- ENTREE de SECOURS -



dimanche 2 août 2015

Énergies renouvelables : la comédie irresponsable

Par Michel Gay,
le 2 août 2015 dans Énergie
.
Il faudra bien, un jour, expliquer la réalité de la production d’électricité aux Français.
.
Madame Ségolène Royal ne veut pas regarder en face le coût de production élevé des énergies renouvelables. Elle fait semblant de s’indigner de l’augmentation de 8% du prix de l’électricité proposé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Elle refuse surtout d’avouer que les décisions économiquement délirantes prises depuis plus de dix ans dans le domaine de la production d’électricité, devront bien, un jour, être payées par tous les Français. Mais, pour le moment, c’est politiquement incorrect…
.
Plus que tout autre, un « politique » déteste prendre ses responsabilités et assumer des décisions désolantes prises au détriment de l’intérêt général. Et la préférence donnée aux énergies renouvelables depuis des années est une tragédie à plusieurs milliards d’euros. Afin de conserver leur situation confortable, des responsables politiques repoussent toujours à plus tard le traitement des problèmes, en espérant être « ailleurs » quand l’évidence économique éclatera. Alors, comme d’habitude, les Français devront payer, et la question rituelle surgira : « comment a-t-on pu en arriver là ? »
.
Au 1er août, l’augmentation « politiquement correcte » du prix de l’électricité a donc été de « seulement » 2,5%. Les Français devraient-ils dire « merci » en plus ? Il ne faut surtout pas les effrayer avant la grand-messe mondiale des énergies renouvelables, appelée « COP 21", qui aura lieu en décembre 2015 à Paris. Madame Royal a précisé en juillet que « l’augmentation sera de 2,5%, et pour certains consommateurs ce sera zéro, notamment pour toutes les consommations des artisans, des commerçants, des petites entreprises », et qu’« EDF doit restreindre ses dépenses, comme tout le monde » pour éviter ce type d’augmentation.
.
Il serait donc grand temps que le gouvernement aide la société EDF à « restreindre ses dépenses » en ne la contraignant plus à acheter l’électricité produite par les éoliennes et les panneaux photovoltaïque deux à dix fois plus cher que le prix du marché. Car si l’augmentation du prix de l’électricité sera arbitrairement limitée à 2,5%, qu’en sera-t-il de la taxe appelée CSPE (contribution au service public de l’électricité) sur notre facture ? Elle sert principalement à subventionner les énergies renouvelables et le gouvernement prévoit de l’étendre aux gaz et aux carburants.
.
« La facture d’électricité serait moins taxée et son montant baisserait ainsi jusqu’à 10% », peut-on lire sur le site du JDD .
De qui se moque-t-on ?
.
Les parcs éoliens et photovoltaïques coûtent des dizaines de milliards d’euros à la collectivité, en pure perte, sans avoir jamais prouvé sur la durée l’intérêt général qu’ils prétendent défendre.
Pourtant, une autre solution durable, économique et qui, elle, a fait ses preuves, est possible pour la France : le nucléaire… Mais « chut ! », il est encore politiquement incorrect de le dire…
.
Cette mauvaise comédie irresponsable leurre les Français avec du vent et du soleil. Elle les endoctrine par une propagande honteuse sur les risques climatiques catastrophistes digne des plus horribles mascarades historiques (communisme, nazisme…). De nouveaux « maîtres » de la pensée verte engendrent des auxiliaires fanatiques regroupés dans des associations et « ONG » redoutables.
.
On peut rapprocher la phrase de Hitler pendant la débâcle allemande d’avril 1945, « Puisque ce peuple (allemand) n’est pas capable de réaliser le bonheur qu’il aurait dû apporter au monde, qu’il crève ! », du titre du livre d’un célèbre « maître à penser » d’une frange écologiste, Yves Paccalet : « L’humanité disparaîtra, bon débarras ».
.
Pour éviter de provoquer réellement une catastrophe qui ne sera pas climatique, mais… économique, il faudra bien, un jour, expliquer la réalité de la production d’énergie, et notamment d’électricité, aux Français. Mais pour défendre l’intérêt général plutôt que leurs propres intérêts à court terme, les hommes politiques devront faire preuve de pédagogie et surtout de… courage.
.

52 commentaires:

  1. La société chinoise remplace les humains avec des robots, la production monte en flèche, les erreurs disparaissent


    Soumis par Tyler Durden le 01/08/2015 20:30-0400


    "Je crois que quelqu'un qui a un emploi et travaille à plein temps, devrait être en mesure de payer les choses qui le maintiennent en vie : nourriture, des abris et des vêtements. Je ne peux pas encore faire."

    Cette citation plutôt déprimante est de Rebecca Cornick, 61 ans. Elle est une grand-mère et vétéran de Wendy 9 ans qui a parlé à CBS News. Rebecca fait 9 $ l'heure et son sort est représentant des travailleurs de la restauration rapide à travers le pays qui militent en faveur d'un salaire plus élevé.

    Le débat de paye du travailleur Fast-Food fait partie d'une discussion plus large comme « États et villes à travers le pays [wrestle] avec l'idée de l'augmentation du salaire minimum, » CBS notes, ajoutant que "à l'heure actuelle, 29 Etats ont minimums au-dessus du fédéral de 7,25 $ l'heure [et] quatre villes, dont Los Angeles, ont doublé leur minimum de 15 $. »

    Les partisans de soulever le plancher salarial soutiennent qu'il n'est simplement pas possible de vivre sur le salaire minimum et en effet, il y a assez de preuve pour suggérer qu'ils ont raison. Les opposants disent obligeant les employeurs à payer plus cher signifiera simplement que compagnies seront feu personnes ou arrêter l'embauche et en effet, comme que nous l'avons souligné vendredi, il semble que déplacer de WalMart à mettre en oeuvre une augmentation de salaire transversales pour ses travailleurs faiblement rémunérés peut-être avoir contribué à une décision de mise à pied environ 1 000 personnes à son siège social à Bentonville.

    « La réalité est que la plupart des entreprises ne vont pas payer 15 dollars l'heure et de garder leurs portes ouvertes, » un franchisé de Burger King a déclaré à CBS. "Il ne sera pas justement. L'économie ne fonctionne pas dans cette industrie. Il y a une limite à ce que vous allez payer pour un hamburger. »

    Oui, il y a seulement pour beaucoup de gens paiera pour un hamburger, c'est pourquoi Ronald McDonald a pris une décision exécutive d'embaucher des employés plus efficaces à certains endroits :

    Avec tout cela à l'esprit, considérez les éléments suivants de TechRepublic qui raconte l'histoire d'entreprise de technologie de précision Changying, qui a remplacé la quasi-totalité de ses employés humains avec des robots à grand succès:

    Dans la ville de Dongguan, située dans le centre de la province du Guangdong, en Chine, une entreprise de technologie a mis en place une usine exécutée presque exclusivement par des robots, et les résultats sont fascinants.

    L'usine de la compagnie de technologie de précision Changying à Dongguan a automatisé des lignes de production qui utilisent des bras robotisés de fabriquer des pièces pour les téléphones cellulaires.

    L'usine a également automatisé équipements d'usinage, les camions de transport autonome et autres équipements automatisés dans l'entrepôt.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  2. Il existe encore des personnes qui travaillent à l'usine, cependant. Trois ouvriers vérifier et contrôler chaque ligne de production et autres employés qui surveillent un système de contrôle informatique. Auparavant, il y avait 650 employés à l'usine. Avec les nouveaux robots, il y a maintenant seulement 60. Luo Weiqiang, directeur général de la société, a dit aux gens tous les jours que le nombre d'employés pourrait tomber à 20 dans le futur.

    Les robots ont produit presque trois fois plus de morceaux qu'ont été produites avant. Selon le populaire Daily, production par personne est passé de 8 000 pièces à 21 000 exemplaires. C'est une augmentation de 162,5 %.

    Le taux d'accroissement de la production n'a pas se faire au détriment de la qualité non plus. En fait, la qualité s'est améliorée. Avant les robots, le taux de défaut du produit était de 25 %, maintenant c'est inférieur à 5 %.

    Donc à toute personne qui planifie en matière de piquetage du McDonald local pour tenter de garantir un salaire de 70 % rando, soyez prudent, car ce « mec » est prêt à travailler, n'a pas besoin de pauses et jamais fait une erreur :

    Espérons juste qu'il ne devienne pas soi conscient.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-08-01/chinese-company-replaces-humans-robots-production-skyrockets-mistakes-disappear

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fausse idée que demain les riches n'auront plus besoin des pauvres pour vivre fait son chemin.
      Bien sûr qu'il est bon que le linge se lave tout seul en machine, que le café se fasse tout seul en machine, que le rôti se cuisse tout seul en four programmable, mais là où est la malhonnêteté est qu'il y a des intermédiaires qui se sucrent au passage ! C'est à dire qu'ils font payer le gratuit comme l'est l'eau de source propre auquel ils ajoutent des pollutions (chlore, fluor), alors que la nature nettoie tout 100 % depuis des millions d'années.

      Supprimer
  3. Usine chinoise perd 90 % de ses effectifs aux robots


    Joshua Krause
    Le quotidien Sheeple
    1er août 2015


    Depuis que la Chine a rejoint l'Organisation mondiale du commerce en 2001, les États-Unis a eu des millions d'emplois manufacturiers externalisé à la nation en pleine croissance. Mais ce qui la plupart américains ne réalisent pas est que bon nombre de ces travailleurs chinois se sentent également lésés par le présent arrangement. Ils sont tout aussi frustrés avec nous, parce qu'ils ne peuvent pas payer les produits qu'ils construisent pour le consommateur américain. Au cours des années, ce ressentiment a alimenté un afflux de main-d'œuvre frappe et réclament de meilleurs salaires pour ces travailleurs.

    Donc il ne faut donc pas surprenant que les propriétaires d'usine sont plus que disposés à automatiser ces tâches. Alors que les travailleurs américains ont de bonnes raisons d'être énervé d'avoir leur travail envoyé à l'étranger, dans un avenir très proche, ils vont se retrouver dans le même bateau que tous les autres travailleurs manuels dans le monde. Leur emploi ne sera pas être sous-traitée à d'autres pays, ils disparaissent complètement. Centaines d'employés avec le Changying Precision Technology Company vient de subir cette tendance première main.

    L'usine de la compagnie de technologie de précision Changying à Dongguan a automatisé des lignes de production qui utilisent des bras robotisés de fabriquer des pièces pour les téléphones cellulaires. L'usine a également automatisé équipements d'usinage, les camions de transport autonome et autres équipements automatisés dans l'entrepôt.

    Il existe encore des personnes qui travaillent à l'usine, cependant. Trois ouvriers vérifier et contrôler chaque ligne de production et autres employés qui surveillent un système de contrôle informatique. Auparavant, il y a 650 employés à l'usine. Avec les nouveaux robots, il y a maintenant seulement 60. Luo Weiqiang, directeur général de la société, a dit le populaire quotidienne que le nombre d'employés pourrait tomber à 20 dans le futur.

    Les robots ont produit presque trois fois plus de morceaux qu'ont été produites avant. Selon le populaire quotidien, production par personne est passée de 8 000 pièces à 21 000 exemplaires. C'est une augmentation de 162, 5 %.

    Le taux d'accroissement de la production n'a pas se faire au détriment de la qualité non plus. En effet, la qualité s'est améliorée. Avant les robots, le taux de défaut du produit était de 25 %, maintenant c'est inférieur à 5 %.

    C'est le monde que nous vivons maintenant. Les jours d'être en mesure de recevoir un salaire décent pour un travail difficile, mais simple, sont à peu près plus. Donc si vous avez un emploi qui ne nécessite pas la créativité d'une certaine façon, considérez-vous a mis en garde. Ces emplois peuvent et faire disparaître du jour au lendemain, et si vous n'avez pas certaines compétences qui seront viable à l'avenir, les robots vous déposera dans la poussière.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. Mais je m'égare. La grande question qui est dans mon esprit, est comment sera une nation comme la Chine absorber les ramifications de cette tendance. Alors que les Etats-Unis ont quelques problèmes très graves avec l'inégalité des revenus, même nos travailleurs les plus pauvres souvent gagnent encore beaucoup plus que la plupart des travailleurs dans le monde entier. Quand notre base manufacturière a commencé une hémorragie d'emplois, nous avions encore quelque distance à l'automne.

    Chine, cependant, n'est jamais devenu riche d'absorber ces emplois. Bien sûr, le gouvernement et leur élite financière engrangé beaucoup d'avantages, mais la plupart de leurs populations est encore très pauvre. Ils ne vont pas faire l'expérience de ce que le travailleur américain expérimenté dans les XIXe et XXe siècles. Les ouvriers de l'usine n'atteindra jamais le point où ils seront en mesure de faire un salaire de classe moyenne d'un emploi de cols bleu. Ces emplois vont disparaître avant que cela arrive.

    Est non seulement la dette alimentée l'économie chinoise démêlé et pas seulement a leur politique d'un enfant tout sauf garanti un avenir avec plus de personnes âgées que leur système peut prendre en charge, mais des centaines de millions de leurs jeunes travailleurs n'ont aucun de ces emplois manufacturiers pour les mener à bien. Ce qui alors ? Vont-ils faire ce qui a été l'Amérique s'efforcent de faire depuis plusieurs décennies ? Il essaiera de faire la transition d'être un mastodonte de fabrication, d'être une économie de services ? Et s'ils le font, combien plus ces emplois paiera ?

    Ces questions devraient inspirer l'effroi parmi l'effectif actuel de l'Amérique. La grande majorité de nos emplois sont maintenant dans le secteur des services. Si la Chine se transforme en un service dominée par l'économie, le nombre de ces emplois perdra-t-on ?

    http://www.thedailysheeple.com/chinese-factory-loses-90-of-its-workforce-to-robots_082015

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Voilà que ressortent les vieilles idées bêticides du robot chez les autres.

      Longtemps, on a comparé le salaire d'un pays à un autre et mis en avant les conditions qui allaient avec et les etc, mais JAMAIS aucun Dirigeant n'est allé dire que pour lutter contre l'externalisation des emplois et le rétablissement de la bonne balance commerciale il fallait construire des robots ! Les autres l'ont fait !

      Aujourd'hui, comme hier, le rétablissement des échanges extérieurs passe par le robot et par rien d'autre ! Car, il prend combien de l'heure un robot ? Est-il syndiqué ? Doit-il s'arrêter le dimanche ? A t-il droit aux congés ?

      Ainsi, comme pour les gros cons qui ne veulent plus de centrales nucléaire en France (par exemple), il s'en construit à tout-va à l'étranger ! Hahahaha ! Pareil que pour l'Allemagne qui s'est doté d'une politique débilitante avec l'adoption d'éoliennes/panneaux solaire et CENTRALES AU CHARBON-BIEN-NOIR-QUI-TUE qui achète son électricité (nucléaire !!) en France ! Hahahaha !

      Supprimer
  5. Repère de la prise de contrôle de Robot

    Afin de s'élever contre ces en attendant l'apocalypse, les courageux hommes et femmes à la FLI ont courageusement intensifié à la plaque et... écrit une lettre polie pour demander des gouvernements à réfléchir à deux fois avant de mettre au point ces armes super vraiment efficaces, quasi imparables (assez s'il vous plaît).

    29 juillet 2015,
    par James Corbett

    "Eh bien, vous ne peut pas les blâmer pour essayer, pouvez-vous ? La grandiloquence nommée « avenir de Life Institute"(FLI) a annoncé plus tôt aujourd'hui une lettre ouverte sur le thème des « armes autonomes. » Dans le cas où vous n'êtes pas jonglant avec recherche de l'intelligence artificielle, c'est-à-dire les armes qui cherchent et engagent des cibles par eux-mêmes.

    Bien que cela semble fantaisiste pour le profane, c'est en fait un cauchemar dystopique qui, grâce à d'étonnantes innovations en robotique et en intelligence artificielle de divers projets de recherche reliés à la DARPA, est rapidement devenu une réalité. Zut, les gens sont déjà personnaliser leurs propres drones multirotor pour tirer des armes de poing ; juste frapper certains AI là-dessus et appelez-le Skynet.

    En effet, comme quiconque a vu Robocop, Terminator, Bladerunner ou 1 milliard autres fantasmes science-fiction saura, pistolet à la main, autogérés robots ne doivent ne pas être salué comme un échelon sur l'échelle du progrès technique. Mais pour ceux qui sont encore confus sur ce sujet, la lettre ouverte FLI précise utilement: « armes autonomes sont idéales pour des tâches telles que des assassinats, déstabilisant des nations, dompter les populations et sélectivement tuer un certain groupe ethnique. » En d'autres termes, au lieu de "armes autonomes" nous pourrions faire passer le message plus clairement si nous les appelons juste pour ce qu'ils sont : des machines à tuer sans âme. (Mais alors nous pourrions risquent de confondre avec les psychopathes à la RAND Corporation ou les psychopathes sur le Joint Chiefs of Staff ou les psychopathes dans la CIA ou les psychopathes à la maison blanche...)

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  6. Afin de s'élever contre ces en attendant l'apocalypse, les courageux hommes et femmes à la FLI ont courageusement intensifié à la plaque et... écrit une lettre polie pour demander des gouvernements à réfléchir à deux fois avant de mettre au point ces armes super vraiment efficaces, quasi imparables (assez s'il vous plaît). Eh bien, comme je le dis, vous ne peut pas les blâmer pour essayer, pouvez-vous ?

    Eh bien, oui, en fait ; Oui, vous le pouvez. Est non seulement la lettre une vaine tentative pour arrêter les psychopathes en charge de mettre au point un meurtre de mieux mettre en œuvre, c'est un blanchiment délibérée du problème.

    Selon FLI, l'idée n'est pas effrayante dans et de lui-même, il n'est pas effrayant en raison de l'histoire documentée des politiciens bellicistes aux Etats-Unis et les autres pays de l'OTAN, il n'est pas effrayant parce que les gouvernements assassiner leurs propres citoyens a été la principale cause de mort non naturelle au XXe siècle. Non, c'est effrayant car « il ne sera pas une question de temps jusqu'à ce que [armes autonomes] apparaissent sur le marché noir et dans les mains de terroristes, dictateurs désirant mieux contrôlent leur population, seigneurs de la guerre désirant perpétrer le nettoyage ethnique, etc.. » Si vous pensiez que l'hystérie au programme non dotés d'armes nucléaires de l'Iran était en outre des diagrammes, vous n'avez rien vu encore. Attendez jusqu'à ce que les néo-néocons obtenir réclamer que Assad ou Poutine ou l'ennemi de la semaine est mettre au point des armes autonomes !

    En fait, le FLI ne veut pas arrêter le déploiement de l'IA sur le champ de bataille à tous. Bien au contraire. « Il existe plusieurs façons dans lequel AI peut faire des champs de bataille plus sécuritaire pour les humains » la lettre dit avant d'ajouter que « AI a grand potentiel au profit de l'humanité à bien des égards, et que l'objectif du champ devrait être de le faire ». En fait, ils ont utilement rédigé une liste de priorités de recherche pour l'étude dans le domaine de l'IA sur l'hypothèse que AI va être tissé dans le tissu de notre société dans un proche avenir, des voitures sans conducteur et robots en main-d'œuvre, oui, armes autonomes.

    Alors, qui est FLI et qui a signé cette lettre ouverte. Oh, juste Stephen Hawking, Elon Musk, Nick Bostrom et un hôte de la royauté de la Silicon Valley et gros bonnets académiques. Naturellement, la lettre est être plâtrée partout dans les médias cette semaine, dans ce qui semble soupçonneusement comme une campagne de publicité pour la reprise de la machine, avec Bill Gates et Stephen Hawking et Elon Musk ayant déjà abordé le sujet durant l'année écoulée, ainsi que les humains de drama Channel Four et une foule d'autres émissions culturelles à venir le long pour endoctriner subtilement nous que ce robot-dominé futur est une fatalité. Cela comprend une vaste couverture de cette rubrique dans le MSM, y compris les rapports copieux dans les magasins comme The Guardian nous dit comment AI va fusionner avec le « Internet des choses ». Mais ne vous inquiétez pas ; C'est pour la plupart inoffensif.

    (suite en desous:)

    RépondreSupprimer
  7. .. .ou alors ils veulent nous faire croire. Bien sûr qu'ils ne veulent pas parler en détail est la vision de cauchemar de l'ordre du jour de technocractic qui permettent à ces technologies (ou leurs précurseurs) et le cauchemar de transhumanistes que c'est au bout du compte nous conduire vers. Cette conversation est réservée aux tenants de la singularité comme Ray Kurzweil et toute tentative visant à souligner les problèmes évidents avec cette idée est poo-pooed comme la « théorie du complot ».

    Et donc nous avons des organisations suspectes comme le « futur de vie Institut » essayant de diriger la conversation sur l'IA dans la façon dont nous pouvons en toute sécurité intégrer ces robots potentiellement mortelles dans notre société future alors même que les programmeurs de Hollywood vont à la mer en nous faisant macérer dans l'idée. Pendant ce temps, ceux d'entre nous dans la communauté de téléréalité arriver à regarder cette grande expérience incontrôlée de l'avenir de notre monde se déroulent comme l'expérience de génie génétique et de l'expérience de la géo-ingénierie.

    http://theinternationalforecaster.com/International_Forecaster_Weekly/Cue_the_Robot_Takeover

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont les snipers de demain (ou d'aujourd'hui ?!) qui tirent sur des manifestants pour engager le combat ! Et, des 'Maïdan' il peut y en avoir de partout !

      Supprimer
  8. Drones de terreur ? La sécurité intérieure met en garde que drones pourraient servir "d'attaques"

    1er août 2015 21:38

    Services de police à travers les Etats-Unis ont été avertis par le nous Department of Homeland Security (DHS) sur la possibilité d'attaques menées avec des drones ou systèmes (UAV/UAS).
    La tendance à la hausse lors d'incidents de SAMU au sein du système de l'espace aérien National se poursuivra, comme un appel plus large avec les plaisanciers et les applications commerciales, le gain de SAMU" , dit une évaluation du renseignement DHS qui est sorti vendredi et a été vu par CBS news.

    Adversaires pourraient utiliser SAMU pour faire progresser les activités terroristes et criminelles... Unmanned Aircraft Systems présentent des défis de détection et de la perturbation, » il ajoute.

    Ainsi que des organisations terroristes et terroristes domestiques, drones pourraient servir par les extrémistes violents, lone coopératives et organisations de trafic de drogue, selon le bulletin DHS.
    Il souligne également que « failles de sécurité potentielles », qui pourraient être exploitées à l'aide du SAMU, sont sous-estimées. Les experts estiment que les drones sont capables de transporter des armes chimiques et des armes à feu.

    Le papier ne pas, cependant, avertir de menaces spécifiques, mais plutôt de faits saillants les défis posés par les drones.

    Bulletins de renseignement ont été préparés presque chaque semaine à la suite de menaces croissantes auprès de sympathisants de l'État islamique (IS, anciennement ISIS/ISIL). Cependant, drones n'ont pas leur sujet habituel.

    – Utilisation de drones aux Etats-Unis a augmenté à tel point que les drones sont devenus intrusifs – comme en Californie, où ils auraient été gêner les efforts de lutte contre les incendies. En conséquence, Rép Adam Schiff (D-Californie) a demandé à la Federal Aviation Administration d'envisager de créer des règles pour bloquer les drones de voler dans les zones où pompiers mènent des opérations, notamment celles portant sur les incendies de forêt.

    http://www.rt.com/usa/311358-drones-terrorism-security-USA/

    RépondreSupprimer
  9. La majorité des américains croient maintenant que la dette est une nécessité

    Joshua Krause
    Le quotidien Sheeple
    1er août 2015

    Problème de la dette de l'Amérique a été largement documenté sur passé quelques années et pas seulement le genre de public. L'américain moyen est la natation en billions de dollars en frais médicaux, paiements de voiture, passif hypothécaire, ainsi que les relevés de carte de crédit et scolarité Collège. Cependant, rien de tout cela est choquant plus. Vous savez déjà tout sur que parce que statistiquement parlant, beaucoup d'entre vous qui lisez ceci probablement luttent pour sortir de votre propre trou d'endettement personnel.
    Mais ce qui n'a pas été largement documenté, c'est comment l'américain moyen se sent au sujet de leur passif personnel. Sondage de recherche pew récent A trouvé qui ne sont pas seulement 8 des 10 américains dans une certaine forme de dette (hypothèque, pour la plupart), mais que les "Américains de 7 sur 10 dit dette est une nécessité dans leur vie." Il y a deux faits très déconcertants qui peuvent être tirées de cette déclaration.

    D'une part, cela signifie que nous avons une culture de la dette. Nos dettes n'a pas seulement apparaître un jour, ils ont été perçus pour des décennies. À un moment donné, notre culture a cessé de valoriser la frugalité et a commencé à évaluer le présent plus que l'avenir. Dire que la dette est fondamentalement une nécessité implique que vous ne pouvez pas imaginer sacrifier aujourd'hui pour un meilleur demain. Sur le revers de cette pièce est le deuxième fait. Ce sondage révèle que pour beaucoup d'américains, la dette est vraiment une nécessité. Leurs vies ont été brisées par l'économie, et ils ne peuvent pas conduire rien qui ressemble à une vie ordinaire, sans avoir enterré dans la dette. Pour beaucoup d'américains, la dette est maintenant un malheureux, mais une partie tout à fait normal de la vie.

    http://www.thedailysheeple.com/majority-of-americans-now-believe-that-debt-is-a-necessity_082015

    RépondreSupprimer
  10. France : une loi de surveillance implacable approuvée par le conseil constitutionnel

    Kanda Gabriel
    Wsws
    lun., 31 août 2015 10:15 UTC

    Le 23 juillet, le Conseil constitutionnel a approuvé avec des modifications mineures une loi de surveillance électronique réactionnaire, qui légalise l'espionnage de masse et la rétention des données électroniques sans l'autorisation d'un juge. La loi, qui met en place l'infrastructure de surveillance d'un état policier en France, a été adoptée en dépit de nombreuses critiques de groupes de droits de l'homme.

    Après l'adoption de la loi par le parlement le 24 juin, pour tenter de répondre aux critiques que la loi piétine les droits démocratiques, le président François Hollande a pris l'initiative inhabituelle de soumettre la loi au conseil pour assurer qu'elle ne serait pas contestée comme étant illégale. C'était la première fois qu'un président français a envoyé une loi au Conseil constitutionnel pour approbation avant même qu'elle ait été officiellement promulguée.

    Le Conseil a publié un communiqué déclarant la loi conforme à la Constitution. Il a déclaré :
    « Le Conseil constitutionnel a enfin jugé conformes à la Constitution l'ensemble des dispositions du code de justice administrative qui régissent le contentieux de la mise en œuvre des techniques de renseignement. »
    Le 24 juillet, Gauri van Gulik, directeur adjoint d'Amnesty International pour l'Europe, a déclaré :
    « La décision du 23 juillet lève le dernier obstacle à l'application de cette loi, qui portera gravement atteinte aux droits humains en France. Les mesures de surveillance qu'elle autorise sont totalement disproportionnées. De larges franges de la population française pourraient bientôt se retrouver sous surveillance pour des motifs obscurs, sans même qu'un juge ait donné son accord »
    Le comité de l'ONU pour les droits de l'homme a déclaré que les pouvoirs de surveillance que la loi octroyait aux autorités des renseignements français étaient « excessivement larges ». Il a appelé la France à « garantir que toute ingérence dans la vie privée doit être conforme aux principes de légalité, de proportionnalité et de nécessité. »

    En fait, le Conseil constitutionnel a approuvé une loi antidémocratique, lancée officiellement en profitant de l'émotion produite par l'attentat contre Charlie Hebdo. La décision du Conseil souligne comment l'élite dirigeante française s'est déplacée loin vers la droite, en réponse à la montée des tensions sociales en mettant en place l'infrastructure d'un État policier en France.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  11. La loi autorise les services de renseignement à mettre sur écoute des téléphones, à lire des emails, et à pirater les ordinateurs, et transforme l'industrie des télécommunications en extension de l'appareil de surveillance de l'État. Les fournisseurs de services Internet et de téléphone doivent surveiller les métadonnées, y compris le temps et la fréquence d'utilisation des sites Web donnés. Ils doivent aussi installer des « boîtes noires, » des algorithmes complexes permettant de signaler aux autorités toute personne dont le comportement en ligne est réputé « suspect. » Grâce à ces algorithmes secrets, l'État peut dresser automatiquement des profils politiques détaillés de l'ensemble de la population, sélectionner les opinions et les sites web dont il veut suivre les adeptes, et, éventuellement, les cibler pour la répression et l'arrestation. La loi autorise les services des renseignements à écouter les communications mobiles et numériques de toute personne liée à une enquête de « terreur » et à installer des caméras et des micros secrets dans les maisons privées. Ils peuvent aussi installer des logiciels sur les ordinateurs pour suivre les frappes en temps réel. La loi autorise aussi l'utilisation de « IMSI Catchers », qui imitent les tours de téléphonie cellulaire et recueillent tous les données de localisation et de transmission de tous les téléphones portables dans une région.
    La loi met également en place un groupe consultatif, la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement - composée de magistrats, députés et sénateurs - afin de permettre un espionnage plus intrusif hors de tout contrôle juridique.

    Comme la loi menace clairement les droits démocratiques fondamentaux, le Conseil a voulu fournir une couverture pseudo-démocratique pour l'espionnage de masse en annulant symboliquement certains articles de la loi.

    Le Conseil a invalidé un article traitant de la surveillance des communications internationales qui auraient permis l'interception de communications « émises ou reçues » à l'étranger. Il a rejeté une clause mettant les gens hors de France sous surveillance. Il a aussi rejeté un article permettant aux renseignements d'effectuer une surveillance sans autorisation dans des situations d'urgence.

    Le rejet de ces provisions ne nuit pas à la fonctionnalité de la loi. Même si les agences d'espionnage obéissaient à ces restrictions — ce dont il est permis de douter, vu le fait largement rapporté que l'espionnage de masse s'est déroulé sans entrave avant que la loi soit adoptée — les renseignements français peuvent intercepter des communications internationales grâce à ses alliés étrangers ou en ciblant directement les étrangers hors de France.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  12. Le cabinet de Hollande a salué l'approbation de « l'essentiel du contenu de la loi » et a déclaré que le rejet de certains articles ne poserait pas obstacle au travail des agences de renseignement.

    Le PS a salué la décision du Conseil et affirmé cyniquement que la loi de surveillance protégerait les citoyens français du terrorisme tout en respectant les libertés civiques. Selon un communiqué de l'Élysée, « cette loi donne aux services de renseignement des moyens modernes et adaptés à la menace à laquelle nous sommes confrontés, tout en respectant les droits individuels et la vie privée. »

    Jean-Jacques Urvoas, le député PS qui a rédigé la loi, s'est vanté : « La quasi-totalité de la loi sur le renseignement est jugée conforme à la Constitution, aucun des griefs médiatiquement agités n'ayant été retenu. Contrairement à ce qui été martelé, ce texte n'organise en rien une surveillance de masse. C'est au contraire une loi qui garantit la protection des libertés par le renforcement de l'Etat de droit. »

    En fait, l'espionnage de masse en France est largement comparé à la loi « Patriot » américaine, introduite au lendemain de l'attaque terroriste de 9/11. Cela a donné à la National Security Agency (NSA) américaine la capacité de stocker et de fouiller les données de la population des États-Unis et du monde entier, comme l'a révélé le lanceur d'alerte Edward Snowden.

    http://fr.sott.net/article/26120-France-une-loi-de-surveillance-implacable-approuvee-par-le-conseil-constitutionnel

    RépondreSupprimer
  13. Sommes nous contraints à une « deuxième guerre de sécession »... Dans l'affirmative, qui va gagner ?


    Soumis par Tyler Durden le 02/08/2015 09:36-0400

    Soumis par Mac Slavo de SHTFplan.com


    Sommes nous contraints à une « deuxième guerre de sécession »... Dans l'affirmative, qui va gagner ?

    Une guerre de la culture a été remuée.

    Les divisions sont le long de lignes prévisibles : racisme, brutalités policières, des questions sociales controversées et beaucoup de gauche vs droite, démographie et bagages régionaux à s'affronter sur aussi bien.

    Et de toute évidence, des différences et des distinctions entre les personnes ont été intensifiant, pas flou et estompe. Selon le Washington Post, beaucoup d'américains ont été déplacés eux-mêmes dans l'une des 11 zones distinctes du pays pour vivre avec les gens d'esprit.

    La meilleure façon pour nous empêcher de combattre le véritable ennemi est pour assurer notre combats entre nous.

    Mais la guerre de la culture peut jamais se transformer en une véritable guerre ?

    Certaines personnes le pense réellement, et il semble que l'armée a été la planification pour le scénario, trop. Le potentiel de dégradation économique et sociétal est réel.

    Comme Infowars signalé auparavant :

    L'armée américaine estime que la probabilité d'une cassure vers le bas dans le système est réelle :

    Un nouveau rapport de l'US Army War College [Voici le rapport] traite de l'utilisation de troupes américaines pour mater les troubles civils provoqués par une aggravation de la crise économique.

    Le rapport de l'Institut d'études stratégiques de l'Ecole de guerre avertit que l'armée américaine doit se préparer à une « violente, stratégique luxation à l'intérieur des États-Unis » qui pourrait être provoquée par « effondrement économique imprévu » ou « perte de fonctionnement ordre politique et juridique ». [Le rapport met également en garde sur une éventuelle "dissolution rapide de l'ordre public dans l'ensemble ou des parties importantes des États-Unis."]

    Ancien gouverneur Rick Perry a fait beaucoup de bruit autour de succession au Texas. Un historien russe même prédit l'éclatement des États Unis en six parties (avec les banquiers secrètement dans le contrôle des pièces et le plus grandiose North American Union :

    Il a également cité la "configuration politique vulnérable", "manque de législation nationale unifiée" et « divisions parmi l'élite, qui est devenues clairement dans ces conditions de crise ».

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  14. Il a prédit que les États-Unis se scindera en six parties – la côte du Pacifique, avec la croissance de la population chinoise ; au sud, avec ses hispaniques ; Au Texas, où les mouvements indépendantistes sont à la hausse ; la côte Atlantique, avec sa mentalité et distincte ; cinq des plus pauvres Etats centrales avec leurs grandes populations amérindiennes ; et les États du Nord, où l'influence du Canada est forte.

    Voici une partie de la longue réponse qu'un ancien Marine, Jon Davis, a donné à la question: "si chaque État des États-Unis d'Amérique a déclaré la guerre contre l'autre, qui l'emporterait ?. »

    Ce sont les comptes de la seconde guerre de sécession, aussi connu comme les guerres de la réunification et la période américaine des Royaumes combattants.

    Après la dissolution, beaucoup demande quels États sortirait dans le contrôle du vide de pouvoir créé par la dissolution des États-Unis. Il y avait beaucoup avec peu de chance contre plusieurs grands États plus puissants. Les États en possession d'une grande population, prédisposition pour les bases militaires et une population ouverte à l'idée de guerre Farcy le meilleur. À long terme nous ressemblerait aux États avec l'autonomie et des capacités militaires à long terme.

    Voici les États qui ont eu lieu la plus grande valeur stratégique dès le premier jour. Ils ont la capacité d'être autosuffisant, puissance économique, puissance militaire, la volonté de combattre et la population à soutenir une machine de guerre puissante.

    Californie
    Texas
    New York

    D'autres qui ont beaucoup de qualités qui leur donnaient un avantage sont également répertoriés.


    Washington
    Colorado
    Illinois
    Virginie
    Floride
    Géorgie

    Sa réponse complète comprend des revues d'échantillon de la guerre près de 3 000 jours qu'il envisage (qui est maintenant été optionné par Hollywood). Pour faire une histoire courte, Californie, Texas et New York deviennent les bases de la puissance de la 2ème guerre de sécession, et chacun établit un empire de la partie continentale des États alliés ou subjugués, qui ajoutent à l'équilibre des ressources.

    Voici la carte finale de Davis et pleinement compte :
    - voir carte US sur site -

    Les tentatives pour réunifier la nation ancienne sont, au mieux, fragiles.

    Choses ne soient pas comme États simplement aussi soigneusement divisés, mais il y a déjà plusieurs strates de conflits dans toute la société, et certaines d'entre elles a déjà tourné à la violence, les émeutes et les effusions de sang.

    Malheureusement, il peut arriver ici. Mais ça va ?

    Combien plus loin les choses iront ? Et tout s'en apercevra la main cachée derrière ces événements ?

    Qui sont les véritables contrôleurs, et qui a tout à gagner d'une nouvelle guerre civile ?

    http://www.zerohedge.com/news/2015-08-02/are-we-being-forced-%E2%80%9Csecond-american-civil-war%E2%80%9D%E2%80%A6-if-so-who-will-win

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Attention aux faux-drapeaux de 'guerre civile' fomentée et alimentée par des agents du Gouvernement, pour faire croire à une division souhaitée !

      C'est pas d'aujourd'hui que je le dit: "Vendez tout vos biens et achetez un bateau !"

      Supprimer
  15. Varoufakis: « en 1967, il y a les tanks et en 2015, il y a les banques »

    Soumis par Tyler Durden le 02/08/2015 10:10-0400


    C'est sur le 31 janvier de cette année, long avant l'approche de "jeu théorique" des négociations grecques avec l'Eurogroupe et la BCE en particulier et la troïka, et maintenant Quadriga en général a été révélé, que nous prévoyons d'abord avec une précision absolue ce que le milieu et fin du jeu, de la négociation grecque avec l'Europe (et vice versa) seront :

    ... aujourd'hui de la BCE Erikki Liikanen, fatigué des plaisanteries et traitant de ce qui en Europe est une attitude complètement incompréhensible et illogique, celui qui est essentiellement une défection massive par la Grèce dans l'Union européenne « dilemme du prisonnier », et qui tout en conduisant à un effondrement financier grec et discute - les deux conditions préalables à un redressement économique grec unburdened par le carcan de l'Euro - libérerait également une dépression européenne , est venu dehors et directement menacé la Grèce qu'elle a maintenant 1 mois jusqu'à la fin de février pour parvenir à un accord avec la troïka, ou sinon la BCE couperait prêts aux banques grecques, dans le processus de destruction du secteur bancaire grec autrement insolvable.

    Et étant donné que seul le fond de la BCE a empêché un secteur bancaire panique, la BCE fait essentiellement le pari de la maison et le caractère sacré de la zone euro (car après une discute, les paris sont ouverts qui laisse périphérique ensuite) qui la menace et bientôt la réalité, d'une banque run forcera enfin Varoufakis et Tsipras de s'asseoir à la négociation de table étant entendu que non ils mais la troïka a l'effet de levier.

    Six mois plus tard, avec la BCE, à l'aide de la banque grecque, exécute l'option nucléaire, le gouvernement de la Syriza a bien undestand que la troïka « a tout l'effet de levier. » andtToday, Yanis Varoufakis - qui est maintenant en proie à un scandale national qui peut voir lui inculpé de trahison pour avoir osé envisager et mettre en œuvre un Plan B qui a vu le retour de la Grèce à la drachme , a présenté la transcription complète de son entrevue avec El Pais menées la semaine dernière, à qui il a mis dans ses propres mots tout ce que cette bataille de levier dont nous avons énoncé tout d'abord en janvier, serait :

    Considérez-le comme un « effet de démonstration »: c'est ce qui vous arrivera si vous ne soumettez entièrement à la troïka. Ce qui est arrivé en Grèce, c'était certainement un coup d'État. Serrez l'asphyxie du gouvernement par le biais de la liquidité, une série de démentis de toute restructuration de la dette grave... Ce qui est étonnant, c'est que nous continuions venir chez eux avec des propositions dont ils refusaient sérieusement à discuter, ils étaient insistant sur le fait que nous ne faisons pas leur public et, en même temps, ils ont coulé que nous n'avions pas de propositions. Tout observateur indépendant regarder cela serait d'accord qu'ils n'ont jamais étaient intéressés par un accord mutuellement bénéfique. En imposant la liquidité, ils ont forcé l'économie à se rétrécir afin de rejeter le blâme sur nous... Nous avons eu constamment d'effectuer des paiements au FMI qui où à la demande ainsi que les débours qui n'est jamais venu à travers. Alors ils continué faire cela, retardant tout accord, jusqu'à ce que nous avons à court de liquidités. Puis ils nous ont donné un ultimatum aux termes d'une nouvelle menace de fermeture de la Banque. Ce n'était rien d'autre qu'un coup d'État. En 1967, il y avait des chars d'assaut et en 2015, il y a les banques. Mais le résultat est le même dans le sens d'après avoir renversé le gouvernement ou ayant forcé à se renverser.

    Spot sur.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  16. Voici la transcription complète et inédite de l'entrevue de Varoufakis avec Claudi Perez du blog de l'ancien ministre des Finances:

    Claudi Pérez, El Pais, interviewés moi dans notre appartement d'Athènes la semaine dernière. Ici est l'article qui est apparu récemment dans El Pais. S'ensuit la transcription complète et inédite :

    Pourquoi toutes les interviews de vous que j'ai lu commencent par une question pour savoir comment vous êtes s'il est clair, selon moi, que tu es vraiment ok ?

    Je soupçonne les journalistes qui supposent que je suis en quelque sorte découragé maintenant que je ne suis pas dans le ministère. Mais je n'a pas entrer en politique comme une carrière. Je suis entré dans la politique pour tenter de changer les choses. Il y a un prix à payer si on essaye de changer les choses.

    Quel est le prix ?

    Le mépris de l'établissement. Les profonds sentiments de dégoût les groupes d'intérêt on doit déloger pour faire une différence. Ils se sentent menacés. Si vous lancer en politique avec une position intransigeante, vous êtes flic.

    Vous dites que vous avez à changer les choses. Dans ces 6 mois, vous avez le sentiment que vous avez fait ?

    Tout à fait. Pourquoi êtes-vous ici ? Vous êtes ici parce que quelque chose a changé. Il y avait un gouvernement qui a été élu à négocier durement sur la base d'une ligne d'argumentation qui n'était pas acceptable dans la zone euro. Dans le même temps, l'histoire l'a nécessité. Si vous avez une force irrépressible, frappant un objet immobile. La logique de l'immeuble est l'irrationalité de l'Eurogroupe et la force imparable est histoire. Il en résulte beaucoup de chaleur et de bruit... Si tout va bien il y aura peu de lumière trop.

    J'ai lu votre livre, sur votre fille... Et puis je faisais quelques chiffres. Le plan de sauvetage prendra fin en 2018. Puis la supervision sera là jusqu'à ce que la Grèce rembourse la plupart de ses prêts : la durée moyenne est de 32 ans. Si l'ex troïka, maintenant le quadrige et les hommes en noir, sera ici à Athènes jusqu'à vos petits-enfants seront adultes. Comment traitez-vous avec cela ?

    Nous allons pas les appeler l'ex troïka plus. C'est encore la troïka. Nous leur avons donné la chance de devenir des « institutions », pour légitimer leur. Mais ils ont insisté en se comportant comme la troïka illégitime de ces cinq dernières années.

    Vous ne voulez tuer la troïka ?

    Eh bien, nous nous sommes débarrassés d'eux ici à Athènes. Maintenant, ils sont de retour : la troïka est de retour. Ils aurait pu agir comme des institutions légitimes. Mais ils semblent avoir une nette préférence pour servir de la troïka des prêteurs. C'est leur choix.

    Mais ils seront ici jusqu'en 2050, lorsque vos petits-enfants seront adultes.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  17. Non, ils ne le seront pas. Parce que cet accord n'est pas un avenir. Il poursuit l'extension et prétendant charade : extension de la crise avec les nouveaux prêts insoutenables et prétendre que cette action a résolu le problème... Il ne peut pas durer éternellement. Vous pouvez tromper le peuple et les marchés pendant une courte période de temps, mais à la fin vous ne pouvez pas tromper depuis cinquante ans. Soit des changements de l'Europe et ce processus est remplacé par quelque chose de plus démocratique et durable, facile à gérer, humaniste. Ou l'Europe n'existera plus comme une Union monétaire.

    Qu'attendez-vous pour les 6 prochains mois ? Nous attendons un 3e accord de plan de sauvetage à la mi-août.

    Il s'agit d'un programme voué à l'échec. Et si l'opération échoue. Il n'est pas facile pour un architecte pour construire un bâtiment solid, mais il est facile pour lui de construire un bâtiment qui s'effondrera. N'importe qui peut le faire. Il était prévu à l'échec, parce que, avouons-le : Wolfgang Schauble n'est pas intéressé par un accord qui fonctionne. Il a déclaré catégoriquement qu'il voulait pour la refonte de la zone euro et une partie de cette nouvelle conception est que la Grèce devrait être jetée hors de la zone euro. Je pense qu'il se trompe complètement, mais néanmoins il s'agit de son plan et il est un joueur très puissant. Parmi les grandes illusions en ce moment est de présenter l'affaire imposée à notre gouvernement le 12 juillet comme une alternative au plan de Schauble. Je vois les choses différemment : cet accord fait partie du plan Schauble. Bien sûr, ce n'est pas la sagesse conventionnelle.

    Alors que vous attendez une discute ?

    J'espère que non. Mais ce que j'attends est beaucoup de bruit, comme j'ai dit : des retards, la non-conformité aux objectifs inaccessibles, plus récession, impasses politiques. Choses viendront à la tête, puis l'Europe devra décider s'il faut aller de l'avant avec le plan de Schauble ou non.

    Mais qui est votre scénario central ? Schauble condamne la Grèce à sortir ?

    Vous pouvez voir qu'il y a un plan en cours d'exécution et qui est en cours. Aujourd'hui, nous avons lu que Schauble veut marginaliser la Commission et créer quelque chose comme un Budget commissaire qui supervise les « règles » qui invalident les budgets nationaux, même si un pays n'est pas en vertu du programme. En d'autres termes: à transformer tous les pays dans un pays de programme ! Un des grands succès de l'Espagne dans le milieu de la crise était que vous éviter un PE complet (et n'avait qu'un un limitée découlant du programme de recapitalisation bancaire). Plan de Schauble est de mettre la troïka partout, à Madrid aussi, mais surtout dans... Paris !

    Paris est donc le dernier match.

    Paris est le plus grand prix. C'est la destination finale de la troïka. Discute est utilisé pour créer la crainte nécessaire de forcer, Paris, Rome et Madrid d'acquiescer.

    Est-ce à sacrifier la Grèce pour sauver l'Europe ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  18. Considérez-le comme un « effet de démonstration »: c'est ce qui vous arrivera si vous ne soumettez entièrement à la troïka. Ce qui est arrivé en Grèce, c'était certainement un coup d'État. Serrez l'asphyxie du gouvernement par le biais de la liquidité, une série de démentis de toute restructuration de la dette grave... Ce qui est étonnant, c'est que nous continuions venir chez eux avec des propositions dont ils refusaient sérieusement à discuter, ils étaient insistant sur le fait que nous ne faisons pas leur public et, en même temps, ils ont coulé que nous n'avions pas de propositions. Tout observateur indépendant regarder cela serait d'accord qu'ils n'ont jamais étaient intéressés par un accord mutuellement bénéfique. En imposant la liquidité, ils ont forcé l'économie à se rétrécir afin de rejeter le blâme sur nous... Nous avons eu constamment d'effectuer des paiements au FMI qui où à la demande ainsi que les débours qui n'est jamais venu à travers. Alors ils continué faire cela, retardant tout accord, jusqu'à ce que nous avons à court de liquidités. Puis ils nous ont donné un ultimatum aux termes d'une nouvelle menace de fermeture de la Banque. Ce n'était rien d'autre qu'un coup d'État. En 1967, il y a les tanks et en 2015, il y a les banques. Mais le résultat est le même dans le sens d'après avoir renversé le gouvernement ou ayant forcé à se renverser.

    Et pour l'Europe dans son ensemble ?

    Personne ne peut être libre, même si une personne est un esclave. C'est bien connu paradoxe de maître-esclave de Hegel. L'Europe doit sérieusement attention à elle. Espagne ne saurait prospérer, ou être libre, ou souverain et démocratique si sa prospérité dépend d'un autre État membre nié la croissance, la prospérité et la démocratie.

    Rajoy a déclaré que si les Espagnols votent pour des partis comme Podemos, nous serons comme la Grèce dans les prochains mois.

    Je vous rappelle que le campagne présidentielle de Mitt Romney en 2012 a été exécuté aussi sur la base de que « si Obama gagne, les États-Unis deviendra comme la Grèce ». Si la Grèce est devenue un ballon de football sur les pieds des politiciens de droite qui essaient de faire peur à leur population. C'est la grande utilité de la Grèce pour la politique de discute du Dr Schauble.

    Ne pensez-vous pas que Podemos pourrait avoir endommagé Grèce parce que la peur de la contagion politique ?

    Je ne dirais jamais que Podemos est un problème pour nous. Même si Podemos n'existait pas, les forces de régression en Europe auraient utilisé la peur parce que, avouons-le : chaque fois qu'une province de l'empire des rebelles, l'empereur et ses sbires se sentent obligés de faire un exemple de ceux qui font un tableau de bord pour la liberté. Peut-être que Podemos intensifié ce processus mais, en réalité, nous n'avions pas d'autre solution : nous avons eu une économie prise dans une spirale de déflation grand, aucun crédit même pour des entreprises rentables, pas d'investissement à l'exception de quelques spéculations.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  19. Le précédent gouvernement adopte des degrés croissants de l'autoritarisme, fermer les stations de radio et de télévision de l'État. Ce disque austérité vouée à l'échec, ce qui conduit à des pertes additionnelles dans le revenu, une dette supplémentaire afin de garder cette bête d'austérité, de ravitaillement seulement peut être gardé en réduisant la démocratie. Alors, quelle autre solution avons-nous ?

    Les Grecs ont voté pour nous, non pas parce qu'ils ne savaient pas que nous seraient traités d'une manière hostile, mais parce qu'ils en avait assez. Quoi qu'il arrive en Espagne, en France, dans les pays baltes, au Portugal, nous avons eu une obligation à notre peuple de dire : nous croyons en l'Europe et nous allons dire aux européens que nous leur devons de l'argent, nous voulons rembourser, mais nous ne pouvons pas rembourser de revenus qui gardent rétrécissement. « Si vous gardez nous pressant de cette manière inhumaine, irrationnelle, vous perdrez votre argent et nous perdrons notre pays. »

    Maintenant, il arrive un moment quand vous avez besoin de dire et faire ce qui est juste, et si l'Europe dans son ensemble choisit de nous punir pour elle, parce qu'il n'est pas prêt à accepter la vérité, alors nous n'avons pas d'autre choix que de leur dire: « nous faisons de notre mieux et nous espérons vous retrouver dans vous-mêmes pour faire de votre mieux trop! »

    Je pense que c'est une controverse : vos idées sur l'austérité et l'allégement de la dette, tout le monde dit que vous avez raison.

    Si vous parliez de moi en janvier, il n'aurait pas été ainsi. La seule raison pourquoi maintenant ce n'est pas controversé plus est parce que nous avons lutté pendant six mois. Pour ceux qui disent de moi nous avons échoué, ces six mois ont été en vain, que j'ai dit « non, nous n'ont pas manqué ». Maintenant nous avons un débat en Europe qui n'est pas juste au sujet de Grèce, il s'agit du continent. Un débat que nous n'aurions pas eu autrement. Un débat qui mérite d'être de la Grèce, de notre continent, pesant d'or.

    Mais la politique est sur les résultats. Vous avez appelé le premier et le deuxième plan de sauvetage comme le traité de Versailles. Comment définiriez-vous le troisième ?

    La zone euro a commencé la vie en 2000. Il a été mal conçu et nous avons réalisé que nous devrions avoir réalisé que, en 2008 lorsque Lehman Brothers s'est effondré. Entre 2009 et 2010, nous avons été dans le déni complet comme l'Europe officielle fait précisément la mauvaise chose. Il s'agit d'un phénomène européen, c'est un problème à l'échelle européenne. Petite Grèce, 2 % de la zone euro PIB, élu un gouvernement qui a soulevé des questions cruciales pour toute l'Europe. Après que 6 mois de luttes, nous avons eu un revers majeur, nous avons perdu la bataille. Mais nous avons gagné la guerre de l'évolution du débat. Et il s'agit d'un résultat !

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. Le débat est le résultat ?

    Certainement ! Je ne peux pas quantifier ce résultat pour vous. Je ne peux pas vous dire fort combien il vaut la peine. Mais certaines choses ne sont pas mesurés en termes de prix, mais sur le plan de leur valeur.

    Vous aviez un plan B, avec une monnaie parallèle, mais ne voulait pas Tsipras Appuyez sur le bouton, pour résumer l'histoire.

    Il est le premier ministre, il a été son appel. Mon travail, comme son ministre des finances, était de fournir les meilleurs outils que j'ai pu et c'était sa décision s'il choisit de les utiliser ou non. C'est ce qui compte. Il y avait de bons arguments pour utiliser ces outils, et il y avait des arguments pour la touche ne pas.

    Lorsque vous avez fermé les banques, avez-vous pensé à ce moment que vous devez appuyer sur le bouton ?

    Clairement, j'ai pensé que nous devrions avoir réagi en nature lorsque l'Eurogroupe fermé les banques grecques et je l'ai dit pour l'enregistrement. Mais c'est ce que prise de décision collective est tout au sujet. Cela signifie que vous avez un cabinet intérieur qui décide. J'ai déposé ma recommandation mais j'étais en minorité. J'ai respecté la décision de la majorité et a agi selon elle, comme un joueur d'équipe devrait. C'est le fonctionnement des gouvernements et la démocratie et je l'accepte pleinement.

    Mais peut ce plan B toujours en vigueur ?

    Nous allons séparer deux choses. Il y avait un Plan B, qui, en fait, nous avons appelé régime X, à la différence 2012 Plan Z de la BCE, tel que rapporté dans le Financial Times il ya quelque temps. Plan X était un plan d'urgence pour faire face aux actes d'agression commis par la BCE, l'Eurogroupe et ainsi de suite. Puis, il y avait une conception tout à fait distincte pour un nouveau système de paiements via interface du Bureau de l'impôt. Ce système, comme je l'ai expliqué dans un article récent du Financial Times, est quelque chose qui aurait dû être appliquée de toute façon. Je pense que l'Espagne pourrait bénéficier de l'application à, ou en Italie par exemple. Pays ne disposant pas d'une banque centrale peuvent potentiellement bénéficier de ce moyen efficace de créer plus de liquidités et traitant plus efficacement multilatérale, l'extinction des arriérés entre l'État et ses citoyens, mais aussi parmi les citoyens.

    Donc, nous allons séparer ces deux « plans ». Le système de paiement pourrait et devrait être mis en place demain. Plan que x est maintenant, selon moi, partie de l'histoire parce qu'il a été conçu comme une réponse à agressif des actes qui aurait pour objectif de nous faire abandonner au cours des négociations. Maintenant que nous avons cédé, elle est devenue partie de l'histoire économique.

    Tsipras a déclaré au Parlement avant le vote, après le référendum, qu'il n'y n'avait aucun alternative pour les paquets, mais je pense qu'avec ce plan, que vous dites au peuple qu'il y a une alternative à l'emballage.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  21. Ma pensée politique, dès un très jeune âge, a été façonnée par une opposition fondée sur des principes, intellectuelle à TINA – à la logique néolibérale qu'il est sans Alternative. Cette opposition en forme de moi depuis que j'ai vécu en Grande-Bretagne sous Margaret Thatcher qui a lancé la TINA. Ma pensée politique visait toujours à lutter contre... TINA. J'ai même concocté une solution de rechange, disant que je crois pas TINA mais TATIANA : qui étonnamment il est une Alternative ! Donc je n'accepterais jamais estime qu'il y n'avait aucun alternative. J'accepterais qu'un premier ministre, compte tenu de toutes les alternatives, opte pour la solution de rechange moins mauvaise. Nous pouvons avoir un débat à savoir si son était la moins mauvaise, ou optimale, alternative. Mais la proposition selon laquelle il n'existe aucune solution de rechange est constitutionnellement étranger à chaque fibre de mon corps et mon esprit.

    Permettez-moi de vous interroger sur votre rhétorique : mafia, criminels...

    J'ai jamais utilisé le mot Mafia

    Terrorisme, waterboarding fiscal...

    Waterboarding fiscal : je suis très fier de ce terme. C'est un précis, une description précise de ce qui s'est passé depuis des années. Quel est le simulacre de noyade ? Vous prenez un sujet, vous poussez la tête dans l'eau jusqu'à ce qu'il s'étouffe, mais, à un certain moment, avant que la mort Vienne vous arrêtez. Vous tirez la tête juste à temps, avant l'asphyxie est terminée, vous autorisez pour prendre quelques respirations profondes et puis vous poussez la tête à nouveau dans l'eau. Vous le répète... jusqu'à ce qu'il avoue. Waterboarding fiscal, en revanche, n'est évidemment pas physique, c'est fiscal. Mais l'idée est la même et c'est exactement ce qui est arrivé à des gouvernements grecs successifs depuis 2010. Au lieu d'air, les gouvernements grecs dettes insoutenables de soins infirmiers ont été affamés de liquidité. Face à des paiements à leurs créanciers, ou ses obligations, ils se sont vu refuser liquidité jusqu'au tout dernier moment, juste avant la faillite, jusqu'à ce qu'elles « avoué » ; jusqu'à ce qu'ils ont signé les accords qu'ils savaient pour ajouter un nouvel élan sur la crise de l'économie réelle. À ce moment-là, la troïka fournirait suffisamment de liquidités, comme ils faisaient maintenant, avec les 7 milliards, le gouvernement grec a reçu pour rembourser le... BCE et le FMI. Tout comme le simulacre de noyade, cette liquidité ou « oxygène », est calculé pour être à peine assez pour garder le « sujet » va, sans défaut formellement, mais jamais plus que ça. Et si la torture se poursuit avec l'effet que le gouvernement reste totalement sous le contrôle de la troïka. Il s'agit de fonctions de waterboarding comment fiscal et je ne peux pas imaginer un terme mieux et plus précis pour décrire ce qui s'est passé.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  22. Sur mon utilisation du mot « terrorisme », prenons le cas du référendum. Le 25 juin nous avons présenté une proposition globale par la troïka. Nous avons étudié avec un esprit ouvert et conclu que c'était une proposition non viables. Si nous avons signé, nous auraient certainement échoué dans 4-5 mois et puis Dr Schäuble dirais « Voir, vous avez accepté les conditions, vous ne pourriez pas s'acquitter ». Le gouvernement grec ne peut se permettre de le faire plus. Nous devons récupérer notre crédibilité en signant seulement nous pouvons réaliser des accords. Donc je l'ai dit à mes collègues de l'Eurogroupe, le 27, que notre équipe a convoqué et a décidé que nous ne pouvions pas accepter cette proposition, parce que ça ne marcherait. Mais en même temps, nous sommes pro-européens et nous n'avons pas un mandat, ni la volonté ou l'intérêt, à entrer en conflit avec l'Europe. Nous avons donc décidé de mettre leur proposition au peuple grec de décider.

    Et qu'avons-nous l'Eurogroupe ? Il nous a refusé une prolongation de quelques semaines afin d'organiser ce référendum dans la paix et à la place ils ont fermé nos banques. Fermer les bords d'une économie monétisée est la pire forme de terrorisme monétaire. Il inspire la crainte chez les personnes. Imaginez si en Espagne demain matin les banques n'ont pas ouvrir en raison d'une décision de l'Eurogroupe permettant de forcer votre gouvernement à accepter quelque chose d'insoutenable. Espagnols aurait pris dans un tourbillon de terreur monétaire. Qu'est le terrorisme ? Le terrorisme est de poursuivre un programme politique par le biais de la propagation de la peur généralisée. C'est ce qu'ils faisaient. Pendant ce temps, les médias grecs systémiques étaient gens font régner la terreur à penser que, si ils ont voté non au référendum, Armageddon viendrait. Ce fut aussi une campagne basée sur la peur. Et c'est ce que j'ai dit. Peut-être les gens à Bruxelles n'aiment pas à entendre la vérité. Si ils se sont abstenus d'essayer d'effrayer le grec, puis je serait pas avoir utiliser ce terme.

    Mon point est la rhétorique appelant criminels au FMI, comme l'a fait Tsipras, n'est pas bon pour les résultats de la négociation. Et avec cette rhétorique, c'est difficile.

    Il n'a pas appeler le criminel de l'IMF. Soyons précis. Il a parlé un programme criminellement négligent qui imposées aux Grecs une crise monumentale, y compris une aide humanitaire d'urgence. Qui est exactement ce que les Grecs « programmes » étaient de fo 2010 et 2012. Mais permettez-moi d'ajouter un point important ici : on n'a pas tourné vers le haut de la « netteté » de notre rhétorique (p. ex. les remarque des Tsipras) jusqu'à la fin juin. Du 25 janvier jusqu'à la fin juin nous avions négocié de bonne foi alors que la troïka n'était pas. Nous avions été exceptionnellement doux et poli, face à l'hostilité incroyable et de dénigrement. Nous sommes allés dans chaque Eurogroup meeting avec bonnes propositions, suggérant à eux que nous devrions tous d'accord sur deux ou trois grandes réformes immédiatement (par exemple, évasion fiscale et la corruption, un nouvel impôt autorité indépendant de la politique, mais aussi de l'oligarchie). Ils ont rejeté nos ouvertures et ils nous ont menacés avec cessation des négociations si on osait faire nos propositions public, alors qu'ils ont fuit en même temps au Financial Times que nous n'avions pas de propositions. Ils ont insisté sur un cycle dénigrant, sans fin de discussions « techniques », tout en asphyxie notre économie. Ils se sont comportés façon abominable alors que nous avons continué à répondre avec des arguments solides et d'une manière hautement civilisée.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  23. Et nous avons assis là et il a fallu, mois après mois. Nous nous arrêtâmes jamais compromettre. Fin juin, notre premier ministre leur avait rencontré 9/10ème de la voie. Et que faisaient-ils ? Ils ont fait marche arrière même à partir de leurs propres positions, insistant sur le fait le 25 juin, par exemple, que la TVA sur les hôtels devrait s'élever à 23 % ! Il s'agissait d'un acte d'agression. À ce moment-là, nous avons décidé, très raisonnablement, de dire la vérité, pour parler de négligence criminelle de leur programme, de faire allusion à leur fiscale waterboarding. À un certain point la vérité doit être racontée. Européens perdent confiance dans l'UE en raison de leur paroi de mensonges et de propagande qui présente sous la forme d'une terminologie nuancée, quand en réalité ce qui se passe est une violation complète des règles de base de la logique des traités européens, comportement poli et de la démocratie.

    Mais alors pourquoi Tsipras l'accepter ?

    Vous devriez s'entretenir avec lui si vous souhaitez poser des questions à lui. Il n'est pas juste que je dois répondre au nom de quelqu'un d'autre, surtout mon premier ministre.

    Sein de l'Eurogroupe, certains ministres dépeint vous aimez difficiles à prévoir, luxueux mode de vie, beaucoup de photos... Que pensez-vous lorsque vous entendez ce type de portrait ?

    Il n'est pas vrai. Personne n'a dit quelque chose comme ça dans l'Eurogroupe. Ils peuvent très bien dit ces choses à l'extérieur de l'Eurogroupe, je ne sais ni soin. Tout le monde, en fin de compte, obtient jugé par la qualité de leurs récits publics. Je vais laisser vous et vos lecteurs pour porter un jugement sur leur comportement. Nous avons tous besoin d'être jugés par nos électeurs, par les citoyens européens. Dans mon cas, j'ai la conscience tranquille. Après l'Eurogroupe troisième que j'ai posté sur mon site mes interventions dans les trois réunions. Lisez-les et me dire si j'ai était imprévisible, impoli, peu importe. À mon avis, mes interventions étaient clairs, économiquement sans reproche et constructive. Les lecteurs peuvent lire et juger.

    Les gens comprennent-ils vos photos sur Paris Match par exemple ? Ne pensez-vous pas que les gens qui ont voté la Syriza, qui est un parti de gauche, comprennent ce type de photos ?

    Eh bien, vous souhaitez promener avec moi dans les rues d'Athènes et de voir ce qu'on me dit de tout cela ? Notre peuple n'est pas dérangés par tout cela, même si je l'ai dit clairement que l'esthétique de Paris Match a été terrible et je le regrette acceptant pour faire le photoshoot. Vous ne me croirez pas, mais, quand j'ai accepté, je ne savais pas ce que Paris Match a été-il n'est pas le genre de presse que j'ai jamais beaucoup savaient. J'ai demandé à voir le texte de l'article avant d'accepter de faire le photoshoot. Le texte était très bien et donc j'ai fait l'erreur d'accepter le photoshoot. J'ai se précipita la maison pour elle et n'a eu 15 minutes pour épargner. Danae, ma femme, dit moi, c'était comme une mauvaise idée, mais j'ai s'est déjà engagée et j'ai donc décidé de le faire rapidement, se précipiter d'un « set » à l'autre avant de partir pour une réunion avec le premier ministre. C'était mon erreur d'avoir accepté et j'ai présenté des excuses pour elle. Mais tous ces discours sur Paris Match et son photoshoot avait un seul but : pour s'assurer que mon message, en particulier les critiques rationnelles des moyens de l'Europe, obtient noyé dans photos moche et le bruit toxique.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  24. Qu'allez-vous faire de votre carrière politique ?

    Politique ne devrait pas être une carrière. Je suis membre du Parlement et très honoré par la confiance investie en moi par les électeurs. Mon engagement envers eux quand je suis entré politique en janvier dernier a été que je vais reposer mon sol et combattre le long de leur côté pour la démocratie et la prospérité en Grèce, mais aussi tout au long de Eyrope. Je suis ici pour le cours, I´m ne va nulle part.

    Vous êtes un universitaire, professeur et auteur de livres très bons comme le Minotaure. Est-ce que vous avez aimé la politique, ce que vous avez vu à Bruxelles ?

    Je n'aimais certainement pas ce que j'ai vu à Bruxelles et je ne pense pas que toute européenne il voudrais si ils ont eu la chance de le voir pour eux-mêmes. Mais c'est ce que nous avons, c'est l'UE nous avons, et nous devons y remédier. Le pire ennemi de la démocratie est les citoyens qui disent il s'agit d'un système terrible, mais je ne suis pas disposé à faire quoi que ce soit pour le changer.

    Pourquoi n'avez-vous pas d'alliés dans l'Eurogroupe ? Je veux dire, ni France, ni Italie, Espagne, Irlande... Pays qui, au début, avec Syriza, avaient Hovanessian positive et à la fin, on comptait 18 contre 1.

    Ce que vous devez comprendre, c'est que cet équilibre de 18-1 dans l'Eurogroupe est une illusion. Les 18 sont très nettement divisés en trois groupes. La minorité minuscule, minuscule qui croient à l'austérité. Le plus grand groupe de pays ne croire pas en l'austérité mais impose l'austérité sur leur propre peuple. Et puis, il y a un autre groupe de pays qui croient en l'austérité ni ne mettent en pratique – comme la France. Mais ils craignent que s'ils nous soutiennent ouvertement puis austérité et la troïka viendra leur chemin.

    Quelle est votre relation avec Schäuble, de Guindos et peut-être Dijsselbloem ?

    Aucune relation n'aurait pu exister avec Dijsselbloem. Ce n'est pas juste parce qu'il est tellement intellectuellement léger mais, surtout, parce qu'il est indigne de confiance. Par exemple, il a choisi de mentir pour moi dans mon premier Eurogroupe sur procédure. C'est une chose d'être en désaccord avec le Président de l'Eurogroupe. C'est tout à fait autre chose de lui mentir à vous au sujet de procédures importantes gravement. En revanche, Schäuble et de Guindos sont deux collègues que j'aime beaucoup parler, à un niveau personnel. Nos conversations étaient souvent difficiles, mais ils sont aussi intéressants échanges. Tant qu'universitaire, il n'y a rien de plus intéressant que les échanges intéressants. Nos désaccords étaient graves mais, au plan personnel, il y avait le respect mutuel et un échange utile d'idées s'est amusé. Le problème est que lorsque vous mettez tous ces gens ensemble à l'Eurogroupe, en raison de la catastrophique mauvaise conception institutionnelle de l'Eurogroupe, vous finissez par insuffisance de gouvernance qui porte atteinte à l'Europe. Ainsi, dans un contexte différent, le cadre institutionnel, je suis sûr qu'avec des collègues comme de Guindos et Schäuble notre relation aurait pris fin par produire des fruits plus savoureux.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  25. Pour en revenir à la question sur l'Espagne. Quelles sont les leçons de la Grèce pour l'Espagne ? Le gouvernement espagnol a déclaré que si les gens votent pour Podemos, problèmes viendront et Espagne deviendra Grèce après quelques mois.

    Je pense que le peuple espagnol doivent se pencher sur la situation économique et sociale en Espagne et fonder le jugement sur ce que leurs besoins de la société, indépendamment de ce qui se passe en Grèce, France... Le danger de devenir la Grèce est toujours là et se concrétisera si vous continuez à répéter les mêmes erreurs qui ont été imposées à la Grèce. Punir une fière nation afin de mettre la peur dans un autre, c'est pas ce que l'Europe devrait être tout. Il n'est pas l'Europe que nous avons signé pour, pas l'Europe qui González avait signé pour ou Papandreou, ou Giscard d'Estaing et Helmut Schmidt etc. Nous devons retrouver le sens d'être européens et trouver les moyens de recréer le rêve de prospérité partagée avec la démocratie. L'idée que la peur et la haine vont être les créateurs de la nouvelle Europe est une idée qui va nous conduire tête baissée vers un années 1930 postmoderne. Je pense que le peuple de l'Espagne et de Grèce savent exactement ce que les années 1930 a fait pour eux.

    Vous avez dit une fois que le legs de Thatcher était à la financiarisation, centres commerciaux et Tony Blair. Et je vous demande, quel est l'héritage de Merkel, de son leadership ?

    L'Europe est en train de tourner d'un Royaume de prospérité partagée, qui est comment nous avons imaginé, dans une cage de fer pour nos peuples. J'espère que Mme Merkel décide que ce n'est pas un héritage qu'elle veut laisser derrière.


    http://www.zerohedge.com/news/2015-08-02/varoufakis-1967-there-were-tanks-and-2015-there-were-banks

    RépondreSupprimer
  26. Pourquoi une ville de Californie ne peut sembler à économiser l'eau

    Related Rosanna Xia,
    Monte Morin
    1 août 2015, 06:53 pm


    À une époque où les responsables de l'eau de l'Etat exhortent les habitants à laisser leurs pelouses qui fanent à l'or ou offrant des rabais pour les arracher, l'utilité de l'eau de la ville-exploité de El Monte n'a pas encore de réduire le nombre de jours résidents peuvent eau en raison de la grave sécheresse.

    Alors que trois autres agences de l'eau qui servent parties de la ville de San Gabriel Valley ont limité l'arrosage des pelouses à seulement deux jours par semaine - shriveling herbe et l'économie d'eau dans le processus - opération de l'eau municipale d'El Monte a été classé parmi les six fournisseurs pire conservation dans l'état.

    Au lieu de parvenir à une réduction de 8% de l'eau mandaté par l'Etat, El Monte raté cet objectif de 17 millions de gallons en Juin, soit près de 23 points de pourcentage, selon la Commission de contrôle des ressources en eau Etat.

    En conséquence, les responsables de l'eau de l'Etat prévoient de contacter l'agence pour discuter des actions correctives. Si les problèmes persistent, la ville pourrait faire face à des amendes de 500 $ à 10.000 $ par jour, selon des responsables.

    Le vendredi, cependant, directeur municipal Jesus Gomez a défendu la performance de El Monte. Il a déclaré que ses clients utilisent moins d'eau par habitant que les communautés environnantes, ajoutant: "les résidents conservent de."

    Néanmoins, les quartiers qui relèvent de district de l'eau de la ville ont pelouses nettement plus écologiques que ceux desservis par les services publics d'eau privées de Golden State Water Co., San Gabriel Valley Water Co. et la Californie American Water.

    Le vendredi dans la ville d'environ 116.000 habitants, les enfants ont joué sur les toboggans gonflables et pataugeoires plastique. Une femme âgée arrosé sa cour avant dans l'après-midi soleil brûlant à l'aide d'un tuyau sans buse. Elle a laissé l'eau couler comme elle dit aux journalistes en espagnol qu'elle avait pas entendu parler de règles d'eau de la ville.

    D'une rue à l'autre, les résidents avaient différentes hypothèses de la quantité d'eau qu'ils pourraient utiliser. Certains ont dit qu'ils ne devaient pas arroser leur pelouse plus de deux fois par semaine, d'autres étaient pas au courant de toutes les règles, et beaucoup ont dit que les seules choses qu'ils savaient au sujet de la sécheresse ont été ce qu'ils ont vu à la télévision nouvelles.

    «Je vais juste essayer de sauver mes fleurs», a déclaré Martha Centeno, qui a vécu à El Monte depuis 23 ans. La ville sert environ 23 000 clients d'eau, selon l'office des eaux de l'Etat. En 2009, la première année de la sécheresse, El Monte franchi une étape "émergents pénurie" de plan de conservation 2, mais n'a pas encore de passer à une «pénurie modérée" stade 3 ou 4 "haute pénurie" plan.

    En vertu de son plan de l'étape 2, les résidents sont invités à ne pas arroser les trottoirs et les allées et peuvent arroser leurs pelouses seulement de 20 heures à 6 heures du matin.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  27. Gomez a dit la ville est dans le processus d'adoption d'un plan de la sécheresse stade 4, qui interdirait le lavage des trottoirs et des allées et limite l'arrosage des pelouses à seulement deux jours par semaine, entre autres actions.

    Le Conseil municipal a échoué deux fois à approuver la proposition. Maire Andre Quintero dit que le processus a été «absolument frustrante" et qu'il est perplexe quant à pourquoi il n'a pas passé.

    La question est prévue pour venir devant le conseil nouveau mardi. Il a été rétrogradé en urgence afin qu'il ne nécessite que trois voix sur cinq à passer, mais prendra plus de temps pour entrer en vigueur.

    "Il faudra 30, peut-être 60 jours pour mettre en œuvre», a déclaré Quintero.

    Pendant ce temps, dans les quartiers desservis par d'autres agences de l'eau, les résidents ont déjà été avertis de ne pas arroser plus de deux fois par semaine, certains depuis Avril.

    Ralph Nunez, 63, un inspecteur du logement à la retraite de la ville de El Monte, a vécu dans sa maison sur Venita rue depuis 31 ans. Les gens de son quartier sont très conscients de la sécheresse, at-il dit, et il attribue Golden State, leur fournisseur d'eau.

    Nunez est en train de refaire sa bien-aimée cour de 500 pieds carrés à être plus sécheresse amical. Golden State a également été aidait à installer des dispositifs intérieurs plus efficaces avec leur programme de remise.

    "Je suppose que si nous ne conservons pas, ils avaient commencent à nous pénaliser au lieu de trouver une solution", at-il dit.

    Toby Moore, directeur des ressources en eau et hydrogéologue en chef pour Golden State, a déclaré la compagnie dessert 160 clients à El Monte, en plus d'autres communautés du comté de Los Angeles.

    La société a commencé à restreindre l'arrosage des pelouses en Avril, et il a institué un programme de rationnement 1 Juillet.

    La plupart des fournisseurs d'eau en Californie du Sud ont déménagé à limiter l'arrosage des pelouses à deux ou trois jours par semaine, de 50% à 60% de la consommation d'eau d'été est l'arrosage extérieur, dit Moore.

    "Ce qui est où vous avez la possibilité de réduire", a déclaré Moore. «Quand nous sommes allés à deux jours de l'arrosage, nous avons vu une grande réduction de l'utilisation. Nous savons qu'il est efficace."

    Alors que le directeur de la ville de El Monte dit qu'il espère éventuellement limiter l'arrosage des pelouses, il souligne que les consommateurs d'eau de la ville utilisent déjà moins d'eau que les résidents des communautés voisines.

    En Juin, les clients de l'eau de la ville ont utilisé une moyenne de 64 gallons par personne et par jour. Par comparaison, les clients San Gabriel Valley Water Co. - résidant dans plusieurs villes - utilisés 69 gallons (261 l) et les clients de Golden State utilisés 90. clients Californie américains ont utilisé 125 gallons (473 l) par personne par jour, selon les données de l'Etat.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  28. Ville la clientèle de l'eau Scott Yu, 45 ans, a dit qu'il sait peu de choses sur le taux de El Monte de la consommation d'eau. Le consultant privé dit qu'il n'a pas encore entendu de la ville à propos de la conservation de l'eau et vaguement parler rappelle que les tarifs de l'eau pourrait monter.

    Mais quand il a remarqué certains de ses voisins avait coupé l'arrosage, il a dit qu'il a emboîté le pas. Il abattit arrosage à 10 minutes par jour à partir de 20 et les eaux pendant la nuit pour éviter l'évaporation.

    Il a dit qu'il pense que son quartier a fait sa part.

    "Tout le monde est de sauver un peu plus ici et là," a t-il dit.

    http://touch.latimes.com/#section/1780/article/p2p-84121235/

    RépondreSupprimer
  29. Ce raccord pour vous : la Chine essaie de pousser des pommes de terre vers le public

    Xinhua
    2015-08-02
    09:27 (GMT + 17)

    "Yum ! Ils sont tous faits de pommes de terre !" criaient Li Minghan neuf ans lors de l'exécution autour de stands snack lors du Congrès de pomme de terre du monde vient de s'achever à Pékin.

    La jeune fille s'est engagé à essayer les boissons, les nouilles et même la crème glacée faite de pommes de terre à l'événement, mis en scène comme la Chine tente de conjurer une crise alimentaire potentielle de convaincre sa population du bien-fondé de l'ergot de l'humble comme une alternative au riz et le blé.

    Pommes de terre est originaires d'Amérique du Sud. Ils peuvent survivre dans des conditions difficiles,"a déclaré Li, affichant les connaissances qui lui a permis de gagner un concours scientifique de l'école sur le thème de la pomme de terre. Fries français sont la nourriture favorite de Li. Certains de ses premiers souvenirs sont de manger des frites à McDonald et KFC comme la manie de Fast-Food a balayé la Chine.

    Les autorités doivent souhaiter que tout le monde avait ces souvenirs friands de manger des pommes de terre. Pour l'ancienne génération, ils sont associés à la faim désespérée.

    Grand-mère de Li, Jia Zhongning, mangé des pommes de terre pour chaque repas en 1972 lorsqu'elle travaillait dans un quartier pauvre de la province du Sichuan.

    « Nous leur grillés au-dessus du feu ou leur bouillie, », a déclaré le professeur de biologie retraité. « Ils devaient se nourrir de beaucoup de gens. »
    Jia et beaucoup de chinois qui ont vécu la rude période connue comme la révolution culturelle dans les années 60 et 70 pourrait être pardonnée de jamais vouloir voir une autre pomme de terre. Comme si ce n'était pas assez d'une perception négative de la campagne de promotion de la part des autorités démanteler, beaucoup en Chine estiment que les pommes de terre sont malsaines.

    Néanmoins, le pays augmente la production de pommes de terre pour en faire un aliment, de mieux assurer la sécurité alimentaire qu'il doit faire face le resserrement des approvisionnements de terres agricoles, l'eau et le travail. Il est devenu le plus grand producteur de pommes de terre au monde, avec une zone de plantation de 5,6 millions d'hectares.

    Le ministère de l'Agriculture prévisions Chine consommera 50 milliards de kg en 2020 (50.000.000 t) plus de nourriture que ce qu'il a fait en 2010. Il souligne que les pommes de terre sont plus résistantes au froid et la sécheresse, et qu'il est plus facile d'améliorer leur efficacité rendement comparé avec le blé et le riz.

    Une pomme de terre de taille moyenne contient autant de protéines comme un oeuf et 10 fois plus de vitamine C qu'une pomme, selon Xie Conghua, chercheur à l'Université Huazhong Agricultural.

    Beaucoup au Congrès étaient bien au courant que valeur nutritive de cette culture féculents depuis longtemps par l'Occident.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  30. "Manger des pommes de terre avec modération peut vous aider perdre du poids. Votre faim sera rassasie et vous vous sentirez satisfaits,"Yan Changwu, un chef à l'événement dit à un groupe de visiteurs féminins qui inquiète que les pommes de terre contribuerait à l'obésité.

    En tant que fan de salade de pommes de terre, le chef de 41 ans a avisé que les pommes de terre peuvent être considérés comme un légume ou un fruit.

    Il a dit qu'il développait des versions à base de pommes de terre des plats chinois traditionnels, dont des nouilles et des pains cuits à la vapeur pour essayer d'obtenir les convives à les accepter plus.

    La campagne de gouvernement et il sera réussies ? « Seul le temps dira », a déclaré Yan.

    http://www.wantchinatimes.com/news-subclass-cnt.aspx?id=20150802000028&cid=1103

    RépondreSupprimer
  31. Monstres de l'Ukraine : Made In USA


    Soumis par Tyler Durden le 02/08/2015 22:15-0400
    Soumis par Justin Raimondo via AntiWar.com,


    Nous sommes dans le marasme de l'été du cycle news, un moment idéal pour notre gouvernement et les médias – ou je me répète ? – de laisser tomber certaines histoires qui dérangent dans le trou de mémoire. Mon travail, bien sûr, est de les récupérer...

    Mes souvenirs de l'Ukraine ? Je me souviens des dépèches hurle sur une soi-disant "imminente" et "massive" invasion russe de ce pays : les médias anglo-saxons étaient feu avec un véritable compte à rebours pour le jour j et nous avons eu droit à sinistre observations russe troupes et chars se réunit à la frontière, qui aurait été juste en attente de l'ordre de Poutine à Kiev de prendre. Et il trouve là-bas a été une invasion, de toutes sortes – même si ce n'est pas un russe. C'est le régime Kiev propres fantassins revenaient du front et allumer leurs maîtres.

    La guerre est va mal pour le gouvernement d'oligarque Petro Poroshenko. L'Est ukrainiens, qui est passé en révolte après le coup d'État parrainé par le U.S. jeté démocratiquement élu le Président Viktor Ianoukovitch, ne présentent aucun signe d'abandonner : ils ont repoussé la campagne "antiterroriste" lancée par Kiev, supporter acharné bombardement de leurs villes et supportant plusieurs milliers de victimes, pour ne pas mentionner la destruction généralisée. En effet, la longue guerre brutale menée par Kiev contre ses « citoyens » a sans doute endurci la détermination des rebelles et fait d'envisager la réconciliation impensable.

    Comme d'habitude avec les fanatiques violents, les buts de guerre des putschistes de Kiev – pour ramener les provinces orientales au bercail – ont été rendues impossibles par leurs méthodes et de la conduite. Le blocus de facto de imposée à l'est a lié les séparatistes tous le plus étroitement à la Russie et donc économie ainsi que la haine brûlante d'un gouvernement, que les gens de l'est considèrent comme "fasciste" a scellé le sort du pays.

    Incapable de casser des rebelles résoudre, « révolutionnaires » qui une fois réunis dans le Maidan ont commencé à tourner les uns des autres. Poroshenko, peur de la montée en puissance des milices extrême-droite qui forment l'épine dorsale de son armée de fortune, a ordonné leur dissolution – et les droitistes résistent.

    Un affrontement entre la milice de Secteur droit et de la police ukrainienne l'autre jour a abouti à une bataille rangée comme les droitistes ont attaqué les positions de la police à Moukatchevo, dans l'ouest de l'Ukraine et a pris un otage du garçon de six ans. Un litige portant sur la régulation du fonctionnement local de la contrebande de cigarettes avait pris fin avec deux voyous du secteur droit tués et sept autres – on ne sait pas quel côté ils appartenaient à – blessés. Les droitistes utilisé des lance-grenades à pulvériser deux voitures de police. Eh ne bien, aucuns soucis, Washington va Envoyer des remplacements... pour les voitures et les lanceurs.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  32. Le gros problème pour le régime de Kiev est ce secteur du droit et des milices alliées d'extrême-droite sont au cœur de leur opération militaire contre l'est. Secteur droit a fourni le muscle de la révolution de la jeune fille, debout dans la ligne de front contre le largement redouté Berkut special forces fidèles à m. Ianoukovitch. Si ces voyous doivent être freinées, le succès de la campagne "antiterroriste" est douteux : mais Kiev est de plus en plus réticents à payer le prix élevé d'apaiser leurs de plus en plus gênant Praetorians.

    Au lendemain du stand Moukatchevo off a été une victoire claire pour les droitistes, qui ont vu leur chef, Dmytro Yarosh, un membre du Parlement, en négociation avec le ministère de l'intérieur – et le secteur droit milice barrer la route de Kiev sur les lieux des combats. Le résultat fut une annonce du ministère de l'intérieur, que le chef de la police de Moukatchevo a été suspendu, en attendant une "enquête" des accusations de complicité de contrebande.

    En bref, secteur du droit est sorti victorieux. Suite à leur victoire, le groupe a déclaré qu'un référendum aura lieu – sans recueillir les signatures requises et sous leur patronage-sur plusieurs questions, essentiellement adopter leur programme complet pour la nation. Ils réclament une déclaration officielle de guerre contre la Russie, un blocus complet des provinces orientales, la loi martiale et la légalisation de leurs milices. Oh oui, et ils veulent aussi le gouvernement actuel, jusques et y compris Poroshenko, à être mis en accusation.

    Baigne dans la dette et rapidement naufrage dans un économique abysses, Ukraine est littéralement à venir dehors à craquer – et le dessous laid de la jeune fille "revolution" est exposée à la lumière du jour. La dernière atrocité est la découverte d'une chambre de torture utilisée par des membres du bataillon "Tornado", un autre groupement d'extrême-droite, dans lequel la milice membres a enlevé, torturé, violé et volé les citoyens dans la région de Luhansk , où le gouvernement se bat pour conserver un minimum de contrôle. Huit membres de la milice de la tornade ont été récemment arrêtés et sont détenus par des procureurs militaires à Kiev : les Tornado "volontaires," qui se composent principalement d'ex-détenus, défendent leurs actes en affirmant qu'il s'agit des représailles juste parce qu'ils ont découvert une opération de contrebande dirigée par des responsables locaux – qui, disent-ils, collaborent avec les rebelles. Ils ont initialement refusé de jeter bas les armes et barricadés dans leur camp.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  33. Le Bataillon Aidar, opère également dans l'Est de l'Ukraine, a été accusé par Amnesty International d'avoir commis des crimes de guerre: c'était en 2014, mais les charges ont été largement ignorés jusqu'à ce que le gouverneur de la région commença à se plaindre. Chef de file de Aidar, membre du Parlement Serhiy Melnychuk, de l'ultra-nationaliste Parti Radical, a été dépouillé de l'immunité de poursuites et accusé d'enlèvement, l'émission de menaces et d'exploitation d'un gang criminel. Melnychuk, tout en admettant il n'y avait "des pillages", attribué la dissolution du bataillon Aidar par les autorités de la "Propagande russe" et a révélé que certains membres sont toujours en activité indépendante à Louhansk.

    Ensuite, il y a l'ouvertement néo-nazis Azov Brigade, dont membres sport fasciste des symboles de l'époque de la seconde guerre mondiale, et dont le leader, Andriy Biletsky, déclare que l'objectif de son groupe est de « diriger les Races blanches du monde dans une lutte pour leur survie. » Il y avait tant de mauvaise publicité entourant le bataillon d'Azov que le Congrès américain, à l'unanimité, a adopté une loi interdisant toute aide au groupe – une disposition, comme cette pièce de Joseph Epstein dans the Daily Beast fait remarquer, c'est essentiellement inopposable :

    "Dans une interview avec The Daily Beast, le sergent Ivan Kharkiv du bataillon Azov parle d'expérience de son bataillon avec les entraîneurs américains et nous bénévoles très affectueusement, même mentionner US bénévoles ingénieurs et techniciens médicaux qui est encore actuellement aidant. Il parle aussi de l'appui important et actif de la diaspora ukrainienne dans le nous comme pour la formation qu'ils ont et continuent de recevoir de nombreuses forces armées étrangères. Kharkiv, dit "il faut prendre connaissance de toutes les armées... Nous payons pour nos erreurs avec nos vies. »

    "Les responsables américains impliqués dans le processus de sélection ont évidemment des instructions pour dire que les forces américaines n'entraînez pas le bataillon d'Azov ainsi. Ils disent aussi que les membres d'Azov sont éliminés, mais personne ne semble savoir précisément comment c'est fait. En fait, compte tenu de la façon dont fonctionne le gouvernement ukrainien, il est presque impossible. »

    Oui, vos impôts vont armer, de former et de flux des néo-nazis en Ukraine. C'est ce que nous avons acheté en quand Washington a décidé de lancer une opération de changement de régime dans ce coin débraillé de l'Europe du sud-est. Votre argent va également pour soutenir l'économie du pays dévasté par la guerre – quoique pas avant le gouvernement corrompu des fonctionnaires râteau leur coupez la tête.

    Dmytro Korchynsky, qui dirige un groupe d'extrême-droite plusieurs « volontaires » se sont réunis en "bataillon de Sainte-Marie," déclare son objectif d'organiser un "Christian des talibans" qui mettra l'Ukraine à l'avant-garde d'un effort visant à "mener les croisades," ajoutant: "notre mission n'est pas seulement à expulser les occupants, mais aussi la vengeance. Moscou doit brûler".

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  34. C'est un objectif américain néocons et leurs catalyseurs libérales peuvent se rallier, mais invocation de Korchynsky des Taliban devrait faire le reste d'entre nous étape retour de ce précipice. C'est aux États-Unis, dans les affres de la dernière guerre froide, qui se regroupaient, financé, formés et armés de ce qui deviendra plus tard les talibans afghans – et nous savons tous où conduit cette route.

    Une fois de plus, dans notre quête sans fin des monstres étrangers pour détruire, nous créons des monstres encore plus étrangers qui fourniront l'excuse suivante pour les croisades. C'est une machine à mouvement perpétuel de la folie politique étrangère – et le parti de la guerre il aime ça.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-08-02/monsters-ukraine-made-usa

    RépondreSupprimer
  35. Quelque chose de cassé juste : Taux de fret de récipient d'Asie vers l'Europe Crash 23 % en une semaine

    Soumis par Tyler Durden le 02/08/2015 21:53-0400

    Un des quelques garnitures argent entourant l'économie chinoise-atterrissage dur ces dernières semaines a été la résilience et la force du Baltic Dry Index surprenant : alors même que la demande des produits chinois a cratérisées en 2015, cet « index » a plus que doublé au cours des derniers mois de tous les temps creux et enfin cocher était en vol stationnaire juste plus 1 100.

    - voir graphique sur site -

    Beaucoup sont demandaient comment il était possible qu'avec accélérant détérioration dans toutes les catégories de biens chinois, pour ne pas mentionner l'éclatement de bulles d'actifs divers, expéditeurs globales pourraient exiger des taux de fret plus élevés, l'indication d'un marché de transport étanche ou un saut dans la demande de produits de base, ni de ce qui semblait crédible.
    Nous pouvons avoir la réponse.

    Il semble que la récente hausse de tarifs d'expédition était analogue à la bounce chat mort dans les prix du pétrole brut : une anticipation pilotée par le spéculateur pour un rebond durable qui n'eut jamais lieu. Et maintenant, juste comme avec des prix du brut, c'est tous s'écraser vers le bas... encore une fois.

    Selon Reuters, des taux de fret maritime pour le transport de conteneurs des ports en Asie à l'Europe du Nord a chuté de 22,8 % à 400 dollars (364,35 €) par conteneur de 20 pieds (6,10 m/TEU) dans la semaine s'est terminée vendredi dernier, les données de l'Index de fret conteneurisé Shanghai a montré.

    Taux de fret sur la route de navigation plus achalandé du monde ont plongé cette année en raison de la surcapacité de navires disponibles et l'atonie de la demande pour les marchandises transportées. Taux généralement jugées rentables pour les compagnies maritimes sur la route sont à environ US$ 800 - US$ 1 000 par TEU. En d'autres termes, aux prix courants expéditeurs perdent un demi-dollar sur chaque dollar contractuelle réservé aux taux actuels.
    Selon les données de Shanghai, c'était la troisième semaine de chute sur route plus fréquenté du monde, les taux de fret. Taux de fret de récipient ont jusqu'ici a augmenté en 5 semaines cette année mais tombé à 23 semaines.

    Dans la semaine à vendredi, les taux de fret de récipient a chuté de 24 % d'Asie aux ports de la Méditerranée, a chuté de 4,4 % aux ports sur la côte ouest des Etats-Unis et ont baissé de 3,7 % aux ports sur la côte est des Etats-Unis.
    Maersk Line, le leader mondial avec plus de 600 navires et une partie de l'huile danoise et groupe de livraison AP Moller-Maersk, était une des rares sociétés expédition conteneur pour réaliser un bénéfice l'an dernier. La société contrôle environ un cinquième de tous les conteneurs transportés d'Asie vers l'Europe.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  36. Le rebond de chat mort dans les tarifs d'expédition devrait en effet être sur et si la glissière accélération se poursuit au rythme actuel, non seulement seront expéditeurs mothball voies de transit clé, mais la plus grande préoccupation pour l'économie mondiale, le ralentissement sans précédent dans des volumes d'échanges mondial, dont nous avons signalé il y a une semaine, sera non seulement confirmé mais est susceptible de déclencher une nouvelle récession mondiale.

    - voir graphique sur site -

    À moins, bien sûr, les planificateurs centraux apprennent à imprimer commerciales et très bientôt à cette...

    http://www.zerohedge.com/news/2015-08-02/something-just-snapped-container-freight-rates-asia-europe-crash-23-one-week

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui donne la tonne chargée à moins de 50 cts d'euro pour 1000 km
      ------------------------

      Un 20 pieds de long (6,1 m) conteneur ISO est égal à 1 EVP.
      Quarante-pied conteneurs empilés sur le dessus de deux conteneurs de vingt pieds. Ces quatre conteneurs représentent 6 TEU.The équivalent vingt pieds (souvent TUE ou EVP) est une unité inexacte de la capacité de chargement souvent utilisé pour décrire la capacité des navires porte-conteneurs et les terminaux à conteneurs. [1] Il est basé sur le volume d'un 20 pieds de long (6,1 m) conteneur intermodal, une boîte métallique de taille standard qui peuvent être facilement transférées entre différents modes de transport, tels que les navires, les trains et les camions. [1]

      Il y a un manque de normalisation en ce qui concerne la hauteur, comprise entre 4 pieds 3 pouces (1,30 m) et 9 pieds 6 pouces (2,90 m), à la hauteur la plus courante étant de 8 pieds 6 pouces (2,59 m). [2] Aussi , il est courant pour désigner conteneurs de 45 pieds (13,7 m) en 2 TUE, plutôt que 2,25 EVP.

      Sommaire [masquer]
      1 unité équivalente Quarante-pied
      2 Equivalence
      3 Voir aussi
      4 Notes
      5 Références
      6 Bibliographie

      Quarante-pied unité équivalente [modifier] Cette section a besoin des citations supplémentaires pour la vérification. S'il vous plaît aider à améliorer cet article en ajoutant des citations aux sources fiables. La matière d'Unsourced peut être défiée et enlevée. (Mars 2014)

      Le conteneur intermodal standard est désigné comme vingt pieds de long et 8 pieds (2,44 m) de large. [1] En outre, il est un conteneur standard avec la même largeur, mais une longueur doublé de quarante pieds appelé un conteneur de 40 pieds, ce qui équivaut à un quarante -Pied unité équivalente (souvent FEU ou feu) dans le transport de fret (considérés comme étant deux TUE, voir ci-dessous).

      Portants du conteneur empilage est à l'ordre pierre angulaire couplings.In de 40 pieds pour permettre l'empilement de ces types un conteneur intermodal quarante-pied a une longueur exacte de 40 pieds (12.192 m), tandis que le conteneur intermodal vingt pieds norme est légèrement plus courte ayant une longueur exacte de 19 pieds (10,5 pouces 6.058 m). Les verrous tournants sur un navire sont mis à une distance de sorte que deux conteneurs de vingt pieds standards ont un écart de trois pouces qui permet à un seul conteneur de quarante pieds à être mis sur le dessus.

      Les conteneurs de quarante pieds ont trouvé une acceptation plus large, car ils peuvent être tirés par camion semi-remorque. La longueur d'une telle combinaison est dans les limites de la réglementation routière nationaux dans de nombreux pays, ne nécessitant pas d'autorisation spéciale. Comme certains règlements de la route permettent camions plus longs, il ya aussi des variations du conteneur de quarante pieds norme - en Europe et dans la plupart des autres endroits un conteneur de 45 pieds (13,72 m) peut être tiré comme une remorque. Conteneurs avec une longueur de 48 pieds (14,63 m) ou 53 pieds (16,15 m) sont limités au transport routier aux États-Unis. Bien que plus de 40 pieds, ces variantes sont mis dans la même classe d'unités équivalentes de quarante pieds.

      Les porte-conteneurs ne prennent conteneurs de 40 pieds et de 20 pieds sous le pont, plus conteneurs de 45 pieds au dessus du pont. Quatre-vingt dix pour cent des conteneurs qui les porte-conteneurs transportent sont des unités de 40 pieds. Comme porte-conteneurs transportent 90% du fret des mondes, au moins 81% des mouvements de fret du monde par conteneurs de 40 pieds

      Supprimer
    2. Voir:

      http://huemaurice7.blogspot.fr/2009/12/16-porte-containers-polluent-plus-que.html

      Supprimer
  37. La Surveillance va État Mainstream : Windows 10 est je regarde (& Logging) tout

    Soumis par Tyler Durden le 02/08/2015 15:55-0400


    Si l'exposition patriotique de Edward Snowden de toutes choses "état de surveillance super secrète" en Amérique n'était pas assez, Newsweek rapporte que, comme des dizaines de millions d'affamés utilisateurs PC Télécharger la mise à jour gratuite, Windows 10 regarde - et enregistrement et partage - tout utilisateurs faire... et nous dis tout.

    Windows 10 devrait être renommé en OS de Spyware https://t.co/4N8x3XJ9dv
    — Thomas Fuchs (@thomasfuchs) 31 juillet 2015

    Partir du moment où un compte est créé, Microsoft commence à regarder. La société enregistre les informations des clients de base - nom, coordonnées, mots de passe, données démographiques et détails de carte de crédit - mais elle aussi creuse un peu plus profond... et trouver des réponses n'est pas facile, comme un expert de la vie privée s'exclama: « il n'y a pas de monde dans les 45 pages de documents d'orientation et opt-out paramètres réparti sur 13 écrans de paramètres différents et un site Web externe constitue 'une transparence réelle'. »

    Comme le rapporte NewsWeek,

    Plus de 14 millions de périphériques exécutent déjà Windows 10 de Microsoft après son lancement mondial mercredi, mais il n'est pas clair combien de leurs utilisateurs lire sa politique de confidentialité et contrat de Service avant le téléchargement. Niché à worth les 45 pages de conditions générales (1er août) est un coup de force importante : l'entreprise recueille des données sur une grande partie de ce que vous tout à l'aide de son nouveau logiciel de.

    Dès qu'un compte est créé, Microsoft commence à regarder. La société enregistre les informations de base de clients - nom, coordonnées, mots de passe, données démographiques et détails de carte de crédit - mais aussi, il creuse un peu plus profond.

    Autres informations que Microsoft enregistre comprennent les requêtes de recherche de Bing et de conversations avec le nouvel assistant personnel numérique Cortana ; contenu des communications privées comme le courrier électronique ; sites Web et applications visités (y compris les fonctionnalités accédées et longueur de temps utilisé) ; et le contenu des dossiers privés. En outre, « vos mots tapés et manuscrites sont recueillies, » la déclaration de confidentialité dit, dont de nombreux observateurs en ligne comparent à un keylogger. Microsoft dit qu'ils recueillent les informations « afin de vous fournir un dictionnaire utilisateur personnalisé, aide, vous tapez et écrire sur votre appareil avec une meilleure reconnaissance de caractères, et vous fournir des suggestions de texte que vous tapez ou écrivez. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  38. Toute cette information ne reste pas nécessairement avec juste Microsoft. La société affirme qu'il utilise les données collectées pour des trois finalités : pour fournir et améliorer ses services ; pour envoyer des clients personnalisés promotions ; et d'afficher des publicités ciblées, qui requiert parfois l'information être partagés avec des tiers.
    Bien que peut-être surprenant pour certains, pratiques de collecte de données de la société s'inscrivent dans la nouvelle norme de l'industrie.
    ...
    Aussi, comme ses concurrents, Microsoft dit qu'il communique le contenu des communications privées ou des fichiers dans des documents enregistrés à "répondre à un processus légal valide." Dans son dernier bi-annuel transparence rapport publié fin mars, il est révélé qu'aux demandes de gouvernement 31 002 d'informations reçues entre juin et décembre 2014, elle ne révélait le contenu de communications personnelles dans 3,36 % des cas et de données sans contenu dans 73,17 %.
    ...
    Microsoft n'a pas répondu aux demandes de commentaire sur les spécificités des termes la vie privée, mais en leur présentant un billet de blog, l'avocat général adjoint de Microsoft, Horacio Gutierrez, appelle la déclaration de confidentialité « une ressource simple pour comprendre les engagements de Microsoft pour la protection de la vie privée ». Alex Meer du site jeu Rock Paper Shotgun a répliqué, « il n'y a pas de monde dans les 45 pages de documents d'orientation et opt-out paramètres réparti sur 13 écrans de paramètres différents et un site Web externe constitue 'une transparence réelle'. »

    http://www.zerohedge.com/news/2015-08-02/surveillance-state-goes-mainstream-windows-10-watching-logging-everything

    RépondreSupprimer
  39. « Ne pas espionner moi ! » Comment faire pour désactiver par défaut intrusives de Windows 10


    2 août 2015 13:54


    Paramètres de pré-installée de Windows 10 sont envahissants par défaut, donc changer ceux définissant est juste une question de respect de soi - et aussi un message à Microsoft.
    Suite à la sortie de Microsoft Windows 10 système d'exploitation, les experts ont souligné qu'il a peu de soins pour la vie privée, collecte sur les presets d'usine, toutes les informations disponibles à votre sujet, que ce soit l'histoire de votre emplacement, messages texte et toute information nouvelle votre partage via eux, calendrier et contacts personnels notes de vos plans pour les dates exactes, entre autres choses.

    « Microsoft recueille des informations sur vous, vos périphériques, applications et réseaux et votre utilisation de ces périphériques, des applications et des réseaux, » dit la politique de confidentialité et Conditions la quasi-totalité d'entre nous accepter sans lecture. "Exemples de données que nous recueillons comprennent votre nom, les adresses de courriel, les préférences et les intérêts ; histoire de la navigation, de recherche et de fichier ; appel téléphonique et données SMS ; configuration de l'appareil et les données du capteur ; et utilisation de l'application."

    Qu'est-ce tout ? La première chose venant à l'esprit est le bombardement des annonces ciblées ainsi que vente de services indésirables.

    "Nous accéder, divulguer et conserver des données personnelles, notamment votre contenu (par exemple, le contenu de vos courriels, autres communications privées ou des fichiers dans des dossiers privés), lorsque nous avons une bonne foi que cela est nécessaire pour la « , dit le document.

    Cependant, tout n'est pas perdu. Il y a un certain nombre de mesures que vous prenez pour protéger votre vie privée.

    Immédiatement après l'installation du nouveau système sur votre ordinateur, vous pouvez désactiver la plupart des paramètres par défaut sans vergogne que vous ne ferait jamais sur vous-même, si n'importe qui pris la peine de vous demander votre avis.

    Voici exactement ce que vous pourriez faire tout d'abord si vous ne voulez pas nourrir vos données personnelles à des bases de données internes de Microsoft « volontairement » :

    - Lire les termes et Conditions. Pour de vrai.

    - Désactiver certains des paramètres prédéfinis par défaut dans le système nouvellement installé (paramètres - la vie privée), comme tech nouvelles sortie BGR suggère.

    - Désactiver le partage de votre connexion internet par Wi-Fi, c'est un peu trop généreux une invitation pour tout le monde là-bas (chemin d'accès : Menu Démarrer / Paramètres changement Wi-Fi / paramètres Wi-Fi gérer / désactiver toutes les cases que vous voulez garder pour vous-même).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  40. - 10 Windows synchronise votre machine avec les serveurs de Microsoft par défaut, donc les choses comme l'historique du navigateur web, noms de réseaux Wi-Fi avec mots de passe, point d'accès mobile, apps qu'installer et favoris que vous choisissez sont potentiellement étant stockées sur leurs serveurs pour toujours. Ce « partage des données » il faut désactiver - dans les paramètres.

    Autres fonctionnalités de Windows 10 d'être conscient de:

    - 10 Windows génère également un ID Microsoft unique pour chaque utilisateur sur un périphérique particulier. Cet ID peut être utilisé pour la publicité ciblée – et il pourrait finir avec des tiers, que ce soit aux développeurs des applications ou des annonces, et ils viendront tous à votre ordinateur portable à vendre ce qu'ils pensent que vous avez besoin.

    - Par défaut, Windows crypte le lecteur sur qu'est installé automatiquement, générer une clé de récupération BitLocker sauvegardées dans le compte en ligne de Microsoft OneDrive. Cela se fait également automatiquement, alors méfiez-vous de cette fonctionnalité lorsque le chiffrement de votre appareil est allumé.

    - Toutes les mises à jour de Microsoft nécessitent la collecte des informations de base sur les applications installées et vous êtes connecté à des réseaux.

    - Si vous choisissez d'utiliser l'Assistant de recherche de Cortana, vous devriez savoir que cette fonction utilisera les renseignements personnels, qu'il peut arriver à personnaliser votre expérience en ligne.

    "Si vous ouvrez un fichier, nous pouvons recueillir des informations sur le fichier, l'application utilisée pour ouvrir le fichier, et combien de temps il faut tout usage [de celui-ci] à des fins telles que l'amélioration des performances, ou [si vous] entrer du texte, nous pouvons recueillir les caractères tapés, nous pouvons recueillir les caractères tapés et utilisez-les pour fins notamment améliorer la saisie semi-automatique et sort vérifier les caractéristiques « les utilisateurs de la politique de confidentialité et Conditions acceptent dit.

    Windows 10 contient beaucoup de fonctionnalités extrêmement pratiques et utiles qui peut vraiment faire votre web surf et gestion des données plus facile qu'il est maintenant. Toutefois, cela vient au prix de certaines pertes de la vie privée, qui peut être involontaire.

    Mais si vous avez le moindre soupçon que vous ferais mieux de garder votre vie une entreprise privée – vous devez allez dans le Menu Démarrer de Windows 10 et désactiver tout ce qui semble inappropriée pour le partage public.

    Le problème est que même si vous demandez 10 Windows pour arrêter la collecte de vos données, il vraiment écoutera votre plaidoyer ?

    http://www.rt.com/usa/311383-windows-opt-out-privacy/

    RépondreSupprimer
  41. Avions, canons et automobiles: 5 cibles de piratage plus effrayants


    2 août 2015 05:59


    Presque 5 milliards non-communication des appareils – des montres aux tomodensitomètres avions – sont connectés à internet dans le monde entier, fournissant des criminels, des terroristes et des gouvernements avec des possibilités de plus en plus d'endommager et de semer le chaos. Voici 5 des objets plus dangereux qui peuvent être piratés aujourd'hui.
    Tous les appareils électroniques dans votre ménage


    La figure 5 milliards provient du Gartner, le monde recherche de technologie de pointe d'informations et consultatif company, qui dit que plus de 300 millions de voitures et des appareils grand public plus 2800 millions sont déjà en ligne. D'ici à 2020, le nombre d'objets reliés à l'Internet des objets (IDO) est censé top 25 milliards – pas une estimation irréaliste étant donné que de nombreux appareils ménagers viennent maintenant avec des fonctions en ligne rudimentaires.

    « Une des choses que nous voyons constamment la fonctionnalité absolument envisage tout d'abord et les implications de sécurité n'envisagées ne pas du tout » M. Ted Harrington, qui organise un IoT « parc à thème » DEF con, une conférence hacker leader en août, le site de tech dit Informationweek.

    DEF con, les pirates seront encouragés à prendre le contrôle de moniteurs pour bébé, frigos, portes de garage et des caméras de sécurité. Alors qu'il est tentant d'évoquer des scénarios de portes être piratés par des cambrioleurs de haute technologie, ou Vengeurs exes exploser cafetières leurs ex-conjoints, les dangers sont susceptibles plus subtiles – et omniprésente.

    "Comme nous interagissons avec nos appareils il y a ce sentier des gaz d'échappement numérique que nous laissons derrière nous. Une fois que vous combinez ces données et créer des profils de personnes, très riches" Ken Westin, analyste pour la société de sécurité TripWire, dit Wired plus tôt cette année.

    Westin et autres experts croient dangers proviendront de deux sources – criminels qui peuvent pirater des objets pour comprendre le comportement cible, voler des informations et commettre des crimes financiers ; et les gouvernements, qui ont un nouvel ensemble de dispositifs permettant d'espionner les gens.

    De façon alarmante, une étude menée par HP l'an dernier montre que plus de 70 % des appareils IoT présentent des vulnérabilités pouvant être exploitées par des pirates.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  42. Voitures

    La semaine dernière Chrysler rappelle Jeeps 1,4 millions après qu'une paire de fameux pirates sont allés aux médias avec une démonstration dans laquelle ils ont détourné une voiture en mouvement d'un ordinateur portable des centaines de miles de distance.

    "Si les consommateurs ne réalisent pas il s'agit d'un problème, ils devraient, et ils devraient commencer à se plaindre aux constructeurs automobiles. Cela pourrait être le genre de bug logiciel plus susceptible de tuer quelqu'un, » Charlie Miller et Chris Valasek a dit le journaliste terrifié de Wired dont ils avaient accéléré et ralenti jusqu'à ce qu'il a supplié d'arrêter la voiture.

    Miller et Valasek disent que la première voiture réussie hacks remontent à 2011, mais que leur propre démonstration de 2013 – qui leur demandait de s'asseoir dans le véhicule détourné – ne trouvé aucun camion automobiles géants, qui leur a dit le hack n'était pas différente que simplement couper les lignes de frein manuellement.

    Furieux, les deux américains sont allés à la recherche de vulnérabilités plus et ont honte maintenant de Chrysler en proposant une clé USB avec une solution à leurs clients – une offre qui est susceptible d'être repris par seulement un petit pourcentage de propriétaires de voitures de Chrysler, avec le reste de continuer à espérer qu'ils ne deviennent des cibles.

    Et le danger n'est pas limité à une seule marque.

    « Je ne pense pas qu'il y a des différences qualitatives en matière de sécurité entre les véhicules aujourd'hui » Josh Corman de société de sécurité Ito, que je suis la cavalerie, dire à Wired. "Les européens sont un peu anticipées. Les Japonais sont un peu derrière. Mais globalement, bref, c'est quelque chose tout le monde est toujours obtenir leurs mains autour."

    Tardivement, Congrès a eu pendant l'acte avec un nouveau projet de loi présenté la semaine dernière qui appellera des régulateurs d'introduire des normes plus strictes de sécurité voiture et un système de classement qui va opposer fabricants mutuellement.

    Bien sûr, avec la révolution de la voiture sans conducteur au coin, les dangers potentiels vont seulement se multiplier.

    Armes

    Dans un des épisodes de piratage plus flagrants, journaux allemands a signalé qu'un groupe d'agents infiltrés numériques a pris le contrôle d'un patriote système de missiles stationné sur la frontière de la Turquie avec la Syrie et contrainte à effectuer une série de "commandes inexpliquées". Les fonctionnaires allemands repoussés plus tard les revendications, disant qu'il était « extrêmement improbable » aux missiles pourraient être compromises, mais s'arrêta de délivrer un refus catégorique.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  43. "Ces systèmes ne sont pas lié au public réseaux, dont ils ont besoin des codes spéciaux de tirer le missile, dont seulement un certain nombre de personnes, et vous devez généralement le code de deux ou trois personnes pour le feu, ou de faire quelque chose d'importance," raisonnée basée au Royaume-Uni hacker Robert Jonathan Schifreen, dans une interview avec RT. "je ne pense pas que c'est réellement arrivé qui ne veut ne pas dire que certains de ces systèmes ne sont pas hackable en quelque sorte. »

    Contrairement aux autres scénarios – théoriques –, être capable de pirater des équipements militaires ennemies a utilisation pratique évidente. Cette capacité pourrait infliger des dommages milliards et est ainsi poursuivie par toutes les grandes puissances militaires.

    "Il s'agit de la sécurité de nos systèmes d'armes eux-mêmes et tout ce qui les touche. C'est un problème omniprésent et je pense que nous devons payer beaucoup plus d'attention à elle, » , sous-secrétaire de la défense Frank Kendall a déclaré plus tôt cette année, après que le Pentagone a exigé de 5,5 milliards de dollars pour la cybersécurité dans le budget du prochain exercice.

    Comme dans d'autres domaines, les plus avancés de l'équipement, les plus sensibles, qu'il est à l'ingérence extérieure. Le mois dernier, Richard Stiennon, chef analyste chez IT-récolte, dit FCW, un site d'approvisionnement américain État tech, que troublé F-35 joint strike fighter, qui coûte plus que $ 100 millions par unité, a 9 millions de lignes de code dans son logiciel et 17 millions de plus dans toutes les suites de logiciels écrits à l'appui de sa fonction de base. Selon Stiennon, éliminer les vulnérabilités dans tout le code dans tous les systèmes d'armes utilisés par les États-Unis militaire coûterait "des centaines de milliards de dollars."

    "Si nous jamais entrer en guerre avec un adversaire sophistiqué, ou avoir une bataille, ils pourraient retirer leurs armes de cyber et fais-nous un air assez ahuri," a déclaré Steinnon, qui croit que le problème résulte d'un manque de prévoyance et une dépendance sur le soi-disant propriétaire tech la part du Pentagone.

    « Beaucoup de choses qui sont dans le domaine aujourd'hui ne étaient pas développés et mis en service avec la cybersécurité à l'esprit. Alors que la menace a sorte d'évolué avec le temps qu'ils ont été là-bas," admis Kendall.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  44. Avions

    Ce tweet, envoyé par le chercheur Chris Roberts de la sécurité d'un vol de United Airlines au départ de Denver à Chicago, plus tôt cette année a marqué un tournant dans la prise de conscience plus large que les avions pourraient être piratées. Armé d'un ordinateur portable et un câble Ethernet, il est simplement branché dans la boîte électrique sous un siège d'avion standard. Il a dit le FBI, qu'il a été en mesure de trouver un moyen du système de divertissement en vol aux commandes vitales qui contrôlent l'avion. Pour son prestige, Roberts dit qu'il a pu activer l'un des moteurs et par la force de virer un réel vol passager avion hors hippodrome.

    Les experts en sécurité et Boeing plus tard démystifié ses demandes, disant « Bien que ces systèmes [divertissement en vol] recevoir les données de position avion et ont des liens de communication, la conception isole des autres circuits dans les avions effectuant des tâches essentielles et indispensables. » Ignominieusement, Roberts a été également interdit les vols United et dépouillé des milles air il avait accumulé qui traversent les États-Unis avec son kit de piratage.

    Cependant, les dangers, qu'il a marqué sont trop réels. La FAA a prévenu Boeing de cette vulnérabilité même dans sa conception de Dreamliner dès 2008, pourtant, il n'apparaît toujours pas avoir été entièrement résolu.

    « Un virus ou malware plantés dans les sites Web visités par les passagers pourrait constituer une opportunité pour un utilisateur malveillant d'accéder au système d'information de bord IP connectés par le biais de leurs machines infectées, » dit un rapport du Government Accountability Office d'avril.

    Avec des avions encore objets de valeur symbolique extrême dans un monde post-9/11, c'est une cible qui est presque sûre d'être testé par des terroristes à l'avenir, d'une manière ou d'une autre. Et c'est avant le nombre sans cesse croissant de drones est ajouté dans l'équation – un lot de dur-à-évaluer de nouveaux risques, dont certains ont déjà été exploitées par des pirates.

    Centrales nucléaires

    Comme armes hacks, infiltrations d'infrastructure relèvent de la compétence non seulement des terroristes ou des criminels, blottis dans une cave humide, mais aussi des organisations ayant un budget de millions de dollars, dont le siège est à Maryland, Tel Aviv et Beijing. Et contrairement aux hacks armes, infrastructures hacks ne nécessitent pas une guerre pure et simple d'emploi.

    Alors qu'il est difficile d'imaginer la Chine et les Etats-Unis allant à la guerre, les conflits asymétriques entre les superpuissances "Etats voyous" et le monde restent plausibles. Le plus célèbre exemple public reste Stuxnet, aurait été un morceau d'américano-israélien de malware qui a été déployé pour détruire les centrifugeuses nucléaires en Iran et a découvert que plus tard en Corée du Nord, mais avec beaucoup moins de succès. Il est difficile d'imaginer que cette technologie n'a pas été surpassée depuis, ou que les nombreuses opérations similaires ne sont pas toujours en cours. Corée du Sud a accusé son voisin du Nord de pirater ses centrales nucléaires dès l'an dernier, à fortes dénégations de Pyongyang.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  45. Et la technologie qui a initialement coûté fonds massifs de gouvernements pour développer souvent finalement devient disponible aux groupes moins responsables, à une fraction du coût.

    "L'infiltration de perturbation et possible des infrastructures critiques est la forme la plus sévère de la cyber-attaque. Ces attaques contre les avions ou les tours de contrôle de circulation aérienne, par exemple, signifie que des pirates informatiques pourraient provoquer des accidents ou même paralyser les systèmes de la durée du vol. A partir de maintenant, cette matière de capacités est le domaine exclusif des États développés, » Gabi Siboni, directeur du programme sécurité Cyber à l'Institute for National Security Studies, à Tel-Aviv, a déclaré au Jerusalem Post en avril.

    « Je crois fermement, toutefois, que le prochain 11 septembre se fera sans des kamikazes à bord de l'avion avec boîte-outils de coupe, mais se produit en raison d'un cyber-incident perpétré par une organisation terroriste. »

    Bien qu'il n'a pas encore été un terroriste de Tchernobyl, dans une étude de 35 États publié par l'Organisation des États américains, plus de la moitié des chefs de la sécurité des objets d'infrastructures essentielles, telles que des centrales électriques, aéroports, barrages, a déclaré qu'il y avait eu "tente de manipuler" leur équipement de l'extérieur.

    "Cela va être l'année que nous subissons une catastrophe dans l'hémisphère, et lorsque vous verrez la réaction cinétique à un acteur de la menace" a résumé chef Cyber security Officer Tom Kellermann, Trend Micro Inc., qui a rédigé le rapport.

    http://www.rt.com/news/311367-five-scariest-hacking-targets/

    RépondreSupprimer
  46. Attention: Toutes ces menaces ou 'opérations déjà réussies' qui sont appelées provenir de 'cyber-pirates' de 'Russie, Chine ou Corée du Nord' sont en réalité des excuses pour dénoncer des fautifs qui n'existent pas !

    Notez bien que la NSA enregistre toutes les conversations téléphonique et textes/photos sur internet et, ne serait même pas capable de retrouver un voleur d'ordi ou de tel-portable !! Et, puisqu'il faut un coupable pour ces piratages... ne cherchez pas plus loin !

    Car, cela fait belle lurette que les 'terroristes' s'envoient leurs messages par courrier-papier ! (enveloppes ou carte postale) Hahahaha ! Et, ce n'est donc pas pour 'lire les messages de terroristes' que la dictature est là mais pour seulement court-circuiter des contrats et faire main-basse sur le copyright de découvertes signalées par internet !

    RépondreSupprimer