- ENTREE de SECOURS -



jeudi 21 mai 2015

Obama dit aux diplômés de la garde côtière que le changement climatique menace les États-Unis

Par Roberta Rampton
.
NEW LONDON, Connecticut (Reuters) - La hausse des mers et le dégel du pergélisol causé par le réchauffement planétaire menace des bases militaires américaines et va changer la façon dont les forces armées américaines va défendre le pays, le Président Barack Obama a déclaré mercredi.
.
Dans un discours d'ouverture à la United States Coast Guard Academy, Obama a souligné les risques pour la sécurité nationale posés par le changement climatique, une de ses priorités d'action dans ses 19 mois restants dans le bureau.
.
« La menace du changement climatique coupes au cœur même de votre service, » Obama a dit les 224 avoir obtenu son diplôme de cadets, qui a étudié les effets du réchauffement de la planète dans le cadre de leur programme d'études.
.
« Il affectera tout ce que vous faites dans votre carrière », a ajouté Obama, notant que le niveau des mers a prévu d'augmenter de 1 à 4 pieds (30 à 120 cm) dans le siècle à venir.
.
Le Pentagone évalue la vulnérabilité au changement climatique de ses 7 000 bases, des installations et des équipements, dont beaucoup sont sur la côte, a déclaré la Maison Blanche.
.
Obama a mis en évidence des dommages à la marine et les bases aériennes à Norfolk (Virginie), de l'augmentation des inondations.
.
Opérations de la garde côtière en Alaska ont déjà commencé traitant des changements, l'amiral Paul Zukunft, commandant de la garde côtière, a déclaré à cadets.
.
Obama a grave sécheresse au Nigéria comme création d'instabilité qui a été exploitée par le groupe militant Boko Haram et dit de mauvaises récoltes et les prix élevés des denrées alimentaires en Syrie ont alimentée les troubles qui ont conduit à la guerre civile.
.
« Dans le monde entier, le changement climatique augmente le risque d'instabilité et de conflit, » dit-il. "Ne vous méprenez pas, cela aura un impact comment nos militaires défendent notre pays. Nous devons donc agir et nous devons agir maintenant".
.
« Nier ou refuser de traiter avec elle met en danger notre sécurité nationale », a-t-il ajouté. « Il porte atteinte à la préparation de nos forces. »
.
Obama a tenté d'obtenir l'appui d'un accord international réduire les émissions de gaz à effet de serre. Des pourparlers globaux sur le deal slated pour Paris en décembre.
.
Cet été, son administration finalisera les règlements pour réduire les émissions de carbone provenant des centrales électriques, une étape qui a été opposé par les républicains qui contrôlent le Congrès.
.
Probable concurrent présidentiel républicain Jeb Bush a déclaré des commentaires de Obama: « Si le Président pense que c'est la plus grave menace pour notre sécurité nationale, il semble comme il disait, « Let's élargir LNG (gaz naturel liquéfié) aussi vite que possible pour faire entrer dans les mains des économies de carbone-intense plus élevées comme la Chine et d'autres lieux. » »
.

78 commentaires:

  1. (...) La hausse des mers et le dégel du pergélisol causé par le réchauffement planétaire menace des bases militaires américaines (...)

    Ce ne sont plus (ou ajoutés en plus ?) des terroristes aï-quaïdés ou ben ladenisés communistes qui en veulent aux Etats-Unis mais aujourd'hui (déguisement subtil ?) il y a des vagues qui pourraient surgir ! Aïe-aïe-aïe ! La mer va monter ! (sur quoi ?) et noyer le pays sous des kilomètres d'eau cause au réchauffement climatique qui chaufferait l'eau des océans de par dessous ! Oui ! Par dessous ! car, si c'était par dessus (de Colombo ?) l'eau s'évaporerait au fur et à mesure et donc le niveau baisserait !

    C'est là que les diplomés de la garde côtière se sont retenus d'éclater de rire (car il est interdit d'offrir des bananes !) ou de pisser dans leurs froques tant ce type de discours très intelligent pouvait les instruire !

    Donc, s'adressant tour à tour aux futurs soumariniers ou futurs noyés, il leur demanda de manger du poisson (çà fera d'autant baisser la mer ! surtout si c'est des seiches) et d'aprécier les légumes secs à leur juste avaleur.

    RépondreSupprimer
  2. Obama: le changement climatique menace la sécurité des Etats-Unis


    jeudi 21 mai 2015


    * Après Ben Laden, l'État islamique, voici le changement climatique comme nouvelle "menace immédiate pour la sécurité nationale".

    "Le changement climatique est une menace pour la sécurité de notre pays": devant les jeunes officiers de l'Académie des garde-côtes, Barack Obama a insisté mercredi sur l'impact du réchauffement, en particulier la hausse du niveau de la mer, sur la défense des Etats-Unis.

    A New London (Connecticut, nord-est), le président a mis en avant la nécessaire adaptation des forces armées américaines, de l'Alaska à la Floride, face à la fonte du permafrost, la montée du niveau des océans, ou encore les sécheresses prolongées.

    "Vous faites partie de la première génération d'officiers qui va commencer à servir dans un monde où les effets du changement climatique se font clairement sentir", a-t-il dit.

    Mettant en garde contre le coût des changements à venir, il a cité une estimation selon laquelle une montée des eaux de 30 centimètres d'ici la fin du siècle pourrait coûter 200 milliards de dollars aux Etats-Unis. Et souligné que le niveau de la mer dans le port de New York avait déjà augmenté de 30 cm en un siècle.
    Le département de la Défense (DoD) a lancé une étude pour évaluer la vulnérabilité des quelque 7.000 bases et installations de l'armée américaine, a précisé la Maison Blanche.

    "A travers le monde, le changement climatique augmente les risques d'instabilité et de conflits", a martelé M. Obama, évoquant une augmentation à venir du nombre de "réfugiés climatiques".

    "Aucune nation n'est épargnée", a-t-il mis en garde. "Ne vous y trompez pas, il aura un impact sur la façon dont notre armée doit défendre notre pays", a-t-il ajouté, évoquant de profonds ajustements dans l'organisation, l'entraînement et la protection des infrastructures.

    M. Obama, qui quittera la Maison Blanche en janvier 2017, a haussé le ton depuis quelques mois sur le changement climatique, sujet sur lequel il avait peu bougé durant son premier mandat, en partie en raison de l'opposition du Congrès.

    "Le long de nos côtes, des milliers de kilomètres d'autoroutes, de routes, de voies ferrées et d'installations énergétiques sont vulnérables", a-t-il souligné mercredi.

    - 'La science est indiscutable' - [voir les liens de sources scientifiques en bas de page]

    "Autour de Norfolk (Virginie, est), les grandes marées et les orages provoquent de plus en plus d'inondations sur certaines zones de notre base navale et de notre base aérienne (...). En Alaska, la fonte du permafrost endommage nos installations militaires (...). A l'ouest, les sécheresses prolongées et les incendies pourraient menacer des zones d'entraînement cruciales pour nos troupes".

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. Tout en reconnaissant qu'un certain niveau de réchauffement était désormais inévitable, le président américain a appelé à faire plus pour limiter la hausse du thermomètre mondial.

    Fin 2014, M. Obama a annoncé à Pékin un accord inédit entre les Etats-Unis et la Chine sur les émissions de gaz à effet de serre. Pékin s'est engagé à ce que ses émissions cessent d'augmenter à partir de 2030. Les Etats-Unis ont affiché un objectif de réduction de 26% à 28% de leurs émissions d'ici 2025 par rapport à 2005.

    Il y a quelques semaines, le président américain s'est déclaré optimiste sur la possibilité d'aboutir à un accord "ambitieux et durable" à la conférence de Paris sur le climat en décembre. Si un accord est en vue, les principaux dirigeants de la planète pourraient se retrouver dans la capitale française.

    L'objectif de la communauté internationale est de limiter la hausse du réchauffement à +2°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

    M. Obama affiche par ailleurs de plus en plus ouvertement son exaspération face aux élus républicains, dont certains se sont lancés dans la course à l'élection présidentielle de 2016, qui contestent les études scientifiques sur le sujet.
    "Je sais qu'il y a encore des gens à Washington qui refusent d'accepter la réalité du changement climatique", a-t-il ajouté, ironisant sur l'argument consistant à affirmer "je ne suis pas un scientifique".

    "La science est indiscutable (...) La planète se réchauffe", a-t-il martelé. "Nier le changement climatique ou refuser d'y faire face, c'est mettre en danger notre sécurité nationale", a-t-il lancé devant les jeunes officiers sur le point de recevoir leurs diplômes.

    Source:
    http://www.lepoint.fr/monde/obama-le-changement-climatique-menace-la-securite-des-etats-unis-20-05-2015-1929875_24.php

    * Le réchauffement de l'Arctique est un mythe: les images satellites montrent que la calotte glaciaire d'été est plus épaisse et couvre 1,7 million de kilomètres carrés de plus qu'il y a 2 ans!

    http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2738653/Stunning-satellite-images-summer-ice-cap-thicker-covers-1-7million-square-kilometres-MORE-2-years-ago-despite-Al-Gore-s-prediction-ICE-FREE-now.html

    Réchauffement de la planète? Daily Mail: "Un souffle arctique va apporter des records de baisse des températures pour le milieu de l'été"

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/07/rechauffement-de-la-planete-daily-mail.html

    Daily Mail: "Fuite d'un rapport des Nations Unies qui révèle que la température de la planète n'a pas augmentée au cours des 15 dernières années"

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/09/daily-mail-fuite-dun-rapport-des.html

    Daily Mail (7 septembre 2013): "Et maintenant c'est le refroidissement climatique global!

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/09/daily-mail-7-septembre-2013-et.html

    Le réchauffement global s'est arrêté il y a 16 ans, indique le rapport du bureau du MET publié tranquillement… Et voici le diagramme pour le prouver

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/10/le-rechauffement-global-sest-arrete-il.html

    Un Prix Nobel de physique dénonce le mensonge du réchauffement climatique créé exclusivement par l'homme!

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/09/un-prix-nobel-de-physique-denonce-que.html

    Greenpeace, WWF et les "Amis de la terre" sont financés par ceux qu'ils dénoncent!

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/01/greenpeace-wwf-et-les-amis-de-la-terre.html

    Dérèglement climatique : les scientifiques du CERN "bâillonnés"

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/08/dereglement-climatique-les.html

    "Les pôles ne fondent pas", selon un expert sur les changements climatiques

    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/12/les-poles-ne-fondent-pas-selon-un.html

    http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2015/05/obama-le-changement-climatique-menace.html

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Pensez à tous les veaux élevés sous la mer !

      Supprimer
  4. La Suisse est-elle le refuge ultime pour la liberté et de la richesse ?


    Soumis par Tyler Durden le 21/05/2015 02:00-0400
    Soumis par Claudio Grass via intérimaire-Man.com,


    Dangereuse liberté contre l'esclavage paisible


    Au Global Gold, on me demande souvent ce que nous ferions si, par exemple, les Etats-Unis devaient sortir avec une ordonnance de confiscation. Ma réponse est : nous ne ferions rien ! Pourquoi ? Tout simplement, parce que nul en Suisse n'a le pouvoir politique pour exécuter une telle ordonnance! Politiciens même si la Suisse devaient soutenir une telle ordonnance de confiscation, le peuple suisse aurait probablement le vote final. Je suis convaincu qu'une telle confiscation commande n'aurait aucune chance d'être soutenus par une majorité en Suisse, en particulier un concernant les actifs détenus en dehors du système bancaire, comme les métaux précieux physiques.

    Même dans le cas fort peu probable qu'il pourrait être accepté, que le vote aura au moins douze mois, donnant ainsi aux personnes touchées suffisamment de temps pour déplacer leurs actifs ailleurs. À mon avis, c'est le principal avantage d'une démocratie directe, il veille à ce que les gens plutôt que les politiciens au pouvoir ont la souveraineté. La structure fédéraliste de la Suisse garantit en outre que le pouvoir politique est réduite au minimum. « Confédération Helvetica » pourrait être l'ancien nom pour la Suisse, mais il est tout aussi valide aujourd'hui qu'il était dans le passé.

    La presse grand public affirme que les pays occidentaux sont démocratiques, mais sont une démocratie représentative, une vraie démocratie ? Je ne pense pas! Voter pour un parti ou d'un politicien qui décide de "votre nom" sans être tenus de rendre des comptes, c'est pas comment la démocratie devrait fonctionner. Souhaitez-vous donner procuration, qui vous ne pouvez pas annuler pendant quatre ans, à quelqu'un qui ne peut être tenu responsables de leurs actes en votre nom ? Je ne serais pas!

    Des chercheurs américains de l'Université de Princeton, est venu à la conclusion que les États-Unis, le porteur auto proclamé de la démocratie dans le monde, n'est pas la démocratie qu'il prétend être, mais plutôt une oligarchie qui est entraînée par les intérêts des élites. J'étais particulièrement attiré par un article écrit par John W. Whitehead de l'Institut Rutherford qui a écrit le passage suivant :

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  5. "Peut-être le plus troublant fait d'abord est-ce : nous avons cédé le contrôle de notre gouvernement et nos vies à des bureaucrates anonymes qui nous découvre que peu plus que les bovins pour se reproduire, de marque, dépecé et vendu à but lucratif. Si il doit y avoir aucun espoir de restaurer nos libertés et de reconquérir la maîtrise de notre gouvernement, il se reposera pas avec les politiciens, mais avec le peuple lui-même. Quand tout est dit et fait, chaque américain devra décider par eux-mêmes s'ils préfèrent la liberté dangereuse à l'esclavage Pacifique. »

    Points forts de la Suisse

    La démocratie directe est la raison pour laquelle je me sens plus sûre en Suisse que dans tout autre pays et je peux honnêtement dire qu'il n'y a aucun autre pays, dans que je préfère vivre. Bien que la Suisse n'est pas parfait, il y a un mouvement d'opposition croissante qui gagne du terrain, dirigée par quelques suisses qui ont le potentiel pour devenir de vrais leaders, pas des dirigeants.

    Ils comprennent que notre liberté individuelle et la liberté sont menacés et que l'héritage de notre pays intégrés dans sa structure politique décentralisée estégalement également menacée. En plus de démocratie directe en Suisse, le système de gouvernement décentralisé ne limite le pouvoir des politiciens, mais retient également la volonté des masses, car la responsabilité financière locale est tenue au niveau plus bas possible, obligeant les citoyens à équilibrer les avantages et les coûts des dépenses publiques. Sans ces limites à la puissance, des postes gouvernementaux qu'attirent les gens avides de pouvoir.

    - voir carte sur site -

    La Confédération suisse du 18e siècle. Aujourd'hui, il y a 26 Cantons et municipalités de plus de 2 000, qui bénéficient d'un grand degré d'autonomie politique.


    Hans-Hermann Hoppe a écrit :

    "La démocratie n'a rien à voir avec la liberté. La démocratie est une variante douce du communisme, et rarement dans l'histoire des idées a elle été pris pour autre chose. »

    En substance, je suis d'accord avec la déclaration de Hoppe, cependant, je suis convaincu qu'un Etat démocratique décentralisé et direct, comme la Suisse, représente une forme acceptable d'État. Le petit pays de la Suisse a plus 2 000 communes, dont chacun définit ses propres taux d'impôt sur le revenu. Cela crée une concurrence énorme entre les différentes communes et la population la possibilité de « voter avec leurs pieds », c'est-à-dire se déplacer à une commune quelques miles away devraient-ils être mécontents de la manière dont fonctionnent les choses à leur lieu de résidence actuel.

    Dans un tel système, politiciens et bureaucrates devront servir le peuple, parce que sinon ils perdront le soutien des contribuables et leur financement ! Comme toujours, la concurrence est clé et la seule protection contre le totalitarisme. Je suis convaincu que la majorité du peuple suisse comprend la beauté de la forme du gouvernement suisse. Par exemple, ceci peut être vu dans le fait que même si divers groupes étatiste et lobbying ont tenté de repousser la Suisse dans l'Union européenne plusieurs fois, aujourd'hui environ 70 % des suisses ne veut toujours pas adhérer à l'UE !

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  6. - voir tableau sur site -

    Les suisses ont vu juste : le libre-échange avec l'Union européenne est très bien, mais vous pouvez garder le reste, en particulier votre socialiste super-État bureaucratique

    Un regard sur quelques développements récents en Suisse
    Cela dit, Suisse n'est évidemment pas un libertaire Utopia et plusieurs développements ces dernières années sont inquiétantes. Un sujet cher à mon cœur, c'est comment à la fin des années 1990 des politiciens suisses et les banquiers centraux a décidé de descendre de l'étalon-or par des moyens détournés, tout en gardant le peuple suisse dans l'obscurité. Depuis lors, nous avons vu une expansion monétaire excessive.

    À la fin des années 90 le bilan de la Banque nationale suisse (BNS) s'élevait à CHF 50 milliards, qui a doublé en 2007 et une augmentation quintuple à CHF 530 milliards à compter d'aujourd'hui. Politiciens, bureaucrates, grandes entreprises, banques centrales et les établissements de crédit gros construisent une alliance de changer les règles pour leur propre bénéfice et pour s'adapter à leur agenda politique.

    - voir graphique sur site -

    La base monétaire suisse, qui représente la majeure partie du passif du bilan de la Banque nationale (constitué des réserves de devises et de la Banque). Depuis 2007, il a explosé dans le blue yonder.

    Secret bancaire suisse avait eu une tradition de longue durée depuis son introduction dans les années 30 pour protéger les clients juifs contre les Nazis. Il n'était certainement pas implémentée pour cacher l'argent à des fins criminelles ou de contourner les taxes, mais pour fournir la vie privee, vraiment des gens qui en avaient besoin. Les méfaits d'une banque, UBS, étaient considérés comme un moment opportun, par un certain nombre de politiciens de gauche, de donner suite à leur plan à long terme d'abolir le secret bancaire.

    Toutefois, les instincts fondamentaux des suisses contre gouvernement centralisé sont encore intacts, et le public se réveille enfin. Le système de réserve fractionnaire bancaire est l'un des piliers fondamentaux de notre système financier et une initiative est en cours en Suisse pour prendre ce pouvoir des institutions bancaires. Même si je suis critique de cette initiative, car il vise à donner à la Banque nationale plus de pouvoirs, il montre l'importance que les suisses sont du statu quo.

    - voir graphique sur site -

    Réserves d'or de la Suisse depuis 1999. À la fin des années 1990, sous la direction d'un Conseil de plus en plus keynésienne Banque centrale et de fortes pressions politiques Suisse a abandonné la majeure partie de ses réserves d'or à précisément le mauvais moment, près de 20 ans de prix bas.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. La population devient également de plus en plus sceptique de la Banque nationale suisse, souvent appelé Fonds de couverture plus grande de Suisse. Bien que l'initiative de l'or a été rejetée, il a montré qu'une grande partie de la population souhaite revenir à un étalon-or et, plus important encore, elle même a permis d'amasser un débat public sur notre système monétaire actuel et c'est un clé du développement.

    On voit aussi d'autres signes positifs. Électeurs a rejeté une nouvelle loi pour augmenter les congés payés, de 4 à 6 semaines par an, un projet de loi qui aurait passé avec une très forte majorité dans n'importe quel autre pays européen (si leurs populations ont été autorisées à voter sur ces sujets). En même temps un nouveau parti recueille des signatures pour abolir le financement public de nos stations de télévision et de radio de propagande gouvernementale. Il y a aussi une initiative en cours pour que le droit suisse sera debout au-dessus du droit international et ainsi rétablir la pleine souveraineté à la nation.

    Valeurs conservateur et libertaire, s'opposant à un gouvernement centralisé siègent multiplient et nous avons un nombre croissant d'articles et journaux écrit sur les valeurs libertaires, de tradition et d'histoire de la Suisse. Les citoyens suisses plus semblent me rappeler les avantages d'un système politique décentralisé et sont réveillent enfin.

    Pro-liberté parties gagnent des sièges au Conseil National, qui passera l'équilibre des pouvoirs du Parlement centre-gauche à Parlement orienté plus traditionnel, conservateur et de la liberté. En raison de toutes les raisons susmentionnées, je suis convaincu que la Suisse continuera à nager à contre-courant et de rester un bastion de la stabilité et la liberté.

    Vous voulez une société sans argent liquide ?

    Jean-Claude Juncker, la 12ème et actuel président de la Commission européenne, a fait une déclaration qui dépeint la situation exacte, nous sommes en :

    "Nous décidons sur quelque chose, laissez-le traîner et attendre et voir ce qui se passe. Si personne ne lance un tas d'histoires, parce que la plupart des gens ne comprennent pas ce qui a été décidé, nous continuons par étapes jusqu'à ce qu'il n'y a pas de retour en arrière. »

    Bien qu'il a fait cette déclaration en ce qui concerne l'introduction de l'Euro, je crois qu'elle s'applique également aux récents développements, avec les politiciens et les lobbyistes bancaire poussant à évoluer vers une société sans argent. Le gouvernement danois a annoncé début mai qu'il veut abolir l'argent comptant. On a signalé que l'UE a l'intention de devenir cash-gratuit en 2018.

    Si cela est vrai, cela signifie que les gouvernements suivra chaque transaction unique et confidentialité financière (action non criminelle) disparaîtra. Banques sont plaignent au sujet des frais d'entreposage écrasante contre de l'argent, et les politiciens utilisent la sécurité et la lutte contre le terrorisme pour justifier d'abolir en espèces au total.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  8. Mais est-ce vraiment la solution ? Quels sont les objectifs ? En plus d'avoir un contrôle sur chaque transaction dans le pays, abolissant la trésorerie donnerait le contrôle complet de gouvernements sur la gestion de l'argent. Dans une société sans argent, les banques centrales aurait une marge de manœuvre illimitée pour manoeuvrer et pousser les intérêts des taux encore plus bas.

    Ce serait certainement une mesure pratique pour les institutions financières, mais pour nous, défenseurs de la liberté, c'est un drapeau rouge clair ! Taux d'intérêt négatifs signifie qu'il y aura expropriation croissante des richesses, une consommation plus élevée et plus d'emprunt qui aura la dette à un niveau entièrement nouveau.

    Non seulement cela, mais comme nous aller numérique, les autorités auront un accès complet et le contrôle de nos comptes et les transactions. La vie privée n'existera plus. En mars dernier, JP Morgan Chase aux États-Unis est allé jusqu'à demander une nouvelle politique mise en œuvre dans certains endroits, par lequel les emprunteurs peuvent faire n'est plus des paiements en espèces sur les soldes de carte de crédit, les prêts automobiles, les investissement lignes et les hypothèques.

    Non seulement cela, Chase interdit même stocker des espèces à l'intérieur du coffre fort ! N'est pas ce que je stocke à l'intérieur de mon dépôt de sécurité boîte ma propre affaire privée ? Certains pays comme la France et la Grèce ont déjà commencé à imposer des restrictions de paiement en espèces. L'Australie est même imposition d'une taxe obligatoire sur l'épargne ! Autrement dit, le papier-monnaie est maintenant l'obstacle ; n'est pas ironique ça ?

    D'autre part du spectre nous avons une fois de plus Suisse. Notre Parlement a récemment rejeté la proposition d'interdire les paiements en espèces supérieur à CHF 100 000, et un projet de loi qui a été introduite en raison de la pression du GAFI et du Forum Global a échoué à passer.

    - voir tableau sur site -

    La surveillance totale future

    Comment pouvez-vous vous protéger ?
    je crois que la meilleure façon de se protéger est d'acheter l'or et l'argent physique (plus) et de le déplacer en dehors du système bancaire à une compétence sûre comme la Suisse! C'est votre chance de protéger vos économies d'impression plus indisciplinés argent, confiscation de gouvernement et caution-ins possible dans le secteur bancaire. Une once d'or physique restera toujours une once ! Dans le monde dangereux, que nous vivons aujourd'hui, j'aime à penser en termes d'or, la seule ancre je sais qui a survécu pendant des milliers d'années et la seule forme d'assurance qui peut certainement fournir une protection contre les temps incertains à venir.

    Je voudrais conclure en citant Victor Hugo qui disait :

    « Vous ne pouvez pas arrêter une idée dont le temps est venu »

    Je crois que le moment est venu pour les gouvernements deviennent plus petits et moins puissants.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-05-20/switzerland-ultimate-safe-haven-liberty-and-wealth

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, je dirai que de placer son 'or en Suisse' en ferait rigoler plus d'un ! (Hahahaha !), car, sur la balance des bons placement, de l'autre côté du globe, existe la Corée du Nord ! Et, entre quelqu'un qui veut survivre avec un lingot à la main et, un autre avec un bazooka ou lance missile EMP ...

      Supprimer
  9. L’UE restera en un morceau

    Myret Zaki
    Publié le 21 Mai 2015 à 15:57

    Certes, il reste d’un excellent effet de pronostiquer, au bistrot du port comme au dîner de gala, que la Grèce quittera l’UE. Tout comme il est de bon aloi d’affirmer que la Grande-Bretagne quittera l’UE. De même, le bon goût dicte de déclarer que l’on ira, à coup sûr, vers une déconstruction de l’Union des 28, sans cesse annoncée depuis 2010. Mais quelque chose a changé. Trois ans après la crise de l’euro, l’idée s’est un peu démodée.

    Lorsqu’en janvier 2013 David Cameron a promis aux Britanniques un référendum sur l’UE, c’était seulement trois mois après la fin de la crise. Les émotions étaient vives. Toutes les velléités de sortie de l’UE, qu’elles soient grecques, italiennes ou britanniques, et les initiatives anti-Europe en Suisse ont pris corps à ce moment-là. C’est en 2012 que l’UDC a déposé l’initiative contre l’immigration de masse, que Marine Le Pen voulait faire «exploser» l’UE, que l’europhobe Beppe Grillo a réalisé ses meilleurs suffrages en Italie, et qu’Alexis Tsipras était pour le «Grexit».

    Le vrai test pour l’Europe: 2017

    Trois ans plus tard, le ton s’est modéré. Personne ne veut vraiment sortir de l’UE, y compris la Grande-Bretagne. Cameron, réélu en ce début mai, a certes maintenu sa promesse de référendum en 2017, mais ce geste vise surtout à réconforter les Britanniques quant à une remise à plat des relations avec l’UE et à une restauration d’une certaine idée d’être Anglais. Le «Brexit», lui, ne semble pas rallier la majorité de la population.

    En France, sortir de l’euro n’est soudain plus le mantra de Marine Le Pen, qui a d’autres soucis (d’ordre familial, si l’on ose dire). Tsipras, lui, a évacué le scénario du Grexit au début de 2015, lors de son élection comme premier ministre. Le frondeur Beppe Grillo s’est soudain assagi cette année, affirmant même s’être «trompé» et s’ouvrant au dialogue. Entre-temps, la croissance en Europe a ressuscité. Le PIB de l’UE devrait progresser de 1,8% en 2015 et de 2,1% en 2016, réduisant l’écart avec les Etats-Unis.

    L’année 2017 constituera le vrai test. L’assouplissement monétaire de la BCE aura pris fin. Les prix du pétrole et l’euro faible, qui ont dopé l’économie, pourraient cesser d’être un soutien. Les pressions des membres du parti d’Angela Merkel pour qu’elle chasse la Grèce de l’Union pourraient s’accentuer, alors que 2017 verra les élections législatives en Allemagne. La France pourrait voir le Front national au second tour, et Marine Le Pen devra préciser ses positions.

    Les élections américaines, le 8 novembre 2016, et l’état de l’économie américaine à ce moment-là, auront une influence clé sur la Grande-Bretagne et sur l’Europe. Et surtout, 2017 verra le référendum britannique. David Cameron veut convaincre l’UE d’accorder plus de pouvoir aux capitales nationales. Faute de quoi, Londres pourrait claquer la porte. Il devrait demander conseil à Berne: conclure des traités bilatéraux avec l’UE en devant appliquer des normes européennes et sans pouvoir peser sur les décisions, c’est plutôt ce sort-là qui attend un Royaume-Uni isolé.

    Outre le fait que le Brexit pourrait lui coûter l’Ecosse, et des rétorsions contre les Britanniques d’Irlande, les banques de la City perdraient l’accès au marché des services financiers de l’UE, celui-là même que les banques suisses ont cherché à obtenir, tout en restant hors de l’UE, sans y parvenir. Les lobbyistes de la City, 14 fois plus influents à Bruxelles que ceux de la Suisse, perdraient ainsi ce que nos banques leur ont envié. La Grande-Bretagne n’est pas du genre à s’autosaborder. J’ai un scoop: l’UE restera en un seul morceau.

    http://www.bilan.ch/myret-zaki/redaction-bilan/lue-restera-un-morceau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai un scoop: l’UE restera en un seul morceau dans la poubelle !

      (...) aujourd'hui environ 70 % des suisses ne veut toujours pas adhérer à l'UE ! (...)

      http://www.zerohedge.com/news/2015-05-20/switzerland-ultimate-safe-haven-liberty-and-wealth

      Ce n'est pas pour rien !

      Supprimer
  10. Que se passe-t-il si nous n'avions pas une Constitution ?

    Par Andrew P. Napolitano
    21 mai 2015

    Que se passerait-il si nous n'avions pas une Constitution ? Que se passerait-il si le gouvernement avait été élu par la coutume et la tradition, mais pas par la Loi ? Que se passerait-il si les procédures électorales et les titres officiels et les responsabilités de gouvernement suivaient simplement ceux qui les ont précédé, et pas parce que tout cela a été contraint par la Loi, mais parce que c'est ce que les gens sont venus à s'attendre ?

    Que se passerait-il si ceux élus au bureau et ceux nommés, ainsi, a pris serment de défendre la Constitution ? Que se passerait-il si ceux qui ont pris les serments promis fidélité à la Constitution ? Que se passerait-il si la Constitution déclarait elle-même être la loi suprême du pays ? Que se passerait-il si la loi suprême du pays signifiait ce qu'elle dit ?

    Que se passerait-il si tous au sein du gouvernement, de présidents aux rangers du parc, des généraux aux concierges, des juges aux gardiens de prison, prennaient sensiblement le même serment ? Que se passerait-il si très peu de ceux qui ont pris leurs serments les prennent au sérieux ? Que se passerait-il si très peu de ceux qui ont pris leurs serments ont réellement lu la Constitution ? Que se passerait-il si très peu de ceux qui ont pris leurs serments comprennent les valeurs confirme la Constitution ?

    Que se passerait-il si, encore moins comprennent l'historique, moral et juridique des bases de ces valeurs ? Que se passerait-il si la plupart qui ont pris ces serments faisaient donc attendre quelqu'un d'autre au sein du gouvernement pour leur dire ce que les moyens de la Constitution et comment y faire face ?

    Que se passerait-il si le but entier de la Constitution est de limiter le gouvernement, ne pas de le libérer ?

    Que se passerait-il si les termes mêmes de la Constitution met clairement des limites sur ce qui peut légalement faire le gouvernement en Amérique ? Que se passerait-il si ceux au sein du gouvernement aient commencé à couper les coins constitutionnels il y a environ 100 ans et négligé les interdictions et limitations dans la Constitution parce qu'ils bénéficient exerçant un pouvoir sur d'autres, et parce qu'ils pensaient qu'ils savaient ce qui était le mieux pour tout le monde ?

    Que se passerait-il si ces interdictions et limitations — dont certains ont été dans les coins qui ont été coupés, ont été écrites dans la Constitution intentionnellement de maintenir le gouvernement sur le dos du peuple ?
    Si la liberté personnelle est le droit d'aînesse de toutes les personnes ? Si le gouvernement est essentiellement la négation de cette liberté ?

    Que se passerait-il si la Constitution représentait le jugement de valeur des américains que nos droits sont une valeur plus élevées que les pouvoirs du gouvernement d'interférer avec eux ? Que se passerait-il si ceux qui ont écrit la Constitution croyaient que la liberté individuelle est la position par défaut et le pouvoir du gouvernement l'exception ? Que se passerait-il si la Constitution signifiait que nos droits soient maximaux et minimaux de gouvernement ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  11. Que se passerait-il si nos droits sont des composantes naturelles de notre humanité ? Si que l'humanité est un don de Dieu ? Que se passerait-il si nous avons été créés à son image et ressemblance ? Que se passe-t-il si la plus grande ressemblance que nous avons avec lui et le plus beau cadeau de sa part est le libre-arbitre ? Que se passerait-il si nous sommes parfaitement libres, tel qu'il est parfaitement libre ?

    Que se passerait-il si il nous a créés avec ce libre arbitre que nous sommes libres de refuser de lui ? Que se passerait-il si nous sommes si libres que nous sommes libres de rejeter le gouvernement ? Quelle logique pourrait sous-tendre un argument que nous sommes libres de rejeter le créateur qui nous a fait, mais pas libre de rejeter le gouvernement, nous avons créé ?

    Que se passerait-il si un gouvernement qui rejette sa propre Constitution devait être rejeté par le peuple ? Que se passerait-il si les gens en ont assez des politiciens et des chefs de gouvernement qui promettent la sécurité et exigent la reddition de liberté ? Que se passerait-il si une fois remise de la liberté n'est jamais retournée ? Si le commerce de la liberté-pour-sécurité est une façade qui porte atteinte à la liberté et la sécurité ?

    Si ce commerce facilite le travail du gouvernement, mais ne nous garde pas plus sûr ? Que se passerait-il si la Constitution a été écrite pour garder l'emploi du gouvernement de devenir trop facile ? Que se passerait-il si il est plus facile d'écouter les appels téléphoniques de chacun qu'à seulement à ceux sur lesquels le gouvernement a cause probable à l'écoute ? Que se passerait-il si la Constitution reconnaît que la liberté est personnelle et ne peut être sacrifiée par un vote à la majorité des représentants, mais seulement par consentement individuel ?

    Que se passerait-il si le plus grand droit protégé par la Constitution, c'est le droit d'être laissé seul, le droit d'être soi-même, le droit de répondre uniquement à son libre arbitre ? Que se passerait-il si les auteurs qui ont écrit la Constitution ainsi évalué le droit à la vie privée qu'ils ont écrit des critères très précis dans la Constitution pour gouverner la capacité du gouvernement d'interférer avec elle ? Que se passerait-il si le gouvernement a violé les critères des millions de fois par jour au nom de la sécurité ?

    Que se passerait-il si la violation du droit à la vie privée est une passerelle pour toutes les autres violations de gouvernement de la liberté individuelle ? Que se passerait-il si chaque chasse aux sorcières de gouvernement ne s'arrête jamais jusqu'à ce qu'il recherche ou crée une sorcière ? Que se passerait-il si chaque inquisition de gouvernement ne s'arrête jamais jusqu'à ce qu'il recherche ou crée un hérétique ? Si gouvernement crée-t-il des hérétiques et sorcières modernes et puis les arrestations et demande de crédit pour nous protéger contre eux ? Que se passerait-il si ils jamais posent une menace ? Que se passerait-il si nous tombons pour cela ?

    Que se passerait-il si les amateurs de pouvoir vaincre ceux qui aiment la liberté dans une élection de gouvernement ? Que se passerait-il si il n'y a personne à gauche pour faire respecter la Constitution contre les dirigeants ?

    Et si tout cela se passe sous notre nez ? Que faire à ce sujet ?

    Reproduit avec la permission de l'auteur.

    https://www.lewrockwell.com/2015/05/andrew-p-napolitano/personal-liberty-is-our-birthrigh/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et que se passerait-il si le 15 Août 71 le pays n'avait pas été vendu aux banques ? Que se passerait-il s'il n'y avait pas de réelle Constitution ? Que se passerait-il s'il n'existait pas de chemtrails ? Que se passerait-il s'il n'existait pas des armes et procédés électro-magnétique pour dévoyer les esprits, les forcer à commettre des meurtres et crier sur un tas de cadavres qu'ils sont libres de leurs faits & gestes ?

      Pensez-vous encore aujourd'hui que les 'erreurs' commises par les gouvernements étaient des erreurs involontaires ??!

      Pensez-vous encore aujourd'hui que si vous êtes encore réellement pauvre à aller tous les jours chercher votre merde quotidienne aux supermarchés cela n'est dû qu'à 'la conjoncture' ??
      Pensez-vous que ce soit normal que l'Internet et les téléphones portables aient mis plus de 10 ans pour traverser l'Atlantique ??

      Pensez-vous que si demain le gouvernement nazi confisque vos comptes en banques ce sera: normal ? regretable ? triste à pleurer ? excusable ? logique ? acte patriote ? indépendant de notre volonté ?

      Si vous avez répondu oui à une de ces propositions, pouvez-vous ajouter que vous en avez encore chez vous et vous demandez de bien vouloir connaître l'adresse où envoyer le reste ?

      Supprimer
  12. Des milliers de personnes se réunissent au siège de McDonald, exigeant des salaires plus élevés

    Soumis par Tyler Durden le 21/05/2015 12:05-0400

    Mercredi, nous avons obtenu un coup d'oeil à une vidéo de formation de Wal-Mart fuite dans lequel une série de "associés" (lire : hilarante de mauvais acteurs) expliquer patiemment aux nouvelles recrues, pourquoi les syndicats sont mauvais.

    La vidéo est particulièrement pertinente à la lumière de la bataille récente du détaillant avec intraitable "sabots et les fuites" à plusieurs endroits et si les "sabots et les fuites" signifie en fait « unions », puis il fait beaucoup de sens, pourquoi la société a clôturé son emplacement de Pico Rivera parce que si jamais il y avait un magasin Wal-Mart qui a souffert de têtu "problèmes de plomberie" puis Pico Rivera est sûrement il.

    Mais Wal-Mart n'est pas la multinationale seulement géante qui n'arrive pas à obtenir la « plomberie » fixe car comme vous le verrez ci-dessous, légions de travailleurs McDonald est descendu sur le siège de l'Illinois de la société devant l'Assemblée générale, réunion dans le but de montrer la société qu'ils sont assurément pas "Lovin ' It."

    Voici le Chicago Tribune:

    Potesters originaire d'aussi loin que Kansas City et New York City a participé à une manifestation au siège de Oak Brook McDonald mercredi, demandant instamment que le salaire horaire pour les travailleurs de première ligne du géant de l'Hamburger est relevé à 15 $ l'heure.

    Darrell Miller, 35, qui a dit qu'il quitte Kansas City, Missouri, mardi soir sur un autobus rempli d'autres manifestants, a dit qu'il a décidé d'y participer parce que c'était son rêve de mars comme le révérend Martin Luther King Jr. et se battre pour la liberté.

    Son emploi chez McDonalds, ne dit-il, lui donne aucun contrôle sur sa vie ou son indépendance car la 7,75 $ l'heure, il est payé à peine couvre ses factures.

    Les manifestants, qui s'étaient rassemblés environ un mille à l'ouest de l'administration centrale, marchent lentement vers campus McDonald peu après midi. À la tête de la longue lignée des manifestants plusieurs a brandi une banderole: "McDonald $15 et droits syndicaux, pas des bons d'alimentation. #fightfor15. »

    La police d'Oak Brook a estimé la foule à environ 2 000 personnes. Les organisateurs avaient prédit qu'à la hausse de 5 000 participerait à la manifestation.

    Avant le début de manifestations, Heidi Barker, porte-parole d'un McDonald, a déclaré la compagnie n'a pas le pouvoir d'augmenter les salaires des travailleurs employés par ses franchisés. Il est possible que les franchisés vont suivre l'exemple de la société et également augmenter les salaires des travailleurs de première ligne, dit-elle.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  13. McDonald augmentera de salaires de départ pour 1 dollar au-dessus du minimum local à 1 500 restaurants appartenant à l'entreprise efficaces le 1 juillet. Alors que cette augmentation n'affecte plus de 90 000 employés, ces restaurants représentent environ un dixième des restaurants de McDonald's à travers le pays. Franchisés, qui opèrent la plupart des restaurants aux États-Unis, prennent leurs propres décisions sur les traitements et indemnités. Dans l'ensemble, environ 750 000 employés travaillent dans les restaurants de McDonald et franchisé-appartenant à l'entreprise aux États-Unis

    Étant donné que McDonald peut jouer la carte « c'est pour les propriétaires de franchise » lorsqu'il s'agit de salaires, une approche pour traitant d'augmentation des salaires si vous êtes l'entreprise consiste simplement à diminuer le nombre de lieux appartenant à l'entreprise, c'est pourquoi nous ne sommes pas surpris d'apprendre que la société est cession des milliers de magasins :

    • MCDONALD SERA REFRANCHISE 3 500 MAGASINS DANS LE MONDE DE 2018
    • MCDONALD DIT PASSANT À 90 % DE 81 %, FRANCHISÉS DANS LE MONDE

    Et tandis que les employés de la compagnie ne peuvent pas devenir riches, ses actionnaires sont bien sûr, et c'est tout avec la permission de banques centrales. McDonald a terminé sa plus grande vente de liaison inverse Yankee dans l'histoire, cette semaine, soulevant $ 2 milliards, l'argent qui, comme vous pouvez le voir ci-dessous, sera rapidement utilisé pour acheter un nouveau stock, enrichir les actionnaires et la direction même comme travailleurs grève pour des salaires plus élevés. En d'autres termes : n'est pas seulement le QE 'effet de richesse"ne fonctionne ne pas, exactement le contraire qui se passe. Politique de la Banque centrale sert, une fois de plus, d'aggraver la fracture de la richesse :

    • MCDONALD VOIT SON RETOUR 8 MILLIARDS DE DOLLARS - 9 B $ AUX ACTIONNAIRES CETTE ANNÉE

    Bien sûr l'Illinois cauchemar budgétaire n'est pas aide les choses pour les travailleurs de l'Etat, comme les coupes budgétaires visant à combler un déficit de financement de $ 6 milliards sont entraîne une hausse des prix des services :

    Adriana Alvarez a déclaré que depuis son arrivée à la lutte pour la campagne de 15 $ l'an dernier, son salaire horaire chez un McDonald sur Cicero Avenue ont bondi de 1,75 $ l'heure, pour atteindre 10,50 $ l'heure. Mais la mère célibataire d'un garçon de 3 ans dit ses coûts également continuent de monter et de coupes budgétaires État touché une subvention qu'elle reçoit.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  14. Et, selon des responsables syndicaux, la bataille pour burger plu renversant des salaires est juste mise en route :
    Mary Kay Henry, Président de la Service Employees International Union, appelé McDonald s'asseoir avec un syndicat à une table de négociation nationale et de mettre un peu de ses bénéfices dans les poches des travailleurs.
    "Même si"nous obtenons 15 $ et une union qui que nous va poursuivre la lutte, a dit Henry.
    Nous soupçonnons que c'est peut-être juste une question de temps avant de McDonald et de franchisés de certains McDonald décident qui pourrait maintenant être le bon moment pour fixer la tuyauterie à certains endroits.
    * * *
    Un rappel pour McDonald : Wal-Mart suggère de vous découragez ce genre de chose dès le début en montrant cela aux nouvelles recrues...

    http://www.zerohedge.com/news/2015-05-21/thousands-gather-mcdonalds-headquarters-demanding-higher-wages

    RépondreSupprimer
  15. Public confus pourquoi les plus grandes banques du monde, admettant la fraude criminelle, aboutit au public qui bâille

    Soumis par Tyler Durden le 21/05/2015 10:36-0400

    C'était il y a environ deux ans , lorsque nous avons résumé tous les marchés truqués connus et confirmés.
    • Libor - taux d'intérêt (lien)
    • ISDAfix - Echanges (lien)
    • Platts - les prix du pétrole (lien)
    • WM/Reuters - FX (lien)
    • Trading haute fréquence - equities (lien)
    Depuis ce temps choses sont allées de mal en pis pour les croyants dans des marchés équitables et efficaces, avec non seulement d'innombrables autres banques maintenant admettre ils gréés Libor et FX, pour ne pas mentionner l'or (oui or trop a été manipulée aussi impossible que cela puisse paraître) et même la CFTC enfin compris juste comment spoofers manipulent le prix de l'or et les indices boursiers , mais que le plus grand manipulateur maître d'abord, les banques centrales mondiales, a déclenché un blitz de liquidités record sur les marchés mondiaux avec 2015 sera l'année où CBs sont sur toutes les émissions nettes de monétiser.

    Tout cela a culminé avec la colonisation d'hier en dont cinq des plus grandes banques du monde, y compris le JPM, Citi et Barclays, a accepté de plaider coupable dans une sonde de monnaie-gréement.

    Et, à la consternation de Bloomberg, le public bâilla.

    Stupéfaction de Bloomberg continue :

    À peine plus qu'un an auparavant, des accusations criminelles contre les grandes banques américaines étaient considérés comme impensables, avec avocats et analystes considérant condamnations crime comme une condamnation à mort et une menace pour le système financier. Maintenant, en accordant des dérogations permettant aux prêteurs de continuer de fonctionner même après un plaidoyer du crime, le gouvernement a réussi à punir les entreprises tout en les protégeant des conséquences fatales.

    D'autres, y compris ceux qui travaillent dans l'industrie, sont tout aussi étonné :

    "C'est la première fois que vous avez eu de Citigroup, JPMorgan ou n'importe quelle banque américaine a plaidé coupable essentiellement à une conduite criminelle--il s'agit d'une mauvaise journée pour la finance américaine," Mike Mayo, analyste chez CLSA Ltd., a déclaré dans une interview télévisée avec Bloomberg. « Cela dit, c'est plus rétrograde que tourné vers l'avenir. »

    Le marché, cependant, se réjouit avec les stocks de Barclays, UBS et RBS s'élever.

    « C'est un peu bizarre, non? » Christopher Wheeler, un analyste basé à Londres chez Atlantic Equities LLP, a déclaré dans un entretien téléphonique. « $ 5,8 milliards et pourtant tout le monde est haussant les épaules. »

    Et alors que c'est désormais officiel que les stocks sont récompensés pour les crimes, pourquoi est-ce que même le public n'est plus s'en soucie ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  16. Pour tous la réaction modérée aux nouvelles de mercredi, Greg Donaldson de Donaldson Capital Management LLC craint que les accusations criminelles peuvent devenir maintenant routine. « Une fois franchir la ligne et admettre que vous avez fait quelque chose de mauvais, vous ouvrez la boîte de Pandore, » a déclaré Donaldson, Président de la firme de Evansville (Indiana), qui gère environ $ 1,1 milliards. « Ce règlement juste déplacé le poteau de but. »

    Si les condamnations devient trop banale, le gouvernement peut-être poursuivre des sanctions encore plus sévères.

    Qui est l'argument massue : le gouvernement ne poursuivra pas tout ce qui fait vraiment mal les banques. Plus jamais.

    Parce que dans une époque de poursuites différées et « probation » pour une conduite criminelle même pour les banques comme UBS récidiviste, ce que le public a réalisé est que dans son scramble désespérée pour apparaissent difficiles sur les banques et les poursuivre "pénalement", le Président est venu à un arrangement de l'arrière-salle auprès des banques, dans lequel ils acceptent de payer des amendes légèrement supérieures sous un parasol d'une conduite criminelle , qui, grâce à des dérogations SEC pour mener des « business as usual », ne sert à absolument rien.

    Oups, nous dit que les banques payer des amendes ? Nous voulions dire à leurs actionnaires.

    Quant à la gravité sont les « accusations », nous sommes ravis de résumer simplement combien de banquiers sont arrêtés, menottés et véhiculé à la prison.

    0.

    Et avec qui nous voulons ont expliqué pourquoi pas même le public est muet des conneries assez plus à tomber pour l'ensemble « des sanctions pénales pour les banques ».

    Parce que maintenant tout le monde sait qui appelle réellement les ficelles dans le gouvernement des États-Unis.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-05-21/public-confused-why-worlds-biggest-banks-admitting-criminal-fraud-leads-public-yawns

    RépondreSupprimer
  17. La NSA a prévue de pirater Google App Store pour pirater des Smartphones

    Par Ryan Gallagher

    La National Security Agency et ses plus proches alliés prévu de détourner des liaisons de données à Google et Samsung app store pour infecter les smartphones avec les logiciels espions, révèle un document Top-secret.

    Le projet de surveillance a été lancé par un commun d'écoute électronique appelé l'équipe de promotion de Tradecraft réseau, qui comprend des espions de chacun des pays dans l'alliance de « Cinq yeux » — aux États-Unis, Canada, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande et Australie.

    Le document Top-secret, obtenu à partir de dénonciateur NSA Edward Snowden, a été publié mercredi par CBC News, en collaboration avec l'intercepter. Le document présente une série de tactiques que la NSA et ses homologues dans les yeux de cinq travaillaient au cours d'ateliers tenus en Australie et au Canada entre novembre 2011 et février 2012.

    L'objectif principal de ces ateliers était de trouver de nouvelles façons d'exploiter la technologie smartphone pour la surveillance. Les agences utilisent Internet espionnage système XKEYSCORE afin d'identifier le trafic smartphone traversent les câbles Internet puis à traquer smartphone connexions aux serveurs de marché app exploités par Samsung et Google. (Google a refusé de commenter cette histoire. Samsung a dit qu'il pourrait être ne pas commenter « pour l'instant. »)

    Dans le cadre d'un projet pilote baptisé HORN irritantes, les organismes sont développent une méthode pour pirater et détourner les connexions des utilisateurs de téléphones à app magasins afin qu'ils seraient en mesure d'envoyer des malveillants « implants » aux dispositifs ciblés. Les implants pourraient alors servir à collecter les données des téléphones sans leurs utilisateurs s'en apercevoir.

    Divulgations antérieures des fichiers Snowden ont montré des agences dans l'alliance de cinq yeux conçu les logiciels espions pour les iPhones et les smartphones Android, leur permettant d'infecter téléphones ciblés et récupérer des emails, textes, histoire du web, appelez documents, vidéos, photos et autres fichiers stockés sur leur. Mais en premier lieu, méthodes utilisées par les organismes pour obtenir le logiciel espion sur téléphones sont restés peu claires.

    Le document récemment publié indique comment les agences voulus « exploit » app mémoriser serveurs – en les utilisant pour lancer des attaques « man-in-the-middle » soi-disant pour infecter téléphones avec les implants. Une attaque man-in-the-middle est une technique dans laquelle les pirates se placent entre les ordinateurs qu'ils communiquent entre eux ; C'est une tactique parfois utilisée par les pirates criminels pour escroquer les gens. Dans ce cas, la méthode permettrait aux organismes de surveillance de modifier le contenu des paquets de données transitant entre les smartphones ciblés et les serveurs d'application, alors qu'une application est en cours de téléchargement ou mise à jour, insertion de spyware qui serait secrètement envoyé sur les téléphones.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  18. Mais les agences voulait plus que juste utiliser app store comme rampe de lancement pour infecter téléphones avec les logiciels espions. Ils tenaient aussi à trouver des moyens de prendre en otage comme un moyen d'envoyer « désinformation sélective pour les combinés les cibles » dans le cadre des opérations de ce qu'on appelle « effets » qui sont utilisés pour diffuser de la propagande ou confondre les adversaires. En outre, les agences voulus pour accéder à l'app de compagnies ranger serveurs afin qu'ils pourraient les utiliser secrètement pour la « récolte » d'informations sur les utilisateurs de téléphones.

    Le projet a été motivé en partie par des préoccupations concernant la possibilité de « un autre printemps arabe, » qui a été déclenché en Tunisie en décembre 2010 et la propagation ultérieure de pays à travers le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. Les agences occidentales de gouvernements et d'intelligence ont été en grande partie aveuglés par ces événements, et le document détaillant la corne IRRITANT suggère que les espions voulaient être prêts à lancer des opérations de surveillance en cas de troubles plus.

    Les agences ont été particulièrement intéressés par la région de l'Afrique, en se concentrant sur le Sénégal, le Soudan et le Congo. Mais les magasins app ciblées étaient situées dans divers pays, y compris un serveur de magasin Google app situé en France et app autres compagnies Télécharger serveurs à Cuba, Maroc, Suisse, Bahamas, les pays-bas et la Russie. (À l'époque, le Google app store a été appelé le « Android Market »; il est maintenant nommé Google jeu.)

    Un autre résultat majeur des ateliers secrètes a été découverte des agences de la vie privée des vulnérabilités dans UC Browser, une application populaire utilisée pour naviguer sur Internet à travers l'Asie, particulièrement en Chine et en Inde. Bien que UC Browser n'est pas bien connu dans les pays occidentaux, sa base d'utilisateurs asiatiques massive, demi déclaré milliards de personnes, signifie qu'il est l'un des plus populaires navigateurs Internet mobiles dans le monde.

    Selon le document Top-secret, les agences a découvert que l'app UC Browser fuyait une mine d'or d'informations permettant d'identifier les téléphones de ses utilisateurs. Certaines des informations qui fuient apparemment contribué aux agences découvrir un canal de communication lié à une unité militaire étranger censée être tracé « activités secrètes » dans les pays occidentaux. La découverte a été célébrée par les espions comme une « opportunité où potentiellement aucun peut avoir existé avant. »

    Citizen Lab, droits de l'homme et le groupe de recherche de technologie basé à l'Université de Toronto, a analysé la version Android de l'app de UC Browser pour CBC News et dit il a identifié « grandes questions de sécurité et confidentialité » dans ses éditions en anglais et en chinois. Les chercheurs du Citizen Lab ont rédigé leur propre rapport technique détaillé décrivant les nombreuses façons dont l'application a été une fuite des données, y compris certains utilisateurs Rechercher des requêtes, des numéros de carte SIM et dispositif unique ID peut être utilisé pour suivre les personnes.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  19. Citizen Lab alerté UC Browser pour les lacunes de sécurité à la mi-avril ; Selon l'entreprise, qu'il a maintenant les fixe en déroulant une mise à jour de l'application. Un porte-parole de la société mère de UC Browser, géant chinois site e-commerce du groupe Alibaba, a déclaré à CBC News dans un communiqué qu'il a fallu sécurité "très au sérieux et nous faisons tout notre possible pour protéger nos utilisateurs. » Le porte-parole a ajouté que la compagnie n'avait trouvé « aucune preuve que n'importe quel renseignements d'utilisateur ont été tiré » — même si ce n'est pas probable qu'une surveillance de la fuite de données auraient été détectables.

    Le cas frappe au cœur d'un débat sur la question de savoir si agences d'espionnage mettent les gens ordinaires en danger en secrètement exploitant des failles de sécurité dans le logiciel populaire au lieu de les déclarer afin qu'ils peuvent être fixés.

    Selon le directeur du laboratoire citoyen Ron Deibert, la vulnérabilité de l'UC Browser exposés non seulement des millions d'utilisateurs de l'application à la surveillance effectuée par un nombre quelconque des gouvernements — il pourrait également ont été exploitées par les pirates criminels pour récolter des données à caractère personnel.

    "Bien sûr, les agences de sécurité ne [divulguer l'information], « Deibert a dit. "Au lieu de cela, ils hébergent la vulnérabilité. Ils ont essentiellement weaponize il. » Profitant des faiblesses dans les applications comme le navigateur de l'UC « peut avoir un sens d'un état d'esprit très étroite de la sécurité nationale, » a ajouté Deibert, « mais c'est au détriment de la vie privée et la sécurité de centaines de millions d'utilisateurs dans le monde entier. »

    Les révélations sont les derniers à mettre en évidence les tactiques adoptées par les organismes de cinq yeux dans leurs efforts pour pirater les ordinateurs et exploitent les vulnérabilités des logiciels pour la surveillance. L'an dernier, intercepter l'a signalé que la NSA a travaillé avec ses partenaires afin d'augmenter considérablement la portée de ses attaques de piratage et l'utilisation des « implants » pour infecter les ordinateurs. Dans certains cas, l'Office s'est avéré avoir masqué comme un serveur de Facebook pour pirater des ordinateurs.

    L'ordonnée à l'origine et la CBC News chacune des agences cinq yeux contacté pour commenter cette histoire, mais aucun ne répondrait aux questions sur le dossier concernant l'un des détails spécifiques.

    Un porte-parole pour la sécurité des télécommunications du Canada a déclaré que l'Agence était « mandatée pour recueillir des renseignements de signaux étrangers afin de protéger le Canada et les Canadiens d'une variété de menaces à notre sécurité nationale, y compris le terrorisme, » ajoutant qu'il « ne pas directement ses signaux étrangers des activités de renseignement aux Championnats canadiens, ou n'importe où au Canada. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. L'Agence britannique siège de Communications de gouvernement a déclaré que son travail a été « réalisée conformément à un cadre juridique et politique strict, qui fait en sorte que nos activités sont autorisées, nécessaires et proportionnées. »


    Direction des signaux de l'Australie dit que c'était « pratique de longue date » pas à discuter des questions de renseignement et n'a pas voulu commenter davantage.

    Bureau de Communications et de la sécurité des gouvernement de la Nouvelle-Zélande a déclaré qu'il a « un mandat de renseignement étranger » et que tout que cela est "explicitement autorisés et soumis à une surveillance indépendante".

    La NSA n'avait pas répondu aux demandes répétées de commentaire au moment de la publication.

    https://firstlook.org/theintercept/2015/05/21/nsa-five-eyes-google-samsung-app-stores-spyware/

    RépondreSupprimer
  21. Pourquoi l'Europe mènera la Charge d'éliminer Cash – la prochaine étape dans une crise mondiale

    Martin Armstrong
    21 mai 2015


    L'Europe mènera le monde dans le totalitarisme économique parce que le gouvernement est désormais prêt à maintenir l'euro. Si l'euro s'effondre, il en sera de Bruxelles. Le gouvernement existe uniquement en raison de l'euro.

    La clé est la conception fatale de l'euro. Échec de consolider les dettes de tous les États membres individuels a été la pire erreur possible peut-être jamais réalisée dans ce post grande époque de la dépression de la nouvelle économie, où les avocats du gouvernement supposent qu'ils peuvent juste écrire une loi et elle sera suivie, comme s'ils étaient certains nouveau dictateur moderne.

    En raison de l'échec de consolider des dettes, la réserve des banques devait être politiquement correct de se conformer à Bruxelles, un morceau de toutes les dettes d'État membre. Cela signifiait que le défaillant en partie ou en totalité des différentes dettes souveraines des États membres sapé le système bancaire. Ce serait comme si dans la banque américaine réserves étaient constitués des dettes d'État. Si un État n'a pas, tout le monde serait démener pour vendre aux banques qui avaient le plus.

    Depuis que Bruxelles ne réformera pas, comme Einstein l'a correctement dit: "vous ne pouvez pas résoudre les problèmes courants avec les courants de pensée. Les problèmes actuels sont le résultat de la pensée actuelle. » Toute cette idée de taux d'intérêt négatifs est juste suivant le même concept keynésien que faire baisser les taux stimuleront la demande. L'élément manquant est la confiance. Si vous ne croyez pas que vous ferez encore de 1 %, vous ne paierez pas 0 %. Alors qu'ils garder faire baisser les taux pour stimuler les emprunteurs, qu'ils sont effaçant les personnes âgées qui ne peuvent maintenant vivre de leurs économies, réduire leurs dépenses et détruisant toute l'idée de pensions et de retraite (le contrat social). Le manque de confiance empêche de nouvelles entreprises de se former et il contient résultats dans la génération perdue de jeunes qui ne peuvent trouver un emploi. Les personnes âgées sont obligées de travailler, alors il devient une pénurie d'emplois, ce qui entraîne un chômage plus élevé chez les jeunes.

    Ajouter à cette tendance, anéantissant les personnes âgées et les jeunes, nous avons ensuite ont la montée des tensions contre les étrangers partout car ils les considèrent comme prendre de précieux emplois alors qu'ils migrent vers leurs pays. Il devient un cercle vicieux qui ne peut être rompu avec la même ligne de pensée.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  22. C'est pourquoi les gouvernements se servent toujours de la même ligne de pensée des taux d'intérêt négatifs et passer à l'étape suivante. Ils ne peuvent satisfaire leurs budgets comme impôt revenus diminuent avec l'activité économique, alors qu'elles ne partent d'argent chasse causant l'économie mondiale à se rétrécir encore plus. Comme ils chassent argent, personnes hoard et investir encore moins. Ils ont tendance à acheter des actifs à descendre la grille. Pour poursuivre cet effort, pensant gouvernementales puis arrive à la solution pour éliminer les espèces forcer la fin de l'économie souterraine et la collecte des taxes de 100 %.

    Bruxelles sait néanmoins qu'ils ont une véritable crise dans le secteur bancaire européen. Cependant, cette crise est monumentale et ne peut être résolue avec la même ligne de pensée qui a causé ce cauchemar insensé. Évidemment, éliminant la trésorerie évitera personnes provoquant une course de banque si un État membre par défaut. L'argent futé essaie de sortir aussi vite que possible en achetant rare art, pièces de monnaie, timbres, antiquités, immobilier, etc.. C'est le seul moyen de sortir, pour quand ils éliminent les espèces, les chances sont qu'ils vont imposer des contrôles de capitaux et empêcher la circulation de l'argent d'un pays. Cette ligne de pensée conduira à cette prochaine étape traditionnelle.

    Donc en fin de compte, les gouvernements (pas les Rothschild) sont dans une lutte pour leur existence. Ils vont inciter les troubles civils, devrait augmenter fortement entre 2015.75 et 2017. Il faut aussi se préoccuper des résultats pour 21 novembre 2018, qui seront la cible de pi qui, sur les vagues précédentes, 9/11 à New York et le jour même de la crise économique grecque a produit en 2010. Géopolitiquement, Obama a défait tout ce qui a été fait pour rendre le monde plus sûr. Il a ruiné l'économie européenne avec ses sanctions contre la Russie et créé l'alliance qui existe désormais entre la Russie et la Chine dans les forets et l'action militaire. Le USA pourrait être en mesure de vaincre la Russie sur un champ de bataille conventionnelle, mais ils ne peuvent pas vaincre la Chine dans les mêmes conditions. Pendant ce temps l'économie plus forte en Europe, en Allemagne, est constitutionnellement interdit d'avoir une grande force militaire. Bruxelles parle maintenant tente de former une armée européenne pour poursuivre leur pouvoir. C'est toutes les gesticulations à la folie.

    Bruxelles mènera la charge de fermer en espèces que nous connaissons. Nous nous dirigeons dans la prochaine phase de déflation massive que j'ai été mise en garde concernant – pas d'HYPERINFLATION. Gouvernement se déplacent pour contrôler tout ; vous ne serez pas en mesure d'acheter ou de vendre quoi que ce soit, sans l'approbation du gouvernement. Le totalitarisme économique j'ai averti est à l'horizon.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  23. L'étape suivante dans le jeu sera CAPITAL CONTROLS. Quand le gouvernement européen se rend compte qu'ils ne peuvent pas éliminer en espèces sans le reste du monde entier faisant donc simultanément, argent va décoller encore plus vite Europe, conduisant le dollar à des sommets excessives. Ils suivront probablement le même script, comme ils le faisaient à Chypre, imposer le contrôle des changes pour empêcher l'argent de s'enfuir.

    La seule façon de sortir de ce pétrin est le vrai combat – modifier le processus de pensée. Comme je l'ai dit plusieurs fois auparavant : HYPERINFLATIONISTS sont le mal mort et nous allons prier pour l'INFLATION avant que cela arrive à son terme. Nous sommes dans le mode de l'effondrement de la civilisation occidentale, tout cela à cause de la dette et des avocats contrôle le gouvernement, qui pensent qu'ils peuvent être des dictateurs en écrivant simplement les lois.


    Si vous comprenez la nature de la bête, que nous nous battons, vous ne serez pas surpris et pouvez apprendre de l'histoire ; même si nous sommes contraints de regarder d'autres Répétez-le.

    https://www.lewrockwell.com/2015/05/no_author/the-next-step-in-the-global-meltdown/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'étant rendu compte que les gens retiraient de plus en plus de l'argent de leurs banques - précaution élémentaire de ce qui va arriver - les 'autorités' tendent maintenant d'introduire une nouvelle sorte de paiement unique: la carte de crédit.

      Car, l'absence d'espèces facilite grandement le vidage complet des comptes ! Hahaha !

      Supprimer
  24. Militarisation est plus de chars et fusils : c'est une maladie culturelle, acclimater les citoyens à la vie dans un État policier

    Par John W. Whitehead
    L'Institut Rutheford
    21 mai 2015

    "Si nous sommes formation flics comme soldats, en leur donnant des équipements comme les soldats, les déguiser en soldats, quand vont-ils chercher la mentalité des soldats ? Si vous regardez le département de la police, leur credo est de protéger et de servir. Mission du soldat est d'impliquer son ennemi en combat à proximité et tue. Voulons-nous que les policiers d'avoir cette mentalité ? Bien sûr que non." — Arthur Rizer, ancien officier de police civile et militaire

    Parler de mauvais timing. Et puis, peut-être que c'est génial calendrier.

    Seulement maintenant, après les ministères de la Justice, la sécurité intérieure (DHS) et la défense ont fait passer des milliards de dollars de matériel militaire aux forces de police locales, après que des services de police ont été formés dans l'art de la guerre, après des raids de l'équipe SWAT ont gonflé le nombre à plus de 80 000 par an, après il est devenu une seconde nature pour la police locale à afficher et se comporter comme des soldats, après que les communautés ont devenu acclimatées à la présence de la police militarisée, patrouillant dans les rues, après les américains ont appris la conformité à la fin d'un pistolet de police ou taser, après bas milieu défavorisé ont été transformées en zones de guerre, après des centaines si pas des milliers d'Américains non armés ont péri aux mains de police qui tirez d'abord et poser des questions plus tard, après toute une génération de jeunes Américains a appris à marcher main dans l'avec les diktats du gouvernement — seulement maintenant le président Obama lève la main pour limiter le nombre d'armes de guerre étant transférée vers les services de police locaux.

    Pas tous, vous, esprit seulement certains.
    Parler de trop peu, trop tard.

    Mois après que la Maison Blanche a défendu un programme fédéral qui a distribué de $ 18 milliards d'une valeur de matériel militaire à la police locale, Obama a annoncé qu'il interdira le gouvernement fédéral de fournir à la police locale départements avec des véhicules blindés chenillés, comme arme d'avion et les véhicules, les baïonnettes, les lance-grenades, camouflage uniformes et armes à feu de gros calibre.

    Obama a également indiqué que des équipements moins lourds (véhicules blindés, véhicules tactiques, anti-émeute et des armes à feu et munitions) aurait été seront soumis à des réglementations telles que l'approbation de l'administration locale et la police étant tenu de suivre une formation plus et recueillir des données sur l'utilisation de l'équipement. Peut-être dans l'espoir de l'adoucir l'affaire, l'administration Obama propose également $ 163 millions en subventions financés par le contribuable pour "inciter les services de police pour adopter les recommandations du rapport".

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  25. Il s'agit d'une première étape grossièrement en retard de toutes sortes, c'est néanmoins une première étape d'une administration qui a été totalement complice dans l'accélération de la transformation des forces de police de l'Amérique dans les prolongements des militaires. En effet, en tant que journaliste d'investigation que Radley Balko fait remarquer, alors que l'administration Obama a dit toutes les bonnes choses de la nécessité de mettre à l'échelle sur une mentalité de champ de bataille, il a fait toutes les mauvaises choses à perpétuer le problème : matériel distribué à utiliser sur le champ de bataille pour les services de police locaux, fourni des subventions privées aux collectivités pour inciter des raids de l'équipe SWAT, à redéfini « police communautaire » pour tenir compte des tactiques policières agressif et le financement d'un programme national de flics (Communauté Oriented Policing Services) qui a contribué à l'augmentation spectaculaire des équipes SWAT, la répartition des subventions DHS contre le terrorisme et la croissance des "entrepreneurs qui maintenant s'adressent aux services de police à la recherche d'espèces DHS contrôles en échange de gear battle-grade," a encouragé rampe jusqu'à l'utilisation de raids de style militaire de sévir contre les lois sur l'immigration et de cibler « les cultivateurs de marijuana médicale, boutiques et dispensaires dans les États qui ont légalisé la drogue » défendues comme tactique agressive, militariste de la police « raisonnable » dans les cas où la police a perquisitionné un magasin de guitares dans la défense d'un droit de l'environnement obscur, fait une descente dans une maison à la recherche d'une femme qui avait manqué à ses prêts aux étudiants et terrorisé les enfants en bas âge lors d'un raid sur la maison mal fondée sur une fausse plaque d'immatriculation, et a inauguré une ère de banditisme pur et simple dans quel atout lois de confiscation ont été utilisées pour escroquer les américains hors trésorerie, voitures, maisons, ou autres biens que les agents du gouvernement peuvent "accuser" d'être liées à un crime.

    Il reste à voir si cette ouverture sur la partie de Obama, à venir au milieu de tensions accrues entre les forces de police du pays et la population qu'ils sont censés pour protéger, ouvre la porte à une réforme réelle ou est simplement une manœuvre politique pour apaiser les masses tout en outre acclimater la population à la vie dans un État policier.

    Certes, à première vue, il ne fait rien pour soulager la misère de la police d'État qui a été imposé sur nous. En fait, le geste tardif de Obama de préoccupation fait peu de choses pour faire reculer la menace mortelle de trop zélés de la police corrompue par l'argent, le pouvoir et l'immunité institutionnelle. Et certainement, il ne parvient pas à reconnaître le bilan terrible qui a été infligé à nos communautés, notre écosystème fragile d'une démocratie et nos libertés à la suite de la détermination du gouvernement à amener la guerre maison.

    Le jeune homme noir coupable de rien plus de fuir les policiers brutal sera tout plus sécuritaire à la suite de l'édit de Obama ? Il est peu probable.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  26. Le vieil homme recherchant sa canne auront une moindre chance d'être fusillé ? Il est douteux.

    La petite fille endormie sous sa couverture princesse vivra pour voir à l'âge adulte, quand une équipe SWAT bloque par sa porte ? Je ne compterais pas sur elle.

    C'est un fort à parier que nos petits mondes sera prononcé de pas Obama suivant plus sûre et la publication de son rapport « Task Force le XXIe siècle de police ». En fait, il n'y a de très bonnes chances que la vie dans l'État américain de la police va devenir encore plus périlleuse.

    Entre du rapport 50 pages liste des recommandations est un appel pour les bottes du policier plus sur le terrain, formation pour la police "sur l'importance de la désescalade de la force" et "activités de non-exécution positives" dans les collectivités de la criminalité pour promouvoir la confiance dans la police comme l'envoi d'une glace de camion à travers la ville.

    Curieusement, nulle part dans le rapport de 120 pages entière y a t-il une mention du quatrième amendement, qui exige que le gouvernement respecte la vie privée des citoyens et l'intégrité physique. La Constitution est référencée en une seule fois, dans l'annexe, en ce qui concerne l'autorité de Obama comme président. Et alors que le mot « constitutionnel » est utilisé 15 fois dans le corps du rapport, son utilisation donne l'assurance peu que l'administration Obama comprend en fait que l'interdiction claire de gouvernement vous penchez tel que consacré dans la Constitution des États-Unis.

    Par exemple, dans la section du rapport sur l'utilisation de la technologie et les médias sociaux, le rapport souligne: « si toutes les lignes directrices constitutionnels doivent être maintenues dans l'exercice des fonctions d'application de loi, le cadre juridique (bons de souscription, etc.) devrait continuer à protéger l'accès application Loi aux données provenant des téléphones cellulaires, les médias sociaux, GPS et d'autres sources, permettant aux agents détecter empêcher, ou de répondre à la criminalité. "

    Traduction : comme j'ai le document dans mon livre Amérique du champ de bataille : la guerre contre le peuple américain, le nouveau visage de la police en Amérique est sur le point de passer de mener sa guerre contre le peuple américain en utilisant principalement les armes du champ de bataille à la technologie sophistiquée de plus en plus du champ de bataille où la surveillance gouvernementale de nos activités quotidiennes seront encore plus envahissante.

    Cet accent mis sur la technologie, la surveillance et les médias sociaux n'est pas nouveau. À peu près la même façon que le gouvernement fédéral a utilisé par les contribuables accorde aux services de police locaux « cadeau » avec armes et équipements, il finance également la distribution de technologie visant à la rendre plus facile pour la police de surveiller, de suivre et d'espionner les américains. Par exemple, lecteurs de plaques d'immatriculation, les appareils de stingray et centres de fusion sont tous financés par des subventions de la DHS. Financement drones aux niveaux provinciaux et les aussi provient du gouvernement fédéral, qui, dans la tour accès les données acquises par les drones pour ses propres utilise.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  27. Si vous remarquez un patron ici, c'est un dans lequel le gouvernement fédéral n'est pas simplement comment transformer des services de police locaux extensions de lui-même mais est en fait fédéralisation à eux, en les transformant en une force de police nationale qui répond pas à « we the people », mais le commandant en chef. Pourtant la police américaine n'est pas censé pour être une branche de l'armée, n'est pas une force de sécurité privée pour la faction politique régnante. Il est censé pour être une agrégation des innombrables unités civiles locales qui existent dans un seul but : servir et protéger les citoyens de chaque communauté américaine.

    Alors où cela laisse-t-il nous ?

    Il n'y a certainement pas de mal à se lancer dans un dialogue national sur les dangers de la police militarisée, mais si c'est tout cela revient à — mots qui sonnent bien sur papier et dans la presse, mais n'est pas réellement respecter nos droits et nos libertés de restauration — puis nous jouons juste politique sans aucune intention d'amener en fait de la réforme.

    En dépit des affirmations de nobles de l'Administration Obama de vouloir "faire en sorte que la sécurité publique soit plus que l'absence de crime, qu'il doit également inclure la présence de la justice," il s'agit de la réalité que nous devons affronter dès maintenant :

    Les Américains n'ont encore aucune protection réelle contre les abus policiers. Les Américains n'ont toujours aucun le droit à la légitime défense face à des équipes SWAT s'écraser par erreur par le biais de nos portes, ou les policiers qui tirent plus vite qu'ils peuvent raisonner. Les Américains sont encore n'est plus innocents jusqu'à preuve du contraire. Américains encore n'ont pas un droit à la propriété privée. Les Américains sont toujours impuissants face à la police militarisée. Américains encore n'ont pas un droit à l'intégrité physique. Américains encore n'ont pas un droit à l'expectative de vie privée. Américains sont toujours être acclimatés à un Etat policier par le biais de l'utilisation régulière et la vue des militaires perce sur le marché intérieur, une présence de la police militarisée lourd dans les lieux publics et dans les écoles et une campagne de propagande par les contribuables visant à rassurer le public que les policiers sont nos « amis ». Et pour couronner le tout, les américains encore ne peuvent compter sur les cours, congrès ou à la maison blanche de rendre justice quand nos droits sont violés par la police.

    Pour résumer le tout : nous sommes aux prises avec des problèmes ont été la construction depuis plus de 40 ans. Ils ne vont pas aller loin toute la nuit, et ils certainement ne seront pas résolues par un rapport qui demande à la police tout simplement adopter des tactiques différentes pour accomplir la même results—i.e., maintenir à tout prix la puissance, de contrôle et de richesse du gouvernement.

    Il s'agit de la triste réalité de la vie dans l'État américain de la police.

    https://www.lewrockwell.com/2015/05/john-w-whitehead/militarization-is-more-than-tanks-and-uniforms/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La différence entre un flic et un soldat est que le premier a 1 chance sur 1000 d'être tué lors de l'attaque et, pour le second, 1 chance sur mille d'éviter d'être tué lors de l'attaque.

      Supprimer
  28. Monde tendance renommée prévisionniste Gerald Celente: « l'Amérique est un pays du tiers-monde s'effondrant »

    Mac Slavo
    20 mai 2015
    SHTFplan.com


    « C'est le comportement des policiers dans les pays du tiers-monde »

    Gerald Celente – Institut de recherche de tendances

    (Regarder les deux parties de cette interview)
    Gerald Celente est l'un des prévisionnistes de tendance plus renommés du monde et dans sa dernière interview, il explique, entre autres choses, pourquoi aux Etats-Unis est de voir une telle militarisation lourde de ses forces de police. La tendance, selon Celente prédit une augmentation dans la brutalité policière dans les années 1990, se poursuivra parce que l'Amérique que nous avons appris à connaître c'est au milieu d'une épopée s'effondrer, et qui nécessitera bientôt tous ceux lourdement armés policières et militaires à descendre dans les rues pour soumettre une population qui a été appauvrie et contrainte à une existence de servitude sous contrat :
    Flics c'est allés sauvages parce que la nation est allé sauvages... la nation ne peut penser de guerre et de massacre...
    La militarisation de l'Amérique... Quand vous apportez tout qu'ensemble c'est un pays du tiers-monde s'effondre... C'est le comportement des policiers dans les pays du tiers monde...
    Le gouvernement des USA voit évidemment l'écriture sur le mur. Ils connaissent que le système viendra bientôt sans charnières. Et qui a besoin pourquoi Celente dit clairement que ceux qui veulent s'épanouir alors que tout autour d'eux s'écroule pour se concentrer sur l'acquisition d'actifs physiques. Et tandis que certains investisseurs là-bas sont concentrent sur la façon de faire de l'argent sur leur prochain métier, Celente dit oublier les opérations à court terme et se concentrer plutôt sur la valeur et les investissements à long terme.
    J'ai jamais rêvé de quelque chose appelé quantitative easing... Comment pourrais-je savoir ? Ils ont composé... Voilà donc la manipulation... Vous obtenez leur mal à court terme, parfois, mais ne change pas la situation dans son ensemble...
    Sur la plus grande échelle, vous pouvez voir où il va et vous y préparer en conséquence.
    Donc, je ne le commerce or. J'ai acheter de l'or.
    Je ne feuillette immobilier. J'ai acheter un bien immobilier.
    Donc je ne suis pas un commerçant. Je suis un investisseur à long terme.


    Nourriture et eau [sont les plus grandes tendances de la prochaine décennie.]
    Comme la dette mondiale bulle éclate et les économies s'effondrer la chose qui ont une valeur réelle – biens matériels – vont monter en flèche en valeur. Alimentaire, les terres riches en ressources et or sera en forte demande, comme cela a été toujours le cas en temps de crise.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  29. C'est pourquoi il est bien connu des investisseurs comme analyste stratégique Katusa Marin ont passé la dernière décennie, enjoignant les investisseurs et ceux concernés par le futur paysage global de ces avoirs. KATUSA, anciennement de Casey Research et maintenant le chef de la direction de sa propre entreprise avec plus de 1 milliard de dollars soulevées dans le secteur des ressources seul, explique que malgré les défis auxquels que nous sommes confrontés à l'avenir, il y a une possibilité sérieuse pour ceux qui veulent regarder des investissements qui sont souvent ignorés par les entreprises :

    Il n'est pas sexy comme la Silicon Valley... Mais regardez, la réalité est que le monde a besoin de trucs... Il peut ne pas répondre à nos portefeuilles de trouble déficitaire de l'attention immédiate... mais je suis très optimiste.

    KATUSA, connu pour son attitude positive, même dans les moments de détresse, partage ses idées bien informées, les stratégies et les recommandations contenues dans l'interview qui suit avec avenir argent tendances.

    Si la tendance est que notre nation est fondamentalement transformée dans le statut du tiers-monde, alors il est temps de se préparer en conséquence :

    http://www.shtfplan.com/

    RépondreSupprimer
  30. Nouveau rapport de la NASA révèle des calottes glaciaires ne fondent pas

    Joshua Krause
    Le quotidien Sheeple
    20 mai 2015


    Depuis 1979, satellites de la NASA ont recueilli des données sur l'étendue des calottes de glace polaires de la Terre. Traditionnellement, cette information a servi à prouver la menace des poses au réchauffement globales de la race humaine. Si les calottes fondent, elles pourraient déplacer des millions de personnes vivant le long des côtes, à travers la planète. Nouvelles données affichées sur le site de la NASA indiquent cependant que les calottes glaciaires ne peut pas être fondante après tout.

    Le rapport montre que lorsque les données sont en moyenne, l'étendue des calottes sont demeurés stables jusqu'en 2005, c'est-à-dire quand ils ont commencé à s'estomper. En 2012, elles avaient perdu 10 % de leur masse initiale. Mais depuis ce temps, les calottes glaciaires ont augmenté de 5 % sur la moyenne de 1979. En tout état de cause, il s'avère que le benchmark de 1979 permettant de mesurer la fonte des glaces, était anormalement élevé. Dans le temps, notre planète avait assisté à la fin d'une période de refroidissement de 30 ans, donc nos calottes glaciaires étaient beaucoup plus importants qu'elles seraient normalement.

    Cette information semble être en contradiction directe avec les précédents rapports de la NASA. La mise à jour des données est arrivé moins d'une semaine après que la NASA a annoncé que la barrière de glace de B Larson, qui est largement considéré être âgés de plus de 10 000 ans, se fondre et se désintégrer dans les prochaines années.

    http://www.thedailysheeple.com/new-nasa-report-reveals-ice-caps-are-not-melting_052015

    RépondreSupprimer
  31. Cette éolienne n'a aucune lames — et c'est pourquoi elle est préférable

    Par Amelia christelle
    20 mai 2015

    Ce que vous obtenez si vous prenez les lames au large d'une éolienne ? Une éolienne mieux.

    Cela ressemble à une blague, mais c'est en fait plus ou moins le modèle d'un nouveau prototype de turbine de vent. Au lieu de lames qui tournent dans la brise, la turbine est juste une paille creuse qui colle jusqu'à 40 pieds du sol et vibre comme une corde de guitare lorsque le vent thrums par.

    Les ingénieurs espagnols qui fondèrent Vortex sans lame en 2010 a dit qu'ils ont été inspirés par le désastre de pont de Tacoma Narrows (peut-être pas le meilleur terrain pour l'énergie propre à un public en cas de catastrophe-méfiant, mais je laisse ça à leur service marketing). Voici comment cela fonctionne réellement, de Wired :

    Au lieu de capter l'énergie par le mouvement circulaire d'une hélice, le tourbillon tire parti de ce que l'on appelle tourbillon, un effet aérodynamique qui produit un modèle de la filature des tourbillons. Tourbillon a longtemps été considéré comme l'ennemi des architectes et ingénieurs, qui essaient activement de concevoir leur chemin autour de ces tourbillons de vent. Et pour cause : avec assez de vent, le tourbillon peut conduire à un mouvement oscillant dans les structures, qui, dans certains cas, comme le... Tacoma Narrows Bridge, peut provoquer leur effondrement.
    ……
    À la base du cône sont deux anneaux de repousser les aimants, qui agissent comme une sorte de moteur thermosensibles. Quand le cône oscille unidirectionnel, les aimants repoussant tirant dans l'autre sens, comme un léger coup de pouce pour stimuler la circulation du mât indépendamment de la vitesse du vent. Cette énergie cinétique est alors convertie en électricité par un alternateur qui multiplie la fréquence d'oscillation de mât pour améliorer l'efficacité de la collecte d'énergie.

    Le résultat est une turbine qui est 50 % moins cher qu'une lame, presque silencieux, et, comme l'un des ingénieurs de la turbine, « ressemble à asperges » (Désolé, Quichotte). Et tandis que chaque turbine Vortex est aussi moins efficaces pour capturer l'énergie de 30 %, les parcs éoliens peuvent doubler le nombre de turbines qui occupent une zone donnée, s'ils se rendent sans lame. C'est un gain net d'énergie de 40 % pour vous, non-mathletes là-bas."

    De plus, la turbine a sans engrenages ou les pièces en mouvement ; théoriquement l'entretien pourrait être beaucoup plus facile qu'un traditionnel cloches-et-sifflets une filature. Pas d'ombre à mes amis tripale, mais je ne peux pas me plaindre d'un avenir éolienne moins cher et plus accessible.

    Source :
    The Future of Wind Turbines ? Sans lames, câblé.

    http://grist.org/news/this-wind-turbine-has-no-blades-and-thats-why-its-better/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans en arrivé à de telles absurdités - que sont ces cylindres debouts fendus verticalement - et de parler (découvrir ! Hahahaha !) l'énergie cynétique, il y a mieux de construire des éoliennes qui: ne laissent pas passer l'air !

      C'est comme cela que depuis des siècles, les éoliennes du 'far-west' (vues dans les westerns) ont 18 pales qui 'se touchent'. Donc: 100% efficace face aux malheureuses 3 pales qui laissent passer l'air, tuent les oiseaux et sont bruyantes autant qu'inesthétiques.

      Supprimer
  32. Nouveau dispositif peut, par conversion de chaleur en électricité industrielle compétitive

    par Lisa Zyga

    Le dispositif thermoélectrique proposé se compose de nombreux nanofils parallèles avec une tension de la porte extérieure qui peut être ajustée afin d'optimiser l'efficacité et puissance sortie des différences de température différente entre les conducteurs et les différentes charges.

    (Phys.org)—Currently, jusqu'à 75 % de l'énergie produite par le moteur d'une voiture est perdue en chaleur. En théorie, certains de cette chaleur résiduelle peuvent être converti en électricité à l'aide d'appareils thermoélectriques, bien que jusqu'à présent l'efficacité de ces dispositifs a été trop faible pour permettre la commercialisation généralisée.

    Maintenant dans une nouvelle étude, les physiciens ont démontré qu'un dispositif thermoélectrique composé de nanofils peut-être atteindre un rendement assez élevé pour être compétitif industriellement, pouvant déboucher sur une amélioration de l'économie de carburant et d'autres applications.

    Les scientifiques, Khandker A. Muttalib et Selman Hershfield, tous deux professeurs de physique à l'Université de Floride à Gainesville, ont publié un livre sur le nouveau dispositif thermoélectrique dans un numéro récent de Physique appliquée de révision.

    En plus de la récupération d'énergie de la chaleur perdue dans les moteurs à combustion en véhicules, appareils thermoélectriques pourraient aussi exercer des fonctions similaires dans les moteurs des navires, ainsi que dans les centrales électriques, raffineries, de fabrication et autres endroits qui produisent une grande quantité de chaleur perdue.

    Dans leur document, les scientifiques expliquent qu'à l'aide de matériaux en vrac dans des dispositifs thermoélectriques s'est avéré être intrinsèquement inefficace, mais les nano matériaux semblent plus prometteurs. Le nouveau dispositif consiste simplement en deux grands fils à des températures différentes reliées par plusieurs des nanofils sans interactions, très minces. Chaque NANOFIL transmet actuel du plomb plus chaud à la tête froide, et beaucoup de nanofils en parallèle s'adapte la puissance jusqu'à des niveaux élevés.

    Un des plus grands défis dispositifs thermo-électriques est que les conditions qui optimisent la sortie de l'efficacité et la puissance de l'appareil sont différentes pour différents gradients de température entre les deux fils ainsi que pour différentes charges électriques (combien d'énergie est consommée à un moment donné). En raison de cette complexité, le dispositif optimal pour un gradient de température particulière et la charge ne peut pas travailler aussi bien pour un gradient de température différent ou charger.

    Les chercheurs ont trouvé ici un moyen de contourner ce problème en appliquant une tension sur les nanofils, qui permet de pouvoir être transmises le long les nanofils qu'à des énergies supérieures à une certaine valeur. Cette valeur dépend du gradient de température et de la charge, qui peuvent varier, mais peut aussi varier la tension appliquée afin de régler la transmission de puissance et optimiser simultanément la puissance et l'efficacité de l'appareil.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  33. À l'aide de nanofils pour connecter les fils a aussi un avantage pratique par rapport à l'utilisation d'autres matériaux. Tandis que beaucoup d'autres matériaux de candidat est difficiles à fabriquer de manière fiable, nanofils peuvent être fabriqués de façon fiable et contrôlable, qui est important pour réaliser les dimensions optimales précises.

    Bien que l'analyse théorique des physiciens suggère que le dispositif proposé pourrait avoir des avantages de performances significatives sur les dispositifs à courants, ils attention qu'il est trop tôt pour faire toute estimation définitive.

    « Toute estimation à ce stade va être peu fiable parce qu'il y a tellement de façons de perdre de la chaleur dans n'importe quel dispositif pratique que notre proposition théorique ne tient pas compte, » Muttalib dit Phys.org. "Même dans ce cas, nous avons donné une estimation très grossière dans notre document où l'efficacité et la puissance de sortie peuvent être réglés (avec une tension gate) à être sensiblement plus grand que n'importe quel appareil commercial actuellement disponible. Notez qu'il y a des autres propositions théoriques avec une grande efficacité, mais sans une puissance suffisante et donc pratiquement inutilisable".

    Plus important encore, les physiciens espèrent que les nouvelles idées présentées ici peuvent inspirer de nouvelles façons de penser la technologie thermoélectrique.

    « Peut-être le plus significatif est un possible changement de paradigme dans la conception des dispositifs thermoélectriques, » a déclaré Muttalib. "Actuellement, la communauté porte une écrasante majorité dans le régime de ce que l'on appelle « réponse linéaire » (où la température et les gradients de tension à travers le matériau reliant le chaud et les conducteurs froids sont petits) ; les performances des dispositifs médicaux dépendent uniquement les propriétés de la connexion. Il a gardé les efforts en cours limités à trouver ou concevoir un matériau thermoélectrique « bien ». Nos travaux suggèrent que, dans le régime « non linéaires », les performances de l'appareil dépendent aussi essentiellement les paramètres des conducteurs et les charges ; l'optimisation des performances dans de tels cas a beaucoup de possibilités plus intéressantes à explorer. »

    Même si ce travail offre beaucoup de nouvelles orientations possibles pour de futures recherches, Muttalib et Hershfield espèrent que ce sera les autres scientifiques qui feront avancer la technologie.

    « Nous sommes les deux physiciens théoriciens, faire de la recherche en sciences fondamentales et en particulier, que nous sommes pas des experts en technologie de l'appareil, » a déclaré Muttalib. "Nous sommes tombés sur l'idée actuelle tout en essayant de comprendre les effets de la réponse non linéaire sur le transport des électrons dans les systèmes de nano. Nous espérons que les expérimentateurs et les ingénieurs de dispositif trouverez notre travail intéressant et poursuivront pour bâtir un périphérique réel. Notre prochain plan dans ce domaine général consiste à comprendre, encore une fois sur le plan théorique fondamental, les effets des phonons ou vibrations du réseau dans les systèmes nano en général ; ces effets sont connus pour être important pour les dispositifs thermoélectriques ainsi."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  34. Le NanoFil dispositif thermoélectrique n'est pas le seul nouveau design thermoélectrique à apparaître récemment. Dans le même numéro Physique examen appliqué, Riccardo Bosisio, et al., au Service de Physique de l'état Condensé en France ont mis au point un dispositif thermoélectrique dans lequel les électrons traversent les nanofils de « phonons sauts, » où les phonons sont des vibrations qui transportent la chaleur.

    http://phys.org/news/2015-05-device-electricity-industrially-competitive.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) Muttalib et Hershfield espèrent que ce sera les autres scientifiques qui feront avancer la technologie.

      « Nous sommes les deux physiciens théoriciens, faire de la recherche en sciences fondamentales et en particulier, que nous sommes pas des experts en technologie de l'appareil, (...)

      Ben voyons ! Le plan suivant sera de voir si çà marche ! Hahaha !

      Supprimer
  35. U.S. conteste la capacité de la RPDC à miniaturiser les armes nucléaires

    Xinhua
    2015-05-21
    17:28 (GMT + 17)

    Les États-Unis mercredi mettent en doute le capacité revendiqué de Pyongyang à miniaturiser et à diversifier ses armes nucléaires stockées.

    « Au sujet de cette revendication particulière de la miniaturisation, nous ne pensons pas qu'ils ont à ce titre, » d'État porte-parole du département Marie Harf a déclaré aux journalistes lors d'une conférence de presse quotidienne.
    Plus tôt dans la journée, République de Corée (RPDC populaire démocratique) a déclaré qu'il est entré dans la phase de la miniaturisation et de la diversification de ses armes nucléaires depuis un certain temps, avec le test-tir réussi d'un missile balistique stratégique depuis un sous-marin le 8 mai.
    La nation a soufflé également les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud pour leurs allégations de Pyongyang essais de tirs du missile sous-marin-lancé est une menace et de provocation, disant qu'il est à droite de la RPDC pour renforcer sa capacité de défense.

    « Mais nous ne savons pas qu'ils travaillent sur l'élaboration d'un certain nombre de missiles de longue portée, y compris les missiles balistiques intercontinentaux », a déclaré Harf.

    Qui pourrait éventuellement menacer nos alliés, nos partenaires... C'est évidemment quelque chose, nous sommes très préoccupés en ce qui concerne cette capacité. Nous ne pense pas qu'ils l'ont," a-t-elle ajouté.

    http://www.wantchinatimes.com/news-subclass-cnt.aspx?cid=1101&MainCatID=11&id=20150521000157

    RépondreSupprimer
  36. Bank of Communications pour acheter 80 % du capital de BBM Banque brésilienne

    Xinhua
    2015-05-21
    17:29 (GMT + 17)

    Bank of Communications de la Chine (BoCom) a annoncé sa décision mardi pour acquérir une participation de 80 % dans la Banque brésilienne BBM.
    L'annonce a été faite au cours de la visite officielle au Brésil par le premier ministre chinois, Li Keqiang.

    Selon l'accord que BOCOM conclu avec BBM à Brasilia mardi, la banque chinoise paiera 525 millions de reals (US$ 173 millions) pour la part de la majorité. La transaction est sous réserve des approbations des organismes de réglementation des deux pays.

    Dans l'instruction, BoCom a célébré sa première acquisition internationale et a souligné l'importance des liens de Brésil-Chine, notant que la Chine est partenaire de commerce du Brésil depuis 2009.

    « L'acquisition de la Banque de BBM sera premier achat de la Banque des Communications à l'étranger. Il marque la première étape dans les plans d'expansion de la Banque en Amérique latine et une étape importante dans l'internationalisation de la Banque,"Niu Ximing, Président de BoCom, a déclaré à Xinhua.

    « Cette acquisition va combler la coopération économique et financière entre le Brésil et la Chine et stimuler le commerce et les investissements bilatéraux », a déclaré Niu.

    Fondée en 1858, BBM est l'une des plus anciennes institutions financières du Brésil, en se concentrant sur les sociétés de prêt et de private banking. Actionnaires avec 18 % des participations dans BBM auront la possibilité de conserver leurs actions ou de vendre à la Bank of Communications.
    BoCom, fondée en 1908, est l'une des plus grandes banques de la Chine.

    http://www.wantchinatimes.com/news-subclass-cnt.aspx?cid=1102&MainCatID=11&id=20150521000156

    RépondreSupprimer
  37. Trop d'importance à la puissance de charbon

    20 mai 2015

    Une des directions inquiétantes dans la politique énergétique du Japon est l'accent mis sur les centrales thermiques alimentées au charbon, qui sont plus rentables que les centrales au gaz naturel, mais émettent à peu près deux fois la quantité de dioxyde de carbone. Plan d'énergie fondamentale du gouvernement appelle centrales thermiques au charbon, des principales sources d'approvisionnement en électricité qui excelle en termes de stabilité de l'approvisionnement de carburant et d'avantage de coût.

    Le projet de ses prévisions de mix énergétique à long terme suppose que charbon passera à 26 % de la production totale d'électricité de la nation en 2030. Compagnies d'électricité annoncent des plans pour construire une nouvelle centrale au charbon thermique puissance après l'autre.

    Ces développements sont contraires à ce qui se passe dans nombreuses autres économies industrialisées, qui cherchent à rogner sur les centrales thermiques au charbon dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. Aide financière du Japon pour les pays en développement à acheter la technologie de génération de centrales électriques alimentées au charbon japonais peut également exposer la nation aux critiques internationales de plus en plus. Le gouvernement et l'industrie de l'énergie devraient repenser la politique et les plans.

    La part prévue de 26 % d'énergie thermique au charbon dans le mix énergétique 2030 de projet est à peu près sur un pied d'égalité avec les prévisions de 27 % pour les centrales au gaz naturel. Étant donné que les compagnies d'électricité ont ralenti leurs réacteurs nucléaires à la suite de l'effondrement de 2011 qu'à l'usine de Fukushima n ° 1 de Tokyo Electric Power Co., puissance thermique a représenté une partie importante de l'approvisionnement en électricité de la nation. Dans l'exercice 2012, la part de la puissance thermique au gaz naturel atteint 42,5 % tandis que celle des centrales au charbon a été de 27,6 %.

    Dans la palette énergétique de 2030, il semble que le gouvernement cherche à réduire la part du gaz naturel — qui, comme le charbon doit être importé, mais est beaucoup plus cher — et de conserver des centrales thermiques au charbon à peu près au niveau actuel, malgré la souche environnementale plus grande qu'elle impose, tout en mettant des centrales nucléaires en ligne afin de combler l'écart créé par la réduction de la production d'électricité alimentée au gaz naturel.

    Cette orientation stratégique est derrière la ruée vers les services publics pour construire le nouveau charbon centrales thermiques. Selon une étude par un organisme environnemental, des compagnies d'électricité du Japon ont prévu de construire 45 nouvelles centrales au charbon d'une capacité de production combinée de 23,28 millions de kilowatts. Si toutes ces plantes sont mises en exploitation, leur production annuelle totale de gazcarbonique sera d'environ 120 millions tonnes — équivalent à environ 10 % des émissions globales du Japon en 1990.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  38. Comme la nation a commencé à plus fortement tributaires des combustibles importés (qui sont devenu plus cher avec la chute brutale du yen contre le dollar) pour exécuter des centrales thermiques à la suite de la catastrophe nucléaire de Fukushima, les frais d'électricité ont grimpé d'environ 20 % pour les ménages et à peu près 30 % pour les entreprises.

    L'administration de Abe met l'accent sur les facteurs de coût en cherchant à redémarrer les réacteurs nucléaires inexploités, tandis que les milieux d'affaires dit de que l'augmentation du coût de l'électricité bosses la compétitivité des industries du Japon et des appels à la retenue dans l'introduction des énergies renouvelables parce qu'ils coûtent plus. L'accent du gouvernement sur l'énergie thermique au charbon concorde également avec l'argument par des entreprises de pouvoir en faveur de charbon parce que c'est moins cher que le gaz naturel.

    Mais les centrales électriques au charbon construites aujourd'hui sera probablement en opération pendant 40 ans ou plus — et émettant des quantités énormes de serre gaz tout le temps. Lancement aujourd'hui d'un grand nombre de ces plantes semblent contredire l'objectif à long terme du gouvernement de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la nation en 2050 par 80 % du niveau actuel.

    Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont renforcé les règlements sur les émissions de dioxyde de carbone provenant des centrales électriques, efficacement ce qui rend la construction de nouvelles centrales électriques au charbon impossible dans ces pays. Même la Chine, qui continue de s'appuient fortement sur le charbon comme des principales sources d'énergie, se déplace à rogner sur les centrales thermiques au charbon dans le cadre de sa lutte contre le changement climatique et la pollution atmosphérique grave. Il est douteux que la politique du Japon de continuer à s'appuyer sur les centrales au charbon sera acceptable pour la communauté internationale, qui pousse à la lutte contre le changement climatique en réduisant les émissions de carbone.

    Le Japon se distingue également parmi les pays développés, en continuant d'étendre l'aide financière aux pays en développement qui cherchent à construire des centrales électriques au charbon. La Banque mondiale ainsi que des institutions financières publiques dans l'Union européenne et les États-Unis ont annoncé qu'ils seront en principe fin prêts pour financer de tels projets et prêteurs du secteur privé dans ces pays commencent à emboîter le pas.

    Dans sa quête pour stimuler les exportations de l'infrastructure comme une clé pour la croissance économique de la nation, l'administration de l'Abe, pousse les ventes outre-mer de la technologie des centrales au charbon du Japon, avec la Banque japonaise financés par le gouvernement pour la coopération internationale qui s'étend d'importants prêts pour des projets dans des pays comme l'Indonésie, la Thaïlande et les Philippines.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  39. Le gouvernement aurait dit que remplacer les vieilles centrales dans d'autres pays avec les centrales au charbon plus tard, hautement efficaces contribue à réduire sensiblement les émissions mondiales de gaz à effet de serre. Mais il devrait reconsidérer si une telle politique — avec l'accent mis sur les centrales au charbon à la maison — sera internationalement acceptable compte tenu de la tendance mondiale de s'éloigner de l'utilisation du charbon pour produire de l'énergie.

    http://www.japantimes.co.jp/opinion/2015/05/20/editorials/much-emphasis-coal-power/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...) des compagnies d'électricité du Japon ont prévu de construire 45 nouvelles centrales au charbon d'une capacité de production combinée de 23,28 millions de kilowatts. (...)

      (...) Le Japon se distingue également parmi les pays développés, en continuant d'étendre l'aide financière aux pays en développement qui cherchent à construire des centrales électriques au charbon. La Banque mondiale ainsi que des institutions financières publiques dans l'Union européenne et les États-Unis ont annoncé qu'ils seront en principe fin prêts pour financer de tels projets et prêteurs du secteur privé dans ces pays commencent à emboîter le pas. (...)

      Pays jumellé avec l'Allemagne !

      C'est fou ce que les pays pollueurs mettent un point d'honneur à tuer le plus de monde possible !

      Supprimer
  40. Et si Poutine dit la vérité , on fait quoi ?

    F.William Engdhal
    Le 17 mai 2015 – Source www.informationclearinghouse.info

    Le 26 avril, la station de télévision nationale principale de la Russie, Rossiya 1, a présenté au peuple russe le président Vladimir Poutine dans un documentaire sur les événements récents, y compris l’annexion de la Crimée, le coup d’État des États-Unis en Ukraine et l’état général des relations avec les États-Unis et l’UE. Ses paroles ont été franches. Et au milieu de ses remarques, l’ancien chef du KGB russe a largué une bombe politique de ce qui était connu par les services secrets russes depuis deux décennies.

    Poutine a déclaré sans ambages qu’à son avis, l’Occident ne serait satisfait que d’une Russie faible, souffrante et mendiant à l’Ouest, quelque chose que le caractère russe n’est clairement pas disposé à subir. Très tôt dans son allocution, le président russe a déclaré pour la première fois publiquement quelque chose dont le renseignement russe a eu connaissance pendant près de deux décennies, mais qu’il a gardé sous silence jusqu’à présent, probablement dans l’espoir d’une ère de relations normalisées russo-américaines.

    Poutine a déclaré que la terreur en Tchétchénie et dans le Caucase russe au début des années 1990 a été activement soutenue par la CIA et les services de renseignement occidentaux pour affaiblir délibérément la Russie. Il a noté que le FSB, le service russe de renseignement à l’étranger, avait les détails du rôle secret américain, sans donner de précisions.

    A quoi Poutine, un professionnel du renseignement au niveau le plus élevé, a-t-il fait allusion dans ses remarques? Je me suis documenté en détail à partir de sources non russes. Le rapport a des implications énormes pour révéler au monde la planification d’un agenda caché de cercles influents à Washington pour détruire la Russie comme État souverain effectif [pas une marionnette, NdT], un ordre du jour qui comprend le coup d’État néo-nazi en Ukraine et la sévère guerre de sanctions financières contre Moscou. Le texte suivant est tiré de mon livre, La guerre sainte de l’Amérique.

    Les guerres de Tchétchénie de la CIA

    Peu de temps après que les moudjahidines financés par les services secrets saoudiens et la CIA eurent dévasté l’Afghanistan à la fin des années 1980, forçant la sortie de l’armée soviétique en 1989 et la dissolution de l’Union soviétique elle-même quelques mois plus tard, la CIA a commencé à chercher les endroits dans l’ex-Union soviétique en décomposition où leur Arabes afghans déjà entraînés pourraient être redéployés pour déstabiliser davantage l’influence russe sur l’espace eurasien post-soviétique.

    Ils ont été appelés les Arabes afghans parce qu’ils avaient été recrutés dans les milieux musulmans ultraconservateurs sunnites wahhabites d’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, du Koweït, et ailleurs dans le monde arabe où se pratique un islam wahhabite ultra-strict. Ils ont été amenés en Afghanistan dans le début des années 1980 par une recrue saoudienne de la CIA nommée Oussama ben Laden.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  41. Avec l’ancienne Union soviétique dans un chaos total et dans le désarroi, l’administration de George H.W. Bush a décidé de les mettre à terre, une triste erreur. Washington a redéployé ces vétérans afghans terroristes pour apporter le chaos et déstabiliser toute l’Asie centrale, au sein même de la Fédération de Russie, pendant la crise profonde et traumatisante lors de l’effondrement économique de l’ère Eltsine.

    Au début des années 1990, la compagnie de Dick Cheney, Halliburton, avait arpenté les potentiels de pétrole offshore de l’Azerbaïdjan, du Kazakhstan et de l’ensemble du bassin de la mer Caspienne. Ils ont estimé que la région pouvait être une autre Arabie Saoudite d’une valeur de plusieurs milliards de dollars sur le marché d’aujourd’hui. Les États-Unis et le Royaume-Uni étaient déterminés à empêcher par tous les moyens le contrôle de cette manne pétrolière par la Russie. Le premier objectif de Washington était de mettre en scène un coup d’État en Azerbaïdjan contre le président élu Abulfaz Elchibey pour installer un président plus disposé au contrôle américain du pipeline Bakou-Tbilissi-Ceyhan (BTC), le pipeline le plus politique du monde, apportant le pétrole de Bakou de l’Azerbaïdjan à la Turquie et la Méditerranée, via la Géorgie.

    Revolution, geopolitique et pipelines,
    by F William Engdahl

    A cette époque, le seul oléoduc existant à Bakou était un gazoduc de l’époque russo-soviétique qui traversait la capitale tchétchène, Grozny, en amenant le pétrole de Bakou vers le nord par la province russe du Daghestan, et à travers la Tchétchénie vers le port russe de Novorossiysk sur la mer Noire. Le pipeline était le seul concurrent et l’obstacle majeur à la voie alternative très coûteuse de Washington et des grandes compagnies pétrolières britanniques et américaines.

    Le président Bush Sr. a donné à ses vieux amis de la CIA le mandat de détruire ce gazoduc russo-tchétchène et de créer un tel chaos dans le Caucase qu’aucune entreprise occidentale ou russe ne pourrait envisager d’utiliser le pipeline pétrolier russe de Grozny.

    Graham E. Fuller, un ancien collègue de Bush et l’ancien directeur adjoint du Conseil national de la CIA sur le renseignement, avait été un des principaux architectes de la stratégie moudjahidine de la CIA. Fuller a décrit cette stratégie dans le Caucase au début des années 1990: «La politique pour guider l’évolution de l’Islam et les aider contre nos adversaires a fonctionné merveilleusement bien en Afghanistan contre l’Armée rouge. Les mêmes doctrines peuvent encore être utilisées pour déstabiliser ce qui reste de la puissance russe.»

    La CIA a utilisé un vétéran des coups tordus, le général Richard Secord, pour l’opération. Secord a créé une société écran de la CIA, MEGA Oil. Secord avait été condamné dans les années 1980 pour son rôle central dans l’opération de la CIA connue sous le nom d’Iran-Gate et dans les ventes illégales d’armes et de drogues.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  42. En 1991, Secord, ancien sous-secrétaire adjoint à la Défense, a atterri à Bakou pour mettre en place la société écran de la CIA, MEGA Oil. Il était un vétéran des opérations secrètes de la CIA autour de l’opium au Laos pendant la guerre du Vietnam. En Azerbaïdjan, il a mis en place une compagnie aérienne pour amener par avion secrètement des centaines de moudjahidines d’Al-Qaïda de Ben Laden de l’Afghanistan vers l’Azerbaïdjan. En 1993, MEGA Oil avait recruté et armé 2.000 moudjahidines, et avait converti Bakou en une base de moudjahidines pour les opérations terroristes dans tout le Caucase.

    L’opération secrète avec les moudjahidines du général Secord dans le Caucase a lancé le coup d’État militaire qui a renversé le président élu Abulfaz Elchibey cette année là et installé Heydar Aliyev, une marionnette des États-Unis plus souple. Une fuite d’un rapport secret du renseignement turc divulgué par le Sunday Times de Londres a confirmé que les «deux géants du pétrole, BP et Amoco, respectivement britannique et américain, qui forment ensemble l’AIOC (Azerbaijan International Oil Consortium), sont derrière le coup d’État».

    Le chef des services secrets saoudiens, Turki al-Faisal, s’est arrangé pour que son agent, Oussama ben Laden, qu’il avait envoyé en Afghanistan au début de la guerre dans les années 1980, userait de son organisation afghane Maktab al-Khidamat (MAK) pour recruter des Arabes afghans pour ce qui était en train de devenir un djihad mondial. Les mercenaires de Ben Laden ont été utilisés comme troupes de choc par le Pentagone et la CIA pour coordonner et soutenir les offensives musulmanes, non seulement en Azerbaïdjan mais aussi en Tchétchénie et, plus tard, en Bosnie.

    Ben Laden a promu un autre Saoudien, Ibn al-Khattab, pour devenir commandant, ou Émir des djihadistes moudjahidines en Tchétchénie (sic!) avec le chef de guerre tchétchène Chamil Bassaïev. Peu importe que Ibn al-Khattab soit un Arabe saoudien qui parlait à peine un mot de tchétchène, a fortiori, de russe. Il savait à quoi les soldats russes ressemblaient et comment les tuer.

    La Tchétchénie était alors traditionnellement une société à prédominance soufi, une branche douce et apolitique de l’Islam. Pourtant, l’infiltration croissante des terroristes moudjahidines sponsorisée par les États-Unis, bien financés et bien formés, prêchant le Jihad ou la guerre sainte contre les Russes, a transformé le mouvement initialement réformiste de la résistance tchétchène. Ils ont répandu l’idéologie islamiste extrémiste d’al-Qaïda dans le Caucase. Sous la direction de Secord, des opérations terroristes moudjahidines se sont également rapidement étendues au Daghestan et en Tchétchénie voisine, transformant Bakou en une base d’expédition de l’héroïne afghane à la mafia tchétchène.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  43. Depuis le milieu des années 1990, Ben Laden a versé aux chefs de la guérilla tchétchène Chamil Bassaïev et Omar ibn al-Khattab la coquette somme de plusieurs millions de dollars par mois, la fortune d’un roi dans la Tchétchénie économiquement dévastée dans les années 1990, leur permettant de marginaliser la majorité modérée tchétchène. Les renseignements américains sont restés profondément impliqués dans le conflit tchétchène jusqu’à la fin des années 1990. Selon Yossef Bodansky, alors directeur de la Task Force du Congrès américain sur le terrorisme et la guerre non conventionnelle, Washington a été activement impliqué dans «encore un autre djihad anti-russe, qui cherche à soutenir et autonomiser les forces islamistes anti-occidentales les plus virulentes».

    Bodansky a révélé toute la stratégie de la CIA dans le Caucase en détail dans son rapport, en précisant que des responsables du gouvernement américain ont participé à «une réunion officielle en Azerbaïdjan en décembre 1999, dans laquelle des programmes spécifiques pour la formation et l’équipement des moudjahidines du Caucase, d’Asie centrale et du sud, et du monde arabe, ont été discutés et convenus, culminant avec l’encouragement tacite de Washington aux deux alliés, les musulmans (principalement la Turquie, la Jordanie et l’Arabie saoudite) et les sociétés de sécurité privées américaines […] pour aider les Tchétchènes et leurs alliés islamistes à déferler au printemps 2000 et soutenir le Jihad qui a suivi pendant une longue période […] Le Jihad islamiste dans le Caucase étant un moyen de priver la Russie du tracé d’un pipeline viable grâce à une spirale de violence et de terrorisme.»

    La phase la plus intense des guerres tchétchènes n’a été démantelée qu’en 2000, après une lourde action militaire russe qui a défait les islamistes. Ce fut une victoire à la Pyrrhus, coûtant beaucoup de vies humaines et la destruction de villes entières. Le nombre exact de morts du conflit tchétchène piloté par la CIA est inconnu. Des estimations non officielles allaient de 25 000 à 50 000 morts ou disparus, pour la plupart des civils. Les pertes russes étaient de près de 11 000 morts selon le Comité des mères de soldats.

    Les majors pétrolières anglo-américaines et les agents de la CIA ont pu savourer leur succès. Ils avaient ce qu’ils voulaient: leur oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan, contournant Grozny et le pipeline de la Russie.

    Les djihadistes tchétchènes, sous le commandement islamique de Chamil Bassaïev, ont continué les attaques de guérilla dans et hors de la Tchétchénie. La CIA s’est recentrée dans le Caucase.

    Connexion saoudienne de Bassaïev

    Bassaïev était un élément clé du djihad mondial piloté par la CIA. En 1992, il a rencontré le terroriste saoudien Ibn al-Khattag en Azerbaïdjan. De l’Azerbaïdjan, Ibn al-Khattab a emmené Bassaïev en Afghanistan pour rencontrer l’allié d’al-Khattab, compagnon de l’Arabie saoudite, Oussama ben Laden. Le rôle d’Ibn al-Khattab était de recruter des musulmans tchétchènes prêts à mener le djihad contre les forces russes en Tchétchénie au nom de la stratégie secrète de la CIA visant à déstabiliser la Russie post-soviétique et assurer le contrôle américano-britannique sur l’énergie de la mer Caspienne.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  44. Une fois de retour en Tchétchénie, Bassaïev et al-Khattab ont créé la Brigade islamique internationale (IIB) avec l’argent des services secrets saoudiens, approuvée par la CIA et coordonnée par l’agent de liaison de l’ambassadeur saoudien à Washington et intime de la famille Bush, le prince Bandar bin Sultan. Bandar, ambassadeur saoudien à Washington pendant plus de deux décennies, était si intime avec la famille Bush que George W. Bush fait référence au playboy, ambassadeur saoudien, comme Bandar Bush, une sorte de membre d’honneur de la famille.

    Bassaïev et al-Khattab ont importé des combattants de la souche wahhabite fanatique de l’islam sunnite d’Arabie saoudite en Tchétchénie. Ibn al-Khattab a commandé ce qu’on appelait les Moudjahidines arabes en Tchétchénie, sa propre armée privée d’Arabes, de Turcs et d’autres combattants étrangers. Il a également été chargé de mettre en place des camps d’entraînement paramilitaires dans les montagnes du Caucase de la Tchétchénie, qui ont formé les Tchétchènes et les musulmans des républiques russes du Caucase du Nord et de l’Asie centrale.

    La Brigade internationale islamique financée par les Saoudiens et la CIA est responsable non seulement de la terreur en Tchétchénie, mais aussi de la prise d’otage du théâtre Dubrovka de Moscou en octobre 2002. Et en septembre 2004, ils étaient derrière l’horrible massacre de l’école de Beslan. En 2010, le Conseil de sécurité de l’ONU a publié le rapport suivant sur al-Khattab et les Brigades islamiques internationales de Bassaïev :

    Les Brigades islamiques internationales (IIB) ont été inscrites le 4 mars 2003 […] comme associées à al-Qaida, à Oussama ben Laden ou aux Talibans pour la participation au financement, à l’organisation, à la préparation ou à l’exécution d’actes ou d’activités en association avec, sous le nom de, pour le compte ou en appui d’al-Qaida. […] La Brigade islamique internationale (IIB) a été fondée et est dirigée par Chamil Bassaïev Salmanovich (décédé) et est liée au Bataillon des martyrs tchétchènes de reconnaissance et de sabotage Riyadus-Salikhine (RSRSBCM) […] et du Régiment islamique à objectif spécifique (SPIR).

    Dans la soirée du 23 octobre 2002, les membres des organisations IIB, RSRSBCM et SPIR ont opéré conjointement pour prendre plus de 800 personnes en otages au théâtre Podshipnikov Zavod (Doubrovka) de Moscou.

    En octobre 1999, des émissaires de Bassaïev et d’Al-Khattab se sont rendus dans le repère d’Oussama ben Laden dans la province afghane de Kandahar, où Ben Laden a accepté de fournir une aide militaire substantielle et une aide financière, y compris en prenant des dispositions pour envoyer en Tchétchénie plusieurs centaines de combattants pour lutter contre les troupes russes et perpétrer des actes de terrorisme. Plus tard cette année, Ben Laden a envoyé des quantités substantielles d’argent pour Bassaïev, Movsar Baraïev (leader du SPIR) et Al-Khattab, qui devait être utilisé exclusivement pour la formation d’hommes armés, le recrutement de mercenaires et l’achat de munitions.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  45. La version afghano-caucasienne d’al-Qaïda, l’autoroute du terrorisme, financée par les services secrets saoudiens, avait deux objectifs. L’un était de répandre le djihad wahhabite fanatique saoudien dans la région d’Asie centrale de l’ex-Union soviétique. Le second était l’ordre du jour de la CIA pour déstabiliser puis effondrer la Fédération de Russie post-soviétique.

    Beslan

    Le 1er septembre 2004, des terroristes armés de Bassaïev et de l’IIB d’al-Khattab ont pris plus de 1 100 personnes en otage dont 777 enfants lors d’un siège, et les ont forcés à aller dans l’école numéro un (SNO) de Beslan, en Ossétie du Nord, la république autonome du Caucase du Nord de la Fédération de Russie près de la frontière de la Géorgie.

    Le troisième jour de la crise des otages, des explosions ont été entendues à l’intérieur de l’école, le FSB et d’autres troupes d’élite russes ont pris d’assaut le bâtiment. En fin de compte, au moins 334 otages ont été tués, dont 186 enfants, avec un nombre important de blessés et de portés disparus. Il est devenu clair après coup que les forces russes ont mal géré l’intervention.

    La machine de propagande de Washington, de Radio Free Europe au New York Times et CNN, n’a pas perdu de temps pour diaboliser Poutine et la Russie pour leur mauvaise gestion de la crise de Beslan plutôt que de se concentrer sur les liens de Bassaïev avec Al-Qaïda et les services de renseignements saoudiens. Cela aurait attiré l’attention du monde sur les relations intimes entre la famille du président américain George W. Bush et la famille du milliardaire saoudiens Ben Laden.

    Le 1er septembre 2001, seulement dix jours avant les attentats du World Trade Center et du Pentagone, le responsable des services saoudiens, élevé aux États-Unis, le prince Turki bin Faisal Al Saud, qui dirigeait les services saoudiens depuis 1977, y compris l’ensemble des opérations des moudjahidines d’Oussama ben Laden en Afghanistan et dans le Caucase, a brusquement et inexplicablement démissionné, quelques jours seulement après avoir accepté de son roi un nouveau mandat à la tête des services secrets. Il n’a donné aucune explication. Il a rapidement été réaffecté à Londres, loin de Washington.

    L’enregistrement des liens intimes des familles Ben Laden et Bush a été enterré, en fait entièrement supprimé pour des motifs de sécurité nationale (sic!) dans le rapport officiel de la Commission américaine sur le 9/11. La nationalité saoudienne de quatorze des dix-neuf présumés terroristes du 9/11 à New York et Washington a également été supprimée du rapport final de la Commission du gouvernement américain sur le 9/11, publié uniquement en juillet 2004 par l’administration Bush, près de trois ans après les événements.

    Bassaïev a revendiqué la responsabilité de l’envoi des terroristes à Beslan. Ses revendications incluaient la complète indépendance de la Tchétchénie par rapport à la Russie, quelque chose qui aurait donné à Washington et au Pentagone un énorme poignard stratégique dans le ventre sud de la Fédération de Russie.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  46. À la fin de 2004, à la suite du drame tragique de Beslan, le président Vladimir Poutine aurait ordonné une mission secrète de recherche et d’élimination par les services secrets russes pour chasser et tuer les principaux dirigeants moudjahidines du Caucase de Bassaïev. Al-Khattab avait été tué en 2002. Les forces de sécurité russes ont vite découvert que la plupart des terroristes tchétchènes afghan-arabes avaient fui. Ils se sont réfugiés en Turquie, membre de l’Otan ; en Azerbaïdjan, alors presque membre de l’Otan ; ou en Allemagne, autre membre de l’Otan ; ou encore à Dubaï, l’un des plus proches alliés des États-Unis dans les États arabes, et au Qatar, un autre très proche allié américain. En d’autres termes, les terroristes tchétchènes sont abrités par l’Otan.
    F. William Engdahl est consultant en risques stratégiques et conférencier. Il est titulaire d’un diplôme en politique de l’Université de Princeton et est l’auteur de best-seller sur le pétrole et la géopolitique, exclusivement pour le magazine en ligne Perspectives New Orient.

    Liens connexes

    http://www.afrique-asie.fr/menu/afrique/3214-al-qaida-ou-l-enfant-abandonne-de-la-cia.html

    http://www.voltairenet.org/article178702.html

    http://lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.skynetblogs.be
    Traduit de l’anglais par Hervé, relu par Diane pour le Saker Francophone

    http://lesakerfrancophone.net/et-si-poutine-dit-la-verite-on-fait-quoi/

    RépondreSupprimer
  47. Élection présidentielle de la Russie en 2018 se terminent par l'hiver nucléaire


    21.05.2015


    Analyste professionnel du monde célèbre Ron Paul Institute, Stephan Jareed, qui a également travaillé à Stratfor, alias « l'ombre CIA », a déclaré que les Etats-Unis s'est rendu compte que l'hiver 2018 pourrait être un hiver nucléaire.

    C'est la raison pourquoi, l'expert estime, les États-Unis ont décidé de faire un pas sans précédent. Malgré la rhétorique belliqueuse de Obama sur les sanctions « isolement de la Russie » et les appels sans fin « retour de la Crimée » à l'Ukraine, la maison-blanche a commencé des négociations urgentes avec le Kremlin.

    Par ailleurs, des responsables américains a commencé de négociation sur le territoire de la Russie et sur les termes russes. Même si le « débat est chauffé, » des responsables américains et de Russes parlent des « résultats positifs » des entretiens.

    Il est intéressant assez, États-Unis Secrétaire d'État John Kerry n'a même pas touché à la question de la Crimée lors de sa rencontre avec le Président russe Putin et ministre des affaires étrangères Lavrov.

    USA héberge des plans visant à décapiter la Russie quelques minutes

    Le Financial Times a noté que la visite des États-Unis Secrétaire d'État John Kerry en Russie a été une victoire de la diplomatie russe. En outre, les nombreux journalistes Victoria Nuland est arrivé aussi à la Russie « en lambeaux » et « isolé », qui a également témoigné à la tentative des Etats-Unis pour faciliter la confrontation avec la Russie, a écrit.

    La rhétorique restera la même, parce que le USA identifié l'ennemi et ne pourrait pas être rétropédalage là-dessus. Toutefois, dans la réalité pragmatique des dirigeants du monde il est clair que les Etats-Unis n'est plus augmente les tarifs, Stephan Jareed dit.

    Si si le fait, l'expert estime, cela peut mener au chaos politique, quoique pas en Russie, comme l'establishment américain supposé. Enjeux peut être élevé à niveau lorsque le Président américain devra aller plus loin, et le monde sera détruit en conséquence.

    La Russie doit garder USA au bout du fusil

    L'analyste a essayé d'expliquer ce qui peut arriver dans le cas où les Etats-Unis et la Russie ne parviennent pas à trouver le langage commun dans les pourparlers. Par exemple, les États-Unis mène la campagne de propagande contre la Russie parce que le président Obama fait le soutien à l'Ukraine, (dans lequel le USA montre peu d'intérêt) et la lutte contre la Fédération de Russie une partie de l'agenda politique des États-Unis.

    "Il ne peut pas revenir en arrière et dire -"les gars, nous sommes amis maintenant, tout est OK. Donc, il doit continuer à prendre des mesures pour élargir la confrontation. "Il est peu probable que la Russie propagera ses jambes, donc les mesures critiques continueront à suivre, a déclaré l'analyste.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  48. Quels genre de critiques mesures sont ? Il va sur la Russie sectionnement de SWIFT, arrangeant des conflits avec les patrouilles russes dans les airs ou en mer, envoyant des armes ou même déploiement d'un contingent de maintien de la paix en Ukraine sous le prétexte de protéger les centrales nucléaires dans le pays, etc.. Selon l'expert, le prochain président des États-Unis continuera de frénésie anti-russe de Obama.

    Guerre plus important que la paix pour la Russie et les USA ?

    Selon l'expert, le USA ne va pas s'asseoir sur ses mains lors des élections parlementaires et présidentielles en Russie en 2016 et 2018. Les américains seront font de leur mieux pour déstabiliser un concurrent ou d'avoir un candidat pro-occidental au Kremlin.

    Compte de persona de considération Putin, la position des citoyens russes et de la doctrine militaire de la Russie, les Etats-Unis peut-être franchir la ligne rouge et déclencher un conflit direct avec la Russie. Le conflit, l'expert américain croit, peut conduire à un hiver nucléaire.

    Politonline

    http://english.pravda.ru/world/americas/21-05-2015/130684-russia_usa_nuclear_winter-0/

    RépondreSupprimer
  49. Expert autrichien: les USA purgent les forces pro-russes dans les Balkans

    15:06 21.05.2015

    Washington cherche à renverser les gouvernements pro-russes dans les Balkans, y compris pour entraver les projets énergétiques profitables à la Russie, estime un expert autrichien.

    Les Etats-Unis ont transféré leur politique "d'endiguement de la Russie" de l'Ukraine vers les Balkans, où ils s'efforcent d'éliminer toutes les forces pro-russes, écrit l'analyste politique Stefan Haderer dans les pages du quotidien Wiener Zeitung.

    Macédoine: les événements téléguidés de l'extérieur, selon Moscou

    En Macédoine, l'opposition fait tout son possible pour renverser le premier ministre Nikola Gruevski. Selon M. Haderer, ce scénario ressemble étrangement à celui réalisé en Ukraine. Dans les deux cas, il s'agit de pays que l'on cherche à "européaniser" coûte que coûte.

    "Il faut demander aux responsables politiques européens qui promettent d'accueillir la Macédoine, l'Albanie et le Kosovo dans l'UE à qui cela profite. Cela profite-t-il à leur populations bouleversées par les tensions interethniques et le terrorisme, à l'Union européenne qui ne survivra pas à l'adhésion de pays en crise ou bien aux Etats-Unis?", écrit l'analyste autrichien.

    Révolutions de couleur: rêve vs réalité

    D'après lui, Washington a tout intérêt à renverser les gouvernements pro-russes afin d'entraver, par exemple, les projets énergétiques avantageux pour la Russie, notamment la construction du gazoduc Turkish Stream.

    "La voie de la Macédoine a été prédéterminée par l'administration de Barack Obama", constate Stefan Haderer. Lors de sa visite à Skopje en juillet 2014, la sous-secrétaire d'Etat américaine Victoria Nuland a déclaré que la Macédoine "méritait sa place dans l'Otan et l'Union européenne", rappelle l'analyste.

    La Macédoine poussée à la "révolution de couleur"?

    Pour des raisons économiques, la Macédoine n'a pas soutenu les sanctions contre la Russie. Cette démarche coûtera cher au gouvernement macédonien, estime Stefan Haderer, citant les propos de l'ex-président George W. Bush: "Celui qui n'est pas avec nous est contre nous".

    Ces propos ne sont pas un simple slogan, mais une injonction à laquelle les responsables européens obéissent volontiers. C'est la raison pour laquelle une "révolution de couleur" en Macédoine n'est pas à exclure, conclut l'analyste autrichien.

    http://fr.sputniknews.com/international/20150521/1016189326.html#ixzz3anN7Pvkv

    RépondreSupprimer
  50. Ukraine: accrochages entre policiers et clients des banques en faillite

    19:50 21.05.2015

    Des centaines de clients des banques ukrainiennes en faillite se sont rassemblés au centre de Kiev pour réclamer la restitution de leurs dépôts. Les forces de l'ordre sont intervenues au moment où les manifestants ont commencé à incendier des pneus.

    Près de 500 clients des banques ukrainiennes en faillite ont encerclé l'entrée de la Rada suprême (parlement), exigeant l'adoption du projet de loi 1558-1 sur la restructuration des crédits octroyés aux personnes physiques en devises étrangères.

    Ukraine: l'économie la moins performante du monde

    Les manifestants baptisés "activistes du Maïdan financier" ont scandé des slogans dénonçant le comportement des autorités officielles. L'important dispositif policier mis en place pour contenir les protestataires a été renforcé par des unités militaires.

    Des interpellations ont débuté au moment où les manifestants se sont mis à incendier des pneus.

    Le rassemblement devant la Rada suprême se poursuit depuis quatre jours d'affilée. Certains manifestants se sont étendus sur le pavé, bloquant le trafic dans les principales artères de la ville.

    Des manifestations de ce genre se tiennent régulièrement à Kiev depuis plusieurs mois. Elles se déroulent non seulement devant la Rada suprême, mais aussi devant la Banque nationale d'Ukraine. Les clients des banques en faillite réclament la restitution de leurs dépôts, ainsi que la démission du premier ministre Arseni Iatseniouk et de la ministre des Finances Natalie Jaresko.

    http://fr.sputniknews.com/international/20150521/1016198795.html

    RépondreSupprimer
  51. Les créanciers internationaux réclament plus de 7 mds EUR à Kiev

    21:25 21.05.2015

    En 2015, le montant des réclamations émises par les investisseurs étrangers contre l'Ukraine a été multiplié par six par rapport à l'année précédente, affirme le vice-ministre ukrainien de la Justice.

    Les investisseurs internationaux et d'autres personnes morales ont déposé des demandes en justice contre l'Ukraine pour un montant d'environ 170 milliards de hryvnias (plus de 7 milliards d'euros), a annoncé jeudi le vice-ministre ukrainien de la Justice, Anton Iantchouk.

    Ukraine: l'économie la moins performante du monde

    "Le ministère de la Justice est en train d'accompagner 19 litiges judiciaires entre l'Ukraine et les investisseurs étrangers. Il assure également la médiation extrajudiciaire portant sur 21 réclamations contre l'Ukraine", a déclaré le vice-ministre.

    Selon lui, "le montant faisant l'objet des litiges et des décisions judiciaires s'élève actuellement à environ 170 milliards de hryvnias".

    En 2014, le montant total des demandes en remboursement déposées contre l'Ukraine se chiffrait à environ 30 milliards de hryvnias (près de 1,3 milliard d'euros) et en 2013, environ 20 milliards (près de 845 millions d'euros selon le cours actuel). Par rapport à l'année précédente, les sommes réclamées par investisseurs étrangers ont été multipliées par six.

    http://fr.sputniknews.com/economie/20150521/1016203393.html

    RépondreSupprimer
  52. Le Japon prêt à investir sur le marché russe

    14:09 21.05.2015
    Rossiïskaïa gazeta

    La coopération d'affaires entre la Russie et le Japon a dépassé les conséquences de la crise économique mondiale: aujourd'hui, l'heure est venue d'avancer, écrit jeudi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    Au nom des milieux d'affaires japonais, Norio Sasaki, vice-président de la fédération des organisations économiques du Japon (Nippon Keidanren) a déclaré que les sondages annuels auprès des sociétés japonaises travaillant en Russie montraient que l'intérêt pour l'Extrême-Orient ne cessait de croître: 58% des entreprises qualifient ainsi la région de "prometteuse". Selon Nippon Keidanren, depuis un an l'Extrême-Orient représente 91% des investissements japonais directs, soit environ 10 milliards de dollars. 140 entreprises japonaises travaillent déjà dans la région et compte tenu de l'importance de cette zone, un département pour l'Extrême-Orient a été créé auprès du conseil économique russo-japonais.

    De plus, les parties russe et japonaise échangent régulièrement leurs visions sur les plans de développement de la région.

    "L'intérêt des entreprises japonaises coïncide avec celui du gouvernement russe, pour qui le développement de l'Extrême-Orient est une priorité. Et je suis convaincu que cette attention portée à l'Extrême-Orient va encore se développer. Dans ce sens, on voudrait examiner plus avant les possibilités de coopération russo-japonaise, dont l'Extrême-Orient est devenu la porte d'entrée", note Norio Sasaki.

    Litige territorial russo-nippon: Tokyo attend la visite de Poutine

    Du point de vue des relations économiques russo-japonaises au niveau global, selon Norio Sasaki, les deux pays ont réussi à surmonter les conséquences de la crise économique mondiale. "Les échanges commerciaux se sont réduits considérablement entre la Russie et Tokyo après 2008. Néanmoins, les indices ont remonté progressivement et affichaient l'an dernier une hausse de 3,6%. En outre, les importations russes au Japon ont atteint leur record en un an avec 2 600 milliards de yens (environ 22 milliards de dollars). Et les exportations en Russie sont légèrement inférieures à 1 000 milliards de yens. Sachant que plus de 80% des importations de Russie sont constituées par le GNL", explique le président du conseil économique russo-japonais. Noria Sasaki a noté entre autres que la Russie était le sixième partenaire commercial du Japon. Alors que Tokyo est bien plus bas dans la liste des partenaires commerciaux de Moscou. Selon l'expert, les milieux d'affaires voudraient voir changer cette situation.

    "La volonté des entreprises japonaises d'investir sur le marché russe est bien là. Mais les investissements russes au Japon ne sont pas encore très élevés. Notre pays, avec le premier ministre Shinzo Abe, salue chaleureusement les investisseurs russes. C'est bénéfique pour plusieurs raisons, y compris parce que le Japon dispose de l'une des meilleures protections de la propriété intellectuelle et qu'il est donc avantageux d'y développer des travaux de recherche et développement. Avec la Russie, le Japon pourrait devenir un hub d'innovations en Asie-Pacifique", conclut Norio Sasaki.

    http://fr.sputniknews.com/presse/20150521/1016187859.html

    RépondreSupprimer
  53. Réforme de surveillance de la NSA pourparlers Snowden, révèle Papa John's existe en Russie

    22 mai 2015 02:22

    Edward Snowden a pris à Reddit jeudi, une fois de plus répondre aux questions sur la réforme de la surveillance, flibustier de 10 heures de Paul Rand Kentucky sénateur, et si oui ou non il rate pizza en Russie.

    Snowden a répondu aux nombreuses questions durant une AUA Reddit, ou "Nous demander quoi que ce soit," dont il a participé aux côtés de l'American Civil Liberties Union directeur juridique adjoint Jameel Jaffer. Snowden a demandé comment il sentait voir républicain sénateur Rand Paul stade un flibustier pendant presque une demi-journée pour tenter de bloquer un propre renouvellement du Patriot Act, que la NSA a utilisé pour justifier la collecte de données téléphoniques des américains en vrac.

    « Elle représente un changement radical de quelques années auparavant, lorsque intrusive nouvelle surveillance lois ont été adoptées sans aucune opposition significative ou débat, » répondit-il. "Tout ce que vous pensez de Paul Rand ou ses opinions politiques, il est important de se rappeler que lorsqu'il a pris la parole pour dire "Non" à n'importe quelle durée de reconduction du Patriot Act, il s'exprimait pour la majorité des américains-dont plus de 60 % veulent voir ce genre de surveillance de masse réformé ou a pris fin."

    La Chambre des représentants a déjà adopté une loi, appelée la Loi de la liberté USA, qui réformerait la façon dont la NSA accède aux données. Cela permettrait encore aux responsables des renseignements à consulter les métadonnées – le temps qu'un appel a été déposée, à qui elle a été faite, mais pas le contenu réel –, mais ils seraient tenus de soumettre des mots-clés aux compagnies de téléphone pour ce faire.

    Certains ont salué cette évolution comme un pas important vers la réforme surveillance de NSA, tandis que d'autres prétendent que les mots clés peuvent être tellement large que collecte en vrac se passerait encore. Même si elle passe, cependant, la langue généralement concerne une portion de la Patriot Act, appelé Section 215.

    Un utilisateur de Reddit demandé Snowden si la NSA peut revenir à surveillance indépendamment, sans en informer les législateurs ou les organes de contrôle.

    "Ce n'est aucun une excuse pour le public ou congrès à fermer les yeux face à des opérations illégales ou immorales – et le genre de surveillance de masse passe en ce moment en vertu de l'article 215 du Patriot Act est beaucoup illicite : les tribunaux a jugé juste deux semaines, il y a qui sont non seulement ces activités illégales, mais ils ont été depuis le jour où les programmes ont commencé « Snowden a répondu.

    On lui demande ce qui devrait être réformé après Section 215, si elle est effectivement modifiée par le Congrès, Snowden a souligné quelques éléments différents.

    « L'article 702 de la Loi sur les amendements au FISA recèle certaines des pires opérations de surveillance de masse, » a-t-il dit. "En termes de base, ici, le gouvernement préfère ignorer que le 4ème amendement interdit non seulement la recherche injustifiée de dossiers privés, mais aussi la saisie initiale d'entre eux aussi bien. Je soupçonne que c'est probablement hanter non seulement eux, mais chacun d'entre nous ainsi."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  54. Snowden a également souligné ordre exécutif 12333, signé par le Président Ronald Reagan en 1981, qui exige des organismes gouvernementaux de se conformer aux demandes de données effectuées par la CIA. Il a dit que l'ordre, qui a servi à justifier la collecte de matériel non chiffré, est un « squelette dans le placard, » mais que modifier ce sera dur « parce que la maison blanche soutient ces opérations sont tout simplement au-dessus de la Loi et ne peuvent être réglementées par le Congrès ou les tribunaux. »

    Sur une note plus léger, quand on lui demande si il a manqué à manger pizza par un utilisateur qui ne savait apparemment pas existait réellement pizza en Russie, Snowden a répondu :

    « Ce mec il est » Snowden a dit. "La Russie a de Papa John's. Pour de vrai."

    http://rt.com/usa/261013-snowden-nsa-reform-pizza/

    RépondreSupprimer
  55. Où les avions de l'Amérique vont mourir

    Soumis par Tyler Durden le 21/05/2015 20:13-0400

    Davis-Monthan Air Force Base est situé à Tucson, en Arizona. Il occupe une superficie de plus 10 kilomètres carrés, égal à environ 1 870 terrains de football. La base est l'emplacement de l'Air Force Materiel Command 309 Aerospace Maintenance et régénération groupe ou AMARG en bref. Il est également connu comme le "boneyard."

    Avec une humidité faible de la région dans la gamme de 10 à 20 %, les maigres précipitations de 11" chaque année, dur sol alcalin et haute altitude de 2 550 pieds, il a des conditions « juste » pour éviter la corrosion et ne pas de besoin de pavage lors du déplacement des objets massifs. Il est apparu comme un lieu idéal pour une chose : le boneyard avion plus grand dans le monde, avec un répertoire typique des aéronefs plus de 4 400.

    Permettre à l'aéronef à conserver naturellement pour cannibalisation ou possibilité de réutilisation, Davis-Monthan est le choix logique pour une installation de stockage principaux. La géologie du désert permet aux aéronefs être déplacée sans avoir à ouvrir les zones de stockage.

    Rôle de l'AMARG dans le stockage d'avions militaires a commencé après la seconde guerre mondiale et se poursuit aujourd'hui.

    Carte interactive de l'AMARG comme on le voit dans le plus récent Google maps survol satellite :

    - voir photo sur site -

    Carte aérienne de Davis-Monthan Air Force Base, AMARG et le Pima Air & Space Museum

    - voir photo sur site -


    Suit l'histoire brève de boneyard d'avion militaire plus grande du monde.

    AMARG a été créé en 1946 comme le 4105 Army Air Force pour les avions B-29 et C-47 de maison. En mai 1946, plus de 600 B-29 superforteresse et 200 rames de C-47 avaient été déplacés à Davis-Monthan. Certains ont été conservés et retournait à l'action dans la guerre de Corée, d'autres ont été mis au rebut.

    En 1948, après la création de la Force aérienne comme un service distinct, l'unité a été rebaptisée le dépôt 3040 d'aéronefs.

    En février 1956, le premier avion Convair B-36 Peacemaker est arrivé à Davis-Monthan AFB pour la démolition. L'ensemble de la flotte de 384 Peacemakers serait finalement démantelé à l'exception des quatre derniers survivants de B-36 enregistrés pour les musées de l'air.

    En 1965, le dépôt fut rebaptisé Military Aircraft Storage et Disposition Center (MASDC) et chargé de la transformation d'avions pour toutes les forces armées américaines (pas seulement la Force aérienne). L'US Navy avait exploité son propre boneyard au Naval Air Station Litchfield Park à Goodyear, Arizona pour avion de marine, Marine et des garde-côtes. En février 1965, quelques 500 avions ont été transférés de Litchfield Park à Davis-Monthan AFB. NAS Litchfield Park a finalement été fermé en 1968.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  56. Le dernier Air Force B-47 Bombardier jet a pris sa retraite à la fin de 1969 et l'ensemble de la flotte a été démantelé à Davis-Monthan, à l'exception d'environ 30 Stratojets qui ont été sauvés pour l'affichage dans les musées de l'air.

    Dans les années 1980, le Centre a commencé le traitement des missiles balistiques intercontinentaux pour démantèlement ou réutiliser dans les lancements de satellites et a été rebaptisé l'Aerospace Maintenance and Regeneration Center (AMARC) afin de tenir compte de la mise au point étendue sur tous les actifs aérospatiaux.

    Dans les années 1990, selon le début j'ai traité, le Centre fut chargée d'éliminer 365 bombardiers B-52. L'état d'avancement de cette tâche devait être vérifié par la Russie via satellite et l'inspection de la première personne dans l'établissement. Au départ, les B-52 ont été coupés en morceaux avec une guillotine de 13 000 livres, treuillée par un câble d'acier, soutenu par une grue. Plus tard, l'outil de prédilection est devenu scies de sauvetage K-12. Cette technique plus précise offerte AMARG avec des pièces de rechange récupérables.

    En mai 2007, commande de AMARG a été transféré dans l'aile de Maintenance 309e, et le Centre a été rebaptisé le 309 Aerospace Maintenance and Regeneration Group.

    * * *

    Aujourd'hui, Davis-Monthan est l'emplacement de la 309 Aerospace Maintenance et Regeneration Group (AMARG), l'installation de récupération seul avion boneyard et pièces pour tous les excès militaires et avion gouvernemental. Aéronefs de la Force aérienne, marine, Corps des marines, garde côtière, la NASA et autres organismes gouvernementaux sont traitées à l'AMARG, qui emploie 550 personnes, presque tous les civils.

    C'est le boneyard avion plus grand dans le monde.

    Un autre rôle de AMARG est d'appuyer le programme qui convertit les vieux avions de chasse, comme le F-4 Phantom II et F-16, engins-cibles aériennes. Il sert une installation auxiliaire du Musée National de l'United States Air Force, également et stocke l'outillage pour les avions militaires hors de production.

    L'inventaire typique de AMARG comprend plus de 4 400 avions, ce qui en fait la plus grande installation de stockage et de conservation des aéronefs dans le monde.

    AMARG est un site à accès limité et il est interdit à toute personne qui n'y ne travaillent pas sans un espace suffisant. Le seul accès pour les personnes non-blanchi est via un circuit qui est mené par le voisin Pima Air & Space Museum.

    * * *

    Voici un vaste Photothèque des habitants de ce lieu de repos final pour des milliers d'avions de combat de l'Amérique.

    - voir photo sur site -

    Vue aérienne des avions entreposés à Davis-Monthan Air Force Base AMARG boneyard

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  57. - voir photo sur site -

    Vue aérienne de Davis-Monthan Air Force Base et AMARG avion boneyard à Tucson, en Arizona, avec des rangées de C-141 Starlifters, B-1 b lanciers et Oryctérope du F-111 en stock

    - voir photo sur site -

    Vue aérienne des avions entreposés à Davis-Monthan Air Force Base AMARG boneyard

    - voir photo sur site -

    Vue aérienne des avions entreposés à Davis-Monthan Air Force Base AMARG boneyard

    - voir photo sur site -

    Vue aérienne des avions entreposés à Davis-Monthan Air Force Base AMARG boneyard

    - voir photo sur site -

    Vue aérienne des avions entreposés à Davis-Monthan Air Force Base AMARG boneyard

    - voir photo sur site -
    Vue aérienne des avions entreposés à Davis-Monthan Air Force Base AMARG boneyard

    - voir photo sur site -

    Avion C-141 et B-52 à Davis-Monthan Air Force Base AMARG boneyard

    - voir photo sur site -

    Vue aérienne de l'avion C-130 à Davis-Monthan Air Force Base AMARG boneyard

    - voir photo sur site -

    Une autre vue aérienne des avions C-130 à Davis-Monthan Air Force Base AMARG boneyard

    - voir photo sur site -

    Vue aérienne des avions entreposés à Davis-Monthan Air Force Base AMARG vers 2011

    - voir photo sur site -

    Vue aérienne des zones de travail à Davis-Monthan Air Force Base AMARG
    - voir photo sur site -

    Transports Galaxy C-5 a en stock à Davis-Monthan Air Force Base AMARG

    - voir photo sur site -

    Remise en état de C-5 a Galaxy à Davis-Monthan Air Force Base AMARG

    - voir photo sur site -

    A-10 Thunderbolts stationné à Davis-Monthan Air Force Base AMARG

    - voir photo sur site -

    B-1 b Bombardier de Lancer dans le stockage à de l'Air Force Materiel Command

    - voir photo sur site -

    Boeing C-135 S/N 91518 stationné au rang de célébrité à l'AMARG

    - voir photo sur site -

    United Air Lines Boeing 727-100, S/N N7004U, construit en 1963, sur l'affichage à une ligne de Davis-Monthan AMARG « célébrité »

    - voir photo sur site -

    US Air Force C-22 a Transport, S/N 84-0193... variante de la Boeing 727... stationné au rang de célébrité à l'AMARG

    - voir photo sur site -

    F-14 sur l'affichage au rang de célébrité à installation AMARG de Davis-Monthan AFB

    - voir photo sur site -

    Chasseurs F-4 Phantom II au stockage du désert à Tucson, en Arizona, AMARG

    - voir photo sur site -

    Hélicoptères désert entreposés à la Base aérienne de Davis-Monthan dans l'Arizona

    - voir photo sur site -

    Oryctérope du F-111 en stock à l'AMARG

    - voir photo sur site -

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  58. Avion KC-135 à Davis-Monthan Air Force Base AMARG en octobre 2012

    - voir photo sur site -

    Fairchild Republic A-10 Thunderbolt II sur l'affichage au rang de célébrité à l'AMARG à Davis-Monthan AFB

    * * *

    Qui couvre largement les avions de combat américains, mais qu'en est-il des avions commerciaux ? Comme le montre Bossroyal blog, beaucoup, si pas plus désaffectée, avions de ligne vieillissement ou obsolètes, vous retrouver dans le désert californien, à 150 kilomètres de Los Angeles, au Mojave Air and Space Port.

    En plus d'être le "Centre de premier essai aéronautique civil au monde", le Port de Mojave est également un des plus connus 'stationnaient avion » de l'Amérique, et tout comme dans l'Arizona, la sécheresse du Nevada est idéale pour minimiser la corrosion sur les jets à la recherche de nouveaux propriétaires-exploitants, ou à la recherche d'un endroit tranquille où se rouiller dans la paix.

    Des centaines, sinon des milliers d'avions de ligne abandonnées ou stockées forment une vue surréaliste au milieu du paysage aride à Mojave et tous les constructeurs d'avion de ligne commercial majeur-Boeing, Airbus, McDonnell Douglas et Lockheed Martin – sont bien représentés.

    Pour les amateurs d'avion, Mojave et équipements comme il parsemées à travers les États-Unis fournissent aussi bien une histoire de l'aviation commerciale comme un jugement accablant sur la consommation des temps modernes. Après le 11 septembre 2001 les attaques terroristes, par exemple, la demande d'air voyagent turbulence énorme succès, et beaucoup de grandes compagnies aériennes ont été obligés de mothball certains de leur flotte par manque de demande. Beaucoup d'entre eux s'est retrouvé à Mojave, et beaucoup y restent aujourd'hui, attendant de déployer leurs ailes une fois de plus.

    - voir carte sur site -

    Outre le stationnaient présentée ci-dessus, il y a d'autres endroits, actifs et inactifs, où des milliers d'avions et des avions de chasse ont été stockés dans l'ensemble de la zone continentale des États-Unis. La carte annotée ci-dessous est une référence pratique pour traquer la plupart d'entre eux.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-05-21/where-americas-airplanes-go-die

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notez qu'il y a 7 ans, lorsqu'ObamasquéÔhéÔhé à proposé le 'cash for clunkers' ce n'était QUE pour envoyé les belles voitures americaines à la casse et non pour les aéroplanes pourris !

      Supprimer
  59. Comment les médias trompent le public sur le « Fast Track » et les « effets de commerce »

    Soumis par Tyler Durden le 21/05/2015 21:45-0400
    Soumis par Eric Zeusse,

    La façon que le "Fast Track" est décrit au public américain est comme une méthode alternative pour le Sénat à gérer les "Effets de commerce" (PPT & faite) que le Président présente au Sénat pour approbation ; et cette autre méthode est censée être une dans laquelle « aucun amendement n'est autorisés, et il y aura un vote tout droit vers le haut ou-vers le bas sur le projet de loi. »

    Mais, en fait, la méthode de « Fast Track » est en fait d'exiger seulement 50 sénateurs à voter « oui » pour la mesure doit être approuvé par le Sénat, alors que la méthode qui est décrite et requis (article 2 de) la Constitution des États-Unis, c'est que le Président "a le pouvoir et avec l'avis et du consentement du Sénat de conclure des traités, fournies les deux tiers des sénateurs présents concur. " Ce n'est pas 50 sénateurs ; Il est de 67 sénateurs, qui exige la Constitution.

    En d'autres termes : « Fast Track Trade Promotion Authority » (qui a été inventé par l'impériale le président Richard Nixon en 1974, afin de faire progresser son objectif d'un exécutif dictatorial, que la présidence deviendrait une dictature) abaisse l'approbation requise par la Constitution de 67 sénateurs jusqu'à seulement 50 sénateurs.

    Cette règle des deux tiers est énoncée dans la Constitution afin de rendre particulièrement difficile le passage-dans-Loi de n'importe quel traité que les États-Unis auront avec n'importe quel pays étranger. La même exigence de deux-tiers est énoncée pour amender la Constitution, sauf que c'est une exigence de deux-tiers à la chambre et le Sénat : il peut être fait » soit par : deux-tiers (majorité qualifiée) du Sénat et de la Chambre des représentants... ; ou par une convention nationale assemblés à la demande des assemblées législatives d'au moins deux-tiers (à présent 34) des États."

    Obtenir les deux-tiers des deux chambres du Congrès à voter pour un projet de loi est rare et difficile, mais il est arrivé à 27 fois, parce que l'ensemble du processus était public, et parce qu'il y avait un large soutien de chaque modification.

    Par contre : les traités de commerce projetée de Obama sont encore secrets.

    La différence entre 50 sénateurs contre 67 sénateurs est, essentiellement, la différence entre un traité qui est publiquement discutés et largement acceptable pour le public américain (le peuple, après tout, qui ont voté pour les membres du Congrès) ; par rapport à un traité secret qui sera largement inacceptable pour l'opinion publique américaine lorsque le public de l'Amérique va s'informer de son contenu, qui ne sera pas jusqu'à ce que des années après que le traité s'est déjà en vigueur.

    C'est la raison pour laquelle seule une infime fraction d'authentiques « commerce factures » encore besoin « Fast Track Trade Promotion Authority » pour réussir ; la plupart des effets de commerce sont passés selon la procédure normale. Un président ne demande pas de « Fast Track Trade Promotion Authority » à moins qu'il va présenter au Congrès un traité qui est si horrible pour le peuple américain que seulement quelques membres de la chambre ou le Sénat voteraient pour elle — le projet de loi a besoin de « Fast Track » dans l'ordre pour qu'elle puisse passer.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  60. Quels types de « Effets commerciaux » sont les suivants ?

    Ils sont traités dans lequel seulement une infime fraction du traité a réellement à voir avec le "Commerce", ou avec les droits de douane et autres favoritisms juridiques vers une nation contre une autre. En d'autres termes : ils sont Loi de céder notre souveraineté nationale aux sociétés internationales. Questions de droits de douane et autres différends « commerciaux » entre les nations sont clouées sur ces traités multinationale afin d'être en mesure de tromper le public en pensant que tout ce qui est en cause est "trade".

    Maintenant, il est vrai que le « Fast Track » n'élimine également la capacité des membres du Sénat à proposer un amendement au traité que le Président présente pour approbation. Mais c'est une fonctionnalité relativement mineure de « Fast Track », qui figurait dans le concept afin que le « Fast Track » pouvoir être décrits par les politiciens et les médias de « nouvelles » comme étant une question mineure — aucun « big deal », aucune cession de souveraineté à des sociétés internationales.

    Il n'est pas une question mineure ; il s'agit de la plus grande dans les toute présidence du président Obama: il s'agit de scandaleusement mauvaises traités internationaux avec de nombreux pays à la fois, dans lequel les entreprises internationales (c'est-à-dire les centaine personnes qui possèdent la participation majoritaire en eux) seront remis notre soverieignty national et démocratique de droit du travail, les droits des consommateurs, des droits environnementaux et droits des investisseurs — c'est toutes les manières que ces milliardaires peuvent penser à passer sur le public les méfaits qu'ils faire tout en gardant pour eux tous les avantages du jeu heads-I-win-tails-you-lose ils jouent avec le public américain et celui de tous les autres pays signataires. C'est le fascisme international, non pas simplement le fascisme de type local.

    Et c'est ce que nous avons maintenant.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-05-21/how-media-deceive-public-about-fast-track-and-trade-bills

    RépondreSupprimer
  61. Vous voulez un emploi à bas salaires ? Allez au Collège

    Soumis par Tyler Durden le 21/05/2015 19:15-0400


    En bref - si vous voulez un travail de bas salaires, aller au Collège.

    - voir graphique sur site -

    Comme l'explique l'EPI,

    En 1979, seulement 56,7 % des travailleurs à faible revenu avaient un diplôme d'études secondaires, contre 77,5 % en 2013.

    Parallèlement, plus grand nombre de travailleurs à faible revenu ont suivi au moins une certaine college ou ont un diplôme d'études collégiales, dont le graphe identifie comme « collège ». Alors que seulement 23,9 % des travailleurs à faible revenu en 1979 avait quelque expérience de collège ou d'un diplôme d'études collégiales, ce groupe était passé à 44,2 % en 2013.

    Pourtant les salaires horaires des travailleurs à faible revenu n'ont pas amélioré beaucoup pendant cette période.
    * * *
    Pensez que pendant une seconde... Malgré tout le récit sur « getting dans la vie » et American Dreams... près de la moitié d'entre nous diplômés peut ne faire mieux qu'un travail de bas salaires...

    Peut-être est-il temps de repenser la meme « collège pour tout le monde » comme « juste » et de réaliser au lieu de cela qu'il n'y a rien de plus que le gouvernement de retarder l'inévitable d'une bourgeoisie étant opprimés à la servitude pour dette - pour le bien de quelques-uns au sommet qui ont besoin de crédit soient étendues à tout ou tout le monde dans l'ordre la non-durabilité évident d'être exposés pour tous de voir.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-05-21/want-low-wage-job-go-college

    RépondreSupprimer
  62. A battu Kansas à l'impôt des pauvres gens en plaçant la limite de 25 $ sur vos retraits effectués


    Soumis par Tyler Durden le 21/05/2015 18:15-0400


    Le samedi 2 mai, gouverneur du Kansas Sam Brownback a quitté le Bar-B-Q de Boss Hawg sans laisser un pourboire pour serveuse Chloe Hough.

    Ce n'est que Brownback destiné à gruger son serveur, mais plutôt lorsqu'il a reçu son bon de carte de crédit, Hough avait marqué par le biais de la ligne de pointe et griffonné le message suivant au gouverneur: « Tip les écoles. »

    Environ une heure plus tôt, Hough a posté ce message sur Facebook :

    "Vous, les gars 911 d'urgence. C'est mon dernier quart et je suis en attente sur notre gouverneur. Que devrais-je dire à lui. Ce n'est pas un test. Aller."

    L'animosité vient de déplacer de Brownback pour faire passer une série de réductions d'impôts, une « expérience » qui a finalement tourné court, produisant un $ 800 millions déficit qui est à son tour de financement serrant le secteur public au point où certaines écoles sont maintenant obligés de déposer pour un financement d'urgence afin de faire la paie.

    Voici un regard sur la situation...

    Si, comme le suggère ce qui précède, le gouverneur était déjà impopulaire avec Kansas à faible revenu, la situation n'est pas susceptible d'améliorer n'importe quand bientôt, parce que comme le rapporte le Washington Post, l'état placera désormais une limite journalière de 25 $ sur vos retraits effectués à l'aide de mise par un État bénéficie Cardinal

    Par l'intermédiaire de WaPo:

    Les législateurs dans le Kansas, ne pas faire confiance aux pauvres pour utiliser leur argent à bon escient, ont voté pour limiter de combien d'argent pouvant recevoir des bénéficiaires de l'aide sociale, réduisant ainsi leurs avantages globaux, ainsi.

    Le législateur a placé une limite quotidienne de 25 $ sur les retraits en commençant le 1 juillet, ce qui forcera les bénéficiaires à faire des voyages plus fréquents à l'ATM pour retirer de l'argent depuis les cartes de débit utilisés pour payer les prestations de l'assistance publique.

    Étant donné qu'une taxe pour chaque retrait, la limite signifie que certaines familles obtiendrez sensiblement moins d'argent.

    Il est difficile d'exagérer l'importance de cette action. Beaucoup de ménages sans assez d'argent pour maintenir un solde minimum dans un compte de chèques classique va payer leur loyer et leurs factures de services publics en espèces. Une mère célibataire avec deux enfants qui cherchent à se retirer seulement 200 $ en espèces pourrait subir 30 $ ou plus en taxes, qui est un gros morceau de l'à peu près 400 $ une telle famille recevrait en vertu du programme dans le Kansas.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  63. Étant donné que la plupart des machines bancaires sont stockés uniquement avec des billets de 20 $, la limite de 25 $ est effectivement une limite de 20 $. Une famille cherchant à retirer même 200 $ en espèces aurait visiter un ATM de 10 fois par mois, un véritable fardeau pour un parent qui pourrait ne pas avoir une voiture et ne pourrait pas vivre dans un quartier où les guichets automatiques sont faciles à trouver.

    Kansas, dans le but apparemment conçu pour assurer ce bien-être bénéficiaires ne sont pas dépenses de trésorerie du gouvernement liqueur, diseuses de bonne aventure, croisières de luxe, piscine, ou visionnage (voir liste ci-dessous), essentiellement pauvres dédiée à... Eh bien, pour être pauvre.

    De toute évidence, il y a un certain nombre de points à aborder ici, mais il est utile de rappeler le fait que cela peut s'avérer contreproductive.

    Autrement dit, si quelqu'un censé mettre say, 300 $ de leurs prestations vers un cash Location de paiement, ils devront aller à l'ATM sur quinze ans séparent jours et payer une taxe à chaque fois (à moins qu'ils peuvent trouver un guichet automatique qui distribue 5 s). S'ils n'ont aucun compte courant (qui s'applique à environ un quart des familles à faible revenu, des études montrent) cela signifie que 300 $ retirait coûterait quelque part dans le quartier de $45 All-in. Qui est de 1 $ à l'état de chaque retrait (la redevance forfaitaire) un présumé frais de guichet automatique de banque de 2 $ pour chaque voyage. Que les montants à une importante augmentation de loyer et serviront qu'à appauvrir davantage les destinataires, rendant plus probable qu'ils resteront dépendants du Trésor public, donc entraîne une hausse du coût du programme pour les contribuables.

    Quel que soit les conséquences s'avèrent, Kansas est maintenant (littéralement) d'imposition pauvres tout en réduisant simultanément le financement des écoles après qu'une série de réductions d'impôts pour les riches ruiné l'Etat.

    Entre ces types d'initiatives législatives et politiques de la Banque centrale explicitement conçus pour gonfler les actifs susceptibles d'être concentré dans les mains des riches, il semblerait qu'aggraver le fossé de richesse en Amérique devient la politique officielle du gouvernement.

    * * *

    Bonus : Voici la liste officielle des endroits pauvres impossible d'utiliser leur argent de bien-être dans le Kansas comme du mois dernier :

    ENDROITS OÙ UNE AIDE EN ESPÈCES NE POUVAIT PAS ÊTRE UTILISÉE

    -Magasin de liqueur

    -Casino

    -Création gaming

    -Bijouterie

    -Salon de tatouage

    -Salon de Massage

    -Salon de piercing body

    -Spa

    -Salon de manucure

    -Boutique de lingerie

    -Magasin de tout l'attirail du tabac

    -Magasin de cigarette vapeur

    -Psychique ou fortune disant affaires

    -Caution de l'entreprise

    -Salle de jeux vidéo

    -Salle de cinéma

    -Piscine

    -Bateau de croisière

    -Parc d'attractions

    -Chien ou cheval courses facilité

    -Installation du pari mutuel

    -Sexuellement orienté entreprise ou tout établissement de vente au détail qui propose des animations destinés aux adultes, dans lequel les artistes interprètes ou exécutants dévêtir ou effectuent dans un État dévêtu pour le divertissement

    -Toute entreprise ou établissement de détail où les mineurs de moins de 18 ans ne sont pas autorisés.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-05-21/broke-kansas-tax-poor-people-placing-25-limit-atm-withdrawals

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. "You're not in Kansas anymore !" ? Hahahaha !

      Supprimer
  64. Il existe maintenant une application pour vérifier si un billet est authentique ou contrefait

    par Mylène Vandecasteele
    21 mai 2015

    La banque De Nederlandsche Bank N.V a publié une nouvelle application pour smartphones qui permet de vérifier numériquement l'authenticité des billets en euros, "Echt of Vals" ('Vrai ou faux').

    L'application utilise la caméra du téléphone pour scanner un billet afin de reconnaître les caractéristiques de sécurité (telles que les encres de sécurité, le filigrane et l'hologramme).

    Pour le moment, cette application n’est disponible que pour les utilisateurs de l'iPhone 5 ou une version ultérieure [ iTunes ]. Une application pour Android sera bientôt proposée, en revanche, on ne sait pas si une version sera offerte pour les smartphones Windows Phone.

    De Nederlandsche Bank a développé cette application comme un outil pour que chacun puisse vérifier l'authenticité des billets de banque. Aux Pays-Bas, l'année dernière, près de 50.000 billets contrefaits ont été interceptés au cours de contrôles dans les banques.

    http://www.express.be/business/fr/technology/il-existe-maintenant-une-application-pour-verifier-si-un-billet-est-authentique-ou-contrefait/213570.htm

    RépondreSupprimer
  65. Coach pour les travailleurs du sexe, spécialiste de l'impression 3D et 10 autres professions qui seront très en vue en 2025


    par Audrey Duperron
    20 mai 2015

    Le Bureau of Labor’s Economic and Employment américain a été pendant longtemps un indicateur de tendances pour les métiers d’avenir. Mais compte tenu de la grande vitesse des évolutions technologiques, il n'est plus possible de se baser sur les tendances du passé pour décrire l'avenir du marché du travail.
    « Au cours des deux derniers siècles, deux modifications importantes ont été observées sur le marché du travail mondial », affirme Graeme Codrington, futurologue chez TomorrowToday Global. « Tout d'abord, nous avons privé le secteur de l’agriculture de ses travailleurs, puis nous avons fait la même chose pour la manufacture. Maintenant, on remplace des emplois par des machines dans le secteur tertiaire, et on va commencer à supprimer les emplois de cols blancs dans les entreprises au cours de la prochaine décennie ».

    Ceci implique que des postes très prisés actuellement pourraient devenir obsolètes d’ici 2025. De nombreux métiers devraient donc disparaître, mais l'histoire du marché du travail nous enseigne que lorsque des emplois disparaissent, d’autres sont créés simultanément. Codrington et deux autres futurologues ont donc établi une liste des professions qui seront très en vue dans une dizaine d’années :

    1. Coach pour la création et la promotion de sa propre marque

    Environ 25% des employés actuels à temps plein en 2025 travailleront à l’avenir «sur demande». Les entreprises auront de plus en plus recours à des freelances pour effectuer une tâche sur la base de contrats de court terme, plutôt que d’embaucher du personnel fixe.

    La demande pour ces freelances induira la nécessité pour ces derniers de créer leur propre marque pour se démarquer de la concurrence. Ils devront donc développer tout un éventail de nouvelles compétences liées à l’autogestion, l’autopromotion, le marketing, l'administration et le développement personnel. Par conséquent, il y aura également une grande demande pour les professionnels capables d’enseigner ces compétences.

    2. Coordonnateur de groupes de travail

    Comme les entreprises feront appel simultanément à de multiples freelances, il y aura de la demande pour des managers professionnels de freelances, qui seront capables de faire travailler ces freelances ensemble sur des projets spécifiques. Les entreprises seront organisées comme les équipes de tournage des films : pour chaque projet, elles feront appel au même coordonnateur de groupes de travail, et c’est lui qui déterminera quels sont les freelances les plus qualifiés pour travailler sur le projet, qui s’occupera de les recruter, et d’animer l’équipe qu’il aura ainsi formée.

    3. Professeur indépendant

    L'augmentation des cours en ligne et l'émergence d'accréditations alternatives va susciter une demande considérable pour des enseignants indépendants ou freelance. En 2025, toute personne dotée de solides connaissances, d’un style d’enseignement, et d’un plan marketing solide, pourra fonder sa propre université en ligne.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  66. 4. Agriculteur urbain

    La technologie progresse, mais il est possible qu’avec le nombre croissant de citadins et la prise de conscience progressive des méfaits de l'agriculture intensive, on assistera au 21ème siècle à un retour de l’agriculture locale traditionnelle. Ce nouveau marché suscitera également l’arrivée d’entreprises et de travailleurs indépendants qui enseigneront ces méthodes de fermage, et qui assisteront les fermiers urbains amateurs.

    5. Organisateur de fin de vie

    L'Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit que 63% de la population en 2025 vivra plus de 65 ans. Les baby-boomers, qui ont refaçonné tous les autres âges de leur existence, adapteront aussi la dernière étape de leur existence. La fin de vie sera donc redéfinie. Les funérailles deviendront plus sophistiquées que les mariages, et elles susciteront de nouvelles opportunités d'affaires. Les baby-boomers voudront également décider du moment où ils mettront fin à leurs jours, et ils seront secondés dans cette ultime étape par des guides d’euthanasie.

    6. Aide-soignant pour personnes âgées

    La population vieillit, ce qui aura un impact sur l'économie mondiale. Actuellement, chaque semaine, l'espérance de vie s’améliore de 1,5 jour. Il y aura donc besoin de plus en plus d’aides-soignants pour s’occuper des personnes âgées, à la fois physiquement et psychologiquement.

    7. Spécialiste de la santé à distance

    De plus en plus de systèmes seront développés pour surveiller la santé des patients à distance. Cela permettra aux médecins des hôpitaux et aux sauveteurs de se décharger d’une partie de leur travail pour se consacrer aux problèmes de santé les plus graves.

    Selon Codrington, les employés d’Apple seront probablement les professionnels les mieux payés de ce secteur. Avec la sortie récente de l'iOS 8 et de multiples applications en lien avec le domaine de la santé dans sa montre connectée, il n’est pas douteux qu’Apple se positionne déjà pour devenir l’entreprise leader dans le secteur de la « télémédecine » en 2025.

    8. Technicien pour neuro-implants

    Les avancées réalisées dans le domaine de la neuro-technologie font que la télépathie numérique, les membres bioniqes et le téléchargement de son esprit dans un ordinateur pourraient bientôt devenir une réalité. Notre connaissance du cerveau augmente. En 2025, cette connaissance aura encore progressé davantage, et il y aura une très forte demande pour les métiers des neurosciences, notamment des chirurgiens du cerveau, des techniciens et des développeurs d’implants, des techniciens neuro-robotiques et une myriade de professions associées.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  67. 9. Homme à tout faire pour maison intelligente

    L’émergence de l’Internet des Objets, qui devrait représenter un marché de 19.000 milliards de dollars d’ici 2020, implique la création de tout une série de nouveaux emplois, non seulement pour des techniciens mais aussi pour des installateurs de gadgets dans les smart homes (‘maisons intelligentes’).

    10. Concepteur d’expérience de réalité virtuelle

    La réalité virtuelle prendra une grande place dans nos existences d’ici 2025, aussi bien au travail, qu’à la maison. Il sera possible de simuler sa participation à une réunion de travail dans les locaux virtuels de l’entreprise depuis son domicile, et de communiquer avec ses collègues comme s’ils étaient dans la même pièce. Les entreprises pourront alors se débarrasser de la nécessité d’avoir des bureaux coûteux.

    De plus, la réalité virtuelle jouera un rôle aussi important dans nos vies privées dans le domaine du divertissement que l'Internet et les smartphones aujourd'hui. Il y aura donc une forte demande pour des professionnels capables de concevoir ces univers virtuels.

    11. Coach pour les travailleurs du sexe

    Le futurologue John Danaher pense que la généralisation des robots et des logiciels va exclure de plus en plus de gens du marché du travail au fil du siècle. Les robots ne réclament pas de pause, ne tombent pas malades et travaillent généralement plus rapidement et plus régulièrement que les humains.

    Cependant, il est un domaine où ils ne pourront pas se substituer aussi bien aux humains : le sexe. Ce sera un débouché pour beaucoup d’exclus du marché du travail qui n’auront pas d’autre choix pour obtenir un revenu.

    Les robots et la réalité virtuelle seront aussi en mesure de fournir de la satisfaction sexuelle et, par conséquent, il y aura une demande pour des coaches dans le domaine du sexe qui permettront aux travailleurs du sexe du futur de concurrencer leurs alternatives numériques.

    12. Spécialiste de l'impression 3D

    Les imprimantes 3D ont déjà entamé une révolution de l’industrie, et du prototypage, mais elles n’ont pas encore touché le secteur du grand public, et peu de gens savent les utiliser.

    En 2025, cet état de choses ne changera guère, sauf que l’on trouvera de plus en plus d’applications pour les imprimantes 3D, ce qui signifie qu’il faudra des spécialistes pour les exploiter afin de concevoir des objets personnalisés. Les riches embaucheront des experts en imprimante 3D pour confectionner leurs meubles, de la même manière que les entreprises recrutent des designers pour peaufiner la conception des produits qu’elles fabriquent.

    http://www.express.be/business/fr/economy/coach-pour-les-travailleurs-du-sexe-specialiste-de-limpression-3d-et-10-autres-professions-qui-seront-tres-en-vue-en-2025/213546.htm

    RépondreSupprimer