- ENTREE de SECOURS -



lundi 9 février 2015

Énergies renouvelables : au nom de quoi ?

Publié Par Michel Gay,
le 6 janvier 2015 dans Énergie
.
Au nom de quoi devrions nous développer en France des énergies renouvelables inutiles, ruineuses et nuisibles ?
.
Au nom de quoi devrions nous développer en France des énergies renouvelables inutiles, ruineuses et nuisibles telles que les éoliennes et les panneaux photovoltaïques ?
.
Elles sont inutiles car nous n’avons pas besoin de cette production d’électricité intermittente et non pilotable. On sait la produire à volonté presque sans émission de gaz à effet de serre et en quantité suffisante pour alimenter la France, grâce principalement à l’hydraulique et au nucléaire (85% de la production). Les éoliennes et le photovoltaïque sont non seulement inutiles pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais au contraire, elles les augmentent, comme le prouve l’exemple désastreux de l’Allemagne.
.
Elles sont ruineuses car elles coûtent deux à dix fois plus chères que le nucléaire et l’hydraulique et elles impliquent, en plus, la reconstruction de centrales à gaz, ou même à charbon comme en Allemagne, pour combler leurs « faiblesses » (les soirs sans vent par exemple). Elles nécessitent aussi le renforcement du réseau de transport et des moyens immenses de stockage d’électricité, absents aujourd’hui et techniquement irréalisables à l’échelle de la France. Ces coûts « externes » s’additionnent sur la facture à présenter aux Français.
.
Enfin, elles sont nuisibles, car elles entrainent l’augmentation de nos importations de gaz et de charbon pour alimenter les nouvelles centrales thermiques en « soutien » (sans parler des effets sonores et visuels des éoliennes qui ne représentent aujourd’hui que 4% de la production d’électricité).
.
Le nucléaire et l’hydraulique, eux, permettent de produire en abondance l’électricité dont nous avons besoin sans importer d’énergies fossiles. Ils évitent l’importation de 20 milliards d’euros de gaz par an sur les 70 milliards d’énergies fossiles importés. Ils améliorent notre indépendance énergétique et notre balance commerciale déjà mises à mal par l’achat à l’étranger d’éoliennes (Espagne, Danemark…) et de panneaux photovoltaïques (Chine, Corée du sud…).
.
À l’exception de l’hydraulique (énergie renouvelable merveilleuse depuis plus d’un siècle), on se demande bien pourquoi, il faudrait absolument recourir à des éoliennes et à des panneaux photovoltaïques, dans le « bouquet énergétique », comme si c’était une évidence.
.
Vraiment, au nom de quoi, ou même au nom de qui les Français devraient-ils supporter cette gabegie financière ? Est-ce pour faire plaisir à des extrémistes écologistes antinucléaires ? Est-ce pour se donner bonne conscience à grand frais, pour faire croire qu’on agit contre le réchauffement climatique (alors qu’on aboutirait à l’effet inverse) ?
.
Ou bien est-ce pour remplir les poches de quelques copains et d’industriels sans scrupule en mal de contrats juteux financés par nos taxes et nos impôts ? Dans ce dernier cas, cela se ferait alors avec la complicité d’organismes d’État telles que l’Agence de l’environnement et de la maitrise des énergies (ADEME), dont le budget est aussi financé par les contribuables.
.
.
----------------------
.
Comme je n'avais pas manqué de le souligner il y a déjà longtemps qu'il existe d'AUTRES MOYENS pour produire de l'énergie gratuite et non polluante (non abordé à l'article ci-dessus)
.
.
.

43 commentaires:

  1. Le jongler avec des données de température est le plus grand scandale science jamais vu

    De nouvelles données montrent que la « disparition » de glace polaire n'est pas le résultat du réchauffement emballement


    Par Christopher Booker
    10:15 PM GMT 7 février 2015


    Quand les générations futures regardent en arrière sur la peur du réchauffement de ces 30 dernières années, rien ne leur choquera plus que l'étendue à laquelle la température officielle enregistre – sur qui reposait en fin de compte la panique toute – ont été systématiquement « ajustés » pour montrer la terre comme ayant réchauffé beaucoup plus que les données réelles justifiées.

    Sous le titre « Comment nous sommes dupés par des données erronées sur le réchauffement climatique », il y a deux semaines, j'ai écrit sur Paul Homewood, qui, sur son blog Notalotofpeopleknowthat, il avait vérifié les graphes de température publiées pour les trois stations météorologiques au Paraguay contre les températures qui avaient initialement été enregistrées. La tendance actuelle des 60 ans de données avait été radicalement inversée dans chaque instance, afin qu'une tendance au refroidissement a été changée pour celui qui a montré un réchauffement marqué.

    C'est seulement plus tard de nombreux exemples d'une pratique déjà reconnue depuis longtemps par des experts observateurs partout dans le monde – celui qui soulève un point d'interrogation toujours plus grand sur le dossier complet de la température de la surface officiel.

    Suite à mon dernier article, Homewood vérifié une bande d'autres stations météorologiques sud-américains autour de trois à l'origine. Dans chaque cas, il a trouvé les sens unique suspects mêmes « ajustements ». Tout d'abord, ceux-ci ont été faites par le gouvernement des États-Unis Global historique climatique réseau (GHCN). Ils ont été ensuite amplifiés par deux des principales surfaces officiels, du Goddard Institute for Space Studies (Giss) et le National Climate Data Center (NCDC), qui utilisent les tendances de réchauffement de la planète pour estimer les températures dans les vastes régions de la terre où aucune des mesures ne sont prises. Pourtant, ce sont les enregistrements dont dépendent pour beaucoup les scientifiques et les politiciens pour leur croyance dans le « réchauffement climatique ».

    Homewood a tourné son attention vers les stations météorologiques sur une grande partie de l'Arctique, entre le Canada (51 degrés W) et le coeur de la Sibérie (87 GR E). Encore une fois, dans presque tous les cas, les mêmes rajustements unidirectionnels aient été faits, pour montrer chauffant à 1 degré C ou plus supérieur a été révélée par les données qui a été enregistré en fait. Cela a surpris personne plus que Traust Jonsson, qui fut longtemps chargé de la recherche climatique pour l'Islande s'est réuni le bureau (et avec lesquels Homewood a été en contact). Jonsson a été surpris de voir comment la nouvelle version complètement "disparaît" Islande "banquise ans" dans les années 1970, lorsqu'une période de refroidissement extrême a presque dévasté l'économie de son pays.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  2. Un des premiers exemples de ces « ajustements » a été exposé en 2007 par le statisticien Steve McIntyre, quand il a découvert un livre publié en 1987 par James Hansen, le scientifique (plus tard tourné militant fanatique climatique) qui, depuis de nombreuses années, a couru le Giss. Graphique originale de Hansen a montré des températures dans l'Arctique comme ayant été beaucoup plus élevé autour de 1940 qu'à tout moment depuis. Mais comme Homewood révèle dans son blog, « ajustements de température transforment histoire Arctique », Giss a bouleversée cela. Les températures arctiques de cette époque ont été baissés tellement que qu'ils sont maintenant éclipsées par celles des 20 dernières années.

    Intérêt du Homewood dans l'Arctique est en partie parce que la "disparition" de ses glaces polaires (et les ours polaires) est devenu un tel affiche-enfant pour ceux qui essaient de nous convaincre que nous sommes menacés par le réchauffement emballement. Mais il a choisi qu'une portion particulière de l'Arctique parce que c'est où la glace est affecté par chauffe-eau acheminée par cyclique déplace en la majeur courant Atlantique – ce dernier a culminé au moment il y a 75 ans quand les glaces de l'Arctique se retirent encore plus loin qu'il l'a fait récemment. La fonte des glaces n'est pas causée par la hausse des températures mondiales à tous.

    Une portée beaucoup plus grave, cependant, est la façon dont cette manipulation en gros de l'enregistrement officiel de température – pour des raisons GHCN et Giss ont expliqué jamais plausiblement – est devenu le véritable éléphant dans la pièce de la peur de plus grande et le plus coûteuse que du monde ait connu. Cela commence vraiment à ressembler à un des plus grands scandales scientifiques de tous les temps.

    http://www.telegraph.co.uk/news/earth/environment/globalwarming/11395516/The-fiddling-with-temperature-data-is-the-biggest-science-scandal-ever.html

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Ne prenons pas les citoyens pour des idiots, s'il existe des ordures qui trafiquent les chiffres des relevés de températures afin que des subventions leur soient allouées à leurs laboratoires est une chose bien regretable et condamnable, mais, que des hommes politiques les écoutent et répètent leurs inepties sans que PERSONNE ne les corrige (depuis des années !!) ... là, il y a de quoi se demander si les politiques ne sont pas des escrocs complices des faux scientifiques dont les médias gouvernementaux mettent tous les jours en couvertures ou invitent sur des plateaux-télés !

      Supprimer
  3. Canicule 2013 "pratiquement impossible" sans erreurs logiques et des modèles climatiques cassés

    9 février 2015


    Le Conseil de climat calcule que les « chances » qu'une année chaude pourrait être aussi chaude que c'était. Mais ces « chance » dépendent d'un sophisme, majeur, ajustements inexplicables et modèles que nous savons sont brisés. Il y a des hypothèses invisibles qui sous-tendent cette revendication qui sont documentably fausses. Les « cotes » pourraient aussi bien être les résultats du loto.

    Le sophisme est l'argument de l'ignorance, un échec de la logique et le raisonnement comme dire "X est vrai, parce que nous ne pouvons pas penser à autre chose».

    Pour estimer la probabilité significative, les scientifiques devront comprendre les principaux facteurs de conduite de notre climat, assez bien pour pouvoir assigner des probabilités de résultats. Mais leurs modèles sont irrémédiablement cassés, ils ne peuvent pas prédire une moyenne décennale sur une échelle mondiale ou continentale. Ils ne peuvent pas a posteriori les dernières « bosses » sans utiliser des ajustements majeurs pour faire les premières observations à ajuster les modèles. Ils ne savent pas pourquoi la période chaude médiévale était chaude, ils ne savent pas pourquoi le petit âge glaciaire a été froid. Ils ne savent pas pourquoi le monde a commencé le réchauffement 200 ans avant nous avons versé des niveaux préindustriels de gazcarbonique. Ils ne savent pas si les facteurs mystère notre climat pendant les dernières années de 4,5 milliards sont toujours en activité. Si nous ne pouvons pas prédire le climat passé sans gazcarbonique, nous ne pouvons pas dire si le gazcarbonique est de contrôler notre climat actuel la ou c'est autre chose.

    Nous savons que les modèles sont disparus au moins un et sans doute beaucoup, facteurs. Les chances seulement nous savons pour sûr est que le climat Conseil déclarations sont 100 % susceptibles de promouvoir l'alarme.

    L'ABC, n'ayant ne pas beaucoup d'idée ce qui est la méthode scientifique, perroquets consciencieusement tout. (Quelles sont les chances de qui ? « 100 % ».)

    Questions le journaliste scientifique réelle pourrait demander au Conseil de climat :

    1. Vos chiffres dépendent ayant des modèles de climat avec succès et Hans Von Storch a montré il y a 18 mois que 98 % des modèles sont mauvais (et il est maintenant plus élevé). N'est pas que cela signifie que vous ne pouvez pas calculer éventuellement cotes significatives ? (Comment les modèles qui manquent facteurs peuvent-ils prévoir des « cotes » qui dépendent de ces facteurs ?)

    2. Les modèles manquent évidemment au moins un pilote climatiques majeurs, puisqu'ils ont surestimé le réchauffement des 15 dernières années, même si les émissions de gazcarbonique ont augmenté plus rapidement que prévu. Ils ne peuvent a posteriori un des tournants de l'époque Holocène. Comment savez-vous que ce (ou ces) facteurs de mystère ne conduisez pas le réchauffement actuel ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. 3. Ce communiqué de presse repose sur le sophisme de le « argument de l'ignorance ». N'utilisez pas un Conseil scientifique logique impeccable ? Ce qui est science sans elle ?

    4. N'utilisez pas un groupe scientifique des données empiriques plutôt que des simulations, qui sont pas "preuve" dans le sens scientifique ? Evidence utilisé pour signifier « ce que j'ai enregistré avec cet instrument », pas "ce que j'ai vu sur mon écran d'ordinateur".
    5. Le record de température de nomenclature n'a ne pas été indépendamment répliquée ou vérifiés et contient des ajustements jusqu'à 2°C qui sont biaisées sur le renforcement de la tendance au réchauffement. Ajustements devrait normalement être neutres sur les tendances (et nomenclature implique qu'ils sont). Ce biais artificiel augmenterait faussement les chances que vous avez calculé, wouldn ' t it ?
    « 2013 enregistrer heatwave « pratiquement impossible » sans changement climatique, climat Council of Australia, signale le rapport
    ABC nouvelles

    "Un nouveau rapport par le Conseil de climat de l'Australie dit il était « pratiquement impossible » pour 2013 être l'année la plus chaude dans le rendu du pays sans émissions anthropiques dans l'atmosphère.
    Le groupe indépendamment financé par utilisé nouvelle modélisation à regarder les probabilités des événements extrêmes de chaleur se produisant, avec ou sans émissions d'origine anthropique.

    Une simulation par ordinateur de l'atmosphère a montré que le changement climatique a triplé les chances que les vagues de chaleur de 2012/2013 se produiraient aussi souvent qu'elles l'ont fait et cela doublait les chances qu'elles seraient aussi intenses qu'elles étaient.

    Plus de 123 records de température ont été battus au cours de cet été.

    Professeur Will Steffen dit que les températures records de 2013 ont été causés par les émissions anthropiques.

    "Quelles étaient les chances que cela se produise sans la pollution humaine de carbone, et quelles étaient les chances avec la pollution humaine carbone ? La réponse est assez frappante," dit-il.

    "La réponse est la même année, 2013, étant l'année la plus chaude en Australie, était quasiment impossible sans des émissions humaines de gazcarbonique dans l'atmosphère.

    "C'est à mon avis cet homme piloté par des émissions de gaz à effet de serre ont été la principale cause de 2013 étant l'année la plus chaude au dossier une preuve concluante.

    http://joannenova.com.au/2015/02/2013-heatwave-virtually-impossible-without-logical-errors-and-broken-climate-models/#more-40899

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les comparaisons hiver-été valent le coup d'être exposées. Primo, l'été, l'ensoleillement est plus long qu'en hiver, donc: hausse des températures relevées. Oui mais, l'hiver, lorsqu'il y a de la neige et du gel, le froid est conservé plus longtemps alors que... si la neige et la glace n'était pas là les températures seraient peut-être plus chaudes ! Hahahaha !

      Après les inepties de dire que certains croient dire la vérité alors qu'ils se sont involontairement construit intérieurement de faux souvenirs ! Hahahaha ! que Vladimir Poutine 'a un biais' quand il se déplace, il marche(rait) de côté et, cela serait dû à une chute durant son enfance et, ceci préjudiciable à ses fonctions neurologique de président ! Hahahaha ! et que, s'il n'y avait pas de glace aux pôles... il ferait forcément chaud puisque la glace empêche de prendre les températures correctement ! Hahahaha ! ("ce doit être vrai puisque c'était dans le journal !"/'Vu à la télé !).

      Supprimer
  5. Conflit en Ukraine : Poutine dénonce « l'ordre mondial »



    Dimanche 8 février 2015

    Même si son pays n'envisage pas de s'engager dans une guerre, le président russe Vladimir Poutine soutient ne pas pouvoir s'accommoder d'un ordre mondial dans lequel un État impose aux autres ce qu'ils doivent faire.

    http://m.radio-canada.ca/nouvelles/international/2015/02/07/002-merkel-hollande-ukraine-russie-munich-pourparlers.shtml

    http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2015/02/conflit-en-ukraine-poutine-denonce.html

    RépondreSupprimer
  6. Conflit en Ukraine : Poutine dénonce « l'ordre mondial »

    Même si son pays n'envisage pas de s'engager dans une guerre, le président russe Vladimir Poutine soutient ne pas pouvoir s'accommoder d'un ordre mondial dans lequel un État impose aux autres ce qu'ils doivent faire.
    « Il y a clairement une tentative pour empêcher notre pays de se développer par différents moyens », a-t-il déclaré, alors que se déroulait samedi à Munich la médiation de la dernière chance pour ramener la paix en Ukraine, entre la chancelière allemande, Angela Merkel, le président ukrainien, Petro Porochenko, et le vice-président américain, Joe Biden.

    La France, l'Ukraine et l'Allemagne feront à nouveau le point avec le président russe sur le dossier ukrainien au cours d'une conférence téléphonique à quatre dimanche.

    Même s'ils ne sont pas sûrs de réussir dans leur initiative de paix, Angela Merkel et François Hollande estiment qu'il fallait aller au bout de cette « dernière chance ». « Si nous ne parvenons pas à trouver un accord durable de paix, nous connaissons parfaitement le scénario. Il a un nom, il s'appelle la guerre », a martelé le président Hollande de retour en France.

    Vendredi, la chancelière et le président étaient à Moscou pour présenter leur initiative de paix en Ukraine, une démarche qui s'est achevée sans résultat concret.

    Il y a une tentative pour geler l'ordre mondial existant avec un leader incontestable qui entend le rester et qui pense qu'il peut faire ce qu'il veut tandis que les autres ne peuvent agir qu'en fonction de sa volonté et de ses intérêts.— Vladimir Poutine

    Cet ordre mondial ne conviendra « jamais » à la Russie, a poursuivi Vladimir Poutine. « Nous n'allons pas mener de guerre contre quiconque, nous allons coopérer si tout le monde le fait », a-t-il confirmé, ajoutant que les sanctions occidentales imposées à son pays n'auront jamais les effets escomptés.
    Le vice-président américain a par ailleurs appelé le maître du Kremlin à montrer par « des actes, pas des paroles » qu'il était prêt à oeuvrer pour un règlement politique de la crise.
    Depuis dix mois, le conflit qui oppose Kiev aux séparatistes prorusses a fait plus de 5300 morts.

    Des armes pour l'armée ukrainienne ?

    Dans cette recherche de paix, des voix s'élèvent pour affirmer la nécessité de procurer des armes à l'armée ukrainienne. Même s'il exclut l'envoi de troupes au sol, le commandant en chef de l'OTAN envisage l'idée de livrer des armes et du matériel aux troupes ukrainiennes.
    Mais pour Angela Merkel, pas question pour l'Occident de procurer des armes à l'armée ukrainienne.

    « J'ai grandi en République démocratique allemande (RDA), rappelle-t-elle. J'ai assisté à l'âge de sept ans à la construction du mur de Berlin. Personne n'a alors cru qu'on devait intervenir militairement pour préserver les citoyens de la RDA et tout le bloc de l'Est d'années de dictature et de privation de liberté. Je n'en veux à personne, c'était une appréciation réaliste peu après la Seconde Guerre mondiale. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  7. Je pense tout simplement qu'un engagement militaire conduira plutôt à plus de victimes qu'à la conviction que la Russie peut être militairement vaincue.— Angela Merkel

    Sur le terrain

    Depuis quelques semaines, la ville de Debaltseve, qui relie par train les villes rebelles de Donetsk et de Louhansk, est le théâtre d'affrontements. Selon Amnistie internationale, des 25 000 habitants que comptait auparavant Debaltseve, seuls 7000 seraient encore dans la ville, la plupart ayant été évacués.

    De leur côté, les séparatistes prorusses ont intensifié leurs pilonnages des positions gouvernementales. Selon un porte-parole de l'armée gouvernementale, les rebelles auraient dans la mire la ville portuaire de Marioupol ainsi que Debaltseve.

    http://m.radio-canada.ca/nouvelles/international/2015/02/07/002-merkel-hollande-ukraine-russie-munich-pourparlers.shtml

    RépondreSupprimer
  8. « L’explosion de la dette mondiale ! »

    Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

    Voici une petite photo illustrant comment dire… l’endettement mondial officiel, car il y a également tout ce qui n’est pas comptabilisé ou mis « hors bilan »!!

    Comme vous le savez, puisque c’est le message repris en boucle depuis le début de la crise en 2007, tout va bien.

    Tout va bien et c’est même la reprise.

    Tout va bien et si pour l’Europe la situation n’est pas facile, le mooooonde, lui, est un océan de croissance et de prospérité, raison pour laquelle la France en particulier devrait faire des réformes.

    Tout va bien et d’ailleurs regardez aux USA, c’est le plein emploi ou presque avec moins de 6 % de chômeurs… Pas grave si plus le chômage baisse et plus la misère augmente !!

    On vous le dit et redit tout va bien, et ceux qui pensent le contraire parce qu’ils voient l’inverse sont des affreux, des horribles « pessimistes » !

    Pourtant rien n’a changé, tout a empiré, tout le monde le sait, personne ne veut le voir !

    Rien n’a changé mes chers amis, j’aurais aimé moi aussi mais tel n’est pas le cas. Nous avons, pour régler des problèmes d’endettement, créé encore plus de nouvelles dettes, ce qui déjà pose comme un problème majeur au niveau même de l’énoncé.

    Ainsi, depuis 2007, la dette globale mondiale a augmenté de 57 000 milliards de dollars et il n’y a pas d’erreur dans le chiffre que je viens d’écrire, je répète : cinquante-sept mille milliards de dollars…

    Cette étude a été réalisée par le très sérieux cabinet McKinsey, un cabinet américain.

    Vous trouverez ci-joint le lien pour aller télécharger l’ensemble de l’étude consacrée à la dette mondiale.

    Mais vous pouvez gagner du temps en ne retentant que l’essentiel, à savoir que jamais, jamais la Grèce, la France, les USA ou même l’Italie ne pourront rembourser ces dettes devenues monstrueuses.

    Nous jouons tous au jeu de « tout le monde est solvable »

    Mais en réalité personne ne croit plus en cette fable. L’unique question c’est comment réussir à annuler l’ensemble de ces dettes dans une forme de consensus international et sans que l’ensemble du système économique mondial ne s’effondre, entraînant avec lui des sociétés entières dans le chaos ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  9. Trouvez la réponse à cette question et vous aurez de grande chance de pouvoir vous préparer au mieux à la dévastation que ne manquera pas de provoquer la mère de toutes les bulles financières, la bulle obligataire, autrement dit la bulle de l’endettement, de la dette !

    Il est déjà trop tard, préparez-vous.

    Charles SANNAT

    http://www.lecontrarien.com/edito-3-09-02-2015-edito?utm_source=Le+Contrarien+Matin&utm_campaign=8ef62f4e66-daily_newsletter_2015_02_09&utm_medium=email&utm_term=0_b6dd3f3e5f-8ef62f4e66-45320805

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, prenons maintenant un exemple anodin: Imaginez qu'un banquier 'qui passait par là' propose à un clochard la somme de dix millions, le clochard l'acceptera t-il ? Oui, certainement. Mais, cette offre est accompagnée d'une demande de remboursement + intérêts dans x temps. Le clodo accepte, prend l'argent (et part en courant !).

      X temps après, le banquier demande à ce que cette somme lui soit remboursée (+ intérêts) ou, le clochard deviendra son esclave !

      - Vous me suivez ?

      Ce clochard, vous avez deviné qui c'est même si ce nom ne vous convient pas, mais vous, vous avez vos représentants personnels à l'Assemblée Nationale, au Sénat et, même à l'Elysée : Que demande le peuple ?! Pas belle la vie ? Donc: soyez sans crainte, cette en-touloupe ne peut vous arriver !

      En principe.

      Supprimer
  10. Énorme explosion à l'usine de produits chimiques de Donetsk, fustige Kiev 'tombé mégot de cigarette"(vidéo)


    9 février 2015 13:28


    Fenêtres ont été brisées et maisons secouées à Donetsk après une énorme explosion a secoué le voisinage d'une usine chimique de ville qui était sous contrôle des rebelles. Kiev et les militants s'accusent mutuellement de provoquer l'explosion.

    La puissante explosion a eu lieu à 22:50, heure locale le dimanche. La milice locale a signalé qu'une usine de produits chimiques militaire DKZHI a été la cible de l'artillerie de Kiev bombardements.

    Des témoins ont vu le ciel éclairé par l'explosion, certains à proximité de vie résidents avait leurs fenêtres brisées par l'onde de choc de l'explosion et bien d'autres encore senti le sol trembler, rapporté RIA Novosti. Même ceux qui vivent dans les villes voisines ont déclaré que sentir le tremblement de terre.

    « Le centre de l'explosion était près de DKZHI, » co-chairman du avant Konstantin Dolgov populaire anti-Kiev a dit sur sa page Facebook. L'usine est connue pour la production de produits chimiques utilisés pour l'équipement, des munitions et des explosifs industriels bombes de l'artillerie. Ce n'est pas la première fois, l'usine a été la cible d'une attaque de Kiev. Il a été également touché avec des roquettes d'artillerie en septembre et en novembre.

    Les forces de la milice n'auraient pas immédiatement confirmer s'il y avait des victimes, entre miliciens ou civils. Mais ils ont dit que l'incendie, qui a commencé après l'explosion, ne menace pas d'un déversement de produits chimiques, qui est une cause de grande préoccupation à l'usine, car il gère des composés toxiques dans la production d'explosifs.

    "Le feu a été contenu. Il n'y a pas menace de déversement de produits chimiques... C'est sans doute un obus d'artillerie de gros calibre," a déclaré un responsable de la République de Donetsk.

    Le porte-parole de l'opération anti-terroriste de Kiev, a déclaré que les rebelles étaient responsable de l'accident.

    "Cela a été causé par un mégot de cigarette a chuté" Andrey Lysenko a déclaré aux médias lundi.

    "Accidents souvent se produire dans les usines où personne n'est responsable de la sécurité incendie. Eh bien, c'est le chaos, et ils sont barbares. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  11. Pas tous les Pro-Kiev fonctionnaires ont convenu.

    Filatov, d'après les hommes qui ont tiré des missiles « ne sais pas ce qu'ils ont frappé parce qu'ils tiraient sur la base des coordonnées. »

    Plus tôt, ukrainien politicien d'extrême droite et commandant paramilitaire Dmitry Yarosh, qui participe à l'action militaire de Kiev en Ukraine du sud-est, a confirmé sur sa page Facebook que l'explosion a été causée par l'artillerie ukrainienne.

    Yarosh, qui est recherché par Interpol sous l'inculpation d'incitation le terrorisme, a été élu à la Rada en octobre 2014. Il a joué un rôle clé dans les manifestations sur le Maidan (place de l'indépendance de Kiev), qui a conduit au renversement du gouvernement de Viktor Yanukovich plus tôt cette année. En mai dernier, le leader du secteur de droit a reçu moins de 1 % des voix aux élections présidentielles de l'Ukraine.

    Pendant ce temps, la situation en Ukraine du sud-est s'est rapidement aggravée depuis le 18 janvier, quand les troupes ukrainiennes ont lancé un assaut massif sur les territoires détenus par la milice après une ordonnance de Kiev.

    Bombardement des villes contrôlées par les rebelles a été vu sur une base quotidienne, y compris la ville de Donetsk, avec deux côtés blâmer les uns les autres pour violence. Pendant ce temps, le bombardement aveugle de zones résidentielles par Kiev, parfois avec des armes prohibées au niveau international, a même été confirmé par supporter de plus forte du gouvernement ukrainien – Washington.

    John McCain, Président de la Commission du Sénat sur les forces armées, a déclaré à que Kiev utilisé des bombes à fragmentation, prétendant que c'est parce que les troupes ukrainiennes n'ont pas de meilleures armes qui leur sont livrés par les Etats-Unis.

    Rapports de Donetsk a coïncidé avec le dernier rapport auprès du service de renseignement allemand, qui estime les pertes réelles dans la guerre civile ukrainienne à 50 000 morts (civils et militaires). Ce chiffre rapporté est presque 10 fois plus élevé que le nombre de morts, nommé par les autorités de Kiev.

    Pendant ce temps, la crise ukrainienne est devenu le centre de la scène des discussions tant que les dirigeants du monde ont débuté en vue de la Conférence de sécurité de Munich.

    La dernière percée a été annoncée dimanche avec des plans pour des pourparlers de paix de format « Quatre Normandie ». L'Assemblée pourra se tenir dans la capitale biélorusse, Minsk, dès mercredi, le gouvernement allemand a déclaré, suite à un appel téléphonique entre de la Russie Vladimir Putin, le Président ukrainien Petro Poroshenko, la chancelière allemande Angela Merkel et leader Français Francois Hollande.

    http://rt.com/news/230459-donetsk-explosion-ukraine-shelling/

    RépondreSupprimer
  12. Marine Le Pen dit: Washington tente de démarrer « la guerre en Europe »


    9 février 2015 13:09


    Le leader de droite français Front National (FN), Marine Le Pen, a appelé à Bruxelles « Laquais américains » sur la politique européenne de l'Ukraine. Elle a également accusé Washington d'avoir tenté de déclencher une « guerre en Europe » et d'élargir l'OTAN vers les frontières de la Russie.

    « Capitales européennes n'ont pas la sagesse de refuser d'être tributaire de nous des positions sur l'Ukraine » Le Pen dit Français des journalistes dimanche.

    « Au sujet de l'Ukraine, nous nous comportons comme des laquais américains, » dit-elle, avant l'avertissant "l'objectif des Américains est de déclencher une guerre en Europe pour pousser l'OTAN à la frontière russe".

    Elle a poursuivi en accuser les dirigeants européens de fermer les yeux du gouvernement ukrainien « bombardements de civils, » ajoutant que les deux personnes en Crimée et en Ukraine orientale croit que le pays devrait être fédéralisé.

    Le Pen a régulièrement critiqué l'UE pour sa politique sur l'Ukraine et son prétendu manque d'indépendance vis-à-vis de Washington.

    En septembre, elle a dit Le Monde que la crise en cours en Ukraine est « Défaillance de l'ensemble de l'Union européenne, » disant que Bruxelles avait "soumis au chantage du pays à choisir entre l'Europe et la Russie".

    En juin, elle a dit de même Sophie Shevardnadze de RT qu'il y n'avait « aucun États indépendants en Europe, » disant beaucoup de leurs erreurs de politique étrangère ces derniers temps avait été faite « sous l'influence de Washington. »

    Ses mots font écho à des déclarations de l'ancien Français premier ministre Francois Fillon, qui a déclaré à la chaîne publique France 5 dimanche que les Etats-Unis tentait de « déclencher une guerre en Europe, qui se terminerait en catastrophe. » Il a ajouté qu'une fois qu'une guerre a éclaté, les Etats-Unis essaieraient de se distancier de lui.

    "Total war causé [par le] conflit ukrainien est absolument inacceptable. Et vraiment il n'y a aucune raison pour elle," at-il dit.

    Fillon a accusé les Etats-Unis de souffrir de "cécité" et une approche simpliste à la réalité qui voyait sans cesse tenter de « résoudre tous les problèmes par la force. »

    Il a ajouté que Washington tentait toujours de forcer les autres à rejoindre son camp, une approche erronée, étant donné qu'un pays comme l'Ukraine a des liens avec l'Europe et la Russie.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  13. « Les américains ont fait une erreur après que l'autre et aujourd'hui, ils ont simplement été discréditées, » a dit Fillon.

    Il a ajouté que tenter de punir la Russie avec des sanctions était comme essayer d'intimider un ours avec une piqûre d'épingle. Il félicite également des efforts récemment déployés par le Président Français Francois Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel à ouvrir un dialogue avec Moscou.

    "L'Occident tente d'imaginer aujourd'hui la Russie comme une menace pour le monde entier, tout en oubliant volontairement que la Russie est une grande et vraiment un grand pays, pour ne pas mentionner une puissance nucléaire," dit-il.

    « Humilier la Russie est tout simplement inacceptable ».

    Aussi le samedi, ancien président Français Nicolas Sarkozy a déclaré que l'Europe faisait partie de « une civilisation commune avec la Russie, » disant qu'ils devaient éviter des conflits sur le continent.

    "Les intérêts des américains avec les Russes ne sont pas l'intérêt de l'Europe et la Russie" , a-t-il dit, ajoutant que "nous ne voulons pas la reprise d'une guerre froide entre l'Europe et la Russie".

    http://rt.com/news/230503-le-pen-us-lackey/

    RépondreSupprimer
  14. 42 attaques ADMISES sous fausse bannière


    Blog de Washington
    le 9 Février, 2015


    Les gouvernements du monde entier admettent qu'ils le font
    Il existe de nombreuses attaques sous fausse bannière documentés, où un gouvernement procède à une attaque terroriste ... et puis faussement accuse son ennemi à des fins politiques.

    Dans les 42 cas suivants, les fonctionnaires du gouvernement qui a effectué l'attaque (ou sérieusement proposé une attaque) admet à elle, que ce soit oralement ou par écrit:

    (1) Les troupes japonaises ont déclenché une petite explosion sur une voie ferrée en 1931, et faussement blâmé sur la Chine pour justifier une invasion de la Mandchourie. C'est connu comme le «Incident de Mukden» ou la «Manchurian incident». Le Tokyo Tribunal militaire international a constaté : "Plusieurs des participators dans le plan, y compris Hashimoto [un officier de l'armée japonaise de haut rang], ont à plusieurs reprises reconnu leur rôle dans l'intrigue et ont déclaré que l'objet de la «incident» était pour donner une excuse pour l'occupation de la Mandchourie par l'armée japonaise du Guandong .... "Et le voir .

    (2) Une importante avec le SS nazie admis au procès de Nuremberg que - sous les ordres du chef de la Gestapo - lui et quelques autres agents nazis truquées attaques sur leurs propres personnes et les ressources que l'on attribuait sur les Polonais, pour justifier l'invasion de la Pologne.

    (3) général nazi Franz Halder a également témoigné au procès de Nuremberg que dirigeant nazi Hermann Goering admis à mettre le feu au bâtiment du parlement allemand en 1933, puis de blâmer faussement les communistes pour l'incendie criminel.

    (4) le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev a admis par écrit que l'Armée rouge de l'Union soviétique a bombardé le village russe de Mainila en 1939 - tout en blâmant l'attaque sur la Finlande - comme base pour le lancement de la «guerre d'hiver» contre la Finlande. Président russe Boris Eltsine a accepté que la Russie avait été l'agresseur dans la guerre d'Hiver.

    (5) Le Parlement russe, actuel président russe Vladimir Poutine et l'ancien dirigeant soviétique Gorbatchev tous admettent que le dirigeant soviétique Joseph Staline ordonna sa police secrète pour exécuter 22 000 officiers et civils de l'armée polonaise en 1940, et faussement le blâme sur les nazis.

    (6) Le gouvernement britannique admet que - entre 1946 et 1948 - ce bombardé cinq navires transportant des Juifs qui tentaient de fuir l'Holocauste à rechercher la sécurité en Palestine, mettre en place un groupe de faux appelé "défenseurs de la Palestine arabe", puis eu l'psuedo- groupe prétendent à tort la responsabilité des attentats (et voir ce , ce et ce ).

    (7) Israël admet qu'en 1954, une cellule terroriste israélienne opérant en Egypte posé des bombes dans plusieurs bâtiments, y compris les installations américaines diplomatiques, puis laissés «preuves» impliquant les Arabes comme les coupables (une des bombes exploser prématurément, permettant aux Egyptiens d'identifier les bombardiers, et plusieurs des Israéliens tard avoué) (et voir cette et cette ).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  15. (8) La CIA admet qu'il a embauché Iraniens dans les années 1950 de se présenter comme les communistes et les bombardements de la scène en Iran dans le but de transformer le pays contre son premier ministre démocratiquement élu.

    (9) Le Premier ministre turc a admis que le gouvernement turc a réalisé l'attentat 1955 sur un consulat de Turquie à la Grèce - d'endommager aussi le berceau à proximité du fondateur de la Turquie moderne - et a blâmé sur la Grèce, dans le but d'inciter et de justifier la lutte contre -Greek violence.

    (10) Le Premier ministre britannique a admis à son secrétaire à la défense que lui et le président américain Dwight Eisenhower a approuvé un plan en 1957 pour mener des attaques en Syrie et en rejeter le blâme sur le gouvernement syrien comme un moyen pour effectuer un changement de régime.

    (11) L'ancien Premier ministre italien, un juge italien, et l'ancien chef du contre-espionnage italien admettent que l'OTAN, avec l'aide du Pentagone et de la CIA, a réalisé des attentats terroristes en Italie et d'autres pays européens dans les années 1950 et a blâmé les communistes , afin de rallier le soutien des gens pour leurs gouvernements en Europe dans leur lutte contre le communisme. Comme un participant à ce programme autrefois secret a déclaré: "Vous avez eu à attaquer des civils, des gens, des femmes, des enfants, des innocents, des personnes inconnues éloignées de tout jeu politique. La raison en est assez simple. Ils étaient censés forcer ces gens, le public italien, à se tourner vers l'État pour demander une plus grande sécurité " (et voir ce ) (Italie et d'autres pays européens soumis à la campagne de terreur avaient adhéré à l'OTAN avant les attentats ont eu lieu). Et regardez cette spéciale BBC . Ils auraient également mené des attaques terroristes en France, Belgique, Danemark, Allemagne, Grèce, Pays-Bas, Norvège, Portugal, Royaume-Uni et d'autres pays.

    (12) En 1960, le sénateur américain George Smathers a suggéré que le lancement américain "une fausse attaque faite sur la base de Guantanamo qui nous donnerait l'excuse de fomenter effectivement un combat qui serait ensuite nous donner l'excuse pour aller et [renverser Castro]" .

    (13) documents du Département d'Etat officiel montrent que, en 1961, la tête du Joint Chiefs et d'autres responsables de haut niveau discuté exploser un consulat de la République dominicaine pour justifier une invasion de ce pays. Les plans ne ont pas été effectués, mais ils ont tous été discutés comme des propositions sérieuses.

    (14) Comme admis par le gouvernement américain, les documents récemment déclassifiés montrent que, en 1962, les chefs d'état-major interarmées américain signé sur un plan visant à faire exploser avions américains (en utilisant un plan élaboré impliquant la commutation des avions), et aussi pour se engager actes terroristes sur le sol américain , puis à blâmer sur les Cubains pour justifier une invasion de Cuba. Voir ci-dessous le rapport de nouvelles ABC ; les documents officiels ; et regarder cette interview avec l'ancien producteur d'investigation de Washington pour Nouvelles du monde ce soir de ABC avec Peter Jennings.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  16. (15) En 1963, le département américain de la Défense a écrit un document promouvoir attaques sur les nations au sein de l'Organisation des États américains - tels que Trinité-et-Tobago ou de la Jamaïque - puis faussement les imputant à Cuba.

    (16) Le ministère américain de la Défense a même suggéré de payer secrètement une personne dans le gouvernement de Castro pour attaquer les Etats-Unis: "Le seul espace restant disponible pour examen serait alors de soudoyer un des commandants subordonnés de Castro pour lancer une attaque sur Guantanamo."

    (17) La NSA admet qu'il a menti sur ce qui se est réellement passé dans le golfe du Tonkin incident, en 1964 ... la manipulation de données pour le faire paraître comme des bateaux nord-vietnamiens ont tiré sur un navire américain de manière à créer une fausse justification de la guerre du Vietnam.

    (18) Un comité du Congrès américain a admis que - dans le cadre de sa campagne "Cointelpro" - le FBI avait utilisé de nombreux provocateurs dans les années 1950 grâce à 1970 pour perpétrer des actes violents et faussement les blâmer les militants politiques.

    (19) Un haut général turc a admis que les forces turques ont brûlé une mosquée à Chypre dans les années 1970 et blâmé sur leur ennemi. Il a expliqué : "Dans la guerre spéciale, certains actes de sabotage sont mis en scène et imputées à l'ennemi pour augmenter la résistance du public. Nous l'avons fait sur ??Chypre; nous avons même brûlé une mosquée. "En réponse à regard incrédule du correspondant surpris que le général a dit," je donne un exemple ".

    (20) Le gouvernement allemand a admis qui, en 1978, les services secrets allemands exploser une bombe dans la paroi extérieure d'une prison et planté "échapper outils" à un détenu - un membre de la Fraction Armée Rouge - qui les services secrets a souhaité encadrer le bombardement sur.

    (21) Un agent de Mossad admet que, en 1984, le Mossad a planté un émetteur radio dans la concession de Kadhafi à Tripoli, la Libye qui a diffusé trasmissions terroristes faux enregistrées par le Mossad, afin de cadrer Kadhafi comme un partisan du terrorisme. Ronald Reagan a bombardé la Libye immédiatement après.

    (22) La vérité sud-africaine et le Conseil de réconciliation ont trouvé que, en 1989, le Bureau de la coopération civile (une branche secrète de la South African Defense Force) a approché un expert en explosifs et lui ont demandé "à participer à une opération visant à discréditer l'ANC [ le Congrès national africain] en bombardant le véhicule de police de l'enquêteur sur l'incident de assassiner ", ainsi encadrer l'ANC de l'attentat.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  17. (23) Un diplomate algérien et plusieurs officiers de l'armée algérienne admettre que, dans les années 1990, l'armée algérienne souvent massacré des civils algériens puis blâmé militants islamiques pour les meurtres (et voir cette vidéo , et l'Agence France-Presse, 9/27 / 2002, la Cour française Rejette algérienne procès en diffamation contre l'auteur).

    (24) Une équipe d'enquête indonésienne enquête violentes émeutes qui ont eu lieu en 1998, et a déterminé que " des éléments de l'armée avaient été impliqués dans les émeutes, dont certains ont été délibérément provoqué ".

    (25) officiers supérieurs militaires et de renseignement russes supérieurs admettent que le KGB a fait sauter des immeubles d'habitation russes en 1999 et faussement blâmé sur les Tchétchènes, afin de justifier une invasion de la Tchétchénie (et voir ce rapport et cette discussion ).

    (26) Selon le Washington Post, la police indonésienne est d'admettre que l'armée indonésienne a tué des enseignants américains en Papouasie en 2002 et a blâmé les meurtres sur un groupe séparatiste papou afin d'obtenir ce groupe considéré comme une organisation terroriste.

    (27) L'ancien président indonésien a respecté également admet que le gouvernement avait probablement un rôle dans les attentats de Bali.

    (28) Tel que rapporté par la BBC, le New York Times et Associated Press, les responsables macédoniens admettent que le gouvernement a assassiné sept immigrés innocents de sang-froid et a prétendu que ce étaient des soldats d'Al-Qaïda tenté d'assassiner police macédonienne, afin de rejoindre le " guerre contre le terrorisme ".

    (29) hauts fonctionnaires de police à Gênes, Italie admis que - en Juillet 2001, au sommet du G8 à Gênes - planté deux cocktails Molotov et truqué l'agression d'un agent de police, afin de justifier une répression violente contre les manifestants.

    (30) Bien que le FBI admet maintenant que les attaques à l'anthrax de 2001 ont été effectuées par un ou plusieurs scientifiques du gouvernement des États-Unis, un haut responsable du FBI dit que le FBI a été effectivement dit à blâmer les attaques à l'anthrax sur Al-Qaïda par des fonctionnaires de la Maison Blanche (rappelez-vous ce que les lettres à l'anthrax ressemblaient ). Les représentants du gouvernement confirment également que la Maison Blanche a essayé de lier l'anthrax à l'Irak pour justifier un changement de régime dans ce pays.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  18. (31) De même, les États-Unis faussement blâmé l'Irak pour jouer un rôle dans les attaques 9/11 - comme le montre une note du secrétaire à la défense - comme l'une des principales justifications pour le lancement de la guerre en Irak. Même après que la Commission 9/11 a admis qu'il n'y avait aucun lien, Dick Cheney a déclaré que la preuve est «accablante» qu'Al-Qaïda avait une relation avec le régime de Saddam Hussein, que Cheney "probablement" avait des informations indisponibles pour la Commission, et que le les médias ne était pas «faire leurs devoirs» la communication de ces liens. Des représentants du gouvernement des États-Unis Haut désormais admettent que la guerre en Irak a été vraiment lancé pour l'huile ... pas 9/11 ou des armes de destruction massive (malgré les affirmations précédentes de «loup solitaire», de nombreux responsables gouvernementaux américains maintenant disent que 9/11 était la terreur parrainée par l'État; mais l'Irak était pas l'Etat qui a soutenu les pirates de l'air).

    (32) L'ancien ministère de la Justice John Yoo avocat a suggéré en 2005 que les États-Unis devrions passer à l'offensive contre al-Qaïda, ayant "nos agences de renseignement créer une organisation terroriste faux. Il pourrait avoir ses propres sites Web, les centres de recrutement, les camps d'entraînement et les opérations de collecte de fonds. Il pourrait lancer des opérations terroristes de faux et de réclamer le crédit pour de véritables attaques terroristes, en aidant à semer la confusion dans les rangs d'al-Qaïda, causant des agents de douter de l'identité des autres et à se interroger sur la validité des communications. "

    (33) United Press International a rapporté en Juin 2005:

    Officiers de renseignement américains rapportent que certains des insurgés en Irak utilisent modèles récents de Beretta 92 pistolets, mais les pistolets semblent avoir eu leurs numéros de série effacés. Les chiffres ne semblent pas avoir été retiré physiquement; les pistolets semblent avoir de se détacher d'une ligne de production sans numéros de série. Les analystes suggèrent l'absence de numéros de série indique que les armes étaient destinées à des opérations de renseignement ou de cellules terroristes avec le soutien substantiel du gouvernement. Les analystes pensent que ces armes sont probablement soit Mossad ou la CIA. Les analystes pensent que des agents provocateurs peuvent utiliser les armes introuvables alors même que les autorités américaines utilisent les attaques des insurgés contre des civils que des preuves de l'illégitimité de la résistance.

    (34) soldats israéliens Undercover admis en 2005 à lancer des pierres sur d'autres soldats israéliens afin qu'ils puissent rejeter le blâme sur les Palestiniens, comme une excuse pour réprimer des manifestations pacifiques par les Palestiniens.

    (35) la Sûreté du Québec ont admis que, en 2007, des voyous portant des roches à une manifestation pacifique étaient en fait des policiers en civil du Québec (et voient ).

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  19. (36) Lors des protestations du G20 à Londres en 2009, un membre du parlement britannique a vu simples agents de police qui tentent de vêtements pour inciter la foule à la violence.

    (37) les politiciens égyptiens admis que les employés du gouvernement ont pillé les objets de musée inestimables en 2011 pour tenter de discréditer les manifestants.

    (38) Un colonel de l'armée colombienne a admis que son unité assassiné 57 civils, puis les vêtus d'uniformes et affirmé qu'ils étaient des rebelles tués au combat.

    (39) L'écrivain très respecté pour le Telegraph Ambrose Evans-Pritchard dit que le chef du renseignement saoudien - le prince Bandar - a récemment admis que les contrôles du gouvernement saoudien "terroristes tchétchènes".

    (40) sources américaines haut niveau admis que le gouvernement turc - un compagnon de pays de l'OTAN - a mené les attaques d'armes chimiques blâmé le gouvernement syrien; et de haut rang gouvernement turc a admis sur les plans de bande à mener des attaques et le blâme sur le gouvernement syrien.

    (41) L'ancien chef de la sécurité ukrainienne admet que les attaques de tireurs embusqués qui ont commencé le coup ukrainienne ont été effectuées afin d'encadrer d'autres.

    (42) agence d'espionnage de la Grande-Bretagne a admis qu'il porte des attaques «fausse bannière numérique" sur des cibles, encadrant les gens en écrivant matériel offensant ou illégal ... et rejetant la faute sur la cible.

    En outre, les deux tiers de la ville de Rome a brûlé en un gigantesque incendie le 19 Juillet, 64 après JC Le peuple romain blâmé l'empereur Néron pour démarrer le feu. Certains hauts dirigeants romains - y compris le consul romain Dion Cassius , ainsi que des historiens comme Suétone - ont convenu que Nero a mis le feu (basé en grande partie sur le fait que le Sénat romain venait rejeté la demande de Nero pour effacer 300 acres à Rome pour qu'il puisse construire un complexe palatial, et que le feu lui a permis de construire son complexe). Peu importe qui a effectivement commencé le feu, Nero - face à l'opinion publique l'accusant d'incendie criminel - faussement accusé les chrétiens pour démarrer le feu. Il a ensuite arrondi et brutalement torturé et assassiné des dizaines de chrétiens pour quelque chose qu'ils ne font probablement pas.

    Nous ne avons pas l'inclure dans la liste ci-dessus, parce que - si Nero a fait démarrer le feu sur le but - il l'a fait pour ses propres raisons (pour construire son complexe palatial), et non pour des raisons géopolitiques bénéficiant sa nation

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. Donc commune ... Il y a un nom pour lui
    L'utilisation de la ruse de l'intimidateur est si commun qu'il a reçu un nom sur des centaines d'années.

    «Terrorisme Faux Drapeau» est défini comme un gouvernement d'attaquer son propre peuple, puis de blâmer les autres pour justifier aller à la guerre contre le peuple, il blâme. Ou comme Wikipedia le définit :

    Opérations false flag sont des opérations secrètes menées par les gouvernements, les entreprises, ou d'autres organisations, qui sont conçus pour apparaître comme si elles sont menées par d'autres entités. Le nom est dérivé du concept militaire de voler fausses couleurs; ce est, battant pavillon d'un pays autre que le sien. Opérations sous fausse bannière ne sont pas limités à des opérations de guerre et de contre-insurrection, et ont été utilisés en temps de paix; par exemple, pendant la stratégie de tension en Italie.

    Le terme vient de les vieux jours de navires en bois, quand un seul navire serait accrocher le drapeau de son ennemi avant d'attaquer un autre navire. Parce que le drapeau de l'ennemi, à la place du drapeau du pays réel du navire attaquant, a été pendu, il a été appelé un «faux drapeau" attaque.

    En effet, ce concept est si bien accepté que les règles d'engagement pour la marine , l'air et la terre la guerre interdisent toute attaque sous faux pavillon.

    Les dirigeants à travers l'histoire ont reconnu Faux Drapeaux
    Les dirigeants à travers l'histoire ont reconnu le danger de faux drapeaux:

    "Une histoire d'attaques sous fausse bannière utilisée pour manipuler les esprits des gens! "Chez les individus, la folie est rare; mais dans les groupes, les partis, les nations et les époques ce est la règle ".
    - Friedrich Nietzsche

    "Le terrorisme est la meilleure arme politique pour rien pousse les gens plus fort que la peur de la mort subite".
    - Adolf Hitler

    "Mais bien sûr les gens ne veulent pas la guerre ... Mais après tout, ce est les dirigeants du pays qui déterminent la politique, et ce est toujours une question simple à entraîner le peuple, que ce est une démocratie ou une dictature fasciste ou un parlement, ou une dictature communiste ... voix ou pas de voix, les gens peuvent toujours être portées à l'appel d'offres des dirigeants. Ce est facile. Tout ce que vous avez à faire est de leur dire qu'ils sont attaqués et dénoncer les pacifistes pour manque de patriotisme et d'exposer le pays au danger. Il fonctionne de la même dans tous les pays ".
    - Hermann Goering, chef nazi.

    "La meilleure façon de prendre le contrôle d'une population est de commettre des actes de terreur. [Le public] se réclamer de telles lois si leur sécurité personnelle est menacée ".
    - Josef Staline

    http://www.thedailysheeple.com/42-admitted-false-flag-attacks_022015

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Liste des '42' à laquelle il faut en ajouter quelques milliers !

      Supprimer
  21. Le jour du jugement pour l'Euro est arrivé 26 billions en dérivés de la monnaie en péril



    Par Michael Snyder,
    le 8 février 2015


    C'est le mois où se décidera l'avenir de la zone euro. Cette semaine, les dirigeants grecs s'entretiendront avec des fonctionnaires européens pour discuter de ce qui vient ensuite pour la Grèce. Le nouveau premier ministre de Grèce, Alexis Tsipras, a déjà déclaré qu'il n'acceptera pas une extension de l'actuel plan de sauvetage. Des fonctionnaires d'autres pays de la zone euro ont déjà dit qu'ils attendent de la Grèce à honorer pleinement les termes de l'accord actuel. Donc, fondamentalement, nous assistons à un jeu géant de financiers « poulet » jouer plus en Europe, et une épreuve de force est imminente. Ajouter au drame est le fait que le gouvernement grec est rapidement à court d'argent. Selon le Wall Street Journal, la Grèce est "sur la voie de manquer d'argent dans les semaines si elle n'est pas accéder à des fonds supplémentaires, efficacement audacieux Allemagne et ses autres créanciers européens de le laisser échouer et tomber hors de l'euro". Nous avons été témoins d'autres moments de crise pour la Grèce avant, mais les choses sont très différentes cette fois parce que le gouvernement grec du nouveau est actuellement géré par la gauche radicale qui basé leur campagne sur l'élimination de l'austérité qui a été imposée à la Grèce par le reste de l'Europe. Si ils boucle sous les demandes des seigneurs financiers européens, leur crédibilité aura disparu et Syriza sera essentiellement fini dans la politique grecque. Mais s'ils ne compromettent pas, la Grèce pourrait être contraint de quitter la zone euro et que nous pourrions éventuellement faire face à l'équivalent de « armageddon financier » en Europe. Si personne ne manque, la zone euro va tomber en morceaux, l'euro s'effondrera et billions sur billions de dollars en produits dérivés seront en danger.

    Selon la Banque des règlements internationaux, 26,45 billions de dollars dans les dérivés de la monnaie sont directement liés à la valeur de l'euro.

    Laissez ce numéro évier un instant.

    Pour vous donner une certaine perspective, n'oubliez pas que le gouvernement américain dépense un total de moins de 4 billions de dollars par an.

    La dette US ensemble, c'est juste un peu au-dessus de 18 billions de dollars.

    Donc 26 billions de dollars est une somme d'argent qui est presque inimaginable. Et bien sûr, ce sont juste les dérivés qui sont directement liées à l'euro. Dans l'ensemble, la bulle de dérivés mondial total est plus de 700 billions de dollars dans la taille.

    Au cours des deux dernières décennies, le système financier mondial a été transformé en le plus grand casino de l'histoire de la planète. Et quand les choses sont stables, les algorithmes d'ordinateur utilisés par les grandes banques fonctionnent très bien et ils font énormément d'argent. Mais quand des choses inattendues se produisent et les marchés se détraquer, les institutions financières qui misent sur les produits dérivés peuvent perdre des quantités massives d'argent très rapidement. On l'a vu en 2008, et nous pourrions être sur le point de voir cela se reproduira.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  22. Si aucun accord et que la Grèce quitte la zone euro, l'euro va tomber d'une falaise.

    Quand cela arrive, quelqu'un là-bas va perdre une quantité extraordinaire d'argent.

    Et tout comme en 2008, quand les grandes institutions financières commencent à échouer qui va précipiter la planète entière dans une autre crise financière majeure.

    À l'heure actuelle, il est donc absolument impératif que la Grèce et le reste de la zone euro trouvent un terrain d'entente.

    Malheureusement, qui ne peut pas arriver. Le nouveau premier ministre de Grèce certainement ne sonne pas comme s'il était dans une humeur compromettante...

    Gauchiste de nouveau premier ministre de la Grèce, Alexis Tsipras, a déclaré dimanche qu'il n'accepterait pas une prolongation de renflouement actuel de la Grèce, mise en place d'un affrontement avec les dirigeants de l'UE – qui veulent lui faire exactement cela – lors d'un sommet jeudi.

    Tsipras a également annoncé que son gouvernement aurait guéri les « plaies » d'austérité, s'en tenir aux promesses de campagne de donnant de la nourriture gratuite et l'électricité à ceux qui avaient souffert et rétablissant les fonctionnaires qui avaient été tirés dans le cadre des conditions d'austérité renflouement.

    Avant le sommet jeudi, les ministres des Finances la zone euro vont se réunir mercredi pour discuter de ce qu'ils doivent faire. Si ces deux rencontres ne vont pas bien cette semaine, nous pourrions examiner grand ennui juste autour du coin. En fait, la Grèce est étant avertie qu'ils ont seulement jusqu'au 16 février pour demander une prolongation de l'actuel plan de sauvetage...

    Les ministres des Finances zone euro discuteront comment procéder avec le soutien financier à Athènes lors d'une session extraordinaire mercredi prochain devant le premier sommet des dirigeants de l'UE avec le grec du nouveau premier ministre, Alexis Tsipras, le lendemain.

    Toutefois, le Président des ministres des Finances a déclaré que la réunion suivante de l'Eurogroupe le 16 février serait dernière chance de la Grèce de demander une prolongation du plan de sauvetage parce que certains pays de la zone euro auraient besoin de consulter leurs parlements.

    « Temps deviendra très court si ils (la Grèce) ne demandent pas de prolongation (à ce moment-là), » a déclaré Jeroen Dijsselbloem.

    L'actuel plan de sauvetage pour la Grèce expire le 28 février. Sans elle, le pays n'obtiendrez pas d'allégement de dette ou de financement de ses bailleurs de fonds et a peu d'espoir de financer lui-même sur les marchés.
    Et comme j'ai mentionné ci-dessus, le gouvernement grec est rapidement à court d'argent.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  23. La plupart des analystes croient que, en raison de l'énorme stakes, qu'un côté ou l'autre donnera un moment donné.

    Mais que se passe-t-il si cela n'arrive pas ?

    Personnellement, je crois que la zone euro est vouée à la configuration que nous le voyons aujourd'hui, et que c'est juste une question de temps avant de se briser vers le haut.

    Et je suis loin d'être seul. Par exemple, juste vérifier quels anciens Fed président Alan Greenspan dit...

    M. Greenspan, Président de la réserve fédérale de 1987 à 2006, a déclaré: "je crois [Grèce] laissera finalement. Je ne pense pas que cela aide les ou le reste de la zone euro – c'est juste une question de temps avant que tout le monde reconnaîsse que la séparation est la meilleure stratégie.

    «Le problème c'est que là il n'y a aucun moyen que je peux concevoir de l'euro de poursuivre, au moins jusqu'à ce que tous les membres de la zone euro soient intégrés politiquement – en fait, même juste fiscalement intégrés ne le ferai. »
    Les Grecs utilisent tout cela à leur avantage. Ils savent que s'ils quittaient ils pouvent séparer l'ensemble de l'union monétaire. Si cela leur donne un énorme effet de levier. Le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis est même allé jusqu'à comparer la zone euro à un château de cartes...

    "L'euro est fragile, c'est comme construire un château de cartes, si vous souscrivez à la carte grecque les autres vont s'effondrer". Varoufakis dit selon une transcription italienne de l'interview publié par la RAI avant diffusion.

    La zone euro est confrontée à un risque de fragmentation et de "la construction" à moins qu'il doit faire face vers le haut sur le fait que la Grèce et pas seulement en Grèce, est incapable de rembourser sa dette aux termes actuels, Varoufakis dit.

    « Je mets en garde quiconque envisage d'amputer stratégiquement la Grèce d'Europe parce que c'est très dangereux, » dit-il. « Qui sera le prochain après nous ? Portugal ? Que se passera-t-il quand l'Italie découvrira qu'il est impossible de rester à l'intérieur de la camisole de force d'austérité ?"
    Après tout ce temps et tant de plans de sauvetage, nous avons enfin atteint un jour du jugement.

    Il y a une possibilité très réelle que la Grèce pourrait quitter la zone euro en juste quelques mois, et l'élite le savent.

    C'est pourquoi ils se préparent à cette éventualité. Voici un récent rapport du Wall Street Journal...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  24. Le gouvernement du Royaume-Uni intensifie planification pour se préparer à une possible sortie grecque de la zone euro d'urgence et l'instabilité des marchés une telle mesure créerait, U.K. du Trésor chef George Osborne a déclaré dimanche.

    Une porte-parole du Trésor a refusé de commenter sur les détails de la planification d'urgence.

    Le gouvernement du Royaume-Uni a dit que le bras de fer entre le nouveau gouvernement de l'austérité de la Grèce et la zone euro augmente les risques à l'échelle mondiale et l'économie U.K..

    "C'est pourquoi je vais demain le G20 [groupe des 20] d'encourager nos partenaires à résoudre cette crise. C'est pourquoi nous allons intensifier la contingence planification ici à la maison, "M. Osborne déclaré dans une interview à la BBC. « Nous avons obtenu pour s'assurer que nous n'avez pas, à ce moment critique où la Grande-Bretagne est également confronté à un choix crucial, ajouter à l'instabilité à l'étranger avec l'instabilité à la maison. »
    Et si la Grèce quitte, il causera la panique dans l'ensemble des marchés financiers mondiaux comme tout le monde se demande qui est prévu.

    Italie, Espagne et le Portugal sont tous dans un poste similaire. Chacune d'entre elles pourrait rapidement devenir « la prochaine Grèce ».

    Mais encore plus préoccupante est ce que ferait un « discution » à l'euro. Si l'euro tombe sous la parité avec le dollar américain, les pertes de produits dérivés vont être absolument hallucinantes. Et couplé avec l'effondrement du prix du pétrole, nous pourrions examiner certains extrême instabilité financière dans un avenir pas trop lointain.

    Quand les grandes banques s'effondrent, ils ne le font pendant la nuit. Mais souvent, nous apprenons à ce sujet en un seul instant.

    N'oubliez pas de Lehman Brothers. Leurs problèmes développé sur une longue période de temps, mais nous avons n'appris que la pleine mesure de leurs difficultés sur un jour très inquiétant en 2008, et ce jour-là ont changé le monde.

    Que vous lisez ceci, de gros ennuis financiers se préparent en arrière-plan. À un certain moment, ils vont venir à la surface. Quand ils le font, la planète entière va être choqué.

    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/day-reckoning-euro-arrived-26-trillion-currency-derivatives-risk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des parents achètent des milliers d'articles a crédit et s'endettent pour XXX années et meurent.
      Les enfants - qui ont profité de cette manne - arrivent à leur majorité. Doivent-ils payer ?

      Doivent-ils payer ?

      Doivent-ils payer ?!

      DOIVENT-ILS PAYER ??!

      REPONDEZ quoi !

      Supprimer
  25. Aquifères d'eau Californie injectés avec déchets 2 500 fois, proposé de nouvelles règles

    10 février 2015 02:46

    Après les nouvelles que la Californie a autorisé les compagnies pétrolières d'injecter des déchets dans les aquifères souterraines protégés par le gouvernement fédéral, les régulateurs gouvernementaux offrent un nouvel ensemble de règles devant régir la façon dont l'eau est protégée à l'avenir.
    Selon un rapport de l'Associated Press, les fonctionnaires de l'état ont autorisé des sociétés pétrolières et gazières à immerger des déchets et d'autres fluides aquifères contenant d'eau buvable et irrigation l'eau plus de 2 500 fois. Significativement, 46 pour cent de ces permis ont été autorisés au sein de ces quatre dernières années – le même laps de temps pendant laquelle la 'Environmental Protection Agency' (EPA) a averti en Californie que les régulateurs ne protégeaient pas suffisamment l'eau souterraine des réserves, dans l'état de sécheresse.

    Lundi, les régulateurs ont offert à l'EPA, un nouveau plan qui détaille comment la Californie allait changer son processus d'approbation de permis. Le plan traite également comment l'État aurait à affronter les risques de contamination. Steve Bohlen de Division du pétrole Californie, gaz et ressources géothermiques dit que 140 des sites touchés injection ont été activement pompage des déchets dans les aquifères de contenir de l'eau de bonne qualité.
    « C'est un problème qui a besoin de notre attention très étroite et une avance urgente chemin » Bohlen, a déclaré à l'AP lundi.

    Les autorités n'ont pas encore découvert des cas de contamination, mais les experts ont noté que dans les cas où les aquifères deviennent contaminés, cela pourrait prendre des années ou des décennies pour preuve s'affiche.
    "Le problème avec juste la surveillance [des contaminants] est une fois que vous le voyez dans le puits, il est trop tard" Timothy Parker, un ancien gouvernement et huile industrie eaux souterraines expert, a déclaré à AP. « Il est très difficile de nettoyer un aquifère, une fois qu'elle est contaminée. »

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  26. ’’Problèmes de santé au cours de l'exploration pétrolière et gazière ont dopé en Californie comme l'industrie de l'énergie de l'État continue d'être stimulé par la fracturation hydraulique, qui consiste à injecter de haute pression de l'eau, du sable et autres produits chimiques dans les couches de roche afin de libérer le pétrole sous terre. La Californie est le troisième pétrolière d'État aux États-Unis, mais c'est aussi dans sa quatrième année d'une sécheresse sévère, soulignant la nécessité d'assurer la sécurité de ses réserves d'eau.

    L'an dernier, gouverneur de Californie Jerry Brown a déclaré une sécheresse d'urgence comme des efforts par État pour conserver l'eau a augmenté.

    En octobre 2014, l'Etat a découvert que l'industrie pétrolière a injecté quelque 3 milliards de gallons d'eaux usées dans les aquifères de contenir de l'eau pour la boisson et d'irrigation. Pendant ce temps, en juillet de cette année, sept entreprises ont été touchés par l'ordonnance de cesser et de s'abstenir de lettres après que 11 sites d'injection des eaux usées ont été fermés sur les préoccupations de la contamination.

    http://rt.com/usa/230791-california-waste-water-aquifers/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brown n'a rien fait, il se contemple de déplorer.

      Supprimer
  27. Attention ce que vous dites: téléviseur Samsung pourrait être à l'écoute

    9 février 2015 17:43


    Samsung est venu sous le feu de la vie privée des militants après qu'il est ressorti nouvelles smart TV de la société sont capables d'écouter vos conversations.

    Les téléspectateurs dans l'espoir de tirer profit de la fonctionnalité d'activation de voix ont été avertis par Samsung ne pas de divulguer des renseignements personnels parce que les enregistrements de la voix peuvent être capturés et transmis à des tiers non identifiés.

    Les militants de la vie privée ont comparé les téléviseurs à 'telescreens' – les téléviseurs qui agissent également comme des caméras de surveillance dans le roman dystopique Orwell 1984. Électronique militant Frontier Foundation parc Higgins par rapport la politique de confidentialité de Samsung pour le fameux livre dans un tweet dimanche. Il a déjà reçu 14 000 retweets.

    Samsung insiste prend vie privée des consommateurs au sérieux, il n'a pas désigné le tiers qui se traduit par des discours au texte.

    La question a été mis en évidence par le Daily Beast, qui a mis en garde les lecteurs de ne pas en parler incriminant des questions telles que "fraude fiscale" et "usage de drogues" devant leurs téléviseurs.

    Caché dans la politique de confidentialité de Samsung est une seule phrase qui peut changer la façon dont vous vous comportez devant votre télé: «s'il vous plaît être conscient que si vos mots sont personnelles ou autres informations sensibles, ces informations seront parmi les données saisies et transmises à un tiers. »

    La politique de confidentialité continue à mettre en garde: «en outre, Samsung peut se rassembler et capturer les commandes vocales et textes associés afin que nous puissions vous fournir avec des fonctionnalités de reconnaissance vocale, évaluer et améliorer les fonctionnalités. »

    La technologie est conçue pour permettre aux téléspectateurs de contrôler leur TV en utilisant seulement leur voix.

    Même les téléspectateurs qui n'activent pas la fonctionnalité de reconnaissance vocale courent toujours le risque d'être snooped, alors que la machine continue de recueillir des données par le biais de ses microphones. La seule façon d'arrêter une Samsung smart TV contre les écoutes sur votre conversation est de désactiver la collecte de données de reconnaissance vocale dans le menu paramètres.

    Samsung revendique il recueille des données vocales transcrit afin d'améliorer les fonctionnalités de la technologie.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  28. Une enquête l'an dernier par le magazine de consommateurs qui ? trouvé que smart TV faite par LG, Samsung, Sony, Panasonic et Toshiba suivre les habitudes d'écoute du peuple – quelque chose de consommateurs devront lorsqu'ils acceptent les conditions de la TV.

    Utilisateurs qui choisissent de ne pas accepter leurs conditions TV peuvent finir par revenir à une télévision non-ainsi-smart. Alors que Toshiba et LG bloquent les apps et accès à internet, Samsung arrête aurait été d'utiliser la TV à tous les visiteurs.

    Sony est le seul fabricant qui bloque le suivi de l'utilisation de la télévision, sans préjudice d'autres fonctions.

    Samsung a réagi à la réaction du public contre sa politique de confidentialité, affirmant qu'il prend ces préoccupations "très au sérieux."

    «Si un consommateur consente et utilise la reconnaissance vocale, voix données sont fournies à une tierce personne lors d'une recherche de commande de voix requis. À ce moment-là, les données de voix sont envoyées à un serveur, qui cherche le contenu demandé, puis retourne le contenu souhaité à la télévision, » a indiqué la compagnie.

    http://rt.com/uk/230699-samsung-tv-listens-privacy/

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. (...) La seule façon d'arrêter une Samsung smart TV contre les écoutes sur votre conversation est de LE FOUTRE PAR LA FENÊTRE ! (...)
      C'est pas nouveau, comme tous les écrans plats, ils contiennent micros & caméras activés 24/24 h (en plus des 'décodeurs TNT', boxes internet et téléphones portables)

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2013/11/photos-exclusives.html?showComment=1383630121916

      http://huemaurice5.blogspot.fr/2013/07/statue-de-la-liberte-50-faits-fascinants.html

      Supprimer
  29. Un terrain très glissant : Oui, votre Samsung Smart TV peut écouter vos Conversations privées


    Soumis par Tyler Durden le 09/02/2015 20:25-0500

    Soumis par Mike Krieger via blog Liberty Blitzkrieg,



    La plus grosse histoire dans le monde de la technologie aujourd'hui est la révélation de ce Samsung Smart TV can et écoutera vos conversations et partagera les détails avec une tierce partie. Oui, vous avez lu ce droit. Voici la langue actuelle de la politique de confidentialité lui-même :

    « S'il vous plaît être conscient que si vos mots sont personnels ou autres informations sensibles, ces informations seront parmi les données saisies et transmises à un tiers. »

    Naturellement, cela a flippé les personnes et conduit à des comparaisons multiples à 1984 et le grand frère omniprésent. Il a été encadré exceptionnellement bien par l'activiste de FEP Parker Higgins dans le tweet suivant :

    Alors que la politique de confidentialité est inquiétante en soi, la mesure de combien effrayant, c'est a à voir avec le fait que ces renseignements seront partagés avec une « tierce partie ». Cela soulève la question, qui est cette tierce partie ? Corynne McSherry, la directrice de la propriété intellectuelle à l'Electronic Frontier Foundation, a quelques réflexions. De the Daily Beast :

    À en juger par la politique de confidentialité, il semble Samsung recueille des commandes vocales principalement pour améliorer les performances de la TV. « On dirait qu'ils utilisent un service tiers pour convertir la parole en texte, c'est plus de ce qu'est être divulgués ici, » a déclaré Corynne McSherry, la directrice de la propriété intellectuelle à l'Electronic Frontier Foundation.

    Mais, dit McSherry, "si j'étais le client, j'aimerais savoir qui était cette personne, et certainement, je voudrais savoir si mes paroles ont été transmises sous une forme sécurisée. Si la transmission n'est pas chiffrée, un SmartHacker pourrait éventuellement se transformer votre TV en un dispositif d'écoute".

    Après avoir lu cela, j'ai deux préoccupations. Tout d'abord, il y a le point indiqué par McSherry sur la vulnérabilité aux pirates. Ainsi, même si nous pouvons être assurés que Samsung et le tiers n'est pas à quelque chose de méchant, est l'ensemble du processus assez en sécurité pour se protéger des pirates informatiques ou un organisme de renseignement comme la NSA ? J'ai mes doutes.

    En outre, il y a un problème tout aussi important au sujet de la façon dont cette tendance pourrait progresser dans le futur, et comment il sera futur éroder la vie privée, si nous ne traitons pas il maintenant.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer

  30. Prenons par exemple Facebook. À ses débuts, c'était une façon apparemment bénigne, efficace et agréable de rester en contact avec des amis et de renouer avec olds ones. Il attirés en plus 1 milliard d'utilisateurs et essentiellement décide alors de tourner sur chacun d'eux sans jamais vraiment laisser quelqu'un sais faire énormément d'argent. J'ai discuté quelques exemples sur Liberty Blitzkrieg à de nombreuses reprises (liens à la fin), mais plus récemment j'ai mis en évidence un article incroyablement important et puissant par Salim Varani, dans le post: A très inquiétant et puissant Post-"Get Your aimé ceux hors Facebook". Voici un extrait :

    Facebook ne garde aucune de vos données sûres ou anonymes, peu importe combien vous verrouillez vos paramètres de confidentialité. Ceux sont tous un leurre. Il y a des violations très graves de la vie privée, comme vendre votre approbation de produit aux annonceurs et politiciens, suivi tout ce que vous lisez sur l'internetou en utilisant les données de vos amis d'apprendre des choses privées vous concernant -ils ont aucun interrupteur.

    Facebook bloque les messages basée sur le contenu politique, qu'il n'aime pas. Ils ont bloqué les postes sur Fergusson et autres manifestations politiques. Quand Zuckerberg aurait soi-disant est allé un peu de noix et banni le mot « intimité » de réunions à Facebook, il a été également bloqué depuis n'importe quel poste de Facebook. Vous venez de recevoir un message d'erreur concernant « contenu inapproprié ». Oui, euh hein. Inapproprié pour qui ?

    Si vous avez jamais utilisé la synchronisation de contact Facebook ou utilisé Facebook sur votre téléphone mobile, Facebook a pris votre liste de contacts complète. Vrais noms, adresses, numéros de téléphone et courriels, tout. Ils qui utilisent ensuite pour créer des "profils d'ombre » du peuple, vous savez qui ne sont pas sur Facebook. Souvent, les utilisateurs de Facebook non voir cela en action, sous la forme de courriels à eux de Facebook, contenant leurs renseignements personnels. Utilisateurs de Facebook peuvent voir cela quand ils téléchargent une photo d'un utilisateur non Facebook, et qu'elles sont référencées automatiquement. Mon ami pas sur Facebook, mais depuis le moi et quelques amis utilisé Facebook sur nos téléphones, Facebook a son nom et les coordonnées, plus il sait qui sont ses amis parce qu'il le voit dans leurs livres de livre et de la vocation d'adresse.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  31. C'est encore plus effrayant parce que Facebook est largement utilisé pour la publicité politique et les mentions de produit. Les gens savent que j'ai recueilli des fonds pour les enfants atteints de cancer avant, donc ils peut-être pas surpris s'ils voient une annonce où je suis approuvant un enfants pauvres de Christian outreach programme en Afrique. Mais j'ai catégoriquement que des programmes de soutien qui n'ont pas des allégeances religieuses, car ils sont connus pour biaiser leur soutien aux personnes qui se convertissent. Pire encore, beaucoup de gens peut supposer des choses au sujet de mes croyances religieuses basées sur ces fausses endossements. Ne même pas me lancez pas sur tous les trucs de démarrage hypey que je ne cautionne pas !

    Pari vous ne pensiez pas que c'est ce qui deviendra Facebook lorsque vous rejoint tout d'abord, vous avez fait ? Mais c'est en effet ce qu'il est devenu, et maintenant que vous êtes accroché, vous pouvez couper le cordon. Comme avec les trafiquants de drogue, « l'une est toujours gratuite. » Si vous n'avez pas lu l'article Salim dans son intégralité, je suggère fortement de que vous faire.

    Maintenant, revenons à l'article original de Daily Beast pour quelques réflexions plus à ce sujet...

    Notes de politique vie privée de Samsung qui, en plus de commandes vocales transmises, informations sur votre périphérique, "y compris les identificateurs de l'instrument," peuvent également être rayonnait sur l'Internet au service de tierce partie, "ou dans la mesure nécessaire pour fournir des fonctionnalités de reconnaissance vocale vous."

    McSherry appelé que peu de qualification langue « inquiétante. »

    « Samsung peut juste être se donnant une marge de manœuvre que le service évolue, mais cette langue pouvait être interprétée assez largement, » dit-elle.

    C'est ma principale préoccupation. Bien qu'il puisse être complètement Bénin dès maintenant, qui en aucune manière, forme signifie il restera comme ça. En fait, une fois que tout le monde est accroché sur SmartTVs et oublie tout ce brouhaha ensemble, ces compagnies pourraient avec impatience demi-tour et vendre tous vos détails de la conversation privée aux annonceurs ou pour le pire. D'ici là, il pourrait être trop tard pour vous laisser aller.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-02-09/very-slippery-slope-yes-your-samsung-smart-tv-can-listen-your-private-conversations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'oublions pas non-plus les fameuses 'antennes-relais', pylônes espions implantés près de chez vous et qui n'ont aucune conformité avec un FAI. Elles sont là pour écouter vos conversations et capturer vos images les plus intimes et les transmettre. Attention: la NSA n'est pas toujours derrière le pylône !

      Supprimer
  32. La municipalité de Ferguson a poursuivi pour emprisonner ceux qui ne peuvent pas payer


    10 février 2015 02:22



    Contestant les activités municipales de billetterie, intentés contre la banlieue de St. Louis de Ferguson et Jennings allèguent la masse d'amendes et de prison montant d'infractions mineures à un « régime municipal destiné à brutaliser, de punir et de tirer profit ».

    Les poursuites ont été déposées dimanche soir juste avant l'anniversaire des six mois de la police fatale tir en août d'un adolescent non armé Michael Brown. Ils allèguent Ferguson et Jennings, voisins des municipalités à majorité minoritaire dans le comté de Saint Louis du Nord qui violent la Constitution américaine par la condamnation de ceux qui sont incapables de payer les amendes de montage. Les délinquants sont enfermés pendant des semaines à la fois dans des conditions insalubres et surpeuplées.

    - voir clip sur site -

    En cause est la pratique, courante dans 90 municipalités de la région de St. Louis, d'emprisonner ceux qui ne peuvent payer les amendes pour infractions de bas niveau, tels que les infractions à la circulation. Si les billets aller impayés, personnes sont convoqués au Tribunal et mandats sont délivrés si elles ne parviennent pas à comparaître devant le Tribunal.

    En effet, ce modèle de débiteurs-prison a soutenu de nombreuses petites municipalités qui dépendent financièrement de ce système.

    Beaucoup de gens évitent la Cour craignant l'emprisonnement ou une plus grande amende, l'état de procès, alléguant des autres défauts dans le système judiciaire, y compris l'altération occasionnelle de fois Cour ou garantit déposée contre ceux frappé d'incapacité dans un hôpital ou encore en prison. Pour les infractions dans plusieurs territoires, un voyage vers une prison municipale sera probablement suivi par une visite à l'autre, cherchant ses propres paiements fines.

    "J'ai essayé d'imaginer un moyen de sortir de cela pendant des années," a déclaré Herbert Nelson Jr., 26, un des 15 plaignants dans les poursuites. Les dernières accusations de Nelson sont possession de délit de marijuana mais surtout un tas de conduite violations comme défaut de porter une ceinture de sécurité.

    "Quelque chose doit arriver où vous séparez les cas mineurs de cas graves. Vous ne peut pas garder un traitement des gens normaux avec des billets de trafic comme criminels, » a dit le New York Times.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  33. Le système de billetterie-prison a été une des raisons de tensions bouillies sur dans les troubles civils après Brown fatal tir en août dernier par un policier blanc. À Ferguson, noir aux automobilistes ont été interceptés à un taux plus élevé que les blancs. Selon le Times, en 2013, la ville de 21 000 résidents avaient le plus grand nombre de mandats d'arrêt dans l'État par rapport à la taille de sa population, soit 1 500 bons de souscription pour 1 000 habitants.

    Cette même année, Ferguson ratissé dans $ 2,6 millions en amendes de la Cour et frais, surtout liées aux infractions à la circulation et autres délits mineurs, NPR rapporté. Ce total établi être deuxième source la ville de revenus, ou 21 % de son budget total.

    - Voir graphique sur site -

    Dans le Missouri, une municipalité est interdit de faire plus de 30 pour cent de leur budget de fonctionnement général d'amendes de circulation. Pourtant, selon les fonctionnaires de l'Etat, ce seuil a été cassé avant, incitant une proposition législative visant à plafonner le total à 10 pour cent.

    « Ils ne veulent pas en fait incarcérer des personnes parce qu'il coûte de l'argent, donc ils ont très bien eux » Brendan Roediger, professeur adjoint à la Saint Louis University School of Law, dit Governing.com en août. « Il semble être une ponction d'argent flagrante. »

    L'impact disproportionné, ce système a eu sur les habitants pauvres a inculqué la méfiance dans l'application de la Loi, a déclaré Thomas Harvey, les défenseurs de ArchCity, un groupe local, initialement créé pour fournir une représentation juridique gratuite aux pauvres habitants de la région de St. Louis.

    "Si vous vivez déjà sur les marges, les conséquences de ces bons de souscription et défaut de payer les amendes sont disproportionnés à l'infraction commise" Harvey a dit Governing.com.

    Fonctionnaires Ferguson et Jennings n'a pas commenter les poursuites judiciaires à l'époque. Les bureaucrates dans Jennings a déclaré que certaines personnes venaient à manquer à leurs dates de Cour jusqu'à une douzaine de fois avant qu'un mandat d'arrêt a été délivré.

    « Je comprends la frustration aux défendeurs » John Adams, l'administrateur de la Cour pour la division municipale de Jennings, a déclaré au Times sur la question, mais pas les poursuites judiciaires en particulier.

    "En même temps, les défendeurs doivent être responsable et franchir le pas d'apparaître au moins dans la Cour. Il réglerait tant de questions. »

    http://rt.com/usa/230739-ferguson-fine-jail-lawsuit/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'acte réel est de VACCINER tous les nouveaux détenus et d'en surpeupler les camps FEMA

      Supprimer
  34. Ukraine/Est: près de 5.500 morts dans le conflit (Onu)

    10.02.2015
    Situation dans le Donbass

    Le Haut-Commissariat de l'Onu aux droits de l'homme a publié un nouveau bilan du conflit.

    Les hostilités entre forces gouvernementales ukrainiennes et indépendantistes du Donbass ont fait près de 5.486 morts, dont 59 enfants, selon un nouveau rapport du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme.
    Ukraine: situation toujours instable dans le Donbass

    Toujours selon le document, le nombre de blessés a atteint 12.972 personnes depuis le début du conflit, dont 153 enfants. Dans le même temps, 978.482 personnes ont dû quitter leur domicile pour fuir les combats.

    En direct du Donbass. L'enfer, c'est Avdeevka

    Dans le sillage de la crise sociopolitique consécutive au renversement en février 2014 du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, les habitants de plusieurs districts des régions de Donetsk et de Lougansk (sud-est) ont proclamé la mise en place de deux "républiques populaires" qui ne reconnaissaient pas les nouvelles autorités de Kiev.

    Le gouvernement ukrainien mène depuis le 15 avril une opération militaire d'envergure pour réprimer les indépendantistes du sud-est.

    http://fr.sputniknews.com/international/20150210/1014514020.html

    RépondreSupprimer