- ENTREE de SECOURS -



mardi 16 février 2016

INEGALITES: Ce que vous ne saviez pas

48 commentaires:

  1. Les banquiers centraux dérangés soufflent tout le monde

    Soumis par Tyler Durden le 15/02/2016 15:45 -0500
    Soumis par Jim Quinn via la plate-forme Burning blog


    Il est maintenant évident pour n'importe quel être sensible (excluant les compères CNBC, Wall Street véreux économistes et politiciens aimantes keynésiennes) niveau montagneuse de dette globale non remboursable s'apprête à crash down comme une avalanche sur des centaines de millions de citoyens volontairement ignorants qui fait confiance à leurs dirigeants de politicien et les banquiers centraux, qui a créé la dette hors de l'air. McKinsey a produit un rapport l'an dernier montrant le monde avait ajouté $ 57 billions de dettes entre 2008 et le 2ème trimestre de 2014, avec l'annulation de la dette au PIB atteint 286 %.


    L'économie mondiale seulement s'est détériorée depuis la mi-2014, avec des politiciens et des banquiers centraux, accélérant l'émission de titres d'emprunt. Ces psychopathes dérangés ont ajouté plus de $ 70 billions de la dette au cours des huit dernières années, une augmentation de 50 %. Avec $ 142 billions de dette globale assez à l'effondrement de l'économie mondiale en 2008, seulement un aliéné mettrait en œuvre une "solution" qui a augmenté la dette globale de $ 212 billions pour les sept prochaines années pensant qui permettrait de résoudre un problème créé par trop de dettes.

    Est la vérité, ces banquiers centraux et les politiciens capturés connaissaient cette émission massive de la dette impayable plus ne résout rien. Leur but était de maintenir l'économie mondiale à flot alors leur banquier propriétaires et les capitaines entreprises n'aurait pas à accepter les conséquences de leurs actes criminels et pouvaient garder leur pillage des richesses mondiales va sans relâche.

    L'émission de titres d'emprunt et les politiques d'argent facile de la Fed et de leurs complices étrangers banquier central ont fonctionné aux cours boursiers en voiture aux sommets en 2015, , mais les titres de créance émis et l'impression de l'argent doit augmenter de façon exponentielle ordre conserver sur les marchés boursiers s'élevant. Une fois le robinet QE a été désactivé marchés ont aplati et sont maintenant en baisse durs. On sent le désespoir parmi l'élite financière. Le désespoir est corroboré par les mesures téméraires frénétiques, prises par les banquiers centraux et les politiciens depuis 2008.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  2. • 637 baisses de taux depuis Bear Stearns
    • $ 12,3 billions d'achats d'actifs par les banques centrales mondiales au cours des 8 dernières années
    • $ 8,3 billions de dette du gouvernement mondial actuellement, ce qui donne 0 % ou moins
    • 489 millions de personnes vivent actuellement dans des pays appliquant des politiques officielles de taux négatifs (c'est-à-dire au Japon, la zone euro, Suisse, Suède, Danemark)
    • rapport à -0,92 %, le rendement plus négatif dans le monde (obligation d'État suisse de 2 ans)
    Les niveaux massives de la dette et des taux d'intérêt négatifs ont rien fait pour relancer l'économie US, européenne ou asiatique. Les indigènes sont de plus en plus agités, comme le succès électoral des politiques étrangers comme Trump et Sanders justifie. Partis extrême droite en Europe gagnent en traction comme des hordes de réfugiés musulmans envahir leurs pays. Les banquiers centraux, qui ornait autrefois les couvertures de Time Magazine comme des sauveurs et des héros, sont maintenant être révélés comme rien de plus que les imprimantes argent glorifié avec PhDs et aucun plan B.

    Les milliers de milliards en obligations à haut risque bas grade commencent à aller mal. Le marché obligataire est le canari dans la mine de charbon. Un tsunami de défauts de paiement se rapproche du rivage, les investisseurs sont en cours d'exécution pour les collines et dérangé des banquiers centraux sont dire aux gens de venir voir les coquilles colorées dans le surf. Comme le souligne John Hussman, suivant leurs conseils sera fatale.

    Malgré des taux d'intérêt à court terme étant seulement un murmure au-dessus de zéro, nous entendons plus en plus les affirmations selon lesquelles « les conditions financières ont resserré. » Maintenant, comprenez que la raison pour laquelle ils ont « serré » est que les emprunteurs de bas grade ont pu délivrer une montagne de dettes fragmentaires aux spéculateurs recherche de rendement au cours des dernières années, encouragées par le programme esprit dérangé de la réserve fédérale de quantitative easing, et que la dette commence à être reconnu comme tel. Comme le risque de défaut apparaît et les investisseurs deviennent plus aversion au risque, crédit bas grade a affaibli considérablement. La bonne conclusion à tirer est que les conséquences des politiques peu judicieuses viennent prévisible maison pour roost. Mais dans le labyrinthe de théoriquement faire appel, mais des notions factuellement sans fondement qui remplissent l'esprit des banquiers centraux contemporains, la tentation immédiate est d'envisager un retour à la même politique erronée qui nous arrivé ici en premier lieu, juste plus agressivement.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. Basé sur le marché des CDS, peur augmente rapidement et les stocks de Banque européenne sont effondrent plus rapidement qu'en 2008. Les banques trop grandes pour Trust Wall Street ont diminué leurs stocks de 25 % jusqu'à présent. Dette bancaire a baissé encore plus vite. Le mensonge et démentis par la Banque CEOs ressemble exactement l'été 2008. Le plus de fumée provient de la Deutsche Bank, et où il y a fumée il y a feu. Le tapisser des milliards de mauvaises créances avec plus mauvaises créances est parvenir à sa conclusion désastreuse logique et attendue. Notes de John Hussman quand crédit défaut swaps soar, le niveau massif de valeurs par défaut sont seulement un trimestre ou deux loin, malgré la propagande et les mensonges perpétuées par Wall Street pour couvrir leurs ânes comme ils démener pour échapper à nouveau.

    Swaps de défaillance a continué à monter en flèche la semaine dernière, en particulier parmi les banques européennes. Étant donné que les risques entourant la Chine et le secteur de l'énergie sont largement débattus, les banques européennes continuent d'avoir mon vote pour « crise très probablement du champ gauche. »

    Sur le marché des titres à revenu fixe, on ne touche crédit bas grade à l'heure actuelle. Une fois que les spreads de crédit s'écarter brusquement, le cycle par défaut tend à coup de pied dans plusieurs trimestres plus tard. La situation actuelle est un peu comme ce que nous avons observé au début de 2008, lorsque nous avons fait valoir qu'il était impossible pour les sociétés financières à simplement « come clean » sur les créances irrécouvrables, parce qu'alors comme aujourd'hui, la majeure partie des normes étaient encore à venir.

    - voir graphique sur site -

    Les grands médias corporatifs a été assurant les masses, le récent plongeon de 10 % à 20 % dans des indices boursiers est juste un hoquet temporaire et n'est pas quelque chose comme l'effondrement financier mondial 2008. Ils ont raison. Aujourd'hui, la situation est beaucoup plus grave et généralisée qu'en 2008. Dette globale est supérieur à 50 %, les taux sont à zéro ou moins, l'économie mondiale est déjà en récession, avec la guerre et le chaos civile répandre autour du globe.

    Il n'y a pas plus de lapins pour les banquiers centraux à sortir de leurs chapeaux. Déficits annuels américains sont rendront à $ 1 billion sans prêt de relance keynésienne pelle. La Fed quintuplé leur bilan tandis que la création de bulles spéculatives dans les actions, obligations et biens immobiliers en même temps. Comme le souligne John Hussman, les bulles débordent à nouveau et de l'effondrement économique est cuit dans le gâteau.

    Erreur de véritable politique de la Fed, car c'est au cours de la bulle immobilière, était de tenir les taux d'intérêt si bas pour si longtemps en premier lieu, encourageant des années de spéculation et de malinvestment en faisant alors recherche de rendement Autrement dit, la réserve fédérale a créé la troisième bulle spéculative en 15 ans pour en retour de l'embellie économique qui s'élèvent à littéralement une fraction de 1 % à où nous aurait autrement été.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. L'économie mondiale semble condamné à souffrir à plusieurs reprises de dérangé banquiers centraux qui tout à fait ne pas tenir compte de la taille de la faible incidence de la politique monétaire sur les objectifs de la politique comme l'emploi et l'inflation et aussi ne pas tenir compte de leur responsabilité pour les effondrements économiques perturbateurs qui ont suivi dans la foulée de la spéculation de rendement recherche induite par la Fed.

    Ce krach boursier en cours suit le modèle exact, exposé dans les périodes d'accident antérieur. Le marché est allé nulle part puisque QE3 a cessé et a chuté de 14 % depuis novembre. L'énorme rassemblement vendredi n'y a rien que le début d'un retracement de 5 à 8 % de la perte initiale. Une fois cette tête leurres faux, en plus des muppets, le fond est désexcité. Comme Hussman discute ci-dessous ce crash suit le modèle 2000 et 2007. Lorsque le niveau de 1 800 a été violée une dénivellation de 1, 500 se fera en un clin de œil. Qui attirera l'attention de quelques titulaires de 401 k.

    En ce qui concerne le marché boursier, je soupçonne que le premier événement dans l'achèvement de l'actuel cycle de marché peut-être être commander une perte verticale qui mettrait le S & P 500 dans le milieu de l'année-1500 en bref. J'ai souvent remarqué la signature historique du marché tombe en panne : une période prolongée de conditions overbullish surévalué, surachat, qui est ensuite associée à une nette détérioration au marché internals et hostile donnent des tendances, notamment sous la forme d'élargir le crédit se propage. Voir mes commentaires depuis les sommets de marché 2000 et 2007 sur le syndrome identique à ces points. Historiquement, ce que nous savons que les « incidents » ont suivi qu'après une perte de marché initiale, compressées sur l'ordre d'environ 14 %, une reprise qui retrace 1/3 à 2/3 sur le déclin initial ; et enfin une pause sous cette faible initial. Ce seuil est actuellement mieux délimité par le niveau de 1800-1820 sur le S & P 500.

    Non seulement ont dérangé des banquiers centraux a créé les conditions pour un effondrement catastrophique, mais elles ont encouragé fou sociopathe mega-corp PDG d'emprunter des milliards de dollars pour racheter leurs propres actions à des prix plus élevés. Ces Ivy League instruits MBA lemmings ont fait cela afin d'accroître leur rémunération parce qu'ils sont trop incompétents faire croître leur entreprise en investissant vrai. Ces scientifiques de fusée ont réussi à perdre $ 126 milliards sur leurs achats de stock fort effet de levier dans les trois dernières années. Parmi les principaux perdants, citons :

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  5. • IBM – $ 9,8 milliards de pertes
    • American Express-$ 4,1 milliards de pertes
    • Chevron – $ 2,8 milliards de pertes
    • Macy – $ 1,5 milliards de pertes
    • Ford-$ 500 millions de pertes
    • Resorts Starwood – $ 500 millions de pertes
    Le PDG de ces entreprises devrait être congédié pour leur idiotie, la cupidité et l'ineptie. Au lieu de cela, ils recevront des bonus de plusieurs millions de dollars. Ben Bernanke, Janet Yellen et leurs acolytes à la réserve fédérale ont déjà détruit la vie de millions de personnes âgées et les épargnants avec leur dérangé politique de taux d'intérêt zéro tout en contribuant à la stagnation des salaires de la classe moyenne avec leur politique QE.

    Janet Yellen ressemblait à un cerf dans les phares de la semaine dernière lors de son témoignage devant le Congrès. Elle réalise, ainsi que d'autres banquiers centraux dans le monde entier, leur folie keynésienne s'apprête à créer une crise qui fera 2008 à sembler comme une promenade dans le parc. La destruction à venir des billions de richesse ($ 1,2 billions déjà), ainsi que l'accélération guerre des monnaies et l'appauvrissement supplémentaire de milliards mènera finalement à la guerre mondiale.

    En bref, ce que nous devrions craindre n'est pas le faible impact des normalisations de politique récente, mais les conséquences violentes, retards, pourtant inévitables des années de distorsions spéculatives qui sont déjà entièrement cuites dans le gâteau. Ce que nous devrions craindre est la Fed répétée et dérangée tente d'atteindre de faibles effets sur l'économie réelle, au prix de distorsions spéculatives qui exactement dix fois les dégâts lorsqu'ils se détendre. Ce que nous craignons, c'est plus la même insouciance de Fed qui encourageait une bulle recherche de rendement dans la dette hypothécaire, ce qui permet une bulle immobilière qui s'est effondré pour créer la pire crise économique depuis la grande dépression. Ce que nous craignons est alimenté politique qui a encouragé une bulle recherche de rendement dans les actions, les rachats de stocks financés par l'emprunt et dette indésirable Pacte-lite ; qu'a valorisations de pondération par capitalisations portées à l'extrême deuxième plus grand dans l'histoire que le pic de 2000 et les évaluations d'équité médian au plus haut niveau jamais enregistré. C'est exactement ce que la Fed a fait ces dernières années, et le coût de ce déroulement est encore à venir.

    Le système de monnaie fiat, réserve fractionnaire bancaire fraude, des politiques budgétaires keynésiennes fous et économie de consommation consommation dette fondée sont mathématiquement insoutenable, donc ils ne se maintenir. Le monde s'apprête à s'asseoir à un banquet des conséquences, desservie par les banquiers centraux dérangés.

    « Tôt ou tard nous sommes tous assis à un banquet des conséquences » – Stevenson

    http://www.zerohedge.com/news/2016-02-15/deranged-central-bankers-are-blowing-world

    RépondreSupprimer
  6. TAFTA : comme une odeur de totalitarisme

    Henry Tougha
    Il fatto quotidiano
    lun., 15 fév. 2016 06:35 UTC

    -- Commentaire : Résumons : voici que des euro-députés, obscurs inconnus pour la plupart, valident, dans son principe, un traité nommé TAFTA dont presque personne, à l'époque, n'a entendu parlé et dont les termes sont pratiquement inaccessibles au commun des mortels. Comme l'idée du traité est validé, ils créent un mandat qui autorise à un autre groupe de personnes, la Commission Européenne, à prendre des décisions à l'intérieur d'un cadre préalablement défini. Cette Commission Européenne est composé de commissaires, entités toutes aussi inconnues du grand public que nos euro-députés précédemment cités : une personne par pays, soit 28 membres. Les commissaires ont un président. En ce moment, ce président s'appelle Juncker. Un drôle de personnage qui n'hésite pas à déclarer : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens »...

    Ainsi, tout ce bon monde, qui évolue dans un système opaque au fonctionnement insensé, décide des mises en application d'un traité auquel personne ne peut avoir réellement accès, car dixit Juncker : « Il ne peut pas avoir de traité secret avec l'Amérique. Mais l'Europe ne doit pas non plus dévoiler sa stratégie »... Et de nous seriner que le traité est positif, et que tout est pour le mieux, en tout, pour tous, et qu'il faut juste être confiant...
    TAFTA : quand les multinationales prendront insidieusement le pouvoir, à la place des États
    Traité transatlantique : aujourd'hui, un résumé magistral et une description sans fards de ce monstre économique à l'affût

    Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano __

    Venant s'ajouter aux préoccupations sur le très controversé projet d'accord entre les États-Unis et l'Union européenne dénommé TAFTA, la permission a été accordée à quelques députés allemands d'accéder, sous certaines contraintes, au texte de l'accord. Malgré cette initiative plutôt positive, la députée Katja Kipping nous fait part de son inquiétude quant au manque de transparence de ces négociations.

    Même si certains ont accueilli favorablement le fait de pouvoir accéder à la salle de lecture du texte du TAFTA, et ont considéré cela comme une victoire de la transparence, Katja Kipping, du parti Die Linke, a énuméré les nombreuses limitations imposées aux parlementaires à partir du moment où ces derniers cherchent à comprendre les aspects les plus subtils de cet accord.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. Selon les procédures annoncées par le vice-chancelier allemand, Sigmar Gabriel,... les parlementaires doivent s'enregistrer avant de pouvoir accéder à la salle et ne peuvent y rester que deux heures maximum pour lire les documents. Les téléphones cellulaires et tout autre dispositif électronique doivent être déposés au préalable dans un coffret sécurisé.

    Les documents du TAFTA sont accessibles seulement sur un ordinateur non connecté à Internet. Les parlementaires peuvent prendre des notes, mais il leur est interdit de recopier des extraits du texte, et ils ne peuvent pas partager quelque détail de l'accord que ce soit, ni en public ni au Parlement.

    "Cette procédure d'accès à la salle en dit long [sur ces négociations]. Après m'être enregistrée, on m'a fourni les instructions sur comment utiliser cette pièce," écrit Mme Kipping dans son compte-rendu de cette expérience.
    "La première chose qui saute aux yeux, c'est que les termes de ces limitations d'accès ont fait l'objet de négociations entre la Commission européenne et les Etats-Unis. Avez-vous remarqué que le TAFTA n'est pas encore ratifié formellement, et que déjà les pays concernés par ce traité ont perdu le droit de décider qui a le droit de lire ce texte et sous quelles conditions ?"
    Les parlementaires ne peuvent pas demander l'aide d'experts

    Mme Kipping a également pris ses distances avec l'une des expressions utilisées dans ces procédures, qui veut que l'autorisation d'accès à cette salle soit le "témoin d'une confiance exceptionnelle" accordée aux parlementaires.

    "J'ai toujours pensé que les députés élus avaient le droit à l'information. Pourtant, les personnes en charge des négociations du TAFTA (d'ailleurs, qui leur a donné la légitimité pour ces négociations ?) se comportent comme s'ils accordaient l'accès à ces textes comme une énorme faveur. Qui que soient ceux qui ont écrit cela, pensent-ils vraiment que les parlementaires doivent s'en sentir flattés ? Pour moi, cela a de forts relents de totalitarisme. "Autoriser l'accès" et "accorder sa confiance" ne font pas partie des termes que l'on utilise si l'on croit vraiment dans la démocratie."
    "Pour rendre le traité encore plus compliqué à déchiffrer, explique Mme Kipping, les parlementaires n'ont pas le droit d'amener avec eux un expert capable d'interpréter le langage hyper technique utilisé dans le texte, qui est de surcroit fourni uniquement en anglais."

    "Nous ne pouvons pas nous faire accompagner d'un spécialiste, sous aucune condition, dans la salle de lecture. Ainsi, tout comme le citoyen ordinaire, les experts eux non plus n'ont aucun moyen d'accéder à ces textes secrets. Pour moi, et quoiqu'en disent certains, cela n'est pas synonyme de transparence," a-t-elle poursuivi.

    (suite en desous:)

    RépondreSupprimer
  8. Lire les documents ne m'a pas fait changer d'avis

    Les défenseurs de l'accord TAFTA disent que les pays membres bénéficieront en retour d'une formidable stimulation économique, d'un plus grand marché, et que les petites et moyennes entreprises tireront un grand bénéfice de ce traité, qui vise à abattre les barrières commerciales entre les deux continents.

    Même s'il lui est interdit de parler de ce qu'elle a lu, Mme Kipping dit pouvoir partager ce qu'elle n'a PAS vu dans le texte, et affirme que "rien dans ces accords ne soutient de près ou de loin les affirmations de ses partisans."

    Elle écrit : "Les deux heures que j'ai passées dans la salle de lecture étaient évidemment loin d'être suffisantes pour lire l'intégralité des documents. Mais cela m'a suffi pour me rendre compte que rien de ce que j'y ai lu ne peut me faire revenir sur l'avis négatif que j'ai depuis le début sur ce TAFTA."
    "Il est déjà très significatif de voir que le Ministère des Affaires économiques adopte toutes ces mesures pour empêcher que le texte de l'accord ne soit divulgué. En fait, ils ont toutes les raisons de faire comme cela. Car quiconque voudrait entrer dans ces négociations avec l'objectif de protéger l'environnement, le consommateur et les conditions de travail, n'aurait aucune raison d'avoir peur de la transparence. A l'inverse, ceux qui sont déjà à l'œuvre pour brader la démocratie n'ont évidemment pas envie de finir sur la sellette de l'opinion publique. Si Sigmar Gabriel (ci-contre) et les négociateurs sont réellement convaincus des bénéfices du TAFTA, pourquoi ne rendent-ils pas le texte public sur Internet ?" a-t-elle conclu.

    http://fr.sott.net/article/27678-TAFTA-comme-une-odeur-de-totalitarisme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) les parlementaires doivent s'enregistrer avant de pouvoir accéder à la salle et ne peuvent y rester que deux heures maximum (...) !!! S'enregistrer pour aller aux chiottes et temps restreint à 2 h pour la-dite 'grosse commission' (dont le chef de la commission est lui-même une merde), et, dépôts en nature (voire 'gros billets' et espèces) bientôt interdits !!! Tout devra se faire par Carte bleue' (ou marron ?) !


      Il était une fois, des fils de putes & enfants de salauds qui - en bonne raclures de chiottes - s'étaient aperçu accidentellement (rien à voir avec celle de Calais) que, il y avait 4 % de surdoués dans le monde et, que ces dits ignobles individus qui en savent plus que les autres, seraient au nombre mathématique autant qu'extravaguant (voire divaguant tout court hors des frontières !) de 280 000 000 sur 7 milliards d'esclaves !

      Diantre ! Fitches ! Crottes ! Soçalos !

      D'où, la mise-en-place vite-fête des 'plans d'urgences' (issues de Secours et de Misenbière) ou de 'loi martiale' (en latinus primaire) de monter murs à 3 km pour se protéger de celles et ceux qui pour aller travailler seraient obligées de... descendre dans la rue pour prendre leur bagnole ou bicyclette voire à marcher comme de simples piétons !! Mon oeil, ouais !

      Ainsi, les nouveaux panneaux du 'code de la route(vers l'enfer)' comporteront-ils des réglementations taftaïennes interdisant à quiconque de rouler à droite comme à gauche ou au milieu et, pire, hors des sentiers battus de l'extrême-gauche comme celle de l'extrême-droite en zig-zag (pour éviter les balles ?) à travers champs !

      Supprimer
  9. Médicaments d'indigestion pris par des millions liées à la démence Un groupe commun de médicaments pris pour les brûlures d'estomac, reflux acide ou des ulcères gastro-duodénaux, pourrait augmenter le risque de démence de 44 pour cent, une étude révèle

    Par Telegraph journaliste
    8:55 AM GMT 16 février 2016

    Un type populaire de pilule indigestions et brûlures d'estomac, prise par des millions de britanniques pourrait augmenter le risque de démence de 44 %, selon une étude.

    Chercheurs ont constaté que les personnes âgées de 75 ou plus âgés qui prennent régulièrement des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), un groupe de médicaments qui contient un contrôle Pantoloc et Zanprol, présentaient un risque accru de la maladie.
    « Éviter les médicaments IPP peut contribuer à la prévention de la démence » Centre allemand pour les maladies neurodégénératives

    Les médicaments agissent en réduisant la quantité d'acide produite par l'estomac et sont prescrits à des millions de britanniques chaque année pour les brûlures d'estomac, reflux acide ou des ulcères gastro-duodénaux.

    L'étude allemande était fondée sur les données d'assurance de 74 000 personnes de plus de 75 de 2004 à 2011.

    Il a identifié 29 510 patients qui ont développé de démence au cours de la période d'étude. Mais parmi les 2 950 du total qui a régulièrement pris IPP, une plus grande proportion avait démence, en leur donnant un 44 pour cent augmentation du risque par rapport à ceux qui n'avaient pas pris IPP, rapporté le Daily Mail.

    Les scientifiques, du Centre allemand pour les maladies neurodégénératives à Bonn, a reconnu qu'ils avaient été incapables d'identifier les différents facteurs de risque de démence.

    Ils ont écrit dans la revue Neurology JAMA: "la présente étude ne peut fournir qu'une association statistique entre l'utilisation de l'IPP et le risque de démence. La possible mécanisme biologique causalité sous-jacente doit être exploré à l'avenir des études.

    « Éviter les médicaments IPP peut contribuer à la prévention de la démence. »
    Séparer les U.S. research de l'Université de Stanford l'an dernier trouvé un lien possible entre l'IPP et des crises cardiaques.

    "Dr Laura Phipps d'Alzheimer Research UK a dit: « cette étude ne nous dit pas définitivement que les médicaments directement responsable de la condition. La prochaine étape sera d'enquêter sur les raisons possibles de ce lien."

    John Smith, de la Proprietary Association of Great Britain, qui représente les entreprises de fabrication de médicaments en vente libre, a déclaré: "tous les médicaments en vente libre ont été approuvés par la Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency et sont rigoureusement évalués pour la sécurité et l'efficacité.

    "Une fois sur le marché, leur sécurité est continuellement surveillée à la lumière de tout élément de preuve émergente. Ceux qui peuvent être concernés devraient parler à leur médecin ou pharmacien avant de prendre tout médicament."

    http://www.telegraph.co.uk/news/health/12159116/Indigestion-drugs-taken-by-millions-linked-to-dementia.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour éviter toute brûlure du colon: éviter les discours politique.

      Supprimer
  10. Vladimir Poutine est la danse qui nous entoure en toute simplicité – nous devons envoyer des troupes en Syrie L'OTAN seulement les forces terrestres peuvent prendre la lutte à Isil tout en empêchant les Russes d'acquisition de position dominante sur le Moyen-Orient

    Par Hamish de Bretton-Gordon
    12:10 PM GMT 16 février 2016

    Les pourparlers de Munich sur la Syrie suggèrent que toutes les parties – bar Isil et les affiliés d'al-Qaïda – acceptera un cessez-le-feu à la fin de cette semaine.

    Ces harmoniques « pacifiques » dans l'air, Assad et Poutine continuent de marteau nord de la Syrie, à Alep particulière et, inexplicablement, les hôpitaux. C'est sans doute à gagner autant au sol que possible avant que les canons sont taisent et les négociations commencent. Le cessez-le-feu au moins offre une lueur d'espoir pour les personnes déplacées auraient été 15 millions en Syrie, qui, à l'heure actuelle, semblent vouloir s'extraire de la guerre et l'Europe, incarnée par ces âmes désespérées pressés contre la frontière turque près de Kilis ayant fui à Alep.

    « Le but de cibler des hôpitaux est de forcer les gens à déplacer et envoyer un message, de quitter ou d'être tués » Organisme de bienfaisance Adnan Seddik, Syrie

    Il est assez clair que Poutine a lutté à l'initiative de l'Ouest et fait appel à tous les coups. Sur le terrain, il semble maintenant être de renforcer l'armée syrienne avec les troupes russes et l'expertise dont il convient d'exercer maintenant sur Isil et pas l'opposition modérée. Toutefois, il est également clair que, à moins que la coalition internationale et en particulier de l'OTAN, y compris le Royaume-Uni, également s'impliquent, la solution russe sera d'envahir à travers l'influence de la Syrie et en Irak et de jeu de mots au moyen orient, jusqu'ici la chasse gardée des Etats-Unis et ses alliés, sera dominée.

    Il y a un accord universel qui la défaite complète de Isil est dans l'intérêt du monde et que seule la puissance aérienne coalition n'apportera pas ce. Désir de Isil pour un califat et cette détermination à le tenir au sol est leur talon d'Achille, qui les distingue des groupes terroristes comme AQ mais ne rend aucun match pour les armées sophistiquées de l'Ouest. Les 40 000 Isil combattants, fanatiques mais mal entraînés et équipés, actuellement combats conventionnellement, sont pas de match pour Western forces soutenus par la puissance aérienne au sol qui devrait être en mesure de vaincre Isil militairement en semaines plutôt qu'en mois. Il est probable que des troupes indigènes opposés actuellement Isil prendront des mois voire des années pour cela si ce n'est directement pris en charge par Western « puissance au sol ».

    Bien que politiquement difficile il est temps de décider si le Royaume-Uni doit engager des troupes au sol pour vaincre Isil rapidement – inévitablement en collaboration avec les États-Unis – ou si nous sommes disposés à accepter que Poutine va dicter le rythme du Moyen Orient et permettre à Isil étendre sa menace « existentielle » au Royaume-Uni comme décrit précédemment par le premier ministre. Je viens de rentrer d'Australie,qui ont un engagement militaire à la Syrie de beaucoup plus grande que la plupart des pays européens, mais plus de 12000 milles de là. Les australiens sont déterminés à vaincre Isil en Syrie et en Irak et ne veulent pas combattre en Australie. Cela semble une bonne approche pour moi, mais c' est un beaucoup ne semble pas comprendre au Royaume-Uni.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  11. Je suis un ancien combattant de 23 ans dans l'armée britannique, y compris les guerres du Golfe – le premier dont j'ai été engagé fortement dans exactement 25 ans comme un chef de char. Donc, ceci étant dit, je suis tout aussi déterminé que si l'on veut s'engager résolument sur le terrain maintenant nous ne devons pas répéter les erreurs de ces guerres. Nous devons avoir des quantités énormes d'aide humanitaire prêtes, juste derrière la ligne de front, au flux directement et immédiatement dans les zones libérées de Isil pour les civils innocents qui ont tant souffert. Alors seulement, le Britannique « bottes sur le terrain » vaudra.
    Hamish de Bretton-Gordon est un ancien officier de l'armée et un expert en armes chimiques conseillant les ONG syriennes

    http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/12159167/Vladimir-Putin-is-dancing-around-us-with-ease-we-must-send-troops-into-Syria.html

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. (...) Nous devons avoir des quantités énormes d'aide humanitaire prêtes, juste derrière la ligne de front, (...) !!! HAHAHAHA !

      L'aide 'humanitaire' consistant à donner le coup de grâce aux terroristes réchappés de frappes justicières russes ! HAHAHAHA !

      Ainsi, ce quotidien humoriste anglais dont déjà les innondations so britich nous ont déjà fait bien rire (Vive la monarchie dans la colle !), s'entendrait-il ouvertement avec tous les assassins désireux d'éliminer jusqu'au dernier enfant syrien qui oserait encore tenter de marcher debout avec une seule jambe !

      Supprimer
  12. Allemand « caution-in » plan pour le gouvernement des obligations risque de faire sauter l'euro

    "Si j'étais un homme politique en Italie, je voudrais avoir ma propre devise aussi vite que possible : c'est le seul moyen d'éviter la faillite," a déclaré allemand « Sage »



    Par Ambrose Evans-Pritchard
    7:27 PM GMT 15 février 2016


    Un allemand est d'un nouveau plan d'imposer la « coupe de cheveux » aux détenteurs des risques de la dette souveraine de la zone euro d'enflammer une crise obligataire européenne imparable et pourrait forcer Italie et l'Espagne à restaurer leur propre monnaie, un haut conseiller du gouvernement allemand a mis en garde.

    « C'est le meilleur moyen de casser vers le haut de la zone euro, » a déclaré le professeur Peter Bofinger, l'un des cinq « sages » sur l'Allemand Council of Economic Advisers.

    "Une attaque spéculative pourrait venir très vite. Si j'étais un homme politique en Italie et d'être confronté à ce genre de risque d'insolvabilité que je voudrais revenir à ma propre devise aussi vite que possible, parce que c'est la seule façon d'éviter la faillite,"il a dit à The Telegraph.

    Le Conseil allemand a appelé un mécanisme de l'insolvabilité souveraine "même si cela bouleverse les principes financiers de l'ordre de l'après-guerre en Europe, estimant une telle mesure nécessaire pour rétablir la crédibilité de la clause « non-renflouement » dans le traité de Maastricht. Prof Bofinger émis une opinion divergente véhémente.

    Le plan bénéficie du soutien de la Bundesbank et, plus récemment, le ministre allemand des finances, Wolfgang Schauble, qui généralement réussit à imposer sa volonté dans la zone euro. Les pourparlers sensibles sont en cours dans les principales capitales européennes, provoquant des frissons à Rome, Madrid et Lisbonne.

    Au titre du régime, obligataires souffriraient pertes dans toute crise de dette souveraine future avant qu'il peut y avoir n'importe quel sauvetage par le Fonds de renflouement de la zone euro (ESM). « Il est demandé des ennuis, » a déclaré Lorenzo Codogno, ancien économiste en chef du Trésor italien et maintenant chez LC Macro Advisors.

    Ce souverain « caution-in » correspond à la règle de « caution-in » litigieuse pour les détenteurs d'obligations bancaires, qui est entré en vigueur en janvier et a contribué à la sell-off drastique dans les actifs bancaires de la zone euro cette année.

    Prof Bofinger a écrit une opinion distincte avertissement que le plan pourrait devenir auto-réalisatrice tout trop vite, en déclenchant une "course de liaison » comme investisseurs vider leurs stocks afin d'éviter une coupe de cheveux.

    Italie, Portugal et l'Espagne serait impuissant à se défendre car ils n'ont plus leurs propres instruments monétaires. « Ces pays des risques frappés par une crise de confiance dangereux », dit-il.

    Le Conseil allemand affirme que la première étape serait une pondération plus élevée « risque-» pour les dettes souveraines détenues par les banques et une limite à combien ils peuvent acheter, dans le but explicit de forcer les banques à se départir de 604bn €. Ils devront soulever 35bn € en capital frais, réputé « gérable ».

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  13. C'est une question névralgique en Italie, où les banques possèdent des 400 € de la dette publique et ont utilisé efficacement les trouvailles à bas prix de la Banque centrale européenne pour soutenir le Trésor italien.

    Mario Draghi, le Président de la BCE, a dévié à une question sur la question de l'euro-député italien lundi. "C'est une question que nous devons traiter. Mais nous devons adopter une approche très réfléchie et progressive", dit-il.

    Le déménagement est de courtiser le sort à un moment où le Portugal est déjà dans l'oeil de la tempête, face à un ralentissement de l'économie et unen conflit avec Bruxelles sur austérité.

    Le risque s'étendent sur la dette de 10 ans du Portugal a fait un bond de 410 points de base sur les Bunds allemands la semaine dernière, repoussant les coûts d'emprunt à des niveaux insoutenables en termes réels. La dette publique du Portugal est 132 % du PIB. La dette totale est 341 %, la plus haute d'Europe. Le pays est dans un piège de la dette-déflation et nécessite des années de forte croissance d'échapper.

    • Est la crise de la dette souveraine revenir hanter l'Europe ?

    "Le Portugal est proche de perdre l'accès aux marchés," dit Mark Dowding, de lien gestionnaire Blue Bay. "La semaine dernière, nous avons vu les conditions très laides, et les gestionnaires américains importants investis au Portugal sont sont penchés pour quitter ces postes. Avec les rachats de fonds en cours, c'est une tempête parfaite. »

    M. Dowding dit que la grâce salvatrice pour le Portugal est qu'il a « capitalisé » la plupart de ses besoins pour 2016 et pouvez météo la tempête pendant un certain temps. Si la crise perdure, de soucis pour un sauvetage de troïka fraîche pour le Portugal - et quelles pourraient être les termes pour les détenteurs de la dette - pourrait se tenir rapidement. Il n'y avait aucune coupe de cheveux sur les obligations souveraines lorsque le Portugal a été renflouée en 2010.

    Le Conseil allemand dit des « privilèges réglementaires » de la dette souveraine, qui s'est tenue sur la Banque de livres devraient être progressivement. Il devrait ne plus être traité comme « tout à fait sûre et liquide » au titre des ratios de couverture de liquidité des banques, ou être exemptés des exigences de fonds propres. « Les risques les plus importants sont pour les banques en Grèce, Portugal, Espagne, Irlande et Italie, » il dit.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  14. En théorie, vise à « réduire le lien entre le souverain-Banque » partiellement qui sépare les deux, prévenir les crises de la dette de gouvernement propagation et prendre des systèmes bancaires nationaux.

    Prof Bofinger dit le vrai problème est que l'Allemagne et le créancier de l'UEM se refuse encore à accepter les conséquences de l'union monétaire : que certains niveau de l'union fiscale et mise en commun des dettes est impératif pour maintenir l'expérience ensemble.

    Il a décrit la notion d'un mécanisme d'insolvabilité souveraine comme erronée, perpétuant le canard que l'abus fiscal par les gouvernements est la racine de la crise. En réalité, (à l'exception de la Grèce) la dette publique a explosé après 2008, car les États de crise devaient agir d'urgence pour empêcher l'effondrement de leurs économies.

    En outre, le nouveau plan permet aux investisseurs privés à agir en tant que juge et un jury sur la solvabilité des États. « Nous ne pouvons permettre un régime où les marchés sont maîtres des gouvernements, » dit-il.

    Le Conseil allemand est intraitable. Il swats côté parle d'un Trésor EU ou autorité fiscale commune. La seule façon de maintenir l'union monétaire est d'imposer un contrôle strict - il dit - et de « renforcer les règles en vigueur

    http://www.telegraph.co.uk/finance/economics/12158626/German-bail-in-plan-for-government-bonds-risks-blowing-up-the-euro.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Portugal pas plus que l'Italie ou autres pays ne DOIVENT RIEN A PERSONNE ! Et, le seul conseil à retenir est de reprendre SA propre monnaie, de brûler le drapeau nazi aux étoiles jaunes et de refermer ses frontières !

      Supprimer
  15. Les sanctions antirusses poussent les fermiers européens sur les barricades

    13:53 16.02.2016

    La réunion des ministres de l'Agriculture européens s'est déroulée sur fond de manifestations des agriculteurs, exhortant à augmenter les prix et à renouer des liens économiques avec la Russie, l'Europe étant ainsi contrainte de chercher, à l'agonie, des mesures pour éviter de nouvelles vagues de grogne des producteurs.

    La grogne au sein des agriculteurs européens à cause des prix bas des produits agroalimentaires se transforme dernièrement dans certaines villes de la zone euro en vraies révoltes, affirme Deutsche Wirtschafts Nachrichten. Par exemple, des agriculteurs français dans la ville bretonne de Vannes ont érigé des barricades en feu dans les rues, réclamant que le gouvernement prenne des mesures urgentes pour enrayer la crise.

    Sebastien Bozon Des agriculteurs en colère encerclent Vannes

    L'exaspération de la population secoue aussi l'Allemagne. Des producteurs allemands subissent de grandes pertes suite aux sanctions antirusses: en moyenne, selon les statistiques de l'association des agriculteurs allemands, le secteur agroalimentaire du pays perd annuellement la bagatelle de 600 millions d'euros.

    Par conséquent, le ministre allemand de l'Agriculture Christian Schmidt s'est prononcé lundi en faveur du rétablissement de la coopération avec la Russie. Vu la conjoncture économique difficile chez les éleveurs de porcs et les producteurs de produits laitiers, les dirigeants européens doivent trouver un moyen pour encourager l'export, d'après M. Schmidt.

    Crise agricole en France, à qui la faute et quoi faire? Cependant, à cause des polémiques incessantes autour des mesures antirusses, il faudrait recourir à des faux-fuyants. En particulier, M. Schmidt a proposé d'éviter le sujet de la levée des sanctions, mais discuter avec Moscou des assouplissements possibles de ces mesures pour certains domaines de l'industrie, dans le cadre de pourparlers avec l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Ainsi, le rétablissement des rapports Europe-Russie progressera à pas lents, explique-t-il.

    De même, le ministre allemand a évoqué la nécessité de trouver de nouveaux marchés, ce qui peut pour autant sembler étonnant du fait que les marchés russe et chinois avaient toujours revêtu une importance particulière pour l'agroalimentaire allemand.
    Mais si les dirigeants des pays-membres de l'UE continuent à ne pas prendre de mesures décisives, la crise agroalimentaire se propagera dans toute l'Europe, transformant dans la foulée les revendications en manifestations d'ampleur.

    http://fr.sputniknews.com/international/20160216/1021800138/agriculteurs-ue-sanctions-antirusses.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jusqu'alors, la Russie pays riche se contentait d'importer ses ressources manquantes de l'étranger, mais, les sanctions contre ce immense pays de plus de 26 fois la France pour 143 500 000 hab. ont été de faire réagir immédiatement la Russie en établissant des contrats à longs termes avec d'autres pays moins cher et plus accueillants et, d'autres parts, en fabriquant sur place le plus possible ce qui était jusqu'alors importé !
      C'est ainsi que de nos jours, même si les sanctions étaient levées, les exportations vers la Russie ne reprendraient pas ! Parce que la Russie n'a pas attendu la fin des sanctions pour se remettre à table ! Hahahaha !

      Supprimer
  16. Guerre mondiale III approche : L'Arabie saoudite et la Turquie Drop conseils qu'une Invasion de la Syrie est imminente


    Par Michael Snyder,
    le 15 février 2016


    Lorsque vous lirez cet article, les forces turques sont sa masse le long de la frontière avec la Syrie, et les plus grands « exercices militaires » dans l'histoire du moyen orient se trouvent dans le nord de l'Arabie saoudite. Les Saoudiens mettent publiquement en garde que président syrien Bashar al-Assad « sera supprimée par la force » si impossible de trouver une solution politique, et que la Turquie réclame qu'il peut avoir à établir une « zone de sécurité » dans le nord de la Syrie "à des fins humanitaires". L'Arabie saoudite, la Turquie et leurs alliés sunnites ont versé des quantités massives d'argent et des armes dans le conflit en Syrie, et maintenant que les insurgés sunnites sont sur le point de la défaite totale, ils essaient de trouver un moyen de justifier d'y aller et faire le travail eux-mêmes.

    Pour les Saoudiens, leur accent est à essayer de convaincre tout le monde que le président syrien Bashar al-Assad est un dictateur extrêmement dangereux qui doit être supprimé à tout prix. Ce qui suit provient de L'Independent de Londres...

    Le président syrien Bashar al-Assad sera supprimé par la force si le processus de paix échoue, ministre des affaires étrangères de l'Arabie saoudite a dit.

    "Bachar al-Assad quittera – n'ai aucun doute à ce sujet, « ministre des affaires étrangères Adel al-Jubeir a déclaré à CNN du Arabie saoudite. « Il quittera soit par un processus politique ou il sera supprimé par la force. »

    L'Arabie saoudite a envoyé des troupes et des avions de chasse vers une base militaire turque devant une invasion possible au sol de la Syrie.
    Si précisément qui va faire le « retrait » si la force est nécessaire ?

    Les Saoudiens sont prêts à envoyer des troupes au sol ?

    Apparemment, ils le sont. Il suffit de considérer ministre des affaires étrangères Adel al-Jubeir a déclaré à CNN du quel Arabie saoudite...

    Jubeir ministre saoudien des affaires étrangères a précisé que les troupes de son pays ne seraient pas faire cavalier seul.

    «je peux vous dire qu'il y a une discussion sérieuse passe en ce qui concerne la regardant une composante terrestre en Syrie, parce qu'il doit y avoir une possibilité de prendre et de tenir au sol, qu'on ne peut pas faire de l'air.»

    « Nous disons que nous participerons au sein de la coalition menée par les Etats-Unis, si cette coalition décide d'envoyer des troupes au sol en Syrie, que nous sommes prêts à envoyer des forces spéciales avec ces troupes. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  17. Mais si les Saoudiens tente de prendre Damas et supprimer Assad par la force, les Syriens et leurs alliés seront battra certainement revenir. Cela signifie que les Saoudiens vont se battre, le Hezbollah, les iraniens et les Russes.

    Inutile de dire, Arabie saoudite va avoir besoin de beaucoup d'aide pour cela.

    Si cela peut expliquer pourquoi Arabie saoudite a organisé le plus grand « exercice militaire » dans l'histoire du Moyen Orient. CNN a rapporté enfin sur ce gigantesque rassemblement de forces militaires dans le Nord saoudien plus tôt aujourd'hui...

    Arabie saoudite a lancé un exercice militaire massif qui comprendra des troupes originaires de 20 pays, médias d'état rapporté lundi.

    La perceuse, surnommée Nord Thunder, implique des pays arabes et musulmans, selon l'Agence de presse saoudienne. Elle se déroule dans King Khalid Military City Nord-est saoudien.

    L'Agence de presse n'a pas fourni beaucoup d'informations sur ce que l'exercice entraîne mais l'appelaient « le plus grand dans l'histoire de la région ». A indiqué l'Agence, il s'agira, aérienne, maritime et terrestre des forces.
    Il s'agit de la liste des nations aurait été participant à ces « exercices » jusqu'à présent...

    -Arabie saoudite
    -Jordan
    -Bahreïn
    -Sénégal
    -Oman
    -Qatar
    -United Arab Emirates
    -Soudan
    -Koweït
    -les Maldives
    -Maroc
    -Pakistan
    -Tchad
    -Tunisie
    -Comores
    -Djibouti
    -Malaisie
    -Egypte
    -Mauritanie
    -Ile Maurice

    Comme j'ai expliqué hier, 350 000 soldats, 20 000 chars, 2 450 avions de combat et des hélicoptères militaires 460 sont auraient été réunis pour ces "manoeuvres militaires".

    Pour moi, qui semble être beaucoup d'exagération, si le but est juste « formation ».

    Voici plus d'infos sur ces « exercices » RT...

    L'Office de l'État saoudien a fait cette annonce dimanche, ajoutant que les troupes participantes seront commencent à arriver dans "les prochaines heures."

    La nation riche en pétrole décrit les exercices comme "le plus grand et le plus important" des exercices militaires dans l'histoire de la région.

    Le soi-disant « Northern Thunder » exercice prendra place dans le nord du pays et comprendra des forces aérienne, maritime et terrestre. SPA a dit qu'il va montrer que Riyad et ses alliés à « s'unir pour relever tous les défis préserver la paix et la stabilité dans la région ».
    Si ces forces sont sa masse pour une invasion au sol de la Syrie ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  18. Nous allons le voir.

    En fin de compte, nous avons probablement n'aurez pas à attendre trop longtemps avant de trouver la réponse.

    Pendant ce temps, les officiels turcs continuent d'affirmer qu'ils pourraient avoir à établir une « zone de sécurité » pour les réfugiés dans le nord de la Syrie. Puisque des milliers de réfugiés affluent continuellement leur direction, ils prétendent qu'ils n'ont pas d'autre choix que d'aller en prendre le contrôle de la situation.

    En fait, la Turquie a déjà établi plusieurs très importantes de réfugiés des camps du côté syrien de la frontière...

    Quelque 100 000 syriens réfugiés sont actuellement pris en charge dans des camps à l'intérieur de la Syrie près de la frontière turque, dont 35 000 qui ce mois-ci a fui un régime soutenu par Russie offensif dans la province septentrionale d'Alep, un haut responsable turc a déclaré vendredi.

    Vice-premier ministre turc Yalcin Akdogan, dont le pays a fait l'objet d'une pression croissante pour ouvrir ses frontières aux personnes fuyant la violence, dit que les réfugiés ont été étant hébergés dans neuf camps à la frontière avec la Syrie.
    Mais ne vous y trompez pas : ce n'est pas simplement d'aider les réfugiés.

    La vérité est que ISIS utilise depuis la Turquie comme un port d'attache pour des annéeset des centaines de millions de dollars de pétrole ISIS a été expédiés en Turquie où il a ensuite été vendu au reste du monde. Barack Obama connaît tout cela, et pourtant il a refusé de faire quoi que ce soit pour l'arrêter.

    À ce stade, la coopération entre ISIS et de la Turquie est devenu tellement évidente que même CNN est d'admettre que des militants ISIS sont étant momentanément de Turquie...

    À l'est d'Alep, forces Kurdes, avec le soutien américain, observez les retranchements ISIS le long de la frontière turque — Jarablus et Manbij. Les États-Unis veut de ISIS, pour supprimer son accès au ravitaillement des combattants de la Turquie et du matériel.

    Pendant ce temps, la Turquie, alliée de l'OTAN de l'Amérique qui est engagée dans une guerre brutale mais souvent invisible avec les alliés des Kurdes dans le sud-est de la Turquie, ne veut pas que les Kurdes à l'avance et peut s'arrêter devant rien pour empêcher cela.

    Heureusement, la campagne de bombardements russe a assez bien mettre un terme à la parade interminable de camions de huile d'ISIS qui entraient dans la Turquie, et maintenant la canalisation principale à des militants sunnites dans la ville d'Alep stratégiquement important est sur le point d'être coupé.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  19. Le couloir qui traverse la ville de daysi est vital, et le premier ministre turc a récemment insisté pour que le gouvernement turc « ne permettra pas de Azaz tomber »...

    La Turquie ont bombardé des positions de GPJ pour une troisième journée consécutive lundi pour tenter d'arrêter ses combattants s'emparant Azaz, à seulement 8 km de la frontière. Craintes d'Ankara les milices kurdes, soutenus par la Russie, cherche à obtenir le dernier tronçon de 100 km le long de la frontière syrienne pas déjà sous son contrôle.

    "Nous ne permettrons pas Azaz à tomber", Davutoglu a déclaré aux journalistes sur son avion sur le chemin de l'Ukraine. « Si ils s'approchent à nouveau ils verront la réaction plus rude, » dit-il.

    Malheureusement pour le gouvernement turc, il semble que Francine est ne dérape déjà pas les militants. Ce qui suit a été signalée par une source d'information iranien...

    Ankara est susceptible de prendre des mesures pour contrer les groupes militaires et alliés syriens sur un lien d'approvisionnement sur laquelle les militants se fonde pour obtenir des armes et la logistique d'étouffement.

    Des soldats syriens et Hezbollah libanais combattants ont repris la ville de Azaz, situé au nord-ouest d'Alep, ce qui incite l'Arabie saoudite et la Turquie faire allusion au déploiement de forces terrestres dans la région.

    Demandé si Ankara pourrait agir pour inverser les gains, le premier ministre turc Ahmet Davutoglu (voir ci-dessous) dit sur papier turc vendredi "attendre pour les prochains jours et vous aurez la réponse," Hurriyet signalé.
    Attendre pour les prochains jours et vous aurez la réponse ?

    Cela semble plutôt inquiétant.

    Comme je l'ai dit hier, je ne pense pas que j'ai jamais vu un scénario qui a été plus susceptible de conduire à la troisième guerre mondiale que celui que nous regardons jouer dès maintenant.

    Arabie saoudite et la Turquie en réalité attendez-vous à valser dans la Syrie et de commencer à prendre de territoire sans une réponse de syriens, le Hezbollah, les iraniens et les Russes ?

    Et si les combats éclater, comment les États-Unis peut-être va rester hors de lui ?

    La vérité est que l'Arabie saoudite et la Turquie serait jamais envahir la Syrie en premier lieu sans l'autorisation expresse de l'administration Obama.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. Les deux prochaines semaines sont essentiels. Si nous pouvons obtenir en début mars sans une invasion, à ce moment-là Arabie saoudite et la Turquie peuvent avoir manqué leur fenêtre. Les troupes se sont réunis pour le massif des manoeuvres militaires dans le nord de l'Arabie saoudite vont commencer à rentrer à la maison, et là les militants sunnites restant à Alep aura probablement peu près complètement défaits.

    Mais l'Arabie saoudite et la Turquie sera vraiment prêt à repartir après avoir versé beaucoup de temps, effort et argent dans le conflit en Syrie ? Ils avaient rêvé de transformer la Syrie en une véritable nation sunnite, et si ils abandonnent aujourd'hui Syrie finira par être dominé par l'Iran et le Hezbollah. Ce sera un résultat qui est bien pire que si ils ont jamais essayé de renverser Assad en premier lieu.

    Donc mon instinct me dit que leurs alliés sunnites, la Turquie et l'Arabie saoudite ne sont pas faites en Syrie. Mais leur obsession pour ce pays risque de nous plonger dans la troisième guerre mondiale, et le cas échéant les conséquences seront feront sentir par chaque homme, femme et enfant sur toute la planète.

    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/world-war-iii-approaches-saudi-arabia-and-turkey-both-drop-hints-that-an-invasion-of-syria-is-imminent

    RépondreSupprimer
  21. Général de l'OTAN admet que la Russie contrôle entièrement l'aviation de la coalition internationale

    16.02.2016 | Source :
    Pravda.Ru

    Le lieutenant-général de l'Allemand Force aérienne Joachim Wundrak dit que jet avion de chasse russe accompagnent régulièrement les avions Tornado allemand sur leurs missions de reconnaissance au-dessus de la Syrie.

    Wundrak dit le Rheinische Post, que ces rencontres se produisent professionnellement, sans aucun incident. Le fonctionnaire a déclaré que les avions russes n'interceptent pas les avions allemands. Selon lui, la Russie utilise ses avions de chasse de state-of-the-art, tels que le Su-35, pour les opérations.

    Selon le responsable allemand de la défense, les actions de la Force aérienne russe peuvent être considérées comme un acte de "manifestation politique". La Force aérienne russe indique clairement "contrairement aux forces de la coalition internationale, la Russie est agissant à la demande du gouvernement syrien légitime," Joachim Wundrak dit.
    L'Allemagne a rejoint l'opération anti-terroriste dans le ciel au-dessus de la Syrie en décembre 2015 dans le cadre de la coalition internationale. Deux avions de chasse allemands ont été déployées sur la base aérienne de Incirlik en Turquie.

    Pravda.Ru

    http://www.pravdareport.com/news/world/16-02-2016/133341-nato_general_russia-0/

    RépondreSupprimer
  22. The Silent Sun

    l'image Eerie révélé que l'activité solaire reste le plus calme, il a été à plus d'un siècle - et certaines revendications, il pourrait même déclencher un mini-âge glaciaire

    Par Ellie Zolfagharifard
    Courrier quotidien
    15 février 2016



    Le soleil est au milieu de sa plus silencieux période de plus d'un siècle.

    Il y a quelques jours, il était en mode 'boule', avec une image incroyable de la NASA montrant pas de grandes taches solaires visibles vus sur sa surface.

    Les astronomes disent que c'est pas rare, et l'activité solaire croît et décroît en cycles de 11 ans, et nous sommes actuellement dans le cycle 24, qui a débuté en 2008.

    Cependant, si la tendance actuelle se poursuit, la Terre pourrait être dirigée par un «mini-âge glaciaire» les chercheurs ont mis en garde.

    Nous avons eu le plus petit nombre de taches solaires dans ce cycle depuis le cycle 14, qui a atteint son maximum en Février 1906.

    «En l'absence de taches solaires torchage activement, la production de rayons X du soleil a plafonné, écrit Vencore Météo.

    "Le nombre de près ou complètement jours sans taches devrait augmenter au cours des prochaines années alors que nous continuons à se déplacer loin de la phase maximum solaire de cycle de 24 et l'approche de la prochaine phase minimum solaire et le début du cycle solaire 25.

    Le niveau actuel d'activité du cycle solaire 24 semble proche de celle du numéro de cycle solaire 5, qui a eu lieu à partir de mai 1798 et se terminant en Décembre 1810," a ajouté une analyse par Watts Up With That.

    Le cycle solaire précédent, cycle solaire 23, a atteint un sommet en 2000-2002 avec de nombreuses tempêtes solaires furieuses.

    Au cours de Solar max, d'énormes taches solaires et les éruptions solaires intenses sont une réalité quotidienne. Aurores apparaissent en Floride. tempêtes de rayonnement assommer satellites.

    Le dernier épisode a eu lieu dans les années autour de 2000-2001.

    Au cours de minimum solaire, le contraire se produit. Les éruptions solaires sont presque inexistantes tandis que des semaines entières passent sans un seul, minuscule tache solaire pour rompre la monotonie du soleil blanc. Voilà ce que nous vivons aujourd'hui.

    https://www.lewrockwell.com/2016/02/no_author/global-warming-3/

    RépondreSupprimer
  23. France, pays des libertés : le Conseil d'État valide le blocage sans juge de sites Internet

    Guillaume Champeau
    Numerama
    mar., 16 fév. 2016 15:12 UTC

    -- Commentaire : Chaque jour qui passe semble devoir apporter son lot de mesures répressives. Aujourd'hui, nous apprenons que des sites internet peuvent disparaitre d'un claquement de doigt, sur décision arbitraire du ministère de l'intérieur. On se rappelle, sur wikipedia, que le ministère de l'intérieur propose "son organisation, ses moyens humains et matériels" pour constituer "l'outil privilégié de l'État pour garantir aux citoyens l'exercice des droits, devoirs et libertés réaffirmés par la Constitution de la Ve République. " ... Pas de surprise donc, depuis que nous savons que la guerre c'est la paix, et que toujours moins de libertés sont nécessaires pour en gagner plus et les défendre. --

    Le Conseil d'État a rejeté lundi deux recours exercés contre la procédure qui permet au ministère de l'Intérieur d'ordonner le blocage et le déréférencement de sites internet sans que leur illégalité soit confirmée par un juge. L'affaire ira devant la Cour européenne des droits de l'homme.

    Moins d'une semaine après avoir jugé que l'accès aux données de connexion des internautes par les services de renseignement n'était pas disproportionné, le Conseil d'État a rejeté lundi deux recours exercés contre le blocage et le déréférencement de sites internet imposés sur ordre du ministère de l'Intérieur.

    La haute juridiction administrative avait été saisie par l'association French Data Network (FDN), la Fédération FDN (FFDN) et La Quadrature du Net, qui contestaient la légalité de deux décrets publiés en début d'année dernière, en application de la loi anti-terrorisme du 13 novembre 2014, et de la loi Loppsi du 14 mars 2011 :
    Le décret n° 2015-125 du 5 février 2015 relatif au blocage des sites provoquant à des actes de terrorisme ou en faisant l'apologie et des sites diffusant des images et représentations de mineurs à caractère pornographique ;
    Le décret n° 2015-253 du 4 mars 2015 relatif au déréférencement des sites provoquant à des actes de terrorisme ou en faisant l'apologie et des sites diffusant des images et représentations de mineurs à caractère pornographique.
    Il s'agissait de savoir si, comme le prévoit la loi Loppsi de 2011 et la loi antiterrorisme 2014, l'État peut communiquer aux FAI et aux moteurs de recherche une liste de sites à bloquer ou à déréférencer, sans qu'un juge administratif ou judiciaire ait confirmé au préalable l'illégalité du contenu des URL en cause.

    Possibilité d'interception des communications
    Concernant le blocage des sites internet, les demandeurs estimaient que la procédure violait la liberté de communication des internautes, qu'elle portait une atteinte disproportionnée à la liberté d'expression (qui comprend aussi la liberté de recevoir des informations), ou encore qu'elle enfreint la séparation des pouvoirs.

    (suite en dessous:

    RépondreSupprimer
  24. De façon plus inattendue mais très pertinente, le recours contestait également le fait que les internautes qui souhaitaient visiter des sites bloqués soient redirigés vers un site du ministère de l'Intérieur, ce qui lui permet potentiellement, à la fois de connaître les adresses IP de ceux qui vont sur des sites présumés pédophiles ou terroristes, mais aussi d'intercepter leurs correspondances. En effet, l'utilisation d'une redirection par DNS implique que l'ensemble du trafic est redirigé, y compris celui destiné aux serveurs e-mails des sites bloqués (si l'on bloque et redirige le domaine numerama.com, les mails destinés à bidule@numerama.com sont redirigés aussi).

    Le Conseil d'État n'a cependant accepté aucun des arguments.
    « La convention des droits de l'homme n'impose pas que les mesures de blocage ne puissent être ordonnées que par un juge ». « Si elle implique que le ministère de l'Intérieur sera nécessairement destinataire des données de connexion des internautes tentant d'accéder à un site bloqué, cette réorientation des internautes [...] ne constitue qu'une modalité de mise en œuvre du dispositif de blocage prévu par la loi et n'implique pas une atteinte au secret des correspondances qui n'aurait pu être prévue par celle-ci », balaye ainsi la juridiction, bien rapidement.
    Pour les juges, ce n'est pas parce qu'une faculté technique illégale est rendue possible par le mode opératoire choisi, qu'il faut partir du principe que cette faculté sera effectivement exploitée. En l'absence de preuve contraire, il n'y a ni interception des correspondances, ni conservation des adresses IP de qui cherche à visiter des sites bloqués.

    Sur le fond, mais sans s'en expliquer nullement, le Conseil estime également qu'il « ne résulte pas des stipulations de [la convention européenne des droits de l'homme] que les mesures de blocage et de déréférencement en cause ne puissent être ordonnées que par un juge ». Pour lui, la loi et ses décrets d'application permettent un blocage « sans atteinte à disproportionnée à la liberté d'expression », notamment parce qu'un recours est possible (pour ceux qui acceptent d'abandonner alors leur anonymat en se dévoilant en justice).

    Aussitôt l'annonce des rejets connue, l'un de ses juristes et membre fondateur, Félix Tréguer, a indiqué qu'un recours serait déposé auprès de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) :

    Les deux textes attaqués font partie des raisons pour lesquelles des experts en droits de l'homme de l'ONU se sont joints dans un communiqué commun le mois dernier, pour s'inquiéter des dérives sécuritaires en France.
    « Nous tenons à réitérer nos inquiétudes, notamment en ce qui concerne l'absence de contrôle judiciaire sur les procédures de blocage des sites internet et sur le fait que les recommandations de l'autorité administrative n'aient pas de caractère juridiquement contraignant », avaient-ils écrit.
    Le dispositif prévoit en effet que seule une personnalité de la CNIL peut contrôler l'application du droit de censure, mais sans que son avis confidentiel s'impose au ministère de l'Intérieur.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  25. Le mécanisme est encore accentué en période d'état d'urgence, puisqu'il est prévu que les décisions de blocage puissent avoir un effet immédiat, sans aucun contrôle par la personnalité qualifiée de la CNIL.

    En attendant notre analyse, voici l'arrêt du Conseil d'État (.pdf) concernant le décret du 5 février 2015 sur le blocage de sites internet .

    http://fr.sott.net/article/27680-France-pays-des-libertes-le-Conseil-d-Etat-valide-le-blocage-sans-juge-de-sites-Internet

    RépondreSupprimer
  26. Maroc, Algérie, Tunisie : neige abondante et tempête

    Actualité météo
    mar., 16 fév. 2016 17:34 UTC

    Des chutes de neige importantes tombent sur le Maroc et l'Algérie jusqu'à mercredi. Jusqu'en milieu de semaine, l'ensemble du Maghreb est affecté par de très mauvaises conditions météo.

    Une dépression descend à des latitudes très méridionales, et comme elle est alimentée à la fois par de l'air froid descendant d'Italie et de l'air chaud remontant du Sahara vers les Balkans, cela se traduit par de fortes intempéries.

    Tempête en mer

    Jusqu'à mercredi, une tempête concerne les côtes marocaines ainsi que les rivages de l'Algérie. Les vents atteignent parfois les 100 km/h en rafales, avec une houle de 3 à 7 mètres au large de la Sicile lundi. Des trombes marines seront tout à fait possibles près de la côte algérienne.

    Fortes pluies, chutes de neige en montagne

    Sur terre, de très fortes pluies se produisent sur le Maroc jusqu'à lundi matin, puis les côtes algériennes et tunisiennes. Des cumuls de pluies de 50 à 200 mm sont possibles. En montagne, l'irruption d'air froid en altitude occasionne de très abondantes chutes de neige sur l'Atlas puis les reliefs de l'Algérie (Kabylie, Aurès) à des altitudes assez modestes (entre 1000 mètres, voire localement plus bas sous les orages les plus violents). Des précipitations et des chutes de neige abondantes qui risquent d'entraîner des crues de cours d'eau et des inondations localisées.

    Les portes du désert sous la neige

    Plus au sud, aux portes du désert algérien, vers Djelfa (1300 mètres d'altitude) des chutes de neige sont là aussi attendues lundi mais l'air ne sera pas assez froid pour qu'elles constituent un manteau neigeux continu durable.

    La situation commencera à s'améliorer sur l'Algérie mercredi, avec l'éloignement de la dépression vers les Balkans. En revanche la situation restera très perturbée sur la Tunisie et la Lybie avec de violents orages et de très fortes précipitations en prévision jusqu'à jeudi.

    http://fr.sott.net/article/27681-Maroc-Algerie-Tunisie-neige-abondante-et-tempete

    RépondreSupprimer
  27. La déchéance de Hollande

    Philippe Alain
    I am Spartacus
    sam., 13 fév. 2016 17:46 UTC

    -- Commentaire : Comme d'habitude, une loi qui n'était destinée au départ qu'à cibler de "méchants terroristes islamistes", est en réalité une attaque contre tous les Français. La déchéance de nationalité ou comment créer des sans-droits privé de toute protection contre l'arbitraire de l'Etat :
    Main ferme sur la déchéance de la nationalité en France
    Déchéance de nationalité : qu'y a-t-il de caché derrière ?
    Déchéance de nationalité : un pas de plus vers le totalitarisme et les camps de concentration --
    Jamais un Président n'aura autant menti aux Français. Sur le chômage, la dette, la menace terroriste, mais aussi sur sa vie privée. Comme si tout cela ne suffisait pas, Hollande ment maintenant comme un arracheur de dents sur la déchéance de nationalité dans le silence assourdissant et complice des médias.

    Jeudi 11 février, Hollande déclare devant deux journalistes au sujet de la déchéance de nationalité: "Un terroriste qui tue des Français, parce qu'ils sont Français, se met, par son acte lui-même, en dehors de la communauté nationale." Il ajoute pour ceux qui n'auraient pas bien compris: "Ca ne concerne que des terroristes, ceux qui tuent des Français, parce qu'ils sont Français et qui portent là un acte de rupture par eux-mêmes" (1)

    Soit Hollande ne sait pas lire le texte voté quelques heures auparavant à l'Assemblée, soit c'est un fieffé menteur et on peut légitimement s'interroger au passage sur la déontologie de Pujadas et de Bouleau qui savent pertinemment qu'il ment mais n'osent pas le reprendre alors qu'il manipule ouvertement l'opinion publique.

    Le 16 novembre, devant l'Assemblée Nationale et le Sénat réunis en Congrès, Menteur 1er déclare ": "La déchéance de nationalité ne doit pas avoir pour résultat de rendre quelqu'un apatride, mais nous devons pouvoir déchoir de sa nationalité française un individu condamné pour une atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation ou un acte de terrorisme, même s'il est né français, je dis bien « même s'il est né français » dès lors qu'il bénéficie d'une autre nationalité. A l'époque, il promet une déchéance réservée aux binationaux, pour ne par créer d'apatrides et pour les individus condamnées pour terrorisme ou, et les mots sont importants, "pour atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation".

    La version finale adoptée par l'assemblée nationale est la suivante: «La loi fixe les règles concernant la nationalité, y compris les conditions dans lesquelles une personne peut-être déchue de la nationalité française ou des droits attachés à celle-ci lorsqu'elle est condamnée pour un crime ou un délit constituant une atteinte grave à la vie de la Nation.» (2) Même le mot "terrorisme" a disparu. Pour le reste, on est passé des binationaux à tout le monde, c'est-à-dire que la France va être un des seuls pays au monde à créer des apatrides en violation de tous les traités internationaux. Comme le soulignent parfaitement plusieurs députés, on va en faire quoi ? Ouvrir des camps pour les parquer ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  28. Enfin pour les motifs de la déchéance, c'est encore plus grave puisqu'on passe de "condamné pour une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation", à "condamné pour un crime ou délit constituant une atteinte grave à la vie de la nation". On est très très loin du discours de Hollande et de son intervention télévisée. D'ailleurs, même le mot "terrorisme" a disparu. Un simple délit qui vaut aujourd'hui une amende à son auteur, pourra demain lui valoir de perdre sa nationalité si le juge s'amuse à décider que c'est une atteinte grave à la vie de la nation. Mais qu'est ce qu'une "atteinte grave à la vie de la nation" ?

    Ce concept n'est pas parfaitement défini par les textes. On nous réserve donc des surprises. Il y en a un en revanche qui est très bien défini: "l'atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation." On pourrait penser qu'il s'agit d'attentats ou de tentatives d'attentats, voire d'espionnage ou de haute-trahison... puisque c'est le sujet. Pas du tout. "L'atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation" est fréquemment utilisée par les préfets dans le cadre des éloignements des étrangers (tiens, tiens) et là, tenez-vous bien, c'est surréaliste.

    Un mendiant

    Florent est attrapé par des policiers avec des casseroles et un micro-onde usagé qu'il vient de prendre dans une déchetterie et il est placé en garde à vue. Son casier judiciaire est vierge. La police lui notifie donc un simple rappel à la loi, considérant probablement que la soustraction de quelques casseroles jetées dans un benne par leur propriétaire ne constitue même pas un délit. Dans le même temps, le préfet, lui, décide que son comportement constitue "une menace réelle, actuelle et suffisamment grave pour l'intérêt fondamental de la société française". Il considère que Florent est tellement dangereux qu'il ne le place pas en rétention, ni même en assignation à résidence. Voilà donc un simple mendiant, que le préfet considère comme une menace grave pour l'intérêt fondamental de la société, libre comme l'air et pouvant à tout moment passer à l'acte... brrr, on en tremble encore.

    Des manifestants

    Trois manifestants écologistes participent à une manifestation interdite pour faire pression sur la participants à la COP 21. Après avoir formé une chaîne humaine, il se retrouvent encerclés, gazés et interpellés. Placés en garde-à-vue avec plus de 300 autres personnes... (il faut bien faire du chiffre), ils sont placés en rétention et reçoivent une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) qui stipule que leur comportement constitue là aussi "une menace réelle, actuelle et suffisamment grave pour l'intérêt fondamental de la société française". Plus récemment, la même mésaventure est arrivée à 3 étudiantes italiennes qui participaient à une manifestation à Calais. Là encore, leur comportement constituait une menace pour l'intérêt fondamental de la société française. Après 3 jours de rétention, la préfecture a toutefois décidé de les libérer, reconnaissant implicitement l'illégalité de sa procédure.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  29. La cerise sur le gâteau

    Stella est une jolie jeune femme brune aux yeux verts. Lorsqu'elle sourit, c'est comme un rayon de soleil qui réchauffe le cœur, la grisaille environnante se dissipe et on oublie tout. Pour quelques dizaines d'euros, elle emmène les hommes au paradis. Stella a 20 ans, sans domicile et sans ressource, elle se prostitue pour survivre. Un jour, la police embarque la jeune femme et lui dresse un procès-verbal de notification d'un rappel à la loi. Le PV lui reproche d'avoir commis l'infraction suivante: « racolage public, en l'espèce se livrer à la prostitution sur la voie publique ». Stella aurait pu ressortir de sa garde à vue et aller se reposer après une nuit éprouvante. Mais non, on est en France socialiste. Il faut absolument flatter l'électorat raciste et les ambitions politiques du ministre de l'intérieur de l'époque, un certain Valls, l'un et l'autre étant profondément liés. Alors, dans la foulée du PV de rappel à la loi, la police rédige une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français). Sur quelle base ? Devinez. Non ! Et bien si ! « Considérant que l'intéressée à fait l'objet d'un rappel à la loi pour des faits de prostitution sur la voie publique... Considérant que son comportement constitue bien une menace réelle, actuelle et suffisamment grave pour l'intérêt fondamental de la société française... »

    Oui, vous avez bien lu. Une jeune femme de 20 ans qui se prostitue constitue une menace réelle, actuelle et grave pour l'intérêt fondamental de la société française !!!

    Après les terroristes islamistes voilées de la tête au pied, Hollande et Valls inventent la terroriste prostituée dénudée. Tremblez, petits moutons. Le terrorisme est partout. Tremblez et ne pensez surtout pas au chômage, aux usines qui ferment une à une, au déficit abyssal et à l'incapacité de ce gouvernement à résoudre la crise qui traverse le pays. Tremblez et surtout, ne pensez à rien d'autre.

    Ca y est, vous comprenez ?

    La déchéance de nationalité ne devait toucher que les terroristes condamnés pour crimes. Hollande l'a encore juré devant les caméras. Puis on est passé aux crimes et délits et puis de terrorisme on aboutit à "atteinte grave à la vie de la Nation". Demain, le simple fait de donner 300 € à votre fils pourra vous valoir d'être déchu de la nationalité si jamais ce dernier s'amuse à partir en voyage touristique en Turquie. Une note blanche, non signée, non datée des Renseignements Généraux dira qu'il a tenté d'aller en Syrie et le tour est joué. C'est exactement comme la loi sur le renseignement. Sous prétexte de traquer les terroristes, on met tous les citoyens sous surveillance.(3) C'est exactement comme les perquisitions. Sur plus de 3 000, une seule mise en examen pour terrorisme. Tout cela est totalement inefficace contre le terrorisme mais est-ce vraiment le but ?

    Le terrorisme a donc de beaux jours devant lui. Valls ne cesse d'ailleurs de nous le répéter: la menace est plus grande que jamais. Ce qu'il oublie de nous dire, c'est que François Hollande a un besoin vital et absolu du terrorisme pour avoir une chance de se faire réélire. Ce n'est certainement pas sur l'inversion de la courbe du chômage ou sur son bilan calamiteux qu'il à la moindre chance. Et dire qu'à l'époque où Sarkozy proposait la déchéance de nationalité pour les binationaux, Hollande et les socialistes hurlaient comme des vierges effarouchées.

    Quel déchéance ! Quel déchet ! Vivement 2017 qu'on tire la chasse et qu'on renvoie Hollande et les socialistes d'où ils n'auraient jamais du sortir.

    RépondreSupprimer
  30. Notes :

    (1) http://www.lemonde.fr/politique/video/2016/02/11/hollande-defend-la-disposition-sur-la-decheance-de-nationalite_4863951_823448.html
    (2) http://www.assemblee-nationale.fr/14/ta/ta0678.asp
    (3) http://philippealain.blogspot.fr/2015/03/la-dictature-cest-maintenant.html

    http://fr.sott.net/article/27682-La-decheance-de-Hollande

    RépondreSupprimer
  31. Le site « pirate » Sci-Hub est de retour, pour le bonheur des scientifiques

    Emmanuel Ghesquier
    Presse-citron
    mar., 16 fév. 2016 18:15 UTC

    Sci-Hub ce site ne vous dit sans doute rien, il s'agit pourtant d'un site pirate très apprécié par les amateurs de sciences, mais beaucoup moins par les éditeurs de revues scientifiques...

    La particularité de ce site est de pirater non pas des vidéos, des jeux ou de la musique, mais des articles de recherche scientifique. Le site avait été fermé par la justice, mais comme sur internet il suffit bien souvent de changer le nom de domaine pour faire renaître de ses cendres un phénix, cette mesure a été inefficace.

    Le site Sci-Hub vient de refaire surface sous l'adresse Sci-Hub.io et propose à nouveau plus de 47 millions d'articles de chercheurs en version pirate. Il s'agit normalement d'articles destinés à des sites ou des revues privées et qui sont payants.

    Au mois d'octobre, Elsevier, un éditeur reconnu de ce milieu avait déposé plainte devant la justice et avait obtenu le blocage du site par les autorités américaines, en arguant le droit d'auteur des articles de recherche scientifique. Il n'aura pas fallu attendre très longtemps pour que le site soit à nouveau en ligne.

    On doit l'existence de Sci-Hub à la chercheuse Alexandra Elbakyan qui vit en Russie et qui a créé ce site pour l'accès de tous à la connaissance. Elle déclarait en 2011 lors du lancement : « Nous luttons contre l'inégalité de l'accès à la connaissance dans le monde. La connaissance scientifique devrait être accessible à tout un chacun, quels que soient son niveau de revenus, son statut social, son lieu de vie, etc. »

    Elle a justifié le lancement de ce site en déclarant : « Quand j'étais étudiante au Kazakhstan, je n'avais accès à aucun article de recherche. J'en avais besoin pour mon projet de recherche. Payer 32 dollars [par article]est insensé quand vous avez besoin de parcourir ou de lire des dizaines ou des centaines d'articles pour faire vos recherches. J'ai obtenu ces articles en les piratant. J'ai découvert ensuite qu'il existait énormément de chercheurs (pas seulement des étudiants, mais des chercheurs universitaires) dans la même situation que moi, notamment dans les pays en développement. »

    Aujourd'hui, face à la décision des autorités américaines et des accusations proférées par Elsevier, elle répond : « C'est vrai que ce site fait appel aux dons, mais nous n'obligeons personne à le faire. Elsevier, au contraire, fait du racket : si vous ne payez pas, vous ne lirez aucun article. Sur mon site, les gens peuvent lire autant d'articles qu'ils veulent gratuitement, et envoyer des dons est leur choix. Pourquoi Elsevier ne pourrait pas fonctionner ainsi ? J'aimerais aussi souligner que nous n'avons jamais reçu la moindre plainte d'auteurs ou de chercheurs. Seul Elsevier se plaint de la distribution gratuite de la connaissance. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  32. Pour ceux qui penseraient qu'il s'agit d'un combat futile et que c'est beaucoup de bruits pour rien, à titre d'exemple l'Université d'Harvard doit débourser chaque année 3,7 millions de dollars pour accéder à tous ces contenus scientifiques !

    Une nouvelle audience est prévue en mars devant la justice américaine, s'oriente t-on vers un scénario à la « Pirate Bay » ?

    -- Commentaire : En plus de Sci-hub qui permet de télécharger des articles scientifiques,les sites Library Genesis et Book-fi permettent eux de télécharger des millions d'ouvrages scientifiques inaccessibles pour la bourse du commun des mortels. --
    http://en.bookfi.net/

    http://fr.sott.net/article/27684-Le-site-pirate-Sci-Hub-est-de-retour-pour-le-bonheur-des-scientifiques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Site inaccessible si dessous: (Open ?)

      Supprimer
    2. L’UE va financer des agents pour contrer les eurosceptiques sur Internet

      By lejournaldusiecle
      14 février 2013

      Le Parlement européen va débourser environ 2,5 millions d’euros environ pour lancer une armée de "trolls" sur Internet, et en particulier les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter pour lutter contre l’euroscepticisme en vue des élections de 2014, qui auront lieu entre le 5 et le 8 juin 2014.

      C’est le Daily Telegraph qui a révélé l’information le 3 Février 2013. Le journal a eu accès à des documents confidentiels qui révèlent la planification d’une campagne sans précédent de réorientation de l’opinion publique, avant et pendant les élections de juin 2014.

      Au cœur de cette nouvelle stratégie : "des outils de contrôle de l’opinion publique" destinés à déterminer si certains débats de nature politique ayant lieu entre participants des médias sociaux et autres blogs sont susceptibles d’attirer l’attention médiatique et publique.

      Les communicants des institutions parlementaires devront être capables de décrypter les "sujets tendances" au sein des conversations et d’y réagir rapidement, de manière ciblée et pertinente ; il s’agit pour eux de "se joindre aux conversations et de les influencer, par exemple en fournissant des faits et des chiffres déconstruisant les mythes".

      Selon le document mis à jour par le Daily Telegraph, les "trolls" européistes auront pour mission de subvertir le sentiment qu’expriment de plus en plus d’Européens, à savoir que "l’Europe est le problème", et de le retourner, de sorte que chacun en vienne à considérer que la réponse aux défis actuels est "plus d’Europe", et non pas "moins d’Europe".

      Une attention toute particulière doit être accordée, nous dit-on, aux pays qui ont connu une montée de l’euroscepticisme. La France, qui a massivement rejeté le Traité constitutionnel européen le 29 mai 2005 (55%), devrait donc être particulièrement ciblée par cette campagne de propagande, visant à redresser les jugements inadaptés – incorrects – sur la construction si prometteuse de ce "premier empire non impérial" qu’est l’UE, dixit Barroso.

      En pleine crise économique, et alors que l’austérité est imposée aux États, l’UE ne devrait pas rechigner sur les moyens de sa propagande, puisqu’une augmentation de près de 2 millions d’euros des dépenses en "analyse qualitative des médias" serait prévue, principalement tirée de budgets pré-existants, et plus de 900.000 euros additionnels devraient être collectés l’an prochain.

      Nigel Farage a été l’un des premiers députés européens à réagir aux révélations du Telegraph, le 7 février sur Russia Today, estimant que l’UE ne valait pas mieux qu’une "république bananière".

      Sources : Daily Telegraph / Agoravox / Russia Today / Le Journal du Siècle

      http://lejournaldusiecle.com/2013/02/14/lue-va-financer-des-agents-pour-contrer-les-eurosceptiques-sur-internet/

      Supprimer
  33. SCI-Hub

    le premier site de pirate au monde à fournir la masse et l'accès du public à des dizaines de millions de documents de recherche

    – Un document de recherche est une publication spéciale rédigée par les scientifiques pour être lu par d'autres chercheurs. Documents sont nécessaires pour la recherche des sources primaires – par exemple, ils contiennent une description détaillée des nouveaux résultats et expériences.
    papiers, nous avons dans notre bibliothèque :

    plus de 47,000,000 et de plus en plus

    En ce moment la distribution la plus large possible des documents de recherche, ainsi que d'autres sources scientifiques ou éducatives, est artificiellement limitée par les lois sur le copyright. Ces lois ralentissent efficacement le développement de la science dans la société humaine. Le projet de Sci-Hub, allant du 5 septembre 2011, remet en question le statu quo. Pour l'instant, Sci-Hub permet d'accéder à des centaines de milliers documents tous les jours de recherche, court-circuitant efficacement toute paywalls et les restrictions.
    – Si ce n'était pas pour Sci-Hub – je ne serais pas capable de faire ma thèse en Science des matériaux (recherches liées à la formation des structures en alliages d'aluminium)
    Alexander T.
    connaissances à tous aucun droit d'auteur accès libre
    Nous combattons les inégalités dans l'accès aux connaissances à travers le monde. Les connaissances scientifiques doivent être disponibles pour toute personne quel que soit leur revenu et statut social, situation géographique etc..
    Notre mission est de lever tout obstacle qui entrave la distribution la plus large possible des connaissances dans la société humaine !
    Nous plaidons pour l'annulation de la propriété intellectuelle, ou des lois sur le copyright, pour les ressources scientifiques et pédagogiques.
    Lois sur le Copyright rendent le fonctionnement des bibliothèques plus en ligne illégaux. C'est pourquoi beaucoup de personnes est privées de connaissances, tout en permettant aux titulaires de droits d'avoir un énorme bénéficie par ailleurs. Le droit d'auteur favorise l'augmentation de l'inégalité économique tant d'information.
    Le projet de Sci-Hub soutient mouvement Open Access en sciences. Recherche devrait être publié en libre accès, c'est-à-dire être libre de lire.
    Le libre accès est une nouvelle forme de communication scientifique, qui va remplacer les modèles obsolètes abonnement avancée. Nous sommes contre l'injuste gain qui recueillent des éditeurs en créant des limites à la distribution de la connaissance.

    http://sci-hub.io/

    RépondreSupprimer
  34. RU-FORUM-Plan du site-Rapport d'erreur

    TÉLÉCHARGER


    Technologie

    Équipement aérospatial Automation Communication : télécommunications Communication Construction Construction : L'industrie de ciment Construction : Rénovation et décoration intérieure : Saunas Construction : Rénovation et décoration intérieure Construction : Ventilation et climatisation Électronique : électronique Electronique : fibre optique Electronique : matériel Electronique : Electronique maison Électronique : Technologie de microprocesseur Électronique : Radio Electronique : robotique Electronique : Traitement du Signal Électronique : télécommunications Electronique: TV. Vidéo Electronique: VLSI Electronics Énergie : Énergies renouvelables Énergie Fabrication d'aliments Technologie de carburant Chaleur technologie et équipement industrielIndustrie : métallurgie Instrument Industrie légère Matériaux Génie mécanique Métallurgie Métrologie Matériel militaire : arme Équipements militaires Missiles Nanotechnologie Technologies pétrolières et gazières : Pipelines Pétrole et gaz Technologies Affaires de brevet. Ingéniosité. Innovation D'édition Réfrigération Documentation réglementaire Sûreté et sécurité Sciences spatiales Transport Transports : Aviation Transport : Voitures, motos Transport : ferroviaire Transport : bateaux Traitement de l'eau Art

    Cinéma Conception : Architecture Arts graphiques Musique Musique : guitare Photo Biologie

    Anthropologie Anthropologie : Evolution Biostatistique Biotechnologie Biophysique Biochimie Biochimie : oenologue Écologie Estestvoznananie Génétique Microbiologie Moléculaire Moléculaire : bio-informatique Plantes : Agriculture et foresterie Virologie Zoologie Zoologie : paléontologieZoologie : poisson Entreprise

    Comptabilité Site E-commerce Logistique Gestion De marketing Marketing : publicité Gestion : Gestion de projet MLM Responsabilité et l'éthique des affaires Trading Chimie

    Chimie analytique Produit chimique Chimie inorganique Matériaux Chimie organique Pièces pyrotechniques et explosifs Pharmacologie Chimie physique Ordinateurs

    Algorithmes et Structures de données Algorithmes et Structures de données : cryptographieAlgorithmes et Structures de données : traitement d'imagesAlgorithmes et Structures de données : reconnaissance des formes Algorithmes et Structures de données : filigranes numériques Cybernétique Cybernétique : Artificial Intelligence Cryptographie Bases de donnéesSystèmes d'information Systèmes d'information : Entreprises EC Conférences, monographies Médias Mise en réseau Réseautage : Internet Systèmes d'exploitation Organisation et traitement des données Programmation Programmation : Libraries API Programmation : jeuxProgrammation : compilateurs Programmation : Langages de modélisation Programmation : Langages de programmation Programmes: TeX, LaTeX Sécurité Logiciel : Logiciel de bureau: Logiciels Adobe: Logiciels Macromedia Logiciel: CADLogiciel : Systèmes : calcul scientifique Administration du système Web-design Géographie

    Géodésie. Cartographie Histoire locale Histoire locale : tourisme Météorologie, climatologie Russie Géologie

    Gidrogeology Exploitation minière Économie

    Économétrie Investir Marchés Économie mathématique Populaires Éducation

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  35. Élémentaire Colloques et conférences internationales Livres d'auto-assistance Résumés de thèses Jurisprudence

    Criminologie, médecine légale Criminologie : Cour. examen Droit Entretien ménager, loisirs

    Aquariums Astrologie Beauté, image Avantages Homebrew Collecte Cuisine Mode, bijoux Jeux : jeux de société Jeux : Echecs Jardin, jardin Travail manuelArtisanat : Coupe et couture Chasse et gestion de jeu Animal de compagnie Professions et métiers Histoire

    Études américaines Archéologie Histoire militaire Linguistique

    Études comparatives Dictionnaires Étranger Étrangère : anglais Étrangers : Français Linguistique Rhétorique Langue russe Stylistique Littérature

    Enfants Bandes dessinées Détective Fantasy Fiction Folklore Bibliothèque Littéraire Poésie En prose Mathématiques

    Algèbre : algèbre linéaire Algorithmes et Structures de données Analyse Mathématiques appliquées Théorie du contrôle automatique Combinatoire Mathématiques computationnelles Algèbre d'ordinateur Fractions continues Équations différentielles Mathématiques discrètes Systèmes dynamiques Élémentaire Analyse fonctionnelle Applications et logique floue Théorie des jeux Géométrie et topologie Théorie des graphes Conférences Logique Physique mathématique Statistique mathématique Théorie des nombres Analyse numérique Théorie des opérateurs Commande optimale Optimisation. Recherche opérationnelle. Probabilité Puzzle Symétrie et groupe La variable complexe Ondelettes et traitement du signal Médecine

    Anatomie et physiologie Anesthésiologie et réanimation Cardiologie Médecine chinoise Médecine clinique Art dentaire, orthodontie Diabète Maladies : médecine interne Maladies Endocrinologie ENT Épidémiologie Feng Shui Histologie Homéopathie Immunologie Maladies infectieuses Médecine moléculaire Médecine naturelle Neurologie Oncologie Ophtalmologie Pédiatrie Pharmacologie Littérature scientifique populaire Chirurgie, orthopédie Thérapie Trial Yoga Autres Sciences sociales

    Culturel Ethnographie Journalisme, médias Politique Politique : Relations internationales Philosophie Philosophie : Pensée critique Sociologie Physique

    Astronomie : astrophysique Astronomie Physique de cristal Électricité et magnétisme Électrodynamique Cours généraux Géophysique Mécanique Mécanique : mécanique des fluides Mécanique : Mécanique des corps déformables Mécanique : Dynamique non linéaire et le chaos Mécanique : Oscillations et ondes Mécanique : Résistance des matériaux Mécanique : Théorie de l'élasticité Optique Physique des lasers Physique de l'atmosphère Physique des plasmas Mécanique quantique Physique quantique Solid State Physics Spectroscopie Théorie de la relativité et Gravitation Thermodynamique et mécanique statistique Sport et physique educ.

    Culturisme Vélo Escrime Arts martiaux Pêche sportive Survie Psychologie

    L'art de la communication Pensée créative Hypnose Amour, érotique Programmation neuro-linguistique Pédagogie Religion

    Bouddhisme Ésotérique, mystère Kabbale Orthodoxie Science (général)

    Colloques et conférences internationales Science de la Science Science populaire Scientifiques et de vulgarisation : journalisme FAIRE UN DON

    http://gen.lib.rus.ec/

    RépondreSupprimer
  36. Les orques : de fins dégustateurs ?

    le 16 février 2016
    par jacqueshenry

    C’est en utilisant des chiens « renifleurs » que des biologistes sont arrivés à retrouver les excréments des orques flottant à la surface des eaux baignant l’archipel des îles San Juan situées dans le Détroit de Juan de Fuca tout près de Vancouver.

    Pourquoi s’intéresser aux fientes des orques, tout simplement pour savoir de quoi ces mammifères marins, familiers des touristes qui fréquentent les parcs d’attraction marins, avec leur drôle de peau noire et blanche, se nourrissent en pleine mer. Certes l’étude parue dans le journal scientifique PlosOne et réalisée dans cet endroit particulier n’est pas représentative des habitudes alimentaires des orques du monde entier ( DOI : 10.1371/journal.pone.0144956 ) mais elle a le mérite de détailler si l’on peut dire ce que préfère l’orque au cours des saisons.

    - voir photo sur site -

    Dans le nord-est de l’Océan Pacifique coexistent deux populations d’orques, ceux qui se nourrissent de mammifères marins, otaries et autres marsouins, et ceux qui se nourrissent de poissons. On ne sait pas trop s’ils arrivent à se rencontrer et à se lier d’amitié. Les mangeurs de poissons résident plus au sud que ceux qui préfèrent les phoques, surtout les bébés phoques, ce qui ferait bondir d’horreur BB (Brigitte Bardot). Jusqu’à ce que cette récente étude le précise on ne savait pas trop de quoi se nourrissaient ces orques « résidents » car ils restent dans les parages de cet archipel très recherché par les pêcheurs de saumon, très probablement de ce poisson, mais encore fallait-il le prouver.

    - voir photo sur site -

    En collectant les excréments des orques il a fallu réaliser une analyse détaillée des fragments d’acide ribonucléique encore présents afin d’identifier la composition du menu de ces cétacés plutôt voraces. À l’issue de ces travaux il est apparu que les orques évoluant dans cette région se nourrissent exclusivement de saumons avec une très nette prédilection pour le saumon Chinook (Oncorhynchus tshawytscha) qui n’est pourtant pas l’espèce la plus abondante. L’analyse des acides nucléiques a aussi permis de préciser une petite variation du menu des orques au cours de l’été. Les orques ne dédaignent pas les saumons coho (O. kisutsh) en fin d’été lorsque ceux-ci s’apprêtent à remonter les rivières pour frayer. Au milieu de l’été l’espèce la plus abondante est le saumon sockeye dit aussi saumon rouge (O. nerka) qui ne se trouve que dans l’Océan Pacifique Nord-Est. Malgré la surabondance du sockeye les orques préfèrent néanmoins et toujours le chinook. Seraient-ils de fines fourchettes ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  37. Note : Le saumon coho est considéré comme le nec plus ultra des saumons. Pourtant les orques semblent partager l’avis des consommateurs de saumon que nous sommes puisque le saumon élevé en captivité (2,5 millions de tonnes chaque année) dans les fermes marines est essentiellement du saumon chinook !

    Source : PlosOne, illustrations PlosOne et Wikipedia.
    - voir photo sur site -
    - voir photo sur site -
    - voir photo sur site -

    Et dans l’ordre le chinook, le sockeye et le coho. Il faut être un pêcheur professionnel pour les différencier …

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/02/16/les-orques-de-fins-degustateurs/

    RépondreSupprimer
  38. Visualisation des dépenses de défense choquante de l'Amérique

    Soumis par Tyler Durden le 16/02/2016 22:00 -0500

    Ne serait-il pas un monde étrange de vivre dans si 50 % des dépenses militaires furent payé par seulement 5 % de la population ? Parfois la vérité est plus étrange que la fiction.

    - voir carte sur site -

    Chaque année, le gouvernement américain dépense l'équivalent de 3 300 dollars pour chaque citoyen de travail sur son budget militaire. Dans l'ensemble, ce grand total de $ 610 milliards en dépenses militaires s'élève à environ la moitié de l'argent dépensé dans le monde sur les militaires.

    Avec $ 216 milliards dépensés par an, la Chine a le plus gros budget suivant de loin. Mais, pour arriver à un nombre encore près les dépenses américaines, les budgets militaires de la Chine, la Russie, Arabie saoudite, Inde, Japon, Royaume-Uni et France devraient être additionnés.

    D'autre part, le montant des dépenses annuelles de défense par personne aux États-Unis de travail est plus élevé que le revenu par habitant de 70 pays, y compris les lieux comme Maroc, Nigeria, Nicaragua, l'Inde et l'Ukraine.

    ’Cela signifie que si en quelque sorte le peuple du Nicaragua ont été taxés à 100 % avec tout l'argent va à la défense, il reviendrait seulement à un budget de 1,8 % de la taille de l'Amérique.
    Source : Visual capitaliste

    http://www.zerohedge.com/news/2016-02-16/visualizing-americas-shocking-defense-spending

    RépondreSupprimer
  39. 50 % des Canadiens disent qu'ils sont à 200 $par mois d'être incapable de payer leurs factures

    Soumis par Tyler Durden le 16/02/2016 21:00 -0500


    C'était le mois dernier quand nous profilés Canada est « autre problème »: enregistrer l'endettement élevé des ménages.

    Canada a du mal à faire face à la chute des prix du brut qui ont mis énormément de pression sur certaines parties du pays, plus particulièrement en Alberta, où les taux de suicide sont en hausse, comme c'est l'utilisation de la criminalité et de la déclaration de propriété.

    Au milieu du malaise, les ménages aussi subissent des pressions par la faiblesse persistante de CAD - qui est bien sûr un symptôme de chute brut. Baisse de la monnaie a rehaussé les prix pour des choses comme les fruits et légumes, 75 % les importations du Canada. Cela met une charge supplémentaire sur les ménages qui sont déjà laborieuses au titre de la dette record.

    - voir graphique sur site -

    Comme nous l'a montré il y a trois semaines, l'endettement des ménages par rapport au revenu disponible est assis à 171 % au Canada, ce qui signifie que pour chaque tranche de 100 $ en revenu disponible, les ménages ont créance de 171 $. C'est le chiffre le plus élevé pour n'importe quel pays du G7.

    - voir graphique sur site -

    "C'est déconcertant pour toutes sortes de raisons. Comme nous l'écrivions, « ce serait assez mauvais dans un environnement économique favorable avec une perspective bénigne pour les tarifs, mais c' est un véritable cauchemar quand l'économie glisse tête baissée dans la récession et les planificateurs centraux sont enfer plié sur la tente de normaliser la politique quelque temps dans les prochaines cinq ou six ans ».

    ’’En d'autres termes, les perspectives pour l'économie canadienne n'est pas bon, et cela signifie que le chômage sont susceptible d'augmenter à l'avenir...

    - voir graphique sur site -

    Mais les taux d'intérêt ont pratiquement nulle part pour aller mais vers le haut - au moins à moyen ou à long terme. Les taux sûr que Stephen Poloz peut couper une ou deux fois de plus pour essayer d'aider les champs de pétrole à éviter certaine insolvabilité, mais à 50 points de base, il y a que seulement tellement bas-Canada peut aller à moins que le Bureau des douanes a l'intention d'expérimenter l'INEP.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  40. Cela signifie que les ménages pourraient faire face la perspective désastreuse de la hausse des taux dans un contexte économique défavorable. Qu'une erreur de politique monétaire comme randonnée dans une récession ne peut pas arriver ? Il suffit de regarder ce que la Fed a fait en décembre. Ajoutez à cela le fait que beaucoup de familles est débordées grâce au coût astronomique du logement dans des endroits comme Vancouver et Toronto et on est tenté de penser que certains ménages canadiens pourraient se retrouver dans un peu de mal à aller de l'avant.

    Mais ne prenez pas notre mot pour lui, il suffit de demander les Canadiens, dont la moitié a déclaré en réponse à un nouveau sondage Ipsos Reid, qu'ils se trouvent à 200 dollars par mois de ne pas être en mesure de payer leurs factures et effectuer leurs paiements de la dette.

    « Ipsos Reid a réalisé le sondage, environ une semaine après le Bureau parlementaire du Budget a publié un rapport le 19 janvier qui dit Canada a connu la plus forte augmentation de l'endettement des ménages par rapport au revenu de tous les pays du G7 depuis l'an 2000, » écrit The Calgary Herald, ajoutant que "31 pour cent des répondants ont dit que toute augmentation des taux d'intérêt pourrait déplacer vers la faillite".

    L'enquête a aussi révélé que 25 % des Canadiens sont déjà incapables de couvrir leurs factures et de service de leur dette.

    Alors, que faites-vous si vous êtes le BoC ? Réduire les taux pour relancer l'économie et sauver les champs de pétrole au risque de conduire le coût des marchandises importées par le toit, donc faire pression sur les dépenses de consommation et en créant un autre vent debout pour l'économie ? Ou faites une randonnée pour renforcer le huard au risque de tanking non seulement les champs de pétrole, mais aussi 31 % des pays qui disent qu'ils vont glisser en faillite taux augmentent ?
    Votre proposition est aussi bonne que la nôtre.

    http://www.zerohedge.com/news/2016-02-16/50-canadians-say-they-are-within-200month-being-unable-pay-their-bills

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après les Etats-Unis d'Amérique c'est au tour du Canada de rejoindre la liste des pays pauvres en voie de non-développement !

      Supprimer