sensiblement avec l’altitude à laquelle l’explosion nucléaire est déclenchée. Une charge explosant entre 80 et 130km d’altitude pourrait produire une IEM dans un rayon d’au moins 800 kilomètres. Ce sont donc les impulsions électromagnétiques de haute altitude (IEM-HA ou HEMP) qui inquiètent le plus les armées et les gouvernements, du fait de leur grand rayon d’action et en particulier les IEM déclenchées dans l’espace.

    Ces impulsions EM à haute altitude ont la capacité d’endommager les circuits électroniques et certains systèmes électriques, dans un large périmètre autour de l’explosion. Les IEM-HA ont également la faculté d’interférer avec les fréquences des radiotransmissions et d’endommager les appareils de transmission, en particulier ceux dotés de larges antennes, jusqu’à plusieurs milliers de kilomètres de l’explosion.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  68. Des dégâts d’origine électromagnétique ont été observés ? dès les premiers essais nucléaires, mais il a fallu attendre les années 60 pour que le phénomène d’IEM soit pleinement reconnu, notamment grâce aux essais nucléaires spatiaux Starfish (USA) et Opération K (URSS). Le développement de charges nucléaires spécifiquement conçues pour des attaques électromagnétique demeure largement classifié. Toutefois, des experts estiment qu’une petite charge nucléaire peut être modifiée, afin de maximiser son IEM et ce, à partir d’informations largement disponibles, par des moyens licites et illicites. La mise en œuvre d’une charge nucléaire à une altitude suffisante pour la rendre efficace dans le cadre d’une attaque EM, nécessite également la maîtrise d’un vecteur adéquat, tel qu’un missile balistique.

    La Russie et la Chine possèderaient déjà les technologies nécessaires pour lancer une attaque HEMP. L’Inde et le Pakistan pourraient développer ces technologies en quelques années. La Corée du Nord, pour sa part, pourrait atteindre un niveau technique suffisant d’ici à 2025. La réussite du récent essai nucléaire ordonné par Pyongyang et le développement de ses capacités balistiques pourraient raccourcir ce délai. Les essais balistiques menés par l’Iran en 2006, par des tirs de missiles Shahab-3 ayant explosé à haute altitude, ont laissé supposer à plusieurs experts que l’Iran s’entraînait à un exercice d’attaque EMP, les essais ayant été annoncés comme réussis par Téhéran.

    IEM non-nucléaires

    Les armes radiofréquences constituent l’autre gamme d’IEM, les IEM non-nucléaires (NNEMP). Ces armes, majoritairement expérimentales, sont réparties en deux grandes catégories, les armes UWB (Ultra Wide Band) et les armes HPM (High Power Microwave), qui portent le nom de micro-ondes à forte puissance (MFP) en français. Ces armes émettent un champ électromagnétique de forte intensité, au rayon d’action et à la puissance plus limités qu’une IEM nucléaire. Les armes à bande ultra-large et les micro-ondes à forte puissance de crête ont un fonctionnement similaire basé sur un générateur de micro-ondes à forte puissance d’émission. Les armes HPM qualifient généralement des armes qui émettent sur une fréquence micro-onde précise, alors que les armes UWB produisent une impulsion sur une large bande du spectre électromagnétique, atteignant ainsi une gamme étendue de systèmes électroniques.

    Les armées modernes, en particulier celles des Etats-Unis et de Russie, ont mené de multiples expériences sur les armes MFP, concevant des prototypes assez divers. Ces recherches ont permis la conception de bombes à impulsion électromagnétiques non-nucléaires ou e-bombs. Des générateurs d’impulsions électromagnétique de différentes natures ont été expérimentés, mais tous ne se prêtent pas aux applications militaires. Bien que la conception de ces armes soit assez peu documentée en sources ouvertes, il apparaît que les générateurs magnéto-cumulatifs, les Vircator et les générateurs de Marx, sont privilégiés par les industries de défense, bien que d’autres générateurs HPM soient toujours développés (Klystron, générateur Cerenkov, Maser, etc.).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  69. Les e-bombs demeurent des armes sur lesquelles les armées communiquent peu, du fait de leur intérêt stratégique et des technologies sensibles qui les composent. Les Etats-Unis auraient connu des avancées significatives dans le développement de ces armes dans les années 90, avec notamment la conception d’une charge EMP non-nucléaire destinée au missile de croisière AGM-86, probablement dotée d’un générateur HPM de type Vircator. Selon certaines informations, cette version spéciale de l’AGM-86 aurait été employée en 1999 contre les installations C2 de la république de Yougoslavie.

    Le Pentagone n’a pas perdu son intérêt pour les systèmes HPM et a lancé fin 2008 le programme CHAMP visant à la conception d’un démonstrateur aérien (drone ou missile), doté d’un générateur HPM capable de générer plusieurs impulsions au cours d’un seul vol. C’est dans ce sens que Boeing a annoncé le développement de son propre démonstrateur CHAMP, intégrant un générateur HPM de 70GW, fourni par le Sandia National Laboratory de Lockheed Martin.

    Les Russes ont également progressé dans le domaine des générateurs HPM, avec des systèmes produisant des impulsions pouvant atteindre 200kv/m. La Russie serait en capacité d’équiper ses missiles de charges EMP, notamment ses missiles antinavires, comme le Yakhont capable d’emporter une charge d’environ 200kg, ce qui pourrait correspondre à une charge nucléaire ou HPM. La Chine envisage également l’emploi d’impulsions électromagnétiques dans ses opérations de guerre navale, contre des porte-avions ennemis.

    La France et l’Allemagne ne sont pas en reste dans le développement d’armes HPM. L’institut franco-allemand de recherche de Saint-Louis a annoncé en 2003 la mise au point d’un générateur de Marx compact, ouvrant la voie à des charges MFP de taille réduite, susceptibles d’équiper des obus (155mm) ou des bombes guidées (Air et Cosmos n°1877). La compagnie allemande Diehl Munitionssysteme a développé un générateur HPM qu’elle décrit comme étant “compact” dans son brevet de 2003 et qui a pour objet le brouillage, voir l’endommagement de systèmes électroniques et informatiques. EADS/LFK propose une version HPM de son missile de croisière Taurus KEPD 350, dont les capacités ne sont pas détaillées. Rheinmetall travaille également sur les armes HPM, prévoit l’arrivée de systèmes très compacts de la taille d’une valise et envisage des prototypes de générateurs HPM rechargeables, montés sur des véhicules blindés.

    Certains radars émettant des micro-ondes sont capables de diffuser des impulsions d’intensité limitée, mais suffisante pour brouiller ou endommager certains systèmes. Ce serait notamment le cas des radars AESA qui équipent les hélicoptères d’attaque et les avions de chasse moderne, tel que le F-35. Pour exemple, en 2001, un prototype du programme d’hélicoptère Comanche qui effectuait un exercice radar, a émis une impulsion HPM qui a entraîné un dysfonctionnement du système GPS de l’aéroport commercial d’Albany, servant au guidage des avions à l’atterrissage.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  70. D’autres systèmes HPM plus low-tech, tels que des HERF Guns ou des appareils émettant d’intenses décharges électrostatiques (TED) peuvent être produits à moindres coûts, suscitant les craintes des services de sécurité, notamment dans l’hypothèse d’une utilisation terroriste. Ces armes demeurent toutefois moins puissantes que les e-bombs développés par les laboratoires de défense, mais leurs effets concentrés peuvent endommager des systèmes civils qui ne disposent pas de protection contre les IEM.

    Menace et contre-mesures

    Les impulsions électromagnétiques ont la capacité d’interférer avec les systèmes électroniques et de les endommager jusqu’à les rendre inopérants. Les systèmes de communication sans fil sont particulièrement sensibles aux impulsions EM, ces émissions brouillant de larges gammes de fréquences et les antennes des émetteurs-récepteurs agissant comme des points d’entrée direct (front-door coupling) pour l’impulsion. Les dégâts causés aux systèmes électroniques peuvent varier en fonction de l’intensité de l’impulsion, de sa fréquence d’émission et de la distance entre le système-cible et le point d’origine de l’impulsion. Les systèmes touchés peuvent connaître des dommages allant de dysfonctionnements répétés, pouvant apparaître plusieurs jours après l’impulsion, à une destruction de leurs circuits. Les appareils électroniques ne possédant pas d’antenne destinée aux communications, comme les serveurs informatiques, sont également vulnérables aux IEM. Leurs câblages internes agissent comme des antennes et offrent des points d’entrée indirect (back-door coupling) aux ondes EM. Les réseaux d’alimentation électrique et les réseaux de communications filaires agissent également comme des points d’entrée. Les protections électriques telles que les parasurtenseurs et les onduleurs, dont sont souvent dotés les systèmes informatiques, n’offrent pas de protection contre ce type d’attaques.

    Les systèmes militaires et les systèmes d’armes, s’ils ne sont pas correctement durcis contre les interférences électromagnétiques, sont également vulnérables aux IEM. Les installations informatiques, les appareils de radiotransmissions, les véhicules ou encore les missiles, qui disposent tous de systèmes électroniques sont particulièrement exposés aux risques électromagnétiques. Ce risque impose donc aux forces armées de protéger leurs équipements, en instaurant des normes de résistance aux impulsions électromagnétiques. Le niveau de protection réel des systèmes militaires est une donnée largement classifiée, mais l’audition en 2008 d’un expert par le House Armed Services Committee, laisse supposer que la majorité des systèmes américains étaient jusqu’alors testés pour résister à des niveaux d’exposition EM équivalents à 50kv/m, une valeur bien inférieure à la puissance théorique qu’émettraient les prototypes russes les plus récents.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  71. Les munitions explosives modernes ne seraient pas immunisées contre les effets des armes électromagnétiques. L’OTAN s’intéresserait notamment aux effets des ondes électromagnétiques sur les mines terrestres, l’étendue des dommages probables causés à ces armes explosives par les IEM demeurant classifiée. Le Ministère américain de la Défense développe dans ce sens des systèmes HPM visant à rendre inopérant ou à détoner des IED et des munitions non-explosées. L’armée américaine dispose déjà d’un prototype capable de détruire des explosifs enfouis, le Joint IED Neutralizer et souhaite développer un système capable de neutraliser des engins explosifs, par un transfert d’énergie EM au niveau moléculaire.

    La présence d’électronique dans la plupart des systèmes utiles aux activités civiles, les rendent particulièrement vulnérables aux effets des attaques électromagnétiques. Une attaque EMP à grande échelle toucherait de nombreux secteurs critiques que sont l’approvisionnement électrique, les communications, les transports, le système bancaire ou encore les commodités, impactant de manière très sensible l’activité économique, voire les activités les plus basiques des particuliers.

    De nombreuses infrastructures industrielles, usines de produits chimiques, raffineries ou encore centrales électriques gèrent leurs installations grâce à des systèmes électroniques (SCADA), qui régulent les différents flux en envoyant des ordres à des automates programmables industriels (API ou PLC). Ces modules électroniques ne sont généralement pas protégés contre les IEM et peuvent être installés dans des zones reculées. Plusieurs incidents liés à des impulsions électromagnétiques accidentelles sur les modules SCADA de pipelines et de gazoduc, ont eu des conséquences désastreuses.

    Les interconnexions entre chacune des infrastructures essentielles aux activités humaines renforcent cette vulnérabilité et augmentent le nombre de points d’entrée pour les effets dévastateurs d’une attaque électromagnétique. Elles constituent également un risque de dommages en cascade, la mise hors service d’un réseau critique entraînant la chute des infrastructures qui en dépendent. La perte des réseaux de communication, essentiels à la coordination des services d’urgences et de dépannage, entraverait les opérations d’assistance aux personnes et la reconstruction des systèmes touchés par l’IEM.

    Dans son rapport de 2008, l’EMP Commission américaine a estimé qu’une impulsion électromagnétique déclenchée à une altitude comprise entre 50 et 130km d’altitude, au dessus d’une zone Baltimore-Washington-Richmond, produirait une impulsion couvrant un rayon d’au moins 800km et causerait des dégâts cumulés pouvant atteindre plus de 770 milliards de dollars. Dans les conditions les plus favorables, avec des infrastructures protégées au mieux contre les attaques EMP, les dégâts entraîneraient des pertes de 9 à 34 milliards de dollars.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  72. Ces évaluations concernent la pire des hypothèses, à savoir une impulsion électromagnétique de forte puissance d’origine nucléaire. Une impulsion non-nucléaire de type HPM, aurait un impact plus limité, mais pourrait toutefois se révéler désastreuse dans le cadre d’attaques ciblées sur les réseaux (network disruption).

    Les armées s’efforcent de se protéger des effets destructeurs des armes électromagnétiques, en durcissant leurs installations et appareils, ainsi qu’en testant un grand nombre de leurs systèmes contre les IEM, notamment lors de leur conception.

    Le Pentagone a à sa disposition plusieurs laboratoires militaires chargés de tester les systèmes d’armes, véhicules et autres matériels sensibles aux interférences électromagnétiques. L’US Navy a développé, des les années 70, un centre d’essais dénommé EMPRESS (EMP Radiation Environment Simulation for Ship), chargé de soumettre ses bâtiments à des impulsions électromagnétiques. La navy poursuit ses recherches au sein du Naval Reserach Laboratory (NRL) et de l’IBST (Integrated Battlefield Simulation & Test department), qui dispose de plusieurs générateurs d’EMP, permettant de tester la résistance des aéronefs et de leurs systèmes.

    L’Air Force mène ses propres tests et expériences sur la base de Kirtland, au sein du Directed Energy Directorate, qui a notamment pour but de tester les effets des HPM sur les appareils, en les soumettant à des ondes de différentes fréquences et intensités, dans des chambres anéchoïques spécifiques, capables d’accueillir des aéronefs complets. L’armée de Terre américaine s’intéresse également aux micro-ondes de forte puissance et soumet ses propres systèmes, des chars de combats aux drones, à des stress-test électromagnétiques au centre d’essais missiles de White Sands, qui est entièrement équipé, depuis le mois de mars, pour tous les tests relatifs aux impulsions HPM, dans le cadre du Directed Energy Test and Evaluation Capability (DETEC).

    La France s’intéresse également aux effets des IEM lors de la conception de ses systèmes militaires et emploie à cet effet les ressources scientifiques du CEA et de l’institut de recherche Saint-Louis. Divers matériels et composants y sont testés au sein de chambres anéchoïques électriques ou encore grâce à des appareils de mesure spécifiques, tels que l’appareil de mesure en champ proche SOCRATE (DGA). La DGA met également en œuvre des simulateurs d’agressions électromagnétiques, afin de tester ses systèmes, au Centre d’Etudes de Gramat (CEG).

    Le secteur civil semble moins concerné par les effets des armes électromagnétiques et peu de systèmes sont réellement protégés, à l’exception des installations les plus critiques. La protection des systèmes électronique requiert un durcissement (blindage) spécifique, basé sur la cage de Faraday, qui nécessite une architecture rigoureuse des circuits électroniques, des câblages et des réseaux. Chacun des câbles employés doit être blindé et isolé avec précaution, le moindre fil ou circuit exposé pouvant servir de point d’entrée aux ondes électromagnétiques. Ces protections nécessitent des ressources importantes et engendrent des coûts supplémentaires, lors de la conception d’appareils ou de bâtiments. Les normes de protection TEMPEST, qui visent à limiter les émissions électromagnétiques des systèmes sensibles et à réduire les interférences EM, constituent des efforts de blindage et de durcissement qui offrent une certaine protection contre les EMP.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  73. Le durcissement d’un véhicule ou d’une construction peut devenir extrêmement complexe, notamment en ce qui concerne les réseaux de communications, qui offrent de multiples points d’entrée. L’utilisation étendue de la fibre optique pourrait toutefois réduire certaines vulnérabilités. La bunkerisation ou l’enfouissement d’une installation n’offre pas une grande protection, notamment face aux effets concentrés des armes HPM, le moindre câble en surface agissant comme une antenne pour les ondes EM.

    Toutefois, plusieurs acteurs de l’industrie civile apportent des solutions afin de contrer les dommages des IEM, parmi lesquelles les Portable Data Centers, employés par Microsoft, Sun et Google, qui permettent d’aménager des installations informatiques modulaires et qui peuvent, de par leur conception, être facilement protégés contre les effets des armes électromagnétiques. Les avionneurs, notamment Boeing et Airbus, investissent largement dans le durcissement de leurs appareils afin de les protéger contre les effets de la foudre et des interférences électromagnétiques, favorisant ainsi leur résistance aux IEM.

    L’EMP Commission américaine a conclu son rapport en soulignant que tous les systèmes ne peuvent être protégés efficacement contre les impulsions électromagnétiques et qu’il est crucial d’investir dans la prévention, en formant les personnels des infrastructures sensibles, des administrations et des services de secours à l’éventualité d’une attaque électromagnétique, afin d’en réduire les dommages directs et collatéraux, et de faciliter la phase de reconstruction qui suivrait forcément une attaque de grande ampleur.

    par MGN à 23:51
    http://zonedinteret.blogspot.com/2009/06/emp-et-armes-electromagnetiques.html

    https://rudy2.wordpress.com/emp-et-armes-electromagnetiques/

    RépondreSupprimer
  74. ARMES DE DOULEUR MAXIMALE


    Douleur maximum : le but recherché pour des nouvelles armes aux USA
    Mars 2005

    Article Exclusif tiré du “New Scientist”, édition papier par David Hambling
    http://www.newscientist.com/article.ns?id=dn7077

    Articles reliés
    – Les meilleurs biologistes US s’opposent au boom de la biodéfense (1° Mars 2005)
    – Pentagon reveals rejected chemical weapons (15 Janvier 2005)
    – Sweeping stun guns to target crowds (16 Juin 2004)
    http://www.armees.com/Maximum-Pain-Weapons.html

    L’appareil militaire américain finance le développement d’une arme qui peut provoquer une atroce douleur jusqu’à deux kilomètres de distance. Conçue pour l’utilisation contre les manifestants, l’idée de cette nouvelle arme est de laisser les victimes saines et sauves. Mais les chercheurs sur la douleur sont furieux que des travaux visant à controller la douleur aient été utilisés pour développer une arme. Et ils ont peur que ces technologies soit utilisées dans des buts de torture.

    “Je suis profondément concerné à propos de l’aspect ethique de cette recherche,” reporte Andrew Rice, un consultant en médecine de la douleur à l’Hôpital de Chelsea & Westminster à Londres (Royaume-Uni). “Quand bien même l’utilisation de douleurs temporaires intenses était justifiée comme une mesure d’arrestation, ce dont je ne crois pas qu’il soit souhaitable, les effets physiologiques et psychologiques à long-terme sont inconnus.”

    La recherche a été mise à la lumière par des documents révelés par le “Sunshine Project”, une organisation basée au Texas et à Hamburg (Allemagne), qui travaille sur la recherche en armes biologiques. Les documents furent revelés dans le cadre du “Freedom of Information Act”.

    Un document, un Contrat de Recherche entre le Bureau de la Recherche Navale et l’Université de Floride à Gainesville (USA), est titré “Conséquences sensorielles des pulsations électromagnétiques émis par les plasmas à induction laser”.

    Cela concerne les surnommés “Projectiles à Energie Pulsés” (PEPs), qui émettent un faisceau laser qui génère une explosion de plasma en expansion dès qu’il touche quelque chose de solide, comme une personne (New Scientist édition papier du 12 Octobre 2002). L’arme, destiné pour à l’utilisation dès 2007, peut litterallement faire décoller les manifestants du sol.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  75. Déclencheur de douleur

    Selon une étude de 2003 sur les armes non mortelles par le Bureau d’étude Navales, qui conseille le corps des marines et les navy seals, les Projectiles à Energie Pulsés PEPs ont produit “une douleur et une paralysie temporaire” lors des tests sur animaux. Cela semble être le résultat d’un choc electromagnétique produit par le plasma en expansion qui déclenche des impulsions dans les cellules nerveuses.

    La nouvelle étude, qui est en cours jusqu’en juillet et qui sera mené avec les chercheurs de l’Université “Central Florida” à Orlando, vise à optimiser cet effet. L’idée est de comprendre comment générer une impulsion qui déclenche les neurones de la douleur sans endommager les tissus.

    Le contrat de recherche, largement censuré avant sa diffusion, demande aux chercheurs de trouver les “paramètres optimaux de l’impulsion pour susciter le pic d’activation des nocicepteurs [ndt : récepteur de douleur]” – en d’autres termes, causer le maximum de douleur possible. Les études sur les cellules cultivés en laboratoire identifieront combien de douleur peut être infligé à quelqu’un avant de provoquer des blessures ou la mort.

    Risque à long-terme

    Le New Scientist a contacté deux chercheurs travaillant sur le projet. Martin Richardson, un expert en laser à l’Université “Central Florida” aux USA, a refusé de commenter. Brian Cooper, un expert en douleur dentaire à l’Universityé de Florida, s’est dit être éloigné du travail, rapportant “Je n’ai rien d’intéressant à réveler. J’ai juste fournit quelques travaux de base au groupe.” Son nom apparaît sur la liste publique des projets de recherche universitaires a côté des dotations de $500,000 et plus.

    John Wood du Collège Universitaire de Londre (Royaume-Uni), un expert dans la façon dont le cerveau perçoit la douleur, dit que les chercheurs impliqués dans le projet sont soumis astreints au secret. “Cela pourrait être utilisé pour torturer,” dit-il, “Les [chercheurs] doivent être conscients de cela.”

    Amanda Williams, une psychiatre clinicienne au Collège Universitaire de Londres, craint que les victimes ne subissent des des dommages à long-terme. “Une douleur persistante peut resulter d’un ensemble de supposé non-destructif de stimuli qui changent cependant le fonctionnement du système nerveux,” rapporte-t-elle. Elle doute que les études sur des cellules de culture puissent suffire pour dimensionner l’arme.

    “Ces études ne peuvent par ailleurs pas nous renseigner sur les conséquences à long terme, au plan neuronal et psychologiques d’une expérience si pénible.”

    Source : New Scientist
    Traduction : Charles Lahlou

    https://rudy2.wordpress.com/new-scientist/

    RépondreSupprimer
  76. ARMES DE L’OMBRE de MARC FILTERMAN

    Les Armes de L’ombre Marc Filterman 1 sur 2
    Les Armes de L’ombre Marc Filterman 1 sur 2

    Auteur: MARC FILTERMAN
    http://filterman.ifrance.com/livre_auteur_marc_filterman_guerre_climatique.htm

    https://rudy2.wordpress.com/a-les-armes-de-lombre-marc-filterman-1-sur-2/

    RépondreSupprimer
  77. AVOIRS CRIMINELS SAISIS EN FRANCE. UN PACTOLE DE PLUS DE 232 MILLIONS D’EUROS PAR AN.

    Enquête sur l’agence d’État qui dépossède les voyous.

    http://plus.lefigaro.fr/article/enquete-sur-lagence-detat-qui-depossede-les-voyous-20110717-506245/

    Par Jean-Marc Leclerc
    17/07/2011

    Depuis quelques semaines, ces experts gèrent l’intégralité des avoirs criminels saisis en France. Un pactole de plus de 232 millions d’euros par an.

    «Agence de recouvrement et de gestion des avoirs saisis et confisqués (Agrasc)». La plaque, fraîchement vissée, se distingue à peine sur la façade années 30 d’une immense annexe des services du premier ministre, à deux pas de l’Unesco, dans le VIIe arrondissement de Paris. Ces locaux un brin austères abritent le pire cauchemar des voyous d’envergure : une dizaine de magistrats, de gendarmes, de policiers, de douaniers, d’agents du fisc, et même bientôt vingt, qui s’appliquent méthodiquement à les déposséder de leurs biens mal acquis. Autant dire de l’essentiel, à leurs yeux. Élisabeth Pelsez, magistrate chevronnée, dirige cette structure inédite, placée sous la tutelle conjointe du garde des Sceaux, Michel Mercier, et de François Baroin, à Bercy. Cette agence n’avait encore jamais ouvert ses portes.À l’heure où la France part en vacances, ces «incorruptibles» croulent déjà sous les dossiers : 2000 affaires enregistrées en seulement trois mois pour plus de 4000 biens de valeur à gérer. Dès qu’un procureur ou un juge d’instruction saisit une villa, une voiture ou un compte en banque quelque part en France, il atterrit désormais inévitablement à l’Agrasc, qui bénéficie, avec la loi Warsmann votée en 2010, d’un texte taillé sur mesure. La procédure civile applicable à ce type d’affaires s’est, en effet, muée en procédure pénale, beaucoup plus souple. Et qui bloque toute autre action engagée, parfois par les voyous eux-mêmes, pour tenter de récupérer leurs biens, à travers des hommes de paille. «Bref, l’État s’est donné les moyens juridiques de frapper les délinquants au portefeuille. Et cela change tout !», s’enthousiasme le capitaine Romain Stiffel, dont la nomination comme chef de la division opérationnelle de l’Agrasc témoigne de l’investissement de la gendarmerie dans cette redoutable structure. Car la maréchaussée pesait, à travers ses enquêtes, 70 % des saisies opérées en France en 2009. Qui l’eut cru ?L’Agence, modèle de coopération interservices, frappe tous azimuts. Elle vient de vendre, via les domaines, sa première Bentley chipée à des escrocs . Sur une table s’entassent des pochettes rouges correspondant à autant de procédures visant des dealers de banlieue. «Ceux-là vont devoir renoncer à leur été de rêve sous les cocotiers. Ils vont tout perdre», confie un officier de police rattaché au service. Et ce n’est qu’un début. Car l’Agrasc a le monopole de la gestion des saisies et des confiscations opérées dans les 165 juridictions et les 35 cours d’appel de France. Un pactole estimé à 232 millions d’euros par an, au bas mot !

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  78. Elle récupère absolument tout, de la pièce de 20 centimes trouvée au fond de la poche d’une petite frappe aux 6 millions de dollars récemment saisis à un groupe criminel dont le juge Pelsez préfère taire le nom. Elle a aussi dans son collimateur les avoirs de l’ex-président tunisien Ben Ali et de bien d’autres «autocrates»…Ses fichiers informatiques révèlent qu’elle gère actuellement plus de cent immeubles, des parcelles, des forêts dans les Vosges, un manoir en Normandie. Des biens qui ont bien sûr vocation à rembourser les victimes, une fois vendus, mais aussi à renflouer les caisses de l’État. Et comme l’Agence ne veut rien coûter au contribuable, elle se rémunère sur la prise mais aussi grâce à aux intérêts rapportés par son trésor de guerre. Son budget devrait s’autoréguler autour de 2 millions d’euros par an.

    Traque au patrimoine douteux

    Concrètement, l’Agrasc détient un compte à la Caisse des dépôts et consignations, rémunéré 1 % l’an. Les juridictions sont censées y virer toutes les sommes saisies au fil des affaires. Mais encore faut-il que la culture de la traque au patrimoine douteux prospère dans les tribunaux. «C’est en bonne voie, assure Élisabeth Pelsez. Même les petites juridictions se lancent désormais dans les saisies d’immeubles, de loin les plus rentables, comme dernièrement à Arras ou Sarreguemines.»

    Le 30 juin dernier, la magistrate a reçu la visite du procureur national antimafia italien en personne, Pietro Grasso. Qui en a profité pour alerter sur des investissements dans l’Hexagone de mafieux ciblés dans ses dossiers. En Italie, les saisies et confiscations d’avoirs criminels, pratiquées sans complexes, représentent 2 milliards d’euros par an. Dix fois le potentiel exploité par Paris.

    LIRE AUSSI :
    » Une agence pour gérer les biens confisqués aux voyous

    https://rudy2.wordpress.com/avoirs-criminels-saisis-en-france-un-pactole-de-plus-de-232-millions-deuros-par-an/

    RépondreSupprimer
  79. ASSASSINAT MORAL, CALOMNIE, DIFFAMATION, STRATEGIE DE LA VINDICTE POPULAIRE

    Copie d’une lettre envoyée à certaines autorités .

    Objet: assassinat moral, calomnie-diffamation, stratégie de la vindicte populaire, etc…

    Mesdames, Messieurs,

    Je souhaiterais simplement attirer votre attention sur un fait qui nous préoccupe beaucoup, nous, les victimes du harcèlement organisé et des agressions électromagnétiques à distance.

    Avec l’objectif de justifier leurs sales besognes et leur donner un visage d’honorabilité, nos bourreaux s’infiltrent partout, par tous les moyens, et font pression sur nos différents contacts, pour leur faire croire que nous ne méritons pas leur soutien.

    Ils ont un pouvoir de persuasion tel que leurs chasses aux sorcières, leurs mises au pilori, leurs campagnes diffamatoires et calomnieuses et la vindicte populaire contre des citoyens totalement innocents fonctionnent à la perfection, puisque, très souvent, les personnes dont nous sollicitons de l’aide ne donnent plus signe de vie, après un premier geste d’offre d’assistance.

    Comme la majorité de mes compagnons d’infortune, je subis quotidiennement le harcèlement collectif d’individus qui s’érigent en justiciers de leur rue, de leur quartier, de leur ville ou de leur région et qui se rassemblent en petits groupes pour se donner de l’importance. Ils ont subi un lavage de cerveau tel qu’ils sont persuadés d’accomplir ce qu’ils croient être une haute et noble mission, en se donnant corps et âme à un incroyable harcèlement impitoyable et sans fin. Ils ignorent d’une part, qu’on leur a menti et d’autre part, ils doivent se rappeler qu’il ne leur incombe pas, de toute manière, de rendre la justice.

    Toutes ces personnes qui se sont laissées influencer et berner par un groupe de mafieux ne comprennent-elles pas que, lorsqu’elles harcèlent des citoyens innocents, elles commettent un véritable crime ? Ne se demandent-elles pas une seule fois, si tout ce qu’on leur raconte est vrai ? Ont-elles accepté d’être complices par appât du gain ou par désir de jouer au justicier ? Les raisons importent peu. Dans un cas comme dans l’autre, elles sont totalement complices d’un crime cruel et lâche contre des citoyens innocents et sans défense.

    Je peux vous assurer et déclarer sur l’honneur que, comme la majorité de mes compagnons d’infortune, je n’ai jamais commis un crime quel qu’il soit, je n’ai jamais été condamné pour un seul délit, ni même soupçonné d’un acte censurable ou suspect.

    En revanche, je peux dire qu’il n’est pas impossible que, même en certains hauts lieux officiels, on ait déjà pu salir mon nom et ma réputation, d’une manière ou d’une autre.

    Nous espérons pouvoir encore compter sur votre soutien et votre assistance.

    Vous pourriez lire également le témoignage de Geral Sosbee qui aborde ce sujet.

    https://rudy2.wordpress.com/ex-fbi-agent-geral-sosbees-testimony-in-various-languages/

    PLUSIEURS ARTICLES DE CE BLOG ABORDENT EGALEMENT LA QUESTION DE LA PARTICIPATION ACTIVE DU VOISINAGE/ENTOURAGE DE LA VICTIME DANS LE HARCELEMENT ET LA TRAQUE QU’ILS FONT SUBIR QUOTIDIENNEMENT A DES INNOCENTS. EN-DEHORS DES VOISINS, LES SAPEURS POMPIERS, LES AMBULANCES, DES POSTIERS, DES LIVREURS A DOMICILE SONT, PARMI TANT D’AUTRES, LES LÂCHES PARTICIPANTS A CETTE ACTIVITE CRIMINELLE.

    https://rudy2.wordpress.com/assassinat-moral-calomnie-diffamation-strategie-de-la-vindicte-populaire/

    RépondreSupprimer
  80. L’UE va financer des agents pour contrer les eurosceptiques sur Internet

    By lejournaldusiecle
    14 février 2013

    Le Parlement européen va débourser environ 2,5 millions d’euros environ pour lancer une armée de "trolls" sur Internet, et en particulier les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter pour lutter contre l’euroscepticisme en vue des élections de 2014, qui auront lieu entre le 5 et le 8 juin 2014.

    C’est le Daily Telegraph qui a révélé l’information le 3 Février 2013. Le journal a eu accès à des documents confidentiels qui révèlent la planification d’une campagne sans précédent de réorientation de l’opinion publique, avant et pendant les élections de juin 2014.

    Au cœur de cette nouvelle stratégie : "des outils de contrôle de l’opinion publique" destinés à déterminer si certains débats de nature politique ayant lieu entre participants des médias sociaux et autres blogs sont susceptibles d’attirer l’attention médiatique et publique.

    Les communicants des institutions parlementaires devront être capables de décrypter les "sujets tendances" au sein des conversations et d’y réagir rapidement, de manière ciblée et pertinente ; il s’agit pour eux de "se joindre aux conversations et de les influencer, par exemple en fournissant des faits et des chiffres déconstruisant les mythes".

    Selon le document mis à jour par le Daily Telegraph, les "trolls" européistes auront pour mission de subvertir le sentiment qu’expriment de plus en plus d’Européens, à savoir que "l’Europe est le problème", et de le retourner, de sorte que chacun en vienne à considérer que la réponse aux défis actuels est "plus d’Europe", et non pas "moins d’Europe".

    Une attention toute particulière doit être accordée, nous dit-on, aux pays qui ont connu une montée de l’euroscepticisme. La France, qui a massivement rejeté le Traité constitutionnel européen le 29 mai 2005 (55%), devrait donc être particulièrement ciblée par cette campagne de propagande, visant à redresser les jugements inadaptés – incorrects – sur la construction si prometteuse de ce "premier empire non impérial" qu’est l’UE, dixit Barroso.

    En pleine crise économique, et alors que l’austérité est imposée aux États, l’UE ne devrait pas rechigner sur les moyens de sa propagande, puisqu’une augmentation de près de 2 millions d’euros des dépenses en "analyse qualitative des médias" serait prévue, principalement tirée de budgets pré-existants, et plus de 900.000 euros additionnels devraient être collectés l’an prochain.

    Nigel Farage a été l’un des premiers députés européens à réagir aux révélations du Telegraph, le 7 février sur Russia Today, estimant que l’UE ne valait pas mieux qu’une "république bananière".

    Sources : Daily Telegraph / Agoravox / Russia Today / Le Journal du Siècle

    http://lejournaldusiecle.com/2013/02/14/lue-va-financer-des-agents-pour-contrer-les-eurosceptiques-sur-internet/

    RépondreSupprimer
  81. Comment faire pour perdre 9 milliards

    Compte tenu de Conseil des Theranos, il n'est pas difficile de déterminer que la sécurisation des contrats avec le ministère de la défense a été une partie de leur business plan pendant un certain temps. Aussi, il n'est pas difficile de voir pourquoi les contrats militaires sont un tel prix de prune pour une entreprise de technologie médicale avec des produits douteux.

    23 avril 2016,
    par James Corbett

    Monty Python avait un croquis classique intitulé " Comment le faire "où qu'ils se moquaient de programmes bien établis de « How To ». En plus jouant de la flûte, Division de l'atome, construction d'un pont de poutres-caissons et irriguer le désert du Sahara, cet épisode vous apprend à débarrasser le monde de toutes les maladies connues!

    Alors, comment vous y prenez-vous ? « Eh bien, tout d'abord devenir médecin et découvrir un merveilleux remède pour quelque chose, et puis, quand le monde médical commence vraiment à prendre connaissance de vous, vous pouvez jolly bien leur dire quoi faire et assurez-vous qu'ils obtiennent tout droit donc il ne sera jamais maladies plus. »

    Vous pourriez penser que c'est une blague. Mais il semble un décrochage Collège jeunes entreprenants utilisé comme inspiré pour fonder sa compagnie $ 9 milliards.

    Vous avez probablement déjà entendu l'histoire d'Elizabeth Holmes et Theranos maintenant : la patte de Stanford âgée de 19 an a fondé Theranos en 2003, avec l'espoir de révolutionner le laboratoire de tests de l'industrie. Travaillent de plus grands échantillons de sang prélevé par les aiguilles de veines dans le bras pour faire le sang. Maintenant, tout ce que vous avez besoin est un dispositif de piqûre du doigt et de la société breveté « Machine d'Edison » qui (ils se vantent) peut effectuer jusqu'à 200 tests différents de quelques gouttes de sang.

    Et vous avez probablement entendu dire aussi comment cette histoire se désagrège en face du monde les yeux dès maintenant. Questions sur la technologie fait boule de neige dans les accusations de fraude et maintenant Theranos et Holmes sont sous enquête fédérale potentiellement avoir menti aux investisseurs et partenaires au sujet de leurs pratiques.

    Ici est la partie de l'histoire, vous n'avez pas entendu probablement pas (encore): Elizabeth Holmes n'était aucun étonnant que les enfants ordinaires. Elle était la fille de Noel Anne Daoust, une politique étrangère et l'aide de la défense à Washington et Christian Holmes IV, qui a auparavant travaillé pour Enron et est maintenant le « coordinateur Global de l'eau » de l'USAID... Oui, l'USAID. Cela explique peut-être pourquoi le Conseil d'administration des Theranos ne consistaient pas en des chercheurs médicaux, des anciens combattants de démarrage tech ou experts réglementaires, vous pouvez vous attendre à une telle entreprise à dessiner, mais plutôt un Bottin mondain de la tanière (mondialiste) de vipères dans Washington.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  82. Sérieusement, il suffit de regarder leur Conseil telle qu'elle existait l'an dernier :

    Membre du Conseil, Désignation, Age:

    - Henry Kissinger
    Ancien Secrétaire d'Etat
    92

    - Bill Perry
    Ancien Secrétaire à la défense
    88

    - George Schultz
    Ancien Secrétaire d'Etat
    94

    - Bill Frist
    Chef de majorité de Sénat ancien
    63

    - Sam Nunn
    Ancienne sénatrice
    77

    - Gary Roughead
    Ancien amiral de marine
    64

    - James Mattis
    L'ancien Marine Corps général
    65

    - Dick Kovocovich
    Ancien PDG de Wells Fargo
    72

    - Riley Bechtel
    Ancien PDG de la société Bechtel
    63

    - William Foege
    Epidemologist
    79

    - Elizabeth Holmes
    Fondateur & CEO, Theranos
    31

    - Sunny Balwani

    Président & COO, Theranos
    NA




    Vraiment ? Trois anciens secrétaires d'armoire US, deux anciens sénateurs américains, un ancien amiral de marine et un ancien Marine Corps général. Quelle compagnie dans le monde a un Conseil d'administration comme cela, sans parler d'une entreprise de technologie médicale ?

    Et Henry Kissinger ? George Schultz ? Bill Frist ? Sam Nunn ? Ce qui sur Terre aucun de ces gens doivent-ils faire avec les technologies d'essais en laboratoire ?

    Et pourquoi la pile du pont avec 90 ans et plus initiés mondialiste de Washington plutôt que des personnes qui pourraient avoir une chance de savoir quelque chose sur l'industrie du laboratoire de test ou le processus de réglementation médical ?

    Un des membres du jury qui pourrait nous donner quelques aperçu de ce qui se passe réellement qu'ici, c'est James Mattis. En 2012 Theranos cherchait un partenariat avec le ministère de la défense et a présenté sa technologie d'analyse de sang de contrôle dans un projet de recherche militaire. Un des examinateurs tiré la sonnette d'alarme sur la technologie et a demandé un réexamen de la FDA du produit. Holmes contré par appel directement au général Mattis, puis commandant de l'USCENTCOM et une connaissance personnelle, qui avait commencé à pousser pour le déploiement du champ de Theranos stable en 2011. Mattis a passé son appel sur son personnel, demander comment ils pourraient aider "l'enregistrement correct", pour les organismes de réglementation. Dès l'année suivante, après avoir quitté l'armée, Mattis a pris ses fonctions à bord des Theranos. Ne vous inquiétez pas, cependant, le mouvement a été autorisé par un conseiller en éthique Ministère de la défense, il doit être légitime.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  83. Compte tenu de Conseil des Theranos, il n'est pas difficile de déterminer que la sécurisation des contrats avec le ministère de la défense a été une partie de leur business plan pendant un certain temps. Aussi, il n'est pas difficile de voir pourquoi les contrats militaires sont un tel prix de prune pour une entreprise de technologie médicale avec des produits douteux. Non seulement il y a une chance de puiser dans la caisse noire de multimillionnaires sans fin qui est le budget de "défense" des États-Unis, mais peut-être plus important encore technologies livrées dans le cadre de contrat militaire ne sont pas soumis les mêmes obstacles réglementaires qui seraient tourné vers le public technologies. C'est précisément pourquoi ils ont soumis leur concoction pour des essais militaires en premier lieu et de la défense exacte Holmes utilisée lors de l'appel à Matthis.

    Mais le plus gros con long ici n'est pas des contrats militaires à peu près. Il s'agit d'ouverture des marchés tout nouveau pour le sang essais industrie. Il est actuellement un $ 75 milliards une an industrie et ce nombre devrait augmenter à $ 90 milliards d'ici 2018. Mais partie de ce que fait Theranos essaie le buste les portes ouvertes sur la législation actuellement en vigueur et restrictions pour permettre local du sang afin d'être accessible au public à la demande du public.

    Actuellement test sanguin doit être prescrits par un médecin et généralement envoyé à un laboratoire où il peut prendre des semaines pour récupérer les résultats. Theranos est prometteur délai de 4 heures dans des tests sera disponible à la pharmacie juste là. Ils ont déjà fait des percées, avec un projet de loi qu'ils poussaient en Arizona pour permettre bricolage lab test en passant l'été dernier. Cela a conduit à Theranos essais étant disponible en Walgreens « centres de wellness » dans tout l'État.

    Même si Theranos finit par descendre en flammes, les roues législatifs sont en mouvement et il y a mouvement vers ouvrant davantage d'États pour les essais de bricolage. Et même si Theranos n'est pas là pour en profiter, autres grands noms sociétés sera certainement.

    Tout cela soulève la question intéressante: a Theranos été mis en place comme une boule de démolition à ouvrir un marché plus large pour les tests en laboratoire pour atteindre le niveau de consommation ? Peut-être il n'importe pas même aux voûte mondialistes qui ont été à bord avec Theranos ou non que société elle-même est celui fournissant des essais, juste tant que le marché est ouvert.

    Il y a, bien sûr, bien des façons d'examiner l'histoire de Theranos. C'est un récit édifiant sur le battage médiatique en cours d'exécution avant l'histoire. C'est une histoire qui donne à réfléchir sur comment les gens peuvent être dupés par des charlatans de haute technologie jaillissant rhétorique passionnante (même si il n'y a rien à l'appui). C'est une chance d'examiner le lien entre le pouvoir à Washington et de l'industrie de technologie médicale de big pharma.

    Mais peu importe comment vous la coupez, quelque chose est pourri dans l'état de Theranos, et à moins qu'il y a quelques superbe vindication de la société et sa technologie très rapidement la prochaine « How To » qui donnera Elizabeth Holmes est "Comment perdre $ 9 milliards" ou « Comment perdre $ 9 milliards et aller en prison. »
    - voir clip sur site:

    http://theinternationalforecaster.com/International_Forecaster_Weekly/How_to_Lose_9_Billion

    RépondreSupprimer
  84. 25.000 manifestants contre le TTIP à Hanovre

    19:13 23.04.2016

    Les représentants d'une vingtaine d'associations allemandes ont protesté contre les zones de libre-échange avec les Etats-Unis et le Canada.

    TTIP: Les députés allemands ont accès aux documents secretsPrès de 25.000 personnes se sont rassemblées samedi à Hanovre, dans le nord de l’Allemagne, pour protester contre les Traités transatlantiques de libre-échange avec les Etats-Unis (TTIP ou TAFTA) et le Canada (CETA), a annoncé la police de la ville citée par les médias.

    Selon le magazine Spiegel, près de 20 associations ont pris part à l'action de protestation. Les manifestants arborant des pancartes contre le TTIP portaient des t-shirts avec les inscriptions "Stop TTIP" et "Ne donnez pas de chance au TTIP".

    Anti-TTIP anti-CETA demo take place in Hannover day before Obama and Merkel visit
    NOW LIVE: https://t.co/IbudE7nvxv https://t.co/ZeVfPGtfBL
    — Ruptly (@Ruptly) 23 avril 2016

    Les organisateurs de la manifestation comptaient initialement réunir près de 50.000 personnes.

    Am Neuen Rathaus #Hannover
    #stopTTIP #stopCETA #Piraten #Orange @HAZ @neuepresse @dpalni @dpa pic.twitter.com/LjpZ0VpF8Y
    — Piraten Hannover (@PiratenHannover) 23 avril 2016

    L'accord sur le TTIP devrait figurer parmi les sujets de la prochaine rencontre des dirigeants des Etats-Unis et des pays européens programmée pour le 25 avril à Hanovre. Le président américain Barack Obama y rencontrera le président français François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel, le premier ministre britannique David Cameron et le chef du gouvernement italien Matteo Renzi.

    Nein zu den Intransparenten und Undemokratischen Freihandelsabkommen #TTIP #CETA #TiSA #StopTTIP #Hannover pic.twitter.com/O7mesnX397
    — Linksjugend Hannover (@solid_Hannover) 23 avril 2016

    Mardi dernier, la France a menacé de bloquer les négociations si des progrès significatifs n’étaient pas réalisés dans les mois à venir concernant le Traité TTIP.

    TTIP, TAFTA ou encore Traité transatlantique, trois noms qui désignent un seul et même projet visant à abolir tous les obstacles dans les échanges entre l'UE et les USA et déboucher sur la création d'un Grand marché transatlantique (GMT).

    Les opposants au TTIP estiment qu'il ne reflète que la position des multinationales intéressées par une réduction des contrôles et un affaiblissement des mesures de régulation économique en Europe. Une coalition d'ONG et de partis politiques européens dénonce l'opacité qui entoure l'accord sur le TTIP. Il est effectivement discuté dans le plus grand secret, loin des médias et des citoyens.

    L'UE mène des négociations sur le Traité TTIP depuis juillet 2013. Il s'agit de créer la plus grande zone de libre-échange au monde qui régira les transactions d'un marché de plus de 820 millions d'habitants. Outre les Etats-Unis et l'UE, le projet comprendra le Canada, le Mexique, la Suisse, le Liechtenstein, la Norvège et l'Islande ainsi que les pays candidats à l'adhésion à l'UE.

    https://fr.sputniknews.com/international/201604231024480637-ttip-manifestation-en-allemagne/

    RépondreSupprimer
  85. Stop TTIP : une énorme manifestation contre la zone de libre-échange transatlantique envahit Hanovre

    23 avr. 2016, 17:18

    Des milliers de personnes se sont réunies dans le centre de Hanovre, dans le nord de l'Allemagne, pour manifester leur opposition au projet d'accord de libre-échange transatlantique. Barack Obama y est attendu demain, 24 avril, pour en discuter.

    Une manifestation pacifique mais impressionnante s’est déroulée dans le centre-ville de Hanovre le 23 avril aux alentours de la place de l'Opéra. Le nombre de participants varie selon les sources. La police a compté 35 000 personnes là où les organisateurs en ont comptabilisé plus de 90 000, mais toutes ont battu le pavé en brandissant des pancartes contre le TTIP, l’accord transatlantique de libre-échange, en criant des slogans dénonçant la possible conclusion de cet accord entre les Etats-Unis et l’Union européenne.

    Activists hang anti TTIP banner in Hanover as march against the US-EU free trade deal continues pic.twitter.com/6o1DG8GpGy
    — Anastasia Churkina (@NastiaChurkina) 23 avril 2016

    Certains manifestants ont même posé sur le sol un petit cercueil noir, symbolisant «la démocratie tuée par l'argent». Les ONG et les syndicats allemands dénoncent cet accord car ils sont persuadés qu’il abaissera les normes sanitaires européennes et laissera la possibilité aux multinationales de porter plainte contre des décisions gouvernementales devant une cour d’arbitrage.

    En octobre, une manifestation similaire s’était déroulée à Berlin. Là encore, le nombre de participants variait selon les sources mais 150 000 à 250 000 personnes y avaient participé pour affirmer leur hostilité à la conclusion de ce traité de libre-échange.

    Malgré les vives critiques de ses concitoyens, la chancelière allemande semble vouloir poursuivre les négociations. Le 24 avril, Barack Obama doit arriver en Allemagne, justement pour discuter avec Angela Merkel d’un accord qui «renforcera le commerce» et «créera des emplois aux Etats-Unis et dans l'Union européenne», a notamment expliqué le président américain dans les colonnes du journal allemand Bild.

    «Nous ne reculons pas sur nos normes, nous protégeons ce qui se fait aujourd'hui en Europe en matière d'environnement et de protection des consommateurs», a pour sa part affirmé la chancelière allemande dans un message vidéo diffusé par ses services.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  86. La contestation gagne la France

    Mais les citoyens allemands ne sont pas seuls à refuser la conclusion de cet accord controversé. Le 14 avril dernier, à la grande surprise de nombreux observateurs et à un peu plus d'un an de la présidentielle, le président français François Hollande était lui aussi passé à l'offensive, déclarant que la France pouvait «toujours dire non» si les conditions qu’elle avait posées à la signature de cet accord de libre-échange n’étaient pas respectées.

    #TAFTA : "Les lobbies veulent coécrire les lois avec les gouvernements" https://t.co/br8cqlhb7Apic.twitter.com/U7KET2v3Ki
    — RT France (@RTenfrancais) 19 mars 2016

    «La France a fixé ses conditions. Elle a dit : "s'il n'y a pas de réciprocité, s'il n'y a pas de transparence, si pour les agriculteurs il y a un danger, si on n'a pas accès aux marchés publics et si, en revanche, les Etats-Unis peuvent avoir accès à tout ce que l'on fait ici, je ne l'accepterai pas"», a conclu le président.

    https://francais.rt.com/international/19547-stop-ttip-enorme-manifestation-hanovre

    RépondreSupprimer
  87. Comment le FBI manipule des musulmans américains et les accuse de terrorisme

    23 avr. 2016, 22:55

    Le FBI est accusé d’avoir piégé un jeune musulman vulnérable et de le poursuivre pour terrorisme, rapporte le magazine The Intercept. L’agence aurait recruté des informatrices pour qu’elles recueillent des informations sur internet.

    La cible de l’opération du FBI était Khalil Abou Rayyan, résident du Michigan. Lorsqu’il a fait connaissance en ligne avec une informatrice prénommée «Ghaada», il est tout de suite tombé amoureux d’elle. Sans même se rencontrer, ils sont allés jusqu’à parler de mariage, d’enfants et de leur futur.

    Mais Ghaada a décidé de mettre un terme à cette relation, brisant le cœur de Khalil. Mais quelque temps plus tard, toujours sur internet, le FBI lui a envoyé une autre femme, «Fiancée Jannah», pour panser ses blessures, rapporte The Intercept.

    Khalil lui a ouvert son cœur et lui a confié qu’il voulait se suicider et qu’il avait même acheté la corde pour se pendre. Entrevoyant la possibilité de faire pression sur le jeune homme, compte tenu de son état de vulnérabilité, Fiancée Jannah a détourné la conversation pour voir s’il pensait à blesser d’autre personnes en lui posant la question suivante : «Quelle pensée est plus importante pour toi maintenant, te blesser ou blesser quelqu’un d’autre ?»

    Malgré les insinuations du FBI, Khalil n’a montré aucune pensée violente à l’égard d’autre personnes comme sa réponse en atteste : «Je ne voudrais pas blesser quelqu’un d’autre…mais en même temps, si je le faisais à moi-même, je n’aurai plus de problèmes», a-t-il répondu.

    Une autre tentative de piéger Khalil a aussi échoué. Fiancée Jannah a feint d’être intéressée par le djihad. Pour l’impressionner, le jeune homme a prétendu qu’il avait acheté un AK-47 pour tirer dans une église, mais que son plan avait échoué. Il a aussi affirmé avoir essayé de se rendre en Syrie mais il s’est avéré par la suite que ces deux histoires n’étaient que pures inventions car il ne possédait pas d’armes et aucune preuve qu’il avait acheté un billet d’avion pour se rendre en Syrie n’a jamais été découverte.

    Mais le gouvernement américain a estimé que ces histoires étaient suffisantes pour perquisitionné la maison du jeune homme quelques mois plus tard. Et même si les forces de police n’ont rien trouvé de compromettant, elles ont accusé Khalil de possession illégale d’une arme de poing, qui d’après l’avocat du jeune musulman, a été achetée dans le seul et unique but de pouvoir se défendre en cas de besoin. Elles l’accusent en outre d’être un sympathisant de Daesh, toujours en l’absence d’une preuve tangible qui pourrait le laisser croire.

    Le FBI utilise plus de 15 000 informateurs pour ses enquêtes liées au contreterrorisme, rapporte The Intercept et la plupart des enquêtes récentes ont eu pour but de débusquer des sympathisants présumés de Daesh.

    https://francais.rt.com/international/19560-comment-fbi-manipule-musulmans-americains

    RépondreSupprimer
  88. Comment discipliner votre femme ? Battez-la, mais avec un cure-dent ou un mouchoir

    23 avr. 2016, 22:55

    Dans une vidéo diffusée sur le net et relayée par l’Institut du Moyen-Orient basé aux Etats-Unis, un thérapeute familial saoudien explique aux maris comment traiter la désobéissance de leur femme en respectant les canons de l’islam.

    «Je pense que le problème se pose quand des maris ne comprennent pas comment traiter la désobéissance», fait remarquer le thérapeute familial saoudien Khaled Al-Saqaby dans sa vidéo. Pour apprendre «la discipline» aux femmes, il propose trois mesures qui, selon lui, leur feront à coup sûr passer l’envie de désobéir à leur mari et en plus, elles sont conformes au droit islamique.

    Pour un mari insatisfait, la première mesure consister «lui rappeler vos droits mari et ses obligations, comme le veut Allah», conseille-t-il aux maris qui cherchent à faire obéir leur femme.

    La deuxième étape est de renoncer à s’occuper d’elle au lit. «Ici, certains maris font une erreur qui peut aggraver le problème», déplore le thérapeute. Pour lui, aller dormir dans une autre pièce est une erreur, alors qu’il suffit tout simplement de partager sa couche avec sa femme, mais simplement de lui tourner le dos. Une méthode qu’il qualifie de bien plus «ingénieuse».

    Enfin, le mari peut aussi battre sa femme mais Khaled Al-Saqaby précise toutefois que cela ne doit pas être un moyen pour un mari d’«exprimer son colère». Aussi, le thérapeute précise : «Les femmes doivent comprendre que le but est de les discipliner mais il faut remplir les conditions nécessaire posées par l’islam pour les battre».

    Ainsi, il conseille de battre une femme non pas avec une bâton ou un objet pointu, mais avec un cure-dent ou un mouchoir car l’objectif est de faire comprendre à la femme qu’elle a fait quelque chose de mal dans la façon dont elle a traité son mari. Le thérapeute familial estime que dans certaines situations des femmes peuvent aussi frapper leur mari, mais il voit dans ce comportement la reproduction du mauvais exemple donné par certains pères qui frappaient leur femme. Pire, il reconnait que certaines femmes provoquent leur mari en leur disant : «Vas-y ! Frappe-moi si tu es un homme».

    Dans cette vidéo tournée en février dernier mais diffusée cette semaine par l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient basé à Washington, Khaled Al-Saqaby va même jusqu’à nommer la principale raison de la désobéissance des femmes : ces dernières cherchent à être l’égal de leur mari.
    - voir clip sur site:

    https://francais.rt.com/international/19559-comment-discipliner-femme--battez

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Petit rappel d'un imam d'Arabie Saoudite: "Si chez vous vous n'avez rien à manger, l'islam vous autorise à manger votre femme" !!!!

      Supprimer
  89. Un paradis libertaire : Liberland, l'Etat fait pour ceux qui en ont assez du gouvernement

    23 avr. 2016, 18:31

    Le micro-Etat de 7 kilomètres carrés, fondé en 2015 et considéré à l'époque comme une blague, a attiré plus de 400 000 sympathisants voulant vivre dans ce pays qui n’a que cinq lois et où les autorités ne contrôlent pas la vie des citoyens.

    Le Liberland a été fondé le 13 avril 2015 par un Tchèque, Vit Jedlicka, qui a installé son drapeau sur un territoire contesté entre la Serbie et la Croatie. Voulant y créer ce qu'il considère être un paradis, une zone exempte de toute intervention du gouvernement et presque libre d'impôts, il a frappé l'imagination de gens du monde entier. Dans une interview exclusive accordée au journal britannique The Idependent, Vit Jedlicka raconte que des citoyens de tous les pays du monde lui ont adressé une demande de citoyenneté.

    Le Liberland aura seulement cinq lois délimitant les responsabilités de l'Etat concernant la justice, la sécurité et les relations diplomatiques. Les impôts seront payés à titre de contribution volontaire, tandis que les résidents seront libres de fumer de la marijuana, de circuler aussi vite qu'ils l'entendent et de posséder des armes, à condition de ne blesser personne.

    Vit Jedlicka a passé cette année à rencontrer des politiciens solidaires dans tous les coins de la planète et a créé un site web pour que les gens qui en ont assez de leur gouvernement puissent s’enregistrer et faire un don pour la cause. En outre, il propose de transformer le Liberland en un paradis fiscal utilisant des crypto-monnaies.

    This man is setting up a new country in the heart of Europe (where paying tax is voluntary) https://t.co/ROSzBMLzXM
    — The Independent (@Independent) 18 avril 2016

    «Il nous faut encore un an pour comprendre ce qu’on devra faire afin de prendre bien soin de nos frontières et signer un contrat avec une agence de sécurité privée», a-t-il indiqué.

    Pourtant, le président autoproclamé n'a pas visité le Liberland depuis sa fondation, car la police croate a déployé des patrouilles aux frontières du micro-Etat. Depuis avril 2015, elle a arrêté des dizaines des personnes qui tentaient de pénétrer dans ce pays de liberté.

    Vit Jedlicka promet d’amener des partisans en si grand nombre que les forces de l’ordre ne pourront pas les arrêter. Actuellement aidé par son cabinet de ministres volontaires, il prépare un «grand événement médiatique» : un festival de musique pour environ 5 000 spectateurs.

    Vit Jedlicka espère que la Croatie leur permettra d’entrer au Liberland. «Nous sommes convaincus qu’on réussira à franchir la frontière. Regardez les réfugiés qui passent facilement les frontières aujourd’hui. Rien ne pourra empêcher 5 000 personnes de faire de même», a souligné le président autoproclamé du paradis libertaire.

    https://francais.rt.com/international/19552-paradis-libertaire--liberland-letats

    RépondreSupprimer
  90. En France, toujours plus de candidats pour 2017, mais moins de chances pour les petits

    23 avr. 2016, 19:40

    A un an de la présidentielle, la France compte à ce jour 47 candidats déclarés. Dans le même temps, le Conseil constitutionnel a validé la loi limitant le temps de parole des petits candidats qui bénéficiera aux candidats des principaux partis.

    Depuis une quinzaine d'années, le nombre de candidats à se présenter aux présidentielles françaises a explosé. En 2002, ils n'étaient en effet que 16, soit trois fois moins qu'aujourd'hui.

    En effet, une information obtenue par le Journal du dimanche (JDD) révèle qu'à un an jour pour jour de l'élection présidentielle de 2017 en France, 47 candidats ont décidé de se présenter. Ce nombre fait de l'Hexagone le champion européen en terme de pluralité des candidatures pour une élection présidentielle et le classe au second rang mondial derrière Haïti, où pas moins de 54 candidats avaient concouru en octobre 2015.

    Plus loin dans le classement, on trouve surtout des pays africains. En mars dernier, au Bénin, 33 candidatures ont été validées par la Commission électorale nationale. Au Mali en 2013, 27 candidats s'étaient présentés à la présidentielle, tandis qu'aux Comores, ils étaient au nombre de 25.

    La France, un modèle de pluralisme seulement sur le papier ?

    Ce nombre élevé de candidats à la présidentielle peut en effet faire penser à un fonctionnement parfaitement démocratique du mode d'élection à la magistrature suprême, car a priori plus il y a de candidats, plus le débat d'idées et l'échange démocratique est réel.

    Cette vision aurait pu se révéler juste, si dans le même temps, le Conseil constitutionnel n'avait pas définitivement validé la réforme des règles de campagne pour la présidentielle. Unanimement décriée par les petits candidats, la réforme prévoit qu'à 15 jours du premier tour, la stricte égalité du temps de parole de chaque candidat sera respectée, tandis que les trois semaines qui précèdent, le temps de parole des différentes candidats dépendra de leur résultat lors des dernières élections, de ceux obtenus dans les sondages mais aussi de leur «contribution à l’animation du débat électoral».

    Quid du pluralisme ? L'UDI, les radicaux de gauche, le Front de gauche et la majorité des écologistes ont voté contre ce texte qu'ils ont dénoncé comme une «tentative de verrouillage» des grands partis. Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, a qualifié cette loi de «scélérate».

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  91. Marie-George Buffet, a affirmé de son côté dans une interview au JDD, que cette loi avantageait le Front national (FN) : «On va enfermer les électeurs et les électrices dans un choix restreint. Ils ont, face à eux, un parti qui a été au pouvoir pendant dix ans et qu'ils ont rejeté en 2012, le candidat d'un parti actuellement au pouvoir et qu'ils rejettent dans tous les sondages et le candidat du Front national», a-t-elle affirmé.

    Paradoxalement, le parti de Marine Le Pen, bien qu'avantagé par cette réforme, l'a lui même rejetée à plusieurs reprises.

    «Ceux que certains nomment abusivement "petits candidats" seront les perdants. Mais la plus grande perdante sera la démocratie, la République et donc la France telle que nous la concevons et telle que nous la voulons», a déploré Marine le Pen dans un communiqué publié avant le vote des députés.

    Dans une interview accordée à RT France, Bruno Gollnisch a déclaré : «J'ai toujours suivi avec intérêt la campagne de ceux que l'on appelle les petits candidats qui sont peut-être petits de par leur audience mais qui ne sont pas toujours petits de par l’intérêt que représente leur démarche. Par conséquent, je suis partisan d'un système d'égalité parce que si la démocratie comme dans certains pays est confisquée par deux formations politiques pré-tablies [...], il n y aura jamais de possibilité pour les challengers de se faire entendre.»

    https://francais.rt.com/france/19556-2017-nombre-eleve-candidats-reforme-temps-parole

    RépondreSupprimer
  92. Pourquoi Obama veut le maintien du Royaume-Uni dans l’UE ? Pour mieux lui imposer le TTIP

    23 avr. 2016, 22:56

    Le président américain est arrivé en Grande-Bretagne pour imposer le Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) à Londres, ce qui permettrait aux Etats-Unis de démanteler le système de santé, prévient l’ONG War on Want.

    L’Organisation non-gouvernementale britannique War on Want considère que la visite officielle de Barack Obama au Royaume-Uni et dans d’autres pays d’Europe ces prochains jours n’est rien d’autre qu’une opération de persuasion pour faire en sorte que l’Union européenne acceptent plus facilement les principes contenus dans l’accord transatlantique de libre-échange, le désormais fameux TTIP ou TAFTA.

    Les opposants à cet accord crient au scandale du fait que les négociations qui l’entourent sont menées dans le plus grand secret et de façon antidémocratique alors que ce TTIP n’a qu’un objectif : ouvrir les portes de l’Europe aux grandes sociétés américaines et faire tomber toute une série de régulations typiquement européennes.

    Ils redoutent notamment que les données privées, les services publics, les standards de la sécurité alimentaire et la démocratie elle-même soient menacés par la puissance du grand capital américain.

    War on Want a déclaré que l’accord se heurtait à la résistance de l’ensemble du continent européen, alors que la France a soudainement menacé de refuser de le ratifier et que l’Allemagne reconnait que le niveau d’approbation politique de cet accord de libre-échange a nettement faibli.

    «Le TTIP est un coup-fourré impopulaire et antidémocratique», indique le communiqué du responsable de War on Want, Mark Dearn. «Si le président Obama croit vraiment en la démocratie, il doit oublier d’imposer cet accord douteux aux peuples de l’Europe», poursuit-il.

    Stop #TTIP : une énorme manifestation envahit #Hanovrehttps://t.co/Datf5kt4Qypic.twitter.com/zretXYHUXH
    — RT France (@RTenfrancais) 23 avril 2016

    Dans un article diffusé sur le blog politique Left Food Forward, la parlementaire britannique travailliste Jude Kirton-Darling prévient les partisans du TTIP sur le fait qu’ils doivent «admettre qu’il s’agit d’un processus intrinsèquement délicat car son objectif final [du traité] est de déplacer le curseur sur ce qui peut être commercialisé et ce qui ne peut pas l’être».

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  93. Le gouvernement britannique dément pour sa part que la sécurité alimentaire, la souveraineté, les services publics et la démocratie sont menacés et affirme pour sa défense qu’un «TTIP ambitieux dopera l’économie britannique de 10 milliards de livres [plus de 12 milliards d’euros] et rapportera jusqu’aux 100 milliards de livres [plus de 128 milliards d’euros] à l’économie européenne».

    https://francais.rt.com/international/19561-obama-impose-ttip-royaumeuni-europe-

    RépondreSupprimer
  94. Robots nécessaires, en cours d'élaboration pour remplir pour le vieillissement des agriculteurs Bloomberg, Kyodo

    24 avril 2016

    Comme l'âge moyen des agriculteurs à l'échelle mondiale rampe supérieure et retraite métiers à tisser, le Japon a une solution ; les robots et les tracteurs sans conducteur.

    Les groupe des sept ministres de l'agriculture ont commencé leur réunion de deux jours à Niigata le samedi pour la première fois en sept ans pour discuter des moyens répondre à la demande croissante de nourriture comme agriculteurs vieillissement retirent sans successeurs. L'âge moyen des agriculteurs japonais maintenant 67, ministre de l'agriculture Hiroshi Moriyama donnera un aperçu de son idée de remplacer les producteurs qui prennent leur retraite avec tracteurs autonomes avancés japonais et transportées à dos de robots.

    Secrétaire américain à l'Agriculture Tom Vilsack a averti que gauche décochées, vieillissement des agriculteurs pourraient menacer la capacité de produire de la nourriture, que le monde a besoin. L'âge moyen des producteurs dans les pays développés est maintenant environ 60, selon les Nations Unies.

    Japon prévoit de dépenser ¥ 4 milliards dans l'année par le biais de mars pour promouvoir l'automatisation de la ferme et aider à développer de 20 différents types de robots, dont un qui sépare les pêches trop mûres.

    « Il n'y a pas d'autres options pour les agriculteurs, mais de s'appuyer sur des technologies développées par les entreprises, s'ils veulent accroître leur productivité, alors qu'ils sont grisonnants, » a déclaré Makiko Tsugata, analyste chez Mizuho Securities Co. à Tokyo. « Le gouvernement doit les aider à adopter de nouvelles technologies. »

    La quantité de terres incultes au Japon a presque doublé au cours des deux dernières décennies, pour atteindre 420 000 hectares (près de 1 038 000 acres) en 2015, comme les agriculteurs à la retraite, les données de l'émission du ministère. Environ 65 pour cent des producteurs sont de 65 ans ou plus.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  95. La pénurie de jeunes prêts à relever l'agriculture a augmenté les inquiétudes que la dépendance à l'égard des importations alimentaires du Japon permettra d'approfondir, avec la nation déjà obtenir environ 60 % de ses denrées alimentaires fournisse d'outre-mer.

    Kubota Corp., plus du Japon grand fabricant de machines agricoles, a déjà mis au point son premier tracteur autonome de prototype pour une utilisation dans les rizières. Équipé d'un système de positionnement global, le véhicule cultive des champs et fertilise après avoir vérifié les conditions du sol. Iseki & Co. et Yanmar Co. élaborent également des systèmes avec Hitachi Ltd comme autonomes tracteurs et les moissonneuses.

    Kubota est également développent et commercialisent un costume-comme le dispositif pour aider les agriculteurs à récolter et transporter des fruits et légumes. Le ministère s'attend que les robots, qui peuvent être mis comme un sac à dos, pour pouvoir aider les agriculteurs âgés et les femmes dans le travail de terrain qui est difficile à automatiser.

    « L'application de nouvelles technologies à l'agriculture sera Poussée à l'appel de l'agriculture aux plus jeunes et aider à augmenter leur participation dans le secteur, » a déclaré Takaki Shigemoto, analyste chez JSC Corp., une société de recherche à Tokyo.

    Le premier jour de la Conférence de Niigata, les ministres du Japon, Canada, Allemagne, Italie et les États-Unis ainsi que des représentants de la Grande-Bretagne et la France ont également discuté Comment sécuriser un approvisionnement alimentaire stable pour la population croissante du monde et de la coopération dans la prévention des infections de bétail.

    L'augmentation de la résistance antimicrobienne à la suite de l'utilisation prolongée d'antibiotiques pour prévenir les infections de bétail et de perturbations d'approvisionnement alimentaire du changement climatique ont également été examinées.

    Ainsi était aussi la nécessité d'accroître la productivité agricole et à réduire l'impact environnemental de l'agriculture intensive.

    « Nous sommes descendus pour un bon départ avec discussions actives », Moriyama, qui présidait la réunion, a déclaré aux journalistes après des discussions de samedi.

    Japon proposée de faire davantage pour attirer plus de femmes et les jeunes gens à l'agriculture et fournir plus d'informations sur l'impact du changement climatique sur les produits agricoles, Moriyama a dit.

    Ils publiera une déclaration commune dimanche, et le résultat du rassemblement se reflétera dans les discussions lors du sommet de G-7 Ise-Shima qui aura lieu le 26 mai et 27 dans la préfecture de Mie.

    http://www.japantimes.co.jp/news/2016/04/23/national/robots-needed-being-developed-to-fill-in-for-aging-farmers/

    RépondreSupprimer
  96. Scandale de tricherie de Mitsubishi Motors

    22 avril 2016

    La révélation que Mitsubishi Motors Corp. a été manipuler les données d'efficacité de carburant de ses mini-voitures soulève des doutes quant à savoir si le constructeur fixe jamais la culture d'entreprise qui, dans le passé, était responsable de la dissimulation des défauts étendue de véhicule, qui a conduit à des cadres supérieurs étant condamnés au cours d'accidents mortels imputées à ces défauts. Dans la foulée du scandale de tricherie émissions de Volkswagen AG, action Mitsubishi Motors à falsifier la performance de ses véhicules est encore une autre affaire que manquements à la confiance des consommateurs en faveur des intérêts corporatifs étroits.

    Les hauts dirigeants du constructeur automobile, a déclaré que le directeur de la division en charge croit d'avoir ordonné la falsification des données pour répondre aux objectifs d'efficacité de carburant interne et a nié que direction ajouté pression à commettre la manipulation, bien que la firme commandera un panel d'experts de tierce partie pour examiner comment la décision de tricher a été mis en place. Mitsubishi Motors devrait savoir si le dernier problème est un produit de vieilles manières de la société, dont il avait promis de corriger à la suite des scandales précédents.

    Mitsubishi Motors a dit qu'il a falsifié le pneu roulant résistance et données de traînée aérodynamique il a fourni au ministère transport pour essais de gouvernement certifier l'efficacité énergétique de ses quatre modèles de mini-voiture en production depuis 2013, y compris ceux fournis à Nissan Motor Co. sous sa marque. En conséquence, les environ 625 000 unités des quatre modèles — eK Wagon, eK espace et Nissan Dayz et Dayz Roox — ont été fait pour regarder les 5 à 10 % plus éconergétique qu'ils seraient dans les conditions réelles de conduite. Production et vente des quatre modèles ont été interrompu. Mitsubishi Motors n'est pas censée rappeler les véhicules en question parce que le problème n'affecte pas leur sécurité, même si elle aurait été peut considérer une forme quelconque d'indemnisation pour leurs propriétaires pour les coûts de carburant supplémentaire ou la résiliation éventuelle des crédits d'impôt accordés aux modèles pour leur consommation supposée.

    Voitures ne soient pas plus sujettes aux accidents, tout simplement parce que leurs chiffres de kilométrage de carburant ont été gonflés. Mais le fait que le constructeur automobile a triché sur l'efficacité énergétique les chiffres dans le but de surpasser ses concurrents dans les données du catalogue des véhicules — et de tromper ses clients faisant — est suffisante pour soulever des questions quant à savoir si la poursuite de ses intérêts a conduit Mitsubishi pour être moins honnête sur les autres fonctionnalités du produit.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  97. Depuis la fin des années 1970, Mitsubishi Motors avait couvert un grand nombre de plaintes des clients des défauts de ses véhicules qui aurait dû être signalés aux autorités de transport sous réserve de rappel, à la place privée fixant les défauts. La pratique a été exposée en 2000, mais la conduite n'a pas été corrigée immédiatement. En 2002, une roue sur l'un de ses camions-remorque est sorti et a tué un piéton lors d'un accident qu'un tribunal déterminé par la suite aurait pu être évitée si le vice avait été fixé dans un rappel. Les dirigeants du constructeur automobile ont été accusés et déclaré coupable de négligence mortelle dans celle-ci et une autre accident mortel impliquant ses camions.

    Les ventes de Mitsubishi a chuté en raison de ces scandales et poussé le constructeur automobile dans une crise de graves problèmes de gestion. Il a depuis réussi à reconstruire son entreprise avec le soutien du groupe Mitsubishi des compagnies et rapporté qu'un record un bénéfice net consolidé pour l'année en mars 2015. Le dernier scandale infligera probablement graves dommages financiers une fois de plus sur le constructeur automobile. Mais la grande question est si la tricherie sur l'efficacité énergétique est un signe que la culture d'entreprise erronée qui était derrière les scandales antérieurs — dont la firme avait promis de changer car il a essayé de se reconstruire — en fait n'a pas changé.

    La performance écologique des automobiles, y compris les émissions d'échappement et la consommation de carburant, sont des éléments cruciaux de la concurrence dans le marché actuel. Mitsubishi Motors est censé avoir truqué ses données pour ne pas tarif mal contre ses créateurs rivales dans le segment mini-voiture très contestée. Volkswagen a bombardé après qu'il a admis que des millions de ses véhicules diesel vendus dans le monde fasse des logiciels qui leur permettent de passer des essais d'émissions en tournant sur le contrôle de la pollution pour effacer les essais officiels et les éteindre lorsque les voitures sont conduites pour améliorer les performances. Problème de Mitsubishi Motors ne semble pas différent en ce qu'ils ont tous deux donné une fausse indication des données de performances qui peuvent ont convaincu les consommateurs à acheter leurs véhicules.

    En dehors de la commande de Mitsubishi Motors de déposer un rapport détaillé sur sa tricherie au milieu de la semaine prochaine, le ministère des transports a dit autres constructeurs automobiles pour examiner et faire rapport avant le 18 mai si ils se sont engagés dans des irrégularités similaires. L'industrie dans son ensemble devrait examiner ses pratiques afin de faciliter des doutes dans l'esprit des consommateurs qui peut-être avoir été déclenchés par ces scandales.

    http://www.japantimes.co.jp/opinion/2016/04/22/editorials/mitsubishi-motors-cheating-scandal/

    RépondreSupprimer
  98. Si les consommateurs savaient comment les poulets d'élevage ont été élevés, ils pourraient jamais manger leur viande à nouveau

    Dimanche 24 avril 2016 04.00 EDT

    L'année 2012 marque un bond en avant pour le bien-être des animaux dans l'Union européenne. Les agriculteurs n'étaient plus autorisés à garder des poules pondeuses dans des cages de batterie stérile inférieure à une feuille de papier A4. Au lieu de cela, l'exigence minimale maintenant est que les poules sont conservées dans une cage la taille d'une feuille A4 de papier, avec une mèche de taille extra carte postale d'espace partagé qui leur permet de rayer et nicher. Ceux-ci sont connus comme les cages aménagées.

    Militants du bien-être animal voudraient les voir abolie trop, disant qu'ils à peine faire une différence dans la capacité des oiseaux à exprimer leur comportement naturel et vivre à l'abri du stress. Environ la moitié des œufs que nous mangeons sont toujours produite dans les systèmes de "cage".

    Debeaking complet pour empêcher les poules de picorer les uns aux autres n'est plus autorisée soit, mais écrêtage bec est encore autorisée dans les poules pondeuses. Leur organe sensoriel primaire est généralement découpé à un jour vieux, qu'ils soient tenus en cage ou en liberté. Progrès réalisés ici, c'est que les agriculteurs doivent maintenant utiliser les lasers infrarouges pour effectuer le processus plutôt que la lame chaude des jours précédents. Il est plus propre mais reste douloureux à l'oiseau.

    Poules pondeuses industrielles ont été élevées pour produire plus et plus vite, portant environ 320 œufs pendant une durée de vie s'étendent d'environ 72 semaines, comparativement à une vie productive d'environ quatre ans dans des races plus traditionnelles qui se trouvaient à une fraction du taux. Cette forte intensité de production tend à affecter leurs os, qui peuvent devenir cassant et fragile ; les oiseaux sont stressés – c'est pourquoi le découpage de bec est nécessaire – et apathique.

    Nouvelles lignes de bataille sur le bien-être des animaux de la ferme usine ont été tracées, comme le président Obama est arrivé à Londres jeudi pour promouvoir le commerce transatlantique et Investment Partnership (fait) avec l'Europe. Les Etats-Unis, sont longtemps considéré comme un traînard sur la compassion dans l'agriculture, pousse pour l'Europe à ouvrir ses marchés à la volaille américaine, qui est fabriqué conformément aux normes différentes. Débat sur ces normes a enflammé ces dernières semaines aux Etats-Unis, avec une série de médias de grande envergure des rapports sur la cruauté inhérente à ses méthodes de production de bétail. La question était de retour sur l'ordre du jour en Angleterre trop ce mois, après qu'un gouvernement de permettre aux volailles industrie de réécrire les codes de protection sociale. Un spectaculaire demi-tour en réponse à la vague de protestations à la proposition a jeté une nouvelle fois les projecteurs sur la façon dont nous traitons nos animaux de la ferme.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  99. L'impact de la production intensive sur la maladie chez les poulets élevés pour la viande a également été examinée une fois de plus. Le chien de garde de gouvernement, la Food Standards Agency, a été contraint d'annoncer qu'elle suspend ses tests de détaillant-par-un autre de poulets de chair pour l'empoisonnement alimentaire bug campylobacter. Un changement de traitement dans des usines a rendu impossible pour la FSA à poursuivre ses travaux très efficace décréter des supermarchés avec les pires scores de bactéries.

    La vie des poulets de chair n'est pas beaucoup plus facile d'envisager que celles de le œuf-couches. Beaucoup de recherches a été consacré à la sélection génétique pour produire l'oiseau plus économiquement efficace. La RSPCA a produit une brochure il y a plusieurs années que, pour moi, offre toujours la meilleure illustration de ce que cela signifie pour les poulets. Une série de photographies prises quelques jours dehors a montré une vie normale, élevés traditionnellement Ponte poule comme il grandit de poussin à maturité. Dessous ont été images parallèles de la salamandre moderne prises aux mêmes intervalles. En neuvième jour, les jambes ne peuvent conserver à peine sa poitrine surdimensionnée du sol. Jour 11, il est soufflé pour doubler la taille de sa cousine. Il ressemble à un obèse permanent de neuf ans sur les jambes d'un enfant de 5 ans. Jour 35, il ressemble plus à un haltérophile sur les stéroïdes et éclipse la poule de ponte.

    En 1957, la période de croissance moyenne pour un poulet manger d'atteindre le poids d'abattage était 63 jours. Dans les années 1990 le nombre de jours de croissance a été ramené à 38 et la quantité de nourriture nécessaire réduit de moitié.

    Mais la sélection génétique pour produire des oiseaux qui fonctionnent comme des unités de l'usine de production crée de graves problèmes de santé. Leur OS, les coeurs et les poumons ne peuvent pas suivre. Une grande partie des poulets souffrent de problèmes de jambes. Vous pouvez voir que le jarret témoin brûle – des taches rouges sombres – sur la jambe autour du genou conjointe dans les magasins, qui sont causés par accroupi dans la litière sale parce que leurs jambes mal ou sont déforment. Boiterie n'est pas seulement un problème de bien-être. Les oiseaux qui sont assis dans la litière nauséabonde souffrent plus maladie de la peau. Décès par infarctus du myocarde ou coeurs gonflés ne pouvant pas fournir assez d'oxygène pour les muscles de la poitrine surdimensionnée sont également fréquentes. Parce que les poulets de chair développer anormalement vite, ceux qui sont gardés pour reproduction – et ne sont donc pas abattus à six semaines mais autorisés à atteindre la maturité sexuelle à environ 15-18 semaines – doivent être affamé, sinon ils deviendraient trop gros pour s'accoupler.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  100. Le grilloir intensivement produit est généralement rester dans un hangar artificiellement éclairé de près de 20 000-30 000 oiseaux. Ordinateurs de contrôle de chauffage et de ventilation des systèmes et la distribution d'aliments et d'eau. L'eau et les aliments pour animaux sont médicamenteux avec des médicaments de contrôle parasites ou avec des doses massives d'antibiotiques si nécessaire. Unités sont nettoyées qu'à la fin de chaque cycle, donc après deux ou trois semaines, le plancher de l'abri est entièrement recouvert par les matières fécales et de l'air a tendance à être âcre contenant de l'ammoniaque.

    Garder les animaux dans cette maladie permet de confinement étroit s'étendre rapidement. Bien que l'industrie dit qu'il a réduit son utilisation antibiotique dramatiquement depuis 2012 et émet de la vapeur viande près de la moitié du pays tout en tenant compte que 22 % de tous les antibiotiques utilisés sur les animaux de la ferme UK, on craint toujours sérieusement cette surconsommation de médicaments chez les animaux a contribué à la résistance aux antibiotique. Experts ont averti que nous sommes proches du point à laquelle la médecine humaine peut trouver lui-même sans médicaments efficaces de sauver des vies.

    Au Royaume-Uni, la densité est généralement 38 kg d'oiseau par mètre carré – une superficie inférieure à une feuille A4 (21 x 29,7 cm) de papier pour chaque poulet adulte. Production bio et fermier insister sur plus d'espace, mais notre typique poulet rôti de dimanche aura plus de place dans le four quand il est mort, qu'il devait vivre la ferme. Afin d'optimiser les rendements, les agriculteurs encombrent souvent leurs hangars au début du cycle et mince alors quelques-uns des oiseaux destinés à l'abattage car sinon les poulets n'aurait pas assez d'espace pour se développer. Amincissement – lorsque les travailleurs des poulets pour les abattent attrapent par les jambes – est stressant et le point à quelles maladies peut souvent entrer un hangar. La pratique contribue de manière significative de la prévalence de la campylobacter dans les troupeaux. Campylobacter est potentiellement mortelle pour les humains et la cause la plus fréquente des maladies d'origine alimentaire chez l'homme au Royaume-Uni, qui touchent plus de 250 000 personnes par an.

    Pourquoi pensons-nous qu'il est acceptable d'attendre des gens à faible revenu pour nourrir leurs enfants les plus pauvres d'élevage usine alimentaire ?

    La peau du cou de poulets est souvent la partie la plus fortement contaminée de l'oiseau. Les processeurs ont maintenant commencé à couper à l'usine, ce qui ajoute aux coûts mais enlève une partie de la charge de bactéries – bonne nouvelle pour les consommateurs, mais puisque c'est cette partie de l'oiseau qui la FSA a été rassemblé pour les tests, le développement a également saboté le programme. La FSA a dit qu'il reste déterminé à s'attaquer à campylobacter comme une priorité.

    Bien-être animal a tendance à être marginalisée en période d'austérité, relégué à un luxe face à la nécessité d'une nourriture bon marché. Mais si le gouvernement pensait les gens étaient trop durs jusqu'à soin plus, ils ont eu tort.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  101. Lorsque les nouvelles brisé que le ministère de l'Environment, Food and Rural Affairs (Defra) prévues à la main sur le travail d'élaboration de codes de ligne directrice sur le bien-être des animaux d'élevage à l'industrie, commençant par le secteur de la volaille à la fin de ce mois, près de 150 000 personnes ont signé des pétitions qui s'y opposent. Defra a rapidement abandonné le plan, au grand dam de la British Poultry Council. "Nous avons été très déçus par la décision, l'intention était d'apporter la conduite conforme à des normes," a déclaré le directeur politique Richard Griffiths. « Defra n'a pas les ressources nécessaires pour réviser les codes plus. »

    Un porte-parole de Defra a déclaré: "nous avons des normes élevées de bien-être animal dans le monde, et aucune modifications n'ont été proposées à la législation. Nous voulons attirer davantage sur l'expertise de l'industrie agricole pour assurer que nos codes de bien-être tiennent compte des dernières évolutions scientifiques et vétérinaires.

    "Nous pensons que nous pouvons y parvenir en conservant les codes législatifs existants. Le travail de l'industrie agricole a été inestimable et nous allons continuer à travailler avec eux pour s'assurer que nos conseils sont mises à jour pour les aider à mieux se conformer à nos normes de bien-être. »

    Les codes de protection sociale n'ont pas été actualisés depuis 2002. (Environ un quart de Defra budget a été réduit sous le précédent gouvernement de coalition et le ministère verra 15 % autres réductions au cours de cette Assemblée).

    Alors que l'État s'affiche en recul sur les normes, grandes entreprises, répondant aux préoccupations de ses clients, est, ironiquement, conduisant le rythme dans certaines régions.

    Au Royaume-Uni et en Europe continentale, McDonald, Sainsbury, la co-op, M & S et Waitrose sont passés à une cage de production pour les oeufs qu'ils vendent. Tesco oeufs sont maintenant également environ 70 % sans cage, tandis que Waitrose et M & S ont appliqué les mêmes normes aux oeufs utilisés comme ingrédients dans d'autres produits aussi. Aux États-Unis, Wal-Mart s'est engagé à éliminer progressivement les oeufs en cage au cours des 10 prochaines années. Le groupe de campagne Compassion in World Farming a été appuyant sur Asda en Grande-Bretagne à suivre l'exemple de la société de sa mère.

    Asda dit que conservant les prix qui enrichi les systèmes de cages rendues possibles donne aux consommateurs le choix sur les normes de bien-être. « Nos clients nous disent qu'ils veulent des choix, c'est pourquoi nous offrons une gamme large promotion des oeufs de Smart prix grâce au libre parcours, tous clairement étiquetés pour les clients à prendre une décision éclairée. »

    Pour Philip Lymbery, chef de la direction de Compassion in World Farming, l'argument que l'agriculture intensive est justifiée parce que les pauvres ont besoin de viande bon marché ou oeufs est insultant pour les personnes à bas revenu. Un poulet d'élevage intensif est trois fois plus de lipides, un tiers plus faible en protéines et plus faible en oméga-3 acides gras bénéfiques maintenant que c'était dans les années 1970.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  102. « Maintien de poulets dans des conditions cruelles donne un produit plus pauvre, » dit-il. « Pourquoi pensons-nous il acceptable d'attendre des gens à faible revenu d'avoir à nourrir leurs enfants les plus pauvres d'élevage usine alimentaire ? »

    VOLAILLES DE NUMÉROS

    - Il y a plus de poulets dans le monde que là sont toute autre espèce d'oiseaux : plus de 50 milliards d'entre eux sont élevés chaque année pour la nourriture.

    Marché des œufs - The UK produit des oeufs 10,02 milliards en 2015, et un autre 2 milliards ont été importés.

    - L'industrie de la viande de volaille britannique produit environ 875 millions de poulets, dindes 17 millions, 16 millions de canards et 250 000 oies par an destinés à la consommation.

    - Volaille représente environ la moitié (49 %) de toutes les viande consommée au Royaume-Uni.

    - Chaque jour, 33 millions d'oeufs sont consommés au Royaume-Uni.

    - Environ 47 % des oeufs vendus sont de libre parcours.

    Industrie des oeufs - The UK est estimée à une valeur de £895m en vente.

    Sources : Industrie britannique Poultry Council / British Council / Compassion in World Farming

    http://www.theguardian.com/environment/2016/apr/24/real-cost-of-roast-chicken-animal-welfare-farms

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) La peau du cou de poulets est souvent la partie la plus fortement contaminée de l'oiseau. (...) Effectivement, rarement le cou et la tête sont vendus à cause des regroupements de maladies et infctions.

      (...) Un poulet d'élevage intensif est trois fois plus de lipides, un tiers plus faible en protéines et plus faible en oméga-3 acides gras bénéfiques maintenant que c'était dans les années 1970. (...) Idem pour les viandes qui sont TOUTES injectées d'eau à la seringue !

      La honte est que - comme pour les zoos et cirques-de-merdes - les animaux sont en prisons à vie alors qu'ils n'ont commis aucun méfait !

      Supprimer
  103. Brexit de la menace : Berlin jette de Londres comme une meilleure amie des États-Unis d'Amérique

    Markus Becker, Bruxelles

    Britanniques et américains sont considérés comme des alliés inséparables. Mais la relation a refroidi. Allemagne la « relation spéciale » aux États-Unis est de plus en plus.

    Une dernière fois le dimanche que le Président américain, Barack Obama vient en Allemagne. La visite obtient une signification symbolique particulière dans le contexte d'UE imminent s'échappant de la Grande-Bretagne : l'Allemagne est actuellement, à prendre leur place comme le plus important allié de l'Europe des Nations Unies déclare le Britannique.

    Qui doutait encore que possibilité, enseignait au plus tard le vendredi, quand Obama dans commentaires de Londres étaient. « Il appartient à notre amitié que nous sommes honnêtes avec eux », Obama a déclaré lors d'une conférence de presse conjointe avec le premier ministre britannique David Cameron.

    Ce qui est venu ensuite sonnait un peu comme la menace de la fin de l'amitié. Complets cinq minutes - autant que sur aucune autre question -, a déclaré le Président américain tout référendum britannique de l'UE, qui se tiendra le 23 juin. Et il partit sans doute quel résultat il le souhaite. "Les Nations qui sont perçues au XXIe siècle sur la scène internationale, ne sont pas ceux qui font les choses lui seul", Obama a déclaré.

    « La Grande-Bretagne doit rester à l'arrière »

    Il a répété que ce qu'il le même jour, déjà dans une colonne de commentaires dans le "Daily Telegraph" avait écrit : Royaume-Uni affaiblirait eux-mêmes et l'Ouest ensemble, il devrait sortir de l'UE. La lutte contre le terrorisme, renforcer l'économie, à la création d'emplois - en bref tout ce qui est important pour les États-Unis - les britanniques en tant que membre de l'Union européenne pourrait faire plus de seul.

    Avec un presque inédit pour une ouverture de dignitaire, Obama a clairement indiqué le Britannique, ce qu'il pense d'eux en tant que puissance économique. Un nouvel accord commercial avec les États-Unis après un Brexit ? « Peut-être un jour », a dit Obama. Mais certainement pas rapide. La priorité des Etats-Unis était de conclure un accord commercial avec un grand bloc de-de l'Union européenne. « United Kingdom », dit Obama, « devra se tenir à l'arrière. »

    Qui n'a pas son meilleur amitié. En tout cas, c'est la « relation spéciale » entre Washington et Londres n'ont pas plus, ce qui était autrefois. Après la fin de la guerre froide, l'Europe pour les États-Unis a perdu en importance, qui a abouti à l'ouverture de Obama vers la région Asie-Pacifique. La relation avec le Royaume-Uni refroidi sensiblement. « Il n'y a aucune émotion particulière aux États-Unis plus longue par rapport aux britanniques », dit Marco Overhaus Wissenschaft und Politik (SWP) de la Fondation de Berlin. « Washington a un regard pragmatique sur et qui peuvent contribuer à la solution des problèmes internationaux. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  104. Britannique toujours moins utile pour les États-Unis

    Par les britanniques est toujours inférieure à cet égard. Alors, budget de la défense de Londres est le début des années 1990, ni ces repères minimum, sur laquelle les alliés ont commis s'élevait à 3,6 % du produit intérieur brut, maintenant tombés au-dessous de 2 %.

    La volonté d'aider les Etats-Unis dans les conflits, est également en déclin. Récemment, le Parlement britannique a refusé pendant des mois pour autoriser des frappes aériennes contre le « Etat islamique » en Syrie. Pour la « relation spéciale », « un fardeau particulièrement lourd » était aux États-Unis, a récemment écrit Richard Haass, un ancien top officiel dans l'État département Afghanistan coordinateur sous le Président George Bush de W.. Alors Haass sera « largement considéré comme moins fiable et moins efficace », Royaume-Uni. Dans le cas d'un Brexits « cette perception s'intensifieraient".

    De même, Elmar Brok, Président de la Commission des affaires étrangères du Parlement européen exprimé. Les britanniques de quitter l'UE, « Les américains utiliseront plus d'infos sur Berlin et Paris », dit l'homme politique CDU. « La Grande-Bretagne serait seulement une île stratégiquement insignifiante dans l'océan Atlantique. »

    En Allemagne, l'hégémon mal-aimé ?

    Le bénéficiaire d'une telle évolution serait surtout l'Allemagne. Berlin est déjà plus important que Londres à certains égards pour Washington. « Allemagne a gagné énormément en trois ou quatre dernières années pour l'importance des Etats-Unis », dit SGP Overhaus expert. Les États-Unis ont vu Berlin comme garant de la cohésion de l'UE actuellement égale à que plusieurs épreuves doivent maîtriser à la fois. « L'Allemagne est à Washington que l'État seulement réellement efficace dans l'UE », dit Overhaus.

    Surtout la nouvelle agressivité de la Russie a augmenté l'importance de l'Allemagne aux yeux des Etats-Unis. Tandis que Londres, qui s'est abstenu en grande partie de la crise de l'Ukraine, la chancelière Angela Merkel a finalement pris un rôle central, comme l'organisateur de l'Union européenne des sanctions contre Moscou. Bien que le scepticisme de la population allemande par rapport aux États-Unis a considérablement augmenté après la guerre de drone de Obama et le scandale de la NSA, mais sur les relations de travail entre les gouvernements, cela a peu d'effet selon les initiés.

    Cependant, peut-être seulement un peu plus une Brexit avait hâte à Berlin. Et pas seulement parce que l'Union européenne, ce serait comme un ensemble plus faibles. Maintenant, l'Allemagne est aux yeux étrangement en raison de son poids économique et politique dans l'Union européenne et sans le contrepoids de Berlin de la Grande-Bretagne serait encore plus influent. « Une telle domination peut être pas saine à long terme, » a noté expert extérieur US de Haass. « Elle l'antipathie à l'Allemagne de carburant et exacerber la désunion au sein de l'Union européenne. » Le résultat, Haass, dit « serait une Europe plus faible mais les États-Unis ont besoin d'une plus forte. »

    http://www.spiegel.de/politik/ausland/brexit-deutschland-fuer-die-usa-immer-wichtiger-a-1088955.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après le téléphone de Merkel mis sur écoute par la NSA, et la reine de la pollution charbon-noir-qui-tue rencontrée, la descendue-du-trône-sans-s'essuyer peut effectivement serrer la main d'un réfugié kenyan rejeté de partout.

      Supprimer
  105. Justice : Pourquoi il y aura des acquittements dans le Deutsche Bank-processus

    Par Gisela Friedrichsen

    Le procès du chef de la Banque Deutsche Fitschen et ses deux prédécesseurs se tient avant la finale. Mais avant la condamnation, le lundi, les défendeurs doivent secouer moins, mais plutôt le ministère public.

    Que les juges parlent librement, n'arrive pas souvent. En Bavière, par exemple, cela se produit seulement dans 2,7 % des cas mis en accusation, l'Office statistique bavarois dit. Dans d'autres États, il doit être identique.

    S'ils ont besoin de parler librement, de noter un certain ressentiment est souvent les juges. Parce qu'alors l'accusation dans l'espace disponible, ils n'avaient pas noté que l'acte d'accusation approuvé par eux était manifestement inadéquate. Dans un nouveau procès, ils doivent attester ces collègues qui ont décidé le cas précédemment, peut biaiser et erreur. Aucun juge ne se ressemble. Parce que finalement je pense que les collègues profondément de la justesse de sa décision ont été convaincu sinon ils n'auraient pas peut répondre à ces. Et maintenant le contraire est tout d'un coup droit.

    Souffrir de ces ressentiment judiciaires sont souvent les coupables. Dans la promulgation d'un acquittement Deptford souvent appelé derrière - un exemple éloquent de ce fut le cas Kachelmann -, la Cour n'est pas convaincue de l'innocence de l'accusé. Il pourrait bien être, oui, c'était même évident qu'ils avaient commis le crime encore. Prouver qu'il ne sera pas juste avec la sécurité requise. Donc doit être acquitté simplement.

    Deux cas ces derniers temps, où il s'agit de l'acquittement, permettent de s'asseoir et de prendre connaissance. Vous n'êtes pas les seuls, mais les plus spectaculaires. Parce que dans les tendances apparaissent, qui jettent une ombre sombre sur un des bastions de la primauté du droit, le parquet,: la tendance aux théories du complot, ainsi que l'incapacité à corriger du chemin battu une fois, quand il s'agit évidemment trompeur. Pas par coïncidence, c'est des affaires pénales contre les dirigeants d'entreprises de premier plan.

    Comment dur les juges vont avec les procureurs à la Cour ?

    Il y a Bank, Jürgen Fitschen, l'acquittement de tous les accusés, après un an de procès contre quatre anciens membres du jury et co - CEO de l'allemand à Munich. Le précédent, Rolf-Ernst Breuer, porte-parole du Conseil d'administration et Josef Ackermann ont été inculpés en outre à charnière, ainsi que de l'ex - membres du jury Clemens Bagayoko et Tessen von Heydebreck. Vous tous devez sciemment faux ont témoigné dans une procédure civile devant le Tribunal régional supérieur de Munich (OLG), pour protéger la Banque contre des milliards de dollars en compensation. Commentaire d'une spontanée Breuer dans une interview en 2002, l'entrepreneur aurait été financièrement mal compromis médias que Leo Kirch dans la faillite a été expliquait .

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  106. Une fraude de la tentative de processus, le procureur a dit au défendeur pour être en mesure de prouver, rien ne reste pas seulement après la condamnation de la défense après l'essai d'un an. Sauf pour un énorme gâchis peut-être que les procureurs l'ont fait. Ce qui servirait la paix juridique, a conduit à l'effet contraire : des doutes quant à l'objectivité et l'intégrité de l'autorité chargée des poursuites (miroir 6/2016 ).

    Le jugement est prévu pour ce lundi devrait être sans surprise. Excitant pourrait être, comment juge diplomatique ou puissants iront dans leur jugement auprès du procureur de la Cour, de l'ils avaient littéralement sentir entraînés suite au mois avec fatiguant et il bloque les demandes de preuve de procédure.

    C'est une rareté absolue, lorsque le résultat est donc clairement une cour avant la détermination de la peine, que j'ai fait la 5e Division criminelle de la Cour de District de Munich avec le Président Peter Noll, la semaine dernière : que les défendeurs n'ont ne pas à craindre une condamnation . C'était une ultime tentative du Bureau du procureur, pour obtenir - un dernier souffle contre le fiasco imminent contre la perte irrévocable de face un mandat contre la Banque. On pourrait aussi dire : une insulte ultime et absurde à la Cour.

    Prétendre "into the blue"

    Après qu'une Comparaison de la Banque avec Breuer , locaux commerciaux à Francfort devrait être une fois de plus des recherches d'avis juridiques internes dans l'espoir de trouver quoi que ce soit encore la thèse de la poursuite, Breuer ont poussé délibérément église dans le buste, puis de gagner un mandat du Conseil pour la Banque.

    Pour le Président Noll dans une décision du 12 avril, qui sonnait comme un ténor du jugement : il serait nécessaire pour effectuer une recherche et saisie conservatoire les soupçons d'un criminel agissent comme un certain risque que la preuve appropriée pourra être trouvée à démontrer. Selon l'état actuel, rien ne s'est posée mais similaires.

    La demande du Bureau du procureur de laisse par ailleurs Miss tout examen de la preuve présentée, dit Noll. Ils ont montré « que l'accusation n'est pas vraie ». L'accusation de fraude de la tentative de processus se laisse ne faire pas. Il n'était pas prouvé selon l'état actuel que l'accusé avait témoigné de manière incorrecte. Et plus loin: « le parquet, dans l'espoir de trouver des faits nouveaux, n'est donc pas une présomption justifiable de factuelle, mais plutôt une demande 'en dans le bleu' ". C'est clair.

    Que, cependant, le procureur a immédiatement interjeté appel, était presque en soi. Mais en vain, jeudi, il a été ignoré.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  107. À Munich avec sa proximité traditionnelle entre le parquet et les tribunaux ne sert pas à un tel fiasco du Bureau du Procureur. Et que tous les citoyens dans une instance de prestige contre les banquiers allemands. La poursuite approfondie dans les "rushes" irait - seul, que le taux de poursuite a été l'un de 112 pages, presque personne n'aurait pensé au début du processus pour possible. Mais il a été plus massive que la classe. Maintenant, grâce à la preuve complète dans la chambre, des doutes sont attachés n'est plus. Les défendeurs sont à la fin du processus plus loin par un soupçon de suite que jamais.

    Le procureur avait l'air mal dans le processus de Porsche

    Récemment à Stuttgart, dans le processus contre la plus difficile, un ancien PDG de Porsche Wendelin Wiedeking et son ancienne situation assez similaire de Chief Financial Officer Holger. Aussi une accusation, qui, comme l'a dit le président Frank Maurer dans le jugement, les trois plats ne pas convaincus étaient là : le premier tribunal a rejeté l'autorisation, la Cour d'appel a tenu les allégations à cinquante pour cent de viable, troisième Cour acquitté maintenant avec des mots clairs. Par exemple, que rien n'y était substance aux allégations contre les défendeurs: « rien - ni l'avant ni l'arrière et aussi dans le milieu. » Et puis, Maurer zerpflückte tous seul argument du Procureur avec les eux de marquer avait cru dans le processus pour la dissimulation alléguée de plans secrets s'emparer de VW.

    Les deux cas, que le parquet veut tourner une grande roue, mais ont été en mesure d'offrir un seul témoin et aucun document à l'appui de leur accusation n'est fréquente. À Stuttgart et de Munich juge redlich s'est efforcé, respectivement à suivre - dans les deux cas changeant, parfois contradictoires - la thèse du Procureur. « La preuve par Office recherche le ministère public peut être lu par hasard aussi très différente, tant individuellement que dans un ensemble », conclusion de Mason alors.

    C'est le problème. Werner Leitner, qui a fait valoir au cours du processus de la Munich comme un avocat de la Deutsche Bank, a trouvé une image vraie: "le parquet est laissé pour atteindre un objectif. Puis elle a obtenu dans un carrefour giratoire, d'où il y a eu plusieurs sorties. Mais ensuite de l'essence d'elle. Ils sont sortis et ont dit : l'objectif est atteint. C'est la logique apparente du Bureau du Procureur. »

    Les procureurs de Stuttgart, Wiedekings vif enthousiasme régnait après l'acquittement. Mots de la Mason avaient été qu'une « réprimande inhabituelle et déraisonnable » réprimandé le procureur général. « Il me semblait que si il y a une certaine participation préalable des défendeurs. »

    Avant de participer ? Les juges de Stuttgart-basé sur eu donnés quelques Porsche pour l'acquittement ? Et : Noll et ses collègues juges maintenant sur les lingots d'or Deutsche Bank peut espérer ? Comment absurde.

    La chronologie de l'affaire de Kirch

    http://www.spiegel.de/wirtschaft/unternehmen/deutsche-bank-prozess-warum-es-freisprueche-geben-wird-a-1081797.html

    RépondreSupprimer
  108. Polaire sur l'Allemagne : Une semaine d'hiver

    Par Axel Ballard

    Neige, tempête, orage : Allemagne fait face à une rechute de froide inhabituelle. Les spectacles de statistiques à long terme quand il fait enfin chaud.

    Une vieille règle de paysan prédit le mess: « Saint-Georges est monté selon les anciennes coutumes généralement sur des chevaux blancs », fait remarquer que le 23 avril le jour de Georgius. En fait, les données météorologiques montrent qu'il y a une rechute de froid en Allemagne à cette époque souvent.

    Cette fois, cependant, il sera particulièrement mal à l'aise : une baisse de cette vivace Arctic air d'Europe centrale, comme il est prévu dans les prochains jours, « inhabituel », selon le service météorologique allemand.

    Jusqu'à la fin de la semaine prochaine, qu'il pourrait à nouveau être doux, prévoir les services météorologiques. Jusque-là, l'air glacé de l'Allemagne du Nord de circule. Partout au pays, il y aura froid et venteux. Au moins dans la nuit et la neige tôt le matin sera dans les basses terres.

    - voir carte sur site -
    Prévisions météo pour lundi soir : les températures froides.

    L'Allemagne du Nord grésil atteindre tôt le samedi. Dans la nuit et pour l'ensemble du pays, les prévisionnistes de dimanche s'attendent à une tempête, orage, pluie, grésil et la neige; Ils avertissent des routes verglacées. Semblable à procéder, au moins jusqu'à la nuit de jeudi.

    Quand les dernières chutes de neige

    Cause de l'air du pôle nord est une vaste zone de haute pression au-dessus de l'océan Atlantique. Il bloque le circuit de l'héliogravure : où tirer d'autre lows avec de l'air doux de mer dans l'est de l'ouest vers l'Europe, la haute maintenant tourne dans le sens horaire. Comme une porte tournante, il glisse sur son air de côté est du Nord au sud.

    Il n'y a aucun autre moyen que d'Europe centrale reste l'air froid au pôle Nord, car les anticyclones plus stockent dans le Nord et l'est. Mer de Norvège et de la mer du Nord, une buse d'air réel froid sud est créée, comme le montre le graphique suivant.

    - voir carte sur site -
    Les lignes indiquent la direction du flux d'air.

    Une carte du service météorologique allemand documentée dans ce pays, généralement lorsque les dernière chutes de neige, ont été rachetés pour la plupart au premier dans la moyenne de la Frise orientale de 1971 à 2000 ans, la Rhénanie et le Haut-Rhin, à haute altitude il souvent jusqu'en mai. Mais il y a toujours des exceptions.

    - voir carte sur site -
    Carte de l'Allemagne : Dernière nouvelle couverture neigeuse dans la moyenne des années 1971 à 2000.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  109. Une vraiment beau avril est rare. C'est le vieux proverbe Français: « Si on a connu trois belles April, alors il est temps pour mourir. »

    D'une part le soleil est au mois d'avril déjà si haut dans le milieu d'août. En revanche, la mer est encore frais et menace toujours polaire du Nord, où il restera long et froid. Les contrastes fournissent inconstance.

    Les signes typiques du ciel dire suspens météo avril : si pas exactement denses nuages au-dessus de l'Allemagne, gris tas nuages bourgeonnants.

    Ils surviennent lorsque l'air froid du Nord du continent le réchauffe, afin qu'il se lève. S'élevant à condensés dans les nuages - ils apportent douche de l'humidité.

    Ingrédient essentiel des averses d'avril

    Pour une avril typique douches mais il manque toujours un ingrédient : cristaux de glace. Parce qu'il fait si froid qui gèle l'eau dans les nuages de particules de glace centimètres. Ils sont trop lourds, ils se déposent au fond. Au-dessus de zéro degré, la glace dégèle si épais gouttes de pluie ou de neige mouillée sur la terre.

    Prévisions météo pour dimanche de Wetteronline : nuages de pluie
    Paroles de bébé, mais se vanter la météo changeante d'avril: « plus en avril pour la pluie, vous allez prendre plus du champ », est une sagesse ancienne. Même une rechute froide ne peut pas effrayer: « en avril à nouveau la neige, sans agriculteurs il fait mal », il est dit.

    Agriculteurs peuvent profiter de la précipitation, pour les autres, la belle saison commence lorsque la limite magique de 12 degrés est atteinte. Seulement à partir de cette température moyenne journalière de l'hiver est vraiment au-dessus. Il est en permanence supérieure à douze degrés, ne doit ne pas être chauffé. Mais ce seuil est dépassé qu'en mai.

    Quand vient la chaleur

    Les statistiques à long terme montrent que la fin de la saison de chauffage dans le nord est atteinte plus tôt que dans le sud. À Hambourg le niveau douze dans la moyenne quotidienne atteint habituellement à autour du 9 mai à Munich environ cinq jours plus tard.

    Mais en mai, clémence n'est pas garanti. Les saints de glace du 11 mai au 15 souvent à son tour apportent polaire. De plus en plus, le froid les rechutes arrivées plus tôt en mai.

    Mais alors, c'est vers le haut. Selon les conditions météorologiques à long terme statistique est habituellement beaucoup plus agréable météo que dans le premier dans la deuxième quinzaine de mai. Surtout dans le dernier tiers de mai, le soleil brille souvent : dans quatre des cinq ans, haute pression puis assure une fin ensoleillée du mois.

    http://www.spiegel.de/wissenschaft/natur/wetter-schnee-und-sturm-ueber-deutschland-a-1088923.html

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. C'est ce que les escrocs appellent "Le réchauffement climatique".

      Supprimer
  110. Dobrindt rapport : L'affaire diesel est là pour tous

    Par Sven Böll, Mikhail Hengstenberg et Margret Hucko

    Le rapport d'enquête longtemps secret est réalisé - et confirme un soupçon. Pas de VW seul a joué dans les émissions d'oxyde d'azote. Toute une industrie a un problème. Voitures de rappel 630 000 fabricants allemands.

    Plusieurs fabricants allemands doivent faire revenir 630 000 voitures en Europe en raison d'anomalies dans le traitement de gaz d'échappement. Parmi elles ne sont pas seulement des véhicules du groupe Volkswagen, mais aussi des modèles de Opel, Mercedes et Porsche. Cela a été annoncé par la ministre de Transport Alexander Dobrindt (CSU) vendredi.


    Déclencher le rappel sont les vérifications d'évacuation ordonnées par son ministère à la suite du scandale VW, dont il a présenté aujourd'hui dans l'après-midi les résultats.

    Été jours plus tôt a été pénétré qu'il y ait considérablement accrue de gaz d'échappement de valeurs des gaz pour les voitures nombreuses. Les résultats de l'enquête, qui ont été suivis par le Kraftfahrt-Bundesamt (KBA), est longtemps resté secret. Les véhicules ont été testés sur le banc à rouleaux - pratiquement des conditions de laboratoire - et en conditions réelles sur la route.

    « Maintenant vient l'avalanche rouler »

    Un total de 53 modèles diesel populaire provenant de fabricants différents avait été testés par le Kraftfahrt-Bundesamt. 27 d'entre eux sont restés dans les enquêtes dans le cadre juridique, le reste était des niveaux très élevés d'oxyde nitrique. Le fabricant pourrait expliquer techniquement pas plausible de la raison pour les anomalies. Tous les fabricants allemands voient que les pécheurs d'oxyde d'azote sont sur BMW. Les moteurs concernés se conformer à Euro 5 et Euro 6 standard.

    Ces modèles sont frappants à la KBA après le test :
    Référence du fabricant Modèle Moteur Norme d'émission

    Alfa Romeo Giulietta 2.0 Euro 5
    Audi A6 V6 3.0 Euro 5
    Chevrolet Cruze 2.0 Euro 5
    Dacia Sandero 1.5 Euro 6
    Fiat Ducato 3.0 Euro 5
    Ford C-Max 1.5 et 2.0 Euro 6
    Hyundai ix35 2.0 Euro 5
    Hyundai I20 1.1 Euro 6
    Jaguar XE 2.0 Euro 6
    Jeep Cherokee 2.0 Euro 5
    Land Rover Range Rover 3.0 Euro 5
    Land Rover Le Range Rover Evoque 2.0 Euro 6
    Mercedes V250 BLUETEC 2.1 Euro 6
    Nissan Navara 2.5 Euro 5
    Opel Insignes 2.0 Euro 6
    Opel Zafira 1.6 Euro 6
    Porsche Macan 3.0 V6 Euro 6
    Renault Kadjar 1.6 et 1.5 Euro 6

    Sur les modèles de beetle, golf plus, Passat et Polo ont découvert l'examinateur le logiciel frauduleux utilisé par manipulation d'échappement VW. Cela pousse artificiellement les valeurs des émissions d'oxydes d'azote en mode test, tandis que les voitures sur la route émettent plus de polluants.

    Indépendamment de nombreux fabricants leurs véhicules d'échappement gaz Kit de nettoyage, afin qu'ils travaillent seulement d'une certaine température extérieure - souvent ne pas plus de dix degrés. Ces soi-disant planchers sont en effet éthiquement discutables, selon les directives de l'UE, mais sous certaines conditions.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  111. L'industrie automobile est d'avis, la coupure à des températures basses servent à la protection des moteurs. Les autorités américaines garder cette mise hors circuit automatique en soi d'être illégale. Organisation de protection de l'environnement également Peter Mock ICCT, qui a apporté le scandale VW seulement rouler, voit les choses différemment. "Déjà la réglementation actuelle exige de toute évidence, que les émissions d'un véhicule dans des conditions normales de conduite doivent être effectivement limitées. Une température extérieure de 10 degrés Celsius n'est certainement aucune condition extrême et cela ne peut être aucun une excuse pour fortes émissions "tellement fausse.

    Par suite de l'enquête, Dobrindt instruit le KBA conformément à demander si le fabricant de voiture respective "Dispositifs de protection de moteur » utilisées à l'avenir permet de types d'explication. Dans l'affirmative, « la fonction spécifique du logiciel » et les raisons exactes pour cela exposer avant de possible obtenir une autorisation.

    Le gouvernement fédéral va également les utiliser pour que la directive européenne sur les « planchers » spécifié. Jusqu'à présent le règlement peut être interprété très différemment par les constructeurs automobiles.

    Scandale VW a déclenché l'invalide

    Le Président de la Commission de l'environnement au Bundestag, Bärbel Höhn (Alliance 90 / les verts), les résultats, a déclaré: « Voici l'avalanche dans le rôle. Non seulement VW a trompé les consommateurs pour les années et a causé un préjudice à l'environnement, mais presque chaque constructeur automobile. C'est fait avec la connaissance du gouvernement fédéral, qui pourrait ne plus garder fraude sous le plafond et devait réagir. »

    Ce que beaucoup dans les dernières semaines ont lieu pour polémique verte a été confirmée aujourd'hui. Presque tous les fabricants ont des émissions de protoxyde d'azote trop élevé - non seulement les modèles du groupe VW. Y compris les voitures de l'Alfa, Chevrolet, Dacia, Fiat, Ford, Hyundai, Jaguar, Jeep, Land Rover, Mercedes, Nissan, Opel, Renault et Suzuki.

    Alors qu'eux-mêmes ont admis les marques Audi, Opel, Mercedes, Porsche, VW sur pression du Kraftfahrt-Bundesamt déjà sur ce que l'on appelle rappel volontaire, il est correspondant annonces pour les fabricants étrangers premières.

    En septembre de l'an dernier, VW aux Etats-Unis a dû admettre avoir falsifié à grande échelle dans les tests de gaz d'échappement.

    http://www.spiegel.de/auto/aktuell/mercedes-opel-und-co-deutsche-hersteller-rufen-630-000-autos-zurueck-a-1088748.html

    RépondreSupprimer
  112. Le cartel de manipulation de l’or

    Comment les banques occidentales ont été prises la main dans le sac.

    Par Sputnik News
    Le 19 avril 2016

    Il s’est avéré que la Deutsche Bank allemande et d’autres institutions financières occidentales ont été impliquées jusqu’au cou dans la manipulation des prix de l’or et de l’argent, pendant des années. Les experts estiment qu’à cause de cela, la bourse de l’or de Shanghai, en Chine, prendra un intérêt particulier aux yeux des investisseurs.

    La Deutsche Bank, la Banque de Nouvelle-Écosse, la Barclays Bank, la HSBC, la Société Générale, UBS et d’autres banques occidentales réputées, ont récemment été accusées de manipuler les prix de l’or et de l’argent, les marchés à terme, les options et autres dérivés, pendant des années.

    Remarquablement, le 14 Avril, la Deutsche Bank a admis avoir été impliquée dans une conspiration avec d’autres membres d’un cartel et a accepté d’en donner les noms à la Cour fédérale des États-Unis.

    «Nous nous attendons maintenant, vu que la Deutsche Bank a parlé, à voir émerger d’autres révélations sur les combines concernant les marchés de métaux précieux, et donc a confirmé ce que certains dénonciateurs disaient depuis longtemps: que le marché des métaux précieux a été truqué depuis le début», a rapporté le blog Zero Hedge le 14 avril.

    L’auteur américain, chercheur et consultant en risque stratégique F. William Engdahl, fait écho à Zero Hedge dans son article pour New Eastern Outlook.

    Ce n’est pas la première fois que les banquiers de Wall Street et d’autres institutions financières internationales ont été repérés à trafiquer le prix des métaux précieux, notamment le prix de l’or, souligne Engdahl.

    «La première fois que je suis tombé sur la preuve que certaines grandes banques internationales et Wall Street, en coopération avec la Réserve fédérale, ont délibérément manipulé le prix de l’or mondial, était à la suite de l’effondrement des marchés boursiers internationaux d’Octobre 1987, quand l’indice boursier Dow Jones a perdu 23% en une seule journée», raconte le consultant.

    En effet, le 19 octobre 1987, les États-Unis ont connu un grave accident financier : en un jour, ce fameux lundi noir, le Dow Jones a rapidement perdu 508 points. Le crash a provoqué de profondes inquiétudes concernant l’inefficacité apparente du système monétaire étatsunien.

    «John Crudele, un exceptionnel journaliste financier du New York Post et John Williams, un économiste exceptionnel du Shadow Government Statistics, m’ont informé des rapports sur la manipulation de l’or au moment où ils apparaissaient, poursuit Engdahl.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  113. La raison de cette manipulation, visiblement orchestrée par Alan Greenspan [le patron de la Fed à l’époque, NdT], était d’empêcher une ruée des investisseurs paniqués, vendant leurs actions et leurs obligations à risque pour acheter de l’or. Si l’or avait profité de la panique boursière, il aurait bien pu signifier la fin précoce du système dollar. Il a donc tout fait pour empêcher une hausse de l’or», souligne Engdahl.

    La révélation de la fraude de la Deutsche Bank, mi-avril, a déjà eu un effet domino : un jour plus tard, deux procès contre l’infâme cartel, y compris la Banque de Nouvelle-Écosse, ont été lancés à la Cour supérieure de justice de l’Ontario, au nom des investisseurs en or et en argent du Canada.

    «C’est seulement la partie émergée de l’iceberg : avec les aveux officiels de la Deutsche Bank, d’innombrables autres plaignants vont entrer dans le jeu, et tous ceux qui peuvent avoir perdu de l’argent en faisant le commerce de l’or et de l’argent au cours de cette période de 15 ans vont sûrement exiger des compensations financières», a écrit zéro Hedge.

    Qu’est-ce que cela signifie pour le marché de l’or ?

    Selon Engdahl, ces révélations ont porté un coup dur à la crédibilité des banques occidentales.

    Il suggère que dans ce contexte, des marchés alternatifs de l’or, comme celui de Shanghai, vont avoir un intérêt particulier pour les investisseurs étrangers. «Cela pourrait bien être le début d’une nouvelle ère de l’or, au sens littéral comme au sens figuré», fait remarquer le chercheur.

    http://lesakerfrancophone.fr/le-cartel-de-manipulation-de-lor

    RépondreSupprimer
  114. La Chine lance sa bourse de l’or. La Shanghai Gold Exchange.

    Par Xinhua
    Le 19 avril 2016.

    Un marché de l’or dont les prix seront déterminés en yuan, sera inauguré à Shanghai ce mardi [19 avril], la Chine devenant alors un des pays fixant le prix de l’or dans le monde. Quel impact aura cette nouvelle référence sur la Chine et le marché de l’or ?

    Le marché de l’or est une partie importante du marché financier mondial. Pour cela, presque tous les pays au monde veulent avoir le pouvoir d’en déterminer le prix ou, au moins, avoir leur mot à dire sur le sujet. Quatre-vingt pourcent de ce pouvoir de détermination du prix de l’or est actuellement aux mains de Londres et de New York. Selon les experts, le lancement du Shanghai Gold Exchange signifie que la Chine est en train de faire un grand pas pour devenir un des centres de calcul du prix de l’or.

    Le prix de référence chinois sera calculé à partir du contrat du prix au kilogramme négocié par les 18 membres de la Shanghai Gold Exchange (SGE). La SGE agira en tant que contrepartie centrale. Le prix de référence sera fixé deux fois par jour, sur la base de quelques minutes de négociation dans chaque session. Un des grands changements tient au fait que les investisseurs chinois devront utiliser le yuan pour acheter de l’or, à la place du dollar américain. Cela renforcera le pouvoir de fixation des prix de la Chine sur le marché international et repoussera les risques dus aux taux de change.

    Les experts disent que, avec le lancement d’un prix de référence de l’or libellé en yuan, le Shanghai Gold Exchange peut gagner assez de puissance pour pouvoir rivaliser avec le London Metal Exchange [marché de l’or anglais, NdT] et New York.
    Traduit par Wayan, relu par nadine pour le Saker Francophone

    http://lesakerfrancophone.fr/le-cartel-de-manipulation-de-lor

    RépondreSupprimer
  115. La Chine dit Pas de dollars contre le nouveau yuan

    Le 18 avril 2016
    Source Global Research

    Dans un geste choquant susceptible d’écraser l’économie américaine durant la nuit, la Chine refuse de rendre convertible en ou depuis le dollar américain, son nouveau yuan adossé à l’or. Le nouveau yuan sera présenté mardi prochain, le 19 avril.


    Lorsque le Fonds monétaire international (FMI) a décidé d’ajouter le yuan au panier de monnaies de réserve mondial utilisé pour les réserves mondiales et le commerce international, ils voulaient que la Chine rende le yuan plus fiable en tant que monnaie. Depuis lors, la Chine a presque désarrimé son yuan du dollar, ce qui permet à sa valeur de fluctuer sur les marchés mondiaux.

    Mais depuis des années, la Chine a amassé d’énormes quantités de lingots d’or; certains ont dit que leur appétit pour les lingots a été stupéfiant. Et avec un nouveau yuan adossé à l’or devant être émis mardi prochain [19 avril, NdT], le monde entier aura le choix d’une nouvelle monnaie à utiliser pour le commerce international: le vieux dollar américain qui n’est soutenu par rien, ou le nouveau yuan chinois, qui est soutenu par l’or. Quelle monnaie utiliseriez-vous ?

    Lorsque cette nouvelle monnaie sera émise, les pays qui ont été contraints d’utiliser des dollars américains pendant des décennies, et ont dû en garder des milliards dans leurs réserves de devises étrangères, seront libres de les revendre. Mais ils ne seront pas en mesure de les envoyer en Chine pour obtenir son nouveau yuan adossé à l’or!

    La Chine aurait décidé «qu’il n’y aura pas de conversion en yuan adossé à l’or de ou vers les dollars américains». Ce que la Chine craint est que de nombreux pays à travers le monde veuillent échanger leurs dollars de réserve américains contre le nouveau yuan, laissant la Chine avec des montagnes de dollars sans valeur. La Chine a déjà plusieurs milliers de milliards de dollars américains en réserve et n’en veut pas plus.

    Si cette décision de la Chine était confirmée, alors les pays du monde entier n’auront qu’à décider si, oui ou non, ils souhaitent encore continuer à commercer avec les États-Unis.

    Le bouleversement que cela pourrait provoquer dès la semaine prochaine serait stupéfiant.

    Ceci est une histoire en développement rapide; à suivre.

    Mise à jour par l’auteur – 19 avril 2016 2:10 PM

    Aujourd’hui, la Chine a fait lancer le Shanghai Gold Exchange (SGE), avec une cotation officielle des lingots. C’est une action majeure en Chine, car avant cela, le prix de l’or était fixé à Londres et à New York. On a découvert au cours des derniers mois, que des banques et d’autres, avaient participé à un programme de FIXATION DES PRIX ILLÉGAL pour manipuler artificiellement le prix des métaux précieux, afin de protéger la valeur du dollar américain. Maintenant que les lingots seront vendus séparément en Chine, le monde aura l’occasion de voir la valeur réelle des métaux précieux, par opposition à leur valeur manipulée vers le bas. Article complet sur le SGE ici.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  116. Aucun mot encore sur un yuan adossé à l’or.
    Note du Saker francophone

    La dernière phrase de la mise à jour de l'auteur renvoie à une tentative d'explication de son article original, qui suggérait que le yuan serait adossé à l'or sauf pour une vente en dollars. C'était tout le sel du premier article.

    Le yuan n'est donc PAS adossé à l'or, mais a la potentialité de l'être, vus les achats d'or de la Chine ces dernières années. Est-ce une maladresse de l'auteur ou un petit coup bas dans la guerre des monnaies qui fait rage ?

    La source originale de l’article est SuperStation95
    Traduit par Hervé et relu par nadine pour le Saker Francophone

    http://lesakerfrancophone.fr/la-chine-dit-pas-de-dollars-contre-le-nouveau-yuan

    RépondreSupprimer
  117. L’Inquisition Climatique se met en place …

    le 24 avril 2016
    par jacqueshenry

    Dans ce pays ultra-judiciarisé que sont les USA, le totalitarisme climatique se met en place.

    Traduction d’un billet de Donna Laframboise, journaliste canadienne, avec son approbation (premier lien).

    Eric Schneiderman, Avocat Général de l’Etat de New-York, est un inquisiteur climatique. En novembre dernier il a assigné en justice la société Exxon Mobil (voir un précédent billet sur le présent blog). Il déclare qu’il tente de déterminer si le géant du pétrole a trompé les actionnaires et le public au sujet du changement climatique. L’allégation globale, mise en avant par les activistes verts depuis des années, est qu’Exxon était supposé connaître mais tenait secrètes les informations relatives aux émissions de CO2 et est donc passible d’une accusation de crime contre l’humanité (voir le lien sur un éditorial de Bill McKibben intitulé « Aucune compagnie n’a jamais fait une chose aussi monstrueusement mauvaise« ).

    Ce même mois de novembre un éditorial du site de Bloomberg (voir le lien. Note : les liens se trouvent dans l’ordre en fin de billet) insistait sur le fait que les intentions de Schneiderman n’étaient pas très claires, il nourrissait tout au plus l’espoir de découvrir dans la masse de documents relatifs au changement climatique qu’il a demandé à Exxon de produire des raisons de poursuivre son action alors que rationnellement ses arguments sont plutôt minces. Cet éditorial mentionnait que Schneiderman utilisait dangereusement son mandat de représentant du gouvernement allant jusqu’à considérer sa démarche comme absurde quand il prétend qu’Exxon a caché des informations essentielles, déclarant (sic) : « Le changement climatique a été étudié intensivement par un nombre incalculable de chercheurs dans le monde entier. Aucune société ne peut contester le consensus scientifique« .

    Tout aussi absurde est de prétendre que les actionnaires d’Exxon ignoraient que les prix futurs des actions de la société seraient affectés par le changement climatique, étant considérés les argumentaires sans fin depuis 30 ans dans les médias à propos du climat. Pourtant c’est sur ces bases rationnelles fragiles que des camions entiers d’argent des contribuables sont maintenant gaspillés.

    Il y a quelques semaines l’inquisition climatique s’est intensifiée. Lors d’une conférence de presse organisée par Al Gore, Schneiderman et six autres avocats généraux, une sorte de coalition appelée AG’s United for Clean Power (lien) a été constituée et sa « raison d’être » (en français dans le texte) est d’organiser une persécution par l’Etat de ceux qui contestent l’orthodoxie du changement climatique.

    Mais il y a bien pire. Dans leurs juridictions les avocats généraux sont au top de la hiérarchie qui fait respecter la loi. Ces personnalités ont donc pour responsabilité de préserver la réputation du système judiciaire et d’agir en toute intégrité et toute impartialité. Les avocats généraux n’ont pas le droit d’être malhonnêtes.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  118. Comme le communiqué de presse de Schneiderman l’a rapporté, ces avocats généraux particuliers font tout simplement un pied de nez à la démocratie. Les Américains doivent-ils élire un président qui considère que le changement climatique n’est pas une question importante, doivent-ils par leur voix dans les urnes considérer que l’économie et l’emploi sont plus importants. Ces avocats n’ont pas l’intention de s’occuper de cet aspect. Ce même communiqué de presse nous dit qu’ils sont décidés à se battre pour garder d’actualité les progrès décisifs qui ont été réalisés sur la compréhension du climat depuis ces 8 dernières années quel que soit le président élu. Leur agenda est de défendre les décisions prises par l’administration Obama et pousser le nouveau président à décider d’actions encore plus décisives. Ces avocats considèrent que Washington est prisonnier de son administration et ne fonctionne pas correctement et qu’il faut que ce soient les Etats qui prennent les décisions relatives au changement climatique.

    Si Barack Obama, une fois élu, déclara en 2008 que les élections doivent avoir des conséquences mais si les électeurs votent pour des changements, ces derniers doivent avoir effectivement lieu. Et pourtant ce groupe d’avocats généraux, payés par les contribuables, a décidé d’aller outre les choix des électeurs en insistant dans le même temps que ce qu’a fait une compagnie pétrolière dans les années 70 enfreint la loi en 2016.

    C’est tout à la fois pathétique et terrifiant !

    Notes : attorney general peut se traduire en français de deux façons : avocat général ou procureur de la république.

    https://nofrakkingconsensus.com/2016/04/20/the-climate-inquisition-attorney-generals-go-rogue/

    http://www.theguardian.com/environment/2015/oct/14/exxons-climate-lie-change-global-warming

    http://www.bloombergview.com/articles/2015-11-10/schneiderman-s-dangerous-crusade-against-exxon-mobil

    http://www.ag.ny.gov/press-release/ag-schneiderman-former-vice-president-al-gore-and-coalition-attorneys-general-across

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/04/24/linquisition-climatique-se-met-en-place/

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Un juge est assez intelligent pour porter plainte contre un gouvernement corrompu mais pas assez libre pour le faire !

      Supprimer